Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

All God's angels come to us disguised. (Kata & Ilia)

Katarina Azarova
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : Septième année à Gryffondor.
Célébrité : Ebba Zingmark.
Pseudo : Champifeuille, Champi. Âge : 26 Parchemins : 1154 Gallions : 880 Date d'inscription : 25/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
3/22  (3/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1286-katarina-you-re-filled-with-det http://www.mumblemumps.com/t1307-katarina-you-ve-met-with-a-terrible-fate-haven-t-you http://www.mumblemumps.com/t1308-katarina-attention-le-hibou-pince http://www.mumblemumps.com/t2069-journal-d-un-champignon

All God's angels
come to us disguised.


Le groupe d’élèves qu’elle avait rejoint prévoyait de se rendre à la bibliothèque. Avec les examens en cours, quoi de plus normal ? La salle commune de Gryffondor était trop bruyante, trop peuplée, trop animée, pour y travailler en paix. Cependant, ce n’était pas à la bibliothèque qu’elle se rendait. Katarina avait rendez-vous avec Ilia, la seule membre de la famille Yordanov qui soit parfaitement normale. Kamen était un gros lâche, Yassen un connard, et Oxana une psychopathe. Sans parler de leurs parents. Entre la mère soumise et le père assassin, Ilia avait eu bien de la chance de survivre jusqu’ici. A la sortie d’un cours, Ilia l’avait attrapée pour lui dire qu’elle voulait lui parler. Sur le coup, Katarina n’avait pas pu, aussi avaient-elles décidé d’un rendez-vous devant la bibliothèque, où Ilia l’attendrait puisque Katarina, élève, n’avait pas le droit de circuler dans le château sans être accompagnée d’un adulte. Et les appartements du personnel lui seraient impossibles à atteindre si elle restait dans un groupe. Aucun Auror ne l’aurait jamais accompagnée là-bas. Aussi, elles s’attendraient devant la bibliothèque, et escortée par Ilia, elle pourrait rejoindre les appartements du personnel sans être ennuyée par qui que ce soit.

Les premiers escaliers ne firent aucune difficulté, pour une fois, ce qui n’empêcha pas la Gryffondor de ne pas se rapprocher du bord, par mesure de prudence. On ne sait jamais, avec ces escaliers magiques. Cependant, quand l’un d’eux se bloqua, à quelques mètres du cinquième étage, et qu’ils durent tous atteindre l’étage en question en sautant d’une hauteur raisonnable, l’adulte prit la décision de faire un gros détour pour leur éviter de perdre des heures. Il fallut donc traverser plusieurs étages dans tout le sens de la longueur avant de trouver des escaliers qui ne bougeaient pas, leur permettant d’atteindre le quatrième étage, et plus précisément la bibliothèque, où les élèves enfin libérés se dirigèrent presque tous aux toilettes pour boire et se rafraîchir. C’est qu’ils n’avaient pas prévu de traverser tout Poudlard. Il faudrait vraiment faire quelque chose pour ces escaliers, quand même. Et alors que tout le monde entrait dans la bibliothèque, la rousse resta aux portes, non loin de deux Aurors qui discutaient, attendant qu’Ilia la rejoigne, tirant sur ses mèches ondulées en attendant pour loucher dessus avec amusement.

Le roux de ses cheveux disparaissait progressivement. C’est qu’il ne datait que de cette année. Elle l’avait fait sur un coup de tête, aidée par Cassandre qui avait l’habitude des teintures. Cependant, elle ne savait pas trop ce que ses parents en penseraient, aussi laissait-elle la teinture rousse s’en aller d’elle-même à l’approche des vacances pour que ses cheveux reprennent leur couleur blonde habituelle. Le mélange blond-roux était étrange, mais pas dérangeant. Skye avait tiqué, peu habitué à la voir comme ça. Sans doute ignorait-il même qu’elle était blonde, à la base, et non pas rousse. Ses parents la gronderaient-ils de s’être teint les cheveux ? Sa mère, elle le savait, s’en ficherait bien. Son père, elle n’en savait trop rien, aussi ne voulait-elle pas prendre le risque de le mécontenter. Elle avait déjà conscience d’avoir poussé avec cette histoire de mariage, aussi allait-elle faire profil bas quelques temps et se comporter en parfaite Azarova… Du moins, en parfaite fille d’Helena Azarova, plutôt. Quand elle vit venir Ilia, elle lâcha sa mèche de cheveux et se rapprocha de son amie.

« C’est moi qui suis trop en avance ou c’est toi qui es en retard ? » Elle pouffa de rire. « Tu as pris les escaliers, c’est ça ? On a failli rester bloqués au cinquième, tout à l’heure. »

Taquine, elle esquissa un sourire, avant de lui emboîter le pas pour descendre d’un nouvel étage. Elles ne prirent pas les escaliers ensorcelés, continuant plus loin pour descendre une volée de marches non ensorcelées. Ca faisait du bien d’avoir des trucs non magiques dans cette école, des fois. Tout en discutant, elles passèrent devant la salle des trophées, s’éloignèrent du couloir des statues, et avant d’arriver à la salle d’étude des runes, Ilia tourna, l’entraînant avec elle vers les appartements du personnel. Elle n’y était jamais allée, aussi, curieuse, leva-t-elle la tête, admirant ces portes recouvertes des noms de ses différents professeurs, et de nombreux adultes qu’elle ne connaissait pas. Tous ces Aurors, tous ces ouvriers venus en urgence, plus ou moins ravis d’être là. Ouvrant une porte, Ilia la fit entrer dans un petit salon, la laissant s’installer tranquillement. Après un rapide coup d’œil sur la décoration, Katarina s’installa dans le fauteuil que lui avait indiqué l’adulte avant de sourire à nouveau.

« Alors, que me vaut ce plaisir ? Ma passionnante et fusionnelle histoire d’amour avec tes petits frères, j’imagine ? »

Elle rit à nouveau, de bonne humeur. Elle ne s’entendait ni avec Kamen ni avec Yassen, et l’un comme l’autre avaient maille à partir avec elle. Kamen parce qu’elle l’avait prétendument humilié en insistant auprès de son père pour rompre le mariage, Yassen parce qu’elle avait blessé Kamen et qu’il ne le supportait pas. Elle s’en fichait. Elle ne les craignait pas, et même si Kamen avait menacé d’envoyer une lettre à son père pour ruiner son petit plan et les marier de force, elle ne se faisait pas de soucis. Elle savait qu’il ne le ferait pas, même pas pour l’emmerder. Il tenait trop à Lou pour ça, et si Lou apprenait ce qu’il avait fait, il devrait lui rendre des comptes. Etait-il assez suicidaire pour ça ? Pour lui briser le cœur une nouvelle fois ? Il n’avait pas intérêt. Sinon, les crocs de Katarina se refermeraient autour de sa gorge une bonne fois pour toutes. Cet enfoiré ne manquerait pas à grand-monde, de toute manière. Même pas à Ilia, à coup sûr. D’ailleurs, en parlant d’Ilia, elle savait par avance de quoi elle voulait lui parler, aussi avait-elle pris avec elle les lettres envoyées par Kamen et Yassen, pour le cas où ces dernières l’intéresseraient.

« Comment tu as su ? Lou, j’imagine ? »

_________________

like a catchy song
We're far apart in every way, but you're the best part of my day, and sure as I breathe the air , I know we are the perfect pair, on a prickly path that goes on for miles, but it's worth it just to see you smile, and I cannot be pulled apart, from the hold you have on my heart, and even if the world tells us it's wrong, you're in my head like a catchy song.
Revenir en haut Aller en bas
Ilia T. Yordanova
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : stagiaire au département des accidents et catastrophes magiques + reconstruction de Poudlard
Célébrité : Troain Bellisario
Pseudo : Pandore Malone Âge : 28 Parchemins : 423 Gallions : 458 Date d'inscription : 06/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1893-ilia-yordanova-the-sun-will-shi http://www.mumblemumps.com/t1918-ilia-yordanova-success-nothing-else-matters#48749 http://www.mumblemumps.com/t1919-ilia-yordanova-don-t-count-your-owls-before-they-are-delivered http://www.mumblemumps.com/t2079-journal-d-ilia#52927

All God's angels come to us disguisedLe petit groupe de stagiaire écoutait attentivement Thomas. L'année était presque terminée et il fallait s'assurer que tout soit fait au maximum. Les travaux prenaient du temps et ils n'étaient qu'une poignée de baguettes pour participer à la reconstruction de Poudlard. Le ministère conviendrait avec le ministre Anglais de ce qu'il conviendrait de faire pour l'été et la prochaine année. La réunion dura un peu plus longtemps que prévu et Ilia allait être en retard. Alors que tous les autres avaient décidé de prendre l'air, elle devait voir une amie, c'était important au vu de la situation qu'elle vivait.

Katarina était une adorable jeune femme, qui n'a pas froid aux yeux, forte. Un petit bout de femme qui est rapidement devenue l'amie de la Yordanova. Promise de son petit frère, elle n'est pas heureuse de la situation et les deux se retrouvent dans le même camp vis-à-vis de ce mariage forcé. Les jumeaux doivent épouser des femmes qu'ils n'ont pas choisies, et qui n'ont pas voulu cette situation non plus. Ces deux demoiselles, Ilia les affectionnent particulièrement et tente de les protéger au maximum, surtout Mérope qui subit les colères de Yassen. Katarina est plus forte mais tout aussi affectée de la situation. Les jumeaux sont vraiment invivables ! Faire subir autant d'épreuves à leurs promises n'est pas digne d'un Yordanov ! Mais Kamen a eu le retour de bâton quelques jours auparavant. On a rapporté à l'aînée de la famille les faits dans l'ensemble, mais voir la version réelle de Katarina lui ferait plaisir, afin de voir ce qu'il y a lieu de faire pour Kamen. Malgré tout, il est son petit frère, elle s'est lié à lui un temps mais la relation est compliquée.

Alors que la brunette sort de la salle pour se rendre à la bibliothèque, faisant pratiquement le tour de l'école. La rouquine était déjà devant la salle à l'attendre. Ilia arriva à sa hauteur et lui donna une étreinte. « Haha. J'ai failli les prendre mais non. Nous étions en réunion avec Thomas. » expliqua la demoiselle alors que l'autre lui disait avoir perdu un temps considérable en prenant les escaliers ensorcelés. Ils n'en font vraiment qu'à leur tête ceux-là ! « Viens, suis-moi. On va aller dans un endroit calme. » Elles prirent donc le chemin du dortoir des membres du personnel. Ils avaient leur espace, leur salle commune également, c'était un endroit convivial et savamment décoré. Chacun avait mis sa petite touche afin de se sentir chez lui, ce qui donnait lieu à des objets intéressants. La plupart des stagiaires ne rentraient pas durant les vacances accordées, comme Ilia qui préférait travaille sans relâche avec Thomas plutôt que d'être inactive. Elle ne rentrerait pas chez elle, c'était hors de question avec son père, alors quitte à rester à Poudlard, autant bosser !

« Tu as trouvé ! J'ai entendu dire qu'il y avait eu du grabuge avec les jumeaux. » répondit Ilia à son amie qui se demandait à moitié pourquoi elle ovulait la voir. La moitié de l'école devait être au courant mais la sorcière n'écoutait pas, elle avait plus confiance en son amie qu'en les rumeurs autour. Il fallait qu'elle protège Katarina de la mauvaise influence de ses frères. Elle sait de quoi ils sont capables et fera tout pour les empêcher de faire une énorme bêtise qui les conduirait à se faire sermonner par leur père. Il fallait procéder de la bonne manière avec ces couples forcés, pour ne pas risquer de représailles. La rousse était loin d'être bête et connaissait l'identité de la personne ayant vendu la mèche. « Tu ne peux pas lui en vouloir, elle sait que je tiens à toi. Raconte-moi, comment s'en est arrivé là ? » demanda la jeune femme, comprenant que ce soit difficile mais inquiète que les événements prennent une telle tournure. Ilia ne connaissait pas ce sentiment d'être forcé de côtoyer un homme qu'elle n'a pas choisi. C'est son géniteur qui tient à cette tradition, qui veut des héritiers. N'appréciant pas spécialement sa traître de fille, il se fiche de ce qu'elle fait, il ne lui trouvera pas de mari, il ne la connaît et ne la considère pas. Toujours du côté de Zahari, cette partie de la famille, Andreï ne veut pas en entendre parler. Il se mêlerait des relations de sa fille uniquement si elle choisissait d'épouser un moldu, et encore pas sûr... C'est une liberté certaine mais qui blesse tout de même la jeune femme. Son père est loin d'être un ange mais de là à détester la chair de sa chair, l'aînée, la princesse qu'il a vu naître et aimé durant tant d'années ! Ilia lui en veut, oh oui ! Pour toutes les douleurs de leurs vies.
© 2981 12289 0

_________________
Always
Je veux vivre chaque seconde, Comme si demain était la fin du monde, être libre pour de bon, A trop vouloir se lever on tombe ♪ Kyo
Revenir en haut Aller en bas
Katarina Azarova
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : Septième année à Gryffondor.
Célébrité : Ebba Zingmark.
Pseudo : Champifeuille, Champi. Âge : 26 Parchemins : 1154 Gallions : 880 Date d'inscription : 25/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
3/22  (3/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1286-katarina-you-re-filled-with-det http://www.mumblemumps.com/t1307-katarina-you-ve-met-with-a-terrible-fate-haven-t-you http://www.mumblemumps.com/t1308-katarina-attention-le-hibou-pince http://www.mumblemumps.com/t2069-journal-d-un-champignon

All God's angels
come to us disguised.


L’appartement d’Ilia était très joli, et déguisé avec goût. On sentait, dans sa décoration, qu’elle s’était préparée à vivre là à l’année. Katarina la comprenait. Ilia ne rentrerait pas pendant les vacances. Elle resterait à Poudlard, où elle avait un travail, des amis, et une situation, plutôt que chez les Yordanov, où son père et ses cadets la méprisaient. Il n’y avait plus Zahari pour la pousser à rester pour le protéger. Son souvenir dans la maison devait être trop fort. Elle n’y retournerait sans doute plus jamais. Cependant, ce n’était pas pour parler de ça qu’elle l’avait faite venir, mais pour parler de ses démêlés avec Kamen et Yassen. « Tu as trouvé ! J'ai entendu dire qu'il y avait eu du grabuge avec les jumeaux. » C’était peu dire, du grabuge. Elle avait réussi l’exploit de se les mettre l’un et l’autre à dos en moins de vingt-quatre heures, et elle sentait qu’Oxana n’attendait qu’un signe de faiblesse pour l’achever. Katarina esquissa un sourire. Elle n’avait pas peur des Yordanov.

Elle se demanda cependant comment Ilia avait pu être au courant, mais la réponse était assez évidente. Lou, bien entendu. Qui d’autre ? A tout hasard, elle lui posa la question, et la réponse fut telle qu’elle l’attendait. « Tu ne peux pas lui en vouloir, elle sait que je tiens à toi. » Surprise, la rousse sourit, un peu gênée, se sentant rougir. Elle n’en voulait pas du tout à Lou, et appréciait la marque de gentillesse d’Ilia. Elle aussi tenait à elle, comme elle tiendrait à une grande sœur protectrice, celle qu’elle aurait bien aimé avoir. Teodor était un grand frère génial, mais plus le temps passait, plus son obsession pour la magie noire l’éloignait de sa cadette. Ilia, elle, était là. Elle partageait ses valeurs, ses idées, et semblait être un reflet de son futur. Une personne assez courageuse pour quitter les siens, accepter la dénomination de traître à son sang, pour être libre de vivre sa vie. « Raconte-moi, comment s'en est arrivé là ? » Kamen et Yassen, à nouveau. Il n’y avait pas grand-chose à dire, mais cependant, beaucoup de choses, aussi.

« C’est à cause du mariage. Kamen s’est résigné, moi pas. J’ai continué à forcer auprès de ma famille, et j’ai eu le soutien de ma mère après le – » Elle se tut, et se mordit la lèvre. Elle avait failli parler de Zahari avec légèreté, et briser du même coup le cœur déjà bien en miettes d’Ilia. « Désolée. »

Mal à l’aise, elle se trémoussa sur sa chaise. Pour tenter de reprendre contenance, elle porta la main à son sac pour en sortir les différentes lettres. Celle de son père, bien entendu, et celles des jumeaux Yordanov. Ilia voudrait probablement les lire pour mieux comprendre ce qu’il s’était passé en si peu de temps pour que leur relation froide se transforme en guerre ouverte en moins d’une journée. Elle posa les lettres sur la table, les tendant à l’adulte avant de reprendre son récit, plus mesurée, surveillant un peu mieux ses mots, cette fois-ci.

« Ça a fait beaucoup de bruit. La presse s’est emparée du scandale. Et ma mère a fait pression sur mon père pour annuler le mariage. Mais il ne pouvait pas, pas sans perdre la face, alors il a imposé un nouvel arrangement à ton père : Kamen et moi avons jusqu’à la fin de nos GISIS pour présenter à nos parents un promis digne de ce nom. Si on n’y arrive pas… Le mariage est maintenu. »

Elle passa pudiquement plusieurs choses sous silence. Le fait que sa mère avait refusé qu’elle entre dans une famille dont le patriarche avait les mains couvertes de sang, par exemple. Ce qu’il avait fait à Zahari, il pouvait le refaire n’importe quand, à n’importe qui. A sa fille, s’il estimait qu’elle n’était pas digne des Yordanov, ou s’il se murmurait qu’elle trompait son fils avec le premier venu. La menace Yordanov était réelle, ce qui avait poussé son père à agir. Elle savait qu’il comptait sur elle pour leur présenter quelqu’un de mieux, de moins dangereux. Il pouvait même faire l’impasse sur ses études ou sa profession. Ce qui n’était pas plus mal, puisque Skye, son petit ami, ambitionnait de devenir Auror… D’ailleurs, il fallait qu’elle lui en parle, de Skye. Rien qu’à cette idée, son sang recommençait à bouillonner, mais Ilia avait voulu toute l’histoire.

« Quand on a reçu la lettre, on s’est retrouvés pour en parler, Kamen et moi. Et il m’a fait une scène, comme quoi le fait que je m’affiche avec Skye est un gros manque de respect envers lui, et que je l’humilie. » Elle lâcha un grognement de mépris. « C’est clair que lui me respectait et ne m’humiliait pas en s’affichant avec Lou et Willa, tiens. J’ai vu tellement rouge que je n’ai même pas cherché à discuter avec lui. Je lui ai décroché une droite, je lui ai hurlé ses quatre vérités, et je l’ai planté là. »

Ses doigts tambourinaient nerveusement sur son genou gauche. En y repensant, elle recommençait à s’énerver. Kamen ne manquait pas de toupet. Dire qu’il avait osé lui tenir un discours pareil avec tout ce qu’il faisait devant elle ! Willa et Lou étaient surnommées ses poules. Les rumeurs disaient qu’il s’était tapé les deux, et pas toujours séparément. Ça la faisait bouillir de rage. Il la méprisait, il méprisait Lou, et il osait lui parler de respect parce qu’elle filait le parfait amour avec son Gryffondor ? Il lui fallut un moment pour que sa rage reflue. Mais enfin, elle put reprendre la parole d’une voix calme.

« Puis Yassen s’en est mêlé. Il a dit que mes caprices de princesse mettaient son propre mariage en péril, même si, entre nous, je ne vois pas du tout en quoi, et qu’il allait me faire payer le fait d’avoir fait du mal à son frère. En parallèle, Kamen m’a menacé en me disant qu’une simple lettre à son père suffirait à remettre ce mariage sur les rails. » Elle leva les sourcils, clairement méprisante. « Franchement ? C’est pitoyable. Je trouve ça plus affligeant qu’effrayant. Tes frères sont vraiment deux gamins à la fierté froissée. Il va vraiment falloir qu’ils grandissent, un jour. »

Elle eut un léger sourire. Elle n’avait pas peur des menaces des Yordanov. Skye, lui, s’en était inquiété, prenant ces menaces au sérieux, mais Katarina s’était contentée de hausser les épaules. Sa relation avec Yassen était pourrie depuis leur première rencontre, et Kamen n’oserait probablement pas se mettre Lou à dos.

_________________

like a catchy song
We're far apart in every way, but you're the best part of my day, and sure as I breathe the air , I know we are the perfect pair, on a prickly path that goes on for miles, but it's worth it just to see you smile, and I cannot be pulled apart, from the hold you have on my heart, and even if the world tells us it's wrong, you're in my head like a catchy song.
Revenir en haut Aller en bas
Ilia T. Yordanova
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : stagiaire au département des accidents et catastrophes magiques + reconstruction de Poudlard
Célébrité : Troain Bellisario
Pseudo : Pandore Malone Âge : 28 Parchemins : 423 Gallions : 458 Date d'inscription : 06/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1893-ilia-yordanova-the-sun-will-shi http://www.mumblemumps.com/t1918-ilia-yordanova-success-nothing-else-matters#48749 http://www.mumblemumps.com/t1919-ilia-yordanova-don-t-count-your-owls-before-they-are-delivered http://www.mumblemumps.com/t2079-journal-d-ilia#52927

All God's angels come to us disguisedRevenue au dortoir des stagiaires avec Katarina, la iss pouvait enfin lui parler. Ilia s'inquiétait beaucoup pour elle, en particulier quand elle entendait qu'elle s'était mis à dos les jumeaux. Cette histoire de mariage arrangé était une idée absurde et irrespectueuse dans le monde des sorciers comme dans celui des moldus d'ailleurs. Assise face à son amie, la Bulgare l’écoutait attentivement. Bien qu'il ne faille pas avoir forcément peur des garçons, il fallait tout de même la jouer fine avec eux, car ils étaient capables de faire du mal à leur entourage... C'est un trait de famille quand on pense à ce que leur père à fait... Et apparemment, la mère de Katarina pense la même chose. Bien que la voix de la jeune fille se brise au milieu de sa phrase, le regard qu'elle lance à l'adulte en dit long sur ce qu'elle s'apprêtait à dire. Ilia acquiesça lorsque l'autre s'excusa, comprenant parfaitement la situation. Elle était rassurée que madame Azarova soit quelqu'un de sensé en fin de compte et si elle pouvait réussir à convaincre les deux parties de stopper le mariage, tout le monde s'en porterait bien mieux.

La rouquine sortit de son sac quelques lettres lui étant adressées, afin que sa camarade les lisent. Sans même avoir besoin de regarder les noms des expéditeurs, elle reconnut l'écriture des jumeaux, bien qu'elle ignorait lequel avait écrit quoi au premier abord. C'est quelque chose qu'ils ont toujours reproché à leur aînée, ne pas être capable de les différencier... Ilia n'a jamais eu de relation avec eux, parce que Anrdeï s'était bien chargé de tenir ses héritiers chéris à l'écart des traîtres. Mais à bien y remarquer, on peut voir que l'écriture de Yassen est plus brouillonne, plus énervée que celle de son jumeau et les menaces s'en ressentent aussi puissantes que s'il était en train de prononcer ces mots.
Katarina exposait la situation, faisant le topo de la situation vis-à-vis de la presse et de ce nouvel arrangement que le père de la jeune fille avait négocié. Ilia hochait la tête négativement tout en lisant les lettres, laissant les paroles de son amie entrer dans son esprit pour que le tout fasse son chemin. « Un promis digne de ce nom ? C'est une plaisanterie !? » cracha la brune en relevant des yeux choqués vers sa voisine de table. « Ce mariage forcé n'est digne d'aucune partie, c'est une tradition ridicule. Ils ne feront jamais l'effort d'apprécier une personne que vous aurez choisie, regarde ma mère ! » L'amertume était présente dans la voix de la Yordanova, qui ne souhaitait jamais voir Katarina ou Mérope subir les sortilèges que son père infligeait à sa propre femme. Ilia aimait sincèrement les deux jeunes filles, elles méritaient de trouver celui qu'elles aimeraient, digne d'elle et non de leur famille.

La jolie rousse était énervée par les lettres qu'elle avait reçu et à en juger par leur contenu, il y avait de quoi ! Kamen pensait qu'il avait été humilié par la demoiselle et celle-ci était outrée du comportement de son promis. Il est vrai que le jeune homme se pavanait souvent en compagnie de ses copines, surtout Lou avec qui il jouait pourtant les idiots, manipulant ses sentiments pour lui. Ilia prit doucement la main de son amie pour la rassurer et l'apaiser. « Doucement, Kat. Tu as bien fait de le remettre à sa place, il n'a pas à te traiter ainsi alors qu'il fait la même chose. » La brunette appréciait le jeune Skye et serait plus que ravie de voir sa petite sœur de cœur heureuse dans ses bras plutôt que blessée dans ceux de son cadet.

Une fois calmée, Katarina reprit. Yassen l'avait menacé et insulté, ce qui mettait encore plus en pétard la Yordanova qui s'entendait encore moins avec lui, le jumeau numéro 2. « C'est exactement ce que j'allais dire ! Ils sont immatures. Aucun de vous ne veut épouser l'autre. Mais tu sais, les jumeaux veulent se prouver quelque chose. Notre père n'accepterait pas que l'un d'eux soit jeté, il les a élevé dans l'optique d'être les dominants... » Ilia soupira, c'était bel et bien pathétique de leur part à tous les trois. « Pour Kamen, on peut peut-être faire quelque chose... En revanche, si Yassen essaie de t'intimider, viens me voir et je lui réglerais son compte ! » non pas qu'elle irait jusqu'à lui régler réellement son compte, elle se sentait incapable de commettre l'irréparable, sauf peut-être avec son père... Mais elle irait le voir et lui faire comprendre que s'il touche à un cheveu de ses protégées, elle lui ferait subir la même chose.

© 2981 12289 0

_________________
Always
Je veux vivre chaque seconde, Comme si demain était la fin du monde, être libre pour de bon, A trop vouloir se lever on tombe ♪ Kyo
Revenir en haut Aller en bas
Katarina Azarova
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : Septième année à Gryffondor.
Célébrité : Ebba Zingmark.
Pseudo : Champifeuille, Champi. Âge : 26 Parchemins : 1154 Gallions : 880 Date d'inscription : 25/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
3/22  (3/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1286-katarina-you-re-filled-with-det http://www.mumblemumps.com/t1307-katarina-you-ve-met-with-a-terrible-fate-haven-t-you http://www.mumblemumps.com/t1308-katarina-attention-le-hibou-pince http://www.mumblemumps.com/t2069-journal-d-un-champignon

All God's angels
come to us disguised.


Ilia était un ange. Elle n’avait rien à faire chez les Yordanov. C’était incroyable, de voir que des merveilles pouvaient s’épanouir dans des familles aussi pourries. Au moins, elle était normale, et c’était un exploit, vu qu’elle avait grandi chez les Yordanov. Aussi eut-elle la réaction la plus normale du monde en apprenant ce qu’elle avait réussi à négocier avec ses parents. « Un promis digne de ce nom ? C'est une plaisanterie !? Ce mariage forcé n'est digne d'aucune partie, c'est une tradition ridicule. Ils ne feront jamais l'effort d'apprécier une personne que vous aurez choisie, regarde ma mère ! » Son amertume était palpable, et Katarina la comprenait. Elle avait entendu les rumeurs, sur la conception des enfants Yordanov, et sur le fait que seul Zahari soit un enfant de l’amour. C’était pour ça qu’il était mort. Et aussi pour ça que sa mère ne s’en relèverait sans doute jamais. Cela faisait partie des raisons qui poussaient Katarina à mettre fin à ce mariage : quelque part, elle craignait que la même chose lui arrive, et elle mettait toute sa peur et son énergie pour repousser ce moment fatidique.

La discussion continua, Katarina expliquant maintenant à son aînée ce qu’il s’était passé pendant sa rencontre avec Kamen. Exploser comme ça, ce n’était généralement pas son genre du tout. Mais le voir oser jouer les fils à papas fâchés alors qu’il l’humiliait en humiliant Lou, c’était trop. Et ça devait se voir, puisqu’Ilia reprit la parole d’une voix douce. « Doucement, Kat. Tu as bien fait de le remettre à sa place, il n'a pas à te traiter ainsi alors qu'il fait la même chose. » Se sentir soutenue faisait du bien, mais ça n’effaçait pas sa colère. Elle savait qu’elle avait sans doute fait une erreur en le frappant, mais sur le coup, sa colère avait pris le dessus, et c’était tout ce qu’elle avait trouvé pour le faire taire. Pour qu’il cesse son petit numéro de mâle supérieur qui explique la vie à une femelle inférieure. Elle desserra cependant les poings pour faire plaisir à Ilia, qui replongea le nez dans les lettres pour lire la suite. Katarina ignorait comment Kamen réagirait en apprenant que son aînée était au courant, et, quelque part, elle s’en fichait bien.

« Ce n’est pas tant le fait qu’il fasse pareil qui me gêne. Ce qui me gêne, c’est qu’il ose me le reprocher alors qu’il joue ouvertement avec les sentiments de Lou, qui est folle amoureuse de lui. A ce rythme-là, il va finir par la détruire à force de la jeter et la récupérer comme si elle n’était rien. Ça me rend malade qu’elle reste obstinément accrochée à lui malgré ce qu’il lui fait subir. »

Le pire étant que cet enfoiré de Yassen s’en était mêlé. Prenait-il donc son frère pour une princesse incapable de se débrouiller tout seul ? Il avait osé la menacer, et elle ne s’était pas démontée, répondant à ses menaces par un ton froid et méprisant. Il n’avait pas répondu, après ça. Tant mieux. Peut-être que Kamen lui avait dit qu’il était capable de se débrouiller seul, ou que Lou lui avait demandé de ne pas continuer. Elle n’en savait rien. Et elle s’en fichait. Ils étaient autant pitoyables l’un que l’autre, comme deux gamins avec une fierté froissée. Ils allaient devoir apprendre à grandir, un jour. « C'est exactement ce que j'allais dire ! Ils sont immatures. Aucun de vous ne veut épouser l'autre. Mais tu sais, les jumeaux veulent se prouver quelque chose. Notre père n'accepterait pas que l'un d'eux soit jeté, il les a élevé dans l'optique d'être les dominants... » Ilia soupira, et Katarina retint difficilement un grognement méprisant. C’était nul, d’apprendre aux hommes que c’étaient eux qui dominaient. Digne du Moyen-Âge.

« C’est ridicule. On n’est plus au Moyen-Âge. Sous couvert de préserver la pureté du sang, on nous enferme dans un système vicieux où les cousins se marient entre eux. Parce que bon, on ne va pas se mentir, mais à force de faire ça depuis des siècles, au final, on est tous de la même famille… » Elle soupira, s’affalant un peu plus dans le canapé. « A bien y penser, on verse un peu dans l’inceste, en fait. C’est pourri, d’être un sang-pur… »

Si son père avait entendu ça, il se serait étouffé de rage. Il n’empêche qu’elle le pensait. Etre un sang-pur, c’était pourri. Elle aurait préféré être une sang-mêlée, grandir dans une famille normale et ne pas être fiancée d’office à sa naissance et l’apprendre un an avant sa majorité. C’était vraiment de la merde. Ça lui attirait trop d’ennuis, et maintenant, les Yordanov et leurs petites fiertés froissées de mâles virils remis en cause se rajoutaient au reste. Génial. « Pour Kamen, on peut peut-être faire quelque chose... En revanche, si Yassen essaie de t'intimider, viens me voir et je lui réglerais son compte ! » La rousse se redressa sur son siège. Elle pouvait faire quelque chose pour Kamen ? Lueur d’espoir. Si Ilia réussissait à calmer Kamen, ce serait déjà un avantage non négligeable. Ça lui éviterait de se pourrir à nouveau avec lui, de se mettre les Yordanov à dos, et de faire beaucoup de mal à Lou à cause de ça.

« C’est noté pour Yassen. Mais pour Kamen ? A quoi tu penses ? »

_________________

like a catchy song
We're far apart in every way, but you're the best part of my day, and sure as I breathe the air , I know we are the perfect pair, on a prickly path that goes on for miles, but it's worth it just to see you smile, and I cannot be pulled apart, from the hold you have on my heart, and even if the world tells us it's wrong, you're in my head like a catchy song.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
All God's angels come to us disguised. (Kata & Ilia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark Angels + Ultra Marines + titan Ork VS GI
» Forteresse of doom Dark Angels de planetstrike
» Dude's Dark Angels
» Blood Angels+Orcs de Bloodbowl à vendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: flashback-
Sauter vers: