Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Kim Junsu - Did you just came by for some tea and a beating ?

Invité
Consumed by the shadows
avatar

Junsu Kim
avec Lee Soo Hyuk. (Bazzart)
Beau et encore jeune homme qui travaille comme professeur de défense contre les forces du mal depuis maintenant près de un ans. Il est né à Seoul en ce beau jour qu'était le 15 Décembre 1973 en tant que sang pur ; à présent il vit à Londres. Lors de son passage à Poudlard, son niveau scolaire était Potable. Il/elle est plutôt Ouvert d'esprit
, Observateur, Courageux, Sociable
mais aussi Instable, Manipulateur, Colérique, Sadique, Individualiste, Nonchalant. Lorsque les dinosaures vivaient encore, il s'est procurée une baguette faite en bois de Aubépine, mesurant vingt-cinq centimètres et contenant Crin de sombral. Avec cette baguette, il lui est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'une Chauve-Souris.. La vision qu'il a eu face au miroir du risèd : Son père...mort.... Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Un enfant : Junsu est effrayer à l'idée de devenir père, mais surtout d'être aussi mauvaise que l'a été le siens..., dans son cas.
We have more questions...


ϟ  Quel est votre opinion sur l'épidémie ? Cette épidémie l'inquiète beaucoup plus que ce qu'il ne montre, car l'idée de perdre ses pouvoirs est tout bonnement horrible pour lui... Il est aussi très attristé pour les élèves qui ont été touchés. Il a cherché à comprendre en fouillant dans les livres, mais toujours rien... Il n'apprécie pas non plus de se faire enfermer dans l'école et pense que comportement du ministère est honteux... En gros, il emmerde cette épidémie qu'il ne tarde de voir disparaître...

ϟ Que pensez-vous du nouveau directeur de Poudlard ?  Il est difficile de se faire une opinion sur un homme que l'on ne connaît pas. Le fait que ce dernier reste dans l'ombre, intrigue Junsu autant que cela puisse le frustrer de ne pas savoir. Mais bon, notre jeune enseignant à beaucoup mieux à faire que de perdre son précieux temps à se poser des questions, comme enseigner à des gosses qui lui prennent beaucoup de son temps et de son énergie...

ϟ Le partenariat magique entre les écoles est-il une bonne chose ?  Junsu adore cette idée, mais pour ce qui est de savoir si cela est une bonne chose, reste à voir... Le nouveau est une chose qu'il aime beaucoup observer et ce changement à Poudlard, l'intrigue et pique sa curiosité. Il est impatient de voir le déroulement de ce partenariat entre les écoles.

ϟ Quel était votre camp lors de la Grande Bataille ?  Lorsque la guerre à éclater, Junsu n'est pas resté en Angleterre. Il est parti avec sa famille à Séoul, le temps que les choses ce calme. Cependant, il a suivi de très près son déroulement. Étant un homme qui adore le progrès sous toutes ses formes, il regardait d'un mauvais œil les rangs de Voldy. Pour lui, ils n'étaient qu'un groupe de malade aux idées dépassé. Il y a bien longtemps que lui et sa famille on cessé de mettre la pureté du sang sur un piédestal. À leurs yeux, tout ce qui importe est la puissance magique et le savoir faire de l'individu. À en juger le déroulement de la guerre, les convictions de Junsu à ce sujet ce son raffermis, car il semblerait que même un pur sang, aussi puissant et supérieur puisse-t-il se croire être, peut tout de même se faire mettre une raclée par des gosses... La honte quoi ! Surtout après avoir crier sur tout les toits qu'ils étaient de la bombe...
Different doesn't mean wrong...


Courageux: Cet enseignant au sang chaud ne recule devant rien, encore moins face à ses ennemis ou ce qu'il considère comme étant une menace pour lui. Il est prêt à tout pour survivre, même au pire. Appeler ça volonté ou stupidité, mais même lorsqu'il est plus bas que terre, il trouvera la force de se relever pour continuer. Rien ne semble être en mesure de le soumettre à sa volonté ou le faire fuir la queue entre les jambes... Pour ses convictions ainsi que pour tout ce en quoi il croit fermement, il est prêt à sacrifier son propre bonheur, voir même sa propre vie, ce qui n'est pas très difficile pour Junsu dût au fait qu'il porte très peu d'importance à la sienne. Athlétique, il a toujours aimé le sport ainsi que s'entraîner, il n'est pas rare de le voir courir très tôt le matin. Depuis son enfance, il a aussi l'habitude de pratiquer divers arts martiaux comme le Hapkido et Taekwando, cela fait de lui un adversaire très coriace lorsqu'il est question de combat au corps-à-corps et dangereux lorsqu'il pète les plombs. Pourtant, ses entraînements ne lui servent pas seulement pour attaquer ou défendre, ils lui servent aussi à le tenir en forme, car il est connu pour avoir une très mauvaise alimentation.

Observateur: La plupart du temps, un rien semble distraire Junsu lorsqu'il s'ennuie et il n'est pas inhabituel de le voir indifférent aux problèmes des autres. S'il se montre à l'écoute ou intéresser, soyez certain que ce comportement des plus étrange venant de sa part doit sans doute cacher quelque chose, car en temps normal, Junsu en a que faire des malheurs d'autrui et son aide n'es jamais gratuite. Grand observateur, il récolte constamment de l'information sur chaque individu qui croise son chemin, ce qui a toujours joué à son avantage. Plusieurs envies aussi son sens de la stratégie, car peu importe la situation, il est capable de monter un plan sur-mesure et toujours avec grande précision, prévoyant même les actions de ceux sur qui son regard, c'est attardé. Beaucoup plus intelligent qu'on le croit, Junsu est capable d'analyser les choses ainsi que de remarquer de minuscules détails qui vous échappe.

Ouvert d'esprit: Rien ne dérange ou rebute cet enseignant, car il a toujours été de ceux qui aiment essayer de nouvelles choses et ce, même les moins légales. Rien ni personne ne semble être en mesure de le choquer, il est même plutôt celui qui dérange par ses paroles et ses actions. Il applique avec faciliter le ''vivre et laisser vivre'' et jamais il ne juge qui que ce soit sans de bonnes raisons. Avec lui, la liberté d'expression est de mise et peu importe l'opinion, il écoute sans jamais remettre en question son interlocuteur. Le noir et le blanc sont deux choses en quoi il ne croit pas, car tout est une question d'idées ou d'opinions qui divergent. Lorsqu'une nouvelle expérience se présente à lui, il a toujours plongé sans trop réfléchir et même si parfois il baignait dans l'interdit, cela ne la jamais arrêter pour découvrir de nouveaux horizons qui lui était encore inconnu. Grace à son ouverture sur le monde, mais surtout les gens, il est facile pour lui de les mettre à l'aise en sa présence et cela est sûrement dû à la faciliter qu'il a de tenir une conversation, peu importe le sujet et ce même avec les personnes les plus timides et renfermer. La facilitée qu'il a de se mettre au niveau de celle ou celui à qui il porte attention fait en sorte qu'il lui est aisé de s'incruster dans divers groupes. Tactile, il semble constamment chercher le contact humain sûrement dû au fait qu'il en avait été privé la majeure partie de sa vie. Moqueur, il sort souvent des âneries pas forcément drôles, mais c'est surtout pour vous taquiner. Mais bon, il ne faut pas oublier que cette facette de sa personnaliser qui peut sembler agréable au premier coup d'œil, a toujours été à double tranchant...

Sociable: En général, Junsu est un bon collègue de travail et de bonne compagnie, que ce soit pour les beuveries auxquelles il participe ou les conversations de commère. Glisser une remarque cinglante est toujours possible, qu'elle soit bien prise ou non, car il garde rarement sa langue dans sa poche. Sociable et décontracter, il anime les discussions mornes avec une facilité déconcertante et ce, bien que sa légère arrogance donne parfois envie de lui en coller une. Malgré tout, jamais il n'y a de prises de tête avec cet homme à la conversation facile. Les situations de crise ne sauraient être en mesure de lui faire perdre sa taquinerie, ni même sa manière de parler parfois vulgaire. Son ton est traînant quoi qu'il y fasse, comme si tout l'ennuyait en permanence, bien que son sourire trahisse au contraire que presque tout l'amuse. Qu'il soit railleur ou amical, il est rare que ce sourire quitte son visage. Lorsque c'est le cas, c'est sûrement que la situation dérape de façon déplaisante, ou qu'il se doit de rester sérieux un moment. Faire la fête, il a ça dans le sang. Lorsqu'il a besoin de se détendre, Junsu adore picoler. Il est d'ailleurs très tolérant lorsqu'il est question de boire et il est très difficile de le battre de ce côté-là. Mais même s'il tient bien l'alcool, un Junsu éclaté s'avère être un vrai animal qui prend beaucoup de place. Bruyant, il parlait fort et parfois utilisait un langage à en faire saigner les oreilles des âmes les plus chastes.

Instable: Il est très difficile de cerner Junsu et de faire la part du vrai et du faux, car il change constamment et la plupart du temps, on fait face à cette façade qu'il a construite autour de lui et qui en toute franchise, est beaucoup plus agréable que ce qui s'y cache derrière, car cet homme a un côté beaucoup plus sombre et mesquin que ce que l'on pourrait imaginer en le côtoyant. Il est souvent inconstant dans ses émotions et ses actions et la confusion semble régner chez lui. Sans ce masque qu'il a créé, Junsu se sens comme une coquille vide, alors il se perd derrière cette façade, ne sachant même plus ce qui est la réalité et ce qui ne l'est pas, ce qu'il a créé et ce qui fait vraiment partie de lui. Lors des rares moments où il laisse tomber les faux-semblants, il se met à interagir avec ce qui l'entoure, gens compris, de façon mécanique. Les émotions comme l'amour, la compassion, la gentillesse lui sont d'une certaine façon, inconnue. Il peut les jouer à la perfection, mais il ne semble pas être en mesure d'en saisir le vrai sens. Il se contente alors de projeter ce qu'il a observé chez les autres ; leurs façons de parler, d'agir ainsi que leur comportement en général. Il n'est donc pas rare de retrouver en lui des traits qui ne lui sont même pas propres, il les a seulement absorbés tel une éponge. En réalité, il ne ressent que le néant, un néant qu'il essaie par tous les moyens de remplir sans jamais y parvenir réellement...

Manipulateur: Manipulateur hors pair, il a développé son talent depuis la tendre enfance. Il a toujours utilisé la manipulation ainsi que le mensonge pour obtenir ce qu'il veut et il ne voit pas cela comme un défaut, mais bien comme quelque chose de nécessaire pour ne pas se retrouver en bas de la chaîne alimentaire. Junsu ne se gênera pas d'utiliser les gens pour parvenir à ses fins et il le fait de façons si subtiles que ses victimes ne s'en rendront compte que bien trop tard. Doué pour montrer ce qu'il veut bien laisser paraître, la réalité de Junsu est sans doute celle qu'il voudra bien vous montrer, mais sans plus. Il vous dira ce que vous voulez entendre et au final vous allez vous rendre compte qu'il en connaît beaucoup plus sur vous, que vous en connaissez sur lui. Tout ce qui le touche personnellement, il le gardera pour lui. Parler de sa personne, de son passé et ce qu'il pense réellement, n'a jamais été son fort. D'ailleurs, il évite toujours les questions trop personnelles.

Colérique: Junsu n'a aucun contrôle sur sa rage une fois en colère et dans ces moments-là, il devient vite violent et dangereux pour la personne vers qui sa haine est dirigée. Il n'a aucun problème à utiliser la force et ses poings pour extérioriser son énervement, et même si on le supplie, jamais il ne va s'arrêter tant qu'il ne vous aura pas brisé le visage. En somme, il est une bombe à retardement destructrice qui ne vaut mieux pas enclencher, car les conséquences de cette explosion pourraient s'avérer mortelles... Lorsqu'il perd son sang-froid, cet homme réfléchi se laisse guider par ses pulsions et son instinct avant toute autre chose. Quelque chose d'animal presque sauvage semble émaner de lui, ce qui provoque soit du désir ou de la crainte chez les autres, parfois du dégoût... Son impulsivité fait de lui une personne imprévisible et difficile à gérer, car indomptable. Tête baissée, il fonce dans le tas sans réfléchir et sans plan, ce qui la plupart du temps ne joue pas en sa faveur, car cela lui cause de gros problèmes.

Sadique: Derrière ses sourires, ce cache un esprit tordu qui aime la douleur. Ce côté de sa personnalité en choque plus d'un comme il peut en dégoûter et énerver d'autres. On peut le frapper, le torturer, il semble plutôt y trouver du plaisir au lieu d'avoir mal comme une personne saine d'esprit. Il en redemande même... D'un autre côté, il prend autant de plaisir à être le bourreau, que ce soit dans ses ébats charnels ou lorsqu'il se bat et c'est toujours avec le sourire qu'il regarde ses victimes le supplier. Aussi, il semble être très fasciné par le sang, que ce soit le siens ou celui des autres...

Individualiste: Loyal ou pas ? On ne sait trop avec lui. Tu dois être très spéciale à ses yeux pour qu'il soit d'une loyauté sans borne, car il ne se gêne pas de poignarder les gens dans le dos si cela lui est bénéfique. Il a cette façon de déshumaniser les gens et de les traiter comme de simples objets ou des pions avec qui il peut jouer. Il vous utilisera si vous lui donnez une raison de le faire et le fera sans compassion aucune, car ce qui compte pour lui est sa propre survie.

Nonchalant: Junsu est conscient de l'image qu'il projette, soit celle d'un mec peu motivé qui manque d'enthousiasme. Cela est surement dû au fait que son visage a souvent une expression ennuyée collée dessus. Mais que peut-il y faire ? Il est né avec cette expression d'éternel blasé. Il ne peut pas nier non plus cette fâcheuse tendance qu'il a d'éviter toute chose qu'il trouve pénible. Il lui arrive aussi de se montrer intéresser, mais le problème voyez-vous est que cela ne dure jamais bien longtemps, car l'ennui le prend très rapidement. Lorsqu'il n'est pas question de s'appliquer lorsqu'il est question de son travail, il a tendance à se laisser aller. Junsu peut passer des journées entières à simplement roupiller ici et là et ne rien faire de productif. D'ailleurs, il a toujours l'air vaguement endormi et arrive souvent en retard à ses cours, trouvant toujours des excuses bidon pour se justifier.
The best day of my life...


À 11h précis, le directeur de Poudlard avait accordé un entretien à Junsu. Ponctuel, le jeune professeur de 27 ans ne s'était pas fait attendre. Se retrouver dans son ancienne école lui faisait une drôle d'impression. D'ailleurs, il ne connaissait pas le moins du monde l'actuel directeur. Junsu était incertain quant à son acceptation pour ce poste, mais il espérait tout de même pouvoir trouver en cette école qu'il avait autrefois fréquenté, un nouveau départ. Confiant et motiver, il refusait de perdre son temps, ni celui du directeur, il s'introduisit donc dans le plus grand calme.

« Bonjour monsieur le directeur. Il semblerait que je sois à l'heure. Kim Junsu, nous avions rendez-vous. »

« Bonjour, Monsieur Kim. Je vous en prie, prenez place. »

Après avoir serré la main du directeur, Junsu ne s'était pas fait prier et s'exécuta sans demander son reste. Lui qui en temps normal n'avait aucun mal à rester impassible, il affichait maintenant une allure pour le moins indécises quant à son futur. C'est tout de même avec un petit sourire en coin, que notre jeune asiatique tendit son CV. Aussi calme puisse-t-il être, il attendit que l'homme lise son précieux papier.

« Vous y trouverez toutes les informations nécessaires concernant mon parcours. »

« Poudlard est une école prestigieuse. Nous voulons le meilleur pour nos élèves... Les professeurs débutant et sans aucune expériance ne sont pas "le meilleur" que nous pouvons leur offrir. »

Ses paroles auraient pu être une sentence prononcée avec la gravité d’un juge tout à fait implacable. Elles semblaient ne laisser aucun recours à l’interlocuteur, et pourtant, c’était bien le but : qu’il se défende. Qu’il prouve de quoi il était capable. Un curriculum vitae et un dossier ne suffisaient pas à évaluer quelqu’un, il fallait juger ce qu’il avait dans le ventre, disséquer ses pensées et passer sous le microscope ses motivations. Avec une voix dégoulinant d'ironie, le directeur interrogea alors :

« Vous êtes là aujourd’hui, mais qui sait si vous terminerez l’année avec nous ? »

« Vous êtes le seul juge face à ma potentielle acceptation. Si vous avez des questions, je me ferai un plaisir d'y répondre, mais comprenez bien que je ne compte pas quitter ce bureau sans un travail. Je ne compte pas non plus quitter cette école de sitôt, si j'y obtiens un poste. J'ai justement mes preuves à faire. En tant que débutant, comme vous dites, je me dois de commencer quelque part.  »

Calme, posé, du Junsu tout craché. Il venait cependant de lancer là au directeur une sorte d'ultimatum. Junsu n'aimait pas vraiment qu'on le prenne pour un idiot, ni tourner autour du pot. Il voulait ce poste, et il allait l'obtenir. Il avait de toutes façons bien compris qu'on le testait, et il faut avouer qu'il appréciait ce petit défi qu'on lui lançait. * Bring it on ! * songea-t-il intérieurement.

Au sein de cet immense bureau, les deux adultes se confrontaient du regard sans aucun répit : aucun des deux ne baissais les yeux. Junsu semblait avoir satisfait le directeur de Poudlard puisqu'il murmura quelque chose qui ressemblait à des approbations, mais Junsu préférait ne pas trop y faire attention. Sans dire mot, Junsu décroisa ses jambes qui étaient croisées depuis déjà un bon moment, et mis ses mains sur ses genoux, en attente de la suite de l'entretien, déjà bien entamé. Il irait jusqu'au bout, quoiqu'il en coûte, et obtiendrait ce fichu poste...

« Puis-je vous demander de me faire un petit résumé de votre histoire avec la DFCM ? »

Junsu déglutit, car il lui serait difficile de ne pas évoquer ce que ses parents lui avaient appris et ce que lui-même avait pratiqué avec passion. Pourtant, il n'allait rien retenir, car cela faisait partie de son expérience, et quelque chose lui disait que s'il osait mentir à cet homme mystérieux qui se tenait devant lui, il le regretterait amèrement. Le directeur s'impatientait, mais Junsu ne désirait pas énoncer des choses qui joueraient contre lui. Il prit donc quelques instants pour réfléchir aux formulations adéquates. Il lui fallut très peu de temps pour sentir enfin prêt et malgré cette petite boule au ventre, il commença :

« Mais bien sûr, monsieur. Je ne serais trop par ou commencer, mais depuis ma tendre enfance, j'ai toujours été attirer par la magie noire, ainsi que comment la contre-attaquer. Ce genre de choses faisaient partie de mon éducation, car mes parents croyaient que cela était très important pour tout sorcier qui se respecte. Je ne peux nier avoir fait mes expériences avec la magie noire ainsi que d'avoir farfouillé dans la section interdite lorsque je fréquentais cet établissement, malgré que ce soit contraire au règlement, mais je voulais tout connaître et tout découvrir, c'était une passion pour moi. Ma curiosité m'a souvent poussé à essayer des sorts trop avancés pour mon âge et parfois illégal. Je réalise maintenant la dangerosité de mes actes, mais les choses étant ce qu'elles sont... »

Junsu marqua une courte pause, comme s’il regrettait ses paroles, puis reprit très vite :

« Disons que j'ai beaucoup appris avec les années... Je vous passe ma période adolescente, mais vous verrez sur mon CV que je suis diplômé d'une école très prestigieuse à Séoul et ce, avec les meilleures notes. J'ai remué ciel et terre pour pouvoir être accepté suite à mes erreurs passées, mais c'est ma témérité et la passion que j'éprouve pour la DFCM qui j'espère, me permettrons finalement de décrocher une place dans cette école, qui m'a beaucoup appris et qui à éveillé cette fascination que j'ai pour la magie et ce, sous toutes ses formes. »

Junsu continua son récit en expliquant que cette école était pour lui une chance de faire ses preuves et d'honorer son statut de professeur. Il expliqua à quel point il avait travailler fort, à quel point chaque minute de sa scolarité avait été passée pour étudier pronfondément la magie. Il évoqua également que sa formation s'était soldée par les félicitations du jury, puis évoqua rapidement son parcours à l'université Seoulienne où il avait fait son stage. Finalement, sûr de lui, Junsu conclut son petit discours dont il était plutôt fier, par ce qui résumait pour lui une grande partie de sa vie :

« Expérimenter avec la magie noire m'a causé de nombreux soucis. Mais au lieu de tourner le dos à tout cela, je m'en suis servi pour apprendre comment m'en protéger, et je ne regrette rien. Cet art m'aura permis de me découvrir moi et mes limites ainsi que de m'instruire. Si vous voulez savoir pourquoi vous devriez m'embaucher, c'est que vous ne trouverez pas plus impliquer et audacieux que moi, si vous voulez mon humble avis. »

«  Bien. C’est parfait. Je vous recontacterai. »

Celons Junsu, l'entretien c'était bien déroulé, si ce n'était le fait que le directeur semblait en pleine réflexion et que Junsu avait l'impression d'avoir fait une grosse erreur en jouant cartes sur table avec cette figure imposante. Malgré tout, le jeune professeur ne se laissait pas démoraliser : il voulait le poste, et il avait fait, selon lui, ce qu'il fallait pour l'obtenir. Faisant fi des éventuelles expressions faciales qui pourraient le trahir, Junsu parcourra une dernière fois son regard sur la pièce où il se trouvait. Tout lui semblait irréaliste, et pourtant, il était bien là, attendant patiemment l'heure de son jugement et la sentence qui serait appliquée à son cas. Bien qu'il s'agisse là d'un entretien tout ce qu'il y a de plus banal, Junsu avait un peu tendance à se croire au tribunal. Cette idée lui donnait des frissons, mais le jeune professeur adorait ressentir l'adrénaline le parcourir, et c'est donc avec un léger sourire en coin qu'il conclut sa dernière inspection de la pièce avant de quitter celle-ci sans oublier de remercier l'homme pour le temps qu'il lui avait accordé. Quelque chose lui disait, qu'il y serait bientôt de retour...

ϟ Ton pseudo : écrire ici. ϟ Ton âge : écrire ici. ϟ Ton avis sur mumblemumps : écrire ici. ϟ Le mot de la fin : écrire ici.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh, oh, it's magic, you know...

Famille

La famille de Junsu fait partie de la bourgeoisie ainsi que de l'élite de sang pure Séoulienne. Riches à craqués, ils vivent dans le luxe sans pour autant prendre leur argent pour acquis. La puissance économique est d'ailleurs très importante à leurs yeux, car avec l'argent on peut tout acheter, même le silence... Malgré la pureté de leur sang, leurs idéaux à ce sujet c'est effrité avec le temps. Avec les guerres de clan qui leur avaient coûté très cher, pour leur survie ils comprirent bien vite l'importance de voir au-delà de ça. C'est comme ça qu'ils finirent par se mélanger avec la masse. Bien sûr, cela ne veut pas dire qu'il leur est permis de s'associer avec n'importe qui. Leur époux ou épouse, se doit d'avoir une certaine utilité autant sur le plan économique que diplomatique. L'éducation de leur enfant est ce qu'il y a de plus important à leurs yeux. Ces dernier se doivent d'être de parfait petit socialites à l'image impeccable aux yeux du public. La diplomatie ainsi que le savoir vivre est un art qu'ils doivent perfectionner dès l'enfance. Va s'en dire que leur chemin est tracé et ce même avant qu'ils soient mis au monde. Les parents ne s'occupent pas personnellement de l'éducation des enfants, ils laissent ce travail à des tuteurs privés et à leurs gouvernantes. Les gestes tendres et montrer de l'affection envers eux, n'est pas une chose qu'ils encouragent. D'ailleurs, ce genre de contact entre les parents et leur enfant est inexistant. Les privant de toutes affections, la relation qu'il n'ait alors est plutôt celle d'un maître et de son protégé, sans plus. La magie noire est une chose qu'ils encouragent et savoir la maîtriser est une vraie fierté pour eux. Lorsque leur apprentissage scolaire est terminé, vient maintenant le temps de rentrer dans les rangs. Ils doivent étudier la diplomatie, mais surtout les affaires et l'économie ainsi que servir la famille sans jamais poser de question et bien sûr écarter tout idées allant à l'encontre de ce qu'ils leur ont été ordonnés de faire, ce que Junsu à plutôt du mal à faire...

Naissance - 15 décembre 1973

À peine mariée, sa mère était tombée enceinte à l'âge de 18 ans. L'idée d'avoir enfin un héritier ravissait son époux, sentiment qu'elle ne partageait pas. Elle aurait préféré profiter de sa jeunesse quelque année encore avant l'arriver d'un enfant. À mesure que sa grossesse avançait, Yuna s'enfonçait de plus en plus dans la dépression au point où elle ne se levait même plus du lit. On devait aussi la surveiller ainsi que la forcer à se nourrir. Lorsqu'enfin, il fut temps pour elle d'accoucher, son mari envoya cette dernière au centre médical Samsung, un hôpital moldu très réputer. Elle aurait souhaité pouvoir pleurer sur sa peine et le désespoir qu'elle avait ressentie à ce moment-là. Déjà bien affaiblie, elle ne fit aucun effort, ce qui força les médecins à pratiquer une césarienne. Lors de cette nuit glaciale, Junsu vit enfin le jour au plus grand bonheur de son père alors que pour sa mère, cette naissance venait tout bonnement de gâcher sa vie. Elle l'avait à peine regardée ou même toucher, ce qui avait mis en colère son mari. C'était son devoir de femme de l'accepter, que ça lui plaise ou non, choses qu'il prit soin de lui rappeler froidement.

Enfance et vie à Séoul - 1973 à 1986

Malgré qu'il aille grandit dans le luxe et la richesse, Junsu ne l'a pas eu facile. Étant le seul et unique héritier de sa famille, celui-ci n'a jamais pu jouir d'une enfance normale. Jusqu'à l'âge de six ans, c'était les gouvernantes qui s'occupaient de lui et il ne passait pas plus de quelques heures en compagnie de ses parents, soit pour les repas. Toujours seul, il dut apprendre à se divertir comme il le pouvait et malheureusement pour lui, cela se terminait toujours en bêtise. Étant un homme strict et dur envers son fils, voire violent, Dong Soo ne laissait rien passer et n'avait aucune tolérance pour les conneries de ce dernier. il n'était pas rare pour lui de corriger son jeune garçon en levant la main et la baguette sur lui. Heureusement, sa mère n'a jamais utilisé ce genre de méthode sur lui, malgré qu'elle aille souvent désapprouvée verbalement et publiquement le comportement rebel de son fils. Le ressentiment que cette dernière avait éprouvé à son égard depuis sa naissance, l'avait souvent poussé à le tenir à l'écart, mais heureusement ça ne dura pas et avec les années, elle a finalement apprise à l'apprécier. Son instinct maternel semblait s'être enfin manifesté et l'attachement qu'elle ressentait pour Junsu grandissait de jour en jour. Même si elle s'était toujours refusée de l'avouer a voix haute, le bonheur est ce qu'elle a toujours souhaité pour ce petit prince qu'elle a apprise à aimer avec le temps. Joon demandait, Yuna procurait en lui achetant tout ce don il pouvait bien avoir besoin et tout ce qu'il désirait, ce que Dong Soo avait souvent désapprouvé. Malgré tout, ce jeune garçon était loin d'être un enfant capricieux et jamais il n'avait fait de crise lorsqu'on lui disait non. On peut aisément dire de lui, qu'il était un fils à maman et bizarrement, la froideur que dégageait sa mère ne semblait jamais le déranger, il s'en amusait même. S'il ne s'était jamais gêné pour rouspéter avec son géniteur, jamais il n'avait osé le faire face à Yuna. Il obéissait à celle-ci au doigt et à l'œil et jamais il n'avait élevé la voix sur elle. Très doux avec sa mère, Joon la toujours traiter avec le plus grand respect. Malgré que les gestes tendres n'étaient pas permis, il a toujours su montrer son affection pour elle en lui tenant compagnie et en l'aidant dans ses taches. Quant à sa relation avec son père, celle-ci s'est toujours avérée être tendue. Dong Soo a toujours eu beaucoup d'exigence et il ne demandait rien de moins que la perfection. Lorsqu'il avait la malchance d'échouer, il ne se gênait pas pour le corriger et le critiquer durement. Au lieu de partager un lien de fils et père, leur relation se rapprochait plutôt à celle d'un commandant et son soldat. Il était très important aux yeux de son père, qu'il devienne un homme puissant et intelligent. Autre chose qui était très important, était que Joon se dévoue corps et âme à la famille, mais voilà que les choses ce son jouées autrement. Jusqu'en 1984, Joon a fait l'école à la maison et ses tuteurs avait été choisis avec le plus grand soin par sa mère, qui elle-même lui enseignait quelque matière don la magie noire. Même lorsqu'il était à Poudlard, une fois les vacances d'été arriver, il devait continuer son apprentissage à la maison, car la plupart des choses qu'on lui enseignait à la maison, ne faisaient pas partie de l'enseignement de l'école de sorcellerie. À la maison, on lui enseigne entre autres, la magie noire, les maléfices et l'art des poisons, Aussi, il a apprit les arts martiaux, en quoi il excelle dans le Hapkido et Taekwondo.

Déménagement en Angleterre et Poudlard - 1986 à 1991

C'est à l'âge de 13 ans que l'aventure de Junsu en Angleterre commença. Son géniteur voulant étendre ses horizons, avait mis le cape vers la grande Bretagne où il travaille maintenant au ministère de la magie en tant que tireur d'élite de baguette magique. Son transfert à Poudlard s'était fait sans embûche, mais l'édifice l'avait tout de même surpris. Le bâtiment en lui-même lui avait parut glauque, atmosphère qu'il n'était jamais arrivé à aimer. Une fois enfermé entre les murs de ce château imposant, Joon s'était sentit perdu et il eut beaucoup de mal à s'adapter. Il ne se sentait pas à sa place et le fait qu'il parlait à peine anglais ne faisait que compliquer les choses. Avec le temps et de la pratique, il arriva à s'en sortir et son énergie débordante lui permit de se faire plusieurs amis appartenant à différentes maisons, mais aussi des ennemies. Lorsqu'il fut réparti à serpentard, notre jeune adolescent fut très déçus par le choix du choixpeau. Junsu n'appréciait pas cette maison et aux yeux de ce gamin, il ne pensait pas y avoir ça place. L'atmosphère qui régnait dans cette salle commune l'ennuyait tout autant que ces membres. D'ailleurs, il avait passé que très peu de temps dans l'antre des vipères. Coter académique, Junsu n'était pas bon élève, il s'en sortait dans quelques matières, mais pour la plupart s'était une catastrophe et cette langue anglaise qui lui était inconnue n'arrangeais en rien la situation.  L'année suivante fut très mouvementée pour le jeune homme. Junsu était de plus en plus rebelle et se retrouvait mêlé à des histoires en tous genre et semblait s'amuser au dépens des gens, surtout ses professeurs. Il rejetait toute autorité et il n'hésitait pas à provoquer les enseignants ouvertement. Il séchait les cours, jouait de mauvais tours aux plus jeunes et se battait sans arrêt. Il était devenu dangereux de le chercher, à croire que son tempérament de feux s'était transformé en véritable volcan. Une bombe à retardement... Voilà ce qu'était devenue notre Asiatique. Peut-être était-ce la crise d'adolescence qui avait fini par pointer le bout de son nez, qui sait ? Va s'en dire que Junsu passait sont temps en retenue. Malheureusement pour ses notes, les cours étaient devenus secondaire, on essayait tant bien que mal de l'aider dans ses travaux, mais sans résultat. Il n'écoutait rien et se fichait de tout. Ce qui le calma un tant soit peu, était l'ombre de ses parents qui planait sur lui. Il devait reprendre le bon chemin où il se ferait mettre à la porte sans un sous, tel un sans-abri. Il tacha donc de faire preuve d'un peu plus de maturité, ce qui était très difficile pour lui, car il ne pouvait s'empêcher de perdre le contrôle ici et là.  Dans les années qui suivirent, Junsu s'était considérablement calmé et il semblait plus déterminé que jamais à réussir. À partir de la cinquième, il faisait partie de l'équipe de quidditch en tant que poursuiveur. Il passait des après-midi entiers à s'entraîner pour ce sport, jusqu'à avoir utilisé la moindre énergie. Sur le terrain, il se montrait très fourbe et mauvais joueur, c'était sans parler la rage fulgurante qu'il montrait au grand jour lorsqu'il devait faire face à la défaite de son équipe. En dehors de son intérêt pour le quidditch, Junsu commença aussi à se montrer studieux, sa soif d'apprendre pouvait se faire ressentir à chaque cours, spécialement la défance contre les forces du mal. Cependant, sa fascination pour le côté obscure de la magie, était de plus en plus prononcée et le vert et argent pouvait passer des nuits entières dans la réserve à y lire tout ce qui s'y trouvait. La dernière année qu'il passa à Poudlard, fut sans doute celle qui fut la plus éprouvante pour lui et ce, pour un tas de raisons. En premier lieu, il y avait les examens des ASPICS à passer et dieu que ça le rendait nerveux. Ses parents attendaient beaucoup de lui et il valait mieux pour le vert et argent d'être à la hauteur de leurs attentes. Puis, il y avait aussi la peur de ce qui l'attendait une fois devenue adulte, lui qui n'avait jamais eu à lever le moindre doigt pour quoi que ce soit devait maintenant apprendre à se débrouiller seul. Ses parents lui avaient bien fait comprendre qu'ils ne seraient pas toujours là pour lui tenir la main. D'ailleurs, ceux-ci avaient déjà planifié son retour à Séoul, sans eux. Une fois ses dix-huit ans en main, il allait devoir passer deux ans dans l'armée et il était certain que ses parents allaient s'assurer qu'il y soit sans faute. L'idée de devoir se séparer de ses amis le rendait nerveux et triste. En somme, un tas de choses se bousculait dans sa petite tête et il sentait le peu de liberté qu'il avait acquis à Poudlard s'envoler et disparaitre sous ses yeux. Durant toute l'année, on l'avait très peu croisé en dehors de la bibliothèque, il avait même cessé de jouer au Quidditch pour se consacrer entièrement à ses études et cela porta fruit, car aux ASPIC, Junsu avait fait un carnage. Seulement deux notes en bas d'Effort Exceptionnelle, et c'était dans la matière des runes et potions. Lorsque vint le temps de quitter Poudlard définitivement, Junsu le fit sans dire au revoir à qui que ce soit, même pas à sa meilleure amie, car il en avait été incapable. C'est donc comme ça, qu'il s'envola des lieux comme un vulgaire voleur et ce, sans même jeter un dernier regard derrière lui...

Retour à Séoul et Service militaire - 1992 à 1994

Une fois bien installé, il s'enrôla dans l'armée Coréenne pour y faire ses deux ans de service obligatoire. Il n'était pas question d'être volontaire ici, c'était une obligation pour ton pays. La loi exigeait que chaque mâle serve l'armée et il était extrêmement difficile d'en échapper. Lorsque Joon était entré dans la base d'entraînement, il avait rencontré des instructeurs qui le formèrent pendant cinq semaines. L'expérience fut très dure pour un rebelle dans son genre. Il ne serait dire à combien de reprises il dut se mordre la langue jusqu'au sang pour s'empêcher de répondre ou rouspéter. Ces cinq semaines de formation furent intensives et plus que désagréable pour lui. Constamment, on lui hurlait dessus et lui, il ne pouvait faire que ce qu'on lui ordonnait et rien d'autre.  Aussi, Joon dus apprendre à se déplacer très vite. Quand on lui  commandait de faire ou apporter quelque chose, il devait courir pour y arriver. Certaines choses qu'il croyait connaitre, il dut tous les réapprendre. Il y avait une façon de manger, il y avait une façon de se tenir debout, il y avait une certaine façon de parler aux gens...En somme, il y avait une certaine façon de tout faire dans l'armée, qui était différente de ce qu'il avait l'habitude de faire. Suite à ses cinq semaines de formation, Joon avait été transférés à son bataillon. Malgré le fait que Joon avait détesté ses deux ans passer là-bas, il ne pouvait nier avoir appris beaucoup de choses. Il avait gagné en maturité et la discipline n'était plus un secret pour lui. Il y avait un proverbe dans l'armée, ''si vous ne pouviez pas le faire marcher, faites le marché.'' Aujourd'hui, c'était une chose que Joon s'efforçait à appliquer dans sa vie et de la volonté, il en avait à revendre.

Étude et mariage - 1994 à 1997

Une fois son service terminé, Junsu était entrer à Séoul, ou son loft l'attendait toujours. Il n'avait cependant pas fini de ramer, car maintenant, c'était les études qui l'attendaient. Toujours aussi intéresser par la DFCM et la magie en général, il se dirigea vers une carrière d'enseignant. Il était persuadé que ce travail serait dans ses cordes, même s'il n'appréciait pas spécialement les gosses. Son parcours fut long et éprouvant pour lui, n'ayant jamais été un grand fan des études, mais une fois son diplôme en main, il devait avouer que cela en avait valu la peine. Le plus dur restait à venir, soit faire part de ses plans d'avenir à ses parents. À sa grande surprise, sa mère était très fière de lui et l'appuyait dans ses démarches, lui proposant même de tout payer ses dépenses pour son retour en Angleterre. Son père par contre, semblait plutôt déçus par son choix de carrière, ce que Junsu comprenait. Dong Soo aurais préféré le voir travailler pour le ministère de la magie, voir même poursuivre une carrière politique, plutôt que devenir un simple enseignant. Si Dong Soo n'avait rien dit sur son choix de carrière, sa vie personelle quant à elle, allait y passer. Après avoir reçu un appel de son père lui intimant de se présenter à un souper qu'il avait planifié, Junsu su tout de suite ce que cela impliquerait. Le mariage arrangé n'était plus ce qu'il était et avec les années cela avait laissé place à des meetings ou les deux participent devait être consentant, chose que Dong Soo ne semblait pas avoir pris en compte, car Junsu était loin de l'être. Coincé, Junsu ressentait un mélange de peur face à ce qui allait se passer et de ressentiment vis-à-vis de son père. Il n'avait rien contre se marier et s'installer, loin de là, ce qu'il n'appréciait pas était de se faire forcer la main par ses parents. Cependant, face à la motivation et le cœur qu'ils y mettaient, Junsu ne pouvait se résoudre à interdire leur recherche pour une partenaire respectable. Apparemment, la famille des Choi avait été dans sa mire de chasse pendant un long moment. Junsu avait déjà une très bonne idée à quel genre de femme il aurait à faire, car les critères de ses parents se résumaient à l'argent ainsi que la réputation de la famille. À la surprise de Junsu, lui et Yuna avait passé un agréable moment. Elle était une jeune femme pétillante et douce, ce qui plaisait beaucoup à notre beau ténébreux, mais faire un choix aussi important baser sur un simple dîner ne faisait aucun sens pour lui et injuste pour elle, car c'était elle qui allait devoir quitter sa maison et sa famille pour venir s'installer avec lui et non l'inverse. Après avoir longuement réfléchi, pour la toute première fois, il avait décidé de faire confiance au jugement de son père et accepta finalement cet arrangement. Souhaitant rendre les choses moins tendues et bizarre entre eux, Junsu l'invita à sortir à plusieurs reprises, question qu'ils apprennent à se connaître davantage. Cela avait pris beaucoup de temps à Junsu pour tomber amoureux d'elle, ils en étaient d'ailleurs presque à la date du mariage qui se déroula un an après leur première rencontre et cette décision, jamais il ne l'avait regretté.

1998 à 2000

À peine de retour en Angleterre avec sa femme, que déjà il fut forcé de retourner à Séoul. La guerre avait fini par éclater entre Voldemort et ses partisans et le jeune Harry Potter et l'ordre du phœnix... Il aurait pu y participer, mais sa famille et leur protection avaient toujours passer avant tout et rien n'aurait pu changer cela. Il a cependant suivi le déroulement de cette catastrophe de très près. Toujours, il avait souhaité la victoire pour le camp de la lumière. Malgré son sang, pour lui les partisans de Voldy, n'était que des chiens que l'on devait éradiquer. Ils étaient une honte pour la société ainsi qu'un danger pour le monde magique. Lorsque Voldemort et ses partisans furent écraser, c'est avec un grand soulagement qu'il entra à nouveau à Londres. Il fut cependant très attristé par la destruction de Poudlard, cet endroit qu'il avait toujours considéré comme sa deuxième maison... Puis l'année suivante, après que tout ai été reconstruit, Junsu présenta sa candidature pour devenir professeur de DFCM, poste qui lui fut accordé. Malgré qu'il aime enseigner, il aime plus ou moins devoir s'occuper de jeunes adolescents prépubères. Aussi, certains parents d'élèves restaient légèrement choquer face à son comportement que certain de leur enfant rapportait. Il était vrai que Junsu avait de grosses explosions de colère envers ses étudiants, surtout lorsque ceux-ci le menaient à bout. Il se rappelle vaguement avoir lancé des objets et des meubles, tel que des pupitres et des chaises à travers de la classe, mais ce n'était qu'un léger détail, tout comme le langage vulgaire et peu raffiner qu'il utilisait parfois à leur encontre... Ou était-ce tout le temps ? Puis il y a maintenant cette fichue épidémie... À croire que le monde magique Anglais est incapable de vivre en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 2044 Gallions : 471 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire

Bienvenue parmi nous !

Bon courage pour ta fiche Puis j'espère que tu te plairas ici !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue parmi nous mon chou Ton personnage a l'air bien sympa, et avec un fort caractère, ça va être un plaisir de faire connaissance avec ce petit bonhomme que tu nous proposes

Si tu as des questions ou besoin d'aide, n'hésite surtout pas à mp le staff, nos boîtes sont toujours ouvertes Et si le besoin s'en fait sentir, tu peux toujours aller voir du côté du parrainage, nos petits membres seraient heureux de pouvoir t'aider à t'intégrer

Et bon courage pour ta fiche mon lardon hellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Je sens qu'il ne va pas falloir mettre trop le foutoir en cours de DCFDM

Bienvenue à toi ! Bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Yassen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : l'ancien dragon a trouvé le chemin des serpents, il est maintenant en septième année.
Célébrité : ash stymest.
Pseudo : Prim Âge : 22 Parchemins : 942 Gallions : 626 Date d'inscription : 04/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Le personnage est absolument divin. Il me tarde de le voir en jeu. I love you Bienvenue parmi nous, comme l'a dit Katarina, n'hésite pas à nous contacter si tu devais avoir la moindre question, rien n'est trop beau pour toi. Bon courage pour la fin de la rédaction, mon trésor, en espérant que tu te plaises par ici.



( So show me some remorse, show me a little guilt. Don't tell me we're just animals awaiting our next kill. )



Revenir en haut Aller en bas
Zephÿr Rosenberg
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Garde-chasse.
Célébrité : Gerard Way.
Pseudo : from the morgue Âge : 20 Parchemins : 1194 Gallions : 1649 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
60/100  (60/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1167-the-outsider-rosenberg http://www.mumblemumps.com/t1187-like-a-ghost-z-r http://www.mumblemumps.com/t1448-rosenberg-z-mailbox http://www.mumblemumps.com/t2066-fromthemorgue-s-journal

Bienvenue parmi nous.
Tu as déjà bien entamé ta fiche, ça promet d'être intéressant alors bon courage pour terminer tout ça.
Si tu as un souci, le staff est là pour t'aider.




DEMOLITION LOVERS
I'm trying, i'm trying, to let you know just how much you mean to me. And after all the things we put each other through and i would drive on to the end with you. A liquor store or two keeps the gas tank full and i feel like there's nothing left to do but prove myself to you and we'll keep it running until the end of everything. (by endlesslove)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

waouuuuw ce personnage
Ta fiche promet d'être du tonnerre Bienvenue parmi nous, et évites de trop martyriser ces pauvres élèves
Revenir en haut Aller en bas
Kamen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : slytherin
Célébrité : Ash Stymest
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 2732 Gallions : 915 Date d'inscription : 01/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t304-kissing-death-and-losing- http://www.mumblemumps.com/t310-you-re-poison-runnin-through-my-veins-kamen#3919 http://www.mumblemumps.com/t975-kamen-flask http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

Bienvenue mon joli Je suis vraiment très intriguée par ton personnage On attendait grandement un professeur de DCFM & puis j'aime beaucoup ton choix d'avatar, il me tarde de lire l'histoire de ce cher Kim En tout cas, même si ta fiche est déjà bien entamée, n'hésites pas si tu as quelques questions, le staff est entièrement disponible Courage pour la fin d'écriture


destructive love
Ce baiser est mille fois mieux que tout ceux qu’il a pu recevoir et donner dans sa vie. C’est un baiser chaud, langoureux, qui vient du cœur. Un baiser beaucoup plus fort que n'importe quel poison.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

han, un prof de dcfm c'est Persé qui va être contente
bienvenu chez toi ! J'adore ce que j'ai pu lire pour l'instant, j'attend avec hâte la suite bonne chance pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Alice Thears P.
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Première année à Serdaigle
Célébrité : Maisie la choupi
Pseudo : Manu Âge : 92 Parchemins : 3332 Gallions : 2489 Date d'inscription : 30/07/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2205-alice-thears-presa-petite-ameri http://www.mumblemumps.com/t2216-alice-thears-presa-princesse-avec-de-minuscules-ailes#56072 http://www.mumblemumps.com/t2256-alma-chouette-qui-aime-sa-rapace-de-maitresse#57203

Bon bah comme je t'ai déjà dit dans la CB hier:

BIENVENUUUUUUUUE SUR MUM

J'aime beaucoup le style du perso, l'originalité pour le pays d'origine, les petits détails qui font tilt
J'ai hâte de le voir en jeu

Bonne chance pour la suite de ta validation



Nerval
Mon cœur encore tendre et novice,
Ne connaissait pas la noirceur,
De la vie en cueillant les fleurs,
Je n’en sentais pas les épines,
Et mes caresses enfantines
Étaient pures et sans aigreurs.
©️ (code by Joy . gifs by .sparkle)


Coffre de princesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ilia T. Yordanova
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : Auror à Poudlard
Célébrité : Troain Bellisario
Pseudo : Pandore Malone Âge : 29 Parchemins : 1061 Gallions : 1272 Date d'inscription : 06/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1893-ilia-yordanova-the-sun-will-shi http://www.mumblemumps.com/t1918-ilia-yordanova-success-nothing-else-matters#48749 http://www.mumblemumps.com/t1919-ilia-yordanova-don-t-count-your-owls-before-they-are-delivered http://www.mumblemumps.com/t2079-journal-d-ilia#52927

Bienvenue parmi nous !!
Un professeur de DCLFM cool !!!!

Amuse toi bien ici


Mon frère, tu étais ma fierté, ma vie. Aujourd'hui, j'apprends à vivre sans toi, sans tes sourires.
Je me relève grâce à ton souvenir. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Coucou mon chou J'ai beaucoup aimé ta petite histoire, et la relation qu'il a avec sa famille. Il n'est pas toujours d'accord avec eux, mais pourtant il continue à les soutenir, c'est beau Ton personnage a l'air d'avoir un sacré caractère, on ne risque pas de s'ennuyer en cours, au moins on saura qu'il ne faut pas mettre le bazar

Sans attendre, je te valide I love you Étant modo, je ne peux pas te mettre ta couleur, mais une administratrice s'en chargera bien vite. Tu peux déjà te lancer dans ta fiche de liens et te mettre à rp sans soucis :) Amuse-toi bien parmi nous !

Bienvenue à
Poudlard
Maintenant que tu es validé, tu vas pouvoir torturer les élèves de Poudlard.

N’oublies pas qu’ici, tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le flood soit sur la ChatBox ! Tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres sorcier de mumblemumps. tu trouveras tout ça dans le journal du sorcier. Ensuite; si tu as la moindre question, n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Allez, nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons à te remercier de t'être inscrit sur MUM ! Si tu as envie de RP mais que tu n'as pas de partenaire, viens t'inscrire au speed dating version sorcier. Tu peux aussi consulter le répertoire des sujets libres et communs. Pour ne pas te perdre dans la chronologie du forum, voici un petit rappel.
Si tu as du mal à te retrouver dans le château, que tu te fais intimider par les élèves ou que tu as été victime d'un sortilège de confusion, tu peux toujours demander un parrain pour te guider.

Tu trouveras le QG des professeurs et les secrets qui l'entourent, par ici ! N'hésite pas, d'ailleurs, à dépenser tes gallions pour découvrir des indices sur l'épidémie, pour la quête des professeurs ou pour t'acheter des objets. Tu trouveras toutes ces choses dans la boutique. Il te faudra également installer ton hibou dans la volière pour pouvoir recevoir du courrier. Enfin, n'oublie pas d'ouvrir les inscriptions de ton cours dans la salle créée à cet effet, afin que les élèves puissent venir s'inscrire. Tu retrouveras alors la liste des cours déjà créés par ici.

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario, une fois que tu auras deux semaines d'activité sur le forum et un RP en cours, que tu peux faire ici. Enfin et pour surtout, gagner le coeur de nouveaux sorciers, nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne. I love you

N'oublie pas le plus important : amuse-toi bien sur MUM !


Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Junsu - Did you just came by for some tea and a beating ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baby Face 's JYJ - Kim Junsu Xia [100%]
» Ruby Caldwell ··· I feel my heart start beating to my favorite song
» The beauty in an ass beating • PV
» LED by your beating heart
» Love is two hearts beating as one - Herbert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: