Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 5
La version cinq est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'été, faites le plein de festivités !
Découvre tout ici
Sujet commun
Vous avez envie de profiter pleinement des animations de la coupe du monde,
venez découvrir les nombreuses activités mises en place pour l'été !
Fêtes foraines, séances de dédicaces, match, les ingrédients sont réunis pour faire la fête !
Clique pour découvrir le Speed Dating de l'été
Quêtes
Les quêtes ont toutes été mises à jour. Vous trouverez celle du personnel ici,
les poufsouffle juste . Les serdaigle ont aussi le droit à un nouveau
sujet par tout comme les serpentard. Les gryffondor, eux,
continuent leur jeu de piste.
Résumé des quêtes
Radio Quidditch
Pour l'été, la brigade magique ne fait pas les choses à moitié,
de la nouveauté vous attend sur vos ondes !
Ouvre les oreilles
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Madame Irma n'est pas une invention — Cassadona

Belladona Rosebury
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
  • 1
  • 2
Célébrité : Bea Miller
Pseudo : Blimey! Âge : 23 Parchemins : 581 Gallions : 270 Date d'inscription : 07/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/10  (0/10)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1383-belladona-rosebury-knowledge-is http://www.mumblemumps.com/t1393-bell-we-know-what-we-are-but-know-not-what-we-may-be#33051 http://www.mumblemumps.com/t1395-bell-when-the-owl-sings-the-night-is-silent http://www.mumblemumps.com/t2071-journal-de-laura-blimey#52822

Madame Irma n'est pas une invention. Cassadona;
Aujourd’hui, c’était l’anniversaire de Cassandre Enfin, cela le serait dans quelques minutes. Bella avait tourné en rond toute la journée dans la tente qu’elle partageait avec les garçons, impatiente. Elle savait déjà ce qu’elle allait faire. Son amie gryffondor n’était pas fan de cette date pour diverses raisons, mais cela n’avait jamais arrêté la blonde. C’était son anniversaire, c’était donc un jour spécial, quoi qu’en dise Cassie. Lorsque l’horloge sonna minuit, Bella se leva comme un ressort. Les garçons râlèrent, mais Bell n’en faisait qu’à sa tête : elle leurs fit des bisous à tous, enfila un sweat qui trainait et qui devait appartenir à Zeke et elle disparut dans la nuit. Elle savait parfaitement où aller, se déplaçant aisément entre les longues lignes de tentes toutes plus extravagantes les unes que les autres. Pré-au-Lard étant un village entièrement sorcier, personne n’avait eu peur d’afficher sa magie, bien au contraire. Bella avait l’impression d’assister à un concours de bizarreries, ce qui la fit sourire.

Malgré l’heure avancée, les allées étaient accueillantes et festives. Des groupes buvaient en riant, d’autres se serraient au coin du feu. Même si Bell aurait aimé rentrer chez elle, revoir Londres et son lit, cet été s’annonçait haut en couleurs et en aventures : tout ce qu’elle adorait. C’était donc avec un grand sourire qu’elle se positionna devant la tente de Cassandre, frappant doucement de son petit poing contre la toile. Elle voulait être la première à lui souhaiter la bienvenue dans cette année supérieure et surtout, elle avait hâte de l’emnener là où elle le souhaitait. Ce n’était rien d’extraordinaire mais Belladona savait que cela plairait à Cassandre.

Lorsqu’enfin son amie sortie, Bell lui sauta dessus sans ménagement en criant sûrement un peu trop fort un « JOYEUX ANNIVERSAIRE » tonitruant. Tant pis pour les voisins râleurs. Elle déposa un énorme bisou sur la joue de son amie retrouvée et lui attrapa la main, prête à l’entraîner vers l’aventure. Les yeux brillants d’excitation, un sourire énorme sur les lèvres, elle s’adressa à la belle endormie. « T’es prête ? » on sentait l’excitation palpable, Bell étant incapable de cacher ses sentiments. Elle l’entraina alors dans les allées, commentant les tentes les plus incroyables qui formaient un paysage fort particulier. Sa mère refusait généralement de se mêler au monde magique, Bella n’avait donc jamais eu l’occasion de voir autant de tentes ensorcelées concentrées au même endroit, ce qui l’émerveillait parfaitement. Mais cette année, sa génitrice allait faire une exception : elle allait venir ici, pour la Coupe. Cela angoissait la jeune fille, mais elle s’en inquiéterait plus tard. Pour l’heure, elle n’avait d’yeux que pour Cassandre, qu’elle avait menée dans les rues de Pré-au-Lard avant de vite en ressortir.

Quelques dizaines de mètres devant elles, la fête foraine prenait place, gigantesque, lumineuse et magique. Ouverte à toute heure, Belladona n’y était passée que brièvement ; C’est ainsi qu’elle avait repéré l’endroit où elle allait mener Cass. Elle s’arrêta quelques instants devant l’entrée, émerveillée, des groupes de gens s’amusant à l’intérieur malgré l’aiguille positionnée sur le douze de la nuit. Elle regarda son amie dans les yeux, puis se joignit à la foule.

Quelques coups d’épaules plus tard, Belladona s’arrêta de nouveau. Cette fois ci, elle faisait face à une énorme tente aux tentures ouvertes d’où s’échappait une forte odeur d’encens. Sur le haut, on pouvait y lire les mots suivants « Stands de voyance ». Bell s’était dit que ce serait une bonne idée : soit il s’agissait de réelles personnes douées du troisième œil, et ce serait intéressant ; soit il s’agissait de charlatans et Cassandre pourrait se moquer d’eux allègrement. Elle posa ses mains sur les épaules de son amie et se jucha sur la points des pieds pour lui murmurer quelques mots à l’oreille avec un fort accent pseudo mystique « Alors, prêêête pour vooooir ton aveniiiiiir ? »
 
code by lizzou × gifs by tumblr

 

_________________
You're so fine & you're mine. Tomadona;
I made it through the wilderness, somehow I made it through. Didn't know how lost I was, until I found you. I was beat, incomplete, I'd been had, I was sad and blue but you made me feel... × lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 3245 Gallions : 282 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

madame irma n'est pas une invention
bell & cass
Oh simple thing where have you gone? I'm getting old and I need something to rely on. So tell me when you're gonna let me in, I'm getting tired and I need somewhere to begin. And if you have a minute why don't we go talk about it somewhere only we know? This could be the end of everything, so why don't we go somewhere only we know?

   

Les vacances venaient à peine de commencer. Cassandre avait quitté le château quelques jours plus tôt, elle savait qu’il lui était possible d’y rester simplement pour se loger, mais hors de question de rester dans les dortoirs, alors que le camping pour la coupe serait beaucoup plus animé. Elle avait pris ses affaires, s’attardant un peu dans le parc, incertaine de le retrouver deux mois plus tard. Elle n’avait toujours pas pris sa décision. Elle s’était dit qu’elle préférait attendre le résultat des examens, pour faire un choix, mais elle n’était pas certaine d’y arriver. Son cœur balançait, et elle détestait cela. Alors en attendant, elle essayait de se changer les idées. Le temps s’était arrêté dans le monde magique, l’été annonçait un évènement exceptionnel, et ils avaient la chance de pouvoir le vivre de près. Pré-au-Lard allait accueillir la coupe du monde de quidditch et Cassandre ne manquerait cela pour rien au monde. Après tout ce qu’il s’était passé, ils méritaient bien un peu de joie ! La jeune femme avait déjà suivi les deux premiers matchs de la saison, en écoutant la radio à transmission magique, sur la place du village. Les soirées avaient été plutôt arrosées, si bien que ce soir-là, elle savait qu’il n’y aurait aucun match, elle décida de se coucher un peu plus tôt. La tente qu’elle possédait appartenait à sa famille, les Blackwood la rejoindrait bientôt, en attendant elle pouvait profiter à sa guise des différents fauteuils, lits et coussins que contenait l’immense tente.

La voyante s’était endormie malgré les cris et les rires de ses voisins, quand elle entendit frapper contre la toile. Elle se leva péniblement, un peu surprise d’entendre quelqu’un venir la réveiller à cette heure-ci. Quand elle ouvrit la première porte, elle se retrouva nez à nez avec Belladona, celle-ci s’écria aussitôt « JOYEUX ANNIVERSAIRE ». Cassandre grogna en se frottant les yeux. Après quelques temps, elle put atterrir un peu, et elle remarqua que Bell était bien réveillé, elle. Elle avait les yeux pétillants, et Cassandre connaissait par cœur ce regard, elle avait le même quand il s’agissait de faire des escapades à Poudlard. La fille aux cheveux gris ne put s’empêcher de sourire, Bell avait toujours été la première à lui souhaiter son anniversaire, et à le lui rappeler chaque année, car Cassandre avait tendance à préférer l’oublier. Sans avoir le choix, Bell l’emmena à travers le camping, et Cassandre profita un peu de l’air de la nuit. Dans le campement, les supporters des différentes équipes du monde avaient déjà affichées leur couleur, et certains chantaient encore la victoire de la Bulgarie. Le partenariat magique européen avait permis à beaucoup de venir à Poudlard, et désormais, les slaves pouvaient afficher fièrement leur drapeau d’origine. Bell la conduisit jusqu’au village, celui-ci était encore éclairé la nuit. Cassandre se doutait que la coupe du monde allait aider les magasins à remonter la pente de l’après-guerre, Pré-au-Lard avait beaucoup souffert de l’emprise de Voldemort, et certaines boutiques avaient dû fermer. Le ministère de la magie avait vraiment bien choisi son moment pour organiser cette coupe. Cassandre se retrouva en quelques secondes au milieu d’une fête foraine, elle en avait entendu parler, mais elle n’avait pas encore été y faire un tour. Celle-ci se trouvait à Halloweentown, le village fantôme, et elle donnait un peu de vie à ce village abandonné. Belladona la guida à travers les stands, et Cassandre s’émerveillait des manèges magiques et des odeurs de sucreries qui embaumaient l’air. Elles arrivèrent près d’un stand assez particulier, l’ambiance y était beaucoup plus calme, presque mystique. Quand Cassandre lut la pancarte, elle crut à une blague et elle voulut rire, mais Bell l’en empêcha en la prenant par les épaules. « Alors, prêêête pour vooooir ton aveniiiiiir ? » L’enthousiasme de Bell était vraiment drôle et adorable, Cassandre n’aurait pas pu rêver meilleure amie. Après tout ce qu’elles avaient traversé, après leurs multiples disputes, elles avaient réussies à retrouver une certaine complicité. Une fois qu’elle s’était déchirée, elles avaient finalement pris le temps de se parler, de tout se raconter. Cassandre avait redécouvert Bell, elle avait compris que sa meilleure amie était sans doute la personne la plus courageuse qu’elle connaissait. Comment avait-elle réussie à se relever après les tortures qu’elle avait subies ? Cassandre n’osait pas lui poser la question, mais elle admirait sa force en silence.

La jeune medium entra dans la tente du stand de voyance, à l’intérieur un voile opaque lui couvrait la vue. L’odeur de l’encens se mêlait aux vieux livres. La tente était vide pourtant, seule une table était disposée en son centre, avec des sièges. Une femme était assise. Elle attendait. Quand Cassandre s’approcha, Bell derrière elle, la femme lui fit signe de s’assoir. Elle s’exécuta, un petit sourire moqueur sur les lèvres. La femme lui prit alors la main et demanda : « Que voulez-vous savoir ? » Cassandre pouffa en silence. Elle posa alors la question la plus idiote et la plus naïve, mais après tout, c’était son anniversaire, elle pouvait faire ce qu’elle voulait. « Vais-je rencontrer l’amour ? » La femme regarda sa main, comme si celle-ci était passionnante et qu’elle y voyait des choses extraordinaires. Puis, elle leva la tête pour regarder Cassandre : « Vous n’êtes pas prête à aimer, mais cela viendra, faites vous confiance. » Cassandre ne put se retenir plus longtemps, elle éclata de rire et se retourna vers Bell. Mais elle ne vit pas le regard de la voyante, un regard vide, puisqu’on ne pouvait voir que le blanc de ses yeux.

Cassandre se leva et rejoignit son amie, encore en train de rire. « Non mais c’est excellent, je n’ai jamais autant ri ! Tu devrais essayer, c’est encore mieux qu’un joint ! » En vérité, Cassandre détestait qu’on se moque de la divination. Elle ne supportait pas la jeune corse qui avait rejoint Poudlard cette année, et qui criait à tue-tête qu’elle était voyante, alors qu’elle ne possédait pas le troisième œil. La voyance était précieuse, et elle refusait qu’on la bafoue. Mais pour une fois, elle ne ferait pas de scandale, parce qu’elle savait que sa meilleure amie voulait lui faire plaisir, et parfois, juste s’amuser, c’était bien aussi. « Merci en tout cas… D’y avoir pensé. » De toujours y penser.
Made by Neon Demon

_________________


 
Revenir en haut Aller en bas
Belladona Rosebury
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
  • 1
  • 2
Célébrité : Bea Miller
Pseudo : Blimey! Âge : 23 Parchemins : 581 Gallions : 270 Date d'inscription : 07/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/10  (0/10)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1383-belladona-rosebury-knowledge-is http://www.mumblemumps.com/t1393-bell-we-know-what-we-are-but-know-not-what-we-may-be#33051 http://www.mumblemumps.com/t1395-bell-when-the-owl-sings-the-night-is-silent http://www.mumblemumps.com/t2071-journal-de-laura-blimey#52822

Madame Irma n'est pas une invention. Cassadona;
Bella aimait bien les stands de voyance. Elle avait toujours trouvé cela à la fois excitant et follement drôle de s’asseoir devant une bonne femme qui était censée te révéler ton avenir. Prise entre une incompréhension totale, et une curiosité maladive, elle ne pouvait s’empêcher de rester dubitative et d’associer cela aux horoscopes moldus. Pour elle, c’était d’ailleurs fou que dans un monde de magie, des charlatans puissent officier en toute impunité, que la voyance reste si mystérieuse et intangible pour une grande partie du monde sorcier.

Et puis, avec une meilleure amie médium, tout devenait plus compliquée. La première personne du monde magique avec qui Belladona avait noué un lien fort était Cassandre. Elle l’avait adoptée un peu de force dés leur rentrée, et depuis elles ne s’étaient plus lâchées. Très vite, Bell avait été dépêchée dans ce monde si féérique et fou pour l’enfant qu’elle était à l’époque. Alors, sa meilleure amie qui lui répondait que quand elle serait grande, elle pourrait prévenir l’avenir, n’était qu’une bizarrerie de plus qu’elle était bien prête à accepter.

Alors, quand elle avait vu le super stand immense, elle avait immédiatement pensé à Cassandre, se disant que l’expérience ne pourrait que être… enrichissante. Elle l’avait donc trainée dés la première minute de sa nouvelle année dans cette fête foraine ouverte à toute heure du jour et de la nuit. Lorsqu’elle s’arrêta à destination, Belladona n’hésita pas une seule seconde à tourner la chose en dérision, se confectionnant un accent de fortune clairement bancal, qui sembla amuser son amie aux cheveux gris. Elle la suivit à l’intérieure, curieuse de voir comment les évènements allaient se dérouler. Instantanément, Bella senti son sourire s’étirer alors que l’odeur de l’encens s’infiltrait dans ses narines et que la lumière se faisait rares. Tous les clichés étaient présents et Belladona se mordit la lèvre en se disant que cela n’amenait rien de bon, comme si cela ne faisait que renforcer l’idée que ce serait surjoué et mensonger.

Cassandre s’approcha de l’unique table présente, Bell sur ses talons, et s’installa face à la femme. Derrière elle, Belladona pouvait deviner son air moqueur. Malheureusement, elles avaient très certainement affaire à une fausse voyante, ce qui déçut tout de même un petit peu la blonde. Elle aurait vraiment trouvé cela drôle de se faire dire son avenir pour de vrai. Lorsque la voyante s’adressa à son amie, celle-ci pouffa bêtement avant de poser une question stéréotypée au possible. Bella détourna la tête quelques instants, retenant un éclat de rire en se mordant la lèvre inférieure.  « Vais-je rencontrer l’amour ? » Belladona ne quitta pas la vieille dame du regard alors qu’elle observait les lignes de la main de Cass. Cela lui parut durer une éternité et lorsqu’enfin la dame aux châles releva la tête, ce fut pour sortir une fois de plus une phrase clichée. Bella avait presque l’impression d’entendre une des phrases bidons des horoscopes que lisait sa mère, désespérément à la recherche d’un substitut de magie.

Cependant, lorsque Cassandre explosa de rire en se retournant vers Belladona, cette dernière ne se joignit pas à elle, le regard encore posé sur cette femme, seul au centre de son stand. Lorsque Cassandre se leva, Bella détourna le regard l’espace d’un instant, suivant son mouvement. Lorsqu’elle regarda à nouveau vers la vieille dame, ses yeux étaient redevenus normaux. La gryffondor cligna des yeux en fronçant les sourcils, ne sachant quoi en penser… L’encens n’y était peut-être pas pour rien ?!

« Non mais c’est excellent, je n’ai jamais autant ri ! Tu devrais essayer, c’est encore mieux qu’un joint ! » Oui, définitivement il devait y avoir quelque chose dans l’encens. Bella lui sourit, dubitative, avant de s’avancer tranquillement. Soudainement, elle trouvait tout cela un peu moins drôle et un peu plus… Inquiétant. « Merci en tous cas… D’y avoir pensé. » L’espace d’un instant, Bella laissa de côté sa drôle de vision pour sourire chaleureusement à son amie. Elle avait beau crier sur tous les toits qu’elle détestait son anniversaire, elle était toujours heureuse que Belladona l’entraine dans une folle aventure en cette journée spéciale. Elle lui serra la main, déposa un bisou sur sa joue et posa son fessier sur la chaise qui faisait face à la voyante.

Elle suivit alors ses indications, lui donnant sa main dominante et la laissant lui écarter la peau de sa paume. De son ongle courbée elle suivait les rainures, concentrée, pliée au dessus des doigts de la jeune fille. Bell jeta un regard méfiant vers son amie, attendant le verdict. Finalement, la dame aux châles releva la tête et haussa les épaules, un air impuissant se peignant sur son visage. « Désolée ma chérie, mais ton avenir est trop incertain. » Elle lui adressa un sourire et poussa presque les deux jeunes filles jusqu’à la sortie. Belladona n’eut même pas le temps de protester que les pans de la tente se refermaient dans son dos. Totalement déconfite, elle se tourna vers son amie « Mais… C’est quoi c’t’arnaque ?! » Elle aussi elle voulait une prédiction avec les yeux blancs et tout et tout… Les sourcils froncés, elle attrapa Cassandre par le bras. « Tu veux pas ouvrir ton propre stand ? Je suis sûre qu’en s’installant dans un coin et en posant une casquette, on pourrait se faire de sous. Et puis, au moins ça serait pas des vieilles prédictions inventées. » Après tout, sa meilleure amie était une VRAIE voyante.
 
code by lizzou × gifs by tumblr

 

_________________
You're so fine & you're mine. Tomadona;
I made it through the wilderness, somehow I made it through. Didn't know how lost I was, until I found you. I was beat, incomplete, I'd been had, I was sad and blue but you made me feel... × lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 3245 Gallions : 282 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

madame irma n'est pas une invention
bell & cass
Oh simple thing where have you gone? I'm getting old and I need something to rely on. So tell me when you're gonna let me in, I'm getting tired and I need somewhere to begin. And if you have a minute why don't we go talk about it somewhere only we know? This could be the end of everything, so why don't we go somewhere only we know?

   

C’’était comme si tout avait été oublié, comme si elles étaient revenues des années en arrière. Cassandre croyait être dans un rêve. Depuis combien de temps n’avait-elle pas passé un si bon moment avec sa meilleure amie ? Elle croyait même qu’elles ne pourraient plus jamais s’entendre aussi bien qu’avant. Elle s’était trompée, elle avait sous-estimée Bella. Cette dernière avait beau lui en avoir voulu presque à mort, elle avait réussie à trouver le moyen de lui pardonner en partie ses erreurs. Cassandre lui en était entièrement reconnaissante. Malgré tout ce qu’il s’était passé cette année, Bell lui montrait qu’elle tenait à elle, qu’elle était avec elle, c’était le plus beau des cadeaux pour la voyante. Elle poussa son amie vers la table pour s’y installer, à son tour d’être amusée. Mais Bell n’y allait pas avec autant d’enthousiasme, quelque chose la freinait. Cassandre lui offrit son plus beau sourire, pour l’encourager. Ça avait toujours été ainsi entre elle, Cassandre l’entraînait dans des aventures toutes plus folles les unes que les autres, et Bella la suivait, parfois avec plaisir, d’autres fois contre son gré. Il faudrait des heures et des heures pour raconter toutes leurs escapades, mais Cassandre se rappelait de chacune d’elles avec précisions. On n’oublie jamais ses amis. Le sourire de la belle s’efface un peu, elle ne peut pas s’empêcher de repenser aux accusations de Bell. Elle avait été égoïste, complètement égoïste. Etait-ce pour cela que les choses avec Rowan étaient devenues aussi compliquées ? Etait-ce pour cela qu’il s’était fiancé ? Cassandre n’en avait pas encore parlé avec Bell, mais cela ne saurait tarder. Peut-être que la jolie blonde en savait plus sur le sujet.

En attendant, Bell était sur le feu, la fausse voyante était en train de passer un temps fou à déchiffrer sa main. Cassandre voulut faire une remarque sur la propreté des mains de son amie, mais elle se retint, ce n’était pas le moment de plaisanter. Pourtant, le rire repartit de plus belle quand la femme lâcha la main de Bell en lui expliquant qu’elle ne pouvait rien voir. En moins de deux, les deux jeunes femmes furent mises à la porte et la toile de tente se ferma devant elles. Bell était consternée, ses sourcils étaient froncés et elle s’exclama « Mais… C’est quoi c’t’arnaque ?! Tu veux pas ouvrir ton propre stand ? Je suis sûre qu’en s’installant dans un coin et en posant une casquette, on pourrait se faire de sous. Et puis, au moins ça serait pas des vieilles prédictions inventées. » Cassandre rigola de plus belle. Elle se fichait pas mal des prédictions de la vieille dame. Habituellement, elle détestait qu’on bafoue ainsi l’art de la divination, elle l’avait montré avec la petite Emérance qui ne cessait de mentir sur son don. Mais cette fois-ci, elle passait un excellent moment. « C’était tordant, tu aurais vu ta tête ! Allez… ne le prends pas comme ça, moi je te lirai ton avenir tous les jours jusqu’à ce que tu sois vieille et sans dents. » s’écria-t-elle en sautillant. Elle était désormais entièrement réveillée, et elle n’avait aucune envie de rentrer. Elle repensa à la proposition de Bell, ouvrir son propre stand n’était pas une mauvaise idée. Elle ignorait encore ce qu’elle ferait l’année prochaine, elle pourrait ajouter cette idée à ses options. En y pensant, elle s’arrêta de marcher. Il fallait qu’elle en parle à Bell, il fallait qu’elle lui dise, avant qu’il ne soit trop tard, avant qu’elle ne gâche tout encore une fois. Mais c’était son anniversaire, voulait-elle réellement le gâcher avec de tels sujets ? Cassandre reprit le bras de son amie et se remit à marcher, de bon pas. Elle se dirigeait vers le stand de barbe à papa, elles en raffolaient toutes les deux. Elle en commanda une qu’elles se partageraient et son regard se perdit dans le vague. Quand le vendeur lui tendit la barbe à papa, elle s’éloigna, toujours avec Bell et proposa d’aller s’assoir sur un banc, en face du train fantôme. Les cris la faisaient rire, et elle pensa qu’elle était vraiment bien ici, avec la personne qu’elle aimait le plus. « Alors, ça se passe bien ces vacances ? » demanda-t-elle, la bouche pleine de sucre. Elle voulait amorcer le sujet doucement, elle ne voulait rien brusquer, rien gâcher. Après tout, c’était sa soirée d’anniversaire, il était hors de question qu’elle finisse en drame. Même si c’était souvent le cas. Cassandre secoua la tête, elle ne voulait pas penser aux années précédentes. L’avenir, toujours regarder vers l’avenir.

Made by Neon Demon

_________________


 
Revenir en haut Aller en bas
Belladona Rosebury
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
  • 1
  • 2
Célébrité : Bea Miller
Pseudo : Blimey! Âge : 23 Parchemins : 581 Gallions : 270 Date d'inscription : 07/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/10  (0/10)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1383-belladona-rosebury-knowledge-is http://www.mumblemumps.com/t1393-bell-we-know-what-we-are-but-know-not-what-we-may-be#33051 http://www.mumblemumps.com/t1395-bell-when-the-owl-sings-the-night-is-silent http://www.mumblemumps.com/t2071-journal-de-laura-blimey#52822

Madame Irma n'est pas une invention. Cassadona;
Cela faisait si longtemps qu’elles ne s’étaient pas retrouvées toutes les deux. Même après leur explication dans la tour d’astronomie, ça avait été compliqué, mais pour une histoire d’emploi du temps, cette fois. Elles avaient longuement parlé dans cette tour, puis dans la salle commune et dans le dortoir, rattrapant les longs mois qu’elles avaient perdu. Belladona s’en était voulue d’être restée sur ses positions, se mordant la lèvre inférieure en couvant Cassandre du regard alors que son amie lui racontait une de ses histoires abracadabrantes dont elle avait le secret. Si elle avait réussi à s’exprimer plus tôt, elles aurait pu accompagner Cassandre pour ses premières visions, elle aurait pu peut-être l’aider à un peu faire n’importe quoi, et se serait sûrement retrouvée dans des galères sans nom sans s’en rendre compte. Mais au moins, elles auraient été ensembles.

Mais cette journée, Belladona comptait bien la passer avec elle, du début à la fin, sans s’arrêter, même si elles devaient finir par se crêper le chignon pour une connerie. Elle allait la coller, lui faire des bisous et trouver des idées folles pour que ce jour reste inoubliable, au moins un peu. Mais, la nuit commençait mal pour la blonde qui se fit à moitié virer du stand de voyance, la main encore tendue, prête à entendre son avenir. Elle tourna un visage atterrée vers son amie. Elle avait bien envie de se révolter. Alors elle râla, proposant même, un peu pour rire, à sa voyante d’amie d’ouvrir son propre stand et de faire la manche, ce qui la fit s’esclaffer. « C’était tordant, tu aurais vu ta tête ! Allez… ne le prends pas comme ça, moi je te lirai ton avenir tous les jours jusqu’à ce que tu sois vieille et sans dents. » Belladona se mit à sautiller avec elle à cette annonce. « OH OUAIS ! On s’achète à grignoter et tu me dis mon avenir ? » Elle lui adressa un sourire angélique, la tirant en avant alors qu’elle s’arrêtait, légèrement pensive. Cassandre se reprit immédiatement et saisit sa meilleure amie par le bras en se dirigeant vers le stand des sucreries. C’était sûrement le stand préféré de la blonde, d’ailleurs. Elle sentait que les détours par ici allaient être nombreux, durant l’été. Bella paya la barbe à papa, une maxi géante qu’elles pourraient se partager et suivit son amie à l’aveuglette, le nuage rose énorme obstruant parfaitement son champs de vision.

Elles posèrent leur fessier sur un banc un peu en retrait d’où elles pouvaient entendre parfaitement les cris effrayés et voir les têtes décomposées des aventuriers sortant du train fantôme. « Alors ça, se passe bien ces vacances ? » Bella décala la confiserie pour pouvoir regarder sa meilleure amie dans les yeux, cette dernière déjà en train d’attaquer le sucre soufflé et coloré. Belladona s’installa à califourchon sur le banc, l’un de ses bras nonchalament posé sur le dossier alors que l’une de ses jambes était étalée sur Cassandre. Elle se mit à sourire malicieusement. Elle n’avait pas encore eu l’occasion de lui parler de Thomas avec les examens…

À la fois gênée et excitée à l’idée de partager ça avec son amie, Bella lui raconta leur entrevue au lac, pour « réviser » qui s’était terminée en baignade improvisée à moitié à poil (elle transgressa d’ailleurs, lui rappelant la fois où elles s’étaient elles-même baignée toutes nues dans le lac en plein hiver). Elle relata ensuite le bisou qui en avait découlé, sans oublier les nombreux autres qu’ils se volaient dans des coins du campement, quand ils se croisaient. Belladona avait l’impression de revenir à ses quatorze ans, quand un petit bisou la retournait complètement. « (…) on va surement organiser une fête, bientôt, à la tente avec les garçons d’ailleurs, faudra que tu viennes !!! T’as pas le choix. » Cassandre n’allait pas rater une bonne fiestah de toutes manières, non ? « Et toi, alors ? » Bella avait parlé un moment, s’arrêtant juste pour avaler quelques grammes de sucre. Elle regardait maintenant fixement Cassandre, attendant qu’elle en fasse de même et se rappela qu'elle voulait qu'elle lui lise son avenir. Elle coinça le baton de la barbe à papa dans une rainure bu banc, quelque part entre les deux gryffondor et tendit une main un peu collante à son amie. « Vas-y, dis moi tout ! » elle lui faisait de toutes manières bien plus confiance qu'à l'autre nana aux châles.
 
code by lizzou × gifs by tumblr

 

_________________
You're so fine & you're mine. Tomadona;
I made it through the wilderness, somehow I made it through. Didn't know how lost I was, until I found you. I was beat, incomplete, I'd been had, I was sad and blue but you made me feel... × lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows
  • 1
  • 2

Revenir en haut Aller en bas
 
Madame Irma n'est pas une invention — Cassadona
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Madame Irma [DVDRiP]
» La Caverne de Madame Irma...
» Rôles et personnages
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !
» Madame Duvivier a-t-elle un programme de gouvernement ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: Halloweentown-
Sauter vers: