Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Une page se tourne, une nouvelle s’écrit ~ Jamara

James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2371 Gallions : 1196 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Une page se tourne, une nouvelle s’écrit
"Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?"
Juin 2000
~Jamara ~


J
ames n'avait eu cesse de ruminer toute la journée... Il avait invité la douce Sarah à diner afin de la remercier convenablement et pourtant une infime partie de lui ne cessait de se demander si cela était une bonne idée... Pourquoi est-ce qu'un repas entre amis serait-ce une mauvaise idée ? Pourtant il n'avait pas pu s'empêcher d'être anxieux à partir du moment où il avait reçu la réponse à sa lettre lui affirmant qu'elle serait présente. Peut-être était-ce sans doute à cause du fait que c'était réellement la première fois qu'il sortait depuis le drame... En oubliant cette fameuse soirée aux côtés de Heathcliff... Il ne regrettait aucunement le fait d'avoir gagné un nouvel allié et peut-être même un ami ? Mais il regrettait l'état dans lequel il s'était mis ce soir-là. Il regrettait se s'être montré si minable devant la potionniste mais, il ne regrettait pas un seul instant le fait que cela leur ai permis de se rapprocher, ils avaient toujours été proche tous les deux, assez complice, comme une sœur et un frère pouvait l'être mais, depuis les derniers évènements il y avait quelque chose de plus fort, leur liens s'étaient resserrés et James pouvait compter la jeune femme parmi ses plus fidèles et plus proches amis, sa confiance en elle avait à présent plus aucune limite. C'était une femme bien, pour qui il souhaitait le meilleur avenir au monde et il savait déjà qu'il veillerait sur elle aussi longtemps qu'il le pourrait...

Vingt heure ! C'était l'heure du rendez-vous qu'il lui avait fixé mais, bien sûr il était arrivé quelques minutes avant afin d'être certains d'avoir une table et parce qu'il détestait arriver en retard. Il portait un pantalon de costume, une chemise blanche et la veste qui allait avec le pantalon, ce qu'il portait d'ailleurs en générale, il était rare de le voir vêtu différemment, cependant aucun bouton n'était déboutonné, les manches de sa chemise n'étaient pas relevées, il avait laissé le côté décontracter qu'il arborait depuis quelques temps à Poudlard... Il commençait doucement à aller mieux, à se reprendre, Emeline n'aurait sans doute pas voulu le voir totalement sombré, c'était donc en partie pour elle qu'il relevait la tête. Il le faisait aussi pour sa fille, d'ailleurs, c'était probablement une certaine discussion avec elle qui l'avait secoué, qui lui avait fait prendre conscience qu'il ne pouvait pas se laisser aller, Mathilde, comptait sur lui, pour qu'il soit présent et il y avait son propre père... Le professeur Martell était loin d'être seul et pour son entourage il se devait d'être fort et de remonter la pente, de reprendre son rôle de roc qui lui avait collé à la peau depuis quelques années et aussi... Pour Sarah, dernièrement elle lui avait été complètement dévouée et James refusait que ce soit en vain, encore une fois c'était la raison de ce diner ce soir.

Il s'installait à une table à laquelle il pouvait voir l'entrée et ou à coup sur la jeune femme qui viendrait le rejoindre ne pourrait pas le louper, il profitait pour commander un grand cru. Il ne comptait pas se mettre minable ce soir loin de là mais, il voulait faire découvrir une facette de son pays à la jeune femme, patient, il plongeait un instant dans ses pensées... Le visage de Mathilde s'infiltrait dans ces dernières, plus le temps passait et plus elle prenait dans place dans son cœur, plus elle devenait importante à ses yeux, il en était certain à présent il ne voyait même plus sa vie sans elle alors que pourtant il avait vécu dix-sept année sans connaître son existence... Un bruit attira son attention, celui de la clochette de la porte d'entrée, il relevait alors les yeux sur la personne qui venait d'entrer tout en espérant que ce soit celle qu'il attendait...
(c) Emi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Sarah O. Taylor
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeure de potions, anciennement Poufsouffle
Célébrité : Emilia Clarke
Âge : 27 Parchemins : 173 Gallions : 314 Date d'inscription : 08/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Sarah avait reçu la lettre à l’heure du repas, le hibou s’était posée entre son assiette et celle d’Alexis en tentant son bec vers la potioniste. Cela avait intriguée un peu cette dernière d’ailleurs. Elle ne recevait que très rarement des lettres, la dernière fois cela venait d’un étudiant anonyme qu’elle n’avait jamais su qui c’était d’ailleurs…enfin, après un bref regard à Alexis, elle avait pris l’enveloppé. Donner un bout de pain à l’oiseau avant de finalement se mettre à lire les lignes qui se dessinaient sous ses yeux. Rapidement sa collègue avait bien vu que le rouge lui montait aux joues. Ce moment fut assez drôle avec Sarah qui expliquait la lettre à Alexis et cette dernière qui trouvait cela bien mignon en réalité, surtout avec la réaction de la pauvre enseignante! Elle ne devrait pas réagir comme ça, mais elle n’avait pas pu s’en empêcher, considérant que c’était assez formel comme invitation et bon…cela lui avait plu comme façon de faire.

Elle échangea quelques mots avec Alexis sous un peu de gêne et de fausse naïveté avant de finalement répondre de suite sur le parchemin qu’elle acceptait l’invitation avec joie. Sarah garda cette impression de nervosité au creux de l’estomac toute l’après-midi. Se battant intérieurement avec elle-même pour se dire qu’il ne voulait que la remercier pour les derniers mois et que son anniversaire tombait à point. Bon, cela restait un dîner qu’eux deux, mais ça n’avait rien…de différent de d’habitude. Et là, elle avait encore la voix d’Alexis qui résonnait des paroles de plus tôt. Elle fut distraite durant ses cours, heureusement, c’était révision d’examen alors elle revoyait de la matière déjà enseigner. Ce qui lui laissa assez de temps pour réfléchir à ce qu’elle allait porter ce soir. Elle revoyait sa garde-robe défiler sous ses yeux.

Heureusement, les cours prirent fins et involontairement toutes ses tâches reliées à son enseignement et aux examens également. Elle prit le temps de se préparer, de prendre une longue douche bien bouillante, essayer quelques robes…oui, ce n’était normalement pas son genre, mais elle passa beaucoup plus de temps que d’ordinaire sur ce qu’elle voulait porter pour le repas. Son choix s’arrêta finalement sur une robe rouge. Elle était simple, assez cintrée à la taille avant d’être beaucoup plus ample jusqu’aux genoux. Elle aimait bien cette robe, elle espérait seulement qu’elle ne ferait…pas trop pour un dîner de la sorte. Allons. Elle avait terminé par accepter son propre choix en se disant qu’elle n’allait pas avoir le temps de se préparer si elle ne faisait que rester là, debout devant son lit à regarder trois robes différentes.

Ses cheveux furent plus simples, elle les laissa libres sur ses épaules, frisés faiblement dans le bas. Pas d’accessoires non plus, qu’un peu de noir pour rehausser le bleu de ses yeux, un rouge à lèvre assorti à la robe et après une longue observation à son miroir, elle hocha la tête et quitta finalement le château pour aller au point de rendez-vous. La marche n’était pas longue, mais il lui sembla qu’une simple seconde passa entre son départ et son arrivé. Sans doute parce que tout le long, elle se parlait mentalement, elle se disait que ce n’était rien de plus qu’un repas entre amis. Maudissant un peu sa tête…bon, elle s’obstina avec elle-même, comme elle l’avait fait le reste de la journée.

Elle n’hésite pas une fois devant la porte des Trois-Balais. Entrant d’un pas plus timide, les mains jointes devant elle témoignant un peu de sa nervosité. Elle étendit le cou un peu en passant toute la pièce du regard avant de finalement tomber sur James. De suite, un délicat sourire vint sur ses lippes et une certaine timidité l’envahie. Une timidité qui faisait du bien, qui donnait chaud un peu dans le corps, une chaleur enveloppante, pas étouffante ou dérangeante, tout au contraire… Elle s’avança donc vers lui, le rouge un peu aux joues, mais un sourire éclatant aux lèvres. Le regard de Sarah ne manqua pas de voir comment James était élégant ce soir, qu’il semblait s’être un peu reprit et ça lui faisait plaisir. Il était élégant, notant une énième fois son charme indéniable, un charme qu’elle percevait encore plus dernièrement d’ailleurs. Elle lui fit la bise en posant une main qui légère contre son bras, ses chaussures n’avaient pas de si grands talons et elle devait un peu s’aider pour l’embrasser sur la joue. Elle murmura doucement, trahissant un peu cette douce nervosité.

‘’Bonsoir…Je suis vraiment contente de ton invitation, ça me touche beaucoup…’’

C’était vrai, elle se devait de commencer en le remerciant, parce que même si elle allait sembler un peu bizarre et anxieuse, elle était plus qu’heureuse d’être là avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2371 Gallions : 1196 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Une page se tourne, une nouvelle s’écrit
"Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?"
Juin 2000
~Jamara ~


U
n sourire étirait les lèvres du Français au moment où la belle jeune femme qu'il attendait avait mis un pied dans l'auberge. Le regard de cette dernière ne tardait pas à tomber dans le sien et pour cause, James avait fait en sorte d'être assez visible pour qu'elle ne perde pas de temps à le chercher. Son sourire s'agrandissait alors en réponse au sien tandis qu'il se levait pour l'accueillir. Il devinait une certaine gêne chez la jeune femme sans vraiment la comprendre... Il était vrai qu'ils n'avaient jamais diner ainsi en tête à tête, mais il était amis depuis si longtemps... A moins que cela ait un lien avec l'anxiété que lui-même avait ressentis pendant toute la journée ? Il décidait de balayer tout cela de son esprit au moment où elle arrivait près de la table, ce n'était pas le moment de se poser des questions et entre eux, il ne devait y avoir aucune gêne, ils se connaissaient assez bien. Au moment où elle approchait pour lui faire la bise, sa main venait naturellement se poser contre son dos.

"Bonsoir, tu es ravissante" Répondait-il tandis que son sourire ne quittait pas son visage ce qui était rare ces derniers temps. "Rien de plus normal, je tenais à te remercier et puis... Il y a quelque chose à fêter..." Il lui faisait un clin d'œil avant de doucement venir derrière elle afin de l'aider à s'installer, poussant la chaise derrière elle au moment où elle s'asseyait. Il ne lui sortait pas le grand jeu, c'était juste sa manière de faire, James avait toujours été un gentleman avant tout, il avait été éduqué de cette manière et il y avait des choses qu'il ne pouvait pas oublier même s'il l'aurait voulu, les habitudes ont la vie dure... Et aussi en agissant ainsi il honorait la mémoire de sa mère, celle qui avait celui qu'il était aujourd'hui même si son père avait bien entendu pris le relais lorsqu'il avait à peine treize ans et que tous les deux perdaient alors la femme qu'ils avaient aimés le plus au monde... Mais encore une fois ce n'était pas le genre de pensée que James voulait avoir en tête ce soir et il les chassait bien loin au moment où il s'asseyait à son tour on leur apportait la bouteille qu'il avait commandé. Parfait, juste à temps, le serveur débouchonnait alors la bouteille les servit tous les deux et leur laissait ensuite la bouteille avant de repartir. James souriait alors prenant son verre de vin dans sa main.

"Ce n'est pas tous les jours que l'ont à vingt-huit ans." Déclarait-il tandis que son sourire se faisait plus taquin, évidemment il n'avait rien dit à propos de cela dans sa lettre mais, James n'était pas du genre à oublier, même quand quelques temps encore avant il était au plus bas. Il levait alors son verre et déclarait. "Joyeux anniversaire !" Avant de venir choquer son verre avec celui de la jeune femme. Il était à l'affût de la moindre réaction de cette dernière et il ne pouvait nier que la situation l'amusait tout de même un peu, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas ressentis cela et ça lui faisait un bien fou, encore une fois, c'était à elle qu'il le devait. "Et j'étais tout de même sérieux, je tenais réellement à te remercier." Expliquait-il tout de même... "Sans toi je crois que..." Il cherchait ses mots, il ne voulait pas partir dans le mélodrame, mais il fallait que ce soit dit, il fallait qu'elle sache il lui devait au moins cela pour tout le temps qu'elle lui avait accordé... "Je n'irais pas mieux aujourd'hui." Il ne pouvait pas dire qu'il s'était totalement remis, ce n'était pas vrai, qui pouvait totalement se remettre d'une chose pareille ? Mais, il avait sorti la tête hors de l'eau et cela il le devait seulement à la douce Sarah devant lui.

"Alors voilà, cette soirée elle est pour toi."
Ajoutait-il avant de boire une gorgée du vin qui se trouvait dans son verre, il regardait alors la potionniste. "Comment tu trouves ?" Demandait-il tout en se demandant si elle en avait déjà bu ou non, à savoir si elle avait déjà un point de comparaison ou pas du tout. Le serveur finissait par revenir leur demandant leur commande, James en tout gentleman qu'il était laissait d'abord Sarah commander puis fit de même par la suite. Une fois le serveur partit il attendait donc de savoir comment elle trouvait le vin, bien évidemment son regard ne put s'empêcher de glisser sur la robe qu'elle portait ce soir, elle était vraiment à couper le souffle...
(c) Emi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Sarah O. Taylor
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeure de potions, anciennement Poufsouffle
Célébrité : Emilia Clarke
Âge : 27 Parchemins : 173 Gallions : 314 Date d'inscription : 08/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Étrangement, durant leur échange de la bise, elle n’avait que les mots d’Alexis qui lui tournaient dans la tête et elle tentait vraiment de combattre ses pensées, combattre comment elle se sentait quand elle en parlait avec elle parce qu’elle savait qu’elle n’avait pas le droit, qu’elle ne se donnait pas le droit. Mais ami de longue date ou pas, cela faisait toujours chaud au cœur de voir un homme prendre soin d’elle comme ça. Surtout que ça ne se comptait pas sur tous les doigts de ses mains le nombre de fois que c’était arrivé. Pas qu’elle n’avait jamais été avec des hommes auparavant, mais cela avait toujours été éphémère. Enfin, il avait diverses raisons pour cela, mais ça aussi, elle chassa ses pensées de son esprit. Beaucoup plus rapidement que le reste d’ailleurs. Au moins la situation la mettait davantage à l’envers à l’intérieur et à l’extérieur, en dehors d’une petite gêne qui pouvait quand même s’expliquer, elle se contrôlait assez bien.

Ses mots lui firent chaud au cœur, elle le remercia tout bas pour le compliment puis à ses autres paroles, elle conserva le sourire aux lèvres, n’était pas assez naïve pour négliger qu’il parlait sûrement de son anniversaire. Sarah nota cependant qu’il voulait la remercier et c’est donc tout naturellement qu’elle lui répondit d’une voix un peu plus calme.

‘’Tu n’étais pas obligé tu sais, ça me fait plaisir d’être là pour toi…’’

Il n’avait aucune arrière-pensée pour ses mots, même involontairement. Elle était contente d’être là pour son ami voilà tout. Elle prit place à la table avec l’assistance de James toujours aussi gentleman. Elle le retrouvait un peu plus, retrouvait le James qu’elle connaissait. Son sourire, son habillement, ses manières. Ses manières ne l’avaient pas quittées, mais on s’entend, elle le retrouvait plus entier. La potionniste réalisait bien que c’était pour la remercier et elle pouvait tenter de mettre une croix sur sa nervosité. Ce n’était pas comme un rendez-vous malgré la voix insistante d’Alexis qui lui disaient le contraire dans sa tête. Malheureusement Alexis n’avait pas toutes les pièces du puzzle. Sarah ne s’était quand même pas fait d’attentes de la soirée, du moins elle avait tenté de contrôler son esprit. Sauf que celui-là, il s’en permettait pas mal parfois sans son consentement !

Les iris claires de la jeune femme pivotaient vers le serveur qui apportait le vin pour le repas. Il avait pensé à tout James et cela la fit sourire un peu pour elle-même. Elle prit également la coupe une fois dument remplie. 28 ans. Elle était encore dans la fleur de l’âge, non? Mais elle approchait drôlement la trentaine et elle y pensait depuis quelques semaines. Pas que vieillir la dérangeait, mais les conditions la démangeaient un peu. Répondant avec un petit sourire espiègle.

‘’Ce n’est pas trop mal comme âge ? À quoi dois-je m’attendre ?’’

Ce n’était pas méchant de la part de l’enseignante, bien au contraire. Peut-être qu’involontairement elle cherchait conseil auprès de son ami. Le joyeux anniversaire lui fit chaud au cœur, venant chercher une petite fibre sensible en elle. Il n’avait pas beaucoup de gens qui savaient que c’était son anniversaire, elle n’aimait pas particulièrement que des gens qui la connaissaient peu lui souhaitent un joyeux anniversaire vide de sens alors que de la bouche de James, elle ne devinait que de la sincérité et de la gentillesse. Lui murmurant un autre merci accompagné d’un sourire charmé, elle vint doucement faire tinter sa coupe contre la sienne. Prenant une petite inspiration discrète, comme pour se concentrer sur le bonheur du moment, de profiter du repas et de la compagnie de James. Elle était bien et c’était ce qui importait au fond. Ses grands yeux se perdirent un moment dans les siens quand il se lança dans son remerciement, patiente pendant qu’il cherchait ses mots, sans le quitter des yeux. Son sourire s’attendrit considérablement. Quelque part, elle se sentait un peu émue que ses efforts aient portées fruit, qu’il se sente réellement mieux ! Elle se perdit un moment dans l’écho de ses paroles qui revenait dans sa tête puis se fut de nouveau sa voix qui la ramena à la réalité et elle l’imita avec une certaine maladresse, revenant de son petit moment dans sa tête pour gouter le vin. Sarah n’était pas une très grande connaisseuse de vin, mais elle aimait cela! Elle prit la peine de savourer et de noter les nuances de cette bouteille choisie par James et elle put répondre ainsi à sa question une fois que leurs commandes furent prises.

‘’Je ne pense pas avoir gouté à beaucoup de vin de cette qualité…il est vraiment très bon! ‘’

Elle ne lui aurait peut-être pas dit de façon aussi crue si elle ne l’aimait pas, mais elle l’appréciait vraiment. Ça commençait bien la soirée. Elle reprit ensuite, comme si elle retrouvait l’usage de la parole, que ses remerciements avaient finis par s’enraciner dans sa tête.

‘’Tu sais, tu me remercies, mais tu as été patient aussi avec moi dans toutes mes tentatives de te remonter le moral…et je crois que ça m’a fait du bien à moi aussi. De voir que tu allais mieux…c’était ça le plus important pour moi tu sais… On peut dire que cette soirée n’est peut-être pas que pour moi, mais aussi pour toi au final.’’

C’était dit avec un sourire délicat, elle le pensait vraiment. Elle ne voulait pas le moment que pour elle, mais pour eux. Son anniversaire devenait un peu secondaire dans son esprit maintenant qu’il disait se sentir mieux. Elle avait été sincère, ça avait été le plus important dans toutes ses tentatives depuis qu’elle savait pour Emeline.
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2371 Gallions : 1196 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Une page se tourne, une nouvelle s’écrit
"Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?"
Juin 2000
~Jamara ~


L
e sourie de Sarah était sans doute le meilleur des retours qu'elle pouvait lui faire, cette soirée lui faisait réellement plaisir et cela se voyait... Cela faisait du bien à James de se sentir si léger ce soir... Comme si on lui avait enfin levé le poids du monde qu'il portait sur ses épaules... Il n'oubliait pas Emeline, il ne l'oublierait sans doute jamais, une partie de son cœur était mort avec elle, comme un était mort le jour où il avait perdu sa mère... Mais il devait se reconstruire, garder son souvenir mais avancer. Le monde ne s'arrêtait pas de tourner et il y avait bien trop de monde qui comptait sur lui, il avait pas le droit de les abandonner... Bien sûr parfois il avait quelques rechutes... Alors pendant ces instants il pensait au doux visage de Sarah, à son doux sourire, à sa façon dont elle s'était accrochée pour ne pas le laisser sombrer... Il n'avait le droit de baisser les bras, tout d'abord pour tous ceux qui comptait sur lui, mais aussi pour elle, il lui devait au moins cela !

"Je ne me sens pas obligé, Sarah, c'est seulement ma façon à moi de te remercier. " Expliquait-il, il ne faisait pas du tout cela par obligation, mais bel et bien par plaisir. Cela lui faisait plaisir de l'emmener diner, cela lui faisait plaisir de lui montrer combien il allait mieux et cela grâce à elle... Elle l'avait sauvé du précipice dans lequel il aurait sans doute plongé si elle n'avait pas été là et elle n'avait même pas l'air de s'en rendre compte... "Sarah... Tu es si importante pour moi... Tu n'imagines pas à quel point tu m'as aidé." Et il ne comptait pas en dire d'avantage, ce soir l'humeur devait être joyeuse et ne pas lui rappeler à quel point il avait été mal, il ne voulait pas remuer les mauvais souvenirs... Mieux valait se concentrer sur son anniversaire, ce pour quoi il avait choisi spécialement ce jour pour la remercier, James avait l'art et à la manière d'amener les choses comme il l'entendait, après avoir trinqué avec la jeune femme il prenait une gorgée de vin.

"Non c'est certains tu as encore du temps devant toi avant de t'inquiéter de ton âge." Lui glissait-il tout en lui lançant un petit sourire complice. Avant de finalement hausser les épaules. "Pas grand-chose au final, heureusement ce n'est pas notre âge qui définit ce que l'on doit vivre dans notre vie..." Sinon cela voudrait dire qu'il lui restait quoi huit ou neuf avant de perdre quelqu'un à son tour ? Non il ne lui souhaitait pas, c'était certains ! "Mais justement tiens, as-tu des projets ? Des envies particulières pour cette nouvelle année ?" Demandait-il soudain curieux. Se demandant de ce qu'elle pouvait rêver à son âge. James tentait de se souvenir des rêves qu'il pouvait avoir à son âge, il était déjà professeur à Poudlard et espérait faire de son mieux pour enseigner au mieux... Il espérait avoir réussi en tout cas. Finalement la discussion tournait vers le vin dont James s'inquiétait de savoir si elle le trouvait à son goût et souriait en entendant sa réponse.

"Une façon à moi de te faire un peu visiter la France." Expliquait-il avant de se reprendre. "Mais peut-être qu'un jour je t'y emmènerais pour de vrai !" Il la regardait tentant de décrypter si l'idée lui plairait ou non et posait finalement la question. "Tu aimerais ?" James avait tellement voyagé, il avait tellement vue de pays, mais celui où il était né avait une place spéciale dans son cœur, c'était aussi le pays de sa mère... Ce fût la voix de Sarah qui le sortait de ses pensées d'un coup, il reportait alors son attention sur elle et un sourire venait alors étirer les traits de son visage. "Celui qui ne serait pas patient serait un abruti." Lâchait-il, comment la repousser alors qu'elle n'était que gentillesse et bon sentiment envers lui ? Elle voulait l'aider, pourquoi est-ce qu'il l'aurait rejeté alors qu'elle avait été sa seule chance de remonter à la surface ? "D'accord." Concédait-il avec un petit clin d'œil. "Cette soirée est pour nous." Il trinqua une nouvelle fois à ses paroles et bu une nouvelle gorgée. "Allez cessons de ressasser tout ça, tu veux manger quoi ?" Demandait-il en ayant déjà aperçu le serveur qui n'allait pas tarder à revenir pour prendre leur commande... Et quand ce dernier se trouva à leur table, James annonçait ce qu'il désirait tandis que son regard tombait sur la douce Sarah attendant qu'elle commande à son tour...
(c) Emi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Sarah O. Taylor
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeure de potions, anciennement Poufsouffle
Célébrité : Emilia Clarke
Âge : 27 Parchemins : 173 Gallions : 314 Date d'inscription : 08/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

James était une bonne personne. Pas une bonne personne seulement pour sa gentillesse, James était plus du genre mystérieux quand on ne le connaissait pas. Sauf que Sarah, elle, elle le connaissait depuis longtemps, assez pour le connaître mieux que d’autres personnes. C’était un gentilhomme, c’était un homme bon et attentionné. S’il ne l’avait pas été un peu, il n’aurait pas organisé se souper pour elle, d’autant plus que ce n’était pas seulement pour son anniversaire, mais aussi pour la remercier. Parfois, on remerciait pour les bonnes choses qu’une personne fait pour nous, mais moins souvent ce genre de repas, une petite activité qui voulait dire merci. Cela faisait chaud au cœur à Sarah, la rassurait. Ça voulait dire qu’elle avait bien fait de ne pas le laisser tomber, elle n’aurait pas pu de toute façon. Elle n’aurait pas pu être seulement un témoin silencieux de sa descente dans son deuil et dans la tristesse. Le hic, c’est qu’elle ne s’était pas contrôlé elle là-dedans, elle n’avait pas pensé à son propre cœur qui lui commençait à percevoir certaine chose différemment. On disait bien que ce genre de sentiment doux était agréable et qu’on ne pouvait pas le repousser, mais Sarah avait l’impression, pour le moment que sa tête avait été déplacée de penser cela de James, de le catégoriser encore plus dans sa tête dans une classe à part, dans un coin de son cœur. Une partie moins sombre. C’était d’autant plus compliqué pour elle puisque maintenant, elle en avait glissé un mot avec Alexis et maintenant, elle y pensait plus souvent et en compagnie du charmant enseignant, elle réalisait d’où son cœur arrivait à s’emballer parfois.

La sincérité de James ce soir n’aidait en rien à garder un rythme cardiaque stable, un rythme normal. Une sincérité amicale cependant, si son cœur ne captait pas la nuance, sa tête oui. Alors elle ne pouvait que sourire doucement, offrir un regard un peu timide, mais touché. Elle était charmée de sa façon de faire. Au moins, l’ambiance changea quand il répliqua à son commentaire sur son âge. Le sourire à ses lèvres se fit un peu plus amusé, sa question cependant lui fit un peu haussé les sourcils. Elle devait un peu sortir de sa tête de son écoute pour parler, hochant la tête vaguement, elle lui répondit sur un ton calme, le regard allant un moment dans le vide avant de revenir vers lui.

‘’Je crois que j’ai encore beaucoup à apprendre en enseignement, je pense bien que si je fais cela durant 10 ans, j’apprendrais toujours remarque! Mais tu me connais…parfois je suis un peu ou le vent veut bien m’emporter!’’

Elle parlait d’un point de vue professionnelle, pourtant, niveau personnel, niveau de sa vie en général, elle avait l’impression de tourner en rond, d’arriver à un point dans sa vie ou elle souhaiterait peut-être plus. Souhaiterait être plus établie dans une carrière pour pouvoir se dire qu’elle peut se pencher sur sa vie personnelle. Elle n’avait pas osé lui parler de ses envies là, parce que quelque part son imagination se voyait peut-être avec James et elle ne se sentait pas l’âme de tenter de tourner autour du pot, d’éviter de lui mentir d’une certaine façon. Éviter c’était mieux que dire quelque chose qu’il ne faudrait pas. Sa réponse était vague, mais elle se sentait aussi comme cela alors ce n’était pas si loin de la réalité.

‘’Et toi, as-tu pensé à certaine chose pour cette nouvelle année?’’

Lui retourner la question était tout naturel, elle voulait savoir aussi. Sa question était accompagnée d’un éternel sourire qui ne semblait pas vouloir se détacher de ses lèvres. Puis le vin, le courage liquide de la soirée vint sur la table. Elle commenta en bien le vin, aimait la texture du liquide, le gout particulier. Ses sourcils s’haussèrent un peu quand il mentionna qu’il l’amènerait une fois en France. Ses sourcils montrèrent sa surprise, mais il put facilement voir les étoiles percer son regard déjà clair. C’était un éclat positif, ainsi que le sourire qui se dessinait à la pointe des lèvres, comme si elle se demandait si c’était une blague, mais à peine se demanda-t-elle si c’était une blague qu’il revint avec une question. Son cœur sembla s’emballer dans sa poitrine, dégringoler et remonter à sa place. C’était une sensation étrange, elle répondit sans réellement le faire attendre, comme si c’était plus fort qu’elle.

‘’J’adorerais ça, vraiment! Je ne suis jamais aller en France, c’est idiot alors que ce n’est pas si loin…’’

Sacré James! Ce qu’il pouvait faire à la pauvre Sarah bien involontairement! Sa façon de répondre, sa façon subtile de la louanger alors qu’elle rejetait tout cela sur le dos d’une amitié sincère et rien d’autre. Cela était adorable tout de même, au final, c’était peut-être juste mignon. Bon! Manger. Parce que c’était un dîner. Fallait manger aussi. Elle plissa le coin de sa bouche en se penchant vers le menu et fut prête une fois que le serveur se présenta pour prendre les commandes. Une fois que le serveur fut parti avec menus et commandes, elle se tourna vers James, buvant une autre gorgée du vin, elle sentait son palais prendre gout à cet alcool. Revenant sur leur dernier sujet, comme si elle espérait bien qu’il n’oublie pas de sitôt sa proposition.

‘’Alors, la France on disait… tu sais que je ne te ferais pas oublier que tu veux m’y emmener. Et tu ne me feras pas seulement le tour des coins touristiques n’est-ce pas? Je veux voir la France que tu connais…’’

C’était sa façon de dire qu’elle voulait le connaître lui, tenter de se l’imaginer dans son décor natal, mais l’idée du voyage venait de bien s’ancre dans son esprit, cela lui plaisait vraiment beaucoup. Il lui avait demandé ses projets? Cela en était un bien joli!
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2371 Gallions : 1196 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Une page se tourne, une nouvelle s’écrit
"Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?"
Juin 2000
~Jamara ~


J
ames aimait cet instant, Sarah était si simple, si gentille, si facile à vivre, il était facile de la faire sourire et de lui faire plaisir. Il lui avait alors posé une question à propos de ce qu'elle désirait faire cette année, quels étaient ses plans, ce qu'elle rêvait en secret. Il était si facile d'être lui-même avec la jeune femme, ils se connaissaient à présent depuis tellement d'année, la question de confiance ne se posait même plus et depuis quelques mois, James pouvait affirmer qu'elle était l'une de ceux qui le connaissait de mieux, c'était... Comme s'ils avaient passé un nouveau cap ensemble, plus proches, plus liés et James savait qu'il pourrait toujours compter sur la jeune femme et que l'inverse avait toujours bien évidemment été le cas. Le professeur offrait un sourire à la jeune femme en entendant sa réponse et hochait la tête pour lui offrir son approbation avant de prendre la parole.

"Effectivement, regarde-moi, ça fait onze ans que j'enseigne et je trouve qu'il y a encore beaucoup à apprendre. En tout cas je serais ravie de te compter parmi mes collègues encore une petite décennie." Ajoutait-il avec un petit clin d'œil complice. Mais, elle avait raison, Sarah allait et venait là où le vent semblait l'emmener et c'était ce qui faisait partie de son charme également... Minute... Son charme ? Et depuis quand James Martell pensait de cette manière à propos de la jeune femme ? Légèrement perturbé par cette remarque intérieure, ce fût la potionniste qui le rappelait à la réalité en lui posant une question en retour... Et lui que voulait-il faire cette année ? Tenter de ne pas replonger la tête sous l'eau... "Continuer d'apprendre à être un bon père." Répondait-il le sourire aux lèvres, la fierté de James pour sa fille n'avait bien évidemment aucun secret pour Sarah, il vénérait Mathilde, elle était ce qu'il avait de plus cher, découvrir qu'il était papa était sans doute ce qui lui était arrivé de mieux cette année, quand à ce qui lui était arrivé de pire... Pas besoin de remuer les souvenirs ce soir...

"Et continuer d'avancer en tentant de ne pas regarder en arrière." Il allait mieux, mais c'était encore pour lui un combat de tous les jours, il suffirait d'un rien pour qu'il rechute, donc pour le moment c'était ses objectifs, ils étaient loin d'être grandiose comme ils avaient pu l'être à une époque mais, pour le moment cela lui suffisait, il avait besoin de reconstruire... Puis vint alors le sujet de la France, de se vin qu'elle semblait particulièrement aimer et cette petite promesse qu'il s'était surprit à faire... Il avait alors détaillé la jeune femme, voulant savoir si l'idée la tenterait, le sourire et les étoiles qu'elle semblait avoir dans les yeux lui apportait toutes les réponses qu'il avait besoin, le sourire de James venait alors s'étirer sur ses lèvres.

"Alors nous le feront !" Décidait-il, il allait reprendre la parole mais ils étaient alors coupés par le serveur qui était venu prendre leur commande, oui parce qu'ils étaient quand même venus diner à la base. Il laissait Sarah choisir ce qu'elle voulait et commandait alors à la suite. Lorsque le serveur s'éloigna, James prit son verre en même temps que la jeune femme, buvant également une gorgée, son regard rivé au sien quelques instants, finalement, c'est elle qui revenait sur le sujet qui avait été coupé par le serveur. Le magizoologiste reposait alors son verre avant de lui offrir un sourire franc.

"Tu sais bien que je ne suis pas du genre à revenir sur mes promesses Sarah ? Je pensais que tu me connaissais bien mieux que ça." Avouait-il faisant une mine faussement vexé. "Et évidemment, les lieux touristiques son si surfait... Je t'emmènerais là où j'ai grandis." Lâchait-il avec un peu d'espièglerie sur le visage, c'était tout de même étrange, il n'y avait jamais emmené personne, mais voilà qu'il avait cette envie qu'elle connaisse cette facette de lui, qu'elle continue à le découvrir un peu plus que ce n'était déjà le cas. Peut-être parce qu'il l'avait toujours considérée comme un membre de sa famille ? C'était la seule explication qui lui venait en tout cas... Ils n'eurent pas attendre très longtemps, le serveur revenait enfin avec leur plat, l'odeur venait ravir les pupilles de James tandis qu'il regardait un instant la jeune femme assise en face de lui.

"Bon appétit !" Lançait-il en français, il n'était pas sûr qu'elle connaisse, mais dans de pareil circonstance ce n'était pas bien difficile à comprendre, il lui faisait confiance pour cela. En tout cas il pouvait affirmer que c'était sa meilleure soirée depuis des mois, cela lui faisait du bien de ressortir de l'ombre dans laquelle il s'était totalement sentit aspiré...
(c) Emi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Sarah O. Taylor
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeure de potions, anciennement Poufsouffle
Célébrité : Emilia Clarke
Âge : 27 Parchemins : 173 Gallions : 314 Date d'inscription : 08/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Oui, leur relation semblait avoir réellement passé à un autre cap puis elle eut les paroles d’Alexis qui vint frôler son esprit un moment. Ils s’étaient considérés comme frère et sœur par le passé, mais leur relation n’avait jamais tendue à être plus avec le contexte et ils n’avaient aucun lien de sang…l’évolution était donc possible. Cependant, elle n’avait pas l’impression encore qu’elle devait penser à cette optique. Pour toutes les raisons que l’on connait déjà, elle préféra quand même être plus qu’une simple amie, une confidente que rien du tout aux yeux de James. Sarah arriverait à s’en contenter si elle pouvait au moins l’aider à être un peu heureux. Elle aima son commentaire sur l’enseignement, autant que son plaisir de pouvoir partager cette passion avec elle. Oui, elle aussi aimerait bien continuer de travailler avec lui… ça n’avait pas été une année facile, mais le savoir pas trop loin lui avait toujours semblé vraiment rassurant. Ses mots ne lui firent pas peur, c’était normal! Être enseignant c’est quand même gérer d’autres êtres humains, il n’avait pas de technique parfaite après tout.

À l’âge qu’elle avait, Sarah ne se voyait pas recommencer comme dans sa jeunesse dans une petite boutique et changer de carrière tout en se faisant un bagage professionnel intéressant. C’était ce qui lui avait permis d’être enseignante après tout. Et ce qui vint complètement la bouleversée dans son cœur déjà fragile en présence de l’enseignant fut ce qu’il voulait de cette nouvelle année. À ses yeux, pour un homme qui se savait père depuis peu de temps comparativement à l’âge de son enfant, elle le trouvait parfait. Il put peut-être voir dans son regard cet élan de tendresse et d’admiration dans ses yeux. Malgré ses autres paroles qui parlèrent clairement de ce qui avait été plus difficile cette année, elle ne put retenir de lui répondre avec cette même tendresse que dans ses yeux.

‘’En tout cas, tu es vraiment sur la bonne voie pour être un bon père, James…J’ai confiance.’’

C’était dit tout sincèrement, nous naturellement même. Ce n’était même pas pour charmer, parce que bon, même si Sarah réalisait un peu comment elle se sentait, jamais elle n’allait tenter de flirter…par Merlin que ça ne lui ressemblerait pas en plus! Non, mieux vaut être comme d’habitude, c’était mieux.  

Le sujet de la France vint de nouveau la rendre fébrile, nerveuse un peu au fond d’elle-même, mais tellement heureuse, si heureuse. Ce n’était pas pour rien qu’elle revint sur le sujet de ce voyage une fois le serveur partit. Comme si elle voulait bien saisir que c’était réel. Bon, c’était un projet, une idée même, mais elle savait que ça allait vraiment se passer, parce que James le promettait et comme il disait, il ne revenait jamais sur ses promesses. Son regard restait sur le visage de James, observant ses réactions, cet air dans son regard qu’elle entendait dans ses mots, son sourire s’agrandira un peu alors que les assiettes arrivèrent devant eux, souriant à son français qu’elle trouvait terriblement séduisant, elle répondit dans un français tout à fait quelconque et maladroit.

‘’Bon appétit!’’

Oui, c’était une formule d’usage qui n’était pas inconnue de Sarah malgré son accent cassant qui montrait qu’elle ne l’utilisait pas souvent! Elle ne revint pas sur ce sujet durant le temps qu’il mangeait, complimentant sans doute sa propre assiette, disant que c’était bon, buvant quelques gorgées de vin, mais elle restait bien sage sur la bouteille, peut-être la dernière soirée avec Alexis avait quand même rendue Sarah plus attentive sur la quantité d’alcool ingurgité! Elle semblait s’amusé cependant, réellement. Elle était contente d’être avec lui, en sa compagnie. Une fois que leurs repas furent débarrassés, elle lui sourit en prenant sa coupe entre ses mains en allant chercher le regard de l’enseignant.

‘’ Tu sais, j’y pense et peut-être que l’enseignement serait vraiment une carrière que j’aimerais faire toute ma vie…j’ai toujours une tonne de projet en tête, mais j’ai aimé cela, même si ce n’est pas toujours facile… heureusement que j’avais de bonnes personnes pour me conseiller (elle lança un regard un peu amusé et complice à James avant de poursuivre) Il faut bien que je me décide maintenant!  Et puis rien ne va empêcher d’avoir d’autres projets en même temps.’’

C’était peut-être l’alcool qui la rendait un peu bavarde ou simplement le simple bonheur de partager une soirée simple en compagnie de James. Juste eux deux dans un contexte différent. Elle rajouterait ensuite d’un ton plus léger, un faible sourire sur ses lèvres.

‘’Ça fait vraiment du bien une soirée comme ça, James…merci beaucoup encore une fois.’’

Elle ne le remercierait jamais assez, Sarah était plus habituée de donner sans penser à ce qu’elle recevrait en retour alors ce repas, c’était vraiment quelque chose qui la rendait heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2371 Gallions : 1196 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Une page se tourne, une nouvelle s’écrit
"Parfois j'aimerais pouvoir remonter le temps et effacer tout ce qui fut triste. seulement la gaieté ne disparaîtrait-elle pas aussi ?"
Juin 2000
~Jamara ~


C
e petit moment était tout simplement un petit délice. James savourait le fait de pouvoir passer une soirée aussi calme et détendue en compagnie de Sarah. Cela faisait combien de temps qu'il n'avait pas pu faire ce genre de chose ? Combien de temps qu'il avait broyer du noir ? Cela était enfin derrière lui, en tout cas il l'espérait, même si une part de lui n'oublierait sans doute jamais la douce Emeline. Il en était conscient et surtout il était d'accord avec cela. Il ne pouvait pas l'oublier, il n'avait pas le droit de l'oublier... Il se battrait contre cette épidémie, pour elle, pour lui et pour sa fille ! Le compliment de la jeune femme en face de lui, le touchait droit au cœur, elle ne pouvait pas lui faire plus plaisir et le sourire qu'il lui rendait le prouvait bien. Il avait si peu confiance en lui dans ce rôle de père dans lequel il se trouvait depuis presque un an à présent, qu'entendre qu'il se débrouillait bien lui faisait plaisir, peut-être qu'il ne ratait pas tout à présent... Même si une part de lui pensait au fait que Mathie était touchée par cette chose qui se trouvait aussi en lui et qu'il ne pouvait pas se retirer de la tête que c'était en partie sa faute... En perdant la jeune serpentard, il c'était tellement refermé sur lui-même qu'il n'avait pas su voir que sa propre fille était malade... Leurs plats arrivaient alors enfin devant eux tandis que le sujet avait évolué vers la France à laquelle James venait de promettre d'y emmener la belle jeune femme devant lui. Lorsqu'elle parla dans sa langue maternelle, un nouveau sourire s'agrandissait.

"Tu m'avais caché ce talent dis-moi." Disait-il le regard espiègle, se demandant ce qu'elle pouvait savoir dire d'autre. Cela lui faisait toujours plaisir de pouvoir parler en français, il aimait cette langue, ça lui manquait de ne pas pouvoir l'utiliser, même si depuis qu'il y avait Mathie dans sa vie, il pouvait retrouver ce plaisir plus souvent. Le repas étaient très délicieux, chacun faisant des commentaires, ils discutaient de tout et de rien sans se prendre la tête, la légèreté était de rigueur ce soir et cela lui faisait un bien fou. En cette soirée il prenait conscience de l'importance que Sarah avait pris dans sa vie ces derniers temps, elle en était devenue essentielle à son équilibre et il n'était pas vraiment certain qu'elle s'en soit rendu compte. Leurs repas terminés, ils ne restaient que leurs verres pas encore totalement finis, son regard se perdit un instant dans le sien et les secondes défilaient jusqu'à ce que la douce Sarah prenne finalement la parole, en l'entendant un nouveau sourire étirait les lèvres du Français.

"Ça a toujours été un plaisir d'être là pour toi Sarah et je serais ravi de te voir rester dans l'enseignement, ce sont tes élèves qui vont en avoir de la chance. " Lançait-il accompagné d'un clin d'œil. "Et puis oui, tu as raison tu peux très bien avoir d'autres projets et qui sait dans quelques années peut-être que tu en auras marre, peut-être que ce sera dur de te coltiner un collègue comme moi." La taquinait-il ouvertement avant de rire légèrement. Il prit quelques secondes pour reprendre son sérieux. "Quelque soit tes projets Sarah, je soutiendrais, toujours." Assurait-il avant de lever son verre vers elle et d'en boire ensuite une gorgée, finissait ce dernier par la même occasion. Quand elle reprit la parole, le Zoomagiste souriait une nouvelle fois en hochant la tête. "Je suis d'accord, ce sera quelque chose à refaire ! Et de rien ça me fait plaisir." Assurait-il. Il le pensait vraiment, ils devraient refaire ce genre de chose plus souvent, en tant qu'amis, parce qu'elle avait été là pour lui et qu'il ne l'oublierait pas, parce qu'il aimait sa présence bien plus qu'il ne l'aurait toujours cru et qu'à présent elle faisait encore bien plus partie de sa vie.
(c) Emi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Une page se tourne, une nouvelle s’écrit ~ Jamara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti tourne la page... enfin !
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Page Jaune haitienne ? ( Yellow page)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les RPs terminés-
Sauter vers: