Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 5
La version cinq est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'été, faites le plein de festivités !
Découvre tout ici
Sujet commun
Vous avez envie de profiter pleinement des animations de la coupe du monde,
venez découvrir les nombreuses activités mises en place pour l'été !
Fêtes foraines, séances de dédicaces, match, les ingrédients sont réunis pour faire la fête !
Clique pour découvrir le Speed Dating de l'été
Quêtes
Les quêtes ont toutes été mises à jour. Vous trouverez celle du personnel ici,
les poufsouffle juste . Les serdaigle ont aussi le droit à un nouveau
sujet par tout comme les serpentard. Les gryffondor, eux,
continuent leur jeu de piste.
Résumé des quêtes
Radio Quidditch
Pour l'été, la brigade magique ne fait pas les choses à moitié,
de la nouveauté vous attend sur vos ondes !
Ouvre les oreilles
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Théophile. "Il est temps de s'étreindre, il est temps de s'éteindre une dernière cigarette"

Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Théophile De Sully
avec Pierre Niney. (tumblr)
Beau et jeune garçon qui nous vient tout droit de Beauxbâtons pour entamer sa première année en GISIS en politique magique au collège. Il/elle est né en France en ce beau jour qu'était le 21 février 1981 en tant que sang-pur ; à présent il vit en Ecosse. Il est plutôt vif, charismatique, intelligent, charmeur mais aussi lâche, égoïste, inconstant, borné. Jusqu'à maintenant, son niveau scolaire s'est révélé être bon, sans trop forcer, il arrivait où il le souhaitait, jouant de ses mots et de sa voix, grimpant dans l'estime des professeur, étant cet élève parfait qu'il n'était pas.. Il y a quelques années maintenant, il s'est procurée une baguette faite en bois de châtaigner, mesurant trente-trois centimètres et contenant une plume d'oiseau-tonnerre. Avec cette baguette, il lui est possible/impossible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un corbeaux. La vision qu'il a eu face au miroir du risèd : Il voit une porte qui s'ouvre, une liberté retrouvée et des oiseaux qui s'envolent, il se voit sortir de cette porte, main dans la main avec l’ignominie, avec ce qu'il refuse, encore aujourd'hui, mais auquel il est irrémédiablement attiré.. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Le regard des autres, une scène d'humiliation publique dont il est la victime, dans son cas.
We have more questions...


ϟ Que pensez-vous de l'échange européen inter-écoles ? Une mascarade parfaitement organisée. Une pièce de théâtre en quelques actes, dont le dénouement arrive bien trop rapidement, alors on trouve des moyens d'allonger la pièce, et on rajoute des scènes. Un échange inter-écoles, un moyen de calmer les esprits, de garder la population calme, de faire tourner les yeux sur cette innovation quand encore une fois le monde dérape. Il a suivi Théophile, il a suivi voilà tout, il a regardé les chances, l'ambition l'a guidée, pas à pas, jusqu'à Londres.

ϟ Que faisiez vous lors de la Grande Bataille ?  Rien, ou peut-être ne s'en souvient-il plus, il n'était pas baguette à la main criant aux armes contre le mal. Il était sûrement dans un lit, à rire des pleurs de ses victimes, ou dans un bar, à boire pour oublier tous ces souvenirs qui frappent dans sa tête comme des tambours. Il ne faisait pas grand chose, ce n'est pas un héros, ce n'est pas un méchant. Juste un gamin, un gamin qui s'en fou, qui vit sa vie et ses amours. Il était pas là pour la guerre, il était loin de tout, caché, caché par ses parents, par sa famille, par les lâches, les peureux, ceux qui aidaient un camp, puis l'autre, puis plus rien, le tout et le néant. Ils étaient loin de la guerre et des côtes Anglaises, ils étaient cachés, et restent cachés, dissimulant la vérité, la vérité qui blesse, qui tue tout simplement, qui brise un peu plus le cœur de l'enfant.

ϟ Avez-vous peur de perdre vos pouvoirs ? Pourquoi ?  Il tremble à cette idée, il est sorcier, plus que tout au monde, le sang qui coule dans ses veines est pur, il ne sait pas ce qu'il ferait sans la magie, il ne sait pas s'il survivrait, il ne sait rien faire de ses doigts, il sait tourner le poignet, murmurer des sorts ou les garder cachés. Il sait sourire en revanche, il sait manipuler, mais pour lui, cela ne vaut rien s'il n'est plus sorcier.

ϟ Quelle est votre réputation à Poudlard ? Que pensent les autres élèves de vous ?  Ils pensent, ils pensent et ils parlent, sans vraiment trop savoir, car c'est un connard ce mec là, ceux de Beaux-bâtons le savent, les autres peut-être pas, c'est un connard sans cœur, qui joue qui blesse et qui tue, qui rigole quand coulent les larmes sur les joues porcelaine, quand les voix tremblent et demandent pourquoi ?. C'est un connard qui aime bien jouer, qui aime bien boire, qui travaille pas, du moins pas beaucoup, mais qui s'en sort toujours. C'est ce charmeur, ce coureur, aux beaux mots, aux beaux sourires, c'est ce charmeur, ce coureur, qui brise les cœurs comme des pots, comme des vases, comme lui est brisé au fond. C'est un connard qui n'a pas de cœur, pas vraiment, peut-être un peu...
The best day of my life...


(MISE EN SITUATION : Aucun nombre de lignes imposé.)
Pour les élèves de Beaubâtons et Durmstrang : Racontez votre voyage pour venir à Poudlard. Quel moyen de transport avez-vous pris ? Que ressent le personnage ? Que fait-il ? Essaie-il de se lier aux autres ? Quelles sont ses premières impressions sur Poudlard, sur les élèves qui y étudient ? Sont-ils accueillants, le château est-il à la hauteur de ses attentes ? Ou le contraire ? Pourquoi a-t-il choisi de venir à Poudlard ?

Soleil caché, rideaux de nuages, un gris profond, presque violent, violent mais beau quand Théophile levait les yeux, il se tenait devant sa demeure, ne sachant pas trop comment faire,
ne sachant pas ce qui l'attendait. Il entendait les bruits à l'intérieur, de cette famille qu'il fuyait,
il allait faire des études le gamin, il allait être quelqu'un, comme on avait toujours voulu, un sorcier de sang-pur, un job bien et vie de famille, des enfants purs aussi. Cette vie facile. Et le paternel arrivait, sourire à demi caché, une main sur l'épaule de son fils comme pour dire Me déçois pas, obéis-moi, pas un mot, pas d'accolades ni d'au-revoir, un regard froid, un regard dur, et le doigt sur le portoloin, il disparaissait, rapidement, dans un bruit fracassant, il disparaissait, emportant, volant et tournoyant dans le temps et l'espace, il savait parfaitement où il allait, ce qu'il devait faire. Redorer le nom de sa famille, redorer le nom des De Sully, briller dans ses études, trouver une épouse, de sang-pur, d'une famille forte, et travailler à un poste de pouvoir. Son parcours était tracé, bien avant sa naissance, le fils des De Sully n'avait pas droit à l'erreur, pas droit à la chute. Et pourtant, il s'en fichait, il regardait les paysages défiler, jusqu'à ce que ses pieds touchent le sol, avec une grâce certaine, l'habitude des voyages.

Quelques jours plus tard

Premiers pas dans ce château, il avait déjà goutté aux plaisirs de Londres, aux plaisirs d'écosse, au whisky pur feu. Et maintenant il était là, où il était censé être, le regard froid, le visage fermé, il était de ceux qui observaient, sans trop parler. Mais sa nature revenait, et les belles créatures sur son passage se retournaient, alors de ses yeux ébènes il les regardaient, il souriait, innocent, un ange tout juste débarqué, l'attrait de la nouveauté, de l'inconnu, tant de sourires et de baisers à voler, de caresses à échanger, de cœurs à briser. Il voulait jouer, s'amuser, il n'était là que pour fuir sa famille et les sermons de son père, la vie cachée, les secrets, les mensonges qui blessaient, qui détruisaient une famille déjà oubliée, n'ayant plus que l'argent pour les consoler. Le jeune homme avait commencé les cours avec légèreté, il se fichait de ce qui allait arriver, il savait qu'il réussirait. Alors il discutait, se créait des amitiés, plus fausses les unes que les autres, comme les sourires collés sur sa face, une image de mec sympa, un enfoiré au cœur volage. Il voulait s'amuser des gens, et les étudiants étaient à son goût trop accueillants, étonnés par tant de nouveauté, mais c'était invasion, le fléau déchaîné, il voyait déjà des filles à blesser. Mais c'était sans compter sur le visage de celui qui le blessait lui, qui touchait son cœur déchiré. Et le monde allait se déchirer, ce voyage était plus important que le jeune français le pensait, son avenir s'y écrirait, dans un silence trop lourd, dans des secrets informulés et des formules oubliées.   
ϟ Ton pseudo : kraeken  ϟ Ton âge : 21 ans ϟ Ton avis sur mumblemumps :   j'aime beaucouppp ϟ Le mot de la fin :    
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Oh, oh, it's magic, you know...


Les Enfants Paradis, Les Enfants Utopie

Que dire de son enfance, tout allait bien, bon p'tit gamin. Des parents cool, qui jouaient avec lui, qui souriaient. Utopie. Il aurait voulu dire ça s'il le pouvait, mais le mensonge était trop gros. Il était trop timbré, trop brisé pour avoir eu une enfance comme ça. Théo n'était pas un de ces gamins heureux, à qui tout semble réussir. Ou attendez, si, pour les autres, c'était ça. Mais les familles parfaites ont les plu gros secrets, elles savent juste vous faire croire que tout va bien. Que papa et maman s'aiment, et qu'ils prennent soin de leurs gamins. C'était pas des mauvais parents, pas des monstres en tout cas, mais c'était pas les meilleurs, loin de là. Famille de Sully, de grands domaines en France, un grand nom, des nobles. Lui voyait ce que les autres voyaient pas, il voyait les secrets, il savait les plans, les chuchotement à travers les murs. Petit il s'imaginait une vie, il jouait, comme tous gamin vous voyez ? Il jouait dans le jardin, dans cette cabane en haut d'un arbre. Il riait comme un gamin, mais il riait seul, de ses parents ne venait aucun éclat. Eux était stoïques, distingués. Ils étaient ceux qui méprise, qui blessent, qui aiment, qui protèges. Lui voyait ce qu'ils cachaient, dans cette famille hors norme, cette famille un peu bizarre, pas trop d'amis en France, pas détestée non plus, plus crainte peut-être, ou respectée. Il savait pas vraiment lui, il était p'tit, il comprenait à peine, il savait pas que la première guerre avait éclaté, et que ses parents avaient trahis le Seigneur des Ténèbres. Il savait pas ça, il savait pas encore en tout cas, il a vécu caché, on se cachait, tous ensemble. Oubliant le monde, oubliant presque leur passé. Mais plus il grandissait, il grandissait et il comprenait, il comprenait pourquoi il n'avait pas d'ami, pourquoi il était tout le temps chez lui, à apprendre le monde sur un fauteuil, a apprendre la vie par les cris, p'tit garçon tiens toi droit, p'tit garçon deviendra grand plus vite que ça. Les regards durs des parents, la voix qui gronde du père, autorité, respect, soumission, domination. Obéissance. Alors le gamin était sympa, il faisait pas trop de dégats, il était silencieux et renfermés. Il comptait les jours, foutait des croix sur des calendriers, de plus en plus violemment, avec de plus en plus de colère, quand le temps passait, il grandissait, il grandissait un peu, malléable, mais à l'esprit rebelle, il voulait voir le monde, s'échapper, se montrer, la guerre était terminée depuis longtemps, il voulait voir comment c'était dehors, il voulait voir plus que leur jardin, que la forêt qui le bordait, que la cabane en haute de l'arbre, la balançoire au fond du jardin. Lui voulait plus, il voulait voir les villes, et le monde, il était fatigué de voir les mêmes visages, peu nombreux, des amis, des gens biens, des gens de confiance des copains. Des copains qui s’amusaient de la situation de ses parents, ou qui la partageaient, des exclus, des battus. Alors il comptait les jours. Les mois qui coulaient, et les bougies oubliées soufflées. Il avançait le gamin, le visage de plus en plus fermé, quand un jour tout dans la maison s'est mis à léviter quand papa criait. Formaté, le robot avançait, le robot grandissait, il apprenait, ou oubliait, il ne savait plus vraiment ce qu'était les rires, il ne savait plus vraiment ce qu'était les jeux, et la cabane en haut de l'arbre était tombée, et la forêt était devenu interdite, un jeune homme peut pas jouer dans la boue, il travaillait, éducation forcé, formaté. Il comptait les jours, cases sur le calendrier, il comptait les jours, puis le hiboux, et la lettre, les parents qui parlent, qui s'engueulent encore une fois, le gamin dans l'escalier, le manoir qui résonnait et les murs qui tremblaient. Pas de famille éloignée, pas de cousins pour jouer. Il voulait s'échapper, s'enfuir d'ici. Et il avait été libéré, brisées les chaînes, le petit garçon parfait allait à Beauxbâtons. Le De Sully par excellence, le visage froid, la tête haute. Mais dans son cœur, dans son cœur la fureur, dans son cœur la rage, la colère, l'envie, le désir. Tout, il voulait tout, tout de suite. Et il allait tout avoir, il le savait, sourire en coin, il était pas heureux le gamin, pas d'utopie, juste la vie.

Haut les coeurs

L'école, le De Sully était parfait, gamin intelligent, un sourire au coin des lèvres, une petite tête d'ange à 11 ans, les écuries de l'orchidée, quand il regardait les professeurs, posant des questions pertinentes, que son poignet tournait, que sa baguette crachait, le gamin qui avait tout pour réussir. Et il avait des amis aussi, tellement, tellement plus qu'il n'en avait jamais eu, des gens qu'il n'aimait pas vraiment, qu'il regardait, qui le suivait sûrement à cause de son nom, le mystère de sa famille, qui n'a jamais coulé, qui était toujours respectée. Et lui il jouait déjà, bien jeune, gamin, il jouait, parce qu'il n'avait pas joué depuis tellement longtemps. Il était brillant, mais faisait rien, vraiment, il regardait le temps passer, il souriait aux filles, même s'il était trop jeune encore pour tout comprendre. Pour l'instant il respirait, il vivait, pas de lettres des parents, pas de lettres de sa part, une chouette inutile. Intélligent, Rusé, il avait des notes parfaites, il gagnait la guerre enfin. Et le temps passait, les saisons qui avançaient, un peu bizarrement, il grandissait, plus dangereux quand l'année s'écoulait. Il était de plus en plus beau, ce physique qui plaît, sans vraiment de raison, on savait pas pourquoi, mais son sourire au coin des lèvres, ses cheveux et ses yeux d'ébènes, ce côté un peu fougueux, un peu rebelle, un peu sauvage, un peu méchant. Petit garçon, méchant ado, il souriait à la vie lui, il vivait plus que jamais. Et premiers baisers, elle l'aimait, il l'entendait quand elle le disait, lui l'embrassait, souriait sur ses lèvres, souriait sur celle de l'autre, de l'autre qui la remplaçait quand elle était pas là, jusqu'à ce qu'elles s'en rendent compte, que les larmes coulent, que les larmes sur les joues porcelaines creusent des canyon, des canyon de douleur, et les respirations plus difficiles, la satisfaction, la vision d'un être brisé pour la première fois, comme lui, bienvenue au club, et lui continuait, il était doué le gamin, il était doué et il grandissait encore, brillant sorcier, 13 ans, les années qui passaient,  et les bruits, les bruits qui couraient, les rumeurs, on entendait, qui arrivait par delà la manche, qui s'envolaient dans l'air, des lettres, des appels, des rumeurs sur le retour de Vous-savez-qui, celui qui même en France était connu. Et les souvenirs, les souvenirs d'un enfant, qui avait entendu ses parents parler de la guerre quelques années avant. Et la guerre qu'ils avaient perdu. Alors le gamin décidait de ne pas s'en inquiéter, il s'en foutait, il voulait pas, pas penser aux mensonges, pas penser à la vie cachée, 13 ans, première fois, c'était arrivé comme ça, sans vraiment prévenir, il était peut-être jeune, elle aussi, mais il vivait sur le fil, il attrapait chaque occasion, il savait pas vraiment ce qu'il faisait, il était pas doué, à peine intéressé. Et le temps passait encore, sabliers retournés, heures minutes secondes écoulées. 14 ans, il était revenu, maintenant c'était officiel, la guerre avait commencé, et eux en France ils était loin. Mais les parents partaient, ils allaient en Angleterre, un courrier arrivé, le premier à beauxbâtons en 4 ans, alors ils abandonnaient l'enfant, pour aller rejoindre leur premier camp, dans un secret le plus total, pas de suspect, rien. Ils étaient partis. Et le gamin retournait alors à beauxbâtons. 15 ans. Un enfant, plus maintenant, non il était plus que ça, il était violence, il était tempête, cyclone, il détruisait. Il brisait, il brisait plus qu'il ne l'avait jamais fait, il n'était pas méchant, plus maintenant, il était naturellement dégradant, un monstre, qui intriguait, qui charmait, manipulait, gagnait toujours, il prenait, il prenait ce qu'il voulait, il riait en les voyants pleurer, les regardait de haut, pathétiques. Il manipule, il sourit, il n'est jamais fautif, toujours victime, il réussi partout, adoré des professeurs, De Sully avait gagné. Il avait tout, tout pour lui, un brillant avenir, la femme qu'il désirait, tant que son sang était pur, il avait tout sans avoir à rien donner, il faisait juste le minimum pour ne pas tout perdre.

T'approches pas d'moi, m'touche pas

Folie, folie furieuse, le monde qui s'écroule, le monde qui s'écroulent des joues qui rougissent, des souvenirs violents, inacceptable, des souvenirs dangereux, oublier. Juste oublier...impossible d'oublier, les souvenirs qui reviennent, qui se battent les uns les autres, tempête, capharnaüm. Il voulait fuir, et pourtant, il restait là, silencieux, regard dans l'vide, des souvenirs, des images, des sons, des sensations, frissons dans la colonne, il fermes les yeux, il se rappelle, un peu trop, les lèvres sur sa peau, la peau sur ses lèvres, des doigts qui pianotent, s'envolent, caresses arc-en-ciel, un monde nouveau, plus beau, plus de guerre, plus rien, plus de monde, de vie, juste deux, deux qui ne font qu'un. Les soupirs profonds, les yeux fermés, les gémissements, qui reviennent encore et encore, symphonie parfaite, mélodie harmonieuse, cœur à l'unisson. Impossible de savoir d'où c'était arrivé, il était revenu, il était là, devant lui, un regard, quelques mots, un sourire pas forcé, un sourire réel, le premiers depuis des années. Des mots, des baisers, des caresses, et le septième ciel, l'envolée grandiose, ils étaient deux ils ne faisaient qu'un, ils était doux et sauvages, passions brutales. Ils était amour et tendresse, doux dans leurs caresses. Et le temps passait, parenthèse de bonheur, sur le son joyeux d'une guerre terminée tout juste terminée, le temps passait dans les sourires, les rires, véritables, l'amour pur, l'amour brutal, celui qui arrache, qui déchire, qui apaise. L'amour brutal, qui vous tombe dessus, sans prévenir, et Théo s'était accroché, il voulait pas lâcher, il était heureux, heureux d'être heureux, il ne voulait pas retomber, il ne voulait pas devenir sombre, maintenant que l'Art de l'autre l'avait touché, qu'il voyait enfin un peu de beauté. Celui qui se calmait sous les touchers, l'animal dompté, le sauvage, le sans-cœur, le survivant, il vivait enfin, cœur qui battait, alimenté par celui de Gabriel. Gabriel. Gabriel. Gabriel. Gabriel et ses rires, Gabriel et sa voix, Gabriel et ses baisers, des souvenirs gravés, beaucoup trop, douloureux. Mais un jour, la raison revenait, une lettre de ses parents, qui retournaient en exil. Des parents qui avaient encore trahis le camp du mal quand le bien se mettait a gagner. Et le visage de Gabriel se heurtait aux devoirs, à l'éducation, au spectre des parents qui revenait. Il ne pouvait pas être vu avec un homme, c'était impur malsain qu'ils disaient, et il y croyait peut-être, il ne fallait pas que ses parents découvre. C'était allé vite, c'était fort, c'était neuf, c'était mauvais, c'était impur, c'était impossible. Il tombait de haut, il avait tout risqué, tout risqué pour ses yeux, pour ce regard qui disait Restes, me brises pas moi. Un regard, plus de sourire en coin, l'horreur, la peur, la vérité, la vérité qui est vite chassée, et l'étranger repoussé, disparu, séparés, mais à jamais, il aurait laissé une part de lui même dans les yeux de l'autre. Son visage, ses sourires, ses soupirs, gravés dans son esprit. Et il partait, déchirant, souillant cet amour, cette pureté, détruisant tout encore une fois, redevenant tempête, volcan, et la vie qui riait, qui riait que les choses reprennent enfin leur sens, il a raté sa chance. Il a perdu, il recommence, il oublie, passe à autre chose, d'autres soupirs féminins, les courbes et le galbe des seins. Il essayait d'oublier, mais il était partout, à chaque coin de mur, à chaque souvenir, dans chaque nuage. Sa voix se glissait dans le vent, son rire dans le son de l'océan. Alors il redevient de glace, le cœur qui guérissait se fissure et se brise à nouveau, il ne ressent plus rien, ni douleur ni plaisir, il est redevenu ce connard, peut-être plus qu'avant, il se fiche des autres, il se fiche de lui. Pourtant le temps passe, et au final, la vie est joueuse, l'univers a des secrets, et le vent les ramènera peut-être l'un à l'autre. Alors que le cœur du connard est brisé, que le cœur de l'ange est brisé.

Après la nuit, avant le jour

De nouveaux secrets, de nouveaux mensonges, il avait de nouveau perdu ses parents, retournés en cachette, cachant leur appartenance au camp de celui-qui-est-mort. Lui s'en fichait, il avait pas fait la guerre, il était resté loin, loin de la folie, loin de la peur, de la crainte. Il s'en fichait était parti, il était parti dans sa tête, dans ses soupirs, dans des nuits sans lendemain, dans une vie dépravée, sans aucun sens. Il avait brillamment réussi ses études à Beauxbâtons. Il était prêt pour la vie, il était prêt pour tout. Mais pas encore, il ne voulait pas, il n'avait pas fini de s'amuser, il n'avait pas fini de jouer, de manipuler, de briser, il était encore trop brisé lui même. Et papa qui est là, qui envoie son fils en Angleterre, programme d'échange inter-écoles. Un nom trop long, mais de nouveaux horizons, plus de liberté, de la distance avec sa famille. Il n'avait pas hésité, il voulait partir, voir le monde, et en même temps, il voulait s'assurer la vie parfaite. GISIS de politique magique, le manipulateur entrait dans la cour des grands, il allait user de son talent, se faire un nom, se faire une place, tout en jouant, et puis bientôt la femme, les enfants, le manoir en France. L'ennui, les souvenirs. L'oubli...


la solitude
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Huitième année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 906 Gallions : 497 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Bienvenue parmi nous

Tu vas faire un heureux avec ce scénario
Bon courage pour ta fiche

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Skye M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Josh Hutcherson
Pseudo : Carotte Âge : 23 Parchemins : 462 Gallions : 263 Date d'inscription : 11/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1403-skye-m-krushnic-when-the-sun-ri http://www.mumblemumps.com/t1482-skye-m-krushnic-i-of-the-storm

OH JE CONNAIS QUELQU'UN QUI VA ETRE HEUREUSE DE TE VOIR

Bienvenue ici  
Ton début de fiche est déjà super, je suis impatiente de voir l'histoire Bon courage pour la suite!

_________________
To be human
And in the middle of my chaos there was you. ▬ I felt you walk right through me. You're the thing that I invoke, my all persistent goal, sent to make me crazy. And though it's hard now with time, it works out. To be human is to love even when it gets too much, I'm not ready to give up


Revenir en haut Aller en bas
Atos W. Leiden
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : 1ère année de GISIS - sécurité magique
Célébrité : Bill Skarsgard
Pseudo : Blake Âge : 17 Parchemins : 603 Gallions : 667 Date d'inscription : 17/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t813-atos-sinking-in-the-pool-of-your http://www.mumblemumps.com/t851-atos-so-drink-for-me-drink-for-me http://www.mumblemumps.com/t2117-atos-schreiben http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake

Ce scénario ET PUIS PIERRE NINEY Je suis séduite Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche, tu sais où nous trouver si besoin, nos boites MP sont plus qu'ouvertes à la moindre de tes questions

Je pense qu'il faudra juste que tu précises dans la première partie que c'est un premier année de Gisis (avec la spécialité de gisis choisie), au départ j'ai cru que tu voulais le mettre en première année tout court, j'ai relu au moins trois fois avant de me rendre compte que ça devait être première année de Gisis, j'ai eu un peur je dois avouer

_________________

I'm close to the madness
Wherever I go there's a shadow of you I know I could try looking for something new But wherever I go, I'll be looking for you

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Alvérize S. Burton
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Ancienne poufsouffle. Apotichaire/Propriétaire du Pippin's Potions, fut potionniste avant qu'on lui lègue la boutique
Célébrité : Astrid Bergès-Frisbey
Pseudo : Starset / SKAR Âge : 23 Parchemins : 73 Gallions : 138 Date d'inscription : 11/05/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1782-alverize-s-burton-il-y-a-souven

Bienvenue!
Tu feras un heureux avec ce scénario !
Bonne continuation pour ta fiche et au plaisir de te lire

_________________

You rise me up
You're my soulmate. You raise me up, to walk on stormy seas; I am strong, when I am on your shoulders; You raise me up : To more than I can be.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Merci tout le moooonde (y'a des belles gueules ici )

@Atos: effectivement, j'vais arranger ça haha désolé
Revenir en haut Aller en bas
Alexis M. Abberline
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Professeur d'études des Runes
Célébrité : Bridget Regan
Âge : 28 Parchemins : 616 Gallions : 172 Date d'inscription : 28/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1700-alexis-m-abberline-the-times-we http://www.mumblemumps.com/t1733-alexis-link-s-rp-s#44206

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE par ici et belle fiche, j'espère que tu te plairas avec`nous :coeur

_________________
Toi...
Usant à l'envie leurs chaleurs dernières | Nos deux cœurs seront deux vastes flambeaux | Qui réfléchiront leurs doubles lumières | Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux. ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Alcyone Shafiq
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : 8ème année de GISIS en Zoomagie, Serpentard
Célébrité : Emily ❤ Didonato
Pseudo : Loupiotre Âge : 29 Parchemins : 310 Gallions : 64 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1169-alcyone-curiousers-and-curiouse http://www.mumblemumps.com/t1202-alcyone-stars-can-t-shine-without-darkness#26727

Bienvenue officiellement par ici !

Je te l'ai déjà dit sur la box, mais j'ai dévoré ta fiche

_________________
Nous sommes...
Nous sommes de ceux qui se maîtrisent difficilement. Nous sommes de ceux qui dérapent dans les escaliers des bibliothèques. Nous sommes de ceux qui font l'amour en deux temps. Nous sommes de ceux qui s'y prennent à l'envers avec les autres. Nous sommes de ceux qui espèrent croiser la vie un soir au détour d'une avenue. Pour la séduire, la ramener, et lui faire l'amour de façon brûlante
Revenir en haut Aller en bas
Katarina Azarova
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Fratrie des Dragons à Durmstrang, puis Gryffondor à Poudlard.
Célébrité : Ebba Zingmark.
Pseudo : Champifeuille, Champi. Âge : 26 Parchemins : 955 Gallions : 1572 Date d'inscription : 25/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
3/22  (3/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1286-katarina-you-re-filled-with-det http://www.mumblemumps.com/t1307-katarina-you-ve-met-with-a-terrible-fate-haven-t-you http://www.mumblemumps.com/t1308-katarina-attention-le-hibou-pince http://www.mumblemumps.com/t2069-journal-d-un-champignon

Bienvenue beau gosse hellow
J'ai mangé ta fiche d'un seul morceau, j'attends la suite avec impatience Et je connais une Gabyby qui doit hurler de joie à l'heure actuelle

_________________
katarina azarova
Cause all of me loves all of you, love your curves and all your edges, all your perfect imperfections, give your all to me, I'll give my all to you, you're my end and my beginning, even when I lose I'm winning, 'cause I give you all of me, and you give me all of you.


Revenir en haut Aller en bas
Lionel Lemaire
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : les lions, comme si son prénom, comme si le destin avait déjà tout écrit, il ne se voit pas dans la maison rouge et or, mais comme pour la baguette, c'est la maison qui choisit son sorcier
Célébrité : robbie wadge, le magnifique
Pseudo : Prim Âge : 21 Parchemins : 1153 Gallions : 237 Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Alors là, franchement, il n'y a rien à dire, ta plume, je suis sous le charme. Tu écris magnifiquement bien. Tu sembles avoir avancé, mais comme l'a dit ma collègue, n'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit. I love you On a aussi un système de parrainage au cas où tu voudrais un parrain pour te guider sur le forum. J'attends la suite avec impatience, c'est de toute beauté, voilà. Vivement de te voir en jeu !

_________________
in this war of hearts

≈ prayed for you before I called you mine.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maddox Berkeley
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Première année de GISIS à Serdaigle (médecine magique)
Célébrité : Matthew Daddario
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 26 Parchemins : 734 Gallions : 593 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1334-if-i-don-t-see-it-it-doesn-t-ex http://www.mumblemumps.com/t1340-maddox-liens-rp http://www.mumblemumps.com/t1433-maddox-je-vous-presente-chouette

BIENVENUEEEEEE THEOOOOOOOOOOOOO officiellement lol
Je pense que je ne t'apprends rien si je dis que moi aussi j'ai beaucoup aimé ce que j'ai lu de ta fiche
Gros bisous à toi hellow

_________________

 ⊹ R A V E N C L A W ⊹ 
Revenir en haut Aller en bas
Zephÿr Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Modo
  • 1
  • 2
Maison/Métier : garde-chasse.
Célébrité : gerard way.
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 605 Gallions : 483 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1167-the-outsider-rosenberg http://www.mumblemumps.com/t1187-like-a-ghost-z-r

Bienvenue officiellement sur MUM.
Ta fiche. Hâte de voir ce que Gab en pense.
Si tu as le moindre soucis, mes MPs sont grands ouverts !

_________________
❝ if i could just erase my mind ❞
not gonna let this day go by. i’m gonna save this wasted life and nothing can stand in my way. not enough to say goodbye, burn it til there’s nothing left. i’m drowning in the mess that i have made. @ astra
Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Gryffondor en première année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 23 Parchemins : 1079 Gallions : 324 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire

Bienvenue officiellement, avec un peu de retard ! (Désolée désolée désolée Plein d'amour pour me faire pardonner )

_________________

WILL THEY TELL MY STORY?

you don't need anybody to believe in you when you believe in yourself © anaëlle.


Big Up Lena²:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Merci tout le monde vous êtes des amouuuuuurs

Flynn: t'en fais pas voyons haha
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel De Musset
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
  • 1
  • 2
Maison/Métier : poufsouffle.
Célébrité : louis garrel.
Pseudo : ju. Âge : 17 Parchemins : 65 Gallions : 112 Date d'inscription : 04/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1570-feu-d-artifice-gab http://www.mumblemumps.com/t1586-les-voeux-steriles-gabriel?nid=2#39320

je te fais l'amour.
merci merci. jtm. pleins de gifs d'amour du coup.
Spoiler:
 

_________________

ÉPIDÉMIE D'INTELLIGENCE
Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux ou lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

welele moi aussi

jtm. on va s'amuser tu va voir. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Mila V. Silaïeva
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Serdaigle, première année de GISIS en Zoomagie, préfète & membre des clubs d'astronomie et du 2ACM
Célébrité : Lily Collins
Pseudo : Barling Âge : 25 Parchemins : 1207 Gallions : 1116 Date d'inscription : 12/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/100  (0/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t400-mila-it-s-always-darkest- http://www.mumblemumps.com/t1385-mila-you-know-what-they-say-about-hope http://www.mumblemumps.com/t1390-mila-hibouxbox http://www.mumblemumps.com/t2088-journal-de-mila

Bienvenue sur MUM !

_________________
NOT GOOD ENOUGH.



RAVENCLAW PRIDE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Merci bien
Revenir en haut Aller en bas
Zephÿr Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Modo
  • 1
  • 2
Maison/Métier : garde-chasse.
Célébrité : gerard way.
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 605 Gallions : 483 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1167-the-outsider-rosenberg http://www.mumblemumps.com/t1187-like-a-ghost-z-r

J'ai vraiment aimé ta plume, c'était tellement agréable à lire ! J'aime beaucoup le personnage et ce que tu en as fait. Je te valide donc et te laisse découvrir ta maison. Un admin viendra te mettre ta couleur ! BON JEU PARMI NOUUUUS !


Bienvenue à
Serpentard
Félicitations, tu as réussi à faire ta fiche de répartition ! Le Choixpeau n’a pas hésité plus d’une minute avec toi et a pris sa décision. Maintenant que tu as été réparti dans ta maison, tu vas pouvoir procéder à toute la partie inscription administrative de Poudlard.

N’oublies pas qu’ici, tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le flood soit sur la ChatBox ! Tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres sorcier de mumblemumps. Tu trouveras tout ça dans le journal du sorcier. Ce n'est pas tout, il va falloir que tu viennes recenser ton personnage dans le dortoir, les clubs, l'équipe de quidditch etc... Tu trouveras tout ce qu'il faut dans les parchemins indispensables ! Ensuite, si tu as la moindre question n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons surtout à te remercier de t'être inscrit sur MUM ! Si tu as envie de RP mais que tu n'as pas de partenaire, viens t'inscrire au speed dating version sorcier. Tu peux aussi consulter le répertoire des sujets libres et communs. Pour ne pas te perdre dans la chronologie du forum, voici un petit rappel.
Si tu as du mal à te retrouver dans le château, que tu ne comprends rien à tes cours ou que tu as été victime d'un sortilège de confusion, tu peux toujours demander un parrain pour te guider.

Tu trouveras le QG de ta maison et les secrets qui l'entourent, par ici. N'hésite pas d'ailleurs à dépenser tes gallions pour faire gagner des points à ta maison, pour découvrir des indices sur l'épidémie ou pour t'acheter des objets. Tu trouveras toutes ces choses dans la boutique. Il te faudra également installer ton hibou dans la volière pour pouvoir recevoir du courrier. Enfin, pour consulter la liste des cours disponible et t'y inscrire, c'est par ici.

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario, une fois que tu auras deux semaines d'activité sur le forum et un RP en cours, que tu peux faire ici. Enfin, et surtout pour gagner le coeur de nouveaux sorciers, nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne. I love you

N'oublie pas le plus important : amuse-toi bien sur MUM !

Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
❝ if i could just erase my mind ❞
not gonna let this day go by. i’m gonna save this wasted life and nothing can stand in my way. not enough to say goodbye, burn it til there’s nothing left. i’m drowning in the mess that i have made. @ astra
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 3264 Gallions : 193 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

COUCOU TOI.
Je viens te souhaiter la bienvenue complètement en retard, mais mieux vaut tard que jamais
Je suis totalement fan de Théophile, et il nous faudra un lien, puisque je joue Helge & que j'ai un chouette lien avec Gabriel What a Face En tout cas, quand j'aurais plus de temps, je repasserai lire ta fiche avec grand plaisir

_________________


 
Revenir en haut Aller en bas
Heathcliff A. Lovecraft
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Professeur d'Alchimie et Directeur de Serpentard
Célébrité : Marilyn Manson
Pseudo : Yuki Shuhime Âge : 43 Parchemins : 544 Gallions : 207 Date d'inscription : 11/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
12/10  (12/10)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1186-lazarus-got-no-dirt-on-me#26487 http://www.mumblemumps.com/t1201-professeur-lovecraft-sola-dosis-factis-venenum#26726

Ahaha super scénario et super choix d'avatar o/

Bienvenue en retard va-nu-pied au coeur tendre

_________________



If I Was Your Vampire
Digging your smile apart With my spade-tounge. The hole is where the heart is.We built this tomb together, And I won't fill it alone. Beyond the pale Everything is black, No turning back. If I was your vampire, Death waits for no one. Hold my hands Across your face, Because I think Our time has come.
I Love you, so much you must kill me now.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows
  • 1
  • 2

Revenir en haut Aller en bas
 
Théophile. "Il est temps de s'étreindre, il est temps de s'éteindre une dernière cigarette"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ERIN + Le temps ne cicatrise pas les outrages du temps.
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: