Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

we were born sick, i heard them say it + (yassen)

Yassen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : septième année, vipères.
Célébrité : ash stymest.
Pseudo : Prim Âge : 21 Parchemins : 679 Gallions : 610 Date d'inscription : 04/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Yassen Andreï Yordanov
avec Ash Stymest. (Tumblr)
Beau jeune garçon qui nous vient tout droit de Durmstrang pour entamer sa sixième année au collège. Il est né au manoir des Yordanov, en Bulgarie, non loin des Grands Balkans en ce beau jour qu'était le 3 janvier 1983 en tant que sang pur ; à présent il vit à Poudlard, pour y poursuivre ses études. Il est plutôt ambitieux, audacieux, sociable, aventureux, confiant, fêtard mais aussi bagarreur, cruel, jaloux, violent, sadique, désordonné. Jusqu'à maintenant, son niveau scolaire s'est révélé être excellent, même si c'est le genre de personne qui dit n'avoir rien révisé avant l'examen, alors qu'elle se tape des scores, il ne tient pas à ce que les gens connaissent ses résultats, même si son père finit toujours par savoir. Il y a quelques années maintenant, il s'est procuré une baguette faite en bois de noyer noir, mesurant trente-quatre centimètres et contenant une plume de phénix, car peut-être qu'il est plus qu'un dragon, peut-être que lui aussi est une flamme, un soleil en même temps. Avec cette baguette, il lui est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'une mante religieuse. La vision qu'il a eu face au miroir du risèd : lui-même, recouvert de succès, ayant réussi à prouver sa valeur sans se fier à son nom de famille, à la tête d'un grand empire. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. son frère jumeau qui a un trou en pleine poitrine, dont le sang coule sur le torse et Yassen ne peut rien faire, à chaque fois, à la façon de Prométhée, il est condamné à regarder l'éternel assassinat. , dans son cas.
We have more questions...


ϟ Que pensez-vous de l'échange européen inter-écoles ? Il n’était pas particulièrement enchanté, il a choisi ce vieux château pour ne pas se ramasser dans une institution française cultivant des conneries comme la culture, la musique et la peinture. Yassen, il aurait tout de même préféré rester à la maison ; dans les montagnes russes, il avait sa réputation, il avait tout pour lui, il était populaire, il était aimé. Tout est à recommencer dans ces terres, il doit tout refaire pour que l’on entende parler de lui. Il retrouve sa sœur, sa bien-aimée sœur avec laquelle il a passé tant de temps à torturer les animaux dans le jardin du manoir, en attendant de se pratiquer sur le bâtard. Il retrouve son autre sœur, son idiote de sœur qui passe son temps à essayer de lui voler son frère, ce qui ne l’enchante pas le moindrement.

Oxana et Ilia demeurent néanmoins le cadet de ses soucis.

Le jeune homme, il fréquente maintenant les mêmes classes que les impurs, il a envie de tuer et de massacrer, il a envie de déterrer la hache de guerre pour exterminer tous ces gens qui leur volent un héritage datant de plusieurs millénaires. Il cache toute cette haine derrière les drogues et derrière les sourires. Il fait des boutades au point qu’en dehors de ses proches, personne ne perçoit sa haine ; tout le monde pense que tout va bien, que le jeune homme s’adapte, mais à vrai dire, il est occupé à faire la fête pour ne pas que tombent les têtes.

ϟ Que faisiez vous lors de la Grande Bataille ?  Il n’était pas au bon endroit au bon moment. Il avait eu envie de se battre pour la cause de la pureté. Il avait eu envie de se battre pour la garder en sécurité et la préserver de tous ceux qui la souilleraient. Il avait eu envie de défendre son patrimoine et son héritage. Il avait eu envie. Il avait eu tellement envie. Yassen, il avait compris, il avait compris sa valeur en tant que sorcier. Elle lui donnait des devoirs : celui de défendre les siens, celui de revendiquer pleinement ce qui était sien.

Il n’était pas resté sans rien faire, tout au contraire, pendant une certaine année, son club de combat avait été orienté pour les préparer à cette guerre. Il avait entraîné tout le monde aux sortilèges impardonnables en se satisfaisant des cris qu’il entendait dans la salle. Il n’imaginait plus ceux du bâtard, il imaginait celui des hommes, celui des femmes, celui des enfants, un râle, un cri d’agonie, la souffrance ne se faisait que spectacle.

Il a encore des regrets de ne pas être intervenu et de ne pas avoir exécuté des plans qui, pourtant, avaient été si savamment échafaudées. Yassen devait partir avec sa sœur et son meilleur ami, mais son père les a retenus. « Restez en Bulgarie. Restez en sécurité. », mais il n’avait pas compris que la sécurité, elle était menacée par les gens sans le moindre pouvoir. Yassen en veut encore aujourd’hui à Andreï pour sa lâcheté, pour sa couardise ; une partie au fond de lui sait que sa participation aurait pu faire la différence, que le Seigneur des Ténèbres auraient pu gagner avec sa collaboration. Oxana semblait se satisfaire de ne pas avoir perdu, mais Yassen, tout au contraire, souffrait de ne pas avoir gagné.

ϟ Avez-vous peur de perdre vos pouvoirs ? Pourquoi ?  Il a un peu peur, mais il refoule ses sentiments, il les enterre comme il aurait dû enterrer la mort de son demi-frère qui ne cesse de ronger les abîmes de son cœur noirci. Si sa force a longtemps été dans la maîtrise de la magie, c’est de moins en moins le cas désormais. Son meilleur ami lui a appris la maîtrise des armes et des couteaux. Pendant longtemps, ils se sont entraînés ensemble afin de pouvoir prodiguer des leçons à l’ensemble de leur groupe de combat. À force de jouer avec la mort, il avait appris à manier avec habileté chacun des instruments, qui ne devenait qu’une œuvre d’art entre ses mains, peu importe que ce soit lame ou larme, que ce soit saignoir ou saigneur.

Yassen, il trouve une issue dans la moindre situation, il est capable de se battre, il l’a montré de nombreuses fois, il ne veut pas avoir peur. Au sein de son clan, on prohibe la crainte, car la crainte, c’est une émotion inhibant les capacités, c’est une émotion associée aux femmes. Si la maladie l’atteint, le jeune homme ne se laissera pas abattre, il trouvera une autre manière de répliquer. À la manière de l’hydre, il ne deviendra que plus dangereux si on le prive de ses pouvoirs. Si jamais il devait être privé de sa magie, Yassen, pour compenser, ferait appel à ce qu’il y a de plus mauvais en lui pour montrer au monde qu’il demeurait toujours puissant, lui issu d’une lignée masculine qui avait toujours valorisé la force, la bestialité, qui avait réussi à inscrire son nom sur les parchemins du temps dans la violence et le sang. Il marquerait son nom dans l’Histoire, sans nécessairement se reposer sur ses enchantements. Il les valorisait, bien évidemment, mais il était nettement plus que trois tatouages et un coup de baguette magique.  

ϟ Quelle est votre réputation à Poudlard ? Que pensent les autres élèves de vous ?  La réputation est un peu comme le rond lunaire, elle est ambivalente, on le perçoit comme le jumeau sociable, le jumeau avec lequel on peut avoir une bonne conversation, le jumeau aventureux qui ne craint rien ni personne. Il aime faire la fête, les rumeurs racontent comment il organisait des soirées à toutes les semaines à Durmstrang. Bien évidemment, elles sont amplifiées, mais il ne fait rien pour les démentir, car le jeune homme, il est aventureux, audacieux, ambitieux, insouciant, ce dernier mot fait rire, il suppose son amour du plaisir, comme si tout ce que Yassen était, c’était quelqu’un avec qui l’on pouvait fumer ou boire un bon coup.

Il y a pourtant des murmures sur son côté plus sombre et plus sévère, sur ce côté inflexible qui se voit dans le fond de sa rétine, sur le petit tressaillement qui vient agiter sa mémoire quand on lui confesse un sang sale, un sang de bourbe. Il a cette petite grimace quand on lui parle d’amour, parce que l’amour ne fait pas partie de sa vie, parce qu’il n’est pas né de l’amour, mais il est né d’un viol, d’un devoir, que malheureusement, ça l’atteint plus que ça ne devrait. Quand il donne des coups de rein, c’est avec une force sans nom et avec un chagrin indicible. Quand il mordille le lobe de sa conquête, c’est toujours avec trop de force, au point de se demander ce qu’il veut entendre, des simples gémissements ou plutôt un appel au secours. L’amour, il ne fait pas partie de son langage, l’amour, c’est ce qui a fait naître Zahari, l’amour, c’est ce qui a gâché sa vie.

Personne ne peut comprendre son mal, personne ne voit son côté torturé, alors on dit qu’il recherche le contact charnel, que c’est un mauvais garçon qui recherche des sensations fortes, mais c’était normal que l’on dise cela, Yassen, il était un mauvais cliché, comme des milliers d'autres avant lui, un héritier de grande famille se complaisant dans la déchéance.

Pourtant, s’il y en avait autant, c’était forcément qu’il y avait un problème, non ?

Yassen, il a hérité plus que du nom de son père, il a hérité aussi de ses pulsions, de ses envies de mettre à feu et à sang le monde entier. Ça le tue, alors dès qu’il commence à s’inquiéter, à sentir qu'il perd le contrôle, il se drogue, pour ressentir l'euphorie, pour ressentir le bonheur et peu importait si ceux-ci étaient artificiels. Après tout, dans le monde à Yassen, il ne restait plus grand chose de naturel.
The best day of my life...

Il était dans le train. Couché sur la banquette, il fermait les yeux, tentant de ne pas porter attention aux bruits et aux tremblements de la route qui lui donnaient mal à la tête. Yassen venait d’arriver en Angleterre, il en avait pourtant déjà marre. Se retournant, il tenta de chercher un sommeil dont il ne voulait pas réellement, histoire de se donner une excuse afin de ne pas socialiser. Il avait beau avoir un caractère naturellement avenant, il n’était pas encore prêt à aller vers les autres ; cet échange ne lui plaisait pas le moindrement.  

Son frère lui avait le choix entre deux écoles : Beauxbâtons ou Poudlard. Faute de temps et de choix plus intéressants, ils avaient jeté leur dévolu sur le dernier choix, une grande erreur si on demandait l’avis du plus jeune. Yassen n’était pas enchanté : s’il avait choisi le vieux château, c’était parce qu’il n’avait pas eu envie de finir dans une école pour peureux, mais surtout, parce qu’il savait que les pensées puristes n’étaient pas encore complètement enterrées. Là-bas, il retrouverait des gens comme lui, prêts à reprendre le combat, et surtout, à le gagner cette fois.

Les jumeaux, pour aller en Angleterre, ont pris un Portoloin, mais Kamen voulait prendre le Poudlard Express pour se rendre à l’école. Yassen avait laissé échapper un rire, dans leur chambre du Chaudron Baveur, comme si on venait de lui raconter une plaisanterie particulièrement amusante. Petit à petit, il s’était rendu compte que Kamen était bel et bien sérieux. Dépité, il lui redemanda pour la millième fois : « Tu es certain ? » Quand son jumeau le lui a confirmé, il a fini par accepter, même si ce n’était pas réellement ce qu’il voulait. Finalement, le mal était moindre. Ils avaient un compartiment à eux deux pour toute la durée de la route. Yassen avait pris les mesures nécessaires pour que personne ne vienne les déranger. Un sourire salace se glissait sur ses lèvres jusqu’à la nouvelle question fatidique.

Il n’avait pas pris un compte un élément, Yassen : son frère voulait explorer. Se retenant pour ne pas lâcher une idiotie qu’il regretterait dans la prochaine heure, le brun se retourna en marmonnant qu’il avait sommeil. Il avait beau aimer son frère plus que tout au monde, il n’était pas encore prêt à se fondre dans la masse. Prétendant une fatigue extrême, il reçut tout à coup un projectile dans la figure. Se redressant, le paquet dans les mains, il leva les yeux vers l’entrée du compartiment, une étincelle de colère brillant au fond de ceux-ci : « C’est quoi cette merde ? »

Un jeune homme se trouvait devant lui. Mince, il avait des cheveux bruns lui tombant sur les épaules et portait un complet avec une rare élégance. Il se changerait probablement en arrivant à l’école. Helge Petterson avait un grand sourire aux lèvres, mais pas un sourire enfantin qui lui donnerait un air de gamin, plutôt un sourire plein de classe et de malice. S’asseyant sur le bout de la banquette, il ouvrait le paquet pour en ressortir ce qui semblait être un crapaud. Yassen plissa les yeux. Helge ne le regardait pas alors qu’il lui expliquait sobrement : « Du chocolat. » Le vandale ouvrait habilement le paquet, inspectant la friandise sous tous ses angles avant de la croquer.

« Cadeau de bienvenue de la part des Anglais. » se contenta-t-il de dire, avec une grande modestie, mais non sans une lueur d’excitation dans le fond de la rétine. Helge carburait à l’adrénaline. Yassen comprenait le message, ne put retenir un rire. Ses yeux bleus brillaient de leur joie de vivre habituelle. « T’es un grand malade. » lui dit-il. « Elle est toujours à côté de son chariot. T’as fait comment ? »  Il ne lui dirait probablement pas. Helge était un voleur, un vandale, il venait d’une famille connue pour dérober, mais les autorités ne parvenaient jamais à les trouver, à les localiser, c’était comme attraper la fumée à mains nues.

Helge haussa les épaules avant de sortir du compartiment. Yassen le suivit du regard avant de se lever précipitamment, pour voir dans quelle direction le brun était allé. Trop tard, il s’était complètement évanoui dans la nature. Des Anglais accourent aussitôt dans sa direction, le prenant probablement pour Kamen. Yassen ferma la porte à double-tour avant de retourner s'allonger sur sa banquette, ouvrant le paquet de chocolat que son ami lui avait donné. Il avait déjà hâte de rentrer à la maison.

ϟ Ton pseudo : Prim  I love you  ϟ Ton âge : Vingt ans, je me fais vieille. ϟ Ton avis sur mumblemumps : C'est la maison, j'ai laissé ma trace partout.  What a Face ϟ Le mot de la fin : YORDANOV AU POUVOIR      
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Yassen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : septième année, vipères.
Célébrité : ash stymest.
Pseudo : Prim Âge : 21 Parchemins : 679 Gallions : 610 Date d'inscription : 04/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Oh, oh, it's magic, you know...


Toute sa vie passerait dans ce manoir, ce manoir appartenant à une famille qui n’était pas si noble, qui n’était pas si riche, mais qui était bien établie dans le monde sorcier. Comme des mauvaises herbes montant progressivement sur les murs d’une demeure, ils ne cesseraient jamais leur ascension. Yassen, lui, au milieu des fleurs, se faisait rose, couleur éclatante, carmine, dont le simple toucher faisait redouter les épines.


FLAMME


△ Every breath you take, every move you make, every bond you break, every step you take, I'll be watching you. Every single day, every word you say, every game you play, every night you stay, I'll be watching you. Yassen, il était le dernier de quatre enfants. Il a deux sœurs, Ilia, une idiote qui pense que le monde ne tourne qu’autour d’elle, Oxana, qui est grande, qui est digne, qui a la même force que leur grand-mère, une des femmes les plus redoutées du clan Yordanov. Il a aussi un frère, un jumeau, Kamen, leur lien a toujours été fusionnel, et ce depuis leur plus tendre enfance.

Son père, Andreï Yordanov, et sa mère, Katia, se sont mariés de force et ne se sont jamais aimés. Katia aimait Vassil, le demi-frère d’Andreï, fils illégitime de leur père ; c’était de leur union qu’était né Zahari, le bâtard, le bâtard qui les avait empêchés de vivre une vie normale et qui avait fait en sorte que leur père ne devienne fou.

La famille, dès la naissance des héritiers, s’était divisée en deux : sa mère s’occupait de l’aînée et du bâtard, son père s’occupait de la sœur cadette et des jumeaux. Depuis ce moment, il y a comme un fossé entre eux. Yassen, il n’a pas envie de le franchir. Yassen, il regarde le vide en se demandant si un jour, il pourra voler. Il sent la tension, la corde autour de son cou, la haine que son père lui transmet quand il lui dit que Zahari est une erreur, que Zahari est un monstre, que l’on ne naît pas de l’amour, qu’il n’y a que le pouvoir, seulement le pouvoir, que Kamen et lui, étaient nés de cette puissance et de la suprématie. C'était glorieux, naître de la suprématie.
La vérité était toute autre.

△ Dear rabbit, my legs are getting weak chasing you. The snow fields wouldn't seem so big if you knew that this blood on my teeth it is far beyond dry, and I've captured you once but I wasn't quite right, so I'm telling you that you'll be safe with me. Yassen, comparativement à son frère, il supporte la pression, il sait que c’est ainsi, dans la noirceur, que peuvent naître les diamants. Il absorbe tout ce que son père peut lui donner. Il déteste le bâtard comme son père lui apprend à le détester. Il le maltraite aussi. Son père, disait-on, avait un choix déchirant, il avait tant voulu un garçon pour porter son nom, pour porter son titre, maintenant il en avait deux. Lequel porterait la couronne, cela était encore à voir.

Dans les jardins, avec sa sœur, il se pratique. Il la regarde malmener habilement un chat du voisinage. Il est indifférent aux souffrances de l’animal, Yassen, il est déjà indifférent aux souffrances de sa propre mère. Oxana a les mains recouvertes de sang, mais affiche pourtant un calme effarant. Yassen la regarde sans sourciller ; il aimerait tant être comme elle. Pourtant, il n’a pas le même esprit tortionnaire, le même sadisme, lui il carburait à la colère. L’odeur du sang lui faisait perdre ses moyens.

Oxana lui tend le couteau qu’elle a dans les mains. « Doucement. » lui souffle-t-elle. « Le but n’est pas de tuer. » Le but n’est pas de tuer, le but est de faire souffrir ; c’était la raison même pourquoi le bâtard était encore en vie, simplement pour se délecter de sa douleur. Yassen prend la lame, la fait tourner dans sa main, il imagine le sang poisseux, coulant sur ses mains, il imagine les organes du chat sur le sol, ses mains fouiller dans la carcasse pour écraser chacune des tripes, il imagine le bâtard au sol et rapidement, il plante le couteau dans le sol avant de se jeter sur le chat, l’étranglant, fracassant son crâne contre le sol, le malmenant à même ses mains, non sans un cri de fureur, comme s'il devenait fou, totalement fou.

Yassen, il est né en dernier, il est considéré comme un des héritiers légitimes, mais n’a jamais pris son rôle au sérieux, même si pourtant, il correspondait parfaitement aux attentes de sa famille. Il avait une personnalité assurée, il ne doutait de rien, encore moins de lui-même. Quand son père le sermonnait, il roulait les yeux en conservant ce même sourire en coin. Andreï ne le punissait pas tant que cela ; probablement sentait-il que Yassen porterait mieux le nom du clan que Kamen. C’était mal le connaître, pourtant ; Yassen n’abandonnerait jamais Kamen. Entre son père et son frère, il choisirait toujours son frère. C’est pourquoi il répondait toujours en roulant les yeux : « Ce n’est pas moi l’héritier. » répliquait-il, avec malice. « Je ne suis pas né en premier. » Il considérait tout cela comme une grosse blague. Il ne voulait pas trahir son frère, mais il ne voulait pas prendre de responsabilités. Un jour, il se ferait néanmoins prendre à son propre jeu. « Pourquoi ce n'est pas moi qui est fiancé à Azarova ? » demandait-il à son père, avec colère. Celui-ci de rétorquer, non sans se délecter de ses paroles. « Parce que ce n'est pas toi l'héritier, Yassen. »

Yassen, en fait, il avait préféré tourmenter, violenter, harceler ce demi-frère qui pourrissait leur existence. Oxana faisait les plans, et il tentait de les exécuter sans tomber dans la folie, acceptant les couteaux passés dans le feu, se servant de ses mains quand nécessaire. Kamen les avait suivis pendant un moment, sans jamais participer activement. Il comprendrait raidement que cela ne servirait à rien. Yassen, pourtant, il aura de la difficulté à cesser de s’acharner sur Zahari. Il se sera calmé seulement pour son frère. Au fond de lui, il aurait aimé que les choses se passent autrement, que Zahari soit leur véritable grand frère ; les choses auraient été bien différentes.


DRAGON


△ Fill me with rage and bleed me dry. (M-E-R-C-Y). And feed me your hate on the echoing silence I shiver each time that you say (M-E-R-C-Y). Chaque membre de la famille reçoit un tatouage à l’âge de sept ans, après avoir passé un test dont le but était de repousser leurs limites physiques et intellectuelles. Tout enfant qui ne le réussirait pas serait considéré comme indigne. Le mot le faisait frissonner ; même s’il ne voulait rien de savoir de sa famille, même s’il ne voulait pas être l’héritier, même s’il souhaitait construire son nom lui-même, Yassen voulait être le meilleur.

Après avoir donné son maximum, il avait eu le dragon. Il n’était pas content d’avoir eu ce symbole si courant, il avait lutté pour ne pas qu’on lui appose le tatouage qui lui ferait perdre son unicité, qui le condamnerait à chasser toute sa vie des chimères. Ce sont ses oncles qui l’ont retenu, le forçant à accepter la sentence ; des flammes brillaient dans le regard du petit alors qu’on lui apposait ce dragon sur ses côtes, où il ne pourrait pas le voir, où il lui dévorerait la cage thoracique avant d’atteindre son cœur consumé et noirci. Yassen, il avait les dents serrées quand on lui avait imposé la bête, le regard fixé dans celui de son père.

Yassen aura enterré ce dragon sous des masses de tatouages. Il s’est fait tatouer une flamme sur l’avant-bras, au même endroit que son frère, il s’est fait tatouer un soleil au-dessus de la gueule ouverte du dragon sur ses hanches. « Le Dragon mange le Soleil. » C’était exactement la mentalité de Yassen : il ferait du dragon quelque chose d’exceptionnel. Son père n’avait pas aimé voir tous ces tatouages, il brisait la tradition, mais Yassen n’avait rien dit. Il avait supporté les cris et la gifle retentissante. Il voulait être tout. Il voulait être rien à la fois.

Durant son enfance, il avait été souvent confondu avec son jumeau, cela avait pris des années avant qu’on commence à ne les distinguer. Ilia avait pris son temps avant de remarquer qu’il s’agissait bien de deux êtres différents. Elle ne faisait aucun effort pour les connaître, comparativement à Oxana qui les avait aimés. Yassen n’avait jamais mal pris le fait d’être le soldat de sa sœur. C’était un garçon qui avait toujours compris que les filles devaient être protégées : il prenait son rôle à cœur, comme un sorcier viril de la famille Yordanov le ferait. Ce manège s’était arrêté après l’enfance, quand les jumeaux sont arrivés à Durmstrang. Chacun avait commencé à voler de ses propres ailes, fini les séances de torture fraternelle, fini de tourner autour de leur reine.

Maintenant, c’est plus facile de les différencier. Yassen a plus de tatouages. Une âme attentive remarquerait que la baguette s’est trop attardée dans son cou, qu’une aile de la colombe est recouverte de goudron. Pourtant, les plus attentifs auraient remarqué une lueur malsaine dans le regard de Yassen, une lueur inexistante dans le regard de Kamen, comme s’il avait aspiré le Diable. Ilia peinait à les reconnaître ; Oxana les aimait, Yassen, il ne s’est jamais totalement séparé d’elle, mais entre Kamen et elle, il choisirait toujours Kamen.

△ Take me to church, I'll worship like a dog at the shrine of your lies, I'll tell you my sins and you can sharpen your knife, offer me that deathless death, Good God, let me give you my life. Il avait toujours eu un certain attrait pour les bagarres et le sang. Selon son demi-frère, il était incontrôlable et violent, il était celui qui se rapprochait le plus du patriarche. Cela mettait une grosse barrière à la relation entre Zahari et Yassen. Ce dernier rejetait toutes les allégations ; ce n’était pas sa faute si la violence était plus inscrite dans son code génétique que dans celui de son jumeau. Cela avait tourmenté le brun pendant de nombreuses nuits, au point de se demander s’il était né de ce coup de reins en trop dans les entrailles de sa mère, la nuit du viol.

Yassen avait enterré ses pensées en accumulant les conquêtes, autant des hommes que des femmes. Il embrassait avec une rage sans nom, il mordait, les plus faibles lui disaient de cesser, « Tu me fais mal, Yassen. » et il continuait, il avait cette idée de la force. Il ne s’en rendait pas compte, il faisait comme son père. Il adorait le sang et la souffrance, autant le sien que celui des autres. Il s’est engagé dans de nombreuses batailles, simplement pour calmer la bête au fond de lui qui ne semblait jamais rassasiée.  

Dans une salle de classe, un soir après un combat plus rude que les autres, Yassen retrouva le bâtard avec un joint. Il allait partir quand ce dernier l’invita à venir fumer avec lui. Le brun se retourna, sceptique, mais alla rejoindre son demi-frère. Assis sur le sol, il prit une bouffée du joint qui ne serait que la première de plusieurs centaines. Il toussa, il avait mal, mais rapidement, il se sentait mieux, il oubliait son envie de faire violence au reste du monde. Il avait l’impression d’être normal, d’être autre chose qu’un héritier violent et sadique.  

Yassen commença à se plonger dans la drogue. Il ne cessait de fumer cigarette sur cigarette au point de développer un tempérament sociable et plus avenant. Bien évidemment, il était bien loin d’être un enfant de chœur, mais il était autre chose qu’un homme soumis à ses pulsions. « Je veux faire un club de combat. » murmura-t-il à son meilleur ami, durant un cours. Helge se retourna vers lui, le regardant longuement. « Pourquoi ne le ferais-tu pas ? » Yassen haussa les épaules en penchant la tête vers l’arrière. « Je suis bon en magie. Je ne suis pas bon avec les armes. Dès que j’en ai une dans les mains, je dois tuer. » Il avait expliqué son problème avec un tel détachement que cela en devenait alarmant. Son meilleur ami hocha la tête avant de poser sa main sur la sienne. Yassen sentait son cœur battre la chamade. « Je peux m’occuper des armes. Tu t’occuperas de la magie. Comme ça, nos camarades bénéficieront du meilleur entraînement qui soit. » Yassen eut un sourire. Helge détacha sa main de celle de Yassen pour tremper sa plume et continuer à écrire, bientôt imité par ce dernier.

△ You said you'd wait forever, but I blinked and the world was gone. You wade through the water, slowly your hands grow numb. I wish you felt me falling, I wish you'd watched over me. You said you'd wait forever, but I blinked and the world was gone. « Plus fort ! » hurla Yassen, en direction de deux de ses camarades qui se battaient un peu plus loin dans la salle. Le club de combat avait été très bien reçu. Beaucoup de monde se pointait aux séances. Yassen apprenait à tout le monde comment maîtriser de violents sortilèges offensifs ; Helge leur enseignait les rudiments des armes blanches. À la fin de la séance se faisaient les combats, pour que tout le monde puisse mettre en pratique ce qu’il avait appris. Helge et Yassen surveillait le tout de loin. Helge regarda la pratique, quand personne ne les regardait, passa ses mains sur les hanches du brun qui ne put retenir un petit soupir de contentement. Le Norvégien se rapprocha de lui, collant son bassin contre le sien, lui murmurant à l’oreille qu’il était fier de lui. Doucement, leurs têtes se rapprochaient, Yassen tournait la sienne pour embrasser son ami. Au dernier moment, il agrippa violemment le poignet du Nordique, qui s’apprêtait à le poignarder dans l’estomac. Yassen se mordit la lèvre ; dans ses yeux brillaient l'animosité. « Coup bas, Petterson. » Yassen sortit sa baguette et jeta rapidement un sortilège à son ami, qui alla s’écraser contre le mur de pierre. « Pour avoir copié mon devoir de potion, sale con. » Helge se releva, et les deux amis s'affrontèrent.

Même Zahari avait adoré l’idée du club de combat. Quand il était venu dans la salle d’entraînement, Yassen a éclaté de rire avant de venir le voir. Son admission ne serait pas aussi simple. « Je ne t’accepterai ici que si tu me bats. » Le combat avait été violent. Les deux en étaient sortis amochés, il n’y avait pas eu réellement de gagnant, mais Yassen avait tout de même accepté son demi-frère au sein du club, « pour mieux le faire souffrir », disait-il.

La vérité, c’était qu’il avait besoin d’un exutoire.

Oxana lui parlait, mais Yassen avait de la difficulté à la suivre sans son frère. Yassen ne prenait pas le rapprochement entre Ilia et Kamen ; il avait l’impression d’une trahison, et ne parvenait pas à suivre sa sœur sans son jumeau. Il était de plus en plus apprécié, il allait aux fêtes pour oublier, il buvait, se droguer pour oublier sa violence. La débauche était ce qu’il y avait de meilleur. Son meilleur ami était toujours présent pour lui, pour lui faire oublier ce qu’il y avait de plus mauvais en lui. Oxana continuait pourtant de le suivre. Il ne saurait dire pourquoi, Yassen, mais il aimait le sentiment qu’elle soit là, il aimait sa sœur aussi, c’était parce qu’il l’aimait qu’il l’avait refusée au club de combat. Il disait qu’il ne voulait pas qu’elle se fasse amocher, mais en vérité, il avait de la difficulté à se départir des traditions, Yassen, il suivait les traces de sa famille, sans même s'en rendre compte.


SOLEIL


△ Boy with a broken soul, heart with a gaping hole, dark twisted fantasy turned to reality. Kissing death and losing my breath, midnight hours cobble street passages, forgotten savages, forgotten savages. Quand il est retourné à la maison durant les vacances d’hiver, il a perdu la vie, le bâtard a perdu la vie. Yassen a appris la mort de Zahari quand il était dans sa salle commune, en train de fumer une autre cigarette. Il avait lu la lettre de son père. Il ne ressentait pas la moindre tristesse. Zahari était un imbécile. Sa mère aussi. Si elle avait été plus intelligente, elle aurait tué son fils dès la naissance plutôt que de l'avoir laissé souffrir aussi longtemps.

Yassen, pourtant, se demandait pourquoi il se fichait autant de cette mort. Ce n’était pas normal pour lui de ne rien ressentir. Il arrivait à être avenant, insouciant, pétillant, il arrivait à être tout ce qu’il voulait quand il se défonçait. Même sans les drogues, il ressentait un certain plaisir dans la souffrance. Maintenant, il se sentait vide. Il n’en voulait pas à son père. Il avait tué Vassil, son propre frère, il torturait son neveu depuis de nombreuses années. La mort de Zahari était normale, inéluctable, comme si elle avait été écrite depuis le commencement. Si seulement t'avais été comme nous, pensa Yassen, en prenant une autre bouffée. Il se demanda si Andreï torturait Katia en ce moment-ci. Il tentait d'imaginer la scène : ça le détendit presque. Il expira. Il avait envie de se battre. Il avait envie de tuer à son tour. À Durmstrang, il serait allé se défouler au club de combat, mais maintenant, il n’avait plus rien. Était-il devenu une abomination au point de ne plus rien ressentir ?

La cendre tombe à terre, Yassen passe ses mains sur son front, les larmes menacent de couler, mais elles refusent de tomber parce qu’il a toujours grandi avec cette idée de la puissance et de la virilité. Maintenant, Yassen se fait plus discret dans l’enceinte du château. Même les drogues ne parviennent plus à lui procurer sa joie de vivre. Oxana semble toujours aussi déterminée à reprendre leur trio avec Kamen et lui. Yassen n’est pas contre, même si en vérité, il n’a pas vraiment envie de partager de nouveau sa sœur, ayant pris l’habitude de l’avoir pour lui seul. Il a perdu de son éclat et de sa joie de vivre, ne parvenant pas à sortir de sa torpeur. À savoir ce qui le sauverait en premier : les drogues, le sexe, la famille, les amis, les meilleurs amis ou les camarades de classe.

Pas l'amour.

L'amour était ce qui avait fait naître Zahari.

L'amour était une putain de connasse.


Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Re-bienvenue choupi !!! Le voilà notre Yassen !! hâte de lire la suite et de te voir rp avec ce perso !
Revenir en haut Aller en bas
Zirwya Izlechen
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Officiellement, infirmière à l'école. Officieusement, médicomage envoyée à Poudlard pour travailler sur l'épidémie
Célébrité : Zoe Kravitz ♥
Pseudo : Blake Âge : 17 Parchemins : 1432 Gallions : 80 Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t439-zirwya-chaos-is-raining-down-aro http://www.mumblemumps.com/t448-zirwya-held-hands-like-we-were-17-again http://www.mumblemumps.com/t1313-zirwya-mailbox http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake

UN AUTRE YORDANOV. OMG. TON DC ENVOIE DU LOURD. CE CHOIX. JE ME MEURS.
Essaye de pas être aussi chiant que ton frère
Rebienvenue chez toi bichette

_________________

- a magic world in my baby's arms -
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle / .sparkle Âge : 26 Parchemins : 1362 Gallions : 1200 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

Re bienvenue chez toi

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Katarina Azarova
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Septième année à Gryffondor.
Célébrité : Ebba Zingmark.
Pseudo : Champifeuille, Champi. Âge : 26 Parchemins : 1301 Gallions : 839 Date d'inscription : 24/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
3/22  (3/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1286-katarina-you-re-filled-with-det http://www.mumblemumps.com/t1307-katarina-you-ve-met-with-a-terrible-fate-haven-t-you http://www.mumblemumps.com/t1308-katarina-attention-le-hibou-pince http://www.mumblemumps.com/t2069-journal-d-un-champignon

Rebienvenue hellow
C'est une invasion ma parole

_________________

like a catchy song
We're far apart in every way, but you're the best part of my day, and sure as I breathe the air , I know we are the perfect pair, on a prickly path that goes on for miles, but it's worth it just to see you smile, and I cannot be pulled apart, from the hold you have on my heart, and even if the world tells us it's wrong, you're in my head like a catchy song.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore L. Heather
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : Gryffondor, 1ère année GISIS médecine magique
Célébrité : Gabriella Wilde
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2348 Gallions : 438 Date d'inscription : 22/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/0  (100/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t460-pandore-heather-deux-ames http://www.mumblemumps.com/t461-pandore-heather-la-musique-seul-miroir-de-l-ame#7460 http://www.mumblemumps.com/t624-pandore-heather-owls-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Ah ah rebienvenue parmi nous

C'est super que tu prenne Yassen *-*
La famille s'agrandit /PAN/
Il nous faudra forcément un lien et aussi avec Lou
Bon courage pour ta fiche

_________________
Unforgettable in every way
Unforgettable, both near or far. Like a song of love that clings to me. How the thought of you does things to me, never before, has someone been more.

Andore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Re-bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Trè_s bon choix de personnage ^^ rebienvenue parmi nous en tout cas :3
Revenir en haut Aller en bas
Johannes L. Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Concierge
Célébrité : Dan Avidan
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1072 Gallions : 687 Date d'inscription : 22/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
12/22  (12/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1268-what-am-i-willing-to-put-up-wit http://www.mumblemumps.com/t1275-johannes-you-can-t-open-up-the-story-of-my-life-and-just-go-to-page-738-and-think-you-know-me http://www.mumblemumps.com/t1304-johannes-i-am-the-unicorn-wizard http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire

Rebienvenue /o/

_________________

DON'T GO FALLING

could I be dreaming I won’t be surprised if my lonely heart hallucinates emotions in my mind. ©️ signature by anaëlle.


Big up Lena:
 
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : première année de GISIS, en sciences occultes.
Célébrité : aurora aksnes.
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 1066 Gallions : 485 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything
En ligne

MARRE DES YORDANOV.
Rebienvenue mon chou.
Bon courage pour ta fiche !
Si tu as un souci, tu sais où nous trouver.

_________________
A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kamen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : slytherin
Célébrité : Ash Stymest
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 2475 Gallions : 504 Date d'inscription : 30/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t304-kissing-death-and-losing- http://www.mumblemumps.com/t310-you-re-poison-runnin-through-my-veins-kamen#3919 http://www.mumblemumps.com/t975-kamen-flask http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

DOUBLE DE MOI. diablo
Tu sais déjà ce que je pense
LOVE YOU.

_________________
destructive love
Ce baiser est mille fois mieux que tout ceux qu’il a pu recevoir et donner dans sa vie. C’est un baiser chaud, langoureux, qui vient du cœur. Un baiser beaucoup plus fort que n'importe quel poison.



Revenir en haut Aller en bas
Alcyone Shafiq
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année GISIS en Zoomagie, Serpentard
Célébrité : Emily ❤ Didonato
Pseudo : Loupiotre Âge : 30 Parchemins : 478 Gallions : 405 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1169-alcyone-curiousers-and-curiouse http://www.mumblemumps.com/t2362-alcyone-entre-l-aube-et-la-findans-l-antre-de-ta-main http://www.mumblemumps.com/t1751-alcyone-petits-hiboux

Je suis la seule à avoir eu des bouffées de chaleur avec le gif ?

Re-bienvenue par ici et avec quel personnage !

Envoie nous du rêve copain

_________________

Fire In My Heart
I betcha didn't know, you started up a chain reaction. I saw no intention on your face, it might have been some kind of chemical attraction. I felt a spark, it left a mark I can't erase. It likes something like a bolt of lightning. It's going on inside
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

C'est moi où y a des Yordanov partout ?
Re-bienvenue par ici & ce personnage semble envoyer du lourd
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Re-Bienvenue sous cette tête mon petit j'ai hâte de lire ta fiche entière et de te voir débarquer
Revenir en haut Aller en bas
Yassen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : septième année, vipères.
Célébrité : ash stymest.
Pseudo : Prim Âge : 21 Parchemins : 679 Gallions : 610 Date d'inscription : 04/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Merci beaucoup les amours, j'ai hâte de réécrire avec vous tous et j'espère que mon interprétation de Yassen vous plaira.
J'ai normalement fini ma fiche, je me suis lâchée. What a Face
ET JE VOUS AIME À LA PUISSANCE MILLE FGFJDG

_________________
make my messes matter ☆
The storm clouds were moving across your eyes and I could hear the war drums pounding from inside your mind. My heart shattered apart with your sanity, but I won't leave. Hold on through Heaven and Hell, hold onto each other or I fear we won't recover.

Revenir en haut Aller en bas
Mérope V. Greengrass
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle - 2eme année GISIS Sécurité Magique
Célébrité : Chloë Grace Moretz
Pseudo : Louna Âge : 23 Parchemins : 281 Gallions : 683 Date d'inscription : 05/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1164-merope-valentina-greengrass-i-s http://www.mumblemumps.com/t1176-merope-v-greengrass-nous-nions-lexistence-de-nos-anges-nous-nous-persuadons-quils-ne-peuvent-pas-exister?highlight=M%C3%A9rope+v+++Greengrass http://www.mumblemumps.com/t1177-merope-v-greengrass-hello-hello-baby-you-called-i-can-t-hear-a-thing?highlight=M%C3%A9rope+v+++Greengrass


MON DIEU MON DIEU MON DIEU. Cette fiche

RE- Bienvenue à toi magnifique personnage

Bien qu'il me semble qu'on ne soit jamais rencontrés, j'espère que ce sera bientôt le cas

De plus je n'ai pas encore de Yordanov dans mes liens et c'est fâcheux, n'est-il pas ?

Bon courage pour la suite et à bientôt

_________________
under the skin
J’ai appris que l’amour peut arriver par surprise ou mourir en une nuit. Que de grand amis peuvent devenir de parfait inconnus, et qu’au contraire, un inconnu peut devenir un ami pour la vie. Que le « jamais plus » n’arrive jamais et que « pour toujours » a une fin. ▬ Et surtout qu’avoir mal est inévitable, mais que souffrir est en option.
Revenir en haut Aller en bas
Kamen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : slytherin
Célébrité : Ash Stymest
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 2475 Gallions : 504 Date d'inscription : 30/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t304-kissing-death-and-losing- http://www.mumblemumps.com/t310-you-re-poison-runnin-through-my-veins-kamen#3919 http://www.mumblemumps.com/t975-kamen-flask http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

Cette fiche est tellement, tellement parfaite
Je ne pouvais pas rêver mieux pour Yassen, tu as tellement bien construit le personnage, tu te l'es approprié à ta manière, et il n'en est que plus beau désormais Je suis fan de la construction de la fiche, avec les titres des tatouages Yordanov, puis tu as très bien exploité toute la partie violente, les combats, etc. J'avoue que j'aurais aimé en voir plus entre Yassen & Kamen, mais tu as très bien développé les autres liens de la famille HELGE JE L'AIME DÉJÀ. Bref, je suis sous le charme de tes mots, tu me combles de joie, et je suis ravie d'enfin avoir mon double sur Mum

Bienvenue à
Serpentard
Félicitations, tu as réussi à faire ta fiche de répartition ! Le Choixpeau n’a pas hésité plus d’une minute avec toi et a pris sa décision. Maintenant que tu as été réparti dans ta maison, tu vas pouvoir procéder à toute la partie inscription administrative de Poudlard.  

N’oublies pas qu’ici, tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le flood soit sur la ChatBox ! Tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres élèves.   Tu trouveras tout ça dans  le journal du sorcier. Ce n'est pas tout, il va falloir que tu viennes recenser ton personnage dans le dortoir, les clubs, l'équipe de quidditch etc... Tu trouveras tout ce qu'il faut dans les parchemins indispensables !   Ensuite, si tu as la moindre question n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons surtout à te remercier de t'être inscrit sur MUM !  Si tu as envie de RP mais que tu n'as pas de partenaire, viens t'inscrire au speed dating version sorcier. Tu peux aussi consulter le répertoire des sujets libres et communs. Pour ne pas te perdre dans la chronologie du forum, voici un petit rappel.  
Si tu as du mal à te retrouver dans le château, que tu ne comprends rien à tes cours ou que tu as été victime d'un sortilège de confusion, tu peux toujours demander un parrain pour te guider.  

Tu trouveras le QG de ta maison et les secrets qui l'entourent, par ici. N'hésite pas d'ailleurs à dépenser tes gallions pour faire gagner des points à ta maison, pour découvrir des indices sur l'épidémie ou pour t'acheter des objets. Tu trouveras toutes ces choses dans la boutique. Il te faudra également installer ton hibou dans la volière pour pouvoir recevoir du courrier.    Enfin, pour consulter la liste des cours disponible et t'y inscrire, c'est par ici.  

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario, une fois que tu auras deux semaines d'activité sur le forum et un RP en cours, que tu peux faire ici. Enfin, et surtout pour gagner le coeur de nouveaux sorciers, nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne.

N'oublie pas le plus important : amuse-toi bien sur MUM !  

Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
destructive love
Ce baiser est mille fois mieux que tout ceux qu’il a pu recevoir et donner dans sa vie. C’est un baiser chaud, langoureux, qui vient du cœur. Un baiser beaucoup plus fort que n'importe quel poison.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

J'ai loupé l'arrivée du cousin MAIS COMME JE VALIDE CE NOUVEAU CHOIX
Ta fiche est juste à tomber au passage

Rebienvenue dans le coin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
we were born sick, i heard them say it + (yassen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ❄ we were born sick, you heard 'em say it. (mickey)
» We were born sick, you heard them say it. (Jules)
» I was born sick, but I love it | Étoile Boréale
» Haitian Population: Sick and Tired but Still an Asset‏
» Born to kill all lives...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: You are a wizard. :: the sorting hat :: Bienvenue à Poudlard-
Sauter vers: