Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

salem ♦ in the dark of the night

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Salem Wolfgang Engelmann
avec billie joe armstrong. (basketxcase - tumblr)
Beau et peut-être encore jeune homme qui travaille comme professeur de défense contre les forces du mal depuis maintenant près de quatre mois. Il est né à à Berlin en Allemagne en ce beau jour qu'était le 13 Décembre 1962 en tant que sang mêlé ; à présent il vit à Dublin. Lors de son passage à Durmstrang, son niveau scolaire était bon. Il est plutôt calme, sympathique, réfléchit mais aussi solitaire, fou, secret, imprévisible. Lorsque les dinosaures vivaient encore, il s'est procurée une baguette faite en bois de Chêne rouge, mesurant 23,8cm et contenant un ventricule de dragons. Avec cette baguette, il lui est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un Corbeaux. La vision qu'il a eu face au miroir du risèd : Il était de retour à Berlin, avec sa fiancée et sa fille à ses côtés. Le Ministère de la magie allemand le félicitait pour être un excellent Auror aux services des autres . Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Il revoit le corps de sa fiancée inanimé, les Détraqueurs planant au-dessus de sa tête. Il se met à hurler la mort alors, tremblant de peur, dans son cas.
We have more questions...


ϟ  Quel est votre opinion sur l'épidémie ? Horrible ? Ou du moins, il ne sait pas trop. La magie ne lui a apporté que des problèmes jusqu'ici et même s'il adore celle-ci, il se demande toujours si sa vie ne serait pas mieux sans. Il n'est pas dans un stade maniaco-dépressif, encore moins dans une sorte de folie mais, il reste septique sur la question. Elle lui vient souvent en tête, elle met le désordre dans ses idées et elle le rend violent quand il n'arrive pas à trouver une réponse juste. Cependant, quand il fini par avoir le bon mot, il soupir doucement. Non, en effet, il ne pourrait pas se passer de la magie. Ne serait que pour le côté très pratique de celle-ci et aussi parce que sa fille adore la magie également. Alors dans ces moments, il va se poser à la fenêtre et réfléchir. Il essaye de piocher l'inspiration dans les nuages ainsi que les réponses. L'inquiétude vient alors le prendre : que deviendrait-il sans elle ? Une pensée contradictoire avec la première qui le fait doucement frisonner. Il serait inutile, tout simplement.

ϟ Que pensez-vous du nouveau directeur de Poudlard ?  Nul. Il n'aime pas cet homme autant qu'il n'aime pas son regard dédaigneux envers sa personne. C'était de la pitié qu'il avait eu, ce jour-là. Quand il lui a dit oui pour l'engager. Il avait eu pitié de l'allemand et l'idée même de n'être qu'un pantin dépressif dans sa tour d'ivoire le rend particulièrement instable. Son visage ? Il ne l'a même pas vu. Il n'a pas eu le temps de le voir puisqu'il était resté dans la pénombre. Une ombre qui avait honte visiblement. Comment se faire une bonne image d'un homme qui se cache. Qui n'assume pas ce qu'il est et qui préfère les ténèbres à la lumière. Il croirait voir pendant un instant un de ces Détraqueur, la méfiance s'alarmant alors. Il avait un comportement semblable. Pourtant, il trouve qu'il y a quelque chose d'attirant chez lui. Sans doute ce mystère qui plane autour de ce directeur et qui le rendrait presque suffisamment curieux pour se mêler de sa vie privée afin d'en savoir un peu plus.

ϟ Le partenariat magique entre les écoles est-il une bonne chose ?  En ces temps de troubles, il ne peut pas dire le contraire. Il aurait été bon également que la pierre soit retournée. Par exemple lors de la Grande Guerre où Poudlard était sous l'occupation Mangemort par exemple. Est-ce Durmstrang a bougé le petit doigt ? Est-ce que Beauxbâtons s'est inquiété ? Est-ce Ilvermorny s'intéressait à ce qui se passait outre-atlantique ? Non, pas du tout.  Ils n'ont rien fait et il garde cette petite rancœur amer dans la bouche. Ne serait-ce qu'à cause du danger qu'à couru sa fille pendant cette guerre immonde. Ce n'est pas pour autant que le professeur va se montrer désobligeant face à la situation. Il sait se montrer compatissant et il se doute bien que ce n'est pas de la faute des élèves sur leurs directeurs se sont montrés aussi indifférents à l'égard de la situation de l'école. Il retrouve même un petit brin de familiarité lorsqu'il voit les emblèmes de Dumstrang dans sa salle de classe. Un brin de nostalgie. Il leur demande comment va l'école. A-t-elle changé ? Il s'informe et nourri sans le vouloir ce sentiment de mélancolie, lorsqu'il était encore un puissant et fier Dyr.

ϟ Quel était votre camp lors de la Grande Bataille ?  Une question qu'il ne faut pas lui poser puisqu'il est relativement secret là-dessus. Et aussi, peu fier. Il était entre les deux. Il faisait partit de ses sorciers qui se salissaient les mains pour faire avancer les choses malgré ses origines étrangères. Le Ministère de la magie allemand a été corrompu peu de temps après celui du Royaume-Unis, les mages noires prenant petit à petit possession des lieux. Il a été parmi les Aurors qui ont du suivre les ordres, devenant ainsi petit à petit des Mangemorts à la solde du Seigneur des Ténèbres sous le chantage de celui-ci. Il a laissé cette marque hideuse parer son avant-bras uniquement pour protéger sa femme et sa fille. Sauf qu'il n'y a rien gagné. Lorsque Héléna est morte suite à une rafle, l'ex-Auror a bien compris qu'il n'avait rien à y gagner, que ça ne serait que la poudre aux yeux. Il a aidé les résistants avant d'être jugé et envoyé à Asbakan. Il était entre deux chaises comme on dit.
The best day of my life...


(MISE EN SITUATION : Aucun nombre de lignes imposé.)
Pour les professeurs : Salem attendait patiemment à la porte du bureau, massant ses poignets. Les marques des fers d'Asbakan étaient encore présentes, cela se voyait à la peau qui était moins épaisses et plus blanchâtre. Il analysait le moindre mouvement, le moindre son qui pouvait se pointait presque de son oreille. Son stress se voyait dans ce regard vert émeraude rendu fou par ces merveilleuses créatures qu'étaient les Détraqueurs. Il y avait du mieux cependant. Après cet enfermement, le tribunal de la magie lui avait tout de même accordé un séjour à Sainte-Mangouste pour l'aider à récupérer de cette torture. Et accessoirement, pour brosser aussi le poil de l'ancien Auror afin qu'il leur pardonne ce jugement précipité. La porte avait fini par s'ouvrir toute seule, sans qu'il n'ait eu besoin de pousser celle-ci. À l'intérieur, l'air était lourd. Du moins, il lui semblait d'une lourdeur incompréhensible. Ce n'était pas le moment de se dégonfler ni même de partir en toute hâte. Les pas de Salem se faisait hésitant et pourtant, il continuait de s'enfoncer dans ce bureau. Jusqu'à ce qu'il entende un soupir. Il était là, tapit dans l'ombre à cacher sa propre existence et à attendre l'argumentaire du brun. Il avait passé trop de temps à se taire et à s'écraser pour que maintenant, il soit décidé à se laisser faire. Croisant ses bras derrière sa cape, l'ex-taulard s'était mit à parler. «Bonjour, j'ai eu vent que vous recherchiez un professeur de défense contre les forces du mal. Le dernier en date ayant … trépasser, malheureusement. Je suis dans l'incapacité de reprendre mon ancien poste au sein du Ministère Allemand alors, je viens proposer mon enseignement. J'ai combattu les forces du mal plus d'une fois, je connais leurs méthodes, leurs faiblesses. De ce fait, je viens me proposer. » Le silence plane, pas un seul bruit, pas une seule réponse. Pourtant, il avait bien entendu le grincement de la chaise lorsque ce nouveau directeur s'était légèrement redressé pour gratter un peu la surface et tester l'ex-Auror. « Bien et, qui me dit que je pourrais vous faire confiance ? Vous revenez d'Askaban, n'est-ce pas ? Vous avez la marque sur votre bras. Rien ne m'assure que vous fassiez une ''rechute'' entre guillemet ». Salem ne l'aimerait pas, ce nouveau directeur. Il y avait un certain sarcasme dans sa voix et, il ne pouvait pas voir son visage. Il avait tout juste l'impression qu'il le regardait étant donné que son regard perçant semblait d'avantage vouloir l'enfoncer que lui rendre la politesse. « Monsieur, sans vouloir vous offensez, vous qui vous cachez dans l'ombre, vous ne me laissez pas juger sur les apparences comme vous le faites actuellement avec moi. C'est assez ironique, non ? Je la porte uniquement parce que je me suis salit les mains pour protéger ceux que j'aime. Et j'en ai payé le prix. Je ne suis pas Mangemort, mon cœur ne l'a jamais été et c'est en partit grâce à ma fille que j'ai pu sortir de prison par un jugement trop rapide comme vous venez de le faire. ». Un temps de pause, conscient que ses paroles n'allaient sans doute pas passé. Pourtant, il n'y avait pas d'orages dans l'air et c'est pour cette raison qu'il avait continué dans sa lancée. « Je viens apporter des leçons que j'ai moi-même apprise dans des circonstances tout sauf agréables. Le mal n'existe pas sans le bien et inversement. Et ça, vos élèves doivent le savoir. Personnes n'est à l'abri que des mages noirs échappés cherchent à reprendre le pouvoir et les attaquent. Quoi de mieux qu'un infiltré en guise de professeur ? » Dans la pénombre, il lui semblait desceller un sourire. Une fine esquisse de satisfaction sur les lèvres de ce directeur. Salem n'avait pas froid aux yeux. Ou bien était-il trop dément pour craindre celui-ci mais, c'est ce qui lui avait plu. Engagé, il avait reçu l'ordre de s'installer dans la salle prévue à ses futurs cours.
ϟ Ton pseudo : Shirosaki ϟ Ton âge : 23 ans ϟ Ton avis sur mumblemumps : Il est très sympathique ce moldu ... eh, wait, c'était pas ça la question uu'. J'aime beaucoup le design sombre et le contexte, c'est ce qui m'a fait cédé. J'ai failli prendre Katarina mais, j'ai vu qu'elle était tentée ^^" ϟ Le mot de la fin : Puisse le sort vous êtes favorable    
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh, oh, it's magic, you know...

The good, the bad and the dirty - Engelmann, un nom plus ou moins connu dans les banlieues chics de Berlin. Une famille de Sang-Pur aux principes suffisamment ouverts d’esprits pour être accepté dans le monde des sorciers. Une famille de politique, de menteur et d’opinions qui, dès sa naissance, avait déjà posé quelques petits soucis à Salem. En effet, il vit le jour le 13 Décembres 1962 de l’union d’un sorcier et d’une moldue. Un Sang-mêlé dans une famille où les plus sombres et les plus anciens s’efforçaient de conserver le culte du sang-pur, cela pose quelques petits soucis. Le problème lorsque les opinions des membres d’une même famille divergent durant les repas de familles, c’est que cela fait voler facilement les assiettes. Vu comme un bâtard aux yeux de ses grands-parents du côté de sa mère et comme un monstre par ceux de son père, Salem était constamment entre deux chaises. C’est pour cette raison qu’il se réfugiait souvent dans les bras de ses parents lorsqu’ils étaient présents. Un père aux Ministère de la magie en tant que chef du département des mystères allemands et une mère avocate dans le monde des moldues, Salem était souvent seul dans le manoir avec la nounou. Nounou exaspérante. Elle voulait lui apprendre bien des choses, le pré-formater pour qu’à son tour, il fasse sa place au Ministère. Il s’exécutait bien souvent, essayant de mettre toute sa concentration pour être attentif mais, il y avait tout de même quelque minute où il s’évadait dans les rêveries. Jusqu’à ce que l’idée de sortir du manoir ne lui prenne et qu’il se retrouve à gambader tout seul dans les rues  de Berlin. Il voulait juste avoir des amis et jouer mais, son apparence chétive attirait les railleries qu’autre chose. Salem n’a pas abandonné pour autant, têtu comme il est et c’est dans cette ambiance de moqueries pour différence qu’il a forgé son caractère très calme et posé. Presque sarcastique. Les regards étaient sur lui après tout, un petit instant de fierté naissait pendant que la Nounou lui courrait après pour le rattraper et le remettre face à son bureau ou son piano. L’apprentissage du piano était le seul temps où Salem était réellement intéressé.
Jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge d’aller à l’école. Salem n’était pas pressé, il n’avait pas envie de se rendre à Durmstrang où il n’y avait entendu pas que du bien. Il n’avait pas non plus envie de partir et d’abandonner ses amis derrière lui. Mais, les ordres du père étaient irréprochables. Il ne voulait pas que son père soit en colère contre lui ni même que les autres membres de sa famille ne se servent de son refus comme un argument à lancer pour le rabaisser un peu plus. La tête basse et peu fier, Salem s’était exécuté même s’il avait tenté que ça soit lui, son patriarche, qui lui apprenne à maîtriser la magie. Il voulait être comme lui, un rêve de gosse classique. L’image du père bienveillant, fort et puissant qu’on a envie d’imiter pour avoir sa reconnaissance et devenir sa fierté. Alors, en Septembre 1973, Salem était entré à Durmstrang. Congelé en premier temps à cause des températures, il ne s’était pas laissé abattre et il voulait que les autres élèves le voient comme un garçon cool et attachant. Alors, il avait réussi son test d’admission à la perfection, laissant tout de même cette fierté débordée sur son visage mais, rien. Juste des regards méprisants à son égard. Il n’était même pas censé être entre ces murs, lui qui était un sang-mêlé. Mais, son père, grand ami du directeur, avait fait marcher ses relations et réussi à convaincre le directeur d’accorder une petite exception à Salem pour qu’il n’ait pas à être envoyé à Poudlard. Rien pour arranger la réputation de Salem qui était observé comme un premier de la classe plutôt que quelqu’un d’ouvert d’esprit. Résultat, il s’était enfermé dans ses cours, très souvent seul dans les couloirs ou bien à la bibliothèque. Les temps sombres et la présence de mages noires dans l’école ne le rassurait pas. Et bien que Salem se soit toujours efforcé de rester droit dans ses principes, il sentait cette aura noire planer dans l’école comme un jugement qui ne faisait qu’attendre pour abattre son glaive.

En Mai 1974, alors qu’il est toujours en première année, il finit par tomber sur un ouvrage de magie noire. Obligation formelle d’étudier la magie noire. Cependant, dans la catégorie métamorphose, Salem obtient le processus de l’obtention d’un Animagi. Un processus long et compliqué, bien plus que les simples potions qu’il n’arrive pas à réaliser. Mais, il voulait essayer. Ne serait-ce que pour remonter dans l’estime des professeurs et des élèves. Commence alors un long chemin qui débuta par une feuille de Mandragore à conserver dans la bouche pendant un mois complet et entre deux pleines lunes. Ne pouvant plus parler, les autres élèves le regardaient étrangement, suspectant qu’il était devenu subitement muet. Ça ne l’empêchait pas cela dit de se rendre à la bibliothèque pour continuer d’apprendre et surtout, lire et relire la démarche. Un silence qui n’avait pas été brisé. Pas même lorsque les autres élèves venaient le provoquer. Salem se contentait simplement de les ignorer avec, peut-être, un petit air de mépris pour ceux-ci. A côté, il se montrait incroyablement talentueux pour ce qui était des sortilèges et enchantements. La faute à sa mémoire qui n’avait rien d’auditive mais, photographique. Salem avait également tiré profit des leçons de piano pour jouer lors des bals et autres festivités. Si les autres le voyaient comme un larbin musicien, lui s’amusait de plus belle. La pleine lune suivante venue, le ciel avait été orageux ce jour-là et Salem fût contraint de recommencer la première étape. Pas seulement une fois mais, quatre fois pour être exact. Si bien qu’il avait passé sa première année à ne pas parler et rester seul pour conserver sa feuille de Mandragore dans la bouche. Cependant, au premier mois de la seconde, il avait fini par trouver le bon timing. Si bien que tous les matins, il se rendait dans un lieu qu’il tenait secret pour réciter sa formule. Deux fois par jour, tous les jours. Si bien qu’il était difficile de le voir le matin et le soir. Pendant la journée, l’assiduité est de rigueur. Ainsi que la démarche quasi-militaire. Quelques professeurs suspectaient ses agissements mais, avec un sourire en coin, fiers de voir qu’il avait fini par céder et abandonner sa bonne tenue.
Il n’y avait plus qu’à attendre. Attendre était devenu une torture pour lui. Il ne savait plus ce qu’il attendait, ce qu’il voulait. Il attendait l’orage depuis maintenant des mois. La troisième année devenait de plus en plus longue, de plus en plus dure et, Salem avait beau réussi tous ses examens, il restait le sang-mêlé de l’école. Le chouchou, le mec qui est passé sous le bureau pour pouvoir aller à l’école. De la honte, beaucoup de honte qui n’allait pas en s’arrangeant. Son attitude solitaire poussait les autres à s’éloigner de lui petit à petit. Jusqu’à ce que l’orage ait fini par éclaté en Mars 1975. Alors en troisième année, il était sorti de la salle de cours au pas de courses sans prendre attention aux cris du professeur d’astrologie en furie de voir Salem détaler ainsi, le diable aux fesses. Il est vrai que depuis son entrée en troisième année, il avait fini par prendre ses aises et se faire une raison. Il ne prêtait plus attention aux autres, préférant s’occuper de ses propres petites affaires. Via une lettre, il avait annoncé à son père qu’il voulait rejoindre les Aurors. L’occasion était bonne. Salem était retourné à sa cachette, récupérant cette potion rouge sang qui concoctait depuis des mois. Il avait scruté les environs pour desceller quiconque l’aurait suivi avant de se rendre dans une vieille cabane abandonné. De nouveau cette incantation avec cette fois-ci, la potion avalait d’une traite. La douleur et son rythme cardiaque accéléré, Salem n’a pas forcément bon souvenir de sa transformation. Sauf d’une nécessité de rassembler son calme légendaire pour ne pas tout rater. Après de longue minute de ses vêtements qui fusionnait avec sa peau, de la structure de ses os qui changeaient de son esprit brouillé, c’était un chat noir qui demeurait au milieu de la pièce. Il lui avait fallu un petit temps pour retrouver son aisance. Bien plus encore pour se souvenir de son image humaine. Une fois sa baguette récupérée, le chat noir était retourné dans sa chambre. Ne serait-ce que pour avoir un endroit familier où retrouver ses habitudes. Une fois son apparence redevenue normal, Salem avait cette petite fierté. Il avait réussi. Il avait bien conscience que ce genre de don était interdit mais, peu importe. Après tout, les Mangemort rodés et il se sauvait régulièrement dans le village le plus proche. C’est d’ailleurs là-bas qu’il a rencontré Héléna. Durant un de ces week-ends où il se rendait au village pour boire un verre ou bien seulement faire ses emplettes en papier et en parchemin. C’était une sorcière, une née-moldue qui ne pouvait pas étudier à Durmstrang alors, elle le faisait à partir de chez-elle. Salem était … fasciné en quelque sorte quand il l’a vu pour la première fois. Le coup de cœur comme on dit.

Il passait de plus en plus de temps avec Héléna, s’arrangeant toujours pour sortir de l’enceinte de l’école grâce à son Animagi. La curiosité était telle dans sa façon de vivre ou même ses habitudes qu’il posait sans arrêt pour combler cette soif de savoir sur un monde qui lui était totalement inconnu. Elle était devenue sa muse, sa première conquête et sa petite-amie. Cette personne pour laquelle il voulait donner sa vie. Sa fragilité lui donnait cette envie de la protéger, de faire attention à cette petite poupée de porcelaine. Jusqu’à ce 10 Décembres 1977, trois jours avant son anniversaire, où Héléna est venue lui annoncer qu’elle était enceinte. Le visage de Salem avait pâlit d’un coup, la panique l’avait pris avec l’incapacité de savoir quoi faire pour une fois. Comment allait-il l’annoncer à ses parents ? Pourtant, la voix douce de sa muse l’avait rassuré. Elle pouvait se débrouiller, tout à fait conscient qu’il ne voudrait pas arrêter ses études pour une vie de famille. Mais, rien ne changeait le visage pétrifié de Salem qui, pour la première fois, pleurer à chaude larme sous le surplus de pression. Père de famille à seulement quinze ans, ça fait plutôt moyen sur un bulletin scolaire. Cela dit, il refusait de se cacher. Et une lettre ne serait pas suffisante pour expliquer ce petit problème. C’est pour cette raison que le chat était redescendu à Berlin afin de tout expliquer à sa famille. Et après avoir pris un vent violent de reproches, d’inconscience et d’engueulade, le message avait fini par passer. Salem avait d’ailleurs été étonné de voir ses parents aussi réceptifs au problème, sa mère proposant même son aide à Héléna pour éduquer le petit. Du moins, la petite. Une fille, une autre à s’occuper qui, dès lors qu’elle avait poussé ses cris ce 10 Décembres 1977, avait redonné le sourire à Salem. Elle avait les yeux bleus de sa mère mais celle-ci descella le sourire qui venait sûrement du père. Sally, car tel était son nom, était devenue la nouvelle motivation pour qu’il continue ses études afin de devenir Auror. De la concentration tandis qu’il s’entraînait à se passer de sa baguette pour se transformer en chat, il franchissait les interrogations et autres examens avec une détermination sans nom au point de devenir effrayante pour les autres élèves peut-être.
Jusqu’à ce qu’il reçoive cette lettre. Conscient que l’ambiance extérieure n’était pas au plus haut, son père lui avait fait part du décès de sa mère durant une rafle. Alors en dernière année post-préparatoire pour intégrer les Aurors, Salem avait eu un ascenseur émotionnel. D’abord abattu puis, fou de colère, il a officiellement intégré le Ministère en tant qu’Auror en Février 1981.
Peu de temps après, en Avril 1981, les temps de troubles sont terminés et Salem décide de se concentrer sur ses responsabilités. Maintenant apte à assumer ses responsabilités de père de famille, il décide de se marier avec Héléna. Une fête somptueuse avait été organisée tout en triant tout de même sur le volet les invités. Après tout, certains membres de sa famille ont été mêlés aux crimes Mangemorts et, il ne voulait pas que les choses dérapent. Il passe plus de temps avec Sally également et, entre quelques arrestations et l’administration, il lui apprend à son tour à lire et à jouer du piano comme sa nounou avant lui le faisait. Bien que pour les séances de piano, il y avait une ambiance tendre, sans aucune scolarité. Sally préférait d’avantage danser sur les notes de son père plutôt que de se concentrer sur ce qu’il essayait de lui montrer. Ce n’était pas pour lui déplaire. Après tout, il aimait la voir danser et rire aux éclats. Ça le poussait à faire de même. Et, quand ils avaient fait suffisamment de bruit, Héléna venait réclamer le silence  avec tout de même cette envie de se joindre à la petite fête. Suite à la première grande guerre, le Ministère de la magie allemand était en pleine reconstruction. Ils avaient besoin de mains, de nouvelles recrues mais aussi, de personnes de confiances pour pouvoir retisser les bases. Salem faisait partit de ces personnes choisis, très pointilleux sur son travail et à cheval sur ses responsabilités. Il aimait beaucoup ce nouveau ministre. Plus jeune, plus dynamique aussi avec une touche de plaisanterie. Bien loin du vieux ronchon qui avait péri durant la guerre. Plus le temps passait et plus Salem grimpait dans les échelons de par sa rigueur et sa discrétion. Notamment à cause de son don devenant de plus en plus facile à maîtriser pour lui. De ce fait, après dix ans de services, Salem obtient le poste de chef du bureau des Auror suite au départ en retraite du précédent. Bientôt trentenaire, cette promotion rongeait le temps que Salem avait à accorder à sa famille. Moins présent aux côtés de ses deux demoiselles, moins enclins à passer du temps avec eux aussi, les disputes entre Héléna et lui éclataient de plus en plus souvent. Jusqu’à même décider dans quelle école envoyer Sally. Salem avait insisté pour qu’elle aille à Beauxbâtons alors que sa femme insistait pour qu’elle soit envoyée à Poudlard. Elle avait fini par avoir le fin mot de l’histoire et Salem s’était résigné à l’envoyer à Poudlard, peu convaincu. Après tout, il n’avait pas oublié que c’était cette même école qui avait abrité le pire sorcier qui soit.

A partir de Janvier 1995, tout dérape. Suite au retour du Seigneur des Ténèbres annoncé au Royaume-Unis, Salem se fait de plus en plus stressé et inquiet pour sa fille. Il n’hésite pas d’ailleurs à reprocher à Héléna d’avoir insisté pour envoyer Sally dans un lieu aussi dangereux. Avec la nouvelle montée en force des mages noires, le ministère de la magie allemand se retrouve de nouveau prit d’assaut par les traîtres. Salem s’est alors retrouvé piégé par ses propres collègues, des personnes qu’il considérait comme amical. Privé de sa baguette et mis à genoux devant le reste des employés du ministère, les Mangemorts lui proposent alors un marché pour mettre l’Animagus dans leurs poches. La vie de sa fille et de sa femme contre sa servitude. La colère grimpait en force dans l’âme du chat mais, il fallait rester calme comme à son habitude. C’est ce qui faisait son charisme après tout. Mais les mages noires avaient usé de sa volonté à protéger les siens pour, ainsi, la retourner contre lui. Contraint d’obéir, Salem avait accepté la marque des ténèbres sur son avant-bras. En échange, il ne devait rien arrivé à sa famille. Le début d’une longue torture psychologique avait commencé. Instable, avec des élans de bonnes volontés, Salem aidait les né(e)-moldus et les sang-mêlés à s’enfuir dans le dos du Lord. Il était, et demeure encore, un Auror avant d’être un Mangemort après tout. Si bien que ses agissements devenaient de plus en plus suspects aux yeux des Mangemorts et qu’il avait fini par être mis sous surveillance.
Cela dit, ils lui réservaient bien pire. En Novembre 1995, Salem apprend le décès d’Héléna suite à une rafle tout comme sa mère autrefois. Anéantis, il était sur le point d’exercer le sortilège du Feudeymon pour venger celle-ci lorsqu’il sentit ses pensées se brouillaient et voir le Seigneur des ténèbres dans sa tête. L’esprit empoisonné pour s’assurer qu’il maintiendra ses services, Salem commençait à perdre ses plus précieux souvenirs. Ceux qui le rendaient heureux et qui l’aidaient à tenir. Il en oubli même jusqu’à Sally, préférant placer sa confiance vers un vieil ami. Petit à petit, il laisse cette part animal prendre le dessus, demeurant de nouveau silencieux. Aucuns dialogues, pas même une suggestion, il ne disait strictement rien. Pourtant, cette petite part d’humanité qui demeurait enfouis en lui continuait de lutter. Ne serait-ce que pour ne pas avoir à dégainer sa baguette pour commettre l’impardonnable. Lorsque la seconde grande guerre a éclaté, Salem avait retrouvé sa Sally. Il lui avait fallu un temps pour la reconnaître tout comme elle avait dû user d’argument pour lui faire abaisser sa baguette. Un échange de regard et un fin sourire s’était dessiné sur le visage de l’Auror bafoué. Elle était devenue Auror à son tour, fière membre de l’Ordre du Phénix qui le suppliait de retrouver la raison et de l’enlever de sa tête. Salem avait eu un déclic pendant quelques secondes, suffisamment pour décider de lutter avec eux en désarmant un de ses « congénère » Mangemort qui menaçait sa fille. Malgré ce dernier acte désespéré, Salem se retrouve arrêté le 7 Mai 1998 avec les autres mages noires et emmener devant le conseil pénal. Le Lord décédé, plus rien n’était présent pour empoisonné son esprit et c’est pour cela que Salem tentait de se défendre pour plaider son innocence. Une voix faibles et impuissante qui continuait de plaider non-coupable. Suite à des témoignages faussés d’autres Mangemorts, il sera tout de même emmener à Askaban avec les autres partisans. Un séjour peu agréable où il avait retrouvé quelques vieilles connaissances. Les Détraqueurs et leurs baisers n’avaient rien arrangé, nourrissant cette paranoïa montante. C’est d’ailleurs dans cette prison que Salem a développé des signes de schizophrénies. Il n’était pas rare de l’entendre parler à lui-même dans sa cellule ou bien de chanter pour pouvoir s’occuper et penser à autre chose qu’à ses bourreaux. Jusqu’à ce que sa déclaration de remise en liberté soit donnée et qu’il se retrouve de nouveau au tribunal du ministère. Sa fille était présente, témoignant à la barre pour corriger ce jugement qui avait été bien trop rapide pour être juste. Libéré officiellement en Juillet 1999, il est suivi par des médecins et des psychologues de Sainte-Mangouste sous la demande du ministère qui voulait s’assurer qu’une rechute ne soit pas faite. Tout en cherchant un travail, une occupation. Si Sally accepte de l’héberger à Dublin, il souhaitait tout de même pouvoir retrouver son autonomie. Jusqu’à ce que celle-ci le pistonne sur un emploi à Poudlard. Cette fameuse école qu’il voulait s’efforcer à éviter. Elle maintenait que c’était une bonne idée et que, malgré la noirceur du nouveau Directeur, il restait tout de même assez ouvert d’esprits pour donner une seconde chance. Ses manches retroussées, Salem s’était mis à regrouper tous les arguments en sa faveur. De ses résultats scolaires jusqu’à sa vie d’Auror, il s’était présenté avec de nouveau cette lueur de détermination dans le regard à son entretien, grattant par la même occasion le soutien du Ministère anglais en faisant patte-blanche sur son Animagus en le déclarant auprès de celui-ci. Sally avait veillé à la tenue de son père le jour de l’entretien, réajustant son nœud de cravate avant de lui offrir une accolade. Salem avait alors levé les yeux aux ciels, mélangé entre le ridicule de la situation et les remerciements pour son soutien.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

Revenir en haut Aller en bas
Johannes L. Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Concierge
Célébrité : Dan Avidan
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 1135 Gallions : 775 Date d'inscription : 22/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
12/22  (12/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1268-what-am-i-willing-to-put-up-wit http://www.mumblemumps.com/t1275-johannes-you-can-t-open-up-the-story-of-my-life-and-just-go-to-page-738-and-think-you-know-me http://www.mumblemumps.com/t1304-johannes-i-am-the-unicorn-wizard http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire

Bienvenue officiellement !! *^*
Hâte de voir la suite de ta fiche =D

_________________

DON'T GO FALLING

could I be dreaming I won’t be surprised if my lonely heart hallucinates emotions in my mind. ©️ signature by anaëlle.


Big up Lena:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zirwya Izlechen
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Officiellement, infirmière à l'école. Officieusement, médicomage envoyée à Poudlard pour travailler sur l'épidémie
Célébrité : Zoe Kravitz ♥
Pseudo : Blake Âge : 18 Parchemins : 1434 Gallions : 80 Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t439-zirwya-chaos-is-raining-down-aro http://www.mumblemumps.com/t448-zirwya-held-hands-like-we-were-17-again http://www.mumblemumps.com/t1313-zirwya-mailbox http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake

Ohhh bienvenue du coup ! Hésite pas à me Mpotter pour le fameux lien !
Bon courage pour ta fiche en tout cas
Et n'hésite pas à demander un parrain si jamais tu te sens un peu perdu sur le forum

_________________

- a magic world in my baby's arms -
Revenir en haut Aller en bas
O. Piros Fortescue
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : ancien gryffondor, choixpeau flou qui n'avait pas l'étoffe d'un lion, il est désormais directeur d'un cirque, maître des cauchemars.
Célébrité : kit harington
Pseudo : elly Âge : 22 Parchemins : 2579 Gallions : 905 Date d'inscription : 14/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2148-my-cure-and-my-curse-piros#5490 http://www.mumblemumps.com/t2156-piros-le-maitre-des-cauchemars#54910 http://www.mumblemumps.com/t2155-bernie-atterrissage-d-urgence#54906 http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

bienvenuuuuuue mon chou
l'avatar je suis juste fan
j'ai hâte d'en découvrir plus
bon courage pour écrire ta fiche et n'hésites pas à faire appel au staff si besoin

_________________
wicked, wicked to the core
The smoke is part of circus legend: once upon a time, we were burned to the ground. But we did not die. Instead we kept burning, kept moving, kept growing. The smoke surrounds us, even if we no longer burn.  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

GNIAAA Contente que tu aies décidé de te joindre à nous ! Très bon choix d'avatar... ET CE PSEUDO ! Je suis fan !

Bonne chance pour la suite de ta fiche, j'ai hâte de lire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue petit scarabée !! Bon courage pour ta fiche en tout cas et hâte de te voir débarquer en RP =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue parmi nous avec ce personnage qui promet des choses bien intéressantes ma foi
Bon courage pour la rédaction de cette fiche
Revenir en haut Aller en bas
Axel Jónsson
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, 6ème année
Célébrité : Tarjei Sandvik Moe
Pseudo : lushia Âge : 17 Parchemins : 437 Gallions : 67 Date d'inscription : 11/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
3/100  (3/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t767-just-another-nancy-boy-axel-jons http://www.mumblemumps.com/t819-axel-jonsson-house-of-gold

heyyyy Billie Joe en prof de DCFM!!!! Bienvenue parmi nous !!

_________________

anything is hard to find
when you will not open your eyes
when will you accept yourself?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue sur le forum, bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh là tout ça
Merci à vous tous, promis je vous mpotterais pour des liens quand je serais à tête reposée. Je viens tout juste d'arriver à mon lieu de travail

Ouai, BJA en prof de DFCM, ça risque d'envoyer du paté
Revenir en haut Aller en bas
Lionel Lemaire
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : première année en politique magique, rugit son appartenance à la maison des lions.
Célébrité : robbie wadge, le magnifique
Pseudo : Prim Âge : 21 Parchemins : 1322 Gallions : 500 Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Ce personnage, respect
J'ai hâte de lire la suite
Chose certaine, il nous faudra un lien
Bienvenue chez toi, bon courage pour ce qui reste

_________________
darkness is your candle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : Première année de GISIS, en Sciences Occultes.
Célébrité : Aurora Aksnes
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 1092 Gallions : 550 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything

DAT PERSO.

Bienvenue parmi nous.

Bon courage pour ta fiche.

Si tu as un souci, n'hésite pas à contacter le staff.

_________________
A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci à vous deux, je n'hésiterais pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Citation :
J'ai failli prendre Katarina mais, j'ai vu qu'elle était tentée ^^"

Hrm... Mes excuses ? *se cache* lol

En tout cas, bienvenue hellow Ton personnage a l'air fort sympathique, je risque de passer t'embêter pour avoir un lien, parce que la Défense contre les Forces du Mal, c'est cool !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Non mais c'est pas grave, t'en fais pas, te cache pas
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Du peu que j'ai lu pour le moment, je trouve déjà ton personnage intriguant (et le lien tissé avec sa fille est fort mignon)
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

HAN j'étais pas passé te souhaiter la bienvenue ! ALORS ME VOILA BIENVENUE !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Han, merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Pandore L. Heather
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : Gryffondor, 1ère année GISIS médecine magique
Célébrité : Gabriella Wilde
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2357 Gallions : 487 Date d'inscription : 23/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/0  (100/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t460-pandore-heather-deux-ames http://www.mumblemumps.com/t461-pandore-heather-la-musique-seul-miroir-de-l-ame#7460 http://www.mumblemumps.com/t624-pandore-heather-owls-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary
En ligne

Han moi non plus je n'étais pas passé ><
Bienvenue officiellement parmi nous

Bonne chance pour ta fiche

_________________
Unforgettable in every way
Unforgettable, both near or far. Like a song of love that clings to me. How the thought of you does things to me, never before, has someone been more.

Andore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci à toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue dans le coin collègue !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci à toi :D !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh tiens, Shane Dickel, comme on se retrouve !

Bienvenue...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Wut ?

Merci même si je vois pas du coup
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
salem ♦ in the dark of the night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» In the Dark of the Night (MOPANGO)
» In the dark of the night || Eli
» Wednesday Night Raw # 60
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: