Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

The sleep and the fear rarely sleep together ☽ Piryone

Alcyone Shafiq
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année GISIS en Zoomagie, Serpentard
Célébrité : Emily ❤ Didonato
Pseudo : Loupiotre Âge : 30 Parchemins : 498 Gallions : 550 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1169-alcyone-curiousers-and-curiouse http://www.mumblemumps.com/t2362-alcyone-entre-l-aube-et-la-findans-l-antre-de-ta-main http://www.mumblemumps.com/t1751-alcyone-petits-hiboux

The sleep and the fear rarely sleep together
Les yeux clairs de la Shafiq se posèrent un instant sur le chapiteau. Le soleil avait beau caresser la toile de ses rayons chauds, une atmosphère étrange émanait des lieux. Il se promenait tout aux alentours des êtres à allure dérangeante. Certains semblent dans leur monde, en proie à des discussions solitaires, d’autre par leurs tenues, tatouages ou piercings sont tout bonnement terrifiants. Les pas d’Alcyone se sont arrêtés dans leur progression. Elle se demande un instant si elle a eu une bonne idée. Peut-être aurait-elle dû prévenir Piros de sa venue ? Une main distraite passe dans sa chevelure tandis qu’elle se demande où elle va bien pouvoir le trouver. En quête d’une personne qui pourrait la renseigner, Alcyone ne sait pas réellement à qui s’adresser. Il faut l’avouer, elle est loin d’être à l’aise. Pourtant ses yeux trainent partout çar elle aperçoit déjà au loin des créatures toutes plus rares les unes que les autres. Des cris qui tranchent les airs, en terrifiant certainement plus d’un, attise sa curiosité. Elle se laisse envelopper par cette ambiance à la fois frissonnante et passionnante. Curieusement, elle se sent attirée par ces lieux. Une curiosité un peu malsaine ? Sans doute. Elle finit par franchir le seuil du cirque. Quelques regards l’inquiètent. Elle observe le dôme à mesure qu’elle avance. Il semble d’autant plus imposant. Elle se demande un instant si c’est du sang qu’elle perçoit sur le tissu du cirque. Dans son esprit, elle préfère repousser cette question. Elle a déjà assez à craindre, surtout lorsqu’elle aperçoit un type en train de s’entrainer à lancer des couteaux enflammés un peu plus loin. « Bordel… » Un murmure pour se donner du courage. Elle ne va pas faire demi-tour à présent. Elle a quitté le campement dans la matinée pour éviter les hystériques du Quidditch. De toute façon, elle ne dormait déjà plus depuis plusieurs heures. Terribles nuits qui l’effrayaient bien plus que les lieux qui se dressaient devant elle. Lorsqu’elle était seule, elle repoussait toujours plus l’instant où elle rejoindrait les bras de Morphée. Le plus souvent, elle s’écroulait, la fatigue l’entrainant dans les limbes de ses cauchemars. Seule la présence de Dimka parvenait à calmer ses nuits agitées. L’alcool aussi lorsqu’elle tombait dans son lit avec plus de whisky dans les veines que de sang. Anesthésiée, même les potions les plus lourdes ne parvenaient pas à calmer ses angoisses nocturnes lorsqu’elles s’éveillaient alors qu’elle sombrait dans les méandres du sommeil. Loin d’imaginer que le peintre de ses cauchemars n’était plus si loin d’elle en cet instant.

« Excusez-moi, bonjour, est-ce que vous savez où je peux trouver Piros ? » Alcyone s’était approchée de l’homme aux couteaux qui avait étouffé ces derniers. Assis sur une vieille chaise en bois, il commença à aiguiser ses lames entre elles. Sans même prendre la parole. Alcyone se mordit la lèvre inférieure. L’idée qu’il compte faire d’elle une cible potentielle, fut loin de rassurer la Serpentard. ‘Si j’en sors vivante, je ne recommence plus jamais cette connerie de venir sans prévenir’ pensa-t-elle fortement. La brune passa nerveusement une mèche de cheveux derrière son oreille attendant une réaction de l’homme dont le crâne rasé laissait apparaitre des tatouages dont la signification échappait à Alcyone. Il lui tira soudainement la langue, qui scindée en deux s’agitait de tous les côtés. L’Etoile sursauta légèrement tout en lui lança un regard sombre. « Merci pour votre aide précieuse ! » la colère et le dégoût suintaient dans sa voix alors que l’homme se mit à rire à gorge déployée. « Il est sous le chapiteau ma grande. Mais te perds pas en chemin, on n’sait pas c’qui peut t’arriver en route. » La brune lui lança un dernier regard hautain avant de lui tourner le dos. Sans pour autant lui lancer un regard par dessus son épaule. Il avait toujours les couteaux dans ses mains après tout.

D’une foulée rapide, ignorant alors tout ce qui pouvait se trouver autour d’elle, Alcyone se hâta de rejoindre l’entrée du dôme. Déserté d’âme vivante, l’intérieur était aussi anxiogène qu’à l’extérieur. La brune se demandait bien pourquoi Piros évoluait dans un tel univers à présent. Lui qui restait dans ses souvenirs d’enfance un sourire et un regard rieur qui lui tendaient une glace. Entre les gradins, elle l’aperçut finalement au centre de la scène. Il avait du sentir sa présence puisqu’il se tourna presque immédiatement. La brune lui adresse un signe de la main, un sourire étirant doucement ses lippes. Quelque part, elle était enfin rassurée de retrouver un visage connu ici. Restant entre deux sièges, elle s’adressa alors à lui. « Hey, salut Piros. J’espère que je te dérange pas… » Depuis le temps ils parlaient qu’elle vienne voir les lieux, elle avait profité de cet été à Pré-au-Lard. Mais après tout, peut-être que cette attraction autour du Quidditch lui amenait une surcharge de travail.
black pumpkin

_________________

Fire In My Heart
I betcha didn't know, you started up a chain reaction. I saw no intention on your face, it might have been some kind of chemical attraction. I felt a spark, it left a mark I can't erase. It likes something like a bolt of lightning. It's going on inside
Revenir en haut Aller en bas
O. Piros Fortescue
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : ancien gryffondor, choixpeau flou qui n'avait pas l'étoffe d'un lion, il est désormais directeur d'un cirque, maître des cauchemars.
Célébrité : kit harington
Pseudo : elly Âge : 22 Parchemins : 2579 Gallions : 905 Date d'inscription : 14/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2148-my-cure-and-my-curse-piros#5490 http://www.mumblemumps.com/t2156-piros-le-maitre-des-cauchemars#54910 http://www.mumblemumps.com/t2155-bernie-atterrissage-d-urgence#54906 http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

The sleep and the fear rarely sleep together
piros & alcyone
You've got no place to hide and I'm feeling like a villain, got a hunger inside. One look in my eyes, and you're running because I'm coming going to eat you alive. Your heart hits like a drum. The chase has just begun.

Les lampions clignotent et éclairent par intermittence les allées sableuses du cirque. Il est tard. Les derniers artistes regagnent leurs caravanes ou leurs tentes. Oublient pour un moment le feu de l'action et les spectacles pour se perdre dans leurs couchettes avant le spectacle du soir. Dieu seul sait combien il aimerait pouvoir se perdre dans ses draps et rêver d'un monde meilleur que celui de cette foire. De la boue sur sa pommette et du sang sur ses lèvres. Encore un jour où il ne pourra pas dormir. Torturé par la mélancolie, la honte et l'énervement. Un soir qu’il passera à réfléchir, recroquevillé dans une position fœtale. Espérant que ses rêves d'Eden voient le jour. L'espoir fait vivre.

L'esprit lointain et l'estomac barbouillé comme après un voyage en mer, les bruits de pas des artistes alentours lui donnent la migraine. Il se sent comme invisible entouré de petites fourmis qui s'affairent. Des coups de coudes lui sont donnés, des insultes sont lâchées et lorsqu'un flash de lumière brûle ses rétines, il revient à lui. Ses mains glissent le long de ses bras maigres alors qu’il s’avance à petits pas jusqu'au centre de la scène. Balayant la salle du regard, il s’attarde sur quelques forains qui préparent les bancs, nettoies les allées. Et même si le maquillage coule, que la force n'est plus là. Le spectacle doit continuer. Envers et contre tout. Il faut croire qu'aujourd'hui, il n’y arrivera pas seul. Il s’en veut beaucoup trop.

Mais le maître des cauchemars doit se relever. Il entend l’agitation autour du chapiteau. Les couteaux qui sifflent avant de s’écraser contre leur cible. Les grognements des fauves en cage, qui ont remplacés les nés-moldus de la guerre. Piros en fait toujours des cauchemars quand il y pense. Aux sangs-de-bourbe qu’il a torturés dans son cirque. Il ne veut plus y penser. Le chapiteau est désert, tout le monde s’entraîne dehors, mais l’obscurité est oppressante. Il a hâte de terminer les préparatifs pour prendre l’air lui aussi. Il meurt d’envie d’aller voir un match, juste un, mais il sait que c’est impossible.

Il sent une présence dans les gradins. Quand il lève la tête, il croise le regard de cette fille. Il l’a croisé récemment, il se souvient vaguement d’elle. Il mentirait pourtant si il disait ne pas la connaître. La Shafiq, la cible de sa vengeance. Elle ne l’a pas prévenue de sa venue mais elle est là, et il doit faire avec. Il doit remettre le masque, être doux comme un agneau. Lui qui s’est promis de ne plus jamais faire de mal à personne, il ment. « Hey, salut Piros. J’espère que je te dérange pas… » Il lève la main pour la saluer, les frottes contre son pantalon et puis s’approche. Elle est belle, vraiment. Si elle n’était pas la sœur d’un salopard, il aurait presque pu tomber sous son charme. Mais elle est jeune. Il se souvient d’elle quand elle était enfant, elle le regardait de ses yeux malicieux et ça le faisait presque craquer. Mais les choses ont changés. Même si il fait le gentil, derrière, c’est un loup, un vandale. Et quelque part, ça lui fait du bien d’avoir le pouvoir, d’avoir un coup d’avance.

« Salut ! Qu’est-ce que tu fais là ? » demande-t-il d’un ton neutre. Peu de gens savent où trouver Piros quand il n’est pas à Pré-au-Lard. Il préfère ne pas ébruiter son métier, il ne veut pas le mettre en péril. Il a dû en dévoiler un peu trop la dernière fois qu’il a croisé la jeune femme, il espère juste qu’elle saura se taire. Mais il se rend compte qu’il a peut-être été un peu dur, alors il sourit et lui demande : « Tu as pu visiter un peu ? Tu as vu les animaux ? » Il sait qu’elle est aussi passionnée que lui par les créatures magiques. Il avance vers la sortie, après tout, il n’y a pas grand-chose à faire dans le chapiteau quand il n’y a pas de spectacle. Le décor est vide, les illuminations sont éteintes, la magie n’opère pas. Dehors, c’est différent. Le campement, les cages, les coulisses, ça le fascine. Il tend le rideau de sortie pour laisser passer Alcyone et il s’engouffre à sa suite. « Alors, quel bon vent t’amène ? » demande-t-il en lui faisant signe d’avancer. Il se permet de déposer une main sur son épaule, par galanterie, geste protecteur ou simple manipulation ? Lui seul le sait.





Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Alcyone Shafiq
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année GISIS en Zoomagie, Serpentard
Célébrité : Emily ❤ Didonato
Pseudo : Loupiotre Âge : 30 Parchemins : 498 Gallions : 550 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1169-alcyone-curiousers-and-curiouse http://www.mumblemumps.com/t2362-alcyone-entre-l-aube-et-la-findans-l-antre-de-ta-main http://www.mumblemumps.com/t1751-alcyone-petits-hiboux

The sleep and the fear rarely sleep together
Alcyone observe le chapiteau depuis l’intérieur. C’est sombre. Vide. Quelques lumières crépitent. Des personnes s’activent pour ranger, ordonner. La Shafiq trouve pourtant rapidement le visage qu’elle cherchait, le soulagement libérant la tension qui contractait ses épaules. Elle s’avance à travers les gradins. Silencieuse, car elle s’imagine mal l’interpeller. Elle n’est pas à l’aise dans cet univers. C’est presque dérangeant. Il y a une ambiance étrange qui la trouble, qui la perturbe. Elle ne serait mettre le doigt sur un point précis. C’est l’ensemble. C’est un tout. Même lorsque Piros lève les yeux vers elle. Il y a un truc. Dans son regard. Il la dévisage comme s’il cherchait à mettre un nom au dessus de sa tête. Comme s’il pensait à plusieurs choses, que cela s’entrechoquait dans son esprit. Puis il finit par s’approcher. ‘Tu te fais des idées ma vieille.’ Elle se rassure. C’est l’ambiance des lieux qui la chamboule. Rien de plus. D’ailleurs lorsqu’il lève la main pour la saluer, tout semble rentrer dans l’ordre.

« Salut ! Qu’est-ce que tu fais là ? » Ses yeux se perdent un instant dans les siens. Elle savait qu’elle aurait dû prévenir. C’est vrai. Ca aurait été plus correct. Elle reste un instant silencieuse. Elle passe nerveusement une main dans sa chevelure, se décoiffant légèrement au passage. Un tic, une manie qui ne la quitte pas depuis des années lorsque la gêne s’empare d’elle. « Oh et bien, on est tous coincés à Pré-au-Lard et j’aime pas trop le Quidditch… Alors j’ai pensé que c’était l’occasion de passer… » Elle observe son visage, sa réaction. Prête à ajouter précipitamment qu’elle peut revenir un autre jour. Quoi qu’elle n’est pas certaine d’avoir envie de remettre ses pieds dans un tel endroit. « Tu as pu visiter un peu ? Tu as vu les animaux ? » Elle se détends, la tension s’échappe une nouvelle fois. Il semble plus disposé à la recevoir. Elle le regarde ouvrir le rideau tandis qu’il l’invite alors à sortir. La brune se glisse pour passer alors qu’elle sent sa présence dans son dos à sa suite. « Alors, quel bon vent t’amène ? » Elle sent sa main se poser sur son épaule tandis qu’ils commencent à marcher.

Ses yeux se lèvent vers son visage avant de les détourner rapidement. Il ne doit même pas se douter que gamine, elle était tombée amoureuse de ce marchand de glaces au sourire si généreux. Il était déjà beau à l’époque. Et puis il vendrait des glaces. Qu’est-ce qu’une fillette aurait pu rêver de mieux ? Il ne doit même pas réaliser qu’au-delà de cet univers étrange qui les entoure, ce geste la trouble tout autant. Pourtant, elle fait semblant de rien voulant se montrer sûre d’elle comme elle en a l’habitude. Ses prunelles courent autour d’eux, scrutent dans la pénombre. « Non je te cherchais. Déjà que je suis arrivée à l’improviste, je ne me voyais pas venir me promener sans te prévenir. » A bien y penser, elle ne se serait jamais promenée la dedans toute seule. Elle aurait fait demi-tour plutôt qu’apporter cet endroit. Le chauve tatoué et sa langue l’ont assez dérangée pour lui passer le goût de s’aventurer plus loin toute seule. Elle lui adresse un léger sourire cherchant son regard. En réalité elle veut cacher toutes les émotions qui la traversent. Non vraiment, elle n’est pas à l’aise dans cet endroit. Elle ne peut d’ailleurs retenir un léger sursaut lorsqu’un cri se fait entendre. Alcyone ne peut s’empêcher de froncer un instant les sourcils, scrutant la pénombre. Elle reprends la parole pourtant. « Mais j’avoue que je suis venue de façon intéressée… je rêve de voir les animaux. » Cette fois, une réelle étincelle perce dans son regard. Car cette passion, ils l’ont tous les deux. Elle sait qu’il peut la comprendre. Loin d’être comme sa famille qui la trouve stupide de s’intéresser aux créatures magiques. Qui la trouve idiote de créer des bijoux et de les associer à des vêtements. Au moins, la dessus, il ne la juge pas. Il comprends même.

Elle finit par se détacher de sa légère emprise, marche devant lui à reculons, comme une gamine à qui on promet une merveilleuse poupée. « Tu as le temps pour me faire visiter ? » S’il dit non, il a intérêt à la raccompagner jusqu’à la sortie. Elle ne traversera plus cet endroit toute seule.
black pumpkin

_________________

Fire In My Heart
I betcha didn't know, you started up a chain reaction. I saw no intention on your face, it might have been some kind of chemical attraction. I felt a spark, it left a mark I can't erase. It likes something like a bolt of lightning. It's going on inside
Revenir en haut Aller en bas
O. Piros Fortescue
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : ancien gryffondor, choixpeau flou qui n'avait pas l'étoffe d'un lion, il est désormais directeur d'un cirque, maître des cauchemars.
Célébrité : kit harington
Pseudo : elly Âge : 22 Parchemins : 2579 Gallions : 905 Date d'inscription : 14/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2148-my-cure-and-my-curse-piros#5490 http://www.mumblemumps.com/t2156-piros-le-maitre-des-cauchemars#54910 http://www.mumblemumps.com/t2155-bernie-atterrissage-d-urgence#54906 http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

The sleep and the fear rarely sleep together
piros & alcyone
You've got no place to hide and I'm feeling like a villain, got a hunger inside. One look in my eyes, and you're running because I'm coming going to eat you alive. Your heart hits like a drum. The chase has just begun.

Elle est inquiète. Elle guette chaque recoin du chapiteau et du cirque. Elle n’est pas à l’aise. Ils sont comme ça les gens étrangers au cirque, ils sont toujours  gênés quand ils viennent en dehors d’un spectacle. Par contre, le soir, lorsque les lumières sont allumés, que le chapiteau est illuminé, ça ne les dérange pas. Ils ont peur, mais ils pensent que c’est une illusion, que ce n’est pas vraiment vrai. Ils savent que c’est pour le show. Pourtant, en journée, le cirque est aussi inquiétant, même plus. C’est un lieu vide, fantôme, entouré de brume et de fumée. Piros, ça le fait rire. Lui qui est sans doute l’un des sorciers les moins courageux de sa génération, il a appris à accepter le cirque. C’est le cirque qui l’a adopté. « Oh et bien, on est tous coincés à Pré-au-Lard et j’aime pas trop le Quidditch… Alors j’ai pensé que c’était l’occasion de passer… » Piros soupire. Elle ne se rend pas compte de la chance qu’elle a la petite Shafiq. A sa place, il aurait profité de la coupe du monde sans compter. Il aurait participé à tous les matchs. Il aurait même tenté d’être tiré au sort pour jouer parmi les professionnels – même si c’est un manche en vol sur balai. « Non je te cherchais. Déjà que je suis arrivée à l’improviste, je ne me voyais pas venir me promener sans te prévenir. » Piros apprécie sa politesse. Parmi les étrangers, d’autres ne se seraient pas dérangés et auraient déjà fouinés pour trouver les animaux en cage, ou découvrir les monstruosités du cirque. « Mais j’avoue que je suis venue de façon intéressée… je rêve de voir les animaux. » Comme tout le monde, sans doute. Le cirque de Piros est connu pour être un cirque accueillant les créatures les plus dangereuses, horrifiantes, monstrueuses du monde sorcier. Piros rêve de pouvoir accueillir un jour un dragon.

Alycone avance un peu, se sentant sans doute plus à l’aise. Il aime la voir se caresser les cheveux, elle paraît si innocente. Parfois, il regrette de lui faire du mal en secret, mais cela ne dure jamais longtemps. Le maître des cauchemars se souvient de son frère. Erebe l’a manipulé. C’est à cause de lui qu’il est devenu le monstre d’aujourd’hui. « Tu as le temps pour me faire visiter ? » Piros sort de ses pensées. Il acquiesce et fait signe à Alcyone de continuer d’avancer. Ils arrivent près de la Ménagerie où le bruit est beaucoup plus fort. Les cris et grognements se mélangent à l’intérieur et l’odeur est un peu forte. La Menagerie est un long tunnel de tente. D’extérieur, il semble minuscule, mais à l’intérieur, les boxes et les cages sont énormes. « Après toi ! » dit-il une nouvelle fois à Alcyone pour la laisser passer. Il sait qu’elle va être à la fois émerveillée et horrifiée par le spectacle. Quand on entre, la première chose que l’on voit, c’est le gigantesque vivarium dans lequel des dizaines d’acromantules  sont enfermées. Avec leurs longues pattes, elles sont surprenantes. Elles effraient souvent les plus sensibles, mais les Shafiq sont loin d’avoir peur des araignées. « Fais attention, nous sommes infestés de Bundimun, mais ils sont efficaces pour faire le nettoyage. » dit-il alors qu’une chose dégoutante rampe près de leur pied. Derrière les prochaines vitres il y a une colonie de crabe de feu. Des créatures que Piros adore, elles font partie des premières qu’il a accueilli au cirque. Le tunnel continue ainsi, avec des cages remplies de Doxys, des goules, un aquarium de Kelpy, et d’autres encore. Depuis toujours, les créatures magiques font partie de sa vie, ils ont longtemps été ses seuls compagnons. Aujourd’hui, il passe moins de temps parmi eux, mais il ne les oublie pas pour autant. « Nous avons aussi des Sombrals, mais ils sont en liberté dans la forêt. » Il ignore pourquoi, mais il a envie d’en mettre plein la vue à la petite Shafiq. Peut-être pour se prouver à lui-même, que malgré tout ça, il a quand même réussi sa vie. Mais est-ce vraiment le cas ?






Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Alcyone Shafiq
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année GISIS en Zoomagie, Serpentard
Célébrité : Emily ❤ Didonato
Pseudo : Loupiotre Âge : 30 Parchemins : 498 Gallions : 550 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1169-alcyone-curiousers-and-curiouse http://www.mumblemumps.com/t2362-alcyone-entre-l-aube-et-la-findans-l-antre-de-ta-main http://www.mumblemumps.com/t1751-alcyone-petits-hiboux

The sleep and the fear rarely sleep together
Son regard erre partout. Il rebondit d’une image à une autre. A la recherche de quoi ? Elle n’en sait réellement pas grand chose. Il s’accroche peut-être à trouver un morceau de concret, de rassurant. Quelque chose  de tangible. Elle s’étonne de cet univers. Pour elle, un cirque se résume à quelques clowns, acrobates et créatures magiques. Ici, rien ne respire la sérénité. Tout semble danser étroitement avec l’ombre. Le malsain. La Shafiq n’est pas totalement stupide. Elle sait. Elle vient d’une famille de mangemorts. Elle a entendu quelques histoires bien sûr. Quelques brides. A peine le morceau immergé d’un terrible iceberg. Elle se doute pourtant qu’être ami avec Erebe laisse penser des choses. Mais il est son frère, elle n’imagine pas un instant la cruauté qu’il a pu semer. Avec Piros, ils étaient amis non ? Elle doute de ce qu’elle pense acquis mais ne peut s’empêcher pourtant de se rassurer d’être à présent en compagnie Piros.

La Shafiq suit le sillon qu’il lui indique. Les bruits alentours pourraient être angoissants, terrifiants. Mais aux yeux de la brune, ils le sont beaucoup moins que les êtres humains qu’elle a croisé jusqu’à présent. Bien au contraire, les feulements virulent attisent sa curiosité. Les grognements lui donnent la chair de poule, mais ils sont dus  à l’excitation plus qu’à la peur. L’odeur est peut-être désagréable mais elle est habitués. L’élevage d’occamys que détiennent ses parents est loin de sentir la lavande boisée. « Après toi ! » Lorsqu’il invite à entrer dans la tente, Alcyone n’hésite même pas une seconde. A peine a-t-elle passé la toile tendue par le bras de Piros, qu’elle avance à peine d’un pas, s’arrêtant net pour se perdre dans sa contemplation. C’est affolant. C’est affriolant. Elle ne se rendait pas compte que cela était aussi grand, aussi riche. De nouveau son regard glisse d’un point à un autre sans savoir où s’arrêter. « Fais attention, nous sommes infestés de Bundimun, mais ils sont efficaces pour faire le nettoyage. » L’Etoile ne peut retenir une grimace, reculant alors que la moisissure rampe vers eux. Elle percute même Piros sans le vouloir. Elle a beau aimer les animaux, certains sont plus fascinant que d’autres… « Désolée… » Un sourire étire ses lippes malgré tout, et si elle évite avec précaution le Bundimun, Alcyone avance de quelques pas. Elle s’approche de l’aquarium qui retient les Kelpys. « Ils sont magnifiques. » Un murmure qui s’échappe d’entre ses lippes tandis que la créature s’évertue à nager, ignorant par la même la présence de la Shafiq. « Nous avons aussi des Sombrals, mais ils sont en liberté dans la forêt. » Alcyone se détourne des Kelpys pour observer Piros. Les sombrals, elle ne peut les voir qu’en image ; une chance pour elle après tout. Même si la curiosité de les apercevoir la taraude, elle préfère profiter de n’avoir jamais vu personne perdre la vie sous ses yeux. « J’ai la chance de ne pas pouvoir les voir, seulement en image. » Ses pensées glissent un instant dans un passé nébuleux. Ses frères l’ont toujours couvé, empêchant ses parents de lui imposer la marque, la retenant dans leur demeure durant la bataille. Erèbe, Cymbae… eux, elle n’en doute pas, ils ont certainement la faculté de voir ses magnifiques créatures. Mais elle ne les envie pas sur ce point. « Tu n’as jamais songé à prendre des Occamys ? Il y a souvent des portées à vendre chez nous. »

La Shafiq se détourne et observe les acromantules qui se déplacent avec élégance. Un frisson la traverse. Elle les a toujours trouvé terrifiantes. Fascinantes, mais terrifiantes. Comme la majorité des créatures fantastiques à dire vrai. Mais il est un fait, qu’elle a davantage d’affinité avec ses Occamys. Elle a grandit au milieu de cet élevage. « Si j’obtiens mes diplômes, j’exige d’être leur soigneuse officielle. » Léger rire car dans le fond elle doute que ses parents la laisse vivre de sa passion. Les mains dans les excréments d’animaux ? Ils ont beau être déchus depuis la chute du Lord, les Shafiq gardent leur allure princière et hypocrite. Un sujet tourne pourtant dans la tête d’Alcyone, cela fait quelques minutes qu’elle y pense, mais ne sait pas réellement comment l'aborder. « Erèbe va peut-être sortir de prison. » Pourquoi elle lui en parle ? Ils étaient amis non ? Il sait peut-être des choses qu’on ne lui dit pas. Ses parents restent très secrets à ce sujet, ne parlons même pas de Cymbae…
black pumpkin

_________________

Fire In My Heart
I betcha didn't know, you started up a chain reaction. I saw no intention on your face, it might have been some kind of chemical attraction. I felt a spark, it left a mark I can't erase. It likes something like a bolt of lightning. It's going on inside
Revenir en haut Aller en bas
O. Piros Fortescue
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : ancien gryffondor, choixpeau flou qui n'avait pas l'étoffe d'un lion, il est désormais directeur d'un cirque, maître des cauchemars.
Célébrité : kit harington
Pseudo : elly Âge : 22 Parchemins : 2579 Gallions : 905 Date d'inscription : 14/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2148-my-cure-and-my-curse-piros#5490 http://www.mumblemumps.com/t2156-piros-le-maitre-des-cauchemars#54910 http://www.mumblemumps.com/t2155-bernie-atterrissage-d-urgence#54906 http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

The sleep and the fear rarely sleep together
piros & alcyone
You've got no place to hide and I'm feeling like a villain, got a hunger inside. One look in my eyes, and you're running because I'm coming going to eat you alive. Your heart hits like a drum. The chase has just begun.

Quand elle pénètre dans la Ménagerie, elle a l’air simplement heureuse, émerveillée. Son visage est doux et enfantin et pendant un instant, Piros est lui aussi attendri par la jeune fille. A travers ses yeux, il voit à quel point elle est enthousiaste, à quel point elle est innocente aussi. Il se sent coupable, mais cela ne dure que quelques secondes. Il sourit en la voyant dégoûter par les décrasseurs. Il sourit en la voyant étonnée par les Kelpys. Elle ne sait plus où donner de la tête la petite Shafiq. A sa place, Piros serait pareil. La première fois qu’il est entré dans un cirque, c’était l’un de ceux où son père vendait des glaces. Il avait été charmé par les lions, les hippogriffes et  toutes sortes de créatures. C’est ainsi que sa passion pour les animaux avaient commencé. Alcyone est semblable à lui au final, elle a grandi parmi les créatures, avec ses parents. La première fois qu’il est entré chez les Shafiq, cela doit remonter à huit ans. Il avait été émerveillé par leur collection d’Occamys. Il s’était senti chez lui aussitôt, il avait eu tort.

Piros lui parle des Sombrals, une fierté, mais aussi parce que quand il parle d’eux, il pense à Mahra. Il ne s’en veut pas de penser à elle, parce qu’il le fait de manière professionnelle. Pas comme quand il est dans sa chambre d’auberge le soir et qu’il se remémore leurs escapades dans la forêt interdite. Là il parle d’elle à travers ces Sombrals, et ce n’est pas interdit. « J’ai la chance de ne pas pouvoir les voir, seulement en image. » Quelle innocente. Protégée par ses frères certainement, pour ne pas voir l’horreur. Piros se dit qu’elle ne peut pas être si pure que ça. Lui, il a vu très tôt les Sombrals malgré la protection de son père. Mais il a perdu sa mère très jeune. La mort ne l’a pas épargné, c’est peut-être pour ça qu’il est tellement attiré par elle. Elle loupe quelque chose la petite Shafiq. Les sombrals sont magnifiques, mais c’est aussi leur particularité d’être invisible qui les rend si magique. « Tu n’as jamais songé à prendre des Occamys ? Il y a souvent des portées à vendre chez nous. » Elle attise sa curiosité. Piros a découvert les Occamys pour la première fois chez les Shafiq. Leur élevage est sans doute le meilleur d’Europe. Piros crèverait d’envie d’en avoir dans son cirque, mais il n’en a pas les moyens. La plupart des créatures, il les a récupéré parce qu’elles avaient été abandonnées. Il en a acheté quelques-unes, mais il connait le prix des Occamys, jamais il ne pourra s’en offrir. « Ce serait fabuleux ! Plus tard peut-être… » dit-il sagement. Il ne veut pas qu’elle sache que le cirque a des soucis financiers. Il ne veut pas de sa pitié. Mais il se dit que plus tard, il pourrait l’utiliser pour avoir ses belles créatures.  

Alcyone frissonne devant les acromantules. Piros n’est pas le premier fan des araignées, mais elles sont si intelligentes qu’il en est fasciné. « Si j’obtiens mes diplômes, j’exige d’être leur soigneuse officielle. » Parle-t-elle des Occamys ou de son cirque ? Il sourit, sur le ton de la plaisanterie. Pour l’élevage d’Occamys, il sait qu’elle se débrouillera très bien. En revanche, concernant la Ménagerie, il n’est pas sûr qu’elle en sorte indemne. Nombreuses des créatures sont venimeuses, mais il se garderait bien de la prévenir sur celles qui sont inoffensives. « Ce métier te correspondrait parfaitement ! » Après tout, elle est en zoomagie, si il a bien suivi son parcours. Il aurait aimé avoir la chance de pouvoir continuer d’étudier après Poudlard, lui aussi aurait pris la zoomagie, sans aucun doute. Il attrape un bol de vers pour les donner aux Kelpys. Il aime les nourrir de temps en temps. Avant, c’était lui qui s’occupait d’eux, à plein temps. Il connaissait chaque créature, leur nom, leur âge, leur passé. Mais aujourd’hui, il ne peut plus être leur soigneur. Alors il vient de temps en temps simplement, mais ce n’est pas pareil. Finalement, Alcyone a bien fait de lui demander de lui faire visiter. Avec elle il peut renouer avec ses amis. « Erèbe va peut-être sortir de prison. » Piros lâche le bol qui se brise en petits morceaux sur le sol. Les vers de terre s’échappent et rampent sous les cages. Il ne s’était pas attendu à cette bombe. Mais il doit réagir vite, pour ne pas alerter Alcyone. « Quelle maladresse ! » Quel comédien ! Il jette un coup de baguette en direction de sa bêtise pour réparer les dégâts. Mais dans sa tête il est affolé. Comment peut-il sortir de prison ? Pourquoi ? Un meurtrier. Il ne mérite que de croupir jusqu’à la fin de ses jours derrière les barreaux. Il serre des poings et se promet de faire payer ça à la petite Shafiq dans son sommeil. Elle révèle en lui ses pires instincts. « Je l’ignorais… Mais. C’est une bonne nouvelle. » Le mensonge lui brûle la langue. « Vous avez réussi à l’innocenter ? » Piros n’y croit pas une seconde. Les Shafiq ont simplement du utiliser leur argent. Son ennemi, celui qui l’a descendu six pieds sous terre sera bientôt libre. Piros ne peut pas y croire, il ne veut pas y croire.







Made by Neon Demon

_________________
wicked, wicked to the core
The smoke is part of circus legend: once upon a time, we were burned to the ground. But we did not die. Instead we kept burning, kept moving, kept growing. The smoke surrounds us, even if we no longer burn.  

Revenir en haut Aller en bas
Alcyone Shafiq
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année GISIS en Zoomagie, Serpentard
Célébrité : Emily ❤ Didonato
Pseudo : Loupiotre Âge : 30 Parchemins : 498 Gallions : 550 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1169-alcyone-curiousers-and-curiouse http://www.mumblemumps.com/t2362-alcyone-entre-l-aube-et-la-findans-l-antre-de-ta-main http://www.mumblemumps.com/t1751-alcyone-petits-hiboux

The sleep and the fear rarely sleep together
Le regard Alcyone se perds. Il se promène partout sans réellement s’arrêter. Elle est dans un autre monde, une autre bulle. Les mauvaises odeurs, le type étrange à la langue fourchue, en cet instant, tout est bien loin. La ménagerie du cirque est exceptionnelle. L’Etoile n’a jamais vu autant de créatures fantastiques. Et il n’y a pas à dire, c’est tellement plus vibrant que d’étudier dans les livres. Elle voudrait s’approcher de toutes les bêtes présentes. Les nourrir, les observer. Elle y passerait certainement des heures sans voir les secondes filer. C’est différent de l’élevage d’Occamys qui se trouve chez ses parents. Dans cet endroit, il y a tellement de races. C’est immense et varié. Il faut certainement un nombre incalculable de personnes pour entretenir un tel lieu. Des années à parcourir les contrés pour réunir tant d’espèces en ces lieux. Et dans son enthousiasme, Alcyone sourit devant l’air fier que son hôte aborde sur les traits de son visage.

Elle voit son regard qui brille alors qu’il aborde les sombrals, ces créatures si rares et farouches. Il y a effectivement de quoi être fier d’en détenir. De pouvoir monter un spectacle avec. Avec tous les animaux présents dans cet endroit d’ailleurs… car il ne s’agit pas d’un parc zoologique. Ces animaux sont voués au spectacle. Aussi dangereux et impétueux qu’ils sont, chacun ont un maitre, un dresseur qui parvient à les faire venir au centre de l’arène pour réaliser un show… Le cirque est connu pour ces étrangetés. Il en est aussi effrayant que fascinant. « Ce serait fabuleux ! Plus tard peut-être… » Elle lui parle des Occamys. Elle n’aime pas forcément la façon dont est traité l’élevage familiale. Tellement d’exploitation et de rentabilité. Tout est vendu pour en tirer un bon prix. Les plumes, les griffes, les nouveaux-nés, leurs coquilles… Rien n’y échappe. Et cela fonctionne à merveille vu l’argent amassé. Alcyone préfère fermer les yeux car il lui semble avoir entendu son père parler de paris et de combats…

« Ce métier te correspondrait parfaitement ! » Un léger sourire étire ses lippes. Elle aimerait y croire. Vivre de sa passion entre les créatures fantastiques ou de ses créations. Et si pourtant ses parents semblent particulièrement silencieux sur le sujet en ce moment, elle connait leur point de vue. Une femme ne travaille pas. Pas avec ses mains en tout cas. Et dans les deux cas, elle les a dans la merde, ses mains. Elle imagine un instant sa génitrice en la voyant nettoyer le purin d’hippogriffe. « Tu en toucheras un mot à mes parents la prochaine fois que tu passeras à l’élevage. » C’est une touche d’ironie, il doit s’en douter, il connait la famille après tout. Il en est proche, non ? C’est pour cette raison qu’elle ne peut s’empêcher de lui parler d’Erèbe et de sa sortie imminente. La Shafiq exulte elle. Pourtant elle sursaute lorsque le bol s’écrase au sol en un bruit fracassant. « Quelle maladresse ! » La brune observe un instant le jeune homme. Sa réaction. Il semble soudainement nerveux. Ses poings qui se crispent sont-ils simplement dû à la maladresse qu’il vient d’avoir ou est-ce un ensemble. Le doute s’installe tandis qu’elle continue de l’observer. « Je l’ignorais… Mais. C’est une bonne nouvelle. » Alcyone s’éloigne, s’approchant des cages des Doxys. Les questions se sèment dans son esprit, loin de trouver des réponses claires. « Vous avez réussi à l’innocenter ? » Elle jette un regard par dessus son épaule. Elle sent qu’elle ne doit pas dire la vérité. Celle que l’argent fait sortir Erèbe de là. Car ses mains sont sales, tâchées du sang de victimes. Alcyone le sait, pourtant il reste son frère. Celui qui l’a toujours protégée. Surprotégée. « Les avocamages ont trouvé un vice dans les chefs d’accusation. » C’est vague, ce sont des termes qu’elle a entendu quand son père en parlait. C’est parfait pour ne rien dévoiler. « Vous êtes proches avec Erèbe non ? J’ai des souvenirs de toi gamine en sa compagnie. » Question anodine. Prêcher le faux pour chercher le vrai. Détourner la conversation doucement. Quelque chose semble clocher. Piros semble avoir perdu l’étincelle qui brillait dans ses yeux, il y a encore quelques minutes.
black pumpkin

_________________

Fire In My Heart
I betcha didn't know, you started up a chain reaction. I saw no intention on your face, it might have been some kind of chemical attraction. I felt a spark, it left a mark I can't erase. It likes something like a bolt of lightning. It's going on inside
Revenir en haut Aller en bas
O. Piros Fortescue
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : ancien gryffondor, choixpeau flou qui n'avait pas l'étoffe d'un lion, il est désormais directeur d'un cirque, maître des cauchemars.
Célébrité : kit harington
Pseudo : elly Âge : 22 Parchemins : 2579 Gallions : 905 Date d'inscription : 14/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2148-my-cure-and-my-curse-piros#5490 http://www.mumblemumps.com/t2156-piros-le-maitre-des-cauchemars#54910 http://www.mumblemumps.com/t2155-bernie-atterrissage-d-urgence#54906 http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

The sleep and the fear rarely sleep together
piros & alcyone
You've got no place to hide and I'm feeling like a villain, got a hunger inside. One look in my eyes, and you're running because I'm coming going to eat you alive. Your heart hits like a drum. The chase has just begun.

Piros a des visions. Il se revoit à Azkaban. Il revoit les détraqueurs, et derrière eux, Erèbe.  Il a envie d’hurler. Il pensait tout cela derrière lui, et finalement, ça le poursuit, ça le colle, il ne s’en débarrassera jamais. Erèbe est la cause de tous ses maux. C’est lui qui l’a précipité dans les ténèbres, qui lui a enlevé son âme. C’est à cause de lui qu’il a torturé, tué. Il ne peut pas croire que ce monstre puisse sortir de prison, redevenir libre, alors que lui doit fuir et se cacher pour la vie. Il a envie de tout casser, mais il se concentre pour ne pas sombrer une nouvelle fois. Non, il ne trébuchera pas cette fois. Erèbe n’est qu’un mauvais rêve, jamais il ne reviendra le hanter. Et pourtant, tout est réel, il sortira bientôt, c’est sa sœur qui le lui dit. « Les avocamages ont trouvé un vice dans les chefs d’accusation. » Piros n’y croit pas. Il sait que les Shafiq ont plus d’un tour dans leur sac, et il faut croire que même eux peuvent acheter la justice. Après Voldemort, il pensait qu’aucun mangemort ne serait plus jamais libre, il s’était trompé. « Vous êtes proches avec Erèbe non ? J’ai des souvenirs de toi gamine en sa compagnie. » C’était une autre époque, quand Piros travaillait pour le ministère, quand il a laissé passer beaucoup de choses pour l’élevage illégal des Shafiq. Erèbe était un ami, Piros l’avait cru. Puis, il y avait eu la prison, ça changeait un homme. « C’était vrai oui, une autre époque… Cela fait longtemps que je n’ai pas eu de nouvelles de lui. Mais… je pense que c’est pour le mieux. Tu comprendras plus tard. » Piros se rend compte qu’il est nerveux. Il a envie d’écraser la tête de la Shafiq contre un mur. Qu’est-elle venue faire ici ? Envoyer par son frère pour lui donner un avertissement ? Piros se promet de se venger. « Tu ferais mieux d’y aller, reviens plus tard si tu le souhaites, mais nous allons devoir nous préparer pour le prochain spectacle. » Elle pourrait lui demander de rester pour les animaux, mais Piros n’a pas envie d’être gentil. Elle est venue lui annoncer la pire des nouvelles. « On se revoit bientôt, et promis, je parlerai à tes parents. » Un mensonge, mais il faut que cette gamine le laisse tranquille. Il a envie d’exploser. Il se promet que le criminel ne s’en sortira pas comme ça, Erèbe doit payer. Et si Alcyone doit en subir les frais et les dommages collatéraux, Piros n’aura aucune pitié. Qui en a eu pour lui ? Il s’éloigne sans attendre de réponses de la brune. Il se fiche de jouer aux gentils maintenant, c’est œil pour œil, dents pour dents.






Made by Neon Demon

_________________
wicked, wicked to the core
The smoke is part of circus legend: once upon a time, we were burned to the ground. But we did not die. Instead we kept burning, kept moving, kept growing. The smoke surrounds us, even if we no longer burn.  

Revenir en haut Aller en bas
Alcyone Shafiq
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année GISIS en Zoomagie, Serpentard
Célébrité : Emily ❤ Didonato
Pseudo : Loupiotre Âge : 30 Parchemins : 498 Gallions : 550 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1169-alcyone-curiousers-and-curiouse http://www.mumblemumps.com/t2362-alcyone-entre-l-aube-et-la-findans-l-antre-de-ta-main http://www.mumblemumps.com/t1751-alcyone-petits-hiboux

The sleep and the fear rarely sleep together
Alcyone sent qu’il s’est passé quelque chose. Elle n’arrive pas à mettre le doigt dessus. C’est complètement intangible, invisible mais en un instant tout a basculé. Le lien ? Il n’est pas très compliqué à faire. Toutefois, elle ne parvient pas à l’expliquer. Elle se souvient du jeune homme enfant où il s’entendait bien avec Erèbe. Des glaces qu’il lui tendait, un sourire étirant ses lippes. Elle se rappelle ses passages à l’élevage Shafiq. Un ensemble qui lui semble si loin et si proche à la fois. Il n’avait jamais été hostile. Jamais eu cette attitude aussi étrange qu’en cet instant. Quelque chose quelque clochait et si la brune ne mettait pas d’explication sur cette soudaine réaction, elle savait qu’elle émanait d’Erèbe. Alors elle creuse, pose des questions. S’intrigue. Pourtant le maitre des lieux reste évasif. « C’était vrai oui, une autre époque… Cela fait longtemps que je n’ai pas eu de nouvelles de lui. Mais… je pense que c’est pour le mieux. Tu comprendras plus tard. » L’Etoile croise les bras alors qu’elle détourne son regard des Doxys. Ses yeux clairs se posent sur Piros. Elle n’a jamais été une très bonne menteuse, son regard trahissant ses questionnements. Plus encore devant lui et cette réponse qui l’intrigue. Il parle au passé. Il mentionne une autre époque. Que devait-elle comprendre plus tard ? Elle avait envie de poser des questions, mais elle se tue. Elle avait comprit que ce n’était pas le moment. Et d’ailleurs, elle avait soudainement le sentiment que Piros n’était peut-être pas si amical qu’il n’y laissait paraitre. Sa nervosité était palpable. Contagieuse. Alcyone ne se sentait absolument plus à l’aise en restant près lui dans cet endroit. « Tu ferais mieux d’y aller, reviens plus tard si tu le souhaites, mais nous allons devoir nous préparer pour le prochain spectacle. » Il la congédiait sans ménagement. Mais après tout, Alcyone avait tout autant envie que lui de se tirer de là. L’atmosphère était devenue soudainement bien trop lourde. « On se revoit bientôt, et promis, je parlerai à tes parents. » Si la brune voulu lui répondre, elle n’en eut même pas le temps. La silhouette de Piros venait de disparaitre hors de la tente.

La Serpentard laisse ses bras retomber les longs de son corps. Son regard se perds un instant sur tous les animaux qui se trouvent autour d’elle. Elle aurait du adorer être là, mais un ouragan venait de dévaster les lieux. Elle n’avait pas eu le temps de réagir. Pas même de répondre à quelques remarques. Le pire dans tout cela, c’est qu’il l’avait abandonné dans la ménagerie et qu’elle allait de nouveau devoir traverser le cirque seule. L’image du type à la langue fendue traversa son esprit. Elle laissa échapper un souffle d’entre ses lippes. Elle devrait en toucher un mot à son frère à l’occasion. Qu’avait-il pu faire au final ? Elle fermait tant les yeux devant les horreurs de son ainé, qu’elle en oubliait parfois qu’il était un monstre pour certaines personnes. Pour certaines de ses victimes. Mais Piros ? Qu’avait-il pu lui faire ?

L’esprit troublé, Alcyone sortit de la tente et se dirigea sans trop regarder autour d’elle vers la sortie du cirque. Cette situation l’avait plus que troublée et elle se dépêcha d’aller retrouver quelques amis pour se changer les idées.
black pumpkin

_________________

Fire In My Heart
I betcha didn't know, you started up a chain reaction. I saw no intention on your face, it might have been some kind of chemical attraction. I felt a spark, it left a mark I can't erase. It likes something like a bolt of lightning. It's going on inside
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
The sleep and the fear rarely sleep together ☽ Piryone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» maxim romanov { « monster don’t sleep under your bed, they sleep inside your head. »
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» [Tyrannia] Hive nerver sleep [Quête]
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» 05. You wont get no sleep tonight ! ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: Halloweentown :: circus-
Sauter vers: