Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

airplanes in the night sky are like shootin' stars - Opale

Invité
Consumed by the shadows
avatar

Opale Skye Hepburn
avec Ebba Zingmark (toucky)
Belle et jeune fille qui nous vient tout droit de Poudlard pour entamer sa sixième année au collège. Elle est née à Londres en ce beau jour qu'était le 20 février 1983 en tant que née moldue ; à présent elle vit à Londres. Elle est plutôt déterminée, drôle et loyale mais aussi têtue, impulsive et lunatique. Jusqu'à maintenant, son niveau scolaire s'est révélé être bon. Il y a quelques années maintenant, elle s'est procurée une baguette faite en bois de châtaignier, mesurant vingt-deux centimètres et contenant un crin de licorne. Avec cette baguette, il lui est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un serval. La vision elle a eu face au miroir du risèd : Elle-même a dos de licorne dans un champ rempli de fleurs roses et blanches. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Un clown dégoulinant de sang, dans son cas.
We have more questions...


ϟ Que pensez-vous de l'échange européen inter-écoles ?

Personnellement, je pense que c’est une excellente idée de procéder à un tel échange. C’est une façon de s’enrichir autant intellectuellement que sur le plan social. L’on apprend sur d’autre culture, d’autre mœurs, d’autre façon d’agir et de vivre. C’est aussi le signe que l’entraide entre sorciers est d’autant plus important maintenant qu’il ne l’a jamais été. Le monde de la magie est passé par tellement de mauvaises expériences, que l’enrichissement culturel ne peut faire de mal à personne.

ϟ Que faisiez vous lors de la Grande Bataille ?

J’ai fait tout ce qu’un étudiant fier de son école se devait de faire. Je ne pouvais pas rester les bras croisés à regarder mourir les personnes que je respectais et aimais, ceux qui m’avais appris toute la beauté de la magie. J’ai donc levé ma baguette et mis mes connaissances magiques au service de mon école et des étudiants qui, comme moi, voyaient encore de l’espoir en ce monde. Cette bataille n’a pas été sans blessure. Alors que je combattais pour venir en aide à un premier année, l’une des briques du château m’est tombé dessus, me laissant inerte pour le reste de cette guerre. Les médecins sont unanimes, c’est un vrai miracle si je peux toujours marcher aujourd’hui. Cependant, cette grosse cicatrice qui traverse mon dos ne partira jamais… mais elle me rappelle à quel point j’ai de la chance d’être toujours en vie.

ϟ Avez-vous peur de perdre vos pouvoirs ? Pourquoi ?

Oui et non. Étant née dans une famille sans magie, je ne peux pas prétendre avoir connu cette existence depuis mon premier souffle. La magie n’a jamais fait partie intégrante de ma jeunesse et l’avoir maintenant est seulement un bonus que m’offre la vie. Aucun de mes parents n’avait la moindre idée de la magie était réel, alors retourné dans un monde sans magie… Il ne faut pas croire ici que je n’aime pas la magie ! Je l’adore et vivre sans elle me ferait la même impression que de vivre amputer de l’un de mes membres. Elle fait partie de moi, mais je sais qu’elle n’est pas indispensable pour vivre.

ϟ Quelle est votre réputation à Poudlard ? Que pensent les autres élèves de vous ?

On ne peut pas vraiment dire que j’ai une réputation… ou plutôt que je m’en fou. Je n’aime pas me faire une impression des gens, alors je ne veux pas connaître celle que les autres ont de moi. De plus, j’ai un tempérament de feu qui ne plait pas toujours à tout le monde. Je n’ai pas peur de dire ce que je pense et d’aller au bout de mes idées, ce qui fait souvent peur à ceux qui n’arrive pas à suivre leur cœur et qui doivent absolument avoir des règles. J’ai un but dans la vie, alors je fais toute ce qu’il faut afin de le réaliser. Certains aime, d’autre non. Qui suis-je pour les juger ?
The best day of my life...



Pour les élèves de Poudlard :

Dumbledore mort. Le dire encore et encore ne rendait pas pour autant la nouvelle réelle. Pourtant, elle voyait bien son absence jusque dans l’air qu’elle respirait dans la salle commune de sa maison. Un simple coup d’œil autour d’elle lui suffit pour comprendre qu’elle n’était pas la seule dans cette situation. Elle poussa un soupir avant de déposer son regard sur le livre qu’elle tenait entre ses mains. Elle détestait ça au plus haut point. Le crépitement des flammes lui donna aussitôt envie de jeter le livre de magie noir dans l’âtre et de l’oublier là… et ensuite de prendre ses jambes à son cou pour retourner chez elle. Lorsqu’elle fermait les yeux, elle revoyait le sourire bienveillant de sa mère et la main qui caressait sa chevelure enflammée. Elle se souvenait des mots doux qu’elle lui avait glissé lorsqu’elle avait remarqué l’état de choc de sa fille à son retour de Poudlard. Doucement, très doucement, Opale lui avait tout dit, tout simplement parce qu’elle n’avait absolument aucun secret pour sa mère tout comme pour son père. Un bruit sourd la fit sursauter et elle revint sur le sofa de sa salle commune. Les paroles de sa tendre maman continuaient de résonner dans sa tête. « Tu n’es pas obligé d’y retourner. Tu le sais bien. Tout le monde est maître de son destin. Les sorciers comme les petites rousses. » Un attroupement se fit alors devant la porte de la salle, alors qu’un élève de troisième année entrait en pleurant à chaudes larmes. Le sang d’Opale se glaça immédiatement et elle accourut pour voir elle aussi ce qui fascinait autant ses collègues de maison. L’horreur se dessina sur son visage alors qu’elle découvrait les hématomes qui couvrait son petit visage. Elle fut prise d’un haut le cœur ainsi que d’une envie folle de brûler Poudlard en entier. Comment pouvait-on être rendu aussi bas ? La rouquine n’avait jamais été aussi heureuse d’être une personne avec la parole facile et un tempérament explosif. Elle avait cru que ces traits de caractère lui causeraient des problèmes, mais jusqu’à maintenant elle s’en sortait tout de même assez bien, ce qui faisait en sorte qu’elle avait quelques élèves dans son entourage qui la suivait sous guise de protection. C’était aussi dans ces moments qu’elle finissait par se battre. Elle ferma les yeux alors qu’on la bousculait pour laisser le pauvre étudiant seul. Elle ouvrit de nouveau les yeux pour le voir, assis dans un coin, se balançant doucement et en marmonnant comme un fou. « Cet école va devenir un asile. Vivement que quelqu’un vienne y mettre un terme. » Elle avait parlé pour elle-même, mais elle fut heureuse d’entendre quelques marmonnements approbateurs derrière elle.
ϟ Ton pseudo : Toucky ϟ Ton âge : 24 ans ϟ Ton avis sur mumblemumps : Je m'y plais bien ϟ Le mot de la fin : écrire ici.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh, oh, it's magic, you know...



C'est par une nuit très pluvieuse (je vous entends déjà : Normal, c'est Londres... vous vous trouvez drôle ?) qu'Opale ouvrit les yeux pour la première fois. Enfin... ouvrir étant un grand mot, puisqu'elle avait tout de même les yeux tout collés comme tous les enfants qui naissent, c’est assez dégoûtant quand on y pense comme ça, parce qu’en fait... enfin, on s'éloigne du sujet important. Sa mère étant une femme très spirituelle, elle choisit le prénom d'Opale, une pierre apportant le calme et l'apaisement, un symbole de pureté, en espérant de tout cœur que ses belles valeurs imprègnent son enfant. Ah oui... et elle choisit aussi Rain, puisqu'il pleuvait dehors... très original, oui, je sais, bien que ça brise un peu toute la magnifique image que l’on vient de donner à sa mère. Dans la famille d'Opale, tout était pris dans le calme et l'allégresse et il n’existait absolument aucun secret pour chaque membre de la famille. Sa mère était une artiste peintre très ouverte sur tous les aspects de la vie et son père enseignait la musique au niveau universitaire, en plus d’être un musicien absolument talentueux (en même temps, s’il est enseignant en musique, il n’a pas vraiment le choix). La jeune rousse était donc constamment entourée de visions colorées et sons mélodieux. Elle adorait plonger ses doigts dans les couleurs et les laisser glisser sur... les vêtements de sa mère. Bah oui ! C'est un enfant, vous pensiez quoi ? Qu’elle deviendrait une artiste en un claquement de doigt ? Ce n'est pas parce que maman a du talent dans le domaine que la jeune demoiselle va nécessairement devenir Picasso... Elle aimait aussi appuyer sur les notes d'ivoire de l'instrument de prédilection de son père : le piano. Elle prenait toujours place à ses côtés, le regardant jouer les plus grands classiques du monde des moldus qu’il connaissait sur le bout de doigts (sans jeu de mots, promis). Elle lui disait toujours, d'ailleurs, qu'elle serait aussi douée que lui lorsqu'elle serait grande, que c’était son plus grand souhait. Son père lui appris donc à jouer dès son plus jeune âge. Et c'est avec une très grande fierté qu'il entendait, chaque soir, sa fille pratiquer dans le salon familial. Malgré le peu de patience dont Opale faisait preuve dans sa vie courante, lorsqu’elle se trouvait devant le piano de son père, elle devenait l’élève le plus assidu et obéissant du monde. Cependant, après un mois de pratique, il trouva étrange de l'entendre jouer la sonate au clair de lune, une pièce qu'il ne lui avait jamais apprise et qu'il jouait pour elle tous les soirs. C'est en jetant un coup d'oeil dans le salon qu'il comprit que quelque chose d'étrange se produisait... puisque sa fille était debout, au côté du piano, et que ce dernier jouait seul. Opale, quant à elle, regardait le piano le visage rouge de colère de ne pas arriver au même niveau que son paternel. C’était pourtant si facile lorsqu’elle le regardait faire ! Mais jamais elle ne l’aurait avoué devant lui, elle ne voulait pas le décevoir.

Toujours plus impatiente d'apprendre la musique et d'en faire carrière, Opale se consacra à cet art du mieux qu'elle put, sans savoir que chaque soir les instruments de sa chambre se mettent à jouer pour elle de leur propre volonté, pour calmer ses crises de colère. Son père était plus intrigué par le phénomène que sa mère. Pour elle, il s'agissait d'un esprit protecteur qui veillait sur sa fille et tentait de lui indiquer la voie à suivre pour atteindre ses rêves. Lorsqu'elle eut 9 ans, sa mère donna naissance à un jeune garçon aussi blond que sa mère. Pendant un moment, la jeune fille fut jalouse de lui, ayant hérité de la génétique de son père et des cheveux carotte de ce dernier. C’était une couleur tellement voyante qu’elle perdait toujours lorsque qu’elle jouait à cache-cache avec les autres enfants de son quartier. Mais ils ressemblaient à ceux de son père, alors elle ne pouvait pas être plus heureuse. Malgré tous les points en commun qu’elle partageait avec son père, elle commença à développer le caractère de sa maman. Elle ne mâchait pas ses mots, disait exactement ce qu'elle pensait au moment qu'elle le souhaitait sans aucun filtre. Elle était honnête et extrêmement maladroite. Plus d'une fois, une corde de son violon céda alors même qu'elle déposait l'archet, sans avoir jouer une seule note. Pour beaucoup, Opale était sèche et directe dans ses paroles. Peu de gens apprécient le fait qu'elle n'ait aucun filtre. Plus d'une fois, ses parents vinrent la chercher au bureau du directeur, puisqu’elle avait défié l’autorité professorale. Pour d'autre, ce trait de caractère était plutôt amusant. Parce qu'elle adore dire n'importe quoi aussi ! Il ne faut pas croire que toutes les paroles qui sortent de sa bouche ont un brin d'intelligence. (Le premier qui la traire d'idiote...). Elle était tout de même intelligente et dévouée à ce qu’elle entreprenait. Loin d'être une enfant difficile, elle était douce et aimante, prenant un malin plaisir à taquiner les gens qu'elle aimait.



Lorsque la lettre de Poudlard arriva, ses parents n'y crurent pas un seul instant. Connaissant l'esprit taquin de leur fille aînée, ils se dirent qu'elle était encore derrière tout ça, que c’était seulement une rigolade de plus à ajouter à son tableau. Lorsque le courrier se fit plus insistant, ils entrèrent à grand fracas dans sa chambre (et encore une corde de son violon bonne pour la poubelle) et lui demandèrent de cesser tout de suite cette blague idiote qui finirait bien par leur coûter leur salaire en papier et enveloppe. En ouvrant les yeux aussi gros qu'un hibou (oui, c'est possible, elle en est même passé maître) et avec son discours vibrant de vérité, ils durent se rendre à l'évidence : leur fille était spéciale. Ce fut un choc, bien qu'ils sachent très bien qu'elle n'était pas comme tous les autres enfants de son quartier et qu’elle ne ressemblait en rien à son petit frère, mais... une sorcière ? Lorsqu’ils la laissèrent seul dans sa chambre après cette nouvelle, son père tendit l'oreille à sa porte, croyant l'entendre rire de cette chance, mais le silence perturbant de l'autre côté de la porte lui fit comprendre que sa fille n'avait pas le cœur à jouer du violon ou même à rire. Il ouvrit la porte pour découvrir la montagne de lettre cachée sous le lit que sa petite fille enlevait une à une en soupirant. Elle était au courant et leur avait tout simplement caché la vérité. Opale refusa de croire pendant un bon moment à sa différence, une chance que tous les enfants de son âge rêvaient. Son frère lui proposa même de prendre sa place et elle le poussait toujours en bas de sa chaise lorsqu’il osait y faire référence. Elle ne voulait tout simplement pas être arraché à son père… ni à sa mère. Son petit démon de frère, par contre, ça… elle pouvait bien s’en passer. Elle les aimait beaucoup trop pour partir aussi loin. Un soir, alors que son frère dormait dans sa chambre, ses parents lui racontèrent toutes les aventures qu'ils vivaient depuis son enfance et Opale comprit alors qu'elle était vraiment spéciale, comme sa mère lui répétait depuis sa plus tendre enfance et qu’elle devait l’accepter. Un sourire s'afficha alors sur ses lèvres et elle céda finalement, heureuse de voir que sa famille l’acceptait comme elle était et pour la personne qu’elle était réellement. Elle n'avait plus peur de toutes ses manifestations étranges, elle était une sorcière ! Elle savait maintenant qui elle était.



La première année à Poudlard fut très difficile, puisqu'elle ne connaissait personne... (Vous y avez cru ? MOUHAHAHAHA) Le tempérament coquin et joueur d'Opale et son franc parlé lui donnèrent aussitôt une bonne réputation (auprès des étudiants, bien sûr). Si certains professeurs n'aimaient pas qu'on leur réponde, d'autres étaient déstabilisés par sa façon d'être. Aussi coloré et flamboyante que puisse l’être sa chevelure, Opale vivait au jour le jour et tout le monde le savait. Son tempérament ne l'aida pas toujours à se faire des amis, puisqu'elle n'hésitait pas à rabaisser et dire à qui veut l'entendre que son point de vue était largement meilleur. Le bureau du directeur... elle commença à le connaître comme le fond de sa poche (Quoi qu'elle ne connaisse pas vraiment le fond de sa poche... on finit toujours par trouver quelques pièces perdues ou bonbon collé, non ?) ou comme les notes de son piano. Sa plus grande amie dans cette école fût sans aucun doute Ellie. Rapidement, la brunette devint sa meilleure amie. Elles accumulaient les sorties nocturnes et les heures de colles dans les bureaux des professeurs. Elles partageaient tout, que ce soit vêtements, bonbons… et histoires de cœurs. Opale n’avait pas pour habitude de tomber amoureuse, en fait, elle n’arrivait même pas à comprendre comment les jeunes filles de son âge pouvaient se mettre à glousser dès qu’un garçon les regardaient avec un petit sourire. Ellie s’esclaffait toujours lorsqu’elle en parlait… en lui expliquant qu’il ne suffirait que d’un seul homme pour lui faire changer d’idée.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 3659 Gallions : 498 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

Bienvenue sur MM soeur de prénom
Ebba est magnifique, je ne le dirai jamais assez Et puis, j'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage Bon courage pour ta fiche et n'hésites pas si tu as besoin

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci bien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bonjour, j'ai beaucoup aimé ta fiche et j'avoue que j'ai longtemps voir très longtemps hésitez sur la maison d'Opale car en même temps, Opale à un tempérament de feu qui irait bien à Gryffondord vu qu'elle semble quand même hyper déterminé dans ses choix et en même temps, elle a un peu de Poufsouffle en elle. Mais je pense que tu vas être envoyé à...

Bienvenue à ...
GRYFFONDORD
Félicitations tu as réussi à faire ta fiche de répartition. Le Choixpeau n’a pas hésité plus d’une minute avec toi et a pris sa décision. Maintenant que tu as été réparti dans ta maison, tu vas pouvoir tout d’abord réserver ton avatar dans le bottin que tu trouveras ici.

N’oublies pas qu’ici tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le Flood soit sur la ChatBox tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres élèves, tu trouveras tout ça dans le journal du sorcier. Ce n'est pas tout, il va falloir que tu viennes recenser ton personnage dans le dortoir, les clubs, l'équipe de quidditch, tu trouveras tout ce qu'il faut dans les parchemins indisensables Ensuite si tu as la moindre question n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Allez nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons à te remercier d’être venu sur MUM.

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario que tu peux faire ici et enfin pour surtout gagner le coeur de nouveaux sorciers nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne.

Enfin, n'oublie pas le plus important, amuses-toi bien sur MUM !

Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.


Si tu as la moindre question n'hésites pas à nous envoyer un mp
Bienvenue parmi nous jeune sorcière
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 3659 Gallions : 498 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

Oh, très belle fiche Opale est merveilleuse, hâte de la voir en jeu

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
airplanes in the night sky are like shootin' stars - Opale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: