Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 5
La version cinq est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'été, faites le plein de festivités !
Découvre tout ici
Sujet commun
Vous avez envie de profiter pleinement des animations de la coupe du monde,
venez découvrir les nombreuses activités mises en place pour l'été !
Fêtes foraines, séances de dédicaces, match, les ingrédients sont réunis pour faire la fête !
Clique pour découvrir le Speed Dating de l'été
Quêtes
Les quêtes ont toutes été mises à jour. Vous trouverez celle du personnel ici,
les poufsouffle juste . Les serdaigle ont aussi le droit à un nouveau
sujet par tout comme les serpentard. Les gryffondor, eux,
continuent leur jeu de piste.
Résumé des quêtes
Radio Quidditch
Pour l'été, la brigade magique ne fait pas les choses à moitié,
de la nouveauté vous attend sur vos ondes !
Ouvre les oreilles
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

atlance ♦ wash the poison from off my skin, show me how to be whole again

Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Atlance Sinéad O'Callaghan
avec Thomas Brodie-Sangster. (tumblr)
Beau et jeune garçon qui nous vient tout droit de Poudlard pour entamer sa sixième année au collège. Il est né à Douglas sur l'Île de Man en ce beau jour qu'était le 31 Août 1983 en tant que sang mêlér ; à présent il vit à Douglas. Il est plutôt futé, protecteur, loyal, sensible, pacifiste mais aussi jaloux, arrogant, peureux, suceptible, rancunier. Jusqu'à maintenant, son niveau scolaire s'est révélé être bon. Il y a quelques années maintenant, il s'est procurée une baguette faite en bois de pommier, mesurant vingt-neuf centimètres et contenant ventricule de coeur de Vert Gallois. Avec cette baguette, il lui est possiblede créer un patronus - le sien prend la forme de lynx. La vision qu'il a eu face au miroir du risèd : lui, bien plus fort, moins pâle qui porte l'insigne de préfet en chef. Une version de lui beaucoup plus assurée qui dégage beaucoup de confiance en lui et de charisme. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Le lac noir ou une personne qui nage, se noie et n'arrive pas à remonter à la surface, dans son cas.
We have more questions...


ϟ Que pensez-vous de l'échange européen inter-écoles ? Aux premiers abords ça me semblait une idée un peu ridicule. Pourquoi nous inviterions des gens dans notre école, des étrangers qui n'auront aucun scrupule à nous juger, nous analyser comme si nous étions des bêtes de foire ? On m'a toujours dit que j'étais un peu sauvage, que je n'allais pas facilement vers les autres. Je n'aime pas les foules ou les rassemblements. Mes endroits préférés dans le château sont ceux où il y a le moins de monde possible. Je ne suis pas un solitaire, mais je tiens à ma tranquillité. Avoir des étudiants de Beauxbâtons et de Durmstrang, qui plus est ne parlent pas notre langue, ne me dit qui de particulièrement excitant. Je peux très bien me tromper aussi. Je ne dis pas qu'ils seront tous nazes, bien au contraire. Je trouverai certains amis dans leurs rangs, et peut-être même quelques ennemis, mais je ne saute pas de joie à l'idée de les voir arpenter les couloirs du château comme s'ils étaient chez eux. Il y a déjà bien assez de monde à Poudlard selon mon humble avis.

ϟ Que faisiez vous lors de la Grande Bataille ? Eu.. Et bien... Bon autant vous le dire parce que ça finira pas se savoir, mais je ne faisais pas grand chose lors de la Grande Bataille. J'airais bien voulu, mais j'étais tétanisé par la peur. Je me suis caché dans un coin du château, espérant que personne ne me mette la main dessus. Évidemment, ce n'est pas de cette manière que les choses ont tournées. On a fini par me retrouver et j'ai dû utiliser ma baguette pour me défendre, mais c'était surtout des gestes désespérés pour me protéger que de la réelle volonté. Je ne vous cacherez pas que je suis un véritable froussard. Je n'ai pas de courage, et en aurai certainement jamais. Je préfère jouer les autruches en me mettant la tête dans le sable pour ne pas voir ce qui se passe que de l'affronter.

ϟ Avez-vous peur de perdre vos pouvoirs ? Pourquoi ?  Si j'ai peur de perdre mes pouvoirs ? J'ai toujours peur de tout, donc ça ne vous surprendra pas d'apprendre qu'une telle éventualité ne me laisse pas indifférent. L'idée en soit de ne pas avoir de pouvoir ne me pause pas de soucis. Si j'étais né cracmol, je m'en serais accommodé, mais perdre ses pouvoirs alors que la magie a toujours été dans ma vie me fait véritablement peur. Je ferai quoi, moi, sans magie ? Je devrai apprendre à vivre dans un tout nouveau monde où elle n'existe pas, me débrouiller sans. Je ne connais rien au monde moldu parce que je n'ai jamais eu de contacte avec ce dernier. Les voitures, les téléphones, les ordinateurs... Tout ça, ce ne sont que des mots pour moi. Je ne me vois pas vivre sans magie, et l'obstacle que représenterait de perdre mes pouvoirs me semble immense, tout simplement insurmontable.

ϟ Quelle est votre réputation à Poudlard ? Que pensent les autres élèves de vous ?  Pas grand bien, j'en ai bien peur. C'est irrévocablement mieux que lors de ma première année, mais ça ne reste pas très glorieux. Au début j'étais un peu celui qui recevait tout sur la tronche. Celui de qui on se moquait facilement et à qui on s'en prenait. En même temps, j'étais petit, frêle et ne disait pas un mort trop effrayé par ce qu'ils pourraient me faire de pire si je me rebellais. Puis en deuxième année, je me suis essayé pour le Quidditch. Ce fut une révélation ! Je devins rapidement le petit protégé du capitaine de notre maison. Il n'y avait pas question qu'on me fasse du mal. C'est à peu près à cette époque que j'ai fait la rencontre d'Axel et de tous mes autres amis. Disons que ce fut un grand changement pour moi. Je gagnai confiance ne moi, bien que ma rancune me tirait souvent en arrière. Aujourd'hui, je dirais qu'on me tolère. J'ai su me faire un trou, mais sans plus. Je ne suis pas une grande star, bien que mon talent au Quidditch m'aide à garder une certaine notoriété. Je vais être tout à fait honnête, du moment que je ne redeviens pas la cible de toutes ces moqueries, je n'y vois aucun inconvénient...
The best day of my life...


(MISE EN SITUATION : Aucun nombre de lignes imposé.)
Mon cher Axel,

tu ne sais pas à quel point tu me manques. Je me sens tellement seul dans ce grand château vide sans toi. Les gars sont bien là, tous même, mais ce n'est pas comme avoir son meilleur ami près de soi. Surtout dans les temps troubles qui nous assaillent. Je me console en me disant qu'au moins, toi, tu n'as pas eu à vivre tout ça. Tes parents ont eu la présence d'esprit de t'éloigner de toute cette guerre qui me fait trembler de peur. Ça ne te surprend pas que je te dise ça, n'est-ce pas !? Tu es bien l'une des personnes qui me connait le mieux, donc tu sais que j'ai peur d'à peu près tout ce qui n'est pas gentil et doux. Je peux t'assurer que le professeur Rogue n'est pas gentil et tout doux. Enfin, il ne l'était pas en tant que professeur de potions ni lorsqu'il enseignait la défense contre les forces du mal, donc en tant que directeur, un poste où il a encore plus de pouvoir que tu ne pourrais te l'imaginer, il n'est pas un fringant lutin de Noël. Tu te rends compte qu'il est le responsable de la mort du professeur Dumbledoe !? Faut être vraiment déranger pour vouloir éliminer un sorcier tel qu'Albus Dumbledore !

Il y a les Carrow aussi. Eux, tu ne les aurais pas aimé. Deux beaux cinglés ! Les cours de défense contre les forces du mal et ceux d'étude des moldus sont devenus un grand n'importe quoi ! Les plus vieux doivent s'entraîner à lancer des sortilèges impardonnable sur les plus jeunes ! Je te le jure ! Personnellement, je préfère rester cacher au fond du parc, même en temps froid, plutôt que de me prendre un sortilège par la gueule. Ça me réussi bien jusqu'à présent. Mais tu me connais, j'ai un étrange talent pour faire profil bas et me faire oublier.  Un talent indéniable en ce moment ! Je ne saurais vivre sans, ou plutôt survivre.

Je t'envie d'être si loin. Qu'on te garde bien à l'abris des horreurs qui se trament dans ce château de malheur. Je préfèrerais être partout plutôt qu'à Poudlard en ce moment. L'ambiance est terrible. Je dors mal, je fais des cauchemars. J'ai peur, qu'un jour, on décide que je sois une cible facile et qu'on s'en prenne à moi. J'aurais tellement besoin de toi en ce moment. J'aimerais qu'on puisse parler. Je me doute que si cette lettre est interceptée avant d'arriver à toi, il m'arrivera un malheur, mais je suis prêt à courir le risque. Tu ne t'attendais pas à ce que je puisses dire un truc pareil un jour, j'en suis sur !  Je ferais n'importe quoi pour te récupérer !

On commence à parler de rébellion au château. On raconte qu'Harry Potter pourrait bien se pointer d'un moment à l'autre. Tout le monde parle de comment ils réagiraient si une bataille venait à éclater et que Potter en était le leader. Personnellement, je me contente d'hocher la tête sans dire un mot pour ne pas passer pour une mauviette, mais je sais très bien que s'il devait y avoir une bataille, je ferais tout mon possible pour rester loin de tout. Me cacher dans un coin et attendre que ça passe. Je sais, pas très " warrior " comme manière de penser, mais je refuse de faire du mal à qui que ce soit. Je refuse de me battre, user de magie pour blesser les gens. Il y a bien trop de violence en ce monde pour que je vienne en ajouter davantage à la montagne. Et puis, j'ai peur. Je suis terrorisé à l'idée de devoir me battre un jour. J'aurais aimé que maman me garde à la maison. J'aurais aimé avoir une rechute en ce moment et devoir être hospitalisé à Sainte-Mangouste. Au moins, je serais bien loin de tout ça, bien à l'abris...

Comment est la vie en Islande ? C'est bien ? Au faut, tu étudies la magie là-bas ou pas ? Raconte moi tout !

Amitié,
Lance
ϟ Ton pseudo : meblang ϟ Ton âge : vingt-trois ans ϟ Ton avis sur mumblemumps : il est super beau et le contexte me plait énormément ! ϟ Le mot de la fin :
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Oh, oh, it's magic, you know...

TENDRE ENFANCE - Je pourrais vous raconter un histoire parfaite où un petit garçon est né de deux parents s'aimant follement. Ces deux parents ont tout donné pour élever leur fils, lui donner tout l'amour dont il méritait et l'encourager à avancer dans la vie. Ce serait une belle histoire n'est-ce pas ? Une famille nucléaire parfaite. Ce n'est toutefois pas la vérité. Il fut une époque où Dragan O'Callaghan tomba réellement sous le charme de Romilda Weills. Les longs cheveux noirs de la jeune femme, son visage angélique et ses yeux d'un vert profond. Elle était une vraie beauté, et faisait tourner plus d'une tête, mais la jeune sorcière alors âgée de dix-neuf ans n'avait d'yeux que pour Dragan, et ce, depuis plusieurs mois. Lorsque ce dernier lui fit des avances, elle ne se méfia pas trop, se laissant prendre au piège des paroles enjôleuses du sorcier. Elle était loin de se douter qu'elle n'était pas la seule à être éprise de lui. Lorsqu'il la demanda en mariage après un an de fréquentation, elle accepta ivre de joie. Son père approuvait alors cet union, tout comme les parents de Dragan. Ils aimaient d'ailleurs énormément la jeune Weills. Sans parler du fait que les deux familles semblaient plus qu'heureuse que cette union préserve le sang sorcier pour une autre lignée. Le mariage fut célébré dans le bonheur général. Tous ignorait alors qu'alors que grandissait dans le ventre de Romilda un petit être, quelque part dans l'hôpital de Sainte-Mangouste, un autre jeune femme donnait naissance à un petit garçon dont tous, sauf elle, ignorait l'identité du père. Huit mois plus tard, ce fut au tour d'Atlance de voir le jour. Ces parents étaient alors les jeunes mariés les plus parfaits qui soient. On leur prévoyait une petite vie de famille idéale. Si ça n'avait été de cet autre petit garçon, ça aurait probablement été le cas...

Il avait un peu plus de trois ans lorsqu'un matin, ma mère vint me chercher dans son lit. Il était près de neuf heures, et je n'avais toujours pas monter signe de vie. Bien que je ne sois pas du genre à se lever super tôt, j'étais descendu prendre mon petit déjeuner au moins vers les huit heures au plus tard. Ma mère ne s'était pas trop inquiété puisqu'elle m'avait vaguement entendu jouer une demi heure plus tôt. Elle s'était simplement dit que je n'avais pas tout de suite faim, mais neuf heures, ce n'était pas dans mon habitude. En débarquant dans la pièce, me trouva sous la couette, encore en train de dormir. S'approchant doucement, elle me caressa la cheveux, quelque peu inquiète de voir sa petite boule d'énergie aussi amorphe. Juste au bas de son cou, elle aperçut une tache bleuté. Inquiète, elle repoussa les couvertures, relevant le bas de mon chandail. D'autres taches, environ une demi douzaine, apparaissait sur mon dos. Paniqué, elle m'attrapa dans ses bras et sans prendre la peine de se faire plus de sang d'encre, elle transplana, ne prenant même pas une minute pour se dire qu'une telle manœuvre pourrait être dangereuse pour moi. L'arrivée surprenante de la jeune femme et de son petit garçon eu tôt fait d'attirer l'attention de tous le monde dans le hall des urgences de l'hôpital pour sorcier de Sainte-Mangouste. Il ne fallut que quelques minutes pour qu'on nous prenne en charge, et encore quelques minutes pour que le diagnostic sorte : infecté par un Doxy. Un Doxy avait dut le mordre il y a quelques semaines, et sans le remède, il arrive que la morsure d'un doxy empoisonne le système jusqu'à la moelle épinière où le venin s'installe et détruise les cellules souches qui produisent les globules blanc et les remplace par des cellules malignes. Résultat, le système immunitaire du patient est complètement mort, et infesté par le venin des doxy. Plusieurs mois de traitement s'annonçait, et plusieurs étaient encore qu'au stade expérimental...

Quelques jours plus tard commençait la pire période de ma vie. Entre Sainte-Mangouste et la maison de mes parents, j'avais du mal à savoir laquelle était réellement mon chez moi. Dès qu'on commençait à croire que j'allais mieux, je faisais ce qui appelait une rechute. Mon corps était si affaiblie que j'avais du mal à prendre le dessus sur ce mal qui croissait en moi. Romilda remuait ciel et terre pour prendre soins de moi alors que lentement, Dragan commençait à s'effacer plus souvent, plus longtemps. Parfois il ne rentrait pas à la maison le soir, ce qui inquiétait grandement sa femme. Je réclamais mon père, mais ce dernier était soi absent ou n'avait rien à faire de moi. Il n'avais plus l'air de se soucier de ma personne autant qu'il l'avait fait avant. Et puis vint le jour où il nous quitta pour toujours. Il parti sans demander son dut. Je devais avoir un peu plus de cinq ans, mais je me souviendrai toujours des semaines qui suivirent son départ. Ma mère pleurait sans cesse. Mes grands-parents passaient beaucoup de temps à la maison, afin de lui remonter le moral, mais rien ne semblait y faire. Quant à moi, je m'ennuyais énormément de mon père, mais ne disait rien de peur de blesser ma mère. Un soir, ma grand-mère me dit de ne pas m'en faire avec ça, qu'il était parti pour le mieux. On passa plusieurs semaines à me dire ces paroles. Je suppose qu'ils pensaient me protéger en agissant ainsi, mais je leur en veux tout de même d'avoir garder le secret. Un secret que je finis par découvrir en tombant sur mon père et un autre petit garçon avec un bras en écharpe dans le halle de l'hôpital Sainte-Mangouste. Je compris immédiatement que je n'étais pas assez bien pour lui. Qu'il avait voulu d'un fils parfait. Que moi, je n'étais que son fils brisé, donc il m'avait remplacé parce que les médecins disaient qu'ils ne pouvaient pas me réparer.



VERS LES DIX ANS - Dès le jour de son départ, j'ai cultivé ma rancune et ma haine envers celui qui devait me servir de figure paternel. Ma mère est une personne vraiment très forte, et elle m'a élevée de son mieux tentant de dissiper ma rancune envers Dragan O'Callaghan. Malgré tous ces efforts, je continuais de lui en vouloir de nous avoir quitté. Maman disait qu'il envoyait de l'argent, plus qu'il en faut, pour que nous ayons une bonne vie. Au début, je croyais que c'était une bonne chose, puis j'ai commencé à me dire que l'argent ne le remplacerait jamais. S'il ne nous trouvais pas assez bien pour lui, autant qu'il nous laisse tranquille une fois pour toute. Ma mère n'avait pas cette vision de choses. Après tout, Romilda O'Callaghan était une poufsouffle à l'époque de ces études. Elle a toujours eu un grand coeur, et la faculté de pardonner facilement au prix d'en oublier sa propre souffrance. Je n'ai moi-même pas hérité d'elle sur ce point ce qui est dommage puisque ça me faciliterait certainement la vie.

Jusqu'à mes onze ans, je jouais aux montagnes russes entre sainte-Mangouste et la demeure familiale. Chaque fois que je regardais ma mère ou mes grands-parents, je ne voyais que tristesse. Dès que les regards se posaient sur moi, je sentais la pitié dans le regard de tous. Je détestais tout le monde. Je détestais que l'on me prenne pour un faible. Je détestais ma vie, et je la détestais encore plus lorsque je reçu ma lettre de Poudlard. Selon le médicomage et ma mère, je n'allais pas pouvoir y aller. Je ne pouvais pas me permettre de fréquenter Poudlard alors que j'avais des hauts et des bas d'énergie. « Nom d'une bouse de dragon, il y a des infirmiers à Poudlard ! Et puis, vous allez pas m'empêcher de rencontrer des jeunes de mon âge sous prétexte que je suis malade ! J'en ai marre de l'hôpital ! J'en ai marre de la pitié ! Je veux vivre ma vie comme tout le monde ! » Sur quoi, je quittai la bureau de médecin claquant la porte derrière moi. C'était la première fois de ma vie que je haussais réellement la voix contre quelqu'un, et ça m'avait fait le plus grand bien que de lâcher toute cette tension accumulée.

Quatre mois plus tard, j'étais assis dans le Poudlard express en compagnie de ma cousine, direction le château de Poudlard. Depuis que le médecin avait accepté, avec la plus grande réticence, que je suive mes études pour devenir sorcier, mon état de santé c'était grandement améliorer. Chaque matin, je me levai un peu mieux. Le corps médical n'en croyait pas ses yeux. Pour eux, il était impensable que ma santé s'améliore à un tel rythme. Mon grand-père en avait déduit que maintenant que j'avais un réel but, que j'étais motivé à m'en sortir indemne, mon corps retrouvait les forces nécessaires pour vaincre se mal qui grandissait en moi. N'ayant pas d'autre explication, on se rangeait derrière celle qu'avait déniché mon grand-père. Après tout, ce n'était pas complètement stupide et de toute manière, personne ne viendrait contredire une théorie de Adolphus O'Callaghan, même si elle était infondée. Malgré l'amélioration de mon état générale, je devais, chaque semaine, me rendre chez l'infirmier afin de me faire examiner. On devait s'assurer que tout allait bien, que je ne faisais pas de rechute. J'étais terriblement nerveux, j'avais peur qu'on me renvoie chez moi. La répartition arriva à la fin de la journée. J'avais le tournis et la nausée lorsque je me rendis vers le tabouret où on posa le choixpeau magique sur ma tête. Un instant, j'aperçue tous les regards braqués sur moi, et le suivant, le vieux chapeau me plongeait dans le noir le plus total. Je n'entendais plus aucun son en provenance de la grande salle, seule la voix du chapeau parvenait à mon esprit. « Vous êtes un sorcier pourvu d'une grande force monsieur O'Callaghan. Un grand courage vous habite, et une fidélité incroyable aux êtres qui vous sont chers. » Il marqua une pause avant de reprendre : « Gryffondor serait une bonne option, il vous ferait grandir sur une bonne pente, mais je sens une certaine réticence vis-à-vis de cette maison... Vous êtes également très curieux, et intelligent comme un serdaugle, avec la franchise, la loyauté sans borne et le travail acharné du poufsouffle, mais non sans une certaine force de caractère. Sans parlé de la fierté et une once de fourberie digne de Serpentard en personne. Et pourtant, vous êtes terriblement doux... Je crois savoir où vous irez. Oui, c'est un bon choix. Il saura vous montrer le chemin vers les grands avenirs... »





DEUXIÈME ANNÉE (1995) - Ma première année à Poudlard me sembla aussi difficile que le jour de la répartition. Je n'avais pas l'habitude de côtoyer d'autres jeunes de mon âge. Je n'avais jamais été à l'école, et dans les réunions des familles de sang purs, soit on me laissait à la maison avec la nounou, soit on me forçait à passer la soirée assis dans mon coin avec les grandes personnes alors que tout les autres jeunes s'amusaient. Comme si on avait toujours eue peur de me casser. Ici, on ne se gênait pas pour me bousculer, m'entourlouper et se moquer de moi. J'étais petit, frêle et pas très musclé. La Maladie du Doxy n'avait pas aidé à ma croissance, mais je semblait tellement plus petit que tous les autres premières années. Je ne disais jamais rien. J'avais peur de tout, ou presque, mais ne parlait jamais contre personne. J'étais soit invisible, soit la victime des plus vieux. Rien de bien glorieux. Je n'avais pas vraiment d'ami puisqu'on avait peur qu'en me fréquentant, on allait devenir la cible de raillerie. La seule bonne chose qui se passa cette année là fut les rencontres chez l'infirmier. À chaque fois, il semblait que mon état s'améliorait un peu plus. Je terminai l'année en forme, avec de bonnes notes, mais littéralement dégoutté par Poudlard qui, jusqu'à maintenant, avait été la raison de ma guérison.

L'été s'écoula lentement jusqu'à ce que le moment de retourner à l'école vint à la fin du mois d'Août. C'est avec la mine déconfite que je pris le train pour une seconde fois en direction d'une nouvelle année d'étude. Les deux premières semaines s'écoulèrent, aussi pénible que l'année précédente. Arriva un samedi de septembre, le jour des sélections pour l'équipe de Quidditch. Je me rendis sur le terrain avec mon balais, pas encore convaincue que j'allais passer le test. Si je me plantais, j'allais encore être la victime de plusieurs moqueries, ce qui n'était guère tentant. Je restai donc sur le côté, observant tout le monde en action. J'avais passé l'été à lire des livres sur le Quidditch, m'entraîner, et j'avais même été voir plusieurs matchs en compagnie de mon père, comme on aimait tant le faire avant Poudlard. J'aimais beaucoup ce sport, et tous les postes étaient intéressants, mais aucun ne me convenait réellement. J'étais trop petit pour être gardien et trop frêle pour être batteur à la limite j'aurais pu être poursuiveur. Quant au poste d'attrapeur, c'était le seul où j'avais un peu de potentiel, mais certainement pas pour faire l'équipe. Après une demi-heure, il ne restait presque plus personne sur le terrain, et le capitaine semblait totalement désespéré. Son regard se posa sur moi, et il fronça les sourcils en signe de grande réflexion. « Hé Minus ! Tu sais jouer ? » J'hochai doucement la tête, trop surpris pour que le moindre mot ne sorte de ma bouche. « Alors montre moi ce que tu sais faire ! » Tout tremblant, j'enfourchai mon balais, frappant le sol d'un petit coup timide, mais je décollai tout de même. Il ne me fallut que quelques minutes pour manquer faire une chute de mon balais. On m'avait placé à la position de poursuiveur, et j'avais un mal fou à attraper le souaffle tout en tenant sur mon balais. Le capitaine fini par siffler la fin des sélections, son air toujours désespéré sur le visage. « Que quelqu'un m'attrape ce bousier de vif d'or ! », cria-t-il alors que tout le monde atterrissait au milieu du terrain. Je flottais toujours à quelques mètres au dessus du sol lorsque j'aperçus la petite balle dorée voleter tout près de la cheville du capitaine. Sans réfléchir grandement, je piquai vers le sol, directement sur le dernière année. Ce dernier fit un plongeon vers la gauche quelques secondes avant que je ne lui rentre dedans de plein fouet. Tendant la main, je la refermai sur la petite boule vivante alors que je redressais le manche de mon balais pour ne pas terminer ma course directement dans l'herbe du terrain de Quidditch. Je posai à peine les pieds sur le sol que le capitaine me sauta dessus fou de rage. « Mais tu es complètement malade ! Espèce de troll stupide ! Tu voulais ma mort ! Je te jure que tu vas me le payer ! » Reculant des trois pas, complètement terrorisé, je le fixai les yeux grands ouverts. Encore une fois, aucun mot ne me venait à l'esprit, je me contentai donc d'ouvrir doucement la main, dans laquelle gisait un vif d'or complètement inactif. Le capitaine cessa de me crier après, bouche bée devant ce que je lui tendais. C'est ainsi que je devins l'attrapeur (remplaçant) de ma maison en alternance avec un entraînement de poursuiveur où je présentais, finalement, un peu plus de compétences que prévu. Au même moment, que je cessai d'être le misérable minus sur qui tout le monde tapait ou s'amusait à enquiquiner. Je finis par prendre confiance en moi, ne marchant plus la tête baissée, mais la tête haute. Il ne fallut pas très longtemps pour que l'arrogance s'infiltre dans mon attitude. Par dessus tout, j'étais une personne incroyablement rancunière. J'en avais tellement bavé que j'en faisais baver à tout ceux qui s'en était pris à moi à de multiples reprises. Mais ça, ils ne le savaient pas parce que j'étais fourbe et que jamais je ne me faisais prendre. Je savais me faire discret...

Dès ma première année d'étude au château, la vie quotidienne n'avait pas été une véritable partie de plaisir. En première année commença des attaques suspectes qui laissait de nombreux étudiants inconscients dans les couloirs. Ça alla même jusqu'au meurtre d'un enseignant. Les choses ne s'améliorèrent pas l'année suivante avec un second meurtre dès le début de l'année scolaire. Puis était venu Halloween où des gens étranges étaient entré dans Poudlard, on ne sait pas trop pourquoi. J'avais la frousse à l'époque. À douze ans, il ne fallait pas grand chose pour me faire peur. Voyez-vous, j'avais fini par comprendre le choix du Choixpeau de ne pas m'envoyer dans la même maison que celle fréquentee par.mon père lors de ma répartition. Je n'avais pas le courage ni même la hardiesse de ces derniers. Je ne serais probablement jamais le héro de quoi que ce soi, même que lorsque l'on installa un dôme magique sur Poudlard durant les vacances de Noël de ma seconde année d'étude, je me réjouie de ne pas avoir été piégé à l'intérieur étant sortie pour passer les fêtes de fins et débuts d'année avec ma famille. Et pourtant, ma malheureuse existence trouva la manière de venir me tourmenter alors que les semaines dans la demeure familiale s'écoulaient. Mon père fit son apparition au début février. Je ne lui avais pas adressé la parole depuis des années, et voilà qu'il se pointait, cherchant à savoir si je connaissais quiconque pouvant avoir un lien avec cette radio pirate en mesure de transmettre des deux côtés du dôme. Bien évidemment, je ne savait absolument rien, mais il en était pas convaincu et entra dans une colère noir. Il hurla que son fils se trouvait à l'intérieur et qu'il voulait absolument l'en faire sortir. Il alla même jusqu'à tirer sa baguette, proclamant qu'un adolescent ne l'empêcherait certainement pas d'arriver à son but. Mon grand-père vint à ma rescousse, faisant sortir mon père de la maison à coup de sortilèges, le menaçant que si jamais il remettait les pieds ici, il ne verrait plus rien de ce monde qu'il chérissait plus que sa propre chaire.

Je ne savais pas grand chose de mon demi-frère. Je dois avoué que je l'avais surtout ignoré tout ce temps. Il était un étudiant hors-pair,  comme notre père à l'époque. Il avait un an de plus que moi, et je le savais joueur de Quidditch, très apprécié et bon élève. Il avait la cote auprès des filles à ce que l'on racontait, mais puisqu'il était le portrait craché de Dragan O'Callaghan au même âge, ce n'était pas une grande surprise. Et pourtant, il ne m'avait pas sembler anti-patique jusqu'au moment où notre père m'avait menacé de sa baguette magique pour LE sortir du château. Un geste qu'il n'aurait jamais fait pour moi ! C'est à ce moment que je commençai à détester mon demi-frère qui ne m'avait pourtant jamais rien fait. Il n'avait jamais demandé à ce que notre père le choisisse. Après tout, il n'avait pas eu de père durant six ans...




ANNÉE 1999 - Vers la fin de l'année dernière, soit ma cinquième année, je terminais un devoir de botanique à la bibliothèque lorsqu'elle s'approcha de moi, me demandant si j'avais toujours besoin de l'un des bouquins empilés sur ma table. Sa voix était si douce que j'aurais put croire qu'elle chantait. Elle me souriait franchement, ses yeux brillants braqués sur moi. Je bredouillai qu'elle pouvait le prendre, complètement ébranlé par sa beauté. Cet après-midi là, je n'arrivai pas à terminer mon devoir. Je passai tout mon temps à la regarder penchée sur son propre parchemin, ses longs cheveux caressants ses épaules et ses bras alors qu'elle écrivait frénétiquement. Elle ne sembla pas s'apercevoir que je la regardais. Le lendemain, je la croisais dans mon cours de métamorphose. Jusqu'à maintenant j'ignorais même que j'étais dans le même cours qu'elle. Je passai l'heure à détailler son visage parfait, ses expressions faciales, et son magnifique sourire qui naissait régulièrement sur ses lèvres roses. Ce fut ainsi durant des semaines, et je devins littéralement accro. Je ne la suivait pas, mais dès que j'allais à la bibliothèque, je cherchais à la croiser. Pourtant, je ne lui adressais jamais la parole. Si je surprenais quelqu'un à dire du mal d'elle, ou si un gars s'acharnait à la draguer alors qu'elle lui faisait clairement savoir qu'elle n'était pas intéressée, il n'était pas long avant que ce dernier soit pris d'une poussée de furoncle, qu'il ne vomisse des limaces ou tout autre chose aussi désagréable. Elle m'obsédait, elle m'attirait, mais je n'avais tout simplement pas assez confiance pour lui parler franchement. Je me contentais de la regarder de loin, et de la protéger à son insu. J'étais moi-même sur mon petit nuage quelque peu déconnecté de la réalité. Je ressemblais peut-être un peu à ma mère finalement, d'un romantisme infini...

Durant l'été qui vient de passer. Des événements étranges se sont produits. Je ne parle pas ici de toutes ces histoires de perte de manie. Ma famille n'est pas vraiment touchée, je n'ai donc pas à m'en faire. Et puis, de toute manière, être dépourvu n'est certainement pas la fin du monde. Il faut juste s'adapter à un autre mode de vie. Pour en revenir à ces événements étrange, on était parti en randonné avec ma cousine. On traversait ce qui ressemblait à un marais lorsque le petit pont de bois céda et qu'elle se ramassa les fesses à l'eau. sa chute fit naître un nuage d'oiseaux quittant la cime des arbres, effrayés. Mais ils n'étaient malheureusement pas seuls dans les parages, et l'autre créature, non pas effrayé, mais attirée par les tentatives de se sortir de la boue par Arya. Nageant à la surface de l'eau, l'anguille géante s'approcha d'elle sans un bruit. Ses écailles d'un brun terreux, il se confondait parfaitement bien dans l'eau boueuse. Je le vis à la dernière minute, alors qu'il s'apprêtait à mordre ma cousine, un hurlement s'échappa de mes lèvres alors que j'avais un léger mouvement de recul : « NON ! ARYA ! ». Terrorisé, Arya fixa la créature complètement immobile. L'anguille, quant à elle, ignora totalement ma cousine, tourna son regard jaune vers moi. Sans doute qu'elle avait senti les vibrations ou le ondulement de l'eau quand j'avais crié. À moins qu'elle n'entende mon coeur qui cognait violemment contre ma cage thoracique. Il me fixa un moment alors que la tension était palpable dans l'air. Et puis, Arya choisi ce moment pour lui balancer un truc. Elle lâcha un sifflement qui n'avait rien de menaçant, et qui sonna à mes oreilles comme une résignation ou de l'agacement avant de se retourné d'où elle venait. Nous nous fixâmes un moment avec Arya, complètement stupéfait par la tournure des événements. Sur le chemin du retour, ma cousine ne me dit rien. En fait, elle ne me dit plus rien depuis ce jour, ce qui me fait beaucoup de mal. Je tenais énormément à notre relation, l'une des rares que j'ai avec ma famille... Je crois qu'elle m'en veut d'avoir été lâche, de ne pas m'être interposer entre le serpent et elle, de ne pas avoir eu le courage de tenter autre chose que de crier comme une fillette. Je me veux aussi d'avoir été aussi peureux. Je regrette de ne pas avoir plus de force et de courage en moi. j'aimerais être comme mon père, pour un fois, comme mon demi-frère. Malgré que je les haïs, je les envie en ce moment...

Cette fois, j'entame ma sixième année au château. L'an dernier, c'était les BUSES, maintenant, on entre dans le vif du sujet. En fait, j'ignore encore ce que je compte faire plus tard. Je crois que j'aimerais bien travailler en médicomagie. Après toutes ces années passées entre la demeure familiale et Sainte-Mangouste, j'aimerais peut-être apprendre l'art des soigneurs, mais je ne me sens pas tout à fait à ma place dans ce domaine. Le contact avec les inconnus m'indispose. Peut-être devrais-je me contenter de faire de la recherche dans le domaine, mais encore là, j'en suis pas certain... Je vais faire de mon mieux pour m'en sortir avec des résultats convenables, et je verrai bien après. Et puis, j'espère que cette année sera plus calme que les dernières en terme d'agitation au château. Un peu de calme ne serait pas de refus. Et pourtant, je doute que ce puisse être le cas après les révélations dans la Gazette du sorcier à la fin août, le monde s'agite et discute. Les plus grandes familles de sorciers sont désormais la cible de tous les commérages et les rumeurs. J'ai comme l'impression qu'on en a pas terminé avec cet histoire.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Colombe A. Devereaux
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : officiellement élève à Poudlard, en GISIS de pédagogie magique, mais en vérité, elle est cracmolle et s'est portée volontaire pour subir des tests au laboratoire du château.
Célébrité : josefine pettersen
Pseudo : elly Âge : 21 Parchemins : 2042 Gallions : 196 Date d'inscription : 27/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t874-don-t-give-up-i-won-t-give-up-co http://www.mumblemumps.com/t885-colombe-vois-comme-le-monde-le-monde-est-beau#18537 http://www.mumblemumps.com/t2112-colombe-one-little-owl#53641 http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly

bienvenue sur mumblemumps
très joli prénom j'ai hâte d'en savoir plus sur le personnage, et j'ai cru comprendre que tu prenais le pré-lien d'axel, c'est un super choix
bon courage pour écrire ta fiche et si tu as besoin, n'hésites pas

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Zirwya Izlechen
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Officiellement, infirmière à l'école. Officieusement, médicomage envoyée à Poudlard pour travailler sur l'épidémie
Célébrité : Zoe Kravitz ♥
Pseudo : Blake Âge : 17 Parchemins : 1279 Gallions : 534 Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t439-zirwya-chaos-is-raining-down-aro http://www.mumblemumps.com/t448-zirwya-held-hands-like-we-were-17-again http://www.mumblemumps.com/t1313-zirwya-mailbox http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake

Oh ce pré-lien
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche

_________________
I found a place full of charms, a magic world in my baby's arms. Her soft embrace like satin and lace wondrous place — .
The last shadow puppet

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue dans les environs ! Bon courage pour la rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Pandore L. Heather
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Gabriella Wilde
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2007 Gallions : 107 Date d'inscription : 23/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/0  (100/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t460-pandore-heather-deux-ames http://www.mumblemumps.com/t461-pandore-heather-la-musique-seul-miroir-de-l-ame#7460 http://www.mumblemumps.com/t624-pandore-heather-owls-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Bienvenue sur MUM

Bonne chance pour ta fiche, super pour le pré-lien *-*
Et si tu as la moindre question n'hésite pas à mpotter le staff =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Axel Jónsson
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Poufsouffle, 6ème année
Célébrité : Tarjei Sandvik Moe
Pseudo : lushia Âge : 17 Parchemins : 403 Gallions : 22 Date d'inscription : 11/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
3/100  (3/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t767-just-another-nancy-boy-axel-jons http://www.mumblemumps.com/t819-axel-jonsson-house-of-gold

Bienvenue !!!!
Je suis trop contente de voir mon pré-lien pris hihi !!! En plus j'adore totalement le choix d'avatar je suis
Je suis sûre qu'on fera un duo de choc!

Bonne chance pour le reste de ta fiche !

_________________

anything is hard to find
when you will not open your eyes
when will you accept yourself?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue, et bonne chance pour ta fiche !
J'suis absolument fan de tes prénoms + ton nom + ton avatar kjhyhhjk
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue à toi !! Thomas-Brodie a vraiment beaucoup de charisme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Merci tout le monde

Axel : Un duo du tonnerre tu veux dire Par contre, Atlance est un peu beaucoup trop.possessif et protecteur avec ses amis

Samuel : Ton vava Il est trop beau

Anatole : Et c'est toi qui dit ça avec Dylan en vava ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Andreï Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Serpentard, 8ème année en Politique Magique
Célébrité : Stephen James
Pseudo : Loupiotre Âge : 29 Parchemins : 482 Gallions : 260 Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
20/100  (20/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t632-like-a-russian-party-andrei#1147 http://www.mumblemumps.com/t649-andrei-adventure-to-me-is-like-oxygen-to-you-and-right-now-im-suffocating#11546

Bienvenue par ici !

Hâte de voir ta fiche se remplier

_________________
Comme Une Ombre
Je serai l'accident sur le bord de ta route. La larme du poison cachée entre les gouttes. Le joueur de pipeau qui fait danser les serpents. Je serai comme une ombre à chacun de tes pas. Comme une maladie qui frappe et qui s'en va.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Merci Andreï

Je la remplis cette fiche très vite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue ici Ça c'est un prénom original
Bonne chance pour ta validation du coup
Revenir en haut Aller en bas
Pandore L. Heather
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Gabriella Wilde
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2007 Gallions : 107 Date d'inscription : 23/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/0  (100/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t460-pandore-heather-deux-ames http://www.mumblemumps.com/t461-pandore-heather-la-musique-seul-miroir-de-l-ame#7460 http://www.mumblemumps.com/t624-pandore-heather-owls-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Coucou me voilà

Alors déjà j'aime beaucoup ta fiche, l'histoire de ton personnage est super bien construite ça fait plaisir à lire j'ai cependant quelques petites choses à voir avant de pouvoir te valider

Autant il ne faut pas dire ou le choixpeau te réparti parce que c'est le staff qui s'en occupe, autant l'inverse est tout aussi vrai? Et si jamais la personne qui s'occupe de ta fiche trouve justement pour d'autre raison que son manque de courage, ton personnage serait parfait pour gryffondor? Que ce soit dans un sens ou d'un autre ont évite d'indiquer dans sa fiche ou l'ont va, ou ont ne va pas, ça force un peu le choix de celui qui lit ta fiche, en l'occurence, moi

Deuxième point, tu dis que son demi frère est à gryffondor, ce qui ne me dérange absolument pas, sauf si tu as l'intention d'en faire un scénarion car dans ce cas encore une fois, tu ne peux choisir la maison

Dernière petite chose, dis moi si je me trompe à la fin de ta fiche, l'histoire avec le serpent m'a fait comprendre que ton personnage serait fourchelang? As-tu fais une demande de don à un admin? Car cela se valide avant de faire valider sa fiche en fait, en expliquant tes motivations ect... (après si c'est pas du tout ça, mea culpa )

Une phrase qui m'a fait sourire mais, à mon avis il ne s'agit la que d'une faute d'innatention : "Chaque matin, je me levai chaque jour un peu mieux." >> Soit c'est chaque matin, ou alors chaque jour XD >> Mais je ne t'embête pas avec les fautes, il n'y en a pas beaucoup pour que ce soit relevé, juste cette phrase qui m'a posé problème et que j'ai du relire plusieurs fois

Voilà, voilà dis moi tout, pour tout ça et je pourrais passer te valider

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Coucou !

Alors poir revenir sur ce que tu as dit, je n'es pas précisé de maison, c'était juste une discussion avec le choixpeau, mais j'ai modifié pour mettre les autres maisons. Ensuite, je ne compte pas créer son demi-frère en scénario, mais je vais quand même modifier au cas où. Et non, Atlance n'est pas fourchelangue et ne le sera pas. Je voix pas où ça amènerait ce personnage pour dire vrai. Donc j'ai changé "serpent" pour "anguille" juste pour éviter les confusions.

Oh euh ouais faute d'inatention.... J'ai corrigé !

Voilà !

EDIT : Merci pour l'accueil Narcisse !
Revenir en haut Aller en bas
Pandore L. Heather
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Gabriella Wilde
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2007 Gallions : 107 Date d'inscription : 23/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/0  (100/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t460-pandore-heather-deux-ames http://www.mumblemumps.com/t461-pandore-heather-la-musique-seul-miroir-de-l-ame#7460 http://www.mumblemumps.com/t624-pandore-heather-owls-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

En fait ce n'est pas le moment de la répartition qui me gène, effectivement, le choixpeau ne choisi pas à ce moment là, ce n'était pas cette partie qui était à modifier, je m'excuse je n'ai pas été assez précise, en fait c'est plutôt cette phrase : "Voyez-vous, j'avais fini par comprendre le choix du Choixpeau de ne pas m'envoyer chez les gryffondors." Ou la c'était très clair, net écris noir sur blanc ou plutôt gris clair sur gris foncé

Pas de soucis pour le demi frère je préférais savoir à l'avance, et d'accord pour le don, je trouve ça juste étrange qu'un serpent s'en aille comme ça du coup, j'ai peut-être loupé une étape?

Je te laisse donc modifier la fameuse petite phrase plus haut en attendant je te valide tout de même parce que ce n'est qu'un petit détail, ce qui me dérangeait c'était surtout le don

Je te laisse donc découvrir ta maison :

Bienvenue à
Poufsouffle
Félicitations, tu as réussi à faire ta fiche de répartition ! Le Choixpeau n’a pas hésité plus d’une minute avec toi et a pris sa décision. Maintenant que tu as été réparti dans ta maison, tu vas pouvoir procéder à toute la partie inscription administrative de Poudlard.  

N’oublies pas qu’ici, tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le flood soit sur la ChatBox ! Tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres élèves.  Tu trouveras tout ça dans  le journal du sorcier. Ce n'est pas tout, il va falloir que tu viennes recenser ton personnage dans le dortoir, les clubs, l'équipe de quidditch etc... Tu trouveras tout ce qu'il faut dans les parchemins indispensables !  Ensuite, si tu as la moindre question n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons surtout à te remercier de t'être inscrit sur MUM ! Si tu as envie de RP mais que tu n'as pas de partenaire, viens t'inscrire au speed dating version sorcier. Tu peux aussi consulter le répertoire des sujets libres et communs. Pour ne pas te perdre dans la chronologie du forum, voici un petit rappel.

Tu trouveras le QG de ta maison et les secrets qui l'entourent, par ici. N'hésite pas d'ailleurs à dépenser tes gallions pour faire gagner des points à ta maison, pour découvrir des indices sur l'épidémie ou pour t'acheter des objets. Tu trouveras toutes ces choses dans la boutique. Il te faudra également installer ton hibou dans la volière pour pouvoir recevoir du courrier.    Enfin, pour consulter la liste des cours disponible et t'y inscrire, c'est par ici.  

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario, une fois que tu auras deux semaines d'activité sur le forum et un RP en cours, que tu peux faire ici. Enfin, et surtout pour gagner le coeur de nouveaux sorciers, nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne. I love you

N'oublie pas le plus important : amuse-toi bien sur MUM !

Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Voilà j'ai tout modifié pour ! Changé la.phrase avec gryffondor (désolé, ça m'a échappé), l'autre de travers et le bout avec le serpent/anguille a été changé. Arya (la cousine) lui jette un truc.

Merci pour la répartition Je suis beau en jaune
Revenir en haut Aller en bas
Pandore L. Heather
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Gabriella Wilde
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2007 Gallions : 107 Date d'inscription : 23/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/0  (100/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t460-pandore-heather-deux-ames http://www.mumblemumps.com/t461-pandore-heather-la-musique-seul-miroir-de-l-ame#7460 http://www.mumblemumps.com/t624-pandore-heather-owls-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Super merci beaucoup pour les modifications

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Modo
  • 1
  • 2
Maison/Métier : élève de Serpentard en huitième année, spécialisée en médecine magique.
Célébrité : aurora aksnes.
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 897 Gallions : 137 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l

Bienvenue, un peu tardivement et félicitations pour ta validation.
Si tu as un souci, n'hésite pas.

_________________

YOU ARE ALL I FEAR

If you could see the wreck I am these days, you'd have new reasons to stay away. Just hold my hand for a little while. Misery never goes out of style.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

MerciWilla
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows
  • 1
  • 2

Revenir en haut Aller en bas
 
atlance ♦ wash the poison from off my skin, show me how to be whole again
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Achat]Skin de chat
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Flesh Wash - Quand y'en a pu.... comment qu'on fait ?
» Skin Interface
» [skin]Magie sur ma skin de chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: