Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Ça fait longtemps, mille ans peut-être- Alexis

Sarah O. Taylor
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeure de potions, anciennement Poufsouffle
Célébrité : Emilia Clarke
Âge : 27 Parchemins : 173 Gallions : 314 Date d'inscription : 08/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Une soirée entre filles. Ce n’était pas vraiment comme ça qu’elles avaient baptisées la soirée, Alexis et elle, mais en réalité, ça allait peut-être ressembler à ça ! Sarah connaissait Alexis depuis son début d’année, mais parfois l’on s’entend bien avec quelqu’un et on s’entend qu’on ne se pose pas trop de questions quand ça arrive ! Au fil des conversations et des rencontres, toutes deux avaient convenues d’aller prendre une petite soirée à Pré-Au-Lard. Pour se détendre, pour discuter et de boire tout simplement ! Ça fait du bien parfois de prendre une soirée comme ça et Sarah avait bien l’impression qu’elle en avait besoin.

Elle en avait besoin pas parce qu’elle en avait marre de ses journées. Juste qu’elle avait pris conscience qu’elle ne prenait peut-être pas beaucoup de temps pour elle et elle en était la seule responsable. Au moins la potioniste était capable de se l’avouer ! Ce n’était pas la faute de personne, juste de la sienne et elle avait fini par admettre que prendre une soirée entre filles ne pourrait que lui faire du bien.

Elle avait pris soin de prendre une bonne douche bouillante après son cours. Non seulement parce qu’elle avait l’impression de toujours sentir un peu le feu qui fait bouillir les chaudrons ou encore quelques concoctions aux ingrédients tous plus répugnants et odorants les uns que les autres. Il fallait dire qu’elle les aimait ses longues douches bouillantes ou encore ses bains parfumés! Se Changer aussi de ses vêtements de professeure de potions également. Sortir des donjons, de ses appartements, prendre un peu d’air frais quoi!

Parfois Sarah essayait de prendre le petit déjeuner assise à l’extérieur ou quelque part dans le parc, juste pour sentir l’air sur son visage, l’été qui pointait tranquillement le bout de son nez. Donc ce soir-là, après cette douche bouillante, après son repas, après avoir soigné un peu son apparence, elle décida de se rendre tranquillement vers Pré-Au-Lard à pieds. Sans presse. En essayant de penser à la soirée et non à toutes les mesures de sécurité qui entouraient le château et tout ce qui s’y passait. C’était pour cela qu’elles avaient une soirée, pour pouvoir décrocher après tout et c’était tout à fait saint.

La potioniste avait le regard rivé sur le sol, la tête ailleurs. Elle eut une pensée pour James, espérant toujours qu’il se porte mieux, elle tentait de ne pas en faire trop, question de ne pas être agaçante. Mais plus souvent elle se retrouvait à agir et réaliser par après que c’était peut-être trop…enfin, James ne lui donnait pas l’impression d’être énervante, au contraire. Il endurait ses efforts et acceptait même son aide, enfin…du moins, il la tolérait! Bref, Sarah lança un bref coup d’œil au château avant de finalement entrer dans Pré-au-Lard, se disant qu’elle devrait retourner une journée chez Honeydukes… Oui, elle devait refaire un peu le plein de friandises!

En entrant aux Trois-Balais, elle eut un faible sourire en sentant l’odeur familière de l’endroit. Elle avait toujours aimé, depuis son adolescence, de venir passer un peu de temps ici. Elle était le genre d’élève qui aimait apporter ses devoirs et de la lecture et faire ses trucs tranquillement dans un coin. Le bruit ne la dérangeait pas, bien au contraire. Ses grands iris clairs parcoururent la salle avant de finalement tomber sur Alexis. Un sourire chaleureux vint sur ses lèvres alors qu’elle s’approchait de sa table pour venir s’asseoir en face d’elle, s’adressant à elle de suite.

‘’Salut! J’espère que tu ne m’attends pas depuis longtemps? J’ai un peu flâner en venant..!"

Dit-elle en réajustant sa chaise pour se rapprocher de la table, oui, ça allait être une bonne soirée, elle le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Alexis M. Abberline
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur d'études des Runes
Célébrité : Bridget Regan
Âge : 29 Parchemins : 623 Gallions : 223 Date d'inscription : 28/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1700-alexis-m-abberline-the-times-we http://www.mumblemumps.com/t1733-alexis-link-s-rp-s#44206

Sarah & Alexis
Ça doit faire au moins mille ans
Cette sortie tombait à pic. J,avais le morale un peu faiblard ces derniers temps. Je me sentais quelque peu oppressée à l'intérieur du château et j'avais réalisé qu'il y avait une bonne raison à tout ceci : la date anniversaire approchait. Je ne pouvais m'empêcher de repenser aux événements qui avaient eu lieu il y a presque deux ans. Je repensais aux corps sans vie. Je revoyais les blessés étendus. Il y avait eu bien trop de sang ce jour là. J'avais découvert à quel point le cœur des élèves étaient emplis de courage aussi. J,avais vu la solidarité prendre le pas sur la peur. Mais nous en étions tous ressortis quelque peu brisés. Je regarde mon reflet dans le miroir de la salle de bain alors que les souvenirs s'estompent lentement. Je finis par faire glisser le tissus de mes vêtements sur ma peau et tournant le dos à mon reflet, je laisse mon regard glisser sur les cicatrices. Je grimace légèrement alors que je ne peux que ressentir un dégoût mêlé à de la fierté. Peu les avait vues. Peu les verrait encore. Je faisais en sorte que jamais personne ne les aperçoive. Je n'en avais pas honte car elles symbolisaient mon investissement dans cette guerre. Mais je les trouvais disgracieuses. Elles n'apportaient aucune beauté à mon corps. Je me demandais parfois si je pourrai les laisser voir à Johannes si jamais un jour on devait parvenir à se rapprocher à nouveau. Je me sentais plus fragile la peau à nu sans rien pour cacher les marques. Je détourne enfin mon regard du reflet pour me glisser sous l'eau chaude. Je prends le temps de savourer avant de doucement faire évoluer la température vers le froid. La douche semble rendre vie à mon corps. Je me sens lasse et fatiguée mais je sais que dormir ne m'apporterait rien. Mes nuits sont difficiles. Je ne trouve pas facilement le sommeil et il est de faible qualité.

Sarah et moi devons nous retrouver à Pré-au-Lard. Je me glisse dans des vêtements plus confortables. Je renoue avec mes origines modlues dans un jeans et un haut portant le nom d'un groupe moldu. Je me sens un peu plus jeune alors que je me dirige fièrement vers le lieu de rendez-vous. Le soleil prodigue sa douce chaleur faisant sécher mes cheveux naturellement. Je me sens mieux comme si je ressentais la vie couler en moi. Je veux tout oublier de ces pensées qui me tracassent. Je veux oublier les problèmes et les mauvais souvenirs. Je finis par laisser naître un sourire adouci sur mes lèvres. Je passe chercher un livre à la boutique. Je l'ai commandée il y a une éternité et il est finalement enfin parvenu à bon port. Je caresse la couverture usée d'une édition ancienne. Je souris en coin fière de ma trouvaille qui laisse présager que cette soirée s'annonce sous les meilleurs auspices. Je flâne un peu dans les rues avant d'arriver bien en avance au point de rendez-vous. Je franchis la porte laissant l'odeur familière m’enivrer. Je vais m'asseoir dans un coin de la pièce mais je ne commande rien à boire tout de suite. Je laisse mes doigts courir sur le papier pendant je ne sais combien de temps. Je regarde de temps à autre les clients qui entrent avant d'apercevoir les jolis traits de mon amie. Je la laisse venir s'installer face à moi et je souris davantage.

« Coucou Sarah. Je dois te dire que je me suis perdue dans la contemplation de ce livre en version originale. Il est ancien et je l'attendais depuis des lustres. » Je rigole un peu mais mon amour des livres n'est pas une légende et ne devrait même pas la surprendre. « Tu n'imagines pas combien je pouvais rêver de cette soirée pour décompresser. Ça va faire tellement de bien. » Je fais signe au serveur de venir prendre la commande. « On commence en douceur ou... » sous-entendant bière au beurre ou whisky pur feu. Je n'ai jamais été adepte des alcools forts mais pour une soirée je pourrai amplement faire exception. Je ne m'impose aucune limite pour ce soir et tant pis si sous l'effet de l’alcool, j'échappe certaines informations croustillantes ou que je fais n'importe quoi. Le pire serait d'aller retrouver celui qui hante mon esprit mais serait-ce réellement une erreur.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Sarah O. Taylor
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeure de potions, anciennement Poufsouffle
Célébrité : Emilia Clarke
Âge : 27 Parchemins : 173 Gallions : 314 Date d'inscription : 08/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Cet endroit éveillait des tonnes de souvenirs chez Sarah, lui donnant l’impression de retomber un peu dans son adolescence à Poudlard. Bon, ça n’avait pas toujours été rose, mais elle arrivait à se souvenir des moments qu’elle avait passé ici en compagnie d’Hélios et d’Anthony. Bon, c’était des amis qu’elle ne voyait presque plus maintenant, mais elle arrivait à repenser à ses moments avec de la nostalgie et non la pesanteur de la mélancolie. Le bruit ambiant semblait presque toujours le même quand on entrait aux Trois-Balais, c’était vraiment agréable comme sensation. Comme Poudlard, les Trois-Balais était un lieu habituel qui semblait bien plus que familier, comme une partie de chez soi. Elle savait aussi que de nouveaux souvenirs allaient se forger ici en étant enseignante. Parce que ce n’est pas que le repaire des élèves quand même!

Ça allait sûrement commencer ce soir d’ailleurs! Alors qu’elle était maintenant installée devant sa nouvelle amie et collègue, elle se sentait légère, ce qui laissait présager une belle soirée. Visiblement, elle ne semblait pas dérangée par le petit retard de l’enseignante. Sarah pencha son regard vers le livre dont elle lui parlait, pivotant un peu son corps afin d’en lire le titre. La potioniste aimait beaucoup la lecture, bon dernièrement c’était beaucoup des bouquins sur les potions et les propriétés spéciales de nombreux ingrédients magiques. Souriant davantage, elle releva ensuite son regard vers Alexis en hochant la tête à ses mots. Oh que oui qu’elle aussi avait bien hâte à cette soirée! Elle n’avait pas besoin de lui répondre, son regard, son hochement de tête était un bon signe de réciprocité. À sa dernière question implicite, son sourire devint un peu plus malicieux tandis que ses doigts tapotaient un peu la table, se mordant un moment la lèvre inférieure, comme si elle se posait la question, oui, fallait bien réfléchir un peu! Elle ne voulait pas avoir l’air d’une accro en prenant quelque chose de fort, mais ça pourrait lui faire du bien un peu… Puis quand le serveur s’approcha d’elles, Sarah se permit alors de prendre la commande.

‘’Deux whisky pur feu, s’il-vous-plait. (Elle attendit que le serveur s’éloigne un peu avant de regarder Alexis) Comme tu as demandé…je pense qu’on peut se permettre un peu de commencer fort, qu’est-ce que tu en penses? (Elle eut un nouveau sourire en appuyant ses coudes sur la table) Je t’avoue que moi aussi j’avais vraiment hâte à cette soirée! J’ai l’impression de ne presque plus sortir du château depuis des semaines…’’

Bon, oui, c’était quand même la réalité, ils avaient un peu plus de charge de travail avec tout ce qui se passait dans l’école. Sarah avait son club avec Heath’ et elle prenait soin que James se porte le mieux possible. Tout cela la rendrait tout de même heureuse, elle était bien, Sarah. Mais elle s’oubliait. Là, avec un bon whisky pur feu, elle avait l’impression qu’elle allait sûrement se retrouver un brin et elle était contente de pouvoir partager ça avec une nouvelle connaissance qu’elle appréciait beaucoup. Elle reprit par la suite, toujours aussi pimpante à l’idée de cette soirée.

‘’Et si on se disait qu’on ne tente pas de trop parlé de nos tâches de profs? Ça serait comme de tricher d’en parler alors qu’on tente de décompresser, qu’est-ce que tu en penses?’’

Ah oui, une petite règle à cette soirée! Ça allait peut-être paraitre enfantin aux yeux de l’enseignante des runes, mais en même temps, Sarah trouvait l’idée amusante. Pas parler de potions ou de ses élèves durant quelques heures! Elle allait sûrement en être capable, ou du moins, elle allait devoir arriver à se contenir quelques fois. Mais sans doute qu’avec Alexis, elle allait pouvoir discuter de tout et de rien. Elle lui semblait comme ça, cette enseignante, une personne avec qui on peut parler de tout et de rien tout en gardant une atmosphère agréable. Bon, Sarah buvait parfois, rarement des alcools bien forts alors peut-être qu’elle allait devenir une vraie pie également!
Revenir en haut Aller en bas
Alexis M. Abberline
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur d'études des Runes
Célébrité : Bridget Regan
Âge : 29 Parchemins : 623 Gallions : 223 Date d'inscription : 28/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1700-alexis-m-abberline-the-times-we http://www.mumblemumps.com/t1733-alexis-link-s-rp-s#44206

Sarah & Alexis
Ça doit faire au moins mille ans
Je m'offre une soirée pour totalement penser à moi. Je veux oublier tout ce qui peut me prendre la tête, tout ce qui peut miner mon humeur au moment de profiter d'une soirée de détente loin du vacarme de Poudlard. Je ne veux plus me tracasser concernant cette étudiante qui ne semble éprouver aucun intérêt pour les cours, ni pour celui qui cache un mal être si profond sous une agressivité latente. Je ne veux pas m'en faire pour ceux que je considère parfois un peu trop comme mes propres enfants. Ils éveillent mon instinct maternel alors que trop souvent je me retrouve à les chouchouter. Je voudrais dire que je me cantonne à mes quelques élèves, me trouver une excuse dans le fait que c'est facile de tisser des liens quand peu de ces têtes blondes choisissent mon option mais... en vérité je garde toujours ma porte ouverte à tous ceux qui veulent trouver une oreille attentive et une épaule sur laquelle pleurer. Je prends leurs peines, leurs peurs, leurs douleurs sur mes épaules. Mais là je crois que je sature tout bonnement. Je prends à cœur et je finis par me sentir submergée par mes problèmes mais aussi les leurs. Ce soir, il était temps de dire stop. Cette soirée était une manière pour moi de m'octroyer ce répit auquel mon âme aspirait. « Tu as clairement bien choisi. Je crois que cette note forte va nous mettre dans l'ambiance pour décompresser totalement. J'aime Poudlard mais s'en échapper quelques heures, c'est une opportunité rêvée. » Je rigole un peu. Je me souviens quand je suis revenue ici après quelques années. Mon regard brillait devant l'entrée majestueuse du château. Je me sentais épanouie par cette conviction d'avoir pu réaliser mes rêves. Je croyais que je venais d'atteindre le top. J'avais passé un temps infini à rêver du moment où je pourrai enfin concrétiser cet objectif suprême logé en moi depuis mon adolescence. J'étais une rêveuse. Je ne savais pas encore que finalement, mon rêve absolu ne le serait plus pendant longtemps. Celui qui aujourd'hui m'animait bien plus fort encore résidait dans l'espoir d'une famille. Mais j'étais heureuse du chemin parcouru.

J'avais besoin d'une pause car l'esprit était fatigué un peu. J'avais besoin de ce répit pour pouvoir reprendre mon souffle avant de commencer la course des dernières matières à apprendre, des dernières révisions. Je soufflais un peu avant de perdre haleine dans la poursuite incessante de la réussit pour mes petits protégés. Je me devais de les préparer au mieux. Mais Sarah a raison, je ne peux décemment pas chercher le répit et les garder dans mes pensées. « Tu as totalement raison. On bannit de notre discussion mais aussi de nos pensées tout ce qui a trait à nos obligations professionnelles. Le mot élève ne sera autorisé que pour se moquer gentiment d'un de nos plus beaux spécimen mais pas pour laisser nos inquiétudes et préoccupations de professeur l'emporter. » Je lui fais un clin d’œil levant mon verre vers elle quand le serveur les dépose sur la table. Il y en a deux, le second étant un cadeau de la maison. Je suis un peu surprise mais je viens faire tinter mon verre contre celui de Sarah. « Allez cul sec. » Je vide d'une traite mon verre ne pouvant m'empêcher de grimacer alors que la boisson me brûle la gorge. Il y a une éternité que je n'ai pas avalé quelque chose de si fort. Mes joues rougissent sous l'effet de l'alcool instantanément alors que je soupire un peu. « Ouh c'est fort. Je l'avais presque oublié. » Je souris amusée avant de dire. « On nous a offert un verre mais geste commercial ou l'une de nous a un ticket avec le serveur? » Mais je me sens d'humeur taquine et je regarde Sarah prête à la charrier un peu. Quel sujet peut le plus animer l'esprit de deux jeunes femmes pleines de vie comme nous? Les hommes très certainement, surtout quand on élimine les sujets boulot et famille. « Mais quelque chose me dit que ce dernier n'aurait aucune chance avec toi. Je me trompe? » Je ne suis pas très subtile mais je me demande si Sarah va me suivre sur le sujet. Je crois avoir remarqué l'insistance de son regard quand il se pose sur un certain de nos collègues. Je me trompe peut-être mais quelle plus belle opportunité que cette soirée fille pour aborder le sujet. Je ne cherche nullement à la mettre mal à l'aise mais les premiers verres d'alcool tapent toujours fort sur mon organisme et me délie la langue avec une telle rapidité que je m'emballe parfois.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Sarah O. Taylor
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeure de potions, anciennement Poufsouffle
Célébrité : Emilia Clarke
Âge : 27 Parchemins : 173 Gallions : 314 Date d'inscription : 08/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Depuis qu’elle ne vivait plus chez ses parents, elle avait toujours accordé de l’importance à son travail. Limitant souvent ses interactions sociales afin de ne rien manquer dans la vie…C’est ce qui arrive quand l’on est mis à la porte à 15 ans. On se responsabilise vite et on ne déraille pas trop parce que c’est maintenant essentiel. Évidemment, elle avait eu Aedan pour l’aider durant quelques années, mais elle n’avait jamais voulu abuser de son hospitalité. Elle avait eu son appartement, son boulot et tranquillement, elle se forgeait sa place dans la vie. Il avait des aspects de sa vie qui lui semblaient avoir été…contourné, négligé. Par peur peut-être…Tout ça pour dire qu’elle n’avait jamais eu beaucoup d’amis, mais des amis fidèles. Maintenant qu’elle avait un emploi bien stable, elle pouvait se permettre un peu non? Oui, comme ce soir.

Alexis confirma que son choix était bon. Un sourire vint sur ses lèvres, amusé. Heureusement! Elle hocha la tête, appuyant un regard qui montrait qu’elle comprenait entièrement ce qu’elle voulait dire. En profiter pour décompresser totalement et puis bon, l’alcool, ça aide tout naturellement. Enfin…c’était relatif, d’après ce qu’elle avait vu de James, ça pouvait aussi empirer…Elle eut une petite pensée pour lui avant que son attention ne se porte entièrement sur Alexis qui réagissait à son idée un peu enfantine, mais qui sembla lui plaire, gardant son doux sourire à ses mots. Elle eut un petit rire à ses mots avant d’hocher la tête.

‘’Je suis d’accord, des pensées ça risque d’être difficile, mais je ferais aussi de gros efforts pour ne pas y penser. Surtout avec les ex- (elle se stoppa net en ayant un nouveau rire) Bon, j’ai établi une règle, tu la améliorer, elle doit entrer en effet tout de suite.’’

Son attention se porta ensuite vers le serveur puis sur les deux verres. Ah? Deux verres chacune. C’était gentil de la part de la maison, ne s’attardant pas trop sur ce fait, elle prit son premier verre pour venir le faire tinter sur celui d’Alexis. Imitant son geste avec une certaine assurance, elle porta le verre à ses lèvres pour sentir cette lampée venir faire tressaillir sa gorge comme si elle buvait du feu. Ça lui rappelait quelques souvenirs de sa jeune vingtaine. Elle avait toujours aimé cette chaleur qui envahi le corps après un shooter comme ça. Ça faisait du bien, ça réveillait! Ce qui ne l’empêchait tout de même pas d’avoir une petite grimace avant de rigoler un peu à ses paroles, oui c’était fort! Puis de la surprise illumina le regard clair de la potioniste avant que son regard ne se porte vers le serveur brièvement avant de revenir à l’enseignante des runes. Bon, elle n’était pas naïve au point de ne pas comprendre ce qu’elle voulait dire, mais elle n’y avait pas songé du tout au départ. Alors qu’elle voulut lui répondre quelque chose, elle reprit sur un sujet qui lui fit monter le rouge aux joues d’un coup. Encore une fois, il ne fallait pas être le plus brillant des sorciers pour comprendre ce à quoi faisait référence Alexis. Mais ça n’aurait pas dû faire rougir la jeune enseignante! Non, James n’était pas un sujet qui devait la faire rougir, c’était pour l’aider qu’elle passait autant de temps avec lui. Bon…bien sûr qu’ils étaient arrivés ensemble à la petite soirée entre enseignants…mais ça ne voulait rien dire. Ouf! Elle avait chaud tout d’un coup et elle ne savait pas si c’était l’alcool ou bien le sujet qui la rendait ainsi. Pourtant, elle semblait vouloir paraître le plus naturelle du monde alors qu’elle tendait une main déjà vers le deuxième verre, regardant un moment le liquide ambré avant de regarder Alexis, prête à avoir l’air tout à faire…normale?

‘’Oh…Je connais James depuis une bonne éternité tu sais…Ce n’est pas…enfin, c’est un peu comme mon meilleur ami…rien de plus.’’

Oui, parce que c’était tout naturel de bégayer un peu en parlant d’un ‘’meilleur ami, rien de plus.’’ Pourtant, elle nota mentalement qu’elle avait choisi ses termes plutôt que semblant de grand frère comme elle l’aurait fait il y a même pas un an! Bon, peut-être aussi parce qu’elle ne pouvait pas lui dire qu’elle lui remontait le moral parce qu’il avait perdu la femme qu’il aimait. Non, c’était un secret qu’elle garderait pour elle, c’était certain. Sarah lui sourit un peu, maladroite, mais amusé quand même. Elle vint lever le second verre en disant d’une voix un peu taquine aussi.

‘’Mais si c’est pour toi, est-ce qu’il a une chance?’’

Elle ne voulait pas avoir l’air de changer de sujet pour ne pas parler de James, mais elle voulait jouer un peu son jeu et c’était fait en toute amicalité. Elle attendit ensuite qu’Alexis vienne frapper son verre contre le sien. Elle allait boire vite la Sarah, elle en avait bien l’impression…
Revenir en haut Aller en bas
Alexis M. Abberline
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur d'études des Runes
Célébrité : Bridget Regan
Âge : 29 Parchemins : 623 Gallions : 223 Date d'inscription : 28/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1700-alexis-m-abberline-the-times-we http://www.mumblemumps.com/t1733-alexis-link-s-rp-s#44206

Sarah & Alexis
Ça doit faire au moins mille ans
Je ne peux me retenir de rire légèrement en me rendant compte que nos réflexes de professeur avaient tendance à reprendre rapidement le dessus. Nous étions des passionnées mais ce n'était pas une raison pour nous accorder une pause. Mais si nous étions vouées à nous laisser duper par le cours de nos pensées, une idée me vint à l'esprit m'arrachant un sourire en coin. Je crois que je venais de trouver un début de solution à notre petit problème d'addiction au travail : un gage. Mon regard se fait taquin alors que délaissant un peu l'aspect le plus passionnant de notre échange, je reviens sur ce mots qui a failli lui échapper. Je me moque d'elle très gentiment, sur le ton de la complicité car je ne doute pas un seul instant que je finirai moi-même par me laisser prendre au piège.

« Je sais très bien ce que tu as failli dire. Je crains que nos réflexes ne prennent le dessus donc j'ai une petite idée. Si le sujet tabou revient dans la conversation alors on devra faire un gage et comme le thème de la soirée semble placé sous le signe d'une abondance de boissons fortes, je propose que l'on doive vider un shooter cul sec si le mot travail nous échappe. »

Je rigole amusée par la perspective. Je crois qu'il n'y a pas le moindre doute possible sur le fait que cette soirée risque d'être très arrosée. Je regarde autour de nous et heureusement c'est assez désert. Il n'y aura personne pour nous immortaliser dans un pareil moment d’abandon. Je me dis qu'il n'y a non plus personne pour nous faire la morale. Je crois que nous sommes assez vieilles pour être les maîtres de nos vies alors je ne vois pas pourquoi ne pas simplement en profiter. Je veux que nos envies soient les seules maîtresses de nos actions pour un soir seulement. Être raisonnable en permanence nous privait parfois d'un amusement simple et sincère. Je désirais expérimenter la chose ce soir et en très bonne compagnie. Il était visiblement assez certain que nous avions laissé au placard notre raison pour ce soir sinon nous aurions sagement commencé par une bièraubeure avant de nous attaquer à plus fort. Nous aurions aussi tendance à surveiller la cadence à laquelle avaler le liquide fort et chaud qui brûlait la gorge pour laisser une sensation tellement vive. J'observe Sarah un instant alors que le rouge lui monte aux joues la trahissant un peu plus. Je me doute depuis un petit moment que cette amitié cache un petit quelque chose mais elle vient sans le vouloir de me le confirmer même si elle le décrie quelques instants plus tard.

« Tu sais que ton non verbal et tes mots ne sont pas vraiment en accord très chère. Je dirais même qu'ils sont en totale opposition. Je dirais même que notre cher James ne t'inspire pas que des pensées amicales. »

Je la taquine mais je me dis que tous deux mériteraient une personne douce et sincère dans leur vie. Je crois que je serais heureuse d'apprendre que ces deux là se sont trouvés. Son bégaiement était adorable. Je crois que je me sentais attendrie de me dire que quelque chose était en train de naître entre eux. Même si dernièrement, James semblait hanter et bouleversé, il était dans le plus profond de lui-même une personne bien. Il m'avait sauvé la vie et je lui en serais éternellement reconnaissante. Il était aussi mon ami, une amitié différente de celle qui me lie à la demoiselle mais enracinée par des années à partager la même passion et le même environnement. Je sais que la répartie de Sarah pour diriger la discussion vers moi-même n'avait rien de bien méchant, que du contraire. On parle rarement de nos vies privées et pourtant, moi comme elle, je nous devine extrêmement curieuses d'en apprendre plus. Je laisse l'alcool couler dans ma gorge m'arrachant une petite grimace alors que déjà je me sens grisée, les limites de mon esprit un peu brouillée. Je prends le temps de réellement poser mon regard sur le serveur avant de rigoler franchement.

« Il est pas mal je dois l'avouer mais pas du tout mon genre. Disons que je préfère les garçons à la chevelure plus fournie. »

Je remarque Sarah surprise par mes propres mots. J'ai parlé plus vite que je ne l'aurais dû et j'ai laissé échapper une information qui pourrait laisser deviner ce que je cache. Je rougis instantanément alors que mes pensées se laissent envahir par Johannes. Il est celui qui fait battre mon cœur. Je me demande si Sarah comprendra de qui je parle. Je voudrais essayer de me rattraper mais je crains de seulement éveiller ses doutes et l'amener à me percer à jour. Je trouve soudain mon verre trop vide alors que je le porte à mes lèvres pour recueillir une dernière goutte invisible. Je hausse un peu les épaules avant de dire la voix un peu moins assurée.

« Enfin façon de parler, de manière totalement générale... Je ne vise personne de particulier. »

Mensonge éhonté que je sais avoir trahi à peine prononcé tant je ne suis pas douée en mensonges. Je déteste mentir et cela se ressent. Je la regarde sachant qu'un verre de plus et la bonne question puis je lui dirai tout ce qu'elle peut vouloir savoir.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Sarah O. Taylor
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeure de potions, anciennement Poufsouffle
Célébrité : Emilia Clarke
Âge : 27 Parchemins : 173 Gallions : 314 Date d'inscription : 08/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Ah que les habitudes ont la vie dure quand même! C’est elle qui avait entamé l’idée de ne pas parler de trucs de profs, question d’apprendre vraiment à se connaître et oublier le contexte scolaire et hop! La voilà à 2 doigts de passer près d’en parler! Bon, c’était mignon aussi, c’est la passion du métier. Mais le boulot, ce n’est pas ce qui doit prendre toute la place dans une vie, pas vrai? Visiblement, Alexis a vu la presque erreur de la potioniste et elle voit bien dans son regard et son sourire qu’elle a vu clair dans ses non-dits, ce qui donne un air amusé sur les lèvres de Sarah. Sa proposition lui arrache un sourire amusé et aussi un peu assuré alors qu’elle hoche positivement la tête en se redressa un peu.

‘’C’est une excellente idée, je trouve! Remarque, que peut-être rendu à un point dans la soirée, on va faire exprès…enfin, on fera évoluer nos règles au courant de la soirée sinon.’’

Dit-elle tout aussi complice, toute aussi amusée par ce début de soirée prometteur. Un ricanement vient traverser ses lèvres par la suite. Bon, Sarah n’était pas une alcoolique, mais quand l’alcool rentre bien parfois, ça rentre bien…Enfin, elles commençaient quand même fort, mais ça faisait du bien. Bon, le sujet quitte finalement leur rôle d’enseignante avant de pivoter vers un sujet qui arrive toujours sur la table quand on est entre femmes, les hommes. Bon, c’est la faute du serveur avec ses deux verres en réalité! Mais visiblement le sujet ‘’James’’ fait réagir un peu l’enseignante de potions, pas en mal visiblement. Sa tentative de parler normalement fut un échec lamentable alors qu’elle sembla bloquer sur sa phrase, bégayer un peu. Les paroles d’Alexis lui arrachent un petit sourire timide ainsi qu’une nouvelle bouffée de chaleur qui lui rosie les joues. Elle repousse une mèche de cheveux derrière son oreille en semblant réfléchir un peu à sa propre réponse.

‘’Ma tête et mon corps parfois ne se comprennent pas bien… (c’était dit avec un humour certain, évidemment.) Nous sommes seulement très proches…’’

Oui, elle ne répondait pas réellement au commentaire de l’enseignante en réalité, elle tentait encore une fois de se justifier maladroitement. Ce qu’elle ne savait pas c’est qu’elle se justifiait pour se convaincre elle-même que ça ne serait pas bien…ça ne serait pas correct pour James qu’elle s’attache un peu à lui considérant qu’il est en deuil. Elle l’aidait parce que c’était son ami, son plus vieil ami même. Naturellement, pour se défendre, Sarah retourne le sujet de conversation vers sa collègue, gentiment bien sûr, rien pour la mettre mal à l’aise, mais se fut son tour de voir du non-verbal (et même du verbal à ce point!) la trahir un brin. Le sourire de Sarah se fait un peu plus taquin, quoique toujours bien amical alors qu’elle enchaînait pour se justifier. Vraiment, Sarah ne venait-elle pas de faire environ la même chose à l’évocation de James? Enfin, Alexis se trahissait aussi adorablement qu’elle quelques secondes plus tôt. Ayant un rire en trouvant cette excuse tout simplement adorable, elle ne put s’empêcher de dire avec un amusement sans malice.

‘’Oui…en le précisant, ça se voit que tu n’as personne en tête…’’

Dit-elle sobrement, faussement naturelle avant de tourner son regard vers le serveur et c’est sans un mot qu’elle commande deux autres verres en indiquant leurs verres vides. Il comprend rapidement celui-là! Bon, c’était assez clair puis elle pivote de nouveau son attention vers Alexis, l’air un peu plus attendrit.

‘’Qui disait que les sujets de garçons ne faisaient rougir que les adolescentes hein? Nous sommes là à tenter de nous rattraper sur des commentaires qui nous échappent.’’

Un nouveau rire qui traverse les lèvres de la potioniste, oui, l’alcool faisait tranquillement son effet parce que Sarah semblait se délier un peu plus la langue là, elle revenait elle-même sur un sujet qui l’avait gêné, peut-être justement parce qu’elle sentait qu’Alexis était dans le même bateau qu’elle et c’était un peu réconfortant, comme si elle avait l’impression qu’elle ne pouvait que comprendre la situation dans laquelle elle se trouvait. Sarah n’était pas prête à avouer qu’elle avait des sentiments pour James, mais elle sentait bien qu’un plus était en train de naître en elle-même si elle le combattait avec acharnement. Mais toujours, elle revenait à lui et ses bons côtés. Pourtant, le point négatif étant bien la peine de James. Un énorme point négatif qui aidait à calmer un peu ses émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Alexis M. Abberline
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur d'études des Runes
Célébrité : Bridget Regan
Âge : 29 Parchemins : 623 Gallions : 223 Date d'inscription : 28/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1700-alexis-m-abberline-the-times-we http://www.mumblemumps.com/t1733-alexis-link-s-rp-s#44206

Sarah & Alexis
Ça doit faire au moins mille ans
Je ne peux m'empêcher de me sentir amusée aux mots de Sarah. Je dois avouer que je suis tentée de prononcer le mot travail pour avoir droit à un verre supplémentaire dès à présent. Je sens que ce soir, le retour dans nos appartements promet d'être amusant. On risque probablement de faire trop de bruits et de ne plus marcher très droit. À peine arrivées, on semble déjà avoir les langues bien déliées sous l'effet de l'alcool alors je n'ose pas trop imaginer dans quelques heures supplémentaires. Mais nous sommes assez vieilles aussi pour ne pas avoir besoin de nous chercher des excuses pour justifier notre envie de nous enivrer. On peut très bien assumer notre envie de faire la fête sans nous imposer de futiles limites. Le jeu n'a pour but que de nous obliger à lâcher du leste sur nos obligations. Puis ce petit gage improvisé pourra être abandonné quand l'alcool rentrera bien moins facilement. Pour l'instant, enchaîner les shooter semble être quelque chose de bien simple. Je savoure l'alcool qui me rend plus légère mais aucun mal de cœur à l'horizon ou aucune envie de boire quelque chose de plus sage. Je pourrais encore en boire beaucoup avant de saturer et tant mieux. Je suis particulièrement en forme et je compte bien en profiter. Peu importe mon état au moment du retour, je ne vais pas me culpabiliser de savoir ma trentaine comme une jeune femme encore en pleine fleur de l'âge et en droit de profiter de la vie. « La première règle et la seule dont on aie vraiment besoin je crois : amusons-nous sans éprouver aucune culpabilité. On est jeunes et on a le droit de savourer ce moment dans notre vie. » Je suis tentée d'ajouter que ça ne devrait pas se limiter à cette soirée et que Sarah devrait appliquer ce principe à tout dans la vie. Elle devrait apprendre à apprécier les petites sources de joie sans se prendre la tête. En fait, elle devrait « sauter » sur James et voir où ça les mène car il semble plus que certains qu'elle n'est nullement insensible au charme de notre collègue. Elle semble même prête à succomber et je me demande bien ce qui peut la retenir. « Seulement très proches? Mouais, fais croire ça à une autre. »

Je ne peux me retenir de rire un peu en rougissant davantage. Nous avons toutes les deux les joues joliment rosies par la gêne en pensant aux hommes qui nous plaisent. Je ne peux que lui donner raison que deux femmes ensemble semblent ne trouver aucun sujet plus intéressant que leurs conquêtes personnelles. Je ne parle quasi jamais avec personne de ce qui se passe côté cœur. Sarah est ma seule véritable amie, touche féminine. Je rigole un peu en hochant la tête légèrement honteuse. Nos verres arrivent et je reprends un peu de courage liquide avant de fixer Sarah amusée. « On devrait ajouter une nouvelle règle pour cette soirée et nos prochaines soirées filles : on ne ressent aucune honte si on aborde le sujet de ces hommes qui animent nos pensées les moins chastes. C'est normal à notre âge de rêvasser ces nos charmants collègues. » Je ris un peu alors que je laisse sous-entendre que je suis sous le charme de l'un des membres du personnel de Poudlard. Je laisse mon doigt glisser sur le bord de mon verre un peu pensive avant de fixer la potionniste. Je n'ai pas la moindre raison de craindre son jugement. Elle aussi est troublée par quelqu'un, une personne dont moi je connais l'identité donc autant être sur le même pied d'égalité. « Je suis folle amoureuse de Johannes. Je me sens comme une adolescente avec lui. Il fait battre mon cœur plus vite et je bafouille incapable de formuler une pensée cohérente. J'ai l'habitude de parler devant des dizaines de regards mais le sien me fait sentir toute timide et toute chose. Tu ressens la même chose avec James? Ne me dis pas que tu n'as que des pensées innocentes en pensant à lui, je ne te croirai pas. Promis je ne vais pas le chanter sur tous les toits. » Je lui fais un clin d’œil. Je ressens un élan de complicité nouveau envers Sarah. Nous partageons plus que la même passion du métier, nous partageons aussi des élans du cœur balbutiants et intimidés. À nous deux, on devrait pouvoir y voir plus clair. Je vide mon verre en même temps qu'elle le sien. Notre serveur semble avoir deviné que nous sommes là pour un petit temps et bien décidée à profiter du moment. Il n'attend pas un signe pour nous apporter deux verres supplémentaires et quelques cacahuètes comme pour éviter que nous ne soyons trop vite complètement ivres. Toute cette soirée s'annonce vraiment sous les meilleurs hospices.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Sarah O. Taylor
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeure de potions, anciennement Poufsouffle
Célébrité : Emilia Clarke
Âge : 27 Parchemins : 173 Gallions : 314 Date d'inscription : 08/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Ce genre de soirée, sous l’auspice de l’alcool, de bonne compagnie et de rire lui rappelaient des souvenirs lointains de sa jeune vie d’adulte. Pourtant, c’était tellement différent ! Mieux en vrai. Mieux parce que cela arrivait plus rarement et aussi parce qu’elle sentait cette belle connexion qui naissait avec Alexis. Les règles vinrent mettre un peu de piquant dans leur soirée déjà bien amorcée, ce jeu n’en était un que pour se donner une raison de toujours rester sur le fort presque. Bon, sans doute qu’elles allaient terminer soit à ramper pour rentrer au château soit avec quelques choses de plus doux. Le pire étant que si elles buvaient toute la soirée assise et qu’elles se levaient…ouf, la terre allait tourner sous leurs pieds, c’était évident. Sarah tenterait de ne pas faire la même erreur que James lorsque lui avait un peu trop bu…elle serait sans doute 1000 fois plus embarrassée que lui l’avait été sans doute. Les mots d’Alexis lui arrachèrent un sourire franc et sincère. Elle avait tout dit, nul besoin d’en rajouter…elle avait raison. Pourquoi justifier l’envie de boire quand la raison de base est déjà de simplement s’amuser et de lâcher prise sur la vie de tous les jours.

Pourtant le sujet James semblait la gênée, l’intimidée peut-être même limite. Encore une fois, ses paroles la firent faiblement sourire. Un sourire mal camouflé alors qu’elle penche son regard vers ses verres vides. Préférant peut-être regarder les consommations prises plutôt que le regard d’Alexis. Comme si elle craignait qu’elle y lise toute la vérité. Une vérité que peut-être elle-même n’assumait pas complètement encore. Sans doute pourquoi elle lança ses mots un peu philosophiques. Parler de cœur allait toujours mettre certaine personne mal à l’aise, peu importe leur âge. Elles n’en faisaient pas exception ce soir. Son regard pivota finalement sur des verres nouvellement arrivée. Ah ! Oui, ça allait bien passer tout ça ce soir, peut-être qu’elles n’allaient pas fêter aussi tard que prévue en buvant aussi rapidement, mais elles auraient amplement le temps de reprendre le temps que l’alcool leur prendra. Imitant sa collègue, Sarah prend un premier verre alors que celle-ci prend la parole. Sarah soutint son regard à ce moment, amusé, mais à la fois sérieux. Sarah se confiait déjà de base difficilement, mais les histoires de cœur ? C’était bien pire. Bien bien pire. Elle avait été tant déçue par l’amour et ses crétins qu’elle avait peur d’en parler. Pourtant à son âge…un âge qui lui donnait envie de s’établir avec une personne, de penser peut-être aux prochaines étapes que la vie lui réservait qui sait…

Sur le coup, Sarah ne comprendra pas qu’Alexis avait aussi ses pensées vers un collègue. Alors que les points se lient dans son esprit, Alexis vient compléter par des mots très clairs son attirance pour Johannes. Les cheveux plus fournis en effet ! Le regard de la professeure de potions s’attendrit de suite à l’entendre parler. Elle trouvait ça touchant et adorable comment elle arrivait à dire aussi clairement ce qu’elle ressentait pour leur collègue commun. Cela vient la toucher bien profondément cet aveu. Jamais elle n’avait parlé de quelqu’un comme elle venait de le faire et ça n’avait pas toujours été parce qu’elle n’avait personne pour parler ainsi. Elle n’avait jamais eu le courage d’oser avouer son amour pour une personne à une autre aussi librement, aussi magnifiquement. Elle cligna des yeux quand le sujet revint vers elle. Sarah se sent plus légèrement avec l’aveu d’Alexis, mais toute aussi intimidée de devoir s’exprimer sur le sujet. Son regard croise le sien, mais rapidement ses iris retombent sur ses verres vident sur la table. Comme si ça allait être plus facile comme ça. S’éclaircissant un peu la gorge, elle finit par retrouver l’usage de la parole.

‘’Je connais James depuis tellement longtemps, tu sais…il me connait depuis que je suis une adolescente troublée, il m’a connu dans les étapes qui m’ont menés vers la personne que je suis aujourd’hui et j’ai toujours senti que notre complicité ressemblait…un peu à ce qu’un frère et une sœur doivent éprouver. (Elle s’arrêta un petit moment quand le serveur arrive avec les verres et les cacahuètes. Verre qu’elle vient déjà prendre pour venir faire tourner le liquide ambré sans le boire) De par notre différence d’âge, notre relation ressemblait vraiment à ça. Mais après tout ce temps dans le même château, à se côtoyer beaucoup plus souvent…je me suis surprise souvent à le regarder plus longuement. À lui trouver des éclats dans les yeux que je n’avais jamais vu, à sentir mon cœur battre un peu plus fort quand il m’offre ses sourires…(elle prit une autre pause en prenant une autre inspiration en levant son regard finalement vers Alexis en souriant, retrouvant un peu sa timidité) Donc oui…je…voilà...notre relation…enfin, ma façon de le voir a bien changé avec le temps je crois…’’

Elle précise parce qu’elle se doute bien que pour James, cela reste sans doute la même chose. Elle lui sourit de nouveau, elle était rouge, rouge d’alcool et de timidité d’avoir parlé autant, d’avoir osé en dire autant même. Pourtant, autant que cela l’intimidait, elle sentait comme un poids la quitter, avoir une partie d’elle-même reprendre un peu de souffle d’avoir enfin pu libérer un peu ce qui tentait de s’agripper seulement à son esprit. Le partage lui faisait du bien. Elle semblait beaucoup plus détendue quand elle finit par lui poser des questions, parce que même si elle venait de se livrer, elle avait des questions pour la jolie Alexis! Souriant un peu plus amusé, elle leva son verre.

‘’Alors…Johannes hm? (Son sourire était charmant, juste amical dans son amusement) Tu le connais depuis longtemps ? Ou c’est tout frais comme sentiment?’’

La question se posait considérant qu’il avait tellement de gens qui se connaissaient d’avant dans les rangs des adultes de l’école qu’elle voulait savoir depuis quand cela datait.  Attendant sa réponse, elle vint porter le verre à ses lèvres question de remettre son corps dans l’esprit festif de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Alexis M. Abberline
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur d'études des Runes
Célébrité : Bridget Regan
Âge : 29 Parchemins : 623 Gallions : 223 Date d'inscription : 28/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1700-alexis-m-abberline-the-times-we http://www.mumblemumps.com/t1733-alexis-link-s-rp-s#44206

Sarah & Alexis
Ça doit faire au moins mille ans
Je ne me souviens pas la dernière fois que j'ai su me confier sur mes problèmes de cœur Arsène s'est toujours confié à moi avec une telle facilité sur les tourments qui agitent l'organe qui bat dans sa poitrine mais je suis toujours restée discrète. Je suis allée chez lui pleurer sur son épaule quand Johannes est reparti sur la route. J'ai frappé à sa porte effondrée le jour de mon anniversaire quand je l'avais fêté seule deux ans après le départ de mon âme sœur. J'ai versé quelques larmes supplémentaires le jour où je me suis aperçue que la fin de notre correspondance signifiait la fin de notre couple à Johannes et moi. J'ai épanché mon cœur ce soir de Saint-Valentin quand le manque était tenace et douloureux. J'ai hurlé mon désespoir quand après la guerre, mon allemand n'était pas là pour me rassurer et me réconforter. Mais outre ces cinq fois, j'avais toujours gardé enfoui en moi les secrets de mon cœur Je n'étais pas la fille populaire et une amie féminine, une touche plus douce et plus ouverte m'avait manqué. Je réalise en cet instant précis combien j'avais besoin d'une personne du même sexe que moi avec qui s'extasier sur de charmants specimen, avec qui discuter de nos peines de cœur J'aurais aussi tellement eu besoin d'une amie pour me conseiller quand je me demandais comment reprendre contact avec l'homme de ma vie. J'aurais peut-être pu éviter de gâcher notre histoire si j'avais eu de sages conseils pour me guider dans une situation qui échappait totalement à mon contrôle. Mon cœur s'était brisé en chemin et j'avais espoir qu'il puisse enfin se recoller. Je voulais croire qu'il me restait une ultime chance et que si le hasard avait mené Johan en ces lieux aujourd'hui, c'était un cadeau qu'il me faisait. Je ne pouvais pas croire que sa présence ici n'était pas un signe, une seconde chance pour me permettre de combler la solitude de mon âme. Mon esprit s'évade et s’éloigne du moment présent. Je finis par revenir à cette réalité qui commence à me sembler quelque peu troublée alors que j'ai l'esprit embrumé d'alcool. Je peine à discerner les contours de la pièce, ça me prend un petit temps d'adaptation et je me demande comment on va parvenir à rentrer au château sans aide. Je me dis qu'on pourra très bien rester ici un petit temps, enfin une partie de la nuit pour décuver. Mais pour le moment on semble davantage dans la phase d'ingurgiter la plus grande quantité d'alcool possible. Je ne suis pas portée à être malade sous l'effet de l'alcool heureusement. « La pièce tourne, tu crois que c'est mon esprit ou qu'on est entrés dans une boucle temporelle? » Je ris sous le côté farfelu de mes mots mais je reprends le fil de la discussion. Un sourire taquin au coin des lèvres, je pose mon menton dans ma paume pour poser mon regard clair et brillant sur ma compagne de beuverie.

« Même si tu l'as longtemps considéré comme un frère, aucun lien de sang ne vous unit donc c'est plus une image que réelle. C'est pas comme si on pouvait parler d'inceste à la mention de votre relation. Donc je crois que c'est plutôt logique que vous vous rapprochiez vu cette complicité qui vous lie. Puis je suis certaine que James n'est pas aveugle donc il doit avoir remarqué combien tu es à tomber. » Je lui fais un petit clin d’œil complice mais je réalise que je n'ai pas la moindre idée si Sarah a tendance à manquer de confiance en elle ou pas du tout. Je dirais que non dans l'absolu mais je connais peu de femmes qui soient vraiment totalement sûres de leur charme donc être rassurée ça a toujours du bon. « Votre différence d'âge explique totalement que vous n'ayez jamais imaginé cette dimension dans vos rapports mais maintenant vous avez grandi. Dix ans de différence à seize ans, ça parait énorme mais maintenant... vous êtes sans doute restés attachés à ce que c'était et ça peut faire peur de risquer de tout bouleverser car vous pourriez perdre votre lien unique. J'aurais jamais pu sortir avec Arsène, c'est mon meilleur ami et j'aurais eu trop peur de le perdre. Puis en plus James et toi avez dû vivre vos propres aventures en parallèle donc la chance vous a manqué. Bah ouais faut que vous soyez célibataires en même temps et oh surprise, là tout est réuni : alchimie, célibat, attirance? » Discrètement je la questionne mais je n'ose pourtant pas lui demander pourquoi son adolescence était troublée. Je veux qu'elle puisse se sentir libre de me confier spontanément ces bouts de vie. Je tiens à ce que les choses ne soient naturelles car ça permettra à notre amitié de s'ancrer sur des bases solides et dans un climat de confiance absolue. Puis je ne garantis pas une totale cohérence dans mes réponses avec la quantité d'alcool qui coule déjà dans mes veines. Je réalise d'ailleurs que ça fait un moment que je n'ai pas repris de ce précieux nectar et je pourrais presque commencer à dégriser. Rapidement, je remédie à cette situation avant de sentir mes joues virer au pourpre. « Johannes... En fait, on a eu une relation il y a dix ans de cela. Ça a duré deux ans puis il est parti. Zéro intimité. Des problèmes. Une connerie. J'ai arrêté de lui écrire, la plus grosse erreur de ma vie. Je l'aime depuis toujours. Je n'ai aimé que lui. Je dois me faire violence pour ne pas aller lui crier que c'est un idiot de pas comprendre que je l'aime pour toujours. Je pourrais lui demander sa main en utilisant... » Je cherche un peu autour de moi puis je finis par rire. « Je trouve rien qui puisse faire une bague de fortune. Sarah, tu me retiens si je tente même de me diriger vers ses appartements? En fait, c'est l'homme parfait à mes yeux mais il m'en veut tellement et je me demande si on va réussir à se retrouver. » Je souris tristement alors que l'idée d'un avenir sans lui me ferait presque fondre en larmes.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Sarah O. Taylor
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeure de potions, anciennement Poufsouffle
Célébrité : Emilia Clarke
Âge : 27 Parchemins : 173 Gallions : 314 Date d'inscription : 08/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

L’amour ça pouvait être bien compliqué en réalité. En fait, ce n’était pas l’amour en soit que la façon dont les gens la géraient…et ça, Sarah l’avait compris rapidement parce que même si elle n’avait pas les expériences les plus roses dans sa vie, elle n’arrêtait pas de voir des couples avec les étoiles dans les yeux même après des années alors elle ne généralisait pas en disant que l’amour c’était n’importe quoi. Peut-être qu’elle avait eu des moments où elle se disait que bon, c’était peut-être pas fait pour elle en fin de compte! Bref, en parler comme ça, librement et vraiment avec une aussi bonne confiance envers sa collègue lui fit du bien. Sûrement parce qu’elles partageaient des sentiments semblables! Surement qu’en ce moment, avec toute cet alcool qui se mêle à son sang, la pauvre Sarah se retrouve avec les esprits encore plus flous et une plus grande facilité à parler de ses tourments amoureux! Les paroles en lien justement à cette réalité floue d’Alexis vint aux oreilles de la brunette qui eut un rire sincère avant de dire sur un faux ton de confidence, se penchant un peu vers elle.

‘’Je crois que si c’est le cas, je suis avec toi là-dedans parce que ça commence à tourner pour moi aussi…mais je mettre la faute sur le vilain whiskey et sur le serveur aussi efficace à nous servir.’’

Petite parenthèse de rien du tout pour venir couper une conversation bien sérieuse qui fait monter le rouge aux joues de Sarah aussi vite que l’alcool. Ses mots lui semblaient remplis de sagesse et même s’ils étaient vraiment sages, c’était encore plus accentué par l’alcool qui ralentissait un peu son corps. Elle aurait un petit sourire à la pointe des lèvres en l’écoutant et un hochement de tête qui montrant combien elle n’était pas trop certaine de sa dernière phrase, visiblement, James, il aimait bien les blondes, mais elle se retint bien du commentaire en préférant ingurgité un nouveau shooter qui vint lui brûler la gorge, mais les grimaces commençaient à être plus douces maintenant. Elle appréciait tout de même le compliment et ses grands yeux clairs retournèrent dans ceux de sa nouvelle amie pour continuer de l’écouter attentivement, se concentrant sur le flot de ses paroles.

‘’Je crois qu’il y a aussi le facteur distance…nous n’avons jamais été aussi proches physiquement (s’étant emballé peut-être en ce qu’elle voulait et ce qu’elle voulut dire, elle devint rouge tomate encore plus en se rattrapant maladroitement) Pas…pas de corps…enfin, oui, on a dormi un soir ensemble, mais juste…dormi, et avec assez de vêtements pour que ça ne soit pas douteux….ah par Merlin, je voulais dire proche parce qu’on est proche dans le même lieu (S’arrêtant soudainement avec un léger rire nerveux, elle avait chaud soudainement, elle arrivait pas à croire qu’elle venait de dire ça! Elle se reprit alors en tentant d’avoir l’air calme et concentrée) Géographiquement. Nous n’avons pas été aussi proches géographiquement. Voilà, c’est mieux…’’

Pitié, un autre shooter pour faire taire cette pie? Ah voilà…c’était beaucoup mieux, encore mieux en détournant la conversation vers le côté d’Alexis. Bon, Johannes et elle. Oui, toute attentive en oubliant sa maladresse dans ses mots de plus tôt. Elle trouvait un certain romantisme dans cette histoire malgré tout le côté négatif qu’Alexis disait. Sarah arrivait même à voir tout cet amour dans son regard pendant qu’elle parlait de lui, la potioniste eu un sourire attendrit qui disparut à la toute fin de ses mots, se jouant les héros de la situation, Sarah se redressa un moment.

‘’J’ai de la réglisse à ma chambre, on peut facilement te fabriquer une bague avec ça, non? Et tu demandes peut-être à la mauvaise personne…tu sembles tellement amoureuse de lui…tu lui as dit ce que tu viens de me dire? Allons…il faut savoir se parler et c’est sans doute ça qui pourrait vous aidez non? Enfin je suis là à te donner des conseils quand je ne connais pas tous les détails. Mais…je t’ai trouvé une bague et je peux même aller le disputer un peu s’il ne veut pas t’écouter!’’

Voilà, elle venait d’atteindre un nouveau seul dans sa consommation pour parler de la sorte.  Pourtant, elle voulait l’aider, plus que tout au monde en ce moment! Alors si c’était de jouer l’entremetteuse et la guider vers Johannes, elle était vraiment prête à le faire. Cherchant le serveur des yeux, ce dernier compris rapidement et revint avec deux nouveaux verres. Sarah prit donc le sien en le levant comme pour trinquer, le regard de Sarah était brillant de détermination alors qu’elle disait avec un faible sourire à la pointe de ses lippes.

‘’Alors…est-ce que tu veux que je t’aide à te rendre à lui ou que je t’aide à te retenir…l’alcool rend seulement sincère après tout, même lui doit le savoir…’’

Et qu’est-ce qu’elle connaissait de Johannes? Rien du tout en réalité. Il existait, elle était courtoise avec lui dans les corridors et c’était tout! Mais bon, à voir comment Alexis en parlait, il faudrait peut-être qu’elle se réveille demain en ayant le remord d’avoir agi ainsi que d’avoir des regrets de ne pas avoir osé. Et dire qu’elle osait penser cela alors qu’elle, elle était une vraie poule mouillée…
Revenir en haut Aller en bas
Alexis M. Abberline
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur d'études des Runes
Célébrité : Bridget Regan
Âge : 29 Parchemins : 623 Gallions : 223 Date d'inscription : 28/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1700-alexis-m-abberline-the-times-we http://www.mumblemumps.com/t1733-alexis-link-s-rp-s#44206

Sarah & Alexis
Ça doit faire au moins mille ans
Sarah est une compagne de soirée des plus rafraîchissantes. Une fois que la brume de l'alcool a fait tomber son apparente réserve, elle se révèle sous un jour nouveau : bien plus pétillante. J'apprécie de passer ce moment avec elle loin de nos apparences de professeures qui se doivent d'être exemplaires. Je me sens détendue alors que la bonne humeur domine sans qu'aucune gêne ne semble s'immiscer entre nous. Certes, nous avons eu des moments un peu plus malaisants quand ces hommes qui nous font languir sont venu s'immiscer dans notre discussion. Mais peu importe nos âges, je crois que nous serons toujours des filles timides ou gênée quand l'amour nous affole. L'alcool délie les langues mais il nous empêche de trop réfléchir aussi. Je crois que sans ce whisky qui coule dans mes veines, je ne serais pas aussi à l'aise. Je n'aurais pas su profiter pleinement de ce moment. Je ne dis pas que j'ai besoin de boire pour pouvoir m'amuser mais j'ai tellement de barrières que je m'impose, d'inhibitions que je passe parfois trop de temps à penser plutôt qu'à foncer tout simplement. « C'est vrai qu'il est efficace ce serveur, j'ai l'impression qu'il se déplace comme une ombre. Je ne le vois jamais venir remplir nos verres mais ils sont toujours plein. J'ai perdu le compte de ce qu'on a bu depuis un bon moment. » Je dois avouer que je n'étais pas certaine que ce soit un bon point car j'avais l'impression d'être arrivée il y a peu de temps. Mais si tout tournait autour de nous à cause de ce trop plein d'alcool, au moins je ne réfléchissais plus autant. Je rêvais de réussir à enfin être plus spontané car alors je sais que j'aurais mis ce plan stupide à exécution sans me poser la moindre question autre que : « Est-ce que je l'aime assez pour vouloir faire ma vie avec lui? » La réponse était tellement évident car oui je le voulais plus que n'importe quoi dans cette existence, enfin sauf peut-être un enfant avec lui. Mais nous avions le temps pour parler de moi, là je sentais mon cerveau fourmiller de mille et une solution pour amener Sarah et James à franchir la faible distance entre eux. Il fallait leur donner un coup de pouce car je pouvais sentir que la jeune professeure se pâmait en silence pour son aîné. Si personne ne les secouait un peu, je doutais qu'ils n'arrivent à dépasser leur timidité respective. Mais un souvenir surgit de ma propre histoire me fit sourire. Johannes et moi nous l'étions quand nous avions commencé notre relation. J'avais pourtant dépassé cette timidité paralysante pour venir me planter devant lui avec une question ridicule sur son métier. J'étais restée figée un long moment alors que je ne pigeais pas le moindre mot de son explication. Puis il y avait eu le déclic.

« QUOI?! » De manière brusque mon cerveau se reconnecte à mon corps. Je me suis exclamée un peu trop fort alors que les regards se tournent vers nous mais plus amusés que réprobateurs. Je souris timidement en signe d'excuse avant de fixer Sarah incrédule. Elle a dormi dans le même lit que lui sans que rien ne se passe? Cet homme devait être eunuque ou gay pour ne pas avoir tenté le moindre rapprochement avec une fille aussi adorable et belle que Sarah. À moins que James ne soit vierge? Je cherche des milliers de raison pour expliquer cet illogisme sans succès. Mais je secoue la tête. « Sarah promets moi que si James et toi deviez vous retrouver à nouveau dans le même lit, tu prendras les choses en mains cette fois. Non mais il faut être fou pour partager le même espace, être en si bonnes conditions mais ne rien tenter. Sarah, prends ce que tu désires si James est trop con pour se rendre compte de sa chance. C'est un homme faut pas trop lui en demander mais sincèrement, je suis certaine que vous pourriez être heureux ensemble. » Je lui souris tendrement étant venue prendre ses mains entre les miennes. Je suis saoule mais je sais quand même toujours ce que je dis. Je lui souris doucement avant de lui faire un clin d’œil. Je disais quoi sur le fait de savoir ce que je disais. Je me lève faisant un signe au serveur de préparer le compte. Il l'apporte nous offrant trois verres supplémentaires dont deux pour la maison. Il m'aide à trier mon argent alors qu'avec tout mon courage je prends un de nos derniers verres d'alcool de la soirée pour le porter contre celui de Sarah une fois le serveur reparti. « À une belle soirée! À la construction d'une bague en réglisse! À la spontanéité! À une belle amitié surtout! » Je vide les verres les uns à la suite des autres avant de sourire doucement alors que tout tourne un peu plus vite autour de moi. C'était peut-être un peu trop rapide de me lever ainsi et boire comme de cette manière mais tant pis. « Sarah tu veux bien m'aider à aller rejoindre cet idiot pour lui faire une grande déclaration à laquelle s'il ne fond pas, je ne saurais juste plus quoi faire. En plus, ça pourrait être vraiment drôle de te voir le réprimander comme un enfant. Allons faire cette bague puis voir Johannes. Il me manque... » Je pourrais pleurer à cet aveu tant je prends conscience que ne plus partager tous ces moments avec lui me pèse. Je veux le retrouver. Je prends le bras de Sarah la traînant presque vers la sortie. Je suis surexcitée et tellement impatiente en cet instant précis.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Ça fait longtemps, mille ans peut-être- Alexis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ❝ le vrai héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut...
» NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.
» [Rudy] Oh, salut, ça fait longtemps. [Petramilyyyyyy] 1/4
» Euh...ça fait longtemps que tu es là ? [PV Danny]
» Ça fait longtemps [ Chelsy Foster Maddox]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les RPs terminés-
Sauter vers: