Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 5
La version cinq est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'été, faites le plein de festivités !
Découvre tout ici
Sujet commun
Vous avez envie de profiter pleinement des animations de la coupe du monde,
venez découvrir les nombreuses activités mises en place pour l'été !
Fêtes foraines, séances de dédicaces, match, les ingrédients sont réunis pour faire la fête !
Clique pour découvrir le Speed Dating de l'été
Quêtes
Les quêtes ont toutes été mises à jour. Vous trouverez celle du personnel ici,
les poufsouffle juste . Les serdaigle ont aussi le droit à un nouveau
sujet par tout comme les serpentard. Les gryffondor, eux,
continuent leur jeu de piste.
Résumé des quêtes
Radio Quidditch
Pour l'été, la brigade magique ne fait pas les choses à moitié,
de la nouveauté vous attend sur vos ondes !
Ouvre les oreilles
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

The thought of losing you brings me to tears • Xander&Brooke

Brooke L. Slughorn
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Serpentard
Célébrité : Ksenia Solo
Pseudo : Aurore Âge : 28 Parchemins : 52 Gallions : 259 Date d'inscription : 04/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1871-i-was-falling-and-you-looked-th

Xander & Brooke

The thought of losing you brings me to tears
Je ne suis pas une fille bien. Je ne le nie pas. Je n'essaie même pas de m'en défendre. J'ai passé une année entière à me demander qui dans ma famille voyait le monstre en moi. Je me suis réveillée en sursaut tellement de fois mais sans jamais faire de bruit ou plutôt en hurlant en silence. J'avais pris l'habitude d'utiliser de la magie pour m'assurer que l'expression de mes hantises jamais ne s'entende. La première nuit, j'avais poussé un cri en me réveillant. Sage était la seule qui soit venue s'assurer que ça aille. Je ne pouvais pas blâmer les autres. J'avais pris soin de les repousser. Mais Sage était trop innocente, trop pure et jamais elle ne tournait le dos à personne. Je n'avais jamais osé lui demander si elle savait que j'étais sous cette capuche. Je n'oserais jamais chercher la vérité. Elle m'avait regardée et ses mots d'une naïveté effrayante avaient pourtant su me toucher au cœur. « Toi aussi tu as du mal à t'en remettre de la guerre. » Elle s'était blottie contre moi. Elle m'avait apporté ce réconfort dont j'avais besoin. J'aurais pu cette nuit là décider d'abandonner mon obstination. J'aurais pu la laisser entrer et lire en moi, deviner le poids de mes regrets. Il s'en était fallu de peu pour que j'accepte de changer et que je tente de devenir meilleure. Mais je n'avais plus laisser mes cris la réveiller et je l'avais poussée dans les bras de Xander pour se remettre de tout cela. Je m'étais repliée un peu plus sur moi-même. J'avais étouffé mes peurs et mes doutes pour m'enfoncer plus profondément, repousser les limites quitte à en souffrir. Non je n'étais pas une fille bien et je ne le prétendais pas. Je ne voulais même pas tenter de le faire croire. J'assumais cette part d'ombre qui grouillait en moi. Je voudrais une seconde chance, disparaître et tout recommencer ailleurs. J'avais songé des dizaines de fois disparaître pendant cette année. J'avais voulu emballer mes affaires et partir ailleurs pour un nouveau départ. Je n'aurais prévenu personne et avec un sac sur le dos, j'aurais été m'établir dans un lieu où personne ne me connaît. J'avais été jusqu'à réserver un billet d'avion pour les États-Unis pour le lendemain au petit matin. Je voulais être moi, être une autre. J'avais passer la soirée auprès de ceux qui partageaient le même sang que moi. C'était rare mais personne ne s'était interrogé. Je crois qu'ils espéraient retrouver leur fille et sœur. Je ne pouvais les blâmer car je n'étais plus moi. Je veux profiter d'eux, graver ce moment d'abandon dans mon esprit. Je ne prote pas mon masque habituel. Xander semble inspiré par ma présence et fanfaronne sur son balai. Il attire les regards alors que nous sommes réunis dans le jardin. Je rigole mais mon rire meurt sur mes lèvres. En une fraction de secondes, il est allongé au sol gémissant de douleur. Je me précipite. Il avait passé la nuit à l'hôpital et l'heure du départ était passée quand enfin le soulagement était venu. Mon regard planté dans le sien alors qu'il se réveillait. J'avais eu peur mais j'avais rapidement remis le masque en le traitant d'idiot, mon idiot à moi, celui que j'aime.

J'attends depuis ce qui me semble d'interminables longues heures assise sur une chaise dans un coin de l'infirmerie. Je me lève souvent pour demander quand enfin je pourrai le voir. Je fais les cent pas et ça m'a valu d'être rembarrée dans un coin de la pièce. Je suis tellement angoissée et les souvenirs remontent. Même si je fais en sorte que jamais ma présence ne se remarque, je n'ai jamais raté aucun match de Xander. J'ai toujours été là dans un coin croyant en lui de toute la force de mon cœur Je me suis toujours enflammée en l'encourageant à cette manière discrète qui est la mienne. J'ai aussi admiré son style sur un balai lors de nombres de ses entraînements. Je trouve qu'il a su s'améliorer pour devenir un réel atout pour son équipe. Pourtant, quand le sujet est abordé, je lui rappelle toujours qu'il ne m'arrive pas même à la cheville. Je dis qu'il est loin d'être un bon joueur et qu'il ne devrait pas rêver de poursuivre dans cette voie. Je vais toujours trop loin et pourtant, je le trouve bien meilleur que moi. Je pense qu'il pourrait assurer et devenir une star, il aurait une fan fidèle. Je pense alors que je ne sais même pas comment il va. Je réalise combien je suis une sœur déplorable. La main de Sage vient prendre la mienne doucement et je la regarde interloquée. « Il va s'en sortir. Je sais qu'un cognard fait mal mais il a été pris en charge directement. Allons manger. » Elle est une petite sœur surprenante. Je la repousse sans cesse et pourtant elle me tend la main encore et encore. Je ne devrais pas être si cruelle et dure avec elle. J'en ai conscience. Je lui souris doucement. Je la serre dans un câlin qui doit la surprendre mais l'inquiétude que je ressens ne me permet pas de maintenir en place le masque d'indifférence et de froideur. Je la rassure un peu. « Va manger, j'enverrai quelqu'un te chercher quand il pourra recevoir de la visite. Ou au moins te rassurer si jamais il est trop fatigué. » Sage obtempère facilement et je la regarde s'éloigner fière d'elle. Elle subit encore plus que Xander mes foudres et pourtant elle reste cette petite fille au cœur pur. Je me mords la lèvre mais j'en peux plus de cette attente et je sens que mes nerfs craquent. Je m'assieds laissant couler quelques larmes quand on me donne enfin l'autorisation de voir celui qui est un tout à mes yeux. J'essuie rapidement mes joues avant de pénétrer dans la sorte de petite alcôve crée par les rideaux tirés. Je m'approche un peu timide du lit pour m'y asseoir sur le bord venant prendre la main de Xander dans la mienne. Il semble s'être rendormi et ma voix se brise un peu quand je prends la parole. « Xander? » Il ouvre les yeux et comme ce jour là à l'hôpital mon regard se plante dans le sien. Il pourra sans doute deviner à leur teinte rouge que j'ai pleuré. Il n'a pas besoin de savoir pourquoi. Je ne suis même pas certaine de lui répondre s'il me demande pourquoi. « Ils sont stupides ici, ils n'ont pas voulu que j'attende ton réveil près de toi. Mais je suis là maintenant. J'ai eu peur pour toi. Pourquoi tu es toujours aussi idiot et maladroit? Tu pouvais pas faire attention un peu? J'ai perdu mon temps à attendre de savoir comment tu allais. Tu ne dois pas me faire peur comme ça, tu le sais? Je t'aime Xander. » Je suis une jolie contradiction ambulante mais si Xander sait lire en moi, il ne retiendra que l'essentiel : là près de toi, peur, aime... Telle est l'essence même de mon être.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Xander Slughorn
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Poufsouffle
Célébrité : Xavier Serrano
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 26 Parchemins : 27 Gallions : 58 Date d'inscription : 23/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1985-xander-enjoy-being-alive http://www.mumblemumps.com/t1995-xander-liensrp http://www.mumblemumps.com/t1994-xander-fleche-la-chouette-pas-aussi-rapide-qu-on-pourrait-le-croire

Xander & Brooke
The thought of losing you
brings me to tears
« Arrête, Brooke. Je t’en supplie… » Le Poufsouffle était allongé au sol, sa sœur était dissimulée sous un masque, mais il savait très bien que c’était elle, il la reconnaitrait entre mille. Elle pointait sa baguette sur lui, menaçante. Il avait peur. Il avait peur qu’elle ne fasse le geste de trop et qu’elle finisse par le regretter. Autour d’eux, c’était la guerre. Les sorts fusaient de tous les côtés. Mais c’était sur lui qu’elle pointait sa baguette car ils ne se battaient pas du même côté. Elle allait le tuer, il le voyait dans ses yeux. Elle le détestait comme elle détestait leur père. Elle ne l’aimait plus. Il était dans l’Armée de Dumbledore et elle était du côté des mangemorts. Un sourire apparut sur les lèvres de Brooke, un sourire machiavélique et au moment où elle allait lui lancer un sortilège impardonnable, il se réveilla en sursaut. Xander transpirait, il regardait autour de lui. Il n’y avait plus de sorts, c’était calme. Peu à peu, il revenait à lui et prenait conscience que la guerre était bien loin, que ce n’était qu’un mauvais rêve et que jamais Brooke ne lui aurait fait du mal comme il l’avait rêvé. Il avait un peu mal partout, il avait fait une mauvaise chute. Les souvenirs lui revinrent image par image. Il se souvint du match de Quidditch contre Serdaigle, mais aussi du cognard qui l’avait percuté et qui l’avait déstabilisé. Il était ensuite tombé et il avait dû perdre connaissance. Il se trouvait à l’infirmerie, il connaissait bien ces lieux, donc ce qui lui était arrivé ne devait pas être trop grave. Des bruits de pas le sortirent de ses pensées et l’infirmier entra dans la petite pièce protégée par un rideau. Il l’examina rapidement avant de lui dire qu’il avait de la chance de ne pas être tombé sur la tête et qu’il irait mieux d’ici un à deux jours. Puis, il s’en alla. Xander était toujours fatigué, il ferma à peine les yeux qu’il retrouva le sommeil. Cette fois, aucun cauchemar, il se sentait apaisé. Il ignorait combien de temps il s’était rendormi, mais il fut réveillé par une voix qu’il connaissait bien : « Xander ? » Le Poufsouffle ouvrit les yeux doucement, légèrement aveuglé par la lumière de la pièce. Brooke était assise sur le lit, à ses côtés, et elle lui tenait la main. Il était content qu’elle soit là et un sourire apparut sur son visage. Son regard s’habitua assez vite à la lumière et il apercevait mieux son visage. On aurait dit qu’elle avait pleuré. Est-ce qu’elle s’était inquiétée pour lui ? Il n’y avait aucun doute. Elle ne serait pas là sinon. Brooke était une sœur formidable, même si elle essayait de le cacher et qu’il n’avait pas intérêt à le lui dire ou elle ferait en sorte de lui prouver le contraire. « Ils sont stupides ici, ils n'ont pas voulu que j'attende ton réveil près de toi. Mais je suis là maintenant. » A nouveau, il lui sourit et serra un peu plus sa main dans la sienne. Elle était là, en effet. D’ailleurs, il n’en attendait pas moins d’elle. Elle était toujours à ses côtés quand il avait un problème. Elle n’avait rien à voir avec la Brooke de son cauchemar.

« J'ai eu peur pour toi. Pourquoi tu es toujours aussi idiot et maladroit ? Tu pouvais pas faire attention un peu ? J'ai perdu mon temps à attendre de savoir comment tu allais. Tu ne dois pas me faire peur comme ça, tu le sais ? Je t'aime, Xander. » Une nouvelle fois, il sourit et il remarqua qu’il avait un peu mal quand il souriait, il devait avoir une égratignure et la plaie devait tirer. Il fit une légère grimace. Brooke avait eu peur pour lui, elle ne devait pas être la seule. Il se demandait où était Sage et Joanie. Elles aussi, elles devaient se faire du souci pour lui, elles aussi avaient assisté au match. « Tu sais, c’est vicieux les cognards. » Répondit-il à sa grande sœur en essayant de se redresser comme il le pouvait contre les oreillers. Il regarda autour de lui pour chercher un endroit où il pouvait se regarder et voir les dégâts que sa chute avait provoqué. Il voulait quitter son lit, mais il avait déjà un peu la tête qui tournait en se redressant un peu trop vite, alors il ne préféra pas tenter. « Je t’aime aussi, Brooke. T’es la meilleure des grandes sœurs pour avoir attendu tout ce temps que je me réveille. Je m’excuse de t’avoir fait perdre ton temps. Je ne recommencerai plus, la prochaine fois, je dirai au cognard d’aller voir ailleurs si j’y suis. » Xander attira sa sœur vers lui et la prit dans ses bras. Elle cala son dos contre son torse et il l’entoura de ses bras. Il lui fit un bisou sur le joue. Et avant qu’elle ne puisse dire quoique ce soit qui contredise ce qu’il avait dit, il ajouta un de ses compliments habituels : « T’es belle aujourd’hui. Plus que d’habitude. Peut-être que mes sens me jouent des tours, mais on dirait que t’es presque plus belle que moi. Remarque, avec les bleus et les égratignures que je dois avoir, si c’est un peu partout comme sur mes bras, ça ne doit pas être très difficile. » Bien sûr, il la taquinait. Elle était toujours la plus belle à ses yeux, même s’il s’aimait beaucoup, ses sœurs étaient les plus réussies de la famille à ses yeux. Il murmura à son oreille pour que personne n’entende sauf elle : « T’es encore plus belle quand t’as les yeux qui brillent parce que tu as pleuré et que tu t’inquiétais pour ton idiot de frère. » Il était sûr qu’elle allait nier en bloc de s’être inquiétée pour lui. Il la relâcha pour qu’elle s’éloigne un peu et qu’il puisse boire un peu d’eau. Il avait dormi depuis quelques heures, il voyait que le soleil était presque couché. Une fois qu’il eut bu quelques gorgées d’eau et qu’il reposa son verre, il se tourna à nouveau vers sa sœur : « Est-ce qu’on a gagné ? » A ses yeux, le Quidditch était très important et il tenait beaucoup à connaître le score final de cette rencontre. Il était intéressé doublement parce qu’il était aussi le préfet de sa maison et qu’il était très fier quand Poufsouffle remportait un match même s’il n’avait pas pu contribuer à la victoire en étant hors-jeu.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
« monsieur sourire »
préfet de Poufsouffle
poursuiveur dans l'équipe de Quidditch
membre du club d'échecs version sorciers
Revenir en haut Aller en bas
Brooke L. Slughorn
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Serpentard
Célébrité : Ksenia Solo
Pseudo : Aurore Âge : 28 Parchemins : 52 Gallions : 259 Date d'inscription : 04/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1871-i-was-falling-and-you-looked-th

Xander & Brooke

The thought of losing you brings me to tears
Je ne saurais expliquer ce qui crée cette sensation de malaise au plus profond de mon être mais je sens mon cœur s'affoler dans une course contre la montre où il n'y aura aucun vainqueur. Je meurs de chaud et je sens la sueur couler dans mon dos alors que je frissonne comme si j'avais froid en même temps. J'ai le souffle haletant alors que je suis parfaitement tranquille depuis un temps infiniment trop long. Je me sens comme au bord du malaise, prête à tomber dans les pommes. Je crois que je me serais effondrée sur place si je n'avais pas été assise. Je songe pendant un bref moment que cela peut être causé par le fait de ne rien avoir avalé de la journée allié à la fatigue qui colle à ma peau depuis plusieurs semaines déjà. Mais je finis par réaliser que je suis simplement morte d'angoisse en imaginant ce qui aurait pu arriver à Xander. Je ne peux pas envisager une seule seconde vivre sans lui dans ma vie. Je ne l'avoue pas mais dernièrement je me suis prise de nombreuses claques quant à mes choix et mes actions passées. Je sais que Xander aurait pu mourir sur le champ de bataille, imbécile qui combattait dans le camp des gentils. Il aurait pu ne pas en revenir et j'aurais eu sur la conscience de ne pas avoir su mieux choisir pour qui me battre, de ne pas avoir été du côté de ceux qui protègent mon idiot de frère. Je ne lui avouerais jamais probablement mais j'aurais préféré me donner la mort que de devoir supporter un futur sans lui. Il est mon tout. Il est celui qui me tient vivante aujourd'hui. Je voudrais le frapper pour s'être bêtement mis en danger. Je ne peux pas faire la peau au cognard qui sournoisement est venu le défigurer mais je ferai en sorte de prononcer un sort de protection avant chaque match. Je me force à me calmer un peu avant que ma voix ne puisse trahir oh combien je me suis faite du soucis pour celui qui me fixe maintenant de son regard doux comme une plume. Je fronce les sourcils et grimace avec lui en percevant la déformation de ses traits causés par la vilaine plaie qui barre son joli visage. « Doucement, ne te précipite pas. Pas la peine de forcer là, tu as juste à me laisser m'occuper de toi. » Il semble déjà vouloir se lever, quitter cet endroit. Veut-il fuir ma présence? Cette intimité entre nous alors qu'on est seuls au monde dans cette bulle intemporelle où personne ne viendra nous embêter. Je sais deviner ce qu'il cherche du regard. Je ne lui viens pourtant pas en aide, pas tout de suite. Je ne veux pas voir la peine dans son regard en constatant ces petites imperfections sur ses traits qui pourtant à mes yeux ne le rendent que plus beau. Je voudrais pouvoir le contraindre à rester tranquille juste un petit moment car je veux profiter de lui tandis que dernièrement, nos moments à deux sont bien trop rares. Je sens ma gorge se serrer à ses mots et je dois lutter pour ne pas laisser libre ces larmes qui menacent à nouveau. Non je ne suis pas la meilleure grande sœur. Pourtant, je le laisse dire car ça fait du bien. Ça apaise la brûlure en moi qui jamais ne s'éteint totalement depuis la fin de la guerre. Il calme les torrents de la douleur qui anime mon âme torturée et perdue.

« Ne dis pas de bêtises. Tu ne m'as pas vraiment fait perdre mon temps. Je suis horrible de t'avoir dit cela. Pardonne-moi. Tu sais combien je suis nulle pour gérer mes émotions et je... j'ai vraiment eu peur. » Je me rends compte que ma voix tremble un peu, trahissant mes émotions en vrac et chamboulées. Je soupire de bien être en me retrouvant dans ses bras et je ferme les yeux. Discrètement, je hume l'odeur de sa peau. Je m'imprègne de cette essence qui lui est propre et qui est bien la seule qui puisse me procurer le moindre apaisement. Je me mords la lèvre alors que malgré moi ses mots me font rougir. Mais je finis par rire un peu alors que sa manière de se vanter m'amuse. Il se croit vraiment beau mais je ne pourrais nier que c'est totalement vrai. J'aime qu'il me complimente mais aussi cette touche de légèreté qui apaise les choses entre nous. Je sens pourtant mon cœur se serrer à l'idée qu'il craigne être moins beau mais je n'ai pas le temps de réagir qu'il me murmure ces mots au creux de l'oreille qui me font frémir au plus profond de moi. Xander est vraiment un idiot mais si qui que ce soit osait le traiter de ce joli qualificatif à part moi, je lui ferais manger ses dents. Je me mords la lèvre avant de murmurer la voix sensuelle et provocatrice retrouvant mes bonnes vieilles habitudes. « Je suis toujours la plus belle et toi le plus beau. T'es un peu défiguré mais c'est pas grave, tu restes beau car tu es mon frère. Mais ne t'avise pas de prendre trop la grosse tête, je serai toujours la meilleure en tout. » Je lui fais un clin d’œil tandis qu'il se détache et que j'arrive à mieux penser et mieux respirer. Je ne saurais décrire ce qui cause ce trouble. Je lui tends le verre pour lui permettre de boire. Je souris tendrement le couvant du regard avant de dire taquine. « J'ai juste pleuré de la frustration de ne pas pouvoir rejoindre un garçon qui m'aurait donné beaucoup de plaisir en partageant un moment avec moi. J'ai raté une occasion rêvée. » Je lui fais un clin d’œil alors qu'une lueur perverse anime mon regard. Même quand je suis tétanisée par l'angoisse de le perdre, je n'arrive pas à laisser tomber mon besoin de le provoquer. Je ris un peu mais je lui fais un clin d’œil complice. Il sait aussi bien que moi que c'est faux. Mais je deviens sérieuse quand le sujet change de direction. Je le fixe un moment hésitant sur la réponse à lui donner. Je dis avec le plus grand calme. « Ils ont perdu à cause de toi. » Je laisse le temps à mes mots de faire leur chemin pendant un moment avant d'éclater de rire. « Ils ont gagné peu de temps après que tu sois tombé. Je crois que ça les a motivé à redoubler d'efforts pour toi. Tu aurais dû voir l'euphorie quand ils ont marqué pour la victoire. » Je souris doucement fière de ma blague. Je ne précise pas que je n'étais plus là pour le voir. Je ne dis pas que j'en ai simplement entendu les échos car ma priorité c'est lui. Je viens doucement le prendre dans mes bras. « Tu es le meilleur Xander. » Je songe qu'autant de douceur de ma part doit être perturbant, ce n'est pas dans mes habitudes. J'avoue dans un souffle sans dire vraiment si je fais référence à ma blague, mon attitude en général avec lui, à mon allusion de plus tôt. « J'ai été une vilaine fille. Je devrais être punie. »
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows
  • 1
  • 2

Revenir en haut Aller en bas
 
The thought of losing you brings me to tears • Xander&Brooke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03. "Losing my religion" # Ash
» 01. Losing your mind
» LES CITYZENS : Triumph without peril brings no glory.
» no, i don't like you, i just thought you were cool enough to kick it ✝ la pyro
» HAWTHORNE ✝ LOSING ALL HOPE WAS FREEDOM.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: first floor :: Infirmerie-
Sauter vers: