Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Ce n'est plus une ardeur dans mes veines cachée *.*. Flynnichou

Alice Thears P.
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Première année à Serdaigle
Célébrité : Maisie la choupi
Pseudo : Manu Âge : 92 Parchemins : 3332 Gallions : 2489 Date d'inscription : 30/07/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2205-alice-thears-presa-petite-ameri http://www.mumblemumps.com/t2216-alice-thears-presa-princesse-avec-de-minuscules-ailes#56072 http://www.mumblemumps.com/t2256-alma-chouette-qui-aime-sa-rapace-de-maitresse#57203

Ce n’est plus une ardeur dans mes veines cachée



La rentrée, ça faisait maintenant deux semaines que ça avait eue lieu et on avait déjà eu le droit à quelques cours avec une ambiance un poil tendue hein. Non parce que bon, perso, ça me remuait tout cette histoire d’épidémie, mais c’étaient plus des questions familiales, savoir pourquoi mon père avait décidé de venir travailler ici si c’était pour nous mettre en danger. Mais les autres, c’étaient leurs potes, leurs profs, leurs collègues et tout, et on voyait bien qu’ils étaient pas trop pour qu’on les déplace en demi-prison, histoire de les éloigner des autres. Du coup, avec le temps, j’avais même pigé que certains étaient en couple avec les bagnards, et du coup c’était pas glop, mais type pas glop du tout quoi ! Bah oui t’imagines toi, c’est rien con de se voir privé de l’amour de sa vie comme ça, du jour au lendemain. Ils pouvaient plus vivre leurs amours au grand jour. Un peu comme Roméo et Juliette quoi ! *.* C’était rien romantique quand même ! Pas glop mais romantique…

Bref, j’avais fait un marathon dans le château c’jour-là parce que, que jvous explique, jcherchais Hattie et des Poufsouffles de deuxième année m’ont gentiment dit (en m’renvoyant bouler un peu, jprécise pour ceux qui ne saisissent pas la fine ironie de mes propos/pensées) que les premières années de cette maison avaient cours avec les Serpentards à ce moment-là et autres bla-bla-bla type « Allez va jouer à la poupée et laisse nous tranquille » auxquels j’avais répondu avec ma subtilité toute naturelle une vacherie que la décence m’oblige à voiler ici. Ennnnnnfiiiiiin bref, comme dirait Franklin Aloysius Manford, du coup, ayant une petite fringale des familles (qui se transformait tout de suite en dalle internationale chez moi, parce que j’avais des faims qui n’avaient d’égales que ma gourmandise), j’avais cherché le fameux tableau, la poire, et BOUYA : Les cuisines ! Là, après avoir amadoué les elfes de maisons (Non mais franchement, on avait pas aboli l’esclavage ici encore ?! Oo), les avoir complimenté sur les repas et tout, j’étais repartie avec un sac de cookies ! DES COOKIES NOM DE MERLIN ! Jsais pas si vous vous rendez compte (DES COOKIES !!!!!) que j’avais à peine monté deux étages que j’en avais mangé trois. Et ils étaient énormes hein. Bref, je les avais cachés dans un pan de ma robe de sorcier après parce que faut pas déconner, en matière de bouffe, j’étais pas partageuse avec le premier venu.

Et du coup, la dernière étape de mon long voyage fut la recherche de cette pièce qui servait à la musique. Et là, dans un coin un peu poussiéreux, j’avais sous les yeux ce qu’il me manquait depuis ces deux fameuses semaines : Une harpe. *.* Allez, on époussète un peu le tabouret, on lisse la robe pour venir la bloquer et c’était partie pour la Toccata et fugue en ré mineur (En vrai, c’était plus une toccata, une fugue puis à nouveau une toccata mais bon, ça fait un poil répétitif, déjà que bon c’est pas ouf comme nom Msieur Bach…) Bref, j’avais fini la toccata, et j’étais totalement dans la fugue, bien partie pour continuer, quand j’eus un poil l’impression qu’on m’épiait, et pourtant j’étais sure que Maddox ne m’avait pas suivie, du coup je relève la tête en continuant à jouer, mais… Oups, fausse note… O.O En fait c’était pas du tout Maddox. Euh comment dire que je m’étais figée, en arrêtant de jouer d’un coup, les yeux écarquillés ?

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 2044 Gallions : 471 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Ce n'est plus une ardeur dans mes veines cachée

Ça lui fait bizarre, d'être ici. De se dire que c'est une nouvelle année. Qu'un été est passé. Il a l'impression que la précédente n'est pas finie, qu'elle ne fait que se prolonger. Il sait que c'est dû au fait qu'il soit resté à Pré-au-Lard, comme tout le monde, et au fait qu'il soit repassé par le château plus d'une fois entre Juin et Septembre. Il sait que c'est parce qu'il n'est pas rentré chez lui, pas cette fois. Mais il a cette sensation bizarre qui lui court sous la peau, ce quelque chose qu'il ne parvient pas à décrire. Il est déjà fatigué. Deux semaines après la rentrée, il est déjà fatigué. Au moins se console-t-il en se disant que les choses sont toujours mieux que ces derniers mois, si on exclut les informations du banquet de la rentrée. Bon sang, ce banquet. Plus il y repense, plus son sang chauffe. Manipulés, et traités comme des gamins capricieux. Une technique lâche, déplorable, pour tenter d'amortir un choc sans réussir quoi que ce soit d'autre qu'une situation bordélique de A à Z. Comment le directeur, comment les Aurors avaient-ils pu penser un instant que ça fonctionnerait ? Jouer avec l'Amortentia, en se disant que la nouvelle passerait sans la moindre vague. Il faut être idiot pour se dire que ça pourrait marcher. Même un enfant pourrait réaliser à quel point ce plan est non seulement minable, mais aussi totalement foireux. Et c'est sans parler de ces élèves et membres du personnel qu'ils parquent comme des bêtes malades. Même pour Rosenberg, il n'arrive pas à se satisfaire de la situation. Et pourtant, Merlin-seul-sait que c'est très loin d'être l'entente entre eux.

Flynn arpente les couloirs. Il sait qu'il devrait éviter, que s'il se fait prendre, il va avoir des problèmes, à moins qu'il parvienne à convaincre sa cible qu'il ne s'est que perdu, lui qui a déjà passé huit années complètes ici. Il pourrait blâmer le château et ses escaliers qui partent toujours autant en vrille avec les perturbations, mais il doute que ça passe, étrangement. Et pourtant, il continue, sans la moindre pression. Comme il l'a toujours fait, même lorsque le règlement s'est renforcé. Encore cette stupide adrénaline qu'il recherche. Un jour, ça lui coûtera cher.
Il erre, sans vraiment trop savoir ce qu'il cherche. N'importe quoi qui pourrait l'occuper, lui changer les idées. L'empêcher de ressasser, ce qu'il fait beaucoup trop à son goût ces derniers temps. Son chemin finit par le mener au cinquième étage, là où il arrive à la chorale de se regrouper pour les répétitions. Là où tout a dérapé, aussi. Bon sang, pas ça. Il ne veut plus penser à ça. Pas alors qu'il a enfin retrouvé Maddox.

Les mains dans les poches, il ralentit le pas en passant devant la vielle salle de classe, celle qui sert pour les cours de Miss Deslunes. Celle dont provient de la musique. Il l'a trouvée, sa distraction. Le Gryffondor pousse doucement la porte, le plus doucement possible pour éviter qu'elle grince. Ses yeux couvrent rapidement l'ensemble de la salle, puis se posent sur la jeune demoiselle assise à côté de la harpe, concentrée, totalement absorbée. Il fait un pas, un deuxième, passe enfin le chambranle puis repousse la porte derrière lui en veillant à ne pas la fermer totalement pour éviter qu'elle claque. S'il est loin de s'y connaître en musique classique, au grand dam de son père, il a suffisamment entendu ce morceau pour le reconnaître, même s'il doute pouvoir ressortir le nom de son auteur sans y réfléchir une bonne poignée de secondes, et encore moins sans essayer. Vraiment, pas son truc. Ça ne l'empêche pas de profiter pour l'instant, venant s'adosser au mur à côté de l'entrée. Il vient croiser ses bras sur son torse, penche la tête, doucement. Mais malgré ses précautions pour ne pas la déranger, elle finit par très rapidement relever la tête pour venir croiser son regard et s'arrêter subitement, son élan totalement coupé par sa présence. Oh, t'arrête pas pour moi ! Pourtant, s'il ne veut pas déranger, il se rapproche tout de même d'elle, attrape un tabouret qu'il installe à quelques pas de l'instrument, puis s'assoit, un sourire sur les lèvres. Sérieusement. Ce serait dommage, tu joues vraiment bien.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Alice Thears P.
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Première année à Serdaigle
Célébrité : Maisie la choupi
Pseudo : Manu Âge : 92 Parchemins : 3332 Gallions : 2489 Date d'inscription : 30/07/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2205-alice-thears-presa-petite-ameri http://www.mumblemumps.com/t2216-alice-thears-presa-princesse-avec-de-minuscules-ailes#56072 http://www.mumblemumps.com/t2256-alma-chouette-qui-aime-sa-rapace-de-maitresse#57203

Ce n’est plus une ardeur dans mes veines cachée



C’était pas un mirage en fait : jm’étais pas perdue au milieu d’un désert telle Alice d’Arabie, à tenter de rallier mille peuples à ma cause, ou bien dans une salle magique qui te donnait ce que tu voulais. Et pourquoi jvoudrais cette situation en plus, moi ? En vrai, j’aurais bien plus rêvé d’un amour magnifique et impossible, sur une plage au crépuscule ou sous la pluie en pleine nuit, lui à genoux et moi lui déclamant telle une tragédienne mirifique : « Arrête, Flynn, arrête, et cours plutôt cacher / Un secret que l’amour commence à t’arracher ! » ou un « Va, je ne te hais point ! » bien senti, avec toute l’emphase du monde dans ma petite voix ! *.* Mais ptet que c’était un peu too much, non ? Bref : Non. Non. Non. Pas maintenant. J’étais pas du tout prête. Ca devait être un moment orchestré à la baguette. En plus jdevais trop être mal coiffée ! O.O … U.U … Si ça se trouve, j’avais une haleine de chacal, une tâche de nourriture ou de boisson quelconque sur le côté gauche et des poches sous les yeux ! >.< Pourquoi des poches sous les yeux d’ailleurs ? oO J’avais pas trop mal dormi dernièrement, non ? Et pourquoi le côté gauche ? Oh, t'arrête pas pour moi ! Non mais ne me parle pas, interdit, repars juste, allez ! Hop ! En plus c’était facile de dire ça hein, maintenant que j’étais bloquée, les pensées tournant à mille à l’heure, sans savoir quoi faire ni quoi dire, HEIN ! Oh ! J’avais pas la bouche ouverte comme une bêta depuis tout à l’heure au moins, non ? … Ouf non, c’est bon.

Bon, au pire, si je disais rien, il repartirait ptet… Comme une statue. Tiens oui : Je suis une statue – Je suis une statue – Je suis une statue. Ca marchait ? Il avait pas l’air d’avoir fait face à une métamorphose soudaine en tout cas… Ou bien il devinait tout de suite que je n’arrêtais pas de le regarder, à chaque occasion trouvée, tous les jours. Si ça se trouve il le sait déjà. Si ça se trouve il m’a suivi. Si ça se trouve c’est… Non il ne serait pas aussi mesquin… Euh… Pourquoi il s’approche… ? Pourquoi il prend un tabouret ? Il compte rester combien de temps, là ? Il a cours avec quelqu’un après ici ? Sérieusement. Ce serait dommage, tu joues vraiment bien. O.O … Oo … C’était… Un … Compliment !!!! *.* Peut-être le premier d’un couple qui l’évoquerait dans cinquante ans devant une cheminée, avec un thé verveine-menthe et un album photo-souvenirs, bien installés dans des fauteuils marrons. (Bof, ça s’fait plus trop le marron pour les fauteuils…) Noir, le noir ça va avec tout. Se réchauffant d’une de ces froides nuits d’hiver du grand est canadien, une nuit sur son épaule… *.* Euh… On se calme Lili, ou à imaginer des trucs comme ça, tu vas finir par rougir. … Hm… >< Trop tard.

Bon. On se reprend et on répond de la manière la plus neutre possible. Je… nie euh… preux… euh… Non rien. Ok. On va devoir se poser cinq minutes pour parler toutes les deux là Lili. C’était quoi ça ? T’as jamais eu aucun problème à t’exprimer et tu sais plus faire même une seule phrase. Allez ! On respire et on reprend. J… j’avais fini. Bah bravo. Encore plus crédible. Tente les fouilles aujourd’hui ma grande, parce que niveau trouvaille, t’es proche de dépenser sans compter dans un parc type jurassique avec des dinosaures non aviens (de toute époque par contre, fallait pas abuser non plus) à partir d’un simple moustique. Allez trouve un truc à dire, au moins, histoire de tenter de pas passer pour une idiote finie et amorcer la conversation le temps d’étendre sa vision et de décliner toutes les possibilités de fuite facile. Pardon, mais pourquoi t’es là ? Et tu m’observes depuis longtemps ? Lili la boulette quoi ! Heureusement que j’demande pardon au début, parce que franchement s’il me trouvait pas encore idiote, au moins il me prendrait jamais pour une personne aimable à partir de maintenant. Mais type pas aimable du tout quoi ! Pas que tu m’déranges hein, au contraire ! Mais j’allais me taire, moi un moment ! >< Et pourquoi quand c’étaient pas les doigts que je me triturais dans tous les sens depuis tout à l’heure, je m’amusais à remettre machinalement et toutes les secondes une mèche pas rebelle du tout en place?

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 2044 Gallions : 471 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Ce n'est plus une ardeur dans mes veines cachée

Quand sa peau se met à prendre doucement des couleurs, son sourire se fait plus présent. Rougir pour un compliment, c'est adorable. C'est encore mignon, à cet âge-là. C'est encore facilement touché, facilement perturbé. Même lui, quand il est arrivé il y a dix ans, devait être un peu dans le même genre. Bon sang, que les choses ont pu changer, depuis. Je… nie euh… preux… euh… Non rien. Flynn hausse un sourcil. Elle semble peiner à trouver ses mots et, s'il est patient, à attendre sans la pousser qu'elle parvienne à retrouver son anglais, son expression se fait tout de même amusée. Il retient un « hunhun » taquin, le genre de choses qu'il laisse normalement s'échapper face à ce genre de situation. J… j’avais fini. Oh, vraiment ? S'il feint l'innocence, la surprise, même lui sait que c'est loin d'être le cas. Parce qu'il connaît le morceau. Parce qu'elle s'est arrêtée subitement. Parce qu'il est évident que s'il n'avait pas été là, elle aurait continué jusqu'au bout. Même elle semble ne pas être convaincue par ses propres explications, mais il ne relève pas davantage que ça, pas à voix haute, en tout cas. C'est un coup à la mettre mal à l'aise. Peu de chances qu'elle se remette à jouer, si elle l'est. Pardon, mais pourquoi t’es là ? Et tu m’observes depuis longtemps ? Franche. Directe. Les yeux de l'Anglais viennent brièvement tomber sur sa cravate pour en assimiler les couleurs, puis reviennent se poser sur le visage gênée de la petite Serdaigle. Les questions sont légitimes, à ses yeux, mais manquent cruellement de forme. Pas lui qui lui reprochera quoi que ce soit, cependant. Pas que tu m’déranges hein, au contraire ! Un rire remonte sa gorge, discret mais sincère. Tu me rassures ! Je m'en serais voulu, tu sais ! Plus ou moins, Partiellement. Il ne s'en veut jamais complètement de déranger les gens, pas ceux qu'il ne connaît pas, en tout cas. Il faudrait se soucier de ce qu'ils pensent, pour ça et là, comme pour toute première rencontre, il est bien trop occupé à découvrir la demoiselle pour se demander quelle image il peut bien renvoyer. Pas qu'elle sache que ses derniers mots ne sont qu'à moitié vrais, non plus.

Je suis pas là depuis très longtemps, rassure-toi. Observer les gens dans un coin pendant trente minutes sans rien dire, c'est pas franchement mon truc. Lui, son truc, c'est plutôt de s'imposer au bout d'un moment. De laisser comprendre qu'il est là et qu'il ne bougera pas tant qu'il ne l'a pas décidé ou qu'il n'y est pas forcé. Quant au pourquoi... Le Gryffondor lève une main, vient frotter distraitement sa barbe qui a fini par retrouver une apparence décente depuis la rentrée, pince un peu les lèvres. Bonne question. Très bonne question. Je sais pas trop. Concours de circonstances, je dirais. Il hausse une épaule, laissant comprendre que tout ça n'importe que peu. La réponse ne vaut pas grand-chose, mais il n'en a pas franchement d'autre. Alors ça devrait suffire. En tout cas, ça fait plaisir, de découvrir de nouvelles têtes. Tu viens de nous rejoindre, non ? C'est quoi, ton nom ? Et voilà qu'il commence avec ses questions. C'est pas un accent du coin, ça, je me trompe ? Tu nous viens d'où ? Pas de Beauxbâtons, ni de Durmstrang. Elle est décidément trop jeune pour participer à l'échange, et ses intonations sont bien différentes de celles qu'il peut entendre chez ses camarades slaves et européens. Ça fait longtemps que t'es ici ? Tu t'y fais ? Il aurait presque l'air préventif, là, à s'inquiéter de l'intégration de la jeune fille. Étrangement, il ose espérer qu'en arrivant aussi tôt à Poudlard, sans avoir été ailleurs avant, elle ne fera pas partie de ceux qui crachent allègrement sur le château et ses habitants. Pas comme d'autres. Pas comme ceux avec qui les choses ont pu mal se passer. Elle, il doit y avoir moyen de lui faire voir que tout ça, c'est quelque chose qui vaut le détour. Pas vrai ?

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Alice Thears P.
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Première année à Serdaigle
Célébrité : Maisie la choupi
Pseudo : Manu Âge : 92 Parchemins : 3332 Gallions : 2489 Date d'inscription : 30/07/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2205-alice-thears-presa-petite-ameri http://www.mumblemumps.com/t2216-alice-thears-presa-princesse-avec-de-minuscules-ailes#56072 http://www.mumblemumps.com/t2256-alma-chouette-qui-aime-sa-rapace-de-maitresse#57203

Ce n’est plus une ardeur dans mes veines cachée



Bon on avait tenté le coup de bluff dans une partie de poker improvisée, un bluff franchement moyen mais bon, c’était pas comme s’il m’avait prise par surprise hein, type allez jdébarque, jprends un tabouret et jtaille la bavette tranquillou avec toi. Avec un de ces sourires. *.* Euh… Je me reprends : Avec un de ces sourires !! :o Ohlala inadmissible. Oh, vraiment ? Bon ok, là, c’était clair que même lui n’y croyait pas. C’est pas qu’ça transpirait, c’est que ça coulait de chaque côté, l’ironie, dans sa phrase, là. U.U En même temps, jlui avais pas vendu de la qualité niveau réponse donc normal qu’il remette en doute. Et puis c’est pas comme s’il s’agissait d’un morceau hypra mega connu, hein Lili ? En tout cas, tu marques pas mal de points dans la catégorie des filles rien bêtes. Ca existait les gens qui se liquéfiaient sur place ? Y’avait pas des sorciers qui disparaissaient en combustion spontanée ? Ou bien jpouvais ptet tenter de transplaner avant l’heure… C’était possible de faire ça dans Poudlard ? Peu de chances… En plus, vu que c’est pas trop de mon niveau et que niveau (justement) sorcellerie, j’étais sure d’être un cran en dessous des autres (Hybridité mon amour ! Quel drôle de nom… Pourquoi pas Auschwitz mon loulou ?!), valait mieux pas que je tente ça avant l’heure hein.

Bref, quand jlui posais mes questions de manière ultra subtile et mignonne avant de tenter de me rattraper tout aussi maladroitement, il ne le prit pas mal et se mit même à rire. Tu me rassures ! Je m'en serais voulu, tu sais ! C’est quoi ça ? Il trouvait ça drôle, genre j’ai fait de l’humour sans le vouloir ? oO Ou bien il se moquait. Ouais ouais, c’est ça, clairement, il se fendait la poire avec la mienne, et moi pauvre petit être sans défense, j’agrafais mes prétentions empruntées dans un coin de mon petit cœur brisé pour à jamais les oublier. Drama ? Non non à peine. En même temps, j’avais onze ans hein, si j’en faisais pas trop maintenant, c’était perdu d’avance ! Du coup, il était temps de jouer ma carte aussi. Oh, vraiment ? BIM ! Contré mon ptit père ! Avec tes propres armes en plus. Ptit sourcil relevé pour marquer un peu. Ahlala ! Quelle géniale Alice je faisais quand même… Enfin, j’avais pas réussi à le sortir avec autant d’aise que lui, mais jcommençais à me reprendre. Après tout, c’était bien là où jme démarquais : en parlotte. Pour le meilleur. Surtout pour le pire. Bon on lui fait un ptit sourire après pour bien montrer que tout ça, c’est que d’la comédie hein. Jmétais lavé les dents au moins après le repas ? Ouf oui c’est bon… LES COOKIES ! O.O Pourvu que j’aie pas une vieille trace de choco sur le coin de la bouche… U.U

Je suis pas là depuis très longtemps, rassure-toi. Observer les gens dans un coin pendant trente minutes sans rien dire, c'est pas franchement mon truc. Ouf. … Euh … C’était pas une référence au fait que, moi, en débile légère que j’étais, je l’observais à chaque fois que je le croisais, hein ? Non non… Lili, calme-toi. C’est pas parce que Maddox, lui, l’avait vu, que Flynn le savait hein. Hein ? Jdevrais quand même penser à être plus discrète à l’avenir. Sait-on jamais… Il aborde le pourquoi de la question sans donner vraiment de réponse, parce que la question était un peu idiote en elle-même. C’est… Rassurant. Enfin jsuppose. Jcrois que ça fait un rien attitude de psychopathe quand même… Vas-y, rajoutes-en une couche, comme ça s’il t’a vu le mater, maintenant il va croire que t’avoues être une psychopathe en puissance. Bien joué, Alice Faustine Thears Presa ! En tout cas, ça fait plaisir, de découvrir de nouvelles têtes. Tu viens de nous rejoindre, non ? C'est quoi, ton nom ? Bah, je viens de le dire, non ? Ah non, c’était encore dans ma tête. Pardon. Alice Faustine Thears Presa. Et oui première année à Serdaigle. En fait, j’devrais presque être en deuxième mais comme jsuis née en fin d’année, tu comprends… Cool story, Sis ! Tu veux donner le nom de ta grand-mère maternelle et la marque du balai de ton père, tant que t’y es ou c’est bon pour le moment ? Euh… Et toi ? C’est quoi ton nom ? Gêne immense alors que je tente de paraître le plus neutre possible et pas montrer que je le connais déjà depuis le premier jour ici. C'est pas un accent du coin, ça, je me trompe ? Tu nous viens d'où ? Ça fait longtemps que t'es ici ? Tu t'y fais ? Il remarque même mon accent. *.* Il est parfait. Comment ça c’est facile de reconnaître que mon accent est différent d’ici ? Surtout avec celui de la Nouvelle Angleterre ? Pas du tout. Du tout. Salem. Aux US. Non c’est vrai ? Merci de la précision. Sait-on jamais que Salem soit devenu aussi inconnu que le Chemin de Traverse dans le monde sorcier du jour au lendemain. Et non, on vient d’arriver c’t’été en fait. Mais du coup avec le fourmillement du Championnat du Monde et tout, j’ai pas trop eu le temps de voir grand-chose de l’Ecosse. … … Ah oui ! A part Poudlard, bien sur ! Et c’est assez fou en vrai leur truc ! Bon, on a bien une école de magie à Salem, mais jsais pas trop si tu vois, c’est pas le même style niveau bâtisse là-bas, on est plus dans le colonial ou le néo-roman, donc voir un gros château comme ça, ça change un peu quand même hein ! En plus, il y mettent les moyens niveau mise en scène, parce que l’arrivée sur des barques, la répartition avec le vieux chapeau moisi, le banquet et tout. … Ouais bon ok, c’était pas fou le truc de la potion là et des prisonniers, mais jveux dire, au niveau décor et scéno, y’a d’l’idée ! Bon après en deux semaines, j’ai pas encore tout visité hein… … O.O Mais pourquoi je parle autant ? Pourquoi quand on me lance, impossible de m’arrêter ? J’avais certainement un problème psychomoteur quelconque à traiter en plus de deux ailes rachitiques dans l’dos, parce que là, ça d’venait préoccupant hein. Hm… Désolé jparle trop… Toi t’es chez Gryffondor, non ? Pas besoin de regarder sa cravate, jle savais déjà. En plus, j’étais fixée sur ses yeux, j’arrivais plus à m’en détacher.

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 2044 Gallions : 471 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Ce n'est plus une ardeur dans mes veines cachée

Elle semble reprendre du poil de la bête, réutilisant sa propre phrase, le laissant comprendre qu'il est sur le coup aussi peu convainquant qu'elle a pu l'être. Bien, d'accord. Il saisit. Pas qu'il ait vraiment fait d'effort non plus, mais c'est juste, c'est juste. Au moins sourit-elle, peut-être un peu plus à l'aise, et c'est déjà ça de pris. Elle aborde le sujet psychopathe et plus ils échangent, plus il peut remarquer qu'elle n'a pas la langue dans sa poche, voire aucun filtre entre la bouche et le cerveau. Elle lâche ce qui lui vient comme ça lui vient, sans même se demander comment ça peut être perçu, et ça a une certaine familiarité, quelque part. Il acquiesce, moue pensive sur le visage. Oui, ça peut faire psychopathe.

Alice, donc. Alice, qui lui donne l'intégralité de son nom. Ainsi que des informations sur sa date de naissance, au cas où il puisse en avoir besoin. Ce qui est loin d'être le cas. Il s'attendrait presque à ce qu'elle lui fasse la liste de ses frères et soeurs, cousins, cousines et animaux de compagnie. Presque. Euh… Et toi ? C’est quoi ton nom ? Flynn. Flynn Leeroy North. Né en été. Il l'imite dans une tentative d'humour qui n'amuse certainement que lui. Et oui, ça l'amuse. Il lui en faut peu, actuellement.

Salem. Aux US. L'Anglais finit par se demander si c'est un de ses tics, de tout préciser comme ça. Il fouille rapidement sa mémoire, cherchant à se rappeler un moment où Maddox aurait pu faire pareil quand ils étaient plus jeunes. A savoir si c'est un trait typiquement Serdaigle, ou si c'est juste elle qui ressent le besoin pressant de clarifier les choses à l'extrême. Rien ne lui vient, comme ça. Ça doit être elle. Et non, on vient d’arriver c’t’été en fait. Mais du coup avec le fourmillement du Championnat du Monde et tout, j’ai pas trop eu le temps de voir grand-chose de l’Ecosse. Clairement, avec le monde présent à Pré-au-Lard cet été, il peut comprendre. Entre le camping, les auberges bondées, tout ce beau monde qui s'est ramené pour assister à la Coupe du Monde, étrangers comme habitants de cette petite île qu'est la Grande Bretagne, ainsi que les familles de tout un chacun venues pour tenir compagnie, elle a dû être davantage occupée à essayer de trouver ses repères qu'à visiter. Ah oui ! A part Poudlard, bien sur ! Et c’est assez fou en vrai leur truc ! Bon, on a bien une école de magie à Salem, mais jsais pas trop si tu vois, non, il ne voit pas, pas du tout. Il en a entendu parler, rapidement, mais il ne visualise absolument pas le genre de bâtiment que ça peut être. C’est pas le même style niveau bâtisse là-bas, on est plus dans le colonial ou le néo-roman, oui alors là, elle l'a perdu. Les briques et tout ce que ça peut bien construire, c'est absolument pas son domaine. L'architecture, ça lui a jamais fait envie, jamais. Alors reconnaître le néo-roman d'un autre truc... Oui, peut-être, s'il planchait suffisamment dessus pour reconnaître quoi que ce soit. Mais il a jamais cherché à savoir. Donc là, il voit encore moins. Mais il acquiesce tout de même, pour l'inciter à continuer. Donc voir un gros château comme ça, ça change un peu quand même hein ! Ah bah voilà, là, c'est clair ! En plus, il y mettent les moyens niveau mise en scène, parce que l’arrivée sur des barques, la répartition avec le vieux chapeau moisi, le banquet et tout. Ah, ça. Il se rappelle les étoiles qu'il avait dans les yeux la toute première fois qu'il est arrivé à Poudlard. Sa mère lui en avait parlé, encore et encore. Elle lui avait dépeint la scène dans le moindre détail, impatiente à l'idée que son fils unique découvre lui aussi cette merveille qu'était le château. Mais même ça, ça ne l'avait pas suffisamment préparé à ce qu'il avait vu, à ce à quoi il avait assisté. Une boule de stress dans les tripes, la tête noyée dans l'émerveillement. Ouais bon ok, c’était pas fou le truc de la potion là et des prisonniers, il grimace un peu. Pas fou, c'est un euphémisme. Bande d'enfoirés. Mais jveux dire, au niveau décor et scéno, y’a d’l’idée ! Bon après en deux semaines, j’ai pas encore tout visité hein… Et l'inverse l'aurait sincèrement étonné.

Le North est surpris, un peu. Elle a parlé, enchaîné sans vraiment respirer, et elle est pourtant loin d'être à bout de souffle. Il commence à se dire que ça aussi, ça doit être une habitude. Il ne juge pas, il est aussi parfois inarrêtable une fois lancé. Mais étant donnée la toute première phrase qu'elle lui a dite, s'il peut appeler ça une phrase, le contraste est fort. Hm… Désolé jparle trop… Toi t’es chez Gryffondor, non ? Il dodeline de la tête, son expression concentrée disparaissant au profit d'un nouveau sourire, fier, celui-là. C'est ça, Gryffondor ! En dernière année ici. Enfin, dernière année, si je me loupe pas. Il ne se loupera pas, il le sait. Il ne s'est jamais loupé. Il ignore la raison pour laquelle il s'est senti obligé de préciser. Peut-être qu'elle le contamine, qui sait. Dernière année, oui. Si Poudlard ne relance pas encore un nouveau cursus à la suite de celui-ci, cursus qui lui servirait d'excuse pour hanter un peu plus longtemps les couloirs. C'est sûr que question arrivée des nouveaux, on fait fort ici. C'est juste dommage que t'aies dû assister à ce bord-- bazar monstre qu'il y a eu pendant le banquet... Je sais pas ce qui leur est passé par la tête. Peut-être simplement du vent, qui sait. C'était stupidité après stupidité, pour finir avec quelque chose d'encore plus stupide... Et dire qu'on attendait d'eux qu'ils acceptent la situation sans broncher. Abrutis. Enfin, j'espère que ça sera la seule mauvaise surprise qu'on aura... Ce serait dommage que t'aies une mauvaise expérience ici, c'est un super endroit. T'as commencé à te familiariser un peu avec les gens de ta maison ? J'en connais quelques uns chez les Serdaigles qui sont assez cools, si tu veux. Ils devraient t'aider, si t'as le moindre problème. Genre Maddox Berkeley. Super mec, vraiment. Le terme est loin de lui faire justice à ses yeux et il pourrait commencer la liste de ses compliments envers son frère, mais se retient.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Alice Thears P.
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Première année à Serdaigle
Célébrité : Maisie la choupi
Pseudo : Manu Âge : 92 Parchemins : 3332 Gallions : 2489 Date d'inscription : 30/07/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2205-alice-thears-presa-petite-ameri http://www.mumblemumps.com/t2216-alice-thears-presa-princesse-avec-de-minuscules-ailes#56072 http://www.mumblemumps.com/t2256-alma-chouette-qui-aime-sa-rapace-de-maitresse#57203

Ce n’est plus une ardeur dans mes veines cachée



Bon l’idée depuis le départ c’était clairement de paraître la moins idiote possible, la moins puérile aussi, hein, et, si possible, faire preuve d’une certaine classe, d’une élégance digne de la Nouvelle-Angleterre. Quelque chose de la prestance dû à mon rang quoi ! Flynn. Flynn Leeroy North. Né en été. Je pouffai littéralement de rire après sa phrase, lâchant quelques postillons bien sentis au passage, qui, gloire à Merlin, finirent entre la harpe et le sol et pas sur le visage de Flynn. En tout cas, bien joué Lili ! Et dire que jparlais de paraître mature et élégante. Mais non mademoiselle préférait vérifier la qualité du vernis de l’instrument à coup de salive ! En même temps il avait fini de m’achever avec la précision sur l’été. C’est-à-dire qu’en plus, si il était drôle… *.* Euh… Hm… Désolée… J’espérais bien qu’il n’avait rien vu mais bon, vu que je bavais à moitié devant ses yeux depuis tout à l’heure, évidemment ma bouche n’était pas la zone la plus sèche de Poudlard a priori hein. Ennnnfin bref. Enchantée Flynn Leeroy North né en été. J’aurais bien rajouté une petite révérence pour jouer à fond sur la carte du pastiche mais comme j’avais encore les jambes qui entouraient la harpe, c’était pas le truc le plus facile du monde. Et là, cher Professeur Xavier (Bah oui, y’a que lui pour lire dans les pensées hein !), tu t’demandes : Mais pourquoi Diable cette jeune fille si bien élevée garde-t-elle cette position inconfortable ? Bhen dis-toi, papi, que j’avais autre chose à penser jusque là hein : comme par exemple une sauvegarde avant que tout mon système passe en mode autodestruction, ou pire ; avant une mise à jour « Turbo niaise 2000 » non désirée. Bref, du coup, on verra plus tard hein.

Bon, après ma longue tirade qui l’avait laissé acquiesçant et concentré –donc pas tout à fait agonisant, je l’écoutais à mon tour, tentant de pas perdre le fil de ce qu’il disait dans le fond de ses yeux, gageant qu’avec un peu de contrôle de soi, je réussirais à arrêter de triturer mes doigts ou mes cheveux toutes les quatre secondes et demie. (Evidemment Doc Watson, ça, c’était impossible, hein !) C'est ça, Gryffondor ! En dernière année ici. Enfin, dernière année, si je me loupe pas. Bon déjà, là, ça confirmait une chose : Il ne s’intéresserait jamais à moi. U.U Il était en dernière année, donc beaucoup plus âgé, il allait partir à la fin de l’année, bref j’allais finir éplorée, telle la nymphe oréade Echo, jamais remarquée. Pauvre. Seule. Au fond d’une grotte. De toutes façons, il devait avoir déjà une bonne brochette de dindes accrochées à ses basques avec un tel sourire. Toutes sans intérêt aucun, ça au moins c’était sur en tout cas!! C'est sûr que question arrivée des nouveaux, on fait fort ici. Tiens j’avais pas remarqué les belles plumes bleus, rouges et vertes sur lui… Non parce que jlavais déjà dit ça, Coco, hein ! C'est juste dommage que t'aies dû assister à ce bord-- bazar monstre qu'il y a eu pendant le banquet... Ca, c’était clair ! S’il y avait bien une chose que j’avais pas imaginée en venant ici, c’est d’assister à la mise en détention de gamins et de profs, devant d’autres gamins qui faisaient clairement certaines choses que la morale réprouve. J’étais pas facilement choquable, mais je m’attendais à plus de sérieux et un peu moins d’autorité aveugle dans le cérémonial quand même ! Je sais pas ce qui leur est passé par la tête. Peut-être simplement du vent, qui sait. C'était stupidité après stupidité, pour finir avec quelque chose d'encore plus stupide... Là, c’est clair, j’avais juste à acquiescer, c’était un peu n’importe quoi, et même si jconnaissais pas les gens mis en quarantaine, rien que le fait d’être drogués à l’Amortientia, j’avais trouvé ça moyen. Bah oui ! De toute façon, jlaurais bien vu sans, moi : Flynn ! Il est tellement… *.* … Hm… Enfin bon, jcomprenais que tout le monde se révolte ici. Perso, j’étais plus révoltée contre mon père pour le danger qu’il nous a fait prendre à ma mère et moi, mais bon…

Enfin, j'espère que ça sera la seule mauvaise surprise qu'on aura... Ce serait dommage que t'aies une mauvaise expérience ici, c'est un super endroit. Oo La phrase était un peu à double tranchant là, non ? Parce que je voyais bien que, d’un côté il dit que c’est un super endroit et de l’autre, il insinue que des choses comme ça peuvent à nouveau se produire… Donc bon… Quoi ? C’était habituel ce genre de truc ? Ouais j’espère aussi, enfin bon le directeur a l’air un peu bizarre quand même. D’ailleurs, il a quoi, lui à se cacher comme ça ? On l’sait pas ? Un problème d’acné qui dure depuis l’adolescence peut-être, non ? Bon après c’était ptet un autre soucis hein, du genre une vilaine cicatrice ou une tâche de vin un peu trop prononcée. Ou pire ! O.O En fait, on avait jamais vu Batman et le directeur dans la même pièce, non ? T'as commencé à te familiariser un peu avec les gens de ta maison ? Jprofitais de ce temps de réflexion pour repousser un peu la harpe. Pour l’instant, on allait la laisser un peu de côté hein, parce que jvenais juste d’apprendre à parler, alors jouer devant lui… >.> J'en connais quelques uns chez les Sardaigles qui sont assez cools, si tu veux. Ils devraient t'aider, si t'as le moindre problème. Genre Maddox Berkeley. Super mec, vraiment. O.O … U.U … >< …

Et dire que la conversation était à peu près normal. Que jcommençais à prendre mes aises et tout. J’en viens même à subrepticement mettre la harpe de côté histoire de m’épargner la honte de devoir lui jouer un morceau et me rater. (Même si objectivement y’avait peu de chances que je me rate hein !) Et là, alors que je me replace tranquillou sur le tabouret, il me parle de Maddox comme ça, à la fraîche. Et évidemment le drame sinon c’est pas drôle : Je suis surprise, j’m’y attends mais alors pas du tout, je perds l’équilibre, je bascule, je tente de me rattraper au vide dans des gestes clairement des plus gracieux, un petit cri de goret qu’on égorge et je m’étale par terre dans un amas de robe et de poussière. M’étais-je fait mal ? Ooooh mon ego était brisé à jamais mais sinon tout allait bien niveau corporel hein ! Maddox? Il tombe bien lui ! Autant jouer la carte de l’humour hein, vu comment je m’étais rétamée, j’avais clairement plus que ça de charmant hein… U.U Et au passage, la prestance du départ, je l’avais clairement écrasée là !

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 2044 Gallions : 471 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Ce n'est plus une ardeur dans mes veines cachée

Dire du directeur qu'il est bizarre, c'est un sacré euphémisme. Un an qu'il est là, et personne n'a la moindre idée de qui il peut bien être. Tout ce qu'ils savent de lui, tout ce qu'ils connaissent, c'est sa voix. Sa voix, et ce foutu Basilic qui est apparu durant les tests il y a quelques mois, qui a mis un bordel monstre, qui a permis à tout ça de finir avec une panique énorme, des élèves à l'infirmerie, d'autres qui ont eu du mal à s'en remettre rapidement. Pas la moindre idée de ce à quoi ressemble son visage. Pas le moindre nom à associer à sa personne. Rien. Beaucoup plus de questions que quoi que ce soit d'autre. La remarque sur l'acné lui arrache un sourire amusé mais Flynn est beaucoup trop perturbé par ce type pour réellement laisser un rire lui échapper. Il aimerait que ce soit un souci cosmétique, vraiment. Pourtant, il ne peut s'empêcher de penser que c'est quelque chose de bien plus gros que ça. Et pour que personne n'ait encore rien tenté pour tirer ça au clair, c'est qu'il y a anguille sous roche. Parce qu'à voir certaines réactions lors du banquet, notamment celle de Miss Williams, ils sont plus d'un, professeurs comme élèves, à être en désaccord avec tout ça, avec ce qu'il annonce, ce qu'il décide. Ou peut-être que des gens ont tenté. Que personne ne le sait. Il ne sait pas ce qui est le pire.

A la mention de Maddox, la jeune Serdaigle semble complètement déstabilisée, allant s'étaler de tout son long sur le sol avec, il l'espère, plus de peur que de mal, un cri de panique lui échappant. Il est rapide à réagir, se relevant et repoussant le tabouret pour se laisser de la place à côté d'elle, mais pas suffisamment pour pouvoir la rattraper. S'il avait su qu'il y avait un risque, il aurait pu faire quelque chose dans les temps, mais là... Là, il ne s'attendait pas à cette réaction-là. Il ne peut que l'aider à se redresser, vérifiant rapidement qu'elle n'a rien, prenant ses mains dans les siennes pour s'assurer que ses paumes vont bien. Ça va ?! Tu t'es rien abîmé ?! Elle a l'air d'être dans un état correct et le Gryffondor lâche un soupir de soulagement. Manquerait plus qu'on pense qu'il s'en prend aux nouveaux élèves, tiens... Maddox? Il tombe bien lui ! Moui, sûrement. Enfin, il connaît peu de gens vraiment gracieux quand ils tombent et viennent voir la terre d'un peu plus près. Même lui, qui a pourtant l'habitude, a eu des chutes qui l'ont poussé à s'assurer que personne n'était dans le coin pour le voir. Et, dans les rares cas où c'est arrivé, à s'assurer que personne n'en parlerait. Question de fierté. C'est parler de lui qui te fait tomber ? L'Anglais hausse un sourcil, l'information faisant son chemin jusqu'à sa cervelle, puis un sourire taquin vient étirer ses lèvres. Bon sang qu'il peut s'amuser. Il ne devrait pas, vraiment pas. Il est adulte, il a mieux à faire que de jouer à emmerder une élève de onze ans. Mais c'est plus fort que lui, là. T'as pas à t'en faire, va, j'irai pas lui dire si tu veux pas. Meilleur pote ou pas. Il est sincère, vraiment, mais il sait que ça va le démanger de pas aller titiller son frère avec tout ça. Alors c'est Alice, pauvre petite Alice, qui risque d'avoir droit à ses remarques amusées.

Ça te met dans un état... C'est mignon ! S'il a eu droit aux grands yeux ronds et surpris quand il est arrivé, il ose à peine imaginer ce que ça doit donner face au Serdaigle. A la simple mention de son nom, elle perd l'équilibre. Qu'est-ce que ça doit être quand elle le croise... Alors, en deux semaines, t'as eu le temps d'aller lui parler ? Ils sont dans la même maison, elle doit bien avoir eu un moment, non ? Puis si elle lui a semblé un peu farouche sur les débuts, elle a l'air de vite retrouver son aise, s'il en croit la manière dont tout ça se déroule. Au pire, tu me dis, et je dois pouvoir arranger un truc. Ou pas. Le North est à peu près certain qu'il lui en voudrait s'il lui faisait le coup, s'il lui arrangeait une espèce de vieux plan avec une première année. Et clairement, aussi peu de temps après l'avoir retrouvé, le fâcher n'est pas dans ses plans immédiats. Pas dans ses plans tout court, à vrai dire. Mais glisser deux, trois mots, au sujet de tout ça, ça doit être faisable. Même s'il ne voit pas franchement ce qu'il irait dire, ni le but derrière tout ça. Là, il joue, un peu.

made by roller coaster


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alice Thears P.
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Première année à Serdaigle
Célébrité : Maisie la choupi
Pseudo : Manu Âge : 92 Parchemins : 3332 Gallions : 2489 Date d'inscription : 30/07/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2205-alice-thears-presa-petite-ameri http://www.mumblemumps.com/t2216-alice-thears-presa-princesse-avec-de-minuscules-ailes#56072 http://www.mumblemumps.com/t2256-alma-chouette-qui-aime-sa-rapace-de-maitresse#57203

Ce n’est plus une ardeur dans mes veines cachée



Et dire que si ça avait mal commencé - parce que bon j’avais imaginé plusieurs fois aller lui parler, mais surement pas une rencontre impromptue, où j’aurais pas vérifié cent fois que j’avais rien sur les dents, que j’étais bien coiffée, que rien ne dépassait de mes narines, bref le check-up complet, finalement ça s’était avéré pas si mal, parce que bon, clairement, réussir à avoir une conversation à peu près normale, avec deux trois touches d’humour par-ci par-là et où il semblait s’intéresser à moi (La consécration les gars! *.*), c’était assez inespéré ! Bref, en gros, c’était vraiment pas si mal, jusqu’à ce mon corps décide de vérifier les lois de Newton, avec un petit penchant pour la troisième et ses actions réciproques. Bref, j’avais vu le sol de près, mais de suite, mon sauveur se précipita, tel le chevalier en armure quittant sa monture blanche pour sauver sa princesse… ET LA PRINCESSE C’ETAIT MOI ! *.* C’était ptet ça le plan du destin en vrai : Il fallait ce moment où je tombe pour qu’il se précipite à mes côtés, qu’il prenne mes mains dans les siennes (Quelle chaleur soudain ! O.O Et en même temps j’avais senti un ptit frisson pas piqué des hannetons me parcourir d’un coup, c’était… … Bizarre…) et me dire de sa voix toute bouleversée : Je crois que je t’aime Alice Thears Presa. Ça va ?! Tu t'es rien abîmé ?! Hm… Ouais bon c’était pas exactement la bonne phrase mais c’était un bon début déjà hein ! En plus ça prouvait qu’il était un peu inquiet pour moi. Mon héros ! *.* C’était un peu comme si toutes les Tortues Ninja se retrouvaient en une personne, quoi ! Et moi j’étais son April O’Neil ! Et dire qu’il avait fallu que je me ridiculise pour que notre amour mutuel prenne vraiment son essor. Euh… Ouais… Jcrois que ça va ! On pouvait rester par terre à se regarder comme ça pour toute la vie ? Ou au moins quelques heures ? Non parce qu’il était extra beau aussi de près hein ! Et ses mains ! *.* Clairement, j’adoptais tout chez lui sans conditions préalables ni changements à faire !

Mais ça c’était avant le drame… Cet instant où tout a basculé. Ce moment où je croyais voir poindre les prémisses d’une relation romantique fût alors le point d’orgue du quiproquo qui brisa toutes mes espérances enfantines, toute ma naïve chimère d’un avenir commun, bref qui niqua bien comme il faut mes attentes. (Hey ! C’est pas vulgaire hein ! Faire la nique ça se dit, non ? … Bon d’accord. U.U) C'est parler de lui qui te fait tomber ? Là jsuis encore naïve même si jcommence à paniquer, parce qu’en vrai jcrois juste que Maddox lui a parlé de ses taquineries au sujet de lui, ou au moins lui a insinué quelque chose et que clairement il essaye de me faire sortir les vers du nez pour que ce soit moi qui finisse par dire dans un élan mélodramatique : OK OK j’avoue touuuuut, je suis une psychopathe qui t’observe à chaque fois que c’est possible, j’ai même pensé deux secondes à faire une boîte spécial Flynn avec tous les trucs que jpourrais récupérer genre un parchemin que tu jetterais dans une poubelle, une ptite cuillère avec laquelle t’aurais mangé ta purée potiron-pomme de terre, un mouchoir usagé, jsais pas moi, mais ne me juge pas s’il te plaiiiiit ! Comment ne pas céder à tes charmes si parfaiiiits aussi ?! Bref, j’allais tenter une réponse pour dévier gentiment le sujet quand il ajouta quelque chose qui transforma mes yeux en deux grosses billes rondes -bref en calots quoi ! T'as pas à t'en faire, va, j'irai pas lui dire si tu veux pas. Meilleur pote ou pas. Non mais Mais MAIS ! Non non non ! Noooooon ! NOOOOOOON ! U.U Cette fois, ça y était. Tout était foutu ! B… Quoi ? Que… n-pourq- mais non ! Quoi ? C’était pas clair ? U.U En même temps j’étais tellement troublée que bon, j’arrivais pas aligner deux mots… Même un c’était chaud hein…

Ça te met dans un état... C'est mignon ! Mais stop ! Pourquoi il faisait ça ?! Pourquoi il gâchait tout comme ça ? Pourquoi je rougissais alors que j’avais clairement rien pour Maddox ? Parce que ça faisait écho à ma réaction devant lui tout à l’heure ? Ouais ptet ! En tout cas, j’avais retiré mes mains des siennes d’un coup et à présent j’étais muette, la bouche ouverte, je le regardais complètement perdue sans arriver à prononcer la parole qui aurait tout expliqué, mais qui m’aurait du même coup totalement compromise. Et j’étais clairement pas prête à ça, hein ! Ou bien si, ouais, je lui avoue que c’est pas Maddox mais lui et je m’enfuis de Poudlard en volant n’importe quel moyen de locomotion, sombral, vélo, esclave, pour aller le plus loin possible. Qu’on me voit plus jamais ici. C’était une idée ouais… Alors, en deux semaines, t'as eu le temps d'aller lui parler ? Au pire, tu me dis, et je dois pouvoir arranger un truc. Oui donc l’idée, c’était de m’achever. U.U En plus jvoyais bien qu’il prenait un malin plaisir à m’embêter. Il était pas meilleur pote avec Maddox pour rien hein ! Parce que lui aussi a l’habitude de me piquer, la différence c’est qu’à la fin de l’envoi, il touche, lui, vu qu’il tape juste. Super moment de solitude là, avec mon ptit cœur qu’était rien brisé… Bon on prend son courage à deux mains. M-mais jsuis pas am-amoureuse de Maddox, qu’est-ce que tu racontes ? J’avais une voix étrangement plus aigue, tiens, quand j’étais troublée. En tout cas, j’espérais que c’était assez convaincant, parce qu’en même temps, on a tendance plutôt à nier qu’on a un crush sur quelqu’un donc bon… Il pouvait croire que jla jouais à la Pinocchio à tout nier en bloc. C’est pas du tout de lui dont jsuis amoureuse, voyons ! Euh… Hm… Là, Lili, t’es allée un poil trop loin, t’étais pas obligée de dire que t’étais amoureuse quand même. Vite changement de sujet. Hey, c’était quoi dans ma poche : AH MAIS OUI ! HEY ! Tu veux un cookie ? J’avais sorti le sachet d’un geste victorieux de ma poche et je lui tendais en espérant vraiment -mais genre : VRAIMENT, au fond de moi qu’il allait être obnubilé par les pépites de chocolat et la nougatine et qu’il allait oublier instantanément cette histoire ridicule d’amourette entre Maddox et moi… >.>

Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 2044 Gallions : 471 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Ce n'est plus une ardeur dans mes veines cachée

Il a réussi à la rendre muette, celle qui donne plus de détails que nécessaire. Clairement, il touche un point sensible, il le voit à sa réaction. Il ne s'arrête pas au fait qu'elle récupère ses mains vivement. M-mais jsuis pas am-amoureuse de Maddox, qu’est-ce que tu racontes ? Oui, clairement. A entendre sa voix qui tremble un peu, une octave plus haute que précédemment; à la voir chercher ses mots maladroitement, il la croit à cent-pour-cent. Ce n'est pas comme si sa gène face à tout ça pouvait se voir comme le nez au milieu de la figure. Du tout. Elle cherche à nier, elle cherche à lui faire croire qu'il se trompe, et son sourire s'agrandit un peu plus à chaque mot. Oh, on parle d'amour, directement ? Eh ben ! C'est vraiment mignon, à cet âge-là. Beaucoup trop mignon. C’est pas du tout de lui dont jsuis amoureuse, voyons ! Le Gryffondor hausse un sourcil, sa curiosité davantage piquée. Il se trompe vraiment ? Il a l'impression de chauffer et de refroidir à la fois, et ça l'amuse beaucoup trop, lui qui devrait cesser ses idioties. Mais plus elle parle, pire c'est. Plus il a envie de pousser, de voir ce qu'elle va bien pouvoir dire. Voir ce qu'il peut bien découvrir. Il est comme un môme. Oh, vraiment ? Flynn finit par s'asseoir par terre, croisant ses jambes. Il est parti pour rester, avec tout ça, alors autant s'installer confortablement. HEY ! Tu veux un cookie ? Elle lâche ça comme ça, d'un coup, avec une précipitation qui trahit ses intentions. Il acquiesce vivement, tend la main et attrape le sachet. Merci ! Clairement, il ne va pas cracher dessus. De la bouffe gratuite, offerte avec tant de conviction, il ne dit jamais non. Il n'a pas la moindre foutue idée d'où elle les sort, mais il doute qu'elle cherche à le tuer, même si ça l'aiderait sûrement à se sortir de cette situation. Manque de chance pour elle, une fois qu'il a mordu, il ne lâche plus. Du coup, si c'est pas Maddox... Même s'il doute toujours qu'il ne s'agisse pas de lui, C'est qui ? Quelqu'un que je connais ? Son attention tombe un moment sur le cookie qu'il attrape entre le pouce et l'index, tentant de ne pas le faire tomber en miettes avant même d'avoir pu y goûter, puis il lui rend le sachet. C'est un peu débile, comme question. Faudrait que tu saches qui je connais pour pouvoir y répondre... Ce qui est bien, c'est qu'il le constate lui-même.

Il fait une moue pensive, finissant par mordre dans le cookie. Peut-être que si, elle cherche à le tuer. Qu'elle se trimballe avec en cas de besoin, en cas d'urgence, et qu'elle a décidé de se débarrasser de lui. Il fait confiance trop facilement. En tout cas, si la mort a ce goût-là, c'est au moins un point positif dans son décès. Mieux que le raisin de couleuvre, bien mieux. T'as choppé ça où ? Ils sont vachement bons ! Il passe une main distraite dans sa barbe, s'assurant qu'aucune miette ne s'y loge. Il veut bien l'admettre, ils valent suffisamment le coup pour qu'il détourne son attention de son but initial pendant quelques secondes. Pour en revenir à Maddox... Ou à Pas-Maddox, si tu préfères ? Il est sympa, il joue le jeu. Si je peux aider que quelque manière que ce soit, tu me dis, hein. Parce que je suis serviable, comme ça. Un vrai prince. Le North sourit, amusé par la bêtise qu'il vient de sortir. En revanche, si tu veux que je te file un coup de main, il va me falloir plus d'informations que « c'est pas Maddox », parce qu'avec juste ça, je vais pas pouvoir faire grand-chose. Quelle maison ? Serdaigle ? Il est toujours persuadé que c'est Maddox. Mais il veut bien prétendre quelques instants qu'il ne s'agit pas de lui. Ou tu te compliques déjà la vie en allant chercher quelqu'un que tu croises pas dans les dortoirs ? Comme si s'intéresser à quelqu'un d'une autre maison ne lui était jamais arrivé, tiens... T'es sûre que c'est pas Maddox ? Bien, sa résolution à jouer le jeu n'aura duré qu'une poignée de minutes, bravo. Mais après avoir commencé à réfléchir à la liste des possibilités et être tombé sur l'un des Dimitrov, il est presque prêt à la faire changer d'avis plutôt qu'à la laisser s'intéresser, même de loin, à ce type-là. Il doute que Dimka irait s'intéresser à une élève aussi jeune, mais avec ce mec, mieux vaut ne pas prendre de risques. Je connais pas tous les petits nouveaux, encore... C'est l'un d'eux ? Ça serait mieux pour toi, c'est sûr. Maddox est peut-être un peu vieux...

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Alice Thears P.
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Première année à Serdaigle
Célébrité : Maisie la choupi
Pseudo : Manu Âge : 92 Parchemins : 3332 Gallions : 2489 Date d'inscription : 30/07/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2205-alice-thears-presa-petite-ameri http://www.mumblemumps.com/t2216-alice-thears-presa-princesse-avec-de-minuscules-ailes#56072 http://www.mumblemumps.com/t2256-alma-chouette-qui-aime-sa-rapace-de-maitresse#57203

Ce n’est plus une ardeur dans mes veines cachée



J’étais coincée dans un manège (avec un espèce Mickey horrifique aux commandes avec un rire suraigu et une voix crispante… Ouais comme d’hab chez Mickey quoi !), sorte de up and down émotif incessant, et après avoir eu droit à tout un tas de montées, là jdescendais plus bas que terre… Mais en fait c’était pas fini : parce que Flynn le Grand avait l’air de s’amuser à jouer les fossoyeurs pour m’enterrer vivante petit à petit. U.U Ma vie pouvait être tellement nulle parfois… >.> Me voilà à me défendre d’un crush improbable avec LE mec que je trouve vraiment trop beau ici… Oh, on parle d'amour, directement ? Eh ben ! Mais mais… U.U Ca se disait pas c’est ça ? J’avais dit une bêtise ? J’avais toujours entendu tout le monde dire ‘jsuis amoureux de machin’ – ‘jsuis amoureux de truc’, pour moi c’était logique qu’on dise ça quand quelqu’un nous plaisait… Jme trompais c’est ça ? Pourquoi j’avais les joues qui chauffaient autant ? Pourquoi j’arrivais pas à répondre à ça ? Jcherchais bien quelque chose d’intéressant à fixer sur le mur derrière Flynn pour m’enfuir, mais rien de concret à quoi s’accrocher… La plaie ! Et voilà que jdisais que c’était pas de lui dont j’étais amoureuse, parce qu’en fait, j’avais décidé de lui piquer Titine la pelle pour l’aider à creuser. Il devait pas aller assez vite, qui sait ? Oh, vraiment ? Et voilà qu’il recommençait… Est-ce que ça servait encore à quelque chose de continuer ? Sinon jpouvais aussi arrêter de respirer et me laisser doucement mourir. U.U Ouais ok c’était hyper pre-ado melodrama mais là j’avais vraiment l’impression de dégringoler.

Bon heureusement que j’avais eu l’idée de génie des cookies pour rattraper le tout hein. En même temps, rien de mieux que des biscuits américains pour remettre tout le monde d’accord et du baume au cœur par là-même. En plus, c’était originaire de chez moi, en Nouvelle Angleterre, donc autant dire du meilleur coin des Etats-Unis, en toute modestie ! Avec un tel cadeau, pas de raison qu’il revienne sur cette malheureuse histoire, hein… Hein ? Du coup, si c'est pas Maddox... C'est qui ? Quelqu'un que je connais ? U.U Rien prévisible en même temps, tu t’attendais à quoi ma pauv’ Lili ? Il avait l’air aussi coriace que Mad à ce ptit jeu-là donc bon, improbable qu’il te lâche si facilement. Fallait le comprendre en même temps, quand on s’amusait bien avec un jouet, on avait pas trop envie de le laisser sur le côté juste pour le goûter, même si c’étaient des cookies. Du coup, on le prend sur ses genoux et on continue à jouer discretos avec sous la table, dans des signes cabalistiques compliqués, sortes de secrets uniquement partagés par soi et soi-même. Oo Bon après ça voulait pas dire que j’étais son jouet ou que j’allais finir sur ses genoux hein, on venait tout juste de reprendre des places un peu plus correctes que l’un face à l’autre, à terre. C'est un peu débile, comme question. Faudrait que tu saches qui je connais pour pouvoir y répondre... Du coup, il lâchait prise, non ? Oui voilà. Clairement ! … Euh… Jvenais de dire qu’il était clairement débile… ? Non non sa question hein, pas lui.

T'as choppé ça où ? Ils sont vachement bons ! Aaaaah voilà, on passait aux questions essentielles, un sujet bien plus adapté ! *.* Comme quoi il suffisait de remplir un estomac d’un corps pour en faire dévier les pensées. Jles ai eus aux cuisines. Jcrois que les elfes aiment vraiment beaucoup les compliments. En même temps, ils sont trop choux ! *.* C’est vrai quoi ! Avec leurs petites têtes de musaraignes énormes, avec des grosses oreilles mi-chien mi-chat, des yeux de hibou mouillés et cette couleur variant entre l’argile crasse et la boue claire, sur un dégradé tout particulier. On voyait pas souvent ça chez les êtres vivants hein ! C’était rien chou ! Pour en revenir à Maddox... Ou à Pas-Maddox, si tu préfères ? Nom de Sarah Good, il lâchait pas l’affaire le bougre ! Jpréférais rien du tout d’abord ! Si je peux aider que quelque manière que ce soit, tu me dis, hein. Parce que je suis serviable, comme ça. Un vrai prince. J’ai pas besoin d’un miroir pour savoir que mon sourire se fait sarcastique avec un petit haussement de sourcil. Un vrai prince ? Jcommençais à en douter… En tout cas, sa princesse, y’avait maintenant peu de chance que ce soit moi. A moins que le destin, ce fatum insupportable, ne mette exprès des obstacles sur la route de nos amours délicieuses et futures pour en expérimenter l’ardeur, en tester la robustesse ? Ouais… J’étais pas hyper convaincue hein… Quoique. Parce que du coup si jlaissais tomber si vite, j’étais ptet pas digne de cette passion ? Il fallait que jme batte un peu alors ? En revanche, si tu veux que je te file un coup de main, il va me falloir plus d'informations que « c'est pas Maddox », parce qu'avec juste ça, je vais pas pouvoir faire grand-chose. Quelle maison ? Serdaigle ? Ou tu te compliques déjà la vie en allant chercher quelqu'un que tu croises pas dans les dortoirs ? Il avait l’air de s’éclater en tout cas. Oo Et après c’était moi la gamine de onze ans dans l’histoire ? Voilà celle-ci ou une autre. De toute façon, c’était personne, juste une façon de parler, oublie. Peine perdue, jle sais bien mais bon faut bien tenter tout dans l’adversité hein, ‘fin y parait… Du coup on allait tenter de brouiller les pistes comme on pourrait hein.

T'es sûre que c'est pas Maddox ? Rohlala, ok il était beau mais qu’est-ce qu’il pouvait être casse-pieds, c’était vraiment pas possible ça : s’il voulait que ça marche entre nous, il allait falloir changer deux trois trucs hein. Je connais pas tous les petits nouveaux, encore... C'est l'un d'eux ? Ça serait mieux pour toi, c'est sûr. Maddox est peut-être un peu vieux... Et en plus il me plantait un couteau dans le cœur ! U.U Une joie sans nom ce dialogue. Vraiment. Mais tu vas arrêter avec Maddox oui ? Déjà qu’il arrête pas de m’embêter avec ça lui aussi ! A croire que cette conversation, j’oubliais tout ce qui faisait de moi quelqu’un d’assez forte à l’oral. J’en disais trop, j’oubliais comment on faisait pour parler, je bredouillais, je m’emmêlais les pinceaux. Une vraie merveille. Pourquoi c’était toujours devant ceux à qui on voulait faire la meilleure impression qu’on faisait vraiment n’importe quoi ? Pas glop du tout, la plaie de chez plaie ! Et pourquoi ça t’intéresse tant d’abord ? Si jsuis amoureuse, pas amoureuse, si ça se dit ou pas, si c’est Maddox, un première année ou le directeur, j’ai pas signé pour un interrogatoire moi ! Un poil virulente puis boudeuse, je chope un cookie et je le grignote l’air renfrogné. Autant se réfugier dans la nourriture et disparaître sous les miettes. U.U
Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 2044 Gallions : 471 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Ce n'est plus une ardeur dans mes veines cachée

Mais tu vas arrêter avec Maddox oui ? Déjà qu’il arrête pas de m’embêter avec ça lui aussi ! Alors Maddox joue à ça aussi ? S'ils sont tous les deux sur cette histoire, c'est qu'ils sont sur une piste, d'une façon ou d'une autre, de près ou de loin. Pour le coup, Flynn se demande à quel point il a pu déteindre sur son frère avec les années. Suffisamment pour qu'il prenne un malin plaisir à torturer gentiment une gamine de onze ans juste parce que ça l'amuse, apparemment. Il ne sait pas s'il doit en être fier ou pas. Peut-être pas. Il l'est quand même, un peu. Et pourquoi ça t’intéresse tant d’abord ? Très bonne question. Elle fait bien de la poser, tiens. Il n'est pas sûr de trouver une réponse qui lui plaise, en revanche. Si jsuis amoureuse, pas amoureuse, si ça se dit ou pas, si c’est Maddox, un première année ou le directeur, le directeur ?! Pourquoi il lui vient à l'esprit tout d'un coup, celui-là ?! J’ai pas signé pour un interrogatoire moi ! Le Rouge et Or garde le silence, observe la demoiselle attaquer son cookie avec une moue fâchée et alors qu'il pince les lèvres, il se sent mal, un chouïa. Effectivement, elle n'a jamais rien demandé, et il s'est ramené et a commencé à jouer sans même lui demander son avis, sans la connaître et sans savoir comment elle réagirait. Il a réussi à pousser suffisamment pour qu'elle se mette en colère, ce qui signifie qu'il est -encore une fois- allé trop loin. C'est loin d'être toujours évident, avec les plus jeunes, de savoir quand s'arrêter. Mais généralement, lui, le moment de s'arrêter, il le dépasse toujours sans trop se poser la question. Un début de sourire amusé lui échappe quand même et il lève une main à son visage pour le dissimuler le temps de se reprendre. Pardon. Le mot est un peu étouffé derrière ses doigts. Un peu de sérieux, quand même. Ça ne ferait pas de mal, et il arrivera peut-être à se racheter un minimum. T'as raison, c'est pas mes affaires. Pas que ça l'arrête, en général, mais bon. Je te demande de m'excuser. Ce que tu fais de tes sentiments, ça me concerne pas, et je devrais pas t'embêter avec ça. Sinon il risque de finir avec une sale étiquette sur le dos et vraiment, sa réputation n'a pas besoin de ça. Puis même, pour elle, c'est plus sympa. Si son meilleur ami s'amuse déjà à ça, il peut bien être gentil et épargner un peu Alice. Regarde-moi, je suis censé être l'adulte ici, et voilà que j'emmerde une petite nouvelle ! Pardonne mon manque de maturité, ça se reproduira plus. Une lueur dans les yeux, il hésite, puis ne se retient pas, trop gamin pour ça. Pas aujourd'hui, en tout cas. Automatiquement, il lève les deux mains, paumes tournées vers la jeune Serdaigle dans un geste défensif. Je déconne, je déconne ! Tiens, je suis tellement désolé que si tu veux, et si c'est ton truc, je suis prêt à te filer une de mes cartes rares de chocogrenouilles. En soi, il a des multiples, ça ne le dérange pas vraiment. Par contre, pas certain que ça améliore son image d'homme (im)mature, de lui annoncer qu'il collectionne encore ces trucs-là à son âge. Pas sa faute s'ils sortent régulièrement de nouvelles cartes limitées, ni s'il dépense beaucoup trop de gallions pour ces saletés. Enfin si, peut-être que ce dernier point, c'est sa faute. Mais non. On va dire que non. Si j'avais des cookies, je t'en filerais, mais même si c'était le cas, je doute qu'ils soient au niveau de ceux que t'as déjà... Parce qu'il faut s'avouer une chose, c'est qu'ils valent quand même vraiment le coup. Mais il a comme l'impression que si lui se met à flatter les elfes de maison pour en récupérer, ça risque de ne pas marcher. Un présentiment, comme ça... Peut-être qu'il peut s'arranger avec elle, faire un troc, voir pour qu'elle lui en récupère en échange d'autre chose. Ça peut être une idée, et il l'envisage. Ou alors, si tu veux pas de ma carte, on peut dire que je t'en dois une ! Pour me faire pardonner de mon comportement ! T'as une merde avec quelqu'un, ou besoin que j'intervienne sur quelque chose ? Hop, tu m'appelles, t'envoies quelqu'un me chercher, ce que tu veux, et je me pointe pour te filer un coup de main ! C'est sûrement ce qui vaut le plus le coup, dans toute cette histoire.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Alice Thears P.
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Première année à Serdaigle
Célébrité : Maisie la choupi
Pseudo : Manu Âge : 92 Parchemins : 3332 Gallions : 2489 Date d'inscription : 30/07/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2205-alice-thears-presa-petite-ameri http://www.mumblemumps.com/t2216-alice-thears-presa-princesse-avec-de-minuscules-ailes#56072 http://www.mumblemumps.com/t2256-alma-chouette-qui-aime-sa-rapace-de-maitresse#57203

Ce n’est plus une ardeur dans mes veines cachée



Pardon. Jrelève la tête un peu étonnée qu’il finisse par lâcher l’affaire, et là jvois bien le sourire amusé qu’il tente de cacher grossièrement. Ouais ouais, on va juste lever un sourcil ironique et rabaisser la tête vers le cookie comme si de rien n’était… Petite fille de la bonne société, j’avais bien retenu que les mots n’avaient que la valeur qu’on veut bien leur donner. Alors un mec qui se bidonne à moitié en demandant pardon, j’y crois moyen. T'as raison, c'est pas mes affaires. Bla-bla-bla. C’est ça, cause toujours, essaye bien de te rattraper. En plus pas du tout hein, c’étaient tout à fait ses affaires, mais par tous mes ancêtres heureusement il en savait trop rien. O.O Jpassais par tellement d’émotions différentes moi aujourd’hui, j’étais une espèce de yo-yo un rien branlant, y’allait falloir clairement bosser tout ça, parce que c’était pas possible ma ptite hein. T’imagines toi si jm’emmêle les pinceaux comme ça dans une réception organisée par une huile du Ministère ? Juste pour les beaux yeux d’un quidam ? Il était pas fils d’un membre du gouvernement magique anglais au moins Flynn hein ?! oO Je te demande de m'excuser. Ce que tu fais de tes sentiments, ça me concerne pas, et je devrais pas t'embêter avec ça. Ah on parle de sentiments alors ? oO … Oo … Non mais en vrai c’était sincère ça ? Genre vraiment sérieux ou c’étaient des belles paroles juste pour m’amadouer ? Ouais de toute façon, on allait continuer à se concentrer sur cette magnifique recette au chocolat et à la nougatine. Jme demandais bien s’ils utilisaient plutôt du sucre blanc ou de la cassonade pour en faire tiens. En tout cas, c’qui était bien c’est que tu pouvais décliner avec tous les délices de la nature : chocolat blanc, cranberries, noix, noisettes, noix de coco, nougatine comme ici, bref une sorte de point d’orgue du culinaire que le cookie ! *.*

Regarde-moi, je suis censé être l'adulte ici, et voilà que j'emmerde une petite nouvelle ! Pardonne mon manque de maturité, ça se reproduira plus. Ohlala mais qu’est-ce qu’il parlait quand il s’excusait lui ! O.O Bon en même temps il avait pas totalement tort, il manquait de maturité… … Hey ! Mais d’habitude, c’était maman qui me disait ça ! O.O Eh mais jvoulais pas du tout être aussi autoritaire que ma mère, moi ! Même juste le penser hein ! Pas aujourd'hui, en tout cas. Mais ! EEEEEH !! Tiens première fois que je rouvrais la bouche depuis le début de sa litanie rédemptrice. Je déconne, je déconne ! Tiens, je suis tellement désolé que si tu veux, et si c'est ton truc, je suis prêt à te filer une de mes cartes rares de chocogrenouilles. Il essayait d’acheter mon pardon avec des merlins de cartes maintenant ou j’rêvais ? … Bon en même temps, j’avais clairement essayé de lui changer les idées à base de gâteaux donc disons 1 – 1 la balle au centre pour les manœuvres d’évitement. Même si bon, clairement, la mienne était bien meilleure. Ouais disons plutôt 2 – 1 pour moi, histoire d’être plus honnête. Très important l’honnêteté. (La modestie ? oO C’quoi ça ?) Jsuis pas très collection de cartes de base, mais c’est ptet l’occasion d’en commencer une. Hey Lili, c’est quoi ce ptit sourire amusé ?! T’es censée être énervée, pas amusée par son attitude totalement immature (Maman ? oO). Non non, ça n’allait vraiment pas tout ça. Il avait clairement l’air d’un grand gamin, ohlala, très beau ouais, mais un grand gamin quand même hein… Si j'avais des cookies, je t'en filerais, mais même si c'était le cas, je doute qu'ils soient au niveau de ceux que t'as déjà... Bah surtout, j’en avais déjà donc c’était pas hypra pertinent comme proposition là, non ? oO Un peu drôle mais ça s’tenait pas à mort. Surtout que s’il essayait de me flatter pour les cookies, c’était raté hein, comme jlui avais dit c’étaient les elfes de maison, pas moi qui les avait fait. Bon après, ptet que l’information lui était passée au-dessus hein, vu qu’il était concentré sur un crush fictif pour Maddox à ce moment-là. Ou bien, ptet que c’était un moyen d’en demander un autre de manière subtile… ? Bon bah on tend le sachet hein, jsuis pas chiche. T’en veux un autre c’est ça ?

Ou alors, si tu veux pas de ma carte, on peut dire que je t'en dois une ! Pour me faire pardonner de mon comportement ! T'as une merde avec quelqu'un, ou besoin que j'intervienne sur quelque chose ? Hop, tu m'appelles, t'envoies quelqu'un me chercher, ce que tu veux, et je me pointe pour te filer un coup de main ! Je rêve ou il me proposait texto de devenir mon chevalier servant ? *.* Un peu comme dans les contes à l’ancienne quoi, ou plutôt les grands romans de courtoisie, lui en armure, protégeant ma vertu et mon honneur, moi en princesse digne et belle (*.*), soupirant devant ses exploits sans jamais avouer totalement le feu qui embrase chaque parcelle de mon cœur. Le problème avec ces histoires c’est que c’était grave frustrant, parce que les amants n’allaient jamais au bout de leur passion, soit ils mourraient avant, soit ils ne faisaient que le chanter sans jamais même un ptit bisou. oO A croire qu’à cette époque du Moyen-Age, on aimait être déçu. Ah bah tiens justement j’ai un nom pour toi chevalier ! Il avait pas parlé de chevalier c’est ça ? C’était dans ma tête encore, non ? Flynn Leeroy North, né en été. J’avais pas pu empêcher un ptit rire se mélanger à mes paroles. Il embête une pauvre première année… Suspens de quelques secondes. Avec un trèèèèèès, ptet même trop, looooooooooong discours d’excuses. En insistant bien sur les voyelles. Grand sourire amusé de chef indien heureux d’une petite victoire. Bah quoi ?! Fallait bien s’éclater un peu aussi de mon côté, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 2044 Gallions : 471 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Ce n'est plus une ardeur dans mes veines cachée

Commencer une collection de cartes de Chocogrenouilles avec une limitée, il y a pire, surtout si elle n'a pas besoin de se taper toute la recherche qui va avec. Comme quoi, le Gryffondor est bien sympa, quand il veut. Puis bon, ça arrache enfin un sourire à la jeune Serdaigle, et ça c'est une petite victoire qu'il prend sans la moindre hésitation. Du coup, il se le note dans un coin de sa tête, le fait qu'il lui doit une carte. Il ne sait pas trop quand il va bien pouvoir la lui filer, mais il trouvera bien. Avant un repas. Ou alors, il se balade avec jusqu'à ce qu'il la croise au détour d'un couloir. Ou il peut la lui envoyer par hibou. Des solutions, il y en a des tonnes, il va bien finir par se décider pour l'une d'entre elles. Après, elle lui dit peut-être ça pour lui faire plaisir. Parce que ça l'emballe et qu'elle ne veut pas lui mettre un mur d'entrée quand il tente de se racheter. Peut-être qu'elle s'en fout vraiment des Chocogrenouilles. Mais elle n'a pas dit non, alors il le fera quand même. Si elle n'en voulait pas, fallait le lui dire clairement. Voilà.

Quand elle lui propose un autre cookie entre deux de ses propositions pour se faire pardonner, un sourire ravi se peint sur ses lèvres et il ne faut pas plus d'une seconde pour qu'il acquiesce, la remerciant d'un rapide signe de tête alors qu'il reprend, main déjà glissée dans le sachet. Le cookie, il ne l'attaque qu'une fois qu'il a fini, alors qu'il attend sa réaction, qu'il l'observe, qu'il détaille son expression pour savoir ce qui fait mouche. Sa dernière offre semble être celle qui la tente le plus, à en croire la tête qu'elle fait. Ah bah tiens justement j’ai un nom pour toi chevalier ! « Chevalier ». Ce n'est pas exactement ce qu'il lui a proposé, pas mot pour mot, en tout cas, mais il est prêt à lui laisser ça. Parce qu'en soi, ce n'est pas très loin de son offre. Il lui a dit être là en cas de besoin, ça correspond au job, non ? Même s'il a dit lui en devoir une, et non trente-six, il sait parfaitement que s'il commence à lui venir en aide, il ne s'arrêtera pas après une seule fois. Il aime bien, en tout cas. Ça se voit d'ailleurs sur ses traits, qu'il aime bien. Il est tout ouïe, le chevalier. Flynn Leeroy North, né en été. Il l'accompagne dans son rire, se demandant deux secondes si ça va rester, ce truc-là. Parce que si oui, il va falloir qu'il arrive à se rappeler l'intégralité de son nom pour lui rendre la pareille. Elle est née en fin d'année, ça il s'en souvient. Après... Alice, ça c'est sûr. Son deuxième prénom... C'est un F. Ça commence par un F. Il embête une pauvre première année… Lui ? Pas son genre, enfin ! C'est un amour avec les nouveaux, tout le monde sait ça. Mais son air faussement offusqué, Flynn ne le garde pas longtemps, incapable qu'il est de se prendre lui-même au sérieux sur ce coup-là. Un F... Thears Presa, ça, c'est resté. Mais bon sang, ce F ! Il devrait avoir l'habitude, pourtant. Il sait que c'est là, dans un coin de sa tête. C'est récent, et ça le nargue. Saloperie. Avec un trèèèèèès, ptet même trop, looooooooooong discours d’excuses. Elle est ouvertement en train de se foutre de lui, la saleté. C'est de bonne guerre, il n'ira pas le lui reprocher, mais clairement, elle est bien plus à l'aise maintenant qu'elle ne l'était avant. Plains-toi, vas y ! Y en a qui ont déjà pas droit à des excuses tout court ! Tu me le dis, comme ça, la prochaine fois, je m'em--bête pas avec ça ! Gaffe à son langage. Déjà qu'il a relâché son attention depuis tout à l'heure, et que certains mots lui ont échappé... Pas que ça semble l'avoir particulièrement choquée, mais se lâcher et dire les choses comme elles lui viennent, ça va finir avec une sacrée tripotée de jurons qui s'enchaînent et ça, il va éviter. Son regard se pose un instant sur les quelques morceaux de cookie qui lui restent en main, et la lumière se fait dans ses yeux alors qu'il en glisse un bout entre ses lèvres. Faustine ! Alice Faustine Thears Presa ! C'est ça ! Du coup, si je suis chevalier, qu'est-ce que ça fait de toi ? Une princesse, ou juste ma Dame ? Je te laisse choisir ce que tu préfères ! C'est d'ailleurs bien urbain de sa part. Il n'a pas la moindre idée de ce dans quoi ça peut bien l'embarquer, cette histoire, mais là, il ne se pose pas franchement la question. Je peux demander ce que je veux, en échange de mes services ? Genre... Des cookies ? Il ne cherche même pas à faire semblant de ne pas être intéressé, elle l'a sûrement déjà cramé depuis un moment. En revanche, demander quelque chose en échange d'un coup de main quand il lui doit déjà un coup de main parce qu'il a déconné, c'est peut-être un peu pousser. Tant pis. Il tente quand même. Comment tu veux que je t'appelle, tant qu'on y est ? Quitte à jouer le jeu, autant y aller franco.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Alice Thears P.
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Première année à Serdaigle
Célébrité : Maisie la choupi
Pseudo : Manu Âge : 92 Parchemins : 3332 Gallions : 2489 Date d'inscription : 30/07/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2205-alice-thears-presa-petite-ameri http://www.mumblemumps.com/t2216-alice-thears-presa-princesse-avec-de-minuscules-ailes#56072 http://www.mumblemumps.com/t2256-alma-chouette-qui-aime-sa-rapace-de-maitresse#57203

Ce n’est plus une ardeur dans mes veines cachée



Après l’idée de commencer une nouvelle collection à base de cartes Chocogrenouilles (ceci est une marque déposée et contrôlée par la LBCACJ, Ligue des Batraciens en Chocolat Accompagnés de Cartes à Jouer, à consommer sans modération. Peut provoquer des ballonnements suite aux sauts des grenouilles, lire la notice avant la première prise. La société productrice décline toute responsabilité.), on était vite passé à l’amour courtois d’un chevalier et de sa dame. ‘Fin, quand jdis ça, c’était plutôt moi qui étais passée à ça et qui l’y avait entraîné de manière tout à fait subtile. Comme toujours. De toute façon, ça avait pas l’air de l’embêter plus que ça hein, au contraire même ! Ptet que jtenais là un moyen d’être assez souvent dans ses pattes sans que ce soit suspect… oO Ouais ‘fin si jlui demandais un service tous les deux jours il allait finir par m’occire moi, le chevalier North… Bon en tout cas, ça le fait rire lui aussi que je donne son nom comme première personne qui m’embête. Il le prend pas mal. Et même l’air offusqué qu’il se donne après, on voit que c’est pour rire. Il a vraiment l’air d’un gars parfait ce Flynn ! *.* Bon à part peut-être ce merlin de problème d’immaturité mais le temps que j’atteigne la majorité pour qu’on se marie, il a le temps de changer hein ! Ca et évidemment ses longs discours d’excuses hein ! Plains-toi, vas y ! Y en a qui ont déjà pas droit à des excuses tout court ! Donc j’étais privilégiée quoi ? *.* Cette conversation c’était vraiment un yo-yo, jsais pas si ça allait faire ça à chaque fois qu’on se parlerait, mais faudra faire gaffe, parce que c’est pas bon pour mon cœur des changements si brutaux, hein ! O.O (Melodramaqueen !) En tout cas j’avais le droit à des traitements de faveur, et ça, j’étais pas prête de l’oublier, hein ! Tu me le dis, comme ça, la prochaine fois, je m'em--bête pas avec ça ! Tiens, il allait dire autre chose, non ? C’était marrant le fait qu’il se retienne de dire des mots pas foufous comme ça. Surtout qu’moi j’étais pas la dernière niveau langage particulier. Mais bon après, j’avais pas fait de grosses anicroches depuis l’départ. Et puis j’étais encore une petite pour lui. Pour le moment… Jusqu’à ce que je grandisse un peu, qu’il accepte ses sentiments pour moi et qu’on vive la grande histoire d’amour qu’on devait vivre ensemble. Bah non c’est sympa comme excuses, mais disons qu’il faudra me laisser le temps de prendre des notes la prochaine fois, histoire que je me souvienne du début quand t’auras fini. Là jpeux pas m’empêcher de rire vraiment beaucoup. C’était pas vraiment sympa hein, Lili, surtout si tu veux pas qu’il se fâche (oh c’est bon, hein, il a pas l’air hypra susceptible hein !), mais bon ça valait le coup. Au moins pour la vanne quoi !

Bref, bref, étudions les clauses du contrat de chevalerie. Du coup, si je suis chevalier, qu'est-ce que ça fait de toi ? Une princesse, ou juste ma Dame ? Je te laisse choisir ce que tu préfères ! Ohlala *.* Princesse Alice ou Dame Alice ?! Trop de pression ! Trop de paillettes en moi ! Non mais une Dame, ça avait quelque chose de classe et tout, mais une princesse quoi ! Une princesse au nom de Sarah Good, de tous ses ancêtres, des miens et de ceux qu’on pourrait avoir en commun ! Et en même temps, ça f’sait pas un peu bébé, genre petite fille, d’adorer les princesses, les barbes-à-papa et les licornes ? Ohlala quel choix cornélien ! Même celui de Rodrigue, c’était que dalle à côté du mien là. Ptet même que ça définissait une grosse partie de ma vie. Non parce qu’imagine deux secondes, Professeur X, que je réponde Dame et qu’il me trouve prétentieuse, PAF, il me jette à jamais, et au contraire, jréponds princesse, il me trouve trop bébé et PAF PAF PAF, dehors le moutard ! It’s a trap ! Je peux pas m’en sortir ! O.O … oO … Ouais enfin si ça se trouve, c’était juste une question banale hein. Ouais, c’était même le plus probable. Euh… Disons : Princesse. Voilà, simple, net, rapide, distingué et tout, parfait ! Parce que ça claque et c’est rien cool les princesses ! *.* … Euh… U.U Voilà, très bien, ridiculise-toi un peu plus. Tu veux aussi lui donner ton journal intime pendant que t’y es ?

Je peux demander ce que je veux, en échange de mes services ? Genre... Des cookies ? Bon ok, c’était quand même pas mal gonflé mais jpeux pas mentir et dire que jlai pas vu venir à dix miles ça, hein ! Bon jsavais pas qu’il allait me le demander comme ça, en échange de ses services, surtout que bon il les faisait pour se faire pardonner normalement, hein. Il avait bien de la chance d’être Flynn, parce que je l’aurais pas laissée passer cette affaire normalement. Ouais, ça peut se négocier… Dure en affaire ? Bah ouais hein, on parle de cookies quand même ! Comment tu veux que je t'appelle, tant qu'on y est ? Mon chevalier veut me donner un surnom particulier. *.* Que c’était romantique ! Hm… Princesse Alice c’est pas mal hein… Un peu guindé mais bon tu me dois bien ça ! Mais n’importe quoi… Tu me dois bien ça? Mais d’où tu sors des trucs pareils Lili ? oO Princesse Alice et Chevalier Flynn… C’est pas mal hein, on pourrait écrire un truc rien épique avec ça. Quoique tu préfères peut-être Chevalier North… C’était plutôt le prénom en fait, non ? Type Chevalier Lancelot et tout. En parlant de Lancelot, d’ailleurs… Oui jviens de piger : Lancelot, c’était dans ma tête que j’en parlais, c’est ça, hein ? >.> …on peut te mettre un surnom, genre y’avait Lancelot le Chevalier à la Charrette ou Yvain le Chevalier au Lion, toi tu pourrais être quoi… Flynn le Chevalier… Réfléchis, réfléchis… Cerveau en éruption ! AUX COOKIES ! Evidemment ! Tu seras Flynn le Chevalier aux Cookies ! Brillante. J’étais tout simplement brillante. Quel sens de l’à-propos !




Nerval
Mon cœur encore tendre et novice,
Ne connaissait pas la noirceur,
De la vie en cueillant les fleurs,
Je n’en sentais pas les épines,
Et mes caresses enfantines
Étaient pures et sans aigreurs.
©️ (code by Joy . gifs by .sparkle)


Coffre de princesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 2044 Gallions : 471 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Ce n'est plus une ardeur dans mes veines cachée

La laisser prendre des notes, ben tiens. Elle a l'air de bien se faire rire toute seule, à en rajouter une couche. La prochaine fois, ses excuses, elle devra en payer les lettres, si elle les veut. Et au prix fort, parce qu'il risque d'être un peu radin sur ce point. Mais il note, il note. Il sait qu'une fois lancé, il lui arrive parfois de ne plus la fermer, et il a comme l'impression qu'elle ne le laissera pas l'oublier. Ça se permet vraiment tout, à cet âge-là. Incroyable. Lui, il n'aurait jamais osé. Ou peut-être que si, il a osé. Il a même surement fait pire, s'il s'attarde vraiment sur la question. Mais c'est différent. Lui, il est lui. Elle... Et bien, elle est elle. Voilà.

Quand il s'agit de choisir l'identité qui lui conviendrait le mieux, elle semble hésiter, et il ne pensait pas que le choix serait si compliqué. Visiblement, il lui pose un peu une colle, mais elle finit par se décider. Euh… Disons : Princesse. Parce que ça claque et c’est rien cool les princesses ! Il pince un peu les lèvres, plisse un peu les yeux, comme s'il prenait le temps d'y réfléchir, avant d'avoir une moue approbatrice. C'est vrai que ça claque pas mal, les princesses. Pas qu'il en connaisse vraiment personnellement, mais il a de vieux souvenirs d'après-midi passés dans son jardin à prétendre en sauver une -ou même plusieurs, il est possible qu'elles aient changé selon les jours, le temps, ce qu'il avait bien pu manger ce midi-là-, donc ça doit faire un sacré paquet de temps qu'il pense aussi que c'est bien cool. Il acquiesce d'un geste sec de la tête, comme pour lui signifier silencieusement que ça y est, c'est adopté. Il va falloir qu'il se rappelle tout ça, mais ça devrait le faire. La demande pour les cookies semble passer sans trop de mal, même si c'est loin d'être totalement vendu. Mais un « ça peut se négocier », c'est toujours mieux qu'un « non ». Comme quoi, la subtilité, c'est pas franchement tout le temps utile. Des fois, il vaut mieux être direct. Hm… Princesse Alice c’est pas mal hein… Un peu guindé mais bon tu me dois bien ça ! Ah bon ? Il lui doit bien ça ? Il ne croit pas y être allé si fort que ça, mais peut-être qu'elle a une sensibilité un peu particulière et qu'il a effectivement déconné plus qu'il ne le pense. Il en doute, sincèrement. Mais aller, il n'est plus à ça près. Et il ne prendra pas le risque d'empirer les choses en tentant de s'en assurer. Princesse Alice et Chevalier Flynn… C’est pas mal hein, on pourrait écrire un truc rien épique avec ça. Quoique tu préfères peut-être Chevalier North… Un truc épique ? Si l'idée lui plait, il a quand même du mal à voir ce qu'il pourrait bien y avoir d'épique à raconter. Jusqu'ici, rien de bien fantastique, rien qui ne mérite d'être narré dans une taverne sur fond de luth. Mais peut-être que ça va venir, qui sait. Le dernier est mieux. En parlant de Lancelot, d’ailleurs… Aucun rapport avec la choucroute. Elle le perd un peu, mais il tente de raccrocher, de suivre le cheminement de ses pensées. Jusqu'ici, le lien est évident. C'est bon, il est encore dans la conversation. …on peut te mettre un surnom, genre y’avait Lancelot le Chevalier à la Charrette ou Yvain le Chevalier au Lion, toi tu pourrais être quoi… Flynn le Chevalier… Le Gryffondor voit venir la connerie de loin. Il le sait, il le sent. Mais il la laisse faire, la fixant sans ciller, attendant de voir ce qu'elle va bien pouvoir lui sortir. Ça risque d'être glorieux. AUX COOKIES ! Evidemment ! Tu seras Flynn le Chevalier aux Cookies ! Ouaip, glorieux. Un surnom qui vend véritablement du rêve, ça. Ça a de quoi faire flipper les ennemis en face, ça ! C'est le genre de nom qui file des sueurs froides, qui fait fuir à la moindre évocation ! D'ailleurs, tu sais quoi ? Je suis franchement surpris que ce soit pas déjà pris ! Il frotte ses mains l'une contre l'autre, laissant les maigres miettes chuter sur le sol et sur son pantalon qu'il époussette à son tour, les sourcils doucement froncés. Bon, Princesse Alice... Pas que le sol soit pas confortable, mais je commence à avoir un peu mal au cul. L'Anglais est déjà en train de se relever quand il réalise, ses mâchoires se serrant rapidement avant qu'il reprenne la parole. Merde, pardon. Putain. Bordel ! Le filtre a lâché. Purement et simplement. Le visage presque enfoui dans sa paume, il soupire. Bah, elle aurait bien fini par le savoir, qu'il jure comme un charretier. Mais bon, juste après avoir reçu son titre de chevalier, ça la fout mal. Bravo champion. Bon, on s'en fout ! Coup de main ? Elle n'a pas nécessairement besoin de son aide, mais il est sympa, il la lui offre quand même, bras tendu dans sa direction, attendant gentiment et patiemment qu'elle attrape sa main. C'est galant, tout ça. Du coup, maintenant que t'es suffisamment à l'aise pour te payer ma tête, tu vas rejouer, ou va falloir que je te tombe dessus une nouvelle fois par surprise ? Bon, du coup, s'il tente de rejouer la situation, c'est loin d'être de la surprise, mais même s'il le sait, et qu'elle le sait, ils ne sont pas obligés de le dire. Il y a moyen de faire semblant. Tu me dis, hein. J'arrive toujours à m'arranger pour faire plaisir.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Alice Thears P.
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Première année à Serdaigle
Célébrité : Maisie la choupi
Pseudo : Manu Âge : 92 Parchemins : 3332 Gallions : 2489 Date d'inscription : 30/07/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2205-alice-thears-presa-petite-ameri http://www.mumblemumps.com/t2216-alice-thears-presa-princesse-avec-de-minuscules-ailes#56072 http://www.mumblemumps.com/t2256-alma-chouette-qui-aime-sa-rapace-de-maitresse#57203

Ce n’est plus une ardeur dans mes veines cachée



Bon malgré un ptit moment à réfléchir, il semblait adopter l’attribut de princesse. Ptet qu’il trouvait aussi que ça claquait un rien quand même ! *.* On avait tellement de points communs, c’était impressionnant ! Sûre qu’on était faits pour être ensembles et que le temps serait notre ami pour voir mes jolis rêves se réaliser. En plus, Maddox n’avait jamais évoqué une éventuelle copine que Flynn aurait pu avoir, donc bon, c’était clairement la porte ouverte à toutes les fenêtres cette histoire. Et je parle même pas de quand il me propose de me trouver un surnom. Preuve qu’il veut que notre relation soit particulière ! *.* Il fallait clairement que je raconte ça à Hattie, elle n’en reviendrait pas ! Sûre de sûre ! Bon il allait ptet falloir que je la joue fine avec mes parents, mais bon, hein, je leur en parlerais que vers mes 17 ans, quand le mariage se profilerait, histoire de pas leur faire peur. Bref, venons-en à son surnom, à lui. Le dernier est mieux. Ouais, pas faux : Chevalier North, c’était rien mieux que Chevalier Flynn. Plus authentique quoi ! Ça sentait la crinière, la côte de maille et le combat rapproché. Il devait bien se battre en plus Flynn, quand il s’agissait de protéger une demoiselle en détresse. Un véritable héros, pas un zéro, il est trop ! Et en parlant de héros, le Chevalier aux Cookies, surnom parfait que j’avais trouvé, il en pensait quoi ? Ça a de quoi faire flipper les ennemis en face, ça ! C'est le genre de nom qui file des sueurs froides, qui fait fuir à la moindre évocation ! D'ailleurs, tu sais quoi ? Je suis franchement surpris que ce soit pas déjà pris ! Jpouvais pas m’empêcher de rire encore avec toutes ses bêtises là. En même temps, c’était vraiment drôle, hein. Il avait le chic de la vanne, ce chevalier-là ! Rien bizarre oui ! En tout cas, sûre que tu manqueras de travail tellement ton nom fera flipper tout le monde. Grand sourire. Finalement, jm’amusais pas mal pour une rencontre impromptue qui m’avait quand même bien fait flipper au départ. Quoique, moins drôle, mais un nom qui faisait flipper tout le monde avant même que celui qui le porte n’arrive quelque part, ça rappelait des heures sombres de l’Histoire sorcière. Et des heures pas si éloignées que ça, hein. >.> Ouais, Lili, pas très fine sur ce coup-là.

Bon, Princesse Alice... Pas que le sol soit pas confortable, mais je commence à avoir un peu mal au cul. O.O Mais il venait de dire ‘cul’ tranquillou-bilou comme ça, sans pression le mec, non ? Ma sainte mère venait d’avoir une attaque à distance, pour sûr ! Merde, pardon. Putain. Bordel ! Jle regarde en facepalm, un peu atterée, avant d’éclater littéralement de rire. Bon, on s'en fout ! Coup de main ? Jme calme un peu et attrape sa main pour me relever avant de lancer. Merci bien ! J’avoue que l’mien aussi commençait à souffrir, de cul, bordel ! Ptit regard amusé et fier. Au fond, c’était rien drôle parce que, là aussi, ça nous faisait un sacré point commun. Un truc que ma famille n’aimait pas tellement, surtout ma mère, mais bon, hein, j’étais comme ça, jpouvais pas faire autrement. Et ça m’arrangeait un brin qu’mon futur mari soit idem. Non parce que la plaie de jouer à la petite fille de bonne famille à longueur de journée hein. Ca suffisait bien pendant les réceptions déjà. Du coup, maintenant que t'es suffisamment à l'aise pour te payer ma tête, tu vas rejouer, ou va falloir que je te tombe dessus une nouvelle fois par surprise ? Tomber dessus ? O.O Non calme-toi Lili, c’est pas Dimka là, y’a pas des allusions dégueus toutes les deux phrases. Il parlait juste de son arrivée surprise de tout à l’heure, hein. Jfaisais quoi, du coup ? J’acceptais ? J’avais pas peur de jouer devant des gens d’habitude, non ? Ouais mais là, c’était Flynn et jdevais avouer que ça m’bloquait un brin. Bon, allez, tu vas pas reculer face à un ptit obstacle, hein, Lili. On remonte ses manches (en pensées hein, faut pas abuser) et on accepte. Tu me dis, hein. J'arrive toujours à m'arranger pour faire plaisir. Jpenche la tête sur le côté, croise les bras et lève les yeux au ciel. Ahlala mais quel baratineur, franchement ! Bon allez, ok, jte rejoue la ptite toccata et fugue en ré mineur de Bach, tu l’as bien méritée, vu comment jt’ai embêté Jme rassoie donc sur le tabouret, replace la harpe, pieds sur les pédales et c’est parti ! On commence en adagio, puis en prestissimo, en lento puis, très vite, en allegro, retour en prestissimo pour un moment, en adagissimo pour finir en molto adagio. Ouais c’était beaucoup d’italiens pour pas grand-chose quand même, hein ! Bref, cinq minutes de Bach après (cinq minutes où je m’étais totalement perdue dans la musique, n’étant plus vraiment présente. Totalement concentrée par mon instrument, j’avais totalement oublié Flynn, la salle de musique et même tout Poudlard ! Comme quoi, la flippe, ça s’maîtrisait au son des cordes, hein !) Bref, on souffle et on balance. Alors ? T’as bien aimé ? Et toi, t’as un talent musical caché aussi ? Non parce que bon, moi aussi je voulais être spectatrice hein, y’avait pas de raison. Il savait faire un truc ? De l’harmonica ? Des castagnettes ? Le truc avec les deux cuillères sur la cuisse là ?




Nerval
Mon cœur encore tendre et novice,
Ne connaissait pas la noirceur,
De la vie en cueillant les fleurs,
Je n’en sentais pas les épines,
Et mes caresses enfantines
Étaient pures et sans aigreurs.
©️ (code by Joy . gifs by .sparkle)


Coffre de princesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 2044 Gallions : 471 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Ce n'est plus une ardeur dans mes veines cachée

En soi, il préfère manquer de travail que trop en avoir. Pas par flemme, et pas parce qu’il est contre le fait de se battre, mais parce que s’il se bat contre quelqu’un pour protéger quelqu’un d’autre, c’est bien qu’il y a un souci. S’il doit intervenir, c’est que la personne dont il est censé assurer la protection a quelques problèmes. Et ça, il préfère éviter. Vraiment. Surtout quand il s’agit d’une gamine de onze ans.

Ses jurons semblent ne pas la choquer tant que ça. Enfin si, un peu, sur le coup, mais c’est surement plus lié à la surprise qu’à son choix de mots. Pour preuve, elle se met à rire, franchement, avant de se joindre à lui dans l’utilisation des mots qui lui vaudraient quelques regards noirs de la part de sa très chère mère. Il ne lâche pas tout de suite sa main, s’assurant qu’elle tient bien sur ses pieds, à s’être relevée aussi rapidement, comme ça. Elle l’amuse, la petite. Depuis le début, elle l’amuse. Et il a comme l’impression que ça ne va pas passer tout de suite, parce que même s’ils sont dans deux maisons différentes, et donc qu’ils sont loin d’être les mêmes, il retrouve quand même des échos de ce qu’il était -et de ce qu’il est toujours- quand il l’écoute, quand il la regarde. Et puis elle ose. Elle est face à un type qui a presque le double de son âge, et elle ose, elle répond, elle lève les yeux au ciel comme si tout était normal. Elle a un petit côté irrévérencieux qui pourrait très mal passer, mais qui, pour le coup, l’éclate plus qu’autre chose. Elle a du répondant. Elle devra faire gaffe, ça pourrait lui poser problème. Mais avec lui, ça ne le gêne pas. Au contraire, même. Bon allez, ok, jte rejoue la ptite toccata et fugue en ré mineur de Bach, tu l’as bien méritée, vu comment jt’ai embêté. Pour une fois que le mérite va dans ce sens ! Le dos droit, Flynn croise les bras sur son torse tandis que la demoiselle se remet en position pour jouer, et pendant ces quelques minutes durant lesquelles elle joue, toute son attention est focalisée sur ses doigts et sur les notes qui s’échappent des cordes. Sa respiration est calme, son air concentré, ses sourcils presque doucement froncés. Il a cet air qu’il a rarement, si sérieux. Alors ? Quelques secondes, il cligne des yeux, revenant à la pièce dans laquelle il est, à l’échange qui reprend. Il n’a pas le temps de lâcher un « hmm ? » interrogatif qu’elle continue. T’as bien aimé ? Il acquiesce vivement, toujours aussi sérieux. Elle a du talent et de la technique. Elle est encore jeune et ça s’entend, mais lui serait bien incapable d’arriver à ses chevilles sur ce plan. Alors il ne peut qu’admirer, même s’il ne le lui dira pas comme ça. Peut-être un jour, peut-être plus tard, quand ils se connaîtront mieux. Mais pas là, pas maintenant. Et toi, t’as un talent musical caché aussi ? Le North décroise les bras, vient glisser ses mains dans ses poches, ses épaules un peu moins hautes, sa tête davantage penchée. J’ai jamais été capable de jouer d’un instrument. C’est pas faute d’avoir essayé, tu sais ! Ma mère aurait adoré me voir jouer d’un truc, n’importe quoi. Quand j’étais plus jeune -plus jeune que toi, même-, elle voulait absolument que j’apprenne le piano. Mais bon sang, il aurait fallu m'enchaîner pour me forcer à tenir plus de dix minutes sur un tabouret. Puis on a eu le violon, la guitare sèche, la flûte traversière. Rien. Quand je lui ai proposé la batterie, il y a pas si longtemps que ça, plus pour déconner qu’autre chose -vraiment, les instruments, c’est pas mon truc- là, elle a refusé, et je crois que c’est à ce moment-là qu’elle a abandonné ! Il imagine deux secondes l’expression qu’aurait pu aborder son père face à un tel instrument, et un rire discret remonte sa gorge. Et puis, bon, il y a des gens à qui ça ne convient pas, et j’en fais très certainement partie ! C’est pas un mal, je survis. Je laisse ça à des gens qui sont faits pour ça, qui trouvent leur plaisir là-dedans ! Et lui les écoutera, parce que même s’il n’arrive pas à en faire, il n’est pas non plus insensible à la musique. Même s’il est nul. Bon sang, l’admettre a été particulièrement difficile, et il lui aura fallu des années pour l’accepter. Mais il y a des moments où il n’a pas le choix. Puis il se réconforte avec le fait qu’il est doué dans d’autres domaines. Il ne peut pas être vraiment bon partout. Ça, il se force à l’avaler. Même s’il a longtemps lutté contre. En revanche, je sais pas si ça compte, mais je chante. Un peu. Je suis membre de la chorale de l’école. Je sais pas trop pourquoi je me suis dit que c’était une bonne idée, quand je m’y suis inscrit, mais ça va, je le regrette pas vraiment. Le Rouge et Or n’est pas franchement le genre à pousser la chansonnette n’importe quand, dans n’importe quelle condition, mais il y trouve quelque chose qui le calme, ou qui le motive, c’est selon. Y en a qui font ça parce qu’ils espèrent que ça leur apportera quelque chose, qui pensent que ça leur servira plus tard, ou parce que ça les touche professionnellement, et j’avoue que pour le coup, je suis complètement en décalage avec eux, il pense notamment à Sakura, qui prend tout ça bien plus au sérieux que lui, mais bon, c’est sympa et ça me change des cours et du Quidditch. Il hausse les épaules, pince un peu les lèvres, comme si tout ça n’arrivait qu’à moyennement le convaincre, mais si ça ne lui plaisait pas, il n’y serait pas encore cette année. Tu penses rejoindre les options artistiques, plus tard ? Ou tu t’en fous complet et tu continueras de jouer dans une salle vide en espérant qu’aucun Auror ou aucun prof te chopera ?

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Alice Thears P.
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Première année à Serdaigle
Célébrité : Maisie la choupi
Pseudo : Manu Âge : 92 Parchemins : 3332 Gallions : 2489 Date d'inscription : 30/07/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2205-alice-thears-presa-petite-ameri http://www.mumblemumps.com/t2216-alice-thears-presa-princesse-avec-de-minuscules-ailes#56072 http://www.mumblemumps.com/t2256-alma-chouette-qui-aime-sa-rapace-de-maitresse#57203

Ce n’est plus une ardeur dans mes veines cachée



Si on m’avait dit après la cérémonie de répartition que j’allais jouer du Bach devant Flynn, clairement j’y aurais jamais cru. Non mais en plus un concert privé quoi ! Parce qu’au pire, on peut bien imaginer une ptite scène pour présenter quelques talents artistiques des ptits nouveaux – Et du talent, j’en avais pour sûr, Naturlich, et où j’aurais pu l’intéresser un peu, mais là c’était mano a mano quoi… Euh… Pas trop mano de la vallée de mon côté ceci dit… >.>’ Bref, bref, jme retrouvais un peu en position de ‘Lili-fait-son-intéressante’ mais c’était lui qui m’avait demandé de rejouer après tout, hein ! Et a priori il avait bien aimé… En tout cas, c’était ce que disait sa tête, même si bon, c’était un poil avare non ? Non parce que bon, ça prenait un certain nombre d’heures à répéter sans cesse les mêmes notes pour arriver à ça, hein… Et à casser un peu les oreilles des autres aussi, fallait avouer ! Non parce que quand tu recommences un nombre incalculable de fois un morceau, bah les oreilles de ta famille commencent légèrement à en perdre le goût, fallait rien avouer, hein ! Et ça, je leur en avais fait manger du Bach… U.U’ Bref, bref, il allait me dire quelque chose quand même ? Savoir où était passé sa cassette par exemple ? Ou me dire ses propres talents cachés ? oO … … Hey Lili ! Ce serait bien quand même que tu montres pas que t’attends des félicitations hein… Allez, attitude naturelle, tout va bien, on pense à autre chose… Hm… Tiens, le prix de la sardine en boîte quand on est un peu plus éloigné de la mer qu’à Salem. Bah ouais, ça devait rien augmenter quand même, non ? Et puis c’était si important la sardine en boîte…

J’ai jamais été capable de jouer d’un instrument. C’est pas faute d’avoir essayé, tu sais ! oO … Il blaguait pas là ? (Non parce que, ce serait pas la première fois depuis le début, hein…) On peut être incapable de jouer d’un instrument ? C’était quoi qui péchait du coup ? Le sens du rythme ? L’oreille ? La volonté ? Ma mère aurait adoré me voir jouer d’un truc, n’importe quoi. Quand j’étais plus jeune -plus jeune que toi, même-, elle voulait absolument que j’apprenne le piano. En vrai, c’était ça le truc commun à toutes les familles ! Ces parents qui pressent pour faire des choses dont on a pas forcément envie… Mais bon sang, il aurait fallu m'enchaîner pour me forcer à tenir plus de dix minutes sur un tabouret. Aaaaaah ! C’était donc ça Marty ! Il était juste hyperactif. Puis on a eu le violon, la guitare sèche, la flûte traversière. Rien. Ooooh, la flûte traversière… C’était tellement mignon ! *.* Ceci dit, elle était endurante sa maman quand même, hein ! Ou bien, elle voulait vraiment, mais type vraiment de chez vraiment, le voir devant un instrument, quoi ! Quand je lui ai proposé la batterie, il y a pas si longtemps que ça, plus pour déconner qu’autre chose -vraiment, les instruments, c’est pas mon truc- là, elle a refusé, et je crois que c’est à ce moment-là qu’elle a abandonné ! Ok ok, j’ai laissé échapper un ptit rire là, mais c’était pas de la moquerie hein, promis, jtrouvais plus ça amusant. Et un peu touchant aussi. Et puis, bon, il y a des gens à qui ça ne convient pas, et j’en fais très certainement partie ! C’est pas un mal, je survis. Je laisse ça à des gens qui sont faits pour ça, qui trouvent leur plaisir là-dedans ! Mouais sûrement… oO J’dois avouer que de mon côté j’aurais certainement un merlin de mal à me passer de musique. C’était tellement naturel. Même plus du travail, en fait… C’était plus un genre d’amusement, de jeu… Mais bon, après tout le monde jouait pas aux mêmes jeux après tout ! Par exemple, Hattie et moi on pouvait se faire des parcours de fous pendant des heures, alors que jconnais plein d’autres ptits bourgeois, faces d’harengs pourris et tout le toutim, qui sont fatigués après seulement trois roulades, deux roues vers la droite et une course jusqu’à l’arbre, hein… Non mais franchement… Y’avait que moi qui trouvait ça pas normal ? oO … Ouais en fait, c’était rien possible… ‘Fin, y’avait Hattie aussi, heureusement ! En revanche, je sais pas si ça compte, mais je chante. Un peu. Hein, quoi ?! oO Bah encore pour les trois roulades et les deux roues, ça rajoutait un peu de fanfaronnade, un truc rien circassien, mais pour la course, c’était rien zarb quand même, non ? oO Et puis, ça devait s’essouffler rien vite un chanteur-coureur. Je suis membre de la chorale de l’école. Je sais pas trop pourquoi je me suis dit que c’était une bonne idée, quand je m’y suis inscrit, mais ça va, je le regrette pas vraiment. Oh mais non, Lili, c’était encore dans ta tête ! Oh mais tu as fini par trouver ton instrument alors ! Vieux suspens de rhétorique… Là, l’ethos, puis vient le magnifique logos ! Ta voix par Sarah Good ! C’est un sacré instrument quand même, hein ! Et puis, c’est rien facile à déplacer, tu peux l’avoir tout le temps avec toi et tout… Pour moi, c’est un peu plus compliqué de trimballer une harpe, hein… Un peu trop d’enthousiasme sur son instrument trouvé ? oO … Un peu trop d’enthousiasme, oui…

Y en a qui font ça parce qu’ils espèrent que ça leur apportera quelque chose, qui pensent que ça leur servira plus tard, ou parce que ça les touche professionnellement, et j’avoue que pour le coup, je suis complètement en décalage avec eux, mais bon, c’est sympa et ça me change des cours et du Quidditch. Il prenait un peu la musique pour un passe-temps, quelque chose de divertissant, mais sans plus… C’était rien… Rien quoi d’ailleurs ? Bizarre ? Ouais peut-être un peu, mais bon, en y réfléchissant, c’était sûrement la chose qui me divertissait le plus aussi, hein ! Bon, après, est-ce que j’irais jusqu’à juste qualifier ça de sympa… Pas sûre du tout… Jdevais avouer que jme sentais rien vide quand j’étais loin d’un instrument. Mais jme sentais rien vide aussi loin des livres. Et puis de la danse aussi. … O.O Mais… Est-ce que je n’étais qu’un produit fait des activités qui me plaisaient plus que tout finalement ?! Est-ce que j’existais en dehors de ça ?! O.O Est-ce que ma vie avait un sens débarrassée des choses qui s’y étaient brodées depuis ma plus tendre enfance ? Est-ce que j’étais pas encore trop jeune pour me poser des questions existentielles et tout le toutim ? … … Ouais … … Certainement… Allez Lili, on respire… Oublie et répond. Ptet que c’est ça le plus important dans quelque chose d’artistique non ? Ne pas se prendre la tête. Apprécier, se divertir et puis c’est tout. Trop sérieux ? oO Bien trop sérieux oui ! Allez pense à un singe agitant des cymbales… … Ok c’était rien drôle un singe avec des cymbales ! *.* Tu penses rejoindre les options artistiques, plus tard ? Les options ? C’était quand déjà ? En troisième année, non ? Tout doux, l’ami, jvenais juste d’arriver moi, hein ! Ou tu t’en fous complet et tu continueras de jouer dans une salle vide en espérant qu’aucun Auror ou aucun prof te chopera ? O.O Mais. Mais. Il se foutait royal de moi là ou je rêvais ? O.O Maaaaaaiiiiiiiis ! Message à caractère informatif (de l’auteur) : ceci est un cri de révolte de pré-adolescente outrée. Bon à savoir : Une moquerie risque d’entraîner ce même cri dans une forme d’écho. La légende raconte que l’on peut décéder devant la répétition incessante de ce ‘mais’ de la part d’une pré-pubère touchée dans sa fierté. (Mais ceci fera l’objet du prochain ‘Complément d’enquête’ et je crois que je m’égare un peu trop pour encore être honnête dans ce RP, mais bon c’est rien meta et c’est à la mode de faire du meta et de le surligner avec un stabylo boss jaune, parait, regarde Deadpool, donc bon…) Bon, ok, un point pour toi, mais les options c’est pas en troisième année ? Non parce que bon, je pouvais me tromper aussi. C’était rare, ok, mais ça arrivait. Y’a que la chorale en club artistique ici ? A défaut de pouvoir prendre les options pour le moment… Non parce que jpeux pousser la chansonnette et ça me permettrait de t’entendre aussi, parce que maintenant que tu m’as écoutée jouer, faut bien rendre la pareille, hein, mais jsuis plus forte avec des cordes… ‘Fin avec le piano et la harpe, hein, parce que j’ai jamais joué de banjo. Quoique… ça doit être pas mal de tester la mandoline. Mais après, Poudlard, c’est ptet pas l’endroit le plus indiqué pour se lancer dans de nouveaux instruments, hein. Déjà, faut apprendre à lancer des sorts sans les rater. Après bon t’as pas tort, jcrois que je joue un rien trop avec le feu, à tenter le fatum tous les deux jours, en me baladant dans le château comme si j’étais chez moi. Il suivait ? oO Tu as le droit de m’arrêter quand je parle trop, hein, non parce que jfais pas attention et après jpeux durer des heures comme ça, attention, hein… Des heures c’était exagéré ? Ouais ptet, ouais… Et pourquoi jsuis obligée de tout balancer comme ça, d’un coup, moi ? Qu’est-ce qui tournait pas rond dans ma petite tête de linotte ? >.<



Nerval
Mon cœur encore tendre et novice,
Ne connaissait pas la noirceur,
De la vie en cueillant les fleurs,
Je n’en sentais pas les épines,
Et mes caresses enfantines
Étaient pures et sans aigreurs.
©️ (code by Joy . gifs by .sparkle)


Coffre de princesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Flynn L. North
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor en seconde année GISIS, cursus sécurité magique
Célébrité : Jonathan Young
Pseudo : Zire Âge : 24 Parchemins : 2044 Gallions : 471 Date d'inscription : 01/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1545-flynn-theres-a-million-things-i http://www.mumblemumps.com/t1549-flynn-id-rather-be-divisive-than-indecisive http://www.mumblemumps.com/t1551-flynn-when-youre-gone-who-remembers-your-name http://www.mumblemumps.com/t2074-journal-de-zire


Ce n'est plus une ardeur dans mes veines cachée

Oh mais tu as fini par trouver ton instrument alors ! Il voit directement où elle veut en venir, mais il la laisse faire, la laisse instaurer quelques secondes de silence pour donner un effet à la suite de ses mots, sans la moindre peine. Si ça l’amuse, qui est-il pour lui ôter un plaisir aussi simple ? Ta voix par Sarah Good ! Bingo. Un peu prévisible, mais bon. Il ne dit rien, se contente de sourire légèrement. C’est un sacré instrument quand même, hein ! Et puis, c’est rien facile à déplacer, tu peux l’avoir tout le temps avec toi et tout… Pour moi, c’est un peu plus compliqué de trimballer une harpe, hein… Il imagine, oui. Entres les cordes vocales, et les cordes tendues sur une console, il y a tout un monde. Mais elle semble contente pour lui ce qui, bien qu’un tant soit peu étrange, lui fait un peu plaisir. Il se sent moins incapable. Peut-être qu’il devrait être un peu gêné, de se sentir moins incapable parce qu’une enfant de onze ans s’emballe quand il lui dit qu’il chante, mais pour le coup, ce n’est pas l’enfant de onze ans qu’il entend dans ces mots. C’est la harpiste talentueuse qui vient de lui jouer un morceau. C’est une mince reconnaissance, alors non, il ne ressent aucune honte.

Ptet que c’est ça le plus important dans quelque chose d’artistique non ? Ne pas se prendre la tête. Apprécier, se divertir et puis c’est tout. Oui, sûrement. Certainement, même. Se divertir. Nombreux sont ceux qui ne verraient pas la chose de cette manière, surtout si ça a de l’importance pour eux, mais Flynn n’est pas, sur l’instant, face à l’une de ces personnes. Il hausse une épaule, comme pour signifier un doute, mais il n’en a pas réellement. Parce que s’il n’appréciait pas ce qu’il fait, si ça ne le divertissait pas, il n’aurait pas cherché plus loin. Il aurait arrêté, sans même se poser plus de questions. Mais là encore, ses lèvres restent scellées, jusqu’à sa prochaine question, tout du moins. Question qui oriente de nouveau le sujet sur la demoiselle. Maaaaaaiiiiiiiis ! Son rire est discret, plus discret qu’il a pu l’être précédemment, en tout cas. Pour le coup, il ne tentait pas particulièrement de se moquer d’elle, mais qu’elle le prenne ainsi l’amuse. Plus que ça, c’est la manière dont elle l’exprime, qui l’amuse, en fin de compte. Bon, ok, un point pour toi, mais les options c’est pas en troisième année ? Si, si, bien sûr ! T’as le temps d’y réfléchir ! Mais ça l’intéresse de savoir si elle y songe déjà ou non. Certains savent très tôt ce qu’ils veulent, et il veut savoir si elle est de ceux-là ou pas. Y’a que la chorale en club artistique ici ? Je crois, oui, ses mots sont discrets et elle enchaîne sans louper un battement de cœur. A défaut de pouvoir prendre les options pour le moment… Non parce que jpeux pousser la chansonnette et ça me permettrait de t’entendre aussi, parce que maintenant que tu m’as écoutée jouer, faut bien rendre la pareille, hein, mais jsuis plus forte avec des cordes… Elle passe d’un sujet à l’autre comme si elle dansait, sans la moindre hésitation, et il ne trouve ni la force, ni l’envie de l’interrompre pour aborder les sujets qui lui viennent. Il met ça de côté, dans sa tête, pour l’instant où elle prendra le temps de respirer et qu’il pourra en placer une. Bon sang, elle lui reprochait de trop parler, mais elle n’est pas en reste. ‘Fin avec le piano et la harpe, hein, parce que j’ai jamais joué de banjo. Quoique… ça doit être pas mal de tester la mandoline. Mais après, Poudlard, c’est ptet pas l’endroit le plus indiqué pour se lancer dans de nouveaux instruments, hein. Déjà, faut apprendre à lancer des sorts sans les rater. La moue qui se dessine sur son visage est taquine, et il est à deux doigts de lâcher un « oui, bien sûr » qui s’inscrit dans la lignée, mais il ne dit rien. Après bon t’as pas tort, jcrois que je joue un rien trop avec le feu, à tenter le fatum tous les deux jours, en me baladant dans le château comme si j’étais chez moi. Ça, c’est certain, mais il n’ira pas le lui reprocher, étant donné le fait qu’il est loin de faire mieux. Seulement, lui, il connaît le château comme sa poche -ou presque; il est intéressant de voir qu’il peut toujours découvrir certaines choses après plus de huit années passées ici-. Elle, non. Et ça, c’est un avantage considérable et, à ses yeux, nécessaire. Tu as le droit de m’arrêter quand je parle trop, hein, non parce que jfais pas attention et après jpeux durer des heures comme ça, attention, hein… C’est sa chance, et le Gryffon ne peut pas la laisser passer. Ce serait bien trop facile -et bien trop mature. Non, non, pas de soucis, mais la prochaine fois, tu me laisseras prendre des notes, que je puisse me rappeler le début quand t’auras terminé, d’accord ? C’est un môme. Il le sait. Il sait que son comportement est loin de faire honneur à son âge ou même à son rang. Mais il s’en fout. Plus sérieusement, et le voilà qui lève une main pour l’aider à énumérer les sujets abordés à mesure qu’il revient dessus, tu m’entendras peut-être un jour, il y aura bien une occasion pour que la chorale fasse un truc devant l’école, l’inverse serait surprenant. En dehors de ça, il te faudra pas mal de chance pour m’entendre en solo, parce que ça me prend rarement comme une envie de pisser. De deux, la mandoline, tu peux tenter, mais je doute effectivement qu’avec les cours, tu aies franchement l’occasion d’apprendre un nouveau truc. Après, t’as l’air assez douée, donc qui sait... De trois, si tu veux te balader, tu peux -enfin, non, techniquement, tu peux pas… Mais à la limite, trouve quelqu’un qui pourra t’aider, te filer de bons conseils pour éviter de te faire chopper. Fais pas ça toute seule, tu vas finir par t’attirer des ennuis. Et je sais pas comment sont tes parents mais généralement, ils aiment pas trop recevoir du courrier leur disant que leur gamin se balade après le couvre-feu, surtout en cette période. Il lui proposerait bien son aide, mais il serait plus simple pour elle qu’elle trouve quelqu’un de sa maison, qui pourra rester dans le coin en permanence. Et puis t’as raison, bosse tes cours, ce serait bête de se foirer dès le début simplement parce que t’as la tête ailleurs, ok ? Je compte sur toi, me déçois pas. Elle ne lui doit rien, mais il se le permet quand même. Et il aurait presque l’air sérieux, presque. Si tu finis mise dehors parce que tu fais n’importe quoi, je pourrai pas être dans le coin pour te défendre en cas de problème.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce n'est plus une ardeur dans mes veines cachée *.*. Flynnichou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce n'est plus une ardeur dans mes veines cachée *.*. Flynnichou
» Puisque dans nos veines coule le même sang [Pv Sophie Atlan]
» Du sang sur les mains, de l'alcool dans les veines...
» C'est du feu qui coule dans mes veines [Ft. Daiki]
» Je suis comme ce poison qui coule dans tes veines : je te fais mourir à petit feu ~ Maria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: fifth floor :: Vieille salle de classe-
Sauter vers: