Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Velkan Solovey ¤ Two birds on a wire {Délais 14/03}

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Velkan Solovey
avec Max Irons. (River)
Beau et jeune garçon qui nous vient tout droit de Durmstrang pour entamer sa première année de GISIS en Zoomagie au collège. Il est né à Prague en ce beau jour qu'était le 1er avril 1981 en tant que sang pur ; à présent il vit à Poudlard. Il est plutôt doux, calme, apaisant, gentil, avenant, loyal, serviable, juste, protecteur, mais aussi secret, solitaire, bagarreur, buté, doué pour prétendre être ce qu'il n'est pas, un peu asociale, assez sarcastique, très maladroit, et piètre séducteur. Jusqu'à maintenant, son niveau scolaire s'est révélé être bon, mais très en dessous de ses capacités d'après ses professeurs. Il y a quelques années maintenant, il s'est procuré une baguette faite en bois d'Orme, mesurant trente-huit centimètres et contenant un crin de licorne. Avec cette baguette, il lui est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un chevreuil. La vision qu'il a eu face au miroir du risèd : Velkan ne compris pas immédiatement ce que le miroir lui montrait pour la simple et bonne raison que le miroir ne lui présenta que son reflet. Un reflet parfaitement identique à l'original, à ceci prêt qu'il émanait de lui une étrange aura de chaleur, où était-ce de la lumière ? Son reflet respirait profondément, son torse se soulevait davantage que celui qu'il copiait, son visage n'affichait aucune émotion feinte ou calculée, son regard d'habitude si fatigué, brillait de douceur, de paix. Liberté. Voilà ce que Velkan vit dans le reflet du Miroir de Risèd. La délivrance de se sentir enfin soi-même, libéré des influences étrangères, libéré de ce masque d'affabilité qu'il affiche depuis huit ans, apaisé, fatigué, seul, heureux.. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Velkan se voit vieillard, rongé par une noirceur qu'il n'aura pas su combattre, aigri, esclave de ses traumatismes, prisonnier de ce que la vie aura fait de lui , dans son cas.
We have more questions...


ϟ Que pensez-vous de l'échange européen inter-écoles ? Velkan s'enfonça dans son fauteuil et réfléchit un instant. *Etrange, cette lubie du directeur. Lui si enclin à scander sur tous les toits la suprématie de Durmstrang sur les autres écoles de sorcellerie, il aurait dû inciter les sorciers étrangers à venir bénéficier de son enseignement, mais il semblerait que le terme "échange inter-école" implique toutes les écoles européennes sauf Durmstrang. Et si il s'agit bien d'une "opportunité pour les étudiants de découvrir une autre culture"... pourquoi les petits ont-il été renvoyés chez eux ?* Après une seconde, il afficha un sourire aimable et dit : "Je suis heureux d'avoir pu bénéficier de cette opportunité avant de terminer mon apprentissage."

ϟ Que faisiez vous lors de la Grande Bataille ?  Rien de particulier. Je crois que je lisais à la bibliothèque. Il faut dire que la Grande Bataille a duré à peine plus d'une nuit, la grande majorité d'entre nous à appris ce qu'il s'était passé le lendemain, pendant le dîner, même si la rumeur avait commencé à se propager dès le début de l'après-midi. Les Slaves ne sont pas très bavards quand il s'agit de sujets délicats, il me semble que le discours du Directeur s'est résumé à : "Cette nuit, l'école Poudlard a été le théâtre d'une terrible bataille. Les pertes subies sont lourdes, mais non vaines, car le Seigneur des Ténèbres a été vaincu."

ϟ Avez-vous peur de perdre vos pouvoirs ? Pourquoi ?  A nouveau, Velkan se recula dans son siège. *Peur de perdre mes pouvoirs ? Non... Peuvent-ils seulement comprendre à quel point j'aspire à les perdre au contraire ? Dans cette vie dénuée de sens, dénuée de libre arbitre, l'épidémie apparaît comme une porte de sortie. Le salut. L'occasion pour le chien de devenir inutile aux yeux de son maître. D'être abandonné. D'être libre.* Il prit un air sérieux et dit de son ton le plus convainquant : "Bien sûr. Que serait-un sorcier sans ses pouvoirs ? C'est ce qui fait de nous ce que nous sommes."

ϟ Quelle est votre réputation à Poudlard ? Que pensent les autres élèves de vous ?  Je ne suis pas bavard, je me bagarre souvent, je passe le plus clair de mon temps seul et je ne me lie d'une profonde amitié avec personne. Pourtant les gens m'aiment, ils viennent vers moi, m'entourent. C'est à croire que mon asociabilité les attire. Les filles me décrivent comme un prince charmant, tendre et délicieusement secret, les garçons comme l'eau qui dort, le pote toujours disponible pour aider mais à ne vraiment pas énerver. Les professeurs ont du mal à me cerner, ils décèlent en moi de grandes aptitudes mais sont contrariés par mon manque total d'ambition et d'intérêt pour la compétition.
The best day of my life...


(MISE EN SITUATION : Aucun nombre de lignes imposé.)
Pour les élèves de Beaubâtons et Durmstrang : Un matin, alors que je prenais mon petit déjeuner en terminant mon devoir de Runes anciennes, deux élèves de ma promotion m'annoncèrent leur décision de partir à Poudlard dès la semaine suivante. C'était un choix pragmatique et des plus stéréotypé : "Beauxbâtons ou Poudlard, l'école des gonzesses ou celle des pètes-sec ?" A choisir entre ce qui était à leurs yeux la peste ou le choléra, autant partir vers l'école où il s'était "réellement" passé quelque chose d'intéressant. Il y aurait sans doute encore des traces de la Grande Bataille, peut-être même un monument en l'honneur des héros tombés ? Krum lui-même parlait de son expérience à Poudlard comme l'une des plus enrichissante de sa vie. Je les écoutais m'exposer leurs arguments avec un sourire en coin. Ils n'attendaient pas de moi que je participe à la conversation et je n'avais pas l'intention de m'y mêler. Je m'amusais de les voir si excités par l'assurance de faire le bon choix. "Poudlard n'a qu'à bien se tenir avec vous deux dans les parages." Ils rirent en se donnant de grandes claques dans le dos et se penchèrent vers moi. "Il faut que tu viennes avec nous, Velk ! Tu ne pourras te battre avec personne à Beauxbâtons, et ces françaises en voudront toutes à ton corps de crevette slave. Il en va de ta survie, mec." Je ris et fit mine de réfléchir à leur proposition. "Mmh... vous avez raison, je suis trop jeune pour mourir étouffé par du taffetas." Satisfaits d'avoir sauvé leur ami d'une fin terrible, et après m'avoir énergiquement astiqué le cuir chevelu à la force des poings, mes deux compatriotes me laissèrent à mes affaires. Faux-cul ? Peut-être, quoi que, cette conversation m'avait réellement amusé, et la sympathie que les deux bougres m'inspirait n'était pas feinte. Il n'en restait pas moins que leur petite intervention m'arrangeait bien. Mon départ pour Poudlard n'était plus qu'une question de temps, je ne l'avais pas vraiment décidé, ni émis d'objection, c'était simplement ce que j'étais censé faire. Mais aspirant plus que tout à la paix, je ne voulais pas arriver seul au château et risquer ainsi d'attirer les regards et les conversations sur moi. Mon royaume pour de la tranquillité. Mes deux compères seraient plus que ravis de se charger de ces petites mondanités à ma place, et personne ne serait étonné qu'un membre de la troupe soit plus silencieux que les autres.

Le départ était prévu pour le dimanche matin suivant afin de disposer d'une journée entière pour s'approprier les lieux. En vérité, nous allions très vite comprendre qu'une seule journée serait loin d'être suffisante pour se repérer dans le château écossais. Le transplanage nous parut être la manière la plus simple de nous rendre sur place. C'était la première fois que nous avions à parcourir une aussi grande distance d'une seule traite, et l'atterrissage, bien que parfaitement réussi, nous rendit malade pendant quelques minutes. Les passagers du Portoloin arrivèrent peu de temps après nous et emplirent la place de Pré-au-Lard d'une masse compacte. Ils nous fallut encore arpenter la route qui montait jusqu'au château, chargés comme des baudets, remerciant intérieurement Durmstrang de nous avoir endurcis psychologiquement autant que physiquement. Quand enfin l'école nous apparu dans toute sa majesté, je marquai un temps d'arrêt pour l'admirer. Durmstrang dispensait peut-être le meilleur enseignement, mais Poudlard avait sans aucun doute le plus beau château. Notre entrée dans l'école se fit, bien évidemment, de la manière la plus imposante possible. Curieux, intimidés, amusés, fascinés, méfiants, les britanniques nous dévisageaient, et nous les jaugions en retour. Voici donc ceux avec qui nous allions cohabiter pendant les mois à venir. Déjà, on s'approchait de moi, me demandais mon avis. Mon royaume pour un peu de tranquillité.  
ϟ Ton pseudo : River ϟ Ton âge : 28 ans ϟ Ton avis sur mumblemumps : Un design hors du commun ! J'adore !ϟ Le mot de la fin : Today is the day when everything begins
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh, oh, it's magic, you know...
(HISTOIRE : sept cent mots minimum.)

Bloque, Velkan. Bloque. BLOQUE !

* La pièce est lumineuse, les rideaux sont tirés, les rayons du soleil transpercent les voilages et réchauffent l'atmosphère. Des enfants jouent aux dominos sur le tapis persan. Le plafond est si haut.  Le petit garçon a trois ans. Il se tient debout, bien droit, devant un vieil homme assis dans un fauteuil bergère tapissé de velours rouge. L'homme lui sourit, ses yeux bleus brillent entre les plis de son visage. Les plis dessinent des oiseaux sur son front. « Je m'appelle Laszlo. Et toi, tsyplenok ? ». Sa voix est douce, mais il prononce les mots bizarrement. Le garçon ne répond pas. Il ne doit pas parler aux inconnus. Le vieillard continue de sourire. « Sais-tu pourquoi tu es ici ? ». Le petit garçon hausse les épaules. Il sait, mais ne comprend pas vraiment. La dame qui l'a déposé devant la porte d'entrée ne lui a pas expliqué. « Cette maison, vois-tu, est la mienne. Et les enfants que tu vois là sont comme toi. Ils n'ont plus de parents. » Le garçon remue sur ses petites jambes. Il a des parents, lui, il ne sait juste pas où ils sont partis. « Moi non plus je n'ai plus de famille. C'est pour cela que j'ai créé cet endroit. Pour que tous les oisillons perdus comme toi trouvent un nouveau nid. ». Il pose une main lourde sur les cheveux d'or du petit, lui tourne la tête à droite, à gauche. « Comment vais-je t'appeler, petit oisillon... ? …Velkan. Velkan Solovey. Mon Rossignol... ». *


La pièce disparaît dans un tourbillon de fumée noire, la canne en acajou s'abat sur la table, à quelques centimètres du jeune homme aux cheveux d'or. « Tu es lent. Tu est terriblement lent, Velkan. Si j'avais su que Durmstrang te ramollirait autant, je ne t'y aurai jamais envoyé. » C'est faux, bien entendu, mais Velkan ne dit rien. Il prend le temps de retrouver ses repères. Le bureau de chêne, la lampe en bronze, les deux fauteuils Club, la bibliothèque. Voilà. Des perles de sueur perlent sur son front. Laszlo a peut-être raison, il a perdu l'habitude.
« - L'occlumancie est une affaire sérieuse, Velkan ! Il m'a fallu à peine plus de dix minutes pour passer tes barrières ! 
- Je suis désolé Laszlo.
- Je me contrefous que tu sois désolé !! Recommence !!! »

Laszlo brandit sa baguette et la pointa sur Velkan.


------------------------------------------------------------------------------

* « - Velkan ! Viens voir, je vais te montrer un truc... ». Velkan s'approche, il a sept ans. Mirko tend sa baguette vers la peluche en forme de chouette d'Anya. « Wingardium Leviosa ». Sous les yeux ébahis du garçon, la peluche s'élève dans les airs. Mirko lui fait faire plusieurs tours dans les airs, et même quelques loopings.
« - Mirko ! Tu n'as pas le droit de faire de la magie en dehors de l'école, c'est interdit ! » Se plaint Anya.
« - J'ai terminé mon premier cycle, je peux faire ce que je veux. » Répond Mirko sans lui adresser un regard. « Tu veux essayer, Velk ? ». Le blondinet se précipite sous les exclamations indignées d'Anya. Délicatement, Mirko prend la main de Velkan et ensemble, ils tiennent la baguette et font voltiger la peluche. Velkan s'amuse comme un fou, il adore Mirko.
« - Tu joues tout le temps avec Velkan, et jamais avec nous... » Anya tourne son nez, et Mirko se décide enfin à rendre la peluche à sa propriétaire.
« - Velk, tu veux bien aller me chercher mon pull dans le dortoir ? J'ai un peu froid. » Un sourire immense sur son visage de bambin, Velkan part en courant, mais à peine a-t-il quitté la pièce qu'il se rend compte qu'il tient encore la baguette de Mirko dans sa main et fait demi-tour pour la lui rendre.
« - Vous êtes grands, vous, vous avez tous des copains à l'école. Mais Velkan est encore petit, et quand on n'est pas là, il reste tout seul ici avec le vieux, alors sois gentille avec lui, tu veux ?
- Mmmh... même Laszlo le préfère...
- Anya... viens t'asseoir. On va avoir une vraie discussion d'adultes, ça te dit ? » Velkan ne l'entendit pas répondre, mais il devina son air ravi à sa manière de trottiner jusqu'au fauteuil. « Tu te souviens des entraînements du vieux ? Tu te souviens comme c'était difficile quand il rentrait dans nos têtes ? Tu te souviens des punitions quand on arrivait pas à le bloquer, ou bien quand on pleurait trop fort ?
- Oui...
- Pourquoi ça s'est arrêté ?
- Parce qu'on est partis à l'école...
- Exactement. Et on était ensemble pour se soutenir. Mais Velkan, lui, est tout seul pour les entraînements, et les punitions. Et le vieux est de plus en plus dur. Velk ne sourit quasiment plus, tu as remarqué ?
- …
- Alors, tu vois, c'est pour ça que pendant les vacances scolaires, on doit s'occuper de lui. Le faire rire, jouer, s'amuser. C'est notre petit frère. C'est notre mission de le protéger.
- Notre mission c'est de protéger l'héritière.
- L'héritière porte encore des couches, elle n'a pas besoin de nous. Mais Velkan, lui, n'a que nous. »

Dans l'ombre du couloir, Velkan part en courant chercher le pull de Mirko, et disparaît dans un nuage de fumée.  *

« - Lamentable... Tu devrais passer moins de temps à faire de l'escalade et de la lute, et t'entraîner d'avantage sur ce qui compte vraiment.
- Je m'entraîne...
- Pas suffisamment ! Poudlard n'est pas Durmstrang ! Tu seras en terrain inconnu, cerné par une foule d'étrangers ! Comment vas-tu faire pour protéger Iéléna si tu n'es pas fichu de te défendre face à un vieux sorcier ? Encore !!
- Laszlo, j'ai besoin de faire une pause.
- ENCORE !!!! »


--------------------------------------------------------------------------

*   Le dortoir est baigné d'une douce lumière. Dix lits une personne sont alignés en deux rangées bien symétriques, mais un seul est occupé. Velkan est assis sur la couverture en patchwork que lui a fait Holga pour lui tenir chaud l'hiver. Les dessins tissés s'animent quand il appuie dessus. Holga a toujours de bonnes idées pour changer les siennes. Il pleure en se massant l'avant bras. La cane de Laszlo y a laissé une trace rouge brûlante. C'est de sa faute, il n'aurait pas dû dire que la prophétie était peut-être fausse. Pourtant, il ne peut pas s'arrêter de pleurer alors qu'il n'a même plus mal.
« - Velkan ? » Le garçon de dix ans se retourne en chassant ses larmes d'un revers de la main. Le vieux Laszlo se tient dans l'embrasure de la porte, appuyé sur sa cane. L'air contrit, il s'avance et vient s'asseoir sur le lit à côté de celui de Velkan. « Je te demande pardon, tsyplenok. Je n'aurai pas dû m'énerver contre toi. » Il tendit ses mains osseuses vers Velkan et les posa sur ses épaules. « Je suis un vieil homme, un vieux corbeau sénile... La prophétie m'a tout pris. Mes frères, ma nièce, mes oisillons... La fin de la lignée des Droganov. Je sais que tu ne comprends pas encore complètement ton rôle dans cette quête, mais très bientôt, ta mission débutera. Mon petit chevalier. Mon Rossignol. Je suis si dur avec toi...si dur... » Le vieux Laszlo parle sans discontinuer, plongé dans une sorte de conversation avec lui-même dont Velkan n'est que le témoin discret. Il lui paraît soudain si vieux, si désespéré, si fragile. Velkan a cessé de pleurer, il regarde, fasciné, le regard jaunit par les décennies de son tuteur. « Je n'ai que toi, Velkan, que toi... Bientôt, très bientôt, tu la rencontreras, l'héritière, la dernière des Droganov. Tu devras la protéger. Jure moi que tu la protégeras. 
- Je vous le jure.
- Tu es un bon garçon, un bon garçon. Je suis si fier de toi, Velkan. Tu es ma plus grande fierté. Mon petit chevalier. »

Laszlo abatis sa lourde main sur la tête de Velkan, lui caressant gentiment les cheveux, et le petit garçon senti une chaleur intense envahir son cœur, une vague d'amour, de reconnaissance, le bonheur de voir la fierté dans le regard de son père. Velkan se redressa et sourit à son vieux protecteur.
« - Je la protégerai. Je vous le jure. »  *

Laszlo à l'air mal à l'aise. Il recule de quelques pas et s’assoit lourdement sur une chaise en bois face à Velkan. Le jeune homme quant à lui, à le souffle court, il sert les dents et respire par le nez, une goutte de sueur glisse le long de sa joue. Laszlo a-t-il compris qu'il ne cherchait pas réellement à le bloquer mais plutôt à l'obliger à faire face à une toute autre version des événements ? Une version dans laquelle il n'est ni le héro, ni le bon samaritain sauveur d'âmes errantes, ni le dernier légionnaire luttant pour la survie de sa famille, mais bien le bourreau, le fou obsédé par le déclin d'une lignée déjà perdue, le manipulateur d'esprits fragiles, le tyran se construisant une armée d'enfants.
« - Tu peux faire une pause.
- Ca va, je peux continuer si vous voulez.
- Non. Non... On reprendra demain. Demande quelque chose à manger aux cuisines et va te coucher.
- Très bien. »

Péniblement, Laszlo se lève en prenant bien soin de ne pas croiser le regard de son protégé. Sa main tremble légèrement alors qu'il saisi sa canne et quitte la pièce pour rejoindre son bureau. La culpabilité peut-elle encore ébranler ce vieux fou ?


------------------------------------------------------------------------------

*    Le jour filtre à travers les hautes fenêtres. Les nuages sont bas, le ciel orageux assombri la salle de classe d'une lumière lugubre. Les élèves quittent le cours d'astronomie dans un raclement de tabourets. Les encriers s'entrechoquent, les dernières plumes s'effritent sur le parchemin. Velkan a onze ans, et c'est à son tour de ramasser le matériel d'observation sur les tables. Il prend son temps, il n'est pas pressé de se joindre aux autres. Il n'arrive pas à s'habituer au vacarme, il ne parvient pas à se mêler aux conversations.
« - Velkan, approchez s'il-vous plait. » Le professeur Valka Wojtaski est assise derrière son bureau. Sur-élevée par l'estrade, et le visage éclairé à moitié par le candélabre à sa gauche, elle ressemble à la déesse de la mort, Hel. Velkan l'aime bien. Leur prénom se ressemble, et elle est la seule enseignante de Durmstrang a appeler les élèves par leur prénom. Velkan n'aime pas qu'on l'appelle par son nom.
« - Oui, professeur ? »
L'enseignante regarde un moment Velkan sans prononcer un mot. Elle enlève ses lunettes ovales à monture d'or et en mordille la branche comme elle le fait quand elle se concentre pour trouver les bons mots.
« - Dites-moi, Velkan. Vous vous plaisez ici ?
- Ici ?
- A Durmstrang, je veux dire.
- …
- Quand vous êtes arrivé en septembre, vous ne teniez pas en place. Tous les nouveaux élèves étaient excités ou intimidés, bien sûr, mais vous, vous aviez l'air de vivre le plus beau jour de votre vie.
- …
- Avez-vous des ennuis avec vos camarades, Velkan ?
- Non ! Non, pas du tout professeur.
- Vous en êtes sur ? Parce que je vous trouve de plus en plus solitaire et renfermé, et...
- Je... je ne suis pas très doué pour me faire des copains, c'est tout.
- Allons, tout le monde est doué pour se faire des amis. »
Velkan lève les yeux vers elle. Il ne répond pas. Peut-elle seulement comprendre à quel point il a désiré entrer à Durmstrang ? Combien d'années passées à rêver de ce jour ? Une vie loin du manoir, loin de Laszlo. Peut-elle seulement envisager la douleur de l'enfant qui réalise qu'il n'est plus capable de rire ? D'être insouciant ? Valka le regarde, cherche à sonder son âme. Y reconnaît-elle une trace de son propre passé, de ses propres blessures, de ses propres secrets ? Peut-être. « Très bien », finit-elle par dire, « Je vais vous apprendre. ».
- Professeur ?
- Vous devez vous intégrer, Velkan. Même si le cœur n'y est pas. Le monde ne vous permettra pas de réussir tout en restant en marge de la société. Et je tiens à ce que vous réussissiez.
- Je ne comprends pas...
- Redressez-vous. Je vous apprendrai à sourire. A rire. A dire et à être exactement ce que les gens attendent de vous.»
Velkan dévisage son professeur. Il ne comprend pas de quoi elle parle, mais le regard de la jeune femme brille d'une détermination farouche. Lentement, elle glisse de derrière son bureau et se penche à la hauteur du visage encore poupin de Velkan. « Vous et moi, Velkan, nous allons apprendre à jouer cette grande mascarade que sont nos vies. ». *

Laszlo est essoufflé. Velkan l'a bloqué pendant vingt minutes avant d'abaisser ses barrières, et il a la désagréable impression que le jeune homme ne s'est rendu que par courtoisie. Furieux, il tourne autour de la chaise de son orphelin comme un requin autour de sa proie. Velkan ne réagit pas, cela fait bien longtemps qu'il a appris à truquer ses émotions. Sans un mot, mais avec la rage de l'humiliation, Laszlo assène un coup de canne sur la cuisse de Velkan et brandit sa baguette. « Legilimens !! ».


-------------------------------------------------------------------------------

*   Assise dans les escaliers qui mènent à l'aile ouest, une petite fille pleure en silence. Ses affaires sont éparpillées autour d'elle. Des élèves de deuxième année ont vidé son sac par terre avant de le jeter à l'autre bout du couloir. La petite fille ne ramasse rien. Avec la manche de son gilet, elle nettoie une pomme, encore et encore, comme si rien d'autre n'existait. Peut-être que si la pomme brille suffisamment, tous ses problèmes disparaîtront. Ses cheveux sombres cachent en partie son visage, mais Velkan aperçoit une joue rougit par les larmes. Il a quatorze ans, et c'est la première fois qu'il voit l'héritière d'aussi près. Dissimulé derrière la statue colossale d'un ours dressé sur ses pattes arrières, l'adolescent observe en silence celle qui est devenue sa mission depuis onze ans. Il l'a imaginée de toutes les manières possibles, sûre d'elle, hautaine, brillante, imposante, populaire, insolente, royale, impertinente. Mais à cet instant, il ne voit rien d'autre qu'une petite fille de onze ans, toute seule, avec une pomme qui ne sera jamais assez propre pour effacer les malheurs de sa vie. Il la regarde, triste reflet d'une solitude qu'il n'a lui même que trop connu. Il pourrait s'approcher, s'asseoir à côté d'elle, la consoler, lui dire qu'il est là et que tout ira bien, mais il n'en fait rien. Il n'oserait jamais se montrer. Au lieu de ça, il tire doucement sa baguette de sa poche et la pointe vers le couloir. Lentement, une à une, les affaires étalées se soulèvent du sol et se rassemblent en une jolie pile aux pieds de leur propriétaire. La petite fille lève des yeux étonnés et regarde tout autour d'elle sans voir la garçon caché à quelques mètres de là. Sous ses yeux ébahis, de fines feuilles de parchemin s'extirpent du paquet et se plient pour former de petits oiseaux. D'une arabesque du poignet, Velkan les colore, en bleu, en rouge, en rose. Les voilà qui piaillent doucement et se mettent à voleter joyeusement autour de la fillette. Elle rit. Ses yeux s'assèchent. Bientôt, trop tôt, les cloches du château sonnent. La fillette bondit sur ses pieds, fourre ses affaires dans son cartable, elle adresse un dernier, un immense sourire aux oisillons, et file en courant dans le couloir. Dans l'obscurité de sa cachette, un oisillon sourit pour la première fois.   *

Laszlo est enchanté. C'est la première fois qu'il voit ce souvenir de sa petite nièce. Toute rage a quitté son visage, il regarde maintenant Velkan avec l'affection d'un grand-père pour son petit-fils. Sa lourde main tombe sur les cheveux en bataille de Velkan et tendrement, il dépose un baiser sur le haut du crane du jeune homme. « Mon garçon. Mon petit chevalier. ».
Le chevalier ne répond pas. Il est en colère, ce qui ne lui est pas arrivé depuis bien longtemps. Il a toujours veillé à garder ses plus précieux souvenirs à l'abri de la noirceur et de l'emprise de Laszlo, mais surpris par la violence du coup de canne, Velkan n'a pas su bloquer à temps le vieux sorcier. Il voudrait sortir. Quitter la pièce et le planter là. Mais, malgré lui, il ne peut s'empêcher de fermer les yeux et de sentir une boule de chaleur réchauffer son cœur alors que son père d'adoption lui témoigne une de ses rares marques d'affection.

« - Suis-moi. »
Velkan rouvre les yeux. Lazslo est déjà en train de quitter la pièce sans un regard en arrière. L'instant est passé. Honteux de s'être à nouveau laissé amadouer par l'affection feinte du vieux Droganov, Velkan se lève en se massant la cuisse, et rejoint Laszlo dans son bureau. La pièce, d'habitude si ordonnée, est sans dessus dessous. Les meubles ont été poussés contre les murs sans prêter le moindre soin à leur agencement, les tapis persans ont été flanqués négligemment sur les fauteuils, les rideaux quant à eux, sont restés fermés. Comme toujours. Au centre de la pièce, la place pour une piste de danse. Velkan sursaute quand une trentaine de bougies s'allument simultanément tout autour d'eux, révélant un étrange symbole circulaire dessiné à la craie sur le parquet.
« - Entre dans le cercle, Velkan. ». Velkan dévisage le vieil homme. Il a appris il y a longtemps à ne pas discuter les ordres. A ne pas poser de questions. Il a appris à observer aussi. Et il remarque que Laszlo reste à bonne distance du cercle. A quel jeu malsain le vieux Droganov veut-il encore le forcer à jouer ? Instinctivement, Velkan jette un coup d'oeil à la sortie. « Ne sois pas ridicule. Entre dans le cercle et enlève ta chemise. Il nous faut effectuer le rituel avant ton départ pour Poudlard.
- Quel rituel ? »
La voix de Velkan résonne étrangement dans la pièce. Ou bien a-t-il si peu l'habitude de s'entendre parler haut et fort qu'il ne reconnaît pas sa propre voix ? Malgré les quelques mètres qui les séparent, Velkan peut sentir Laszlo contenir la fureur de voir son autorité remise en question.
- Tu as prêté serment, Velkan. Tu as juré sur ta vie de protéger ma petite-nièce.
- Et je tiendrai cette promesse.
- Ta parole ne me suffit pas !
- J'ai prêté le Serment Inviolable. Que voulez-vous de plus ?
- Que tu ais toutes les cartes en mains pour accomplir ta mission. La prophétie est presque accomplie, ma lignée s'éteint. Je ne permettrai pas que cette insulte à mon sang se réalise. Iéléna ne doit pas mourir.
- Je la protégerai.
- Avec quoi ? Des oiseaux de papier ? Tu arriveras après la bataille, comme toujours ! »
Devant le soudain silence de Velkan, Laszlo reprend son calme. Il a besoin que son protégé participe au rituel de son plein gré. Il n'obtiendra rien en le braquant. Prenant un ton plus doux, il reprend.  « Ce rituel va te lier à Iéléna. Il te permettra de sentir son rythme cardiaque s'accélérer lorsqu'elle aura des ennuis, et de la localiser. Maintenant, tu veux bien entrer dans le cercle ? S'il te plait, tsyplenok ? »
Velkan aurait pu refuser, dire qu'il en avait fait suffisamment. Qu'aurait pu faire contre lui ce vieux sorcier ? Il aurait pu partir. Il aurait pu partir depuis longtemps. Il pouvait encore partir. Il peut partir. Il pourrait partir si il avait encore une once de libre arbitre. Si il avait une autre figure paternelle que ce vieux fou. Il pourrait partir si il était plus courageux.
Velkan est au centre du cercle, il tend sa chemise à son protecteur, lequel commence déjà à psalmodier d'étranges formules en agitant sa baguette dans sa direction. Une minute s'écoule sans que Velkan ne sente rien changer, et puis, une démangeaison au niveau de la clavicule. Velkan se gratte. La démangeaison devient brûlure, la gêne devient douleur. Il cherche Laszlo du regard, mais le vieillard a le regard braqué sur la marque qui commence à apparaître sur le corps du jeune homme. Sa voix semble sortir d'outre-tombe, ses yeux se révulsent, une magie noire possède son corps. Il entend à peine les cris d'agonie que pousse son protégé, gesticulant comme une anguille sur le parquet grinçant. Lorsqu'enfin les cris cessent, les bougies sont à moitié consumées, et Velkan est dans un état de semi-conscience, recroquevillé par terre, le corps en nage. Prudemment, Laszlo s'approche et le tourne sur le dos. Sur la peau autrefois immaculée de Velkan apparaît maintenant un croissant de lune noir légèrement irisé, parfaitement identique à la tache de naissance des Droganov. Un large sourire s'étire sur le visage ridé et fatigué de Laszlo. Doucement, il caresse les cheveux de son oisillon. « Voilà mon Rossignol, maintenant, je veux bien croire que tu tiendras ta promesse. »
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Johannes L. Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Concierge
Célébrité : Dan Avidan
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 1135 Gallions : 775 Date d'inscription : 22/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
12/22  (12/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1268-what-am-i-willing-to-put-up-wit http://www.mumblemumps.com/t1275-johannes-you-can-t-open-up-the-story-of-my-life-and-just-go-to-page-738-and-think-you-know-me http://www.mumblemumps.com/t1304-johannes-i-am-the-unicorn-wizard http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire

Bienvenue parmi nous \o/ Bon courage pour ta fiche =D

_________________

DON'T GO FALLING

could I be dreaming I won’t be surprised if my lonely heart hallucinates emotions in my mind. ©️ signature by anaëlle.


Big up Lena:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merciiiiiiiii ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : Première année de GISIS, en Sciences Occultes.
Célébrité : Aurora Aksnes
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 1092 Gallions : 550 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything

BIENVENUE PARMI NOUUUS !
Bon courage pour ta fiche.
Si tu as un souci, n'hésite pas !

_________________
A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 9ème année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 1534 Gallions : 908 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Max Irons et le prénom

Bienvenue parmi jolie coeur ♥️
Bon courage pour ta fichette
Et si tu as la moindre question n'hésite pas à mpotter le staff


_________________


Balyrinthe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci pour l'accueil, zêtes chouuuuuuuux
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 3659 Gallions : 498 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

Bienvenuuuuue sur Mumblemumps petit lardon
Je suis fan de Max Puis, j'aime beaucoup le choix de nom de famille
Par contre, il y a déjà un scenario appelé Ilia sur le forum, et nous préférons éviter les doublons, penses-tu pouvoir changer de prénom ? En tout cas, n'hésites pas si tu as besoin d'aide Bon courage pour écrire ta fiche

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci ! Merci ! Merci ! XD
Mince, je ne savais pas pour le prénom Ilia... et j'avoue que ça m'embête un peu parce que je l'ai choisi en accord avec Ielena qui m'a proposé le scénario que je m'apprête à écrire Est-ce que ça pose vraiment problème ?
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 3659 Gallions : 498 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

Bah, nous ne voulons vraiment pas de doublon, même si ce n'est qu'un scenario, le personnage peut être pris un jour donc... Je suis désolée

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Voilà, je viens de changer, j'espère que ce prénom conviendra, je n'en ai pas d'autre en réserve
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue bonne chance pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
Kamen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : slytherin
Célébrité : Ash Stymest
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 2478 Gallions : 514 Date d'inscription : 01/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t304-kissing-death-and-losing- http://www.mumblemumps.com/t310-you-re-poison-runnin-through-my-veins-kamen#3919 http://www.mumblemumps.com/t975-kamen-flask http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

C'est un super prénom

_________________
destructive love
Ce baiser est mille fois mieux que tout ceux qu’il a pu recevoir et donner dans sa vie. C’est un baiser chaud, langoureux, qui vient du cœur. Un baiser beaucoup plus fort que n'importe quel poison.



Revenir en haut Aller en bas
Zirwya Izlechen
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Officiellement, infirmière à l'école. Officieusement, médicomage envoyée à Poudlard pour travailler sur l'épidémie
Célébrité : Zoe Kravitz ♥
Pseudo : Blake Âge : 18 Parchemins : 1434 Gallions : 80 Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t439-zirwya-chaos-is-raining-down-aro http://www.mumblemumps.com/t448-zirwya-held-hands-like-we-were-17-again http://www.mumblemumps.com/t1313-zirwya-mailbox http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake

Mon coeur me lâche Je ne suis qu'amour devant Max Irons
Bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche, j'ai hâte d'en lire plus

_________________

- a magic world in my baby's arms -
Revenir en haut Aller en bas
Alcyone Shafiq
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année GISIS en Zoomagie, Serpentard
Célébrité : Emily ❤ Didonato
Pseudo : Loupiotre Âge : 30 Parchemins : 494 Gallions : 510 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1169-alcyone-curiousers-and-curiouse http://www.mumblemumps.com/t2362-alcyone-entre-l-aube-et-la-findans-l-antre-de-ta-main http://www.mumblemumps.com/t1751-alcyone-petits-hiboux

Max

Bienvenue par ici toi

Si tu as besoin d'aide, hésite pas

_________________

Fire In My Heart
I betcha didn't know, you started up a chain reaction. I saw no intention on your face, it might have been some kind of chemical attraction. I felt a spark, it left a mark I can't erase. It likes something like a bolt of lightning. It's going on inside
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

MON AMOUR DE MA VIE DE PLUME EN OR DE PETITE CHOUQUETTE RIEN QU'A MOA !!!!!
 

Ton nouveau prénom est encore plus beau que le précédent, je suis complètement fana
Et bien évidemment, tu sais déjà à quel point je me meurs d'impatience de découvrir la version fiche de tout ce qu'on a pu se dire et qui met tellement l'eau à la bouche

Bon courage pour l'écriture ma chérie et surtout hésite pas à spammer,
I'm hopelessely devoted to you
Revenir en haut Aller en bas
Emérence P. Valdon
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Septième année
Célébrité : Teresa Oman
Pseudo : Blake Âge : 18 Parchemins : 628 Gallions : 60 Date d'inscription : 23/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1276-emerence-blossom-on-the-tree-yo http://www.mumblemumps.com/t1314-emerence-take-back-the-words-you-said http://www.mumblemumps.com/t1316-emerence-send-it-my-way http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake

Ielena S. Dimitrova a écrit:
MON AMOUR DE MA VIE DE PLUME EN OR DE PETITE CHOUQUETTE RIEN QU'A MOA !!!!!  

Ton nouveau prénom est encore plus beau que le précédent, je suis complètement fana
Et bien évidemment, tu sais déjà à quel point je me meurs d'impatience de découvrir la version fiche de tout ce qu'on a pu se dire et qui met tellement l'eau à la bouche

Bon courage pour l'écriture ma chérie et surtout hésite pas à spammer,
I'm hopelessely devoted to you
WAIT WAIT. (ici toujours Zirwya) MAIS WAIT.
C'est toi dont on m'a tant parlé
Je veux un lien avec ma Zirwya bien évidemment, étant donné le lien avec Iel et tout le bordel qui va avec enfin bref mais. HAN.

_________________

( One more Stay with me tonight. We can count the street lights. Stay with me alright. Let's bring it all back to life. Don't fade away )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenu ^^
bon choix et tu te plairas parmi nous ne t'inquiète pas on va t'aimer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Hey bienvenue dans le coin =) super perso qui promet en tout cas j'ai hâte d'en voir plus. Bon courage pour ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle / .sparkle Âge : 26 Parchemins : 1516 Gallions : 838 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

Bienvenueeeeee

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

BIENVENUE
Revenir en haut Aller en bas
Lionel Lemaire
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : première année en politique magique, rugit son appartenance à la maison des lions.
Célébrité : robbie wadge, le magnifique
Pseudo : Prim Âge : 21 Parchemins : 1315 Gallions : 490 Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenue par ici, j'ai hâte de découvrir ton personnage ! Bon courage pour la rédaction !

_________________
darkness is your candle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Wooouuuuuuuuuuh !!!!! C'est tellement agréable de se lever pour lire des messages aussi gentils et enthousiasmants !!!! Je ne vous décevrais pas, c'est promis, et j'ai hâte de pouvoir écrire avec vous mes lapins !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Mila V. Silaïeva
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle, deuxième année de GISIS en Zoomagie, préfète & membre des clubs d'astronomie et du 2ACM
Célébrité : Lily Collins
Pseudo : Barling Âge : 25 Parchemins : 1922 Gallions : 1351 Date d'inscription : 12/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/100  (0/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t400-mila-it-s-always-darkest- http://www.mumblemumps.com/t1385-mila-you-know-what-they-say-about-hope http://www.mumblemumps.com/t1390-mila-hibouxbox http://www.mumblemumps.com/t2088-journal-de-mila

Bienvenue sur MUM !
Vu l'enthousiasme de mes vdd j'ai hâte de découvrir ton personnage !

_________________
NOT GOOD ENOUGH.


RAVENCLAW PRIDE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mérope V. Greengrass
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle - 2eme année GISIS Sécurité Magique
Célébrité : Chloë Grace Moretz
Pseudo : Louna Âge : 23 Parchemins : 281 Gallions : 683 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1164-merope-valentina-greengrass-i-s http://www.mumblemumps.com/t1176-merope-v-greengrass-nous-nions-lexistence-de-nos-anges-nous-nous-persuadons-quils-ne-peuvent-pas-exister?highlight=M%C3%A9rope+v+++Greengrass http://www.mumblemumps.com/t1177-merope-v-greengrass-hello-hello-baby-you-called-i-can-t-hear-a-thing?highlight=M%C3%A9rope+v+++Greengrass

Bienvenue à toi !

J'espère que tu te plaira parmi nous parce que nous on t'aime déjà ! <3
Bon courage pour ta fiche et à bientôt :D

_________________
under the skin
J’ai appris que l’amour peut arriver par surprise ou mourir en une nuit. Que de grand amis peuvent devenir de parfait inconnus, et qu’au contraire, un inconnu peut devenir un ami pour la vie. Que le « jamais plus » n’arrive jamais et que « pour toujours » a une fin. ▬ Et surtout qu’avoir mal est inévitable, mais que souffrir est en option.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Velkan Solovey ¤ Two birds on a wire {Délais 14/03}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Velkan Solovey ¤ Two birds on a wire {Délais 14/03}
» Oh like a bird on the wire, like a drunk in a midnight choir, I have tried in my way to be free
» « Up with the birds » ~ PV Louis (terminé)
» La Confrontation des BOP [Birds Of Prey]
» The thorn birds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: