Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Some allies are more dangerous than ennemies • Zoya&Skye

Skye M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Josh Hutcherson
Pseudo : Carotte Âge : 23 Parchemins : 493 Gallions : 336 Date d'inscription : 11/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1403-skye-m-krushnic-when-the-sun-ri http://www.mumblemumps.com/t1482-skye-m-krushnic-i-of-the-storm

Some allies are more dangerous than ennemies
  Skye & Zoya Krushnic

 

Skye avait pris sa décision depuis plusieurs jours déjà. Il irait voir Zoya pour lui demander de le mettre en contact avec son père. Cela faisait des mois qu’il avait voulu le faire mais il n’avait pas encore osé. Sa cousine était bien trop antipathique, même si elle n’avait eu aucune raison de refuser sa demande, elle l’aurait fait par principe. Il en était sûr. Et puis, il y avait eu cet événement à la Grande Salle. Zoya était venue vers lui pour l’aider à chercher à Ariel. Sur le moment, ça l’avait étonné mais il n’y avait pas réfléchi. Mais maintenant, il devait avouer que ce n’était pas seulement surprenant. C’était aussi une information d’importance sur le caractère de la vipère. Elle n’était pas une psychopathe sans cœur comme elle essayait de le faire croire. Elle se souciait un minimum de sa famille, même si ce n’était que par principe.
Alors, le griffon avait décidé d'offrir sa cousine un regard plus neutre. Il était allé la voir à l'infirmerie, prétextant une visite à Kata ou Zeke, pour prendre de ses nouvelles. Après tout, elle avait été blessée par le Basilic afin de protéger Ariel. Il ne savait pas comment il pourrait jamais la remercier pour cet acte particulièrement altruiste. Oh, il ne l'appréciait toujours pas. Mais il était prêt à lui donner une chance.
Tout s’était encore précipité avec les derniers évènements des jumeaux Yordanov. Ces imbéciles croyaient pouvoir menacer Katarina sans aucunes conséquences. Skye ne s’en était pas mêlé, pas ouvertement. Il n’avait rien à leur dire et ne croyait pas que ça rendrait service à qui que ce soit de jouer au mâle protecteur. Visiblement ces sexistes ne pensaient pas que Kat soit capable de se défendre elle-même et il comptait bien la laisser leur prouver le contraire. Ce qui ne voulait pas dire qu’il allait rester les bras croisés. Si rencontrer Mischa avait eu pour but premier d’en apprendre un peu plus sur la mort de son père, Skye avait désormais un autre objectif. Prouver aux Azarov qu’il était proche de sa famille ukrainienne et qu'il était un partit adéquat pour Katarina. Et il ne savait pas si la séance de vaudou avec Makho avait un quelconque impact mais il se sentait aussi bien plus à l’aise à l’idée de mentir sur ses convictions. Il lui faudrait apprendre beaucoup pour se faire passer pour un héritier puriste méprisant les nés-moldus, mais il ne ressentirait pas tant de remords à sortir ces mensonges. Pas si ça pouvait lui permettre de libérer Kat du joug des Yordanov.

Couché au milieu du parc pour étudier, Skye ne réfléchissait actuellement pas à toutes ces questions cependant. À ses côtés, Zackery avait son regard bleu plongé dans ses cours. La présence de son ami, même silencieuse, avait le don de calmer Skye. Ce qui n’était pas un mince à faire ces derniers temps. Le rouge et or ne savait pas ce qui se passait, mais depuis peu, il explosait littéralement pour un rien. Le griffon soupira et reporta son regard sur son cours de legilimencie. Avant de le poser à nouveau sur son ami. Il était sûr que s’il utilisait le sortilège pour lire les pensées de Zeke, il se retrouverait dans océan d’amour. Il sourit, il aurait donné tellement pour être aussi doux et amoureux du monde que l'était son ami. L'aiglon remarqua sans doute son air amusé car il releva les yeux. Gêné, Zeke le regarda du coin de l’œil, un sourire en coin. Skye se maudit d’avoir toujours l’air si bizarre. Zeke ne devait rien comprendre... Se plongeant dans ses cours en tentant d’éviter le regard bien trop doux de son ami, le griffon ne le vit pas cueillir la fleur. Ce n'est que quelques instants plus tard qu'il vit passer une petite fleur bleue dans son champ de vision et puis sentit que Zeke la lui plantait dans les cheveux. Skye rigola et poussa son ami du coin de l’épaule.
Dans une grande inspiration, il crut pouvoir enfin se plonger dans son cours. Il n’aimait pas la legilimencie. C’était une magie bien trop sombre, bien trop tentante. Ce qui expliquait pourquoi il gardait toujours  ce cours à étudier en dernier. Mais s’il voulait rester dans les meilleurs élèves de sa classe, il se devait de s’y mettre sérieusement pour les examens de fin d’année. L'aspect rébarbatif du cours explique cependant pourquoi il avait les yeux levés au moment où Zoya passa à quelques mètres de lui. Elle était seule et non pas accompagnée de Helge ou d’un des Yordanov, ce qui empêchait généralement Skye de faire le moindre pas vers elle. C’était le moment où jamais.

« Je reviens vite, promis. »

Il jeta une poignée de fleurs en direction de Zeke, mature comme jamais, et laissa ses cours aux côtés de son ami pour se diriger rapidement vers Zoya. Il la héla alors qu’il s’approchait d’elle. Il n'avait aucune idée de comment aborder la question, ce n'est pas comme s'il avait l'habitude de discuter avec sa cousine. Aussi se lança-t-il directement dans le vif du sujet.

« Zoya, on peut parler deux minutes ? J’aurais aimé voir si … si tu crois que ton père voudrait bien me rencontrer et si tu crois que c’est une bonne idée ? »

C’était la pire introduction du monde. Ils ne s’étaient jamais parlé sans s’aboyer dessus et voilà qu’il venait lui demander comme une fleur s’il pouvait rencontrer son père. A propos de fleur... il devait sans doute toujours avoir celle de Zeke coincée dans les cheveux. Skye décida de faire comme si de rien était mais il se gifla mentalement.

© BLACK PUMPKIN



_________________
To be human
And in the middle of my chaos there was you. ▬ I felt you walk right through me. You're the thing that I invoke, my all persistent goal, sent to make me crazy. And though it's hard now with time, it works out. To be human is to love even when it gets too much, I'm not ready to give up
Revenir en haut Aller en bas
Zoya M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : Serpentard, Septième année
Célébrité : Kaya Scodelario
Pseudo : Hessnellia Âge : 22 Parchemins : 774 Gallions : 438 Date d'inscription : 12/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t782-zoya-casual-curses-are-the-most- http://www.mumblemumps.com/t787-zoya-where-is-my-mind http://www.mumblemumps.com/t940-zoya-write-if-you-will-i-won-t-answer-anyway http://www.mumblemumps.com/t2070-hessnellia-s-journal-zoya-ophelia-niall



Some allies are more dangerous than ennemies
Skye Krushnic  & Zoya Krushnic


Contrairement à ce que j'osais me faire croire, mes résultats scolaires s'annonçaient loin d'être bons. Si je m'en étais sorti avec d'excellents résultats malgré ma paresse du début de l'année, tout le reste avait fini par me rattraper. Depuis les début de mes 17 ans, je ne faisais que souffrir, me plonger de plus en plus dans l'abîme qu'était ma vie. Et moi qui croyait que de vivre du chantage, de faire abuser de moi, était la pire chose que j'aurais pu vivre. J'avais eu tort. C'était comme si la vie avait décidé de me faire comprendre que je n'aurais jamais dû atteindre la majorité. Si j'arrivais, malgré tout, à me remettre peu à peu de mon coeur brisé, si mes pensées se tournaient de moins en moins vers Lou, ce n'était pourtant pas parce que je guérissais. Lors des tests, j'avais constaté avec grand malheur que, jamais de ma vie, je n'arriverais à produire un patronus. Parce que mon âme était brisé. Parce que j'étais fille d'un mage noir. Et lui, savait-il produire un patronus ? Bien-sûr que si. Alors pourquoi pas moi ? Après avoir été pétrifiée par un saleté d'épouvantard, je me sentais bien plus faible que je croyais l'autre par le passé. Si les autres victimes avaient eu beaucoup de visites, moi j'en eus très peu. Puis, il y avait eu cette panthère qui avait empiré le tout. Mon corps était désormais lascéré non pas que de griffures lupines, mais également de marques félines, ce qui me dégoûtait au plus haut point. Mon cou, que j'avais moi-même lascéré pour dissimuler les morsures, avaient laissé d'énormes cicatrices, encore plus visibles que toutes les autres qui décoraient mon corps. Depuis, j'avais pris l'habitude de bien porter l'uniforme, ce qui n'était pas de mon genre.

Cravate bien remontée, bras bien couverts, et ce malgré l'été qui pointait le bout de son nez, je m'étais rendue dans la cours. Du coin de l'oeil, j'avais vu mon cousin, ce qui me poussa à m'installer bien plus loin. Depuis les événements dans la Grande salle, j'avais préféré garder mes distances, comme si je n'acceptais pas d'avouer cette hâte que j'avais eu à protéger ma famille. Malgré sa visite à l'infirmerie, je me tenais loin de lui. Peut-être l'avait-il remarqué, peut-être pas. Je préférais ne pas savoir ce qu'il en pensait. Je préférais garder ce mur entre nous. Je préférais ne pas le voir. Je me sentais faible. Je me sentais faible d'avoir montré une compassion quelconque devant eux, je me sentais faible d'avoir été une victime devant lui. Heureusement - et malheureusement à la fois - je pouvais sentir son odeur de loin, ce qui me permettait de prendre des détours lorsqu'il était proche. Sauf qu'à ce moment, mes pensées n'étaient pas là. La période d'examens était là et je devais me rattrapper. Les études, c'était une bonne façon, finalement, d'oublier tout ce qui me hantait. Seule, loin des autres, avec une excuse pour que personne ne me parle, je pouvais être sous la lueur du soleil sans même me faire déranger. Parce qu'on ne dérange pas une personne qui étudie. Une heure était passé, probablement, avant que je ne range mon équipement de potions pour quitter. J'avais encore beaucoup à étudier, mais mes mains étaient trop pleines pour que je puisse transporter d'autres grimoires avec moi. Je devais retourner à la salle commune.
« Zoya, on peut parler deux minutes ? J’aurais aimé voir si … si tu crois que ton père voudrait bien me rencontrer et si tu crois que c’est une bonne idée ? »
Je l'avais presque oublié, celui-là. Regardant en direction d'un des adultes présents - pour lui demander de me racompagner - je tentai de l'ignorer, en vain. Au bout de ses quelques mots, je me tournai vers lui, sourcil relevé. Mais qu'est-ce qui lui prenait ? Avais-je bien entendu ?
« Euh ..? » Je regardai mes mains pleines un instant, avant de relever les yeux vers lui. Cette fois, je fronçai les sourcils. « Tu aurais pu prendre le temps de me saluer au moins, comme ça j'aurais pu passer mon chemin en t'ignorant correctement...» Je soupirai.   « Et puis c'est quoi cette idée ? Personne ne veut rencontrer mon père. »
Je n'arrivais pas à comprendre la situation. Skye sortait de nul part pour me demander de rencontrer mon père ? Mais qu'avait-il en tête, cet idiot ? Innya lui avait-il finalement révélé des informations sur la mort de Mikhail ? Et maintenant, il voulait se venger ? Ou avait-il plus de questions ? Merde. Non, si Innya avait parlé, il saurait ma condition. Il aurait changé de comportement avec moi... j'en était certaine. Ce n'était pas une histoire à prendre à la légère. Et si Mischa lui révélait la vérité ? Merde, non.
« Mischa est un fou, tu ne veux pas lui parler. De toute façon, je suis la seule personne avec qui il est capable d'entretenir une conversation qui fait du sens. Sinon, il parle avec ses voix... tu sais, celle que nous on n'entend pas ? »
Mon ton est cynique, et si mes mains n'avaient pas étées pleines, j'aurais fait quelques mouvements pour accentuer mes paroles, et surtout, démontrer le dédain que j'avais pour mon paternel. Comme ça, peut-être Skye changera-t-il d'avis et n'irait pas poser de questions. Ce serait mieux ainsi. Sans même m'excuser, je me prépares à poursuivre mon chemin. Après tout, rester là, les mains pleines, à discuter avec mon cousin, n'était pas mon activité favorite.



_________________
Daughter of Darkness and Light — I'm not crazy, i just have this twisted mind as the result of other people's mistakes. Madness was forced upon me, and I simply can't fight it.


Revenir en haut Aller en bas
Skye M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Josh Hutcherson
Pseudo : Carotte Âge : 23 Parchemins : 493 Gallions : 336 Date d'inscription : 11/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1403-skye-m-krushnic-when-the-sun-ri http://www.mumblemumps.com/t1482-skye-m-krushnic-i-of-the-storm

Some allies are more dangerous than ennemies
  Skye & Zoya Krushnic

 

Zoya tenta visiblement de l’ignorer et Skye sentit un besoin irrépressible de l’attraper par le col pour l’obliger à lui faire face. Il se contint cependant et lança un coup d’œil dans la direction de Zeke pour tenter de se calmer. Le Serdaigle avait un don pour l’apaiser et, surtout, le griffon ne voulait pas le décevoir en s’énervant pour un rien. S’énerver pour un rien. C’est pourtant ce qui lui arrivait de plus en plus fréquemment ces derniers temps, au point que de commencer sérieusement à le terrifier. Mais il n’osait s’en ouvrir à personne ; Katarina l’étranglerait, il s’était disputé avec Mak et  il ne voulait pas impliquer quelqu’un d’autre.
Lorsqu’elle comprit pourquoi il l’abordait, Zoya lui lança un regard circonspect. Les sourcils fronçés, elle semblait tenter de résoudre une équation compliquée. Skye s’efforça de ne pas soupirer mais sa cousine était visiblement lente à la détente. « Tu aurais pu prendre le temps de me saluer au moins, comme ça j'aurais pu passer mon chemin en t'ignorant correctement...»  Il ne put s’en empêcher : il soupira. Il se força ensuite de lui jeter un sourire désolé en haussant des épaules. À vrai dire il n’avait même pas pensé à la saluer. Ce qui était plutôt malpoli de sa part, il était vrai. Mais saluer quelqu’un avait quelque chose d’amical et le griffon n’avait pas envisagé se comporter de cette manière envers Zoya. Okay. Il avait encore des progrès à faire lorsqu’il s’agissait de donner une seconde chance à sa cousine.
Se rappelant de la petite fleur que Zeke avait cueillie et plantée dans ses cheveux, le griffon leva la main pour s’en saisir. Il baissa les yeux sur la fleur bleue et la fit tournoyer entre ses doigts avant de relever le regard vers sa cousine. La vipère soupira. « Et puis c'est quoi cette idée ? Personne ne veut rencontrer mon père. » Skye haussa des épaules.

« Moi si, apparemment. »

Zoya le regardait d’un air réellement soucieux et le griffon commençait à percevoir toute la haine, voir même la peur, qu’elle avait pour son géniteur. N’ayant évidemment jamais eu de discussion avec elle sur le sujet, il n’avait pas réalisé que la vert et argent avait une relation aussi négative avec Mischa. C’était stupide. Son père était un mage noire. Bien sûr que ça n’avait pas dû être joyeux tous les jours, bien sûr qu’elle ne l’appréciait pas. « Mischa est un fou, tu ne veux pas lui parler. De toute façon, je suis la seule personne avec qui il est capable d'entretenir une conversation qui fait du sens. Sinon, il parle avec ses voix... tu sais, celle que nous on n'entend pas ? » Zoya fit mine de s’éloigner et Skye fit un geste de la main en sa direction pour la retenir. Il connaissait la folie de son père. Mikhaïl lui en avait parlé et, de toute façon, tout le monde était au courant s’il s’intéressait un minimum aux mages noires modernes. Mais cela n’arrêterait pas Skye, il avait déjà pris sa décision. Depuis des mois. Il voulait en apprendre plus sur la mort de son père et il savait que la famille Krushnic avait joué un rôle dans sa disparition. Ce n’était cependant pas ce que voulait entendre Zoya. Et elle lui rirait probablement au nez s’il disait vouloir montrer aux Azarov qu’il était proche de la branche slave de sa famille. Alors, il usa de ses autres excuses.

« Attends, je t’en prie. Je connais les histoires sur sa folie et… j’imagine que je ne pourrais pas me rendre compte de la gravité de la situation sans l’avoir rencontré. »
Il se passa une main nerveuse dans les cheveux. « Mais justement, je crois avoir besoin de me rendre compte de la situation. Tu avais raison, en début d’année, je suis maudit comme toute la famille. Et Ariel aussi. Je voudrais … »

Il fronça les sourcils, les yeux fixés sur la petite fleur bleue qu’il faisait tourbillonner dans ses mains. Il cherchait ses mots.

« J’ai déjà vu à quel point mon père était mal. Je voudrais voir à quel point les autres adultes son atteint, je voudrais voir ce qui m’attend… ce qui nous attend.»

Il dansa d’un pied sur l’autre, espérant réussir à l’attendrir sans non plus lui inspirer de la pitié. Il ne connaissait pas Zoya, il ne savait pas comment obtenir ce qu’il voulait avec elle. Il était sincère dans ses questionnements, cependant, ne cherchant pas seulement à la faire accepter une rencontre avec son père. Il voulait voir Mischa et sa folie. Sonder ce fou pour mieux pouvoir éviter de finir comme lui.

« Si je ne réussis pas à communiquer avec lui, tant pis. Mais au moins j’aurai essayé… Tu ne penses pas qu’il pourrait me reconnaître ? Enfin, je veux dire... peut-être que je lui ferai penser à mon père ? »

Skye savait qu’il ressemblait un peu à sa mère, il avait la chaleur de son sourire au moins. Mais en grandissant il constatait aussi qu’il avait chaque jour un peu plus la mâchoire carrée et le regard sombre de Mikhail.

© BLACK PUMPKIN



_________________
To be human
And in the middle of my chaos there was you. ▬ I felt you walk right through me. You're the thing that I invoke, my all persistent goal, sent to make me crazy. And though it's hard now with time, it works out. To be human is to love even when it gets too much, I'm not ready to give up
Revenir en haut Aller en bas
Zoya M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : Serpentard, Septième année
Célébrité : Kaya Scodelario
Pseudo : Hessnellia Âge : 22 Parchemins : 774 Gallions : 438 Date d'inscription : 12/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t782-zoya-casual-curses-are-the-most- http://www.mumblemumps.com/t787-zoya-where-is-my-mind http://www.mumblemumps.com/t940-zoya-write-if-you-will-i-won-t-answer-anyway http://www.mumblemumps.com/t2070-hessnellia-s-journal-zoya-ophelia-niall



Some allies are more dangerous than ennemies
Skye Krushnic  & Zoya Krushnic


Skye, lui en avait décidé autrement. Il cherchait quelque chose, je ne lui avais pas offert, il voulait l'avoir. Je le compris lorsque sa main stoppa mon mouvement. Je me tournai vers lui, agacée. Il était vraiment sérieux ? Mais qu'est-ce qui pouvait bien lui prendre de vouloir rencontrer mon père, si ce n'était pas pour se venger. Parce que si tel était le cas, il était suicidaire. Mon cousin était fort, je le savais très bien. Il était un habile sorcier et, autant l'idée me déplaisait, je ne pouvais pas le nier. Sauf qu'il ne pouvait rien contre Mischa. Même si nous décidions d'unir nos forces, je doutais de l'efficacité d'une telle manoeuvre. Ma mère, ex-Auror, n'arrivait même pas à lui tenir tête en duel amical. Je n'osais même pas imaginer un réel combat.

«  Je connais les histoires sur sa folie et… j’imagine que je ne pourrais pas me rendre compte de la gravité de la situation sans l’avoir rencontré. Mais justement, je crois avoir besoin de me rendre compte de la situation. Tu avais raison, en début d’année, je suis maudit comme toute la famille. Et Ariel aussi. Je voudrais …»
Le lion jouait avec une petite fleur qu'il avait retiré de ses cheveux, accessoir que je n'avais pas remarqué avant qu'il ne lui touche. Il fallait avouer que je portais en général le moins d'attention possible à mon cousin, j'en manquais ce genre de détails futiles. Sauf que le Français semblait y porter un attention bien trop importante pour que ce ne soit rien. Je pouvais lire dans ses gestes - des sortes de tics nerveux - qu'il cherchait son courage, ou quelque chose du genre. Était-ce si important pour lui ?  
«  J’ai déjà vu à quel point mon père était mal. Je voudrais voir à quel point les autres adultes son atteint, je voudrais voir ce qui m’attend… ce qui nous attend.»
Je fronçai les sourcils, sans savoir ce que je ressentais face à ces paroles. Il venait de me donner raison sur un sujet auquel j'aurais préféré avoir tort. Il venait d'avouer qu'il n'était rien de mieux que moi. Sauf qu'il venait également de me dire en pleine face qu'il me savait maudite, qu'il me croyait détruite.

« Si tu ne sais pas encore ce qui t'attend, tu as de la chance... »
J'aurais bien aimé que ces paroles soient arrogantes, agressives, sauf qu'elles étaient sorties d'entre mes lèvres avec une teinte malheureuse, éprouvée. Ces derniers mois avaient étés horribles pour moi. Les pires de ma vie. J'osais croire qu'il était impossible que ce soit pire. Entre un meurtre, du chantage, un coeur brisé, une pétrifaction et un combat sanglant contre un animagus, j'avais du mal à survivre. Même si je détestais parraitre faible, une sorte d'appel à l'aide s'était camoufflé dans mes mots. Mon coeur se serra, repensant à tous ces événements. Merde. Saleté de merde, Zoya. Depuis quand Skye arrivait à m'attendre comme ça ? Si je n'avais pas eu les mains pleines, j'aurais serré les poings pour me reprendre. Sauf que je ne pouvais pas. Sauf que j'avais les mains remplies et que je ne pouvais pas resserrer mes doigts. Mes bras faiblissaient légèrement.
« Si je ne réussis pas à communiquer avec lui, tant pis. Mais au moins j’aurai essayé… Tu ne penses pas qu’il pourrait me reconnaître ? Enfin, je veux dire... peut-être que je lui ferai penser à mon père ? »
Et il en rajoutait. Je n'avais pas connu le visage humain de Mikhail, autre qu'en photo. Je n'avais vu que son regard et je pouvais lui assurer qu'il avait le même. Sauf que celui de Skye, il était vivant, contrairement au souvenir que j'avais de ceux de son père. Je déglutis.
« Si tu vas rencontrer mon père, tu seras déçu. Probablement même que ça empirera les choses pour toi. » Parce qu'il était déjà trop tard pour moi. « Je...Je n'ai jamais entendu parlé de ton père. Il ne devait pas être si important pour lui. » C'était faux, je le savais entièrement. Sauf que je ne pouvais pas continuer à faiblir devant Skye.   « Je ne crois pas qu'il te reconnaitra. »
Mischa, s'il ne m'avait que peu parlé de son frère, avait un attachement puissant pour ce dernier. Je peinais à le croire, puisqu'il l'avait déchiqueté de ses propres crocs, mais au fond de moi, je savais. Je savais qu'il souffrait chaque jour de sa mort, qu'il ne ferait jamais son deuil, comme il ne le ferait jamais si je mourrais. Sauf qu'à mes yeux, les choses étaient différentes, loin de cette réalité. Je regardai Skye droit dans les yeux. Sans rage, pour une fois. Je le regardais pour qu'il décèle dans mon regard ce vide, celui qui dirait que mes dernières paroles étaient vraies - bien qu'elles ne l'étaient pas. Sans le vouloir, je lui montrais plutôt le vide de mon âme, mais ça, je ne le réalisais point.
Je ne voulais plus parler.
De nouveau, je tournai le talon, sauf que mes bras avaient faiblis bien plus que je ne le croyais. Un premier morceau tomba - un canet de note. Celui-ci tomba sur sa couverture, j'ouvrant entièrement sur une page que j'avais oublié depuis quelques mois. Mes recherches sur les sirènes. Tout était écrit en Ukrainien, car telle était ma langue maternelle. Des mots étaient gribouillés, certains sous-lignés. Au bas, en rouge, il était écrit : ineffectif. Il s'agissait d'une de mes premières potions que j'avais concocté pour Charlotte. Rien de bien important, surtout qu'elle avait disparue. Je ne savais pas, à cet instant, qu'une telle information aurait pu être importante pour mon cousin. Nonchalante, je me penchai pour le récupérer, ce qui entraina le reste de mon matériel vers le sol. J'échappai un juron en ukrainnien alors que je commençais à tout ramasser.



_________________
Daughter of Darkness and Light — I'm not crazy, i just have this twisted mind as the result of other people's mistakes. Madness was forced upon me, and I simply can't fight it.


Revenir en haut Aller en bas
Skye M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Josh Hutcherson
Pseudo : Carotte Âge : 23 Parchemins : 493 Gallions : 336 Date d'inscription : 11/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1403-skye-m-krushnic-when-the-sun-ri http://www.mumblemumps.com/t1482-skye-m-krushnic-i-of-the-storm

Some allies are more dangerous than ennemies
  Skye & Zoya Krushnic

 

« Si tu ne sais pas encore ce qui t'attend, tu as de la chance... » Skye frémit. Il ressentait de la colère face à cette phrase, il n’était pas d’accord. L’ignorance n’était jamais une chance. S’il devait s’avancer vers les enfers, il voulait le faire en toute conscience et pouvoir s’avancer vers les flammes la tête haute. Il était en colère mais il était aussi triste et terrifié par la souffrance avec laquelle Zoya avait prononcé ces mots. Comme si elle était brisée. Elle avait vu les flammes de l’enfer et elle n’avait visiblement pas réussi à garder la tête haute. N’était-il pas prétentieux de croire que lui réussirait cet exploit ? Il n’avait jamais vu sa cousine aussi éprouvée et, alors qu’ils s’étaient fait un plaisir de s’en prendre constamment l’un à l’autre, il s’en voulu d’avoir abordé un sujet qui la touchait autant. Il ne pouvait pas s’arrêter là, cependant. Il voulait la convaincre qu’il désirait voir Mischa pour n’avoir aucuns regrets. Il eut aussi la faiblesse de demander si elle pensait que son oncle verrait Mikhaïl en lui. Zoya le fixa un instant et le griffon se mordit la lèvre, regrettant sa question. Il s’était montré trop émotif. Il désirait ressembler aux bons côtés de son père. Le temps passait mais il lui manquait encore tellement. Il n’aurait pas dû le dévoiler à Zoya, cependant.
« Si tu vas rencontrer mon père, tu seras déçu. Probablement même que ça empirera les choses pour toi. » Skye soupira. Il connaissait le refrain désormais. Il aurait voulu qu’elle change de chanson, qu’elle lui donne des conseils pour rencontrer Mischa. Pas qu’elle cherche à le dissuader. Mais il pouvait toujours rêver. « Je...Je n'ai jamais entendu parler de ton père. Il ne devait pas être si important pour lui.  Je ne crois pas qu'il te reconnaitra. » Skye avala sa salive avec difficulté. Pendant la première partie de sa vie, Mikhaïl n’avait que peu évoqué sa famille. Mais après cette nuit d’orage où il avait parlé pour la première fois de la malédiction, il avait souvent évoqué Mischa à Skye. Il lui parlait de leur enfance sous le joug de leur père, des petits garçons qu’ils avaient été et des hommes qu’ils étaient devenus. Lorsqu’il parlait de Mischa, Mikhaïl évoquait un sorcier torturé et fou mais il en parlait avec amour. Savoir que ça n’avait pas été réciproque atteignait Skye bien plus qu’il n’aurait cru. Son cœur humain battait beaucoup trop vite, douloureux. Le griffon tenta de soutenir le regard de Zoya mais il dû détourner les yeux. Sa cousine avec un regard vide. Comme si elle ne ressentait rien, comme si il n’y avait personne à l’intérieur de ce corps. Comme si elle était déjà morte, son âme s’étant envolée lors d’un événement terrible dont Skye ignorait tout.
Elle tourna les talons et le griffon n’eut pas la force de la retenir. Il avait vu l’épuisement de sa cousine, il ne la haïssait pas assez pour continuer la discussion. Il n’était pas sûr de lui-même pouvoir supporter un nouveau regard vide qui n’était en réalité qu’une fenêtre sur son propre avenir. Skye fixa le dos de sa cousine qui se tournait, le cœur battant. Un carnet tomba des bras de la vipère, s’ouvrant au milieu. Skye n’avait pas voulu espionner quoique ce soit mais son regard accrocha les mots gribouillés sur le cahier. Il se figea. Sirène. Potion. Ineffectif. Si les mots n'avaient pas été écrits en ukrainien, si ça avait été du français, c’aurait pu être son propre carnet destiné à trouver une potion permettant de soulager Ariel. L’esprit de Skye bouillonnait, tentait d’additionner deux et deux, de comprendre ce que cela pouvait signifier. Zoya se pencha pour ramasser son carnet et fit tomber le reste de ses livres dans le même mouvement. Elle jura et entreprit de ramasser l’ensemble de ses cours. Skye s’abaissa pour s’emparer de ce premier carnet tombé, bien trop perturbé pour penser à l’aider. Il se releva et parcouru rapidement les pages des yeux. Les ingrédients utilisés ressemblaient beaucoup à ceux qu’il testait lui-même. Il y en avait quelques nouveaux, il y avait des quantités différentes. Bordel. Est-ce qu’elle savait pour Ariel ? Après tout, elle avait voulu l'aider lorsque l’épouvantard avait terrifié l’ensemble des élèves. Essayait-elle aussi de la protéger autrement ? Qu’est-ce qu’elle savait à propos de sa sœur ? Skye était sûr que si Ariel avait été au courant de ces expérimentations, elle lui en aurait parlé… alors comment Zoya était-elle au courant? Il ne comprenait rien.
Zoya finit par se relever et il se rendit soudain compte qu’il n’avait pas du tout aidé sa cousine à récupérer ses affaires. Il baissa les yeux sur l’unique carnet qu’il avait ramassé.

« Ce sont des  recherches intéressantes… Les sirènes, hein ? »

Avant de le lui rendre, il parcouru une nouvelle fois la liste des ingrédients. Il tendit ensuite le cahier à sa cousine, fouillant son regard pour tenter d’y lire la vérité ; savait-elle pour Ariel ?

« De la pierre de lune. C’est intelligent, surtout que son pouvoir est exacerbé par la pleine lune. C’est toi qui fais toutes ces recherches ? »

La pierre de lune. Il aurait dû y penser, putain.  Utilisées dans le philtre de Paix, elles avaient des propriétés apaisantes qui seraient surement utiles contre la malédiction qui frappait Ariel. Il n’osait pas demander à Zoya si elle était au courant de la condition de sa sœur. C’aurait vraiment été vendre la mèche de manière stupide si ce n’était pas le cas. Mais il avait de plus en plus l’impression que sa cousine lui cachait quelque chose et n’était pas aussi mauvaise que ça. Et si, depuis le début, elle essayait de trouver une solution pour aider Ariel ?

© BLACK PUMPKIN



_________________
To be human
And in the middle of my chaos there was you. ▬ I felt you walk right through me. You're the thing that I invoke, my all persistent goal, sent to make me crazy. And though it's hard now with time, it works out. To be human is to love even when it gets too much, I'm not ready to give up
Revenir en haut Aller en bas
Zoya M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : Serpentard, Septième année
Célébrité : Kaya Scodelario
Pseudo : Hessnellia Âge : 22 Parchemins : 774 Gallions : 438 Date d'inscription : 12/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t782-zoya-casual-curses-are-the-most- http://www.mumblemumps.com/t787-zoya-where-is-my-mind http://www.mumblemumps.com/t940-zoya-write-if-you-will-i-won-t-answer-anyway http://www.mumblemumps.com/t2070-hessnellia-s-journal-zoya-ophelia-niall



Some allies are more dangerous than ennemies
Skye Krushnic  & Zoya Krushnic


La main de mon cousin s'était posée sur le premier carnet, alors que je m'efforçai à amasser le rester. Il avait décidé de m'aider ? Apparement, non, puisque ce carnet fut le seul sur leque il avait mis la main. De plus, ce dernier s'attardait à le lire, sans même me demander. Je relevai la tête, irritée. Ce carnet était privé, je l'utilisais pour noter mes expérimentations, et, outre cette page sur le sirènes, il y aurait eu bien des pages que j'aurais préféré qu'il évite. Après tout, les poisons n'étaient pas bien vus par les autres. Beaucoup de choses dans ce carnet, n'était pas bien vu des autres. Il lisait l'ukrainnien, génial. Bien-sûr qu'il le lisait, puisqu'il savait le parler. Cette fois, je plaçai mes livres pour conserver une main libre, que je tendis vers le carnet, prête à le reprendre des mains de mon cousin.

« Ce sont des  recherches intéressantes… Les sirènes, hein ?» Je fronçai les sourcils. Pourquoi ce commentaire ? Les sirènes, du moins la malédiction qui venait de ses créatures du lac, n'étaient pas très connues, et surtout, il s'agissait d'un sujet qui était hors cursus. On n'en parlait pas, la majorité des sorciers ne connaissaient même l'existance de celles-ci. Pourtant, les paroles de Skye laissaient entendre qu'il s'y connaissait plus que ces quelques mots qu'il avait pu lire dans mon carnet.
« Bof... Ça ne sert à rien de toute façon. C'est une malédiction incurable. Comme plusieurs, d'ailleurs. »
Il me rendit ce dernier, que je pris d'un mouvement brusque, tout en appuyant sur mes derniers mots. Comme la nôtre. Il comprendrait l'intention derrière mes paroles.« De la pierre de lune. C’est intelligent, surtout que son pouvoir est exacerbé par la pleine lune. C’est toi qui fais toutes ces recherches ?» Parce qu'il avait lui-même fait des recherches ? Connaissait-il une sirène ? Ou était-il lui-même victime de la malédiction. Subtilement, je tentais de déceler à nouveau son odeur dans l'air. Ça ne ressemblait pas à ce que j'avais senti chez Charlotte. La connaissait-il avant qu'elle disparaisse ? Je ne les avais pourtant jamais vu se côtoyer. Sauf qu'il y avait d'autres sirènes, du moins, une autre. Je pouvais encore l'imaginer comme si tout cela s'était déroulé la veille. Pourtant, tout ce que je connaissais de la dite sirène était qu'elle avait une chevelure brune, et qu'elle n'était pas des plus jeunes étudiantes. Était-ce une de ses amies. Je reculai d'un pas, visage interrogateur.
« Pourquoi tu t'intéresses à ce que je fais, tout d'un coup ? Tu veux me demander de l'aide ou quoi ? Tu crois vraiment pouvoir l'aider ? »
S'il la connaissait, je voulais savoir. Je voulais savoir car ainsi, je pourrais probablement retracer cet idiot d'animagus. Sauf qu'il ne me dirait rien, je le savais trop bien. Il ne me dirait rien si je ne savais pas déjà. Après tout, je n'avais parlé à personne de la malédiction de Charlotte, même pas à la concernée, à qui je refilais mes expérimentations en secret. Je devais lui faire avouer quelque chose, un seul détail qui m'aiderait à savoir de qui il s'agissait. De plus, ça pourrait me redonner la motivation de faire de nouvelles expérimentations.
« À voir comment vont les choses, tu n'arriveras pas à l'aider par toi-même. Elle a beaucoup plus de chances de voir des améliorations avec mon aide. »
Oui, je spéculais, et s'il ne connaissait pas de sirène, ou s'il ne s'agissait pas d'une fille, j'aurais l'air ridicule et Skye comprendrait le jeu auquel je jouais. Peu importait, ça valait la peine de tenter le coup.



_________________
Daughter of Darkness and Light — I'm not crazy, i just have this twisted mind as the result of other people's mistakes. Madness was forced upon me, and I simply can't fight it.


Revenir en haut Aller en bas
Skye M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Josh Hutcherson
Pseudo : Carotte Âge : 23 Parchemins : 493 Gallions : 336 Date d'inscription : 11/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1403-skye-m-krushnic-when-the-sun-ri http://www.mumblemumps.com/t1482-skye-m-krushnic-i-of-the-storm

Some allies are more dangerous than ennemies
  Skye & Zoya Krushnic

 

Skye fixait sa cousine le cœur battant. Il tentait de déchiffrer ses expressions pour voir ce qu’elle savait mais il ne pouvait que lire l’irritation que son impolitesse provoquait. Ne pas l’aider à ramasser ses affaires et fouiner dans un de ses carnets, ce n’était effectivement pas le summum de la courtoisie. Lorsqu’il lui fit remarquer que les recherches sur les sirènes étaient intéressantes, Zoya fronça les sourcils avec surprise. Skye lui rendit un regard neutre. « Bof... Ça ne sert à rien de toute façon. C'est une malédiction incurable. Comme plusieurs, d'ailleurs.» Le griffon jeta un dernier coup d’œil au carnet, pensif. Il ne releva pas le sous-entendu sur leur propre malédiction, c’est bon, il avait capté qu’ils étaient destinés à finir malheureux quoiqu’ils fassent, blablabla. Non, ce qui l’intéressait plus, c’était le comportement surpris de Zoya et ensuite son attitude dénigrante envers ses recherches. Elle n’avait pas l’air d’être au courant de quoique ce soit pour Ariel. Mais, continuant à creuser, il réussit à soulever sa curiosité. Zoya le dévisagea une nouvelle fois avec un air interrogateur. « Pourquoi tu t'intéresses à ce que je fais, tout d'un coup ? Tu veux me demander de l'aide ou quoi ? Tu crois vraiment pouvoir l'aider ? » Ce fut au tour du rouge et or de froncer les sourcils. De quoi parlait-elle ? Si elle savait qu’il connaissait une sirène, si elle savait pour Ariel, pourquoi s’étonnait-elle qu’il s’intéresse au sujet ? Ariel était sa sœur, bien sûr qu’il s’intéressait au sujet. Ça n’avait aucun sens. Le griffon resta silencieux, détaillant sa cousine dans l’espoir qu’elle en dirait plus. Il n’osait plus parler de peur de se trahir. Malgré l’aide que Zoya avait apporté à Ariel dans la Grande Salle, Skye n’était pas encore prêt à lui confier l’avenir de sa sœur. « À voir comment vont les choses, tu n'arriveras pas à l'aider par toi-même. Elle a beaucoup plus de chances de voir des améliorations avec mon aide. » Il leva un sourcil. Elle ?

« Elle ? »

Zoya était donc au courant qu’il y avait une sirène femme à Poudlard. Mais la question subsistait toujours : pourquoi lui demandait-elle la raison de son intérêt si elle savait qu’il essayer d’aider quelqu’un ? Ça semblait couler de source ; si on a un ami concerné, on s'intéresse au sujet. Ça ressemblait fort à du bluff. Si elle ne connaissait pas réellement la personne, comment savait-elle qu’il essayait d’aider quelqu’un ? Et comment savait-elle qu’il y avait une sirène femme ? Skye était toujours présent sur les bords du lac, sous sa forme d’once, et il n’avait jamais vu personne. À part ces deux loup-garous. Alors l’avait-elle apprit d’une autre manière ? Skye se mâchonna la lèvre d’un air soucieux. Il était nul pour mentir et manipuler. Il avait l’impression d’être en train de se faire rouler dans la farine à l’instant même mais il voulait aussi tenter sa chance d’en apprendre plus sur pourquoi Zoya faisait ces recherches. Pour qui.

« Alors, toi aussi, tu es au courant ? » Il haussa des épaules. « Je ne prétends pas pouvoir l’aider, je ne suis pas expert en potion. Mais c’est bien que tu tentes de trouver des solutions de ton côté, je … je suis désolé, je ne pensais pas que tu sois du genre à aider les gens comme ça. C'est stupide de ma part d'avoir pensé ça... On ne se connait vraiment pas, hein ? »

Il passa une main nerveuse dans ses cheveux et lui offrit un sourire désolé. Il faut dire que le côté altruiste de Zoya ne frappait pas aux yeux aux premiers abords.
Son cœur battait beaucoup trop vite alors qu’il tentait de parler sans révéler ce que lui-même savait.

« Elle est venue te demander de l’aide ? »


Il savait que non. Jamais Ariel n’aurait fait ça sans lui en parler. Mais la réponse risquait d’être instructive si sa cousine daignait y répondre.


© BLACK PUMPKIN



_________________
To be human
And in the middle of my chaos there was you. ▬ I felt you walk right through me. You're the thing that I invoke, my all persistent goal, sent to make me crazy. And though it's hard now with time, it works out. To be human is to love even when it gets too much, I'm not ready to give up
Revenir en haut Aller en bas
Zoya M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : Serpentard, Septième année
Célébrité : Kaya Scodelario
Pseudo : Hessnellia Âge : 22 Parchemins : 774 Gallions : 438 Date d'inscription : 12/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t782-zoya-casual-curses-are-the-most- http://www.mumblemumps.com/t787-zoya-where-is-my-mind http://www.mumblemumps.com/t940-zoya-write-if-you-will-i-won-t-answer-anyway http://www.mumblemumps.com/t2070-hessnellia-s-journal-zoya-ophelia-niall



Some allies are more dangerous than ennemies
Skye Krushnic  & Zoya Krushnic


Elle ? Son questionnement et son sourcil haussé me laissa croire, un instant, que je m'étais trompée, qu'il ne connaissait pas la demoiselle que j'avais vue, ou peut-être même ne connaissait-il aucune personne atteinte de la malédiction. Là, c'était moi qui allait parraître comme une idiote ou faire face à un interrogatoire. Merde. Je devais trouver quelque chose, et vite. Juste foutre le camp ? C'était une bonne solution, et puis ça me ressemblait entièrement. Pourquoi devais-je répondre à ses questions, d'ailleurs ? Et pourquoi devrait-il répondre aux tiennes, d'ailleurs ? Parce que j'avais su éveiller sa curiosité, comme il l'avait fait pour moi, probablement pour des raisons raisons différentes. Donc, il connaissait une sirène.

« Alors, toi aussi, tu es au courant ?» Ainsi, j'eus ma réponse. Je me retint un sourire qui ne demandait qu'à s'afficher sur mon visage, chose que Skye aurait rarement vu. Sauf que je ne devais pas briser mon jeu immédiatement. Mon cousin portait le rouge, pas le vert, il ne devait pas avoir cette habitude à mentir tels que le faisaient les serpents. Du moins, j'osais l'espérer. Sinon, nous étions en train de jouer le même jeu et n'allions jamais obtenir satisfaction. J'attendis la suite.« Je ne prétends pas pouvoir l’aider, je ne suis pas expert en potion. Mais c’est bien que tu tentes de trouver des solutions de ton côté, je … je suis désolé, je ne pensais pas que tu sois du genre à aider les gens comme ça. C'est stupide de ma part d'avoir pensé ça... On ne se connait vraiment pas, hein ?» J'aurais dû être touchée, j'aurais dû apprécier qu'il s'excuse de m'avoir jugé. J'aurais peut-être pris les choses ainsi face à quelqu'un d'autre. Sauf que c'était Skye. Sauf que j'avais du mal à croire qu'il était vraiment désolé, et surtout, que son approbation m'importait guère. Je haussai les épaules.
« Bien-sûr que je suis au courant. Il y a beaucoup de choses que tu ne connais pas de moi, chaton. »
Jouer les difficiles n'était pas la meilleure façon d'obtenir les informations que je cherchais, mais je ne pouvais m'empêcher de rétorquer avec une certaine froideur. Pourtant, j'avais parlé avec une intonation peu hostile, plutôt neutre, en fait. Comme si je venais simplement d'énoncer quelque chose d'évident - ce qui était bien le cas.« Elle est venue te demander de l’aide ?» Il semblait nerveux. Inhabituellement nerveux pour une telle conversation. Ainsi, il cachait quelque chose, ou bien essayait d'éviter de faire une gourde. Était-ce ça que je cherchais. Évidemment, il ne voulait pas nommer la sirène avant moi, au cas où je bluffais. C'était quelque chose d'important pour lui. Quelqu'un d'important. Je devais trouver qui dans sou entourage pourrait être la victime. Une brune, puisque je m'imaginais qu'elle était celle que j'avais vu au lac le mois dernier. Mais merde, je ne connaissais pas les amies de Skye, parce que je n'en avais rien à faire de sa vie ! Et puis, des brunes, il n'en manquait pas à Poudlard ; je faisais moi-même partie de ce groupe.
« Elle est venue me demander de l'aide, oui. Ce n'est pas parce que tu me détestes que c'est réellement le cas pour tout le monde. Et comme tu sembles me haïr religieusement, ça ne m'étonne pas qu'elle ne t'en aie pas parlé. »
S'il avait quelque chose à trouver, un seul petit truc que le ferait flancher, je devais le trouver. Déjà, jouer sur la confiance qu'il pouvait avoir avec cette personne était un point de départ. Il me déteste, voilà pourquoi elle ne lui a pas fait savoir. Mais pourquoi s'attendait-il à ce qu'elle lui dise tout, justement ? Étaient-ils proche à ce point ? Une Gryffondor ? Une Française ?
« C'est une malédiction méconnue et elle avait besoin de quelqu'un qui s'y connaisse dans le domaine. Elle avait besoin de quelqu'un qui n'a pas peur d'aller plus loin, de toucher à ce qui est interdit.»
Avec l'année qui s'était écoulée, et vu les études qu'avait entreprit mon cousin, j'avais cru comprendre que les magies sombres n'étaient pas son domaine favori. Même qu'il semblait détester tout ce qui s'en rapprochait, comme la majorité des sorciers. Tandis que moi, j'avais cette réputation sombre basée sur des rumeurs - pas fausses dutout - que je me collais à la magie noire. Comment la fille de Mischa Krushnic ne pourrait-elle pas être entraînée dans cette discipline ? Et s'il croyait que j'avais fait des pratiques noire sur la sirène, réagirait-il ? S'il réagissait mal, cela confirmerait qu'elle était importante pour lui.
« Cette magie est noire, Skye. Ce n'est pas avec de simples plantes inoffensives que tu arriveras à quoi que ce soit. Parfois, il faut savoir prendre des risques, et elle l'a compris. »

Je pris un air ambigu, quelque chose qui sonnait à la fois grave et détendu. Après tout, la magie noire ne m'impressionnait pas, mais lui la détestait.



_________________
Daughter of Darkness and Light — I'm not crazy, i just have this twisted mind as the result of other people's mistakes. Madness was forced upon me, and I simply can't fight it.


Revenir en haut Aller en bas
Skye M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Josh Hutcherson
Pseudo : Carotte Âge : 23 Parchemins : 493 Gallions : 336 Date d'inscription : 11/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1403-skye-m-krushnic-when-the-sun-ri http://www.mumblemumps.com/t1482-skye-m-krushnic-i-of-the-storm

Some allies are more dangerous than ennemies
  Skye & Zoya Krushnic

 

Skye était mal à l’aise et il savait que ça se voyait. Il prenait trop de temps pour réfléchir à la formulation de ses phrases, il était un peu pataud. Il n’avait jamais été bon pour pousser quelqu’un à dire ce qu’il ne voulait pas. Il était un fonceur, un peu trop brut pour être capable d'une telle subtilité. Pas un manipulateur. Lorsque Zoya l’appela chaton, il eut difficile à cacher sa grimace dégoûtée. Il venait de s’excuser, pas besoin de tout gâcher de manière trop impulsive à cause d’un surnom débile. Zoya soulevait un point important pourtant : il y avait beaucoup de choses qu’il ne savait pas à son sujet. Sa seule satisfaction était qu’elle non plus ne connaissait pas grand-chose à ses secrets. Sauf s’il foirait son coup et déballait tout à propos d’Ariel.
« Elle est venue me demander de l'aide, oui. Ce n'est pas parce que tu me détestes que c'est réellement le cas pour tout le monde. Et comme tu sembles me haïr religieusement, ça ne m'étonne pas qu'elle ne t'en aie pas parlé. » Skye se mordit les lèvres et baissa les yeux. Il ne voulait pas y croire. Il ne pouvait pas imaginer qu’Ariel aille voir Zoya dans son dos. Elle lui avait toujours été reconnaissante de vouloir l’aider. Avait-elle perdu sa confiance en lui ? Allait-elle si mal qu’elle était prête à lui mentir ? À aller voir Zoya alors qu’elle savait qu’il la détestait ? Justement… elle savait. Elle ne lui en aurait jamais parlé si elle avait pris cette décision, sa cousine avait raison. Le griffon serra ses poings avec force, enfonçant ses ongles dans ses paumes sans même le sentir.

Il releva les yeux en inspirant profondément. Il était toujours possible qu’elle bluffe. Elle n’avait pas prononcé le nom de sa sœur. Mais si Zoya était prête à aider Ariel alors il fallait qu’ils le fassent ensemble. Mettre sa fierté et se haine de côté. « C'est une malédiction méconnue et elle avait besoin de quelqu'un qui s'y connaisse dans le domaine. Elle avait besoin de quelqu'un qui n'a pas peur d'aller plus loin, de toucher à ce qui est interdit.» Skye s’était figé et dévisageait sa cousine le cœur battant. Interdit. Interdit ? Parlait-elle de magie noire ? Ce serait mettre la santé, la vie, d'Ariel en danger. Avec la magie noire, un simple pas de travers était impardonnable et même un sortilège réussit avait un prix à payer. Un flash se dessina devant les yeux du griffon. Le cercle du rituel vaudou auquel il avait participté. A sa place, au milieu, se tenait Ariel. Une fontaine carmin s'écoulait de son nez, le goût du sang dans sa bouche, les yeux fous. Skye respirait de plus en plus difficilement et le sang battait furieusement à ses tempes. « Cette magie est noire, Skye. Ce n'est pas avec de simples plantes inoffensives que tu arriveras à quoi que ce soit. Parfois, il faut savoir prendre des risques, et elle l'a compris. » Son sang ne fit qu’un tour. Skye écrasa dans sa main la petite fleur bleue que Zeke lui avait offerte et la laissa tomber sans un regard. Il fit un pas rapide vers Zoya et l’agrippa par les épaules. Les livres qu’elle tenait en main les séparaient mais le griffon se pencha pour placer son front à quelques centimètres du sien.

« Elle n'a rien compris, rien, si elle croit que la magie noire peut l’aider. Et toi non plus. » Skye relâcha Zoya avec violence la poussant en arrière. « Quelqu’un qui s’y connaisse dans le domaine, hein ? Si tu veux foutre ta vie en l'air en t'intéressant à des magies qui te transformeront en ton père, grand bien te fasse, mais n'implique pas les autres dedans. »

Le griffon recula de quelques pas, prenant soudain conscience de la perte de son sang-froid. Il n’arrivait pourtant pas à faire redescendre cette fureur qui lui brouillait la vue. Une voix dans sa tête lui disait qu’il avait agit de manière stupide. Pour l'instant, rien ne lui avait confirmé que tout cela n’était pas un grand mensonge de la part de Zoya. Il fallait qu’il se calme. Il leva une main pour se la passer nerveusement dans les cheveux mais la laissa retomber d’un air désespéré avant qu’elle ne les atteigne.

« Merde, Zoya,  même si tu te moques de faire le bien ou je ne sais qu'elle autre connerie, tu sais que ça peut être dangereux. Tu ne peux pas prendre le risque qu’il lui arrive quelque chose à cause de tests foireux. D’autant plus que je suis prêt à dépasser certaines limites aussi tant que ça reste safe. C'est sa santé qui importe, c'est la raison même pour laquelle on cherche un remède.»

Parler faisait redescendre peu à peu la tension qui l’avait soudain prise aux tripes. Le goût de l’adrénaline restait pourtant, amer, sur sa langue. Il était furieux mais il avait surtout peur. Il ne voulait pas que quoique ce soit arrive à Ariel. S’ils parlaient bien de la même sirène, si Zoya ne mentait pas. Ayant repris un peu de ses esprits, Skye planta ses yeux dans ceux de sa cousine pour ne pas manquer ses expressions.

« Je suis prêt à dépasser des limites, s'il le faut. Si tu étais venue me voir, on aurait pu avancer plus vite. On avancerait plus vite à trois. J'irai la voir tout à l'heure pour en discuter avec elle. »

© BLACK PUMPKIN



_________________
To be human
And in the middle of my chaos there was you. ▬ I felt you walk right through me. You're the thing that I invoke, my all persistent goal, sent to make me crazy. And though it's hard now with time, it works out. To be human is to love even when it gets too much, I'm not ready to give up
Revenir en haut Aller en bas
Zoya M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : Serpentard, Septième année
Célébrité : Kaya Scodelario
Pseudo : Hessnellia Âge : 22 Parchemins : 774 Gallions : 438 Date d'inscription : 12/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t782-zoya-casual-curses-are-the-most- http://www.mumblemumps.com/t787-zoya-where-is-my-mind http://www.mumblemumps.com/t940-zoya-write-if-you-will-i-won-t-answer-anyway http://www.mumblemumps.com/t2070-hessnellia-s-journal-zoya-ophelia-niall



Some allies are more dangerous than ennemies
Skye Krushnic  & Zoya Krushnic


J'allais l'avoir, je le sentais, il était sur le point de me le révéler. Peut-être pas aussi clairement que je le souhaitais, mais il allait dire quelque chose, un petit quelque chose, qui me permettrait de savoir. Je crus un instant déceler une détail dans son regard, ce détail qui me laissait voir qu'il était suspicieux. Bien-sûr qu'il ne me faisait pas confiance, pourquoi le ferait-il ? Il n'allait pas cracher le nom. Il fallait que je réfléchisse plus. Pourtant, Skye ne manqua pas de réagir à mes paroles, avec une vitesse et une agressivité surprenante.

«  Elle n'a rien compris, rien, si elle croit que la magie noire peut l’aider. Et toi non plus. » Il me repoussa dans la même haine que lorsqu'il m'avait aggripé, une seconde plus tôt. La réaction avait été assez rapide pour que je puisse rayer quelques noms de la liste. Peu de gens s'intéressaient réellement à la magie noire, et ses mots laissaient croire que ce ne serait pas sa première démonstration d'intérêt. Je restai de glace. il me fallait encore un peu plus d'information. Je soutenais son regard pour la suite.« Quelqu’un qui s’y connaisse dans le domaine, hein ? Si tu veux foutre ta vie en l'air en t'intéressant à des magies qui te transformeront en ton père, grand bien te fasse, mais n'implique pas les autres dedans. » Une bouffée de rage monta en moi, je passai à deux doigts d'exploser. Il savait très bien que je détestais lorsqu'il faisait ce genre de comparaison, je détestais ces mots encore plus que je ne le détestais lui. Mes poings se serrèrent, mes ongles effilés s'enfoncèrent dans ma chair. L'instant d'une seconde, je crus avoir la même réaction que lui, je me vis me jeter à son cou, lui hurler dessus. Mais je n'arriverais à rien si j'agissais ainsi.
« Tu te calmes et tu respires, mon cher, sinon tu n'obtiendras rien de moi ! »
N'avait-il pas cherché à avoir une conversation courtoise, pour une fois ? N'avait-il pas cherché à s'excuser, quelques secondes plus tôt. À croire que ce sujet était des plus sensibles pour lui, j'avais touché le gros lot. Après tout, n'était-ce par ce qu'il tentait de battre à tous les jours ; cette envie de toucher à la magie noire ? Il n'avait pas tort, je m'étais laissée attirer par cet art détestable, mais il ne pouvait pas savoir les réelles raisons. Il avait tort de croire que je gâchais ma vie avec ces petits tours de magie. Ma vie avait étée gâchée par bien d'autres choses, bien plus graves. N'était-ce pas ce à quoi nous étions destinés, de toute façon ? Pas moyen de s'en sortir, en tant que Krushnic. Aucun Krushnic ne pouvait s'en tenir loin bien longtemps... Oh merde. Serait-ce ça ?

« Merde, Zoya,  même si tu te moques de faire le bien ou je ne sais qu'elle autre connerie, tu sais que ça peut être dangereux. Tu ne peux pas prendre le risque qu’il lui arrive quelque chose à cause de tests foireux. D’autant plus que je suis prêt à dépasser certaines limites aussi tant que ça reste safe. C'est sa santé qui importe, c'est la raison même pour laquelle on cherche un remède.» Je soupirer. Rester "safe", quelle idée. Une idée d'étudiant en sécurité magique, bien entendu. Beaucoup de choses se réglaient en restant sécuritaire, mais les plus graves nécessitaient des risques, beaucoup de risques.
« Je suis prêt à dépasser des limites, s'il le faut. Si tu étais venue me voir, on aurait pu avancer plus vite. On avancerait plus vite à trois. J'irai la voir tout à l'heure pour en discuter avec elle. » À trois. Pourquoi que nous trois ? Venait-il de confirmer l'idée qui m'était venue quelques secondes plus tôt ? Ça ferait du sens, trop de sens. Ariel semblait avoir cet intéret envers la magie noire, sans réellement y toucher. Que Skye refuse qu'elle y touche, qu'il soit aussi protecteur envers elle, ça expliquerait tout. À trois. Parce que c'était un secret. Le genre de secrit qui ne se partage qu'en famille. J'ouvris la bouche, légèrement surprise. Je restai silencieuse un moment.
«...Ariel..! Non mais tu es sérieux !?  »
Cacher mon jeu ne servais plus à rien. Si j'annonçais son nom et me trompais, même avec toute l'assurance du monde, mon jeu se serait écroulé. Il aurait sû que je ne savais pas, il aurait compris que je me jouais de lui dès le début. Au moins, là, il saurait qu'il venait de faire une gourde.  
« Merde pourquoi je n'y ai pas pensé avant ? C'est pour ça que tu ne veux pas prendre de risque. C'est pour ça que tu as si peur qu'elle touche à la magie noire... Mais tu me prends pour qui Mikhailovich !? Tu crois réellement que je mêlerais Ariel à ce genre de magie ? Tu crois vraiment que je prendrais ce risque ? Je ne le prendrais même pas pour moi-même. Mais je sais que tu n'arriveras à rien en restant safe
Puis, il ne restait plus qu'à attendre qu'il me confirme ou infirme le tout, question de finalement clore cette rencontre, qui devenait de plus en plus étrange avec Skye qui démontrait cette envie de collaborer... Serait-ce réellement faisable ?



_________________
Daughter of Darkness and Light — I'm not crazy, i just have this twisted mind as the result of other people's mistakes. Madness was forced upon me, and I simply can't fight it.


Revenir en haut Aller en bas
Skye M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Josh Hutcherson
Pseudo : Carotte Âge : 23 Parchemins : 493 Gallions : 336 Date d'inscription : 11/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1403-skye-m-krushnic-when-the-sun-ri http://www.mumblemumps.com/t1482-skye-m-krushnic-i-of-the-storm

Some allies are more dangerous than ennemies
  Skye & Zoya Krushnic

 


« Tu te calmes et tu respires, mon cher, sinon tu n'obtiendras rien de moi ! » Skye avait envie de se jeter à sa gorge rien que pour ce ton et cette remarque condescendante. Elle lui avouait pratiquer de la magie noire mais elle exigeait de sa part qu’il reste calme. On aurait dit Makhosini. Tous à prendre cette magie à la légère. Le griffon serra des poings et s’efforça tout de même de se calmer. Elle avait raison sur un point ; il n’obtiendrait rien d’elle en se montrant agressif. Or, le bien être d’Ariel était en jeu.

Mais le mal était fait. L’adrénaline lui était monté au cerveau et le faisait parler sans réfléchir. Malgré ses promesses de faire attention à ne rien dévoiler à propos de sa sœur, ses paroles rattrapaient ses pensées. Il était persuadé de se montrer subtile et intelligent. Il était persuadé que menacer Zoya d’aller voir la sirène lui ferait peur ; si elle bluffait depuis le début, il le saurait. Sauf que Skye n’avait pas prêté attention aux indices qu’il éparpillait sur son chemin. À toutes ces paroles qui pouvaient mener sa cousine à la conclusion évidente : la sirène dont il parlait, c’était Ariel.
«...Ariel..! Non mais tu es sérieux !?  » Skye reçut la phrase comme un coup de poing dans l’estomac. Le souffle coupé, il dévisagea Zoya en silence avant de sentir la rage le prendre à la gorge. Il s’était fait avoir. Elle ne savait rien. Rien du tout. Elle n’avait jamais proposé à Ariel de l’aider grâce à la magie noire, Ariel n’avait jamais été la trouver pour de l’aide. Il avait laissé la haine et la fureur le submerger et brouiller son jugement. Il avait envie de hurler et de pleurer en même temps. « Tu crois réellement que je mêlerais Ariel à ce genre de magie ? Tu crois vraiment que je prendrais ce risque ? Je ne le prendrais même pas pour moi-même. Mais je sais que tu n'arriveras à rien en restant safe.»  Le griffon serrait les poings, évacuant au mieux par ce geste l’énergie que la rage lui procurait.

« Je ne sais pas ce que tu ferais, Zoya, je ne sais pas si tu serais capable de prendre le risque ou non. Je ne te connais pas. Je sais juste que t’es une putain de manipulatrice.»

Il renifla avec énervement et écarta les bras d’un air fataliste.

« Alors bravo, t’as réussi à me manipuler et à tout comprendre. Ariel est une sirène et ma malédiction à moi c’est d’être un gros con. » Il était furieux, furieux contre lui-même. « Tu peux aller raconter à tout le monde à quel point je suis stupide mais, je t’en prie, n’en parle pas pour Ariel. Je sais que c’est moi que tu hais, pas elle. »

Il lui aurait bien demandé ce qu’elle voulait dire quand elle disait qu'elle ne pratiquerait pas de magie noire mais qu'ils n’arriveraient à rien en restant safe. Était-elle prête à prendre d’autres types de risques ? Des risques qui n’auraient pas d’impact sur l’âme d’Ariel ? Il était prêt lui-même à pousser les choses un peu plus loin. Mais pour l’instant, il voulait juste partir. La  rage se faisait peu à peu remplacer par la honte. La honte de s’être fait manipuler aussi facilement. La honte d’avoir une nouvelle fois jugé Zoya trop vite, alors qu’elle prétendait ne pas être capable de mêler Ariel à la magie noire. Se souciait-elle donc de sa cousine ? Skye n’avait aucune loyauté pour Zoya, pas depuis qu’elle l’avait agressé dès leur première rencontre. Il fallait croire que la vipère était moins mauvaise que lui sur ce point-là.
Skye baissa la tête.

« Je sais bien qu’être safe ne mènera jamais à rien. Si tu as des suggestions, on serait tous les deux très content de les entendre. »


Il releva le regard et le planta dans celui de sa cousine. Il ferait mieux de partir. Il était encore trop énervé et, visiblement, ça ne lui réussissait pas de parler lorsque l’adrénaline infectait son cerveau.

« On en reparlera, je suppose… » Skye jeta un regard en arrière, là où Zeke étudiait paisiblement. « Mais il faut que j’y aille, je suis trop énervé et ça n’a aucun intérêt à ce qu’on parle maintenant. » Il se retourna avant de reporter son regard vers Zoya. « À plus. » Il ne l’avait pas salué en l’abordant, il pouvait au moins le faire en partant.


© BLACK PUMPKIN



_________________
To be human
And in the middle of my chaos there was you. ▬ I felt you walk right through me. You're the thing that I invoke, my all persistent goal, sent to make me crazy. And though it's hard now with time, it works out. To be human is to love even when it gets too much, I'm not ready to give up
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Some allies are more dangerous than ennemies • Zoya&Skye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DANGEROUS LIAISONS.
» Somethin’ ‘bout you makes me feel like a dangerous woman.
» Dangerous Woman Tour - 19/01 au 03/02
» Max • Damaged people are dangerous, they know they can survive
» Zaknafein l'exilé [Validé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les RPs terminés-
Sauter vers: