Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Donnez-lui le goût de croire que tout va bien- Hadès

Joanie Tremblay
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Célébrité : Georgie Henley
Âge : 27 Parchemins : 65 Gallions : 132 Date d'inscription : 24/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1829-on-dit-souvent-qu-on-peut-etre- http://www.mumblemumps.com/t1836-seulement-te-dire-vient-combler-l-absence-qui-me-blesse-joanie-tremblay

Encore un cours de révision. Enfin, c’était tout de même ce qu’il fallait puisque les examens arrivaient à grands pas. Joanie se sentait fatiguée, comme si son cerveau était tout simplement engourdi, gorgé de trop d’informations. Joanie n’était pas nulle à l’école, mais ce n’était pas une intellectuelle à proprement parler. Elle faisait des efforts pour sa famille, mais en réalité, elle aurait bien passé ses journées à l’extérieur, à dessiner un peu plutôt que de devoir tenter de réapprendre une année entière en quelques jours. Ayant été la dernière à sortir de classe, elle marchait lentement dans les corridors du château, le regard un peu perdu, son manuel qu’elle serrait étroitement contre elle.

Son sac tapait légèrement contre sa cuisse alors que son regard était rivé sur le plancher de pierres, les lèvres étroitement serrées en signe de réflexion quand un long et grave feulement de chat se fit entendre. Bon, c’était peut-être autre chose à Poudlard qui faisait un son pareil, mais l’idée d’un chat fut ce qui lui passa en tête. Fronçant les sourcils et la sortant de son cours de métamorphoses, elle suivit le son qui se répétait et à moins qu’elle ne soit complétement folle, elle entendait deux types de feulement. Sans doute qu’il avait des chats pas trop contents dans le coin juste par le bruit.

Au détour du corridor, elle tomba sur les deux matous responsables de tout ce bruit. Bon, pas besoin d’un dessin, ça n’allait pas. La chasse aux souris ou aux femelles ne s’étaient pas bien passé et elle sentait que ça allait bientôt exploser. Elle semblait reconnaître le chat tigré comme appartenant à une fille de sa maison. Donc sans réfléchir -et plus tard, elle réalisait bien qu’elle n’avait pas réfléchi- elle laissa son sac par terre ainsi que son manuel avant de s’avancer pour aller séparer les chats. Enfin. Tenter de séparer les deux animaux parce qu’en réalité, elle n’était qu’une autre cible pour griffes et morsures !

Épargnons les détails plus ou moins sanglants de cette rencontre, mais qu’heureusement d’autres élèves se présentèrent à cette bataille donc Joanie semblait la principale victime et au plus intelligent d’entre eux qui lança un sort pour bloquer les deux animaux de se battrent… Cette idée tout à fait excellente en réalité. Joanie sentit le rouge lui monter aux joues alors qu’elle penchait la tête pour retourner chercher ses affaires avec la timidité la plus visible au monde. Elle soupira pour elle-même alors qu’elle entendait un autre élève qui disait avec les meilleures intentions du monde qu’elle devrait aller à l’infirmerie. Parce que oui, elle sentait ses bras chauffer tellement qu’elle était griffée et elle en avait une bien jolie sur le bas du menton aussi d’ailleurs. Hochant faiblement la tête, elle se dirigea vers l’infirmerie. Bon, elle se doutait que ça serait pertinent de faire voir un peu ses marques, on sait jamais, elle voudrait pas attraper un truc à cause des griffes quoi! Elle n’avait pas été à l’infirmerie de l’année, pas même pour une vilaine toux ou un peu de fièvre, mais elle allait se présenter et pourquoi…? Tenter d’arrêter une bataille de chats à mains nues. Soupirant encore une fois en entrant dans la salle, elle avait encore la tête baissée, n’osant même pas lever ses yeux tant elle se sentait honteuse de sa bêtise, elle murmura d’une toute petite voix, à croire qu’on n’allait peut-être même pas l’entendre.

‘’Hm…excusez-moi…?’’

Et avec la tête comme ça, elle pouvait voir ses bras couverts de marques de la bataille. Elle devait avoir l’air d’avoir combattu elle ne savait qu’elle créature durant un cours de soins aux créatures magiques, mais non. Des chats. Ça brûlait comme pas possible en plus, c’est aiguisés ses machins ! Ah, c’est idiot tout de même. Retenant un nouveau soupire, elle attendit qu’on lui répondre, sinon, limite, elle partirait et s’en sortirait sans doute très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Hadès de Saint Hendré
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Infirmier
Célébrité : James Quaintance
Âge : 27 Parchemins : 36 Gallions : 251 Date d'inscription : 10/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1920-i-m-not-yours-uc#48783 http://www.mumblemumps.com/t1928-hades-i-m-alone#48888


Joanie & Hadès

Donnez-lui le goût de croire que tout va bien.

L’eau tournait lentement après avoir fait des bulles pendant quelques temps. La cuillère en bois agitait le liquide aqueux remplis de divers ingrédients plus incroyables les uns que les autres. Debout devant le chaudron lové sur un feu crépitant, Hadès était totalement perdu dans ses pensées, concentré sur sa potion qu’il ne devait pas rater sinon il lui faudrait tout recommencer et il n’avait ni l’envie ni le temps. L’infirmerie était d’un calme olympien depuis que les cours étaient finis. C’était comme si tous les élèves avaient peurs de se blesser et de louper le passage obligatoire afin de pouvoir aller dans la classe supérieure. Le front plissé, les yeux rétrécis par la lumière qui inondait la pièce depuis la fenêtre entre-ouverte pour laisser rentrer l’air frais de l’été de Poudlard.

Parfois, Hadès pouvait entendre les gloussements et les rires des élèves qui passaient devant la lourde porte de bois qui fermait l’infirmerie mais aucun n’en venait à frapper contre afin de quérir l’attention de l’infirmier qui semblait pour le moins content de ce calme nécessaire afin de réussir cette potion difficile mais essentielle pour l’un de ses amis. Finalement, le temps de chauffe de la mixture arriva à son terme et après un dernier sort, le sorcier mit le liquide d’une belle couleur ambrée dans divers fioles en verres avant de les boucher et de mettre un peu de cire autours afin de les sceller. Il était en train d’écrire un mot pour accompagner le paquet lorsqu’il entendit pour la première fois depuis une petite semaine, quelqu’un passer la porte d’entrée de son antre extrêmement bien rangé. Parfois Bella disait qu’Hadès était un poil trop maniaque lorsqu’il s’agissait de l’infirmerie mais il prenait ça plutôt comme un compliment. Redressant la tête, affichant un sourire on ne pouvait plus détendu pour lui, il se figea en apercevant l’état de la pauvre demoiselle qui se présentait à lui.

« Mon dieu mais vous avez rencontré un troll ou quoi ? Venez vous asseoir tout de suite ma pauvre. Vous devez avoir bien mal. » Laissant en plan son paquet ainsi que sa lettre, l’homme se dirigea rapidement vers l’élève et la conduisit d’un geste prudent la rouquine vers un lit moelleux aux draps blancs qui n’allaient pas le rester longtemps. Il prit les mains de la belle entre ses doigts et examina les dégâts d’un air sérieux et soucieux. « Qui vous a fait ça ? Enfin, quoi visiblement. On dirait des griffes de chat. Vous avez tenté de lui arracher la moustache ? » Léger sourire taquin, il soupira un peu avant de faire apparaître une barrette qu’il mit dans les cheveux de l’élève afin de ne pas les salir. « Je vais chercher un calment ensuite on va nettoyer et désinfecter tout ça. D’accord ? Vous avez mangé aujourd’hui ? C’est important sinon vous allez tourner de l’œil. » Il alla fouiller dans son placard à potion et après avoir lu l’étiquette avec attention, saisit une fiole d la taille de son petit doigt avant de la donner à la grande blessée. « Avalez ça d’un coup. Ca calmera la douleur. » Puis, Hadès fit venir une bassine d’eau fraiche ainsi qu’un linge propre qu’il attrapa entre ses doigts tatoués, l’humidifiant avant de lentement passer le tissu sur les bras de Joanie, l’un après l’autre. « Comment vous appelez-vous ? »
Code by Fremione.


_________________

GET OUT OF MY HEAD
Revenir en haut Aller en bas
Joanie Tremblay
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Célébrité : Georgie Henley
Âge : 27 Parchemins : 65 Gallions : 132 Date d'inscription : 24/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1829-on-dit-souvent-qu-on-peut-etre- http://www.mumblemumps.com/t1836-seulement-te-dire-vient-combler-l-absence-qui-me-blesse-joanie-tremblay

Elle aurait mieux fait de bifurquer pour aller vers les sous-sols de sa Salle Commune. Elle aurait eu qu’à mettre de l’alcool et hop. Non, à la place, elle devait aller s’humilier à l’infirmerie avec ses marques de guerre. La tête toujours bien basse à regarder ses pieds, Joanie était en train de se convaincre de partir quand finalement elle entendit la voix de l’infirmier.  Il avait quelques secondes à peine qui avait passé entre les paroles et pourtant, elle avait eu le temps de songer à vouloir partir. À ses mots, elle redressa faiblement la tête pour découvrir un visage rouge pivoine. Elle ne répondit pas tout de suite, il pouvait clairement voir la honte au fond de ses yeux ambrés. Elle s’approcha d’un pas lent vers le lit indiqué par l’infirmier.

En s’approchant, la jeune Poufsouffle réalisa les nombreux tatouages de l’homme. Pas qu’elle ne savait pas que l’infirmier de l’école n’en avait pas, disons que les élèves sont bavards, mais c’était la première fois qu’elle allait les voir d’aussi proche. Elle n’osait pas trop le fixer pour ne pas être impolie, surtout que son regard tomba sur ses mains qu’il tenait dévoila ses pauvres marques de griffures. Devinant le sourire dans sa voix, elle se détendit un peu malgré que ses joues ses s’empourprèrent davantage avec qu’elle ne réponde enfin à ses questions.

‘’Ce…oui…des chats…hm…ils se battaient et j’ai réagi…sans réfléchir.’’

Maintenant qu’elle le disait, elle trouvait cela encore plus ridicule. Elle eut un petit sourire en n’osant pas relever les yeux vers l’infirmier. L’homme pu s’en doute noter l’accent de la jeune fille. Pas français, un accent qui venait de l’autre côté de l’océan. Maintenant qu’elle n’avait plus ses cheveux devant les yeux, elle redressa un peu la tête afin de se permettre une petite œillade sur les tatouages de l’infirmier. En réalité, cela lui permettait d’oublier un moment la sensation de brûlure des griffes minces des chats. Elle aimait le côté artistique des tatouages, elle aimait voir les lignes, les formes s’entremêlées. Elle s’arrêtait un peu sur quelques détails, les mots résonnaient au loin dans sa tête et elle secoua un peu la tête pour revenir à la réalité. Qu’avait-il dit? Manger? Elle secoua positivement la tête, murmurant un très faible :

‘’Oui, oui…’’

Elle prit ensuite la petite fiole en regardant peut-être pour la première fois le visage de l’homme qui allait s’occuper d’elle. Elle nota les autres dessins d’encre qui semblaient vraiment parcourir une grande partie de sa peau. Hochant la tête, obéissante, elle finit par terminer le contenu de la fiole, se disant qu’elle devait, encore une fois, avoir l’air bien idiote de prendre un calmant pour quoi? Oui, des griffures de chats. Son regard tomba de nouveau sur ses puis celle de l’infirmier.

‘’Joanie Tremblay…’’

Il avait une consonnance française, mais l’accent ne venait clairement pas de là, même dans sa façon de dire son nom, cela n’était pas du tout anglais. Elle se permit ensuite, normalement elle était trop timide pour parler, mais elle préférait oublier ses marques et lança avec une petite touche de timidité.

‘’Vos tatouages, ils sont vraiment très intéressants…’’

Elle sembla hésiter un peu pour poser des questions, elle ne voulait pas paraître mal élevée ou impolie non plus. Déjà que le compliment lui avait échappé tout naturellement, parce qu’elle arrivait facilement à faire le lien avec les dessins qu’elle aimait tant faire.
Revenir en haut Aller en bas
Hadès de Saint Hendré
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Infirmier
Célébrité : James Quaintance
Âge : 27 Parchemins : 36 Gallions : 251 Date d'inscription : 10/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1920-i-m-not-yours-uc#48783 http://www.mumblemumps.com/t1928-hades-i-m-alone#48888

Joanie & Hadès

Donnez-lui le goût de croire que tout va bien.

Hadès avait l’habitude de voir les élèves s’étaler sur ses tatouages, les regarder plus que de raison et l’infirmier ne s’en formalisait plus du tout. Pourquoi ? Parce qu’ils faisaient partis de sa vie. Parce qu’ils étaient sa vie. La jeune femme semblait tellement mal à l’aise, l’homme avait envie de la calmer, de la canaliser pour qu’elle se sente à l’aise dans cette infirmerie qu’il mettait un point d’honneur à tenir parfaitement propre. « Je vois. Une bonne action mais un mauvais retour. » Il lui sourit avec douceur, notant l’accent chantant de Joanie qu’il trouva franchement délicieux. Lui-même en avait un, c’était un français après tout mais il n’était pas aussi séduisant que celui de l’élève. Il ne put s’empêcher de lui dire à voix haute. « Votre accent est délicieux, mademoiselle. » Puis, il commença par lui donner une potion contre la douleur, les griffes de chat, c’était une horreur niveau souffrance, presque autant que la morsure d’un serpent sur l’échelle de la douleur d’Hadès.

Il vérifia que sa patiente avait mangé avant de froncer les sourcils sur la réponse hésitante de la brune. Finalement, il décida de lui donner un de ses fameux muffins à la myrtille qu’il préparait pour ses petits élèves qui en avaient le plus besoin. Il fit venir le gâteau magiquement jusqu’au lit de la demoiselle et le posa sur les draps, se fichant bien de salir le blanc impeccable de ceux-ci. « Une petite collation pour mieux supporter les soins que je vais vous faire. » Hadès lui sourit un peu avant de prendre la bassine d’eau et de commencer à nettoyer les plaies profondes mais heureusement sans gravités. « Enchanté mademoiselle Tremblay. Vous allez voir, je ne mords pas, je ne fais que soigner les bobos sans juger. Il ne faut pas avoir peur du ridicule, il ne tue pas. En plus, vous vouliez faire une bonne action. » Hadès eut un léger sourire avant de continuer ce qu’il faisait. Mais, la phrase que lui dit la demoiselle le prit de court. Autant il avait l’habitude d’être regarder, autant rare étaient les élèves qui osaient lui parler de ses tatouages. Bella et Sakura étant des exceptions bien entendu.

« Merci, c’est gentil. Je vous montrerais ceux de mes bras si vous voulez. » Il lui sourit, franchement ravis de ce simple compliment qui illumina sa journée. Une fois les plaies nettoyées, il retira sa veste, remonta ses manches avant de prendre des gaz ainsi que des bandages. Puis, lentement et soigneusement, l’homme commença à bander les avant-bras de la jeune femme. Il souriait doucement, prenant toujours grand soin de ses patients surtout lorsqu’ils étaient aussi adorables que la demoiselle Tremblay. « Il va falloir mettre une pommade une fois par jour pour que ça cicatrise bien. D’ici quatre jours, il n’y aura plus rien. » Il lui fit un clin d’œil avant de rajouter. « Je ne dirais rien sur le pourquoi de ces cicatrices. Au pire, on inventera une histoire chevaleresque. »
Code by Fremione.


_________________

GET OUT OF MY HEAD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Donnez-lui le goût de croire que tout va bien- Hadès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Miloë + Croire que tout est possible est faux. La vie n'est pas un jeu d'echec
» Donnez-moi une bonne raison de vous croire !!! ( Denden )
» Faut bien se nourrir. [1 er post Rouxy (: ]
» " Moi, j’ai envie de croire aux contes de fées. Au moins, tout finit bien dans ces histoires là. " (NINA)
» [PV] Il ne faut pas croire tout ce qu'on dit... ni tout ce qu'on lit {Leevo}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: flashback-
Sauter vers: