Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Sparkling in the dark Ϟ Johannes

Zackery T. Vaher
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Seconde année de GISIS
Célébrité : Landon Liboiron
Pseudo : Ours Âge : 20 Parchemins : 143 Gallions : 261 Date d'inscription : 01/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1332-zackery-t#30533 http://www.mumblemumps.com/t1445-zackery-t-i-got-that-sunshine-in-my-pocket http://www.mumblemumps.com/t1446-zackery-t-owl-ing

« I see your fire spark. »
Avril 2000 - Johannes

Lumos !La formule se répercute dans les couloirs alors que la vive lumière au bout de sa baguette d'aulne brille doucement. Pas agressive, plutôt doucereuse, à l'image de l'homme qui la porte, le pas léger dans les couloirs de l'école. Le soleil s'est couché depuis un moment, le repas est fini depuis presque une heure, mais Zackery n'a pu résister, en montant jusqu'à son dortoir, à passer dire bonjour à quelques médicomage. Le plus nonchalant d'entre eux est resté adossé au mur, près de l'infirmerie, et ils ont passé un très long moment à discuter ensemble. C'est d'abord partit d'un simple "et du coup, ça se passe bien, ici ? Vous êtes à l'aise à l'école ?" pour dériver sur le "non mais c'est complètement ça, les médicomages de nos jours ils le sont plus par passion mais par défaut ou nécessité, c'est désolant !" Entendre ce genre de discours de la part d'un mage déjà sur le marché du travail, ça lui a un peu serré le coeur au pauvre Zeke. Cela dit, l'infirmier avait l'air plutôt étonné de voir que des jeunes faisaient encore de l'humanitaire, quand il lui en a parlé. Passionné, que voulez-vous.

Seulement voilà, la conversation a débordé, Zackery a à peine eu le temps de faire un bisou à Lionel et Bell quand ils sont montés se coucher, et le couvre feu est passé de plus de quarante minutes. C'est au premier bâillement du médicomage que l'étudiant s'est dit qu'il lui fallait peut-être se dépêcher, et saluant amicalement son interlocuteur il s'est pressé dans les couloirs pour grimper les escaliers dans le but de rejoindre son dortoir. Jude va certainement se faire du soucis s'il ne rentre pas au plus tôt ; ou, non, plutôt, Jude va encore râler qu'il reste trop à discuter avec le monde entier. Passionné, que voulez-vous...

Alors, pourtant très tranquille, il marche d'un pas plutôt guilleret et léger dans les longs et larges couloirs déserts et sombres de l'école. Il a une petite pensée pour Maddox ou Keir qui seraient certainement en train de faire les gros yeux et de serrer les poings, morts de trouille dans ce noir presque total, guidés par de la lumière au bout d'une baguette. En plus, les tableaux râlent à ses côtés, ce qui rend sa... Promenade ? Un peu moins sereine. Oui, c'est plutôt une promenade, vu l'attitude qu'il adopte, à regarder là où il peut voir. Le château est différent, de nuit, alors autant en profiter. Ne lui manquerait qu'une carte comme celle du Maraudeur et qu'une lanterne pour avoir vraiment l'air d'un explorateur. À cette pensée, il lâche un rire léger. Seulement, dés qu'il arrive au croisement de couloirs, il sursaute, que dis-je, bondit au plafond, manquant de lâcher sa baguette qu'il récupère de justesse et braque sur la source de sa peur. Sitôt reconnaît-il le concierge de l'école qu'il pousse un profond soupir, les épaules ballantes.

Ciel, Monsieur Rosenberg, c'est vous ! Il rit, allègrement mais doucement. Son ton est bas et sa voix est soufflante, trahissant son anxiété. Fiuh, vous m'avez filé une de ces frousses ! C'est aussi pour ça que vous êtes à Poudlard ? Filer la trouille aux étudiants ? Ahah ! Un nouveau rire, il se rend compte qu'il ne devrait vraiment pas la ramener. Il est étudiant, en effet, seul, dans les couloirs, après le couvre-feu allègrement dépassé. À cette réalisation, il se tasse un peu sur lui-même, étire ses lèvres en bec de canard, la baguette proche de son cœur. ... J'allais au dortoir de Serdaigle, si jamais vous vous posez la question...

Et en effet, le chemin qu'il allait emprunter menait directement aux escaliers enchantés qui pourraient le conduire au... Sixième ou septième étage ?... Rien que d'y penser, ses sourcils se froncent légèrement et il regarde un peu en l'air. C'est fou d'être incapable de se souvenir de l'étage de sa salle commune, quand même.
© 2981 12289 0

_________________

Club ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Johannes L. Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Concierge
Célébrité : Dan Avidan
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1125 Gallions : 743 Date d'inscription : 22/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
12/22  (12/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1268-what-am-i-willing-to-put-up-wit http://www.mumblemumps.com/t1275-johannes-you-can-t-open-up-the-story-of-my-life-and-just-go-to-page-738-and-think-you-know-me http://www.mumblemumps.com/t1304-johannes-i-am-the-unicorn-wizard http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Sparkling in the dark

ft. zackery t. vaher


Il est là, quelque part. Johan le sait. Il a vu les traces, les suit depuis une dizaine de minutes, à l'affut. Il faut qu'il le trouve impérativement afin de limiter les dégâts mais, bon sang, trouver un coin obscur dans le château, de nuit, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Quand il a découvert les cendres sur le sol, il n'y a tout d'abord pas vraiment prêté attention, se contentant de nettoyer le couloir sans se poser de questions. C'est quand il a réalisé que les cendres formaient une ligne continue qu'il a réalisé ce à quoi il avait à faire. Qu'il a réalisé qu'il fallait agir vite parce que, pour peu qu'il fasse sa ponte près de quelque chose d'inflammable, tout peu vite prendre des proportions délirantes. Et des flammes, il en a suffisamment vues pour cette année quand il a lui-même mis feu à la forêt, merci bien.

Sa lanterne est levée, la lumière faible éclairant à peine les murs et devant lui, alors que son autre main tient sa baguette, prête à lancer un sort pour geler ces oeufs qu'il ira certainement donner à Sarah quand il la verra, que quelqu'un profite au moins de cette « aventure ». Les couloirs sont calmes et il s'entend penser, son esprit concentré sur sa tâche. Qu'il est loin de ces jours où au lieu de partir à la chasse au serpent, il fréquentait quotidiennement dragons et salamandres. Après tant de mois, il n'est toujours pas certain que sa décision de venir ici était la bonne. Certes, il y a James et c'est appréciable d'avoir un ancien collègue à ses côtés, pour parler du « bon vieux temps », pour partager leurs envies de voir le pays. Mais tout lui manque et si le fait de s'être posé lui a fait du bien, il y a des jours où il regrette un peu. Des jours comme celui-ci.

C'est au détour d'un couloir qu'il manque de rentrer dans quelqu'un, son coeur bondissant dans sa poitrine alors que dans sa concentration, il a totalement manqué le bruit de pas qui se rapprochait. Ciel, Monsieur Rosenberg, c'est vous ! Si l'élève se permet un rire, le concierge est lui bien loin d'une telle réaction. S'il avait eu une main libre, il l'aurait certainement posée contre son torse. Mr Vaher ? Encore un élève dans les couloirs la nuit. Encore un, bon sang. Et qu'il s'agisse de Zackery le déçoit particulièrement. Fiuh, vous m'avez filé une de ces frousses ! C'est aussi pour ça que vous êtes à Poudlard ? Filer la trouille aux étudiants ? Ahah ! La blague n'arrache qu'un haussement de sourcil à Johannes, qui n'est pas vraiment amusé par tout ça. Il semble prendre à la légère le fait qu'il se balade dans le château, non accompagné, après le couvre-feu, comme si tout était normal alors que le règlement s'est renforcé il y a déjà plusieurs semaines. Si, déjà à l'origine, ce comportement était désapprouvé, le personnel de l'école est aujourd'hui censé sévir davantage quand ils rencontrent un étudiant en pleine balade nocturne. Mais il semblerait que ce ne soit qu'un détail. Pour une bonne partie d'entre eux. J'allais au dortoir de Serdaigle, si jamais vous vous posez la question... Au moins a-t-il l'air de vouloir se rattraper un peu.

Que vous soyez sur le chemin de vos dortoirs est une bonne chose, Mr Vaher, mais vous ne devriez même pas en être sorti à cette heure. Je peux savoir pourquoi je vous croise ici ? Il lâche un instant le Serdaigle des yeux pour poser son regard sur le sol, tentant de retrouver la ligne de cendres qu'il suivait il y a encore une minute. Entre le Lumos lancé par l'élève et la lumière, même faible, de sa propre lanterne, il a du mal à réellement distinguer ce qu'il y a sur le sol et se retrouve à s'accroupir. C'est toujours là. Avec un peu de chance, il lui reste un peu de temps. Il l'espère, en tout cas. Johan nie doucement de la tête puis se relève. Je suis censé vous raccompagner, mais j'ai un Serpencendre qui se balade dans les couloirs et l'idée que ses oeufs mettent le feu au château ne m'enchante que moyennement. Je peux vous faire confiance pour remonter tout seul ? Nous reparlerons de votre virée nocturne demain. Il ne devrait pas. Son travail lui demande de s'assurer qu'il arrivera bien à destination, et qu'il le punisse aussi, au passage. Mais ce soir, il a des priorités et il faudra faire avec.





© Moutarde

Revenir en haut Aller en bas
Zackery T. Vaher
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Seconde année de GISIS
Célébrité : Landon Liboiron
Pseudo : Ours Âge : 20 Parchemins : 143 Gallions : 261 Date d'inscription : 01/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1332-zackery-t#30533 http://www.mumblemumps.com/t1445-zackery-t-i-got-that-sunshine-in-my-pocket http://www.mumblemumps.com/t1446-zackery-t-owl-ing

« I see your fire spark. »
Avril 2000 - Johannes

Lumos !Non pas qu'il s'attendait à une réaction particulière, mais le haussement de sourcils de la part du concierge lui fait légèrement enfoncer sa tête dans ses épaules tandis que ses prunelles fuient çà et là dans le couloir en quête d'un point rassurant sur lequel s'accrocher, ou du moins se cacher du regard semblant inquisiteur sur elles. D'une main, il vient frotter sa nuque, un doux sourire un peu contrit face à l'attitude désormais ouvertement lassée et déçue du concierge. Cependant, et parce qu'il est sans doute l'un des rares élèves tenant encore les concierges en estime - surtout lorsqu'il s'agit de Johannes, l'occasion de s'expliquer se présente enfin ; la tête redressée, il affiche un sourire pleinement désolé face à la réprimande.

Je sais, Monsieur Rosenberg, désolé, vraiment. Une courte pause, juste le temps de relever le nez vers le sorcier, puis vers sa lampe. Techniquement, il n'en est pas sorti, des dortoirs, mais ça n'est pas le moment de jouer sur les mots. J'ai juste voulu saluer un des nouveaux médicomages de l’école et lui poser quelques questions, voir s'il pouvait m'expliquer deux ou trois tenants et aboutissants de son métier, et nous n'avons pas vu le temps filer ! Un léger rire amusé alors qu’il se trouve lui-même sôt d’avoir raté le couvre-feu. Bien la première fois que ça lui arrive… En discutant avec quelqu’un, du moins. Ils ont un métier passionnant, vous n’trouvez pas ? Cependant, sa question reste en suspend alors que le concierge disparaît sous ses yeux. En le suivant du regard, interloqué, il hausse un sourcil. ... Monsieur Rosenberg ? Il appelle enfin, quelque peu inquiet de l'attitude de son comparse ; quoiqu'il soit évident que Johannes cherche quelque chose, ce qui expliquerait qu'ils se soient tombés dessus à vive allure.

Les sourcils du Serdaigle se froncent légèrement, tentant d'observer à son tour la légère trace blanche au sol, le bout lumineux de sa baguette pointé vers le sol pour venir en aide au concierge. Son air inquiet ne s'efface pas non plus lorsqu'il se relève enfin, encore moins à la mention du Serpencendre. Zackery écarquille les yeux d'étonnement. Un Serpencendre ? Hmr, encore un élève qui a laissé brûler une cheminée magique trop longtemps, sans doute. Mais vu le sérieux au visage du concierge, Zeke ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour la suite des événements, pour le château et pour son ami, s'il peut le catégoriser ainsi. Un feu des œufs de cette créature, s'il se souvient bien de ce qu'a dit Lionel, serait complexe à maîtriser, surtout dans un bâtiment pareil avec tous ces tableaux et tissus partout. Les sourcils froncés et le regard inquiet, retourner dans son dortoir ne semble plus être une priorité pour le Serdaigle, et ce malgré la demande du concierge.

Vous pouvez compter sur moi, Monsieur Rosenberg. Mais... Une légère grimace contrite au visage, il hoche la tête vers la lampe à la lumière diffuse. Vous êtes sûr que ça suffira pour retrouver la créature ?... Son air se fait subitement plus joyeux, et la volonté d'aider brille dans ses prunelles bleues comme un phare en pleine nuit. Si vous voulez bien me laisser vous accompagner ; nous trouvons le Serpencendre, vous le neutralisez et vous pourrez me raccompagner dans les dortoirs de Serdaigle. Un Lumos maxima ! s'élève de sa gorge alors que la baguette brille plus fort ; d'un vif mouvement, il la couvre de sa cape pour ne pas aveugler son interlocuteur et les tableaux aux murs. Jetant un regard papillonnant au sorcier en face de lui, il hausse rapidement les sourcils. Et j'ai de la lumière.

De toute façon, même en retournant seul dans son dortoir, il serait tenté d'arpenter chaque recoin des couloirs qu'il traverserait, au cas où la créature ne serait pas nichée sur son chemin. Et c'est un coup à ce qu'il fasse une mauvaise rencontre en chemin, quelqu'un de bien moins clément que le concierge du château.
© 2981 12289 0

_________________

Club ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Johannes L. Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Concierge
Célébrité : Dan Avidan
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1125 Gallions : 743 Date d'inscription : 22/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
12/22  (12/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1268-what-am-i-willing-to-put-up-wit http://www.mumblemumps.com/t1275-johannes-you-can-t-open-up-the-story-of-my-life-and-just-go-to-page-738-and-think-you-know-me http://www.mumblemumps.com/t1304-johannes-i-am-the-unicorn-wizard http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Sparkling in the dark

ft. zackery t. vaher


Il n'a qu'à moitié écouté la réponse apportée par le Serdaigle, un peu trop préoccupé pour y prêter attention alors qu'il est celui qui a posé la question. Il retient quelques mots, notamment « médicomages » mais ça doit bien s'arrêter là. Johan se dit vaguement qu'il aura surement les explications le lendemain, quand ils reparleront de leur rencontre dans une situation plus appropriée -quoi que le fait de trouver un élève en pleine nuit semble tout de même être une situation appropriée pour lui demander pourquoi il est là, mais enfin. Vous pouvez compter sur moi, Monsieur Rosenberg. Mais... Il commence déjà à acquiescer, remontant ses manches alors qu'il s'apprête à reprendre sa chasse. Il n'a pas vraiment de temps à perdre avec un « mais » et il espère que Zackery peut le comprendre, parce qu'il n'a pas franchement envie de se battre. Et il a assez de déceptions concernant des élèves qui se permettent certaines choses alors qu'ils sont ceux dont on attend le moins ce genre de comportement. Vous êtes sûr que ça suffira pour retrouver la créature ?... Hm ? Le concierge met quelques instants à réaliser qu'il parle de sa lanterne. Suffisamment longtemps en tout cas pour que l'expression de l'élève face à lui change du tout au tout, comme s'il avait subitement eu la meilleure idée du monde. L'expérience commence à lui apprendre que dans ce genre de cas, il va regretter de pouvoir entendre ce qui va venir.

Si vous voulez bien me laisser vous accompagner ; nous trouvons le Serpencendre, vous le neutralisez et vous pourrez me raccompagner dans les dortoirs de Serdaigle. Qu'est-ce que c'est que cette histoire, encore ? Il se repasse mentalement ses mots, cherchant l'endroit où il a indiqué avoir besoin d'aide ou de compagnie, mais rien. Il ne sait pas où le bleu et argent a trouvé cette indication, comment il a pu comprendre que c'était ce qu'il attendant. La lumière du Lumos Maxima n'atteint que brièvement ses pupilles, le poussant à fermer les yeux un court moment. Et j'ai de la lumière. Je vois ça... Et voilà qu'il le fixe, le visage baigné d'espoir, attendant sa réponse. Ecoutez, Mr Vaher, commence-t-il un peu las, ses yeux cherchant en vain l'obscurité du couloir. Quelques pas le poussent à s'interrompre et il soupire. Ces Aurors, bon sang. Il ne s'habituera jamais à une telle présence. ... Je crois que vous laisser vous balader seul risque de nous valoir un blâme à tous les deux. Que ce soit bien clair : il ne s'agit pas d'une balade tranquille dans les couloirs alors que la lune est haute. Nous trouvons ce Serpencendre et nous neutralisons ses oeufs, puis vous allez vous coucher. Et je compte sur vous pour garder tout ça sous silence. Je sens que je vais déjà m'attirer des ennuis si ce que je fais là s'apprend. A tous les coups, ils vont finir par croiser quelqu'un, et il faudra qu'il trouve une excellente raison pour expliquer la présence de Zackery à ses côtés. Mais là n'est pas l'urgence. Bien, nous n'avons pas vraiment de temps à perdre. Vous vous y connaissez un peu en Serpencendre, Mr Vaher ? La lumière de sa lanterne est d'une inutilité notable, comparée à celle de la baguette du jeune homme, et pousse Johannes à l'éteindre pour l'instant alors qu'il reprend sa marche.





© Moutarde

Revenir en haut Aller en bas
Zackery T. Vaher
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Seconde année de GISIS
Célébrité : Landon Liboiron
Pseudo : Ours Âge : 20 Parchemins : 143 Gallions : 261 Date d'inscription : 01/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1332-zackery-t#30533 http://www.mumblemumps.com/t1445-zackery-t-i-got-that-sunshine-in-my-pocket http://www.mumblemumps.com/t1446-zackery-t-owl-ing

« I see your fire spark. »
Avril 2000 - Johannes

Lumos !Si l'on pouvait comparer Zackery à un petit animal, il serait un véritable chiot face à Johannes. Un large sourire, une expression suppliante avec ses grands yeux bleus, brillants d'espoir à l'idée d'accompagner le concierge dans sa chasse au serpent. Ce dernier a l'air... Somme toute ravi d'avoir à se trimbaler un élève dans les couloirs, et manifeste sa joie avec lassitude et abandon de toute tentative de négociation. Un non catégorique suffirait, mais au lieu de ça, le concierge préfère pousser un soupir pour enfin acquiescer - ou peut-être est-ce les bruits de pas qui les font sursauter tous les deux qui agacent le pauvre Monsieur Rosenberg. Quand enfin ce dernier prend la parole pour une tirade énonçant les conditions de chasse, Zackery hoche vivement la tête, reprenant son air sérieux, bien qu'il peine à dissimuler sa joie.

Bien entendu, Monsieur Rosenberg. Il n'a jamais été question d'une promenade, de toute façon. Complète-t-il avant de regarder à ses côtés, dans l'obscurité maintenant moins prononcée des couloirs. D'un vif geste, il attrape sa cape pour la réajuster convenablement, créer un abat-jour pour diffuser la lumière des couloirs et ainsi ne pas faire râler les tableaux aux murs qu'ils croiseront. Ne vous inquiétez pas, vous pouvez compter sur moi. Conclu-t-il, une vague d'amer dans la gorge. Il a déjà très visiblement déçu Johannes une fois, il ne compte pas recommencer.

Rien qu'à y penser, d'ailleurs, Zackery se sent un peu mal pour son ami ; effectivement, s'ils se font pincer, le pauvre concierge risque de trinquer aussi. À moins que le Serdaigle ne trouve une parade ou une couverture de qualité, un retournement de situation adéquat, ils risquent de s'en mordre les doigts d'arpenter ainsi le château. Mais pas le temps d'y penser plus, Johannes se remet déjà en marche, et l'Estonien lui emboîte aussitôt le pas, trottinant pour le rattraper. La question ne le surprend qu'à peine, et il creuse un instant dans sa mémoire.

... Vous pouvez m'appeler Zackery ? Il demande avec une petite grimace. "Monsieur Vaher" le fait se sentir comme si ce n'était pas vraiment lui, à vrai dire. Son nom de famille est populaire au sein des écoles comme Beauxbâtons et Poudlard, alors être rapporté à toutes ces personnes dans un cadre plutôt restreint le met mal à l'aise. Lionel m'a déjà parlé de ces créatures plus d'une fois ; surtout quand un de nos camarades laisse un feu sans surveillance, en fait. Il pense notamment à Jude qui s'en moque d'à peu près tout dans la vie. Leur camarade Gryffondor aime tellement les serpents et les animaux qu'une fois lancé sur le sujet, on ne l'arrête plus. Il me semble qu'elle pond des œufs dans les zones très obscures, je me trompe ? Aïe. En effet, le risque pour le château est assez grand, maintenant. À peine rénové, ce serait vraiment dommage de le voir de nouveau calciné à cause d'une créature pareille. Vous êtes plutôt doué avec les animaux, je me trompe ? Vous savez comment on la neutralise ? Demande-t-il, curieux, sur un sourire à l'intention de Johannes alors qu'ils progressent assez énergiquement dans les couloirs, aidés par la lumière de sa baguette qui chasse l'obscurité.

Les yeux du Serdaigle sont partout, dans chaque recoins, parfois même au plafond ; sait-on jamais. Il garde en vue les traces de cendre au sol, espérant terriblement que celles-ci ne mènent pas proche de dortoirs ou dans une zone de passage récurrent. Même si sa voix est basse par précaution, il vaudrait mieux qu'ils ne soient pas entendus.
© 2981 12289 0

_________________

Club ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Johannes L. Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Concierge
Célébrité : Dan Avidan
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1125 Gallions : 743 Date d'inscription : 22/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
12/22  (12/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1268-what-am-i-willing-to-put-up-wit http://www.mumblemumps.com/t1275-johannes-you-can-t-open-up-the-story-of-my-life-and-just-go-to-page-738-and-think-you-know-me http://www.mumblemumps.com/t1304-johannes-i-am-the-unicorn-wizard http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Sparkling in the dark

ft. zackery t. vaher


... Vous pouvez m'appeler Zackery ? Le concierge hausse un sourcil, incertain de ce qu'il est censé lui répondre. Rien qu'avec la différence d'âge entre lui et les étudiants dans ce château, il est poussé à les appeler par leur nom de famille. Ça, sa position à l'école, le fait qu'il ne les connaisse pas vraiment, pas même le Serdaigle avec qui il s'entend bien. Tout ça joue, et il ne sait même pas s'il en a vraiment le droit, s'il ne risque pas de se faire réprimander à appeler un des élèves par son prénom. Pourtant, il acquiesce, hésitant. Il risque certainement de se tromper encore quelques fois, le temps que l'habitude lui vienne -et il est certain qu'elle va peiner à venir-, mais il va faire l'effort, si c'est ce qu'il préfère. Lionel m'a déjà parlé de ces créatures plus d'une fois ; surtout quand un de nos camarades laisse un feu sans surveillance, en fait. Lionel ? Il cherche rapidement qui, parmi les élèves, peut bien porter ce nom et il a du mal à vraiment y associer un visage. Enfin, s'il n'arrive pas à savoir de qui le Bleu et Argent parle, au moins ce Lionel semble t-il savoir ce à quoi il faut faire attention. L'idée qu'un feu magique soit laissé sans surveillance plus d'une fois l'inquiète un peu, mais il ne peut pas y faire grand-chose sans le voir de lui-même. Et il y a peu de chances qu'il le voit de ses propres yeux.

Il me semble qu'elle pond des œufs dans les zones très obscures, je me trompe ? C'est tout à fait ça, d'où notre urgence. Bien, s'il est au courant, s'il sait où réside le problème, il pourra être utile, et deux paires de bras valent mieux qu'une. Enfin, deux baguettes, puisque c'est surtout ce qui va leur servir, ce soir. Parce que tenter d'attraper physiquement un Serpencendre est une idée ridicule, même si elle lui arrache un sourire amusé à sa simple pensée. Vous êtes plutôt doué avec les animaux, je me trompe ? Vous savez comment on la neutralise ? Distrait par la recherche, Johan met près d'une minute à répondre à la question, à se focaliser sur ce qui lui est posé, brisant enfin le silence qu'il a laissé s'installer involontairement. On peut dire ça, oui. S'il n'est pas le genre à se vanter, il se contente sur le coup d'énoncer un fait. Après plus de quinze ans à travailler avec les créatures, il sait ce qu'il fait, il sait comment le faire, et il sait à quoi s'attendre et comment réagir. Sans même parler d'être doué, il a simplement acquis des réflexes et des méthodes de réflexions qui, s'ils lui ont été inutiles la plupart du temps écoulé depuis la rentrée, lui reviennent instinctivement sur ce coup-là. Et encore, un Serpencendre, ce serait presque du menu fretin s'il ne risquait pas de mettre le feu au château. Le problème n'est pas vraiment elle, à proprement parler. J'imagine que son heure de vie doit bientôt être écoulée, à l'heure qu'il est, et c'est justement ce qui m'inquiète, étant donné qu'elle pond peu de temps avant de mourir. Le plus embêtant, ce sont ses œufs, et à partir du moment où ils sont pondus, tout est une question de minutes. La mère va tomber en cendres d'elle-même, mais les œufs... Il presse le pas, ayant l'impression de ne pas voir de fin à cette trace sur le sol, et la panique commence doucement à le gagner. Bon sang, où est-ce qu'elle est ?! Il tente de ne pas laisser sa voix trahir ses émotions, mais son visage est lui totalement honnête. Il ne veut pas d'un autre incendie. Certes, cette fois, il aura la force de le combattre, et la personne avec lui aussi, contrairement à la dernière fois, mais vraiment, il préfère éviter. Pour neutraliser les œufs, il faudra les geler. C'est d'une simplicité enfantine, tant qu'on arrive à temps. Non mais vraiment, des coins sombres, nous en avons passés ! Qu'est-ce qu'il lui faut, exactement ?! L'Allemand s'agace, lentement. Il sait qu'ils ne sont plus loin, il le sent. Mais il a peur d'arriver trop tard.





© Moutarde

Revenir en haut Aller en bas
Zackery T. Vaher
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Seconde année de GISIS
Célébrité : Landon Liboiron
Pseudo : Ours Âge : 20 Parchemins : 143 Gallions : 261 Date d'inscription : 01/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1332-zackery-t#30533 http://www.mumblemumps.com/t1445-zackery-t-i-got-that-sunshine-in-my-pocket http://www.mumblemumps.com/t1446-zackery-t-owl-ing

« I see your fire spark. »
Avril 2000 - Johannes

Lumos !La réponse tarde, mais le Serdaigle comprend plus que bien pourquoi. Lui même est à l'affût, cherche, partout, renifle parfois pour s'assurer que ce n'est pas une réelle odeur de fumée qu'il sent, mais bien son esprit stressé qui lui fait croire à de fausses vérités. Ce serait dommage qu'il se mette à paniquer à cause de perceptions biaisées ; aussi, il regarde à peine le consierge quand celui-ci lui répond distraitement. L'heure n'est pas vraiment à la conversation, bien que Zackery ne puisse s'empêcher de poser des questions, de s'inquiéter. Plus il en sait, plus il pourra être efficace auprès de Monsieur Rosenberg. Une oeillade à ce dernier lorsqu'il explique plus en détails les risques que présente cette créature... Ou plutôt sa progéniture. Ah, c'est vrai, les oeufs risquent de faire flamber le château, très juste. À cette pensée, l'Estonien se mord la lèvre. Maîtriser un Serpencendre, ça va. Des oeufs aussi. Mais un feu... Ils ne seront clairement pas trop de deux pour gérer le problème, suivant l'ampleur qu'il prend, mais le Serdaigle ne peut s'empêcher d'avoir de la peine pour le château. Fraîchement rénové, ce serait dommage qu'il soit délabré de nouveau... Et si jamais quelqu'un est blessé durant l'opération, Zeke s'en voudra probablement toute sa vie. La tension monte, alors l'agacement du concierge aussi, ce qui n'a que pour effet de faire se tendre l'Estonien encore plus alors qu'il essaie de garder en vue la trace de cendre. Il suffit que quelqu'un soit passé avant eux et ait fait s'envoler un morceau de la ligne pour qu'ils soient véritablement dans de beaux draps, alors il souhaite férocement ne pas rencontrer ce genre de problème.

Les oeufs s'embrasent instantanément une fois pondus ? Questionne-t-il. Parce que si c'est le cas... Il y a de la lumière, là-bas.

Et pas une lumière naturelle, ni même blanche. De sa baguette lumineuse, il pointe la porte d'entrée de la Salle de Défense contre les Forces de Mal. Parcouru d'un frisson soudain qui lui dévore la colonne vertébrale, il s'élance en direction de la porte. La salle est haute de plafond et regorge de recoins susceptibles de plaire à une telle créature, et surtout à ses oeufs. Si elle prend feu, ce sont des étagères de livres et des coffres qui seront détruits, sans parler des tables en bois... À peine près de la porte, Zackery sent déjà comme l'odeur des braises. Et merde. Il jette un regard paniqué à Johannes, n'attend pas que celui-ci cherche ses clés.

- Alohomora ! Incante-t-il, mais la porte reste fermée alors qu'il a tenté de l'ouvrir, même en force. Évidemment, une salle comme celle-ci... Un autre coup d'oeil à Johannes, désolé cette fois-ci, avant de s'écarter en vitesse, ne préférant pas courir de risque. Ils n'ont plus de lumière, si ce n'est celle rougeâtre qui filtre sous la porte, et s'entêter à essayer des sorts qui pourraient ne pas fonctionner risque de leur faire perdre un temps précieux, alors, sagement, Zackery préfère laisser l'initiative à celui capable et plus légitime de faire exploser la serrure si nécessaire. En attendant, il incante Lumos pour récupérer un peu de visibilité.
© 2981 12289 0

_________________

Club ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Johannes L. Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Concierge
Célébrité : Dan Avidan
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1125 Gallions : 743 Date d'inscription : 22/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
12/22  (12/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1268-what-am-i-willing-to-put-up-wit http://www.mumblemumps.com/t1275-johannes-you-can-t-open-up-the-story-of-my-life-and-just-go-to-page-738-and-think-you-know-me http://www.mumblemumps.com/t1304-johannes-i-am-the-unicorn-wizard http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Sparkling in the dark

ft. zackery t. vaher


Les oeufs s'embrasent instantanément une fois pondus ? Pas instantanément, mais tout n'est qu'une question de minutes, ce qui ne change pas grand-chose, avouons-le. S'ils sont loin, que les œufs prennent feu directement ou non ne fera aucune différence, ils arriveront nettement trop tard pour intervenir avant que les choses ne dérapent. Il y a de la lumière, là-bas. Zackery réagit bien avant lui quand la dite lumière se laisse remarquer, s'élançant avant même que sa cervelle à lui ai complètement compris la chose. Il lui faut quelques secondes, peut-être des secondes de trop, surement, avant de se précipiter à son tour en direction de la porte de la salle de Défense Contre les Forces du Mal. L'odeur qui commence à s'échapper de la pièce lui arrache un juron dans sa langue maternelle tandis que le Serdaigle tente d'ouvrir la porte grâce à la magie, sans grand résultat et ce sans grande surprise. Quand, désolé, l'élève s'écarte pour lui laisser la place, son trousseau de clés est déjà sorti et celle qui est nécessaire est déjà séparée des autres, le concierge peu enclin à aller la chercher encore une fois parmi toutes les autres avec l'urgence de la situation. La clé accroche un peu à la serrure et Johan se force à inspirer un bon coup pour rester calme et maître de ses gestes, déverrouillant la salle avec toujours ces secondes de retard. Il prend à peine le temps de pousser la porte avant de reprendre sa baguette qu'il avait glissée dans sa poche le temps de s'en sortir avec toutes ces clés, laissant rapidement son regard couvrir l'étendue des dégâts.

Déjà, les flammes viennent lécher les étagères, le papier des livres et les parchemins s'embrasant sans la moindre difficulté. L'Aguamenti qu'il lance après un battement de cœur qu'il a presque l'impression de manquer n'a rien à voir avec celui qu'il a bien pu jeter dans la forêt, parvenant à le rassurer un minimum alors qu'il a le sentiment de reprendre la situation en main à l'aide du Bleu et Argent. Face à Zephÿr et à cet incendie qu'il avait dû affronter le mois d'avant, il s'était senti faible, impuissant, son frère tout aussi peu efficace face à ces arbres dévorés par le feu qu'il avait lui-même fait naître. Là, il n'en est pas responsable et il semble bien plus apte à y mettre fin rapidement, faisant taire une voix qui le narguait sans qu'il en ait réellement conscience. La douleur sur ses côtes vient se rappeler à lui, comme un fantôme, mais il l'ignore alors que la lumière disparaît en même temps que le désastre qui a déjà noirci les murs, un sortilège visant à geler les œufs franchissant ses lèvres. Johannes prend un instant pour observer le résultat, une grimace déformant ses traits alors qu'il soupire. Au moins, Miss Taylor pourra bénéficier de toute cette histoire. Il se rapproche de l'origine des flammes, poussant du bout de sa baguette les œufs gelés. Je pense que je vais aller accrocher dans les couloirs des affiches rappelant que laisser les feux d'origine magique est une terrible idée, qu'en pensez-vous ? Il est lui-même pensif, se demandant un instant s'il n'a pas d'autres choses à rappeler aux élèves de cette école, anciens comme nouveaux. Vous en voulez un ? Après tout ça, s'il le désire, il peut bien lui laisser ce cadeau, même s'il ne sait pas ce qu'il irait en faire. Accroupi, il tourne vers la tête vers le Serdaigle, puis jette de nouveau un œil au papier brûlé, aux étagères qui tiennent Merlin-seul-sait-comment. Miss Selwyn va adorer retrouver sa salle dans cet état.





© Moutarde

Revenir en haut Aller en bas
Zackery T. Vaher
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Seconde année de GISIS
Célébrité : Landon Liboiron
Pseudo : Ours Âge : 20 Parchemins : 143 Gallions : 261 Date d'inscription : 01/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1332-zackery-t#30533 http://www.mumblemumps.com/t1445-zackery-t-i-got-that-sunshine-in-my-pocket http://www.mumblemumps.com/t1446-zackery-t-owl-ing

« I see your fire spark. »
Avril 2000 - Johannes

Lumos !Lorsque la porte s'ouvre, c'est le Rosenberg qui fonce le premier dans la pièce. Déjà, l'on sent l'odeur de tissus et de bois calcinés, un parfum de feu de camp mais sans la joie et l'ambiance qui va avec. Dans la nuit de Poudlard, les voilà à contempler, l'espace d'une fraction de seconde, les dégâts que sont en train de provoquer le feu ardent qui ronge petit à petit les étagères, qui dévore les livres de la pire façon qu'il soit, qui se propage dangereusement. Aguamenti, prononcent-ils presque en chœur, alors qu'un jet d'eau suffisant pour faire taire les flammes jailli de leur baguette respectives. Le feu s'amenuise, ne se propage plus, tué à la source lorsque c'est le sort de glace qui passe les lèvres de Johannes, tandis que Zackery termine d'éteindre les dernières braises. Le bois fume, très fort, et l'aiglon n'est pas sans savoir que les toxines comprises dans ces volutes blanches qui montent se heurter au plafond sont toxiques pour les vivants ; alors, conscient, il pousse les quelques carreaux qui peuvent s'ouvrir pour faire s'échapper l'air vicier. Inspirant profondément, puis il pousse un soupir, il profite de l'air frais qui entre dans la pièce. Les élèves risquent d'avoir froid demain, alors il s'assurera que les fenêtres soient fermées avant qu'ils ne quittent l'endroit.

Ses prunelles bleues, soulagées de voir les œufs maîtrisés dans les mains de Johannes, couvrent la pièce d'un regard un peu désolé.

Un mal pour un bien. Déclare-t-il, avant de sourire franchement au concierge. Ce ne serait pas du luxe, oui. Je pourrai vous aider, si vous le souhaitez ; pas de nuit, bien entendu. Une plaisanterie, enfin, pour faire comprendre à son ami qu'il a bien retenu la leçon. Quand celui-ci lui propose un oeuf, le Serdaigle hoche la tête négativement, levant les mains devant lui. Ah, il ne vaudrait mieux pas ! Miss Taylor doit en avoir une bien plus grande nécessité. Puis je ne saurais pas où le mettre... Sa main passe dans sa barbe mal taillée pour la gratter doucement, à la fois désolé mais touché d'une telle proposition. Les deux sorciers regardent enfin l'angle de la salle, là où les dégâts sont les plus grands. Un soupir, inaudible, de la part de Zeke, puis une petite grimace. À qui le dites-vous. Je ne sais pas de puis combien de temps ces livres étaient là, mais... Il ramasse l'un des grimoires calcinés qui tombent en ruine. Par terre, le sol est jonché de cendre, rien de bien grave, mais reste que ça n'est pas agréable à regarder. Un deuxième livre, dans les bras du Serdaigle, puis un troisième. Comme c'est triste. Des livres...

Ne pouvant retenir un rien ensuite, Zackery songe qu'il est vraiment un Serdaigle. Ça se voit ; il n'y a qu'eux ceux-ci pour être empathiques et à ce point désolés pour des livres. Déposant le tout sur un meuble, il hoche finalement la tête vers Johannes.

On peut peut-être faire quelque chose pour la salle, non ? Ce serait triste de la laisser dans un état pareil. Puis, tant qu'il est là, l'aiglon peut apporter son aide au concierge et abattre le travail plus vite, bien que la fatigue commence déjà à alourdir ses paupières. Comme un enfant, il se frotte un œil, sentant qu'il pourra aider encore un peu mais qu'il serait vraiment temps qu'il regagne les dortoirs.
© 2981 12289 0

_________________

Club ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Johannes L. Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Concierge
Célébrité : Dan Avidan
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1125 Gallions : 743 Date d'inscription : 22/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
12/22  (12/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1268-what-am-i-willing-to-put-up-wit http://www.mumblemumps.com/t1275-johannes-you-can-t-open-up-the-story-of-my-life-and-just-go-to-page-738-and-think-you-know-me http://www.mumblemumps.com/t1304-johannes-i-am-the-unicorn-wizard http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Sparkling in the dark

ft. zackery t. vaher


S'il a proposé cette histoires d'affiches un peu à la légère, la réponse de Zackery lui confirme que c'est effectivement une idée judicieuse, et qu'il ferait bien de s'y mettre dès le lendemain. D'un coup de tête décidé, il se fait une note mentale. Quand le Serdaigle refuse l'oeuf, Johannes les rassemble tous, attendant probablement le dernier moment pour les récupérer, une fois qu'ils auront fait tout ce qu'ils ont à faire dans la pièce. À qui le dites-vous. Je ne sais pas de puis combien de temps ces livres étaient là, mais... L'Allemand grimace devant les cendres qui viennent s'échouer sur le sol, soupirant à s'en fendre l'âme. Comme c'est triste. Des livres... Il ne peut qu'être d'accord avec le jeune homme, une pointe peiné devant un tel carnage. Merlin-seul-sait depuis combien de temps certains de ces ouvrages se trouvaient à Poudlard, et il est bien possible que certains d'entre eux s'avèrent être plus que complexes à retrouver, si ce n'est impossible. Le concierge ose espérer que des livres aussi importants sont en sécurité dans la bibliothèque, mais personne n'est jamais à l'abri d'un libre abandonné dans une salle de classe, un livre qui n'a pas encore été rangé à sa place par manque de temps ou par oubli.

On peut peut-être faire quelque chose pour la salle, non ? Ce serait triste de la laisser dans un état pareil. Attrapant les oeufs, Johan les pose sur une des tables près de la porte d'entrée de la pièce, avant de se retourner vers l'élève qui semble abattu par la fatigue maintenant que le peu d'adrénaline qui les a gagnés avec cette chasse au Serpencendre s'est évaporée. C'est très gentil de votre part de vous proposer pour une telle tâche, mais ne vous inquiétez pas, c'est mon travail. Vous feriez bien d'aller vous reposer. Je m'en voudrais si vous vous retrouviez à arpenter les couloirs sans la moindre lueur de vie dans vos yeux demain. Déjà, il commence à mettre en tas les morceaux de bois rongés par les flammes, les couvertures en cuir noircies par les cendres. Merci, pour la fenêtre. Vous avez eu le bon réflexe. Si l'air est difficilement respirable, il serait encore bien pire si Zackery n'avait pas eu la présence d'esprit d'aérer un peu. Souhaitez-vous que je vous raccompagne avant de m'occuper de tout ça ? Il va falloir qu'il nettoie un peu, qu'il répare ce qui peut être réparé, qu'il remplace ce qui ne peut pas l'être -et qu'il en profite pour voir si les quelques livres dont il peut encore lire le titre sont disponibles dans la bibliothèque-, mais aussi qu'il nettoie les couloirs de cette traînée de cendres qui les a menés jusqu'ici. S'il sort sa baguette, il attend tout de même la réponse de l'élève avec lui avant de s'y mettre. Ce qui l'attend n'est ni éreintant, ni très long, mais il préfère tout de même se mettre au travail une fois seul, une fois au calme. Je vais vous emmener à vos dortoirs, ça vous permettra de vous coucher un peu plus tôt, et je doute que tout se passe bien si je vous laisse filer seul et que vous tombez sur un Auror à cette heure-ci. Passez devant, je vais verrouiller la salle derrière moi pour être certain que personne n'y touche en attendant que je revienne.





© Moutarde

Revenir en haut Aller en bas
Zackery T. Vaher
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Seconde année de GISIS
Célébrité : Landon Liboiron
Pseudo : Ours Âge : 20 Parchemins : 143 Gallions : 261 Date d'inscription : 01/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1332-zackery-t#30533 http://www.mumblemumps.com/t1445-zackery-t-i-got-that-sunshine-in-my-pocket http://www.mumblemumps.com/t1446-zackery-t-owl-ing

« I see your fire spark. »
Avril 2000 - Johannes

Lumos !La pression, le stress, la tension, tout retombe doucement, au rythme des cendres remuées qui se déposent sur le parquet intact, sur les meubles endommagés. Le calme après la tempête, et malgré la pénombre, la salle est calme, identique aux cours en plein jour. Si l'on omet le bois calciné dans le fond, tout à l'air... Absolument normal. Baguette à la main, puissante lumière au bout, Zackery constate çà et là l'étendue des dégâts, les yeux un peu lourd. D'un hochement de tête, il acquiesce avec un sourire au sujet des fenêtres, scrute encore un peu la salle. Laisser Johannes tout débarrasser de lui-même l'incommode tout de même, mais le concierge semble décidé à s'en occuper seul, dans le calme. Au final, il ne laisse plus tant le choix que ça au Serdaigle, et celui-ci approuve : effectivement, il risque gros à rentrer seul. Sans oublier que Johannes risque, lui aussi, quelques représailles qu'on le retrouve avec un élève à faire du ménage, le couvre-feu largement dépassé. Aussi, il se contente d'acquiescer silencieusement au début, entamer la marche jusqu'à la porte. Là, il jette un regard volontaire au concierge, un de ses légendaires sourires aux lèvres.

J'étais sérieux, pour les affiches, hein. L'élève marche soigneusement à côté de l'adulte, la lumière de sa baguette orientée devant eux. Dans le sud de la France, nous avions de gros problèmes d'incendies. Magiques ou non, à vrai dire ; les forêts ont beau être chatoyantes, l'air et le sol sont terriblement secs durant l'été, un rien fait tout flamber. Autant dire que, le feu, ils sont habitués. Chaque été, ils savent qu'ils vont y passer, malheureusement. Quand sa mère et lui se sont installés en Sardaigne, sa pauvre maman a été choquée de voir à quel point les territoires brûlent et que les feux sont proches des habitations. Une chance que son fils chéri ait étudié dans la plus grande école de France, n'est-ce pas.

Ils progressent. Pas lentement, mais pas vite non plus, calme allure, un pas modéré mais assuré. Zackery n'a qu'une hâte : embrasser le front de Jude et aller dormir. Il aurait du travailler un peu sur ses devoirs, mais tant pis. Les imprévus changent drastiquement les plans ; en ce moment, c'est une vraie pluie qui s'abat sur le médicomage à en devenir. Entre ses amis, les problèmes de Poudlard, les élèves de Beauxbâtons à gérer et d'autres encore, il pousse un profond soupir en se disant qu'il n'a pas fini. L'avantage, c'est qu'au moins il s'amuse et s'occupe.

L'entrée de la tour de Serdaigle se dessine à l'angle du couloir. Un fin sourire aux lèvres, Zackery apprécie grandement de reconnaître cette entrée familière. Aussitôt à destination, il hoche la tête vers Johannes en témoignage de respect. Salutations polies, comme d'habitude.

Merci de m'avoir permis de vous aider, et de m'avoir raccompagné, Monsieur Rosenberg. Son sourire s'élargit. N'hésitez pas, au sujet des affiches ! Si je peux encore vous apporter quelconque assistance, ça sera avec plaisir. Une pause, juste pour ouvrir la porte. Bon courage pour la salle. Et bonne nuit !

Sur ces mots, il disparaît derrière l'entrée cachée de la salle commune. Comme escompté, Jude est là, mais d'autres aussi. Salutations, quelques explications. Un baiser sur le front.
©️ 2981 12289 0

Fin du RP

_________________

Club ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Sparkling in the dark Ϟ Johannes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar
» Dark Angels + Ultra Marines + titan Ork VS GI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: SAISON 1-
Sauter vers: