Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

You are my nightmare • Flynn+Hope

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1306 Gallions : 467 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Flynn & Hope

You are my nightmare #dramaqueen

« Retenue! » J'étais tout bonnement sous le choc d'avoir été collée pour la première fois de ma vie. Je n'en revenais toujours pas et mon amour propre en avait pris un sacré coup. Fini le dossier scolaire irréprochable. Finie ma réputation irréprochable. Je venais de basculer de l'autre côté de la frontière. Est-ce que je suréagis? Sans doute probablement un peu mais vous n'imaginez pas ce que l'on ressent quand pour la première fois de sa vie, on ne peut plus se vanter d'être une élève irréprochable. Je dois faire un travail de deuil qui risque de me prendre un peu de temps. Je tenais tellement à pouvoir éviter la case ''retenue'' pendant toute ma scolarité. Mais ce ne sont que deux petites heures qui passeraient probablement assez vite. Pourtant, j'avais été totalement incapable de trouver le sommeil cette nuit me retournant en permanence sous la nervosité et l’angoisse que cela représentait pour moi. Je suis décidément pathétique mais mon humeur du matin disait clairement « Me faites pas chier aujourd'hui! ». J'ai traîné les pieds toute la journée allant de cours en cours sans réelle motivation aucune. J'aurais préféré sauter direct à demain mais je prends les choses trop à cœur et je le sais. Je n'arrivais pas à penser à autre chose que l'épreuve qui m'attendait le soir même. Plus le moment approchait et plus je réalisais que je maudissais ma stupidité. Mais je n'allais pas y échapper donc je me dirige finalement vers l'endroit de ma détention. Il me suffisait de faire profil bas pendant deux petites heures puis d'aller me faire oublier dans les tréfonds de la bibliothèque et ce serait fini. Je croisais très fort les doigts d'être seule pour prester deux des plus longues heures de ma scolarité ou alors de tomber sur quelqu'un de bien, de gentil. Faites que je ne tombe pas sur la pire compagnie que je puisse redouter pour pareil moment. Une grande inspiration et j'entre dans la fosse aux lions prête à me faire dévorer mais je reste figée sur place comme tétanisée. Une seule personne est dans la pièce et mon regard se pose sur lui ne pouvant retenir cette mine de dégoût. Je sens toutes les couleurs quitter mon visage instantanément alors que j’éprouve la sensation que le ciel vient de me tomber sur la tête. Instinctivement, j'échappe à mi-voix.

« Merde pas ça! »

Flynn North! Pourquoi lui? Il est l'être que je déteste sans doute le plus dans toute cette école. Je ne veux pas être prise au piège avec lui surtout que si quelqu'un a mérité une punition c'est bien lui mais pas moi. Je me dirige vers un coin de la pièce à l'opposé de lui le regardant comme si je pouvais le faire disparaître d'un simple regard. Oh par Merlin que j'aimerais pouvoir le faire se volatiliser dans les airs et qu'il ne reste que moi. Je suis incapable de feindre l'indifférence avec lui alors que le mépris se peint sur mon visage. Je crois qu'il n'a même pas la moindre idée de pourquoi je le déteste autant. Ce constat le fait baisser davantage dans mon estime personnelle qui n'était pourtant pas déjà très haute. Je me demande comment il peut obtenir des bonnes notes en cours avec un comportement si pitoyable. Il est à mes yeux une honte à la réputation de cette école. Je dois me forcer à garder une voix posée pour m'adresser à lui car il ne mérite pas cela à mes yeux. Je ne sais même pas pourquoi je me force à garder un semblant d'éducation. Je devrais juste l'envoyer promener mais je pense à avoir la paix et c'est tout.

« Ignorons-nous tout simplement, d'accord? Pas besoin de rompre le silence, c'est déjà assez humiliant ainsi! »

Je reste sous le choc d'avoir réussi à lui adresser la parole sans lui sauter à la gorge. Je me suis même retenue de lui avoir dit le moindre mot car tout mon instinct me hurlait de juste l'ignorer et faire comme s'il n'existait pas. Je suis enfermée dans une salle de classe seule avec lui. Cela ne m'enchante pas car je crains le pire. Je me tasse un peu dans mon coin, restant le plus loin possible de lui. Je tente de regarder partout ailleurs sauf vers lui, partout sauf là me perdant dans la contemplation des magnifiques moulures de porte. Je sens que ces deux heures à venir vont être d'une longueur infernal et je ferme les yeux sentant déjà un mal de tête poindre le bout de son nez. Je le regarde du coin de l’œil malgré tout succombant à la tentation avant de secouer la tête désespérée.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1399 Gallions : 590 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire



You are my nightmare

Il a envie de poser ses pieds sur la table mais se retient, conscient qu'il risque de s'attirer encore d'autres problèmes. Déjà collé, il ferait mieux de faire profil bas et d'attendre que les heures passent. Alors Flynn se contente de feuilleter ses cours, de se faire quelques notes, jouant de temps à autres avec sa plume ou avec les coins des feuilles, relevant régulièrement la tête quand il entend des bruits de pas dans le couloir. Il a vu la salle de colle bien plus remplie que ça et si d'habitude, il trouve toujours quelqu'un avec qui échanger discrètement, là, c'est terriblement vide. Il faut oser le dire : il s'emmerde. Mais après tout, le principe même de ces heures de colle n'est pas qu'il s'amuse, sinon ils lui fileraient certainement de quoi frapper deux ou trois Cognards, ou ramèneraient quelques uns de ses potes pour lui permettre de profiter un peu de ce temps pour enchaîner les blagues graveleuses au détour de conversations qui n'ont rien de lié au sexe. Peut-être bien que Poudlard a quelques côtés négatifs, au final. Mais il ne le dira pas, pas à voix haute et certainement pas à tous ces types qui se pointent d'on-ne-sait-où pour venir chier sur leur école.

Le Gryffondor relève encore la tête quand il entend la porte de la salle d'ouvrir, son expression tournant à celle du type qui a mangé quelque chose de pas frais à l'instant même où il pose les yeux sur la nouvelle venue. A en croire les mots qui lui parviennent avec peine, elle est aussi ravie de le voir que lui. Il la suit du regard quand elle va s'asseoir le plus loin possible, lui arrachant un rire un peu jaune. Bordel, qu'est-ce qu'elle fait là ? Il ne peut même pas profiter d'un instant dans la journée, à réfléchir sur la gravité de ses actions et à prendre conscience que son comportement n'est pas adapté à un étudiant presque adulte qui se respecte, sans qu'elle vienne dans le coin pour lui jeter ses regards à la con ? La salle de colle, c'était encore son territoire, jusque là, et la voir arriver laisse un goût amer dans sa bouche. Il n'est même plus en paix, même ici. Alors il croise les doigts, allonge ses bras sur sa table et laisse retomber sa tête sur le bois, tentant d'ignorer qu'elle est là. Ignorons-nous tout simplement, d'accord? Pas besoin de rompre le silence, c'est déjà assez humiliant ainsi! Mais qu'est-ce que... ?

Il a envie d'exploser de rire, un peu. Il est là à faire comme si elle n'existait pas, et elle se sent obligée de se rappeler à lui. Bon sang, qu'il se passerait de son comportement passif-agressif. Humiliant ? Elle trouve ça humiliant, d'être là, dans la même pièce que lui ? Dans la salle de colle ? Elle rompt le silence alors qu'elle lui demande de ne pas le faire, elle lui parle alors qu'elle lui demande de l'ignorer. Son comportement est absurde. Il fixe droit devant lui, tapant le bois de la table avec ses doigts dans un battement aléatoire. Quand d'autres pas passent devant la porte, il relève encore la tête, espérant que quelqu'un d'autre les rejoigne, mais la porte reste bien fermée. Alors qu'il laisse ses yeux regagner l'avant de la salle, il ne peut que croiser celui de la Serdaigle et il n'arrive pas à se retenir. Il faut qu'il provoque. Que sa mère détesterait le voir faire. Alors il se lève, attrape ses affaires et va discrètement se rapprocher d'elle, se laissant tomber sur la chaise adjacente à la sienne. Qu'est-ce que tu fais ici, Scott ? Je t'aurais pas crue abonnée aux heures de retenue... T'as éternué trop fort et t'as perturbé le cours ? T'as posé une question de trop et ton prof a pas supporté d'entendre davantage ta voix ? Comment est-ce qu'une parfaite élève comme toi se retrouve ici ? Le rouge et or cale son coude sur la table, posant son menton dans la paume de sa main, et ouvre grand les yeux pour lui montrer qu'il est tout ouï alors qu'il n'en a pas vraiment grand-chose à faire.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1306 Gallions : 467 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Flynn & Hope

You are my nightmare #dramaqueen

Je suis prête à dévouer mon corps à un Dieu auquel je ne crois, à me vouer à lui corps et âme, quitte à faire vœu de chasteté pourvu qu'il entende mes prières et fasse en sorte que ce gars me foute la paix pour les deux prochaines heures à venir. Je donnerais tout ce que j'ai à quiconque pourvu que je n'aie pas trop à endurer cet être qui me dérange au plus haut point. Je redoute ce moment et son rire qui me parvient, écorchant mes tympans au passage ne me laisse rien présager de très bon pour la suite. Je le vois tenter de m'ignorer et j’essayais juste d'être polie mais voilà que je semble avoir attiré son attention sur moi. Bon, si je me la boucle par la suite, il va peut-être oublier que je suis là finalement. Je me fais toute petite sur ma chaise pour me faire oublier. Pourquoi la salle est-elle si déserte? Il ne devrait pas y avoir d'autres personnes qui ont fait des conneries sûrement plus monumentales que la mienne dans ce satané château non? Ne me dites pas sincèrement qu'ils ont décidé de se mettre en grève aujourd'hui et de ne pas se faire remarquer? Je lance plusieurs fois un regard désespéré vers la porte espérant que mon sauveur ne finisse par franchir le seuil mais rien. C'est le néant, le désert absolu et cela me désole profondément. L'ennui va peut-être finalement avoir raison de moi et me pousser à me tourner vers lui. Non impossible, je préfère encore me couper la langue que de m'abaisser à cela.

Les minutes s'écoulent et je semble destiné à avoir la paix. Je suis perdue dans mes pensées quand j’étends le bruit très symbolique de quelqu'un qui rassemble ses affaires. Mon cœur s'emplit de l'espoir fou qu'il aie terminé et ne quitte la salle, ou même qu'il n'est par terminé mais s'en aille quand même. Peu importe quoi tant que ça signifie que je me débarrasse de lui. Je n'ose pas le regarder, je ne voudrais pas risquer de lui donner la moindre raison de s'attarder une seule seconde supplémentaire. Mais quoi? Pourquoi il s'assied juste à côté de moi. Je tente de l'ignorer mais il s'adresse à moi. Je me tends instinctivement avant de tourner vers lui un regard clairement hautain. Il a tellement une tête à claque, il mériterait des gifles alors qu'il me fixe sans même tenter de dissimuler tout ce que je lui inspirer : provocation, indifférence, ennui, distraction. Je ne suis qu'un passe temps et ça me met les nerfs sans que je ne comprenne pourquoi je ne suis toujours pas capable de garder mon sang froid avec lui. Mais quelque part, il arrive à me toucher là où ça fait mal. Je voudrais être plus que l'élève parfaite mais il sait me rappeler combien j'ai pu être et suis toujours invisible à ses yeux. Il me cantonne dans une catégorie alors qu'il n'a aucune idée. « Crétin! » Je le pense mentalement , chose que je voudrais dire sans oser. Je m'en veux déjà mais mon besoin de le reprendre sera une preuve flagrante que je n'ai pas autant d'assurance que celle que je tente de dégager avec mon ton supérieur.

« Je ne prétends pas être miss perfection. Puis je ne suis pas abonnée, moi au moins, j'ai un peu de savoir vivre. Puis mêle toi de tes affaires North. Franchement, t'as rien de mieux à faire de ta vie que faire chier? Tes blagues pourries, tu dois avoir une vie tellement ennuyeuse, tellement pauvre. Je te plains au fond North, à part en emmerdant les autres, t'as rien pour attirer l'attention sur toi. Je suis même pas sûre que tu sois pas une honte aux yeux de tous. Tu es assez pitoyable ou pathétique, je ne sais pas, tu dois êtres les deux en fait. Maintenant fous-moi la paix, ton bavardage m'intéresse pas. »

Je prends mon sac pour en sortir un livre que j'ouvre à une page au hasard. Je suis nerveuse donc je sais que je n'arriverai jamais à me concentrer mais j'ai besoin de faire comme si, en espérant qu'il saisisse le message et obéisse tout simplement. Je sais que je rêve probablement mais je n'ai pas envie de revenir sur les raisons qui m'ont amené ici. J'ai déjà bien assez honte comme cela pour l'avouer à voix haute sans avoir une envie folle de m’enterrer bien profondément sous terre. Grave erreur sans doute mais j'ose jeter un regard vers Flynn pour voir s'il semble prendre mes mots au sérieux. Je lui donne de l'importance quand je devrais me résoudre à l'ignorer. Je suis un peu garce avec lui mais il est celui qui est venu me chercher donc... mais je me doute que mes mots n'ont aucun impact sur lui. Il doit réellement s'en foute, pas comme si je pouvais le blesser.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1399 Gallions : 590 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire



You are my nightmare

Je ne prétends pas être miss perfection. Puis je ne suis pas abonnée, moi au moins, j'ai un peu de savoir vivre. Puis mêle toi de tes affaires North. Franchement, t'as rien de mieux à faire de ta vie que faire chier? Tes blagues pourries, tu dois avoir une vie tellement ennuyeuse, tellement pauvre. Je te plains au fond North, à part en emmerdant les autres, t'as rien pour attirer l'attention sur toi. Je suis même pas sûre que tu sois pas une honte aux yeux de tous. Tu es assez pitoyable ou pathétique, je ne sais pas, tu dois êtres les deux en fait. Maintenant fous-moi la paix, ton bavardage m'intéresse pas. Plus il l'écoute parler, plus il bat des cils, son sourire s'étirant pour se faire de plus en plus provocateur. Elle a beau sortir autant de bouquin qu'elle veut, tenter d'ignorer sa présence autant qu'elle veut, il réussit à obtenir une réaction d'elle et n'a pas l'intention de s'arrêter là. Il en a marre des attaques silencieuses, des regards en coin, de tout son comportement qui lui laisse comprendre qu'il n'est pas souhaité dans le coin, mais sans jamais rien lui dire. Elle a un souci avec lui ? Soit, elle ne serait pas la première. Mais au moins, les autres ont eu la décence de lui dire en pleine face, contrairement à elle.

Flynn laisse retomber son bras sur la table et se penche un peu vers la Serdaigle. Il ne devrait pas jouer à ce jeu-là. Il se l'est promis pour Maddox. Il s'est promis qu'il se comporterait bien, même si elle l'irrite au plus haut point. Il s'est promis de faire attention, même si elle ne se gène pas pour lui coller l'étiquette « indésirable » sur le front. Parce que Maddox l'aime bien. Mais sa patience ne tient plus le coup. A chaque moment passé en compagnie de la bleue et argent, elle s’effrite et là, il n'en peut plus. Il faut qu'il mette les pieds dans le plat, quitte à ce que tout explose. Et puis il ira s'excuser auprès de Maddox après. Ma vie va bien, je te remercie de t'inquiéter. Ce n'est pas tout à fait vrai et il le sait. Tout a changé après la Grande Bataille et si, avant, ses stupidités étaient un moyen de se changer les idées, elles jouent désormais un autre rôle. Vie ennuyeuse ? Pas vraiment. Le calme qui lui ronge les entrailles ? Davantage. J'ai pas besoin de ça pour attirer l'attention, et tu le sais. Si j'avais pour but de tourner tous les regards sur moi, en crevant d'envie qu'on me remarque, y a plein d'autres méthodes. Nan, généralement, quand je viens emmerder quelqu'un, c'est parce qu'ils ont sur la gueule ce petit air supérieur insupportable, comme le tien. Ouais, celui que t'as là, maintenant. Le Gryffondor se tourne sur sa chaise, se laissant la place de se pencher encore pour reposer ses avant-bras sur ses cuisses, les doigts croisés. Pour cette histoire de savoir-vivre, tu repasseras, Scott. A moins que chez toi, la politesse se limite à ouvrir sa gueule pour débiter des insultes et buter les gens du regard ? Tu sais, ça marche pas très bien, comme technique. Si tu tiens vraiment à me faire bouffer les pissenlits par la racine, y a un sort, pour ça. Ça sera plus efficace. Il se redresse, incapable de rester en place. T'as pas besoin de me plaindre pour quoi que ce soit, c'est moi qui suis désolé pour la vie chiante à en crever que tu dois avoir. Mais j'imagine que tu t'y complais, nan ? Je vais pas te juger, Scott, je te laisse ce comportement de merde.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1306 Gallions : 467 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Flynn & Hope

You are my nightmare #dramaqueen

Je sais que je dépasse les limites dans mon attitude avec lui mais je ne le harcèle pas non plus. Je ne le poursuis pas de mon regard qui exprime tout mon mépris mais si j'ai le malheur de me retrouver dans la même pièce que lui, c'est juste plus fort que moi. Je voudrais pouvoir l'ignorer purement et simplement mais il produit quelque chose en moi qui m'amène à me crisper dans la seconde où je perçois son aura à proximité. J'étais tellement soulagée à son départ puis là, depuis la rentrée, c'est comme encore pire. Je me demande parfois si je ne cherche pas une excuse pour le provoquer en silence, pour déverser la haine que cette putin de guerre a mis dans mon âme sur quelqu'un. Mais jamais je ne l'avouerai à voix haute. Comme jamais je ne lui dirai pourquoi sa présence m'est devenue si insupportable par un beau matin. Je crois qu'au fond, cela fait du bien de simplement pouvoir haïr quelqu'un, de pouvoir mépriser une personne réelle quand tant d'autres nous inspirent ce sentiment mais sont juste inaccessibles. Il est une sorte de bouc émissaire pour tout ces sentiments plus ténébreux que recèlent mon cœur. Mais là, en cet instant précis, j'essaie de garder mon calme et éviter que l'orage n’éclate. Je tente de sauver les choses car sincèrement, jusqu'où irions-nous si les limites de l'ignorance venait à tomber.

Je tente désespéramment d'ignorer sa voix, le sens de ses mots mais bon dieu, la pique fait mal. Je sais qu'elle est amplement méritée mais ça vient toucher la corde sensible en moi. Je voudrais pouvoir rester inexpressive mais c'est tout simplement impossible alors que ma mâchoire se serre légèrement. Un regard vers lui et je me résigne, il a cette lueur dans le regard qui dit clairement que le moment de régler nos comptes est finalement venu. Je finis par faire claquer mon livre en le refermant avant de tourner la tête vers lui. Je le regarde dans les yeux, irritée.

« Ce petit air supérieur insupportable? Tu dois inverser les rôles. Tu sembles toujours te croire mieux que tout le monde, au-dessus des règles. Tu penses que tu dois jamais rien respecter et tu te balades ici comme un petit con affichant un air de défi permanent sans même faire attention aux autres. Tu crois que tout t'est dû et que c'est logique de te trouver amusant alors que tu es juste... insupportable en fait. »

Respire Hope! Je ne devrais vraiment pas rentrer dans son petit jeu mais malheureusement c'est bien trop tard. Je ne vois pas comment y échapper alors que je suis tout bonnement coincée ici avec lui, seule. Je pourrais essayer de l'ignorer mais trop souvent dans ma vie, j'ai fui. Trop suivant, j'ai choisi de garder le silence quand je rêvais de dire clairement ce que je pensais, de me dresser contre ceux qui blessent les autres sans sourciller. Cette guerre m'a laissé un goût amer dans la bouche, devoir supporter de côtoyer la souffrance humaine a créé un vide en moi mais aussi un désir de ne plus me taire à l'avenir.

« Insulter? Je ne t'avais pas insulté jusqu'ici et encore dire la vérité ne peut pas être réellement perçu comme une insulte. Puis t'es toujours là à mon plus grand malheur donc je n'ai malheureusement pas su te buter du regard. Tout le monde s'en serait mieux porté. Quoi tu supportes pas que quelqu'un ne t'aime pas? Tu voudrais tout le monde à tes pieds et qu'on te félicite? Je m’abaisserais pas à utiliser ma magie sur toi, je voudrais pas te blesser. T'as juste une belle gueule pour toi, faudrait pas l’abîmer même si la notion est toute relative. »

Bon là je me déteste d'avoir utilisé ce qualificatif pour lui. Il pourrait y voir un compliment. Mais même si mes réactions donnent l'impression inverse, je ne suis pas de mauvaise foi. Je sais reconnaître que ses résultats scolaires sont bons ce qui laissent deviner que malgré son comportement immature, il est très probablement intelligent. Je suis aussi capable d'admettre qu'il a du charme même si cela m'arracherait la bouche de devoir le reconnaître dans une discussion sérieuse. Je sais qu'il a certaines qualités et de ce que j'en sais, il est un bon ami. Je ne le critiquerai pas là dessus. Au fond, je pense sans doute plus de bien de lui qu'il ne le croit. Il m'énerve profondément mais je suis consciente que parfois, il lui arrive même d'être amusant. Je m'accroche néanmoins à mon amertume pour ne pas qu'il puisse le deviner. Je ne désire pas faire la paix avec lui car je préfère largement le haïr tout au fond de moi, c'est plus facile.

« Ma vie me convient parfaitement. Je ne la trouve pas ennuyante. Et je n'ai pas besoin qu'elle corresponde à tes critères, ta définition d'une vie passionnante. Puis franchement, je m'en fous de ta petite vie, de toi. Alors, si ça te plaît pas d'avoir à me supporter, explique-moi pourquoi t'es là à essayer de me provoquer? Tu cherches de l'attention? T'es en manque peut-être? »
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1399 Gallions : 590 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire



You are my nightmare

Il ne peut pas arrêter. Il ne peut pas se taire. Peut-être qu'il devrait, qu'il ne gagnera rien à la provoquer comme ça, mais après des mois à se faire violence pour passer outre tout ça, ça lui fait du bien de craquer et de la confronter un peu. Il a toujours aimé les choses franches, a toujours préféré que la situation soit claire même si elle ne tourne pas à son avantage. Ce petit air supérieur insupportable? Tu dois inverser les rôles. Tu sembles toujours te croire mieux que tout le monde, au-dessus des règles. Tu penses que tu dois jamais rien respecter et tu te balades ici comme un petit con affichant un air de défi permanent sans même faire attention aux autres. Tu crois que tout t'est dû et que c'est logique de te trouver amusant alors que tu es juste... insupportable en fait. Au dessus des règles, peut-être pas, même s'il aime les mettre en porte à faux. Mais oui, il se sent bien supérieur à un certain nombre d'entre eux, c'est évident. Il a juste l'intelligence de ne pas le montrer, de le garder pour lui. Si elle le lui reproche maintenant, qu'est-ce que ce serait s'il laissait libre cours à son arrogance ? En revanche, il a la délicatesse de s'assurer qu'il n'entraîne jamais personne de non volontaire dans ses conneries et essaye de limiter au maximum les dommages collatéraux, alors dire qu'il ne fait pas attention aux autres... Bah, il la laisse parler, ça n'est pas ce qui l'intéresse aujourd'hui. Là, il veut la pousser à bout, jusqu'à ce qu'elle lui dise enfin.

Insulter? Je ne t'avais pas insulté jusqu'ici et encore dire la vérité ne peut pas être réellement perçu comme une insulte. Bien tenté, mais il balaie la remarque d'un geste de la main. Le nombre de fois où on lui a assuré détenir la vérité sur son comportement... Puis t'es toujours là à mon plus grand malheur donc je n'ai malheureusement pas su te buter du regard. Tout le monde s'en serait mieux porté. Même si l'idée de lui lister les gens qui apprécieraient moyennement qu'elle mette fin à sa vie est tentante, il garde ce comportement un chouïa puéril pour lui. Ce serait bien drôle sur le coup, mais elle serait capable de le prendre au premier degré et de lui faire la liste de ceux qui préféreraient le voir mort. Et s'il sait qu'il y en a certains dans les couloirs, il n'a pas trop envie de l'entendre aujourd'hui. Quoi tu supportes pas que quelqu'un ne t'aime pas? Tu voudrais tout le monde à tes pieds et qu'on te félicite? Je m’abaisserais pas à utiliser ma magie sur toi, je voudrais pas te blesser. T'as juste une belle gueule pour toi, faudrait pas l’abîmer même si la notion est toute relative. Flynn papillonne des cils, portant une main à son cœur, comme flatté par ses mots qu'elle crache avec venin. Ce n'est pas un compliment, pas vraiment, mais ça peut l'emmerder, s'il réagit comme ça. Alors il le fait. Aww, merci ! Son ton est mielleux au possible.

Ma vie me convient parfaitement. Je ne la trouve pas ennuyante. Et je n'ai pas besoin qu'elle corresponde à tes critères, ta définition d'une vie passionnante. Puis franchement, je m'en fous de ta petite vie, de toi. Alors, si ça te plaît pas d'avoir à me supporter, explique-moi pourquoi t'es là à essayer de me provoquer? Tu cherches de l'attention? T'es en manque peut-être? Le Gryffondor ne peut empêcher l'éclat de rire qui passe sa gorge. Qu'elle est mignonne ! C'est gentil de ta part de t'inquiéter de ma vie sexuelle, mais tout va bien de ce côté-là ! Il a ce clin d’œil provocateur qu'il ne peut pas retenir. Mais peut-être que c'était une manière détournée pour toi de te proposer ? Il y a plus simple, tu sais ! Plus direct ! Il se penche vers elle, comme dans un geste de confidence, puis son expression change du tout au tout alors que son sourire disparaît et que ses traits durcissent. J'ai à te supporter, et encore le mot est grand, parce que Maddox te trouve un truc. Je sais pas quoi, vraiment, mais j'ai tendance à faire confiance à ce type. Pourtant, avec toi, je peux pas m'empêcher de penser qu'il s'est planté dans les grandes largeurs... Que tu m'aime pas, Scott, j'en ai absolument rien à foutre. Ce qui m'emmerde, c'est ton comportement à la con. T'as un problème avec moi ? Assume, crache le morceau. Tu veux que je te foute la paix ? Il suffit de ça ! Le North hausse les épaules, comme si c'était une évidence. Pour lui, ça l'est.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1306 Gallions : 467 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Flynn & Hope

You are my nightmare #dramaqueen
Son ton mielleux me fait mal, mal parce que c'est à cause d'un stupide compliment que j'ai échappé malgré moi. Je m'en veux de lui avoir donné une ouverture car c'est déjà bien assez compliqué comme cela. Mais je m'enfonce visiblement toute seule, et de plus en plus profondément alors qu'il retourne un à un mes mots contre moi. Son rire me perce les temps et j'ai envie de l'envoyer valser pour qu'il perde cet air amusé sur le visage. Il se fout de ma gueule et je le vis assez mal. Je ne devrais pas prendre les choses à cœur mais je suis incapable de maintenir mes barrières et de ne pas grincer des dents. L'incrédulité se peint sur mon visage alors que ses mots font monter une rougeur à mes joues. Je ne peux dissimuler ma gêne quand il aborde ce sujet. Je sais que je me trahis et je penche la tête en avant faisant en sorte de me dissimuler quelque peu derrière ma chevelure flamboyante. Je veux qu'elle fasse écran entre lui et moi alors que je me force à reprendre le fil laissant une mine de dégoût déformer mes traits.

« Quelle horreur. Je préférerais encore devenir nonne que de... avec toi. Non je ne suis pas du tout sensible à ton pseudo charme. »

Je suis même pas capable de prononcer le mot tant ma timidité et ma pureté prennent le pas sur mon côté crâneur qu'il éveille chez moi, que lui seul éveille chez moi. Je ne suis pas le genre de fille à aller au devant des gens ou même à montrer une quelconque désapprobation sur leurs actes, je suis même plutôt tolérante mais il réveille la bête en moi, des facettes de ma personnalité bien plus sombres et qui m'effraient parfois un peu. Mais j'ai beau savoir que je ne dois pas entrer dans son jeu, j'y saute à pieds joints quitte à me retrouver dans la merde jusqu'au cou. Si son sourire disparu ou ses traits plus durs sont supposés me faire quelque chose, il n'en est rien mais ses mots. Je serre les poings alors que je ressens une certaine colère. Je ne peux empêcher mon attitude de changer du tout ou tout alors que ça devient quelque peu plus personnel. Je refuse qu'il mêle Maddox à celui mais surtout il éveille une crainte en moi. Je tiens à mon amitié avec Maddox, elle est sincère et vraie. Il pense que le jeune homme a pu se planter sur mon cas et je me refuse d'envisager qu'il ne parvienne à le faire croire à Maddox également. Je redresse la tête et le foudroie du regard avant de dire assez froidement.

« Pas besoin de mêler Maddox à cela. Il mérite juste le respect contrairement à toi North. Donc ne te lance pas sur une pente glissante car si tu n'aimes pas mon attitude, elle pourrait juste devenir pire. »

Menace lancée dans le vent car je ne suis pas du tout le genre de fille capable de réellement mettre à exécution mais il y avait suffisamment de détermination dans ma voix pour faire croire que oui. Il suffirait que je lui dise pourquoi j'ai une dent contre lui pour enfin obtenir la paix que je réclame. La tentation est forte de laisser échapper ces quelques mots et d'enfin me libérer de cette haine emmagasinée depuis longtemps. Mais même si j voudrais réellement croire que c'est aussi simple, j'ai un doute de pouvoir lui faire confiance. Je doute aussi de ma capacité à dire sincèrement ce que j'ai sur le cœur. Mon cerveau fonctionne encore assez pour me faire m'apercevoir toute seule que c'est la pire erreur du monde ever que de céder à la tentation de finalement lui dire franchement pourquoi je le déteste avec une force folle depuis plusieurs années à présent. Je suis tentée mais ce serait bien trop simple et je doute que ça ne change la moindre chose.

« Qu'est-ce que ça peut foutre à ta vie de savoir les faits pour lesquels je te déteste? De savoir que j'ai ou non une bonne raison d'avoir commencé à trouver que tu ressemblais à un vulgaire cloporte qu'on préfère écraser que d'en supporter la vue? Ça ne changera foutument rien à ma vie ou moi que je te dis pourquoi. Je continuerai de te haïr de tout mon être et de penser que Poudlard était tellement mieux quand tu avais enfin dégagé d'ici. Je trouve l'air irrespirable quand tu es dans les parages car tu me dégoûtes. Tu es juste l'incarnation pour moi du pauvre type et ça me tape sur les nerfs. »

Envolée toute douceur de mes traits, je ne suis pas du genre à me laisser faire, pas avec lui. Je rejette finalement mes cheveux en arrière redressant le menton pour le toiser avec une fierté à peine voilée. J'ai visiblement plus de pouvoir pour lui foutre les nerfs en gardant sous silence mes raisons et en le regardant avec des yeux assassins donc pourquoi abandonner mon comportement de merde maintenant que je sais que ça fonctionne? Même si là piégée dans une pièce avec lui, je doute fort de pouvoir tenir tête très longtemps. Pendant un instant, l'idée de sortir ma baguette pour effacer son air provocateur du visage se fait puissante mais je résiste.

« Puis il semble que j'arrive à plus t'emmerder en te toisant avec cet air et en ne te disant rien donc pourquoi me priver de ce genre de plaisir? Pour tes beaux yeux? Même pas en rêve. »
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1399 Gallions : 590 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire



You are my nightmare

Pas besoin de mêler Maddox à cela. Il mérite juste le respect contrairement à toi North. Donc ne te lance pas sur une pente glissante car si tu n'aimes pas mon attitude, elle pourrait juste devenir pire. Il est loin d'avoir mêlé Maddox à cette histoire. S'il avait vraiment voulu faire ça, il l'aurait pris à parti. Il n'aurait pas attendu un moment où Hope et lui sont tous les deux seuls pour finalement jouer la carte de la provocation. Etant donné le temps qu'ils passent ensemble, il aurait largement pu, il aurait largement eu l'occasion, mais a eu la décence de ne jamais mettre le Serdaigle dans une situation comme celle-là. Parce qu'il n'a effectivement pas à y être mêlé. Est-ce qu'elle pense à ce point qu'il est une raclure ? Qu'il n'accorde pas de valeur à son amitié avec le bleu et argent ? La colère le gagne doucement, et il tente comme il peut de ne pas laisser les mots de la jeune femme l'atteindre. Qu'est-ce que ça peut foutre à ta vie de savoir les faits pour lesquels je te déteste? De savoir que j'ai ou non une bonne raison d'avoir commencé à trouver que tu ressemblais à un vulgaire cloporte qu'on préfère écraser que d'en supporter la vue? Ça l'énerve. Pourquoi est-elle infoutue de lui dire pour de bon quel est le problème ? Pourquoi a-t-elle besoin de tout garder pour elle ? En quoi est-ce si secret ? Que ça lui importe ou pas n'est pas la question, il lui a demandé, il aimerait bien avoir la réponse, c'est tout. Pas besoin de chercher plus loin, si ? Et si sa raison est bidon, au moins pourra-t-il se faire une idée plus précise du genre de personne qu'est Hope... Ça ne changera foutument rien à ma vie ou moi que je te dis pourquoi. Je continuerai de te haïr de tout mon être et de penser que Poudlard était tellement mieux quand tu avais enfin dégagé d'ici. Je trouve l'air irrespirable quand tu es dans les parages car tu me dégoûtes. Tu es juste l'incarnation pour moi du pauvre type et ça me tape sur les nerfs. Elle le hait. Viscéralement. Ses mots, elle les pense, elle les respire. Et là, il lui a donné l'occasion de se lâcher, de lui déverser sa haine sur le dos sans limite. Mais toujours sans lui donner la réponse qu'il attend. Flynn se mord l'intérieur des joues, sa respiration trahissant son impatience. Puis il semble que j'arrive à plus t'emmerder en te toisant avec cet air et en ne te disant rien donc pourquoi me priver de ce genre de plaisir? Pour tes beaux yeux? Même pas en rêve. Un râle grimpe de sa gorge, gagnant en puissance à mesure que les secondes passent, et il laisse brusquement retomber sa tête sur la table, le bruit de son crâne heurtant le bois résonnant un instant dans la pièce. Effectivement, elle l'emmerde. Et bien. Mais rien de bien différent de d'habitude, en soi. Le résultat est le même, c'est simplement l'exécution qui diffère.

Quand t'auras fini de me complimenter, tu pourras arrêter de faire chier deux secondes ? Putain, répondre à une foutue question, ça devrait pas être compliqué, nan ? Il se redresse, passe une main dans ses cheveux alors qu'il expire. S'il perd le contrôle, il perd tout court. Et ça, c'est hors de question. T'es une putain d'emmerdeuse, Scott. Et une sacrée maso, au passage. Parce que là, je nous offre une porte de sortie à tous les deux, et tu préfères qu'on continue ce jeu à la con juste pour te flatter de jouer avec mes nerfs. Eh, j'ai une nouvelle pour toi :  t'en as pas besoin, tu m'emmerdes déjà suffisamment comme ça sans même m'adresser la parole ! Sa main claque contre la table, chaque geste lui permettant d'évacuer un minimum de tension. Il va falloir qu'il aille courir après ça, ou il sera incapable de manger ce soir tant il sera sur les nerfs. Je veux juste savoir si t'as une vraie raison de m'en vouloir, un truc valable, ou si t'es assez stupide pour déverser ta bile sur quelqu'un juste parce que tu le peux. Tu sais, histoire de savoir un peu à quoi j'ai affaire. Mais plus tu l'ouvres, et plus je pense que t'as rien. Que dalle. Que tu te plais juste à chercher les histoires parce que ça t'amuse. Et tu me reproches de chercher l'attention ? Eh ben putain ! Bordel, j'ai pas de temps à perdre avec une gamine comme toi. La patience n'a jamais été son point fort. Jamais. Peu importe à quel point sa mère, son père, son grand-père ont tenté de lui inculquer cette notion ô combien importante. Il prend ses affaires, va se remettre à sa place d'origine, reposant sa tête sur ses avant-bras, ces derniers croisés sur la table.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1306 Gallions : 467 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Flynn & Hope

You are my nightmare #dramaqueen

Je n'ai jamais eu cette facilité à parler de ce que je ressens, de ce que je vis. Je n'avais pas vraiment une oreille pour m'écouter quand je devais faire face aux premières épreuves dans ma vie. Je me suis construite seule et je crois que ça a laissé de profondes stigmates sur mon âme. Je ne prétends nullement que c'est une excuse et que cela justifie mon attitude mais je me suis faite ainsi. Quand la vérité sur ma vie a éclaté, j'ai gardé tout cela pour moi. Je me suis repliée davantage sur moi. Quand l'horreur de cette guerre me tordait de l'intérieur, je me suis tue. Quand après, j'étais hantée par certaines images et par le dégoût de ne pas avoir été dans le vif du sujet, je me suis encore tue. J'ai passé ma vie entière à taire ce que je pouvais ressentir et ce qui pouvait blesser mon cœur Alors, non malheureusement, juste lui dire pourquoi je le déteste autant n'est pas d'une simplicité absolue pour moi. Puis, je crois qu'une partie de moi se délecte du plaisir de voir qu'aujourd'hui, j'ai un certain poids. J'étais innocente et inoffensive suscitant une totale indifférence assez risible mais là c'en était fini. Je pouvais l'emmerder et c'était assez délectable. Je perçois son irritation à son souffle qui se modifie, son non verbal parlant pour lui. Est-ce que je pense mes mots? Au fond, pas du tout mais j'ai besoin de m'accrocher à cette haine. Mais je ne peux me retenir de rire alors que le son de son crâne sur le bois empli la pièce. Mais malgré tout, je me demande s'il ne s'est pas fait mal mais je ne peux m'empêcher de dire d'un ton mielleux.

« Ça sonne un peu creux, ça doit être le vide. J'espère que tu t'es pas fait mal, ce serait si dommage. »

Mais dès le moment où sa main heurte le bureau, je m'enferme dans un silence pensif alors que malgré moi, ses mots tournent en boucle dans ma tête. Je n'aime pas savoir que c'est l'image qu'il a de moi, que la seule chose qu'il retienne ce soit précisément cela. Je ne suis pas la même avec lui, je suis le pire de moi-même mais son opinion ne m'indiffère pas autant que je le voudrais. Je sais qu'il est plus loin et je tente d'ignorer sa présence. Je n'arriverai pas à me concentrer sur mon travail avec lui dans la pièce alors je tourne les pages et je souris en coin trouvant une manière plus civilisée de déverser ma haine. Il me laisse tranquille mais j'ai besoin de le provoquer même innocemment. Je ne suis pas une chanteuse née c'est un fait mais je sais au moins respecter le rythme de la musique qui passe dans ma tête. Ils se croisent tous les jours comme un couple en amour. Elle lui sourit légèrement avec un tas d’arrières pensées. Regarde toujours où il va, ce qu’il fait dans son rétroviseur. Mais elle n’a jamais tentée. Quand elle ne le voit pas un matin elle s’inquiète. Comme si il lui appartenait un peu dans sa tête. Elle n’a jamais ne serait-ce que baissé sa fenêtre. Il ne s’en rend même pas compte à croire qu’il est bête. Je continue de chantonner la mélodie avant de changer de registre. Mon vieux t'es un connard. Avec un grand C, fallait pas commencer. Tu regrettes cette histoire. Mais maintenant c'est trop tard. Mon vieux t'es un connard. Avec un grand C, fallait pas commencer. Je ne sais peut-être pas mettre des mots mais je peux essayer de faire passer un certain message par mes choix de chanson. Mais on parle de North, je doute que son QI soit assez élevé pour décrypter le message subtilement transmis. Je ne peux m'empêcher de chercher à le faire sortir de ses gonds et je me lève pour venir devant lui.

« Dis North, tu aurais pas une plume à me prêter, je retrouve plus la mienne. Ça me ferait grandement plaisir. »

Petit sourire angélique, bouche en cœur, sourire mielleux, j'adopte l'attitude de la petite fille modèle. Mon ton est doux et ne trahit pas qu'il y a quelques minutes, nous nous disputions. Je me sens fière de la maîtrise de moi-même que je parviens à maintenir. Je suis face au bureau et je patiente calmement mais ce n'était qu'une vulgaire excuse alors que je me penche un peu pour lui faire face les mains en appui sur le bureau. Je suis un peu plus haute que lui et je le regarde avec un sourire en coin le défiant un peu du regard.

« Il semble que tu as du mal à ne pas perdre le contrôle. Il semblerait que je gagne sur ce point. Je ne suis plus une gamine depuis longtemps mais j'en étais une quand j'ai compris quel genre de gars tu étais. Tu te demandes si j'ai une raison de t'en vouloir. Oh que oui, je ne m'amuse pas à détester les personnes juste parce que leur tête ne me revient pas. Mais je pense que tu ne mérites pas une seule seconde de connaître la vérité sur le pourquoi car tu n'es même pas capable de tenir cinq minutes sans supposer et me traiter de gamine ou d'emmerdeuse. Je trouve cela plus facile de te foudroyer du regard. Mais d'une certaine manière, je te l'ai déjà dit donc si tu as un gramme d'intelligence, ce dont je doute très fort, tu devrais trouver tout seul comme un grand. Et évite de te faire du mal, ce serait quand même dommage, tu vois je suis gentille au fond. »

Battements de cils provocateurs et sourire amusé, je ne romps pas la distance. Je ne fuis pas cette fois et je reste là à le toiser me sentant plus forte grâce à ce bureau qui l'empêche d'être trop proche, qui me donne l'impression d'être protégée.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1399 Gallions : 590 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire



You are my nightmare

Elle chantonne, et il est persuadé qu'elle le fait pour jouer avec ses nerfs, encore. Il ne voit pas quelle autre raison elle peut avoir. Il n'écoute vraiment pas les paroles, il tente de bloquer le son sans pour autant mettre ses mains sur ses oreilles comme il l'aurait fait quand il avait cinq ans. Oh, clairement, il entend le mot « connard », ce qui le conforte dans l'idée que ça lui est destiné, mais il ne réagit pas, fait mine de rien entendre. Peut-être que si il fait semblant de s'être endormi, elle se lassera. Peut-être même que dormir tout court serait une bonne idée. Mais tendu comme il l'est, ses épaules contractées, il doute réussir à trouver le sommeil. Surtout tant qu'elle continue de chanter. Il attend, aussi patiemment qu'il le peut, et quand le silence se fait, il soupire de contentement. Malheureusement pour lui, quand des pas se font entendre et se rapprochent de lui, il sent que ça n'est pas fini. C'est à son tour de venir à l'attaque. Dis North, tu aurais pas une plume à me prêter, je retrouve plus la mienne. Ça me ferait grandement plaisir. Ça sonne faux au possible, et il ne relève même pas la tête pour lui répondre. Nan. Pas besoin de plus, et si elle n'est pas contente, elle n'a qu'à faire avec. Lui faire plaisir... Et puis quoi, encore ? Elle ne veut pas qu'il lui masse les pieds tant qu'il y est ?

Flynn attend qu'elle s'en aille mais elle se contente de poser les mains sur son bureau, bien décidée à rester. Clairement, elle n'est pas capable de comprendre un message. Et ça se pense maline... Il semble que tu as du mal à ne pas perdre le contrôle. Il semblerait que je gagne sur ce point. Il se retient de peu de l'imiter grossièrement, agacé. Qu'elle fasse donc le paon si ça l'amuse, tiens. Je ne suis plus une gamine depuis longtemps mais j'en étais une quand j'ai compris quel genre de gars tu étais. Tu te demandes si j'ai une raison de t'en vouloir. Oh que oui, je ne m'amuse pas à détester les personnes juste parce que leur tête ne me revient pas. Il se relève finalement, suffisamment pour pouvoir la regarder alors qu'elle profite de sa hauteur temporaire pour le toiser. Il doute sérieusement de chacun de ses mots, mais elle réussit à piquer sa curiosité malgré tout. S'il savait qu'elle le méprisait depuis un bon moment, il en a au moins confirmation. Mais je pense que tu ne mérites pas une seule seconde de connaître la vérité sur le pourquoi car tu n'es même pas capable de tenir cinq minutes sans supposer et me traiter de gamine ou d'emmerdeuse. Faut dire qu'en même temps... Il parle doucement, sans vraiment l'interrompre mais sans attendre qu'elle ait fini de parler non plus. Oui, c'est une emmerdeuse, pas besoin de supposer quoi que ce soit, il suffit de voir son comportement. Peut-être qu'elle ferait bien d'ouvrir un peu les yeux sur ce qu'elle est, avant d'accuser les autres comme si elle était mieux que tout le monde. Mais ce serait certainement trop lui en demander. Je trouve cela plus facile de te foudroyer du regard. Mais d'une certaine manière, je te l'ai déjà dit donc si tu as un gramme d'intelligence, ce dont je doute très fort, tu devrais trouver tout seul comme un grand. Et évite de te faire du mal, ce serait quand même dommage, tu vois je suis gentille au fond. Les sourcils froncés, une grimace indécise sur le visage, il l'observe alors qu'elle lui sourit, hypocrite. Qu'est-ce que tu racontes, encore ?

Il cherche quelques secondes, sérieusement. T'as complètement craqué, ma pauvre. Tu crois vraiment que je me ferais chier à perdre mon temps avec toi si j'avais la moindre foutue idée ? Tu m'as jamais dit quoi que ce soit, tu te contentes d'avoir ce comportement passif-agressif en permanence comme si subitement ça allait me faire disparaître. Le Gryffondor a un doute, léger, mais finit par nier de la tête. Non, elle ne lui a jamais dit pourquoi elle le haïssait. Il ne s'imposerait pas tout ça, autrement. Tu sais, penser quelque chose très fort, c'est pas le dire. Tu t'es certainement persuadée de l'avoir fait, mais tu te goures. Tu sais quoi ? Garde ta « gentillesse » à la con pour toi. Tout ça, ça fait que confirmer le fait que t'es une putain d'emmerdeuse, que le terme te plaise ou non. Fais face à la réalité, un peu, ça te fera pas de mal. Attends, attends, je t'épargne la peine de m'insulter : je suis un abruti, c'est ça ? Peut-être bien, tu me connais tellement bien après tout, c'en est au point où je me demande si on était pas amis d'enfance ! Mais puisque tu tiens à être gentille, range donc ton sourire hypocrite et tes jugements à la con et fous-moi la paix, Scott. Vraiment, ça me ferait des vacances.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1306 Gallions : 467 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Flynn & Hope

You are my nightmare #dramaqueen

Une partie de moi aurait aimé avoir le courage de se comporter comme une petite peste qui attaque sans raison, qui a ce petit quelque chose d'insensible qui fait que rien ne peut la blesser réellement. J'aurais préféré avoir cette jeunesse d'esprit qui fait que l'on fonce sans même se poser la moindre question mais je ne suis pas comme ça. Je suis la fille que de simples mots peuvent touchés, qu'un rejet peut blesser alors qu'il vient renforcer toutes les incertitudes et les peurs. Je suis cette demoiselle qui crâne mais qui est terriblement faible une fois que les apparences sont tombées. Mais je ne peux pas craquer maintenant car je refuse que lui puisse découvrir combien au fin fond je suis vulnérable. Je me penche un peu plus vers lui à ses mots sans me départir de mon sourire et je suis presque tentée de... mais je secoue la tête rejetant instantanément cette idée à la seconde où elle me traverse l'esprit. Non pas question de faire un geste vers lui car ce serait me trahir. Je dis la voix toujours aussi douce.

« Tu n'es pas si certain au fond de toi que je ne t'ai jamais vraiment laissé savoir pourquoi je t'en veux. Je ne l'ai pas pensé, crois-moi tu pourrais savoir si tu réfléchissais mais faut pas trop t'en demander n'est-ce pas? Je ne me fais pas grandes illusions sur tes capacités après tout. »

Mais il est vrai que finalement, je ne connais pas grande chose de lui. Je me suis faite une image et je n'ai jamais vraiment tenté de savoir si je me trompais ou non. Dès ce jour là où il a profondément blessé mon amour propre, enfin c'est plus profond que cela mais ce n'est pas important. Depuis lors, je n'ai plus jamais accepté de lui laisser le bénéfice du doute mais je le fixe et je me dis que je me suis peut-être totalement fourvoyée. Son ton m'irrite, sa façon d'être m'irrite mais il suscite aussi une certaine culpabilité en moi. Je soupire un peu et penche la tête de côté sans perdre cette pseudo position haute qui me rassure réellement.

« J'ai pas envie de te foutre la paix North. Tu vois tu me demandais de l'honnêteté, je t'en donne. Mais d'accord, admettons un instant que mes jugements soient erronés, que j'ai sauté trop vite aux conclusions et que tu ne sois pas un abruti. Je pose des questions et tu me dis si j'ai tort ou raison. Si je me trompe, je te présenterai mes excuses et j'arrêterai d'avoir ce pseudo comportement de merde. Je trouve ça honnête comme proposition. »

Mes traits se durcissent un peu mais il ne reflète pas une animosité aussi amère que plus tôt. Je ne suis pas capable de perdre cet air provocateur mais je me retiens de le défier avec la même effronterie qu'auparavant. Je suis plus orgueilleuse que je ne l'ai jamais été dans toute ma vie auparavant. Je refuse tout bonnement de le laisser avoir le dernier mot. Je pourrais m'asseoir, me taire et même potasser car il semble décidé à me foutre la paix mais c'est plus fort que moi. Je n'arrive pas à me passer de la sensation grisante que je ressens de lui adresser la parole et d'allumer la mèche me demandant jusqu'où je pourrai aller avant qu'il ne perde tout simplement le contrôle. Je m'interroge sur les limites d'où je peux aller avant que ça ne soit trop pour lui.

« J'ai du temps à perdre ici donc autant en profiter. Mais si j'ai raison, j'aurai droit à une contrepartie alors. Ma première question c'est donc, peux-tu nier que tu ne te crois pas au-dessus de la moyenne? Que tu ne te penses pas supérieur en quelque sorte que le commun des mortels? »

Une question assez simple et j'étais sincèrement curieuse de savoir s'il répondrait avec sincérité. En fait, je me demandais simplement s'il accepterait de jouer mon petit jeu. Je souris en coin avec une lueur de défi mais plus dans le sens, vas-tu ou non te laisser tenter. Je crois que je finis par prendre goût à son compagnie mais y-a-t-il la moindre chance pour qu'un jour, nous fassions une trêve? Je voudrais dire que oui mais j'ai un sacré doute. Je me demande comment dépasser tout ce ressentiment accumulé et je doute sincèrement que je puisse obtenir des excuses en bonne et due forme. Je crois même que finalement il se moquera de moi quand je lui avouerai la raison pour laquelle j'ai cette vision de lui. Je crains son rire même si ça ne serait finalement pas une première.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1399 Gallions : 590 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire



You are my nightmare

Elle recommence à insulter son intelligence, en boucle, comme un disque rayé. A croire qu'elle ne trouve rien d'autre pour l'attaquer, que c'est le seul point sur lequel elle est capable de trouver quelque chose. Et encore, « trouver quelque chose » est vite dit, puisqu'il est loin d'être aussi stupide qu'elle semble le penser. Mais il se fatiguerait pour rien s'il la reprenait, et il sait ce qu'il en est. Alors Flynn la laisse dire, haussant un sourcil. Elle se penche davantage vers lui, et il se demande si c'est une tentative de sa part de l'intimider. Si oui, elle est loin, très loin d'y parvenir. J'ai pas envie de te foutre la paix North. Il retient un « ah bon ? » sarcastique, de peu. Tu vois tu me demandais de l'honnêteté, je t'en donne. Mais d'accord, admettons un instant que mes jugements soient erronés, que j'ai sauté trop vite aux conclusions et que tu ne sois pas un abruti. Je pose des questions et tu me dis si j'ai tort ou raison. Si je me trompe, je te présenterai mes excuses et j'arrêterai d'avoir ce pseudo comportement de merde. Je trouve ça honnête comme proposition. Son visage devient plus sérieux et il ne peut empêcher un rire brusque et ironique. Honnête ? Bon sang, ils ont vraiment des définitions différentes de certains concepts. T'as pas besoin de dire « pseudo », c'est un comportement de merde. Elle semble certaine de détenir la vérité à son sujet, et il ne voit pas trop l'intérêt de ce petit jeu qu'elle lui propose. A tous les coups, ses questions seront suffisamment bien choisies et assez limitées pour tourner à son avantage à elle. Pas mieux qu'un dé pipé.

J'ai du temps à perdre ici donc autant en profiter. Mais si j'ai raison, j'aurai droit à une contrepartie alors. Ma première question c'est donc, peux-tu nier que tu ne te crois pas au-dessus de la moyenne? Que tu ne te penses pas supérieur en quelque sorte que le commun des mortels? Le Gryffondor pose ses coudes sur la table, croise ses doigts et appuie son menton sur le dos de ses mains, penchant doucement la tête sur le côté. Mais qu'est-ce que tu crois, Scott ? Qu'est-ce qui te laisse penser que t'as le moindre droit à une contrepartie ? Tu penses qu'on est en cours, que si t'as la bonne réponse, on t'offre un bon point, une image ? Tu peux t'asseoir sur cette idée, t'auras rien de ma part. A son tour d'aborder un sourire mielleux, ses mots s'enchaînant avec un calme qui laisse pourtant apparaître une pointe de mépris. Il ne sait pas à quel moment elle a pu se dire qu'elle pouvait obtenir quoi que ce soit de lui, mais elle s'est terriblement méprise. Mais puisqu'elle veut de l'honnêteté, elle va en avoir. Mais puisque je suis un type sympa, je vais quand même te répondre, histoire d'apaiser ta soif de savoir, ô curieuse Serdaigle : je vois pas l'intérêt de nier l'évidence même. Oui, je me sens au-dessus de la moyenne. Oui, je vaux mieux qu'une bonne partie de ces types qui se baladent dans les couloirs quotidiennement. Mais ce n'est pas de la prétention, c'est simplement la vérité. Il ne parle même pas de statut de sang, ce serait bien idiot de la part d'un sang-mêlé. Il y a un moment où il faut reconnaître sa valeur, c'est le meilleur moyen de savoir ce qu'on peut attendre de soi-même. Désolé si ça t'agace. Il n'est pas désolé, pas une seule seconde. Mais vas-y, Scott, utilise donc cette information qui t'es apparemment si nécessaire pour dépeindre ce magnifique portrait que tu te fais de moi. Enveloppe toi dans ta belle illusion que tu connais les gens par cœur en croisant leur regard, en écoutant les bruits de couloir, et en te fiant à ta haine débile. Il devrait faire attention. Garde tes ressentis pour toi. Ne leur dis pas à tout va ce que tu penses d'eux. Répété, encore et encore. On lui a bien dit qu'il ne devait pas, qu'assumer ouvertement ce qu'il pense risquerait de lui coûter cher. Et pourtant, il étale son arrogance devant Hope sans même ciller. Elle veut une raison de le détester ? Oh, il peut lui en donner une. Mais dis-moi, est-ce que je viens de faire ce que tu es infoutue de faire ? Répondre à une question directement, sans y aller à demi-mots, en allant droit au but ? Incroyable, ça !

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1306 Gallions : 467 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Flynn & Hope

You are my nightmare #dramaqueen

Même quand j'y mets du mien, son attitude pourrie vient me prouver que j'ai eu totalement raison de le classer dans la catégorie des cas désespérés. Je ne sais pas comment prendre son rire alors qu'il me donne envie de le gifler. Je voudrais lui faire ravaler sa putin de fierté alors que mes nerfs et ma patience commencent à frôler leur point de rupture. Je sens que je ne pourrai pas longtemps rester aussi proche de lui sans risquer de faire une connerie que je regretterai amèrement. Il me reproche mon comportement de merde mais par moment j'ai l'impression que c'est l'hôpital qui se fout tout bonnement de la charité. Il s'est déjà entendu parlé? Il s'est déjà vu agir? Il se croit ouvertement au-dessus de la moyenne et ne semble éprouvé aucune honte de le dire. Mais après c'est moi qui aie un comportement de merde. C'est vraiment un retournement de situation assez déplorable. Je voudrais lui faire remarquer mais je sens que finalement, il n'a aucune capacité de remise en question pour pouvoir le faire. Je me demande s'il se rend compte du mépris des autres qu'il manifeste. Mais sa logique se tient, force m'est de le constater. Je ricane un peu avec une certaine amertume.

« Bon, visiblement, mon petit jeu ne t'amuse pas. Quel dommage, j'avais pourtant fait preuve d'un peu de bonne volonté. Tu es assez ennuyant au final. Je ne comprends pas ce que Maddox peut te trouver d'intéressant. Tu parles beaucoup dans le vent. »

Je suis la contradiction même alors que plus tôt je lui reprochais de mêler Maddox à cette conversation. Mais j'ai envie de le faire réagir, de voir ce qui se cache derrière son apparence. Il m'a laissé entrevoir que je ne le connaissais pas mais pourtant, alors même que je lui donne une chance de m'ouvrir les yeux, il semble ne pas saisir l'opportunité. Je n'avais réellement pas le désir de réellement utiliser les questions contre lui pour pourrir un peu plus ce que je me suis déjà imaginée de lui. J'espérais qu'au final il me prouve que je me trompais bel et bien mais il semble qu'il soit juste un petit con prétentieux au final. Je suis un peu déçue d'avoir pu craquer sur lui un jour, d'avoir éprouvé des sentiments et une sorte d’idolâtrie en partant du principe que me conforter à la réalité a fait terriblement mal. Mais laissons donc tomber le masque vu que cela semble si important pour lui. Je n'ai plus la patience de jouer ce petit jeu au fond.

« Je ne me suis pas forgée une image de toi sur base des rumeurs car les dernières rumeurs auxquelles j'ai prêté attention m'ont fait croire que tu étais un gars sympa, drôle et bien. J'avais plutôt une bonne image mais les apparences sont trompeuses. Une fois vu de près, tu étais plutôt décevant! »

Je me recule de quelques centimètres pour remettre une distance de protection entre lui et moi. Mes traits sont beaucoup plus durs et toute chaleur ou douceur en a disparu alors que je réalise que je vais lui dire ce qui a traumatisé mon adolescence.

« Tu te crois si malin et si supérieur au point que tu ne te rends même pas compte quand tu humilies les autres. Pour toi le courage est si spontané que tu oublies que d'autres doivent se dépasser pour en manifester une once. Tu te la joues en permanence et tu n'hésites pas à écraser les autres. Je crois que tu crois tellement en ta valeur que tu ne t'en aperçois même pas. Ça t'amuse peut-être quand une gamine vient te dire que tu lui plais, tu trouves cela risible vu son âge puis franchement c'est qu'une enfant. Tu oses en rire mais tu ne songes pas un seul instant que c'est blessant, que quand on a pas une once de confiance en soi, ça la brise juste un peu plus. Ouais, c'est cette image que j'ai de toi, un gars qui court après tant de filles qu'il ne voit pas quand il en humilie une, un gars qui n'a pas une once de sensibilité. Tu prends rien au sérieux et surtout pas les sentiments des autres, voilà exactement ce que je te reproche. Maintenant fais en ce que tu veux, penses en ce que tu veux. Le peu que je découvre de toi ne me semble pas pouvoir changer l'image que j'ai de toi sauf y rajouter la définition même d'un connard en prime. »

Je suis un peu à bout de souffle. J'ai les joues rougies sous l'effet de la colère que je ressens. Tout cela, je l'ai bien trop à cœur. J'ai passé la limite entre la raison et l'émotionnel, un seul mot de travers et ça risque de définitivement partir encore plus en couilles que ce ne l'est déjà partir. Je me recule un peu pour lui tourner le dos et m'appuyer sur le bureau.

« Dis-moi North, sais-tu même simplement ce que c'est d'aimer? T'en semble bien incapable. Je me dis que tu dois avoir une pauvre petite enfance pourrie dans le fond, c'est sans doute pas ta faute mais celle de ton éducation. On peut pas trop en attendre de toi quand ta famille a failli à sa tâche. »
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1399 Gallions : 590 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire



You are my nightmare

Bon, visiblement, mon petit jeu ne t'amuse pas. Quel dommage, j'avais pourtant fait preuve d'un peu de bonne volonté. Tu es assez ennuyant au final. Je ne comprends pas ce que Maddox peut te trouver d'intéressant. Tu parles beaucoup dans le vent. Et c'est moi qui dois pas mêler Maddox à nos histoires ? Il a l'impression que chaque chose qu'elle lui reproche, elle a le culot de la faire ouvertement par la suite. Lui dire qu'il se sent supérieur avant de s'y mettre à son tour. Parler de Maddox alors qu'elle vient de le faire. Elle trouve qu'il parle dans le vent ? Bon sang, il répond à sa question comme elle le demande et ça ne la satisfait pas. C'est une chieuse, purement et simplement. Il n'a pas d'adjectif qui la qualifierait mieux que ça. Au moins ils ont l'air d'accord sur une chose : le Serdaigle semble avoir du mal à bien jauger ses amis. Par contre, ils sont loin de partager un avis sur celui dont il s'agit.

Je ne me suis pas forgée une image de toi sur base des rumeurs car les dernières rumeurs auxquelles j'ai prêté attention m'ont fait croire que tu étais un gars sympa, drôle et bien. J'avais plutôt une bonne image mais les apparences sont trompeuses. Une fois vu de près, tu étais plutôt décevant! Il a envie d'en rajouter une couche. De lui dire que ce n'est pas ce qui est dit en général, bien au contraire. De la mettre mal à l'aise, comme elle l'a été quand il lui a demandé si elle se dévouait pour le bien être de sa vie sexuelle. Mais il n'a pas envie de jouer, là, maintenant. Il a juste envie qu'elle se taise, parce qu'il ne supporte plus son comportement de princesse qui sait tout mieux que tout le monde, de fille qui se permet de juger comme si elle en avait tous les droits, et d'imposer sa vision des choses comme si c'était la réalité alors qu'elle se plante ouvertement. « Gentille ». « De bonne volonté ». Pas une seule fois aurait-il pu la décrire de cette manière, et elle semble pourtant persuadée de l'être. Pas étonnant qu'elle ait une telle vision de lui, si sa vision des choses est aussi déformée.

Tu te crois si malin et si supérieur au point que tu ne te rends même pas compte quand tu humilies les autres. Pour toi le courage est si spontané que tu oublies que d'autres doivent se dépasser pour en manifester une once. Tu te la joues en permanence et tu n'hésites pas à écraser les autres. Je crois que tu crois tellement en ta valeur que tu ne t'en aperçois même pas. Il y a une pointe de vérité dans ce qu'elle dit, même si c'est loin d'être la chose la plus exacte du monde. Il lui arrive de manquer de tact, c'est certain, mais de là à dire qu'il ne se rend compte de rien... Il réalise ce qu'il fait, toujours, il décide simplement parfois de ne pas rectifier le tir quand les choses sont de toutes façons destinées à sombrer. Ce n'est pas de l'ignorance, il ne veut juste pas toujours se battre pour quelque chose de condamné. Pas si ça n'a pas de valeur réelle à ses yeux. Ça t'amuse peut-être quand une gamine vient te dire que tu lui plais, tu trouves cela risible vu son âge puis franchement c'est qu'une enfant. Tu oses en rire mais tu ne songes pas un seul instant que c'est blessant, que quand on a pas une once de confiance en soi, ça la brise juste un peu plus. Attend, attend, quoi ? De quoi est-ce qu'elle lui parle ? Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Il n'a pas le temps de réfléchir, n'a pas le temps de démêler tout ça : il a tout juste enregistré les mots qu'elle est déjà en milieu de phrase suivante. Ouais, c'est cette image que j'ai de toi, un gars qui court après tant de filles qu'il ne voit pas quand il en humilie une, un gars qui n'a pas une once de sensibilité. Tu prends rien au sérieux et surtout pas les sentiments des autres, voilà exactement ce que je te reproche. Maintenant fais en ce que tu veux, penses en ce que tu veux. Le peu que je découvre de toi ne me semble pas pouvoir changer l'image que j'ai de toi sauf y rajouter la définition même d'un connard en prime. Il laisse glisser l'insulte, il laisse glisser la remarque selon laquelle, encore une fois, il ne prêterait pas attention aux sentiments des autres parce que c'est un salaud. Là, il essaye encore de comprendre ce qu'elle lui a raconté, une main en l'air pour essayer, en vain, de la pousser à ralentir le rythme pour qu'il puisse saisir. Il sent qu'il y a quelque chose, là-dedans. Qu'il a enfin l'élément au cœur de toute cette histoire. Mais elle ne lui laisse pas le temps.

Dis-moi North, sais-tu même simplement ce que c'est d'aimer? T'en semble bien incapable. Je me dis que tu dois avoir une pauvre petite enfance pourrie dans le fond, c'est sans doute pas ta faute mais celle de ton éducation. On peut pas trop en attendre de toi quand ta famille a failli à sa tâche. Elle est dos à lui, manquant ainsi le changement brutal d'expression. Il se lève subitement, ses mains claquant de nouveau contre la table alors que ses mots s'échappent comme un grognement. Tu laisses ma famille en dehors de ça, Scott. Il y a une menace sous-jacente réelle. Il ne joue pas. Il est plus que sérieux, comme il l'est à chaque fois que quelqu'un se permet de parler de sa famille, surtout quand c'est pour l'insulter. Qu'on s'en prenne à lui, c'est une chose, mais qu'on s'en prenne à ses proches... Ça, non, ça ne passe pas. La colère tend chacun de ses muscles, ses épaules complètement contractées alors que ses mâchoires se serrent, et il tente de contrôler un minimum sa respiration. Il se laisse atteindre. Il ne peut pas. Maintenant, aie donc la gentillesse de la fermer et de me laisser démêler le tissu de conneries que tu viens de lâcher, veux-tu ? Quand il lève une main vers son visage, ses doigts tremblent légèrement, tout autant que le soupir qu'il pousse. Concentration, North.

C'est quoi cette histoire de gamine qui est venue me voir ? Qu'est-ce que tu me racontes ? Le Gryffondor ne lui pose pas réellement la question, c'est plutôt une manière pour lui de reprendre les éléments un à un alors que les rouages dans sa tête se mettent à tourner. Les mots se répètent dans sa boîte crânienne et viennent chercher quelques souvenirs qu'il a enfoui, mis de côté il y a bien longtemps car considérés comme n'étant absolument pas nécessaires. Il reste en silence, longtemps, avant de frapper du poing sur le bureau. Tu te fous de moi ! T'étais pas sérieuse, quand c'est arrivé, putain ! Comment tu pouvais être sérieuse ?! Elle a tout saisi de travers. Ce n'est pas... Pas arrivé comme ça. Pas comme elle le pense. Je me suis pas marré à cause de ton âge, Scott ! Je me suis marré parce que ça me semblait juste improbable ! J'avais seize ans, bordel ! La simple idée qu'une nana comme toi, une Serdaigle qui plus est, puisse me trouver à son goût me paraissait absurde ! Merde, seize ans ! Tu peux pas toujours me haïr pour une connerie de ce genre qui date d'il y a quatre ans ! Déjà à l'époque, il avait tendance à plaire aux filles de sa maison, celles qui se retrouvaient un peu en lui, qui l'admiraient pour le courage qu'il avait quand il transgressait les règles, pour son comportement qui criait « rouge et or » à longueur de journée. Hope n'avait rien à voir avec elles. Rien. Il n'avait pas pu la prendre au sérieux, n'avait pas pu se dire que c'était autre chose qu'une blague ou qu'un pari qu'elle avait fait. Lui-même l'admet volontiers aujourd'hui, il était loin d'être le plus malin socialement parlant à l'époque, à ce moment où l'adolescence le frappait avec la même ardeur que lui avait quand il s'attaquait aux Cognards. Et quatre ans après, elle le hait pour ça.

Tu te fous de ma gueule, putain. Même s'il semble plus calme, sa colère n'est pas retombée. Elle est toujours là, elle court toujours dans ses veines, elle rampe toujours sous sa peau. Tu veux que je te dises ? T'avais déjà tout faux sur moi il y a quatre ans, si c'est vraiment comme ça que t'as pigé ma réaction. Tu t'étais déjà plantée à mon sujet. Mais c'est bien, maintenant je vois un peu à qui j'ai affaire.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1306 Gallions : 467 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Flynn & Hope

You are my nightmare #dramaqueen
J'ai parlé très vite. Mes mots se sont enchaînés lui laissant à peine le temps d'en placer une, de pouvoir simplement réagir. Si j'avais fait la moindre pause dans tout ce que j'ai dit, je sais que je me serais juste dégonflée. J'aurais alors été tout bonnement incapable de terminer ce que je disais et de laisser sortir hors de moi toute cette vérité. Est-ce que je me sens soulagée pour autant? Pas le moins du monde mais tout, tout sans exception, dans son attitude me prouve combien je vais regretter après autant de temps de l'avoir finalement ouvert. Il voulait savoir, il sait maintenant pourquoi je le hais. N'était-ce pas tout ce qu'il demandait? Je me suis mise à nu mais je ne sais pas comment me protéger de cette colère, des doutes que cela ravive. Je suis plus vulnérable que jamais et j'ai peur qu'il ne parvienne à s’engouffrer dans les fissures de mon armure. Je ne suis pas si forte que ça au fond et cette histoire même si ça fait quatre ans me blesse encore. Il a brisé les faibles élans de ma confiance en plein vol et je ne suis jamais parvenue à me sentir assez assurée par la suite pour aborder qui que ce soit. Mais je me rends compte combien c'est pathétique.

Même si je sais que j'aurais juste du me taire et lui laisser le temps qu'il demandait pour comprendre, j'ai dévié vers cette pente dangereuse. Je sursaute quand il frappe le bureau du plat de la main, quand la menace siffle dans l'air. Je lui tourne le dos car je refuse de lui laisser voir cet instant de peur mais aussi ce manque d'assurance. Si je ne croise pas son regard, je peux faire comme si. Je me sens à l'abri tant et aussi longtemps que tout ce que je lui offre comme vue est mon dos. Je pourrais l'attaquer là où ça fait mal mais je respecte la limite pour l'instant. Je lui laisse une chance de décoder tout cela et je me tais quand il l'impose même si je grince des dents quand il traite mes putins de sentiments à vif de conneries. Je me force à reprendre une respiration plus calme mais bordel même encore là après avoir finalement eu ce qu'il voulait, il me fait perdre patience et il ravive la colère en moi. Je siffle mais sans l'interrompre dans son cheminement. « Une nana comme moi... C'est supposé dire quoi... » Mais bon il a demandé que je le laisse penser et l'exercice semble vraiment pénible. Je laisse quelques longues minutes s'écouler cherchant mes mots, le courage qui me manque. Je veux aussi m'assurer qu'il en a bel et bien fini. Ma voix est agressive, cassante car je me sens profondément irritée.

« Et dis-moi donc à qui tu crois que tu avais à faire? Dis-moi ce que tu sembles donc savoir sur moi? Une nana comme moi? Bordel oui j'étais sérieuse même si ça semble amusant aujourd'hui. Tu t'entends North, même là tu as ce ton méprisant. Tu voulais une réponse, tu l'as qu'elle te plaise ou non. Tu ne comprends toujours pas aujourd'hui combien le message que tu envoyais pouvait réduire à néant ma confiance en moi. Tu dis que j'avais tout faux sur toi mais tu ne te dis pas une seule seconde que tu as peut-être toi tout faux sur moi. Tu voulais une réponse, tu l'as eu ta putin de réponse. Dis-moi concrètement ce que ça change? Tu es juste là encore à te victimiser. »

Je suis blessée par sa réaction qui manque de ce quelque chose d'humain. J'aurais voulu qu'il perde cet air méprisant et qu'il puisse se remettre en question mais c'est visiblement mal parti. Mais plus que tout, il me blesse un peu plus avec ses mots. L'envie de rendre coup pour coup est tellement tentante. Je sais pourtant que je ne devrais pas mais j'ai besoin de déverser cette haine qui me ronge. J'ai besoin de cet affrontement pour pouvoir dépasser une vieille histoire que je traîne depuis visiblement bien trop longtemps.

« Quoi North t'as honte de ta famille? Ou c'est eux qui ont honte de toi? Serais-tu un pauvre petit mal-aimé? Ta petite maman trouve que tu lui fais pas vraiment honneur? Pauvre petit. »

Mon sourire est narquois même s'il ne le verra pas. Montre-moi ce que tu as dans le ventre et qui sait peut-être que je te prendrai au sérieux après tout cela. Je veux que tu me prouves que je ne suis pas tombée de la mauvaise personne à l'époque et qu'il s'agit simplement d'une mauvaise compréhension. Pourquoi est-ce que c'est si important de rendre les coups avec lui? Je n'en ai pas la moindre idée mais j'ai ce besoin de le faire. Je veux qu'il regrette. Je veux qu'il perçoive que certains mots blessent. Je me suis trop accrochée à cette histoire et je redoute le vide si je cesse de m'y accrocher car qui me restera-t-il pour déverser toute cette haine qui coule sous la peau, dans mon sang enflammé. Mais une partie de moi veut finalement faire la paix avec lui.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1399 Gallions : 590 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire



You are my nightmare

Elle lui tourne toujours le dos, visiblement incapable d'assumer ses mots. Incapable de lui faire face. Il serait presque tenté de parler de lâcheté, à ce niveau-là. Et dis-moi donc à qui tu crois que tu avais à faire? Dis-moi ce que tu sembles donc savoir sur moi? Une nana comme moi? Bordel oui j'étais sérieuse même si ça semble amusant aujourd'hui. Amusant ? Est-ce qu'il a l'air de s'amuser, là ? Son expression affiche son incrédulité, et il se demande si elle analyse correctement la situation. Qu'elle se plante à ce point, c'est grave. Il doit y avoir quelque chose qui déconne dans sa tête, il ne voit pas ce que ça peut être d'autre. Tu t'entends North, même là tu as ce ton méprisant. Tu voulais une réponse, tu l'as qu'elle te plaise ou non. Tu ne comprends toujours pas aujourd'hui combien le message que tu envoyais pouvait réduire à néant ma confiance en moi. Allons bon, maintenant elle le rend responsable de son manque de confiance en elle. A ce rythme, il va se donner un nouveau titre comme un grand, le « briseur de confiance en soi » ou quelque chose d'aussi ridicule. Peut-être bien que le ton qu'il a employé est loin d'être agréable, mais il semblerait que ce soit le thème de la journée : soyons désagréables l'un envers l'autre... Tu dis que j'avais tout faux sur toi mais tu ne te dis pas une seule seconde que tu as peut-être toi tout faux sur moi. Tu voulais une réponse, tu l'as eu ta putin de réponse. Dis-moi concrètement ce que ça change? Tu es juste là encore à te victimiser. Tu te fous de ma gueule ? C'est moi qui joue à la victime, ici ?! C'est le monde à l'envers. Ils marchent sur la tête. Il n'y a que ça. Flynn lève les bras en l'air, à deux doigts de laisser tomber et de partir même s'il est loin d'avoir fini son temps de colle. Quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, elle va l'attaquer et tout lui mettre sur le dos, alors autant laisser tomber. Elle est décidée à le haïr pour un truc qui date et qu'elle a visiblement mal compris ? Grand bien lui fasse !

Quoi North t'as honte de ta famille? Ou c'est eux qui ont honte de toi? Serais-tu un pauvre petit mal-aimé? Ta petite maman trouve que tu lui fais pas vraiment honneur? Pauvre petit. Les pieds de la table raclent le sol quand il la pousse brutalement, ses réflexes plus enclins à lui frayer un passage jusqu'à la Serdaigle par la force plutôt qu'en la contournant. D'une main puissante sur l'épaule, il force Hope à se retourner avant de l'attraper par le col avec les dix doigts, allant même jusqu'à la soulever partiellement, laissant à peine ses pieds toucher le sol. Est-ce que t'es sourde ou juste conne ? Sa voix est basse et son ton particulièrement agressif, même s'il semble maîtriser chacun de ses mots. Elle est allée trop loin. Beaucoup trop loin. Il l'a prévenue. Elle a décidée de passer outre. Tu sais pas quand la fermer, hein, Scott ? Tu te targues d'être bonne juge, de bien cerner les gens, c'est ça ? Et pourtant t'es pas foutue de savoir quand t'arrêter pour ton propre bien ? Je t'ai dit de laisser ma famille en dehors de ça. Ou alors c'est ce que tu cherches ? A me foutre en rogne au point de me donner envie de t'en foutre une ? Son visage est bien trop près de celui de la jeune femme, il le sait, il sent son souffle sur sa peau. Quoi, il te manque plus que le fait que je tabasse des femmes pour finir ton putain de bingo sur ma personnalité ? Désolé de te décevoir, princesse, mais cette case-là tu la cocheras pas. C'est pas pour autant que je peux pas faire de ta vie un enfer si tu continues tes conneries.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1306 Gallions : 467 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Flynn & Hope

You are my nightmare #dramaqueen
Je sais que je perds peu importe ce que je peux dire. Je perds le droit de faire valoir qu'il a pu me blesser profondément à l'époque. Il ne comprend pas ce que j'ai ressenti et ne percevra sans doute jamais la réalité de mes sentiments. Mais il a pointé une notion importante qui aurait pu me faire réfléchir s'il avait juste su la fermer après avoir obtenu sa réponse mais non, il a fallu qu'il s'obstine et me pousse dans mes derniers retranchements. Cela fait quatre ans que je le hais, il serait plus que temps de tourner la page et de mettre fin à ce cercle infernal. Il a totalement raison mais je suis sur les nerfs et je ne raisonne plus suffisamment pour savoir où m'arrêter. Je sais que je sors en perdante pour la simple raison que je lui ai laissé voir une partie de mon âme, parce que j'ai perdu le contrôle et que je souffre maintenant même si je refuse de le démontrer. Je m'en veux de ce que je dis, de jouer cette carte là mais si j'ai mal, une partie de moi veut ne pas être la seule. Mais ne suis-je pourtant pas la mieux placée pour savoir que toucher au domaine de la famille peut faire mal? Je devrais me taire car je suis certaine que je gagne le titre de honte de la famille haut la main. Je me suis enlignée sur un sujet que je ne pourrais pas supporter qu'il me revoie à la face mais pourtant, pourtant oui je n'ai pas pu me retenir. Je pourrais m'excuser à la seconde où j'ai osé dire ce que j'ai dit mais j'en suis bien incapable avec lui. Mais tout s'accélère et va soudainement trop vite. Je sursaute quand la table est propulsée et je parviens que difficilement à retrouver mon équilibre. Je réalise à peine ce qui se passe quand il me force à lui faire face. Il me tient par le col et je suis sur la pointe des pieds. Mon souffle s'accélère et l'angoisse me noue le ventre.

« Lâche moi North, tu me fais mal. » Je suis effrayée même si je sais que je mérite cette colère. J'entends ses mots mais je secoue la tête. C'est braiment ce qu'il croit? Il a tout faux. « Je n'ai jamais dit bien cerner les gens, je n'ai jamais rien prétendu de tel. Me dire que tu étais violent? J'avais pas grande estime pour toi mais j'ai jamais rien cru de tel, j'aurais pas cru que tu tombes si bas. » Mais je ne peux m'empêcher de rire à ses mots, un rire nerveux mais aussi sarcastique. Je ne le provoque pas mais juste sa menace m'amuse plus qu'elle ne m'effraie car je sais qu'il y croit vraiment. « Tu vois North, je me dis que finalement tu es plus humain que je le croyais. Visiblement, tu es pas si supérieur que cela car il suffit de parler de ta famille pour que tu dépasses toutes les limites. Tu en remonterais presque dans mon estime. Presque. Princesse, comme c'est mignon. Tu crois que tes menaces m'effraient sincèrement? Tu crois que je te crains une seule seconde? Vas-y donc, donne moi une seule raison de te prendre au sérieux et ne plus parler de ta famille. Serait-ce un sujet sensible? Pourquoi ça te touche autant? » Il pourra penser tant qu'il veut que je le provoque encore mais en réalité je suis sincèrement curieuse de comprendre pourquoi il réagit avec une telle violence. La peur a disparu de mon regard alors que je me sens toujours supérieure à lui car je garde toujours un certain contrôle qui semble pourtant lui avoir échappé. Je pourrais me libérer mais cette proximité ne me dérange pas même si je sens son souffle sur ma peau, même si le mien légèrement affolé il doit le ressentir. Je ressens la réalité de sa présence de manière écrasante mais elle est juste amusante dans le fond car elle me prouve qu'il ne contrôle pas ses réactions.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1399 Gallions : 590 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire



You are my nightmare

Lâche moi North, tu me fais mal. Flynn n'en a rien à faire. Il lui a dit de ne pas jouer à ça. Elle ne peut pas faire comme s'il n'avait pas prévenu. Si elle souffre maintenant, elle ne peut s'en prendre qu'à elle-même, qui joue la carte de la provocation même quand elle sait ce qu'elle va attirer. Ses doigts serrent un peu plus le tissu, dans une négation silencieuse. Je n'ai jamais dit bien cerner les gens, je n'ai jamais rien prétendu de tel. Me dire que tu étais violent? J'avais pas grande estime pour toi mais j'ai jamais rien cru de tel, j'aurais pas cru que tu tombes si bas. Clairement, elle s'est planté sur toute la ligne. Parce que si on peut bien lui reprocher une chose, c'est sa violence. C'est sa tendance à faire parler ses poings quand sa patience disparaît, quand son honneur ou celui d'un proche est bafoué, quand son irritation atteint un niveau trop haut. Dans les couloirs, dans les dortoirs, il s'est battu plus d'une fois, et tout le monde le sait. Jamais sans raison, mais est-ce qu'une raison justifie tout ? Pas aux yeux de ses professeurs. Pas aux yeux de certains de ses camarades. Et pourtant, si tout le monde le sait, Hope semble pourtant l'ignorer.

Son rire écorche ses oreilles et lui donne envie de la secouer pour qu'elle cesse. Tu vois North, je me dis que finalement tu es plus humain que je le croyais. Visiblement, tu es pas si supérieur que cela car il suffit de parler de ta famille pour que tu dépasses toutes les limites. Tu en remonterais presque dans mon estime. Presque. Il s'en fout, de son estime. Elle peut bien se la carrer où elle veut, ça sera la même chose, pour lui. Princesse, comme c'est mignon. Tu crois que tes menaces m'effraient sincèrement? Tu crois que je te crains une seule seconde? Il était loin de la croire stupide, mais il va falloir qu'il rajoute ça à la liste de ses qualificatifs. Il s'est, certes, rarement donné la peine de détruire la vie de quelqu'un juste parce qu'il est motivé par la rage, mais elle lui donne envie d'accomplir certaines bassesses qu'il laisserait en temps normal volontiers à ses camarades Serpentards. Vas-y donc, donne moi une seule raison de te prendre au sérieux et ne plus parler de ta famille. Serait-ce un sujet sensible? Pourquoi ça te touche autant? Le Gryffondor voit cette lueur de défi dans ses yeux, il voit qu'elle prend plaisir à tout ça. Ça l'énerve. Au plus haut point. Il déglutit, avec peine, les muscles de ses mâchoires jouant visiblement sous sa peau alors que celles-ci se serrent puis se desserrent. Il ne peut pas la toucher. Il n'a pas été éduqué comme ça. Pourtant, s'il pouvait, les choses seraient surement différentes. Parce qu'il a bien l'impression qu'elle profite du fait qu'il ne lèvera jamais la main sur elle.

Tu peux aller te faire foutre, Scott. Vraiment. Littéralement aussi, ça devrait pas te faire de mal. Une belle garce comme toi, ça devrait plaire à certains, ici. Au final, peu importe la raison pour laquelle je t'ai foutu un mur, y a quatre ans : ce que je sais aujourd'hui, c'est que je me suis épargné une putain de plaie. C'est sans ménagement qu'il la lâche d'un coup, se contentant de détacher ses doigts du tissu sans même se donner la peine de la reposer, de lui permettre de reprendre appui sur ses pieds. Quasiment automatiquement, ses doigts se serrent contre ses paumes, les muscles de ses avant-bras tendus par le geste. Il va finir par frapper quelque chose. N'importe quoi. Il faut qu'il évacue, et les mots ne suffisent pas. Ils ne suffisent jamais, avec lui. Dans une énième tentative de reprendre le contrôle, il finit par passer ses mains sur son visage, se concentrant sur sa respiration.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1306 Gallions : 467 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Flynn & Hope

You are my nightmare #dramaqueen
Il y a de la violence en lui je ne l'ignore pas. Mais l'ai-je pensé violent? Non! Il y a là tout un paradoxe mais surtout toute une nuance subtile. Bagarreur et du genre à user des points pour régler les conflits quand on le provoque? Je ne doute pas que cette définition lui corresponde mais je ne le qualifierai pas de violent car il sait se contrôler. Enfin, je n'en sais rien au fond mais je ne le voyais juste pas du genre à toucher à une fille et cette violence que je décèle me surprend. Mais elle sent soudain que même s'il aimerait, il ne cédera pas à la tentation de lever la main sur elle. Il ne frappera pas une fille malgré la tentation qui l'habite. Cette certitude m'aide à calmer les battements désordonnés de mon cœur. Je retrouve lentement le contrôle de mon corps et de mon esprit. Je sais que je viens de franchir ses limites et je peux soit attiser le feu, soit le calmer. Tout est dans le creux de ma main et j'ai plus envie de l'apaiser en cet instant précis. Je vois la contraction de mâchoire et je me demande si des excuses suffiraient à calmer l'ardeur de sa colère. Je me demande si je peux faire quelque chose pour l'aider.

Je perds légèrement l'équilibre quand mes pieds retrouvent un peu brutalement le sol. Je le regarde soudain muette. Je ne saurais dire quelle émotion domine chez moi mais je ne ressens pas de satisfaction à le voir ainsi. Je voudrais trouver les mots pour effacer ce désastre. Je me sens honteuse même si je pense que les torts sont partagés. Mais je sais que Maddox serait terriblement déçu de nous voir ainsi alors je baisse la tête reprenant mon souffle. Les yeux clos, je n'écoute que distraitement mais ses mots... Je rougis violemment alors qu'il dit ces quelques mots qui me font l'effet d'une douche froide. Je ne peux retenir une manifestation de malaise mais mon corps réagit instinctivement alors ma main se retrouve sur sa joue dans un son assez sonore. La gifle est partie toute seule. J'y ai mis ma force. Mais je ne voulais pas céder à cette violence qui ne me ressemble pas.

« Pardonne-moi... Je n'aurais pas dû. Ce n'est pas moi, rien de tout cela n'est moi. Tu m'énerves mais... » Bordel, ça fait mal. Je ne veux pas avoir à le reconnaître mais je me force un peu pensant à Maddox qui espérait qu'on parvienne à se tolérer un peu mieux que cela. « Cela ne me donnait pas le droit de pousser aussi loin. Je suis désolée. » Je semble tellement réticente mais je l'ai dit. Je ne suis pas certaine que ça suffise à amorcer une réconciliation juste après l'avoir giflé. « On pourrait arrêter de s'insulter trente secondes parce que franchement, je suis peut-être une garce mais alors tu es un connard. Je provoque, t'emmerde, me comporte en gamine avec un air supérieur.... admettons que j'ai un comportement de merde. Je crois que tu es pas mieux North. Donc au moins, comportons-nous en adultes trente secondes. Parler de ta famille était une erreur. » Bon là j'y mets du mien non? Va-t-il prendre la main tendue ou en rajouter une couche? Je me demande si je n'ai pas attendu trop longtemps pour tenter d'apaiser les choses mais j'avais besoin de laisser libre cours à tout cela. Mais la gifle, c'est pas moi. Ce n'est pas moi qui suis violente, je ne l'ai jamais été avec personne avant. Elle est venue de si profondément et avec une telle force mais je ne veux pas le blesser. Je ne veux plus jouer.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1399 Gallions : 590 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire



You are my nightmare

Le bruit de la gifle retentit dans la pièce, brisant le silence avec une dureté certaine. La bouche entrouverte, le visage légèrement tourné, la peau rougie alors qu'une sensation de brûlure gagne sa joue, Flynn est incapable de réagir. Même quand elle prend la parole, il ne bouge pas, ne parle pas. Il se contente de respirer, de ciller de ces yeux écarquillés qui trahissent sa surprise et son choc. Elle vient de le gifler. Lui se retient depuis plusieurs minutes de lever la main sur elle, et elle se permet de le gifler. Pardonne-moi... Je n'aurais pas dû. Ce n'est pas moi, rien de tout cela n'est moi. Tu m'énerves mais... Cela ne me donnait pas le droit de pousser aussi loin. Je suis désolée. Il ne la fixe pas, ne tourne toujours pas le visage vers elle. Il ferme la bouche, déglutit de nouveau, mais ses mouvements s'arrêtent là. On pourrait arrêter de s'insulter trente secondes parce que franchement, je suis peut-être une garce mais alors tu es un connard. Je provoque, t'emmerde, me comporte en gamine avec un air supérieur.... admettons que j'ai un comportement de merde. Je crois que tu es pas mieux North. Donc au moins, comportons-nous en adultes trente secondes. Parler de ta famille était une erreur. Enfin, il pose ses yeux sur elle, son visage dénué de toute expression, chose bien inhabituelle pour le Gryffondor qui n'hésite en général pas à exprimer et à peindre sur ses traits tout ce qu'il ressent. Tu viens de me gifler. C'est une simple constatation, froide, évidente. S'il n'en est pas à sa première claque, loin de là, il a pourtant du mal à s'y habituer et il a, là, du mal à enrouler son esprit autour de ce qui vient de se passer. Il a du mal à réaliser que c'est vraiment arrivé, et les mots prononcés n'aident que peu. Il s'avance vers elle, d'un pas, puis d'un deuxième, portant sa main à sa peau couleur écrevisse.

Peut-être bien qu'il l'a mérité. Qu'il aurait dû faire attention au choix de ses mots. Qu'elle était en droit de réagir ainsi. Il n'a pas été tendre avec elle, mais pourquoi l'aurait-il été ? Il a laissé ses instincts prendre le dessus, détruisant totalement le mince filtre cerveau/bouche qu'il a, ne réfléchissant pas un instant aux termes qu'il emploie, peu importe l'effet qu'ils auraient. Elle a voulu voir jusqu'où elle pouvait aller, quel point elle pouvait atteindre pour qu'il perde contrôle, elle l'a vu. Elle n'apprécie pas ce qu'elle obtient de lui en agissant ainsi ? Il n'en est pas responsable. Tant pis pour elle. Elle se plaint de ce comportement qu'elle a provoqué, de ces réactions qu'elle a cherché, qu'elle a arraché de lui. Et elle le gifle. J'espère que tu en as profité, c'est la dernière fois. Son ton est toujours neutre, son visage toujours inexpressif. Il est hors de question qu'il laisse ça se reproduire, peu importe ce que son éducation lui a appris. Peu lui importe que ce geste soit elle ou non. Qu'elle soit du genre à agir ainsi. Si ce n'est pas elle, alors tant mieux, il y a peu de chances qu'elle prenne le risque de recommencer. Dans le cas contraire, les choses ne s'arrêteront pas là.

La prochaine fois que tu veux inciter quelqu'un à arrêter les insultes, tu ferais mieux d'éviter d'en user juste quelques mots après. Mais j'ai déjà suffisamment perdu de temps et d'énergie avec ça. Oui, parler de ma famille était une erreur. Mais elle ne peut pas faire comme si elle ne le savait pas. A quoi s'attend-elle ? A ce qu'il lui dise que c'est bon, ce n'est rien, il lui pardonne ? Qu'il comprend, que c'est oublié ? C'est loin d'être oublié et, s'il n'avait jusque là aucune réelle raison de lui en vouloir, qu'il était simplement irrité par ses réactions, la donne est toute autre désormais. Tu as raison, comportons-nous en adultes. L'ignorance semble être l'option la plus favorable. Et je parle de vraiment s'ignorer, pas de s'adresser la parole pour dire que l'on s'ignore. Sans un autre mot, il se retourne pour remettre la table en place, balayant des poussières qui ne s'y trouvent pas de sa surface. Sa colère est loin d'être éteinte, elle rampe toujours sous sa peau, et il se fait violence pour la contenir.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1306 Gallions : 467 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Flynn & Hope

You are my nightmare #dramaqueen
Les choses ont lamentablement dérapé et je ne comprends pas vraiment comment on a pu atteindre en si peu de temps le point de rupture. Il y a quelque chose dans son expression ou plutôt son inexpression qui me laisse pensive, craintive. Je n'arrive pas à savoir ce qu'il pense et je dois avouer que cela me déstabilise. Je ne croyais pas que je le verrais se replier d'une certaine façon mais pire que tout, je me sens coupable. Si on m'avait dit que je m'en voudrais de m'être disputée avec North, je ne l'aurais jamais cru. Mais là je voulais trouver une manière de réparer les choses. Je n'en étais pas moins blessée mais je me trouvais ridicule d'une certaine manière. Je me trouvais paradoxales mais je n'avais pas vraiment prémédité que je pousserais le jeu à ce point. J'étais tellement sincère quand je lui ai avoué que ce n'était pas moi. Rien de ce qui vient de se produire ne me ressemble et j'ai besoin de me racheter auprès de lui. Ce n'est pas tellement une question que son avis m'importe mais plutôt que j'ai besoin de me donner à fond pour y parvenir car je ne veux pas rester la gamine emmerdeuse qui a poussé ce gars là au-delà des limites. Je vaux plus que ça et je me dois donc de le prouver en agissant avec un peu de maturité. « La dernière fois que quoi...? » Pas totalement une question mais plutôt une interrogation que je me lance à moi-même. Parle-t-il de la gifle? La dispute? Moi parlant de sa famille? Je ne saurais le dire mais je ne suis pas certaine non plus de vraiment vouloir de réponse. Je sens que la colère gronde encore sous cet air glacial qu'il affiche. Je le fixe incapable de bouger alors qu'il replace le bureau. Je regarde son dos et je sens ma gorge se serrer regrettant déjà de prendre le risque qu'il croie que je le provoque encore.

« Je sais que tu as parlé de s'ignorer. Mais même si j'ai du mal, je vais arrêter de t'insulter. Et pour ce que ça vaut, mes excuses sont sincères. On ne se connaît pas au fond. Tu m'en veux. Je t'en veux. Mais on pourrait pas essayer... genre... de se détester pour une bonne raison au moins. Tu sais genre en ayant réellement essayer de découvrir l'autre. Je dis ça je dis rien mais se haïr sans raison, c'est un peu puéril et on est peut-être pas si différent que cela. Je précise que je ne viens pas d'insinuer que tu es puéril, je fais vraiment des efforts. »

Je me surprends moi-même pour mes mots. Je pressens qu'il va refuser. Je sens qu'il risque sans doute de ne pas me répondre mais que ferais-je alors? Je ne sais pas pourquoi mais je me dis que son refus pourrait raviver ma propre colère. Mais pourtant, ni lui, ni moi n'en avons besoin à ce stade je crois. Je dis d'une voix plus faible qui ne cherche pas vraiment à être audible. « Je ne connais rien de ta famille, je n'aurais rien dû dire surtout que... » Surtout que je ne sais rien des raisons pour lesquelles, il ne supporte pas qu'on aborde ce sujet. Je dois avoir l'air de chercher à nouveau vu que je reviens sur le sujet mais ce n'est pas pour cette raison mais je suis réellement curieuse. Je soupire un peu et le fixe même si je doute qu'il ne m'accorde la moindre attention désormais. Ai-je quelque chose à me faire pardonner? Si oui, je doute étonnement d'y parvenir. Je sens naître un mal de tête alors que toute cette histoire et ses proportions effrayantes me saoulent vraiment. Je pense un instant tenter une approche plus tactile pour prouver ma bonne foi mais je crois que je risquerai de m'y blesser plus que je ne le suis déjà. J'ai mal à la main et je le réalise seulement. Je fixe ma main un peu ébahie par le courage que ça m'a demandé. Je souris en coin un instant et je me laisse même aller un peu à rire toute seule. Je sais qu'il pourra penser que je le provoque mais au fond, je trouve cela amusant. Nerveusement, rire soulage et je me sens mieux de ne pas retenir ce rire.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1399 Gallions : 590 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire



You are my nightmare

Je sais que tu as parlé de s'ignorer. Et pourtant elle reprend la parole, comme si ce qu'il vient de dire n'a aucune importance. Elle n'est pas capable de se taire, elle n'est pas capable de rester silencieuse deux minutes. Les doigts de Flynn appuient tellement sur le bois du bureau que ses jointures blanchissent, mais il ne réagit pas, il fait comme s'il ne l'entend pas. Mais même si j'ai du mal, je vais arrêter de t'insulter. Et pour ce que ça vaut, mes excuses sont sincères. Effectivement, pour ce que ça vaut... On ne se connaît pas au fond. Tu m'en veux. Je t'en veux. Mais on pourrait pas essayer... genre... de se détester pour une bonne raison au moins. Tu sais genre en ayant réellement essayer de découvrir l'autre. Je dis ça je dis rien mais se haïr sans raison, c'est un peu puéril et on est peut-être pas si différent que cela. Je précise que je ne viens pas d'insinuer que tu es puéril, je fais vraiment des efforts. L'envoyer chier le démange, violemment. Elle est en train de lui reprocher de la haïr « sans raison » alors qu'elle est celle qui, quatre ans après un incident mal interprété, lui avoue que tout le monde se porterait mieux s'il crevait. Il aurait presque envie d'en rire, presque.

Je ne connais rien de ta famille, je n'aurais rien dû dire surtout que... Surtout que quoi ? Flynn finit par se retourner, s'appuyant sur le bureau désormais derrière lui alors qu'il croise le regard de la Serdaigle déjà posé sur lui. Il hausse un sourcil alors que le silence règne un moment en maître, mais ses épaules se contractent automatiquement quand elle se met à rire. Qu'est-ce qu'elle trouve de si amusant, comme ça ? Te marre pas seule, raconte un peu ce qu'il y a de si fun... Il n'est pas certain d'avoir envie de savoir. Si elle lui répond que c'est lui, il risque de craquer d'un coup, et il n'est pas sûr de ce qui peut suivre si ça arrive.

Il vient frotter ses mains paume contre paume pendant qu'il prend en considération ce qu'elle vient de lui demander, pendant qu'il pèse le pour et le contre. Il n'est pas certain de vouloir accéder à sa requête, parce que c'est trop facile. C'est trop facile de pousser les choses à ce point, puis de réaliser qu'en fin de compte, non, ça ne va pas, et puis subitement ça n'est pas elle, ça ne la représente pas, et tout ça est idiot parce qu'ils ne se connaissent pas vraiment, et ainsi de suite. Il a envie de lui dire qu'elle peut aller se faire voir, qu'elle a cherché tout ça. Mais quelque chose le retient. Quelqu'un le pousse à ravaler sa bile. Je doute qu'on soit réellement « pas si différents que ça », Scott. Mais si ça t'amuse... Il grogne toujours partiellement, incapable de totalement garder sa rage sous contrôle. Il fait des efforts, pourtant. Tu réalises quand même ce que tu viens d'admettre ? Que tu me hais sans raison ? Il pousse. Il le sait. Il la provoque, encore, alors qu'il vient de se résoudre à arrêter. Bon sang. Une grimace passe sur ses traits et il lève une main pour lui demander d'attendre. Je... J'aurais pas dû. Sa joue se rappelle toujours à lui à chaque poignée de secondes qui passe et il ne peut s'empêcher de passer une main dessus. Il ne sait pas quelle partie de ce qu'il a dit l'a poussée à le gifler, mais si c'est lié à cette vieille histoire, il préférerait éviter qu'elle recommence. Bon, et maintenant ? Tu t'attends vraiment à ce qu'on fasse causette comme si de rien n'était ? Parce que je t'avoue que ça me tente pas plus que ça. Et si tu veux me haïr pour une bonne raison, comme tu dis, je suis certain qu'il y a des mecs dans le coin qui seront capables de t'en donner. Bon sang, Maddox a intérêt à apprécier tous les efforts qu'il fait pour rester un minimum correct. Quoi qu'il n'est pas certain de vouloir que Maddox apprenne tout ça.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1306 Gallions : 467 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Flynn & Hope

You are my nightmare #dramaqueen
Rien ne semble gagné entre nous. Il est tendu et je vois à son attitude que rien de ce que je ne pourrais dire ou faire ne changera réellement la nature même de notre relation. Je fais des efforts considérables et je suis tendue au maximum. Mon rire meurt instantanément sur mes lèvres quand je vois ce qu'il provoque chez lui et ma gorge se serre. Sa question, je m'y attends mais que lui dire? Que lui fournir comme explication? Aucune si ce n'est que je suis un peu folle, que je perds la tête totalement tant mes nerfs semblent m'avoir lâchée. Je secoue la tête légèrement avant de faire un geste vague de la main. « Tout cela... » Réponse vague mais je ne suis pas certaine qu'il voulait réellement obtenir une quelconque réponse. Mon regard se rive sur le sol alors que j'ai du mal à le regarder, à faire face. J'en arrive à me dire qu'au fond, il a totalement raison à mon sujet et mon peu d’estime personnel en prend un coup. J'en avais pas vraiment en fait donc ça ne peut pas réellement être pire qu'avant. L'adrénaline s'est envolée et il ne me reste qu'un vide au gout acide à la place. Je serre les poings à sa phrase mais il semble se reprendre presque aussi rapidement comme si lui-même faisait aussi des efforts pour que nous ne nous engueulions pas à nouveau. Ma respiration est calme. Mais il m'aide pas vraiment pour le coup. Au moins, le message est clair mais je relève la tête avant de dire avec un élan de sincérité qu'il ne saura sans doute pas apprécier à sa juste valeur mais tant pis.

« Tu te trompes sur ce point. J'en ai assez de te haïr. Ça apporte quoi sincèrement? Rien du tout sauf que tu es le seul qui me fasse perdre le contrôle. Je ne crois pas que ce soit positif, je parle pas pour toi ici mais pour moi. On a rien à se dire? Très bien! » Je glisse ma main dans mes cheveux alors que je ressens le besoin de me justifier. « T'en fais pas, je ne vais pas te gifler à nouveau donc pas la peine de t'empêcher de m'envoyer... comment tu as formulé cela... aller me faire foutre et de manière littérale. » Mon souffle est plus rapide à ses mots, mes traits plus tendus et je ne peux retenir la rougeur qui me monte aux joues mais je ne suis pas dans l'attaque, ni même dans la provocation. Il y a une sorte de colère que je ressens pour ces mots là car au fond, je suis pas même foutue de trouver quelqu'un qui s'intéresse à moi. Je me mords la lèvre en l'observant un moment mais bon je suis déjà totalement grillée, une étiquette collée sur le front dans la catégorie ''fille où il faut passer son chemin''. Je soupire légèrement en signe de reddition. « Ouais je suppose que j'ai reconnu te haïr sans raison, enfin plutôt sur un malentendu qui avait... je suppose trop d'importance à mes yeux. Faut croire que j'ai un problème mais bon pas surprenant d'une gamine emmerdeuse au comportement de merde, une plaie... Bref, je vais me la fermer. » Sage décision je suppose. Je suis tellement tendue que j'aurais envie de taper dans quelque chose peu importe quoi pour évacuer la tension qui m'habite. Je supplierai presque pour trouver n'importe quoi mais quelque chose dans quoi déverser tout cela, quelque chose pour me sortir ces idées de la tête. Vouloir mettre les choses à plat, que tout soit dit clairement, bordel, moi j'étais bien mieux dans cette passivité car là j'ai juste envie de foutre le camp d'ici, la définition de ce ''ici'' ne se limitant pas à la définition de cette salle de cours. Bon, journée foutue, je me demande bien ce qui pourrait être pire. À ce stade, pas vraiment grand chose alors autant fuir au moins cette pièce à défaut de plus. Je vais rassembler mes affaires en silence consternée de me rendre compte qu'il a plus de pouvoir sur moi que je ne le voudrais car je ne compte même pas finir ma première heure de colle quitte à me faire coller en double. J'hésite quand même osant un regard vers lui. Ça craint tout cela.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1399 Gallions : 590 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire



You are my nightmare

Tu te trompes sur ce point. J'en ai assez de te haïr. Ça apporte quoi sincèrement? Excellente question, Flynn aurait aimé qu'elle se la pose un peu plus tôt, d'ailleurs. Parce que bon, son attitude, au bout de deux semaines, ça commençait déjà à sérieusement le gonfler. Rien du tout sauf que tu es le seul qui me fasse perdre le contrôle. Je ne crois pas que ce soit positif, je parle pas pour toi ici mais pour moi. Il se retient de justesse, ayant une folle envie de lui répondre que ce n'est pas ce genre de contrôle qu'il aime faire perdre. En tout cas pas avec les femmes. Les hommes, c'est une toute autre histoire, et en finir au poing de temps à autres ne fait pas de mal, ça permet de remettre les choses à plat. Là, en tout cas, il ne voit rien de positif à toute cette situation, peu importe ce qu'elle en pense. On a rien à se dire? Très bien! T'en fais pas, je ne vais pas te gifler à nouveau donc pas la peine de t'empêcher de m'envoyer... comment tu as formulé cela... aller me faire foutre et de manière littérale. Le Gryffondor n'arrive pas à retenir ce sourire un peu provocateur qui étire ses lèvres sur l'instant, pas quand il la voit rougir comme ça.

Ouais je suppose que j'ai reconnu te haïr sans raison, enfin plutôt sur un malentendu qui avait... je suppose trop d'importance à mes yeux. Bien, au moins ils sont d'accord. Au final, ils trouveront peut-être un point sur lequel s'entendre. Un terrain d'entente, ce genre de choses. Faut croire que j'ai un problème mais bon pas surprenant d'une gamine emmerdeuse au comportement de merde, une plaie... Bref, je vais me la fermer. Le North l'observe, en silence. Il la voit se rapprocher de sa place d'origine. Il la voit commencer à ramasser ses affaires. Il la fixe, un sourcil arqué, tentant d'ignorer la voix qui commence à se faire sa place dans sa tête, cette voix qui ressemble beaucoup trop à celle de Maddox pour que ça ne le dérange pas. Aller. Fais un effort. Quand elle croise de nouveau son regard, une sorte de grognement plaintif grimpe sa gorge alors qu'il finit par laisser complètement retomber ses épaules, levant les yeux au ciel. Il a peine à croire ce qu'il compte dire. J'y suis... Peut-être allé un peu fort. Je contrôle pas toujours ce que je dis quand je suis dans cet état et... Ca lui ferait presque physiquement mal, mais s'il faut ça pour calmer le jeu, pour rendre ça un minimum vivable sans qu'on lui reproche de n'avoir rien fait, alors il le faut. Je te demande de m'excuser. Voilà. Qu'on ne dise pas qu'il ne fait aucun effort. Qu'elle est la seule à essayer. Parce que là il en retourne une à celui qui ose. J'ai peut-être un peu dépassé les bornes avec certains termes employés. Peut-être. Surement, même. Il est loin d'être bête et est capable de réaliser quand il va trop loin, même si parfois certains mots sont mérités. Tout ne se dit pas. Il croise les bras sur son torse, puis finit par aller se rasseoir. Maintenant, ses excuses, elle en fait ce qu'elle veut.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1306 Gallions : 467 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Flynn & Hope

You are my nightmare #dramaqueen
Je n'attends rien de précis en cet instant où mon regard se pose sur lui. Je cherche juste à savoir ce qui est mieux... partir ou rester. Une partie de moi ne rêve que de fuir mais l'autre est soumise totalement à l'autorité. Il y a une dualité en moi entre l'élève obéissante et soucieuse de son dossier scolaire et une autre qui se sent plus vivante mais aussi plus en nuances. Je ne regrette pas totalement ce qui s'est passé entre nous. Je regrette les mots et les débordements mais bordel, je me suis sentie si vivante et si forte. Je ne connaissais pas cette sensation et même s'il a fait ressortir le pire en moi, je crois que je ne le regrette que partiellement. Je me détends un peu sans le quitter du regard alors que mes épaules sont moins contractées. Je suis toujours partagée sur ce qui doit être. Je ne lui demande rien. Je lui ai dit où moi je me situe mais je ne lui impose rien. S'il veut me haïr ou mettre sa menace à exécution et faire de ma vie un enfer, je ne pourrai rien y faire. Je crois même qu'au fond de moi, je n'ai même pas envie d'essayer d'argumenter. J'inspire profondément, je me sens lasse. Mon regard n'exprime plus aucune animosité quand je le fixe. Je ne cherche même pas à dissimuler que ce qu'il a dit m'a touchée plus que ça ne l'aurait dû.

Son sourire provocateur m'énerve une seconde mais je finis par sourire et je me retiens même d'en rire. Nous sommes deux opposés il semblerait. Je ne m'attends pas vraiment à l'entendre prononcer le moindre mot et quand sa voix me parvient, je me retourne lentement. Je le fixe avant d'écarquiller un peu les yeux et rester littéralement sous le choc. Je n'en reviens pas qu'il se soit excusé et étonnement je ne sais plus quoi dire ou quoi penser. Je parle plus vite que je ne le pense. « J'aurais jamais imaginé que tu t'excuses North... enfin... » Je n'ose pas l'appeler par son prénom même si je me dis que ça a un côté plus provocant d'user de son nom de famille. « Je ne dis pas que tu... il n'y a pas d'attaque, juste de la surprise. Je ne sais plus si je l'ai fait ou non mais je m'excuse pour tout cela. » Je sais pertinemment bien que je me suis déjà excusée mais j'ai besoin de le dire alors que la tension entre nous est moins palpable. « Je ne sais pas ce que ça vaut mais je vais arrêter de te fusiller du regard. Je ne voulais pas être aussi pénible surtout que je dois mériter certaines des choses que tu as dit. Je suppose qu'après tout cela, c'est mal parti pour que... tu puisses me supporter mais je te foutrai la paix à l'avenir. » Je n'ose pas m'approcher. Je n'ose rien faire en fait. Je le regarde un moment et je souris en coin me retenant de dire que sa peau rougie par ma faute lui donne un charme tout particulier. Je ne suis pas certaine qu'il apprécierait mon humour.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you - you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
You are my nightmare • Flynn+Hope
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: flashback-
Sauter vers: