Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 5
La version cinq est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'été, faites le plein de festivités !
Découvre tout ici
Sujet commun
Vous avez envie de profiter pleinement des animations de la coupe du monde,
venez découvrir les nombreuses activités mises en place pour l'été !
Fêtes foraines, séances de dédicaces, match, les ingrédients sont réunis pour faire la fête !
Clique pour découvrir le Speed Dating de l'été
Quêtes
Les quêtes ont toutes été mises à jour. Vous trouverez celle du personnel ici,
les poufsouffle juste . Les serdaigle ont aussi le droit à un nouveau
sujet par tout comme les serpentard. Les gryffondor, eux,
continuent leur jeu de piste.
Résumé des quêtes
Radio Quidditch
Pour l'été, la brigade magique ne fait pas les choses à moitié,
de la nouveauté vous attend sur vos ondes !
Ouvre les oreilles
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Life begins at the end of your comfort zone • Dimka&Hope

En ligne
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 28 Parchemins : 1243 Gallions : 279 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Dimka & Hope

Life begins at the end of your comfort zone
J'avais vécu pas mal de bouleversements en l'espace de quelques semaines et je réalisais que je me sentais à bout de souffle. J'avais besoin d'une pause et d'un peu de légèreté. Je voulais m'évader et rêver pendant quelques heures. De plus en plus souvent, je m'enfermais dans un monde dans ma tête où mes rêveries m'emmenaient dans des univers sensationnels loin de cette triste réalité. Je n'arrivais plus vraiment à faire face alors que mon sommeil était troublé. Je me réveillais souvent avec la sensation d’étouffer alors que je trouvais la preuve dans ce cauchemar que ma discussion avec Rowan avait laissé ses traces. Je n'étais plus tout à fait la même, un peu plus craintive et repliée sur moi-même. Je repensais aux mots prononcés et à l'accès de violence. Mais il y avait surtout ces images revenues en une fois comme pour me hanter. J'avais hésité avant de me rendre à l'évidence qu'il s’agissait bien d'un souvenir remonté à la surface pour ne plus me laisser en paix. Mon esprit était troublé et je m'étais demandée un instant s'il ne serait pas plus simple de juste cesser de combattre. J'étais totalement perdue et tout finissait par se mélanger dans mon esprit. Je m'accrochais aux souvenirs les plus joyeux pour combattre la tristesse qui souvent l'emportait sur tout le reste. Je me mords la lèvre instinctivement quand je songe à Maddox dont malgré moi j'étais tombée amoureuse. Nous avions passé la soirée ensemble à siroter du champagne et depuis je n'étais plus certaine de rien. Le baiser que nous avions échangé hante mon esprit et m'effraie même quelque peu. Nous n'en avions pas reparlé depuis et je me sentais mal à l'aise dans pareille situation. Lors de la fête improvisée à laquelle nous avions tous été forcés de participer, tout était tellement étrange. Il semblait difficile de se parler avec naturel comme si malgré notre volonté de ne pas en reparler, nous étions sans cesse en train de nous remémorer ce baiser. J'aurais voulu être douée pour lire dans les autres mais c'était quelque chose de compliqué pour moi. Je ruminais ces pensées alors que mes pieds seuls décident de la direction que je suis.

Je me fige au milieu du couloir les yeux agrandis par la surprise et les lèvres quelque peu entrouvertes. Je fixe la silhouette de Dimka et je ne peux nier l’évidence de sa démarche. Au détour d'un couloir désert, il s'adonne à une vile tentative de séduction. Je ne suis pas sous le choc car je n'ai jamais rien ignoré de la réputation du jeune homme d'être un amant d'exception qui accumule les conquêtes. Mais c'est bien là où les choses se corsent. Naïvement ou aveuglément, je n'ai jamais cru aucune des rumeurs affirmant qu'il ne se contentait pas uniquement de la gente féminine. Je ne suis pas homophobe, que du contraire, mais le voir en pleine tentative de séduction sur un autre gars me laisse complètement bouleversée. J'en perds la faculté même de parler alors que telle une voyeuse, je reste plantée là en train de les fixer sans aucune gêne apparente. Mon cerveau réalise soudain que les regards entre lui et Maddox, ces regards qui m'ont semblé louches et étranges pourraient signifier que... « Non. » Je réalise après coup que je l'ai dit à voix haute. Je refuse d'imaginer qu'en effet, il y aie pu y avoir quelque chose de plus entre les deux jeunes hommes dont je suis probablement la plus proche. Dimka est comme un frère pour moi et Maddox plus qu'un ami. Les imaginer ensemble me donne un peu la nausée mais je me retiens de le manifester. Le jeune gars que Dimka essayait de séduire en profite pour s'enfuir et je me ressaisis en profitant pour m'approcher du slave d'une démarche timide et hésitante. Je ne parle pas agressivement mais avec une note de provocation vouée à dissimuler mon manque d'assurance. « Désolée de l'avoir fait fuir mais tu trouveras facilement de qui le remplacer. » Je le fixe et je ne peux m’empêcher de penser qu'il se pourrait qu'il aie eu Maddox mais si oui, comment il fait. Je me mordille la lèvre. « Comment tu fais pour avoir autant de talent... » Je ne comprends pas ou si mais ça me fascine ce don qu'il a. Je voudrais avoir ce magnétisme. Je voudrais pouvoir cesser d'être une petite fille sage pour pouvoir moi aussi avoir ce que je veux. Je ne veux plus me dégonfler avant même d'oser.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
live, not survive
φ you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. ▬ you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back. #preston
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Huitième année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 898 Gallions : 455 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Life begins at the end of your comfort zone
"Plus étroits que ceux du sang et de la famille sont les liens de l'amitié."
Juin 2000
~ Hope & Dimka ~


D
imka avait un peu de temps avant son prochain cours... D'une humeur plutôt aguicheuse, il savait ce qu'il voulait... Son regard cherchait, perçait à travers les élèves qui se trouvaient dans les couloirs... Dimka se transformait doucement en prédateur à la recherche de sa proie, le seul souci était que le couloir dans lequel il se trouvait était vraiment trop fréquenté... Changeant son plan, s'éloignant de la foule, il ne tardait pas à trouver sa future proie... Il n'en pouvait plus d'attendre de savoir ce que ferait Maddox, il n'en pouvait plus de sentir ses émotions se barrer dans tous les sens lorsqu'Alcyone était dans le coin, il avait besoin de revenir aux bases et le jeune homme qu'il venait de croiser ferait très bien l'affaire ! Il s’agissait d'un élève avec qui il avait déjà flirté sans que cela aille plus loin mais, il savait alors qu'il ne lui suffirait pas de grand-chose pour le faire flancher... Sans lui laisser aucune chance de pouvoir s'enfuir, Dimka lui servait déjà son regard le plus charmeur il ne tardait pas à se rendre compte que son petit stratagème fonctionnait très bien, le jeune garçon était très réceptif, bien... Le cœur de Dimka se mettait alors à battre plus fort dans sa poitrine, il adorait l'effet que cela lui provoquait chaque fois qu'il choisissait une nouvelle cible et qu'elle était déjà en train de flancher... L'autre garçon était collé contre le mur et Dimka s'approchait dangereusement, laissant son souffle venir chatouiller la peau de l'autre garçon en face de lui et lorsqu'il vit les lèvres de ce dernier s'entrouvrir, l'ombre d'un sourire apparaissait sur celle de Dimka qui fondait déjà dessus... Il allait lui donner un baiser dont le garçon allait avoir du mal à s'en remettre lorsqu'un simple mot l'arrêtait... "Non".

Dimka avait alors redressé la tête, il savait que ce n'était pas sa nouvelle proie qui avait parlé, la voix était bien trop féminine... Il balayait alors le couloir du regard pensant qu'ils étaient seuls et ses prunelles tombaient alors dans celles de Hope... Le slave fronçait alors les sourcils sans comprendre... Pris sur le fait, le jeune garçon gêné, ne demandait pas son reste et fuyait déjà le couloir arrachant un soupir de frustration à Dimka... Il aurait sûrement pu le retenir mais, à vrai dire il s'inquiétait pour Hope... Il ne comprenait pas sa réaction et il avait besoin de savoir si elle allait bien. Elle s'approchait alors de lui et Dimka posait alors sur elle un regard remplie de tendresse... Il ne savait pas ce que lui avait fait cette fille, elle était douce, gentille, tendre et il ne pouvait pas cesser de la voir comme sa petite sœur, n'ayant aucune arrière-pensée avec cette dernière ce qui était une grande première pour Dimka Dimitrov... En entendant la phrase de la jeune femme, le serdaigle haussait un sourcil, elle ne pensait pas si bien dire, effectivement il ne tarderait pas à trouver une nouvelle proie pour réchauffer ses draps... Sa dernière question eu alors raison de lui et il se mettait franchement à rire d'un coup. Elle avait l'air plutôt sérieuse et c'était pour cela qu'il tentait de se reprendre assez rapidement malgré le fou rire qui s'était emparé de lui. Il s'approchait alors et la prenait dans ses bras un instant la serrant contre lui.

"Oh Котёнок, je ne te savais pas si drôle..." Lâchait-il, avec le temps il l'avait affublée de ce petit surnom qui en russe voulait tout simplement dire « petit chat » Dimka trouvait que cela lui allait comme un gant. Il la relâchait doucement lui glissant un clin d'œil. "Je ne vois pas vraiment ce que tu veux dire... Ce n'est pas du talent, tu sais que tu pourrais aussi tous les faire fondre si t'en avais envie ? Il suffit d'avoir confiance en toi, d'avoir conscience de tes atouts... Après je t'avoue que je me suis aussi pris pas mal de veste... Mais si vous répétez cela à quoique ce soit miss Scott, je promets de vous retrouver et de m'occuper personnellement de vous." Lâchait-il sur un ton si solennel qu'on avait aucune idée de savoir si oui ou non il était sérieux... Il s'appuyait doucement contre le mur, au même endroit ou quelques minutes plutôt il y tenait sa proie prisonnière... "Alors dis-moi, tu te fais voyeuse maintenant ? Te promener dans les couloirs ou les élèves fricottes c'est ton truc ?" Demandait-il sans pouvoir s'empêcher de la chercher, il savait que cette question la mettrait probablement mal à l'aise et doucement un sourire taquin venait se dessiner sur ses lèvres...
(c) Emi.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 28 Parchemins : 1243 Gallions : 279 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Dimka & Hope

Life begins at the end of your comfort zone
Son rire me donne instantanément l'envie de bouder. Je ne saurais expliquer pourquoi mais Dimka m'inspire une certaine légèreté d'esprit. Il me fait me sentir plus jeune, plus insouciante et je lui fais confiance. Sa réputation de Don Juan l'avait précédé et pourtant, jamais il n'a eu le moindre geste déplacé avec moi et il avait ainsi pu gagner une place de choix dans mon cœur Je me sentais protégée et son regard bienveillant posé sur moi me donnait une certaine force. Mais l'entendre se moquer de moi me fit faire la moue alors que je voulais le taper, gentiment bien évidemment, pour lui faire ravaler ses taquineries. Il essaie de se rattraper, de reprendre son sérieux mais je me sens un peu vexée quand même. Je voulais le repousser mais pourtant à la seconde où ses bras se referment sur moi, toute ma colère s'envole tout simplement. Je ne suis plus offusquée qu'il se soit clairement moqué de moi mais je savoure que du contraire son étreinte. Je peux sentir son corps et le dessin de ses muscles sous ses vêtements. Je comprends pourquoi il plaît. C'est même plus qu'évident. Dimka a été divinement doté par la nature et il sait user de ses charmes. Je souris doucement mais je dis avec un petit air buté et sérieux. « J'ai rien dit de drôle. Tu t'es moqué de moi gratuitement. Heureusement tu te rachètes avec ce petit surnom. » Prononcé avec son accent, ses mots prennent une tournure charmeuse et séduisent spontanément. Je ne pourrais pas résister à cette voix là mais je ne le dois pas. Je peux me laisser attendrir car tout n'est que pure innocence entre nous. Je lève les yeux au ciel à son clin d’œil. Je ne peux m'empêcher de me sentir un peu désespérée. La séduction était personnifiée chez le slave. Je dois avouer que ça ne faisait qu'en rajouter un peu plus à sa particularité. Je voudrais que pour moi aussi, les choses soient aussi simples que de faire un clin d’œil. Mais je me dis que si je l'enviais, je n'avais qu'à tenter de reproduire ses gestes. Je pouvais très bien moi aussi dégager un certain côté séducteur non? J'en étais capable! Aussi vite que l'idée saugrenue était née dans mon esprit, je la chassais totalement. Je ne serais jamais la fille avec du sex appeal, il ne faut pas trop rêver.

Je dois avouer que la suite de ses propos me laissent totalement perplexe. Les yeux écarquillés, je le fixe avant d'éclater de rire à mon tour. Je secoue la tête totalement incrédule avant de dire amusée. « Tu es un vrai pitre tu sais. Tu racontes n'importe quoi par moment. Je me demande d'où tu sors de telles inepties. Tu as pris de la drogue? Trop bu? Tu t'es cogné la tête? » Je le taquine mais c'est une manière pour moi de chasser la gêne et de ne pas laisser voir les doutes que je ressens envers ma petite personne. Comme si moi Hope Elizabeth Scott je pouvais faire fondre qui que ce soit. Comme si j'avais des atouts quelconques. Il ne devait pas m'avoir bien regardée. C'était tout bonnement impossible. J'avais été tentée de lui rappeler qu'il sautait sur tout ce qui bouge mais que je ne l'avais même jamais intéressé. Ce n'était rien de plus qu'une preuve que non je n'aurais pas pu faire tomber à mes pieds qui que ce soit même si je le voulais ou que je finissais par me faire confiance. Mais une idée saugrenue germe dans mon esprit et je tente d'adopter un petit air provocateur pour dire la voix un peu rauque, oui je trouve que les voix des séducteurs nés sont toujours un peu plus rauques ou alors plus basses en fait. « Vous vous occuperez personnellement de moi Monsieur Dimitrov, est-ce une menace ou une promesse? » Je lui fais un clin d’œil le fixant un moment avant d'éclater clairement de rire. Je ne peux me retenir d'avoir les joues rosies par la gêne avant que mon rire ne meure sur mes lèvres. Je le fixe ébahie peinant à réaliser ce qu'il doit penser. Je secoue la tête vivement sous l'effet de la timidité. Il pense que je joue les voyeuses. Je n'arrive pas à y croire. Je n'arrive pas à me dire qu'il me prête réellement de telles intentions. Mais je finis par remarquer son petit sourire et je fronce les sourcils. « Tu te moques encore de moi. Je ne suis pas une voyeuse. J'oserais jamais. Je respecte l'intimité des autres. Je... je pensais pas qu'on pouvait autant se donner en spectacle au détour d'un couloir. Il allait te laisser le... enfin tu aurais pu lui faire... la chose là sans qu'il ne proteste tant il semblait hypnotisé. Dimka, tu sais c'est mal d'user de ses charmes sur des proies sans défenses. Tu devrais pas. » Je prends un petit air directif pour le réprimander alors que je ne peux m'empêcher de rougir un peu plus en songeant à la scène beaucoup plus osée à laquelle j'aurais pu assister. Je me doute que mon regard et la jolie coloration de mes pommettes doit me trahir mais je ne peux m'empêcher de songer que ça doit être plaisant de s'abandonner avec une telle aisance à la luxure. Mon esprit s'enflamme et je ne réfléchis pas avant de dire taquine. « Apprends-moi. Dis-moi comment on réussit à coincer un jeune homme contre un mur et qu'il soit totalement à notre merci? Comment je peux l'amener à me céder tout ce que je veux? Tu dis que j'ai des atouts donc dis-moi comment je fais pour ne pas me prendre de veste contrairement à toi. Bon en même temps, ça se comprend, tu as vu ta tête? Qui voudrait de toi? » Je me moque de lui et le provoque. Je veux vraiment m'amuser un peu à ses dépens, c'est mon tour cette fois de le charrier. Mais ne dit-on pas « qui aime bien châtie bien »? J'espérais au moins ne pas le vexer car pour moi, il était comme le grand frère que la vie ne m'a jamais donné.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
live, not survive
φ you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. ▬ you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back. #preston
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Huitième année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 898 Gallions : 455 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Life begins at the end of your comfort zone
"Plus étroits que ceux du sang et de la famille sont les liens de l'amitié."
Juin 2000
~ Hope & Dimka ~


H
ope avait le don de faire rire Dimka même lorsqu'il n'y avait rien de drôle, sa naïveté était rafraîchissante et c'était sûrement l'une des choses qu'il aimait chez la jeune fille. Il n'avait pas pu s'empêcher de sourire d'avantage en la voyant bouder, sachant très bien que ça n'allait pas durer très longtemps... Dimka savait y faire et il savait qu'en deux secondes elle lui aurait déjà tout pardonné. C'était si facile, encore une chose qu'il aimait avec Hope, elle ne le jugeait pas, elle ne le voyait pas comme les autres et leur relation était si spéciale qu'elle en devenait importante aux yeux du slave. Il s'était servi de son petit surnom et il savait qu'elle l'aimait bien, il avait aussi ce petit regard en coin, juste pour elle, pour la faire flancher et cela fonctionnait à tous les coups évidemment... Il répondait tout de même sérieusement à ses questions, elle ne semblait pas voir ce qu'elle dégageait et Dimka trouvait cela dommage, oui il ne tentait pas de la séduire, mais il ne pouvait pas nier qu'elle était très jolie, il ne la verrait pas de la manière dont il la voyait, il lui aurait assurément déjà sauté dessus... Au rire de la jeune fille, Dimka décelait la gêne qu'il avait créé en elle et trouvait cela adorablement touchant... Il penchait la tête sur le côté, la regardant avec un petit sourire...

"Je suis sérieux Hope, mais tu ne sais pas te voir comme je te vois, comme les autres te voient..." Lâchait-il, son sourire se fit plus grand lorsqu'il la vit changer de posture, se voulant provocatrice avec toute la maladresse qui l'entourait Dimka était obligé de se mordre la joue pour ne pas exploser de rire en cet instant. Mais pour lui prouver lequel des deux étaient le plus doué à ce jeu-là, il la laissait pouffer de rire et ce fût à son tour de lui lancer son regard le plus charmeur qui soit, devenant le prédateur qu'il savait être, tout son être bougeait de façon à l'hypnotiser comme il savait bien le faire, son visage s'approchait du sien, son regard la sondait totalement et de sa voix il venait prononcer... "C'est à la fois une menace et une promesse..." Susurrait-il avant de se mordre la lèvre de façon un peu plus suggestive... Il jouait encore le jeu une poignée de seconde et cette fois ce fût à lui de dire de nouveau... "A bon sang Scott, c'est trop facile." Lâchait-il tandis qu'il tentait de se reprendre à son tour avant de l'accuser d'être une voyeuse, bien sûr Dimka savait que ce n'était pas vrai, mais il ne pouvait pas s'empêcher de la chercher, de la mettre mal à l'aise, à chaque fois des couleurs arrivaient sur ses joues et il trouvait ça réellement adorable. Dimka levait alors les mains en l'air signe qu'il se rendait.

"Je n'y peux rien Hope, comment tu veux que je ne moque pas." Demandait-il avant de pouffer encore légèrement. "C'est si facile de te faire tourner en bourrique. Et oui j'aurais probablement pu le prendre ici en plein dans le couloir mais je lui aurais certainement donné quelques baisés et je serais allé ailleurs, je ne suis pas pudique mais bon même Dimka Dimitrov à quelques limites..." Disait-il avant de lui envoyer l'un de ses petits sourire arrogant qui avait tendance à énerver les gens qui l'entourent... En revanche il fût assez étonné de la demande de la jeune fille... Il haussait les sourcils avant de froncer ces derniers tout en se demandant si elle avait toute sa tête et si elle était bien sérieuse... Lorsqu'elle parla de sa tête, le sourire de Dimka se fit alors plus grand...

"Tu vois cette tête justement ? Si je le désirais Hope je te volerais un baiser et tu n'oserais même pas me dire non..." Son ton avait été si sérieux d'un coup, son regard s'était plongé dans le sien, sa bouche s'était approchée de la sienne, juste pour lui prouver qu'il avait raison sans aller plus loin, son sourire s'agrandissait sur ses lèvres et il lui attrapait la main. "Allez vient avec moi, futur Casanova." Il l’entraînait à travers le couloir et se dirigeait vers les toilettes des filles, le couloir était peu fréquenté, personne ne serait dedans et c'était parfait pour ce qu'ils avaient à faire et avant que Hope proteste, Dimka avait déjà mis un doigt sur sa bouche. "Ne t'inquiète pas Hope, si j'avais voulu obtenir quoique ce soit de toi, ce n'est pas dans les toilettes que je t'emmènerais." Il lui glissait un clin d'œil et entrait avec elle. Il continuait de l’entraîner jusqu'aux miroir. Une fois devant, il plaçait la jeune fille devant lui, de façon à ce qu'elle soit face au miroir, lui se tenait juste derrière elle, la dépassant d'une bonne tête.

"Regarde-toi." Lâchait-il. Ses prunelles capturaient les siennes à travers le miroir, il la tenait par la taille. "Regarde-toi" Répétait-il. "Tu es belle, n'en doute jamais." Ajoutait-il sans la lâcher, que ce soit du regard ou de la taille. "Pourquoi est-ce qu'un garçon ne voudrait pas de toi ?" Demandait-il. "Tu as ce qu'il faut ou il faut, des yeux très jolie, tes cheveux sont doux, tes traits sont fins harmonieux... Tu n'as rien qui ferait fuir un homme, Hope, faut juste en prendre conscience." Expliquait-il "Il faut savoir jouer, il faut savoir appâté..." Il la lâchait finalement. "Quand tu te déplace soit sûr de toi, je ne te demande pas d'avoir ma démarche ça ferait bizarre sur toi, mais soit confiante, sens toi femme Hope, les hommes le ressentiront, c'est étrange mais, c'est comme ça... Et il ne faut pas avoir peur de se prendre des vestes, c'est ce qui rend le jeu... Si passionnant." Disait-il en souriant "Il ne faut pas que tu te sentes ridicule quand tu marches, il faut que tu y crois et je ne parle pas d'en faire des tonnes." Non il ne demandait pas à ce qu'elle se prenne pour une véritable pétasse ce n'était pas non plus le but, ensuite restait la manière d'être la manière de parler, Dimka devait bien l'avouer, ce n'était pas forcément inné mais si Hope voulait apprendre, alors il serait son homme !
(c) Emi.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 28 Parchemins : 1243 Gallions : 279 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Dimka & Hope

Life begins at the end of your comfort zone
« Je ne me vois pas comme les autres me voient? » Les mots résonnent dans mon esprit pendant un moment alors que je réalise que Dimka pense sincèrement que je possède certains atouts. Je pensais qu'il lui était si simple de rester sage avec moi pour la simple et bonne raison que je n'avais pas le moindre charme. Je me rends compte que je me trompe très probablement sous toute la ligne. Je me sous-estime mais il n'y a rien de moins normal. Je ne me suis jamais dit que si j'étais restée seule, cela pourrait être à cause de ce manque d'assurance que je dégage et non parce que je ne possède aucun charme. Je ne sais pas d'où me vient cette incertitude mais je ne crois pas en moi. Je n'arrive pas à me voir clairement, à percevoir dans mon reflet plus qu'une fille fade et sans intérêt. Je ne me trouve pas belle : trop rousse, mes cheveux me semblent bien trop voyants. Peau de porcelaine, mes traits me semblent bien trop fades avec un air maladif. Je trouverais un côté négatif pour contrebalancer chacun de mes atouts. Je ne voulais pas croire que je puisse apporter quoique ce soit à qui que ce soit. Je n'avais pas d'estime personnelle et si je m'en étais toujours résignée, là j'avais envie de cesser de me dénigrer. Je voulais que la prochaine fois qu'un garçon me plaise, j'ose aller vers lui sans aucune crainte. Je désirais savoir quoi faire et non pas me trouver parfaitement maladroite et empotée. Je me retiens de demander quels autres le laissant poursuivre dans une toute autre direction. Je devine dans son regard qu'il doit se retenir de rire. Je sais qu'il veut se moquer de moi et qu'il doit vraiment se faire violence pour ne pas exploser de rire. Je voudrais savoir résister à sa petite moue et bouder. Je me sens frustrée mais pourtant quand il se mord la lèvre et me regarde comme ça, je ne peux m'empêcher de le fixer avec sérieux les lèvres entrouvertes. Je suis fascinée et j'oublie totalement pourquoi j'étais fâchée. Mais bordel il m’exaspère. « Trop facile? Cela n'a rien d'amusant de profiter de ma naïveté et du fait que je t'adore. Puis t'y crois pas trop Dimitrov, jamais je ne te céderais. » Mais je sais qu'il ne tenterait pas vraiment quelque chose. Puis j'aimais beaucoup Dimka mais cela n'avait rien de tendancieux. Non, tout était tout ce qu'il y a de plus clean au niveau de mes émotions. Mais cela n'empêchait visiblement pas le slave de s'amuser à me provoquer et me chercher. Il semblait y prendre un malin plaisir et j'avais envie de le planter là. Ce n'est pas comme si c'était inhabituel pour moi de partir furieuse en le traitant de crétin et le laissant mijoter quelques heures avant de revenir vers lui. Jamais je ne lui en voulais bien longtemps mais il savait me faire perdre patience. « Tu sais que tu pourrais juste décider de ne pas profiter de la situation et de ne pas te moquer de moi. Tu pourrais te dire que je suis innocente et toi non mais que malgré tout, je suis mignonne donc que je ne mérite pas que tu me charries de cette manière. Bref, tu pourrais arrêter de me provoquer pour une fois. » Je prends un petit air professoral mais je ne suis pas vraiment sérieuse.

Je ne peux m'empêcher de reprendre alors que l'idée que Dimka pourrait repartir dans son pays sans savoir ce que je ressens réellement de nos petites joutes verbales. « Même si j'avoue que finalement j'aime bien quand tu te moques de moi. Et ne t'avise pas de profiter de cet aveu. » Je souris avec une certaine tendresse. Non je n'arrivais vraiment pas à lui en vouloir. Je soupire un peu quand il dit qu'il aurait quand même eu la pudeur de l'emmener ailleurs. Je dois avouer que ça me soulage car j'aurais pu avoir peur de me balader dans les couloirs et surprendre Dimka en plein acte de débauche. Il avait le don de me surprendre et je dois avouer qu'en quelques minutes à peine, il était passé d'une chose à l'autre avec une telle aisance que j'en perdais presque le fil. Oui les choses étaient intenses quand on parlait de Dimka Dimitrov, même une simple discussion. Il savait comment forcer mon cerveau à cesser de fonctionner et je le fixe ébahie. Je suis soulagée qu'il mette fin à ce petit moment de séduction de sa propre initiative. Ma voix manque cruellement de conviction quand je murmure. « N'importe quoi, je t'aurais jamais laissé m'embrasser. J'allais te repousser mais je testais mon charme irréfutable. Mais moi une Casanova? Tu y crois vraiment? » Je dois avouer que ses mots me soulagent malgré tout. Je tenais à garder notre relation complice, amicale, fraternelle. J'y tenais sincèrement. Je ne voulais pas risquer de tout gâcher pour juste quelques moments de plaisir car je savais pertinemment bien que ce ne pourrait qu'être cela. Dimka ne s'attachait jamais à aucune fille mais je rêvais du jour où une demoiselle lui retournerait le cœur et la tête pour le chambouler totalement. Puis je dois avouer que l'endroit où il m'emmène n'était pas porté à me rassurer mais je lui fais pleinement confiance. Avec tout autre, j'aurais déjà freiné sa course mais avec lui, je le suis assez docilement pour l'écouter sans même songer à l'interrompre mais je dois avouer que je me demande ce qu'il me veut.

Je fronce les sourcils avant de regarder mon reflet. Je le connais par cœur. Il veut que j'y vois quoi de plus parce qu'il se tient derrière moi. Je ne vais pas soudainement me trouver à tomber à la renverse parce qu'il me le dit. Je fixe ses yeux à travers le miroir et je ne peux me retenir de déglutit. Je rougis un peu sous son compliment et j'ouvre la bouche pour le contredire mais je me retiens de ma propre initiative. Étais-je vraiment telle qu'il me décrit? Avais-je réellement tout ce qu'il fallait pour retenir un homme? Je suis incrédule mais pourtant sa voix ne manque pas de conviction et parvient lentement à me convaincre. « Tu penses vraiment que je suis belle? Que je peux susciter du désir? Je serais donc la seule à ne pas m'en rendre compte? » Je devais donc commencer par y croire moi-même. Je fixe mon reflet et je me parle mentalement « Tu es belle. Tu es sexy. Tu as tout ce qu'il faut. » Je me répète encore et encore. Je vois une petite étincelle s'allumer dans mon regard alors que je commence doucement à croire mes propres mots. « Donc la première chose à comprendre dans l'art de la séduction c'est qu'avant tout, je dois être convaincue que je peux être cette fille qui fait tomber les hommes à ses pieds. » Je prends le temps de réfléchir. Je laisse les mots s'imprégner dans mon esprit. Je dois commencer à penser comme lui et non plus comme la petite fille sage et peu assurée. Je ne suis plus cette fille là. Je suis une sorte de Dimka au féminin. Quand je reprends, ma voix semble plus sûre, assurée. « Je dois croire en moi et je vais dégager ce petit plus : un peu comme si je distillais des phéromones dans l'air et que les hommes étaient attirés comme les abeilles par le pollen des fleurs? Donc en résumé, je suis la fleur et vous les abeilles puis meilleur je sens et plus je vais faire venir à moi les garçons? C'est un peu cela la première leçon? » Je me tourne face à lui et je penche la tête de côté adoptant une petite moue séductrice. Je ne tente pas de le copier mais j'ai ma propre expression, celle qui m'est propre. « Si je crois en moi, je pourrai avoir cette démarche plus assurée. Je pourrai dégager cette séduction mais ce n'est pas tout, je me trompe? » Je lui adresse un regard empli d'espoir mais je finis par tourner autour de lui d'une démarche séductrice. Je sais que je surjoue un peu mais je fais glisser ma main sur lui amusée. Je viens poser mes mains sur ses flancs en m'approchant de lui un peu plus. Je penche la tête de côté. « Dis-moi tes désirs. » Il faut bien que je me pratique puis je dois avouer que je suis curieuse de nature alors là encore plus. Je me penche vers lui, vers ses lèvres comme pour l'embrasser mais je dévie vers sa joue à la dernière seconde pour y poser un baiser.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
live, not survive
φ you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. ▬ you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back. #preston
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Huitième année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 898 Gallions : 455 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Life begins at the end of your comfort zone
"Plus étroits que ceux du sang et de la famille sont les liens de l'amitié."
Juin 2000
~ Hope & Dimka ~


C
ela était tellement facile pour Dimka de jouer de ses charmes, c'était dans sa nature, comme s'il était né pour bouger, se comporter comme il le faisait, il se mouvait dans le rôle du séducteur avec une telle aisance que parfois il n'en faisait même pas exprès. Un truc de famille semble-t-il, il fallait voir son propre cousin à l'œuvre, Dimka n'avait rien à lui envier de ce côté-là et parfois ils s'amusaient à séduire ensemble ou à se lancer des petits paris sans doute leur jeu favori... Voilà pourquoi cela avait été si difficile de se retenir de rire, Hope était tellement naïve, c'était sans doute pourquoi il voyait en elle sa petite sœur, il en faudrait sûrement beaucoup pour casser cette image, elle devrait d'abord prendre beaucoup de confiance en elle. En entendant sa phrase, Dimka ne put s'empêcher de sourire en coin avant de lever son index en l'airle bougeant de droite à gauche et de gauche à droite rapidement.

"Tut tut tut, ne jamais dire fontaine je ne boirais pas de ton eau et si je le désirais Scott, en cinq petite minute il te faudrait changer de petite culotte." Lâchait-il, il se marrait déjà, sachant très bien que cette phrase le mettrait forcément mal à l'aise... Non il ne pouvait vraiment pas s'empêcher de la charrier, de la chercher, de la provoquer, il l'entendait prendre un ton de donneuse de leçon et Dimka finissait par la regarder tout en penchant la tête, l'air réellement amusé. "Tu sais que tu parles à Dimka Dimitrov ? T'en a conscience Hope ?" Demandait-il avant de sourire davantage... "Je ne décide jamais de ne pas profiter de la situation, tu devrais le savoir." Il pouffait tandis qu'elle lui avouait alors aimer qu'il se moque d'elle, un petit éclat brillait alors dans son regard, il ne put s'empêcher de rire à nouveau. "Hope tu es décidément trop naïve... Je profiterais de cet aveu et ça encore, tu devrais le savoir !" Elle devait le connaître non ? Dimka était comme ça, il ne faisait rien comme tout le monde et l'aimait pour ça, ou pas... Lorsqu'elle disait que jamais elle ne l'aurait laissé l'embrasser Dimka levait les yeux en l'air, c'était faux et ils le savaient tous les deux, cependant il lui laissait cette petite dose de dignité et à la place il la dirigeait vers les toilettes, ce qui connaissant le jeune garçon n'était pas forcément des plus rassurant, mais aller savoir pourquoi Hope lui faisait confiance malgré sa réputation, elle ne le jugeait pas et c'était aussi cela qui était rafraichissant chez elle. Il l'emmenait devant le miroir bien décidé à lui faire prendre conscient qu'elle était jolie et que ce n'était pas son physique qui mettait un frein à sa séduction, c'était elle tout simplement.

"Hope bien sûr que tu es belle... La seule chose qui te freine c'est toi... Si je permettrais un petit adjectif, j'ajouterais canon, même si la cape de sorcier, cache tes formes." Disait-il pour la taquiner, mais il ne fallait pas qu'elle doute d'elle. La seule chose qui l'empêchait d'agir comme il le faisait avec toutes les autres étaient le respect qu'il éprouvait pour elle et leur amitié. Lorsqu'elle reprend la parole, les lèvres de Dimka s'étirait dans un sourire qui était sincère, il n'y avait aucune moquerie dans celui-ci. "Tu apprends vite on dirait." Décidait-il vraiment heureux qu'elle comprenne aisément ce qu'il tentait de lui expliquer. Il lui laissait le temps dont elle avait besoin pour tout assimiler et attendait de savoir ce qu'elle désirait savoir d'autre. Lorsqu'elle reprenait une nouvelle fois la parole, cette fois Dimka ne put se retenir de rire... "Jolie Metaphore mademoiselle Scott, en gros oui et tu vas te faire butiner..." Lâchait-il avant de sourire encore plus, il sentait son corps se secouer de spasme tellement il riait en cet instant, Hope arrivait même à lui arracher une légère larme à force de rire. Lorsqu'elle se tournait vers lui, Dimka repérait immédiatement son changement d'humeur, il comprenait tout de suite ce qu'elle tentait de faire, peut-être aurait-il dû l'arrêter ? Mais, avec ce qu'il venait de lui apprendre, il était normal qu'elle tente le coup pas vrai ? Il se calme presque instantanément entrant dans le jeu de la jolie rousse, plantant son regard dans le sien, c'était à se demander qui allait réellement jouer avec l'autre, mais Dimka avait déjà la réponse, ce n'était pas aujourd'hui que l'élève allait dépasser le maître... Il hochait doucement la tête.

"Non ce n'est pas tout, il faut ensuite apprendre à charmer..." Répondait-il dans une moue aussi séductrice que la sienne, sans doute plus que la sienne d'ailleurs, mais parce qu'il avait l'expérience qu'elle n'avait pas... Il s'amuse en la voyant jouer à son tour, tournant autour de lui, cependant il fallait qu'elle reste vigilante en cet instant, c'était lui le prédateur... Elle posait ses mains sur lui et lui il venait empoigner ses poignets afin qu'elle n'aille pas trop loin et surtout il venait inverser la tendance, s'imposant à elle, la dominant de sa hauteur, de sa poigne... "Il faut apprendre à savoir jouer... A savoir ou toucher pour faire plier..." Doucement il libérait l'un de ses poignets et faisait glisser son pouce sur l'intérieur de son bras dans une douce caresse, il approchait son visage du sien et venait souffler dans son cou... "Et surtout il ne faut pas jouer quand on ne connait pas encore toute les règles Scott..." Disait-il d'une voix qui se voulait rauque, chuchotant à son oreille...

"Mes désirs te feraient rougir..." Disait-il en plongeant son regard dans celui de la jeune femme, ne laissant planer aucun doute sur les sous-entendus qu'il laissait volontairement entendre... Il baissait un peu plus la tête et venait déposer un baiser dans le cou de la Serdaigle, un, puis deux, puis trois traçant un chemin jusqu'à sa mâchoire, il s'arrêtait à la commissure de ses lèvres, le regard affamé et pourtant il se contrôlait encore... Il laissait son souffle taper contre celui de Hope avant de sourire doucement... "Si je décidais de t'embrasser là maintenant Hope, tu ne me dirais pas non. Je me trompe ?" Demandait-il tandis qu'il ne la lâchait pas, ne se reculait pas, il restait ainsi dans l'attente d'un baiser sans savoir si oui ou non, il franchirait cette fine barrière, elle lui était offerte, il le savait, mais elle était l'une des dernières personnes à qui il voudrait faire du mal... En tout cas il était sur d'une chose, il avait mis moins de cinq minute avant de la mettre dans tous ses états...
(c) Emi.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hope E. Scott
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Katherine McNamara
Pseudo : Aurore Âge : 28 Parchemins : 1243 Gallions : 279 Date d'inscription : 13/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
22/22  (22/22)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1435-hope-e-scott-o-il-faut-apprendr http://www.mumblemumps.com/t1477-hope-e-scott-o-fall-down-seven-times-stand-up-eight

Dimka & Hope

Life begins at the end of your comfort zone
Je me demande à quel point les mots de Dimka pourrait se révéler vrai. Pourrais-je vraiment me retrouver avec la nécessité absolue de changer de petite culotte s'il se donnait la peine de me chauffer. J'ai toujours été rassurée à ses côtés en me rappelant que je ne suis pas une proie à ses yeux mais soudain le doute règne dans mon esprit mais je ne m'éloigne pourtant pas de lui. Il dégage une réelle chaleur mais je suis prête à me brûler les ailes à son côté tel Icare volant trop près du soleil. Je rougis en réalisant que rien que d'imaginer ce qu'il pourrait me faire, j'en suis toute chamboulée ressentant un frisson dans tout mon corps. Je suis naïve et il le sait très bien. Il s'en moque mais plus que tout il lit en moi comme dans un livre ouvert alors que mes joues semblent avoir définitivement adopté cette teinte rouge pivoine qui montre combien je ne suis pas à l'aise avec le sujet mais plus que tout avec mon corps et son potentiel sensuel. Je suis qu'une pauvre petite fille dans ma tête dans un corps dont je n'ai même pas idée des désirs qu'il peut éveiller. Je les ai à peine découvert ces désirs et plaisirs interdits mais depuis, je me suis efforcée de rester totalement sage. Je ne veux pas devenir une fille facile qui se fourvoie avec le premier venu. Je vaux bien mieux que cela et mes lèvres goûtent le goût de bien trop d'autres en un temps infiniment trop court pour me donner envie de recommencer tout de suite. J'essaie de voir si Maddox reviendra vers moi ou si je finirai par avoir le cœur totalement brisé alors que l'espoir m'a quitté en ce moment, me poussant à un tel jeu de séduction pour tenter de faire céder le seul que mon cœur désire en cet instant précis. Je voudrais taper Dimka quand il semble prendre un malin plaisir à me rappeler qu'il utilisera mon aveu contre moi tôt ou tard, qu'il profite toujours de la situation sinon ce ne serait tout simplement plus lui. Je ne relève même pas alors que rapidement d'autres préoccupations envahissent le moindre recoin de mon esprit. Je suis entièrement concentrée sur l'art de la séduction que je suis bien décidée à maîtriser et à apprivoiser. Je veux pouvoir dégager ce petit truc en plus qui trouble quand notre regard glisse sur le corps de rêve du slave. « Moi canon? » L'incrédulité se peint sur mes traits alors que l'idée fait lentement son chemin dans mon esprit. Si la cape cachait mes forces, il me suffirait de la porter un peu moins souvent pour ne pas donner la sensation de me cacher derrière en apparence. « Je devrais enlever plus souvent ma cape pour simple apparaître en uniforme? Comme la fleur qui s'épanouit au soleil pour être totalement ouverte et ainsi se faire butiner par les abeilles qui sont attirés par les jolies couleurs dont elle se pare une fois le bouton éclos. » J'aimais ma métaphore car il était plus facile de parler de l'attrait de mon corps dont je me devais d'être convaincue en utilisant un chemin détourné pour le qualifier et l'image de la fleur et des abeilles me convenaient parfaitement surtout que nous le savions tous mais les insectes étaient pourvues d'un dard.

Je fronce les sourcils mais je ne peux me retenir de joindre mon rire au sien surtout en voyant la larme briller au coin de ses yeux. Je sais que c'est drôle de présenter les choses sous cet angle et je ne peux me retenir de demander un sourire taquin et provocant aux lèvres. « L'adage dit que femme qui rit est à moitié dans son lit. La réciproque est-elle tout aussi vraie? » Je lui lance un petit regard séducteur en le provoquant avec amusement. Je jouais le jeu. Je tentais de tester sur lui son propre apprentissage comme pour réussir à le faire céder, le pousser à s'abandonner à mon charme. Je voulais pour une fois prendre les commandes et lui prouver que j'apprenais vite. Mais dans son regard, il y avait cet éclat qui laissait penser que jamais il ne m'abandonnerait les rennes. Il était impossible de rivaliser quand il reprenait son sérieux et cesser de se moquer pour s'adonner plutôt au côté pratique de la leçon qui venait d'entame sa seconde étape : le charme. Je l'écoute avec une attention toute particulière prenant mentalement des notes sur ses mots mais aussi ses gestes et comment il parvient à créer cette aura de séduction autour de lui. Je me sens toute petite devant lui comme prise au piège alors que clairement il est celui qui domine la situation, qui me domine. Je suis presque à bout de souffle comme si mon corps courait pour réussir à l'inciter à le toucher enfin! Je devrais remettre de la distance entre nous mais comme il vient de le dire : je joue un jeu dont je ne connais pas les règles. Je ne tente pas de lui échapper mais je ferme les yeux les joues rouges. « Tu parles beaucoup dans le vent Dimitrov. Tu penses que je ne peux pas être celle qui mène mais qui au fond de nous deux a les commandes? Je peux aussi t'amener à faire exactement ce que je désire et alors je serais celle qui domine le jeu même si tu penses que c'est toi qui dirige. » J'aime son souffle dans mon cou. Je le trouve revigorant. J'adore cette sensation électrisante qui parcourt mon corps tout entier alors que je remarque combien un murmure rend tout plus sensuel et je parle à voix basse quand je prends la parole à nouveau. « Je ne suis peut-être pas aussi sage qu'il y parait et je n'aurais aucune raison de rougir. Ne dit-on pas de se méfier de l'eau qui dort? Ou encore que les apparences sont trompeuses? Je pourrais être en train de te duper. » Je joue un jeu dangereux. Je m'amuse clairement de ce petit jeu et je prends conscience combien la séduction est surtout jeu d'apparence, de tromper l’autre, de le perdre pour mieux lui montrer le chemin par la suite. Je savoure ses baisers sur ma peau alors que je me sens frissonner de tout mon corps. Mon corps me hurlait son désir d'être satisfait, d'être touché mais surtout de se laisser totalement aller. Sa question me fait éclater de rire. « Très bonne question. Probablement pas. Mais je savais que tu ne pourrais pas résister à l'envie de m’embrasser pendant plus de cinq minutes. » Je me tourne vers lui légèrement pour que mes lèvres viennent frôler les siennes sans se poser dessus pour de vrai. « Jouons un jeu. Pendant cinq minutes, tu me laisses jouer avec toi sans céder à la tentation de prendre possession de ces lèvres que tu crois offerte. Si je te fais céder, j'aurai gagné. Si tu résistes, tu pourras me prouver que ce n'est pas du vent ou ton ego surdimensionné qui t'a incité à prétendre pouvoir me faire mouiller ma petite culotte en cinq minutes. Alors je te supplierai de me le prouver mais d'abord, il te faut résister pendant cinq minutes. » Je me demande si Dimka me suivra quand il pourrait obtenir ce qu'il veut en un claquement de doigt mais n'était-ce pas plus excitant ainsi.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
live, not survive
φ you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. ▬ you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back. #preston
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows
  • 1
  • 2

Revenir en haut Aller en bas
 
Life begins at the end of your comfort zone • Dimka&Hope
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» where life begins - rj hemingway
» (mmk) family, where life begins and love never ends.
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: fifth floor-
Sauter vers: