Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Some days you just have to create your own sunshine Ҩ DIMKEAS

Aileas Glengorm
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle ✧ GISIS Sécurité magique 1ère année
Célébrité : Alycia Debnam Carey
Pseudo : Lÿs Âge : 19 Parchemins : 118 Gallions : 192 Date d'inscription : 11/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t967-my-heart-is-frozen-over-and-i-fe

Some days you just have to
create your own sunshine

Dimka
&
Aileas
Fin Septembre 1999 | Les rayons du soleil caressaient les étendues verdoyantes entourant le château de Poudlard, le spectacle était magnifique avec toutes ces couleurs et pourtant il manquait quelque chose à la jeune écossaise qui voulait voir un tout autre spectacle. Elle aurait souhait que l’étendue qui s’étalait devant ses yeux depuis la fenêtre de son dortoir soit glacée. Oui d’une blancheur immaculée avec un lac gelé pour qu’elle puise patiner comme elle aimait tellement le faire, mais pour autant avait-elle vraiment besoin d’attendre les premières neiges et les premières couches de glace pour pouvoir patiner comme elle le souhaitait. Elle n’était pas obligée d’attendre, pas alors qu’elle pouvait utiliser sa baguette pour accélérer en partie la possibilité de patiner. Elle se décida donc qu’elle se devait de sortir du château pour se rendre au lac, car il faisait bien trop beau pour rester enfermée. D’autant plus que ce n’était pas comme si elle avait cours aujourd’hui puisqu’il était dimanche, alors autant dire qu’elle avait tout son temps pour profiter de cette passion qui lui enserrait le coeur. Prenant plusieurs affaires dans son sac, dont ses patins à glace, elle se décida à quitter son dortoir tout sourire. Au fond elle savait déjà que au niveau de la partie du lac où allait se rendre il n’y aurait personne. Il faut dire qu’il n’y avait jamais personne, c’était son petit coin à elle et généralement les élèves préféraient se rendre dans la partie du lac où il y avait tout le monde pour pouvoir sympathiser et sociabiliser un peu. Or pour ce qu’elle comptait faire, Aileas préférait qu’il n’y ait personne. Voilà pourquoi elle marchait dans le parc en direction de son endroit favori du lac noir, car il était légèrement masqué de la partie du lac la plus occupée par les arbres l’entourant.

Avant d'atteindre le lac, Aileas s'arrêta et retira son uniforme qui serait bien trop encombrant pour pouvoir patiner de la manière qu'elle souhaitait. Pour tout dire elle avait prévu le coup et s'était vêtue en dessous d'une tenue spéciale pour patiner à son aise. Il s'agissait d'une robe aux teintes bleues et argentées comme les couleurs de sa maison, que son frère aîné lui avait offerte une fois qu'il avait constaté que le patinage c'était devenu une véritable passion pour elle. Cette robe avait une coupe assez classique dans le monde du patinage, elle moulait son buste et était plus évasée au niveau de ses cuisses. Mais ce qui la rendait plus ancrée dans le monde de la sorcellerie c'est que Kilian avait fait en sorte qu'il y soit cousu un magnifique aigle dans son dos pour rappeler la maison de la jeune femme qui comptait beaucoup à ses yeux. Autant dire que à proprement parler elle était bien dans les teintes de l'école, mais il est vrai que cette tenue ne serait pas acceptée en cours dû à sa légèreté, mais Aileas se disait que dans son coin toute seule ce n'était pas dérangeant qu'elle la porte. Après tout ce n'était pas comme si elle allait croiser un professeur sur les berges sur lac et même un élève elle en doutait fortement, car elle avait pu constater que la plupart se trouvaient dans le Parc. C'est ainsi que persuadée qu'elle ne croiserait personne, elle poursuivit sa route et une fois arrivée dans son lieu tant apprécié, elle posa son sac à terre en constatant qu'effectivement elle était bien seule. Tout du moins le pensait-elle. Elle sortie alors sa baguette et après avoir ciblé l'eau du lac elle vient à prononcer un « Glacius » et alors une partie du lac fut glacée, et une sorte de barrière de glace s'était formée entre l'eau liquide et la partie glacée, ainsi elle était assurée qu'elle ne se retrouverait pas à l'eau par mégarde.

Ravie de ce qu'elle avait accomplie, car elle semblait vraiment avoir une patinoire à elle toute seule, elle s'installa sur un rocher bordant le lac et enfila ses patins. Il était temps qu'elle s'entraîne et qu'elle prenne plaisir dans ce qu'elle faisait. Elle se leva donc et avança jusqu'à sa patinoire improvisée. Commençant tout d'abord par patiner tout simplement, Aileas savourait la sensation de ses pieds glissants avec facilité sur le sol et l'air dans ses cheveux lâchés. Elle se mouvait sur la glace comme si elle avait une musique en tête, n'ayant jamais un pas qui pouvait s'en écarter et fini par commencer les figures. Tournant sur elle-même en fixant un point vers l'horizon, elle avait la grâce de l'aigle qu'elle avait pour emblème, puis après avoir fait une marche arrivée elle se lança à faire des sauts, commençant du plus facile pour finalement se lancer sur un sauté allongée où c'était comme si elle faisait un grand écart en l'air pour ensuite retomber sur ses patins avec douceur. Car elle se rappelait bien que l'une des fois où elle avait fait cela, elle avait traversé la glace, mais au moins vu qu'elle avait lancé le sortilège était-elle assurée que la surface serait assez dure pour ne pas se fissurer. Elle ignorait depuis combien de temps elle était là à patiner, mais au vu du soleil qui avait bougé, cela devait faire quand même bien quelques temps.Alors étant à bout de souffle et elle se décida donc à s’arrêter un petit peu. Regagnant la berge, elle voulu installer une nouvelle fois sur le rocher, mais c'est alors que son regard se posa sur une personne qui se tenait non loin de là. Un jeune homme aux couleurs des Serdaigles tout comme elle. Elle en vient donc à parler de manière légèrement confuse. « J'ignorais que cette partie du lac était déjà occupée, excuse moi de t'avoir dérangé, d'habitude il y a jamais personne... »

camo©️015

_________________
▲▼▲ ▲▼▲ ▲▼▲
I don't have to know you. I've been you... Different, misunderstood, alone. Don't you think that they thank their lucky stars every day that they were born normal ? You can't love somebody you don't understand. And do you know what happens when people don't understand something ? They learn to fear it. And then they look at it like a monster !
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 9ème année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 1386 Gallions : 832 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Some days you just have to create your own sunshine
~ Dimkeas ~


L
 e jeune russe était installé contre la souche d'un arbre, il avait emmené son calpin avec lui, avait fait le tour du lac et avait choisi le meilleur angle pour un meilleur rendu. Depuis des semaines il avait le coup de crayon qui le démangeait, il lui fallait garder une trace de son passage à Poudlard, le meilleur moyen de s'exprimer pour lui, c'était le dessin. Il voulait donc profiter de son dimanche pour faire quelques croquis... Il avait mis du temps à déterminer l'endroit où il allait s'installer, tournant autour du lac pendant que les minutes s'écoulaient, il avait fini par s'installer mais sans grande conviction... Il lui manquait quelque chose sans vraiment savoir quoi... Pas satisfaisait de ce qu'il faisait rapidement un petit tas de feuille chiffonner prenaient place autour de lui, tandis que ses doigts habiles tentaient de chercher ce qui n'allait pas... Pourtant le décor était parfait, le lac, l'automne qui s'installait changeant les couleurs des arbres aux alentours, le vent, qui n'était pas encore glacial mais donnait un rythme à tout ce qui se trouvait autour de lui, puis soudain... Tout changeait, quelque dans le regard de Dimka semblait bouger sans qu'il puisse comprendre d'où ça venait jusqu'à ce qu'il ait cette impression de glace sur le lac... Oui c'était exactement ce dont il avait besoin, c'était parfait de la glace en plein automne c'était irréel et c'était exactement ce qu'il avait envie de peindre... Les coups de crayon commençaient déjà à tomber lorsqu'une silhouette se dessinait sur son papier... Fronçant des sourcils Dimka relevait alors le regard de son bloc avant de se rendre compte que cette silhouette existait réellement...

Etait-ce cette fille qui venait de gelée le lac? Il ne disait rien, restant dans la position où il se trouvait, il l'observait dans sa tenue de patineuse et l'admirait plus ou moins, s'il avait trouvé quelques instants que ce qu'il avait sous les yeux était irréel finalement ce n'était rien comparé à maintenant... Il en fallait beaucoup pour atteindre Dimka et pourtant sans rien faire cette fille qui, semblait appartenir à la même maison que lui au vue de l'aigle qu'elle portait sur sa tenue, avait réussi comme si c'était la chose la plus facile sur terre... Il suivait ses mouvements avec un œil assidu, pendant de longues minutes il ne faisait que l'observer, du moins, c'est ce qu'on pourrait penser de loin. En réalité il était en train de calculer, de retenir chaque mouvement qu'elle était en train de faire, définissant celui qu'il préférait, les courbes de ses bras, de ses jambes avant de finalement reprendre son dessin... Il n'était pas chose aisée de dessiner un modèle qui ne posait pas mais, c'était ainsi qu'il avait envie de la dessiner, il la voulait naturelle, inconsciente du fait qu'il était-là dans un coin du lac à observer chacun de ses mouvements... Entrant dans cette bulle qui semblait n'appartenir qu'à elle, comme si elle se trouvait hors du temps de cet instant. C'était ce que Dimka tentait de capturer, de retranscrire dans son propre dessin...

A quel moment c'était-elle arrêtée? Tellement pris par son dessin il n'avait plus fait attention à quoique ce soit autour de lui mais, pourtant c'était bel et bien sa voix qui venait l'extraire de sa propre bulle dans laquelle il se trouvait... Tournant son visage vers la jeune femme il ne put s'empêcher de la détailler un moment avant de dire quoique ce soit. Ne l'avait-il pas assez fait sur la glace me direz-vous? Pas de cette façon, sur la glace c'était différent, il l'avait regardée sans la voir réellement... Il avait regardé ses gestes, ses mouvements, sa façon de patiner, il avait regardé les contours de ses formes afin de pouvoir les reproduire le plus fidèlement sur le papier... A présent? Il la regardait simplement comme un homme pouvait regarder une femme, la trouvant d'ailleurs finalement à son goût. Mais avant qu'elle ne le prenne pour un garçon bizarre qui ne savait pas se servir de sa langue, il refermait son carnet à dessin et prenait la parole tout en se redressant, rangeant toutes les boules de papiers qui s'étaient empilées autour de lui avant de haussé les épaules.

"Je ne pense pas que le parc de Poudlard m'appartienne tu sais, tu es libre d'aller où tu veux." Sa façon à lui plutôt spéciale de dire que non elle ne l'avait pas dérangé. Finissant de ranger ses papiers gardant son carnet dans la main, son dessin n'était pas vraiment fini mais, il était bien avancé et il pourrait sans doute le finir sans avoir besoin qu'elle refasse le modèle pour lui-même si elle n'avait pas été au courant qu'elle le faisait d'ailleurs. "C'est toi qui a gelé la glace?" Demandait-il un instant tout en connaissant très bien la réponse, mais c'était une façon pour lui de l'approcher et de nouer la conversation, une autre question lui brûlait les lèvres et il n'attendait pas la réponse de la première pour la poser. "Tu patine depuis longtemps?" Voilà ce qui l'intéressait réellement, voilà ce qui l'intriguait chez elle, il ne pouvait pas le nier, il la trouvait très doué et avait apprécié de pouvoir la voir ainsi même s'il ne l'a connaissait pas plus que ça... L'art était quelque chose qui le touchait même s'il ne le montrait pas, il y était sensible et il aurait aimé la revoir patiner encore un peu... Les filles en règle générale n’attiraient pas son attention autre que pour finir dans son lit, il était rare qu'une y parvienne de cette façon, ce qui le rendait encore plus curieux...
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Aileas Glengorm
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle ✧ GISIS Sécurité magique 1ère année
Célébrité : Alycia Debnam Carey
Pseudo : Lÿs Âge : 19 Parchemins : 118 Gallions : 192 Date d'inscription : 11/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t967-my-heart-is-frozen-over-and-i-fe

Some days you just have to
create your own sunshine

Dimka
&
Aileas
Patiner c’était là une chose qui avait toujours réussi à lui faire vibrer son être tout entier, car dans ces moments où ses pieds chaussés de patins glissaient sur le sol, elle avait ce sentiment d’être unique. D’être dans son élément. Et de ce fait, d’avoir enfin trouvé sa voie. Pourtant elle avait eu de nombreuses fois eu affaire aux propos désapprobateurs de sa mère à l’égard de cette activité moldue, mais cela ne l’avait pas empêché de continuer. Malgré toutes les horreurs qui étaient survenues durant ces dernières années, elle continuait de plus belle à patiner. Car grâce à cela, et malgré la douleur qu’elle pouvait ressentir encore maintenant de la perte de son frère Malcolm, elle avait cette impression que l’horreur n’était pas si grande, et qu’elle pouvait tout de même retrouver un semblant de joie. Et c’était cela le patinage pour elle, une forme de bonheur qui la rendait rayonnante d’amour pour sa passion. Elle qui n’avait jamais réellement aimé une personne, comme un homme aime une femme, elle avait malgré tout toujours réussi à aimer ce qu’elle faisait avec ses pieds. C’était une voie atypique pour une sorcière et pourtant une voie qui la faisait se sentir tellement libre. Si elle avait le cran, certainement quitterait-elle l’école pour vivre dans le monde moldu de sa passion. Pouvoir patiner parmi eux, participé à tous ces concours qu’ils font, ce serait juste incroyable à ses yeux. Mais au fond… Au fond elle savait qu’elle restait bien trop attachée au monde des sorciers pour tout claquer d’un coup et que sa famille resterait toujours une part bien trop importante de sa vie pour pouvoir l’abandonner.

Alors elle patinait. Elle patinait sans arrêt là douce Serdaigle, avec toujours cette envie de pouvoir faire plus. Se surpasser. Mais cette activité ne pourrait malheureusement pas l’amener quelque part. Pourtant, il n’en demeurait pas moins qu’elle donnait tout ce qu’elle avait à chacun de ses mouvements de pieds et qu’elle pourrait continuer comme cela des heures durant. Mais voilà, au bout d’un moment, les douleurs dans les jambes se font ressentir et elle se doit de s’arrêter. Et même en s’arrêtant elle avait toujours en tête le moindre de ses mouvements et de nombreuses idées de ce qu’elle pourrait essayer lorsqu’elle retournerait sur le lac. Mais elle devait se reposer un minimum avant de faire ces nouveaux tests. C’est alors qu’elle avait croisé son regard. Posant ses yeux sur un jeune homme de Serdaigle, installé contre un arbre. Depuis combien de temps était-il là ? Elle l’ignorait, voilà pourquoi elle fut légèrement surprise lorsqu’elle s’excusa de l’avoir dérangé. Mais au fond l’avait-elle seulement déranger ? Après tout, il ne semblait pas être énervé qu’elle ait débarqué dans son coin de paix, et il ne semblait pas non plus se moquer de sa passion pour le patinage. Au contraire, il l’observait, silencieux. Jusqu’à ce qu’il se rapproche un peu d’elle pour lui dire. « Je ne pense pas que le parc de Poudlard m'appartienne tu sais, tu es libre d'aller où tu veux. » Ce qu’il disait était totalement sensé, car effectivement le parc n’appartenait à personne, mais Aileas n’avait pu s’empêcher de réagir ainsi, car elle voulait toujours s’assurer de ne déranger personne en bonne vivante qu’elle était.

Elle réfléchissait à un moyen de lui répondre lorsqu'il lui demanda si c'était elle qui avait gelé le lac et face à cette question elle ne pu s'empêcher d'esquisser un sourire. Et la question fut d'ailleurs rapidement suivie par une autre. « Tu patine depuis longtemps? » Elle avait beau avoir la sensation qu'elle avait commencée le patinage hier, elle se rappelerait toujours la première fois qu'elle avait posé ses pieds chaussés de patin sur la glace. C'est ainsi que tout sourire elle lui annonça. « Ça va faire sept ans que j'en fais, et depuis j'arrive plus m'arrêter. » Elle s'arrêta un instant en se replongeant dans ses souvenirs, puis très rapidement elle revient sur terre en repensant à sa toute première question. « Et comme tu peux t'en douter, oui… J'ai gelé le lac, car malheureusement même si j'adore le patinage je ne peux pas en faire à toutes les saisons donc je me débrouille comme je peux pour créer un environnement adéquat. »  Tournant son visage vers le lac, elle pu constater que ce dernier était encore bien gelé sur la partie qu'elle avait visée. Comme quoi elle s'améliorait de plus en plus pour maintenant la glace longtemps. Certes hormis pour cette occasion, elle n'aurait pas vraiment l'utilité d'utiliser un tel sort, mais malgré tout, elle était ravie de parvenir aussi bien à la maintenir. Elle se retourna vers le Serdaigle, arborant toujours son petit sourire au coin des lèvres. « Je viens de penser que je ne me suis pas présentée, je suis Aileas, Serdaigle tout comme toi. »

camo©️015

_________________
▲▼▲ ▲▼▲ ▲▼▲
I don't have to know you. I've been you... Different, misunderstood, alone. Don't you think that they thank their lucky stars every day that they were born normal ? You can't love somebody you don't understand. And do you know what happens when people don't understand something ? They learn to fear it. And then they look at it like a monster !
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 9ème année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 1386 Gallions : 832 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Some days you just have to create your own sunshine
~ Dimkeas ~


I
 l était rare que Dimka ne puisse pas défaire son regard d'une personne, ou alors c'était finalement calculé pour emmener cette personne tout droit dans son lit... Mais en ce moment ? Il n'y avait aucune séduction et pourtant ? Pourtant son regard se faisait insistant, cherchant le sien, cherchant à savoir ce qu'elle pouvait avoir de plus que les autres, cherchant à savoir ce qui pouvait l'obnubiler à ce point... Son patinage lui avait plus à un point qu'elle avait ressemblé à un oiseau prenant son envole, était-ce pour cela qu'il la regardait à ce point ? Qu'il se faisait presque trop insistant sans le vouloir ? Parce que le temps de quelques minutes elle lui avait presque parut irréelle ? Parce que sans un mot elle avait pourtant su lui parler ? Utilisant le même langage que le sien, l'art... Il l'avait alors trouvée magnifique... Pas de la façon dont il pouvait trouver belle une femme qu'il convoitait en secret non... Belle dans ses gestes, belle dans son interprétation... Elle l'avait touchée, elle l'avait presque ému même si bien sûr cela il ne l'avouera sans doute jamais bien évidémment... A la place il préférait revenir à sa nonchalance habituelle tout en essayant tout de même de faire connaissance avec cette fille qui sortait de l’ordinaire. Lorsqu'elle lui avouait depuis quand elle patinait, un sourire s'échappait des lèvres de Dimka, sincère, comme s’il comprenait ce qu'elle voulait dire et en fait c'était bel et bien le cas puisque depuis qu'il avait appris à dessiner il ne pouvait plus lâcher son crayon... Evidemment que c'était elle qui avait gelé le lac, elle devait être alors plutôt douée en sortilège ce dernier avait très bien tenue, la preuve en était que la glace n'avait pas cédée sous elle... La jeune fille le sortait alors de ses pensées tandis qu'elle se présentait...

"Aileas..."
Répétait-il tout en réfléchissant. "Prénom peu commun... Tu es anglaise n'est-ce pas?" demandait-il finalement avant de se présenter à son tour. "Moi c'est Dimka. Dimka Dimitrov." Il avait presque hésité avant de dire son nom de famille car ils étaient connus, leur réputation n'était plus à faire et peut-être qu'alors elle partirait sans chercher à plus le connaître ? Ou alors au contraire elle tenterait de se rapprocher de lui et le regarderait avec ce regard de merlan frit qu'elles avaient toutes essayant de plaire à l'un des fils Dimitrov car ils avaient une excellente lignée... Il ne quittait toujours pas la jeune fille du regard cherchant la moindre réaction chez elle... Tenant son carnet bien fermé dans sa main. Il reprenait rapidement la parole pour rebondir sur ce qu'elle semblait aimer si passionnément... "Tu te souviens de la première fois où tu as patiné ?" Demandait-il, il était curieux de savoir comment elle avait pu devenir accroc à ce sport, d'un côté c'était tellement moldu... Un peu comme lui avec le dessin, ils n'inventaient pas forcément que des choses inutiles il fallait bien l'avouer... Finalement il s'installait sur pierre près d'elle, près à attendre qu'elle lui raconte ce souvenir sans même lui demander si cela ne la dérangeait pas... Il n'était pas comme elle, Dimka ne s'excusait pas de déranger, il s'en fichait, même si là le but n'était pas de la mettre mal à l'aise, en fait il était réellement intrigué... "Tu me raconte?" Finissait-il tout de même par demander en se demandant si ça première question avait été tout de même assez clair sur ses attentions, il tapotait près de lui pour qu'elle vienne s'asseoir si elle le désirait. Il se reconnaissait à peine, généralement, les seules conversations qu'il avait avec les filles c'était pour les emmener droit dans son lit, il était rare qu'il veuille faire la « conversation » ... Pourtant il en avait besoin, il le voulait et cédait à cette nouvelle pulsion...
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Aileas Glengorm
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle ✧ GISIS Sécurité magique 1ère année
Célébrité : Alycia Debnam Carey
Pseudo : Lÿs Âge : 19 Parchemins : 118 Gallions : 192 Date d'inscription : 11/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t967-my-heart-is-frozen-over-and-i-fe

Some days you just have to
create your own sunshine

Dimka
&
Aileas
Yeux dans les yeux, les deux Serdaigles s’observaient avec une réelle attention. C’était presque étrange qu’ils n’en viennent pas à détourner leur regard et pourtant, aucune gêne ne se faisait ressentir entre eux. Cela semblait presque être naturel et pourtant, tout de leur rencontre paraissait irréelle, car oui aucun des deux ne s’était attendu à croiser quelqu’un dans cette partie reculée du lac. Certes vu comme ça ce n’était pas irréelle, mais quand on ajoute à cela le fait qu’Aileas, n’ayant pas l’habitude de patiner devant quelqu’un autre que son frère Kilian se retrouve à patiner sans faire attention devant le jeune homme cela paraissait hors du commun. Mais malgré cette rencontre sortant de l’ordinaire, l’écossaise repris ses esprits et se décida à se présenter. Juste son prénom…Aileas… Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle savait très bien que lorsqu’elle donné en plus son nom, elle se faisait très rapidement catalogué comme étant la fille de Moïra Glengorm, ancienne mangemort enfermée à Azkaban et ça, elle voulait éviter à tout pris. Au fond elle n’aurait pas dû en avoir honte, car ce n’était pas elle qui avait commis ces crimes contre les autres sorciers, mais en même temps, elle savait très bien que la grande majorité la jugeait elle à défaut de pouvoir juger sa meurtrière de mère. Alors oui, elle s’était présentée comme étant simplement Aileas, après tout, elle ne voulait pas spécialement faire fuir une personne qui semblait sincèrement s’intéresser à sa passion, car cela n’était encore jamais arrivé jusqu’alors. « Aileas... Prénom peu commun... Tu es anglaise n'est-ce pas ? » Elle s'apprêtait à répondre à sa question lorsqu'il en vient à se présenter à son tour. « Moi c'est Dimka. Dimka Dimitrov. » Dimitrov, elle avait déjà entendu ce nom et elle savait très bien que tout comme les Glengorm leur réputation n'était plus à faire et étrangement, cela la rassura. Elle n'était donc pas la seule à être perçu par les actes de sa famille et non par ses propres actes.

Elle ne s'enfuit pas, elle ne changea d'ailleurs pas non plus de comportement envers lui, elle esquissa un simple sourire en disant. « Et bien enchanté de te rencontrer Dimka, pour répondre à ta question je suis écossaise, donc ce n'est pas ma première année à Poudlard, même si j'aurai bien voulu passer du temps dans d'autres écoles pour pouvoir apprendre d'autres cultures. Toi j'imagine que tu viens de Durmstrang c'est ça ? Car ton prénom ne fait ni anglophone ni français. » Le fait de parler de la consonance de son prénom et non pas de son nom était réfléchi, car cela montrait qu'elle ne s'était absolument pas arrêté sur sa famille mais plus sur la personne que lui était réellement. Il était Dimka. Elle était Aileas. Nul besoin de faire entrer leur famille dans la simplicité de leur rencontre. D'ailleurs lorsqu'il en vient à lui parler une nouvelle fois de sa passion, cela la rassura. Ils n'avaient vraiment pas besoin de parler de leur généalogie. « Tu te souviens de la première fois où tu as patiné ? Tu me raconte ?» Son sourire se fit alors rêveur sur le visage de la sirène. Et si certaines personnes auraient pu être gênées de raconter un souvenir à une personne qu’ils venaient tout juste de rencontrer, Aileas quant à elle n’était pas gênée pour un sous. « Oui bien sûr ! C’était le jour de mes dix ans, mon frère m’avait emmené sur le loch à côté de chez nous après m’avoir offert des patins et puis il m’a appris à en faire. C’était comme si…je découvrais une activité rien qu’à moi pour m’évader de la réalité. Car en patinant je ne pense qu’à ça et ça me permet de me sentir libre de mes moindres mouvements. De mes moindres pensées… Ce qui n’est pas forcément toujours le cas. » Car oui en bonne Glengorm qu’elle était, elle avait toujours eu une éducation parfois stricte de la part de sa mère qui ne supportait pas son adoration face aux activités moldus. Donc en la présence de cette dernière elle avait toujours dû cacher un peu qui elle était, mais maintenant elle était beaucoup plus libre. Et étrangement face à Dimka elle sentait encore plus le fait qu’elle pouvait être elle-même. « Et toi, tu as également une activité qui te donne cette sensation d’être libre ? » Quelque chose lui disait qu’en tant que Dimitrov il devait aussi avoir besoin de s’évader parfois…

camo©️015

_________________
▲▼▲ ▲▼▲ ▲▼▲
I don't have to know you. I've been you... Different, misunderstood, alone. Don't you think that they thank their lucky stars every day that they were born normal ? You can't love somebody you don't understand. And do you know what happens when people don't understand something ? They learn to fear it. And then they look at it like a monster !
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 9ème année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 1386 Gallions : 832 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Some days you just have to create your own sunshine
"Je t'ai vue et là j'ai su, que nos mondes seront liés, que tu sans doute celle qui pourrait le mieux me comprendre..."
Février 2000
~ Aileas & Dimka ~


C
ette fille lui plaisait. Pas dans le sens où elle lui faisait envie et que des idées pas catholiques étaient en train de naitre dans son esprit non loin là. C'était autre chose, quelque chose sur laquelle il n'arrivait pas à mettre de mot et cela le perturbait un peu. Comme s'il avait trouvé une part de lui-même, tous les deux relié par une passion... L'art, ce n'était pas le même, mais cela leur permettaient de se comprendre sans réellement avoir besoin de parler... Chose qui n'arrivait jamais avec le slave, pas même avec un homme. Il ne comprenait pas ce qui se passait, une part de lui en avait presque peur, mais il était bien trop curieux de connaître cette douce personne qu'il allait forcément revoir vue les couleurs qu'elle portait. Dimka s'attendait à une réaction de la jeune fille lorsqu'il prononça son nom de famille, pourtant rien, elle ne sourcilla même pas ce qui ne faisait qu'accentuer la curiosité que le slave ressentait... Pourquoi n'avait-elle pas peur ? Etait-elle ne ces filles qui ne jugeaient ? Est-ce que son nom était tout aussi peu reluisant que le sien ? En tout cas il appréciait sa réaction et un fin sourire s'installait sur les lippes de l'aiglon qui l'écoutait avec attention.

"Tu n'as pas voulu partir à beauxbâtons ? Il me semble que vous aviez aussi le droit de changer d'école non ?" Demandait-il avec curiosité. "Oui effectivement je viens de Durmstrang, je suis Russe, né à Omsk." Racontait-il sans même savoir pourquoi est-ce qu'il lui donnait autant de détail. Pourquoi est-ce qu'il se montrait si gentil aussi gratuitement alors que cela ne lui était jamais arrivé. Pas qu'il se considérait comme un méchant, mais il n'était vraiment pas le genre à faire la conversation... Il se surprenait lui-même et en vain à poser des questions sur sa passion sur ce qui au final les rapprochaient réellement. Connaitre ces mystères qui semblaient l'entourer découvrir d'où cette fille pouvait bien venir. Le visage de la jeune femme changeait alors, elle avait ce regard que sa propre petite sœur pouvait avoir lorsqu'il lui offrait l'un de ses dessins et cela lui arrachait un nouveau sourire si rare sur les lèvres du slave. Il aimait entendre ce souvenir, il imaginait très bien la scène sous ses yeux, Dimka aurait aimé être un frère comme celui d'Aileas pour sa cadette, malheureusement tout ce qu'il avait réussi à faire, c'était de la sortir de l'enfer trois auparavant, ce n'était pas rien... Mais elle aurait dû avoir ce genre de vie, apprendre à patiner par exemple... Il comprenait ce qu'elle ressentait aisément, ce besoin de s'évader, il l'avait aussi, surtout dans le genre de famille dans laquelle il avait grandi, il avait besoin de s'imaginer un autre monde...

"Je comprends tellement ce que tu veux dire." Lâchait-il en soupirant, lui non plus n'était pas libre de ses mouvements, son nom parlait pour lui, si elle connaissait sa réputation elle devait deviner aisément le genre de famille qu'il avait eu... Ce besoin de s'évader il pouvait le comprendre mieux que quiconque et il en avait sûrement autant besoin qu'elle. Puis ce fut autour de la jeune fille de poser une question de lui demander si lui aussi avait une passion, quelque chose l'aidait à se vider la tête... Il hésitait un instant regardant son calepin remplis de dessin, sur la première page se trouvait le dernier qu'il venait de faire... Son regard se perdait dans celui d'Aileas un instant, la jaugeant de ce dernier et finalement il ouvrait son cahier. "Je dessine." Lâchait-il. Et tout simplement, ouvert sur la première page, il lui tournait le calepin dans sa direction la laissant regarder. "Tu... Tu étais tellement... Belle, presque irréelle, j'ai eu envie de te coucher sur papier pour capturer ce moment." Expliquait-il légèrement gêné... Personne en dehors de sa jeune sœur n'avait jamais vue ses dessins. Jamais Dimka Dimitrov apparaissait aussi peu sûr de lui. Jamais Dimka Dimitrov disait à une femme qu'elle était belle sauf si c'était dans l'intérêt de la glisser dans son lit. Mais ce n'était pas de la même beauté dont il parlait, il la regardait différemment, ce qu'il voyait c'était l'art à travers ses yeux et non la femme, pas qu'elle ne soit pas jolie en réalité, tout simplement il ne pouvait pas la voir autrement...

"Tu peux regarder les autres aussi si tu veux."
Disait-il en lui laissant le carnet entre les mains. Il lui laissait son monde, son univers et pourtant, il n'avait pas peur, pour une raison inconnue, il lui faisait confiance, peut-être parce que quelque part... Il savait qu'elle faisait elle aussi partie de ce monde, qu'elle connaissait son univers, qu'elle en avait les clés tout comme lui et qu'elle le respecterait sans s'en moquer...

(c) Emi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Some days you just have to create your own sunshine Ҩ DIMKEAS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» Dog Days sous-titré en français
» dark days are coming ♌ SAGISIUS
» ABC-JUMPING DAYS au 1er RCP 1er AOUT 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: flashback-
Sauter vers: