Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Learning to trust ~ Maddka

Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 9ème année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 1065 Gallions : 638 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Learning to Trust
~ Maddka ~


I
 nstallé sur son lit, les bras replier derrière sa tête, Dimka avait les yeux rivés sur le bois du plafond de son lit baldaquin... Non il ne l'admirait pas, il était simplement plongé dans ses pensées. N'importe qui aurait pu entrer dans la chambre, il n'aurait probablement rien entendu, rien vue. C’était le week-end, il n'avait donc pas court et il ne voyait pas vraiment l'intérêt de sortir puisqu'à présent personne ne pouvait aller où que ce soit sans la présence du personnel de Poudlard... Dimka se disait que le destin se foutait bien de sa gueule, ses parents étaient enfermés à Azkaban et lui était enfermé ici... Où était la différence au final ? Car c'était ainsi qu'il se sentait, prisonnier, enfermé comme un lion en cage... Etait-ce le destin des Dimitrov ? devaient-il tous finir enfermer quelque part ? C'était plutôt bien réussi en un seul en droit ils en tenaient six de captif... Le regard de Dimka dérivait finalement, se relevant sur son lit, ce dernier tombait sur le lit de Maddox qui se trouvait pas si loin du sien, la nuit qu'ils avaient passés ensemble hantait son esprit, rien ne s'était passé entre eux, pourtant les choses avaient changé. Un respect était né, Dimka ne le voyait plus réellement comme un né moldu, il appréciait même le jeune garçon, le souci était que ce dernier semblait l'éviter... Tout comme Alcyonne le faisait... A croire que ne pas coucher avec les gens, les faisaient fuir... Il aurait pourtant cru qu'en leur témoignant un minimum de respect cela serait différent...

Dimka était perdu, il ne savait pas vraiment comment agir, il n'était pas le plus douer pour créer des liens en dehors de sa famille... Celui dont il avait été toujours le plus proche était son cousin, ils ne couchaient pas ensemble mais as loin... Sa petite sœur alors ? Oui jamais il ne l'avait touchée et leur lien demeurait intact... C'était la seule à ne pas être souillée et elle acceptait qu'il soit proche d'elle, pourquoi ? Alors que les autres semblaient le repousser ? Trop de question, Dimka réfléchissait depuis bien trop longtemps dans ce dortoir, cela allait lui donner mal à la tête, cet enfermement allait le rendre dingue... Se levant, il n'enfilait pas sa robe de sorcier il ne comptait pas aller bien loin, il était alors en simple jean et une chemise ouverte de quelques boutons sur son torse. En sortant de son dortoir pour rejoindre la salle commune il ne fit pas attention et butait dans quelqu'un il s'excusait sans réfléchir tandis que la jeune fille qu'il avait bousculée le regardait avec des yeux de merlan frit, elle aurait donné n'importe quoi pour un seul geste de sa part... Dimka n'était pas d'humeur, levait les yeux au ciel sans comprendre pourquoi il pouvait être un aimant pour certains et un repoussoir pour d'autre... Sans s'attarder plus que cela sur sa camarade, il lui tournait le dos voyant bien son regard déçu du coin de l'œil.

Il arrivait rapidement dans la salle commune. Il balaya la pièce d'un simple regard... Il repéra une silhouette qu'il connaissait, il hésitait un instant en se rappelant comment il avait été reçu avec Alycone, il se demandait à quoi il allait avoir le droit cette fois...Dimka n'avait pas été aussi direct avec Maddox qu'avec Alcy il se disait qu'avec un peu de chance, cela pourrait se passer mieux, après tous les choses étaient moins compliqués n'est-ce pas ? Le slave s'approchait tandis que l'anglais ne pouvait pas le voir il avançait tel le prédateur qu'il était. Arrivant à sa hauteur il se penchait pour regarder ce qu'il faisait, un livre se trouvait entre les mains de jeune garçon, un léger sourire s'affichait sur le visage de Dimka tandis qu'il se déplaçait enfin et venait se mettre devant son camarade de dortoir. "J'espère au moins que c'est passionnant ?" Demandait-il tandis que le sourire sur son visage sur faisait bien plus taquin dans un premier temps. Sans demander l'autorisation il s'installait face au serdaigle, imposant sa présence sans la moindre gène. Il en avait marre d'être évité sans raison, s'il y avait bien une chose qu'il désirait, c'était qu'on lui rende le respect qu'il pouvait accorder à quelqu'un d'autre...
AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 26 Parchemins : 1123 Gallions : 1343 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette
En ligne

Maddox & Dimka
Learning to trust
C’était le week-end, et puisque les élèves étaient une nouvelle fois enfermés dans leur salle commune, Maddox avait décidé de lire tranquillement dans son coin. Pour une fois, il n’y avait pas trop de bruit dans la salle, il n’avait donc pas à s’enfermer dans son dortoir et évitait ainsi de croiser Dimka. Il s’était installé à l’une des tables de la salle et venait d’ouvrir un livre qu’il avait récemment emprunté à la bibliothèque. Il s’agissait d’un livre de divination, le titre était Prédire l'imprévisible : protégez-vous contre les chocs. En consultant les rayonnages, le titre de ce livre l’avait intrigué. Maddox n’avait jamais réellement aimé cette matière. La divination avait un côté effrayant. Mais avec ses angoisses et son mal-être, il essayait de chercher des solutions où il le pouvait. La divination pouvait-elle être l’une des pistes ? S’il arrivait à prédire ce qui arriverait plus tard, ne serait-il pas plus rassuré ? En tant que né moldu, Madd avait toujours eu du mal à croire qu’on pouvait prédire l’avenir. Il avait commencé à se poser des questions en écoutant Emérence parler. Elle semblait tellement avoir un réel don pour la matière qu’il s’était dit que c’était une piste à envisager. Une fois qu’il commença à lire, il eut du mal à s’arrêter. De temps en temps, il levait la tête pour voir ce qui se passait autour de lui, mais sinon ses yeux restèrent fixés sur les pages du livre. Maddox trouvait le contenu intéressant, mais resta dubitatif face aux méthodes annoncées. N’ayant pas lui-même de don pour la divination, il se demandait si ce livre allait lui être utile. Pouvait-il associer ce qu’il lisait aux rêves qu’il faisait ? Pourrait-il mieux se protéger des chocs occasionnés par ses cauchemars ? Depuis la nuit où il avait discuté avec Dimka, il semblait étrangement dormir plus sereinement. « J'espère au moins que c'est passionnant ? » Dit une voix qui le surprit dans sa lecture et le fit sursauter. Heureusement qu’il était au milieu de la chaise où il serait tombé par terre. Juste au moment où il était en train de penser à la nuit qu’ils avaient passés à dormir dans le même lit.

Face à lui, Dimka affichait un sourire taquin. Maddox le regarda s’asseoir sur la chaise opposée à la sienne sans lui demander son avis. De toute façon, s’il le lui avait demandé, le brun l’aurait sûrement autorisé à prendre place à sa table. Depuis la nuit qu’ils avaient partagée, le brun évitait Dimka comme il savait si bien le faire. Par exemple, le soir, il se dépêchait de s’endormir, ou plutôt de faire semblant de dormir, pour que le Serdaigle ne vienne pas lui parler. Toutefois, comme ils étaient tous enfermés dans la salle commune, le week-end arrivant, Maddox avait senti que la confrontation allait arriver à un moment ou un autre. Pas besoin de don de divination pour cela. « Pas vraiment. » Répondit Maddox en refermant le livre d’un coup et en le posant sur la table. Il ne tenait pas vraiment à ce que Dimka voit ce qu’il était en train de lire. Il imaginait mal Dimka s’intéresser à la divination et n’avait pas envie qu’il se moque de lui. « Tu t’ennuyais ? » Demanda le brun à son camarade, qui ne semblait pas avoir emmené quelque chose à faire et avait l’air d’être là dans le seul but de discuter. Maddox l’observa un instant et ne put s’empêcher de le trouver très beau avec sa chemise ouverte et… le brun détourna le regard avant de sentir la chaleur lui monter aux joues en repensant à leur baiser et au fait qu’ils aient dormi l’un à côté de l’autre. Il se maudit de réagir comme une adolescente. Il avait honte. Il ne voulait pas montrer à Dimka qu’il y pensait toujours. En fait, Maddox aurait mieux fait de ne pas fermer son livre et de faire semblant de continuer à lire. Il joua nerveusement avec ce dernier en faisant glisser ses doigts sur le bord des pages. Madd ne savait pas quoi dire à Dimka. Ce dernier attendait-il quelque chose de son camarade de dortoir ? « Je ne t’ai pas remercié… pour l’autre jour. Mon sommeil semble moins agité depuis. Peut-être que ça m’a fait du bien de discuter avec toi. Alors… merci. » Maddox le remerciait pour avoir discuté avec lui, pas pour ce qui s’était passé ensuite. Ce qui s’était passé par la suite, le baiser et la nuit, il préférait ne pas en parler, surtout entourés d’autres élèves qui pourraient être témoins.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
if not now...
then when?
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 9ème année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 1065 Gallions : 638 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Learning to Trust
~ Maddka ~


D
 imka avait apparemment surpris Maddox bien plus qu'il ne l'aurait cru et le petit sursaut que fit ce dernier au moment où le slave l'avait tiré de sa rêverie faisait légèrement rire le jeune garçon. Dimka n'avait pas attendu sa bénédiction pour s'installer en face de lui, s'imposant plus qu'autre chose... Il remarquait bien le regard légèrement fuyant de son camarade, lui assurant qu'il ne faisait pas des idées et qu'il passait bien son temps à vouloir l'éviter... Pourquoi? Etait-ce un nouveau jeu à Poudlard? Dimka était assez observateur et le fait que l'anglais se mette légèrement à rougir ne passait pas inaperçu, un autre sourire se dessinait alors sur les lèvres du slave, se demandant si ce n'était tout simplement pas le fait qu'ils aient passé la nuit ensemble qui le faisait fuir ainsi, peut-être alors pourrait-il en jouer? Le taquiner, le mettre légèrement dans l'embarras sans nom plus que cela devienne plus gênant que le nécessaire... D'un geste plutôt vif il tendait la main afin de voler l'ouvrage que son camarade semblait lire quelques instants plus tôt, il ne l'ouvrait pas, se contentait seulement d'en apercevoir la couverture et de lire le titre, son regard se posait ensuite dans celui de Maddox...

"Tu avais l'air pourtant bien concentré pour quelqu'un qui ne semblait pas passionné... La divination?" Dimka haussait un sourcil, se demandant ce que l'anglais pouvait bien chercher dans ce livre, son air n'était pas moqueur, il le questionnait seulement par le regard, plus par curiosité qu'autre chose. Il regardait ensuite autour d'eux, ils étaient enfermés dans cet endroit, le week end n'avait plus la même définition d'un coup, Dimka préférait presque les cours plutôt que de rester là à ne rien faire... "Ce n'est pas comme si les activités le week end étaient variés..." Répondait-il en haussant les épaules. "Et on à pas tous un goût aussi prononcer pour la lecture." Lançait-il sans s'empêcher de sourire, rendant le livre à Maddox en le faisant glisser sur la table. Evidemment, Dimka n'avait jamais parlé de ce que lui aimait faire, de ce carnet de dessin qu'il gardait caché sous son matelas... Mais même en ce moment il n'avait pas envie de dessiner, il lui suffisait d'être enfermé pour avoir envie de se trouver un coin à l'extérieur et le fait que cela ne soit pas possible avait tendance à réveiller sa frustration et au passage sa mauvaise humeur... "Si j'avais su que ça deviendrait comme ça ici, je serais resté en Russie... Une prison est une prison, la-bas j'aurais été chez moi." Lâchait-il en soupirant. Bien sûr ses parents étaient enfermés à Azkaban et ne pouvait plus rien lui faire mais, il restait leur oncle, le père d'Andreï qui n'était pas mieux que le reste de la famille et comptait bien appliquer les désirs de son frère pour son neveu... Les paroles de Maddox tiraient alors Dimka de ses pensées, l'entendant le remercier, sa bouche se fendit alors dans un nouveau sourire, plus taquin, plus joueur...

"Seulement le fait de parler?"
Ne put-il s'empêcher de lui demander tandis que son regard se faisait lourd et remplis de sous-entendu de ce qui s'était passé cette soiré-là, ils avaient dormi ensemble certes, seulement dormi, cependant Dimka n'oubliait pas non plus ce baiser que l'anglais lui avait donné... Réveillant alors le prédateur en lui... Dimka se mit finalement à rire avant de reprendre la parole. "Ne me remercie pas va, si tu vas mieux et si tu ne m'imagine plus en train de te tuer, ça me va... Mais tu peux continuer de rêver de moi !" Dimka arborait ce sourire si arrogant, si sûr de lui, celui qui avait tendance à agacer, à gêner... "Mais dis-moi, si ça va mieux pourquoi m'évites-tu alors?" Changement de regard, celui-ci était plutôt du genre ne me prend pas pour un con et n'essaie pas de me faire croire que ce n'est pas le cas. Dimka savait faire la différence et pourtant les deux camarades n'avaient jamais été proche mais, jamais Maddox n'avait agis ainsi, alors que pourtant il semblait craindre le slave et à présent il se mettait à le fuir? C'était le monde à l'envers... S'appuyant contre le dossier de la chaise sur laquelle il était assis, il montrait bien qu'il avait tout son temps et que l'anglais allait devoir passer à table, qu'il le veuille ou non !
AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 26 Parchemins : 1123 Gallions : 1343 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette
En ligne

Maddox & Dimka
Learning to trust
Avant que Maddox n’ait pu faire quoi que ce soit, Dimka avait atteint son livre pour le tirer vers lui. Il en regarda la couverture et Maddox devina qu’il en lisait sans doute le titre à ce moment-là. « Tu avais l'air pourtant bien concentré pour quelqu'un qui ne semblait pas passionné... La divination ? » Dimka regardait Maddox avec curiosité. Ce dernier n’avait pas réellement besoin de lui répondre, le Russe venait de deviner le contenu du livre. Maddox haussa les épaules. Certes, il était concentré, mais c’était souvent le cas quand il lisait. Car même quand il se mettait à réfléchir au lieu de lire, il était certain d’avoir cet air sérieux. « Ce n'est pas comme si les activités le week-end étaient variées... » Répondit Dimka quand Maddox lui demanda s’il s’ennuyait. Le né moldu répondit avec un sourire en coin. Il était parfaitement d’accord avec son camarade de dortoir et il se demandait si les règles allaient bientôt s’assouplir. Au bout d’un moment, les professeurs allaient en avoir mal de les tenir enfermés et quand les beaux jours viendraient, ils n’allaient pas réussir à priver les élèves de soleil et d’air frais. « Et on a pas tous un goût aussi prononcé pour la lecture. » Maddox récupéra le livre que fit glisser Dimka sur la table. Le brun ne dit rien car il comprenait très bien qu’on puisse s’ennuyer ici. Il suffisait de regarder autour d’eux, la plupart des élèves n’avaient pas l’air très heureux. « Si j'avais su que ça deviendrait comme ça ici, je serais resté en Russie... Une prison est une prison, là-bas j'aurais été chez moi. » Il aurait quand même été bien dommage que Dimka reste en Russie. Mais Maddox resta à nouveau silencieux. La prison, le né moldu connaissait et préférait mille fois être enfermé dans la salle commune de Serdaigle plutôt qu’à Azkaban ou chez ses parents. Le Serdaigle profita d’avoir Dimka face à lui pour enfin le remercier de ce qu’il avait fait pour lui la dernière fois. Parler avec le Russe avait été efficace. « Seulement le fait de parler ? » Dit Dimka avec beaucoup de sous-entendus. Maddox dût user de toute sa concentration pour ne pas donner la satisfaction à son camarade de dortoir de le voir réagir à cette allusion. C’est quand Dimka se mit à rire que Maddox se permit de faire de même, un peu gêné. Dimka savait très bien que non, ce n’était sans doute pas le simple fait de parler qui l’avait autant rassuré, où ses conversations avec Jude et Zackery auraient déjà fait des miracles. Il y avait quelque chose en plus. Le baiser, la nuit à ses côtés, la confiance, peut-être un mélange de toutes ces nouveautés.

« Ne me remercie pas va, si tu vas mieux et si tu ne m'imagines plus en train de te tuer, ça me va... Mais tu peux continuer de rêver de moi ! » Maddox sourit sincèrement, puis détourna le regard vers ses mains sur la table en continuant de sourire. C’était comme si, depuis cette nuit-là, sa vision de Dimka avait changé. Il se demanda si c’était pareil pour son camarade. Il ne manquait plus qu’un clin d’œil de Dimka pour qu’il soit le parfait stéréotype du séducteur. Toutefois, si ce n’était pas dans des cauchemars, Maddox ne serait pas contre quelques rêves incluant le Dimitrov. « Mais dis-moi, si ça va mieux, pourquoi m'évites-tu alors ? » Le né moldu allait répondre qu’il ne l’évitait pas quand ce dernier lui jeta un regard dissuasif. Dimka n’était pas idiot, il avait très bien compris que Maddox faisait tout pour ne pas se retrouver face à lui. Piégés dans la salle commune, il n’avait plus le choix. Il allait devoir affronter Dimka. Ce dernier attendait d’ailleurs une réponse et ne semblait pas prêt à partir tant qu’il ne l’aurait pas obtenue. « Je pense que tu sais pourquoi… » Répondit-il après un long silence, en regardant Dimka dans les yeux. Il fut le premier à détourner le regard, intimidé. Maddox commença à jouer avec le livre en l’ouvrant et le fermant machinalement. Voyant l’air dubitatif sur le visage du sorcier en face, Madd se sentit obligé d’ajouter : « Je ne savais pas trop à quelle réaction m’attendre après… la dernière fois. » Ce qui était totalement idiot. Le seul à réagir étrangement dans l’histoire, c’était Maddox. Et il ne s’était en plus rien passé de particulier. Il avait seulement embrassé son camarade et ils avaient dormi côte à côte. D’ailleurs, Dimka était celui qui avait l’habitude de se réveiller aux côtés d’une autre personne. Pour Maddox, c’était la première fois. « Je ne savais pas trop si je devais agir différemment ou comme d’habitude non plus… » Le brun ne parlait pas très fort de peur qu’on ne les entende, mais il s’était un peu approché de Dimka pour qu’il comprenne ce qu’il lui disait. « Tu dois probablement me trouver idiot… Pardon. » Des réactions stupides, Maddox en avait des tas. Comme par exemple dire à la camarade qui venait d’essayer de l’embrasser qu’il sortait avec une de ses amies pour ne pas la blesser. Forcément, elle avait découvert qu’il avait menti. Maddox était encore loin d’être un expert en relations, qu’elles soient amicales, sentimentales ou autres. Il avait encore un long chemin à parcourir.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
if not now...
then when?
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 9ème année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 1065 Gallions : 638 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Learning to Trust
~ Maddka ~


D
 imka se demandait si finalement il allait réussir à obtenir une réaction de l'anglais qui semblait bien silencieux tout à coup... Etait-ce à cause du livre que Dimka avait tenu dans ses mains quelques instants avant de lui rendre ? Le fait que le slave s'était installé à sa table ? Cela avait-il un lien avec le fait évident que l'anglais semblait l'éviter ? Dimka parlait pour tenter de délier la langue de son camarade et finalement ce dernier s'était mis à le remercier... Seulement ce que Dimka voulait savoir c'était pourquoi le jeune garçon devant lui n'était plus le même depuis cette fameuse nuit qu'ils avaient passé ensemble... Dimka n'avait rien forcé, ils n'avaient fait que dormir même s'il y avait eu ce baiser mais... Dimka n'y était pour rien, c'était l'anglais qui avait provoqué ce dernier, il était clair que cela avait été loin de déplaire au Slave... Dimka finissait alors par mettre les pieds dans le plat, il n'était pas du genre à tourner autour du pot, un trait de famille faut croire... Il voyait bien que le garçon en face de lui paraissait gênée et alors un sourire étirait les lèvres de Dimka, il aimait jouer du charme qu'il semblait avoir sur Maddox et lorsqu'il entendait sa réponse alors son sourire charmeur et arrogant ce fit encore plus grand ! Oui Dimka savait pourquoi dans le fond, du moins il venait de le deviner mais, il avait eu besoin de l'entendre dire. Dimka aimait plaire, il aimait faire tourner les têtes, il préférait que Maddox l'évite à cause de cette nouvelle attirance qu'il avait provoqué chez lui plutôt que pour une autre raison que le jeune Russe aurait ignoré. Le regard fuyant de son camarade confortait Dimka dans le fait qu'il était loin de le laisser indifférent, ce baiser l'avait apparemment bien plus perturbé qu'il ne l'aurait cru. Et puis finalement Maddox s'expliquait un peu plus, ou plutôt tentait de le faire, le slave devait bien l'avouer, la situation l'amusait tout de même un peu, voir même beaucoup...

"Pas forcément idiot... Seulement je ne comprenais pas ce qui se passait..." Expliquait-il à son tour, puis finalement Dimka haussait les épaules, il voulait faire comprendre à Maddox que tout ça ne changeait rien, cependant il voulait aussi ce jouer de la situation, voir à quel point il pouvait mettre mal à l'aise le garçon... C'était plus fort que lui et surtout le né-moldu que Dimka était censé mépriser ne le laissait pas vraiment indifférent, alors où était le mal ? Dimka ne demandait pas le grand amour, il ne savait pas du tout ce que c'était mais, il toujours lui promettre une nuit de folie entre ses bras... "Tu avais peur que je te saute dessus ?" Commençait-il avant de sourire de plus belle. "Ou alors peur de ne pas contenir tes pulsions..." Son sourire, son regard, en cet instant tout n'était que sous-entendu, il ne pouvait s'empêcher de le taquiner, de le chercher, de le pousser dans ses retranchements pour savoir ce qu'il en était vraiment. Pour appuyer ce qu'il venait de dire, Dimka baissait son regard sur les lèvres de l'anglais, il passait alors furtivement la langue sur les siennes avec gourmandise lui faisant ouvertement ce qu'on pouvait appeler du rentre dedans ou presque laissant planer le doute sur le fait qu'il était sérieux ou non avant de se mettre à rire légèrement. "Qu'est-ce que tu voudrais que ça change ?" Finissait-il par dire en reprenant un air plus sérieux, il faisait attention à ne pas parler très fort car, même s'il aimait le bousculer, le mettre mal à l'aise il ne voulait pas le braquer non plus, le but du slave n'était pas de l'afficher devant tout le monde loin de là.
AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 26 Parchemins : 1123 Gallions : 1343 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette
En ligne

Maddox & Dimka
Learning to trust
Après le baiser que Maddox avait donné à Dimka la nuit où ils avaient dormi côte à côte dans le même lit, le Serdaigle s’était mis à éviter son camarade. Dimka s’était naturellement demandé pourquoi et Maddox ne fut pas très surpris de constater que l’ancien élève de Durmstrang n’avait pas été aussi perturbé que lui. Dans ce que Maddox avait dit, quelque chose avait fait réagir Dimka. Il souriait. Mais ce n’était pas de la moquerie, c’était autre chose. Maddox avait du mal à trouver ce que ce sourire signifiait exactement. On aurait dit une sorte de satisfaction. Le né moldu s’excusa auprès du sang pur pour ses réactions stupides, en espérant qu’ils arriveraient à reprendre une relation de camarades de dortoir un peu plus normale qu’aujourd’hui. « Pas forcément idiot... Seulement je ne comprenais pas ce qui se passait... » Maddox baissa les yeux. Il avait fini par se spécialiser dans l’art d’éviter les gens à qui il ne souhaitait pas parler. Mais pour Dimka, c’était différent et il semblait l’éviter pour d’autres raisons. Tout ce qu’il savait, c’était qu’il n’était plus très à l’aise face à lui. Ce sentiment de malaise ne semblait pas être réciproque, le problème ne venait que du né moldu. Mais bon, Maddox n’était plus à un problème près. Des problèmes, il en avait des dizaines. Dimka allait bien finir par le comprendre. « Tu avais peur que je te saute dessus ? » Lui dit Dimka avec un sourire à tomber par terre. D’ailleurs, Maddox serait bien tombé par terre en entendant ce que venait de lui dire le sorcier s’il n’avait pas ses fesses bien posées sur la chaise. C’était déjà la deuxième fois depuis que le Russe était arrivé qu’il se faisait ce genre de réflexion. Il allait réellement finir par tomber au sol. « Non… » Répondit-il avant que Dimka n’ajoute autre chose. Ce qui ne tarda pas. « Ou alors peur de ne pas contenir tes pulsions... » Les joues de Maddox se teintèrent à nouveau de rouge. Ses pulsions ? Ses pulsions envers Dimka ? Ce dernier n’avait vraiment peur de rien en se permettant de dire tout ce qu’il lui passait par la tête. Il mit un peu Maddox dans l’embarras. « Non ! » Cette fois, la réaction de Maddox fut un peu plus rapide et virulente, tout en gardant un volume sonore très bas. Il évitait quand même d’attirer plus d’attention que nécessaire sur eux. Dimka le regarda à cet instant en passant sa langue sur ses lèvres et Maddox crut mourir, le rouge lui était monté jusqu’aux oreilles. Il regarda rapidement autour d’eux pour vérifier que personne n’était en train de les regarder. Le regard de Maddox glissa vers les lèvres de Dimka et il aurait bien du mal à lui résister si la table ne les séparait pas et s’il n’y avait pas tant de monde dans la pièce. Il se maudit pour avoir ce genre de pensées. Dimka était son camarade de dortoir, il était hors limite. S’il se laissait aller vers cette relation, qu’il ne pouvait pas vraiment qualifier de relation, mais il ne savait pas comment appeler ces complications, il avait peur de trop s’attacher au Russe et de finir par avoir mal au cœur. Comme pour chaque fois où il avait eu l’occasion d’avoir un peu d’affection, Maddox trouvait toujours une excuse ou une raison pour tout gâcher et mettre fin à l’histoire avant même qu’elle ne commence.

À cet instant, Dimka se mit à rire. Il confirma donc que Maddox prenait un peu trop au sérieux ce qui s’était passé entre eux, c’est-à-dire pas grand-chose en réalité, mais déjà beaucoup pour lui. « Qu'est-ce que tu voudrais que ça change ? » Finit par dire Dimka un peu plus sérieusement une fois qu’il eut fini de rire. Est-ce qu’il se moquait des sensations que ressentait Maddox ? Il n’irait pas jusqu’à nommer ces sensations des sentiments, mais il n’était clairement pas indifférent aux charmes de Dimka. Le brun haussa les épaules tout en retrouvant peu à peu une couleur normale sur son visage. « Je ne sais pas, mais contrairement à toi, je n’ai pas l’habitude de dormir avec d’autres… » Ou d’embrasser. Ou de draguer ou me laisser draguer. Ou d’avoir confiance en moi. Maddox ajouta un sourire pour dédramatiser la situation, mais il s’effaça vite. Il n’avait pas été agressif dans son ton, il ne lui faisait pas un reproche. Au contraire, il se fichait de savoir avec qui Dimka dormait ou ce qu’il faisait avec ces personnes. Il était même au courant d’une partie de l’identité de ses conquêtes et bien sûr, il y avait Alcyone, qui était un peu dans la même situation que lui. Il ne voulait pas que Dimka réagisse mal à ce qu’il disait. « Mais si tu veux dire par là que ça ne change rien pour toi, je comprends. » En réalité, Maddox était un peu déçu que pour Dimka, le baiser et la nuit à ses côtés n’ait absolument rien changé entre eux. Et il avait l’impression de réagir comme un idiot en le fuyant alors que pour Dimka, il n’y avait aucune raison de modifier leurs relations. Il regrettait déjà d’avoir été celui qui avait donné un baiser à Dimka. Il n’avait pas assez confiance en lui pour faire ce genre de choses habituellement. Et l’étrangeté de la situation semblait lui confirmer qu’il valait mieux qu’il continue à rester seul. « On peut faire comme s’il ne s’était rien passé ? » Demanda doucement Maddox. « Enfin, je préfèrerais… Pas qu’il y ait vraiment quelque chose à oublier… Pour toi, c’est normal… Enfin… pour toi, il ne s’est rien passé de particulier… » Maddox ferma la bouche quand un élève passa à leurs côtés pour rejoindre un camarade un peu plus loin. Quand il était assez loin, il termina : « Pour moi, c’est spécial. » Ce qu’il voulait dire par là, c’était qu’il n’embrassait pas beaucoup de gens et que s’il avait embrassé Dimka, c’était parce qu’il avait une vraie attirance envers lui, et plus qu’une attirance physique, une attirance sentimentale. Et il ne voulait pas qu’on joue avec ses sentiments.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
if not now...
then when?
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 9ème année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 1065 Gallions : 638 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Learning to Trust
~ Maddka ~


P
 lus Dimka parlait et plus il avait l'impression de sortir Maddox de ses retranchements, les réponses de l'anglais était plus ferme, plus franche. Dimka n'était pas un abruti, il savait bien qu'il le gênait, cependant le russe savait aussi que si Maddox était gêné par ses propos, c'était qu'il y avait un désir quelque part, désir partagé, Dimka devait bien admettre que le garçon devant lui ne le laissait pas totalement indifférent... Il cherchait tout de même à mettre son camarade à l'aise, lui faire comprendre que rien ne changeait entre eux, que ce n'était pas parce qu'un baiser avait eu lieu qu'ils allaient devoir se promettre la bague au doigt, Dimka n'était pas ce genre de garçon mais, il ne voulait pas que Maddox se mette à l'éviter, il ne savait pas trop pourquoi, avant ce genre de chose ne l'inquiétait pas mais, il avait passé une soirée à rassurer l'anglais, ce n'était pas pour qu'ensuite il se mette à l'éviter pour d'autre raison... Dimka ne comprit qu'il s'y était mal pris que lorsque le brun en face de lui prit enfin réellement la parole.

Le slave perdait son sourire tandis qu'il écoutait le garçon en face de lui, son camarade souriait mais, Dimka savait que se sourire était faux, il y avait autre chose là-dessous, autre chose qui faisait peur à Dimka, quelque chose à laquelle il n'était pas habitué, quelque chose qu'il ne voulait pas connaître. Soudain Dimka se sentait étouffé, il avait besoin d'aller ailleurs, il avait besoin de lui expliquer, Maddox semblait tout comprendre de travers... Ce n'était pas parce que Dimka ne voulait pas que ça change quoique ce soit entre eux que cela ne signifiait rien... Il n'était pas insensible non plus il... Il avait juste une façon différente de voir les choses... Regardant autour de lui, d'un coup il avait l'impression qu'il y avait bien trop de monde, les derniers mots de Maddox ont eu raison de sa patience et le slave se levait alors et avant de se rendre compte de ce qu'il faisait il avait déjà attrapé la main de son camarade, tentant de le faire se lever.

"Viens... Viens avec moi..." Lui intimait-il en l'entrainant à sa suite, il n'allait pas très loin, il choisissait seulement un recoin, un couloir moins fréquenté ou tous les deux pourraient alors se parler en étant bien plus à l'aise que dans la salle commune bondée de monde, encore une fois, il n'y aurait pas leur règle à la con, il n'y aurait sans doute pas autant de monde... Mais évidemment étant cloisonné à Poudlard... Les options s'étaient amoindris.  Lorsque Dimka relâchait la main de Maddox il se retrouvait bien plus proche que prévu, sauf qu'il ne désirait pas l'envahir, pas près ce qu'il venait de lui dire, il mit donc quelques pas de plus entre eux sans forcément s'éloigner de trop non plus, il avait besoin qu'il l'entende sans avoir besoin de parler à voix haute... Il se passait une main sur la nuque un instant tandis qu'il cherchait ses mots pendant quelques secondes...

"Je ne sais pas à quoi tu t'attendais vraiment... Mais ce que je voulais dire par là... C'était qu'il n'y avait pas lieu d'être gêné de ce qui s'était passé entre nous... Que tu n'avais pas à en rougir ou à m'éviter pour cela... Je n'ai... Je n'ai jamais dit que cela ne comptait pas... "Expliquait-il doucement en plantant son regard dans celui de l'anglais. "Ma réputation n'est plus à refaire Maddox et je pense que tu l'as connait !" Qui ne l'a connaissait pas ? Dimka savait ce qui se disait sur son dos, il en était même plutôt fier et dans le fond il se fichait des racontard, lui savait très bien ce qu'il en était. Il comptait jouer franc jeu avec l'anglais, il n'était pas vraiment du genre à tourner autour du pot et il se disait que c'était le bon moment pour le faire... Habituellement ce n'était pas le genre de détail auquel il se souciait mais, pour le coup il ne désirait vraiment pas faire de mal au jeune serdaigle, le but était de pouvoir savoir s'ils pouvaient céder à leurs pulsions sans que cela ne génère de complication...

"Je ne joue pas, je ne mens pas... Je ne suis pas du genre à te faire croire qu'il pourrait y avoir plus alors que je sais très bien que ce n'est pas le cas..." Il était direct, non bien sûr que non il ne pourrait y avoir plus... Dimka était incapable d'éprouver des sentiments vraiment fort pour quelqu'un en dehors des deux seules personnes qui comptait dans sa vie, sa sœur et son cousin... Depuis peu, il commençait à découvrir l'amitié, peut-être était-ce une chose qu'il aimerait expérimenter avec l'anglais mais, Dimka savait aussi qu'il désirait autre chose... Cependant il ne comptait pas le lui prendre s'il ne voulait pas le lui donner... "Ça ne veux pas dire que ça ne compte pas, ça ne veut pas dire qu'il ne s'est rien passé... C'est juste que... Je ne peux rien promettre de plus Maddox... Et je ne demande rien de plus en retour..." Baissant la tête, sa voix devenait un murmure, résonnant comme une confidence... "C'est malheureusement tout ce que j'ai à offrir et si tu n'en veux pas, je respecterais cela..." Enfin il essayerait, parce que Dimka, resterait Dimka, qu'il avait ce petit côté arrogant et sûr de lui avec lequel il aimait jouer, parce qu'il aimait voir les rougeurs apparaître sur les joues de l'anglais, cela le rendait encore plus irrésistible...

"Si... tu veux faire comme s'il ne s'était rien passé, alors d'accord..." Finissait-il par dire en relevant les yeux et les plantais dans les siens, un petit sourire venait naitre alors aux coins de ses lèvres tandis qu'il préparait déjà sa prochaine confidence... "Mais je ne promets pas de toujours pouvoir y arriver..." Son regard de braise venait transpercer son camarade, le sondant totalement, il se tenait à quelques centimètres de lui au final mais, il ne faisait aucun geste, il avait juste voulu le mettre en garde et au passage lui faire comprendre ce qu'il désirait également, il ne forcerait en rien le garçon, respecterait ses choix même si son envie disait autre chose... Dimka n'était pas un abruti il comprenait bien que tout cela devait être assez nouveau pour Maddox, peut-être ne s'était-il jamais vraiment rapproché d'un homme ? Mais, il n'osait pas poser les questions, c'était son jardin secret, il le respectait, il attendait juste de savoir si le serdaigle allait finir par dire quelque chose ou seulement le laisser planté là...
AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 26 Parchemins : 1123 Gallions : 1343 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette
En ligne

Maddox & Dimka
Learning to trust
« Viens... Viens avec moi... » Dit Dimka à Maddox en saisissant sa main pour l’entraîner ailleurs. Le brun se leva en laissant son livre derrière lui. S’il résistait, il savait que les regards se tourneraient vers eux. Ils auraient l’air plus suspects que là. Peut-être que personne ne les avait encore remarqués. Dimka entraîna son camarade dans un coin de la salle, un couloir moins fréquenté où ils pourraient discuter un peu plus discrètement. Maddox regarda le Russe sans comprendre pourquoi ils avaient besoin d’aller là où personne ne les verrait. Mais ce dernier ne se montra pas envahissant et laissa une certaine distance entre eux. Maddox se cala contre le mur en attendant que Dimka trouve ses mots. « Je ne sais pas à quoi tu t'attendais vraiment... Mais ce que je voulais dire par là... C'était qu'il n'y avait pas lieu d'être gêné de ce qui s'était passé entre nous... Que tu n'avais pas à en rougir ou à m'éviter pour cela... Je n'ai... Je n'ai jamais dit que cela ne comptait pas... » Maddox ne s’attendait à rien quand il avait embrassé Dimka. Il avait simplement réagi à son instinct et à son envie sur le moment. Le brun n’avait pas réfléchi. Ne pas réfléchir avant d’agir, ce genre d’attitude ne lui ressemblait pas. « Ma réputation n'est plus à refaire Maddox et je pense que tu la connais ! » En effet, il la connaissait. Et c’était peut-être pour cette raison qu’il s’était mis à l’éviter. Quand il embrassait quelqu’un, Maddox voulait qu’il y ait un sens au baiser, un semblant de sentiments. Dimka était loin d’avoir la même façon de penser que lui et il savait que le Russe n’aurait jamais le moindre sentiment pour lui. « Je ne joue pas, je ne mens pas... Je ne suis pas du genre à te faire croire qu'il pourrait y avoir plus alors que je sais très bien que ce n'est pas le cas... » Confirma Dimka comme s’il lisait dans les pensées de Maddox. Mais le brun n’était pas certain de vouloir aller sur ce terrain. Il avait embrassé Dimka par impulsion. Il n’aurait peut-être pas dû. Et si Dimka lui expliquait ses conditions, c’était qu’il sentait que Maddox ne savait pas vraiment ce qu’il voulait. « Ça ne veut pas dire que ça ne compte pas, ça ne veut pas dire qu'il ne s'est rien passé... C'est juste que... Je ne peux rien promettre de plus Maddox... Et je ne demande rien de plus en retour... » Maddox resta silencieux, ignorant ce qu’il désirait réellement. Dimka était tellement clair avec lui qu’il en était presque froid à ses yeux. Parce qu’il aurait aimé entendre un autre discours. Maddox avait besoin d’y réfléchir. Et il en viendrait probablement à la conclusion qu’il ne devrait rester qu’un simple camarade de dortoir pour Dimka. « C'est malheureusement tout ce que j'ai à offrir et si tu n'en veux pas, je respecterai cela... » Au moins, Dimka le respectait. « Merci… » Répondit l’Anglais en faisant enfin entendre sa voix, même s’il avait eu l’impression que ce n’était qu’un murmure. Maddox était le seul à se prendre la tête dans cette histoire. Ses règles, Dimka les connaissait bien. En général, dans les jeux, le brun était plutôt bon joueur, mais là, il savait qu’il risquait de se faire plus de mal que de bien s’il cédait à la tentation que représentait Dimka.

« Si... tu veux faire comme s'il ne s'était rien passé, alors d'accord... » Finit-il par dire à Maddox en levant la tête vers lui. C’était bête mais ce simple geste, le fait de relever la tête et de plonger son regard dans le sien, l’avait rendu encore plus craquant, et quand il se mit à sourire, Maddox se rappela pourquoi il avait embrassé Dimka. « Mais je ne promets pas de toujours pouvoir y arriver... » Il commençait à faire chaud dans ce couloir. Maddox sentit le regard de braise du Serdaigle se poser sur lui et il se sentit désirable. Il s’était rarement senti attirant, mais dans les yeux de Dimka, c’était différent. Il savait que Dimka ressentait l’envie de Maddox, ce désir qu’il cherchait à cacher, celui qui l’avait fait l’éviter. Tout ne dépendait que de Maddox. Jamais le brun n’avait eu confiance en lui et il était passé à côté de nombreuses relations, qu’elles soient sentimentales ou non. Il avait du mal à être proche des autres. Il avait déjà embrassé une ou deux filles et un garçon avant Dimka, mais jamais il n’avait eu assez confiance pour aller plus loin. Il s’était toujours imaginé qu’un jour il tomberait amoureux et que ce jour-là, les choses se passeraient naturellement. Malheureusement, ce n’était pas encore arrivé. Et là, tout de suite, il avait envie de jeter toutes ses appréhensions et ses angoisses à la poubelle et de saisir le moment. Maddox s’accrocha doucement à la chemise de Dimka et l’attira vers lui tout en le regardant dans les yeux. Si son regard avait souvent été fuyant, cette fois, il essaya de ne pas flancher. Son cœur battait extrêmement vite dans sa poitrine. « Je te connais… Je sais très bien comment tu es… Je fuis les personnes comme toi. Pourtant… pourtant quelque chose chez toi me rend fou. » A cette révélation, les joues de Maddox prirent une jolie couleur pivoine. Ce n’était pas exactement de cette façon qu’il aurait aimé lui dire ce qu’il pensait de lui, mais ses pensées étaient si embrouillées qu’il ne chercha même pas à se rattraper. Dimka le rendait fou, peut-être. C’était un peu fort, mais par rapport à d’habitude, par rapport aux relations qu’il entretenait avec les autres, c’était vrai. D’un côté, il y avait Oktavia, pour qui il commençait à ressentir des sentiments qu’il n’avait jamais vraiment ressenti avant, de l’autre il y avait Hope, avec qui il avait une relation amicale des plus ambiguës quand ils se retrouvaient tous les deux, mais ces deux relations ne le faisaient pas ressentir la même chaleur dans son cœur et dans son corps qu’en ce moment. Il avait pour Dimka un désir qu’il avait presque honte d’assumer. « Je ne te demanderai rien de plus non plus… » Commença-t-il avant de se mordiller la lèvre. Mais Maddox se mentait à lui-même. Il mentait à Dimka. Il n’avait jamais joué à ce jeu et il savait qu’il allait perdre. Il savait qu’il ne ressentait pas que de l’attirance pour Dimka. Il y avait quelque chose de plus, sans parler de sentiments. Et ce petit quelque chose en plus était ce qui lui donnait envie de ne pas rejeter son camarade, d’essayer de dépasser ses peurs.

Au fond de lui, Maddox ne voulait pas que la relation entre Dimka et lui change, surtout après le développement du jour où ils avaient appris à un peu mieux se connaître pendant la nuit. Maddox avait enfin appris à lui faire confiance. Il ne voulait pas recommencer à le craindre pour une raison ou une autre. Son cerveau lui disait de se taire, d’arrêter, mais son cœur ne cessait de battre à toute allure à cause de la proximité entre eux. A cet instant, Maddox avait oublié le monde extérieur. Il n’y avait plus que Dimka et lui. Ils n’étaient pas dans un couloir où ils pourraient être pris sur le fait, ils étaient dans un monde à part, un monde où Maddox pourrait faire ce qu’il voulait sans que cela n’ait de conséquences. Alors il tira un petit peu plus sur la chemise du Dimitrov et l’embrassa. Il n’attendit pas longtemps pour avoir la réponse de Dimka. Le baiser était différent de celui de la dernière fois, il était moins chaste, plus long et plus approfondi, mais on y retrouvait toujours une certaine tendresse, maladresse et incertitude. Quand ils se séparaient, Maddox regarda Dimka dans les yeux, son regard était encore timide, on y décelait une lueur de désir. « Je crois que je veux… plus. Je crois… que je te veux. » Prononça-t-il tout doucement en espérant ne pas le regretter plus tard. S’il ne se lançait pas, il ne le ferait jamais. Il n’avait pas réfléchi au fait que ce soit avec un homme ou une femme, Maddox marchait simplement avec ses attirances. Il était attiré par l’un comme l’autre, et à cet instant, il n’avait d’yeux que pour Dimka.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
if not now...
then when?
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 9ème année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 1065 Gallions : 638 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Learning to Trust
~ Maddka ~


D
 imka tentait de s'expliquer au mieux, il était un vrai séducteur, un vrai charmeur mais surtout, il ne faisait jamais aucune promesse il en était incapable et Maddox faisait partie de ces personnes que le slave préférait informer avant de se servir... Comment est-ce que l'anglais allait le prendre ? Qu'allait-il choisir de faire ? Tout se trouvait entre les mains de ce dernier. Dimka lui avait donné les armes pour pouvoir décider de leur destin. Lorsque l'anglais se mit à le remercier, le slave fronçait légèrement les sourcils, celle-là on ne lui avait jamais faite, souvent on lui tombait dans les bras ou alors on le repoussait catégoriquement mais le remercier ? Il n'avait pas tellement l'habitude et pour le coup cela lui avait cloué le bec, du moins quelques secondes car bien évidemment, Dimka avait l'air de camoufler ses pensées, de paraitre si impassible... Il était rare de pouvoir lire sur son visage, sauf quand on le prenait au dépourvus et dans ces moment-là valait mieux être attentif car Dimka avait l'air de se reprendre très, très rapidement. Le silence c'était finalement installé tandis qu'il attendait que son camarade dise quelque chose, ou peut-être qu'il ne dirait rien finalement ? Son regard glissait sur lui ne laissant aucun doute sur les arrières pensées qu'il avait en tête, il sentait bien que le désir était présent, des deux côtés, le seul souci était, est-ce que Maddox se laisserait tenter ? Dimka n'en voudrait pas à l'anglais, cependant il avait aussi la bonne réputation d'être tenace, lorsque le slave voulait quelque chose en règle générale il l'obtenait.

Lorsque Maddox s'accrocha à sa chemise et l'attirait vers lui, le slave se laissait faire. Un sourire s'affichait sur le visage de Dimka, pas forcément un sourire de vainqueur, même s'il aimait gagner mais, ce sourire était plus intime, il y avait autre chose en dessous, il était réellement content que l'anglais se laisse aller, pas contente de façon mesquine loin de là, il ne s'amusait pas de ce que Maddox pouvait ressentir, il y avait quelque chose entre eux, une envie, une passion mais aussi un petit quelque chose de plus... Tout proche de lui, Dimka plongeait son regard qui avait gagné quelques degrés de plus tandis qu'il écoutait alors l'anglais, à ses dernières paroles, il posait ses mains de part et d'autre de Maddox si bien que ce dernier était totalement bloqué entre le mur et Dimka. Il sondait le regard de son camarade, il voyait bien ses joues rougir et avait toujours trouvé que ce genre de couleur était encore plus sexy sur un homme que sur une femme... Dimka penchait la tête un instant, la température montait entre eux et il venait souffler dans le coup du jeune garçon conscient de l'effet que cela aurait sur lui, le slave préférait garder le silence, parfois il n'était pas doué avec les mots, cependant il était bien plus doué avec les gestes... Son sourire s'agrandissait en entendant Maddox reprendre sa parole. Mais savait-il réellement ce qu'il était en train de faire ? En générale, Dimka s'en fichait à partir du moment où la personne était d'accord, il prenait... Mais même s'il ne pouvait rien promettre avec Maddox c'était différent, il respectait l'anglais... Le fait de voir ce dernier se mordiller la lèvre donnait des envies à Dimka qui avalait silencieusement sa salive tandis que des images pas très catholique de leurs deux corps enchevêtré l'un dans l'autre s'incrustait dans son esprit... Maddox jouait avec le feu, la bonne question était... Etait-il prêt à se bruler ... ?

Il n'eut pas à attendre très longtemps la réponse, ce fût la deuxième fois que Maddox surprenait Dimka avec un baiser, le slave aurait pourtant cru qu'il aurait été à l'origine de leur second baiser, pourtant non. L'aiglons ne se fit pas prier, si leur premier baiser avait été plutôt timide, si Dimka ne l'avait pas envahi, cette fois c'était différent. Il vibrait contre l'anglais, il avait laissé sa langue sortir pour pouvoir le découvrir, venir caresser la sienne, les sentir se toucher, se frôler, se glisser l'une contre l'autre... Il prenait sur lui pour ne pas laisser se déchainer la passion qu'il avait au fond de lui il ne désirait pas consumer son camarade trop vite mais lorsque ses lèvres quittèrent les siennes, Dimka en était encore avide. L'une de ses mains venaient se poser sur la joue de Maddox tandis que ses doigts glissaient vers sa nuque, doucement, avec sa poigne mais sans lui faire mal, il venait tirer sur ses cheveux le forçant à pencher sa tête légèrement en arrière... Si Dimka était en générale impassible, en cet instant on pouvait y lire son appétit... Il posait alors ses lèvres sur la gorge de son ami... Enfin ami, n'était pas plus que cela en cet instant ? Peu importe, il remontait sa bouche laissant l'emprunte brûlante de ses lèvres sur son passage suivant son cheminement jusqu'à l'oreille de son camarade...

"Moi je sais ce que je veux..." Murmurait-il d'une voix grave, chaude, rocailleuse... "Mais je ne suis pas sûr que tu comprennes vraiment ce que ça implique..." Lâchait-il finalement avant de mordiller le lobe de l'oreille de Maddox, il tirait doucement dessus avant de se coller complètement à lui, lui laissant ressentir alors l'excitation qui était en train de grimper en flèche dans son pantalon... Pourtant il ne comptait pas aller plus loin, il voulait laisser une chance à Maddox de faire demi-tour s'il en avait envie, c'était beaucoup plus que ce qu'il avait offert à certains. Plongeant son regard une deuxième fois dans celui du serdaigle, il venait effleurer ses lèvres des siennes, le tentant, jouant avec son self-contrôl, il soufflait sur ses dernières afin de les faire s'entre ouvrir, c'était comme jouer d'un instrument dont Dimka connaissait toutes les notes... Finalement il s'emparait une nouvelle fois de ses lèvres faisant basculer son camarade dans son univers, laissant cette passion qu'il ressentait depuis qu'ils avaient dormi ensemble s'exprimer au fil de son envie grandissante... Un baiser mélangeant parfaitement une certaine violence, une détresse, un besoin avide et pourtant emplie de douceur à la fois et cette fois, sa deuxième main s'était glissée sous sa chemise découvrant alors la douceur de la peau de l'anglais, ce fut à son tour de laisser Maddox pantelant et un petit rire s'échappait alors de la bouche du slave... Il s'écartait doucement de l'anglais, un air satisfait lorsqu'il regardait les lèvres gonfler du jeune garçon...

"Prend le temps de réfléchir... Car après il sera trop tard..." Son ton grondait d'envie mais, il lui laissait une échappatoire, de toute façon il n'allait pas le prendre maintenant en plein milieu du couloir non loin de leur salle commune. Il avait eu le nez fin parce que quelques secondes ensuite quelqu'un passait dans le même couloir et même si rien ne prouvait ce qui s'était passé, Dimka savait que la personne ne pourrait pas vraiment ignorer l'atmosphère sexuelle qui se dégageait des deux aiglons... Un sourire plein de sous-entendus étiraient alors les lippes du slave...
AVENGEDINCHAINS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 26 Parchemins : 1123 Gallions : 1343 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette
En ligne

Maddox & Dimka
Learning to trust
Le baiser que lui donna Dimka fut différent de tous les baisers qu’il avait pu échanger jusqu’à maintenant. Il était porté par le désir qu’ils ressentaient l’un envers l’autre. Maddox découvrait la langue de Dimka, se laissant guider par le Russe. Il agrippa un peu plus sa chemise. Ils étaient si proches que le Serdaigle en avait le feu aux joues. Il aurait voulu que le baiser ne s’arrête pas, mais il y en aurait d’autres. Quand Dimka posa sa main sur sa joue et qu’elle glissa jusqu’à sa nuque, il osait à peine respirer tant il était sous le charme du Russe. Ce dernier tira doucement sur ses cheveux et vint poser ses lèvres dans son cou quand il pencha la tête en arrière. Il eut un frisson en sentant les lèvres de Dimka se déplacer, lui caressant le cou sensuellement et puis remonter jusqu’à son oreille. « Moi je sais ce que je veux… » Murmura Dimka à l’oreille de Maddox après qu’il lui ait révélé le vouloir lui, sans être vraiment sûr de ce qu’il avançait. Le brun devina que c’était lui qu’il voulait à cet instant. Il n’avait aucun doute et étrangement, il aimait se sentir désiré. Il n’avait que rarement ressenti ce sentiment. « Mais je ne suis pas sûr que tu comprennes vraiment ce que ça implique… » Maddox allait forcément sur un terrain qu’il ne connaissait pas encore. Il était donc loin de comprendre à quel point ses paroles avaient eu de l’effet sur Dimka. Quand son camarade lui mordilla le lobe de l’oreille, il ressentit comme une décharge électrique. Mais ce n’était rien à côté de ce qu’il ressentit quand il perçut l’excitation de Dimka tout contre lui. Maddox commençait lui aussi à avoir très chaud dans son bas-ventre. Inutile de préciser qu’après cette constatation, il était impossible que les joues du né-moldu retrouvent une couleur normale. Les lèvres de Dimka jouaient avec les siennes, comme pour le convaincre de lui céder. Il n’en avait pas besoin, en réalité. Il était déjà convaincu. Il avait déjà décidé de lui céder. Il avait envie de lui. Il voulait qu’il l’embrasse, cette fois. Comme s’il lisait dans les pensées de Maddox, son ami l’embrassa à son tour. Maddox ressentait la douceur et la passion de Dimka dans ce baiser. Il frissonna à nouveau quand il sentit la main du Russe se glisser sous sa chemise. Il avait envie qu’il le caresse avec ses mains puissantes, mais douces. Il avait envie de sentir leurs peaux l’une contre l’autre. Quand Dimka s’écarta à son tour, Maddox en redemandait. Ses lèvres étaient bien nues sans celles de Dimka. Ce dernier semblait être satisfait de l’effet qu’il faisait au né-moldu, il en rit légèrement. Quant à Maddox, il ne riait pas. Il aurait voulu le retenir, il aurait voulu qu’il ne s’éloigne pas de lui. Il voulait qu’il l’embrasse encore et encore.

« Prend le temps de réfléchir… Car après il sera trop tard… » Dit Dimka à Maddox avant de mettre encore un peu plus de distance entre eux. Le Serdaigle faillit lui dire qu’il avait tout réfléchi, qu’il le voulait maintenant, mais ce n’était vraiment pas le moment, ni l’endroit. Il avait simplement peur de changer d’avis si Dimka lui laissait du temps pour réfléchir. Il finirait par se dégonfler. Le moindre doute le ferait revenir sur ses mots et ses gestes. Maddox plongea son regard dans celui du jeune homme. Leur échange avait été trop bref. Il voulait retrouver la chaleur de son corps près de lui. Il voulait oser passer sa main dans ses cheveux, cette fois, quand ils s’embrasseraient à nouveau. Maddox redescendit sur terre quand un autre élève entra dans le couloir. Le né-moldu aurait été terriblement gêné si cet élève les avait surpris. Devant le regard troublé de l’Anglais, le Russe se mit à sourire. Maddox savait que Dimka aimait bien le voir gêné. « Efface ce sourire. » Dit Maddox tout troublé, lui offrant un sourire complice en retour. Il allait avoir du mal à se reconcentrer sur son livre de divination après cette histoire. Les jours qui allaient suivre allaient être étranges. Comment Dimka allait-il se comporter avec Maddox dans les couloirs ? Dans le dortoir ? Alors qu’il n’aurait toujours pas sa réponse définitive. En tout cas, il avait fini de l’éviter. Il allait assumer un peu plus son attirance pour Dimka. Peut-être pas devant tout le monde, parce que Dimka restait Dimka et que c’était intimidant d’être attiré par un garçon qui ne s’attache à personne. Ce n’était pas tellement le fait que ce soit un garçon qui dérangeait le plus Maddox, c’était plutôt sa réputation. Il avait encore du mal avec l’idée d’être juste un nom de plus sur la liste des conquêtes de Dimka, surtout que ce serait la première fois pour Maddox qu’il aurait une relation aussi intime avec quelqu’un. Et après ? Que se passerait-il ? Serait-il jaloux quand il verrait Dimka avec d’autres ? Il n’avait aucun droit sur Dimka et le Russe lui avait très bien expliqué la situation. Il voulait se dire que ça irait, qu’ils partageraient un moment d’intimité à deux et voilà. Rien ne changerait entre eux. Il voulait se voiler la face. Il voulait enfin sauter le pas. Maddox se décolla du mur. Il s’éclaircit la gorge et tenta de se calmer un peu. Il ne pouvait pas retourner dans la salle commune avec la tension qui régnait encore entre eux. Il se mit alors à penser à autre chose, à la divination. Peu à peu, ses joues perdirent de leurs rougeurs et il fit un sourire à Dimka avant de quitter le couloir où ils étaient. Cet aparté avec Dimka, il allait s’en souvenir pendant longtemps.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
if not now...
then when?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Learning to trust ~ Maddka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» South Africa learning from Venezuela's initiatives - Mbeki
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» Jesus je suis pas sur que jte trust sur celle la...
» SCARSIN → I don't trust words I trust actions.
» Brezilyen fòme yon "Brigad Desalin" pou ede peyizan ayisyen plante.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les RPs terminés-
Sauter vers: