Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

♔ Cours spécial de Musique : Introduction à la Magie et la Musique

Ophélia Deslunes
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : Professeur de Musique, Musicienne célèbre, Tueuse à Gages
Célébrité : Dita Von Teese
Pseudo : Hessnellia Âge : 22 Parchemins : 127 Gallions : 446 Date d'inscription : 12/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1204-the-fine-art-of-poisoning-ophel http://www.mumblemumps.com/t1212-ophelia-deslunes-femme-fatale http://www.mumblemumps.com/t1211-ophelia-deslunes-parfumez-vos-lettres-je-vous-prie

La Magie et la Musique : Introduction
Élèves de Gryffondor & Poufsouffle



Jeudi 25 Mars 2000
Soir après le Banquet, cours spécial
Vielle salle de classe, Poudlard, Écosse
Les cours d'art avaient été créés pour offrir un peu de bonheur dans le coeur des sorciers depuis la Grande guerre, initiative qui avait bien fait ses preuves. Avec les événements encore plus récent, la disparition d'élèves, les dérèglements magiques et surtout les nouvelles règles de l'école, le cours d'Ophélia prennait encore plus de sens. Grande défendresse de la liberté, la chanteuse n'appuyait pas les nouvelles règles qui obligeaient les élèves à être enfermés dans leur salle commune juste après le repas. Voilà pourquoi la Française avait, le cours précédent, demandé à son groupe de Gryffondor et Poufsouffle s'ils souhaitaient un cours spécial en soirée, afin de se changer les idées. Le choix avait été unanime, tous se réjouissant de ne pas être prisonniers pour une fois. Bien sûr, ils se retrouvaient dans la salle de classe sans pouvoir en sortir, mais au moins, ils voyaient autre chose que les murs de leur salle commune qu'ils voyaient si souvent et qui devaient désormais les dégoûter. Souhaitant offrir un moment de plaisir aux élèves, la professeur avait décidé d'aborder un sujet qu'elle savait qui allait leur plaire : La relation entre la magie et la musique. Les cours de solfèges, bien qu'important, n'étaient pas leurs favoris. Elle n'allait pas leur imposer cela lorsqu'elle leur proposait une soirée pour décompresser. Ce cours était un bonbon qu'elle leur offrait. Malgré tout, elle resterait relativement stricte, car ainsi était sa méthode d'enseignement.

Suite au banquet, elle laissa les élèves retourner à leurs dortoirs, mais ces derniers savaient que s'ils souhaitaient prendre le cours spécial devaient être prêt à 19h30, puisque l'enseignante irait les chercher devant leur salle commune, en débutant par les Poufsouffles. Ceux qui avaient des petits instruments devaient les avoir avec eux. Rapidement, le groupe se retrouva dans la salle de classe, où Ophélia leur indiqua de s'installer. Il n'y avait qu'un seul piano, ce qui n'était pas un luxe, alors les élèves devaient l'utiliser à tour de rôle. Comme personne dans le groupe ne jouait que du piano, cela facilitait les choses. Ce soir-là, elle indiqua à Zelda de s'installer au piano, sachant qu'elle connaissait déjà un peu le sujet, elle saurait l'accompagner. Une seule harpe était également présente, pour le jeune Lemaire. Tous les autres devaient s'installer sur les petits tabourets, accompagnés de lutrins. Afin de rendre le cours encore plus agréable et spécial, la Française avait décoré la salle de chandelles aux flammes colorées, plutôt que l'éclairage orangé habituel. Aux côtés de chaque instrument se trouvait une petite table, où elle avait déposées de verres de mousseux délicats. Ophélia adorait ses élèves, et n'hésitait donc pas à vouloir leur offrir une belle soirée. Miss Azarova était la seule qui n'avait pas la majorité, mais elle ne comptait pas la mettre à l'écart pour autant. Elle en avait aussi.

« Bonsoir à vous, je suis bien heureuse de voir ce petit groupe intéressé par ce cours spécial ! Vous avez chacun sur votre table une petite flûte de vin originaire de ma ville natale, Salers. J'espère qu'il vous plaira, mais il faudra garder cela entre nous. »
La dame, dans toute son élégance, se tenait encore debout alors que les élèves étaient déjà installés. Sa voix était somptueuse, traversant la salle avec une force enhivrante. La chanteuse en elle ne dormait jamais. Ses talons résonnaient alors qu'elle marchait, lentement, autour des élèves.

« Comme il s'agit d'un cours spécial, il ne sera pas matière à l'examen, alors à vous de voir si vous souhaitez prendre des notes ou non, bien que je le conseille fortement. Avant que je débute, est-ce que vous pouvez me dire à quoi vous pensez, lorsque je vous demande le lien entre la musique et la magie ? »

Le regard de la dame se posa sur Pandore, dont elle attendait la réponse. Sans faire de favoritisme, toutefois, elle se tourna vers les autres, car elle était bien curieuse de voir leur avis, à savoir s'il savaient vers quoi ce cours se dirigeait.

_________________
We'll rendevous in cold blood — I'll hold your hand while they drag the river, I'll cuddle you in the undertow, I'll keep my hand on your trigger finger, I'll take you down where the train tracks go

Revenir en haut Aller en bas
Lionel Lemaire
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : première année en politique magique, rugit son appartenance à la maison des lions.
Célébrité : robbie wadge, le magnifique
Pseudo : Prim Âge : 21 Parchemins : 1255 Gallions : 424 Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur


Lionel n’aimait pas les enchantements, n’aimait pas la sorcellerie, n’aimait pas le tournant que sa vie avait pris pendant les dernières semaines. Toutes ses certitudes, toutes ses convictions, à la façon d'un château de cartes, s'écroulaient sans qu'il ne puisse faire quoi que ce soit. Heureusement, il lui restait toujours la musique. Quand la professeure leur avait proposé un cours en soirée, il avait accueilli l’idée avec enthousiasme, lui qui passait pourtant la majeure partie de son temps à râler. Cependant, les cours de Deslunes étaient différents ; en plus d'enseigner une discipline ne requérant pas l'usage de la magie, elle était une musicienne dans l’âme. Lionel accueillait cette pause dans sa vie avec joie ; il ne supportait plus de rester enfermé dans sa salle commune.

C’était avec bonheur qu’il entra dans la salle de musique. Il caressa la colonne de son harpe avec un imperceptible sourire. Cet instrument ne semblait pas lui correspondre, il en avait bien conscience.  C’était le seul lien qu’il lui restait avec Beauxbâtons. S’installant près de son harpe, son éternelle veste de cuir sur les épaules, le lion se tourna vers la petite table près de lui pour apercevoir un verre de mousseux. Le contraste était amusant ; il ne paraissait pas du tout à sa place.

Et pourtant, il ne s'était jamais senti aussi vivant.

La professeure les salua avec une voix aussi somptueuse que son apparence. Le vin était originaire de Salers ; c’était tout proche de Clermont. Avant que Lionel n’eut le temps de se perdre dans ses souvenirs de vacances, Deslunes leur annonça que ce cours ne serait pas à l’examen. Remerciant intérieurement tous les dieux, le jeune homme sortit tout de même une plume et une bouteille d’encre, au cas où.

La professeure leur posa une question (ou posa une question à Pandore, comme la majorité du corps professoral, elle se doutait probablement qu’elle aurait une bonne réponse de la blonde au cas où tous les autres la décevraient). Lionel leva la main, avant de prendre la parole. Sa voix était malicieuse, mais sans mauvaise intention aucune, l'espièglerie habituelle d'un éternel enfant : « Dans les deux cas, si on ne se pratique pas avant, on est certains d’avoir une mauvaise note. » Son jeu de mot est douteux, mais a le mérite de le dérider. Il fit un clin d’œil à Pandore avant de s’excuser d’un haussement d’épaules envers Deslunes. Encore une fois, il passerait pour ce qu’il n’était pas, mais en vérité, s’il devait faire un rapprochement entre la musique, ce qu’il aimait le plus au monde, et la magie, ce qu’il détestait énormément, il était certain de se perdre. L'humour, néanmoins, valait beaucoup mieux que la colère.

_________________
not a hero




BELLADONA EST LA MEILLEURE ET LA PLUS BELLE.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Katarina Azarova
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : Septième année à Gryffondor.
Célébrité : Ebba Zingmark.
Pseudo : Champifeuille, Champi. Âge : 26 Parchemins : 1273 Gallions : 792 Date d'inscription : 25/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
3/22  (3/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1286-katarina-you-re-filled-with-det http://www.mumblemumps.com/t1307-katarina-you-ve-met-with-a-terrible-fate-haven-t-you http://www.mumblemumps.com/t1308-katarina-attention-le-hibou-pince http://www.mumblemumps.com/t2069-journal-d-un-champignon


Le cours de musique de ce soir promettait d’être intéressant. Il avait lieu en-dehors des heures scolaires, et au lieu de tourner comme des lions en cage dans leur salle commune, ils auraient la possibilité d’oublier un peu ce qu’il se passait au château. C’était un bonus non négligeable, et pour ça, Katarina aimait vraiment beaucoup leur professeure. Ce fut avec plaisir qu’elle avait accepté la proposition de cours quelque peu exceptionnel du soir, et toujours avec enthousiasme qu’elle avait attrapé la bretelle de l’étui de son violon, qu’elle avait passé autour de ses épaules pour rejoindre les autres Gryffondor. Avec les nouvelles règles en vigueur, ils devaient attendre que la professeure Deslunes vienne les chercher à la salle commune pour les emmener jusqu’à la salle de classe. Il y aurait les Poufsouffle avec eux, aussi. Ca ne la gênait pas. Dans l’ensemble, les Poufsouffle étaient sympathiques. Elle les préférait à certains Serpentard, quoi…

En entrant dans la salle de musique, elle alla sagement s’asseoir à sa place, posant son étui juste à côté d’elle, l’appuyant sur son bureau. Elle s’intéressa à la flûte de vin sur la table, esquissant un léger sourire. Elle en avait déjà bu, bien que les russes préfèrent généralement l’alcool qui décape, et qu’il soit plus d’usage de servir de la vodka plutôt que du vin à table. Du vin de Salers, la ville natale de leur professeure. Intéressant. Elle allait s’y intéresser d’un peu plus près, mais la professeure Deslunes reprit la parole pour leur signaler que le cours de ce soir étant un peu spécial, il ne serait pas matière à examen, tirant de nombreux sourires parmi les élèves. C’était une bonne nouvelle. Ils avaient suffisamment à réviser comme ça. Cependant, imitant les autres, Katarina sortit un parchemin et une plume de ses affaires afin de tout de même prendre des notes, tandis que l’adulte continuait de parler, énonçant le sujet du cours. A quoi pensaient-ils, si elle leur demandait le lien entre la musique et la magie ?

Bien entendu, le regard de la professeure se porta tout d’abord sur Pandore, avant de voler vers les autres. Cela n’étonna personne. Pandore était sa préférée. Ou plutôt, sa protégée. Elle l’avait prise sous son aile pour transformer ce petit oisillon en véritable oiseau chanteur, lui donnant assez fréquemment des cours privés. Katarina n’en était même pas jalouse. Pandore était une fille adorable, la jalouser pour la chance qu’elle avait ne lui ressemblait pas. Parce que du coup, la professeure Deslunes était plus exigeante avec elle qu’avec les autres, et elle s’attendait bien entendu à ce que la jolie Gryffondor ait la réponse à sa question. Elle n’empêcha cependant pas les autres de tenter une proposition. Lionel en profita pour faire un jeu de mots un peu moisi, qui lui arracha l’ombre d’un sourire, et quelques ricanements dans la classe. C’était ridicule. C’était tellement ridicule que ça en devenait drôle, en fait. Timidement, pas vraiment sûre d’elle – ce qui était assez rare pour être souligné – Katarina leva aussi la main pour proposer une réponse hasardeuse.

« La musique peut avoir une grande influence sur les émotions de celui qui écoute, et certaines personnes semblent entrer dans un état de transe en jouant d’un instrument. Même les moldus s’intéressent à l’impact émotionnel que la musique peut avoir, puisqu’ils ont mis au point une médecine à base de musique qu’ils ont appelé la musicothérapie. »

Elle avait conscience que sa réponse était extrêmement rationnelle. Mais au moins, elle avait tenté de dire quelque chose d’intelligent, même si ce n’était pas ce qu’attendait leur professeure.

_________________

like a catchy song
We're far apart in every way, but you're the best part of my day, and sure as I breathe the air , I know we are the perfect pair, on a prickly path that goes on for miles, but it's worth it just to see you smile, and I cannot be pulled apart, from the hold you have on my heart, and even if the world tells us it's wrong, you're in my head like a catchy song.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Cours spécial de Musique
Introduction à la Magie et la Musique

ϟ 24 Mars 2000, Vieille Salle de classe Zelda avait tout préparer dans son sac de cours pour ce soir. Elle n'avait pas prévu grand chose de sa soirée à cause des dernières restrictions concernant la liberté des élèves. Alors, lorsque Miss Deslune lui avait envoyé une invitation pour un cours spécial, la norvégienne avait été soulagée et ravie d'apprendre qu'elle pourrait retourner en salle de musique. L'ocarina de sa mère bien rangée dans sa besace, elle avait tout de même pris soin d'attacher ses cheveux de nouveaux comme il faut et de s'habiller comme il se doit. Sa professeur de musique était une femme qui aimait l'élégance et qui avait une grande prestance. Peut-être trop conscience de ses charmes justement et elle en jouait. C'était le seul point négatif que Zelda lui trouvait. Et, raison de plus pour plaire à sa chère professeur. Un léger coup de maquillage pour palier aux cernes qui avaient commencé à apparaître sur son teint pale, ses longs cheveux aux différentes teintes de bleues tressés avaient été remis en couronne pour ne pas la gêner lorsqu'elle ira jouer. Et puis, un dernier coup de baguette pour tout ranger derrière et la voilà partit. La jeune femme était arrivée à l'heure au cours. Comme tout le monde d'ailleurs. Cela lui faisait énormément plaisir de voir qu'il n'y avait aucuns retardataires pour contrarier Miss Deslunes. Discrète comme à son habitude, il n'y avait cependant aucuns signes de timidités chez elle. La raison était simple : elle était dans son élément. Donc avec une certaine confiance. Lorsque la professeur désigna le piano en l'invitant à s'y installer, elle hocha discrètement la tête pour confirmer qu'elle avait bien reçu sa requête et, elle s'y était installée.
Erza, de son second prénom, mourrait d'envie de glisser ses doigts sur le piano pour mettre en place un léger fond sonore le temps des explications. Mais, comme elle n'en était pas tout à fait sur, ses mains étaient restées sur ses genoux le temps que Miss Deslunes finissent ses explications et que ses collègues prennent la relève pour répondre à la question.

Lionel avait entamé avec une remarque qui mit en doute Zelda. Elle ignorait si elle devait en rire ou bien être fâchée pour une telle bêtise. C'était la jeune femme sérieuse qui avait prôné et, en aucunes circonstances, un rire avait traversé la bouche de la norvégienne suite à cette remarque idiote. Elle s'était contentée de laisser s'échapper un fin sourire agacé avant d'écouter Katarina. Même réaction, c'est-à-dire aucune. La réponse de Katarina n'était pas tout à fait exact mais, elle pouvait y contribuer. Et, en toute honnêteté, c'était la seule chose d'intelligent qu'Erza avait entendu de la part de ses amis lions donc, elle n'allait pas cracher dessus. Mais, elle ne voulait pas non plus laisser le mérite à la petite sœur de son bourreau. Trop orgueilleuse, trop sûr d'elle avec la mauvaise habitude de vouloir avoir tous les regards sur sa personne. Autant dire que c'était une personne que Zelda s'efforçait d'éviter pour ne pas avoir de soucis. Elle n'avait pas besoin de son aide de toute manière, elle a su se débrouiller depuis tout ce temps sans elle, elle ne voit pas pourquoi cela devrait changer.

-On oblige personne à vouloir être heureux ou malheureux avec la musique. On se contente de transmettre nos propres émotions à travers les notes. La magie permet de matérialiser ce phénomène et de capter pleinement l'attention du public. Il n'y a pas d'état de transe chez un musicien. Simplement une façon de la voir au naturel derrière le masque qu'il montre aux quotidiens pour se faire accepter les autres. Un magicien musicien sait matérialiser ses émotions et les histoires qu'il raconte dans ses chansons. Il apporte émerveillement à son public si celui-ci est réceptif.

Dans un calme légendaire, la voix de Zelda était posée lors de son point de vue. Elle n'avait pas bougé, se contentant simplement d'analyser chacune des couleurs présentes dans la salle avec les flammes. Elle aimait particulièrement celles qui étaient bleues et cela la faisait sourire discrètement. Ses lèvres violettes, presque noires, n'avait qu'une fine esquisse invisible pour les parer.

Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore L. Heather
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor, 1ère année GISIS médecine magique
Célébrité : Gabriella Wilde
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2187 Gallions : 311 Date d'inscription : 23/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/0  (100/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t460-pandore-heather-deux-ames http://www.mumblemumps.com/t461-pandore-heather-la-musique-seul-miroir-de-l-ame#7460 http://www.mumblemumps.com/t624-pandore-heather-owls-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Introduction à la Magie et la Musique
~ Cours spécial de Musique ~


L
a musique, le cours favoris de Pandore, celui pour qui elle n'y allait jamais à reculons, son heure favorite, celle qu'elle attendait toujours avec impatience !!! De plus ils avaient une professeure de choix et de renommé, Pandore n'avait pas pu rêver mieux et était bien contente de n'être qu'en septième année, elle aurait été triste de se retrouver en GISIS et de ne pas pouvoir suivre cette option. La musique était ce qui l'avait aidé à tenir lors de la perte de son jumeau, c'était ce qui lui redonnait le sourire, ce qui lui permettait de s'exprimer sans avoir besoin de mot. Bien sûr qu'elle avait appuyé l'idée d'un cours spécial en soirée, cela leur permettrait en plus de ne pas aller dans leur dortoir aussitôt et de leur permettre un peu plus de liberté, Pandore avait adoré l'idée. Elle avait été l'une des premières à être prête et à attendre de pied ferme l'enseignante qui ne tarderait pas à venir les chercher, ne sachant pas ce que leur professeur avait l'intention de leur apprendre elle s'était même munie du violon que sa famille lui avait offert pour noël. En arrivant dans la salle, le professeur Deslunes avait décider de mettre Zelda au piano, Pandore en était ravie pour son amie et c'était installée sur le tabouret le plus près d'elle en lui souriant un instant, évidemment Lionel lui s'était mis à la harpe. Pandore appréciait l'effort qu'avait fournis leur professeur pour rendre ce cours encore plus agréable qu'il allait l'être, elle n'était peut-être pas friande de vin cependant cela lui arrachait tout de même un second sourire. Pandore avait bien senti le regard appuyé de la femme en face d'eux, cependant elle n'était pas la seule à vouloir répondre et elle avait donc écouté ses camarades...

Pandore ne put s'empêcher de sourire en retour du clin d'œil de Lionel se doutant que ce n'était probablement pas ce que leur professeur voulait entendre mais, il fallait avouer que même si son jeu de mot n'était pas terrible, ce qu'il disait était tout de même assez vrai. Puis s'était au tour de Katarina, la petite soeur de Teodor, celui qui ressemblait tellement à Keith, toutes les deux se croisaient bon nombre de fois puisqu'elles étaient également dans l'équipe de quidditch. Ce qu'elle disait l'amusait, car c'était effectivement ce que Pandore ressentait en jouant de la musique, cette transe dont elle parlait, elle entrait dans sa bulle et alors plus personne ne pouvait l'atteindre... Puis se fût autour de Zelda sa meilleure amie, Pandore l'écoutait calmement et avec intention comme pour les autres, elle aussi avait raison, la musique permettait de pouvoir transmettre nos émotions, c'était ce qui pour Pandore la rendait si... Magique ! Lorsque le silence revenait dans la salle Pandore se disait alors que c'était à elle, pas mal de choses avaient été dite et pour elle il s'agissait toute plus ou moins de bonne réponse et elle n'était pas sûr que ce qu'elle allait dire allait vraiment compléter tout cela, elle voulait juste donner son point de vue, son ressentie sur la musique et la magie.

"Pour moi la musique peut-être magique ?" Disait-elle en cherchant le regard de son professeur. "Comme Zelda et Katarina l'ont dit, elle transmet des émotions, elle a le pouvoir de vous donner le sourire lorsque vous êtes triste ou le contraire, elle peut soigner des maux rien qu'avec sa mélodie." Disait-elle simplement sans savoir vraiment si elle avait la bonne réponse. Pandore était une excellente élève, l'une des meilleures mais, elle n'avait pas la prétention de tout savoir, elle connaissait son solfège et jouait merveilleusement bien mais, pour ce genre de question, elle trouvait que plein de réponse pouvait être possible. Le silence retombait alors dans la salle de classe tandis qu'elle attendait de voir qui reprendrait ensuite la parole...
AVENGEDINCHAINS

_________________
Unforgettable in every way
Unforgettable, both near or far. Like a song of love that clings to me. How the thought of you does things to me, never before, has someone been more.

Andore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Capucine E. Maurel
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Journaliste/Animatrice radio.
Célébrité : Valentine Oberti.
Pseudo : Crom. Âge : 24 Parchemins : 308 Gallions : 89 Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

     

Cours spécial

Introduction à la magie et la musique
E
nfin une activité intelligente le soir. Parce que c’est bien gentil, mais être enfermé dans la salle commune en permanence, ça commence à peser. Alors pour une fois qu’un professeur nous propose quelque chose pour se changer les idées, je ne vais pas dire non. En plus, c’est de la musique. Parfait. Ces cours de musiques, c’est probablement la meilleure innovation qui ai eu lieu dans cette école. J’ai passé mon enfance a faire de la musique à la maison, et ça me manquait beaucoup à l’école. Et notre prof est très compétente, ce qui est un plaisir. On est un petit groupe, on joue de pleins d’instruments différents, que du plaisir. Alors il est 19h30, et je suis devant la salle commune avec mes camarades musiciens de Poufsouffle, mon accordéon à mes pieds. La prof arrive, on cherche les lions, et nous voilà partis pour un petit cours extraordinaire. La prof envoie Zelda au piano, et les autres, moi comprises, on s’installe à nos places.

On sort tous nos plumes et parchemin, c’est pas parce que ça ne tombera pas à l’exam que ça ne servira jamais. Et en plus de ça, elle nous offrait à boire. Du vin français, de surcroit. Très bon, je dois le reconnaître, mais pas aussi bon que nos vins d’Alsace. Faut bien être un peu chauvin de temps en temps, les vins d’Alsace, c’est les meilleurs, point. Bref, en attendant, ça fait du bien de boire autre chose que du jus de citrouille. Avec un peu de chance, ça m’aidera a réfléchir, parce que la question de la prof demande déjà de la réflexion. Le lien entre musique et magie ? Bonne question. Les réponses de mes camarades sont toutes intéressantes. A l’exception peut-être de celle de Lionel, mais elle m’a fait sourire, donc on va dire qu’elle est bonne. Maintenant, qu’ajouter à ça ?

Ca rejoint un peu ce qu’on dit les autres, mais la musique est la seule forme de magie qui soit véritablement universelle. Et comme la magie, la musique peut atteindre des buts différents, selon la manière qu’on a de la pratiquer. Et comme pour la magie, chaque individu a une relation propre, individuelle de la musique. C’est là qu’on se rend compte que juste jouer de la musique ne suffit pas. Il faut en comprendre tous les tenants et les aboutissants, tous les mécanismes, pour pouvoir prétendre être un bon musicien. C’est aussi pour ça que les cours de musiques sont très intéressant ici, parce que la prof introduit une partie de réflexion qui ne peut que nous faire progresser dans notre pratique.



GleekOut!
Revenir en haut Aller en bas
Ophélia Deslunes
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : Professeur de Musique, Musicienne célèbre, Tueuse à Gages
Célébrité : Dita Von Teese
Pseudo : Hessnellia Âge : 22 Parchemins : 127 Gallions : 446 Date d'inscription : 12/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1204-the-fine-art-of-poisoning-ophel http://www.mumblemumps.com/t1212-ophelia-deslunes-femme-fatale http://www.mumblemumps.com/t1211-ophelia-deslunes-parfumez-vos-lettres-je-vous-prie



La Magie et la Musique : Introduction
Élèves de Gryffondor & Poufsouffle


L'enseignante écoutait ses élèves répondre un à un, tous ayant des réponses semblables ou qui se complétaient entre elles. Seule Lemaire offrit une blague simpliste, à laquelle Ophélia offrit un léger sourire. Au moins, il comprennait bien l'idée qu'elle avait derrière la tête pour cette soirée : leur offrir un moment heureux. Autant sa blague n'en avait faire rire que peu, il n'avait par tort. Mais il n'avait pas entièrement raison non plus.
«Vous avez bien raison monsieur Lemaire, mais sachez que même le musicien possédant la meilleure technique au monde n'a pas le succès garanti. Peut-être même que sa musique est aussi divertissante que votre blague.»
Une pique sarcastique qu'elle souhaitait ne pas être trop blessante, elle lui offrit un clin d'oeil pour qu'il comprenne que ses intentions n'étaient pas de le rabaisser. Elle se tourna vers les autres élèves, auxquels elle ne répondit point un à un, car tous avaient des idées du même genre.  Tout ceci ne nécessitait qu'une seule réponse bien complète où elle confirmerait et infirmerait leurs dires.
« La technique n'est rien si le musicien n'y met pas toute son âme, s'il n'y a pas de passion. Oui, la musique crée des émotions, mais surtout, elle nait des émotions. Je peux vous jouer une pièce complète, aussi parfaitement qu'elle a été composée, sans fautes ni fausses notes, mais au final vous ne seriez pas impressionnés. Je peux vous jouer la même pièce, y mettre toute ma passion, peut-être faire une erreur ici et là, et vous vous en souviendrez positivement toute votre vie. »
La Française se laissait emporté sur le sujet de la passion et de la musique, chose qui manquait à de nombreuses personnes qui s'y aventuraient. Trop de critiques se penchaient sur la perfection de l'exécution plutôt que sur les émotions qui se faisaient ressentir, sur l'énergie qui s'en dégageait. Il ne fallait pas dénigrer ceux qui dévouaient leur vie à la pratique pour faire les plus parfaites représentations, il n'en était pas moins impressionnant pour les connaisseurs, mais rien n'arrivait à la cheville de ceux qui éprouvaient leur musique, celle qui travers les veines pour en faire frissonner tous les corps qui ont chance de l'entendre.  
« Il en va de même pour la magie. Vous connaissez toutes vos incantations par coeur ? C'est inutile si votre esprit n'y croit pas. À petite échelle, vous pouvez penser à la première démonstration de magie que vous avez fait. Sans connaitre de sortilèges, vous avez sûrement fait exploser quelque chose par la colère, ou vous êtes envolés de joie. »
Ophélia souriait, repensant à sa propre découverte de la magie. Il n'avait pas été si simple que les sangs-purs ou sang-mêlés pour elle, elle n'avait pas attendu l'arrivée de ses pouvoirs avec impatience. Sauf qu'elle avait découvert le monde magique avant même que ses pieds ne se décolle de sur terre sans qu'elle aie mangée de sorbet magique. Le meilleur moment de sa vie n'avait pas été ses premiers pouvoir, mais simplement de découvrir le côté magique de la boutique de son grand-père, puis le quartier magique de sa ville. Tous les sorciers avaient une histoire à raconter sur leur première manifestation magique, et pratiquement tous en avaient de bons souvenirs.
« À plus grande échelle, pensez à votre patronus. Celui-ci est le meilleur moyen de vous faire voir à quel point vos émotions sont importants pour faire de la magie. Sans souvenir heureux, sans vous calmer et vous apaiser, jamais vous n'arriveriez à le lancer. »
Alors qu'elle parlait, Ophélia s'installa derrière son violoncelle, qu'elle commença doucement à faire chanter. Les élèves devaient s'attendre à ce qu'elle s'apprétait à faire. Doucement, elle laissa sa propre voix accompagner son violoncelle, se concentrant sur des pensées heureuses. Peu à peu, du bous de son archet, de la lumière argentée se dégagea. Bien certainement, sans baguettes, elle ne pourrait pas faire un patronus corporel, personne ne le pourrait. Et puis, elle ne pouvait pas demander à ses élèves de faire de même. Elle pouvait toutefois leur demander quelque chose de semblable.
« Déjà, je vais vous demander quelque chose de simple. Jouez quelques notes tout en pensant à votre première manifestation de magie. Concentrez-vous bien et voyez ce qui se produit. Si vos émotions sont assez fortes, vous devriez être capable de reproduire la magie que vous avez fait à ce moment. »

_________________
We'll rendevous in cold blood — I'll hold your hand while they drag the river, I'll cuddle you in the undertow, I'll keep my hand on your trigger finger, I'll take you down where the train tracks go

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
♔ Cours spécial de Musique : Introduction à la Magie et la Musique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours n°1 : Introduction à la Magie Noire
» Années 1 à 3 - Cours théorique n°1 - Introduction
» Musique, mage et conflit. [Pv Jet Hyle]
» Cours I - Introduction à la Magie noire (toutes années)
» Cours de potions o1 ♣ introduction à l'art des potions ♣ toutes années confondues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: SAISON 1-
Sauter vers: