Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Basile | I'm a mess, I'm sorry

Invité
Consumed by the shadows
avatar

Basile ConstantDoranger
avec Devon Bostick. (askjasper-jordan)
Beau et jeune garçon qui nous vient tout droit de Beauxbâtons pour entamer sa sixième année au collège. Il est né à Toulouse, en france en ce beau jour qu'était le 15 octobre 1982 en tant que sang mêlé ; à présent il vit à Porto Vecchio (Corse). Il est plutôt attentif, humble, perspicace mais aussi colérique, pessimiste, provocateur. Jusqu'à maintenant, son niveau scolaire s'est révélé être moyen. Il y a quelques années maintenant, il s'est procurée une baguette faite en bois de châtaignier, mesurant trente et un virgule deux centimètres et contenant une plume de Phoenix. Avec cette baguette, il lui est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un papillon de nuit,. La vision qu'il a eu face au miroir du risèd : sa soeur tout sourire lui tendant les bras. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. un mur avec de nombreux yeux l'observant, le détaillant, ne le lâchant jamais du regard, dans son cas.
We have more questions...


   ϟ Que pensez-vous de l'échange européen inter-écoles ?
L'échange est un moyen de découvrir de nouvelles choses mais également de parfaire une éducation. Car si des pays sont connus pour avoir l'éducation parfaite, on réalise bien rapidement que ce n'est qu'une illusion. Certaines écoles enseigneront des matières que d'autres n’aborderont qu'en surface. Car chaque pays possède sa propre vision de l'éducation et il est parfois plus désirable d'en faire le tour pour pouvoir réellement aborder tous les sujets. Tu étais un élève curieux, même si tu étais loin d'être parfait dans tous les sujets. On ne pouvait pas te retirer ce fait, ta curiosité était telle que tu n'avais pas hésité à sauter cette occasion.

   ϟ Que faisiez vous lors de la Grande Bataille ?  
La grande bataille, c'était un sujet qui a probablement fait parler toute la communauté magique du monde entier, même si tout le monde ne savait pas exactement ce qui se passait. Certains même s'en fichaient. Toi, ben toi t'étais juste de ceux qui en parlaient le moins, ce n'était pas un sujet que tu trouvais intéressant, car ce n'était en rien quelque chose de joyeux C'était une folie. Une folie qui avait pris que trop d'ampleur et avait causé beaucoup trop de perte. Alors, au moment de la bataille, tu ne pouvais pas réellement dire où tu étais , ni même ce que tu faisais, car ça n'avait pas d'importance, tu en étais loin, mais toutes les actualités vous avez renvoyé à ce sujet.

   ϟ Avez-vous peur de perdre vos pouvoirs ? Pourquoi ?  
La magie est supposée être l'essence de vos êtres, elle doit couler dans vos veines et se faire aussi naturelle que possible. Bien évidemment, les cracmols existent, mais c'est ancré dans ton esprit tu n'en était pas un alors, elle se devait de faire partie de toi. Tu ne possédais que peu de choses dans ta vie. Alors, on pouvait bien reconnaitre que tu avais peur de cette éventualité. Tu avais peur d'affronter le regard de ton père si cela devenait ta réalité. Rien qu'imaginer perdre ce statut, déjà que tu n'avais, à ses yeux, pas l'image d'un homme. Et pourtant tu n'avais rien d'un sorcier extraordinaire, toi tout ce que tu voulais c'était juste qu'on cesse de te voir comme un raté. Que ton père soit fier de toi, mais comment pourrait-il l'être si tu perdais ta magie ?

   ϟ Quelle est votre réputation à Poudlard ? Que pensent les autres élèves de vous ?  
Personne. Tu n'as pas la prétention d'être de ceux que tout le monde connaît. Non, toi tu n'as jamais été le genre de personne à apprécier être le centre de l'attention. Ironique, quand on connaît ta soeur et ta demi-soeur qui pourraient concourir pour devenir la reine du mensonge et de la manipulation. Tu ne cherches pas à être ce que tu n'es pas et encore moins être de ceux qu'on admire, qu'on souhaite devenir. Non. Toi tu es le genre de personne que peu souhaite approcher, on ne te connaît pas et tu t'en fous. Car finalement tu n'es pas venu ici pour devenir quelqu'un, mais pour apprendre de nouvelles choses.


   It's a trap.
   Ça n'avait pas été compliqué de le convaincre ton père. Ta belle-mère non plus. A vrai dire tu avais le sentiment que s'ils avaient aussi rapidement accepté de se “débarrasser”de vous, c'était pour profiter d'une espèce de nouveau départ où vous n'étiez que les témoins par défaut. Du moins, Émerence et toi. Ta soeur, elle, gardait sa couronne de princesse dans cette maison et avait les grâces de tous. Mais comme les bonnes nouvelles ne venaient jamais seules, tu l'avais rapidement découvert, elle partait elle aussi. Elle vous suivait tous les deux, comme un loup traquant sa proie afin de mieux la surprendre. Alors, tu faisais ton bagage, avec une certaine hâte. Tu étais pressé de partir loin. Car en réalité si tu voulais partir, ce n'était pas pour fuir, mais pour apprendre de nouvelle chose, ou plutôt découvrir une nouvelle culture. Respirer loin de cette famille complètement malsaine qui était en train de te pourrir petit à petit. Un vice qui se propageait dans ton coeur et t'avait rendu plus mauvais que tu ne l'étais. A devenir le semblable de  ton père. Qu'il continuait de faire de toi un être remplit d'une détresse telle qu'il serait à jamais capable d'être satisfait. Une soeur qui ne te laisserait jamais rien avoir. Tu avais voulu partir pour mieux fuir tout ça, mais maintenant tu comprenais qu'on t'avait tout simplement tendu un piège et tu avais foncé dedans tête baissée. Ils se débarrassaient de vous, des indésirables, mais sans vous laissez la moindre liberté. La peste de ton sang, qui se ferait un malin plaisir de racconter vos moindres écarts au règlement.
À cette pensée tu tapas du pied au sol. Attrapant nerveusement une pile de vêtement que tu aurais tout aussi pu lancer de colère dans ta valise. On ne pouvait pas simplement te laisser tranquille, tu n'étais pas assez bien, mais il fallait que tu te fasses accompagner de la perfection et cela te faisait comprendre que tu ne pourrais pas profiter de cette aventure, non. Une paire d'yeux resterait posée sur toi et ne te laisserait jamais avoir une vie plus facile. Car tu n'en avais pas le droit, n'est-ce pas ?  D'être libre de ta vie ? -”connerie” laissas-tu échapper dans un murmure pour toi-même. Ça t'aurait presque donné envie de tout annuler, de rebrousser chemin. Mais rapidement tu réalisas que c'était montrer à ton paternel une image à laquelle il s'attendait Celle d'un peureux, qui n'était pas capable de prendre son envol. Un enfant, donc, capricieux qui aurait juste eu peur de partir loin. Mais tu n'avais pas peur, non tu étais plus que désireux de prendre ton envol. Mais tu avais ce sentiment que peu importe ce que tu pouvais vouloir faire tu en serais incapable. De prendre ton envol. Non. Jamais. On ne l'avait pas dit, mais ta famille semblait être une cage dans laquelle tu ne pouvais réchapper. Un long soupir s'arracha d'entre tes lèvres. Tu fermas les yeux pour penser, ou alors juste faire le vide. Tu étais incapable de réellement faire la différence sur le moment. Nerveusement, tes doigts vinrent passer sur ton visage. Tu ne pouvais pas faire marche arrière.
ϟ Ton pseudo : Gyaboϟ Ton âge : 24 ans ϟ Ton avis sur mumblemumps : très beau forum ϟ Le mot de la fin :    
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh, oh, it's magic, you know...


Trop faible, c’était le mot que ton père répétait souvent. Tu n’avais pas la carrure d’un homme. Tu avais un corps trop fin. Tu n’avais rien d’impressionnant. Il voulait ce cela change. Il voulait que tu deviennes plus costaud. Tu n’étais pas destiné à être imposant, certains disaient que tu tenais trop de ta mère, nom d'un visage dont tu n'avais aucun souvenir, elle était morte trop tôt pour que ses traits se marquent dans ton esprit. Jamais. C’était ainsi que tu étais fait, personne n’aurait jamais pu le changer. Mais tu étais le garçon, tu devais être l'homme, mais tu n'étais que trop chétif et cela le dérangeait quelque peu. Tu le savais, tu l’entendais le répéter. Dénigrer ton corps que tu commençais à de moins en moins supporter. N’était-il donc pas content d’avoir eu un fils, tu ne lui suffisais finalement pas. Finalement, tu t’enfermais bien trop souvent dans ta chambre pour lui réchapper, ses mots secs ne sont jamais emplis de tendresse. Pas comme il s'adressait à ta soeur, l'enfant parfaite, celle qu'il aimait comme une princesse, toi, tu n'étais qu'un indésirable qu'il aurait probablement souhaité échanger avec un autre modèle. Ton père ne t'aimait pas, c'était ce que tu ressentais. Ses yeux se posaient sur ton visage comme si tu n'étais un vulgaire objet décoratif dont on regrettait l'acquisition. Mais tu cherchais toujours son approbation, incapable d'être insensible à cette honte que tu lusses dans son regard. Les autres ne voyaient rien, car il n'y avait rien à voir, ce n'était que moral cette violence qu'il avait envers toi, jamais il ne t'aurait touché, il te l'avait dit : le moindre coup te briserait surement en deux. Et c'était terrifiant pour un gamin. Pensant que l'unique solution était de devenir plus épais. Le soir tu avais le même rituel, faire des pompes, et même ça ne changerait jamais ce que tu es, mais ça tu l'ignorais encore. Un. Le truc. Deux. À garder. Trois. En tête. Quatre. Ne jamais Cinq. Perdre. Six. Patience. Sept. Du reste. Huit. De tout. Neuf. L’indifférence. Dix. Voilà la clé. Onze. Le seul et unique. Douze. Truc. Treize. Mais il existe. Quatorze. Des tas d’autres. Quinze. Raisons. Seize. Des tas. Dix-sept. Apprendre de nouvelles choses. Dix-huit. Tout le temps. Dix-neuf. Et c’est. Vingt. Simple. Vingt-et-un. Parce qu’il n’y a pas. Vingt-deux. Rien d’autre. Vingt-trois. À faire. Vingt-quatre. Apprendre.

_ _ _ _ _

Enfant tu étais un être sage et docile, adolescent, tu commençais à avoir conscience de bien trop de change. Tes yeux ne filtraient plus la vie de manière innocente, non, ils étaient bien ouvert sur la réalité, sur les vrais problèmes, ceux que tu aurais préférés entrapercevoir que quelques années plus tard. Car tu le savais, rien ne serait jamais aisé, la vie ne l’était pas, elle n’était clémente avec personne mais toi. Il semblait que tu avais tiré une mauvaise carte à la naissance, celle qui annonçait que tu devrais être un roc pour survivre. Car si les enfants sont d'un cruauté enfantine, les adolescents eux sont mesquins et savent parfaitement différencier le bien du mal. Alors cela t’arrivait bien souvent, contourner le règlement de l’établissement, et sortir le soir de beauxbaton. C’était là où tu te trouvais, perdu dans tes pensées en pleine nuit, dehors,dans le parc qui entouré l’établissement. Personne ne savait que tu venais ici, et il y avait peu de personnes qui devaient s’en soucier. Mais tu te sentais mieux, dehors qu’enfermé entre quatre murs avec des sorciers qui ne comprenaient rien à la vie. Tes yeux s’étaient égarés sur l'écorce abîmée d’un arbre. « Basile ?» Tu sursautas, une voix qui t’était vaguement familière raisonnait tel un murmure. Tu avais pensé être tranquille mais c’était sans compter sur les autres qui étaient comme toi, des aventuriers nocturne. Tu relevas la tête, et tes yeux tombèrent sur une sorcière que tu connaissais que trop bien.Emérence, c’était supposé être ta demi-soeur, mais du haut de tes 14 ans, tu avais encore du mal à comprendre comment on pouvait te faire vivre avec une fille avec laquelle tu n’avais aucun lien de sang. Et malheureusement pour toi. Ses yeux te fixaient avec tant d’intensité, elle semblait troublée elle aussi. Tu lanças la conversation pour éloigner la confusion, car vous n’étiez en rien proche mais tu avais toujours fait ton possible pour l’éloigner le plus de ta vie « Tu n’as pas le droit d’être ici »
Elle retint un petit rire « Ce n’est pas comme si toi tu l’avais» Tu aurais aimé qu’elle ne soit pas là. Tu aurais souhaité être seul, mais non. Il fallait qu’elle passe. Tu lâchas, un soupire, c’était vrai que tu n’avais jamais été tendre avec elle. A vrai dire, tu n’avais jamais été tendre avec personne. C’était ton grand défaut, un manque de tact et de douceur dans tes gestes et tes propos. Puis c’était plus compliqué que ça. Depuis que vous aviez grandit, vous vous repoussiez d’une certaine manière, incapable d’accepté la présence de l’autre..
« Basile? »Commença-t-elle avait de s’interrompre. La manière dont elle prononça ton prénom. C’était dit comme une caresse, c’était presque intime. Mais c’est alors qu’une insecte vint tourner autour de ses oreilles, la faisant bouger un peu brusquement, il semblait qu’elle n’aimait pas ça, les insectes. Finalement, elle buta contre toi. Tu t’étais rapproché d’elle et elle semblait surprise. Tellement qu’elle chancela et poussa un petit cri. D’un mouvement rapide, tu l’as rattrapa d’une main ferme par le poignet tandis que tu passas ton autre bras dans son dos pour la stabiliser. Sans le vouloir, tu la maintenais un instant tout près de toi, contre ton torse. Vos visages se touchaient presque, ses lèvres à quelques centimètres des tiennes. Tu sentis son cœur battre fort dans sa poitrine et tu avais l’impression qu’elle retenait son souffle. Un tourbillon de sensation te submergea ; le contacte de ses doigts sur ta peau et la proximité de son corps te faisait perdre la tête. Tu fermas brièvement les yeux, enivrés par son odeur, mais tu la lâcha presque aussitôt, ton regard assombri par ... c’était étrange tu n’arrivais pas réellement à mettre un mot là-dessus. Cella avait toujours été compliquée. Il fixa quelques instants ses lèvres. « Tu ne t’es pas fait mal ? » « Non, non... C’est bon, merci.... de m’avoir rattrapée, j’aurais cru que tu m’aurais laissé tomber par terre », souffla-t-elle. Elle s’était éloigné un peu, mais son parfum t’enveloppait toujours et tu n’arrivais pas à dissiper le trouble qui t’avait saisi. « Bien. Retourne au château maintenant. Car la prochaine fois, je ne te rattraperais pas. »

_ _ _ _ _
La nuit était en train de tomber, tu aurais dû faire comme les autres et prendre la direction du château mais tu n’en ressentais pas l’envie. Tu ne voulais pas te retrouver coincé entre deux sorciers pendant un repas qui ne t’inspirait finalement pas grand-chose. Ta vie était tellement fade à tes yeux que même la nourriture ne te donnait envie. Manger n’était qu’un acte destiner à survivre et tu semblais n’y prendre aucun plaisir. C’était une triste constatation mais, l’appétit d’une personne était généralement révélateur, et le tient montrait que tu n’étais pas quelqu’un qui affectionnait beaucoup de choses. Ton esprit s'était trop privé d'envie. Tu n’étais qu’un sorcier qui fuyait les autres, certains y voyaient de la prétention, mais ceux qui avaient le courages d’essayer de te comprendre savaient parfaitement que tu étais ainsi fait, tu aimais être seul, affectionnant la solitude plus que nécessaire, car elle t'éloignait de ta soeur qui était le centre de l'attention. Et au fond, ils étaient rares à accepter ce trait chez toi, car même s'ils cherchaient à te connaître, ils se refusaient de te laisser seul. Comme si te regarder de loin était trop difficile, ou que feindre ton inexistence était plus fastidieux que te forcer au contact humain, ou alors attendaient-ils simplement que tu les présentes à Dorothée par la suite. Tu n’étais pas quelqu’un qui affectionnait les discussions dénuées de but. Les banalités n’étaient pas le genre de chose que tu trouvais nécessaire de partager, le silence était quelque chose de beaucoup plus précieux que personne ne semblait pouvoir respecter.
Alors évidemment, tu les entendis les bruits de pas se rapprochant de toi, alors que tu faisais tout ton possible pour les ignorer.
Un vent aigre annonciateur d’hiver balayait les environs alors que le ciel s’enfonçait dans l’obscurité de la nuit. Les pas se firent plus rapides et sans trop t’y attendre une masse vint tomber sur toi. Non, la personne n’était pas tombé sur toi, elle s’était laissé tomber sur toi, comme si tu n’avais été qu’un vulgaire fauteuil. Serrant ses bras autour de toi, comme si tu devais te sentir flatter de ce genre d’égard. Des cheveux balayaient ton visage, ce qui te fit supposé que ce fût une demoiselle, a vrai dire tu avais une idée sur son identité. Depuis quelque temps, tu avais attiré l’attention d’une sorcière, une amie à ta soeur, qui agissais comme si tu étais à elle. Et c’était exaspérant car tu n’aspirais pas à attirer ce genre d’attention. Tu voulais simplement qu’on t’oublie dans un coin et qu’on te laisse tranquille.
— « Tu es plus costaud que tu n’en as l’air, Basile » dit-elle, le ton de sa voix trahissait son sourire, a vrai dire te ne la regardait pas donc tu ne faisais que faire une supposition
Tu tournais le regard vers elle, quelques dents manquaient à l’appel dans sa bouche, mais elle savait que son sourire était encore assez joli. Elle avait un an de plus que toi mais, à vrai dire, à la voir on l’aurait imaginé plus jeune qu’elle ne l’était, surtout quand on voyait qu’elle perdait encore ses dents de lait alors qu’elle était à Beauxbaton. Une gamine qui se prenait pour une femme.
— « Ça me plaît», ajouta-t-elle en se laissant aller contre lui dans un rire, mue tout à la fois par une envie maladroite de séduire et par la nécessité de préserver son équilibre.
— « Va t’évanouir plus loin», soufflas-tu toujours aussi peu chaleureux avec elle.
— « Plus tard, mon beau» dit-elle en riant pour alléger la tension de l’instant. «Je veux pas que tu attrapes un rhume, rentre au château avec moi.» Cette sorcière, tu ne savais pas ce qui s’était passé dans son esprit, mais elle agissait comme si vous étiez un couple. Alors que tu oubliais bien souvent quel était son prénom. Tu n’avais pas compris pourquoi elle avait jeté son dévolu sur toi. Dorothée aimait en rire, et toi, tu l'as soupçonnais d'être coupable de quelque chose dans cette histoire. C'était une joueuse ta soeur, surtout lorsqu'il était question de s'en prendre indirectement à toi.
Mais la lutte était perdue d’avance, tu savais qu’elle ne partirait pas tant que tu ne l’aurais pas accompagnée. Alors tu soupiras en te redressant. Elle cherchait à t’attraper par le bras mais tu l’as repoussa, tu ne cherchais même pas à être tendre avec elle. En fin de journée, tu perdais toute patience avec.
— « Ne t'en fais pas, je vais te donner du temps à m’accepter», dit-elle en souriant, avec une petite moue coquine qu’elle imaginait séductrice. « Un jour tu pourras plus te passer de moi.»

_ _ _ _ _

Tu avais du mal à dormir, tu te tournais, retournait, dans ton lit. Incapable de couper tes pensées, incapable de faire taire ton cerveau. Tu pensais à beaucoup trop de choses et surtout tu étais ici. À l’école, c’était plus facile de te changer les idées oublier quelques instants la tentation qui était de l’autre côté du couloir. Mais ici, c’était un calvaire, devoir la croiser mettait tes faibles hormones d'adolescent à l'épreuve et plus due te refuser à y prêter attention plus ton esprit divaguait. Tu étouffais, ta propre existence était comme une torture. Tu étais coincé dans des faux-semblants qui te rongeaient. Tu faisais comme si tu t’en foutais de tout, mais au fond, ce n’était pas le cas... Et à chaque fois que tu venais ici, c’était la même chose. La même torture.
Puis il faisait chaud, du moins tu avais chaud, c’était insoutenable, c’était principalement pour cette raison que tu sortis de ta chambre. Baguette à la main tu entrepris de descendre les escaliers, silencieusement, sur la pointe des pieds, chaque marche.
Arrivé finalement au rez-de-chaussée, tu te dirigeas d’abord vers la cuisine, saisissant une bouteille d’eau. Décidément, il fallait que tu trouves un moyen de calmer ton esprit. Car tu savais que ce n’était en rien quelque chose qui devait perdurer. Ses pensées qui finissaient par hanter tes rêves et ne faisaient que te rendre plus agressif à l’égard d’Émerence. Tu n’étais en rien quelqu’un de méchant, mais elle te rendait que trop faible et tu ne voulais pas que cela soit visible aux yeux des autres.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 3659 Gallions : 498 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

bienvenuuuuuue officiellement
je suis fan du prénom & de l'avatar, ça promet de jolies choses tout ça
bon courage pour écrire ta fiche et n'hésites pas à contacter le staff si tu as besoin

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue officiellement dans le coin et bonne chance pour la rédaction de cette fiche
Hâte d'en lire plus
Revenir en haut Aller en bas
Lionel Lemaire
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : première année en politique magique, rugit son appartenance à la maison des lions.
Célébrité : robbie wadge, le magnifique
Pseudo : Prim Âge : 21 Parchemins : 1322 Gallions : 500 Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Un autre étudiant de Beauxbâtons, on va conquérir le monde.
Bienvenue officiellement, bon courage pour ta fiche.

_________________
darkness is your candle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Emérence P. Valdon
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Septième année
Célébrité : Teresa Oman
Pseudo : Blake Âge : 18 Parchemins : 628 Gallions : 60 Date d'inscription : 23/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1276-emerence-blossom-on-the-tree-yo http://www.mumblemumps.com/t1314-emerence-take-back-the-words-you-said http://www.mumblemumps.com/t1316-emerence-send-it-my-way http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake

MON TOUT BEAU
Je viens poser ma trace
Bienvenue et bon courage pour ta fiche

_________________

( One more Stay with me tonight. We can count the street lights. Stay with me alright. Let's bring it all back to life. Don't fade away )
Revenir en haut Aller en bas
Johannes L. Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Concierge
Célébrité : Dan Avidan
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 1135 Gallions : 775 Date d'inscription : 22/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
12/22  (12/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1268-what-am-i-willing-to-put-up-wit http://www.mumblemumps.com/t1275-johannes-you-can-t-open-up-the-story-of-my-life-and-just-go-to-page-738-and-think-you-know-me http://www.mumblemumps.com/t1304-johannes-i-am-the-unicorn-wizard http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire

Bienvenue officiellement \o/ J'espère que tu vas t'amuser =D

_________________

DON'T GO FALLING

could I be dreaming I won’t be surprised if my lonely heart hallucinates emotions in my mind. ©️ signature by anaëlle.


Big up Lena:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue Badoo o/ BADOOM - TSSSSS mouahahahaah
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Cassandre: Merci beaucoup. Je suis contente de voir que mes choix plaisent ( surtout que j’ai du mettre 1 heures à me décider pour le prénom et beaucoup plus de temps à choisir l’avatar XD

Feodora: Merci beaucoup toi ( en ce moment j’me refais les seigneurs des anneaux version longue, j’approuve ton choix d’avatar ** )

Lionel: OUI BEAUXBATON AU POUVOIR ! On va conquérir le monde et attraper tout les pokémon !!! ( avec des baguettes sous les bras, car on est français XD )

Emerence : Fait pas caca sur ma fiche toi Et oui je suis tout beau. Je le sais merci patate unijambiste



Johannes : Merci beaucoup :3

Heathcliff : Je le savais que j’aurais du le prénommé Gaston mon ptit gars
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenuuue charmant jeune homme Excellent choix de pseudo et d'avatar
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : Première année de GISIS, en Sciences Occultes.
Célébrité : Aurora Aksnes
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 1092 Gallions : 550 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything

Bienvenue parmi nous.

Bon courage pour ta fiche !

Si tu as un souci, n'hésite surtout pas.

_________________
A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sabal de Vandekeybus
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : professeur d'art à l'école poudlard, tel un prophète dans le désert le voilà à tenter d'apprendre à voir aux plus déterminés des aveugles.
Célébrité : jeffrey dean morgan
Pseudo : baba yaga Âge : 21 Parchemins : 360 Gallions : 42 Date d'inscription : 10/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH[...]AAAAAAAAAAH DEVON ! Oh nom dieu, oh my oh fichtre, oh merde. Je ne pensais jamais le voir ici. GOD IS REAL PEOPLE ! En plus Basile quoi...Basile...et un français et...toi, je t'épouse. Tu n'as même pas le choix c'est malheureux

_________________
let 'em burn
They repeat a lie till it becomes a fact. We gotta burn it down so we can build it back

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci à vous deux :3

Sabal : tu m'auras bien fait rigoler, surtout que je viens de poster une nouvelle partie d'histoire ou justement " Basile n'a pas le choix" XD j'aime ton engouement, pour mon petit gars en tout cas XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

(Re) bienvenue

P.S : Sympa le pseudo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci beaucoup, bon par contre c'est un simple bienvenu ;p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

I know, c'est parce que je t'avais déjà souhaité la bienvenue sur la chatbox ^^
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2600 Gallions : 396 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Ohhhh je n'étais pas passée par ici
Bienvenue mon petit détective

Amuse-toi bien parmi nous ♥️

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Zoya M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard, Septième année
Célébrité : Kaya Scodelario
Pseudo : Hessnellia Âge : 22 Parchemins : 833 Gallions : 20 Date d'inscription : 12/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t782-zoya-casual-curses-are-the-most- http://www.mumblemumps.com/t787-zoya-where-is-my-mind http://www.mumblemumps.com/t940-zoya-write-if-you-will-i-won-t-answer-anyway http://www.mumblemumps.com/t2070-hessnellia-s-journal-zoya-ophelia-niall

Bonjour ! Tout d'abord, bienvenue parmi nous !
L'histoire est très bien, je trouve qu'il a l'air charmant malgré tout ce Basile!

Avant de pouvoir te valider, je vais devoir te demander de relire ta fiche, principalement la première partie. Il y a plusieurs fautes d'orthographe mais beaucoup d'inattention. Certaines phrases manquent un ou plusieurs mots, d'autres en répètent, etc. Donc juste un petite relecture, puis un passage sous BonPatron ne ferait pas de mal non plus.

Fais signe lorsque ce sera fait, je pourrai passer pour te valider !


_________________
Daughter of Darkness and Light — I'm not crazy, i just have this twisted mind as the result of other people's mistakes. Madness was forced upon me, and I simply can't fight it.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

L'AVATAR
Bienvenue et amuse toi bien ici I love you
Revenir en haut Aller en bas
Zoya M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard, Septième année
Célébrité : Kaya Scodelario
Pseudo : Hessnellia Âge : 22 Parchemins : 833 Gallions : 20 Date d'inscription : 12/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t782-zoya-casual-curses-are-the-most- http://www.mumblemumps.com/t787-zoya-where-is-my-mind http://www.mumblemumps.com/t940-zoya-write-if-you-will-i-won-t-answer-anyway http://www.mumblemumps.com/t2070-hessnellia-s-journal-zoya-ophelia-niall

Tes corrections sont suffisantes à mon avis, je peux désormais te valider !
J'ai bien hâte de voir ce personnage en jeu !

Une admin passera te mettre ta couleur

Bienvenue à
Poufsouffle
Félicitations, tu as réussi à faire ta fiche de répartition ! Le Choixpeau n’a pas hésité plus d’une minute avec toi et a pris sa décision. Maintenant que tu as été réparti dans ta maison, tu vas pouvoir procéder à toute la partie inscription administrative de Poudlard.

N’oublies pas qu’ici, tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le flood soit sur la ChatBox ! Tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres élèves. Tu trouveras tout ça dans le journal du sorcier. Ce n'est pas tout, il va falloir que tu viennes recenser ton personnage dans le dortoir, les clubs, l'équipe de quidditch etc... Tu trouveras tout ce qu'il faut dans les parchemins indispensables ! Ensuite, si tu as la moindre question n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons surtout à te remercier de t'être inscrit sur MUM ! Si tu as envie de RP mais que tu n'as pas de partenaire, viens t'inscrire au speed dating version sorcier. Tu peux aussi consulter le répertoire des sujets libres et communs. Pour ne pas te perdre dans la chronologie du forum, voici un petit rappel.

Tu trouveras le QG de ta maison et les secrets qui l'entourent, par ici. N'hésite pas d'ailleurs à dépenser tes gallions pour faire gagner des points à ta maison, pour découvrir des indices sur l'épidémie ou pour t'acheter des objets. Tu trouveras toutes ces choses dans la boutique. Il te faudra également installer ton hibou dans la volière pour pouvoir recevoir du courrier. Enfin, pour consulter la liste des cours disponible et t'y inscrire, c'est par ici.

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario, une fois que tu auras deux semaines d'activité sur le forum et un RP en cours, que tu peux faire ici. Enfin, et surtout pour gagner le coeur de nouveaux sorciers, nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne. I love you

N'oublie pas le plus important : amuse-toi bien sur MUM !

Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
Daughter of Darkness and Light — I'm not crazy, i just have this twisted mind as the result of other people's mistakes. Madness was forced upon me, and I simply can't fight it.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Basile | I'm a mess, I'm sorry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Mess des Marines
» LA CATHEDRALE ST BASILE DE MOSCOU
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories
» L'armée intervient
» Don't mess with Brian Burke!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: