Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

love is you and me together for eternity (Mimi Geignarde)

Helge Petterson
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : slytherin
Célébrité : Erika Linder
Pseudo : ELLY Âge : 21 Parchemins : 1346 Gallions : 150 Date d'inscription : 17/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1469-helge-the-heart-thief http://www.mumblemumps.com/t1505-helge-fight-back#36419 http://www.mumblemumps.com/t1504-right-move-helge http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

love is you and me together for eternity
Helge & Mimi Geignarde
You know temptation, it works on us too, But we're too strong to let it get us down... I've got your love, baby, and you've got mine, And the Lord knows we're gonna be together 'til the end of time,

Même quand on croit s'être débarrassé de la saleté, elle se colle à nous sans qu'on ne le demande. Helge pensait en avoir terminé avec Yassen, il avait été très clair. La déception qu'il éprouvait à son propos le rendait malade. Pas parce qu'il l'aimait, mais parce qu'il lui avait fait confiance. Et encore une fois, cela s'était mal terminé. Dans sa vie, les deux seules personnes à qui il avait accordé un peu de confiance l'avaient déçus. Son frère et Yassen. Il était à présent déterminé pour ne plus laisser ce genre de choses se passer. Alors que le norvégien venait de bousculer la petite idiote qui lui avait fait perdre son temps, cette Perséphone, il sentit son bras tiré en arrière et se retourna malgré lui. Mais ce n’était pas la Rosier qui était face à lui, c’était une toute autre fille. « Fous moi la paix Mimi ! » La fille translucide, presque invisible le regarda, énervée. Helge se retourna, pour se regarder à nouveau dans le miroir, mais Mimi n’avait pas dit son dernier mot.  Elle était tenace la garce. Sa poigne se referma sur le poignet du sorcier, et il se retint de la gifler, écoeuré qu'elle ose encore le toucher. Une fois qu'il fut face à elle, elle s'avança vers lui sans aucune délicatesse puis déposa sur ses lèvres un ultime baiser. Helge ignorait ce qui l'empêcha de la repousser à ce moment-là. Un baiser fade, amère, qui le répugnait. Un baiser étrange. Il ne pouvait pas sentir avec précision les lèvres de Mimi, il sentait simplement le froid du fantôme, la transparence de son corps. Il ne pouvait pas lui rendre son baiser. Il savait que tout cela n’avait pas de sens, mais rien n’avait de sens désormais. Et Mimi, Mimi qu’il haïssait depuis qu’il était arrivé à Poudlard, avait compris sa détresse, avait suivi les moindres choses de son quotidien, elle savait, elle.

Elle s'éloigna. Aucune réaction de la part du norvégien. Il n'avait pas envie de rentrer dans son jeu. Il voulait qu'elle s'en aille une bonne fois pour toute, et comme elle était décidée à le retenir par tous les moyens possibles, il fallait qu'il attende qu'elle veuille enfin s'en aller. « Ne te fais pas de bile, Petterson c’était un baiser d’adieu. » Avec cynisme et fierté, le fantôme s’éloigna vers une des cabines de toilettes, emportant avec elle le peu d'éclairci qu'il y avait eu en cette après-midi. Après le calme, la tempête. La foudre ne tarda pas à frapper et les éclairs fendirent l'horizon pour venir s'écraser sur le paysage, dans une image de désolation destructrice. Il le voyait par les fenêtres. C'était comme si le temps dessinait l'altercation entre Mimi et Helge  à travers la nature. Une telle déchéance ne pouvait pas être un hasard. Mais le temps n’était pas le seul à faire des caprices. Mimi n’était pas partie pour le laisser tranquille, au contraire, elle se mit à foncer dans les toilettes, plongeant et ressortant pour faire des raz de marée immenses. Elle allait inonder les toilettes, et par la même occasion arroser Helge ;

Trempé, le Serpentard allait tomber malade si il restait ainsi avec ses vêtements glacés. Il décida d'enlever son tee-shirt noir qui lui collait à la peau et le jeta par terre. Des gouttes ruisselaient le long de sa peau, traversant son visage pour aller s'écraser contre son torse sculpté. Une fois qu'il eut secoué ses cheveux, il passa sa main dedans et les décoiffa. Il s'assit par terre et prit sa tête entre ses mains. Il n'avait plus qu'à attendre, qu’elle se calme, et que lui aussi se calme.  

La haine le tourmente et le gagne petit à petit. Il sent que tous ces sens sont en alerte et que la provocation de la jeune morte le pousse à bout. Elle le tue à petit feu, ses coups sont malicieux, et il tombe dedans comme une souris dans une tapette. Mimi est son fromage. Encore stupéfait par ce qu'il vient de faire, Helge se prend la tête entre les mains. Son excès de violence le perturbe, il ne se reconnaît plus et se sent sombrer. Lui qui se contrôle parfaitement pendant les séances d’entraînement, il ne peut pas se contrôler avec elle. Il coule et c'est la faute de cette garce. Elle l'emmène dans son naufrage. Alors qu'il réfléchit encore à ce qu'il vient de se passer, à ce baiser, il se sent tituber. Une douleur au tibia le rappelle à la réalité. La petite peste vient de lui donner un coup de pied, par réflexe il se penche pour toucher l'endroit qui le fait souffrir, mais la brune en profite pour le mettre à terre. Elle ne perd pas une seconde et l'empêche aussitôt de se relever et s'asseyant sur lui à califourchon. Helge a envie de vomir.

Il était prisonnier sous le poids du corps du fantôme qui le regardait d'un regard noir. Son regard transperçait son corps comme des milliers de petites lames acérées rappelant avec une douleur furieuse tous les regrets de l’un et de l’autre. Elle était remontée à bloc contre lui, et semblait déterminée à se venger. « Je connais ton secret, alors arrêtes de me regarder comme si tu étais dégoutée ! ARRETEZ TOUS DE ME REGARDER COMME SI J’ETAIS UN MONSTRE ! » Le fantôme était maintenant allongée sur lui, il pouvait sentir son souffle chaud contre son oreille. Son cri résonnait encore dans la tête du vandale, et il soupira. Doucement, Mimi se redressa et mit fin à cette position gênante, mais, elle resta néanmoins assise sur lui. Elle n'était pas très lourde, au contraire elle était plutôt légère comme une plume. Helge s’était imaginé son poids. Il pourrait la faire voltiger comme il le voulait, pourtant il n'en fit rien. Il faut croire qu'il aimait ce contact, il aimait retrouver cette étreinte qu'ils n'avaient pas eu depuis longtemps. Et pourtant, rien n’était possible entre eux. Il la haïssait, parce qu’elle savait, mais une part de lui ne pouvait pas s'empêcher d'être attiré. C'était frustrant. Helge laissa le silence s'installer un moment, mais il ne voulait pas baisser les bras et montrer à Mimi qu'elle avait gagné. Il attrapa la morte par la taille de ses deux mains, et la bascula sur le côté, pour échanger leur place. Il se trouvait maintenant sur elle, les genoux sur le sol pour ne pas lui faire de mal, mais il tenait tout de même ses bras au dessus de sa tête. Il plongea son regard dans celui de la belle, et lui lança sur un ton électrique : « Nous sommes des monstres tous les deux binoclarde. » Aussitôt, il se pencha sur elle à la hauteur de son coup, et une pulsion le poussa à embrasser sa chair. Il déposa ses lèvres contre sa peau blanchâtre, et la goûta. D'abord ses baisers se faisaient timides, puis il se mit à la mordre, à l'embrasser comme il ne l'avait jamais fait. Le cou du fantôme était devenu sa proie, il sentait monter en lui le désir et l'excitation. C'est un coup de tonnerre qui le ramena à la raison. Il reprit ses esprits, et se releva aussitôt. Il ignorait ce qui l'avait poussé à agir ainsi, mais il s'en voulait. Il s'en voulait parce qu'il savait très bien que son histoire avec Mimi était perdue d'avance. Ils ne pouvaient être ensemble et s'aimer. Même physiquement.

Pourtant, il avait ressenti quelque chose en l’embrassant. Pourtant, il avait senti que son cœur battait à tout rompre. Et elle, Mimi Geignarde, près d’Helge, elle se sentait vivante. Près d’Helge, elle oubliait sa condition. Ils étaient tous les deux désespérés, et c’est ce désespoir qui les poussa l’un vers l’autre. Plus de violence, plus de vengeance. Simplement deux êtres en quête de sens. Helge assumait sa défaite, il baissa les armes, et accueillit le fantôme en laissant les larmes couler le long de ses joues.


Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
 
love is you and me together for eternity (Mimi Geignarde)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Write some love letters and i'm yours for eternity (Evanna)
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: one shot-
Sauter vers: