Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 5
La version cinq est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'été, faites le plein de festivités !
Découvre tout ici
Sujet commun
Vous avez envie de profiter pleinement des animations de la coupe du monde,
venez découvrir les nombreuses activités mises en place pour l'été !
Fêtes foraines, séances de dédicaces, match, les ingrédients sont réunis pour faire la fête !
Clique pour découvrir le Speed Dating de l'été
Quêtes
Les quêtes ont toutes été mises à jour. Vous trouverez celle du personnel ici,
les poufsouffle juste . Les serdaigle ont aussi le droit à un nouveau
sujet par tout comme les serpentard. Les gryffondor, eux,
continuent leur jeu de piste.
Résumé des quêtes
Radio Quidditch
Pour l'été, la brigade magique ne fait pas les choses à moitié,
de la nouveauté vous attend sur vos ondes !
Ouvre les oreilles
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Quête du personnel - Sarah Taylor

Sarah O. Taylor
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Professeure de potions, anciennement Poufsouffle
Célébrité : Emilia Clarke
Âge : 27 Parchemins : 169 Gallions : 274 Date d'inscription : 08/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Sarah avait le cœur battant. Les mains moites dont une qui tenait sa baguette avec une force particulière, s’accrochant à elle. Elle regardait l’encadrement de pierre, les miroirs. La potioniste avait pris soin de prendre quelques fioles de potions qu’elle jugeait qui pourrait être utiles lors de son escapade. Elle fit un pas, puis un autre vers l’entrée. Jetant un regard en biais aux miroirs. Elle aurait dû y réfléchir avant de se lancer, elle ne pouvait pas laisser ça ainsi en partant. Elle lança d’un Collaporta pour verrouiller la porte de la pièce puis les miroirs…avant d’être englouti par le tuyau. Elle tentait de réfléchir à ce qu’elle faisait et surtout, pourquoi elle le faisait. C’était pour un bien commun. Oui. Elle avait pris soin de verrouiller les portes derrière pour décourager les élèves curieux, mais tout de même de permettre à un adulte de pouvoir passer advenant le cas que…Non. Il fallait raisonner, ne pas penser à ce qui pouvait arriver de négatif dans cette chambre. Pourtant, tout ça défilait dans sa tête.

En tombant au sol, elle ne vit que rien. Elle avait l’impression que le noir l’envahissait, l’engloutissait. Elle dût s’y prendre à trois reprises pour murmurer un Lumos qui éclaira assez son chemin. Sarah avait l’impression d’avoir une lampe de poche dont les batteries ne fonctionnaient pas bien au départ. Prenant une bonne inspiration, repensant aux sorts qui pourraient lui être utiles lors de cette aventure. La potioniste eut alors la brillante idée de lancer le sort qui lui indiquait les points cardinaux. Déposant sa baguette au creux de sa main, elle demanda le Nord. Au moins, elle savait que si elle se perdait, elle n’aurait qu’à demander le point cardinal d’où elle venait. Elle sentait son cœur battre à ses tempes alors qu’elle marchait lentement dans les tuyaux. Manquant de trébucher à quelques reprises. Elle tentait de faire le moins de bruit possible et pourtant, on dirait qu’elle faisait autant de bruit qu’une fanfare! Sa respiration était basse et s’arrêta quand elle entendit les premiers craquements sinistres sous ses pieds. Penchant un bref instant les yeux, elle y vit les quelques décombres d’os de petits animaux. Elle déglutit difficilement en fermant les yeux un bref instant. Rien de dramatique. Des os. Elle était une enseignante de potions, c’était peut-être juste la sensation sous ses pieds qui la dérangeait. Qu’elle soit seule aussi peut-être. Ou encore cette mue énorme qu’elle venait de voir devant elle.

La mue du basilic. Elle en avait entendu parler, mais elle sentit son corps se briser de frisson de dégout en découvrant la taille de cette peau. Prise d’une curiosité malsaine, elle s’en approcha doucement, voulant sans doute sentir sous ses doigts la sensation de la mue. Bon, elle se disait aussi qu’elle avait peut-être une ou deux fioles dans ses poches…peut-être qu’il avait des propriétés inté-. Le cours de ses pensées fut stoppé d’un coup quand la peau sembla bouger sous ses doigts. Reculant d’un bond, sentant son cœur faire un petit arrêt, elle leva sa baguette en se disant que c’était sans doute son imagination…oui, ça ne pouvait pas…bouger, non? Non, elle n’était pas folle et oui ça bougeait pour de vrai! Ça se muait comme un vrai serpent. Son premier réflexe fut alors de se mettre à courir. Oui, courir le plus rapidement possible de cette chose horrible qui ne devrait pas pouvoir bouger. Du coin de l’œil elle voyait le serpent bouger et rapidement, elle sentit la carcasse de la mue bouger derrière elle, frotter contre le sol. D’instinct, elle pivota son regard vers la mue pour en voir la tête, presque transparente être beaucoup trop près d’elle et eut comme réflexe de lancer un Flipendo retentissant afin de ne plus avoir la bestiole dans le dos. Son sort fonctionna assez bien fort heureusement. Sa course était dangereuse dans les ossements et elle se sentit tomber à un moment. Quelques éraflures, mais c’était la mue derrière elle qui lui faisait plus peur et quand elle pivota sur le dos, en reculant vivement, elle lança un Lacarnum inflamare sur la mue. Se disant que c’était une peau sèche depuis on ne sait combien de temps ! Ça devrait prendre feu rapidement, non?

Elle eut un soupir de soulagement quand elle vit que son idée n’avait pas été idiote et que la peau eu tôt fait d’être consommée par les flammes tandis qu’elle reculait encore pour éviter de se faire brûler, ça serait bien sa chance ! Son dos heurta enfin le quelque chose de solide sur lequel elle pouvait se permettre de reprendre son souffle. Elle ferma les yeux un moment, elle sentait sa main trembler et le lumos à sa baguette se ferma sans prévenir. Elle relança le sort avec un faible soupir avant de finalement se relever et prendre connaissance de l’endroit où elle se trouvait, parce que dans sa course, elle ne voulait que fuir. Réutilisant le sort des points cardinaux à plusieurs reprises, elle finit par retrouver tranquillement son chemin et finalement se retrouver devant des piliers de pierre qui l’empêche de passer. Ses iris se levèrent vers le plafond et les murs de pierre. Elle avait un sort de terrassement au bout des lèvres. Un pas trop puissant, juste assez pour pouvoir creuser et de pouvoir passer. Elle se lança donc dans un Defodio à demi assumé qui ne fit que faire un petit trou dans un des piliers de pierre. Elle eut un soupir puis elle alla pour relancer le sort quand les serpents décoratifs, tout comme la mue, prirent vie. ‘’Ah, c’est pas vrai…’’ murmura-t-elle en reculant déjà de quelques pas. Ce qui la rassurait c’était que les horribles bestioles étaient plus petites. Elle tenta de lancer un Duro pour transformer les serpents en pierre, mais comme c’était leur forme originale, ou bien parce que sa magie ne fonctionna pas, elle ne réussit à rien faire. Un serpent tenta de la saisir d’une tentative de morsure à la jambe et elle recula d’un bond en lança un Vera Verto bien sentit pour transformer un serpent en gobelet. Elle remecia mentalement Minerva pour ce sort qui lui semblait bien désuet à l’époque ! Renvoyant un autre serpent en arrière d’un nouveau Flipendo, elle lança un reducto sur un autre serpent pour finalement arriver à tous en faire de jolis gobelets. Cela prit un moment, elle dût se rendre à quelques reprises et elle sentit les dents d’un des serpents déchirer le bas de sa robe de sortir avant qu’il ne devienne une coupe ! Sarah passa une main dans ses cheveux avant de prendre les coupes et de 
simplement les éclater au sol.
 
Quelques bobos, beaucoup de peur dans tout ça. L’idée de venir toute seule aussi…Elle soupira un bon coup avant de continuer de creuser le tunnel afin de pénétrer dans la salle principale de la chambre. Elle se figea devant la statue de Salazar Serpentard, perdue entre l’admiration et une crainte de s’y trouver. Une pensée passa et elle espérait que cette statue ne prendrait pas vie elle aussi. Avançant lentement, se permettant d’admirer l’endroit, de prendre son temps avant qu’une flaque atterrisse à quelques pas d’elle, lui arrachant un sursaut de côté puis elle regarda droit devant pour voir un autre jet se diriger vers elle. Elle eut le temps à peine de lancer un protego pour ne pas recevoir le liquide épais et gluant. Sarah ne savait pas ce que c’était, mais elle doutait bien que son instinct lui disait vrai de ne pas toucher à ce truc terrible ! Elle se mit alors à courir pour pouvoir se rendre plus rapidement à la statue pour lui lancer un sort d’explosion pour détruire cette sale tête qui lui crachait dessus et qui tentait vraisemblablement de l’atteindre. Cette chambre était vivante ou quoi ?! Encore une fois, elle dût s’y prendre à plusieurs reprises, elle sentit le liquide frôler une manche de sa robe et commencer à gruger le tissu de son poisson. Rapidement, elle avait retiré sa cape de sorcier en vitesse, la laissant en t-shirt et en pantalon noir. Là, elle ne devait pas se faire toucher une autre fois…Ce moment fut un peu plus ardue, voulant éviter le venin, elle se fit quelques blessures sur les bras et les jambes. Elle ne sut pas vraiment combien de temps passa avant qu’elle ne réussisse à la détruite en entièreté, mais ça arriva enfin.

Reprenant sa respiration, elle se décida que la statue étant maintenant en miette, qu’elle voulait retourner à la surface. Elle avait peut-être fait quelques choses d’utile, la statue était en miette, la mue détruite et les saletés de petits serpents aussi…puis avant qu’elle ne se dise qu’il ne pouvait pas arriver pire, un tourbillon pris forme au-dessus d’elle. Mais c’est quoi cette saleté d’histoire ! D’instinct, elle se mis à courir vers l’un des piliers de serpents qui se trouvaient sur les côtés de la pièce et avant de finir dévorer par un tourbillon inconnu, elle lança un Incarcerem sur l’une de ses jambes autour du pilier. Le but étant de s’y attacher et de ne pas s’y faire prendre! Sentant ses cheveux dans le vent et les liens se resserrer davantage à sa cheville, lui arrachant une grimace de douleur, le vent tomba ensuite soudainement pour sentir comme son corps retomber légèrement. Reprenant sa respiration, elle se défit de ses liens avec un Lashlabask dit d’une voix basse avant d’entendre un sifflement digne d’un reptile pas trop loin d’elle. Un corps ondulant. Une peu comme la mue de tout à l’heure, mais…fantomatique, comme irréel. Sa respiration se remit soudainement à reprendre de la vitesse avant qu’elle ne rebrousse chemin pour aller vers la statue en miette de Salazar. Elle y avait laissé sa robe de sorcier et elle avait fait une potion de fluide explosif qui était encore dans l’un de ses poches. Elle n’avait pas peur de l’utiliser dans un endroit comme celui-là. Elle lança la potion…en vain. C’était comme un fantôme. Se traitant de tous les noms dans mentalement. Elle lança un Riddikulus, croyant sur le coup que ça pouvait être un épouvantard…mais non. Jurant tout bas en recommençant à courir pour ne pas se faire avoir. Parce que si sa potion n’avait pas fonctionné, elle avait bien l’impression qu’il pourrait la blesser s’il l’atteignait ! C’était comme une ombre, un fantôme…Jouant le tout pour le tout en continuant de courir vers la sortie, elle lança un vigoureux Lumus Solem! Vers le Basilic fantomatique puis reprit sa course de plus belle, repassant devant les piliers de pierre. Elle ne savait pas si le sort l’avant ralenti ou si elle avait réussi à s’en débarrasser, mais elle lança de nouveaux sorts explosifs sur les piliers pour ralentir la créature. Elle avait seulement en tête de partir de la chambre. Sarah avait bien l’impression d’avoir fait du mieux qu’elle pouvait…oui, c’était ce qu’elle croyait. Elle sortit de la chambre et referma l’entrée. Observant un long moment l’endroit en reprenant sa respiration, tenant encore sa baguette comme si elle craignait que le fantôme y soit encore…peut-être qu’elle devrait aller en parler avec quelqu’un. Oui, ça serait le mieux à faire. Elle avait l’impression d’avoir fait de son mieux, mais que son mieux n’était pas bien glorieux…soupirant, elle quitta la pièce, blessée de partout, mais encore en un morceau.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Quête du personnel - Sarah Taylor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce que je suis un mouton (sarah, taylor, stefan, chelsea, rhys)
» Alice S. Blackwood ► Taylor Swift
» [TERMINE] Epilogue. ♪ (Taylor A. Lacey)
» Taylor A. Lacey
» Elections US: Sarah Palin plus populaire que McCain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: one shot-
Sauter vers: