Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

La fin d’année est là. - Topic Commun

Tamara N. Sokolova
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Directrice de Gryffondor et Professeur d'astronomie
Célébrité : Jenna-Louise Coleman
Pseudo : Marie / LittleJuice Âge : 21 Parchemins : 615 Gallions : 332 Date d'inscription : 28/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1548-tamara-mon-frere-a-divorce-d-av http://www.mumblemumps.com/t1573-tamara-i-m-just-a-little-girl-in-a-woman-body http://www.mumblemumps.com/t2388-journal-d-une-peluche

Topic Commun
La fin d’année est là.

Elle jette un nouveau regard à l’extérieur du château. Depuis sa tour d’Astronomie, elle a une vue imprenable sur l’horizon et elle ne saurait s’en passer. Cinq ans maintenant qu’elle put profiter librement, comme elle le souhaite de l’air pur extérieur comme elle le désire. Sa place, elle ne la céderait à personne, elle y tient bien trop pour ça. Là, Tamara, elle prend simplement une profonde inspiration et se détourne de cette vue de l’extérieur pour fixer les escaliers. C’est tout de suite moins joli, moins intéressant aussi mais elle espère que ça lui donne le courage d’y aller, de rejoindre la salle commune de la maison qu’elle dirige pour y retrouver ses élèves qu’elle a souhaité réunir. Tamara, c’est pas souvent qu’elle fait ça, c’est même jamais, si les élèves de sa maison ont besoin d‘elle, ils savent où la trouver, la plupart l’ont même en cours alors à quoi bon faire ce genre de réunion qui fait perdre du temps à tout le monde. Elle doit y aller, elle le sait très bien alors simplement, sur le rebord de pierres de la tour, elle écrase la cigarette qu’elle avait jusque là ses lèvres et d’un simple coup de baguette, elle fait disparaître le mégot comme s’il n’avait jamais existé. De ses mains, elle remet sa robe de sorcière correctement, sa cape couvre ses épaules malgré la chaleur environnante. Et elle y va. Un pas après l'autre, elle descend les trois marches d’escaliers qui la séparent du couloir. Celui-là même qui la conduit directement à la salle commune des rouges et or. La maison qu’elle dirige, la maison à laquelle elle a appartenu. Devant le tableau de l’entrée, elle s’arrête, elle prend une grande inspiration, les yeux clos, dans le simple but de se calmer. Quand elle doit parler devant du monde et qu’il ne s’agit pas de ses cours, elle est toujours comme ça Tamara, elle est nerveuse, anxieuse, comme à ce moment précis et tous les moyens sont bons pour se vider l’esprit et trouver le courage d’avancer, de pénétrer enfin dans la fosse aux lions.

Le mot de passe quitte ses lèvres et c’est la tête haute qu’elle entre dans ces lieux. Cette salle commune est lumineuse, chaleureuse, elle donne envie d’y rester pour des heures entières, avec simplement un livre. C’est ce qu’elle faisait Tamara quand elle était encore étudiante ici. Elle n’aimait pas forcément sa maison, voir pas du tout et pourtant, elle a fait avec pendant sept ans. Sans réfléchir, elle se faufile à travers les élèves, elle monte les deux petites marches qui séparent la salle commune des dortoirs dans le simple but de prendre un peu de hauteur, de ne pas être confondue avec l’un d’entre eux et elle se racle la gorge bruyamment pour obtenir l’attention qu’elle désire. A tour de rôle, elle les regarde ses élèves, elle leur adresse par moment un sourire, tout dépend de la personne. Elle va pour parler, elle le pourrait si un bruit de fond n’était pas insupportable. Ses yeux se lèvent machinalement au ciel quand elle constate de qui il s’agit. « Je pourrais peut-être commencer si mademoiselle Emérence Valdon acceptait de bien vouloir se taire. » Son regard la sonde, elle n’est pas froide comme elle en a l’habitude, elle n’est pas ici aujourd’hui pour leur faire des reproche mais bien pour essayer de les féliciter comme elle le peut, ça n’est pas quelque chose qui lui ressemble vraiment à la brune. « Si je vous ai demandé de venir aujourd’hui, ce n’est pas, contrairement à ce que certains peuvent penser pour vous faire des remontrances et vous faire passer un sale quart d’heure. » Elle rit légèrement, baisse son regard quelques instants avant de le relever presque aussitôt. Tamara, elle sait ce qu’il se dit sur elle dans les couloirs, la professeurs intransigeantes, qui favoriserait pourtant les élèves de sa maison. Mais eux savent très bien que c’est loin d’être vrai. « Vous êtes ici parce que je voudrais vous féliciter. Vous le méritez après cette année que nous venons de passer ensemble. Vous avez tous donné du votre, du meilleur de vous même et cette coupe, elle est à nous. Elle peut l’être si vous le voulez. » Elle, elle le veut en tout cas et si ses élèves pouvait être de son avis ça serait bien mieux. Mais pour l’heure, elle n’a pas la tête à se poser des questions sur ce qu’ils peuvent désirer ou non. Ils ont bien mieux à faire en cette soirée de fin d’année. « Mais pour le moment, amusez vous chers élèves, et profitez de cette soirée tous ensembles. » Des mots qu’elle conclue par un claquement de main, un sourire au bout des lèvres pour les encourager à passer une bonne soirée.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
 
Sometimes, the hardest thing and the right thing are the same ♡
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Commun Gryffondor ;
La fin d'année est là.


La fin de l’année était proche, et ils ne savaient toujours pas s’ils rentraient chez eux ou pas pour les vacances. Au moins étaient-ils débarrassés de leurs examens, et libres de relâcher enfin la pression. Autant dire que c’était le bazar dans la salle commune. Katarina s’était laissée tomber dans un fauteuil aux côtés de Skye, et pour le coup, elle aurait bien aimé que Kamen puisse les voir pour bien lui faire comprendre qu’elle faisait ce qu’elle voulait, par Merlin. Elle était en train de s’endormir, mais luttait parce qu’elle savait qu’ils étaient tous rassemblés pour une bonne raison : leur directrice de maison les avaient tous convoqués ici pour leur parler de quelque chose. Allaient-ils se faire engueuler individuellement ? Ils le sauraient vite. La voilà qui arrivait, traversant la foule pour se jucher sur quelques marches et se racler la gorge pour attirer leur attention. Le problème ? Cette pipelette d’Emérence, qui fut vite rappelée à l’ordre. « Je pourrais peut-être commencer si mademoiselle Emérence Valdon acceptait de bien vouloir se taire. » Il y eut des rires parmi les Gryffondor, quelques bourrades pour la française, et le silence se fit, permettant à leur directrice de prendre la parole en toute quiétude.

« Si je vous ai demandé de venir aujourd’hui, ce n’est pas, contrairement à ce que certains peuvent penser pour vous faire des remontrances et vous faire passer un sale quart d’heure. » Leur prof eut un léger rire, auquel quelques lions firent écho. Elle connaissait sa réputation dans les couloirs. Intransigeante, sévère, mais assez relax avec sa maison. S’ils savaient ! La prof d’astronomie était encore plus sévère avec eux qu’avec les autres, parce qu’elle ne voulait pas être accusée de faire du favoritime. Les Gryffondor avaient appris à filer droit avec elle, même si certains, comme Flynn, ne pouvaient pas s’empêcher de faire les idiots. « Vous êtes ici parce que je voudrais vous féliciter. Vous le méritez après cette année que nous venons de passer ensemble. Vous avez tous donné du votre, du meilleur de vous-même et cette coupe, elle est à nous. Elle peut l’être si vous le voulez. » La réponse ne se fit pas attendre. La voix d’un Gryffondor s’éleva avec force, sans toutefois couper la parole à la prof. Courageux, mais pas suicidaire. « Bien sûr qu’elle est à nous, pardi ! » Les lions rugirent leur accord. Même Katarina la voulait, cette coupe, alors qu’elle n’avait jamais été très portée sur la compétition, avant. Mais Gryffondor l’avait accueillie comme l’aurait fait une famille, et elle voulait cette coupe pour tous les remercier.

« Mais pour le moment, amusez-vous chers élèves, et profitez de cette soirée tous ensembles. » La prof claqua dans ses mains, et la magie opéra. Des boissons et de la nourriture commencèrent à fleurir sur les tables, et elle lâcha un petit gloussement de joie en voyant des petits pavlova apparaître sur sa table. Ne se faisant pas prier, elle en attrapa un, et en colla un autre dans les mains de Skye pour l’obliger à goûter cette merveille venue de Russie. C’était bien la première fois qu’un prof les poussait à décompresser un peu en faisant apparaître nourriture et boisson autour de lui pour les y aider. Et pas n’importe quelle boisson. Elle se saisit d’une bouteille, ayant peine à y croire. C’était de la vodka. La prof d’astronomie leur faisait à ce point confiance, alors, pour laisser l’alcool circuler librement. Ils avaient vraiment la meilleure directrice du monde, tiens. Ses doigts se refermèrent autour de la bouteille, et taquine, elle lança à la cantonade :

« J’vous préviens, cette bouteille est à moi, faudra me payer pour que je vous en laisse un fond ! »

Elle n’aurait jamais pensé pouvoir tenir de la Stoli Elit dans les mains à Poudlard. Une chose était sûre, elle ne mentait pas. Elle ne risquait pas de se séparer de cette bouteille !
Revenir en haut Aller en bas
Belladona Rosebury
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Célébrité : Bea Miller
Pseudo : Blimey! Âge : 24 Parchemins : 846 Gallions : 62 Date d'inscription : 07/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/10  (0/10)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1383-belladona-rosebury-knowledge-is http://www.mumblemumps.com/t1393-bell-we-know-what-we-are-but-know-not-what-we-may-be#33051 http://www.mumblemumps.com/t1395-bell-when-the-owl-sings-the-night-is-silent http://www.mumblemumps.com/t2071-journal-de-laura-blimey#52822

Topic Commun
La fin d’année est là.

Assise dans un coin de la salle commune, Belladona avait le regard perdu sur l’extérieur. Le livre qu’elle tenait entre ses mains pendait mollement devant elle alors qu’elle n’avait réussi qu’à en lire quelques phrases, en boucle. Son esprit fatigué voguait entre la nuit tombante et les nuées d’oiseaux qui volaient au dessus de la forêt interdite. Avant de revenir à Thomas. Thomas, qui s'avérait être fiancé. Et bien entendu, elle avait l'air d'être la dernière à avoir appris la nouvelle... Lasse, Belladona n'avait qu'une envie bien étrange : rentrer chez elle.

Et pourtant, elle était coincée dans la salle commune à attendre que leur chère directrice de maison fasse son apparition. Elle les avait convoqués le matin même sans leurs dire ce qu’elle leurs voulait. Bella s’était brièvement demandée ce que la Sokolova pouvait bien leurs vouloir mais elle avait très vite mis ses questionnements de côté : elle ne la comprendrait jamais. Elle n’arrivait jamais à savoir si elle allait se faire enguirlander comme une malpropre ou si elle allait recevoir un sourire bienveillant. Alors elle avait arrêté de chercher.

Quand enfin Tamara fit son entrée dans la salle, Belladona se redressa et déposa son livre sur une table non loin. Autour d’elle, les gryffondors arrêtaient leur activité pour reporter son attention sur leur directrice qui très vite prit la parole. Emérence se fit rappeler à l’ordre, ce qui fit sourire la blonde alors que d’autres la charriaient plus bruyamment. Même Tamara semblait au courant de sa bipolarité impossible à suivre, prenant la peine de leur préciser qu’elle n’était pas ici pour les incendier mais… pour leurs permettre de faire la fête et pour les féliciter. Belladona aussi espérait que cette coupe serait à eux, même si elle n’était pas sûre d’avoir réussi à ramener un quelconque gallion à sa maison : ses gagnes et ses pertes avaient du s’équilibrer.

Lorsque Tamara eu fini son discours, Belladona l’applaudit tout en observant différents mets et boissons apparaître. On pouvait dire qu’elle n’avait pas fait les choses à moitié. Non loin de là, Katarina s’appropriait déjà une bouteille de vodka et s’asseyant sur l’accoudoir su fauteuil ou Skye était assis, ce qui tira un sourire à Bella.

« Tu pourrais partager avec les copines, quand même ! » l’apostropha-t-elle, avec un sourire. Si cette vodka était bonne au point que Kata se l’approprie comme cela, Belladona se devait de la goûter, et au diable son humeur morose et sa fatigue.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
You're so fine & you're mine. Tomadona;
I made it through the wilderness, somehow I made it through. Didn't know how lost I was, until I found you. I was beat, incomplete, I'd been had, I was sad and blue but you made me feel... × lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Emérence P. Valdon
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Septième année
Célébrité : Teresa Oman
Pseudo : Blake Âge : 18 Parchemins : 628 Gallions : 60 Date d'inscription : 23/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1276-emerence-blossom-on-the-tree-yo http://www.mumblemumps.com/t1314-emerence-take-back-the-words-you-said http://www.mumblemumps.com/t1316-emerence-send-it-my-way http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake


Ca commençait mal. Ca commençait très mal. Emérence voulait se la faire discrète, c’était la fin d’année, elle n’allait plus revoir personne d’ici une semaine. Elle ne voulait pas qu’on garde ici d’elle l’image de la pimbêche insupportable. A Beauxbâtons, c’était presque le rôle qu’elle cherchait à jouer, mais ici… Ici elle voulait simplement se faire respecter et être appréciée de ses camarades. Alors elle s’était penchée à l’oreille de sa voisine pour lui murmurer quelque chose, sur un ton qu’elle avait pensé discret. « Je pourrais peut-être commencer si mademoiselle Emérence Valdon acceptait de bien vouloir se taire. » Visiblement il ne l’était pas. Elle était un peu confuse de s’être fait remontrée, là où en début d’année elle aurait au contraire fièrement arboré un sourire de peste, ravie d’avoir amené l’attention sur son personnage. Elle avait changé. Elle n’avait pas honte de le dire. Poudlard avait réussi à ce qu’elle trouve un endroit où elle se sentait bien. Où elle se sentait à sa place. Où elle se découvrait sous un nouveau jour. Tout cela serait bientôt terminé et elle retournait à ses ennuis habituels. Triste sort que le sien.

Pour ce qui était du reste du discours, Emérence avait fait attention à se faire toute petite. Lorsque le brouhaha commença enfin à s’élever et que les élèves se dissipèrent un peu partout dans la pièce, elle s’autorisa enfin à relever un peu la tête. Elle observa Katarina et Belladona se précipiter sur une bouteille de Vodka. Typique, pensa-t-elle. En son for intérieur, ça l’a fit doucement rire. Elle ne se rappelait pas vraiment que Katarina était ainsi en début d’année, ou peut-être la connaissait-elle très mal. En tout cas, quelque part, elle aimait à se dire que c’était les soirées que la française avaient organisées qui l’avaient un peu déridée. Emérence se promit d’aller finir la soirée à ses côtés, à descendre les fonds de bouteille, pour célébrer cette fin d’année. De son côté pour le moment, elle se dirigea non pas vers l’un de ses camarades, mais vers leur directrice, Professeur Sokolova. Elle attrapa un verre au passage, elle ne savait trop de quoi, histoire de ne pas avoir les mains vides. Elle détestait avoir les mains vides. Et les fois où elle les avait, c’était ses cheveux qu’elle ne pouvait s’empêcher de tripoter sans arrêt. Elle préférait définitivement pouvoir suivre du bout des doigts la forme de son verre. « Professeur, navrée pour toute à l’heure. » C’était la moindre des choses, sinon elle ne passerait que pour une profiteuse. Elle l’était, c’était indéniable, mais mieux valait le montrer le moins possible. Elle misait tout sur son ton agréable pour espérer obtenir une réponse de la part de son professeur. « Je sais que je ne suis sûrement pas en droit de vous demander ça, et que vous êtes encore moins en droit de me répondre… » Alors pourquoi tu ne te tais pas ? Une voix semblait lui souffler qu’elle aurait mieux fait d’aller directement du côté de ces fameuses bouteilles pour commencer la soirée comme il se devait. Une autre, au contraire, semblait lui dire qu’il fallait qu’elle pose la question, qu’elle sache. Elle était bien trop curieuse. « Je voulais savoir si vous aviez eu des échos concernant nos examens de fin d’année ? Si j’avais réussi les miens ? » Ca comptait tellement pour elle. Il fallait qu’elle passe en septième année. Ainsi, il lui restait une seule année à faire à Beauxbâtons, et elle pourrait revenir ici, à Poudlard. Si jamais elle n’obtenait pas assez de BUSE, car c’est ce qu’avaient passé tous les français de sixième année, elle devrait redoubler et passer deux ans à Beauxbâtons. Ca ne lui semblait pas croyable. Oui, toute sa cour était en France. Oui, elle y était aimée, parfois même trop. Mais redescendre sur terre pendant une année lui avait fait un bien fou. Il avait fallu se battre. Il avait fallu prouver qu’elle valait quelque chose. Elle n’avait pas eu le temps de s’ennuyer, et surtout, elle avait l’impression d’avoir vieilli de quelques années. Emérence aimait devoir fournir des efforts et semblait vouloir de la complication même dans les choses les plus simples. A croire qu’il y avait certaines choses qu’on ne pouvait changer.

_________________

( One more Stay with me tonight. We can count the street lights. Stay with me alright. Let's bring it all back to life. Don't fade away )
Revenir en haut Aller en bas
Skye M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Josh Hutcherson
Pseudo : Carotte Âge : 23 Parchemins : 516 Gallions : 430 Date d'inscription : 11/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1403-skye-m-krushnic-when-the-sun-ri http://www.mumblemumps.com/t1482-skye-m-krushnic-i-of-the-storm

La fin d'année est là

Skye souleva une mèche rousse –presque blonde, à vrai dire- de Katarina qui somnolait à ses côtés. Il se cala confortablement contre elle et tenta de calmer son cœur qui battait trop vite. Il se sentait mal. Il ne voulait pas le montrer à qui que ce soit, il perdait déjà beaucoup trop facilement son sang-froid. Mais ces derniers jours avaient été particulièrement difficiles. Sa dispute avec Mak, une agressivité nouvelle qui battait dans son ventre, ses aliments qui prenaient le goût du sang, les Yordanov qui s’en prenaient à Kat, des heures passées à étudier pour tenter d’arracher le plus d’Optimals possible, le retour trop proche chez sa mère… S’il n’avait pas eu Katarina à ses côtés, il serait probablement devenu fou. À vrai dire, il se demandait s’il ne l’était pas un peu.
Finalement, la directrice de maison qui avait tenu à la rassembler aujourd’hui arriva enfin pour son discours. Katarina se redressa légèrement à ses côtés et Skye la sera contre lui avec un petit sourire. Il ne savait pas trop ce que le professeur Sokolova désirait mais malgré son air sérieux il se doutait que ce n’était pas pour les engueuler. Ils n’avaient rien fait de mal, c’était la fin de l’année et l’excitation planait sur toute la Salle Commune à l’idée des vacances. Leur directrice était intransigeante mais juste, elle n’allait pas leur ruiner la soirée. Au contraire, elle commença bien en faisant une remarque à Emérence ce qui arracha un sourire mauvais au griffon. C’était sans doute mesquin mais le comportement de la voyante envers lui l’énervait au plus haut point.
Enfin, la directrice des Gryffondors continua en les félicitant pour le travail accompli et en les encourageant pour la coupe.  Des cris de guerre s’élevèrent dans la salle et Skye sentit la bonne humeur le gagner peu à peu. Il était heureux dans cette maison et entouré des meilleures personnes qui soient. Sans pour autant se joindre à la clameur de ses camarades, Skye se mit à sourire avec plus de sincérité. Lorsque les élèves se calmèrent, le professeur Sokolova claqua des mains et la Salle Commune se métamorphosa. Boissons et nourriture apparurent sur chaque table, prêts à être consommés pour la dernière fête de l’année. Katarina attrapa une sorte de petit gâteau recouvert de crème fraîche et le lui tendit avec un sourire jusqu’aux oreilles. Sans doute une spécialité russe. Le griffon s’en saisit et le porta à sa bouche. Il avait le goût du sang. Comme tout ce qu’il avalait depuis ses conneries avec Makho. Peu enclin à l’avouer à Katarina, il acquiesça cependant avec ferveur faisant mine d’apprécier le dessert. Mais déjà la griffonne se jetait sur une bouteille de vodka, les yeux brillants avec joie. La bouteille en question, fine et surmontée de noir, portait une inscription qu’il ne pouvait ignorer. Stoli Elit. La vodka préférée de Kat, il avait fini par le retenir. « J’vous préviens, cette bouteille est à moi, faudra me payer pour que je vous en laisse un fond ! » Skye rigola doucement devant la joie de la rouquine. Déjà Bella s’indignait au loin qu’elle devrait partager et le griffon lui fit signe de venir les rejoindre.

« Je croyais que tu voulais nous faire découvrir les merveilles de la Russie, tu ne vas pas nous priver de ça tout de même ! »


Skye s’empara de trois petits verres qui trônaient sur la table et les tendit vers Kat, attendant de voir si elle daignait partager sa trouvaille. Elle n’avait pas de raison de ne pas le faire, après tout, ils savaient tous les deux comment ça se terminait quand ils buvaient trop de vodka. Ça se terminait bien, très bien même. Et il avait bien besoin d'un peu d'alcool pour chasser sa mauvaise humeur.



Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
To be human
And in the middle of my chaos there was you. ▬ I felt you walk right through me. You're the thing that I invoke, my all persistent goal, sent to make me crazy. And though it's hard now with time, it works out. To be human is to love even when it gets too much, I'm not ready to give up
Revenir en haut Aller en bas
Lionel Lemaire
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : première année en politique magique, rugit son appartenance à la maison des lions.
Célébrité : robbie wadge, le magnifique
Pseudo : Prim Âge : 21 Parchemins : 1315 Gallions : 490 Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Il savait qu’il avait tout donné pour les examens. Pendant des semaines, il avait révisé jusqu’à ne plus pouvoir lire ses parchemins, faisant tout son possible pour avoir des bonnes notes afin d’avoir sa place dans son grade international de spécialisation intensive de sorcellerie en zoomagie ; le dire au long le motivait davantage à tout faire pour pouvoir étudier en compagnie du professeur Martell. Il avait trop souvent fini en retenue avec lui et il était déterminé à lui montrer qu’il était autre chose qu’un rebelle au mauvais vocabulaire.

Maintenant, il avait passé toutes ses évaluations ainsi que le test d’orientation complètement débile du Ministère (il n’avait pas besoin qu’un fonctionnaire le conseille sur ce qu’il voulait faire de sa vie, merci bien.) Il pouvait enfin souffler un peu. Enfoncé dans un des fauteuils de la salle commune, il regarde la directrice de maison arriver. Il ne prend pas la peine de retenir un air ennuyé. Tout ce qu’il attendait était de prendre le train en direction de la France, passer un peu de temps avec sa famille et se rendre au Japon avec son amie. Des remontrances, il en avait subies toute l’année, qu’on les garde pour septembre prochain.

La Solokova avait autre chose en tête. Tout d’abord, elle prend la peine de les féliciter et de les encourager pour cette Coupe dont Lionel, auparavant, se serait complètement fichu, mais qu’il voulait plus que tout maintenant. Sa maison, il avait appris à l’aimer, même si cela lui avait pris du temps, un bon nombre de discussion avec ses amis et qu’il avait encore besoin de fermer les yeux sur les épreuves des jeux de piste. Finalement, leur directrice de la maison les invite à profiter de la soirée. Soudainement, les yeux du lion s’illuminent. Il tourne la tête pour voir des boissons, de la nourriture sur les tables. Bella était en train d’applaudir plus loin, avant d’aller faire un tour près de Katarina qui avait déjà saisi la bouteille de vodka.

Le jeune homme se lève. Il va voir ses amis. Il n’a pas son habituel air grincheux sur les lèvres. Maintenant que la pression des examens était retombée, il paraissait plus heureux et en paix avec lui-même. Il s’approche de Belladonna et Skye, attrapant Katarina par les épaules, imitant l’accent bulgare des jumeaux Yordanov : « Moi aussi, j’aimerais beaucoup découvrir les merveilles de la Russie. » Il éclate de rire et tend son propre petit verre à Kat. Quiconque connaissait un peu Lionel saurait que, venant de sa part, c’était un énorme progrès. Quand il était arrivé en Angleterre, il avait refusé tout ce qui n’était pas français, crachant sur tous les alcools et nourritures étrangers, prenant les pauvres croissants comme boucs émissaires.

Plus loin, il aperçoit une chevelure grise, qui semble un peu en retrait. Un coup d’œil suffit à Lionel pour remarquer que Rowan n’était pas encore dans le périmètre de Cassandre. Il allait en profiter le temps que cela ne dure. « Je reviens. » fait-il à ses camarades. Agrippant une bouteille d’alcool, la première qu’il trouve sur une table, il s’éloigne et se dirige vers la jeune femme. « Blackwood ! » l’appelle-t-il. Quand elle lève la tête vers lui, il lui fait un signe de tête. Il n’allait tout de même pas sourire devant elle. Il fait tout de même un premier pas vers la jeune femme. « C’était sympathique, cette année avec toi. Vous êtes moins pires que je ne le pensais, vous, les Britanniques. » Il tend la bouteille à la demoiselle. Cassandre et lui ne s’entendaient pas toujours bien, de nombreuses fois, il avait eu envie de l’étrangler, mais il n’aurait jamais pu trouver une pire alliée ou une meilleure ennemie qu’elle en France. Son caractère de feu l’avait marqué à la fois pour le meilleur et pour le pire. C’était fou comment Poudlard pouvait changer les gens.  

_________________
darkness is your candle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 3659 Gallions : 498 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

Dans un coin de la salle commune, tapie dans l’ombre, Cassandre écoutait le discours de leur directrice de maison. Une directrice époustouflante. Même si Cassandre avait énormément apprécié Minerva, le professeur d’astronomie avait quelque chose de plus, Cassandre comprit quoi à la fin de son discours, quand tout le monde applaudit et que des bouteilles et mets apparaissent sur les tables. Cassandre regarde sa comparse de l’équipe de Quidditch se diriger vers le buffet et attraper une bouteille. Un sourire se dessine sur ses lèvres. Katarina a été l’une des plus belles rencontres qu’elle a faite cette année. Finalement, le partenariat magique entre les écoles a été une bonne chose. Ils ont tous appris les uns des autres, et c’est certainement cette cohésion qui les a mené jusqu’à la victoire de la coupe. Cassandre est fière de sa maison, une maison qu’elle ignore encore retrouver l’année prochaine. Elle attend ses résultats d’examens, mais elle hésite encore. L’école n’est pas faite pour elle, elle préfère traîner dehors, faire la fête, plutôt que d’étudier. Mais elle sait que le monde est cruel dehors, Poudlard est sa maison, elle ne peut pas la quitter tout de suite…

Alors qu’elle observe ses camarades, elle cherche du regard Rowan. Il n’est pas encore là. Elle se demande si il n’est pas en train de traîner avec ses deux poules, Brooke et Perséphone. Cassandre ne les supporte pas, elle ne supporte pas de le voir traîner avec des filles si… stupides. Elle ne comprend pas ses décisions, et elle lui en veut. Finalement, c’est peut-être mieux qu’il ne soit pas là. C’est à ce moment qu’elle entend qu’on l’appelle. Elle se retourne et elle remarque Lemaire, ce français qui a été toute l’année son pire ennemi. Cassandre n’est pas du genre à détester les gens, mais avec Lemaire, c’est différent. Ce n’est pas de la haine, c’est autre chose, quelque chose d’indéfinissable. Elle se souvient encore des remarques qu’il lui avait fait, lors du premier cours de Sortilège de l’année. Il s’était pris pour un héros. C’est ainsi que leur querelle avait commencé, puis il y avait eu l’entraînement de Quidditch. Lionel était un adversaire impitoyable, et malgré elle, Cassandre adorait ça ! « C’était sympathique, cette année avec toi. Vous êtes moins pires que je ne le pensais, vous, les Britanniques. » Cassandre esquisse un sourire. Pour cette soirée, la hache de guerre est enterrée. Elle attrape la bouteille qu’il lui tend et avant de boire, elle s’exclame : « Si je m’attendais à rencontrer des gens comme toi… » Elle avale une grande gorgée, heureuse de sentir l’alcool couler dans sa gorge. La fête peut commencer. « En tout cas, je ne pensais pas que tu viendrais en paix, c’est parce que c’est mon anniversaire ? » Elle lui fait un clin d’œil. Le plus beau des cadeaux, elle l’a déjà eu, la réouverture de Poudlard était son vœu le plus cher.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Tamara N. Sokolova
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Directrice de Gryffondor et Professeur d'astronomie
Célébrité : Jenna-Louise Coleman
Pseudo : Marie / LittleJuice Âge : 21 Parchemins : 615 Gallions : 332 Date d'inscription : 28/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1548-tamara-mon-frere-a-divorce-d-av http://www.mumblemumps.com/t1573-tamara-i-m-just-a-little-girl-in-a-woman-body http://www.mumblemumps.com/t2388-journal-d-une-peluche

Topic Commun
La fin d’année est là...

Son petit discours a fait son effet, elle en est certaine même si elle ne le montre pas vraiment. Si on est assez proche d’elle, on pourra voir un vague sourire étirer le coin de ses lèvres, sinon, on pensera simplement qu’elle les toise, qu’elle les observe sans jamais rien ressentir. Elle a pris l’habitude de ça, ça ne lui fait plus rien désormais et si d’autre s’en serait trouvé déranger qu’on pense qu’elle n’est qu’une femme sans coeur, elle, ça a tendance à l’arranger. Parce qu’au moins, on ne l’approche jamais pour rien. Elle passe au crible ses élèves. Elle laisse son regard s’attarder sur chacun d’eux. Elle essaye de voir, de comprendre ce qu’ils ressentent en cette soirée. On la prendrait presque pour une professeur de divination si on ne savait pas qu’elle, c’est l’astronomie qui l'obsède. Elle est dans un coin de la pièce la directrice, elle a un verre à la main et ne pipe pas mot. Son regard se perd dans le vide, elle écoute simplement attentivement ce qu’il se passe autour d’elle sans jamais intervenir.

« J’vous préviens, cette bouteille est à moi, faudra me payer pour que je vous en laisse un fond ! » La voix de Katarina. Ca la fait doucement sourire la Sokolova de la voir ainsi, pleine de vie et souriante. C’est un moment heureux, il faut croire que cette initiative plaît à ses élèves. C’est tout ce qu’elle voulait. Son regard s’attarde pour quelques instants sur ce petit groupe. « Tu pourrais partager avec les copines, quand même ! » La remarque de Belladona lui arrache un sourire en coin. Le partage, quand il s’agit d’une bouteille de vodka, ça n'existe simplement pas, elle donnera toujours raison à Katarina là dessus. « Je croyais que tu voulais nous faire découvrir les merveilles de la Russie, tu ne vas pas nous priver de ça tout de même ! » Et puis il y a Skye qui se rajoute à ce groupe. De lui, elle ne sait pas vraiment quoi en penser, elle n’a pas encore pris le temps de se faire une opinion sur sa personne. Elle hésite encore et préfère laisser le temps passer et de voir ce qu’il advient. Elle sait juste qu’elle va le surveiller.

Elle n’est plus vraiment là Tamara. Elle rêve, elle est dans ses pensées. Ca n’est pas déplaisant par moment d’être dans la lune. Elle sait simplement ce qu’elle fait, on le voit quand elle porte son verre à ses lèvres en soupirant légèrement. « Professeur, navrée pour toute à l’heure. » C’est une voix qu’elle ne pensait pas entendre ce soir qui la ramène plus ou moins à elle. Elle tourne légèrement la tête pour la regarder de haut en bas avant de secouer quelque peu la tête en riant. Elle s’excuse simplement et ça fait rire la professeur. Si elle lui a fait une remontrance, c’était plus pour la forme qu’autre chose. Parce que c’est son rôle, parce que ça fait bien aussi mais elle n’en a pas grand chose à faire la professeur d'astronomie que son élève parle quand elle. Qu’elle soit simplement discrete. « Je sais que je ne suis sûrement pas en droit de vous demander ça, et que vous êtes encore moins en droit de me répondre… » Elle hausse un sourcils en la regardant. La directrice, elle est un peu perdue en cet instant, elle ne sait pas vraiment où Emérence veut en venir et elle n’aime pas ça. Tamara, elle est de ce genre de personne à aimer avoir une longueur d’avance sur ses interlocuteurs. Alors d’un signe de tête, elle l’encourage à continuer, à aller jusqu’au bout de sa pensée pour la lui faire parvenir. « Je voulais savoir si vous aviez eu des échos concernant nos examens de fin d’année ? Si j’avais réussi les miens ? » Ca n’est donc que ça, et ça la fait rire assez franchement. Elle n’aurait jamais cru qu’elle s’en fasse ainsi pour si peu. Elle peine à se calmer et quand elle réussit enfin, elle fait quelque pas vers le buffet pour s’emparer sous le regard de la jeune Gryffondor l’ayant rejoint, d’une bouteille de Vodka. « Essayons de sauver celle-ci avant que Katarina ne décide de mettre le grappin sur toutes les bouteilles qu’elle trouvera. » On l’entend rire alors qu’elle garde la bouteille à la main pour aller s’asseoir dans un coin un peu plus tranquille de la salle commune. Tranquille peut-être mais de là, elle peut encore très clairement entendre ce qu’il se passe autour d’elles. Elle peut voir Lionel, rejoindre le petit groupe qu’elle observait précédemment par exemple. « Moi aussi, j’aimerais beaucoup découvrir les merveilles de la Russie. » Cette imitation de l’accent russe la fait soupirer. Elle devrait plutôt en rire, elle le sait mais c’est de sa patrie de naissance dont il s’agit et elle ne sait pas faire autrement que de réagirait trop rapidement.

Quand elle voit Lionel rejoindre Cassandre, à qui la jeune professeur adresse un sourire en levant son verre, elle se tourne finalement une nouvelle fois vers Emérence, choisissant de porter toute son attention sur la jeune femme plutôt que sur ce qu’il se passe autour. Elle l’aura sans doute vue lever les yeux au ciel, elle n’a jamais caché ses origines russe la Sokolova. Tout est dit dans son nom de famille, il faudrait être aveugle ou sourd pour ne pas le comprendre. « Vous avez raison quand vous dites que je n’ai pas le droit de vous répondre. En revanche vous êtes totalement en droit de demander. » Elle se sert un verre, elle attend celui de son élève pour en faire de même. C’est pas une coutume ça à Poudlard que de boire avec un de ses professeurs, encore moins que ça soit celui-ci qui fournisse l’alcool. Mais ce soir, ils fêtent la fin de l’année alors elle ne se soucie pas des convenances. « Tout ce que je peux vous dire, c’est que tout va bien aller. » Ca, elle en est certaine, elle a pleinement confiance en chacun d’eux même si elle ne leur montre pas ou ne leur dit pas. « Anxieuse Miss Valdon ? » Elle affiche sur ses lèvres un sourire taquin qu’on ne lui connaît pas. Elle vient appuyer son dos contre le mur pour mieux venir croiser ses jambes devant elle. Ainsi installée, elle a l’allure d’une élève Tamara et sans le fond, c’est peut-être ce qu’elle voudrait redevenir.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
 
Sometimes, the hardest thing and the right thing are the same ♡
Revenir en haut Aller en bas
Emérence P. Valdon
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Septième année
Célébrité : Teresa Oman
Pseudo : Blake Âge : 18 Parchemins : 628 Gallions : 60 Date d'inscription : 23/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1276-emerence-blossom-on-the-tree-yo http://www.mumblemumps.com/t1314-emerence-take-back-the-words-you-said http://www.mumblemumps.com/t1316-emerence-send-it-my-way http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake

Elle loupait sans doute tout le fun de la soirée, à se soucier de ses études. Ca ne lui ressemblait pas, d’ailleurs. Ils étaient chanceux, les gryffondor, d’avoir une directrice de maison aussi jeune, aussi agréable. Elle avait l’impression qu’elle les comprenait, qu’ils pouvaient lui parler librement. C’était ce qu’elle s’était efforcée à faire. Emérence était en anxieuse, de parler ainsi à une professeur, ce n’était pas dans ses habitudes. Elle le fut beaucoup moins lorsque Professeur Sokolova se dirigea droit vers le buffet, Emérence sur ses talons, et empoigna une bonne bouteille de vodka. Ca, ça ressemblait davantage à Emérence, la fête, l’alcool. Elle attrapa un gobelet et suivit de nouveau son professeur d’astronomie dans un coin au calme, espérant pouvoir lui soutirer un verre ou deux, en plus de quelques réponses. Elle la rassura, lui dit que tout allait bien se passer. Au fond d’elle, Emérence se relaxa un peu, elle serait presque soulagée. Elle avait toujours cette boule au ventre. Ca l’inquiétait de devoir rentrer, de redécouvrir le sol français. Cette année à Poudlard avait été tellement merveilleuse, elle avait fait des rencontres. De vraies rencontres cette fois. Des amis. Elle pensa à Sakura. Leur dernière virée ensemble l’avait assaillie d’une certaine nostalgie dont elle ne parvenait plus à se défaire. Ce n’était pas de l’anxiété que la jeune française ressentait, c’était de la crainte, de la peur. Elle était terrorisée à l’idée du retour. Terrorisée à l’idée de retourner voir sa mère, son beau-père, de devoir s’effacer à nouveau. Ici, elle avait pu être libre d’être celle qu’elle voulait.

« Je ne veux pas rentrer à Beauxbâtons. J’aurai aimé qu’on nous propose de rester, mais nous n’avons eu aucune information là-dessus. Le voyage est terminé. » La seule chose à laquelle elle pouvait penser alors, c’étaient ces examens, ils représentaient une sorte d’espoir, celui d’attendre une année, une seule, et puis elle pourrait s’en aller, arrêter les études, prendre la route. Emérence ne savait pas ce qu’elle pourrait faire mais elle trouverait bien. Elle se rappelait des idées qu’elle avait émises avec cet homme, qu’elle avait croisé à Pré-au-lard. Piros. La seule chose pour laquelle elle était douée, c’était l’astronomie, la divination, la cartomancie. Les sciences occultes. C’était tout ce qui ne se percevait pas, ce que l’on ressentait, l’avenir indécis. Elle s’imaginait déjà, dans une roulotte, allant de ville en ville. Ca lui assurait même un travail chez les moldus, elle vivrait sans doute bien. Pouvait-on appeler ça un rêve ? Emérence attrape la bouteille de vodka, elle ne tient plus, les vieilles habitudes ressortent vite. Elle s’en verse abondamment, vide la moitié de son verre d’un seul trait. « Si vous me dites que ça va aller, alors je vous crois. » Elle gardait une part de doute, mais le visage amical de son professeur lui inspirait confiance, elle voulait la croire. Elle lui lança un large sourire. Elle avait ce qu’elle voulait, elle en était ravie. Elle était restée debout, elle n’eut qu’à lever son verre vers la jeune femme. « Je devrais vous laisser, vous aussi vous avez le droit à une bonne soirée, loin du travail. Santé ! Et merci pour cette année. » Puisse le sort la remettre sur sa route l’an prochain, ça serait le signe d’une fortune formidable. Maintenant, elle avait envie d’aller s’amuser, de danser.

Elle bouscula quelques élèves parmi la foule. Elle savait que la réserve de bouteille se trouvait forcément près de Katarina. Elle aperçut enfin les beaux cheveux de la russe, mais elle s’arrêta net. Skye était à côté d’elle. Elle prit sur elle et fit demi-tour. Elle croisa alors le regarde de Cassandre. Décidément. On la poussait vers ses travaux non-finis de l’année. Vers ses relations infructueuses. Elle prit son courage à deux mains. Juste au moment d’arriver aux côtés des deux jeunes gens, Cassandre était accompagnée de Lionel, enfin quelqu’un qu’elle appréciait un peu, elle entendit la demoiselle parler de son anniversaire. Elle doutait être un cadeau agréable pour la gryffondor, justement, si ça pouvait l’agacer un peu. Elle se remit en mémoire les hiboux qu’elle lui avait envoyés. Ils étaient agréables, finalement, même si Emérence ne les avait pas trop appréciés, elle ne pouvait nier qu’ils partaient d’un bon sentiment. « Quel cadeau de passer la soirée en ma compagnie ! Bon anniversaire Cassandre. » Elle gardait un sourire narquois sur le visage, mais ce soir, elle n’était pas là pour se prendre la tête. « Tu nous ponds un discours, ou je porte un toast. Au choix. »


_________________

( One more Stay with me tonight. We can count the street lights. Stay with me alright. Let's bring it all back to life. Don't fade away )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Commun Gryffondor ;
La fin d'année est là.


Comme elle s’y attendait, sa déclaration avait attiré l’attention sur elle, et maintenant, tout le monde voulait goûter sa bouteille. « Tu pourrais partager avec les copines, quand même ! » Ce fut en piaillant d’un ton faussement scandalisé que Katarina lui répondit, même si tout le monde savait qu’elle partagerait quand même sa Stoli. C’était l’esprit russe. On ne boit jamais sa vodka seul. C’est aussi malpoli que mal élevé, et aucun russe digne de ce nom n’oserait faire une chose pareille. « Je croyais que tu voulais nous faire découvrir les merveilles de la Russie, tu ne vas pas nous priver de ça tout de même ! » Même Skye s’y mettait, et elle n’en attendait pas moins de lui, cela dit. Une troisième personne se mêla à la fête, son accent bulgare à trancher au couteau lui arrachant un bref éclat de rire. « Moi aussi, j’aimerais beaucoup découvrir les merveilles de la Russie. » Lionel imitait assez mal les Yordanov. Tant mieux pour lui. Quand Yassen parlait de merveilles de la Russie, c’était généralement pour parler des filles, et d’elle plus spécifiquement, parce qu’il savait qu’elle détestait ses regards lubriques et ses remarques déplacées.

« La seule personne qui aura droit à quelque chose… C’est Cassandre ! Hey Cass ! Joyeux anniversaire ! »

Bien entendu, elle ne s’était pas gênée pour le crier à tue-tête pour s’assurer que tout le monde soit au courant. Ceux qui ne souhaiteraient pas un bon anniversaire à Cassandre seraient très malpolis, après ça. Taquine, la jeune russe se défit enfin de sa bouteille de vodka pour remplir les verres autour d’elle. Lionel, Cassandre, Belladona, Skye, et enfin, un pour elle. Rowan ne semblait pas être là. C’était une bonne chose. Elle pourrait profiter un peu de la présence de Cassandre sans devoir supporter cet abruti de Moore et ses idées préconçues à la con. « Essayons de sauver celle-ci avant que Katarina ne décide de mettre le grappin sur toutes les bouteilles qu’elle trouvera. » La russe tourna la tête vers sa professeure, et pouffa de rire en la voyant s’accaparer une bouteille abandonnée. Sa réputation de picoleuse était faite, apparemment. Tant pis. Les gens savaient que ce n’était pas vrai, et ça mettait un peu d’ambiance. Après les examens, ils avaient bien le droit de se détendre un peu.

« Cassandre, Lionel, vous venez ? Sinon je bois vos verres ! » Elle sourit, avant d’aviser la prof assise seule dans son coin. « Puisque tout le monde tape dans ma bouteille, vous en voulez aussi, professeur ? »

Katarina sourit à nouveau. C’était la fin de l’année, c’était bientôt les vacances, et les examens étaient finis. Ils sauraient bientôt s’ils avaient gagné la coupe, même s’ils n’en doutaient pas. Elle se sentait bien, alors autant profiter de cette soirée pour décompresser et repartir sur de bons rails !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin d’année est là. - Topic Commun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TOPIC COMMUN - Un escalier bien capricieux
» [TOPIC COMMUN] Dans le bus
» Evénement #3 : Halloween 2013 [Topic Commun]
» [Topic commun Poufsouffle] Chocolat, soleil et mini-jeux
» [Topic Commun] Dans l'avion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: flashback-
Sauter vers: