Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Every time the past's awakened - Ft. Lysandre

Nigel H. Shaw
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard - GISIS sécurité magique 1e année 09/2000
Célébrité : Alden Ehrenreich
Âge : 97 Parchemins : 136 Gallions : 353 Date d'inscription : 28/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2030-nigel-h-shaw-i-m-made-of-stone- http://www.mumblemumps.com/t2103-nigel-h-shaw-the-end-is-getting-near http://www.mumblemumps.com/t2104-haze-jr-shaw-le-porteur-de-lettres#53507

Every time the past's awakened
« Every time my soul starts breaking »

Tandis que tout le monde profite des attractions au village et un peu en périphérie, trois sorciers, des aurors, entrent à la Tête de Sanglier avec une certaine bonne humeur. Ils ne se font pas trop remarquer, mais juste assez pour qu’on sache que si l’occupation actuelle est limites légales, mieux vaut s'arrêter là tout de suite. Mais ils ne s’occupent de personne. Enfin, ils ne s’occupent que d’une seule personne, un jeune homme assis à une table dans le coin le plus reculé de la salle. Enfin, ils ne s’occupent de personne d’autre, sauf un qui commande quatre whisky pur feu avec un sourire aimable.

Ils bavardent discrètement tous ensemble durant un moment, prennent le temps de boire leur whisky pur feu, une pause bien mérité semble-t-il. Tout se passe pour le mieux lorsqu’ils font mine de vouloir se lever. Tous. Tous les quatre. Mais il semblerait que l’un d’entre eux ne soit pas de cet avis. Non, le plus jeune des trois doit rester ici et ça ne lui plaît pas du tout au plus jeune. Ce n’est pas un auror. Et pourtant, il aurait voulu les suivre.

Aucun éclat de voix, tout reste bien discret, mais la gestuelle est explicite, toutefois dissimulé aux regards indiscrets par deux des aurors qui se sont levés. Ce n’est plus un bavardage, c’est une vive discussion. Les aurors déjà debout quittent la table et se dirigent vers la sortie. La discussion entre l’auror et le jeune homme est brève et ferme, mais discrète, tellement discrète.

Ernst Shaw quitte la table et traverse la salle vers la sortie sans un regard derrière.

Nigel, furieux, bouillonne dans son coin, toujours debout, les poings serrée. Il a un bref espoir lorsque son père ralentit près de la porte, mais non, il l’ouvre et quitte la Tête de Sanglier. Il reste immobile quelques secondes, puis se rend compte qu’il est dans un lieu public. Il jette un bref regard dans la salle, puis se drape dans son orgueil et se rassoit. Lui qui n’avait pas touché à son whisky pur feu en prend une gorgée et grimace. Il boude quelques secondes, puis se dit que c’est ridicule et, en plus, ce n’est pas productif. Il aurait bien aimé suivre son père. Mais non, on lui a attribué la tâche de faire la paperasse. Il soupçonne que son père s’assure ainsi qu’il ne se retrouve jamais dans une situation délicate. On va sérieusement le coller aux trucs sans danger jusqu’à ce qu’il finisse par se faire tuer ? Si ça se trouve, il ne se fera pas tuer, il va seulement mourir d’ennui. Et sa lente agonie commence maintenant, pense-t-il en ouvrant un des fins dossier et en s’y plongeant, sirotant tranquillement son breuvage.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
I’m made of stone. I dont’t breakStart me up. Open my eyes. Turn me loose and you'll see why I was born, born ready. Staring at the pressure now. I won't quit, not backing down.

Revenir en haut Aller en bas
Lysandre E. Delenikas
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Propriétaire de La tête du Sanglier
Célébrité : Tom Hiddleston
Âge : 27 Parchemins : 34 Gallions : 205 Date d'inscription : 23/05/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Suis-je allé trop loin?
Nigel et Lysandre


C’est assez impressionnant de voir comment Pré-Au-Lard a soudainement prit vie sous les attractions actuels dans la ville pour la saison estivale. Bien sûr, je ne m’en plains pas, cela augmentera considérablement mon chiffre d’affaires. Cependant, c’est tout de même mon premier été dans ce rôle. Il ne faudrait pas non plus me décourager sous le genre de charge de travail. Heureusement je ne suis pas seul à bosser sur la chose, parce que sincèrement je serais réellement perdu, tel une poule pas de tête si c’était le cas. Quoi qu’il en soit, c’est assez surprenant de voir à quel point la population est soudainement très diversifier, on en voie de toutes les sortes… Des vieux, des jeunes, des sains et des moins sains… certains me font rire, d’autres m’exaspères.

Je suis derrière le bar à essuyer quelques verres quand je vois les trois hommes entrer et j’inspire profondément, reposant le torchons et le verre que je tenais à la main. Je fais signe à mon employé de les servir s’ils ont envie de quelques choses puis m’éloigne vers l’arrière boutique. Je ne fuis pas parce que j’ai des choses à me reprocher, non je fuis plutôt de honte… Eux, ils sont encore sur pied. Eux, ils ont encore leur rêve… J’ai perdu cette chance, et même si je suis là, je n’accepte pas spécialement la situation encore… alors… C’est dur d’y faire face quand je vois certains anciens collègues… je les vois finalement sortir, mais mon regard est attiré par le lieu où ils s’étaient diriger et je fronce un peu les sourcils avant de déglutir… ce garçon… je le connais. Ce regard… je ne pourrais pas l’oublier. Ça remonte à plusieurs années déjà, mais je ne peux pas me tromper là-dessus. Je regarde la porte de sortie, puis le jeune garçon et me mords la lèvre. Il semble énervé. Son père ne semble pas avoir fait une visite très… amusante. J’hésite un peu, mais j’ai envie de m’assurer qu’il va bien. Je fini par m’approcher et je prends place devant lui lentement avec un sourire rassurant.

-Je ne sais pas si on te l’as déjà dit mais tu as les yeux de ta mère…

Je jette un coup d’œil sur les papiers qui sont installés devant lui puis inspire doucement avant de le regarder puis je devine un peu son trouble… qui n’a pas eu un père Auror et qui ne rêvait pas de suivre ses trace? Je suis plutôt bien placé pour le savoir, je ne suis pas devenu Auror sans modèle…

-Ton tour viendra, je t’assure. Il faut juste un peu de patience et tu verras… Quand ton père te sentira prêt, tu pourras lui démontrer tes forces…


made by black arrow

_________________
You raise me up
Each restless heart beats so imperfectly,But when you come and I am filled with wonder,
You raise me up to more than I can be
Revenir en haut Aller en bas
Nigel H. Shaw
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard - GISIS sécurité magique 1e année 09/2000
Célébrité : Alden Ehrenreich
Âge : 97 Parchemins : 136 Gallions : 353 Date d'inscription : 28/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2030-nigel-h-shaw-i-m-made-of-stone- http://www.mumblemumps.com/t2103-nigel-h-shaw-the-end-is-getting-near http://www.mumblemumps.com/t2104-haze-jr-shaw-le-porteur-de-lettres#53507

Every time the past's awakened
« Every time my soul starts breaking »

Si Nigel a les yeux verts de sa mère, le regard qu’il lève sur le tavernier est plutôt celui de son père. Sérieux, stricte, froid. Ernst Shaw est un auror impitoyable, mais juste, bien que plusieurs se permettent de critiquer la manière dont il a déserté le continent durant presque trois ans. Après tout, il n’a jamais donné de réponses concluantes, excepté que c’était pour protéger sa famille. On a brièvement remis la loyauté de l’auror Shaw en doute, mais ça n’a pas été concluant, puisque de toute évidence, il est toujours auror.

Sa mère ? Il est perplexe, mais tente de ne pas le laisser voir. Mais c’est quand même une évidence. Il a les yeux vert de sa mère. Et aussi sa manière toute particulière et surtout involontaire d’avoir l’air empathique. Et il déteste ça. Alors il s’efforce de froncer les sourcils constamment. Ce qu’il ne réussit assez bien en général, mais qui s’efface parfois lorsqu’il n’est pas concentré. Comme quelques secondes plus tôt.

- J’ai déjà eu la réflexion, en effet, dit-il, n’ayant pas du tout envie de poursuivre la conversation.

Toutefois, il est intrigué par ce commentaire. D’où ce type peut bien connaître sa mère. Enfin, les Shaw ont certes une résidence d’été à Pré-au-lard, mais il ne se souvient pas avoir vu sa mère en présence de ce type dernièrement. Et surtout, pourquoi il vient lui parler de sa mère ? Et en quoi cet homme estime-t-il qu’une telle entrée en matière n’est pas plus louche qu’autre chose ? Nigel se méfie aussitôt. Autant par la nature de la question que parce que Nigel a toujours été légèrement paranoïaque. Et pourquoi il vient s’asseoir sans invitation ? Et pourquoi, à force de le dévisager sévèrement, sait-il qu’il l’a déjà vu. Un collègue de sa mère ? Sans doute, puisqu’il a parlé de sa mère. Il croyait pourtant connaître les collègues de sa mère… du moins en partie… mais qui c’est ce type ?

- Et ?

Non, Nigel n’a rien de sympathique. Il a beau avoir les yeux de sa mère, pour le reste, il ressemble à son père. Parce que ce sont tout de même des documents sensible, Nigel referme le dossier lorsqu’il voit le regarde de l’homme posé dessus. Nigel serre la mâchoire. Quoi, il vient voir s’il peut fouiner ? Nigel rassemble les dossiers et les place devant lui. Non, ce type ne verra rien.

Quoi ? Il a vu la scène ? Il a saisit la scène ? Enfin, pas au complet, parce que s’il avait tout saisi, il saurait que ce n’est pas parce que son père ne le croit pas prêt. Il saurait que son père le sait tout à fait prêt. Il saurait que son père le laisse de côté tout simplement parce qu’il veut le mettre à l’abri. Mais il ne pourra pas le mettre à l’abri pour toujours. Parce que Nigel sait qu’il doit mourir jeune. Il ne sait rien du tout. Mais les paroles qui se veulent réconfortantes ont tout l’effet contraire.

- Vous ne savez pas du tout de quoi vous parlez, réplique-t-il sans vraiment y réfléchir, surement par surprise. Et peut-être parce que le rejet de son père est encore une plaie à vif, il poursuit en jetant un bref coup d’oeil vers la sportie. Il se fiche de mes forces, il ne voit que ma seule faiblesse.

D’accord, il s’agit d’une immense faiblesse de savoir qu’il est destiné à mourir sous peu, mais est-ce vraiment une bonne raison de mourir d’ennuie ? Prétendre qu’il n’a qu’une seule faiblesse peut paraître vantard. Enfin, oui, ça l’est, mais Nigel peut effectivement prétendre que son père se concentre trop sur cette seule faiblesse. Seulement celle-là. Sa mère également. Ceux qui savent. Les autres vont croire à ce qu’ils appellent ses crises de panique. Après tout, il a la faiblesse, moindre certes, de sa mère qui a eu des épisodes réguliers de crises d’hystéries. Mais elle n’en a pas eu depuis des années. Et de toute manière, en quoi ça le regarde ce type ? Et pourquoi il vient de lui parler de sa faiblesse ? Non, ce type, il cherche à le déstabiliser. Ça ne fonctionnera pas. Mais qui c’est, lui ? D’où connait-il assez sa mère pour affirmer qu’ils ont les même yeux ? Et s’il sait qu’il l’a déjà vu quelque part, pourquoi il n’arrive pas à mettre un nom dessus ? Ça ne lui arrive jamais.

- Qui êtes-vous ? Vous êtes trop jeune pour être un petit copain de ma mère d’avant son mariage, ajoute-t-il avec un mépris évident.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
I’m made of stone. I dont’t breakStart me up. Open my eyes. Turn me loose and you'll see why I was born, born ready. Staring at the pressure now. I won't quit, not backing down.

Revenir en haut Aller en bas
Lysandre E. Delenikas
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Propriétaire de La tête du Sanglier
Célébrité : Tom Hiddleston
Âge : 27 Parchemins : 34 Gallions : 205 Date d'inscription : 23/05/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Suis-je allé trop loin?
Nigel et Lysandre


Je sais que je me permet probablement quelque chose que je ne devrais pas. Je sais que je devrais plutôt m’occuper de ce qui me regarde. Après tout, non seulement je n’ai pas été invité à me présenter à cette table, mais de plus, je me suis permis sans même demandé son avis de m’installer à sa table, devant lui, assis, sans même me soucier que ce n’est pas ma place. Je pourrais être hautain et me dire que je fais ce qu’il me plait puisque le Pub m’appartient, donc en l’occurrence, toutes les chaises, les tables et les espaces ambiants également, c’est même en quelque sorte à lui de me demander la permission d’être à cette table. Mais sincèrement je ne suis pas ce genre d’homme. Sinon, je ne devrais pas être propriétaire d’un endroit où les gens entrent et sortent comme ils le veulent. Je serais plutôt malheureux, ou je serais tellement supérieur à me prendre pour une tête enflés qui se croie tout permis que je n’aurais aucun client. Donc bon, mais là n’est pas le sujet présentement.

Le jeune homme ce braque, je m’en doutais à vrai dire, et pour cette raison je garde mon sourire. Il ne m’intimide pas, loin de là, après tout j’ai même connu son père… Il ne m’impressionne pas, mais je ne le regarde pas non plus avec provocation. Il semble plutôt agressé, mais autant par moi que par la scène qui s’est produit plus tôt. Je n’ai pas été réellement témoin, mais je ne suis pas non plus stupide. Je connais Ernst. Non pas seulement par réputation mais pour avoir travaillé avec lui. Je croise mes bras un peu et penche la tête de côté.

-Et bien, c’est une constatation. Et entre toi et moi, ta mère à de superbes yeux alors c’est un compliment rassure-toi.

Il tente de cacher ses formulaires, mais c’est un peu inutile. Le simple coup d’œil m’indique en quoi ils consistent, mais visiblement il ne me reconnaît pas. J’avais quoi… 8 ans de moins je dirais, début vingtaine, il est certain que j’ai changé depuis. Lui aussi d’ailleurs. Je ne suis plus devant le petit garçon qui débute à peine son adolescence mais plutôt devant un jeune adulte qui mérite de pouvoir commencer sa vie. Je ne fais aucune remarque sur les documents, je comprends aussi qu’il en garde le contenue secret, on appelle ça un secret professionnel. Je suis son regard pour regarder la porte puis je souris un peu.

-C’est dans ses habitudes malheureusement… Il a tendance à refuser de voir le positif des gens. Il m’a jugé du premier regard comme étant trop feuluet pour faire ce boulot. Il a dû avec le temps revenir sur ses mots, c’est en lui prouvant le contraire que tu sauras l’impressionner, si c’est ce que tu veux bien sûr.

Ce n’est peut-être pas le cas non plus, remarque. Qui sait. Nous sommes tous différents. J’inspire profondément, puis je souris un peu plus à sa remarque. Moi? L’ex copain de sa mère? Je peux comprendre son incompréhension, visiblement il ne me reconnait absolument pas. Je me retiens de rire doucement tout de même, je ne veux pas le brusquer d’avantages.

-En effet, légèrement trop jeune. Mais je l’ai cotoyée à quelques reprises au Ministère… et j’ai travaillé un temps avec ton père.

Je me redresse légèrement, j’hésite entre me présenter, et poser des questions…. Je me mords légèrement la lèvre, signe de mon combat intérieur, puis fini par décider de me présenter.

-Je m’appelle Lysandre Delenikas… ancien Auror.


made by black arrow

_________________
You raise me up
Each restless heart beats so imperfectly,But when you come and I am filled with wonder,
You raise me up to more than I can be
Revenir en haut Aller en bas
Nigel H. Shaw
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard - GISIS sécurité magique 1e année 09/2000
Célébrité : Alden Ehrenreich
Âge : 97 Parchemins : 136 Gallions : 353 Date d'inscription : 28/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2030-nigel-h-shaw-i-m-made-of-stone- http://www.mumblemumps.com/t2103-nigel-h-shaw-the-end-is-getting-near http://www.mumblemumps.com/t2104-haze-jr-shaw-le-porteur-de-lettres#53507

Every time the past's awakened
« Every time my soul starts breaking »

Être rassuré que ce soit un compliment ? Perplexe. Il essaie d’être gentil sans trop savoir comment s’y prendre ? Ou alors il essaie de baisser sa garde ? Pour qui se prend-t-il ? Qu’est-ce qu’il cherche ? Qu’est-ce qu’il veut ? Et surtout, pourquoi il sourit bêtement comme ça ! Nigel se renfrogne, beaucoup trop de questions sans réponses.

- Ça restera entre vous et moi si ça ne devient pas plus inconvenant que ça semble l’être, assène-t-il d’un ton sec et ferme.

Si c’est pour devenir plus déplaisant que ça l’est, la conversation est terminée. Mais cet homme a tout de même les mots pour piquer sa curiosité si ce n’est son intérêt. De toute évidence, il connaît son père. Enfin, il connaît ce que l’auror Ernst Shaw projette autour de lui, dans sa vie professionnelle. Nigel connaît l’homme qu’est son père d’un tout autre point de vue. C’est quand même fascinant de voir à quel point son père peut marquer les esprits de cette manière. Oui, c’est dans ses habitudes de voir les faiblesses et de les renoter. Encore et encore. Mais il aurait sincèrement préféré que son père s’acharne sur lui de cette manière plutôt que de seulement lui éviter tous les danger possibles en lui faisant remplir la paperasse. Mais pourquoi Ernst aurait-il jugé un tavernier trop freluquet pour ce métier ? Qu’est ce qu’il peut bien en savoir du métier de tavernier de toute manière ? Il sait que son père est sévère, mais il ne juge que sur ce qu’il connaît.

- Mon père juge en effet au premier regard, dit-il, sec, mais moins agressif.

Et puis il est de plus en plus convaincu qu’il l’a déjà vu. C’est évident, ou du moins, lui, il a déjà vu Nigel. Mais ou exactement ou et pourquoi, il ne le sait pas encore. Mais il finira par le découvrir. Un oubliator ? Non, un auror. Il a travaillé avec son père. Il pensait tous les aurors aux festivités soit pour surveiller, soit pour prendre du bon temps. Et celui-là, il vient l’emmerder. Mais bon, qu’il soit auror n’explique pourquoi il l’a reconnu et même pourquoi ça implique de venir « bavarder ». Espère-t-il ainsi se retrouver dans les faveurs d’Ernst Shaw ? Ce n’est pas vraiment le bon moyen, il en sait quelque chose.

- Vous essayez de m’amadouer vis à vis mon père ou vous voulez me braquer contre lui ?

L’homme se redresse. Ah enfin, il s’en va. Mais non. Il hésite. Nigel continue de le dévisager sans baisser les yeux. au contraire, pour rester rivé aux siens, il doit lever les yeux. Et le point de vue change. Et l’homme se présente. Ancien auror ?

- Si vous êtes un ancien auror, il ne s’est donc pas trompé à votre sujet, dit-il avec beaucoup plus de mépris qu’il n’aurait dû en mettre.

Mais il l’a bien cherché. C’est quand même lui qui est venu l’emmerder. Lysandre Delenikas. Ce n‘est pas un nom commun, Delenikas. Et le nom, le métier, sa mère, tous les liens se font et replacent ce Lysandre dans son contexte. Les sourcils froncés de Nigel se détendent et son visage passe brièvement par une gamme variée d’expression, dont une crainte brève. Au final, ce qu’il exprime ressemble vachement à la gêne, pour ne pas dire la honte, trop agressive.

- Vous êtes l’auror qui voulait expédier ma mère à Ste-Mangouste…

L’envie de lui mettre son poing au visage l’effleure, parce qu’au final, c’est ce qui s’est produit quelques mois plus tard. Ses poings se serrent sur la table. Et pendant une seconde, il en a vachement envie. Techniquement, Lysandre avait voulu les expédier tous les deux à Ste-Mangouste. Quelques images de cet épisode lui revienne. Nigel savait bien qu’il ne l’avait probablement fait que parce qu’il n’avait pas particulièrement apprécié le spectacle d’une mère et son fils qui se retrouvent au sol à chercher à remplir leurs poumons et ensuite perdre à peu près connaissance. C’est encore moins plaisant de le vivre. Un spectacle effrayant pour un non initié. Il se détend, desserre les poings, détourne le regard et prend une profonde respiration, essayant d’être discret.

- Ce n'est pas aussi effrayant que ça en a eu l'air, ment-il avec assurance.

Si Lysandre voulait le déstabiliser, eh bien c'est réussit.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
I’m made of stone. I dont’t breakStart me up. Open my eyes. Turn me loose and you'll see why I was born, born ready. Staring at the pressure now. I won't quit, not backing down.

Revenir en haut Aller en bas
Lysandre E. Delenikas
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Propriétaire de La tête du Sanglier
Célébrité : Tom Hiddleston
Âge : 27 Parchemins : 34 Gallions : 205 Date d'inscription : 23/05/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Suis-je allé trop loin?
Nigel et Lysandre


Il n’est pas simplement sur la défensive protectrice, mais bien sur une défensive offensive assez importante. Il ne laisse visiblement personne entrer dans sa bulle, ce que je peux comprendre, et sans doute suis-je trop omniprésent pour le coup, mais mes mots étaient un simple compliment, généralement les enfants aiment leur mère, c’est donc quelque chose d’agréable à entendre. Cependant, sa remarque lancé, je dois me retenir de rigoler légèrement sous l’absurdité  de la situation. Comme si j’étais en train de le courtiser simplement parce que je lui ai dit avoir les yeux de sa mère. Premièrement, je ne suis pas porté vers les individus du même sexe que moi, mais plus important encore, il est trop jeune pour moi. J’hoche lentement la tête.

-Si tu le veux, mais je te conseillerais plutôt de ne pas interpréter les compliments que l’on te fait comme étant suspect, tu pourrais passer à côté de quelque chose de plus important

Au fur et à mesure que la discussion s’enligne, il reste toujours aussi refermé, mais peu à peu, je peux apercevoir une brèche de son bouclier. Qu’il comprenne que je connais son père peut soit le rassurer sur mes intentions, soit le rendre plus suspicieux encore. Je ne pourrais dire ce qui est le mieux, mais quoi qu’il en soit, j’ai l’impression que j’ai suscité son attention. Je souris un peu, chercher ses faveurs? Aucunement. Je n’ai pas besoin de la pitié de personne. J’hoche la tête négativement.

-Ni un ni l’autre, je t’assure.

Cependant… Son attaque gratuite et méprisante me tends un moment. Il n’est au courant de rien dans la situation, d’une certaine façon je peux comprendre son comportement, mais j’ai cependant du mal à ce qu’on s’en prenne à ce que j’ai perdu de plus important dans ma vie. Mon honneur, mon rêve, ma force… je perds un peu mon sourire, et je dois prendre une bonne inspiration pour ne pas simplement répliquer de la même façon que lui. Je ne suis pas quelqu’un qui s’emporte facilement, et pour le coup cela aide à ce que je ne perdre pas le contrôle de moi-même. Pour le coup, je décide donc simplement de me présenter, puis je vois quelque chose ce passer dans son regard… un mélange d’émotions les plus intenses les unes que les autres lorsque les liens se forment dans son esprit et qu’il semble finalement pris de compréhension de la situation lorsqu’il apprend finalement qui je suis. À voir dans quel état d’esprit il est, je me détends, mettant de côté mes propres émotions face à son attaque sur ma vie, puis je me mords la lèvre.

-Je voulais l’aider, je voulais m’assurer qu’elle aille bien. Et… vous protéger, comme elle me l’a alors demandée … Ta sœur et toi.

Je lui souris un peu rassurant, en effet, je ne jugeais pas sa mère, je ne voulais pas l’amener à l’hôpital parce que je la considérais folle, mais pour qu’elle soit bien entourée et qu’elle soit mieux. Pour protéger son fils et sa petite fille… Je sais que lui aussi a vécu quelque chose d’important ce jour-là. Est-ce le même genre de crise? Je ne pourrais dire, Ernst étant arrivé à ce moment là et m’obligeant à partir, chose que j’ai fait parce qu’il était mon supérieur mais également parce qui était mieux placé qu’un père pour s’occuper de sa famille? Lorsque le jeune homme détourne le regard, je viens me mordre légèrement la lèvre. Tout son corps démontre tout le contraire de ses paroles. J’hoche lentement la tête.

-Je n’ai pas agis par peur mais par inquiétude… Et si je suis assis devant toi aujourd’hui, après t’avoir reconnu, c’est parce que je souhaitais avoir des nouvelles. D’elle… mais aussi de toi, Nigel.

Je connais en effet son nom, je n’ai pas pu m’empêcher de faire des recherches après pour m’assurer que tout allait bien mais il y avait des limites à mes recherches pour ne pas non plus sembler être un individu louche qui espionne. Voir Shaw au boulot me démontrait que ça devait aller… mais j’ai toujours eu certains doutes.

-Tu arrives à gérer?


made by black arrow

_________________
You raise me up
Each restless heart beats so imperfectly,But when you come and I am filled with wonder,
You raise me up to more than I can be
Revenir en haut Aller en bas
Nigel H. Shaw
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard - GISIS sécurité magique 1e année 09/2000
Célébrité : Alden Ehrenreich
Âge : 97 Parchemins : 136 Gallions : 353 Date d'inscription : 28/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2030-nigel-h-shaw-i-m-made-of-stone- http://www.mumblemumps.com/t2103-nigel-h-shaw-the-end-is-getting-near http://www.mumblemumps.com/t2104-haze-jr-shaw-le-porteur-de-lettres#53507

Every time the past's awakened
« Every time my soul starts breaking »

Accepter les compliments ? Mais c'était bizarre comme compliment. Nigel a un léger froncement de sourcil. Passer à côté de quelque chose de plus important ? Important comme quoi ? Ce n'est surement pas une manière d'aborder les gens. Enfin, peut-être, mais pas les gens comme lui. Pas lui du moins. Il hausse les épaules. Et alors ? De toute manière, sa tactique pour le virer ne semble pas fonctionner.

- J'en prend note, dit-il sans en avoir l'intention et surtout pour conclure la conversation.

Mais il insiste. Qu’est-ce qu’il veut au juste ? C’est quoi cette idée de venir lui parler. Nigel n’arrive pas vraiment à savoir où il veut en venir. Il connaît sa mère, il a travaillé avec son père, mais en quoi ça signifie de venir bavarder avec lui ? Nigel n’est pas un bavard, au contraire, s’il peut éviter de parler aux autres, il le fait avec enthousiasme. Et c’est beaucoup plus facile de parler à personne quand personne ne t’adresse la parole. Ni l’un ni l’autre ? Mais qu’est-ce qu’il veut à la fin ? Parce que tout le monde veut quelque chose.

- Heureusement, parce que ça ne fonctionne ni d’un côté, ni de l’autre.

Parce que Nigel n’allait certainement pas faire une bonne publicité à l’ancien auror. Et il savait que cet auror ne connaissait pas assez bien la situation pour que Nigel pense à se révolter contre son père, même si son comportement à son égard le rend parfois furieux, comme aujourd’hui. Et pourtant, les précisions apportés par Lysandre lui semblent sincère. Il faut dire qu’il y a huit ans, la douce Maude Shaw, aux frontières de la panique, lui a flanqué une fillette dans les bras et n’a pas eu le temps de s’éloigner avant de perdre pied et de s’étaler presque à ses pieds, suivi de près par le gamin qu’il était. Il peut comprendre qu’il ait été choqué.

- Ma mère préfèrerait sans doute que vous lui demandiez des nouvelles en personne, dit-il, sec. Mais elle se porte bien, consent-il à dire. Tout pour éviter de parler de lui. Il se contente d’une réponse brève et une pointe de reproche. Je gère. Je ne suis pas encore enfermé à Ste-Mangouste.

Non, Nigel n’est pas quelqu’un de facile à vivre. Il en parle comme s’il s’en fichait, avec un peu de sarcasme, mais il en découle tout de même une profonde et honteuse blessure. Après tout, on raconte qu’il s’agit de crises de panique, ce qui n’a rien de reluisant.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
I’m made of stone. I dont’t breakStart me up. Open my eyes. Turn me loose and you'll see why I was born, born ready. Staring at the pressure now. I won't quit, not backing down.

Revenir en haut Aller en bas
Lysandre E. Delenikas
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Propriétaire de La tête du Sanglier
Célébrité : Tom Hiddleston
Âge : 27 Parchemins : 34 Gallions : 205 Date d'inscription : 23/05/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Suis-je allé trop loin?
Nigel et Lysandre


Je sais que je ne suis peut-être pas le mieux placer pour me permettre de lui répondre, ou de lui parler de cette façon, mais je ne vais pas non plus le laisser ainsi. Je n’ai pas l’intention de décrocher ainsi si facilement, je ne vais pas le laisser m’avoir avec son air indigné, je ne suis pas quelqu’un qui abandonne sans essayer. J’ai réellement envie de savoir comment il va, comment il gère, parce que visiblement, Ernst, sans être nécessairement un mauvais père, ne semble pas non plus apporter un soutient paternel des plus irréprochable. Je ne tiens pas non plus à prendre la place de ce dernier, simplement être une personne vers qui Nigel pourrait se tourner s’il en ressent le besoin, peu importe le moment. J’inspire profondément, puis le laisse gérer un peu les informations que je lui donne. Il est réellement sur la défensive, ce que je peux totalement comprendre, mais il devrait aussi comprendre que ce n’est pas avec une attitude fermé de cette façon qu’il pourra aller immensément loin, surtout si son but est d’être Auror. À mon avis, c’est un rôle qui ce doit d’être prit avec sérieux, oui, mais avec ouverture également… Qu’il me dise que peu importe ce que je tente de faire, les tentatives reste plutôt inutiles, mais si c’est comme ça qu’il voit les choses alors soit.

Je me souviens du jour où je l’ai vue pour la première fois, comment l’oublier. Enfin, je dis première fois. Je devrais peut-être dire la première fois où j’en ai eu réellement conscience. L’ais-je déjà vue avant, avec Ernst, avec sa mère, possible. Dans notre monde, enfin dans le monde où j’étais alors, on en voit passer des gens. Tous les jours. Mais cette fameuse fois, où Maude fut tellement inquiète de son comportement envers ses enfants, me les as confié, cette fois là, je ne pourrais pas l’oublier. Elle a agit pour les protéger, elle a eu de la chance que je ne sois pas quelqu’un qui aurait pu leur faire plus de mal que de bien. Et oui, ce fut… non pas impressionnant, je n’aime pas ce terme dans ce cas-ci, mais plutôt… marquant. Et puis… Nigel qui a également souffert de ce genre de crise, je dois admettre que j’ai été plutôt déstabilisé.

Il reprend sur le comment sa mère doit ressentir les choses et je soupire doucement. Il a raison, c’est sûr, ce serait mieux d’aller directement sur place. Cependant, je n’ai pas de lien suffisamment proche avec elle pour me sentir à l’aise d’entrer dans sa bulle, son intimité dans cet endroit qui la confine. Au moins, je suis rassuré de savoir qu’elle va bien, et je lui réponds d’un sourire. Cependant, défense reviens, alors qu’il change de ton pour me répondre à propos de lui-même. Je reste calme mais je reprends.

-Ce n’est pas parce que tu te tiens là, devant moi, que c’est nécessairement quelque chose d’évident. Tu peux penser gérer, mais au fond être mort de peur. Gérer quand cela ne se passe pas, c’est une chose, mais quand ça arrive, penses-tu vraiment avoir le contrôle?

J’ai des doutes, à vrai dire. Ce genre de crise, on peut sentir quand elles arrivent, on peut essayer de prévenir, on peut s’arranger pour qu’elles semblent, si je peux me permettre, moins spectaculaire, mais une fois en état de crise, on ne contrôle rien… on subit, simplement.

-Sincèrement, je ne crois pas que te renfermer sur toi-même, t’isoler, être seul, arrangera les choses, Nigel…


made by black arrow

_________________
You raise me up
Each restless heart beats so imperfectly,But when you come and I am filled with wonder,
You raise me up to more than I can be
Revenir en haut Aller en bas
Nigel H. Shaw
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard - GISIS sécurité magique 1e année 09/2000
Célébrité : Alden Ehrenreich
Âge : 97 Parchemins : 136 Gallions : 353 Date d'inscription : 28/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2030-nigel-h-shaw-i-m-made-of-stone- http://www.mumblemumps.com/t2103-nigel-h-shaw-the-end-is-getting-near http://www.mumblemumps.com/t2104-haze-jr-shaw-le-porteur-de-lettres#53507

Every time the past's awakened
« Every time my soul starts breaking »

Nigel voit bien que Lysandre semble sincère. Peut-être un peu trop concerné, mais sincère. Le hic c'est que Nigel n'est pas vraiment du genre à se confier. Il ne le fait jamais en fait. Et encore moins au sujet de ses crises. Et pourquoi se confierait il à un presque inconnu. Ce n'est pas parce que Delenikas était présent un jour difficile que ça lui donne une légitimité pour se sentir concerné à son sujet. Et pourquoi s'il se sent si concerné n'a-t-il pas donné signe de vie depuis tout ce temps ? Parce qu'aujourd'hui, il le croise ? Oui, Sa mère aurait préféré que Lysandre lui demande des nouvelles directement. C'est pas comme si Nigel était du genre à le dire à sa mère. « Ah oui, au fait, Mère, l'auror à qui vous nous aviez confié il y à quelques année voulait savoir comment vous alliez. Non, il s'est contenté d'un elle va bien. » Mais bon, elle en saura rien.

Ah oui, tout ça ? Nigel dévisage Lysandre de longues secondes. Sérieusement ? De toute évidence, que Nigel sache déjà tout ça ne semble pas être une bonne raison pour l'appliquer.

-  Vous avez raison, gérer quand tout va bien, c'est facile. Je gère, je n'ai pas dit que j'avais le contrôle, réplique Nigel, en baissant la voix. Il semble soudainement plus blasé que contrarié. Mais ça ne m'effraie plus. Ce n'est pas devenu agréable, au contraire, mais je n'ai plus peur.

Du moins pas des effets des visions, bien que certaines soient toujours aussi terrifiante, mais c'était une terreur involontaire, c'était physique, pas logique. Et lui, il rationalisait les effets. Ce ne sont que des visions, même si elles semblent réelles et qu'elle provoques des tas d'effets physiques, ce ne sont que des visions. Avoir des visions de sa propre mort, ce n'est pas facile à gérer et impossible à contrôler.

- Je ne crois pas que de m'entourer d'une foule de personnes pourra arranger les choses. Il semble hésiter à parler. Mes crises font peur aux gens. Et même mes parents, les craignent encore, parce qu'ils s'inquiètent. Je gère déjà mes crises, l'inquiétude de mes parents et maintenant, la vôtre ? J'ai pas envie de gérer tout ça, dit-il d'un ton las, et encore moins les contrôler.

Et pires, certaines personnes, bien intentionnées pour la majorité, pourraient poser des questions. Tout comme Delenikas le fait en ce moment. Nigel déteste les questions à ce sujet. Il est obligé de mentir. Machinalement, il prend son verre, vide, le constate effectivement vide, puis le pose sur la table.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
I’m made of stone. I dont’t breakStart me up. Open my eyes. Turn me loose and you'll see why I was born, born ready. Staring at the pressure now. I won't quit, not backing down.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Every time the past's awakened - Ft. Lysandre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: flashback-
Sauter vers: