Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

caswan II ⊹ spread the rumor

Rowan Moore
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : 2e année de GISIS Sécurité magique
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo : .sparkle Âge : 26 Parchemins : 462 Gallions : 675 Date d'inscription : 30/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1704-rowan-heartbroken http://www.mumblemumps.com/t1731-rowan-liensrp http://www.mumblemumps.com/t1730-rowan-maella-la-chouette-triste

Rowan & Cassandre
spread the rumor and,
before anyone knows, it's a fact
« J’ai entendu une petite rumeur sur ta Cassandre aujourd’hui. » Dit prudemment Perséphone à Rowan. Le Gryffondor, serrant la jeune Rosier dans ses bras, baissa les yeux vers elle. Perséphone ne lui parlait pas souvent de Cassandre. Il savait que si elles s’entendaient cordialement en apparence, elles ne s’entendaient pas tellement en réalité. Aux yeux de tous, le couple était en train de passer un moment de complicité en profitant des premiers rayons de soleil dans le parc, en réalité, ils n’étaient que deux simples amis qui discutaient. Ils essayaient simplement de sauvegarder les apparences. Depuis janvier, Perséphone et lui formaient un faux couple. Ils étaient donc forcés de passer beaucoup de temps ensemble. Heureusement, ils s’entendaient à merveille et c’est pour cette raison qu’ils en étaient venus à avoir cette idée. Grâce à Perséphone, ses parents ne l’avaient pas embêté avec leur volonté de le voir trouver une petite amie de sang-pur depuis très longtemps. Au début, les parents du brun n’approuvaient pas la jeune femme. D’après ce que Rowan avait compris, les Moore en voulaient aux Rosier depuis l’époque où ils étaient à Poudlard. Mais le sorcier leur avait fait comprendre que Perséphone était plus que qualifié pour le rôle et qu’ils avaient de la chance qu’elle daigne sortir avec un sang-mêlé. Depuis, ils n’avaient plus rien dit et il pensait qu’ils s’étaient fait à l’idée. Rowan ignorait encore qu’on allait bientôt lui planter un couteau dans le dos en lui annonçant qu’il allait être fiancé à une autre fille, elle aussi de sang-pur, Brooke. Des fiançailles dont il n’avait encore jamais entendu parler. Rowan interrogea Perséphone du regard. Quel genre de rumeur pouvait-elle avoir entendu ? Il n’aimait pas l’idée qu’on puisse faire courir des rumeurs au sujet de sa meilleure amie. « Il parait qu’elle a couché avec Orion. » Rowan faillit lâcher Perséphone quand elle lui fit cette révélation. Son sourire s’effaça complètement de son visage. Orion, son camarade de dortoir GISIS avait couché avec sa Cassandre ? C’était une rumeur, mais quelque part, en se remémorant l’attitude d’Orion envers lui, Rowan n’eut pas de mal à y croire. Il sentit la colère l’atteindre. « J’ai entendu quelqu’un en parler. Teodor aurait reçu une lettre de Cassandre et l’aurait montrée à tout le monde… Il était super énervé. » Rowan avait dû mal à comprendre comment et pourquoi sa meilleure amie aurait révélé sa vie intime à Teodor par lettre. Il n’arrivait pas à faire le lien et ça le perturbait. Perséphone dû voir l’air sur son visage et ajouta : « Si tu veux mon avis… lui aussi il a couché avec elle. » Le Gryffondor tombait de haut sur ce qu’il apprenait sur sa meilleure amie aujourd’hui. Elle ne lui en avait jamais parlé et il devait l’apprendre par le biais de rumeurs. Il lui avait dit qu’il voulait savoir si elle sortait avec quelqu’un, mais il n’avait pas parlé des personnes avec qui elle pourrait avoir des relations purement sexuelles. « Ta Cassandre, c’est une dévergondée en vrai. » Perséphone se mit à rire. « Fais pas cette tête. » Rowan n’aimait vraiment pas le fait que son amie d’enfance fréquente des mecs. Et encore moins quand il n’était pas là pour approuver ses choix. Rowan ne connaissait pas spécialement Teodor, même s’ils étaient tous les deux en GISIS, mais il n’approuvait pas pour Orion. « Ne dis pas ça. » Dit-il pour défendre Cassandre. Il n’aimait pas que Perséphone dise du mal d’elle. Il défendrait Cassandre jusqu’au bout. D’ailleurs, lui l’avait tenu au courant de sa fausse relation avec la jeune femme de Serpentard. « Je suis sûr qu’il y a une explication… » Rowan n’en revenait toujours pas qu’Orion ait osé poser la main sur sa meilleure amie. Ils ne s’entendaient pas, mais il pensait avoir fait comprendre que Cassandre et Bell étaient hors limite. Tant qu’il n’entendrait pas la vérité de la bouche de Cassandre, il se refusait à croire ces rumeurs.

Rowan avait beau se répéter que Cassandre ne lui appartenait pas, qu’elle avait le droit d’avoir des relations comme lui pouvait en avoir parfois, il ressentait une jalousie extrême à chaque fois qu’il voyait un garçon lui tourner autour. Il avait envie de leur faire regretter d’avoir posé les yeux sur elle. En général, il se retenait. Il avait quand même du bon sens et il respectait Cassandre et ses décisions. Mais là, avec Orion, c’était au-delà de ce qu’il pouvait accepter. Rowan relâcha doucement Perséphone : « Il faut que j’aille parler à Cassandre, sinon ça va être chaud ce soir dans le dortoir. » Sa fausse petite-amie acquiesça. Elle savait que dans le dortoir GISIS à Gryffondor, c’était le gros bordel à cause de l’attitude de Rowan. Il ne s’entendait ni avec Flynn, ni avec Skye, ni avec Orion. Et avec de telles révélations, la soirée promettait d’être orageuse, surtout quand Rowan n’arrivait pas à contrôler ses excès de colère. « Bah tiens, elle est là-bas, non ? » Rowan se tourna et au loin, il aperçut la jeune femme qu’il reconnaitrait entre mille, qu’elle soit de face, de dos ou de profil. Même avec un sac sur la tête, il était sûr qu’il reconnaitrait sa silhouette harmonieuse. Perséphone le laissa partir sans problème et il marcha vers Cassandre d’un pas déterminé. Il était encore loin d’imaginer ce qui l’attendait. En marchant, il essaya de se calmer, mais il voulait vraiment des explications. Rowan méritait des explications. « Cassandre ! » Interpella Rowan. Il ignorait ce qu’elle était en train de faire, mais elle était seule. Il ne savait pas si elle était là depuis longtemps ou si elle venait d’arriver non plus. Il s’approcha jusqu’à arriver devant elle : « Il faut qu’on parle. » Des mots qu’il n’était jamais très agréable d’entendre, mais entre meilleurs amis, ils n’avaient pas la même notion que pour un couple. Du moins, il l’espérait. Il ne voulait pas non plus la faire paniquer. Comment lui exposer le problème sans la brusquer ? Rowan mit les mains dans ses poches. « J’ai entendu des rumeurs circuler à ton sujet… Je ne sais pas si tu es au courant… j’ai peur que ça s’ébruite et que tout le monde se mette à parler de toi. » Plus que d’habitude, il voulait dire, car Cassandre était déjà le genre de filles qui faisait parler les bavards, notamment à cause de son don et de son fort caractère. Il regarda la jeune femme, droit dans les yeux. « T’as couché avec Orion ? » Demanda-t-il sans passer par quatre chemins. « Dis-moi que ce ne sont que des rumeurs. » Si elle lui promettait que c’était faux, il la défendrait coûte que coûte contre ces saletés de rumeurs. Mais quelque chose lui disait depuis le début que c’était vrai, et qu’il n’y avait pas eu qu’Orion. Comme c’était plus fort que lui, il ajouta : « Et Teodor ? » Son sang bouillait. Il n’avait aucun droit sur sa meilleure amie, mais il lui demandait quand même des comptes. Parce qu’ils étaient honnêtes l’un envers l’autre. « C’est pas des mecs pour toi. » Mais qu’est-ce qu’il en savait ? Absolument rien. Il ne savait rien de ces histoires.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
once upon a time
Fuck you. The end.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 3370 Gallions : 117 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

Rowan & Cassandre
spread the rumor and,
before anyone knows, it's a fact
Cassandre était assise dans le parc, près du lac. Elle tenait à profiter un maximum des beaux jours à Poudlard, peut-être ses derniers. La sorcière n’avait toujours pas pris de décision concernant son avenir dans l’école de magie, mais elle ne voulait manquer aucun moment. Ils étaient trop précieux. Elle savait que les jours se comptaient désormais, qu’il faudrait qu’elle fasse un choix très bientôt, et surtout, qu’elle se mette à sérieusement travailler pour les ASPIC. Tout le monde s’y préparait. Même si avec l’arrivée de l’été, la salle commune était souvent pleine et d’une ambiance festive, elle était aussi le lieu de révisions de la plupart des Gryffondor qui n’aimaient pas la bibliothèque. Elle avait remarqué que même Lionel Lemaire, qui n’était pas travailleur habituellement, se mettait au boulot. Mais Cassandre n’arrivait pas à travailler, elle ne cessait de penser à ce qu’il s’était passé dans sa vie ces derniers mois. Elle avait eu ses premières visions. Elle en était persuadée maintenant. Et même si celles-ci étaient étranges, elle se sentait soulagée. A force de persévérer, elle avait enfin déclenché son don. Même si les visions étaient encore aléatoires, et qu’elle n’arrêterait pas ses expériences pour autant, c’était un poids en moins dans sa poitrine. Mais d’autres s’étaient ajoutés. Même si jusqu’à maintenant, Cassandre n’avait jamais vraiment fait attention aux garçons, trop occupée à tenter le sort, elle devait avouer que cette année, la gente masculine lui avait fait tourner la tête. Il y avait eu ce beau moldu, qu’elle avait finalement retrouvé à Poudlard et qui n’était pas un moldu. Il y avait Orion, avec qui elle avait couché récemment, lui par colère, elle par désir. Et il y avait Rowan. Son meilleur ami. Le seul homme de sa vie vraiment fiable. Mais celui-ci n’était qu’un menteur. Elle l’avait appris la veille. Il était fiancé, et il lui avait menti. C’était d’ailleurs l’heureuse élue qui le lui avait appris. Incapable d’aller lui parler, elle essayait de digérer la nouvelle, mais c’était encore trop difficile. En regardant le lac, elle repensait à toutes les fois où ils s’étaient amusés à s’approcher tout près, pour essayer de voir des sirènes. Elle se souvenait de cette fois où il l’avait rattrapé de justesse, avant qu’elle ne tombe dans le lac. Elle se souvenait de ses mains serrant les siennes, de ses bras forts qui l’avaient entouré pour la rattraper. Comment en étaient-ils arrivés là ?

Cassandre essayait de chasser Rowan de ses pensées, mais elle n’arrêtait pas de se rappeler leur retrouvaille au début de l’année. Là où ils lui avaient appris sa relation avec une née-moldue. Là où pour la première fois elle avait senti son cœur se serrer de jalousie. Ce n’était pas dans son habitude, même si elle avait mauvais caractère. Mais depuis ces retrouvailles, les choses avaient beau s’être arrangées entre eux, jamais ils ne retrouveraient ce qu’ils avaient avant. Bell ne voulait plus de leur trio. Et Rowan… avait changé. Ils avaient tous changés. Alors Cassandre se demandait si sa place était toujours à Poudlard, si elle avait intérêt à rester. En attendant, elle essayait d’être optimiste, même si c’était délicat pour elle. Elle repensait à Teodor, et leur dernière rencontre. Elle était tellement ivre, qu’elle s’était comportée n’importe comment. Une furie. Elle ferma les yeux, pour chasser ces images et profiter des rayons de soleil sur son visage, et c’est à ce moment-là que quelqu’un la rejoignit et lui cacha la lumière. « Cassandre ! Il faut qu’on parle. » Elle ouvrit les yeux et découvrit Rowan, prêt à bondir. Il avait presque les yeux rouges, et à son ton il ne semblait pas content. C’était la dernière personne qu’elle voulait voir. Habituellement, elle se serait levée pour se coller contre lui, le chatouiller, ou le taquiner, mais cette fois-ci, elle ne bougea pas. Elle n’était pas d’humeur. « J’ai entendu des rumeurs circuler à ton sujet… Je ne sais pas si tu es au courant… j’ai peur que ça s’ébruite et que tout le monde se mette à parler de toi. » Cassandre n’en revenait pas. Depuis quand s’inquiétait-il des choses qu’on disait sur elle ? Depuis quand s’intéressait-il à son image ? Etait-ce parce qu’il était fiancé maintenant ? Etait-ce à cause de sa fausse petite-amie que Cassandre avait du mal à tolérer ? C’était plutôt à lui de s’inquiéter des rumeurs, elle, elle gérait les siennes. Après tout, Cassandre avait l’habitude des ragots qu’on racontait sur elle, d’ailleurs la plupart avaient été lancés par les jumeaux Weasley. Elle traînait avec eux lors de ses premières années, et quand elle leur avait appris qu’elle venait d’une famille de voyants, ils avaient aussitôt lancés des fausses prédictions en nommant Cassandre comme seule responsable. Heureusement, ce n’était qu’une blague, et il n’y avait eu aucune plainte. Mais à partir de là, elle avait commencé à lancer un maximum de défis aux jumeaux, et c’est comme ça qu’elle était devenue aussi casse-cou, aussi aventurière, aussi incontrôlable. Depuis des années, on disait d’elle beaucoup de choses dans les couloirs. Mais Cassandre s’en moquait totalement, et ses nouvelles rumeurs ne l’inquiétaient pas plus que ça. « T’as couché avec Orion ? Dis-moi que ce ne sont que des rumeurs. » Cassandre faillit avaler de travers. Avait-elle mal entendu ? Qui donc pouvait avoir appris ça ? Et comment Rowan le savait ?

Sa relation avec Orion datait de plusieurs années. Ils étaient sortis ensemble trop jeunes, trop tôt, et après, Cassandre était devenue accroc aux sensations fortes, et Orion accroc à Lyra Yaxley. Elle ne savait pas ce qu’il lui trouvait, mais elle n’avait jamais cherché à ce qu’ils soient de nouveau ensemble. Seulement, depuis le début d’année, Orion et Lyra étaient en mauvais termes, et Cassandre était mal en point, elle aussi. Ils avaient finis par se retrouver autour d’un verre, et ça avait dérapé. L’attirance physique avait été plus forte, mais ils s’étaient promis de ne jamais en parler. « Et Teodor ? » Cassandre détourna alors le regard. Elle comprenait. Teodor avait dû en parler. En colère. Elle lui avait envoyé une lettre en s’adressant à Orion, pour le mettre en colère, pour le provoquer, parce qu’il n’arrêtait pas de la chercher. A la suite de cette lettre, il l’avait attrapé pour lui demander des explications. Mais elle ne se souvenait plus de cette altercation, elle était beaucoup trop amochée pour s’en rappeler. « C’est pas des mecs pour toi. » Cassandre lève les yeux au ciel, et enfin se lève, pour faire face à Rowan. Depuis le début, elle n’ose pas le regarder dans les yeux, pas parce qu’elle a honte, mais parce qu’elle ne veut pas voir son regard réprobateur, alors qu’il ne vaut pas mieux qu’elle. « Non mais clairement, de quel droit tu viens me dire ce que je dois faire ou non, qui je dois fréquenter ? Cela ne te regarde pas. Toi, tu as le droit de faire semblant de sortir avec une fille, mais moi, je ne peux pas faire ce que je veux de mon cul ? Et la liberté de la femme, elle est où ? Clairement Rowan, tu n’as aucun droit sur moi. » Cassandre sait qu’elle va un peu loin, mais elle est énervée. Elle ne peut pas se contrôler. Et pour éviter d’éclater en larme, elle crache ce qu’elle peut contre celui qui a toujours été le premier dans son cœur. « Si tu veux tout savoir, j’ai couché avec Orion, oui, mais ce n’était que du sexe. Et ma relation avec Teodor ne te regarde pas. » Elle ne peut pas s’en empêcher, elle a besoin de lui dire qu’il n’a pas à s’inquiéter, qu’elle est disponible pour lui. Elle est naïve. « Rassuré ? Au moins, tu pourras continuer à me surveiller, avec deux chiennes à tes côtés. » L’insulte est partie toute seule, sans qu’elle ne puisse la retenir.  Elle est allée beaucoup trop loin, mais elle ne peut plus reculer maintenant. Elle a fait un nouveau pas en avant, pour faire reculer Rowan. « Ne viens pas me donner des leçons, alors que tu es pire que moi. » La guerre est déclarée. Peut-être que Brooke avait raison, peut-être que leur amitié est irréparable, que leur relation est définitivement foutue. Au moins, elle aura eu ce qu’elle voulait.

Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Rowan Moore
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : 2e année de GISIS Sécurité magique
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo : .sparkle Âge : 26 Parchemins : 462 Gallions : 675 Date d'inscription : 30/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1704-rowan-heartbroken http://www.mumblemumps.com/t1731-rowan-liensrp http://www.mumblemumps.com/t1730-rowan-maella-la-chouette-triste

Rowan & Cassandre
spread the rumor and,
before anyone knows, it's a fact
Après ce qu’il venait d’entendre de la bouche de Perséphone, Rowan avait besoin de parler à Cassandre. Il avait besoin qu’elle lui dise que ces rumeurs étaient fausses. Elle n’avait quand même pas couché avec Orion et Teodor ? Rowan avait vraiment du mal à imaginer sa meilleure amie dans les bras d’un garçon. Certes, il l’avait déjà vu dans les bras d’un autre, mais il préférait ne pas le savoir en général. Rowan était déjà assez énervé, mais quand il vit l’accueil froid que lui avait réservé la jeune fille, il fut encore plus sur les nerfs. Il tenta de se calmer pour lui exposer la situation, lui parler de ce qu’il avait entendu. Sans passer par quatre chemins, Rowan demanda à Cassandre si elle avait couché avec son camarade de dortoir. Il aurait tout donné pour qu’elle nie. Devant son silence, il parla de Teodor aussi. Par jalousie et colère, Rowan finit par dire à Cassandre que ces deux-là n’étaient pas des mecs pour elle. Ils n’étaient pas assez bien pour elle. Ils ne la méritaient pas. Ils ne l’assumaient pas ou l’un d’eux serait en couple avec elle aujourd’hui. Rowan regarda la jeune femme se lever et lui faire face. Leurs regards se croisèrent pour la première fois depuis qu’il était arrivé. « Non mais clairement, de quel droit tu viens me dire ce que je dois faire ou non, qui je dois fréquenter ? Cela ne te regarde pas. Toi, tu as le droit de faire semblant de sortir avec une fille, mais moi, je ne peux pas faire ce que je veux de mon cul ? Et la liberté de la femme, elle est où ? Clairement Rowan, tu n’as aucun droit sur moi. » Jamais Rowan n’avait prétendu avoir un droit sur Cassandre, ou plutôt si. Il avait eu son droit de véto par le passé et il en avait réclamé un autre au début de l’année. Il voulait avoir ce droit sur elle. Il voulait pouvoir choisir qui elle fréquentait parce que personne n’était assez bien pour sa meilleure amie. Il lui avait toujours donné son avis sur ses fréquentations, il ne s’était jamais gêné. Elle ne lui avait jamais rien dit jusqu’à maintenant. Cassandre était probablement blessée dans son égo. « Si tu veux tout savoir, j’ai couché avec Orion, oui, mais ce n’était que du sexe. Et ma relation avec Teodor ne te regarde pas. » Rowan ne savait pas ce qui le dérangeait le plus entre ces deux révélations. Etait-ce le fait qu’elle confirme avoir couché avec son camarade de dortoir, un gars qu’il connaissait depuis sa première année et qu’il n’avait jamais beaucoup apprécié, ainsi que le fait que cela ne soit que sexuel entre eux ? Ou le fait qu’elle lui cache la nature de sa relation avec Teodor ? Rowan était le meilleur ami de Cassandre, alors cela le regardait. Il voulait savoir ce qui se passait entre eux. Elle ne pouvait pas le lui cacher. D’autant plus que les rumeurs venaient de ce connard. Est-ce qu’elle avait des sentiments pour Teodor ? « Rassuré ? Au moins, tu pourras continuer à me surveiller, avec deux chiennes à tes côtés. » Non, Rowan n’était pas rassuré. Et… deux chiennes ? Qu’est-ce qu’elle était en train de raconter ? Il fronça les sourcils, il ne comprenait pas. Il ne savait pas de qui elle parlait. Cassandre était en colère elle aussi et quand elle fit un pas vers lui, le sang-mêlé fit un pas en arrière par réflexe. « Ne viens pas me donner des leçons, alors que tu es pire que moi. » Pire qu’elle ? Mais de quoi elle parlait ? Rowan posa sa main sur l’épaule de Cassandre pour qu’elle arrête d’avancer vers lui avec son air menaçant et pour qu’elle se calme, qu’elle arrête de raconter des conneries.

« De quoi tu parles, Cassandre ? En quoi je suis pire que toi ? » Demanda Rowan avait de réaliser que ce qu’il venait de dire ne sonnait pas exactement comme il l’avait pensé. Jamais il n’avait voulu que Cassandre se sente mal par rapport à ce qu’elle avait fait de son corps. Ce qu’il critiquait, c’était plutôt avec qui elle l’avait fait. « Et d’abord, je ne t’ai pas critiqué. Il n’y a pas de pire ou moins pire dans cette histoire. Tu fais ce que tu veux de ton cul… » Si t’aimes coucher avec des connards. Enfin, ce n’était pas ce que Cassandre semblait vouloir dire, elle. Il avait dû faire quelque chose pour l’énerver, mais quoi ? Il ne comprenait pas pourquoi elle était si en colère contre lui, elle semblait déjà l’être avant qu’il n’arrive et qu’il lui fasse part de ce qu’il avait entendu. Quand elle parlait deux chiennes, de qui parlait-elle ? Pendant un instant, il avait cru qu’elle parlait de ses deux sœurs et là, il se serait vraiment énervé. Mais Cassandre ne dirait jamais du mal d’Ornella et Maelys, elle savait à quel point Rowan tenait à elles. Non, elle parlait d’autre chose. « J’espère que ce n’est pas Perséphone que tu traites de chienne… Cette histoire, c’est du vent. On ne fait que s’aider elle et moi. C’est mon amie. » Parce qu’il ne voyait personne d’autre que Perséphone, que Cassandre pourrait critiquer. Rowan n’avait pas eu de relations depuis qu’il sortait officiellement avec Perséphone. Il espérait très fortement qu’elle ne parle pas de Zoella non plus. Elle ne lui manquerait pas de respect, pas après que Rowan lui ait révélé qu’il avait vraiment souffert. Le Gryffondor s’approcha doucement de celle qu’il considérait comme sa plus précieuse amie et chercha son regard. « De qui tu parles, Cassandre ? » Avait-elle appris qu’il avait couché avec Bell après la mort de Zoella ? Elle serait en colère si elle l’apprenait. Etait-ce ce qu’elle lui reprochait ? Rowan ne pouvait pas y croire. Comment l’aurait-elle appris ? Belladona lui avait promis de ne jamais en parler. Il devait y avoir une autre explication. « Pourquoi deux chiennes ? » Rowan se demandait s’il y avait des rumeurs qui courraient sur lui comme il y en avait sur Cassandre et si c’était ce à quoi elle faisait allusion. Il était prêt à tout démentir. Il avait eu quelques relations depuis le début de l’année, mais rien depuis presque six mois. Il ne pouvait pas prendre le risque de griller sa couverture.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
once upon a time
Fuck you. The end.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 3370 Gallions : 117 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

Rowan & Cassandre
spread the rumor and,
before anyone knows, it's a fact
Elle était bouffée par la colère, contaminée par la rage de Rowan. Elle n’arrivait pas à en croire ses oreilles, de quel droit se permettait-il de la juger sur ses relations, alors que lui-même faisait n’importe quoi ces derniers mois ? Quand il lui avait parlé de cette fausse relation avec Perséphone, Cassandre n’avait pas du tout apprécié, mais elle s’était gardée de le dire, certaine que si Rowan agissait ainsi, c’était pour une bonne raison. Il voulait éviter que ses parents prennent le pouvoir sur sa vie. Elle le comprenait, elle, la fille sauvage qui refusait qu’on lui dicte sa conduite. Mais il n’avait pas choisi le meilleur parti. Perséphone était tout sauf une personne de confiance. Elle était de la famille de l’un des mangemorts de Voldemort, et même si sa famille avait été innocentée semble-t-il, elle n’y croyait pas. Mais Rowan faisait ce qu’il voulait, Cassandre ne se serait jamais permis d’interférer dans ses décisions, pas comme lui en ce moment. Alors ça la mettait en rogne. Surtout qu’elle ne comprenait pas pourquoi cela lui posait tellement un problème qu’elle couche avec d’autres garçons ? Serait-il jaloux ? Pour la calmer un peu, Rowan appuya sur ses épaules pour qu’elle cesse d’avancer, elle n’avait pas remarqué qu’ils avaient déjà fait plusieurs pas. La colère la rendait parfois incontrôlable.  « De quoi tu parles, Cassandre ? En quoi je suis pire que toi ? » Mais les paroles de Rowan avaient le don de la mettre encore plus hors d’elle. Mais elle n’eut pas le temps de réagir et de lui foutre un coup de poing, il se reprit aussitôt : « Et d’abord, je ne t’ai pas critiqué. Il n’y a pas de pire ou moins pire dans cette histoire. Tu fais ce que tu veux de ton cul… » Mais ça sonnait faux. Il n’était pas sincère. Et même si il essayait de s’excuser, Cassandre n’allait pas si facilement lui pardonner. « J’espère que ce n’est pas Perséphone que tu traites de chienne… Cette histoire, c’est du vent. On ne fait que s’aider elle et moi. C’est mon amie. » Evidemment qu’elle parlait de Perséphone. Cette hypocrite qui n’arrêtait pas de lui sourire devant Rowan, mais qui agissait comme une garce quand il avait le dos tourné. Elle n’arrivait pas à croire que Rowan la considère comme son amie. Peut-être qu’il avait beaucoup trop changé pour qu’elle le comprenne ? Parce qu’avant, jamais il n’aurait agi ainsi. Avant jamais il ne se serait ainsi allié à des serpentards.

Cassandre respirait fort, comme pour prévenir Rowan de ne pas trop s’approcher, sinon elle serait capable de le renvoyer aussitôt. Il obéissait à cette règle implicite, mais avançait doucement, essayant de la calmer. Soudain, il posa une question qui sembla complètement absurde pour Cassandre : « De qui tu parles, Cassandre ? » Cassandre toussa de stupeur. Se moquait-il d’elle ? La prenait-il pour une idiote ? Il ne pouvait pas ignorer de qui elle parlait. Après tout, il était le premier concerné, il était celui qui ne lui avait rien dit de ses fiançailles. Cassandre le haïssait, pour la première fois de sa vie, elle détestait son meilleur ami, elle détestait celui qui avait toujours eu la première place dans son cœur. Son sang ne fit qu’un tour et elle n’écouta même pas la question de Rowan, qu’elle le poussa en arrière. « Va-t-en ! Dégage ! Tu te moques de moi ! Tu crois vraiment que je suis conne à ce point ? Putain mais dégage ! » Et elle continua de le pousser, au milieu de la pelouse. Ils n’étaient pas loin du lac, et elle eut soudainement l’envie de le jeter au milieu de l’eau, qu’il prenne une douche froide et se rende compte des bêtises qu’il disait et du mal qu’il faisait. Elle se fichait de ceux qui les regardaient autour, elle se fichait de savoir si un Auror ou un professeur trainait dans le coin. Rowan l’avait trahi, lui mentait et c’était pire que tout pour elle. « Va retrouver ta fiancée, va retrouver tes nouvelles fréquentations, mais ne viens plus jamais me donner des leçons ! Je ne t’aurai jamais fait ça moi ! JE L’AI APPRIS PAR QUELQU’UN D’AUTRE QUE TOI ! » Les larmes se mirent à couler, et Cassandre s’arrêta de pousser celui qui venait de briser son cœur juste à temps, avant qu’il ne tombe dans le lac.  Elle avait besoin de reprendre son souffle. Elle ne voulait plus le voir, elle voulait qu’il s’en aille, mais elle restait plantée là, devant lui. Une part d’elle espérait encore que ce ne soit pas vrai.


Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Rowan Moore
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : 2e année de GISIS Sécurité magique
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo : .sparkle Âge : 26 Parchemins : 462 Gallions : 675 Date d'inscription : 30/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1704-rowan-heartbroken http://www.mumblemumps.com/t1731-rowan-liensrp http://www.mumblemumps.com/t1730-rowan-maella-la-chouette-triste

Rowan & Cassandre
spread the rumor and,
before anyone knows, it's a fact
Face à la colère de Cassandre, Rowan ne savait pas quoi faire. D’ailleurs, tant qu’elle ne lui expliquait pas ce qui la mettait dans cet état, il ne pourrait pas calmer la situation. Et quand elle insulta deux filles, il ne comprit pas tout de suite ce qu’elle voulait dire. Il ne savait pas de qui elle parlait car il n’y avait officiellement que Perséphone dans sa vie. Officieusement, il n’y avait personne d’autre non plus. Il était perplexe et perdu. Quand il lui demanda des explications, il se retrouva très vite poussé en arrière et il ne comprit pas la violence de sa meilleure amie envers lui. Il n’allait cependant pas tarder à comprendre. « Va-t’en ! Dégage ! Tu te moques de moi ! Tu crois vraiment que je suis conne à ce point ? Putain mais dégage ! » Alors qu’il essayait de bloquer ses gestes, elle continuait de le pousser. Elle était si en colère qu’il avait du mal à l’arrêter. Rowan était partagé entre l’envie de vouloir la laisser vider sa frustration et celle de la calmer immédiatement. Le Gryffondor ne comprenait toujours pas pourquoi elle était si énervée contre lui. Il n’allait pas s’en aller sans avoir une explication, alors il se laissa faire quand Cassandre le poussa une nouvelle fois. « Va retrouver ta fiancée, va retrouver tes nouvelles fréquentations, mais ne viens plus jamais me donner des leçons ! Je ne t’aurai jamais fait ça moi ! JE L’AI APPRIS PAR QUELQU’UN D’AUTRE QUE TOI ! » Cria-t-elle avant de pleurer. Il était si choqué par ce qu’il venait d’entendre qu’il n’avait pas réalisé qu’il était presque au niveau du lac et qu’un pas de plus l’aurait fait tomber dedans. Fiancée ? Elle croyait qu’il avait une fiancée ? Où avait-elle bien pu entendre cela ? Est-ce que c’était une rumeur qui courrait à son sujet ? Il se demandait bien à qui elle croyait qu’il était fiancé. Cassandre était si bouleversé qu’il doutait. Et si elle l’avait appris d’une source sûre ? Et s’il n’était pas au courant de ses propres fiançailles ? C’était tout simplement impossible. Ses parents ne lui auraient pas fait un tel coup bas alors qu’il sortait avec une fille de sang-pur comme ils l’avaient toujours souhaité. « C’est une blague ? » Demanda-t-il encore choqué, croyant qu’elle allait se mettre à éclater de rire. Elle pleurait, elle avait l’air tellement sincère, mais une part de lui espérait que Cassandre ait progressé dans ses talents d’actrice et que ses larmes étaient fausses. Devant son manque de changement d’expression, il comprit que non, elle croyait réellement ce qu’elle lui disait. Il essaya de se reprendre et ajouta : « Je ne suis pas fiancé, Cassandre. Je le saurais quand même… Et tu serais la première au courant, après moi. C’est des conneries… » Rowan comprenait que Cassandre voulait l’entendre de sa bouche s’il allait épouser quelqu’un, et si c’était le cas inverse, il aurait voulu exactement la même chose. « Ne te mets pas dans des états pareils… » Rowan aurait voulu l’attraper et la serrer dans ses bras, mais si elle réagissait mal, il se retrouverait très vite dans le lac alors il joua quelques instants la prudence.

« Tu m’imagines, moi, fiancé ? Je ne sais pas quelle fille serait assez stupide pour vouloir s’unir à moi. Les fiançailles, c’est un truc pour les sangs-purs. Et je ne suis pas de sang-pur. C’est sûr, c’est le délire de mes parents, mais il y a Perséphone, ils sont satisfaits. » Du moins, c’était ce qu’il croyait. Le Gryffondor s’était assuré de bien préciser à ses parents que la jeune femme correspondait en tous points à leurs attentes, justement pour éviter ce genre de situations. Il avait dû mal à croire que ses parents aient pu trouver mieux que Perséphone. Il ne voulait pas croire un instant qu’il était fiancé à une fille sans même en avoir entendu parler. Rowan encadra le visage de Cassandre de ses mains et chassa ses larmes avec ses pouces. Pendant quelques secondes, elle avait l’air si fragile les larmes aux yeux, elle en était très touchante. Il aimait ressentir sa sensibilité, elle qui se montrait toujours si forte. Il se surprit à avoir envie de goûter ses lèvres, qui avaient probablement le goût de larmes salées. Il relâcha le visage de son amie et fit un pas sur le côté pour ne plus être dos au lac. « Je te rassure, c’est une blague de très mauvais goût que quelqu’un t’a fait. Qui t’a dit ça ? » Rowan allait attraper la personne qui avait osé faire des peurs pareilles à Cassandre et lui casser la tête. Il n’appréciait pas qu’on lance des rumeurs à son sujet, au sujet de Cassandre, au sujet de n’importe qui. Il fallait que les gens cessent d’extrapoler et commencent à garder les secrets pour eux, il fallait qu’ils arrêtent de déformer la vérité et de mentir. Quant à eux, il fallait qu’ils apprennent à ne pas écouter tout ce qu’on leur disait et à ne pas toujours le prendre comme une vérité absolue. Si seulement il savait la vérité, il allait bientôt tomber de haut, et ce n’était pas dans le lac qu’il tomberait.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
once upon a time
Fuck you. The end.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 3370 Gallions : 117 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

Rowan & Cassandre
spread the rumor and,
before anyone knows, it's a fact
Les filles de son âge ne parlaient que des garçons, de leurs cheveux qui s’ébouriffaient au vent, de leurs yeux ténébreux, de leur muscle et de leurs exploits sportifs. Cassandre, elle se fiche de tout ça. Pour elle, les garçons ne sont pas sa priorité, ils ne l’ont jamais été. Elle pensait être tombée amoureuse une fois, c’était il y a bientôt cinq ans. Elle était en quatrième année, et elle trainait beaucoup avec un jeune brun, Orion. Il était plus vieux qu’elle d’un an, et elle, elle ne pouvait pas s’empêcher de le trouver sympa, d’adorer le taquiner sur le terrain de Quidditch. Ils n’étaient qu’amis au début, et tout cela s’est transformé très vite. Elle a échangé avec lui un baiser, puis deux, puis plein. Elle pensait tomber amoureuse. Mais elle ne l’était pas. Quand ils se sont quittés, d’un commun accord, parce qu’ils n’étaient pas vraiment faits pour être ensemble, elle n’a rien ressenti. Elle était un peu triste, mais totalement indifférente. Ce n’était rien comparé à ce qu’elle ressent actuellement. Un trou s’élargit dans sa poitrine. Elle a envie de vomir, et elle se force à fermer les poings, à les serrer très fort, pour s’empêcher de gifler le coupable de sa douleur. Elle appuie si fort, que ses ongles rentrent dans les paumes de sa main. Mais elle s’en fiche, elle peut supporter celle douleur, elle est beaucoup moins atroce que celle qu’elle ressent au fond de son cœur. Elle n’aurait jamais pensé qu’un garçon pouvait lui faire autant de mal, et maintenant, elle comprenait pourquoi. Cette année, elle s’était laissé atteindre par les hommes. D’abord Teodor, puis Rowan… A chaque fois qu’il la touchait pour l’empêcher de l’écarter, ça lui brûlait la peau. Alors, Rowan se laissa faire. Ça prouvait encore plus qu’il était coupable, il savait de quoi elle l’accusait et il ne voulait pas l’avouer. Ça énervait encore plus Cassandre. Elle déteste le mensonge. Et elle s’arrête, avant qu’il ne soit trop tard, avant qu’il ne tombe dans le lac, avant que l’eau ne le submerge et ne l’emporte. Elle est essoufflée, secouée par les sanglots. Et lui continue de jouer à celui qui ne sait rien. « C’est une blague ? » C’est lui qui se moque d’elle. Cassandre ne le supporte pas, elle veut lui tourner le dos, elle ne veut plus se mettre en colère. Elle veut tirer un trait sur lui, elle aurait dû le faire depuis longtemps. Il n’était pas bon pour elle. Il jugeait Teodor, mais il n’était pas mieux que lui. « Je ne suis pas fiancé, Cassandre. Je le saurais quand même… Et tu serais la première au courant, après moi. C’est des conneries… Ne te mets pas dans des états pareils…  » Là, elle ressemblait réellement à celle qu’on décrivait dans les couleurs : la dingue. L’hystérique. Et elle se mettait dans de pareils états à cause d’un garçon. C’était la première fois de sa vie, et elle se jurait que ce serait la dernière.

Mais Rowan nie. Il lui promet que ce n’est pas vrai. Elle le connait si bien, elle sait quand il ment, et il n’est pas en train de mentir. Pourtant, Cassandre se remémore sa confrontation avec Brooke, elle est certaine de ce qu’elle a entendu. Les remarques de Brooke à son sujet, elle n’est pas assez bien pour Rowan. « Tu m’imagines, moi, fiancé ? Je ne sais pas quelle fille serait assez stupide pour vouloir s’unir à moi. Les fiançailles, c’est un truc pour les sangs-purs. Et je ne suis pas de sang-pur. C’est sûr, c’est le délire de mes parents, mais il y a Perséphone, ils sont satisfaits. » Cassandre pense aussitôt que Rowan est aveugle. Il n’a pas remarqué qu’il attirait les regards. Un mauvais garçon que beaucoup de filles apprécient à Poudlard. Et Cassandre tombe dans le piège, elle aussi, alors qu’il encadre son visage de ses mains protectrices. Il essuie les larmes qui ont coulées. Le contact est différent cette fois, elle sent la chaleur, mais celle-ci est différente, douce, presque agréable. Les picotements dans son ventre ne sont plus aussi douloureux. Rowan la rassure, comme toujours. « Je te rassure, c’est une blague de très mauvais goût que quelqu’un t’a fait. Qui t’a dit ça ? » Il s’écarte, et elle regrette aussitôt. Elle sent le froid l’entourer de nouveau. Elle est tellement mieux quand il est près d’elle. Elle est comme ça Cassandre, elle peut passer du feu à la glace en un rien de temps. Quelques minutes plus tôt, elle voulait à tout prix qu’il s’en aille, désormais elle a besoin de lui. Mais au fond d’elle, elle sait que le mieux pour eux n’est pas d’être ensemble. On a toujours voulu les séparer, et même si cette histoire de fiançailles est fausse, c’est une preuve de plus. « Brooke… Elle m’a juré que c’était vrai… C’est elle ta fiancée… Tes parents t’ont mentis. » A bien y réfléchir, cela ne l’étonnait pas des Moore. Ils étaient horribles, ne pensaient qu’à l’argent et à la pureté du sang. Cassandre se souvenait très bien de la première fois où ils s’étaient rencontrés, et comment depuis, tous les deux ils bravaient l’interdiction de leur parent pour se voir. « Tu n’auras pas le choix Rowan. » C’était une fatalité. Cassandre leva la tête pour poser son regard sur son meilleur ami. Elle s’en était prise à lui, mais il n’y était pour rien. C’était plus fort qu’eux. Et ils n’étaient pas à la hauteur. « Je crois qu’on a plus rien à se dire… On ne pourra jamais les battre. » Cassandre sèche ses larmes toute seule. C’est dur pour elle de dire ces mots, mais elle sait qu’il n’y a pas d’autres solutions. Il n’y en aura jamais. Rowan ne pourra jamais battre les volontés de ses parents. Cassandre tend une main vers Rowan, elle frôle son épaule. L’électricité traverse son corps, elle ferme les yeux un instant et ce qu’elle voit la pétrifie. Tout est sombre autour d’elle. Elle voit seulement le corps d’une fille, une jolie fille qui devait être de son âge, ou un peu plus jeune. Cette fille, c’est Zoella. Elle voit son corps qui se soulève dans les airs. Un corps sans vie. Et celui qui dirige le corps est un sorcier qui se tient plus loin, dans une cape noire. Elle reconnait son visage mais elle n’en croit pas ses yeux. C’est Moore, le père de Rowan. Quand Cassandre ouvre à nouveau les yeux, elle ne peut pas faire face à Rowan après ce qu’elle vient de voir. Une vision qui la déchire, mais qui lui confirme ce qu’elle savait déjà au fond d’elle. Elle ne peut pas l’aimer. Avant que Rowan ne dise quoi que ce soit, elle s’en va en courant vers le château.



Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
caswan II ⊹ spread the rumor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F) LISA T. M. RENFIELD • spread your wings and prepare to fly.
» Hérumor
» {terminé} spread like disease ●● nimue
» rumor + elisa haughton
» Mamma told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly {Alizée}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les RPs terminés-
Sauter vers: