Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

I hold a beast, an angel and a madman in me † Brume

Invité
Consumed by the shadows
avatar

Brume Lussi Argence
avec Ella Purnell. (crédit de l'image)
belle et jeune /fille qui nous vient tout droit de Beauxbâtons pour entamer sa septième année au collège. elle est née à Quimper en ce beau jour qu'était le le 7 mai 1982 en tant que sang-mêlée ; à présent il/elle vit à Poudlard. elle est plutôt douce, loyale, aimante mais aussi timide, faible, terrifiée. Jusqu'à maintenant, son niveau scolaire s'est révélé être bon, , elle a toujours été sérieuse, trouvant dans l’apprentissage un réconfort. Il y a quelques années maintenant, il/elle s'est procurée une baguette faite en bois de saule, mesurant vingt-cinq centimètres et contenant un crin de licorne. Avec cette baguette, il lui est désormais impossible de créer un patronus - le sien prenait la forme de/d'un(e) rossignol. La vision qu'elle a eu face au miroir du risèd : sa sœur, son double à ses côté, souriante, amusée comme si rien n’était jamais arrivé. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Etre abandonnée. Fondamentalement Brume craint la solitude plus que tout au monde. Elle a besoin d’être entourée. D’avoir quelqu’un pour guider ses pas et diriger sa vie. Brume, finalement, à besoin d’appartenir à quelqu’un. Alors son épouvantard c’est une grande obscurité dans laquelle elle se tient. Un vide infini ou résonneraient ses cris sans que personne ne les entendes, dans son cas.
We have more questions...


ϟ Que pensez-vous de l'échange européen inter-écoles ? Entre l’angoisse et l’excitation. On l’a poussé à participer. Pour oublier. Pour aller mieux. Pour se réinventer … si seulement ils savaient. Elle a donc peur Brume, de l’inconnu, de s’en aller loin des souvenirs qui  lui sont chers. Seule pour la première de sa vie. Terrifiant de s’éloigner de ses racines, de tout ce qui la rassure, de la mémoire même de cette sœur qu’elle a tant aimé. Mais c’est aussi l’occasion d’exister en tant qu’être unique. De plus voir les regards de pitié, entendre les murmures de fausse compassion teintés d’hypocrisie. Recommencer à zéro, pour autant que cela soit possible lorsque l’on est hanté par ses propres démons

ϟ Que faisiez vous lors de la Grande Bataille ? Elle attendait. Comme beaucoup. Trop loin, trop faible, trop terrifiée. L’idée de s’y rendre n’a fait que l’effleurer avant de disparaitre immédiatement. Elle n’aurait probablement pas survécu Brume. Elle n’est pas faite pour les combats. Trop douce. Trop incertaine, hésitante à faire mal, pire encore à prendre la vie. Elle n’est pas de ceux qui combattent en rugissant, qui se relèvent fièrement sous l’adversité. Brume c’est une ombre. Elle plie, rampe, se rend invisible. Mais elle ne se bat pas. Plus confortable à l’idée de souffrir qu’a l’idée de faire souffrir. Brume se love dans une bienheureuse ignorance, même si celle-ci est inventée de toute pièce. Si la réalité fait souffrir, elle se construit des illusions.

ϟ Avez-vous peur de perdre vos pouvoirs ? Pourquoi ?  Elle en a peur. Evidemment. Mais c’est une peur lointaine, ouatée par une couche d’indifférence. Un sentiment enfoui sur lequel elle ne s’attarde pas. Ce qu’elle ne peut maîtriser, Brume l’ignore, comme si cela n’existait pas. Et malheureusement, la brune ne maîtrise pas grand-chose. Elle flotte au gré du vent, Brume. Ballottée. Malmenée. Alors elle enterre cette peur sous des rires sans valeur et des sourires convenus. Mais parfois elle se demande. Elle se demande ce qu’elle deviendrait. Après tout Brume est déjà cassée. Lacérée. Si intimement brisée qu’elle est persuadée qu’une blessure supplémentaire ne pourrait guère l’atteindre.

Sa mère lui a toujours dit que la magie définissait les sorciers. Mais ce qui définissait Brume c’était sa sœur. Et maintenant elle ne l’a plus. Alors qu’est-ce qu’une perte supplémentaire ? Alors dans ses heures les plus sombres, la jeune fille songe que tout le reste pourrait lui être enlevé. Elle est déjà une âme en peine sans espoir de salut. Pourtant une lueur d’espoir demeure nichée au creux de son être. Elle prend la forme de cette peur cachée. Tant qu’elle existe il lui reste une petite chance à Brume. Cette peur montre qu’elle n’est pas tout à fait morte à l’intérieur. Si elle peut encore tomber, elle peut encore se relever.


ϟ Quelle est votre réputation à Poudlard ? Que pensent les autres élèves de vous ?  Brume c’est la solitaire. Une gamine au visage de poupée et aux prunelles abîmées. Parfois un sourire rayonnant et fugitif sur son visage. Souvent une mélancolie et une douleur à briser le cœur des plus endurcis. Brume c’est la fille un peu étrange. Celle qui a l’air constamment coincée entre rêves et réalité. Elle est perdue et cela se voit sur chacun des traits de son visage. Dans chacun de ses mouvements. Brume, elle porte bien son nom. Fugitive. Évanescente. Elle se lève à l’aube et disparaît au matin, ne laissant autour d’elle que les traces de ses pleurs. Brume c’est une femme-enfant. Parfois une gravité terrible dans ses paroles, parfois une naïveté dérangeante.

Mais elle dérange Brume. Avec sa douleur à fleur de peau qu’elle n’essaye jamais de cacher. Avec ses moments de divagation ou elle ne semble même plus tenir compte de sa réalité. Elle dérange, entre la peine et la folie. Ils ne sont pas très nombreux à avoir eu de vraies conversations avec elle. Pas très nombreux à avoir réussi à voler son attention. Mais ceux-là savent combien Brume est dépendante. Combien elle a besoin d’attention. Ils savent aussi combien elle aime presque désespérément. C’est qu’elle a si peur d’être seule Brume. Si peur d’être abandonnée. Alors s’il est dur de l’approcher, une fois sa loyauté acquise, elle l’est à jamais.
The best day of my life...


(MISE EN SITUATION : Aucun nombre de lignes imposé.)
Pour les élèves de Beaubâtons et Durmstrang : Elle est assise Brume. Ou plutôt couchée sur une banquette, étalée contre la paroi dans une attitude si nonchalante qu’elle en paraitrait presque étudiée. Ce qui est le cas. Elle est si timide en règle générale, Brume qu’elle tente de prendre le moins de place possible. Dans l’espoir que les regards passeront sur elle. Que l’on oubliera. Mais aujourd’hui c’est l’inverse. Un air de confiance en soi factice, plaqué sur le visage, la brune occupe l’espace. Brume ne veut voir personne. Elle veut être seule le jour de son départ. Alors elle se montre présente. Bien déterminée à repousser tous ceux qui voudraient entrer dans son wagon. Elle ne supporterait pas de parler de la pluie et du beaux temps. De sujet sans valeur comme ceux que l’on aborde lors d’un voyage. Ou pire de devoir feindre une excitation qu’elle ne ressent absolument pas en ce moment même.

Parce qu’en ce moment même, Brume est écrasée. C’est une chose que de décider de partir. S’en est une autre que de le faire vraiment. Tant que le jour n’étais pas arrivé, Brume pouvait se faire croire que tout cela n’était qu’une aventure. Une aventure qui l’aiderait à aller mieux. Qui lui permettrait enfin de faire son deuil. De s’éloigner de toute sa douleur. Un nouveau départ. C’est ce qu’elle se disait. C’est ce qu’on lui a répété. Mais maintenant qu’elle est dans ce train, maintenant qu’elle peut presque physiquement sentir la séparation se faire, Brume se rend compte.

Ce n’est pas une aventure. C’est un départ. C’est un adieu.

Une douleur brûlante lui tord soudain les entrailles et sa bouche s’entrouvre pour crier. Mais ce n’est qu’un murmure agonisant qui sort. La brune se recroqueville, le visage collé à ses genoux. Les souvenirs s’emmêlent les uns aux autres, se projettent devant elle. Ceux d’Astrée. Ceux de sa sœur. Elle revoit chaque instant. Chaque sourire. Les étreintes échangées. Brume peut presque goûter au bonheur qu’elle ressentait. La joie de ne jamais être seule. Ne jamais n’être qu’Une. Deux pour toujours. C’est ce qui aurait dû arriver. C’est ce qui aurait dû se passer. Et au lieu elle est dans un train qui l’emmène au loin tout simplement parce qu’elle n’a plus le courage de voir les mêmes endroits, les mêmes personnes alors qu’elle est désormais seule.

Brume se relève péniblement. Pose son visage contre la vitre. Pour un peu elle peut voir son reflet. Et prétendre qu’elle n’est pas seule. Pas vraiment. Que son visage est celui d’Astrée. Elle tente de ne pas voir les différences. Comme si pour un instant elle pouvait faire ressurgir d’entre les morts la sœur qu’elle a trop aimé. Un train de lumière vient masquer le reflet. Et soudain Brume ne voit plus rien. Rien que la vie qui défile devant elle. Des paysages inconnus. Et sa solitude.
ϟ Ton pseudo : swanielle. ϟ Ton âge : 21 (je commence à vieillir HELP) ϟ Ton avis sur mumblemumps : design magnifique et vous êtes adorables  ϟ Le mot de la fin : bisous, bisous ?  
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh, oh, it's magic, you know...

There’s a certain Slant of light,
Winter Afternoons –
That oppresses, like the Heft
Of Cathedral Tunes –







"Un murmure angoissé qui s’élève  dans son esprit, une lueur affolée et ces deux grands yeux verts qui la regarde emplis de tant de peur… et d’une amère supplique pour laquelle elle ne peut rien et soudainement le murmure devient un cris … tout devient noir. Alors il ne reste que la douleur … mais quelle douleur ! Perçante. Aiguë. Infinie »

Et soudain Brume s’éveille un hoquet au bord de ses lèvres purpurines, ses grands yeux emplis de larmes qui roulent le long de ses cils mais qu’elle ne laissera pas couler. Comme toujours. Ses doigts se crispent soudain sur les draps blancs et fins de son lit jusqu’à les froisser et les tordre, tentant sans que cela ne fasse aucun sens de les blesser comme elle-même avait mal. Sa respiration est haletante, coupée. Chaque bouffée d’air est une blessure, un coup de couteau brûlant dans sa poitrine trop serrée. Brume à l’impression que sa propre peau rétrécit jusqu’à vouloir l’étouffer. Alors que ce ne sont que les murs de son esprit qui vacillent et l’entraine avec eux dans sa perte. Et elle, la pauvre petite Brume ne peut que tendre ses bras et hurler en espérant que quelqu’un vienne peut-être la rattraper. Doucement elle enroule ses bras autour de son corps  comme une enfant perdue qui essaye de se cacher. De se convaincre que les monstres ne viendront pas la chercher. Et soudain ses frissons s’apaisent. Pour un temps du moins. Mais tout comme les cauchemars ils reviennent toujours.

Et alors elle se transforme en une petite masse hurlante et blessée.

Ses doigts s’enroulent lentement autour des fins draps blancs déjà froissés, les serrant de toutes ses forces dans la poigne de sa main sans même s'en apercevoir. Un hoquet lui échappe alors qu'elle tourne la tête sur le côté pour entrouvrir ses paupières encore gonflées par les larmes et le sommeil qui semble finalement la fuir définitivement pour cette nuit. A la pâle lueur de la lune ses cheveux semblent s'être fait d'encre et sa peau blanche prend des reflets bleutés. Sa poitrine se soulève à un rythme un peu trop rapide. Parce qu'il lui reste encore quelques réminiscences. Quelques lambeaux d'images noires qui emplissent son esprit et le salisse. Parce que Brume se souvient de son rêve et que la douleur l’envahie et la submerge, allant jusqu'à éliminer tout autre sentiment de son cœur.

Encore et encore  ce cauchemar semble venir la hanter. Sa seule constante dans un monde qui n’arrête pas de changer. Brume secoue légèrement la tête et soudain un rictus amer vient déformer les traits pleins de son visage. Il faut dire que les temps eux-mêmes n'aident pas aux doux rêves... autour d'elle le monde semble s'être figé dans une atmosphère lourde de méfiance et de terreur cachée derrière des sourires bien trop crispés pour être honnêtes. Brume se lève rapidement sans faire de bruit, sans prêter attention au fait qu'il fasse encore nuit noire, qu'elle n'est qu'en chemise de nuit et que dehors, le vent souffle suffisamment fort pour la glacer. Parce que ce moment qu'elle passe seule n'appartient qu'à elle. Et que c'est ce dont la jeune femme a le plus besoin en ce moment. Le calme. La paix. Et cette fugitive et éphémère sensation de liberté qu'elle passe tant de temps à rechercher. C’est un besoin inextinguible. Parce qu’elle se doit de savourer sa souffrance seule. Alors doucement, elle sort de sa chambre le plus silencieusement possible alors qu'elle est pourtant seule dans son appartement. Brume a le sentiment que le moindre bruit suffirait à détruire l'instant présent. C’est une émotion indescriptible. Mélange de souffrance et de nostalgie. Quelque chose de doux-amer qu’elle ne peut s’empêcher d’apprécier malgré la douleur. Etrange n’est-ce pas ? Mais elle est ainsi Brume. Capable de trouver du réconfort même dans la douleur.

Alors elle sort. Sans aucun bruit. Pieds nus. Discrète, elle se faufile le long du couloir jusqu'à trouver la sortie et l'air glacé et humide de la nuit venteuse qui vient lui caresser le visage. Doucement Brume laisse un sourire se dessiner sur son visage. Un sourire froid. Glaçant. Qui laisse échapper un peu d" satisfaction mais ni douceur ni sentiments. Elle se fond dans les ténèbres. Sortir en douce que ce soit de chez elle ou d'ailleurs est une activité qu'elle pratique depuis longtemps. C'est désormais une fierté pour elle d'être pratiquement indétectable. C'est un talent de bien piètre valeur certes, mais qu'importe. Ce n’est de toute façon pas comme si elle était particulièrement douée pour quoi que ce soit mis à part rester dans l’ombre n’est-ce pas ? Au moment où elle s'échappe elle est seule. Absolument seule. Et ces moments qui n'appartiennent qu'à elle et à la fraîcheur de la nuit elle les révère. Sans même vraiment savoir pourquoi. Peut-être parce que la solitude est un sentiment nouveau pour elle ? Mais au fond qu’importe ? Doucement, Brume, écarte les bras, inspire profondément et tend son corps vers le souffle frais qui s'enroule autour d'elle. Ses bras tracent les mouvements délicats d'une valse. Mais personne n'est là pour la voir ... tant mieux en un sens ... de toute façon ils ne comprendraient pas. Il n’y a qu’Astrée qui aurait compris. Qui l’aurait regardé un sourire aux lèvres avant de rire. De ce rire de gorge rauque gentiment moqueur qu'elle n'adressait qu'a Brume. Puis elle l’aurait prise dans ses bras et lui aurait dit de continuer à danser. De continuer à rêver. Qu’elle la protégerait toujours. Et pourtant, doucement elle l’aurait ramenée  dans la prison qu'elle lui avait elle-même construite. Elle était comme ça Astrée. Magnifique. Terrifiante. Mais toujours pleine de bonnes intentions. Tendre finalement dans toute sa cruauté. Pour Brume en tout cas elle l’était toujours. Parce qu’elle l’aimait.

Alors elle ferme les yeux et elle se rappelle.

Heavenly Hurt, it gives us –
We can find no scar,
But internal difference,
Where the Meanings, are –





Elles sont nées inséparables. Les deux faces d’une même pièce. Opposées et pourtant parfaitement semblables. Il y a quelque chose qui s’est produit. Un lien qui s’est construit. Indestructible. Elles sont nées deux et non jamais une. Brume et Astrée. Toujours ensemble. Jamais séparées. Les deux sœurs ont toujours placées une certaine distance vis-à-vis des autres. Et même de leurs propres parents. Brume le regrette un peu parfois. Elle sait combien de mal elles leur ont fait. Leurs propres filles, incapables de les aimer à leur juste valeur. Du moins c’est ce qu’ils pensaient. En réalité, Brume et Astrée les ont toujours aimés. Mais simplement jamais autant qu’elles s’aimaient, elles. Même enfants. Alors ils ont essayés. Essayés de passer outre, essayait de croire que le lien étrange, presque toxique qu’elles partageaient n’était rien. Mais cela n’a pas marché. Et plus les années passaient plus ils se sont éloignés.

Eux, incapable de comprendre. Elles, fatiguées d'expliquer.

Même aujourd’hui Brume sait qu’ils ont été soulagés de la voir partir ; leur petite fille brisée qu’ils étaient tout simplement incapable de réparer. Ils l’aiment pourtant. Terriblement. Mais elle est incapable de leur dire ce qu’ils souhaiteraient entendre. Et elle est incapable de croiser leur regard quand parfois ils semblent déjà avoir accepté de n’avoir plus qu’une seule fille au sein de leur foyer. Doucement, Brume s’assoit sur le sol. Une vague de froid glacé s’empare de ses mollets, sa robe légère tâchée par l’humidité. Mais cela n’a pas d’importance. Elle se contente d’effleurer le sol d’un air absent. Presque perdue. Avec ses immenses yeux clairs et ses cheveux légèrement ondulés et cette expression sur le visage elle ressemble plus que jamais à une poupée.

Mais c’est toujours ainsi qu’on l’a vue. La douce petite poupée. Tendre. Inoffensive. Ils disaient que Brume était le jour et Astrée la nuit. Tout simplement parce qu’Astrée était plus sombre. Plus sauvage. Mais ils ne voyaient que la fragilité de Brume. Son apparente douceur. En réalité si elles sont les deux faces d’une même pièce Astrée et le jour et Brume la nuit. Astrée l’éclatante. Si vivante. Si forte. Au sourire capable de faire s’arrêter le monde de tourner pendant une seconde. Astrée toujours prête à se battre, à croquer la vie à pleines dents. Aussi lumineuse que le soleil. Et puis il y a Brume. La silencieuse, aux demi-sourires pleins de mystère. La douceur sans apprêt,  penchée sur son violon, des pensées étranges sur les lèvres et des secrets au fond des yeux. Avide d’apprendre et de toujours savoir d’avantage sans pourtant oser parler. Brume c’est une ombre. L’ombre d’Astrée.

Non pas que cela l’ait jamais dérangée. Au contraire. A deux elles formaient un équilibre. Une harmonie. Une partition sans aucune fausse note. Même Beauxbâtons n’a pas réussi à les séparer. Brume chez les Roses et Astrée chez les Orchidées. Loin l’une de l’autre sans que cela ne change rien. Bien sûr il y a eu les murmures. Les gens dérangés par la possessivité d’Astrée à l’égard de Brume. Dérangées par ses sœurs incapables de vivre ou d’exister l’une sans l’autre. Beaucoup ont cru qu’il y avait la bonne, et la terrible. Astrée et ses colères ont suffi pour la désigner pour ce rôle. Ils n’ont jamais compris. Astrée c’était la colère vive et l’agressivité. Les hurlements et les sorts jetés avec autant de vindicte que de talent. Terrifiante mais toujours franche.

Brume c’est la rage réprimée. La réflexion. C’est penser chaque mouvement avant d’entreprendre une action. Brume est tendre, Brume ne déteste presque jamais. Mais quand elle le fait c’est avec une passion mortelle qui la consume entièrement. Là ou Astrée crie, Brume détruit, du poison dans ses mots, de la colère dans son cœur. Heureusement personne n’a jamais su. Mais parfois elle a peur d’elle-même Brume.

None may teach it – Any –
‘Tis the Seal Despair –
An imperial affliction
Sent us of the Air –

Il y a eu Astrée et il y eu l’après.

C’est sa fracture. Sa déchirure. Sans doute parce que cette mort était absurde. Noyée. Tout simplement. Un accident. Pas de monstres avides de sang. Pas de tueurs. Personne à blâmer. Personne sauf elle-même évidemment. Chaque matin elle se réveille, des larmes aux yeux. Elle rêve de milles et une façon de la sauver, elle rêve que tout va bien, qu’Astrée est là, à ses côtés. Qu’elle lui tient la main. Et puis derrière ses prunelles close apparaît le visage de sa sœur. Mais un visage gonflé. Les traits délavés d’un cadavre noyé. Une peau si pâle au reflet bleuté. Et le rêve devient cauchemar. Elle se réveille et il ne reste plus que la culpabilité, l’horreur. Et surtout cette absence lancinante. Astrée ne reviendra pas. Jamais. Et elle seule. Pour la première fois de sa vie, Brume doit apprendre  à être seule. Et elle n’y arrive pas.

Alors elle se déchire. Se détruit Brume. Mais c’est tout ce qui lui reste. Cette douleur accablante qui lui prouve qu’elle est en vie. Elle sombre dans une douce folie. S’invente des illusions ou sa sœur est encore là. Se protège tant qu’elle peut en mentant encore et encore. Perdue dans son petit monde crée de toute pièce où elle n’a rien à craindre. Mais chaque fois que la vie la rappelle, elle s’écrase un peu plus dans la réalité. Un oiseau aux ailes brisées. Elle voudrait réapprendre à vivre Brume. Et pourtant elle a peur d’être capable d’exister sans sa sœur. Elle se tourment parce qu’elle refuse de l’oublier. Elle fuit avant de revenir, se cogne contre les murs que son propre esprit a placé. Brume elle est entre deux eaux. Elle peut couler pour rejoindre sa sœur ou elle peut remonter. Mais la brune n’arrive pas encore à se décider. Brume hésite, trébuche. Un mélange d’espoir et de terreur au fond de ses grands yeux. Elle n’est pas grand-chose Brume. Juste une petite silhouette aux accents suaves que l'on pourrait briser d'une seule poussée.

Elle se relève Brume, passe ses mains sur le tissu taché de sa robe. Elle si fragile en cet instant. Plus que jamais.

Avec ses cheveux aussi doux que la soie et son corps fragile aux courbes souples. Envoûtante à cause de la douleur et de la mélancolie que l’on peut parfois surprendre dans ses yeux. Éclatante avec ses sourires si inattendus mais emplis de tellement de chaleurs. Surprenante dans la grâce qui habite chacun de ses pas. La quintessence de la fragilité. La quintessence de la féminité…

Ses doigts glissent le long du mur. Doucement elle s’approche du balcon. Le vent léger soulève les pans de la robe qu’elle porte et lui renvoie le parfum douceâtre des roses situées en dessous de la pierre. Brume inspire profondément et tend son corps vers le souffle frais qui s’enroule autour d’elle. Ses doigts effleurent le mur, s’écorchent contre la pierre brute. Pendant une seconde un sourire triste balaie sur son visage et Brume envoie un baiser à la lune. Pourquoi ? Pourquoi pas ? Parce qu’il vaut mieux cela que d’encore pleurer. Même si l’acte semble des plus absurdes. Heureusement nul n’est là pour la voir. Elle est si loin d’eux… Ses doigts se retirent lentement de l’écorce ou ils sont posés pour venir lentement caresser les feuilles une dernière fois. Déjà les premiers rayons du jour viennent percer à travers les brumes de la nuit, comme pour lui signaler qu’il est temps de repartir. De retourner mettre son masque qui ne lui correspond plus.

Et elle danse en secret, entre le feu et la glace, la douleur et la mort, le poison et la folie

Un soupir de regret traverse ses lèvres. Il est temps de partir. De regagner la prison froide que l’on lui a imposée. Ses yeux se ferment un instant et quand elle les rouvre toute trace de vulnérabilité à disparue. Fermement cadenassée derrière les murailles de sa colère. Ses pieds glissent dans la terre meuble et humide, rougis de la froideur de la nuit et elle s’en retourne brusquement ; Sans laisser rien d’autre que la fugitive image d’une nymphe blanche dans la nuit.

C’est comme une page non finie, un livre inachevé dont coule des larmes et du sang née d’une douleur peinte à l’encre.


When it comes, the Landscape listens –
Shadows – hold their breath –
When it goes, ‘tis like the Distance
On the look of Death –
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Johannes L. Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Concierge
Célébrité : Dan Avidan
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 1135 Gallions : 775 Date d'inscription : 22/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
12/22  (12/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1268-what-am-i-willing-to-put-up-wit http://www.mumblemumps.com/t1275-johannes-you-can-t-open-up-the-story-of-my-life-and-just-go-to-page-738-and-think-you-know-me http://www.mumblemumps.com/t1304-johannes-i-am-the-unicorn-wizard http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire

Bienvenue officiellement !!! \o/

(désolée pour ça, je suis obligée)

_________________

DON'T GO FALLING

could I be dreaming I won’t be surprised if my lonely heart hallucinates emotions in my mind. ©️ signature by anaëlle.


Big up Lena:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 3659 Gallions : 498 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

haaaaaaan déjà le prénom je meurs je suis fan puis l'avatar est parfait aussi bienvenue parmi nous ! courage pour écrire ta fiche ! hâte d'en savoir plus sur la jolie française n'hésites pas si tu as besoin d'aide

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

HAN NON DE DIEU ELLA ELLA ELLA ELLA **
Je l'aime d'amour et de paillette.
Très bon choix, j'ai hâte d'en savoir plus et ce pseudo dklnvjkzedfcjzernfvjzenvfjznzj
relkredheroufhueozicdouzefczohnfiuredzncdekjf

*fait un AVC*
Revenir en haut Aller en bas
Atos W. Leiden
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : 1ère année de GISIS - sécurité magique
Célébrité : Bill Skarsgard
Pseudo : Blake Âge : 18 Parchemins : 632 Gallions : 117 Date d'inscription : 17/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t813-atos-sinking-in-the-pool-of-your http://www.mumblemumps.com/t851-atos-so-drink-for-me-drink-for-me http://www.mumblemumps.com/t2117-atos-schreiben http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake

Bienvenue officiellement, et ravie de te retrouver ici du coup
Bon courage pour ta fiche Et je t'inflige Voldy parce que comme Jojo, j'ai pas le choix

_________________

I'm close to the madness
Wherever I go there's a shadow of you I know I could try looking for something new But wherever I go, I'll be looking for you

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Jo >>> merci
et tu sais que j'aime ce smiley donc rien à pardonner !

Cassandre >> merci beaucouuuup je suis contente que ça plaise et j'espère que du coup la fiche ne te décevra pas

basile >> du coup re toi !  

ET OUI MOI AUSSI JE L'AIME D'AMOUR !!

et je suis contente que ça te plaise et non fait pas un avc

Atos>> toi aussi re (comment je connais du moooonde en fait !)

et t'inquiète je suis comme voldy sur le smiley j'apprécie ce que tu m'inflige
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

*Souffle sur la brume*
Revenir en haut Aller en bas
Lionel Lemaire
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : première année en politique magique, rugit son appartenance à la maison des lions.
Célébrité : robbie wadge, le magnifique
Pseudo : Prim Âge : 21 Parchemins : 1314 Gallions : 489 Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

GROS COUP DE COEUR POUR CE QUI EST DÉJÀ ÉCRIT.
J'aime terriblement ta demoiselle, j'ai hâte d'en lire plus
Bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche
Il nous faudra du lien jdfsjsiof

_________________
darkness is your candle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue parmi nous hellow
Ton personnage a l'air très intéressant, j'ai hâte d'en lire plus
Revenir en haut Aller en bas
Mila V. Silaïeva
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle, deuxième année de GISIS en Zoomagie, préfète & membre des clubs d'astronomie et du 2ACM
Célébrité : Lily Collins
Pseudo : Barling Âge : 25 Parchemins : 1909 Gallions : 1336 Date d'inscription : 12/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/100  (0/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t400-mila-it-s-always-darkest- http://www.mumblemumps.com/t1385-mila-you-know-what-they-say-about-hope http://www.mumblemumps.com/t1390-mila-hibouxbox http://www.mumblemumps.com/t2088-journal-de-mila

Officiellement bienvenue sur MUM !

Le début de ta fiche a l'air plus que parfait j'ai tellement hâte d'en voir plus !

Bon courage pour ta fiche !

Et un de plus pour la route :

_________________
NOT GOOD ENOUGH.


RAVENCLAW PRIDE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue parmi nous & bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Heathcliff >

Lionel>> hiiii merci ça me fait trop plaisir j'espère que la suite te plaira aussi
et oui nous faudra un lien de malade

Katarina>> merci beaucoup et pareil j'espère que la suite de la fiche te plaira
(et j'adoooore ton ava )

Mila >> Merci !!
ça me met la pression tout ça du coup

Orion>> Merci beaucoup !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

ça serait pas la petite demoiselle de Miss Peregrine par hasard ? En tout cas, si c'est pas le cas, elle lui ressemble
Bienvenue à toi Brume !
Revenir en haut Aller en bas
Mérope V. Greengrass
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle - 2eme année GISIS Sécurité Magique
Célébrité : Chloë Grace Moretz
Pseudo : Louna Âge : 23 Parchemins : 281 Gallions : 683 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1164-merope-valentina-greengrass-i-s http://www.mumblemumps.com/t1176-merope-v-greengrass-nous-nions-lexistence-de-nos-anges-nous-nous-persuadons-quils-ne-peuvent-pas-exister?highlight=M%C3%A9rope+v+++Greengrass http://www.mumblemumps.com/t1177-merope-v-greengrass-hello-hello-baby-you-called-i-can-t-hear-a-thing?highlight=M%C3%A9rope+v+++Greengrass


Bienvenue parmi nous beauté fatale

Le début de ta fiche est excellent ! J'espère en voir vite la suite

J'adore le pseudo également, c'est très original

Bon courage pour la suite et fin de ta fiche

_________________
under the skin
J’ai appris que l’amour peut arriver par surprise ou mourir en une nuit. Que de grand amis peuvent devenir de parfait inconnus, et qu’au contraire, un inconnu peut devenir un ami pour la vie. Que le « jamais plus » n’arrive jamais et que « pour toujours » a une fin. ▬ Et surtout qu’avoir mal est inévitable, mais que souffrir est en option.
Revenir en haut Aller en bas
Zephyr Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : Garde-chasse.
Célébrité : Gerard Way.
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 897 Gallions : 1036 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1167-the-outsider-rosenberg http://www.mumblemumps.com/t1187-like-a-ghost-z-r http://www.mumblemumps.com/t1448-rosenberg-z-mailbox http://www.mumblemumps.com/t2066-fromthemorgue-s-journal
En ligne

Bienvenue parmi nous !
Super choix d'avatar.
Bon courage pour ta fiche.
Si tu as un souci, n'hésite surtout pas !

_________________
❝ if i could just erase my mind ❞
not gonna let this day go by. i’m gonna save this wasted life and nothing can stand in my way. not enough to say goodbye, burn it til there’s nothing left. i’m drowning in the mess that i have made. @ astra
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 9ème année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 1534 Gallions : 908 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

21 ans et tu commence à vieillir mais loooool qu'est-ce qu'il ne faut pas lire quoi lol

Bienvenue parmi nous jolie miss
Bonne chance pour ta fiche ♥️
Et n'hésite pas à mpotter le staff en cas de besoin ^^

_________________


Balyrinthe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Salem >> ouiiii c'est elle (très franchement avant je la connaissais pas mais depuis je suis fan !)

et merci beaucoup

Mérope > je peux en dire autant de toi chloe est juste dangereusement sexy sur cet ava

je suis contente que la fiche te plaise

Après Atos peut témoigner .... niveau pseudo j'en choisis toujours des bizarres

Zephÿr > merci beaucoup

et promis oui j'hésiterais pas

Dimka> je sais hein c'est grave ! lol mais le jour de mon anniversaire j'ai déprimé en fait (ok le gateau a aidé à faire passer ça mais voila )

et merci beaucoup aussi


et j'en profite pour faire un grand merci à tous vous êtes adorables
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Ella est tellement magnifique

J'adore déjà ce que tu as écrit, bonne chance pour la fin de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle / .sparkle Âge : 26 Parchemins : 1515 Gallions : 837 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

Bienvenueeeee jolie demoiselle

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Zoya M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard, Septième année
Célébrité : Kaya Scodelario
Pseudo : Hessnellia Âge : 22 Parchemins : 832 Gallions : 19 Date d'inscription : 12/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t782-zoya-casual-curses-are-the-most- http://www.mumblemumps.com/t787-zoya-where-is-my-mind http://www.mumblemumps.com/t940-zoya-write-if-you-will-i-won-t-answer-anyway http://www.mumblemumps.com/t2070-hessnellia-s-journal-zoya-ophelia-niall

Tout d'abord, bienvenue à toi !

J'aime beaucoup la tendresse sombre de Brume, c'est très joli et mélancolique, j'ai bien hâte de voir ça en jeu ! Cette histoire est bien triste, mais ça fait du bien de voir quelque chose qui est malgré tout simple, une mort qui n'a pas une histoire de violence. On en voit peu, et pourtant c'est quelque chose qui existe bien ! C'est très malheureux, et j'ai hâte de voir comment tu vas jouer ça !

Juste un petit commentaire, il t'arrive parfois d'oublier un mot dans tes phrases, mais ce n'est pas si fréquent ni dérangeant, portes-y juste une petite attention ! Et dans la première partie, l'idée derrière le "Beau/belle et jeune garçon/fille, etc." est de garder seulement celui qui convient à ton personnage (belle et jeune fille), mais ce n'est qu'un détail, tu pourras modifier, je te valide quand même !

Bienvenue à
Poufsouffle
Félicitations, tu as réussi à faire ta fiche de répartition ! Le Choixpeau n’a pas hésité plus d’une minute avec toi et a pris sa décision. Maintenant que tu as été réparti dans ta maison, tu vas pouvoir procéder à toute la partie inscription administrative de Poudlard.

N’oublies pas qu’ici, tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le flood soit sur la ChatBox ! Tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres élèves. Tu trouveras tout ça dans le journal du sorcier. Ce n'est pas tout, il va falloir que tu viennes recenser ton personnage dans le dortoir, les clubs, l'équipe de quidditch etc... Tu trouveras tout ce qu'il faut dans les parchemins indispensables ! Ensuite, si tu as la moindre question n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons surtout à te remercier de t'être inscrit sur MUM ! Si tu as envie de RP mais que tu n'as pas de partenaire, viens t'inscrire au speed dating version sorcier. Tu peux aussi consulter le répertoire des sujets libres et communs. Pour ne pas te perdre dans la chronologie du forum, voici un petit rappel.
Si tu as du mal à te retrouver dans le château, que tu ne comprends rien à tes cours ou que tu as été victime d'un sortilège de confusion, tu peux toujours demander un parrain pour te guider.

Tu trouveras le QG de ta maison et les secrets qui l'entourent, par ici. N'hésite pas d'ailleurs à dépenser tes gallions pour faire gagner des points à ta maison, pour découvrir des indices sur l'épidémie ou pour t'acheter des objets. Tu trouveras toutes ces choses dans la boutique. Il te faudra également installer ton hibou dans la volière pour pouvoir recevoir du courrier. Enfin, pour consulter la liste des cours disponible et t'y inscrire, c'est par ici.

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario, une fois que tu auras deux semaines d'activité sur le forum et un RP en cours, que tu peux faire ici. Enfin, et surtout pour gagner le coeur de nouveaux sorciers, nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne.

N'oublie pas le plus important : amuse-toi bien sur MUM !

Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
Daughter of Darkness and Light — I'm not crazy, i just have this twisted mind as the result of other people's mistakes. Madness was forced upon me, and I simply can't fight it.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

merci pour la validation
et je vais modifier cette petite histoire de fille/garçon tout de suite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
I hold a beast, an angel and a madman in me † Brume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Angel découvre la bibliothèque
» Natacha Angel (Ministère)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: