Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

ÉVÈNEMENT ♦ LA MARCHE BLANCHE

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Mumblemumps
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Parchemins : 990 Gallions : 2892 Date d'inscription : 13/02/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com http://www.mumblemumps.com http://www.mumblemumps.com http://www.mumblemumps.com

Marche Blanche
Tribute to the missing
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ϟ Marche blanche  Les disparitions se font de plus en plus nombreuses... La liste des élèves manquant ne fait qu'augmenter. Du jour au lendemain, vous pourriez perdre votre ami, votre ennemi sans même savoir pourquoi... Poudlard est en train de vivre des heures sombres... Tout le monde est en deuil, professeurs, personnel du château, élèves... Il plane au sein de l'institut, une ambiance de doute et de méfiance. Personne ne sait réellement ce qu'il se passe. Tout le monde est effrayé par les récents événements, on ose plus parler à voix haute de peur d'être entendu...

Aujourd’hui est venue l'heure de rendre hommage aux disparus, les pleurer pour certains ou simplement avoir une pensée pour eux... Il semblerait toutefois que l'austérité du climat n'était pas venue à bout de la détermination des élèves, tous alignés dans le grand hall prêts à braver l'hiver. Ils échangeaient des regards furtifs, ignorant encore tout des mystères que leur réserverait cette marche blanche. Le silence absolu est bien sûr de rigueur. La plupart des élèves ont peur, se demandent si leur tour viendra bientôt, si eux aussi vont disparaître, si c'est à eux qu'on rendra hommage la prochaine fois... Tout le monde se demande si le directeur va finir par se montrer... Ce qu’ils ne savent pas, c’est que ce dernier se trouve parmi eux. Imposante, une silhouette encapuchonnée se dressa devant la foule des élèves. Des murmures se font alors dans la foule tandis que tout le monde se demande qui cela peut être. Le directeur n’avait jamais pris la peine de se montrer. Lorsque il prit la parole, tous purent alors reconnaître la voix de ce dernier, qu’ils avaient déjà entendu.

« Chers élèves, vous avez été conviés à vous rassembler afin de rendre hommage à nos frères et soeurs disparus. Je ne vous cache pas que l’heure est grave. Tout le personnel de Poudlard et moi-même faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour rétablir la sécurité au sein de cette école. Mais avant de vous faire part des dernières décisions... Je vous invite à une marche blanche, autour du parc de Poudlard, en l'honneur des disparus. Nous ne les oublierons pas. »

Le discours du directeur pris fin et chacun choisi alors de réagir à sa façon… Certains restent sans voix, n’étant pas vraiment sûrs qu’il s’agisse du vrai directeur… D’autres s'inquiètent des nouvelles mesures qui risquent d'être prises...  Certains réagissent peut-être à voix haute, tandis que les autres gardent le silence. Ce qui est sûr, c’est que plus rien ne sera comme avant… Des chuchotements s'élevèrent parmi les rangs, certains étaient très touchés, d'autres pestaient déjà à l'idée de pointer leur nez dehors. Dans tous les cas, la marche allait commencer.



ϟ Petits rappels Les disparus dont il est questions sont d'anciens membres supprimés (Oskar, Jonathan, Opale, etc) mais peuvent aussi être des PNJ que vos personnages connaissaient etc. Ils ont disparu mystérieusement et on ignore pourquoi pour l'instant. Veuillez privilégier les réponses courtes
et surtout, amusez vous !


Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Colombe A. Devereaux
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : officiellement élève à Poudlard, en GISIS de pédagogie magique, mais en vérité, elle est cracmolle et s'est portée volontaire pour subir des tests au laboratoire du château.
Célébrité : josefine pettersen
Pseudo : elly Âge : 21 Parchemins : 2097 Gallions : 293 Date d'inscription : 27/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t874-don-t-give-up-i-won-t-give-up-co http://www.mumblemumps.com/t885-colombe-vois-comme-le-monde-le-monde-est-beau#18537 http://www.mumblemumps.com/t2112-colombe-one-little-owl#53641 http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly

Colombe écoutait attentivement les consignes du directeur. Elle ne l'avait jamais vu auparavant dans le château, et même maintenant qu'elle entendait sa voix, il lui semblait qu'il était inaccessible. Beaucoup d'élèves se bousculaient  autour d'elle pour l’apercevoir, et peu réussissait à vraiment y croire. Depuis son arrivée, elle avait fait beaucoup de rencontres, aussi bien des belles que des mauvaises, mais elle ne pouvait pas encore se sentir complètement intégrée dans l'école. Le château restait très froid, malgré l'effort des natifs de les accueillir. Quoique certains anglais étaient toujours réticents à leur présence. Depuis la rentrée, il n'y avait plus seulement les maisons de Poudlard, mais il y avait aussi le groupe des natifs, et celui des étrangers. L'intégration était difficile, mais Colombe n'était pas la plus à plaindre. Après tout, elle préférait être à Poudlard plus que d'être enfermé dans sa chambre. Elle pense à Adélaïde, qui avait pris sa place. Elle pense aux disparus, qui étaient recherchés et qui s'étaient évaporés sans raison. Elle ne pouvait pas s'empêcher de relier la disparition de ces élèves, aux phénomènes étranges qui s'étaient passés à Poudlard ces derniers temps. Mais elle n'avait aucune preuve. Après plusieurs mois à subir les tests des médicomages, la jeune femme n'a toujours pas réussi à fouiller les affaires top secret, mais elle sait qu'elle est proche de la vérité. La maladie d'Adélaïde n'a rien de normal, et c'est  à Poudlard que se cachent les réponses.

La jeune femme regarda Lionel, son faux petit ami, du coin de l'oeil. Elle se sentait coupable de marcher à ses côtés, alors qu'elle n'était pas l'élue de son cœur, celle qu'il aimait. Ils franchirent la grande porte, et déjà le vent l'ébouriffa. Elle éternua plusieurs fois, et pesta silencieusement contre l'hiver. Sa dernière virée nocturne lui laissait un souvenir étrange. Les bruits des protestations et des murmures du château étaient déjà bien loin, et il était temps de penser à ceux disparus.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DOVE

and here is old Picasso and the dove and dreams as fragile as pottery with dove in white on clay dark brown as earth is brown from our old battle ground


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Kamen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : slytherin
Célébrité : Ash Stymest
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 2224 Gallions : 137 Date d'inscription : 01/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t304-kissing-death-and-losing- http://www.mumblemumps.com/t310-you-re-poison-runnin-through-my-veins-kamen#3919 http://www.mumblemumps.com/t975-kamen-flask http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

Kamen poussa un profond soupir. Il était désespéré par cette mascarade qui se préparait. Faire le tour du lac dans le froid, pour rendre hommage à des gens disparus, on ignorait pourquoi ? Et puis quoi encore ? Le bulgare était consterné, et il fut un des premiers à siffler une fois que le directeur eut terminé son discours. Il vit certains professeurs du coin de l'oeil qui lui lançaient un regard noir, mais il fit mine de les ignorer. Il commençait de plus en plus à prendre ses marques à Poudlard. Sans même leur lancer un regard ni leur dire un mot il se dirigea à l'extérieur du hall. Ses pieds s'enfonçaient dans la neige, mais il avançait avec détermination. Il était hors de question qu'ils y passent des heures, déjà que le lac était immense, si en plus ils prenaient leur temps. Alors qu'il avançait, le vert se jura que la prochaine fois il ferait tout pour rentrer chez lui fêter Noël, au moins il y serait au chaud. 

Depuis sa première année à Durmstrang, Kamen ne rentrait chez ses parents que pour les grandes vacances. Il préférait être loin d'eux, pour ne pas avoir à supporter la pression de son père, et la misère de sa mère. Mais cette année, il serait rentré si il avait pu. Parce que cela lui aurait permis d'empêcher l'assassinat de son demi-frère. Depuis Noël, tout partait en cacahuètes autour de lui. Il avait embrassé Willa, il s'était disputé avec Lou et avait failli déclencher sa propre mort, il perdait ses pouvoirs... Les évènements le dépassaient et il ne trouvait pas de solution. Tout en réfléchissant, Kamen remarqua qu'il avançait seul. Il se retourna pour lancer au reste de la marche : « Vous avez envie de passer la nuit à marcher ou bien vous allez avancer un peu plus vite ? Parce qu'à ce rythme là, on y est encore demain ! » 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
destructive love
Ce baiser est mille fois mieux que tout ceux qu’il a pu recevoir et donner dans sa vie. C’est un baiser chaud, langoureux, qui vient du cœur. Un baiser beaucoup plus fort que n'importe quel poison.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
O. Piros Fortescue
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : ancien gryffondor, choixpeau flou qui n'avait pas l'étoffe d'un lion, il est désormais directeur d'un cirque, maître des cauchemars.
Célébrité : jamie dorman
Pseudo : elly Âge : 21 Parchemins : 2272 Gallions : 393 Date d'inscription : 14/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2148-my-cure-and-my-curse-piros#5490 http://www.mumblemumps.com/t2156-piros-le-maitre-des-cauchemars#54910 http://www.mumblemumps.com/t2155-bernie-atterrissage-d-urgence#54906 http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly

Une marche pour penser aux disparus. Comme si ils n'avaient pas déjà assez de mal à faire leur deuil. À cesser de penser à ceux qui sont morts il y a bientôt deux ans, ici même. Il faut maintenant penser à ceux qui ont disparus. On ignore si ils sont morts ou pas, et déjà, on leur rend hommage. Mais, pourquoi ont-ils disparus ? Le discours du Directeur est trop mystérieux. Lyra pense à Dumbledore, et à ses paroles parfois délurées, mais parfois très sages. Lui au moins leur aurait tout dit. Lui au moins leur aurait dit quel était le danger. Là, ils se regardent tous, incapables de savoir si ils doivent se méfier les uns des autres, ou rester souder contre une quelconque menace. Lyra baisse la tête vers son ventre. Elle le caresse doucement sous sa cape, essayant de rassurer le bébé. Bientôt, elle mettra au monde le fruit de son amour et de celui d'Orion, mais elle le fera seule. Elle doit le protéger. Elle soupire, croise le regard de plusieurs élèves. Ils sont tous perdus, angoissés. L'espoir qu'il y avait à la réouverture de Poudlard semble bien loin. Même Lyra commence à se demander si revenir à l'école était une bonne idée. Le château n'en fait qu'à sa tête, et elle se sent plus seule que jamais. La jeune femme avance au même rythme que les autres. Elle voit la silhouette d'Orion, un peu plus loin, et elle essaye de marcher sur ses pas sans qu'il ne la remarque. Il lui manque tellement, et elle n'a personne à qui tenir la main pour marcher. Elle n'a personne qui pourrait venir l'aider et lui donner le courage dont elle a besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Lionel Lemaire
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : première année en politique magique, rugit son appartenance à la maison des lions.
Célébrité : robbie wadge, le magnifique
Pseudo : Prim Âge : 21 Parchemins : 1215 Gallions : 318 Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Lionel n’avait aucun respect pour le monde sorcier.

Pourtant, cette fois-ci, il était impeccablement habillé. Sa chemise était bien boutonnée, rentrée dans son pantalon, il portait sa cravate comme tout le monde, il avait revêtu sa cape d’hiver plutôt que ses vestes de cuir ou de jean. Son écharpe rouge et or autour du cou, il pensait aux disparus. Habituellement, il aurait fait une remarque déplacée en disant qu’il aurait préféré que ce soit de Feuardent qui ait disparu de la circulation (le rêve), mais cette fois-ci, il était respectueux. Pour cause, il savait ce que cela faisait de perdre un être qui lui était cher. Il avait retrouvé Adélaïde, par égard à ceux qui n’avaient pas eu sa chance, il participerait à la marche, sans se plaindre du froid ou de quoi que ce soit.

Sa petite amie près de lui, il écoutait les propos du directeur avec attention, sans se chercher à se placer en avant de la foule pour le voir. Il l’entendait, c’était ce qui importait. Lionel était étonnamment calme, retenu, pendant un moment, on semblait retrouver le jeune homme doux et timide de Beauxbâtons, celui qui n’osait pas prendre la parole, mais qui écoutait avec attention, qui prenait sa place sans chercher à empiéter sur celle des autres. Il se maintenait droit. Plaçant son bras autour des épaules d’Adélaïde, il la rapprocha de lui, un peu pour la protéger du froid, un peu pour se dire qu'elle ne partirait pas, qu'elle ne partirait plus.

À un certain moment, un connard brisa l’ambiance. Un regard à celui qui avait pris la parole, un membre de la maison vert et argent, sans surprise, se retint de dire le jeune homme. « Vous avez envie de passer la nuit à marcher ou bien vous allez avancer un peu plus vite ? Parce qu'à ce rythme là, on y est encore demain ! »

Lionel retira son bras des épaules de la jeune femme. Sans prendre la peine de s’excuser auprès de cette dernière, il se rapprocha de l’avant du groupe. « Hey, le drogué ! » interpella-t-il le tatoué. On ne saurait dire s’il se trompait véritablement de jumeau ou non, le lion aimait juste provoquer.  « C’est une marche pour célébrer les disparus, pas une promenade de santé. Ça prendra le temps qu’il faut, le jour, la nuit si c'est nécessaire. » C'était un mauvais cliché, un membre de la maison des lions défendant la bonne cause face à un serpent. Mais cette fois-ci, Lionel était personnellement atteint par cette marche. Un air hargneux au visage, il cracha : « Alors maintenant, ferme ta gueule et continue à avancer ou je te jure que demain, ce sera toi qui ne sera plus là. »  Sans rien ajouter d'autre qu'un regard noir à l'égard de Kamen, le jeune homme retourna auprès d’Adèle. Encore une fois, il venait de se donner en spectacle. Il venait à cette marche pour célébrer les disparus et il menaçait quelqu'un de le faire disparaître. Lionel baissait les yeux. Parfois, il se détestait.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
not a hero


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

BELLADONA EST LA MEILLEURE ET LA PLUS BELLE. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : première année de GISIS, en sciences occultes.
Célébrité : aurora aksnes.
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 950 Gallions : 193 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything

Les morts, les disparus. Willa s'en fichait.

En vérité, elle était présente ici par obligation, comme toujours, sinon elle ne serait jamais venue. Se retrouver au milieu d'élèves puants et ressemblants à des morts vivants tristes, très peu pour elle. Pourtant, elle était bien là et devait supporter cette ambiance plombante comme tout le monde. « Chers élèves, vous avez été conviés à vous rassembler afin de rendre hommage à nos frères et soeurs disparus. Je ne vous cache pas que l’heure est grave. Tout le personnel de Poudlard et moi-même faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour rétablir la sécurité au sein de cette école. Mais avant de vous faire part des dernières décisions... Je vous invite à une marche blanche, autour du parc de Poudlard, en l'honneur des disparus. Nous ne les oublierons pas. » La blonde pouffa et savait que certains l'avaient entendue. « frères », « soeurs ». Quels frères ? Quelles soeurs ? Elle s'en foutait royalement. La marche commença. Il faisait froid et elle grelottait dans ses vêtements simples et légers. Elle avait oublié son manteau dans le dortoir et ne portait que son écharpe verte et argent autour de son cou. Soudain, elle se retourna, reconnaissant une voix qu'elle connaissait bien. « Vous avez envie de passer la nuit à marcher ou bien vous allez avancer un peu plus vite ? Parce qu'à ce rythme là, on y est encore demain ! » Kamen. Toujours, encore. Willa sourit et avant qu'elle puisse s'approcher de lui comme elle lui aurait voulu, une seconde voix fit son interruption. « Hey, le drogué ! C’est une marche pour célébrer les disparus, pas une promenade de santé. Ça prendra le temps qu’il faut, le jour, la nuit si c'est nécessaire. Alors maintenant, ferme ta gueule et continue à avancer ou je te jure que demain, ce sera toi qui ne sera plus là. » Willa ne souriait plus. Pour qui se prenait-il celui-là ? Alors, souriait de nouveau, de manière naïve cette fois-ci, elle se dirigea vers Kamen en prenant soin de bousculer violemment le Gryffondor qui avait parlé juste avant avec ses coudes. « Oups. » Attrapant le bras de Kamen, elle regarda le rouge et or. « Comme je suis désolée ! Pas trop mal ? » Willa n'était évidemment pas désolée et se fichait de ce Gryffondor comme de sa première chaussette, mais elle n'aimait pas qu'on touche à ce qui était précieux à ses yeux. La blonde sentait les regards sur elle, mais elle fit comme si rien n'était. Alors, elle entraîna Kamen vers le fond, en s'empêchant presque de rire.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
YOU ARE ALL I FEAR

If you could see the wreck I am these days, you'd have new reasons to stay away. Just hold my hand for a little while. Misery never goes out of style.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Teodor Azarov
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard, ce choix de maison ne l'étonna que peu, après tout au vu de son attirance pour la magie noire et son ambition dévorante, il avait tout pour aller chez les verts et argents
Célébrité : Dominic Sherwood
Pseudo : Lÿs Âge : 19 Parchemins : 541 Gallions : 710 Date d'inscription : 27/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t672-i-don-t-need-to-be-fixed-okay-i- http://www.mumblemumps.com/t708-beat-me-black-and-blue-every-scar-will-build-my-throne-teodor#13266

La marche blanche
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Teodor
&
Everybody
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Des disparitions de plus en plus fréquentes ces derniers temps, Teodor avait bien remarqué qu’il y en avait eu, car certains des membres de sa maison étaient portés disparu depuis quelques jours déjà. Mais pour autant, était-ce vraiment obligé de faire une marche pour eux autour du parc de Poudlard en leur honneur alors qu’ils pourraient revenir d’un jour à l’autre ? Si ça se trouve ils en avaient juste eu marre de l’ambiance au sein de l’école et ils s’étaient décidés à se faire la malle, rien d’étonnant quand on pense que personne n’avait eu le droit de rentrer chez eux durant les vacances de Noël. Il y avait de quoi devenir fou et Teodor comprenait très bien qu’il y avait des personnes manquantes. Et puis même si ce n’était de leur fait d’avoir ainsi disparu sans laisser de trace, était-ce pertinent de marche pour eux ? Bien sûr que non, ce n’était pas comme s’ils allaient soudainement revenir et puis, en même temps, ce n’était pas comme s’ils étaient morts. Alors faire quelque chose en leur honneur c’était bien trop tôt aux yeux du slave qui n’avait qu’une envie, s’échapper de cette mascarade et aller se poser au dortoir pour ne pas avoir à entendre tous leurs discours larmoyant. Et surtout pour ne pas avoir à se geler chaque partie de son corps pour des personnes qui n’étaient plus là.

D'ailleurs le discours du directeur eu tôt fait de l'énerver d'autant plus. Déjà qu'il leur fallait faire une marche blanche autour du parc de Poudlard, il y allait en plus y avoir de nouvelles mesures prises pour assurer la sécurité des élèves. Et autant dire qu'il n'avait pas particulièrement hâte de les attendre, car il savait déjà au fond que ça allait profondément l'irriter. A croire que les anglais étaient doués pour les mélodrames et les histoires en tout genre pour un rien. Franchement, il aurait mieux fait de rester en  russie, les écouter lui donner envie de leur faire comprendre à quel point ils racontaient sans cesse des conneries inutiles ! Mais bon, il enfila sa cape fourrée pour affronter le froid extérieur et sorti en suivant les autres. Très vite il pu entendre une altercation entre une personne qui ne pouvait être que Kamen et un autre élève dont il ne pouvait reconnaître la voix. Il fallait croire qu'il n'était pas le seul à trouver cela stupide et inutile. D'ailleurs, à côté de lui se trouvait un de ses camarades de GISIS, également à Serpentard, qui soufflait en arborant un regard particulièrement sombre. « Non mais tu le crois ça qu'ils nous forcent à marcher dans le froid pour une bande de con qui ont fait une crise de somnambulisme et qui se sont dit que ça pourrait être pas mal de se casser ? Je te jure, j'aurais limite envie de me barrer aussi d'ici avant que ces foutus professeurs nous rendent tous barges avec leurs idées. » Il n'avait pas parlé particulièrement fort pour que seul son camarade l'entende, mais toutes personnes tendant un minimum son oreille aurait pu entendre sa colère contre cette marche.
camo©015

_________________
▲▼▲ ▲▼▲ ▲▼▲
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elle me fait mal à l'intérieur et j'ai tout fait pour ça. Quand elle m'a fait saigner le coeur, je l'ai gardé pour moi. J'oublie le temps mais passe des heures à n'attendre qu'elle, elle me fait mal à l'intérieur et ça me rappelle. J'ai encore, encore besoin d'elle. Encore une flamme, encore une lame. Enlacer nos corps jusqu’à ce que passe la fièvre, au delà de l'âme, encore une larme. Ҩ BLACKAROV

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 3370 Gallions : 117 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760


Le directeur avait l'air trop peu sûr de lui. Sa voix n'inspirait rien de bon, mais c'était sans doute parce que personne ne pouvait le voir. Il continuait de se cacher, alors que comme il le disait, l'heure était grave. Depuis plusieurs semaines les choses ne tournaient plus rond à Poudlard. Depuis le marché de noël pour être exact. Il y avait eu les boules de neige folles, ainsi que cette tête de mort dans le ciel, et depuis, les choses semblaient détraquées à Poudlard. Le château n'en faisait qu'à sa tête, la magie était brouillée, et maintenant, des élèves disparaissaient. Parmi eux, il y avait Jonathan. Cassandre avait partagé de nombreuses années avec lui, ils étaient de la même année, et elle ne pouvait s'empêcher de regretter de ne pas avoir pu le connaître mieux. Où qu'il soit, elle espérait qu'il irait bien, et cette marche blanche était une excellente idée aux yeux de la jeune femme. Mais elle ne pensais pas qu'aux récents disparus, ses souvenirs allaient et venaient à ses précédentes années à Poudlard. À Fred et Georges. À ceux qui avaient péris pendant la Grande Bataille. Pour une fois, elle n'avait pas honte de pleurer en publique. Elle se fichait totalement qu'on remarque les larmes couler le long de ses jours. Elle se fichait totalement de ce qu'on pouvait penser d'elle. Elle qui habituellement était la reine des aventures, celle qu'on venait voir pour avoir des sensations fortes... Elle aussi avait le droit de faire une pause. Elle suivait donc le mouvement. Sans vraiment avoir quelqu'un d'important à ses côtés. Elle croisa le regard de Poppy qui n'était pas loin, son infirmière préférée. Poppy devait sans doute penser à Alan... Elle essaya de sourire, mais elle n'avait pas le cœur à ça. Puis, elle commença à entendre les différentes protestations de ses camarades. Il y eut d'abord le jeune slave en tête de file, qui semblait agacé par cette marche, puis un gryffondor qui répliqua. N'avaient-ils donc rien d'autre à faire ? N'étaient-ils pas capable de la fermer plus de cinq minutes ? Elle soupira. Mais quand elle entendit derrière elle les critiques d'une voix masculine, elle ne put retenir. Elle se retourna, prépara son poing, mais quand elle croisa le regard de la personne qui venait de parler, elle se figea, créant ainsi autour d'eux des bousculades. Les gens les contournaient désormais, tandis qu'ils s'étaient arrêtés tous les deux. Il n'avait pas eu le choix en même temps. Azarov se tenait devant elle, et elle mourrait d'envie de le frapper. Mais elle n'en était pas capable, parce qu'elle avait encore en tête le goût de ses lèvres contre les siennes. Après quelques secondes, la gryffondor reprit ses esprits et soupira : « Tu vas la fermer, avancer et te taire jusqu'au bout. Sinon, je te jure que tu ne pourras pas jouer le prochain match de Quidditch. » Elle le toisa, insista pour qu'il comprenne que ce n'était pas des paroles en l'air, puis elle se remit en marche, fièrement.
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Pandore L. Heather
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor, 1ère année GISIS médecine magique
Célébrité : Gabriella Wilde
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2055 Gallions : 182 Date d'inscription : 23/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/0  (100/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t460-pandore-heather-deux-ames http://www.mumblemumps.com/t461-pandore-heather-la-musique-seul-miroir-de-l-ame#7460 http://www.mumblemumps.com/t624-pandore-heather-owls-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Marche Blanche
~ Tribute to the missing~
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L
es disparitions ces derniers mois ne faisait que croître et Pandore était ravie qu'une marche avait été faite en leur honneur, elle trouvait ça normal et en arrivant là où tout le monde s'était rassembler, ses pensées allaient vers son frère, même s'il ne faisait pas partie des disparus et qu'il vivait en elle, il était mort... Elle pouvait imaginer toute la peine de la famille des disparus, de leur amis... Elle même se rappelait Jonathan et leur rencontre des plus étranges... Cela lui faisait bizarre de se dire qu'elle ne le croiserait plus jamais dans les couloirs... Et si cela arrivait à ses amis? A Yumi qu'elle aimait tant? A Cassandre, ou encore... Il y avait trop de personnes auxquelles elle tenait pour vraiment toutes les énumérées... Comme tout le monde elle avait écouté le directeur en cachant sa surprise de le voir enfin devant eux, c'était bien la première fois qu'il prenait réellement la parole devant les élèves de Poudlard en personne et Pandore se disait que c'était dommage d'attendre un tel drame pour se montrer... Enfin se montrer tout est relatif puisque pour eux il était impossible de voir les traits de son visage...

Les nouvelles règles ne lui faisait pas plaisir, pas plus qu'aux autres, cependant elle avait bien trop de respect pour la marche qui allait suivre pour réagir comme certains serpentard venaient de faire... Pandore se mordait la lèvre pour ne pas répliquer, son regard attrapait une chevelure blonde et repérait alors Colombe, elle allait rejoindre son amie lorsqu'elle entendait alors la voix de Cassandre, elle ne s'était pas aperçue que la jeune fille se trouvait si près d'elle... Un regard envers son interlocuteur et poussée par un instinct protecteur qui ne lui appartenait pas elle venait se mettre aux côtés de la petite brune... Elle sentait se tiraillement, entre ce que Keith éprouvait pour Cassie tandis Pandore elle se sentait intimidée par Teodor qui ressemblait toujours autant à son jumeau lors de son vivant.

"Est-ce que tout va bien Cassandre?" Demandait-elle, en s'inquiétant pour cette dernière, tournant son visage vers elle. Son ton était tout de même calme alors que bouillonnait en elle cette envie de la protéger qui ne lui appartenait pas, comme si le garçon en face d'elle allait lui faire du mal, ce qui était absurde n'est-ce pas? Pas ici, pas maintenant...? A quel point ressemblait-il à Keith? Son jumeau aurait été incapable de s'en prendre à une fille et encore moins à la jeune fille à côté d'elle... Qui était-il? Elle avait encore ce regard envers lui, cette envie d'apprendre à le connaître de savoir pourquoi il avait ce visage qui rendait les choses si compliquée, à chaque fois elle avait envie de le prendre dans ses bras alors qu'elle ne le pouvait pas, parce qu'il n'était pas lui, réouvrant cette plaie dans sa poitrine, réveillant le souvenir de l'avoir perdu et de ne plus jamais pouvoir le voir...

AVENGEDINCHAINS

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra L. Dashkova
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : septième année
Célébrité : India Eisley
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 1594 Gallions : 397 Date d'inscription : 06/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t729-alexandra-dashkova-les-monstres- http://www.mumblemumps.com/t736-alexandra-dashkova-titre-a-venir http://www.mumblemumps.com/t1959-alexandra-dashkova-letters-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Marche Blanche
~ Tribute to the missing ~
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L
ou devait être l'une des élèves de Serpentard et Durmstrang combinée la plus silencieuse en cet instant... Et en vrai elle avait honte... Honte que celui dont elle était secrètement amoureuse avait choisi ce moment-là pour ce montré en spectacle et honte que son ex suive le même exemple... Ils ne pouvaient pas seulement se taire pour une fois et montrer un peu de patience? Il n'était pas dans leur habitude de montrer leur émotion ce genre d'hommage chez eux ça ne ressemblait pas vraiment à ça... Mais Lou était-elle réellement la seule à pouvoir faire preuve de compassion? De pouvoir garder son silence et rendre hommages à des élèves qu'elle ne connaissait pas vraiment? Mais si demain c'était à elle que cela arrivait? A Kamen? A Teodor? Il n'y aurait eu qu'eux trois elle ne se serait sans doute pas gênée pour les traiter tous les deux d'abrutis, ici en pleine foule il était évident qu'elle allait se retenir... De plus, le voir disparaitre à l'avant de la marche avec la petite tête blonde qui se trouvait à ses côtés en la laissant planté là... Autant dire qu'elle l'avait mauvaise, elle sentait la jalousie s'emparer d'elle et surtout elle se sentait trahit, c'était peut-être idiot de sa part... Mais, elle sentait sa gorge se nouée et alors elle construisait un mur de pierre autour de son cœur pour ne laisser personne pouvoir lire ce qui se passait en elle... Son regard accrochait celui d'un autre slave, quelqu'un sur qui elle pouvait compter, quelqu'un dont elle allait prier de se taire pour tenter de relever le niveau de leur réputation, Alexandra se dirigeait droit vers son meilleur ami, Andreï!

"Je t'en prie n'en rajoute pas une couche je crois qu'on se montre assez en spectacle comme cela..."
Son regard le suppliait de ne pas exprimer son ennui tout haut, peut-être même essayé de faire que cela l'intéressait un minimum? Mais elle n'osait pas aller jusque-là. L'humeur de la jeune fille était devenue maussade d'un coup et elle n'allait probablement pas être de la meilleure compagnie qui soit... Inutile qu'elle se demande pourquoi, elle ne savait pas ce qu'elle s'était imaginé tout était si compliqué... Les autres commençaient à marcher et elle faisait de même le visage perdu dans le vague, elle repensait aux paroles du fameux directeur qu'elle venait de voir pour la première fois... Fini la théorie comme quoi il n'existait pas, elle venait de tomber à l'eau, comme plein d'autres... Mais elle avait beau essayer de penser à autre chose, à l'école, aux nouvelles règles qui allaient être difficiles à contourner, il n'y avait qu'une seule chose qui l'obsédait, LUI. Lui qui était tout devant, loin d'elle, aux côtés d'une autre... Il fallait que ce soit elle, celle qu'elle ne pouvait supporter, Lou avait beau être entourée de monde en ce moment, elle se sentait pourtant terriblement seule...
AVENGEDINCHAINS

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

DESTRUCTIVE LOVE. DON'T LEAVE ME.
Right from the start you were a thief you stole my heart and I'm your willing victim i let you see the parts of me that weren't all that pretty and with every touch you fixed them...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Sabal de Vandekeybus
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : professeur d'art à l'école poudlard, tel un prophète dans le désert le voilà à tenter d'apprendre à voir aux plus déterminés des aveugles.
Célébrité : jeffrey dean morgan
Pseudo : baba yaga Âge : 21 Parchemins : 330 Gallions : 592 Date d'inscription : 10/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Marche Blanche
Tribute to the missing
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le froid hivernal couplé à la météo désastreuse du Royaume-Uni eu vite fait de te mettre de mauvaise humeur. Non pas que tu sois d'un naturel enthousiaste et joyeux, tu ne l'as plus été depuis des mois, car dire des années aurait été un tantinet exagéré. Mais tu n'aimes pas le froid. Tu n'aimes pas la neige et tu détestes le manque de respect. La jeunesse insouciante à cela de fantastique qu'elle a rapidement tendance à oublier les raisons des rassemblements, des marches. Oui, un enfant, qu'il est dix ou dix-huit ans, n'est que trop rapidement complaisant. Là, ils sont debout et ils écoutent, mais à moitié, en riant, en se moquant, en râlant. Parce qu'ils sont là, qu'ils auraient aimé être ailleurs et faire autre chose. Tu ne dis pas qu'à leur place tu aurais fait différemment, mais actuellement tu ne peux pas les imiter. Parce que l'heure est grave, parce que les gens disparaissent et que demain ça pourrait être eux. Mais ils ne réalisent pas. Qu'ont-ils perdus, ceux qui écoutent ? Un ami ? Tout au plus ce mec bizarre au bout de la table de la Grande Salle, qui ne dit rien, qui est moyen, qui n'attire pas vraiment l'attention. Eux qui écoutent sont présents, ils n'ont pas disparus. Comment réagiraient-ils si demain tout s'assombrissait pour eux ? Si leur prénom venait rallonger la liste des regrettés ? Tu ne sais pas, et ils ne le savent surement pas non plus. Parce que ce sont des enfants et que toi t'es un adulte.

Tu observes les élèves, tu en reconnais quelques uns. Il y a ceux qui assistent à ton cours et ceux que tu croisent toujours aux mêmes heures dans les mêmes couloirs. Ce sont les même bonsoir, et les même bonjour. Les excuses de l'un ne se différencie pas de celles de l'autre. Tu les observes et tu réalises qu'il y en a quelques uns que tu pourrais apprendre à apprécier. Mais tu n'es pas un professeur dans l'âme, les gosses c'est pas ton truc, alors tu doutes que beaucoup sautent dans le même train que toi. Et c'est normal, parce que ce sont des enfants, et que toi t'es un adulte.

Le directeur apparaît, il s'exprime, tu l'écoutes. Tu soulignes les maladresses mais respecte les choix faits. Du coup de l’œil tu notes les visages dissidents. Ça pourrait servir, un jour ou l'autre. Le corps professoral est à tes côtés, tu t'es fondu aux autres enseignants à une vitesse qui t'impressionne quelque peu, toi et ton naturel renfermé, tu te serais attendu à rester sur le banc des remplaçants pendant encore un an ou deux. Mais Poudlard n'était sans doute pas Beauxbâtons sur ce point-ci. Mais une école, restait une école. Le discours prend fin, le corps enseignant s'ébranle et se met en marche. Tu laisses un collègue prendre la tête de la marche et aperçoit devant le jeune Yordanov qui s'éloigne du groupe. Tu soupires, c'était parti. Très rapidement un petit groupe se forme autour du pantin de foire, les piques fusent et le ton de la commémoration semble tomber aux oubliettes. Remontant le col de ta cape contre ta nuque gelée tu prends l'initiative d'avancer, ta foulée doublant d'allure. C'était irrespectueux, pire, d'une immaturité à faire pleurer les arbres. Un griffondor renchérie, d'autres répliques fusent, les serpentards présent répondent, naturellement. Pas un pour rattraper l'autre. ta voix s'élève dans le froid du parc du château. C'est navrant. tu continues, tu arrives bientôt en tête du cortège où ta silhouette dépasse certaines et égale d'autres. Si j'entend encore ne serait-ce qu'un propos déplacé à la situation actuelle. Nous sommes dans une marche de mémoire, je vous le rappelle au cas où vous auriez eu une absence récemment. Encore un propos, une remarque, et ce sont vos points qui en pâtiront. Suis-je clair ? de la rhétorique, tu ne veux pas de réponse. Ce ne sont que des enfants après tout.  


Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
lie to me
The moment you doubt whether you can fly, you cease for ever to be able to do it.

Revenir en haut Aller en bas
Mila V. Silaïeva
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle, première année de GISIS en Zoomagie, préfète & membre des clubs d'astronomie et du 2ACM
Célébrité : Lily Collins
Pseudo : Barling Âge : 25 Parchemins : 1354 Gallions : 1393 Date d'inscription : 12/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/100  (0/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t400-mila-it-s-always-darkest- http://www.mumblemumps.com/t1385-mila-you-know-what-they-say-about-hope http://www.mumblemumps.com/t1390-mila-hibouxbox http://www.mumblemumps.com/t2088-journal-de-mila

Marche Blanche
Tribute to the missing
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tout partait en vrille. Dans le monde magique, à Poudlard, dans la vie de Mila. Son existence n'avait plus rien à voir avec la bienheureuse naïveté de ses premières années dans l'école de magie, quand sa mère était encore en vie et en bonne santé, quand elle n'était pas entourée d'une nouvelle famille qui la méprisait ouvertement et quand la guerre n'avait pas causé des ravages dans la société qui l'avait vu grandir. Et maintenant... Maintenant rien n'était plus pareil. Tout s'était paré d'un voile sombre et inquiétant. De nouvelles questions surgissaient chaque jour et personne ne semblait avoir les réponses. Que ce passait-il avec la magie de l'école ? Pourquoi tout semblait soudainement se détraquer, se cour-circuiter ? Et surtout qu'était-il arrivé aux élèves disparus ? Car c'était là la raison de leur présence dans le parc en cette journée d'hiver. Emmitouflés dans leurs capes et écharpes, les élèves de l'école avaient été convié à une marche blanche en mémoire des disparus. Certains semblaient anéantis alors que d'autres paraissaient plus perplexes. Mila, elle, se sentait un peu perdue. Aucun de ses proches n'avait disparu -même si elle n'aurait rien eu contre la disparition des Silaïev- mais l'ambiance morose la touchait de plein fouet. Personne ne semblait sauf et une petite voix désagréable en elle lui disait qu'un de ses amis aurait pu disparaitre. Elle comprenait donc la naissance de cette marche blanche, mais en même temps ça lui paraissait si soudain, si... prématuré. Ils avaient donc déjà perdu tout espoir de revoir les disparus ? Même le discours du directeur ne parvient pas à la rassurer et le fait qu'il se cache toujours n'est pas pour améliorer les choses.

Mêlée dans la foule des élèves, Mila secoua la tête pour s'éclaircir les idées, toute cette situation était particulièrement angoissante mais elle ne devait pas se laisser miner. Elle avait déjà assez de problèmes comme ça avec les enfants Silaïev qui avaient tous débarqués à Poudlard. Ses yeux parcoururent les visages des élèves à la recherche de quelqu'un à qui elle pourrait se raccrocher, jusqu'à ce qu'elle tombe sur la chevelure caractéristique de Lyra. Mila ressentit un pincement au cœur en voyant sa meilleure amie seule parmi tant de sorciers. La Serdaigle paraissait fragile et perdue. Autour d'elle les commentaires des élèves commençaient à fuser, mais elle n'y prêta pas la moindre attention, elle était bien trop concentrée sur son amie pour ça. Mila se fraya un chemin jusqu'à elle, glissant discrètement la main dans la sienne avant même d'avoir atteint ses côtés. « Ça va ? » Lui souffla-t-elle en lui adressant un sourire qu'elle voulait encourageant. Elle savait que, tout comme elle mais pour des raisons bien différentes, Lyra vivait des moments compliqués et elle voulait lui montrer qu'elle serait toujours là pour elle. Car avant de se remémorer les disparus, Mila tenait à rassurer les vivants.




Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
NOT GOOD ENOUGH.


RAVENCLAW PRIDE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Marche Blanche
Tribute to the missing

Circea bouillait sur place, ses ongles si profondément enfouis dans sa chair qu’elle craint que les paumes de sa main en restent marquées. Elle ne pouvait pas s’empêcher de se dire que le discours du directeur suintait l’hypocrisie, et que sa promesse de rétablir la sécurité au sein de l’école puait le mensonge. Mais, au-delà des mots, au-delà des paroles creuses, une crise pareille, ça ne se réglait pas du jour au lendemain, et certainement pas avec une marche blanche. Elle crevait d’envie de disparaître loin de la foule, de se mettre au travail, de rassembler des indices, d’identifier le cœur du problème et de l’éradiquer. Une bonne fois pour toutes. Mettre les élèves à l’abri, leur offrir un avenir où la seule menace qui planerait au-dessus de leurs crânes hirsutes, pleine de connaissances, serait celle des examens.

Puis Yordanov ouvrit la bouche et Circea songea que, finalement, ils n’avaient qu’à construire leur propre futur. Elle tourna la tête, accueillant avec une joie bienvenue le confort de l’ignorance. Lorsque Lemaire répliqua sur le même ton, elle n’écoutait déjà plus. Elle aurait beaucoup apprécié que Sabal lui évite la culpabilisation facile en clamant d’un air autoritaire des évidences, affirmant sa légitimité en tant que professeur avec une aisance qui lui fit secouer la tête, résignée.

Au boulot.

Elle adressa un coup d’œil approbateur aux rares élèves qui se soutenaient mutuellement, emplie d’une gratitude infinie envers leur calme et leur abnégation. Cela faisait déjà ça de moins à gérer. Puis elle joignit sa voix à celle de ses collègues bien débordés par une armée de gamins déchirés entre l’envie de montrer leur respect et celle, apparemment mille fois plus bruyante, d’exprimer leur mécontentement.

« On ne traîne pas derrière ! Restez groupés, et dans le calme s’il vous plaît. »

Elle adressa une courte prière à la mémoire de ses amis disparus, ses compagnons de l’Ordre, ses anciens camarades d’école, Dumbledore, sa meilleure amie… Circea n’était pas croyante – elle ne croyait plus à grand-chose, depuis la fin de la guerre, sauf peut-être en l’efficacité d’une bonne heure passée à martyriser un sac de frappe pour calmer les nerfs, mais quelque chose dans l’atmosphère paisible qui régnait au cœur du parc de Poudlard incitait au recueillement, si on faisait l’effort d’oublier les éclats de voix et les plaintes incessantes des élèves.

Se rapprochant de la tête du cortège, tout en observant d’un œil acéré les agissements des adolescents, à la recherche du moindre signe suspect, elle fronça les sourcils.
« Je sens venir les ennuis, murmura-t-elle à Sabal, trop heureuse d’avoir un collègue vers qui se tourner. »
Circea sentait toujours venir les ennuis.


Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Heathcliff A. Lovecraft
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur d'Alchimie et Directeur de Serpentard
Célébrité : Marilyn Manson
Pseudo : Yuki Shuhime Âge : 43 Parchemins : 544 Gallions : 207 Date d'inscription : 11/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
12/10  (12/10)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1186-lazarus-got-no-dirt-on-me#26487 http://www.mumblemumps.com/t1201-professeur-lovecraft-sola-dosis-factis-venenum#26726

Marche Blanche
Tribute to the missing
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ϟ Février 2000  

Il avait fallu sortir, parmi le froid et le vent qui traverse les chairs pour glacer directement les os. Il avait fallu subir cette mascarade hypocrite parce qu'il était professeur et que son absence serait indubitablement remarquée. Il n'avait pas envie d'être là. Loin du troupeau des autres professeurs, il se tenait à l'écart, appuyé contre un arbre pendant le discours du Directeur. Les mots glissaient sur lui avec indifférence car son esprit était concentré sur autre chose. Les élèves ignoraient tous la cause des disparitions, mais eux, les professeurs, en savaient plus. Heathcliff n'aurait pas dit qu'ils savaient tout, il était convaincu que le Directeur cachait davantage que son visage. Sans doute auraient-ils pris plus au sérieux les avertissements s'ils savaient. L'alchimiste était contre le fait de cacher la vérité, mais il comprenait la nécessité de contenir l'effet de masse et l'ampleur de la panique que prendrait une telle révélation. Il soupira quand le groupe se mit en marche, restant à distance du convoi. Parmi les professeurs qui encadraient, il aperçut Ophélia, digne et majestueuse, égale à elle-même. Un frisson différent du froid polaire parcourut son échine alors que ses pas lents continuaient de le porter au même rythme que le cortège.

Rapidement, il scruta la foule. Il voyait les élèves de sa maison comme Yordanov qui était sur le point de déclencher une bagarre par ses propos impulsifs, bientôt rejoint par Lundgren qui se colla à lui comme pour le défendre. Il eut un sourire amusé quand un peu plus loin, ce fut au tour de Azarov d'y aller de sa remarque acerbe à laquelle Dimitrov aurait sans doute répondu sans l'intervention de Dashkova. L'alchimiste n'était pas intervenu, parce qu'il ne pouvait pas, éthiquement, désapprouver la réaction de ses élèves. On leur cachait la vérité, on leur mentait, il était normal qu'ils refusent de se plier à des décisions qu'ils ne comprenaient pas. Mais un de ses collègues, de Vandekeybus, le français pompeux et très porté sur la discipline vint mettre de l'ordre dans tout cela. Bientôt rejoint par Austen. Heathcliff se sentait presque plus proche des élèves que de ces deux là.

N'y tenant plus, il se mit à scruter la foule à la recherche d'un visage. Tous les élèves étaient là, un sacré paquet de mioches, mais de sa taille immense, l'alchimiste voyait mieux. Vers l'arrière du convoi, près de la fin, il repéra Mérope Greengrass. Il capta furtivement son regard, ses lunettes prenant les reflets de la lumière et attirèrent son attention. Puis, comme s'il se résignait à adopter son rôle de professeur, il rejoignit la marche. La fin de la marche pour être précis. Sous couvert de fermer le convoi, il se contenta de marcher à côté de la Serdaigle, sa stature gigantesque contrastant avec celle de la blonde, projetant son ombre derrière eux, qui se mêla avec la sienne comme il aurait aimé se mêler avec elle s'ils avaient été seuls.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
If I Was Your Vampire
Digging your smile apart With my spade-tounge. The hole is where the heart is.We built this tomb together, And I won't fill it alone. Beyond the pale Everything is black, No turning back. If I was your vampire, Death waits for no one. Hold my hands Across your face, Because I think Our time has come.
I Love you, so much you must kill me now.
Revenir en haut Aller en bas
Axel Jónsson
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, 6ème année
Célébrité : Tarjei Sandvik Moe
Pseudo : lushia Âge : 17 Parchemins : 433 Gallions : 56 Date d'inscription : 11/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
3/100  (3/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t767-just-another-nancy-boy-axel-jons http://www.mumblemumps.com/t819-axel-jonsson-house-of-gold

Les dents serrées, les poings fermés dans les poches de sa cape de sorcier adaptée à la température extérieure, Axel fixait le sol. Il n'était vraiment pas de bonne humeur. Il nous voulais regarder personne, n'écouter personne, ne parler à personne.
Toutes ces disparitions, il les avait remarqué, elles lui faisait légèrement mal et l'inquiétait un peu, mais essayait de les oublier en se disant que ces élèves, ces amis, ces connaissances étaient parties pour une bonne raison. De leur plein gré, éventuellement. Pour se rebeller, se cacher, se ressourcer auprès de leur famille, s'échapper, ou pour une quelconque autre raison. Il se demandait pourquoi Jonathan et Max étaient partis sans les prévenir. Il se disait que c'était probablement une grande blague qu'ils leur faisait, et qu'il fallait simplement attendre, qu'ils frapperaient au moment où on s'y attendrait le moins.

Mais cette marche-là, c'était la confirmation que ces fantaisies n'étaient que fantasmes, qu'ils avaient réellement disparus, qu'ils ne reviendront probablement pas. Sûrement pas. Et il détestait cette idée. Pourquoi avoir fait un tel événement ? Il ne faisait que ruiner ses espoirs ! Pourquoi les êtres humains devaient-ils toujours détruire ? Détruire, détruire, détruire. Comme le silence qu'ils avaient construit pour les disparus après le discours du "directeur": détruit par l'un des Yordanov, devina Axel. Et, il suffit qu'un mouton saute du ravin pour que tout le troupeau le suive.

D'ailleurs, ce directeur en carton. Alors qu'il faisait son discours, Axel, qui fixait toujours ses chaussures, avait remarqué l'agitation autour de lui, les élèves qui essayaient de l'apercevoir. Les murmures que son oreilles captaient lui faisaient savoir qu'on ne pouvait même pas le voir, ce directeur. Mais il est vrai qu'il était assez étrange de l'entendre prononcer ce discours. L'Islandais mentirait s'il disait qu'il n'était pas intrigué par ce curieux personnage, qu'il n'avait pas écouté un seul mot prononcé par ce dernier ou qu'il n'a pas essayé d'analyser ses émotions. Ce qui d'ailleurs a été très difficile pour lui. Il lui faudrait plus de travail.

Enfermé dans son propre monde, dans sa petite bulle, il savait que Lance marchait à côté de lui, et son meilleur ami avait l'air de respecter son isolement. Mais mis à part cette information, il ne savait rien d'autre de monde extérieur qui l'entourait. Et il ne voulait rien savoir. Il était profondément triste et en colère.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

anything is hard to find
when you will not open your eyes
when will you accept yourself?
Revenir en haut Aller en bas
Mérope V. Greengrass
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Chloë Grace Moretz
Pseudo : DeathxDream Âge : 23 Parchemins : 255 Gallions : 560 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1164-merope-valentina-greengrass-i-s http://www.mumblemumps.com/t1176-merope-v-greengrass-nous-nions-lexistence-de-nos-anges-nous-nous-persuadons-quils-ne-peuvent-pas-exister?highlight=M%C3%A9rope+v+++Greengrass http://www.mumblemumps.com/t1177-merope-v-greengrass-hello-hello-baby-you-called-i-can-t-hear-a-thing?highlight=M%C3%A9rope+v+++Greengrass


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Marche Blanche





« Chers élèves, vous avez été conviés à vous rassembler afin de rendre hommage à nos frères et soeurs disparus. Je ne vous cache pas que l’heure est grave. Tout le personnel de Poudlard et moi-même faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour rétablir la sécurité au sein de cette école. Mais avant de vous faire part des dernières décisions... Je vous invite à une marche blanche, autour du parc de Poudlard, en l'honneur des disparus. Nous ne les oublierons pas. » La voix du directeur de Poudlard avait traversé la le grand hall comme un écho dont on ignorait la provenance. Elle avait résonné entres les murs du château ou nul ne parlait, rien de bougeait, à part un Serpentard qui se croyait malin. Elèves et professeurs étaient rassemblés au centre de la pièce qui semblait bien plus petite une fois remplie des plusieurs centaines d’élèves que comportait l’école. Mérope faisait partie des derniers arrivants et ne put s’approcher davantage sans foncer dans qui que ce soit, aussi fut elle obligée d’écouter le discours sans en voir l’auteur.

Contrairement à elle la majorité des élèves cherchaient plus à démasquer le directeur plutôt qu’à écouter ce qu’il avait à dire. Pour beaucoup d’élève tout cela n’était qu’une mise en scène, une mascarade pour cacher un problème plus grave. Quoi qu’il en soit, mensonges ou non ces gens avaient vraiment disparus et d’autres étaient en deuil aujourd’hui et ça méritait d’être souligné bien qu’elle ne faisait pas partie de ceux qui avaient perdu un proche.

Lorsque le groupe se mit à marcher en direction du parc Mérope hésita un instant, elle laissa la majeure partie des élèves avancer avant qu’elle-même ne se décide à leur emboiter le pas. Les réunions solennelles comme celle-ci avaient toujours eu pour elle un arrière-gout d’hypocrisie, après tout on s’en fichait de ces gens avant qu’ils ne disparaissent non ? De ce fait cette idée ne la réjouissait pas vraiment mais bon, soit.

Quelques pas dehors et la jeune Serdaigle pourtant bien couverte fut transi de froid. Ce jour était vraiment maussade. Il faisait sombre, froid et humide. Refermant sa robe de sorcier contre son corps elle continua à avancer en fin de cortège. Devant elle, elle entendait des élèves de Serpentard chahuter et dires des âneries pendant que les Gryffondor y répondaient comme des idiots, comme s’ils avaient été un jour un temps soit peu raisonnables. Mérope leva la tête pour mieux voir quand un rayon lumineux attira son regard. Au loin une silhouette immense et familière lui arracha un léger sourire en coin. Elle continua à avancer en rabattant le capuchon de sa robe de sorcier sur sa tête ne laissant dépasser que de longues mèches bouclées d’une blondeur princière. A peine quelques minutes plus tard elle sentie la silhouette immense marcher à ses côtés. « Un peu dissipés vos élèves, Monsieur le Directeur » lâcha t-elle avec un sourire moqueur avant de s’approcher un peu plus d’Heathcliff  pendant qu'ils marchent, enlaçant ses doigts dans les siens à l'abri des regards indiscrets.

made by © [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We do not destroy the person who we love.

 
-ELLE EST L'ECLAT DE LUMIÈRE QU'IL ENTOURE DE SES OMBRES. -
“Enters the lady revealed of cloak. To the haunting sound of the monstrance clock singing:Come together, together as a one. For Lucifer’s son ”
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2371 Gallions : 1196 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Marche Blanche
~Tribute to the missing~
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C
'était un jour spécial pour James qui derrière son masque d'impassibilité impossible à démasqué, il était complètement anéantis... Ils en avaient parlés de cette marche, ils préparés avec ses collègues et pour certains même des amis... Il était triste pour tous ces élèves disparus, ça le touchait parce qu’il les connaissait tous plus ou moins depuis pas mal d'année mais, jamais il ne se serait douté qu'il serait dans cet état là... Un nom venait d'être ajouté... Celui d'Emeline Wolf. Pas en tant que disparu non, enfin pendant quelques jours jusqu'à ce que finalement ont retrouvé son corps dans le château... l'affaire n'avait pas été ébruitée, aucun élève était au courant... D'ailleurs elle était aujourd'hui dans les noms des disparues, pourtant James savait ce qu'il en était... Le cœur lourd, il s'était alors mis en pilote automatique, son masque sur le visage, personne ne pouvait voir à quel point il souffrait, sauf peut-être une personne qui le connaissait bien? Peut-être pourrait-elle remarqué ce visage qui semblait perdu dans le vague? Mais c'était le seul indice... Il n'aidait pas ses collègues pour réclamer le silence et le respect, il n'en était tout bonnement incapable, incapable de réfléchir de façon cohérente, cette marche, il la dédiait à celle qu'il avait appris à aimer malgré leur différence et le fait qu'elle en aimait un autre...

Le directeur, il lui avait accordé peu d'importance en réalité, James connaissait déjà les nouvelles règles ils étaient seulement là pour encadrer les élèves et faire également hommages aux disparus... Il se trouvait en fin de cortège, laissant tout le monde avancer. Il avançait la tête haute et droite alors qu'en fait il était totalement paumé, chaque tête blonde qu'il pouvait repérer lui rappelait son amour perdu à jamais... Il se rendait compte soudain qu'il marchait non loin du professeur Lovecraft, professeur d'alchimie avec qui d'ailleurs il n'avait pas vraiment de point commun, ce dernier fût rapidement rejoint par une élève... Encore une petite blonde qui lui rappelait mademoiselle Wolf et pendant l'espace d'un instant il s'imaginait à la place d'Heathcliff et que ce se serait dans ses doigts à lui qu'elle glisserait les siens... Ce geste ramenait James à la réalité, une élève venait-elle réellement de tenir la main d'un professeur? Son regard se posait sur eux, avant qu'il ne le relève pour tomber dans celui du professeur d'alchimie... Le professeur Martell récupérait sans doute trop tard son masque d'impassibilité laissant ainsi la possibilité à l'homme non loin de lui de pouvoir lire la surprise de James, preuve qu'il avait bel et bien ce qui s'était passé...

Ce que Heathcliff ignorait, c'était que James ne dirait rien, gardant le silence, se murant dans son mutisme, il ne pouvait pas faire endurer quoique ce soit à quelqu'un qui se trouvait dans la même situation que celle dans laquelle il avait été... La seule chose qu'il pouvait faire c'est garder un œil sur eux afin d'être sûr que le professeur n'abusait pas de l'élève...
AVENGEDINCHAINS

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar


De ton habituel timidité tu restais dans ton coin, les yeux fixant le sol. Tu étais arrivée dans les dernières à cette marche si symbolique. Si tu ne connaissais personne personnellement, ces sorciers avaient des noms, avaient des histoires qu’on ne pouvait pas oublier. Tu pensais à ta propre expérience avec la mort, ton propre ressenti et tu en venais à l’évidence que la seule réaction adéquate était de se taire, de concentrer ses pensées vers ces défunts. Par respect. Il n’y avait rien d’autre à faire.
Alors tu continuais d’avancer aux côtés de ton plus grand ami, Axel Jónsson. Il y avait cet autre élève aux côtés de ton ami que tu ne connaissais pas, mais en prenant la main du blaireau tu invitais cet inconnu à faire de même. De vous unir, avec cette faible étreinte. Chacun avait sa propre perception des évènements et vous le compreniez vite lorsque plusieurs élèves se mirent à parler. Pour rien. Tu fusillais Lionel Lemaire d’avoir riposté. Il n’avait pas tort mais il était – encore – obligé de parler ? « Si tu pouvais arrêter de jurer et faire preuve de politesse se serait pas mal. » Tu balançais au Gryffondor. Tu te détestais dans l’immédiateté d’avoir intervenu. Tu te détestais de ne pas être restée cette fille invisible qui ne dit habituellement rien. Tu suivais du regard le garçon, remarquant qu’il était aux côtés d’une autre fille. Alors que cette scène te donnait envie d’ajouter quelque chose d’autre, tu laissais ta bouche se refermer. Les professeurs arrivant très bien à calmer la situation.
Et tu serrais davantage la poigne de ta main, consciente que cette situation te touchait plus que tu ne le pensais. [/b][/b]
Revenir en haut Aller en bas
Atos W. Leiden
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : 1ère année de GISIS - sécurité magique
Célébrité : Bill Skarsgard
Pseudo : Blake Âge : 17 Parchemins : 623 Gallions : 44 Date d'inscription : 17/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t813-atos-sinking-in-the-pool-of-your http://www.mumblemumps.com/t851-atos-so-drink-for-me-drink-for-me http://www.mumblemumps.com/t2117-atos-schreiben http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake


Atos ne connaissait personne dans les disparus. Peut-être parce qu’il ne s’était pas lié avec beaucoup de monde depuis le début de cette année. Pourtant, parmi tous ceux qui étaient dans la foule, il voyait bien que beaucoup avaient côtoyé au moins l’un de ceux qu’ils ne trouvaient plus. Que se passait-il ? Poudlard se transformait. Atos n’avait jamais vu le château comme ça. Tous ces évènements, tout était bien trop étrange. Il avait pourtant passé toute sa scolarité dans l’établissement de magie, mais jamais rien de similaire ne s’était produit. Il commençait à se poser sincèrement des questions, mais personne ne leur donnait aucune réponse. Le personnel restait impassible, muet. Comme si leurs bouches avaient été scellées et qu’il en valait de leur vie si jamais ils avertissaient les élèves de quoi que ce soit. C’était perturbant. Mais il était quand même venu à la marche, on ne savait trop pourquoi. Pour faire bonne figure peut-être ? Pour impressionner Adélaïde, lui montrer qu’il avait un bon fond ? Il n’avait eu de cesse de la regarder, depuis leur rencontre. Aussi égoïste que cela puisse paraître, il n’avait pas eu envie de venir pour soutenir les âmes en peine, accablées par le poids de leur perte. Il était simplement venu pour lui, pour elle, pour attirer encore un regard, rien qu’un seul. Il s’était mis en plein milieu du groupe, de manière à avoir une vision assez large et trouver la tête blonde plus facilement. Il entendit alors la voix d’un élève (Kamen) qui pestait. Atos aussi, il avait envie de pester, mais lui, il se taisait. Par simple respect. Il avait beau être un serpentard et avoir la langue bien pendue, il respectait certaines limites. Avant qu’il n’ait pu lui dire quoi que ce soit, il entendit un gryffondor (Lionel) riposter. Il pensa que la marche allait vite se transformer en bain de sang entre rouge et vert. Il se mit sur les starting-block, prêt à en arrêter un si quelque chose tournait mal, et c’est là qu’il la vit. Aux bras du fameux gryffondor. Il les avait déjà vus ensemble, en avait déduit que, finalement, Adélaïde était déjà prise. Il n’arriverait jamais à l’atteindre. Il tourna la tête avant qu’elle n’ait pu le remarquer. Elle aussi, pourtant, elle le regardait dans les couloirs. Elle le prenait sûrement pour un bon copain serpentard. Quel idiot. Il ne voulait pas être son ami, certainement pas. Il préférait l’insulter, la rejeter, lui montrer ce qu’était vraiment un serpentard, s’il ne pouvait pas l’avoir à son bras. Rien que pour emmerder le gryffondor, il se rapprocha un peu de Kamen. Il ne le connaissait pas vraiment, savait juste qu’ils étaient de la même maison. Il l’avait déjà vu à plusieurs reprises, trainer avec Zoya. « Plutôt que de gueuler pour rien, tu veux pas faire quelque chose d’utile ? Genre aller clouer le bec à un certain gryffondor ? Personnellement, je pensais le jeter dans le lac. »

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'm close to the madness
Wherever I go there's a shadow of you I know I could try looking for something new But wherever I go, I'll be looking for you

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Lionel Lemaire
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : première année en politique magique, rugit son appartenance à la maison des lions.
Célébrité : robbie wadge, le magnifique
Pseudo : Prim Âge : 21 Parchemins : 1215 Gallions : 318 Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

« La politesse. » répéta le jeune homme, pour la quatrième fois, comme s’il n’avait pas pleinement compris, comme s’il n’arrivait pas à digérer le sens de ces mots. Il se tournait vers Adélaïde pour lui demander la traduction en français, simplement pour s’assurer d’avoir bien compris l’aberration qui venait de sortir de la bouche de Berttie. Manifestement, il n’y avait pas de doute, elle venait bien de lui reprocher son sens des bonnes manières. « Parce que je manque de politesse. » répéta le jeune homme. Il eut un rire dans lequel il n’y avait aucune joie ; c’était un rire moqueur, un rire grinçant, un rire blessé, surtout. Dans ses yeux brillaient une flamme de colère.

Il pouvait se reprocher beaucoup de choses, mais il n’avait jamais été aussi respectueux qu’en cette soirée. Pour une rare fois, sa tignasse brune n’était pas emmêlée, sa tenue était impeccable. Son intervention antérieure n’avait eu que pour but de rappeler le but originel de la marche, même si sa remarque avait peut-être été un peu trop acerbe. Il s’était déjà fait rabrouer par de Vandekeybus ; il n’avait pas besoin qu’on lui refasse la leçon.    

« Je te présente Adélaïde. » fit Lionel, venant de se rappeler que les présentations n’avaient pas été faites ; dans sa tête, les deux blaireaux se connaissaient. « C’est ma petite-amie, elle a participé à la bataille de Poudlard. Pendant des semaines, après la guerre, je n’ai eu aucune nouvelle d’elle, j’étais certain que je ne la reverrais jamais. » L’histoire était dite avec modestie, faisant l’ombre sur des mois de larmes et d’angoisse, sur le bord d’un lac en Auvergne.

« Au final, elle est vivante, elle est encore près de moi, je n’ai perdu personne, mais je connais le sentiment que peut causer une disparition. C’est pire que la mort, parce que la mort, on a une tombe sur laquelle se recueillir. La mort, on peut finir par l’admettre, par faire son deuil, mais une disparition, on n’aura jamais rien d’autre que le doute et l’inquiétude. Par respect à ceux qui ont perdu quelqu’un, on devrait honorer cette marche, peu importe ce que l'on en pense. »  Lionel n’avait pas l’habitude de parler autant, avec un aussi grand sens de la justice ; il regarda ailleurs, refusant de croiser le regard des deux filles. Fronçant les sourcils, il retrouva son air provocateur habituel en regardant la foule des serpents au loin, parmi lesquels se profilaient le drogué (Kamen), la gamine (qui pensait qu’un coup de coude était une démonstration de force, elle était bien amusante) (Willa) et le mec aux cheveux gras (Athos). « Respecter la douleur des autres ; c’est ça, la politesse. » conclut le lion, évasivement. Son regard était plongé sur Thanatos, qui discutait avec le drogué. Machinalement, Lionel alla chercher la main d’Adélaïde, la serra contre la sienne, pour avoir une ancre à la réalité, pour s’assurer qu’elle le retienne. Son cœur battait à toute vitesse dans sa poitrine, et il n’avait pas envie de céder à la violence, l'envie de frapper Leiden, d'étranger Yordanov, pas ici, surtout pas ici.  

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
not a hero


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

BELLADONA EST LA MEILLEURE ET LA PLUS BELLE. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kamen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : slytherin
Célébrité : Ash Stymest
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 2224 Gallions : 137 Date d'inscription : 01/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t304-kissing-death-and-losing- http://www.mumblemumps.com/t310-you-re-poison-runnin-through-my-veins-kamen#3919 http://www.mumblemumps.com/t975-kamen-flask http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

Kamen n'en revenait pas. Il ne s'était pas attendu à ce qu'un pauvre Gryffondor lui réponde de cette manière. D'un autre côté, les relations entre les slaves et les anglais étaient de plus en plus tendues, et cela confirmait son impression qu'ils n'étaient pas les bienvenus. Il allait répliquer, mais il se sentit emporter par quelqu'un. Il tourna la tête et il vit Willa qui lui avait attrapé le bras. Elle bouscula le Gryffondor au passage, avec un grand sourire, et Kamen eut aussitôt envie de rire. Au moins, elle ne l'ennuierait pas et serait de bonne compagnie durant cette marche. Il lui lança un regard complice, et finalement, il la suivit. Au fond, ils ne seraient pas embêtés par ces anglais trop sensibles, et il ne servait à rien de déclencher une bagarre. Kamen avait quand même un minimum de respect. Cela faisait maintenant quelques instants que le silence était revenu, grâce aux professeurs qui essayaient de contrôler la situation, mais qui semblaient désemparés par la décision du directeur. Près de Kamen se tenait un garçon de Serpentard, un anglais. Quand il le vit approcher, le slave crut qu'il allait lui chercher des noises, mais au contraire, il semblait vouloir pimenter un peu cette marche. « Plutôt que de gueuler pour rien, tu veux pas faire quelque chose d’utile ? Genre aller clouer le bec à un certain gryffondor ? Personnellement, je pensais le jeter dans le lac. » Kamen ignorait ce que ce Gryffondor avait fait à Atos – il l'avait reconnu car il était présent lors de la soirée organisée dans la salle commune – mais il ne semblait pas être apprécié par beaucoup de monde. Kamen hocha la tête et se tourna pour vérifier qu'aucun prof n'était présent. « C'est sûr que ce serait plus amusant que de marcher comme ça... Mais j'ai une autre idée... » Il sortit de sa poche une fiole dans laquelle il y avait un poison. Il était le maître en la matière et cela se savait à Poudlard. Kamen n'empoisonnait jamais personne autre que lui-même, sauf quand on lui demandait un coup de main. Cela lui était arrivé une fois de le faire volontairement, à Durmstrang. Mais c'était il y a bien longtemps, et depuis il avait grandi, mûrit, et il savait comment contrôler les effets des poisons. « Tu veux donner une petite leçon au Gryffondor ? » Il lui tendit la fiole discrètement et se retourna vers Willa. « On va peut-être avoir un peu d'action ! »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
destructive love
Ce baiser est mille fois mieux que tout ceux qu’il a pu recevoir et donner dans sa vie. C’est un baiser chaud, langoureux, qui vient du cœur. Un baiser beaucoup plus fort que n'importe quel poison.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Ielena S. Dimitrova
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Anna Speckhart
Pseudo : Aloysia Âge : 26 Parchemins : 250 Gallions : 924 Date d'inscription : 29/01/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/100  (0/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1119-ielena-s-dimitrova-tu-as-ecris- http://www.mumblemumps.com/t1170-ielena-dimitrova-amen-a-tout-n-amene-a-rien#25860 http://www.mumblemumps.com/t2258-bolvan-signal-gps-perdu#57211

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Evènement

La marche s'entame. Tous semblent ici avoir trouvé quelqu'un sur qui s'appuyer pour endurer ce recueillement étrange, à laquelle les natifs de Durmstrang sont peu habitués, car il n'y avait là-bas aucune place pour l'émotion, pour les pleurs et les hommages. Face à ce genre de lutte, les étudiants du grand Nord s'en devenaient glace, se figeaient dans la dureté de leur froid natal. Tuer ou être tué et aucun temps à perdre en désolation entre les deux. Pour cela, au moins, elle aimait la différence culturelle. Un temps, aussi infime soit-il pour, une fois au moins, penser aux autres et non à soi, une doctrine dont les Dimitrov auraient eu à s'inspirer. Pour l'heure, les pas de la lionne se perdent dans ceux d'une Poufsouffle de son âge, laquelle tient étroitement la main de l'un de ses camarades. Elle les envie un instant, se reprend le suivant. Le moment est mal choisi pour divaguer à propos de sa propre solitude. D'autant plus mal choisi que dans les rangs de cette marche du silence, le chaos a déjà soufflé ses premières braises, incitant la demoiselle devant elle à sermonner l'un de ses camarades Gryffondor, Lionel, l'un des rares avec qui la Dimitrov avait un jour prit la peine d'échanger quelques mots. Et quels mots s'en tiraient de sa bouche dès lors ! Une tirade digne des plus grands acteurs de scène, mêlé au rapport d'une histoire qui avait tout pour serrer le cœur. La peur, la véritable notion de peur, celle-là même qui vous pétrifie dans le doute sans jamais savoir ce qu'il est advenu de l'être aimé. Impossible pour elle de s'identifier aux paroles du Lemaire, pourtant, ses mots touche en son for quelque chose d'innommable la faisant s'arrêter net. Respecter la douleur des autres, c'est ça la politesse. La phrase tourne et retourne dans son esprit sans qu'elle ne parvienne plus à esquisser le moindre geste. Jusqu'à ce que son arrêt ne la sépare des uns pour surprendre la conversion d'un autre. Un mot, un geste. Une fiole, et ce sourire pendant qu'arborait le Serpentard Yordanov pour lui assurer que quelque chose de grave allait se produire.

Que faire alors ? Sans voir la fiole en elle-même, elle devine le cadeau offert, un cadeau empoisonné en tous les sens du terme. Tout arrive alors en un éclair, trop vite pour que la Gryffondor n'ai eu le temps de penser quoi que ce soit. Un mouvement, presque un réflexe : à simplement se retourner, la marche ayant continué, la voici qui s'en vient heurter de plein fouet la silhouette du Leiden à laquelle elle se raccroche pour ne pas rejoindre le sol, l'isolant dès lors de ses acolytes vert et argent.

« Atos ! Pardon, je ne voulais pas ! »

Profiter de l'occasion, c'est attraper celle qui pourrait bien sauver les fesses de son camarade de maison. Elle applique dès lors les principes toujours observés, jamais acquis jusque lors, que savaient si bien employer les filles de Durmstrang. Une simple main qui s'égare à son torse, l'air le plus surpris et innocent du monde, elle gagne du temps, le déconcentre autant que faire se peut de ses grands yeux bleus qu'elle s'en vient planter dans les siens.

« Ridicule le petit discours de Lemaire tu ne trouves pas ? »
Un temps, silence. « On marche ensemble ? »

Sa main s'en vient glisser sur celle d'Atos, une main dans laquelle se trouve la fiole maudite. Une main qu'elle provoque et réclame dans la sienne pour mieux lui faire abandonner son dessein au profit d'un autre. Advienne que pourra.




©Aloysia




_________________


 

☽ When we'll turn our fears to the hate ☾
Revenir en haut Aller en bas
O. Piros Fortescue
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : ancien gryffondor, choixpeau flou qui n'avait pas l'étoffe d'un lion, il est désormais directeur d'un cirque, maître des cauchemars.
Célébrité : jamie dorman
Pseudo : elly Âge : 21 Parchemins : 2272 Gallions : 393 Date d'inscription : 14/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2148-my-cure-and-my-curse-piros#5490 http://www.mumblemumps.com/t2156-piros-le-maitre-des-cauchemars#54910 http://www.mumblemumps.com/t2155-bernie-atterrissage-d-urgence#54906 http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly


Autour d'elle, les gens se soutiennent, se disputent, se détestent et s'aiment. Et elle, elle est seule au milieu de tout ça. Il y a l'amour de sa vie devant elle, qui semble inaccessible. Et il y a son demi-frère, pas loin, qui ne lui donne aucun regard. Il a décidé il y a quelques semaines que ce serait mieux pour eux de ne pas être trop proche en public, à cause des différentes rumeurs qui courent sur eux deux. Mais Lyra, elle a besoin de son grand frère, de cet homme qu'elle a retrouvé il y a bientôt deux ans, et qui l'a aidé pour remonter la pente, pour se remettre de la guerre. Maintenant, elle a l'impression que tout le monde l'a abandonné, mais d'un autre côté, elle ne peut s'en prendre qu'à elle-même. La colère la gagne, et elle sert les poings. Soudain, elle sent une main se glisser dans la sienne, elle tourne la tête et reconnaît Mila, sa meilleure amie. Heureusement qu'elle est là, heureusement que Mila est à ses côtés. Lyra se sent aussitôt soulagée, elle a l'impression que ses épaules se sont allégées. Mila lui demande si ça va, et elle acquiesce silencieusement. Elle ne peut pas lui dire qu'elle a des douleurs atroces à cause de la grossesse, il y a trop de gens autour. Elle ne peut pas non plus lui dire qu'Orion lui manque, alors qu'il n'est qu'à quelques mètres. Elle se contente de sourire, sincèrement, un sourire triste. Soudain, elle voit qu'autour d'elles, il y a de l'agitation. Elle entend les insultes fuser, et elle sent aussitôt la mauvaise humeur revenir. « Ils n'ont rien d'autre à faire ? Ils ne sont pas capables de rester tranquille quelques instants ? Merde. Ça se voit qu'ils n'ont pas du endurer la souffrance de la guerre... » C'est un sujet sensible pour Lyra, la guerre l'a changée. Elle sait qu'elle n'est pas seule dans ce cas là, mais elle a l'impression que tout le monde a oublier. Deux ans plus tôt, elle serait intervenue et aurait fait un long discours moralisateur pour remettre les gens à leur place, mais aujourd'hui, elle n'en a pas la force, aujourd'hui, elle se contente de marcher. Elle sait que le pire est à venir. Le directeur a parlé de règles, et elle a un mauvais pressentiment à ce sujet.  
Revenir en haut Aller en bas
Colombe A. Devereaux
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : officiellement élève à Poudlard, en GISIS de pédagogie magique, mais en vérité, elle est cracmolle et s'est portée volontaire pour subir des tests au laboratoire du château.
Célébrité : josefine pettersen
Pseudo : elly Âge : 21 Parchemins : 2097 Gallions : 293 Date d'inscription : 27/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t874-don-t-give-up-i-won-t-give-up-co http://www.mumblemumps.com/t885-colombe-vois-comme-le-monde-le-monde-est-beau#18537 http://www.mumblemumps.com/t2112-colombe-one-little-owl#53641 http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly

Lionel pouvait parfois avoir des réactions excessives, et Colombe se mit à rougir de honte quand elle le vit rembarrer ce crétin de Serpentard. Évidemment, elle était du côté de Lionel, mais se donner en spectacle ainsi n'était pas une solution non plus. Elle préféra ne rien dire, et lui lança un doux regard quand il revint à ses côtés. Il fallait l’apaiser. Elle glissa sa main dans la sienne, pour le calmer. Ses muscles étaient crispées, elle n'avait pas l'habitude de le voir ainsi. Depuis plusieurs mois, Colombe qui toute sa vie avait été privé du contact humain, avait appris à apprivoiser Lionel. Elle savait comment le calmer, mais surtout, elle savait lire les expression de son visage, de son regard. Elle gardait les yeux sur lui, pendant qu'ils marchaient, et c'est là qu'elle croisa le regard d'Atos. Ils ne s'étaient pas revu depuis leur rencontre dans les cachots, et elle avait l'impression qu'il l'évitait. Son cœur ne fit qu'un tour quand elle remarqua qu'il évitait son regard. Pire, il décida de changer de file et s'éloigna d'elle. Colombe était vexée, elle ignorait pourquoi, mais elle avait l'impression d'être abandonnée. Heureusement, très vite, elle porta son attention sur autre chose. C'était Berttie qui s'était approchée d'eux. Elle était à Poufsouffle, tout comme Colombe, et Lionel se mit à lui raconter leur histoire. Parfois, Colombe avait vraiment l'impression que c'était la sienne. À force de mentir, de prendre la place d'Adélaïde, elle finissait par y croire. Elle lança un sourire à Berttie, qu'elle avait déjà croisée plusieurs fois dans la salle commune. Puis, elle sentit Lionel lui serrer la main. Il avait peur qu'elle s'en aille à nouveau, et elle mourrait d'envie de lui promettre que plus jamais ils ne seraient séparés, mais ce serait mentir encore. « Tu connaissais l'un des disparus ? » Elle s'adressait aussi bien à Lionel qu'à Berttie. À vrai dire, elle se sentait éloignée de tout ça, parce que toute sa vie, elle avait été forcée de ne jamais s'attacher, mais elle voyait que chaque jours passés à Poudlard la rattachaient à Lionel, Pandore, et bien d'autres. Si Lionel venait à disparaître demain, elle serait frappée d'une profonde tristesse, et pourtant, il n'était même pas amoureux d'elle, mais de celle qu'elle représentait.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
DOVE

and here is old Picasso and the dove and dreams as fragile as pottery with dove in white on clay dark brown as earth is brown from our old battle ground


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

La marche blanche — Debout bien sagement comme les autres élèves dans le grand hall de l'entrée, j'observais notre fameux directeur. Si mystérieux, si absent en réalité. Qu'est-ce que ce type pouvait bien avoir à se reprocher pour rester ainsi dans l'ombre après les dernières années de cataclysme qu'avait enduré l'école ? Ses mots glissaient sur moi comme la fumée alors qu'au fond, j'avais simplement envie de gueuler à ce mec d'aller se faire foutre. Toujours dans cette révolte, dans cette colère, avec cette impression que toute cette mascarade n'était que du vent. Des gens disparaissent, oui. Beaucoup de personnes avaient "disparues" ces derniers temps il fallait croire. Le plus écœurant était sans doute que si le contexte n'était plus le même, les faits continuaient de se perpétrer. Ces pensées amères me ramenaient sans cesse à ma sœur. Et soudain, je semblait prendre conscience de toute la tension que j'accumulais dans mon corps à cet instant. Cette marche blanche me rappelait bien trop la perte de ma jumelle. Et me donnait envie de hurler.
Je m'étais mis en marche comme les autres, visage fermé, mains dans les poches de ma cape car mine de rien, il faisait assez froid en cette période, et autant dire que je ne crachais pas sur l'épaisse écharpe jaune et noire qui protégeais mon cou du vent. Non loin de moi, j'apercevais la vision écœurante de cet imbécile de Lemaire en train de passer son bras autour d'Adélaïde. Et lorsque celui-ci venait se confronter au Serpentard impatient, je lâchais un ricanement pas le moins du monde dissimulé, me foutant clairement de sa gueule. Lemaire qui ramène sa fraise ? On aura tout vu. Ce type était tellement pathétique. Je l'entendais raconter sa vie, la disparition d'Adélaïde à l'époque. Oh mince, c'est qu'il allait nous faire verser une larme là. Mais lorsque je l'entendais commencer à parler des personnes décédées, je me tendais immédiatement, mes poings se refermant sur eux-même alors que ma mâchoire se crispait. Ferme-la Lemaire. Avance et épargne nous tes leçons de vie à deux balles dis-je sur un ton calme, mais néanmoins incisif.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
ÉVÈNEMENT ♦ LA MARCHE BLANCHE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Questions sur l'integration d'Haiti au marche de la CARICOM
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Haiti en Marche: Haiti et neo-liberalisme
» Haiti en Marche - Présidentielles 2010: sont-ce les premières escarmouches?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: outside the castle-
Sauter vers: