Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Quête des serdaigle - La salle détraquée

Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 26 Parchemins : 1122 Gallions : 1343 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette

Quête des serdaigle
Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
Ayant trouvé le deuxième parchemin, Maddox était très motivé à trouver le reste afin d’en savoir plus sur ce que cachait la Dame Grise. Cette fois, un élève de troisième année était venu les prévenir qu’il allait y avoir une autre chasse au parchemin. Le tableau du Chevalier du Catogan avait décidé de les mettre au défi. Et comme Maddox n’avait rien de plus intéressant à faire, il décida d’aller lui aussi avec ses camarades chercher les parchemins. Poussé par sa réussite passée, Maddox avait un peu confiance en lui et se disait qu’en se concentrant, il aurait peut-être la chance de réitérer son succès. Cette fois, les élèves avaient rendez-vous dans la salle détraquée. Une salle qui n’inspirait pas confiance à cause de son nom et dans laquelle Maddox n’avait pas mis les pieds depuis la rentrée. Il patienta un instant devant la salle que d’autres élèves arrivent, et quand il ne fut plus seul, il décida d’entrer pour voir ce qui les attendait. Il avait entendu de terribles rumeurs sur cette salle et tentait de se convaincre que tout se passerait bien. Depuis la rentrée, sa paranoïa et ses angoisses lui jouaient des tours. Une intuition lui dit que cette salle risque de le mettre très mal à l’aise. Une fois à l’intérieur, il attendit les instructions. Ou alors qu’un de ses amis arrive. Le né moldu se sentirait ainsi plus rassuré.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
if not now...
then when?
Revenir en haut Aller en bas
Moïra de La Rivière
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année de Politique Magique, à Serdaigle.
Célébrité : Emma Watson.
Pseudo : Champifeuille, Champi. Âge : 26 Parchemins : 274 Gallions : 129 Date d'inscription : 03/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/12  (0/12)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1561-moira-mes-desirs-font-desordre http://www.mumblemumps.com/t1572-moira-moins-sage-que-mon-image http://www.mumblemumps.com/t1603-moira-lettres-de-noblesse http://www.mumblemumps.com/t2069-journal-d-un-champignon


Moïra s’en fichait un peu, de la quête des Serdaigle. Courir après des bouts de papiers pour le compte d’un vieux fantôme, ça ne l’intéressait pas. Mais pouvait-elle vraiment le dire ? Non, sinon elle aurait eu des problèmes, et elle ne voulait pas attirer l’attention sur elle. Aussi, quand tous les bleus commencèrent à se hâter de rejoindre la salle sur demande, elle les suivit, rangeant en soupirant ses affaires pour leur emboîter le pas. Elle ne savait pas qui était ce chevalier de machin-chose, mais les élèves semblaient le louer parce qu’il faisait avancer leur quête. Un à un, les Serdaigle rentrèrent dans la salle détraquée, la jolie brune sur leurs talons. Elle n’était jamais venue ici, et ce fut avec curiosité qu’elle détailla la pièce. Elle fut plutôt déçue, puisqu’il n’y avait rien. Pas si détraquée que ça, finalement… La pièce avait l’air plutôt normale, avec quelques bibliothèques et des bazars posés dessus. En attendant que les autres arrivent, la française, en petite Serdaigle, se dirigea vers une des bibliothèques pour attraper un livre au hasard, l’ouvrir et regarder de quoi il parlait. Il n’y avait plus qu’à espérer que le reste de leur quête ne soit pas aussi ennuyeux que le début.

_________________

we are one
We are one, you and I, we are like the earth and sky, one family under the sun, all the wisdom to lead, all the courage that you need, you will find when you see, we are one.
Revenir en haut Aller en bas
Mila V. Silaïeva
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle, deuxième année de GISIS en Zoomagie, préfète & membre des clubs d'astronomie et du 2ACM
Célébrité : Lily Collins
Pseudo : Barling Âge : 25 Parchemins : 1371 Gallions : 1428 Date d'inscription : 12/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/100  (0/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t400-mila-it-s-always-darkest- http://www.mumblemumps.com/t1385-mila-you-know-what-they-say-about-hope http://www.mumblemumps.com/t1390-mila-hibouxbox http://www.mumblemumps.com/t2088-journal-de-mila

Quête des serdaigle
Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit

Les règles du jeu avaient changé. Le Chevalier du Catogan était entrée dans la danse et en avait modifié tous les codes. Si les Serdaigles voulaient mettre la main sur les autres morceaux de la lettre du fantôme de leur maison alors ils devaient se plier aux caprices du tableau. Là où les Serpentards auraient certainement d'avoir recourt au chantage et menaces, les Serdaigles choisissaient de suivre le mouvement. Vu le caractère du Chevalier Mila savait que c'était là le plus sage et le moyen le plus rapide de retrouver les morceaux de la lettre. Alors elle s'était joint à ses camarades, d'abord réticente à l'idée d'être à la merci de l'ennui du Chevalier, puis résignée à réussir ses défis au plus vite pour enfin percer le mystère de leur quête. Elle avait beau ne pas avoir été répartie chez les Gryffondors, elle ne reculait pas devant les défis qui s'imposaient à elle. Cependant, elle devait bien avouer que la perspective d'entrer dans la Salle détraquée pour y passer une heure entière ne l'enchantait pas. Elle hésita encore plus en voyant Maddox se joindre au petit groupe, malgré leur discussion, elle ne savait toujours pas comment elle devait se comporter en sa présence. Tentant de rester concentrée sur la tâche qui l'attendait la préfète franchie le seuil de la porte à la suite des autres bleus. Elle fit quelques pas à l'intérieur avant de s'arrêter, observant les objets qui peuplaient la salle. « Quelqu'un est déjà entré dans cette salle ? » Demanda-t-elle sans s'adresser à personne en particulier. Elle n'avait pas remis les pieds dans l'ancienne salle sur demande depuis la réouverture de l'école et elle voulait savoir à quoi s'attendre. Les rumeurs étaient nombreuses et loin d'être rassurantes. Le Chevalier du Catogan ne semblait pas décidé à leur faciliter la tâche. Elle jeta un coup d’œil autour d'elle, n'osant pas vraiment toucher aux objets de peur de déclencher un quelconque maléfice. Elle savait qu'ils allaient devoir mettre la prudence de côté. Pour Serdaigle.

Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.


Spoiler:
 

_________________
NOT GOOD ENOUGH.


RAVENCLAW PRIDE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 26 Parchemins : 1122 Gallions : 1343 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette

Quête des serdaigle
Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
Quand Maddox arriva dans la salle détraquée, il était le premier. Il se demanda s’il avait bien fait de se dépêcher. Et si les autres élèves n’arrivaient pas ? Et s’il restait seul dans cette salle à la réputation de rendre fous ceux qui la visitaient ? En voulant faire demi-tour, il se rendit compte qu’il ne savait plus où se trouvait la porte. Maddox regarda tout autour de lui, il ne voyait plus de porte. Il se mit alors à tâtonner le mur à la recherche d’un défaut. Peut-être que la porte était dissimulée, mais toujours là. Soudain, il entendit du bruit et se retourna : Moïra était là. Par où était-elle entrée ? Il l’ignorait. Il ne voyait toujours pas de sortie. Maddox et Moïra n’avaient pas vraiment de relation. Elle ne fit même pas attention à lui et alla attraper un livre dans la bibliothèque. Mila avait suivi peu après elle, comme si elle avait surgi de nulle part. Ils allaient avoir du mal à sortir de cette pièce. Maddox la regarda, puis détourna le regard, cherchant toujours une brèche dans le mur. Il se demandait si quelqu’un d’autre allait suivre la préfète ou si elle était la dernière à arriver. « Quelqu'un est déjà entré dans cette salle ? »  Demanda-t-elle à Maddox et Moïra. Mais comme elle ne les regardait pas vraiment, il se demanda si elle avait vraiment remarqué qu’ils n’étaient que trois dans la pièce. Maddox fut le premier à briser le silence qui avait suivi les paroles de Mila. « Jamais. »  Répondit-il simplement. Comment devait-il se comporter avec sa meilleure amie à présent ? Il n’en était pas certain. La dernière fois qu’ils s’étaient vus, ils avaient tenté de résoudre leur conflit. Mais ils ne s’étaient pas reparlés depuis. Peut-être qu’il était encore loin d’être tout à fait résolu. Commençant à ressentir une sensation désagréable qui ne lui était pas inconnu, Maddox décida de se rapprocher de Mila. Il avait froid, très froid. Son sang se glaça. Et si ? Non, c’était impossible. « Vous les sentez ? » Sortit Maddox en tremblant. Des détraqueurs. Il était persuadé que des détraqueurs s’approchaient d’eux. C’était idiot car ils étaient dans une pièce fermée, il voyait mal les détraqueurs passer par la porte, et ils étaient protégés dans l’école, mais il ressentait le même vide qu’à l’approche des détraqueurs qu’il avait côtoyé jours et nuits à Azkaban. En regardant Mila et Moïra, Maddox comprit qu’il était le seul à ressentir ce désespoir l’envahir à nouveau. « Je veux sortir ! »  Dit-il tout en restant planté au milieu de la pièce. Il ignorait encore comment.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Spoiler:
 

_________________
if not now...
then when?
Revenir en haut Aller en bas
Moïra de La Rivière
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année de Politique Magique, à Serdaigle.
Célébrité : Emma Watson.
Pseudo : Champifeuille, Champi. Âge : 26 Parchemins : 274 Gallions : 129 Date d'inscription : 03/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/12  (0/12)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1561-moira-mes-desirs-font-desordre http://www.mumblemumps.com/t1572-moira-moins-sage-que-mon-image http://www.mumblemumps.com/t1603-moira-lettres-de-noblesse http://www.mumblemumps.com/t2069-journal-d-un-champignon


Ils n’étaient pas beaucoup, dans la salle détraquée. Bien entendu, il y avait Maddox, entré quelques instants avant elle, et Mila, qui sembla l’ignorer ouvertement. Tant mieux. Moîra n’avait pas trop envie de devoir s’expliquer, pour le moment, même s’il lui serait facile de retourner les accusations de sa camarade. Cette dernière, d’ailleurs, venait de demander si quelqu’un était déjà venu ici. Le premier, Maddox répondit que non, et Moïra fit non de la tête pour répondre à son tour. Une salle détraquée, qui pouvait vous faire voir ce qu’elle désirait tout en détraquant votre magie ? Certainement pas.

« Vous les sentez ? »

Elle tourna la tête vers Maddox. Le Serdaigle était terrifié… Mais par quoi ? Il n’y avait rien, dans cette salle, rien d’autre que des bouquins. Elle reposa cependant le sien – de toute manière, elle ne savait pas lire le grec ancien – pour se rapprocher du Serdaigle alors que ce dernier, en panique, hurlait qu’il voulait sortir. Inquiète, et un peu effrayée, la sang-pure resserra ses doigts autour de sa baguette magique. Elle ne comprenait pas ce qu’il voyait, mais ça avait l’air assez fort pour le terroriser.

« Il n’y a rien, ici, Maddox… Ne t’inquiète pas, il ne t’arrivera rien. »

Il n’y a rien. C’était comme si la salle n’attendait que son signal. La seconde suivante, elle aussi sentait qu’il y avait quelque chose. Quelque chose de froid, de dangereux, qui sapait ses forces et pompait son bonheur pour ne lui laisser que sa tristesse… Quelque chose comme des détraqueurs. Moïra n’en avait jamais vu, mais elle les avait assez étudiés en cours pour savoir comment réagir. Sans réfléchir, elle leva sa baguette vers le ciel, et se concentra sur un souvenir heureux. Sur le visage rayonnant de ses frères et sur le sourire sans failles d’Alexandre.

« Ex-Expecto Patronum ! »

Un cygne éthéré jaillit de sa baguette et se laissa glisser autour d’eux, comme s’il flottait à la surface d’une eau invisible. C’était stupide, bien entendu. C’était la salle qui leur jouait des tours. Il n’y avait pas de détraqueur ici.

Alors pourquoi avait-elle si peur ?

_________________

we are one
We are one, you and I, we are like the earth and sky, one family under the sun, all the wisdom to lead, all the courage that you need, you will find when you see, we are one.
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1297 Gallions : 414 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Quête des serdaigle
Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
Hope n'avait été pour ainsi dire que spectatrice les autres fois où ses compagnons de maison avaient cherché les indices pour résoudre ce mystère à l'égard duquel elle se sentait pourtant assez indifférente. Pas qu'elle s'en soucie car cela ne venait pas vraiment bouleverser son quotidien qu'elle sache ou non, qu'elle participe ou non. Elle ne pensait pas qu'elle puisse apporter sa touche et être d'une quelconque utilité en vrai mais elle préférait feindre d'indifférence. Pourtant, quand Maddox était revenu fier comme un paon d'avoir su trouver un autre morceau de parchemin, elle l'avait un peu envié. Elle n'éprouvait pas de la jalousie mais il semblait satisfait d'avoir réussi et elle aurait elle aussi pouvoir dire qu'elle avait participé et passé un bon moment. Elle s'était promise d'être de la partie la dernière fois mais en entendant ce que le chevalier attendait d'eux, son peu de courage en avait pris un coup. Balançant comme un pendule qui ne ferait pas « Tic-Tac » mais « J'y vais-J'y vais pas », elle oscille mais son désir d'être dans le coup l'emporte mais avec un train de retard. Elle pense faire demi-tour mais finalement franchit la porte de la salle qui semble rendre dingue pas mal de monde depuis la rentrée. Je suis la dernière à débarquer dans la pièce avec un sourire lumineux sur le visage maintenant surexcitée par la perspective de cette petite aventure. Je regarde autour de moi un instant avant de dire timidement mais faisant un effort surhumain pour moi en terme de sociabilisation.

« Coucou à tous. »

Bon je vais donc devoir tenir ici pendant une heure avec Moïra, Mila et Maddox. La première éveille en moi la plus totale indifférence et son attitude froide et hautaine en permanence m'amenait simplement à ne pas l'approcher. La seconde, elle me rappelle que Maddox était blessé à cause de sa ''trahison'' et pour cela, je ne l'avais jamais approchée car je ne voulais pas être prise à parti dans leur querelle et risquer d'y perdre l'amitié de Madd. Il était le dernier membre de notre quatuor et je m'approchais lentement de lui avec un sourire doucement amical mais si au départ, j'étais tout sourire, celui-ci s'était fané alors que j'approchais de mon ami. Je ressentis comme un froid glacial me tomber dessus et me glacer jusqu'aux os. Je ressens un sentiment oppressant alors que doucement une larme coule sur ma joue sans que je ne comprenne la cause. Puis la peur prend place et alors seulement, je remarque la présence du cygne lumineux et je commence à paniquer à l'idée d'être confrontée à un détraqueur. J'approche de Maddox pour venir me mettre un peu derrière lui et pose doucement ma main sur son épaule avant de dire la voix ferme et assurée emplie de certitude malgré un léger tremblement.

« C'est probablement notre imagination, rien de ce qui se passe ici ne doit être réel. Vous en pensez quoi? »

Mais je ressens comme si une main glacée se pose sur mon épaule et je ne peux retenir un cri de peur alors que ma voix pourtant si assurée m'échappe totalement. Je ferme les yeux essayant de me convaincre que rien ne peut être vrai. Que feraient-ils ici? Je viens timidement glisser ma main dans celle de Maddox murmurant pour que si quelqu'un doit l'entendre, il en soit le seul « Pour nous rassurer comme au parc».
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Mila V. Silaïeva
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle, deuxième année de GISIS en Zoomagie, préfète & membre des clubs d'astronomie et du 2ACM
Célébrité : Lily Collins
Pseudo : Barling Âge : 25 Parchemins : 1371 Gallions : 1428 Date d'inscription : 12/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/100  (0/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t400-mila-it-s-always-darkest- http://www.mumblemumps.com/t1385-mila-you-know-what-they-say-about-hope http://www.mumblemumps.com/t1390-mila-hibouxbox http://www.mumblemumps.com/t2088-journal-de-mila

Quête des serdaigle
Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit

La salle détraquée se remplissait peu à peu d'élèves. Même si leur motivation avait des degrés différents, tous poursuivaient le même but et tous portaient les mêmes couleurs. Pourtant Mila s'était rarement sentie aussi seule dans une salle aussi pleine. Elle observait ses camarades en silence tout en se demandant comment elle allait pouvoir tenir une heure enfermée dans cette salle alors que le malaise lui rongeait lentement l'estomac. Savoir que la salle ne s'était pas encore décidée à jouer avec eux était loin de la rassurer. Elle devait tenir, pour l'honneur de sa maison, mais elle ignorait comment elle allait pouvoir faire si elle n'avait personne vers qui se tourner. Bien sûr elle aurait pu chercher du soutient auprès de Moïra, mais leur amitié avait sérieusement souffert des dernières révélations qu'elles avaient apprises l'une sur l'autre et la préfète avait encore besoin de temps pour réfléchir. Ses idéaux étaient importants pour elle et elle ignorait encore si son amitié avec la française y survivrait. Pour Maddox la situation était encore plus épineuse, elle voulait que leur amitié survive aux tumultes qu'ils vivaient, c'était tout ce qu'elle désirait, mais les explications du bleu l'avaient plongée dans le désarrois le plus total et elle ne pouvait pas agir comme si de rien n'était. Elle aurait pu se tourner vers Hope, elle n'avait pas vraiment de lien avec la rousse et elle voyait en elle une personne agréable et chaleureuse mais elle déchanta bien vite en voyant sa camarade se détourner ostensiblement d'elle pour rejoindre Maddox. Mila sentit sa respiration se bloquer dans sa gorge mais elle ne dit rien. Maddox l'avait exclu de sa vie mais de toute évidence ça ne l'avait empêché de chercher quelqu'un pour la remplacer. Elle aurait pu se demander ce qu'elle avait pu faire à Hope pour qu'elle semble la mépriser à ce point ou ce que Maddox avait bien pu lui dire à son sujet, mais la main glaciale qui s'était refermée sur son cœur l'empêchait de réfléchir correctement.

Elle se sentait déstabilisée et plus les secondes passaient, plus elle se sentait mal. Elle avait froid, de plus en plus froid et ses pensées ne cessaient de retourner vers le malaise qu'elle ressentait, l'emplissant d'une tristesse implacable. Sa réaction lui paraissait exagérée pour une telle situation mais elle comprit bien vite ce qu'il lui arrivait quand elle entendit Maddox. Tout s'éclaira, ce froid intérieur qu'elle ressentait, ce sentiment de désespoir qui semblait lui coller à la peau, cette conviction intime que rien n'irait plus jamais bien. C'étaient les signes de la présence d'un détraqueur. Mais c'était impossible, ces créatures n'étaient pas autorisées à l'intérieur du château. La salle jouait avec eux, voilà ce qu'il se passait, Mila maudit le Chevalier du Catogan, comme il devait rire à les voir se débattre face à une créature qui n'était même pas là. La bleue se tourna vers Maddox, après le temps qu'il avait passé à Azkaban, vivre cette expérience de nouveau devait être affreux pour lui. Elle s'apprêta à faire un pas dans sa direction pour lui apporter du soutient mais elle s'arrêta net en voyant Hope glisser sa main dans celle du Serdaigle. Elle se rappela alors que ce n'était plus sa place. Le désespoir l'envahi de nouveau, lui donnant l'impression qu'elle ne pourrait jamais retrouver son amitié avec le Serdaigle et que le bonheur lui resterait à jamais refusé. Du coin de l’œil elle vit Moïra pointer sa baguette vers le plafond pour produire un patronus qui prit la forme d'un magnifique cygne. L'apparition du sortilège la fit sortir de sa tétanie. « Il n'y a pas de détraqueur, ce n'est pas possible. La Salle joue avec nous, c'est tout. » Répondit-elle d'une voix blanche aux différentes paroles de ses camarades. Elle jeta un coup d’œil à Maddox pour appuyer ses paroles, espérant qu'il trouverait dans son regard assez de certitude pour la croire et pouvoir surmonter ses angoisses. En s'efforçant de repousser les pensées sombres qui envahissaient son esprit Mila sortie sa baguette de sa poche. Elle serra les doigts sur le bout de bois comme s'il s'agissait d'une bouée de sauvetage. Et c'était peut être bien le cas dans leur situation. Le patronus de Moïra, qui voletait toujours dans la Salle, lui avait donné une idée. « Tout ça c'est une invention de la Salle pour nous torturer, il n'y a pas de détraqueur mais si on produit tous un patronus peut être que leur magie combinée annulera le sort. » Expliqua-t-elle en regardant les Serdaigles tour à tour pour essayer de les convaincre. Elle n'était pas sûre de sa théorie mais ils devaient faire quelque chose. C'était ça où se laisser détruire par le désespoir. Elle pointa à son tour sa baguette vers le plafond et entreprit de ralentir sa respiration. Elle se força à penser à des souvenirs heureux, au sourire de sa mère, à son rire si communicatif et à son regard si aimant. « Expecto Patronum ! » Lança-t-elle quand elle se sentit prête. Elle eut d'abord peur que son sort ait échoué mais finalement une gazelle immatérielle bondit de sa baguette. Depuis le premier jour ce sort l'émerveillait et elle se concentra sur l'apparition éthérée pour essayer de combattre les effets néfastes de la salle. Si ils s'y mettaient tous ensemble, ça pouvait marcher.

Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
NOT GOOD ENOUGH.


RAVENCLAW PRIDE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 26 Parchemins : 1122 Gallions : 1343 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette

Quête des serdaigle
Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
« Il n’y a rien, ici, Maddox… Ne t’inquiète pas, il ne t’arrivera rien. » Assura Moïra à Maddox. Pourtant, il n’avait vraiment pas l’impression qu’il n’y ait rien, au contraire. Et ces mots ne la rassuraient pas. Il avait l’impression d’être le seul à les sentir et d’être le seul à devenir fou. Maddox s’accrocha à la table ou il sentait qu’il allait bientôt flancher et se recroqueviller au sol. Seul le regard des filles de la pièce l’en empêchait encore. Les détraqueurs, Azkaban, tout lui revenait en tête. Il eut l’impression de perdre la notion du temps, comme en prison. « Ex-Expecto Patronum ! » Entendit-il crier à travers la pièce. C’était la voix de Moïra. Elle le sortit de ses angoisses l’espace d’un instant. Alors elle aussi, elle les sentait finalement. Mais contrairement à lui, elle avait pris son courage à deux mains pour en sortir un patronus. Il leva les yeux vers la lumière et vit un magnifique cygne, qui allait tellement bien à Moïra qu’il ne fut pas surpris. Rien ne se passa, il avait toujours aussi froid, son cœur était toujours aussi vide. « Coucou à tous. » Maddox tourna instantanément la tête vers Hope. Son cœur se réchauffa un peu en la voyant. Et quand il sentit la main de la rousse se poser sur son épaule, il se sentit beaucoup mieux. Toujours paniqué, mais plus seul. Bien sûr, Mila était là, mais elle gardait toujours ses distances avec lui, donc c’était différent. « C'est probablement notre imagination, rien de ce qui se passe ici ne doit être réel. Vous en pensez quoi ? » Et pourtant, ce qu’il ressentait était très réel. Il savait qu’Hope avait raison, mais son angoisse était trop profonde. Il ne dit rien. Quand Maddox entendit Hope crier, il ne comprit pas. Mais elle glissa très vite sa main dans la sienne : « Pour nous rassurer comme au parc. » Maddox acquiesça. Il s’accrocha à cette main comme si sa vie en dépendait. Cette main était réelle, la salle jouait avec leur imagination. Maddox ferma les yeux un instant. Il sentait la chaleur du contact. Il entendait autour de lui les filles bouger.

« Il n'y a pas de détraqueur, ce n'est pas possible. La salle joue avec nous, c'est tout. » Prononça Mila. Maddox tourna la tête vers elle tout en continuant de serrer la main d’Hope. Mila le regardait. Elle cherchait à le rassurer, il le savait. Malheureusement, les mots ne suffisaient pas. « Tout ça c'est une invention de la salle pour nous torturer, il n'y a pas de détraqueur mais si on produit tous un patronus peut être que leur magie combinée annulera le sort. » Maddox eut une boule au ventre à ces mots et baissa les yeux. Ces derniers temps, il avait quelques problèmes avec sa magie, et plus particulièrement avec sa baguette. Sa baguette originale avait été détruite lors de son procès avant d’être mis à Azkaban et il avait maintenant une baguette capricieuse. S’il avait du mal à réussir du premier coup un Nox, il se voyait mal réussir le sortilège du patronus dans cet état. « Expecto Patronum ! » Une gazelle bondit de la baguette de Mila. Et maintenant, elle s’attendait à ce que Hope et Maddox fassent de même. Le garçon sortit de sa poche sa baguette, avec sa main libre. Hors de question de lâcher Hope. Un souvenir heureux… un souvenir heureux… ces derniers temps, il n’en avait pas. Alors il pensa à la journée qu’il avait passé avec Hope au parc d’attraction. Ce jour-là, il était heureux. Maddox leva sa baguette vers le plafond, mais sa main tremblait. « Expecto Patronum ! » Lança-t-il alors en pensant à ce souvenir. Mais comme il en avait peur, rien ne se passa. Parce que sa baguette lui jouait des tours. Parce qu’en réalité, sa magie était détraquée, parce qu’il était malade mais ne le savait pas encore. Il avait honte de rater un sort face à ses camarades, lui qui était normalement un bon élève et qui avait déjà fait jaillir de sa baguette un labrador argenté. Cette fois, rien. Il baissa lentement sa baguette, frustré. Il avait envie de disparaître.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
if not now...
then when?
Revenir en haut Aller en bas
Moïra de La Rivière
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année de Politique Magique, à Serdaigle.
Célébrité : Emma Watson.
Pseudo : Champifeuille, Champi. Âge : 26 Parchemins : 274 Gallions : 129 Date d'inscription : 03/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/12  (0/12)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1561-moira-mes-desirs-font-desordre http://www.mumblemumps.com/t1572-moira-moins-sage-que-mon-image http://www.mumblemumps.com/t1603-moira-lettres-de-noblesse http://www.mumblemumps.com/t2069-journal-d-un-champignon


« C'est probablement notre imagination, rien de ce qui se passe ici ne doit être réel. Vous en pensez quoi ? » La jeune Serdaigle hocha la tête. Évidemment, que c’était une illusion. Mais une illusion très convaincante. Cet endroit ne s’appelait pas la salle détraquée pour rien, après tout. C’était aussi la raison pour laquelle son patronus, qui flottait paresseusement autour d’elle, ne lui procurait pas l’habituelle sensation de bien-être qu’elle ressentait généralement en le regardant. Si seulement les autres pouvaient faire autre chose que parler en regardant bêtement son cygne éthéré, comme, je ne sais pas, trouver la solution, ou s’atteler à le faire ! Ce n’était pas en tremblant inutilement qu’ils y arriveraient !

« Tout ça c'est une invention de la salle pour nous torturer, il n'y a pas de détraqueur mais si on produit tous un patronus peut être que leur magie combinée annulera le sort. » Moïra tourna la tête vers Mila. Enfin. Enfin quelqu’un qui proposait une solution viable. Joignant le geste à la parole, Mila lança le sort, et quelques secondes plus tard, une gazelle rejoignit le cygne en bondissant autour d’eux. Le patronus de Mila était donc une gazelle. Intéressant, elle l’ignorait totalement. Maddox, bravement, tenta d’en faire de même. Mais sa voix n’était pas assez assurée, tendue par la peur des détraqueurs inexistants, et sa baguette ne produisit que quelques étincelles sans que nul animal fantôme n’en sorte, toutefois. La française retint un soupir agacé. Bien évidemment. Que pouvait-elle attendre de mieux de la part d’un né-moldu, de toute manière ?

« Ce n’est pas grave, Maddox. » Sa voix resta douce et compréhensive, masquant ses pensées au reste du groupe. « Ton souvenir heureux ne devait pas être assez fort, c’est tout. Tu n’en as pas de plus heureux ? Comme… Des vacances passées chez un ami ? Ou la première fois que tu as fait apparaître un patronus corporel ? »

Elle lui sourit avec sympathie, comme si elle ne cherchait qu’à l’aider. En réalité, elle voulait juste sauver sa peau, et quatre patronus valaient mieux que deux. Surtout qu’ils risquaient d’être coincés ici pendant un bon moment, apparemment. Mais pourquoi ? Pour quelle raison ? Pourquoi ce tableau stupide avait-il décidé de les envoyer ici, spécifiquement ici, parmi toutes les salles de Poudlard ? Du groupe, elle était la seule à ne pas être originaire de Poudlard, aussi se tourna-t-elle vers les autres pour le cas où ils pourraient répondre à ses questions.

« Si le chevalier nous a envoyés ici, ce doit être pour une bonne raison. Quand on aura tous notre patronus, on devrait peut-être se séparer et fouiller la salle, pour trouver le parchemin, ou un indice sur sa localisation. Qu’en pensez-vous ? »

_________________

we are one
We are one, you and I, we are like the earth and sky, one family under the sun, all the wisdom to lead, all the courage that you need, you will find when you see, we are one.
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1297 Gallions : 414 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Quête des serdaigle
Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
Je ressens un réel sentiment de panique qui gagne Maddox et cela m'inquiète car je sais combien ce qui se passe trouve écho avec les événements qu'il a vécu à Azkaban. Je peux deviner la peur et l'angoisse qui prennent de plus en plus d'envergure et venir comprimer sa poitrine effaçant au passage tout sentiment de bonheur ou toute conscience qu'ensemble, leur petit groupe va traverser cela sans dommages. Je resserre ma prise sur la main de Maddox en espérant lui apporter un peu de chaleur, lui permettre de se focaliser sur cette sensation pour ne pas se laisser happer par les souvenirs sombres. J'ai moi-même un peu de mal et éprouve la sensation de me noyer tant le désespoir grignotait petit à petit mon cœur et mes espérances. J'inspire profondément gardant mes pensées troublées pour moi offrant un sourire doux et apaisant à Maddox. Je perçois soudain le regard de Mila sur nous avec plus de conscience et je devine dans son attitude sa peine de ne pas pouvoir venir montrer son soutien, son envie de s'approcher qui se fane à la seconde où ses yeux se sont posés sur nos deux mains enlacées. Je ressens comme un élan de compassion surtout en me rendant compte de la façon dont elle tente de le rassurer par la suite. Reste-t-il une chance à leur amitié? L'avenir le dire probablement.

Mais si au début, j'ai l'impression que tout se passe avec une certaine lenteur, tout semble soudain s'accélérer. J'ai à peine le temps de méditer les mots de Mila et de pouvoir me concentrer sur la difficulté de Maddox à créer un patronus que je me sens forcée de m'essayer à mon tour. Trouver un souvenir heureux? Je cherche dans mon esprit avant d'en trouver un espérant qu'il soit assez fort. Je pense à la joie éprouvée à chaque lettre reçue cet été qui ravivait les couleurs dans mon monde en noir et blanc. Et alors, je lève ma baguette et la voix un peu tremblante, je me lance « Expecto Patronum ». Une légère volute s'échappe mais elle se disperse dans l'air avant d'avoir pu prendre forme. Je cherche un autre souvenir plus fort : un premier baiser, une joie enfantine, mes résultats aux BUSES, etc. Mais chaque tentative semble avoir du mal à aboutir. Je finis par penser que je suis devenue une calamité en magie quand enfin se dessine le corbeau qui survole notre petit groupe et je pousse un soupir.

« Tu vois à force d'acharnement, rien n'est impossible. Mais c'est normal que tu aies du mal après... ce qui s'est passé. Ne t'en fais pas chaton. »

Un petit surnom ça rassure toujours et il est venu spontanément. Je regarde ensuite Moïra hochant la tête à l'affirmative. J'ai soudainement chaud, comme si l'air se réchauffait alors que la sensation de désespoir s'estompe. Je trouve l'air lourd et presque irrespirable mais cette pièce semble vouloir nous réserver de multiples surprises. J'ai beaucoup trop chaud. Je ne lâche pas la main de Maddox.

« On devrait quand même rester en équipe de deux. Mais dépêchons-nous de trouver. Je suis certaine qu'il doit y avoir quelque chose quelque part par ici ou alors ce serait une blague de très mauvais goût. Je n'aime pas la sensation oppressante de cette pièce, faut qu'on sorte le plus rapidement possible... »

J'aurais plus envie de chercher une porte de sortie qu'un objet dissimulé mais je n'ose pas la formuler à voix haute prenant sur moi. Je me dis que ça doit être l'angoisse qui fait que je me sens si mal et je lance un regard autour alors que soudainement, je trouve que ça prend un niveau supérieur et je tousse comme si l'air était saturé de particules incandescentes. Ça sent comme le souffre et le bois brûlé mais je ne vois rien d'anormal autour de moi.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Mila V. Silaïeva
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle, deuxième année de GISIS en Zoomagie, préfète & membre des clubs d'astronomie et du 2ACM
Célébrité : Lily Collins
Pseudo : Barling Âge : 25 Parchemins : 1371 Gallions : 1428 Date d'inscription : 12/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/100  (0/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t400-mila-it-s-always-darkest- http://www.mumblemumps.com/t1385-mila-you-know-what-they-say-about-hope http://www.mumblemumps.com/t1390-mila-hibouxbox http://www.mumblemumps.com/t2088-journal-de-mila

Quête des serdaigle
Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
Mila n'aurait su dire si l'apparition de son patronus avait réellement un effet sur le sort de la salle ou si sa vision agissait simplement comme un baume sur elle, mais depuis qu'elle avait lancé le sortilège les sensations de froid et de désespoir avaient reflué, la laissant enfin réfléchir correctement. Elle s'était toujours étonné de voir que son patronus prenait la forme d'un animal si exotique, mais elle n'avait jamais pris le temps de creuser plus la question. Elle note mentalement d'y consacrer un peu de temps dans le futur. Si Moïra et elle n'avaient pas eu de difficultés à produire leurs patronus, ce ne fut pas le cas de Maddox dont le sort resta sans résultat. Peinée par l'échec du Serdaigle, la préfète lui adressa un regard compréhensif. Elle aurait voulu lui dire que ce n'était pas grave, qu'en situation de stress, il n'était pas simple de produire un tel sortilège et que vu les souvenirs que Maddox avait avec les détraqueurs son échec n'avait rien de honteux. Si elle avait pu, elle lui aurait dit que ce sort ne mesurait en rien sa valeur. Mais elle n'en eut pas l'occasion, Moïra, puis Hope, lui adressèrent toutes les deux des paroles d'encouragement. Luttant contre un sentiment d'exclusion qu'elle savait futile, Mila lui adressa un sourire encourageant, elle croyait en lui et elle espérait qu'il saurait le lire dans son expression. Elle aurait voulu faire plus, mais vu la situation et surtout l'état actuel de leur relation, c'était sûrement ce qu'elle pouvait faire de mieux. L'apparition du patronus de Hope, un corbeau, détourna l'attention de la préfète. Sous l'effet combiné des trois patronus, le sortilège de la Salle semblait perdre en puissance. L'étau qui serrait le cœur de la Serdaigle disparu lentement et les tremblements qui agitaient ses membres cessèrent. Peu à peu, elle retrouvait ses moyens et une douce chaleur l'envahissait.

Tout en lançant un coup d’œil aux trois patronus qui évoluaient dans la Salle, Mila écouta avec attention les suggestions de Moïra et de Hope. Si elle était d'accord sur le fait qu'ils ne pouvaient pas rester là à subir les effets de la salle sans rien faire, elle était plus perplexe quant à ce qu'ils devaient chercher. Moïra avait l'air persuadé de pouvoir trouver un indice sur leur quête dans la Salle, mais la préfète en était moins sûre, les consignes du Chevalier du Catogan étaient plutôt claires et a aucun moment, il ne leur avait dit de chercher un indice dans la salle. En fait, il leur avait précisé que c'était seulement s'ils réussissaient à passer une heure dans la salle qu'il leur indiquerait où trouver un nouveau morceau de parchemin. Néanmoins, elle comprenait le besoin des autres de suivre un but, elle-même supportait mal l'idée de rester sans rien faire dans la Salle. Subir ses effets sans chercher à les stopper était difficile à accepter pour elle. « Je ne suis pas sûre que le Chevalier avait une autre motivation que celle de nous voir nous débattre contre les sorts de la Salle. Il est assez tordu pour ça. Si on en croit ses consignes, on doit simplement tenir dans la salle pendant une heure et ensuite, il nous donnera un indice sur l'emplacement sur prochain parchemin. » Expliqua-t-elle calmement. Elle espérait que ses camarades suivraient son raisonnement et ne se vexeraient pas de la voir les contredire. Ce n'était pas le moment de provoquer des tensions, ils devaient rester soudés. Elle passa une main dans ses cheveux avant de les attacher d'un coup de baguette, elle avait de plus en plus chaud, comme si l'air s'épaississait. « Il n'y a peut-être pas d'indice sur l'emplacement du parchemin par ici, mais on pourrait peut-être trouver une formule ou un mécanisme pour calmer la Salle. Ça devient irrespirable par ici. » Reprit-elle d'une voix légèrement étranglée. Près d'elle Hope toussa et Mila comprit que ce n'était pas qu'une impression, la Salle n'avait de toute évidence par apprécier de les voir contrer son premier sort et avait trouvé une nouvelle manière de les tester. D'un geste, la Serdaigle fit disparaitre son patronus, désormais inutile, et cacha son nez dans l'encolure de son pull en espérant pouvoir respirer mieux de cette manière.

Se tournant vers Moïra, qu'elle devinait être son binôme vu que la main de Hope se trouvait toujours dans celle de Maddox, pour examiner les meubles les plus proches, la préfète fut prise d'un vertige et dû s'accrocher à la bibliothèque la plus proche pour ne pas chuter. L'air était devenu lourd, comme si un feu brûlait dans un coin, mais il n'y avait pas l'ombre d'une flamme en vue. Chercher un indice pour stopper la Salle allait devenir difficile dans ces conditions. « D'ailleurs quelqu'un sait depuis combien de temps on est là ? Je n'ai pas de montre. » Combien de temps s'était déroulé depuis leur entrée dans la Salle ? Dix minutes ? Une demi-heure ? Mila n'en avait pas la moindre idée et sans fenêtre pour estimer la course du soleil, il était difficile de deviner l'heure qu'il était. D'autant plus que la Salle Détraquée avait peut-être sa propre mesure du temps. Mila se rassura en se disant que la porte de sortie réapparaîtrait certainement une fois l'heure écoulée, mais au fonds, il s'agissait d'une supposition et elle espérait être dans le vrai.

Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
NOT GOOD ENOUGH.


RAVENCLAW PRIDE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 26 Parchemins : 1122 Gallions : 1343 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette

Quête des serdaigle
Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
Humilié de ne pas avoir réussi à jeter un sort aussi simple, alors que ses camarades y étaient arrivées sans problème, Maddox eut mal au cœur. Le Serdaigle avait cette fois à peine réussi à sortir quelques étincelles. « Ce n’est pas grave, Maddox. » Tenta de le rassurer Moïra. Dans cette pièce, le né moldu n’aurait pas pensé qu’elle aurait été la première à lui dire ces mots, mais c’était déjà la deuxième fois depuis leur arrivée qu’elle essayait de le conforter. « Ton souvenir heureux ne devait pas être assez fort, c’est tout. Tu n’en as pas de plus heureux ? Comme… Des vacances passées chez un ami ? Ou la première fois que tu as fait apparaître un patronus corporel ? » Maddox regarda Hope. Avait-il depuis sa sortie de prison des souvenirs plus heureux que ceux qu’il avait passé à ses côtés ? Depuis Azkaban, il avait l’impression que tous ses souvenirs heureux avaient disparu et n’étaient jamais revenus. Tout de suite, il avait du mal à se rappeler. « Si le chevalier nous a envoyés ici, ce doit être pour une bonne raison. Quand on aura tous notre patronus, on devrait peut-être se séparer et fouiller la salle, pour trouver le parchemin, ou un indice sur sa localisation. Qu’en pensez-vous ? » Dit Moïra aux autres. Le brun doutait qu’il y ait vraiment quelque chose à trouver dans cette salle. Il ne se sentait pas vraiment en mesure de chercher non plus. « Expecto Patronum. » Maddox releva la tête vers Hope. Elle non plus ne réussit pas du premier coup, mais elle n’abandonne pas et recommence jusqu’à arriver à faire sortir son animal. « Tu vois à force d'acharnement, rien n'est impossible. Mais c'est normal que tu aies du mal après... ce qui s'est passé. Ne t'en fais pas chaton. » Il sourit doucement à la jeune fille. Il tourna les yeux vers Mila et croisa son regard. Il aurait aimé qu’elle parle à ce moment-là. C’était elle, sa meilleure amie, celle qui le connaissait mieux que personne, celle qui aurait pu l’aider à retrouver ses souvenirs heureux. Mais elle ne dit rien. Elle se contenta de lui sourire.

« On devrait quand même rester en équipe de deux. Mais dépêchons-nous de trouver. Je suis certaine qu'il doit y avoir quelque chose quelque part par ici ou alors ce serait une blague de très mauvais goût. Je n'aime pas la sensation oppressante de cette pièce, faut qu'on sorte le plus rapidement possible... » Maddox hocha la tête, lui aussi avec chaud, mais il croyait que c’était dû à sa frustration. En fait, il aurait dû se méfier qu’en passant du froid au chaud, ça ne pouvait pas venir que de lui. « Je ne suis pas sûre que le Chevalier avait une autre motivation que celle de nous voir nous débattre contre les sorts de la Salle. Il est assez tordu pour ça. Si on en croit ses consignes, on doit simplement tenir dans la salle pendant une heure et ensuite, il nous donnera un indice sur l'emplacement sur prochain parchemin. » Le Serdaigle, toujours silencieux, hocha la tête. Il avait compris comme Mila. « Il n'y a peut-être pas d'indice sur l'emplacement du parchemin par ici, mais on pourrait peut-être trouver une formule ou un mécanisme pour calmer la Salle. Ça devient irrespirable par ici. » Irrespirable, c’était en effet le mot. Tout le monde se mit plus ou moins à tousser. Maddox se débarrassa de sa cape de sorcier et desserra la cravate de son uniforme. Quand il vit Mila vaciller et s’accrocher à la bibliothèque, il comprit tout de suite que quelque chose n’allait pas chez sa meilleure amie. De sa main libre, il plaça sa manche devant son nez afin de respirer un peu à travers le tissu. Il hésita à aller vers Mila. « D'ailleurs quelqu'un sait depuis combien de temps on est là ? Je n'ai pas de montre. » Maddox non plus. Finalement, il entraîna Hope avec lui vers Mila, et posa sa main libre sur l’épaule de sa meilleure amie pour qu’elle se baisse avec eux. Il dit : « L’air est plus respirable près du sol. » D’un geste, il invita aussi Moïra à se baisser. « Est-ce que ça va ? » Demanda-t-il doucement à Mila, inquiet. Il ajouta, à l’adresse de tout le monde : « On devrait peut-être lancer un Meteorribilis ? » Ce sort permettait de faire tomber la pluie, et peut-être avec la pluie, la fumée ? L’air serait plus respirable, mais ils seraient trempés. En tout cas, après l’échec du patronus, ce n’était pas lui qui allait tenter de jeter le sortilège.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
if not now...
then when?
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1297 Gallions : 414 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Quête des serdaigle
Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
Tout semble aller à la fois à une vitesse effrayante ou au contraire à une lenteur effroyable, je ne saurais vraiment le dire. J'ai totalement perdu la notion du temps alors que je me sens toujours un peu étourdie par la sensation des Détraqueurs qui aspirent tout bonheur. Je n'arrive pas à retrouver une simple lueur d'optimisme et me dire que nous sommes bientôt à la fin de cette heure de malheur. Je me sens oppressée au niveau de la poitrine mais rien ne semble bouger dans la salle. Je me demande qui cela amuse de nous faire vivre un tel moment? C'est vraiment un jeu assez pervers quand on y repense et la vie de peinture doit être mortellement ennuyeuse pour qu'il puisse s'adonner à de telles mises en scènes. Je lutte contre un sentiment de panique alors que je peine de plus en plus à respirer. Je mets ma main devant ma bouche et je me rends compte que la seule chose qui m'aide à ne pas taper frénétiquement le mur pour qu'une stupide porte apparaisse c'est la main de Maddox dans la mienne. Je ne me soucie plus que modérément que nous tenions notre heure complète tant qu'on sort ici. Je ne peux que me ranger à l'avis de Mila et Maddox.

« Je crois en effet que le Chevalier  se joue de nous. Il veut juste pimenter sa petite existence. Mais on peut toujours trouver quelque chose d'intéressant puis s'occuper nous aidera à ne pas virer fou. »

Je rigole un peu mais je suis Maddox qui rejoint Mila. Je regarde Moïra alors que nous sommes presque tous au sol. Je ne peux que constater combien Maddox est toujours attaché à sa meilleure amie et leur querelle me serre le cœur car c'est dommage de s'éloigner des personnes qui nous tiennent à cœur. Je regarde Mila et demande doucement « Tu as besoin de quelque chose? » Je ne voudrais pas la voir perdre connaissance car ce serait un peu compliqué. Je pèse le pour et le contre à la suggestion de mon ami et me mordille la lèvre de nervosité mais ça se tient. Je ne réfléchis pas plus avant de prononcer le sort espérant sincèrement que cette fois ma magie se plie à ma volonté sans rechigner. « Meteorribilis » Je pousse un soupir de soulagement mais nous voilà tous très rapidement détrempés alors que la pluie est froide et semble glacer mon corps jusque sur les os. Je grelotte rapidement avant de réaliser que je porte ma montre à mon poignet et pousse un petit cri de joie. « Il ne nous reste qu'une dizaine de minutes à tenir, enfin approximativement car je n'ai pas regardé avec précision en rentrant ici. »
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Moïra de La Rivière
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année de Politique Magique, à Serdaigle.
Célébrité : Emma Watson.
Pseudo : Champifeuille, Champi. Âge : 26 Parchemins : 274 Gallions : 129 Date d'inscription : 03/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/12  (0/12)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1561-moira-mes-desirs-font-desordre http://www.mumblemumps.com/t1572-moira-moins-sage-que-mon-image http://www.mumblemumps.com/t1603-moira-lettres-de-noblesse http://www.mumblemumps.com/t2069-journal-d-un-champignon


Depuis combien de temps étaient-ils ici ? Moïra n’en avait aucune idée, mais elle commençait à détester singulièrement cet endroit. Pas juste cette pièce, mais le château dans son entièreté. Les trois autres Serdaigle ne semblaient pas gênés par ce qu’il se passait, et elle avait l’impression d’être la seule à trouver inqualifiable qu’un vulgaire tableau se permette de se jouer d’eux en les enfermant dans cette maudite pièce détraquée et dangereuse. Ils n’eurent pas le loisir d’en discuter cependant, puisque l’air commença à se faire irrespirable. Elle allait proposer qu’ils s’allongent, l’air étant toujours plus frais près du sol, mais Maddox lui vola la parole. Sans s’en émouvoir, elle se baissa avec les autres, ne tenant pas à mourir intoxiquée avant d’avoir pu parfaire certaines de ses ambitions. « Meteoribilis ! » Elle fut doublée par Hope. Ne se laissant pas émouvoir, elle se mit au travail, et la baguette serrée dans sa main se leva vers le haut tandis qu’elle traçait savamment le sortilège de création d’eau, en se concentrant sur la quantité voulue. Pas de quoi les noyer, mais juste de quoi faire tomber la température pour rendre l’air plus respirable.

« Aguamenti ! »

De sa baguette jaillit une fontaine d’eau, qui s’éleva vers le plafond avant de retomber en une pluie fine, qui rafraîchit considérablement l’air, leur permettant de respirer sans risques mais les glaçant jusqu’aux os. Ca, plus le sortilège d'Hope, leur permit de respirer avec plus de facilités sans avoir l'impression d'être coincée dans un incendie. D'un mouvement de baguette, la française mit fin à son sortilège, et se tourna vers le groupe pour proposer quelque chose, quand dans un cri, Hope posa les yeux sur la montre à son poignet, pleine d’espoir. « Il ne nous reste qu'une dizaine de minutes à tenir, enfin approximativement car je n'ai pas regardé avec précision en rentrant ici. » Par réflexe, Moïra baissa les yeux sur sa propre montre en or, offerte par ses parents le jour de sa majorité. Elle fronça les sourcils en baissant le bras.

« Je n’ai pas regardé non plus, mais vu l’heure à laquelle le jeune Serdaigle a déboulé dans la salle commune, et vu l’heure qu’il est… J’estime qu’il nous reste dix à quinze minutes, grand maximum. »

Avaient-ils vraiment passé toute une heure à tenter de faire apparaître un patronus et une fontaine d’eau ? La salle détraquée jouait-elle leur perception du temps, en plus de jouer avec leurs sens et leurs nerfs ? Par Merlin, elle détestait vraiment beaucoup cette école.

« Alors le chevalier aurait fait ça pour s’amuser ? C’est étonnant. Il ne serait jamais venu à l’esprit des tableaux de Beauxbâtons d’agir de la sorte. Ils sont tous comme ça, ou c’est juste lui ? »

Malgré son agacement, la française resta affable. Il aurait été mauvais pour son image qu’ils commencent à croire qu’elle détestait cette école, aussi fit-elle passer ça sous une question curieuse, que n’importe quel étranger était en droit de se poser.

HRP - Désolée pour le retard ;A;

_________________

we are one
We are one, you and I, we are like the earth and sky, one family under the sun, all the wisdom to lead, all the courage that you need, you will find when you see, we are one.
Revenir en haut Aller en bas
Mila V. Silaïeva
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle, deuxième année de GISIS en Zoomagie, préfète & membre des clubs d'astronomie et du 2ACM
Célébrité : Lily Collins
Pseudo : Barling Âge : 25 Parchemins : 1371 Gallions : 1428 Date d'inscription : 12/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/100  (0/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t400-mila-it-s-always-darkest- http://www.mumblemumps.com/t1385-mila-you-know-what-they-say-about-hope http://www.mumblemumps.com/t1390-mila-hibouxbox http://www.mumblemumps.com/t2088-journal-de-mila

Quête des serdaigle
Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
En d'autres circonstances, Mila aurait pu apprécier la force de caractère dont ses camarades et elle-même faisaient preuve face aux tours de la Salle détraquée. Ils n'étaient pas des Gryffondors mais ils se montraient tout aussi braves face aux embûches que la pièce mettait sur leur chemin. Il y avait un côté satisfaisant à voir qu'ils ne se laissaient pas abattre par les sortilèges de la salle et qu'ils allaient pouvoir clouer le bec au chevalier. Mais pour le moment, Mila était trop occupée à tenter de respirer correctement pour s'en enorgueillir. Après le désespoir des faux détraqueurs, la Salle semblait avoir brutalement changé d'opinion pour tenter de les étouffer. Du coin de l’œil, la préfète pouvait voir ses camarades lutter contre les effets de la magie. Elle aurait voulu pointer sa baguette vers le plafond pour tenter d'annuler les effets du sort, mais, prise de vertiges à cause du manque d'air pur, elle était incapable de réfléchir correctement. Le comble pour une Serdaigle. Elle espérait sincèrement que l'heure obligatoire donnée par le Chevalier toucherait bientôt à sa fin, car elle ignorait combien de temps elle pourrait encore tenir et combien de sales coups de la pièce elle pourrait encore encaisser. Elle fut surprise, mais aussi rassurée, de sentir la main de Maddox se poser sur son épaule. Avec un hochement de tête, elle suivit le conseil du Serdaigle et s’accroupit à ses côtés, retrouvant Hope par la même occasion. L'air était effectivement plus respirable près du sol et la préfète fut soulagée de sentir la sensation d'étouffement s'amenuiser. L'inquiétude dont les deux Serdaigles faisaient preuve à son égard la toucha sincèrement et elle leur adressa un long regard reconnaissant. Leur présence à ses côtés et leur sollicitude lui prouvèrent qu'elle n'était peut-être pas aussi seule qu'elle avait pu le penser, cette idée lui réchauffa le cœur. Malgré la gêne causée par l'état de leur relation, Maddox semblait toujours tenir à elle ce qui la rassura quant à l'évolution de leur amitié. « Ça va aller, j'ai juste besoin de respirer un peu d'air frais. » Répondit-elle en tentant de leur adresser un sourire rassurant, ce qu'elle réussi plus ou moins. « Merci. » Reprit-elle doucement après une légère pause. Et ce n'était pas seulement pour l'aide que Maddox lui avait apportée qu'elle les remerciait.

Même si elle commençait à se sentir mieux, Mila fut soulagée de voir Hope et Moïra suivre la proposition de Maddox et prendre les choses en main. Elle observa ses camarades pointer successivement leurs baguettes au plafond et provoquer une fine pluie. Son effet fut presque instantané, l'atmosphère irrespirable s'assainit considérablement, ce qui permit aux Serdaigles de se relever sans crainte. Le revers de la médaille était que désormais, ils étaient tous trempés jusqu'aux os et grelottant. Mila hésita à utiliser sa baguette pour créer un feu qui les réchaufferait, mais elle avait peur que la Salle ne réagisse à son sort et le retourne contre eux. Manquer de s'étouffer lui avait suffit, elle n'avait aucune envie de finir brûlée aussi choisit-elle de ne pas agir. Elle espérait simplement que dans le pire des cas, elle finirait avec un simple rhume, et non pas en hypothermie. Les déclarations d'Hope et Moïra lui redonnèrent espoir, il leur restait entre dix minutes et un quart d'heure à tenir dans la Salle. Elle s'en étonna d'abord, elle avait l'impression d'être entrée dans la Salle détraquée seulement quelques minutes plus tôt, mais elle choisit de ne pas se focaliser sur ce point, encore une fois la Salle jouait avec eux. Le Chevalier du Catogan devait bien rire du tour qu'il leur jouait. Mila prit une profonde inspiration et serra ses bras autour d'elle dans une veine tentative de se réchauffer. Ils pouvaient le faire, ensemble, ils pouvaient aller jusqu'au bout et obtenir l'indice du Chevalier.

« Alors le chevalier aurait fait ça pour s’amuser ? C’est étonnant. Il ne serait jamais venu à l’esprit des tableaux de Beauxbâtons d’agir de la sorte. Ils sont tous comme ça, ou c’est juste lui ? » La voix de Moïra fit sortir la préfète de ses pensées. Elle s'étonna d'abord de ses questions avant de réaliser qu'en tant qu'élève étrangère la Française n'était sûrement pas habituée au comportement parfois fantasque des tableaux. Depuis le temps qu'elle était là, Mila ne s'en rendait même plus compte, trop habituée à côtoyer les peintures au quotidien. Les choses étaient sûrement différentes en France, Beaubâtons jouissait d'une image raffinée, il était difficile d'imaginer des tableaux n'en faire qu'à leur tête. Cependant, les questions de la bleue étaient légitimes et elle semblait sur la bonne voie. Si beaucoup de tableaux étaient particuliers, le Chevalier du Catogan, lui, rentrait dans une toute autre catégorie. Mila adressa un petit sourire à celle qu'elle espérait encore pouvoir compter parmi ses amis. « Le Chevalier du Catogan est, hum, spécial, on va dire. Pour lui nous envoyer ici, c'est sûrement une manière de se divertir tout en nous permettant de prouver notre bravoure. C'est un chevalier du moyen-âge mort d'ennui, sa vision des choses est un peu tordue. » Expliqua-t-elle en jetant un regard à Maddox et Hope pour voir s'ils étaient d'accord avec elle. « Mais je crois que c'est le seul tableau dans le genre, certains sont assez particuliers mais pas mauvais. » Conclut-elle avec un haussement d'épaule quelque peu fataliste. Elle n'avait jamais considéré le comportement des tableaux comme dangereux aussi ne s'était-elle jamais penchée sur ce genre de questionnement. Mais elle était bien contente que cela lui permette d'oublier un peu les effets de la Salle détraquée.

Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
NOT GOOD ENOUGH.


RAVENCLAW PRIDE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 26 Parchemins : 1122 Gallions : 1343 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette

Quête des serdaigle
Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit
« Je crois en effet que le Chevalier se joue de nous. Il veut juste pimenter sa petite existence. Mais on peut toujours trouver quelque chose d'intéressant, puis s'occuper nous aidera à ne pas virer fou. » Occupé ou pas, le Serdaigle était déjà en train de devenir fou. Il essayait de s’accrocher à ce qu’il pouvait. Et pour l’instant, c’était les trois autres personnes qui se trouvaient dans cette pièce avec lui. Mila ne semblait pas aller bien du tout et il était inquiet pour elle. « Tu as besoin de quelque chose ? » Demanda Hope à sa meilleure amie. Il était content qu’elle s’inquiète pour elle aussi. Il ne voulait pas qu’à cause de ce qu’il avait pu dire sur Mila, Hope ait un avis négatif sur elle. Mila était une fille merveilleuse. Il le savait au fond. Il lui fallait encore un peu de temps pour que leur amitié retrouve les mêmes éclats qu’au début. « Ça va aller, j'ai juste besoin de respirer un peu d'air frais. Merci. » Maddox fut un peu rassuré par ses mots. Et d’autant plus déterminé à sortir. Ils avaient tous besoin de respirer de l’air frais. Quelques instants plus tard, Hope suivit son conseil et lança un premier sort pour tenter de rafraîchir l’atmosphère : « Meteorribilis. » La pluie se mit à tomber. « Aguamenti ! » Grâce à Hope et Moïra, l’air devint rapidement plus respirable. Maddox avait froid, mais il était soulagé. Il regarda Mila, elle semblait aller un peu mieux. « Il ne nous reste qu'une dizaine de minutes à tenir, enfin approximativement car je n'ai pas regardé avec précision en rentrant ici. » C’était une bonne nouvelle. Maddox n’avait qu’une envie : sortir de cette pièce. Tout le monde sembla accueillir la nouvelle avec joie. Une fois qu’ils sortiraient, Maddox se promit de ne jamais plus remettre les pieds dans la salle détraquée. « Je n’ai pas regardé non plus, mais vu l’heure à laquelle le jeune Serdaigle a déboulé dans la salle commune, et vu l’heure qu’il est… J’estime qu’il nous reste dix à quinze minutes, grand maximum. » Lui n’avait pas de montre, mais il les croyait. Il espérait même qu’il ne reste que cinq minutes. Comment sauraient-ils qu’ils avaient passé assez de temps dans la salle ? Il fallait qu’ils se montrent patients. Ils n’étaient pas à Serdaigle pour rien, heureusement.

« Alors le chevalier aurait fait ça pour s’amuser ? C’est étonnant. Il ne serait jamais venu à l’esprit des tableaux de Beauxbâtons d’agir de la sorte. Ils sont tous comme ça, ou c’est juste lui ? » Maddox n’avait jamais discuté avec ce tableau. A vrai dire, en tant que né moldu, il n’avait jamais vraiment aimé l’idée de tableaux parlants. Il en avait un peu peur et les évitait. Quand l’un d’eux lui parlait, il faisait souvent semblant de ne pas l’entendre et préférait fuir. « Le Chevalier du Catogan est, hum, spécial, on va dire. Pour lui nous envoyer ici, c'est sûrement une manière de se divertir tout en nous permettant de prouver notre bravoure. C'est un chevalier du moyen-âge mort d'ennui, sa vision des choses est un peu tordue. » Au lieu de prouver leur bravoure, il n’aurait pas pu tester d’autres choses ? Maddox haussa les épaules parce qu’il ne savait pas tellement s’il était le seul tableau à avoir des idées aussi tordues ou pas. Mila était mieux placée que lui pour le savoir. Il regarda Hope aussi. Peut-être qu’elle aussi en savait plus. Toujours silencieux, il grelotait dans son coin en écoutant les filles parler. « Mais je crois que c'est le seul tableau dans le genre, certains sont assez particuliers mais pas mauvais. » Heureusement qu’ils n’étaient pas tous comme lui alors. S’ils avaient vraiment été mauvais, Maddox l’aurait remarqué au bout de temps d’années au château. Il s’exclama : « Peut-être qu’il pourrait faire équipe avec Peeves. » Combien de fois cet esprit frappeur avait-il pu embêter Maddox au fil des années ? Et même très récemment, quand il l’avait enfermé dans une pièce avec Philomène. Quelques minutes plus tard, Maddox remarqua quelque chose qui ne semblait pas être là avant. Il se leva, comme l’air n’était plus saturé, et pointa l’endroit du doigt. « On dirait qu’une porte est en train d’apparaître... Vous croyez qu’il est l’heure de sortir ? » La porte semblait lentement se former, peut-être qu’elle se dévoilerait entièrement dans une minute ou deux. Il se mit à espérer que leurs ennuis étaient terminés. Il sourit doucement à ses camarades. Enfin, ils allaient peut-être être libres.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
if not now...
then when?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Quête des serdaigle - La salle détraquée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche de la salle commune des Serdaigle
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» MATCH #1 SERDAIGLE vs POUFSOUFFLE
» Salle d'opération section civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: seventh floor :: Salle Détraquée-
Sauter vers: