Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Oliver - What a wicked game you played to make me feel this way

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oliver Wood
avec Richard MaddenNU
Beau et peut-être encore jeune homme qui travaille comme Gardien de l'équipe nationale d'Irlande et propriétaire d'un magasin de Quidditch à Pré-Au-Lard depuis maintenant près de 1 an pour l'équipe nationale, plusieurs années comme gardien dans la ligue et quelques mois comme propriétaire ans. Il/elle est né(e) à Dublin en ce beau jour qu'était le 31 août 1976 en tant que sang mêlé ; à présent il vit à Pré-Au-Lard. Lors de son passage à Poudlard, son niveau scolaire était bon à moyen, cela dépendait des heures d'entrainement au Quidditch.. Il est plutôt têtu mais aussi perfectionniste à l'extême et obsédé par le Quidditch. Lorsque les dinosaures vivaient encore, il s'est procurée une baguette faite en bois de noisetier, mesurant 24cm et contenant crin de licorne. Avec cette baguette, il lui est possible/impossible de créer un patronus - le sien prend la forme de/d'un(e) écureuil roux. La vision qu'il/elle a eu face au miroir du risèd : lui, ayant un poste d'Auror, une bague de mariage au doigt et la photo de ses deux enfants dans ses mains. Il ne va jamais l'avouer, mais au fond de lui il souhaite se construire une famille bien que cette idée lui fasse peur.. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Son père, tenant une  croix sur laquelle se trouve des ficelles accrochées sur le corps d'Oliver tel un pantin.  , dans son cas.
My past


ϟ Quel était votre camp lors de la Grande Bataille ? Je n'ai jamais supporté les mangemorts, d'aucune manière. J'aurais trahis mes racines, mon ancienne maison (gryffondor un jour, gryffondor toujours) en plus de trahir mes valeurs. J'étais donc du côté de l'Ordre, bien que durant ce temps, au lieu de devenir Auror, je suis devenu Gardien pour les Puddlemere United. J'aurais dû m'investir d'avantage avant la bataille. C'est un de mes grands remords.

ϟ Dans ce nouveau monde sans Voldemort, qu'est ce qui a changé pour vous ? La mort de Collins m'a fait réalisé à quel point ma vie était éphémère. Elle a aussi laissé un grand traumatiste que je tente d'utiliser comme énergie pour me faire avancer. J'en fais encore quelques cauchemars ici et là, mais je tente de ne plus y penser et cesser de me blâmer pour sa mort. De ce fait, j'ai tenté de faire ce que j'ai toujours voulu faire: devenir Auror pour finalement faire ce qui me plait réellement et non réaliser les rêves de mon père. C'était autant ma façon de protéger les Nott, mais aussi une fierté personnelle. Mais depuis peu, j'ai dû abandonner ce métier de rêve pour retourner à mes origines, encore une fois pour plaire au plus grand nombre. Je me demande si un de ces jours j'arriverai à m'affirmer réellement.

ϟ Quelle est votre théorie sur les perturbations magiques qui ont lieu depuis noël ? (voir la chronologie)    MOI JE DIS QUE C'EST UN INFECTÉ QUI EST ENTRÉ EN INFRACTION DANS LE CHÂTEAU PAR RANCUNE ET QUI A INFECTÉ L'EAU DANS POUDLARD, OU QUELQUE CHOSE COMME ÇA, CAR IL ÉTAIT RÉPUGNÉ D'ÊTRE RENDU SANS POUVOIRS ET VOULAIT SE VENGER EN CONTAMINANT LES AUTRES u.u

ϟ Quelle est votre réputation à Pré-au-Lard ?On me connait, bien évidemment. Je suis Oliver Wood. Mon magasin est devenu vite populaire. Je suppose que mes victoires comme Gardien ont eu un certain effet sur la popularité de ma boutique. C'est un revenu supplémentaire que j'apprécie mais qui ne comble pas ce vide que j'ai depuis que j'ai quitté mon poste d'Auror.

Who am I?

La guerre, la guerre. Bien entendu que nous avons tous été affectés par elle. Mais n'y a-t-il pas autre chose au-delà de cette montagne de débris et de morts? Je veux dire, non pas que la guerre m'est indifférente mais...

Vous voyez, je suis blasé. Je n'ai jamais joué à la victime, et voilà que je me retrouve dans un monde post-guerre qui préfère se morfondre sur son sort au lieu d'avancer. Et cette épidémie? Sincèrement, j'en ai rien à faire. J'en ai marre de tous ses sanglots, de toute cette misère humaine. Laissez-moi en paix. J'en ai déjà assez d'un genou défectueux.

Non mais sans blague, qui suis-je? En dehors d'être arrogant, têtu et ambitieux? Je suis certes populaire, mais ce n'est pas un titre que j'ai recherché d'emblée. Il est venu suite à mes réussites au Quidditch. Un sport imposé par mon père et qui a finalement pris racine en moi. À bien y penser, peut-être que sans Quidditch j'aurais été complètement inutile lors de la Grande Bataille. Lorsque j'ai ressassé cette nuit dans ma tête, j'ai tourné en boucle la préparation que mes anciens partenaires de Quidditch et moi-même avions mis en place. Le mois de Mai 1998 a été stressant pour tous les sorciers de Londres. Nous n'étions peut-être pas directement sur place, mais nous entendions les rumeurs. Elles nous parvenaient au compte-goutte, et nous les buvions lorsqu'elles arrivaient. Je me rappelle encore avec clarté la soirée du 1er mai. Katie Bell est arrivée chez moi en furie, tambourinant sur la porte jusqu'à ce que je lui réponde. Lorsque j'ai ouvert et que j'ai remarqué la frayeur dans ses yeux, je savais que tout s'était enclenché. Nous l'attendions depuis longtemps, cette guerre. Nous étions physiquement prêts, mais certes pas mentalement. Je suis monté rapidement chercher mon balai et ma baguette, enfilant mes gants pour plus de support. Nous avons volé à la recherche d 'Angeliane Johnson et Alicia Spinnet. Et tous les quatre, nous sommes parties en direction de Poudlard munies de nos balais dans la ferme intention de protéger notre deuxième maison.

Je n'ai jamais été un leader né. Au contraire, j'étais un piètre capitaine trop perfectionniste, exigeant et déprimant. Je m'emballais si facilement dans mes discours d'avant-match que j'en perdais mes mots, et je finissais par tourner mon optimiste en pessimiste sans m'en rendre compte. Et je ne pouvais m'empêcher de parler. Mais ce soir-là, je n'ai pas dit un traitre mot. J'ai suivi Katie sur son balais comme rarement dans ma vie, et nous avons rejoint nos compatriotes à Poudlard pour participer à la bataille. Nous avons retrouvé quelques-uns de nos anciens camarades, les embarquant dans notre grande quête de combattre par les airs. Lorsque nous avons rassemblé assez de personnes possédantes des balais, nous avons construit un plan judicieux pour couvrir les airs autour de la cour afin de porter secours aux élèves et compatriotes. Nous étions fiers. Et je crois que nous sommes parvenus à réaliser quelque chose de potable. Du moins, pour l'effet de surprise.
 

ϟ Ton pseudo : Jynneaϟ Ton âge : 22 ans ϟ Ton avis sur mumblemumps : Très organisé! ϟ Le mot de la fin :    
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh, oh, it's magic, you know...

À MON PÈRE

Je crois qu'un jour ou l'autre, nous tentons tous de découvrir notre raison de vivre sur cette misérable Terre. La mienne, elle est tracée depuis ma naissance. Jamais je n'ai eu à me questionner sur mon avenir, mes parents l'ayant tracé d'un trait de plume bien défini. Non, je n'ai jamais eu à réfléchir sur l'implication de mes gestes, de mes beuveries ou de mes exploits. Tout était tracé pour en venir à un but précis: intégrer l'équipe de Quidditch d'Irlande. C'est simple, non? Enfin, cela pourrait l'être si seulement le Quidditch était une passion. Mais ce n'est pas le cas. C'est une obligation familiale, et surtout une obsession. Alors que les autres enfants de mon âge pouvaient jouer avec toute sorte de jouets dans leur enfance, mon père m'achetait des figurines de joueurs de Quidditch renommés ainsi qu'un faux balais que j'utilisais pour parcourir la maison en courant. Et lorsque je m'arrêtais pour admirer les joueurs miniatures, mon père souriait en pointant le gardien: Un jour mon garçon, tu seras à sa place. Et de mes petits yeux innocents, je le regardais s'émerveiller devant ses rêves. Et d'un petit hochement de tête, je lançais un : Oui papa


Oui, père. J'ai accompli ton rêve. Mais tu n'es toujours pas satisfait, n'est-ce pas ? J'ai tout donné pour te plaire.

J'ai même irrité à plusieurs reprises Mcgonagall en mettant en danger le grand Harry Potter sur le terrain pour que tu sois fier de moi. Mais l'as-tu seulement été, ne serait-ce qu'un peu ? Lorsque je revenais pendant les vacances, pourquoi me parlais-tu uniquement de mes tournois ? Pourquoi, lorsque j'ai eu mon premier cœur brisé, tu ne m'as pas demandé si j'avais besoin d'en parler ? Pourquoi as-tu détourné la conversation en abordant mon échec monumental à ne pas avoir la coupe, une fois de plus ? Non, tu as toujours voulu plus, trop, tout le temps trop. N'ai-je été qu'une marionnette pour augmenter ton ego blessé par les années? Ne suis-je qu'un pion pour toi? Père, m'écoutes-tu ? Je te parle ! Ne te bouche pas les oreilles, je sais que tu refuses de m'entendre. TU ne m'as jamais entendu. Et lorsque j'ai quitté Poudlard, fier d'avoir enfin emporté la coupe, pourquoi m'as-tu sermonné sur mes notes ? Ne comprends-tu pas que garder des notes excellentes et un entraînement de 5 jours par semaine était plus qu'exigeant ? Tu sais quoi? J'ai cessé de tenter de te comprendre.

C'est drôle, la réaction que tu as eue lorsque j'ai intégré la ligue de Quiddtich. Tu étais fier, mais anxieux à la fois. Tu avais peur que je sois ta risée, n'est-ce pas ? J'ai été naïf toute ma sainte vie, mais tu ne peux plus me prendre pour un idiot dorénavant. Je sais qu'au fond, tout ce que tu voulais, c'était qu'on reconnaisse enfin ton nom, ton héritage. Cela fait mal n'est-ce pas, de n'être qu'un simple sang-mêlé ? Ne t'inquiète pas, je le comprends de plus en plus.



À TOI, SIRÈNE DE MA VIE
Tu sais ce que je trouve le plus ironique de cette vie qui est la mienne ? C'est qu'au final, je suis toujours le perdant. Je donne ma confiance si difficilement, et on parvient à me l'arracher à coup de dent à chaque fois. J'ai passé une partie de ma vie à plaire à mon père, à mes amis, à me camoufler pour que je sois accepté. Exigeant, superficiel parfois, mais sensible au fond. Et cette carapace que je me suis forgée avec les années, j'en ai besoin. Elle me permet de ne pas m'effondrer lorsque tu me regardes de tes yeux fuyants. Elle me permet aussi de me tenir la tête droite et le torse bombé lorsque tu commences à jouer dans les filages de mes souvenirs. Ne suis-je qu'une marionnette, pour toi aussi ? Est-ce cela, la vraie raison de ma vie? Être l'esclave de toutes ses personnes à qui je tiens? Mon père, et puis toi. Je repousse, je répugne par mes paroles froides. Je ne laisse personne percer mes murs, pourquoi le ferais-je? Quel avantage aurais-je à m'exposer devant eux?

Devant toi? Et pourtant...Voilà que tu te trouves dans ma tête en permanence, pourrissant le peu de santé mentale que j'ai. Que dis-je? Je suis très sain d'esprit, simplement obsédé par le succès et l'approbation de mes proches. Ai-je seulement une personnalité propre à moi-même? J'en doute. J'en doute. Mais reprenons du début, veux-tu?

Bataille de Poudlard, mai 1998

Avant, je ne t'appréciais guère. Autant en raison de ta famille que par ton caractère odieux et hautain. Sincèrement, parfois j'ai honte de ressentir quelque chose à ton égard. Je me sens être tombé bien bas, ensorcellé par je-ne-sais-trop-quoi que tu dégages en permanence. Je n'ai pas besoin de filtre d'amour pour savoir que je te suis dévoué, même si ce fait me dégoûte et me répugne. Tu vois, par ta faute, je me hais encore plus que je me haïssais avant. Car tu vois, j'ai de plus en plus de raisons de croire que je n'ai rien d'un ancien gryffondor à me laisser marcher sur les pieds ainsi, d'un athlète avec ce genou en carton ou même d'un homme avec cette incompétence forfaite à ne pas te succomber. Ai-je une seule raison de m'aider, alors que je sais pertinemment que tu es ce que tu es, c'est-à-dire une manipulatrice qui a réussi à me mettre à ses pieds? Tu sais très bien que je ne peux pas te résister, et pourtant, je tente. De toutes mes forces, la lutte contre ton attirance malsaine, contre tes baisers meurtriers et ce regard de vipère. Je t'aime autant que je te haïsse. Et parfois, cela m'enrage tellement que j'en ai le cœur au bord des lèvres. Ta présence à mes côtés est malsaine. Tu es malsaine. Et pourtant, je n'arrive pas à t'effacer, car lorsque je ferme les yeux le soir et que je m'endors, je rêve de tes bras autour de mon torse. Je rêve de ces cours moments intimes que nous avons passé ensemble et à quel point je te sentais vulnérable, pour une fois. Est-ce mal d'aimer, te voir, succomber ? Est-ce mal d'espérer que dans ces moments charnels que nous avons eus ensemble, j'ai été en mesure de gagner, ne serait-ce qu'en ces courts instants ? Parfois, je regrette que tu aies pointé ta baguette sur ce mangemort. Des fois, je m'étends sur mon divan, fixant le plafond, en me demandant ce que ta vie aurait été sans moi. Aurais-tu été envoyé chez les Wood? Aurais-tu seulement été en mesure de t'en sortir, de ce maudit procès? J'aimerais me dire que c'est grâce à moi que vous êtes libres, mais je sais que tu ne m'accorderais jamais ce petit plaisir.


Peut-être que je n'en parle pas assez, de cette nuit. Peut-être que je tente de paraître inébranlable, alors qu'au fait, j'ai été gravement atteint. Sais-tu ce que cela fait, de devoir trainer le corps d'un élève que j'ai vu grandir ?

Oui, je le connaissais cet élève. Bien entendu que je le connaissais, il venait toujours fouiner au terrain de Quidditch pour prendre quelques photos. J'avais tendance à le repousser d'un vif geste de la main, irrité par sa présence. Et tu vois, lorsque nous avons parcouru le champ de bataille (appelons-le ainsi) une fois le massacre terminé, mes yeux se sont posés sur son petit corps inerte. J'ai figé. En prenant la direction de la bataille, nous n'avions aucune autre intention que de protéger cette place qui nous avait hébergés durant toutes ses années.

Et pourtant, nous n'étions pas vraiment prêts à cela. Nous avons lancé quelques sorts ici et là, ayant monté nos balais pour parcourir la cour à la recherche d'âmes en détresse. Puis, un mangemort est parvenu à me faire tomber. C'est là que tu es intervenue, le savais-tu?


Alors, ce petit Colin m'a fait figer. Je me suis éventuellement penché vers lui, fermant ses paupières raidies par la nuit. Depuis combien de temps avait-il perdu la vie ? Aurais-je pu y remédier ? L'aurais-je aperçu, si seulement j'étais resté plus longtemps sur mon balai? Combien de morts aurais-je pu empêcher si j'avais eu plus d'expérience sur le terrain ? J'ai glissé une main sous son coup frêle, puis une autre en dessous de ses jambes. Je l'ai transporté, le cœur lourd, jusqu'à la Grande Salle. C'est là que je t'ai vu clairement et que le déclic s'est produit. J'ai reconnu tes longs cheveux noirs. J'ai déposé le corps inerte du petit Colin, puis je me suis dirigé vers la discussion enflammée qui se passait entre toi et un des guérisseurs. Je ne sais pas ce qui m'a pris de tenter de te raisonner. Pauvre gars, tu lui foutais une de ses peurs! Et pourtant, il ne pouvait pas faire grand chose de plus pour ton oncle. As-tu réalisé à quel point il respirait peu alors que tu te démerdais à jouer à la princesse, encore une fois? Non, bien entendu que tu n'en a fait qu'à ta tête. Le monde tourne autour de toi, n'est-ce pas?

Enfin, le mien a commencé à tourner autour du tien cette nuit-là. Ayant toujours été quelqu'un de très honnête et ''fair-play'', le fait que tu m'aies sauvé la vie a commencé à prendre une plus importante dans mes pensées. J'ai appris ton nom cette journée-là, et je suis partie la tête remplie de remords et tourmenté par cette dette que je te devais. Je ne sais trop comment j'allais pouvoir la repayer, mais j'allais y travailler. Peut-être que ça aurait été plus simple d'agir en lâche et ne jamais te reparler. Oui, probablement que ça aurait la chose la plus saine à faire. Mais je n'ai jamais dit que j'étais sain.

Été 1998

C’est un peu suite à cela que j’ai entendu parler de votre procès. Au début, j’ai tenté de m’en éloigner. Je n’avais guère à faire de votre sort, vous l’aviez bien mérité. Puis, j’ai commencé à me poser des questions sur ton passé. Et si au fond, on se ressemblait? Et si tu avais suivi les traces de tes parents comme j’avais suivi le désir de mon père? Et si je pouvais faire en sorte de vous sortir de là, afin de vous éviter de vivre le même sort que vos parents? Car tout le monde savait ce qui allait leur arriver, c’était la même sentence pour tous les mangemorts ou presque. Alors du coup, j’ai pris la décision de vous aider. Peut-être que j’allais ainsi pouvoir repayer cette dette que j’avais involontairement envers toi. Nous nous connaissions si peu, et pourtant le Gryffondor en moi a voulu servir une cause noble. Enfin, noble je ne pourrais pas dire mais certainement juste. Car nous n’avions pas choisi votre héritage. Comme je n’avais pas choisi de devenir un gardien. Mais vous vous y étiez soumis, comme j’avais fini par le faire. C’est pourquoi j’ai parlé en votre faveur au procès. J’étais quelque peu naïf à cette époque, mais on ne pourra pas m’enlever cette partie de ma personnalité. Parfois, je crois bien faire alors qu’en réalité, je viens me mêler de choses qui ne me concernent pas. Pourtant, j’y étais à cette bataille. Je ne pouvais pas connaître vos réelles intentions, mais je pouvais témoigner sur ce que j’avais été témoin ; c’est-à-dire que vous aviez combattus les collègues de vos parents pour je-ne-savais-trop-quelle-raison à l’époque. Ce n’est qu’après coup que j’ai réalisé que je n’aurais jamais dû me pointer à ce tribunal. Ouais, car j’ai réalisé que tu n’étais qu’une hypocrite qui ne pensait qu’à son frère. Tu n’as pas pensé aux morts autour de toi, peut t’importait qui tu écartais de son chemin. Pour cette raison, je me suis souvent dit que tu aurais dû pourrir en prison comme ta saleté de père. Mais je ne pouvais pas. Autant par principe en raison de cette dette, mais aussi parce qu’une partie de toi m’intriguait. J’avais envie de te démystifier, de comprendre qui tu étais derrière ce nom de famille salie.

Mais je n’aurais jamais cru que vous auriez fini chez mes parents. À l’époque, je vivais encore dans cette grande maison de mon enfance. Étant enfant unique, cette maison n’avait connu que mes pieds et ceux de mes parents. Enfin, avant que vous ayez sali la pureté de cette maison. Maintenant, lorsque je vais visiter mes parents, cette maison ne me rappelle qu’un grand désespoir. Peut-être qu’on devrait jeter un peu de sel sur les murs pour en faire sortir les mauvaises ondes. Je rigole, je suis peut-être un sorcier, mais en rien spirituel.

Jusqu'en Juillet 1999
J'ai commencé à m'habituer à votre présence turbulente dans mon havre de paix. Vos pas me dérangeaient de moins en moins et tes frères me semblaient légèrement moins irritants. Mais tu continuais de m'obséder. Alors malgré tes coups bas, malgré tes regards cassants, j'ai tenté de te connaître. J'ai tenté de casser ce mur de glace autour de toi pour y trouver un petit cocon chaud à l'intérieur. Je parle de manière métaphorique évidemment, rien de sexuel ici.  Enfin, ce n'était pas mes premières intentions. Mais plus que je tentais de m'approcher, plus tu trouvais des moyens de m'agacer. Étais-ce un jeu? Ou bien ton immaturité qui est ressortie cet été-là ? Je n'en sais, mais je me rappelle très bien avoir manqué quelques entraînements de Quidditch par ta faute. Pourquoi fermais-tu mon réveil matin, si de toute manière, ma présence t'importait peu? T'étais vraiment un mystère, et c'est surement pour cela que je me suis autant intéressé à toi. Sans le réaliser, tu étais devenu ma muse. Je pourrais t'observer plusieurs minutes, allongées sur le divan, sans en prendre conscience. Puis, ton regard de glace me faisait fuir et je prenais mes distances pour une heure ou deux. Et lorsque je revenais vers toi, tu étais toujours là. À la fin de l'été, je dirais que nous avons appris à nous apprivoiser. Je n'ai jamais connu une femme qui a fait autant tourner ma tête et torturer mon esprit. Mais une chose était certaine, je savais que j'étais tombé amoureux et ce n'était pas la chose la plus plaisante de mon existence.

Août 1999

Ma vie avançait, mais pas vraiment. Vous avoir près de moi m'a permis de réaliser que je me trouvais pathétique. Tu vois, il a bien un seul avantage à t'avoir connu : cela m'a permis de découvrir qui j'étais. Non pas ce fils à papa qui obéissait au doigt et à l'œil, incapable de se transposer en dehors des désirs de mon père. Vous avoir dans ma vie a été un réel choc, autant qu'une prise de conscience. Lorsque je devais trouver les mots pour te contredire, je me sentais vivre. Vivant et en confiance. Non pas cette fébrilité nerveuse que je ressens en permanence. Non, au contraire d'être nerveux, j'étais étrangement calme. Trop calme. Lorsque tu tentais de repousser mes limites, j'apprenais à les connaitre moi-même. C'est peut-être pour cela que j'ai autant résisté, car ce que tu me faisais vivre me fascinait. Je ne pourrais pas dire que j'étais quelqu'un d'antisocial à Poudlard, mais je ne pourrais pas non plus dire que j'ai beaucoup d'amis proches. Certes, j'ai plusieurs connaissances. Mais peut-être pour ne pas les décevoir, je tentais de garder une distance émotive raisonnable avec eux. Mais toi, tu me semblais indifférente. Et ce genre d'attitude me fascinait autant qu'il m'irritait.


Lorsque j'ai quitté la ligue pour entreprendre mon entraînement accéléré comme Auror, j'étais convaincu que je n'aurais aucun remords concernant mon ancienne passion que je laissais prématurément de côté. Bien que la majorité de mon entourage fût convaincue que j'étais destiné à être Gardien jusqu'à ce que mes os cassent de vieillesse, j'avais un doute à ce sujet. Une profonde volonté de vouloir plus qu'une simple carrière de sportif. En vue de ce que j'avais vécu l'année précédente, et les souvenirs de Collins toujours frais en ma mémoire, je ne pouvais plus m'enterrer et croire que mon métier était honorable. Je n'étais qu'un acteur qui permettait divertir une foule se gavant d'alcool dans les estrades. C'était devenu maladif, et cela affectait grandement mes résultats sur le terrain et ma motivation lors des entraînements. Pour cette raison, c'est une décision que je trouvais judicieuse, et surtout libre. Pouvoir prendre une décision pour moi-même, bien qu'influencer par le fait que les Nott retournaient à Poudlard, était un grand soulagement pour ma conscience. C'est quelque chose que je me devais de faire au moins une fois dans ma vie: confronter mon père sur ses attentes à mon égard. Pouvoir repartir à zéro, c'était ma manière de lui dire que j'en avais assez de ses attentes irréalistes envers moi. Évidemment, cela a créer un énorme froid entre moi et lui, mais je crois que je suis parvenu à lui faire comprendre que je n'étais plus le petit garçon bien obéissant. C'est ainsi que j'ai débuté mon entraînement pour devenir Auror. Au début, c'était un réel soulagement de me lever le matin pour troquer mes gants contre ma baguette. Quelques soirs, il m'est arrivé de sortir dans les bars pour prendre un verre avec les autres recrues. C'était plaisant, bien que je restai moi-même en parlant peu et en cassant au moins deux verres à chaque fois. Parfois, je me demande comment j'ai réussi à survivre aussi longtemps au Quidditch en raison de ma maladresse incroyable. J'ai une chance inédite, c'est bien évident.

C'est après une de ses soirées que nous avons couchés ensemble pour la première fois. Je n'étais pas vraiment à mon meilleur, ayant quelques verres en trop dans mon corps. C'est probablement pour cela que ça s'est passé, tu sais. Non pas que je suis coincé, mais j'ai tendance à m'effacer lorsqu'on discute d'attirance physique. Ma vie sexuelle est active, ne vous en fait pas pour cela. Faire partie d'une équipe de Quiditch et être connu par presque toutes les femmes de Londres a son avantage, c'est certain. Puis, je suis quand même beau gosse. Mais en somme, je suis plutôt un homme d'histoires sans lendemain. C'est beaucoup moins épuisant qu'une relation qu'on doit entretenir de jolies paroles et de chocolat. Et puis, il faut dire que c'est beaucoup plus simple de suivre mes instincts sexuels pour baiser que faire l'amour à une femme. Je suis un bon amant, mais je ne suis certainement pas un grand romantique. Les amourettes, c'est pour les faibles. Les grands savent jouer dans la cour des grands. Sans attache. Et toi, je refuse que tu m'attaches de ce collier de chien bien docile bien que tu y parviennes de plus en plus à chaque fois que mes yeux se posent sur ton ombre. Et ça, c'est effrayant.

Or, ça ne l'était pas cette soirée-là. Par ailleurs, je ne sais pas ce qui m'a pris de te prendre par le bras ainsi. Mais tu étais gravement agaçante lorsque je suis revenu vers minuit. Tu ne dormais toujours pas, et alors que je me faisais un petit plat réconfortant pour mieux digérer mes quelques verres de rhum, tu commenças à me poser des questions sur ma soirée. J'étais incapable de comprendre ton jeu: étais-tu curieuse ou jalouse? Voulais-tu savoir si j'avais fait une conquête? Je me rappelle avoir plissé les yeux, laissant de côté l'idée d'un plat pour me concentrer sur ta présence quelque peu irritante. Puis, je t'ai posé une question sous l'effet de l'alcool.

- Pourquoi t'es aussi étrange chaque fois que je sors, hen? Ne me dit pas que t'aimerais être à leur place, nah? Pas que je n'ai pas envie de t'entendre crier... Mais non, t'es surement plus du genre discrète.

Plus je bois, plus je deviens arrogant. Faute de l'être en permanence, ce trait ressort encore plus lorsque j'ai quelques verres dans le corps. Et après tous ses hauts et ses bas que je voulais parvenir à la faire rougir à mon tour. Combien de fois m'avait-elle provoqué au point de m'en faire trembler, pour s'éloigner par la suite en trainant ses fesses bombées loin de ma présence ? Je me suis donc levé, quittant l'îlot pour la rejoindre de l'autre côté de la table. Je pouvais entendre la pluie torrentielle frapper contre les vitres de la maison tandis que je t'observais d'un regard froid et blasé par ton attitude. À cet instant, je n'avais pas compris que j'étais tombé dans ton jeu. J'aurais dû me douter que le fait que tu acceptes si facilement mon invitation faisait en fait partie de ton plan pour mieux me manipuler. Mais à cet instant, tout ce que je voyais se résumait à la ligne parfaite de tes lèvres.

Jusqu'en Janvier 2000
Dès le lendemain, j'ai regretté mon geste. Tes gestes. Les nôtres. Je n'avais pas assez bu pour ne pas me rappeler, mais j'avais assez bu pour perdre ma gêne qui m'empêche généralement de faire ce genre de bêtises. Oui, tu es une erreur. Une grosse, qui m'a hanté jusqu'à ton entrée à Poudlard. Je croyais que j'aurais été en mesure de passer outre cette soirée, mais elle venait me hanter jusque dans mes draps. Alors le soir, je tentais de t'oublier, la nuit, je rêvais de toi, et le matin, je prenais des détours impossibles dans les couloirs de Poudlard pour éviter de t'y croiser. Après coup, je me suis senti trahi. Pourquoi avoir accepté, alors que je n'avais pas tous mes moyens ? Cette réflexion m'a mené sur une piste, celle d'avoir été utilisé. Car au fond, c'était bien ton intention de me faire sentir comme un chien en cage. Ou du moins, c'est l'impression que j'en ai.

Janvier 2000
Je suis parvenu à t'éviter pendant un certain temps. Jusqu'en Janvier, précisément. Mais je suppose que tu ne pouvais plus supporter le fait que tes petites manigances avaient échouées. Je menais ma vie, tu menais la tienne. Mais tu ne pouvais pas me laisser en paix, n'est-ce pas? Tu devais absolument venir pourrir mes nuits une nouvelle fois en t'infiltrant dans ma chambre. À moitié endormi, je me suis laisser manipuler par tes petites mains agiles. Et lorsque je me suis enfin éveillé complètement, il était trop tard pour te laisser partir. Tes lèvres collées aux miennes, je me laissai emporter par la fièvre du moment. Cette fièvre qui ne m'emporte qu'en ta présence.

Je ne m'attendais pas à la suite. Pourquoi as-tu ouvert ta bouche pour me dire tout cela? Le crois-tu sincèrement ? Sur le moment, j'ai été incapable de placer un traitre mot, confus par mes propres émotions contradictoires. Autant que je voulais que tu cesses de parler, autant que je voulais t'entendre dire de telles choses. J'aimais te sentir ainsi, vulnérable et humaine. Et d'un autre côté, j'avais une peur lacérante de tes paroles. Je ne veux pas t'aimer. Tu ne dois pas m'aider. Tu ne peux pas renier ta famille pour moi. Et je refuse de renier mes valeurs pour un soi-disant amour de ta part auquel je ne crois pas. Et lorsque tu t'es finalement endormi, j'ai ressassé tes paroles en boucle, me laissant emporter par un élan de colère dû au fait que j'étais naïf de croire que tu pourrais croire à ce que tu m'as dit. Toi? M'aimer ? Le voudrais-je seulement ?

J'ai pris la semaine suivante pour réfléchir à mon avenir. Loin de toi. Loin de cette vie qui me lie à la tienne. Je me devais de créer une distance entre nous deux, afin que je parvienne à t'oublier pour une bonne fois. Je me devais de mettre une fin à cette décadence, et c'est pourquoi j'ai pris la décision de quitter mon poste d'Auror pour reprendre mon rôle de Gardien, mais pour l'Équipe nationale d'Irlande cette fois-ci. Ayant un horaire moins chargé que lorsque j'étais dans la ligue, je pris la chance d'acheter une vieille boutique d'équipement de Quiddtich située à Pré-Au-Lard afin de combler les quelques trous vides à mon agenda. Et puis, je dois avouer que j'espérais t'y croiser, n'était-ce qu'une fois. C'est étrange de vouloir s'éloigner d'une personne mais sentir ce besoin vital d'être proche de celle-ci. Tu es ma kryptonite, mais je n'ai rien de Superman.

À moi-même

MAINTENANT

J'ai beau être quelqu'un d'extrêmement pessimiste en général, je dois avouer que je n'hais pas le Quidditch. C'est un sport qui me fascine, mais à reculons. Comment pourrais-je apprécier ce sport autrement ? Peut-être que si mon père n'avait pas autant insisté, je me serais tourné vers un autre sport. Vous voyez, j'ai une fascination pour certains sports moldus comme la natation et le badminton. Un de ces jours, j'aimerais bien pouvoir apprendre à nager tel un athlète ou même apprendre à manier une raquette de badminton. Je crois que ce que je préfère de ce genre de sport, c'est la dynamique. Le mouvement du corps dans l'eau me fascine. Le mouvement d'un joueur de badminton me paraissent tellement fluides que je me surprends souvent à rêver de me trouver à cette place. Mais en tant que sorcier, ce n'est pas le genre de sports qui devrait m'intéresser à la base. Tout cela pour dire que le Quidditch me fascine pour sa dynamique, plus que pour le sport en soi. Mais ma fascination me pousse à avoir des comportements imprévisibles sur le terrain, d'après mon coach. Pour cette raison, il croit qu'un de ces jours, j'aurai un accident qui me marquera à vie.



Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 29 Parchemins : 1328 Gallions : 641 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

BIENVENUUUUUUUUUUUUE parmi nous, contente que tu aies craquée et que tu nous rejoignes. J'ai hâte de voir ta fiche même si faut être patiente. Courage pour cette période chargée et contente de te voir par ichi


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci, je vais tenter de faire vite même si je ne crois pas y parvenir en une semaine x)
Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 2018 Gallions : 375 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire

Bienvenue officiellement, donc, et bon courage pour ta fiche ;)



Nominé aux MUM Awards édition 2001:
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2793 Gallions : 550 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Bienvenue parmi nous

Tu fais une heureuse, depuis le temps qu'elle t'attendait ♥️
Bon courage pour ta fiche



Revenir en haut Aller en bas
Skye M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Josh Hutcherson
Pseudo : Carotte Âge : 24 Parchemins : 563 Gallions : 314 Date d'inscription : 11/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1403-skye-m-krushnic-when-the-sun-ri http://www.mumblemumps.com/t1482-skye-m-krushnic-i-of-the-storm

Bienvenue !

J'aime beaucoup le début de ton histoire, c'est super bien écrit et très chouette à lire
Je suis impatiente de voir la suite. Et bon courage pour terminer tout ça



† Being brave doesn’t mean you aren’t scared. Being brave means you are scared, really scared, badly scared and you do the right thing anyway.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

OMG TON AVATAR uU En tant qu'ancien gryffondor, j'aimerais bien qu'on se trouve un lien

Merci vous trois **
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue parmi nous, bon courage pour la fiche
Revenir en haut Aller en bas
Emérence P. Valdon
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Septième année
Célébrité : Teresa Oman
Pseudo : Blake Âge : 18 Parchemins : 727 Gallions : 68 Date d'inscription : 23/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1276-emerence-blossom-on-the-tree-yo http://www.mumblemumps.com/t1314-emerence-take-back-the-words-you-said http://www.mumblemumps.com/t1316-emerence-send-it-my-way http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake

Ravie de voir ce joli scénario joué
Et j'ai pas pu m'empêcher de relever ça dans l'en-tête : "RICHARD MADDEN NU" Je sais pas si c'était fait exprès mais c'est une jolie entrée en matière selon moi
Bon courage pour ta fiche & bienvenue parmi nous. Le staff est à ton entière disposition pour la moindre de tes demandes



( One more Stay with me tonight. We can count the street lights. Stay with me alright. Let's bring it all back to life. Don't fade away )

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci merci

EDIT POUR LES ADMINS: Si mon interprétation de la bataille ne vous pas pas, je changerai mais comme cela n'a jamais été décrit à savoir comment ils se sont retrouvés à la Bataille, j'ai pris la liberté de personnaliser
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 2e année de GISIS Médecine magique
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle / .sparkle Âge : 26 Parchemins : 1702 Gallions : 670 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

BIENVENUEEEEEEEEE officiellement !
J'espère que tu te plairas parmi nous.

"Philo dort dans sa chambre, bisoux bisoux"
JE T'AI A L'OEIL FAIT ATTENTION What a Face lol
Plus sérieusement, vivement les RP Philo/Oliver

Bisous hellow



wit beyond measure is
man's greatest treasure
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Il va y en avoir ce coup-ci, promis

*sort*

MAIS MADDOOOOOOOX, FALLAIT PAS LIRE CETTE PARTIE LÀ C'EST MON PLAN DE RÉDAC' D8
Revenir en haut Aller en bas
Zephÿr Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : Garde-chasse.
Célébrité : Gerard Way.
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 1108 Gallions : 1250 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
60/100  (60/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1167-the-outsider-rosenberg http://www.mumblemumps.com/t1187-like-a-ghost-z-r http://www.mumblemumps.com/t1448-rosenberg-z-mailbox http://www.mumblemumps.com/t2066-fromthemorgue-s-journal

Bienvenue ur MUM.
Quel choix de scénario !
Si tu as le moindre soucis, mes MPs te sont ouverts ! I love you


❝ if i could just erase my mind ❞

@ astra

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci :D
Revenir en haut Aller en bas
Mérope V. Greengrass
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle - 2eme année GISIS Sécurité Magique
Célébrité : Chloë Grace Moretz
Pseudo : Louna Âge : 23 Parchemins : 303 Gallions : 730 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1164-merope-valentina-greengrass-i-s http://www.mumblemumps.com/t1176-merope-v-greengrass-nous-nions-lexistence-de-nos-anges-nous-nous-persuadons-quils-ne-peuvent-pas-exister?highlight=M%C3%A9rope+v+++Greengrass http://www.mumblemumps.com/t1177-merope-v-greengrass-hello-hello-baby-you-called-i-can-t-hear-a-thing?highlight=M%C3%A9rope+v+++Greengrass

Oh oh oh tu étais tellement attendu

ENORME bienvenue à toi !

Et bon courage pour ta fichette !


Beauty
AND THE BEAST
TALE AS OLD AS TIME



Revenir en haut Aller en bas
Mila V. Silaïeva
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle, deuxième année de GISIS en Zoomagie, préfète & membre des clubs d'astronomie et du 2ACM
Célébrité : Lily Collins
Pseudo : Barling Âge : 25 Parchemins : 2514 Gallions : 1286 Date d'inscription : 12/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/100  (0/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t400-mila-it-s-always-darkest- http://www.mumblemumps.com/t1385-mila-you-know-what-they-say-about-hope http://www.mumblemumps.com/t1390-mila-hibouxbox http://www.mumblemumps.com/t2088-journal-de-mila

Bienvenue sur MUM !
Ce scénario était super attendu, je suis contente de le voir enfin joué ! vivement les rps Oliver/Philo




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Philomène Nott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Ravenclaw en GISIS Politique Magique avec Finances Magiques, Sortilèges et Métamorphose
Célébrité : Phoebe Tonkin
Pseudo : spf. Âge : 25 Parchemins : 707 Gallions : 256 Date d'inscription : 26/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t270-name-has-power-you-know-p http://www.mumblemumps.com/t1266-allies-today-enemies-tomorrow-nott http://www.mumblemumps.com/t576-phily-write-for-live http://www.mumblemumps.com/t2081-journal-d-une-nott-et-d-une-medici

Après, le passage de pleins de monde donc complètement à la bourre, j'ai un peu honte Mais j'avais besoin de valider cette fuc**** année Enfin, je débarque pour te souhaiter la bienvenue mon Woodie Ta version est pas forcément celle que j'imaginais mais j'aime beaucoup, ça va donner beaucoup d'explication entre les deux cocos et c'est pas gagné vu le caractère de chien de Phily Et sinn, j'ai décidé d'innover de ne plus envahir les messages de bienvenu de smileys d'amour Même si je peux te promettre déjà ceci de la part de Phily : pole dance Du coups, je propose des gifs tout mignon






Pour éviter de choquer les âmes sensibles:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Holaaaaaa
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche (et pour supporter ma tendre cousine Philomène )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Ohhh Philo, tous ces gifs hehe

J'ai terminé au passage, ne me reste qu'à corriger


Merci Cass' :)
Revenir en haut Aller en bas
Philomène Nott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Ravenclaw en GISIS Politique Magique avec Finances Magiques, Sortilèges et Métamorphose
Célébrité : Phoebe Tonkin
Pseudo : spf. Âge : 25 Parchemins : 707 Gallions : 256 Date d'inscription : 26/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t270-name-has-power-you-know-p http://www.mumblemumps.com/t1266-allies-today-enemies-tomorrow-nott http://www.mumblemumps.com/t576-phily-write-for-live http://www.mumblemumps.com/t2081-journal-d-une-nott-et-d-une-medici

Ils sont mignons hein ? Et sinon, au niveau du scénario, je n'ai rien à redire donc à voir si les admins trouve des choses à revoir mais pour moi, c'est bon Par contre, fais-gaffe à une des questions tu a écris tout en majuscule


Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 3674 Gallions : 519 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

NOTRE WOOD EST LÀ
J'exige un lien dès que possible



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Ouep la question en majuscule est volontaire x)

Avec plaisir Cassandre!
Revenir en haut Aller en bas
Alcyone Shafiq
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année GISIS en Zoomagie, Serpentard
Célébrité : Emily ❤ Didonato
Pseudo : Loupiotre Âge : 30 Parchemins : 539 Gallions : 639 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1169-alcyone-curiousers-and-curiouse http://www.mumblemumps.com/t2362-alcyone-entre-l-aube-et-la-findans-l-antre-de-ta-main http://www.mumblemumps.com/t1751-alcyone-petits-hiboux

*touche du bout du doigt* HAN C'EST UN VRAI Depuis le temps qu'on l'attendait pour Philo

Bienvenue par ici



Fire In My Heart
I betcha didn't know, you started up a chain reaction. I saw no intention on your face, it might have been some kind of chemical attraction. I felt a spark, it left a mark I can't erase. It likes something like a bolt of lightning. It's going on inside
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Oliver - What a wicked game you played to make me feel this way
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» wicked game + Skar'
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: