Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

(sakura&willa) dear karma, i have a list of people you missed

Sakura Swanson-Okada
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : 7e année
Célébrité : Masaki Sato
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 27 Parchemins : 481 Gallions : 519 Date d'inscription : 28/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1519-sakura-i-m-famous-it-s-my-job http://www.mumblemumps.com/t1523-sakura-don-t-mess-with-me http://www.mumblemumps.com/t1635-sakura-laissez-un-message-apres-le-bip http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

Sakura & Willa
dear karma, i have a list of people you missed
Jamais Sakura n’aurait cru devoir remettre les pieds à Poudlard. Elle se souvenait parfaitement de sa rentrée, l’année précédente. Elle avait été placée à Serpentard par un vieux chapeau. Elle s’était promis de tout faire pour rentrer chez elle. Elle n’avait pas travaillé de l’année, elle avait été difficile avec ses professeurs, rien n’avait fonctionné pour qu’elle rentre au Japon. Jusqu’à ce qu’elle ait un tout petit espoir donné par le professeur Abberline, qui avait promis de l’aider si elle faisait de son mieux aux examens. Aujourd’hui, Sakura était en colère contre le professeur d’études des runes. Il ne s’était rien passé cet été, aucune lettre lui annonçant qu’on avait accédé à sa requête, aucune lettre de Poudlard en dehors de celle qui annonçait qu’elle avait réussi ses examens et qu’elle allait poursuivre en septième année. Quand Sakura avait reçu cette lettre, elle avait pleuré. Elle se doutait au fond d’elle qu’on l’empêcherait encore de rentrer dans son pays. Elle ne s’était pas réjoui d’avoir miraculeusement réussi ses examens en aillant révisé à la dernière minute. Depuis qu’elle avait reçu cette lettre, elle était au plus bas de sa forme. Elle arriva au banquet le moral à zéro, entourée des élèves qu’elle avait côtoyés pendant un an, de certaines vieilles connaissances et de quelques amis. Elle fut surprise d’être placée par ordre alphabétique à la table de sa maison. Heureusement, son nom de famille commençait par la même lettre que celui de Brooke, elle n’était donc pas loin d’elle. N’ayant pas beaucoup d’appétit, elle n’avait touché à rien sur la table, réalisant peu à peu que de sa soupe se dégageait une odeur rassurante et familière. Mais cela ne suffit pas à la faire manger. Quand tout le monde s’était mis à dérailler, Sakura se demandait ce qu’il se passait. Elle comprit un peu mieux quand un Auror prit la parole. Il parla d’une épidémie qui touchait la magie. Sakura ne se sentait pas concernée, elle n’avait pas l’impression que sa magie ait été affectée plus que d’autres. Certes, elle subissait comme tout le monde les perturbations, mais elle ne se sentait pas malade. Il y eut des réactions de tous les côtés. Sakura entendit la voix de Lionel hurler le prénom d’Adélaïde. Elle s’était retournée vers lui. Elle eut mal en l’entendant crier le nom de son ex-petite amie. Au fond d’elle, elle avait peur qu’il soit toujours amoureux d’elle. Cet été, ils ne s’étaient pas rapprochés autant qu’elle l’avait souhaité. Elle aurait voulu lui faire découvrir le Japon, mais cela n’avait pas été possible. C’est avec une satisfaction presque inavouable qu’elle regarda Adélaïde et Andreï être emmenés vers les cachots dans l’agitation générale de la grande salle. Sakura ne savait pas tellement quoi en penser. Son moral n'avait pas bougé, lui.

Comme tous les élèves, la Japonaise prit la direction de la salle commune quand la soirée se termina. Sakura n’avait rien mangé et c’était une fois qu’ils avaient quitté la grande salle que son ventre avait décidé de se manifester. Elle finirait probablement par se coucher le ventre vide, à moins qu’elle ne trouve quelqu’un qui voulait bien lui donner de quoi grignoter. Sur le chemin, les élèves ne restèrent pas silencieux. Tout le monde parlait du banquet ou presque. Il était difficile de parler des vacances quand ils avaient tous fait plus ou moins la même chose. Une fois dans la salle commune, Sakura ne trouvait plus sa meilleure amie. Elle ne savait pas où Brooke était allée et son regard tomba sur une jolie blonde tenant un paquet de gâteaux à la main. Elle s’approcha, son regard étant plutôt happé par les gâteaux que par la blonde, elle ne l’avait pas reconnue tout de suite. Elle s’assit à côté d’elle sur le canapé et quand enfin elle regarda de qui elle s’agissait, elle sourit : « Salut Willa ! J’ai failli pas te reconnaître, tes cheveux sont devenus plutôt longs. Ça te va super bien ! » Depuis qu’elles s’étaient affrontées lors du parcours du combattant, elles ne s’étaient pas vraiment adressées la parole. Ce jour-là, Willa avait été battue par Sakura dans leur duel. La Japonaise espérait que Willa n’était pas rancunière et ne lui en voulait pas. En tout cas, avec tout ce qu’il s’était passé, Sakura comptait bien ne pas retourner dans son dortoir et rester dans la salle commune avec les autres aussi longtemps qu’elle le pourrait. « C’est fou, non ? Ce qu’il s’est passé ce soir ? Il se passe toujours quelque chose dans cette école… » Lâcha Sakura un peu dépitée, avant de pousser un long soupir. Forcément, dans son ancienne école, il ne se passait plus grand-chose, elle était fermée. Elle avait été renvoyée de Durmstrang avant que l’école ne ferme, mais ces évènements la firent réfléchir. Elle se demandait si Durmstrang n’avait pas fermé pour des raisons similaires à cette épidémie. Sakura croisa les bras et s’enfonça un peu plus dans le canapé. Le ventre de Sakura choisit ce moment pour pousser un gros gargouillis. Elle se tourna un peu vers Willa et sortit son regard le plus adorable : « Tu crois que je pourrais te prendre un gâteau ? » Avec un tel regard, Willa ne pouvait pas lui dire non. Elle n’allait quand même pas laisser mourir de faim sa camarade.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.



I'm not being mean,
I'm just being honest
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Première année de GISIS, en Sciences Occultes.
Célébrité : Aurora Aksnes
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 1247 Gallions : 1028 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything


dear karma, i have a list of people you missed
Sakura & Willa

« La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées. » - V. Hugo
Le banquet. Mon dieu, ce banquet. Willa va avoir beaucoup de mal à s'en remettre. Comme une idiote, elle a bu beaucoup trop d'Amortentia pour perdre toute conscience des choses, mais pas assez pour que l'effet dure longtemps. Alors que les élèves commencent à rebrousser chemin vers leurs salles communes respectives, la blonde met un certain temps à se dire qu'il faudrait qu'elle y aille, elle aussi. Elle avait perdu le regard de Lou, ce tendre regard qu'elle a mis du temps à quitter. Puis, un baiser échangé, entre elle et sa rivale. L'Amortentia s'estompe, au fur et à mesure, et c'est les idées un peu embrouillées qu'elle quitte la Très Grande Salle en direction de la salle commune de Serpentard. Elle marche à une vitesse... inexistante. Elle commence à se rendre compte des choses, Willa, et c'est loin de lui plaire, très loin. Elle commence à paniquer un peu, à penser au fait que tout le monde a pu les voir, que les gens vont parler. Elle espère que toutes ces annonces permettront de faire oublier cet incident plus que fâcheux. La gêne se lit sur son visage quand elle entre dans la salle commune. Il n'y a pas grand monde, merci pour elle. La blonde a mal au ventre. Ce dernier commence à lui faire savoir qu'il faut vraiment qu'elle avale quelque chose, et pas une foutue potion d'amour ou elle ne sait quoi. Assise sur le canapé, elle réfléchit aux derniers événements et à comment elle va pouvoir réussir à faire oublier ça, et à oublier tout court. Elle entend les autres élèves parler de l'épidémie, de la quarantaine, et elle se rend compte que peut-être le choc de l'annonce était trop grand pour que les gens remarquent ? Peut-être qu'ils n'ont rien vu ? Elle soupire. Il faut qu'elle arrête d'avoir aussi peur du regard des autres, d'avoir peur qu'on vienne encore l'emmerder comme on a pu venir le faire dans le passé, quand Lou et elle se fricotaient pour Kamen. Kamen, parti en quarantaine. Elle a beau ne plus avoir de sentiments pour lui, elle a beau avoir pansé ses blessures, ça lui fait quelque chose, au final, même si elle était bien trop occupée pour se révolter comme elle aurait voulu le faire. Tant pis. C'est un peu trop tard maintenant. Il ne reste plus qu'à se révolter toute seule, dans sa tête.

Finalement, elle décide de se lever, histoire d'aller voir si il lui reste pas de ces gâteaux qu'elle a acheté il y a deux-trois jours dans ses affaires, dans les dortoirs. Tenir toute une nuit le ventre vide va s'avérer compliqué, mais elle n'aura pas forcément le choix si elle ne trouve rien. Elle retient un « yes ! » en trouvant un paquet pas encore ouvert de sablés, même si c'est loin d'être son truc. Elle ne se souvient même plus pourquoi elle a acheté des sablés. Tant pis. Willa en profite pour détacher ses cheveux et prendre le plaid sur son lit, pour redescendre s'étaler sur le canapé. Elle a besoin de réfléchir. Il y a eu beaucoup trop de choses en très peu de temps, bon sang. La Serpentard va devoir s'habituer à pleins de choses. Son nouveau cursus, cette épidémie, la quarantaine, les Aurors encore plus nombreux dans le château... Elle ose à peine imaginer si elle finissait, elle, en quarantaine. Malade. Elle frissonne, puis commence à entamer son paquet de biscuits. Bon, y'a mieux, mais elle s'en contentera. Soudainement, quelqu'un s'assoit près d'elle. « Salut Willa ! J’ai failli pas te reconnaître, tes cheveux sont devenus plutôt longs. Ça te va super bien ! » Elle sursaute, Willa, surprise. Elle est étonnée de voir Sakura près d'elle, souriante. Elle ne connait pas bien la jeune femme mais a pu se confronter à elle lors du parcours du combattant, pour perdre lamentablement. Que d'échecs pour la Suédoise, ce parcours. Elle s'en était remise, évidemment, mais elle avait mis un peu de temps. « C’est fou, non ? Ce qu’il s’est passé ce soir ? Il se passe toujours quelque chose dans cette école… » Sakura lâche un long soupire. Oui, d'un côté, Willa est parfaitement d'accord. L'année dernière n'a pas été de tout repos et voilà que déjà, cette année s'annonce de nouveau bien sombre à Poudlard. C'est tellement loin de l'école qu'elle a connu et qu'elle a tant aimé. Pourtant, elle ne peut s'empêcher de toujours apprécier cette école, d'y voir la liberté qu'elle a pu connaître en venant ici, libérée de l'emprise de la vie dure et compliquée avec ses parents. La Japonaise lui lance un regard que Willa ne peut décrire, gênée. « Tu crois que je pourrais te prendre un gâteau ? » La Suédoise regarde son paquet puis le tend à Sakura. « Oui, tiens. » Elle ne voit pas pourquoi elle refuserait. Puis, ce n'est pas comme si la jeune femme a été brusque, ou même désagréable. C'est le contraire, d'ailleurs. Elle lui lance un regard. « Et merci du compliment. » Elle pose le paquet entre elles, laissant ainsi Sakura se servir si elle a envie de prendre un autre biscuit. Elle se frotte les mains vers le sol, pour retirer les miettes, puis elle soupire elle aussi. « Tu sais, les choses étaient différentes ici, avant. Je pense que ça t'aurait plu. Là, je t'avoue que même moi j'ai du mal à comprendre... Je me pose beaucoup de questions. Ce directeur, il est vraiment étrange. » Elle s'enroule un peu plus dans son plaid. « Après... Quand on sait maintenant ce qu'il se passe, je comprends mieux les tests de l'année dernière, et puis toutes ces perturbations magiques, ces règles... » Elle regarde Sakura dans les yeux. « Je ne sais pas ce qu'on pourrait faire à part attendre de voir comment les choses se passent... » La blonde soupire de nouveau, le regard inquiet. Elle se demande comment les choses vont évoluer, et surtout, si elle va pouvoir tenir la nouvelle année sous la pression de l'épidémie et de la quarantaine.
(c) DΛNDELION


A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sakura Swanson-Okada
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : 7e année
Célébrité : Masaki Sato
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 27 Parchemins : 481 Gallions : 519 Date d'inscription : 28/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1519-sakura-i-m-famous-it-s-my-job http://www.mumblemumps.com/t1523-sakura-don-t-mess-with-me http://www.mumblemumps.com/t1635-sakura-laissez-un-message-apres-le-bip http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

Sakura & Willa
dear karma, i have a list of people you missed
Après les évènements de la soirée, Sakura n’avait pas envie de rester seule. Son regard était tombé sur Willa, qui par chance, avait un paquet de gâteaux. La Japonaise avait vraiment très faim, n’ayant rien mangé au banquet. Willa, justement, qu’elle avait vu dans la grande salle quelques heures plus tôt. Sakura avait encore l’image bien en tête, elle n’avait pas rêvé. Willa avait embrassé Lou. Ou Lou avait embrassé Willa, elle n’en était plus certaine. Mais elle avait tout vu. Elle n’avait rien dit parce que ce n’était pas ses affaires et qu’elle ne savait pas comment réagirait Willa si elle lui en parlait. Il s’en était passé des choses étranges, ce soir-là. Sakura était une amie de Lou. Elle n’aurait jamais pu imaginer Lou embrasser Willa, pas après leurs histoires avec Kamen. La jeune idole ne connaissait pas tous les détails, mais elle savait qu’il y avait eu une rivalité entre les deux filles pour le moins gentil des deux frères Yordanov. Sakura ne cherchait pas à comprendre, mais s’il fallait choisir, elle aurait choisi Yassen. Kamen n’appréciait pas vraiment la Japonaise. Elle se demandait si Willa était consciente d’avoir embrassé Lou. Sakura n’avait pas bu de soupe, alors elle ne savait pas vraiment si elle s’en serait souvenue. La Serpentard demanda à sa camarade si elle voulait bien lui donner un gâteau, Willa lui tendit le paquet sans hésiter. « Oui, tiens. » Dit-elle à Sakura, qui en prit un avec un grand sourire. « Merci. » Elle croqua dans le sablé, c’était délicieux. Manger lui faisait le plus grand bien. Les gâteaux de Willa la sauvaient. « Et merci du compliment. » Willa posa le paquet entre elles et Sakura en profita pour en prendre un autre. Elle n’allait pas manger tout le paquet, mais elle en avait très envie alors elle ne s’en privait pas. Au pire, elle rachèterait des gâteaux plus tard pour la blonde. Dans un silence presque religieux, elle savourait le sablé comme si c’était le meilleur gâteau du monde. « Tu sais, les choses étaient différentes ici, avant. Je pense que ça t'aurait plu. Là, je t'avoue que même moi j'ai du mal à comprendre... Je me pose beaucoup de questions. Ce directeur, il est vraiment étrange. » Sakura écoutait Willa tout en se demandant de quelle époque elle parlait, parce que d’après ce que la brunette avait entendu, avant que Poudlard ne ferme ses portes, c’était une sombre période pour les élèves. Il fallait vraisemblablement revenir encore quelques années en arrière pour que Poudlard soit une école accueillante et agréable. Peut-être que Willa lui parlait de ses toutes premières années à l’école de magie. Sakura essayait de se souvenir de son arrivée à Durmstrang, puis se dit que les deux écoles étaient vraiment différentes et qu’elles n’étaient pas comparables. « Après... Quand on sait maintenant ce qu'il se passe, je comprends mieux les tests de l'année dernière, et puis toutes ces perturbations magiques, ces règles... » C’est vrai, les élèves pouvaient à présent comprendre pourquoi il y avait eu des tests improvisés dans la grande salle. Mais cela voulait aussi dire qu’on leur avait dissimulé la vérité tout ce temps. La magie de Sakura, comme celle des autres, avait été perturbée et l’était toujours. Cependant, elle ne pensait pas être malade, elle ne se sentait pas malade. Elle eut une petite pensée pour Yassen en se souvenant de son malaise du test d’endurance. Sakura se demandait s’il était vraiment malade. Elle ne savait rien de cette épidémie, mais s’il s’agissait juste d’une perte de la magie, alors elle s’en ficherait d’être touchée. Si c’était plus grave, comme la perte de connaissance de Yassen si elle était liée, c’était un peu plus inquiétant.

« Je ne sais pas ce qu'on pourrait faire à part attendre de voir comment les choses se passent... » Elle ne pouvait rien faire. Si elle voulait protester, comme certains l’avaient fait, elle ne s’attirerait que des ennuis. Sakura n’était pas de ceux qui respectaient les règles à la lettre, mais même elle, elle avait du mal à se rebeller depuis le renforcement des règles à Poudlard. Il ne fallait pas se voiler la face, les élèves n’étaient plus libres de faire ce qu’ils voulaient. Sakura soupira à nouveau en se rapprochant un peu plus de Willa sur le canapé pour avoir moins froid. Willa avait eu l’intelligence de s’équiper d’un plaid avant de venir s’installer en bas. Il ne faisait jamais particulièrement chaud dans cette salle commune, Sakura aurait dû le prévoir. « Est-ce que tu vas aller visiter quelqu’un en quarantaine ? » Demanda la Japonaise à Willa tout en prenant un nouveau gâteau. Il y avait plusieurs de leurs camarades Serpentard dans les cachots. Puisqu’ils étaient déjà dans les cachots, ce n’était pas très loin de la salle commune, ils ne devaient pas être trop dépaysés. « A part aller visiter ceux qui sont malades, je ne vois pas ce que tu peux faire d’autre. Aucun d’entre eux ne voulait être là-bas, je crois que si quelqu’un doit se rebeller, c’est eux. » Mais il n’y a pas grand-chose qu’on puisse faire quand on est enfermé, à part une grève de la faim. Le ministère ne l’accepterait pas. Ils seraient obligés de faire cesser cette quarantaine si les médias en entendaient parler. Sakura eut du mal à terminer son sablé après ces pensées. « Tu peux toujours essayer de contacter les journaux ou des membres haut-placés pour leur faire savoir ce qu’il se passe à Poudlard, mais le courrier est surveillé. Ils ne laisseraient rien passer. » Sakura ne se sentait pas très concernée par cette quarantaine. Il n’y avait que Zoya, qui était dans le même dortoir qu’elle, dont la présence lui manquait, mais en dehors de la jeune femme et de Yassen, il n’y avait pour le moment personne à qui elle tenait vraiment dans ces cachots. « Au moins, certaines personnes sont enfin à leurs places. Je parle d’Andreï Dimitrov. J’espère qu’il restera en quarantaine très longtemps ! C’est bien fait pour lui. » Elle eut un frisson dans le dos en se souvenant du jour où il s’était amusé à lui faire peur, l’année passée, lui supprimant momentanément ce qu’elle avait de plus précieux au monde : sa voix. Elle le détestait depuis, mais elle le craignait aussi énormément. Heureusement, le reste de l’année, cela ne s’était pas reproduit. Andreï méritait bien sa place en prison, enfin, en quarantaine. Sakura se tourna vers Willa : « Je ne comprends pas comment Lou fait pour être amie avec ce mec… en parlant de Lou… » La Japonaise n’eut pas besoin d’en dire plus pour faire savoir à Willa qu’elle les avait vu s’embrasser. Elle ne savait pas si elle aurait dû ne jamais le mentionner ou pas, mais si sa camarade voulait en parler, Sakura était là.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.



I'm not being mean,
I'm just being honest
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Première année de GISIS, en Sciences Occultes.
Célébrité : Aurora Aksnes
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 1247 Gallions : 1028 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything


dear karma, i have a list of people you missed
Sakura & Willa

« La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées. » - V. Hugo
Embrasser Lou. C'est quelque chose d'impensable dans l'esprit de Willa. Les morceaux ne collent pas et elle a juste l'impression d'avoir fait un mauvais rêve... ou plutôt, un cauchemar. De tous les élèves présents, il a fallu qu'elle embrasse l'une des personnes avec qui sa relation est compliquée. Puis, bon sang, devant tout le monde... Elle ignore si elle va pouvoir s'en remettre, si elle va pouvoir regarder Alexandra en face et assumer ce qu'il s'est passé. Sûrement pas. Elle a honte, terriblement honte, et elle a envie de s'isoler un peu plus encore dans un recoin le temps que ceux qui ont vu oublient. Au lieu de ça, elle s'est enfermée dans ses pensées, mangeant, avant que Sakura ne vienne la rejoindre. D'un côté, c'est une bonne chose qu'elle soit là. Être seule, ça lui réussit de moins en moins. Elle s'inquiète, au fond. Elle s'inquiète de tant de choses que son esprit termine brouillé, sans qu'elle soit capable de différencier une chose d'une autre. Elle prend un autre gâteau, et fait la moue, toujours à cause du goût. Sakura se rapproche un peu plus de Willa. Il est loin de faire chaud dans la salle commune des Serpentard, surtout le soir. « Est-ce que tu vas aller visiter quelqu’un en quarantaine ? » La Suédoise soupire discrètement. Elle ne sait pas. Elle ne sait pas quoi faire, elle ne sait pas si elle va avoir le courage nécessaire pour aller rendre visite ne serait-ce qu'à une personne, même pour Kamen. Elle ne peut s'empêcher d'avoir peur de l'épidémie. Tout était mieux dans l'ignorance, en fin de compte. « A part aller visiter ceux qui sont malades, je ne vois pas ce que tu peux faire d’autre. Aucun d’entre eux ne voulait être là-bas, je crois que si quelqu’un doit se rebeller, c’est eux. » Willa approuve d'un signe de la tête. Comment aurait-elle réagi si elle n'avait pas bu la potion ? Elle serait sans doute restée muette, trop choquée pour faire quoi que ce soit. Si elle aurait pu, elle se serait enfuie, craintive comme elle est, peureuse jusqu'au bout. Elle ne sait pas vraiment. Est-ce qu'ils se rebellent là-bas ? La salle commune n'est pas du tout loin des cachots, mais elle n'entend rien. Est-ce que le garde-chasse continue de hurler ? Elle ne l'espère pas, pour les tympans des Aurors et pour ceux des autres personnes en quarantaine. « Tu peux toujours essayer de contacter les journaux ou des membres haut-placés pour leur faire savoir ce qu’il se passe à Poudlard, mais le courrier est surveillé. Ils ne laisseraient rien passer. » Willa regarde les gâteaux, en prend un autre. Elle n'a personne à contacter, personne à qui raconter ce qu'il se passe. Puis, elle n'est pas du genre à écrire de courrier, dans tous les cas. Elle n'écrit plus à sa famille adoptive, ils en font de même. Elle pourrait se sentir blessée, mais elle a arrêté de les laisser la toucher, bien que les choses soient compliquées à gérer pour elle, au fond.

« Au moins, certaines personnes sont enfin à leurs places. Je parle d’Andreï Dimitrov. J’espère qu’il restera en quarantaine très longtemps ! C’est bien fait pour lui. » Willa lance un regard étonné à Sakura. Elle note dans un de sa tête qu'elle aussi a du mal avec Andreï. Lui et la Suédoise sont loin de s'entendre, très loin. Elle avait un peu peur de lui, au fond, mais elle ne le montrait pas, ou peu. Qu'il aille en quarantaine l'indiffère, elle avait même oublié avant que Sakura ne lui rappelle la donne. « Je ne comprends pas comment Lou fait pour être amie avec ce mec… en parlant de Lou… » Oh non, pas ça. Elle ne veut pas parler de ça. Elle ne veut pas devoir s'expliquer, parce qu'elle ne peut pas expliquer. Nerveuse, elle attrape un énième gâteau et croque dedans par petites bouchées, la tête un peu baissée. « J'ignore si j'oserais aller mettre les pieds dans les cachots pour aller voir quelqu'un en quarantaine... Je suis pas vraiment rassurée. Je n'écris pas de lettres de toute façon... Pour Andreï, je suis d'accord, ouais... » Elle avoue qu'elle a peur, qu'elle a peur d'être touchée. « Bon sang... pour Lou, n'en parlons pas... J'ai bu beaucoup trop de cette foutue potion et j'en paye les frais... » Willa se retient de se planquer sous son plaid, qu'elle étale un peu plus vers Sakura, histoire qu'elle en profite un minimum elle aussi. Elle n'est pas méchante, du moins elle ne la connait pas assez pour en juger, mais elle est, pour une fois, contente de ne pas être seule. « Et toi ? Tu vas aller voir quelqu'un ? » Elle tente de changer de changer de conversation, parce qu'il est hors de question qu'elle parle de cet incident qui espère, sera étouffé par toutes ces annonces qui ont eu le temps de s'imprégner dans les esprits. Elle termine son gâteau en vitesse, avant d'en reprendre un. Quand on y pense, au final, ils n'ont pas si mauvais goût.

(c) DΛNDELION


A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sakura Swanson-Okada
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : 7e année
Célébrité : Masaki Sato
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 27 Parchemins : 481 Gallions : 519 Date d'inscription : 28/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1519-sakura-i-m-famous-it-s-my-job http://www.mumblemumps.com/t1523-sakura-don-t-mess-with-me http://www.mumblemumps.com/t1635-sakura-laissez-un-message-apres-le-bip http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

Sakura & Willa
dear karma, i have a list of people you missed
La quarantaine, un sujet qui préoccupait tous les élèves ce soir-là. Sakura avait demandé à Willa si elle comptait aller rendre visite à quelqu’un. Pour l’instant, il n’y avait personne que la Japonaise se voyait aller voir, en dehors de Yassen. Elle espérait qu’ils n’annoncent pas de mauvaises nouvelles dans les mois à venir. Que ferait-elle si Brooke ou Lionel étaient enfermés dans les cachots ? Sakura serait incroyablement triste. Elle ne pourrait pas survivre sans eux dans cette école. En attendant, elle ne pensait pas se rendre à la quarantaine. Yassen aurait d’autres visiteurs. Il n’y avait rien qu’ils puissent faire, ils étaient impuissants devant toutes les situations et parfois, Sakura en était malade. Comme cet été, lorsqu’ils avaient été forcés à rester dans les environs. Elle aurait voulu se rebeller et s’enfuir, mais dès qu’elle avait tenté quelque chose, quelqu’un l’en avait empêché. Au moins, son père était là tout l’été et sa mère et sa sœur étaient venues quelques jours la voir. Personne n’avait la possibilité de prévenir quelqu’un à l’extérieur, mais Sakura était persuadée au fond d’elle qu’un jour, quelqu’un y arriverait. La seule satisfaction quant à cette quarantaine pour elle, c’était de voir des gens comme Andreï enfermés. Elle ne savait pas comment Willa le prendrait, mais Sakura n’était pas du genre à avoir un filtre entre ses pensées et ses paroles. Willa semblait surprise, mais rien de plus. Sakura se dit qu’il n’avait pas dû mal se comporter avec elle. En tout cas, une fois avait suffi à la jeune idole pour qu’elle ne tente plus de lui tenir tête et pour qu’elle l’évite aussi souvent qu’elle le pouvait. Le sujet dériva sur la meilleure amie d’Andreï. Sakura partageait le même dortoir que la jolie Lou, qu’elle aimait beaucoup et avec qui elle était amie. Elles s’étaient connues à Durmstrang. Si leurs retrouvailles à Poudlard avaient été difficiles, aujourd’hui, tout allait mieux entre elles. Lou et Willa, par contre, avaient une relation compliquée. « J'ignore si j'oserais aller mettre les pieds dans les cachots pour aller voir quelqu'un en quarantaine... Je suis pas vraiment rassurée. Je n'écris pas de lettres de toute façon... Pour Andreï, je suis d'accord, ouais... » Willa répondit à plusieurs de ses questions, faisant réaliser à la sorcière qu’elle ne lui laissait peut-être pas assez de temps pour lui permettre de réagir. Au moins, Willa approuvait pour Andreï, même si ce n’était toujours pas la réaction que Sakura attendait. Un jour, elle trouverait un moyen de parler de ce qu’Andreï lui avait fait, ce n’était pas la mort, mais il avait probablement fait bien pire à d’autres. Elle ne lui faisait pas du tout confiance. « Bon sang... pour Lou, n'en parlons pas... J'ai bu beaucoup trop de cette foutue potion et j'en paye les frais... » Sakura crut pendant quelques secondes que Willa allait lui demander de s’en aller, mais au contraire, elle lui prêta un bout de plaid. La Japonaise en profita pour se mettre un peu plus au chaud près de la blonde. Willa avait l’air d’être très gênée par ce qu’il s’était passé, Sakura pouvait le comprendre. Elle s’imagina un instant embrasser Aiko, celle qui lui avait volé son Daisuke. Non, impossible. Elle aurait terriblement envie de vomir. De toute façon, elle n’avait jamais embrassé personne.

« Et toi ? Tu vas aller voir quelqu'un ? » Demanda Willa à Sakura, qui sortit soudain de ses pensées. Willa avait décidé de changer la conversation et de ne plus parler du baiser, ce que Sakura pouvait très bien comprendre maintenant qu’elle avait fait le parallèle avec Aiko. Elle en eut un frisson. En se rapprochant un peu plus de Willa pour profiter du plaid, la Japonaise se retrouva tellement collée à elle qu’elle finit par poser sa tête sur son épaule. « Non, je ne crois pas… Je suis amie avec Yassen, mais bon… Je ne crois pas qu’il souhaiterait particulièrement me voir. Pourquoi tu n’oserais pas mettre les pieds là-bas ? Tu as peur d’attraper cette épidémie ? » Sakura quant à elle dériva du sujet des visites très légèrement pour reparler de Willa et de sa peur. Sans être la plus égocentrique au monde, la Japonaise, qui aimait bien parler d’elle en général, trouvait Willa bien plus intéressante qu’elle aujourd’hui. « Qui sait depuis quand cette épidémie traîne au château et si tous les malades sont enfermés... Pardon, je ne veux pas te faire peur, mais on ne sait pas ce qu’il se passe vraiment. » Sakura ne savait pas vraiment si elle avait peur d’attraper cette maladie. D’un côté, elle tenait à ses pouvoirs et elle voulait voir à quel point elle pourrait devenir puissante, mais d’un autre, sans eux, elle n’aurait plus aucune raison de rester à Poudlard. « Je crois que ça ne me dérangerait pas d’être malade et de perdre mes pouvoirs… » Lança Sakura, légèrement rêveuse. Bien sûr, s’il n’y avait que la perte de pouvoirs. Elle serait très triste de perdre également ses amis. Ainsi, elle ajouta bien vite : « Que mes pouvoirs. Je ne veux pas oublier le monde des sorciers. » Si elle devait perdre Brooke ou Lionel, elle préférait ne pas envisager cette option. Mais ils ne savaient encore rien de cette maladie. Sakura éviterait donc d’aller traîner dans les cachots, vers la quarantaine, dans le seul but d’espérer être contaminée. Elle n’était pas encore désespérée à ce point-là. « Des fois je me dis que si j’étais moldue, ce serait plus facile pour moi. Déjà, je n’aurais pas dû quitter ma carrière d’idole. » Même si, techniquement, elle ne l’avait pas quittée. Elle avait encore sa place dans le groupe, enfin, elle l’espérait. Sa petite sœur donnait de ses nouvelles à son agence pour qu’ils ne l’abandonnent pas. Elle ne savait pas combien de temps ce petit stratagème fonctionnerait.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.



I'm not being mean,
I'm just being honest
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Première année de GISIS, en Sciences Occultes.
Célébrité : Aurora Aksnes
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 1247 Gallions : 1028 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything


dear karma, i have a list of people you missed
Sakura & Willa

« La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées. » - V. Hugo
Willa est indécise. Elle ne sait plus comment réagir face à cette épidémie, face à cette quarantaine. Elle ose à peine imaginer sa réaction si elle n'avait pas bu d'Amortentia, si elle n'avait pas été aveuglée par les effets de cette potion. Si elle n'avait pas été aveuglée par Lou, et son amour soudain pour elle. Bon sang. Si les Serpentard sont les plus près des cachots, ce n'est pas pour autant qu'ils en savent plus, qu'ils entendent des choses, là, maintenant. C'est limite si le silence ne fout pas un froid, finalement. Être près sans vraiment l'être. C'est compliqué, parce qu'on ne sait rien au final. Les choses ne sont pas dites et on ne sait pas ce qui s'y passe, personne n'a rien dit lors du banquet. Willa s'imagine des choses, elle ne devrait sans doute pas. Elle a peur d'y finir. En dehors de sa magie qui défaille de temps en temps comme tout le monde, elle n'a jamais rien eu. Elle ne se sent pas malade, elle ne ressent rien en particulier qui pourrait montrer des signes de maladie. Elle sent Sakura qui se rapproche un peu plus d'elle, et qui pose sa tête sur son épaule. La blonde retient un mouvement brusque de recul, acceptant difficilement le contact. « Non, je ne crois pas… Je suis amie avec Yassen, mais bon… Je ne crois pas qu’il souhaiterait particulièrement me voir. Pourquoi tu n’oserais pas mettre les pieds là-bas ? Tu as peur d’attraper cette épidémie ? » Willa soupire. C'est vrai que Yassen et Kamen y étaient tous les deux. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas parlé aux deux frères. Elle ignore tout de l'histoire entre Yassen et Sakura, et elle ne posera pas de questions dessus, elle a autre chose en tête. Elle ne sait pas vraiment pourquoi l'idée d'aller visiter des gens en quarantaine lui fout la chair de poule. Elle a l'impression que le risque augmente, qu'elle va finir touchée pour telle ou telle raison.

« Qui sait depuis quand cette épidémie traîne au château et si tous les malades sont enfermés... Pardon, je ne veux pas te faire peur, mais on ne sait pas ce qu’il se passe vraiment. » Willa se mord la lèvre inférieure. C'est vrai. On ne sait rien sur cette épidémie, en dehors qu'elle existe et que certains sont touchés. Pourtant, quand on y réfléchit, elle peut être là depuis un long moment. Elle ne sait plus depuis combien de temps la magie défaille complètement, mais ça ne date pas d'hier. Sakura venait de gagner un point, et involontairement, la blonde est encore moins rassurée. « Je crois que ça ne me dérangerait pas d’être malade et de perdre mes pouvoirs… » Elle lance un regard étonné à Sakura. Perdre sa magie. Non, c'est impensable aux yeux de la Suédoise. Elle ne peut pas. Si encore, elle savait ce que c'était de vivre sans magie, d'être dans le monde des moldu. Là, cela lui semble inconcevable. Visualiser la chose lui est impossible. Alors, elle ne comprend pas. « Que mes pouvoirs. Je ne veux pas oublier le monde des sorciers. » Tout cela résonne dans la tête de Willa, qui se demande bien comment les choses ont pu en arriver là, à ce point. Cette quarantaine lui fait peur, mais elle se demande aussi dans quelles conditions elle a pu être mise en place, dans une école réputée. Elle pense à ce directeur. Au moins, son avis sur lui se confirme : elle le pense complètement fou. « Des fois je me dis que si j’étais moldue, ce serait plus facile pour moi. Déjà, je n’aurais pas dû quitter ma carrière d’idole. » Willa se décale un peu, laissant ainsi la tête de Sakura aller hors de son épaule, mal à l'aise. Elle est un peu choquée par les propos de la brune, parce qu'elle n'a pas l'air de voir les points positifs. Non pas que la blonde les voit - mais elle ne peut pas comprendre comment la Japonaise peut penser qu'une vie sans magie serait plus simple.

« J'ai sûrement peur, oui. Je sais que l'épidémie traîne peut-être depuis un temps, mais le savoir maintenant... C'est autre chose. Je sais pas... » Elle assume. Elle considère que tout le monde a peur, même si certains jouent à la révolte. Elle fait partie du lot de ceux qui flippent, pour le moment. Qui sait ce qui va arriver par la suite ? Comment vont faire ceux en quarantaine pour reprendre le cours de leur vie normale ? Trop de questions s'enchaînent dans la tête de Willa. « Je t'avoue que j'ai du mal à comprendre comment tu peux avoir envie d'être moldue... Non pas que leur vie semble nulle, mais sans magie... Tout est plus compliqué. » C'est ce qu'elle s'imagine. Une vie compliquée, pour les moldus. Faire tout à la main, ou par des machines bizarres dont elle n'a jamais compris l'utilité. Elle regarde Sakura, avant de prendre un autre gâteau. « J'ignore comment était ta carrière d'idole comme tu dis, donc après je peux pas vraiment me mettre à ta place. Mais je comprends vraiment pas ce que tu envies aux moldus sur ce plan là. » C'est une invitation à ce qu'elle lui raconte. Non pas que ça l'intéresse - elle est juste frustrée de ne pas comprendre le point de vue de Sakura et comment elle en est arrivée à penser ainsi. Elle a besoin d'explications.
(c) DΛNDELION


A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sakura Swanson-Okada
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : 7e année
Célébrité : Masaki Sato
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 27 Parchemins : 481 Gallions : 519 Date d'inscription : 28/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1519-sakura-i-m-famous-it-s-my-job http://www.mumblemumps.com/t1523-sakura-don-t-mess-with-me http://www.mumblemumps.com/t1635-sakura-laissez-un-message-apres-le-bip http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

Sakura & Willa
dear karma, i have a list of people you missed
Quand elle posa sa tête sur l’épaule de Willa, Sakura remarqua un mouvement, à peine perceptible, montrant que la jolie blonde n’était pas très à l’aise. Alors elle se mit à réfléchir et finalement, elle l’enleva quelques minutes plus tard, sans pour autant s’éloigner. Willa et Sakura ne se connaissaient peut-être pas encore assez bien pour qu’elle accepte facilement ce genre de gestes. Peut-être que ce n’était pas dans ses habitudes non plus. Sakura n’était pas là pour la rendre mal à l’aise, surtout pas aujourd’hui. Elle aurait voulu s’excuser, mais finalement, elle ne dit rien. Elle essayerait de faire attention. Par rapport aux Japonais, Sakura était plus tactile. Elle aimait les câlins, elle en profitait. Sakura s’intéressait à Willa et à son ressenti par rapport à la quarantaine. Elle avait dit que Yassen ne serait sûrement pas intéressé par sa venue, mais elle savait que c’était faux et qu’il serait heureux de la voir. Peut-être qu’elle aussi, elle se voilait la face et elle n’avait pas envie d’entrer dans cette partie des cachots qui n’inspirait aujourd’hui que du dégoût, du mystère et de la tristesse. Elle ne lui répondit pas tout de suite, alors Sakura continua à lui dévoiler ce qui occupait son esprit : le fait que cette épidémie était probablement déjà dans tout le château, qu’ils ne savaient rien, qu’elle ne serait pas dérangée si elle était malade et qu’elle perdait ses pouvoirs, mais qu’elle ne voulait pas qu’on lui enlève ses souvenirs du monde des sorciers. Sakura voyait bien qu’elle étonnait Willa, mais elle lui disait la vérité, elle aimerait retrouver le monde des moldus, reprendre sa place, retrouver ce qui la faisait vibrer. C’est au moment où Willa se décala que Sakura remarqua qu’elle avait encore une fois posé sa tête sur elle. Cette fois, ce n’était pas de la surprise qu’elle put lire sur le visage de sa camarade, c’était beaucoup plus fort. « J'ai sûrement peur, oui. Je sais que l'épidémie traîne peut-être depuis un temps, mais le savoir maintenant... C'est autre chose. Je sais pas... » Répondit Willa à Sakura, après s’être remise de son choc. Sakura hocha lentement la tête, elle comprenait et elle ne jugeait pas. Elle aussi, au fond, avait peur, même si Lionel lui disait souvent qu’elle était forte, ce n’était pas toujours vrai. Il y avait encore trop de facteurs qu’ils ignoraient et ils n’étaient sans doute pas près d’en savoir plus. « Je t'avoue que j'ai du mal à comprendre comment tu peux avoir envie d'être moldue... Non pas que leur vie semble nulle, mais sans magie... Tout est plus compliqué. » Il était normal que Willa ait cette réaction. La sorcière n’était pas la seule à penser que la vie était plus compliquée sans magie. Ce n’était pas la première fois que Sakura l’entendait. Elle comprenait, les sorciers étaient habitués à la magie, ils ne voyaient pas leurs vies sans. Sakura avait été élevée des deux côtés : son père était un sorcier anglais de sang-mêlé, sa mère était une moldue japonaise. La jeune fille était plongée dans différentes cultures depuis sa plus tendre enfance : le Royaume-Uni, le Japon, le monde des sorciers et celui des moldus. Quand on lui parlait de ces difficultés, l’idole pensait toujours à Lionel et aux discussions qu’ils avaient sur ce monde qu’ils aimaient tant.

« J'ignore comment était ta carrière d'idole comme tu dis, donc après je peux pas vraiment me mettre à ta place. Mais je comprends vraiment pas ce que tu envies aux moldus sur ce plan-là. » Les mots de Willa sortirent Sakura de ses pensées. La Japonaise fit la moue. Elle comprenait qu’on ne connaisse pas le monde moldu, mais c’était tellement bien qu’elle voudrait que tous les sorciers y fassent un stage pour se rendre compte qu’il n’y avait pas que la magie dans la vie. « Tu ne le sais peut-être pas, mais ma mère est une moldue. » Commença par raconter Sakura. C’était important de le savoir pour comprendre comment elle pouvait tellement aimer ce monde. En tant qu’élève à Durmstrang, elle avait souvent été critiquée pour son sang-mêlé. Les élèves au sang-mêlé y étaient encore très rares, mais Daisuke était toujours là pour prendre sa défense, pas qu’elle en ait besoin. Ceux qui critiquaient ses origines ou sa carrière, elle les faisait vite regretter. « J’ai été élevée avec les deux cultures, sorcière et moldue. Je t’assure que c’est pas parce qu’on utilise pas la magie que la vie est nulle. Il faut savoir s’émerveiller d’autres choses, et puis, quand on arrive à faire quelque chose de ses propres mains, c’est gratifiant. » Quand Sakura parlait du monde des moldus, elle avait des étoiles dans les yeux parce qu’il lui manquait beaucoup et qu’elle l’avait toujours adoré. « Je ne connais pas beaucoup le Royaume-Uni, à part quelques quartiers de Londres, mais si tu venais chez moi, à Tokyo, je suis sûre que le monde moldu t’émerveillerait. Aaaah. J’ai envie d’y retourner. » La Japonaise se jeta dramatiquement en arrière et son dos heurta le dossier du canapé où elles étaient. Elle avait tout de même un sourire aux lèvres parce qu’elle pouvait parler de ce qu’elle aimait toute la journée. « J’étais dans un groupe d’idoles au Japon, qui s’appelle Midnight Motion. Enfin, j’y suis toujours, mais… j’y suis pas, puisque je suis là. T’as compris ? C’est composé d’une dizaine de filles, que des moldues, bien sûr, à part moi bien sûr, on chante et on danse… C’est difficile à expliquer. Mon groupe est plutôt connu au Japon, on a plein de fans. Les concerts, c’est ce que je préfère… Les fans nous voient grandir et nous améliorer, ils nous apportent beaucoup de soutien. » Sakura était très triste de penser qu’elle risquait encore de perdre une année de sa carrière. Elle avait baissé la tête et les yeux. Sakura était populaire et elle était connue au point qu’on la reconnaisse parfois dans la rue, mais elle avait pour ambition de le devenir encore plus. Elle voulait montrer à Willa à quel point elle adorait être une idole, mais au lieu d’avoir un grand sourire, elle avait envie de pleurer. Avant de se mettre à pleurer, elle décida de faire parler Willa sur son expérience : « Tu n’as vraiment jamais essayé de… passer du temps dans le monde moldu ? »
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.



I'm not being mean,
I'm just being honest
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Première année de GISIS, en Sciences Occultes.
Célébrité : Aurora Aksnes
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 1247 Gallions : 1028 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything


dear karma, i have a list of people you missed
Sakura & Willa

« La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées. » - V. Hugo
Willa a avoué qu’elle avait peur. Oui, c’est une évidence, et qu’elle le dise à voix haute prouve qu’elle ne bluffe pas une seule seconde. Bien sûr qu’elle a peur. Qui sait si elle n’est pas malade en ce moment même, sans le savoir ? Qui sait si ce n’est pas le cas de Sakura, aussi ? C’est ça qui lui fait peur, surtout. Ne pas savoir, être dans l’ignorance la plus complète. Ils ne savent rien, ils ont dit le strict minimum et ça la rend complètement dingue. Comment peuvent-ils laisser autant de gens dans l’ignorance ? Elle aimerait se rebeller, mais elle n’ose pas. Elle ne veut pas attirer les regards. Puis, en y réfléchissant, la Suédoise se rend bien compte qu’en se rebellant, on ne perd plus qu’on ne gagne, surtout dans cette situation. Alors, elle va s’abstenir, elle va attendre, et taire ses questions. Faire comme la plupart des gens. Ce n’est pas comme si elle avait vraiment le choix, au final. Cela lui fait peur, justement parce qu’elle ne se voit pas sans magie. La magie, c’est sa vie, elle a vécu avec, et ne peut s’imaginer la perdre. Les deux Serpentard ont changé de sujet et ça arrange Willa. Elle ne comprend toujours pas pourquoi Sakura semble porter tant d’intérêt au monde moldu. Enfin, la blonde n’y connait rien après tout, mais ça ne l’a jamais attirée. Tout a l’air si compliqué sans baguette. Elle sait qu’elle sonne un peu comme une feignasse, mais faire les choses du quotidien par soi-même lui semble être une tâche désagréable, vraiment. « Tu ne le sais peut-être pas, mais ma mère est une moldue. » Ah. Willa lui lance un regard un peu étonné. Elle ignore si elle a blessé la Japonaise avec ses remarques, mais c’était loin d’être son but. Elle n’a rien contre Sakura, ça ne lui viendrait pas à l’esprit de lui faire des remarques déplacées, qu’elle pourrait prendre sérieusement. Elle n’a jamais porté attention aux sangs, malgré l’éducation de sa famille qui prône le Sang-Pur, du coup, elle ne pouvait pas savoir que Sakura a du sang moldu qui coule dans ses veines. « J’ai été élevée avec les deux cultures, sorcière et moldue. Je t’assure que c’est pas parce qu’on utilise pas la magie que la vie est nulle. Il faut savoir s’émerveiller d’autres choses, et puis, quand on arrive à faire quelque chose de ses propres mains, c’est gratifiant. » Willa se demande bien comment se passe le quotidien d’une famille de sang-mêlé. Ce choc des cultures doit donner des situations bien intéressantes. La jeune femme est loin d’être manuelle, puis, il faut l’avouer, elle est assez maladroite dans son genre. Ses gestes sont toujours hésitants, les choses finissent donc par heurter le sol et se briser quand elles sont fragiles. Du coup, elle a un peu de mal à voir ce qu’il y a de gratifiant à faire les choses de ses propres mains, vu qu’elle a beaucoup de difficultés à utiliser les siennes. Sakura semble vraiment prendre à cœur tout ce qu’elle raconte. « Je ne connais pas beaucoup le Royaume-Uni, à part quelques quartiers de Londres, mais si tu venais chez moi, à Tokyo, je suis sûre que le monde moldu t’émerveillerait. Aaaah. J’ai envie d’y retourner. » La blonde touche ses cheveux, un peu nerveuse. En dehors du Royaume-Uni, elle n’a été nulle part. Enfin, elle a vécu les deux premières années de sa vie en Suède, mais elle n’a aucun souvenir, malheureusement. Sakura se laisse tomber en arrière, heurtant le dos du fauteuil et arrache un sursaut à Willa, qui ne s’y attendait pas. Elle semble heureuse, la brune, même si la nostalgie s’entend lorsqu’elle parle. Ça doit vraiment lui manquer, tout ça.

« J’étais dans un groupe d’idoles au Japon, qui s’appelle Midnight Motion. Enfin, j’y suis toujours, mais… j’y suis pas, puisque je suis là. T’as compris ? C’est composé d’une dizaine de filles, que des moldues, bien sûr, à part moi bien sûr, on chante et on danse… C’est difficile à expliquer. Mon groupe est plutôt connu au Japon, on a plein de fans. Les concerts, c’est ce que je préfère… Les fans nous voient grandir et nous améliorer, ils nous apportent beaucoup de soutien. » Willa acquiesce, tentant d’assimiler tout ce que Sakura vient de lui raconter. De base, elle n'aurait même pas pris la peine d’écouter, son esprit toujours ailleurs, mais là, ça l’intéresse. Elle apprend. Elle commence aussi à comprendre pourquoi le monde des moldus est si cher à Sakura. Des fans… La Suédoise tente de s’imaginer avec des fans et la vision l’horripile. Mon dieu, des gens autour de soi, à vous hurler dessus. Très peu pour elle. La Japonaise semble avoir perdu son entrain du départ, et Willa espère au fond qu’elle ne va pas pleurer parce qu’elle n’aura aucune idée de comment la consoler. Déjà qu’elle a du mal avec elle-même. « Tu n’as vraiment jamais essayé de… passer du temps dans le monde moldu ? » Willa soupire. Elle ne s’est jamais vraiment donné les moyens de passer du temps dans le monde moldu, en vérité. Non pas parce qu’elle n’était pas intéressée – parce qu’elle n’y connait rien – mais plutôt parce qu’elle n’en avait jamais vraiment eu l’occasion. « Non… A vrai dire, je n’y connais absolument rien. » La Suédoise souri de manière un peu bizarre, complètement gênée. Elle regarde Sakura et pousse le paquet de gâteau vers elle. Faible tentative de l’empêcher de pleurer. « C’est intéressant, en tout cas. Je ne sais pas quand tu pourras retourner au Japon avec tout ça mais… » Willa lâche une vérité que Sakura sait déjà, et elle se rend compte de sa gaffe un peu trpp tard. « J’aimerais bien t’entendre chanter un jour, pour voir. Tu chantes en dehors des cours ? » Simple curiosité. Elle n’a jamais prêté attention à Sakura, dû à son isolement perpétuel, du coup, elle fait un peu d’efforts. Si ça se trouve, tout le monde l’a déjà entendu sauf elle. Bon, ça, ce n’est pas vraiment important, mais Willa apprécie de ne pas être toute seule ce soir. Elle commence, peu à peu, à apprécier la compagnie des autres.
(c) DΛNDELION


A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sakura Swanson-Okada
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : 7e année
Célébrité : Masaki Sato
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 27 Parchemins : 481 Gallions : 519 Date d'inscription : 28/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1519-sakura-i-m-famous-it-s-my-job http://www.mumblemumps.com/t1523-sakura-don-t-mess-with-me http://www.mumblemumps.com/t1635-sakura-laissez-un-message-apres-le-bip http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

Sakura & Willa
dear karma, i have a list of people you missed
Willa semblait étonnée d’entendre que la mère de Sakura était moldue. Très peu le savent car peu s’y intéressent. Si Sakura lui parlait de ses origines, ce n’était pas parce qu’elle avait été blessée, elle voulait juste que Willa comprenne comment et pourquoi elle vivait en harmonie avec les moldus. Il y avait plusieurs raisons, mais la principale était qu’elle avait été élevée avec les deux cultures. Elle ne pouvait pas réellement expliquer ce qui faisait la magie d’un monde sans magie, il fallait en faire l’expérience pour le comprendre. Par exemple, si un sorcier casse quelque chose, il lui suffit d’un sort pour le réparer. Un moldu doit faire beaucoup plus attention à ne rien casser ou à sa santé. Ce n’était pas de la fragilité pour elle, c’était de la force. C’est en cassant des choses qu’on apprend à faire attention aux objets comme aux gens. Sakura évoqua ensuite son groupe d’idoles, un autre concept étranger aux sorciers et à ceux qui ne connaissaient pas la culture populaire au Japon. Elle en parlait toujours avec passion en espérant déclencher la curiosité des autres. Sa carrière, c’était sa vie comme la magie pouvait l’être pour certains sorciers. A Poudlard, elle ne se sentait pas tout à fait à sa place. Sakura était triste, au bord des larmes. Son rêve lui échappait. Au lieu de pleurer, la Japonaise décida de changer de sujet en demandant à Willa si elle n’avait jamais tenté de passer du temps dans le monde moldu. La première réaction de la Serpentard fut de soupirer. La brune ne comprenait pas réellement ce qu’elle voulait dire par là et pencha la tête sur le côté en espérant la voir élaborer un peu. « Non… A vrai dire, je n’y connais absolument rien. » Répondit-elle finalement en utilisant des mots, permettant à Sakura de comprendre un peu mieux ce qu’elle voulait dire. Elle ne connaissait rien au monde moldu. Ce n’était pas trop étonnant, beaucoup de sorciers ignoraient tout du monde moldu, elle l’avait bien constaté quand elle était encore à Durmstrang. Là-bas, une bonne majorité des élèves était de sang-pur et plutôt fermé d’esprit. Pourtant, Willa n’avait pas l’air fermée d’esprit, sinon elle ne l’aurait pas écouté depuis plusieurs minutes alors qu’elle racontait sa vie plus ou moins en détails. Willa avait l’air gênée de ne rien y connaître, puis poussa le paquet de gâteau vers elle dans une tentative de dissimuler cette gêne, se dit la jeune idole. Seulement, Sakura n’avait plus faim, alors ce fut à son tour d’être gênée. « C’est intéressant, en tout cas. Je ne sais pas quand tu pourras retourner au Japon avec tout ça, mais… » C’était bien l’essence du problème. Elle ne savait pas quand elle pourrait y retourner et le jour où elle y retournerait, elle ne reviendrait pas à Poudlard. Cet été, sa sœur n’avait pas arrêté de la coller parce que si le Japon manquait beaucoup à Sakura, Sakura manquait aussi à beaucoup de gens, en commençant par sa petite sœur et sa mère. La brune acquiesça pour montrer à Willa qu’elle ne savait pas non plus, mais qu’elle comprenait ce qu’elle voulait dire. Elle n’avait pas cherché à la blesser.

« J’aimerais bien t’entendre chanter un jour, pour voir. Tu chantes en dehors des cours ? » Dit Willa à la Japonaise. Des étoiles apparurent dans le regard de Sakura. Elle était tellement contente quand quelqu’un voulait l’entendre chanter, comme le jour où elle avait été voir Zackery et qu’on lui avait demandé de chanter pour une plante magique. D’ailleurs, à l’infirmerie, il y avait aussi Lionel parmi les visiteurs. Elle rougit légèrement en repensant à ce jour. « Depuis l’année dernière, je suis dans la chorale de Poudlard. » Répondit Sakura avec beaucoup de fierté. Au début, son intégration avait été assez difficile parce qu’elle n’avait pas l’habitude de mélanger sa voix à certains débutants, mais elle avait fini par s’y faire. Elle avait compris qu’en arrêtant la chorale à chaque fois que quelqu’un faisait une fausse note, elle ne les aidait pas à progresser. D’ailleurs, elle aussi en faisait parfois, elle était loin d’être la meilleure chanteuse du monde ou même de Poudlard. Pour être une idole, il n’y avait pas que la voix qui importait, certaines filles de son groupe avaient du mal avec le chant. Elle, elle s’en sortait plutôt bien. On lui confiait de plus en plus de lignes dans les chansons, avant qu’elle ne mette sa carrière en pause. « C’est super marrant la chorale, tu devrais venir nous voir un jour. Et toi, tu chantes ? » Demanda Sakura à la jeune fille. Elle n’avait jamais entendu Willa chanter, bien sûr, mais elle voulait l’entendre un jour. Elle trouvait qu’elle avait déjà une très jolie voix en parlant, alors elle devait avoir une voix toute douce en chantant. « Je suis sûre que t’as une très jolie voix. N’hésite pas à t’inscrire, il y a des élèves de tous les niveaux, même ceux qui chantent mal ont réussi à rentrer dans la chorale. » Sakura ne réalisait pas vraiment que c’était méchant de dire qu’il y avait des élèves qui ne savaient pas chanter dans la chorale, mais même si elle avait appris à ne plus leur dire en face, elle le pensait toujours. « Pardon, je ne devrais pas dire qu’ils sont mauvais. Le but, c’est avant tout de partager quelque chose ensemble, de s’amuser. C’est un garçon de la chorale qui me l’a appris. Il s’appelle Flynn, peut-être que tu le connais. » Le Gryffondor était sûrement dans la même année que Willa. Avant la conversation qu’elle avait eu avec Flynn, l’année passée, Sakura avait beaucoup de mal à se faire des amis dans la chorale, et maintenant, tout allait bien mieux. Ce garçon était vraiment très gentil et elle adorait le retrouver à chaque réunion de la chorale. Elle se demandait si elle pouvait convaincre Lionel de rejoindre la chorale lui aussi cette année. Le sorcier était bien trop cool pour la chorale, mais il chantait plutôt bien, il le lui avait déjà démontré. Et puis finalement, elle ne lui proposerait pas, parce qu’elle voulait le garder pour elle toute seule.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.



I'm not being mean,
I'm just being honest
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Première année de GISIS, en Sciences Occultes.
Célébrité : Aurora Aksnes
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 1247 Gallions : 1028 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything


dear karma, i have a list of people you missed
Sakura & Willa

« La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées. » - V. Hugo
Willa commence peu à peu à comprendre comment fonctionne Sakura. Elle a un peu de mal, habituellement, avec les gens. Méfiante, suspicieuse, elle se lie d’amitié que trop rarement. Là, en occurrence, la brune semble vouloir converser avec elle, et le courant semble bien passer. Elles ont échangé quelques mots, puis finalement, la conversation a dérivé – et heureusement, vu le premier sujet abordé. La blonde a du mal, encore, à se rendre compte de se qu’il se passe actuellement dans l’école. Peut-être que les choses rentreront officiellement dans son crâne… Après une bonne nuit de sommeil, sans doute. Elle ne sait même pas si le sommeil va venir pointer le bout de son nez, ce soir. Attendant une réponse de la part de la Japonaise, Willa la regarde du coin de l’œil. Elle semble triste, Sakura. Willa ne peut pas vraiment s’imaginer, se mettre à sa place. Elle ne connaît pas son pays d’origine, la Suède, et moins elle va chez ses parents adoptifs, mieux elle se porte. Alors, d’un côté, elle contente d’avoir eu l’habileté de s’intéresser à sa vie d’idole, à sa passion en elle-même, plutôt que d’avoir continué à parler du Japon et de sa vie là-bas. « Depuis l’année dernière, je suis dans la chorale de Poudlard. » Ah. Cela ne l’étonne guère. La chorale doit lui rappeler son groupe d’idoles, non ? Enfin, la Suédoise ne sait pas vraiment comment se passe la chorale, elle n’y est pas. Elle a un peu de mal avec les clubs, en général. Elle est toujours dans celui d’Astronomie mais il n’y a pas vraiment beaucoup de monde. Elle a quitté le club de Duels, par contre, elle ne s’y sentait plus trop à sa place. Puis, bon, avec l’épidémie qui leur a été révélée, elle comprend mieux le nombre de fois où la magie a déconné, que ce soit pendant le club ou à d’autres moments de sa scolarité de l’année dernière. Elle se souvient parfaitement de la fois avec Zoya. Sakura semble avoir une certaine fierté que Willa lui volerait bien, pour certaines choses. « C’est super marrant la chorale, tu devrais venir nous voir un jour. Et toi, tu chantes ? » La blonde grimace un peu. Euh, chanter ? Elle ? Enfin… Oui, ça lui arrive. Moins, depuis ses angoisses diverses et variées, plus du tout même. Puis, bon, le seul moment où elle peut le faire en toute intimité, sans se faire voir, c’est sous la douche et bizarrement, elle préfère éviter. Non, très sincèrement, elle ne chante plus depuis longtemps. « Je suis sûre que t’as une très jolie voix. N’hésite pas à t’inscrire, il y a des élèves de tous les niveaux, même ceux qui chantent mal ont réussi à rentrer dans la chorale. » La remarque amuse Willa, qui lâche un petit sourire. C’est clairement le genre de remarque qu’elle serait elle-même capable de faire. Bien sûr, c’est loin d’être sympathique de balancer ça à propos des autres mais bon, ils ne sont pas là donc Sakura est libre de dire ce qu’elle veut. Elle peut comprendre la Japonais sur ce point, sachant son passé d’idole et visiblement, son expérience bien présente. Elle doit se sentir un peu reclus, peut-être, un peu au-dessus des autres. Après, Willa ne se voit pas vraiment dans la chorale. Elle n’a jamais chanté devant quelqu’un, sauf peut-être l’un des professeurs de chant qu’elle avait pu avoir dans le passé, donc encore moins devant plusieurs personnes. « Pardon, je ne devrais pas dire qu’ils sont mauvais. Le but, c’est avant tout de partager quelque chose ensemble, de s’amuser. C’est un garçon de la chorale qui me l’a appris. Il s’appelle Flynn, peut-être que tu le connais. » Oui, il lui semblait bien que le Gryffondor était dans la chorale. Son sourire grandit un peu plus quand elle l’évoque. Cela ne l’étonne pas vraiment qu’il lui ait appris ce genre de choses. Il a beaucoup appris à la Suédoise, beaucoup plus qu’elle ne le pensait. Elle ne serait pas là à parler avec Sakura, à faire des efforts pour sociabiliser un peu si elle n’avait pas parlé avec lui, quelques mois plus tôt et s’ils ne s’étaient pas vus tout l’été. C’était vraiment bien.

Willa pourrait clairement faire un pas de plus en s’inscrivant à la chorale. Est-ce qu’elle en est capable ? Est-ce qu’elle a le niveau nécessaire pour ne pas être considérée comme quelqu’un qui chante mal aux yeux de Sakura ? Elle hésite. « Euh, pour te répondre, je ne chante pas. Enfin, si, mais ça fait très longtemps que je ne l’ai pas fait. J’ai eu beaucoup de choses en tête ces dernières années, alors tu sais… » Elle est gênée, ça s’entend dans sa voix. La Suédoise ne lui racontera pas sa vie, c’est loin d’être le but. Elle a tourné autour du pot, et c’est fait exprès. « Oui, je connais Flynn, assez bien d’ailleurs… » Elle rougit sans s’en rendre compte, Willa. Sur sa peau claire, cela se remarque plutôt bien. Elle ne sait pas vraiment ce que partagent Sakura et le Gryffondor, et elle est un peu curieuse. Pourtant, Willa ne lui demandera rien. « Je ne sais pas pour la chorale… J’ai… J’ai peur de ne pas me sentir à l’aise. » C’est dit. Elle remet le plaid qui tombe légèrement de ses épaules, frissonnante. Elle ne sait pas vraiment si c’est le froid qui la fait frissonner, ou ce qu’elle vient d’avouer à Sakura.
(c) DΛNDELION


A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sakura Swanson-Okada
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : 7e année
Célébrité : Masaki Sato
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 27 Parchemins : 481 Gallions : 519 Date d'inscription : 28/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1519-sakura-i-m-famous-it-s-my-job http://www.mumblemumps.com/t1523-sakura-don-t-mess-with-me http://www.mumblemumps.com/t1635-sakura-laissez-un-message-apres-le-bip http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

Sakura & Willa
dear karma, i have a list of people you missed
Sakura était très fière d’être dans la chorale de Poudlard. Willa était libre de tenter sa chance pour y entrer si elle aimait chanter. Quand elle le lui demanda, la blonde grimaça un peu. Mais du coup, que signifiait cette grimace ? Qu’elle chantait ? Qu’elle ne chantait pas ? Que la chorale ne lui disait rien ? La Japonaise avait parfois du mal à lire l’atmosphère, alors si Willa n’avait pas envie de chanter dans la chorale, il fallait qu’elle le lui dise clairement ou Sakura risquait d’insister. Willa ne pouvait pas faire pire que certains élèves. Et puis, ce n’était pas parce que l’idole travaillait dans ce milieu qu’elle savait mieux chanter que tout le monde. Si elle devait être honnête, il y avait bien meilleur qu’elle dans la chorale et elle en était un peu jalouse. Sakura avait appris que se comparer aux autres permettait de s’améliorer, mais qu’il ne fallait pas trop envier les autres non plus. Être une idole, ce n’était pas être la meilleure chanteuse, c’était savoir chanter un minimum, danser, parler, avoir une personnalité propre. Sakura ne manquait pas de personnalité, c’était ce qui la rendait populaire. Il ne lui restait plus qu’à se perfectionner en chant et en danse et elle serait fière d’elle-même. Sakura s’excusa d’avoir été un peu trop direct en critiquant les mauvais chanteurs. Tout comme ce n’était pas le but dans un groupe d’idoles d’être la meilleure, ce n’était pas le but de la chorale non plus. Il avait fallu que Flynn le lui explique pour qu’elle le réalise. Willa sourit quand la brune évoqua Flynn, son sourire était si grand qu’elle se dit qu’elle devait en effet le connaître, sauf si elle était vraiment très heureuse de constater les progrès de Sakura en acceptation des autres. Cette dernière option était bien moins probable. Willa prit la parole : « Euh, pour te répondre, je ne chante pas. Enfin, si, mais ça fait très longtemps que je ne l’ai pas fait. J’ai eu beaucoup de choses en tête ces dernières années, alors tu sais… » Oh ! Sakura regarde Willa avec milles étoiles dans les yeux. Tout ce qu’elle avait entendu, c’était qu’elle chantait. Elle n’avait pas chanté depuis longtemps, mais elle chantait. Elle avait déjà chanté. Elle aimait chanter. Elle pouvait encore chanter. Il n’était pas trop tard. Sakura était tellement heureuse qu’elle avait du mal à dissimuler son sourire. Elle serait tellement heureuse d’avoir Willa à ses côtés dans la chorale. Elle l’aimait déjà beaucoup. Il fallait juste la convaincre. Elle n’avait pas à être si gênée. « Oui, je connais Flynn, assez bien d’ailleurs… » Oh ! Willa avait les joues rouges. Sakura sourit de plus belle. Willa et Flynn faisaient quand même un couple plus logique que Willa et Lou, et bien plus adorable. La Japonaise avait envie d’en savoir plus, là tout de suite. Sakura voulait savoir quelle était l’histoire entre la jolie blonde et son camarade de chorale préféré. « Je ne sais pas pour la chorale… J’ai… J’ai peur de ne pas me sentir à l’aise. » Sakura pencha la tête sur le côté un instant en se demandant pourquoi elle avait si peur. Est-ce que c’était de sa faute ? Parce qu’elle trouvait que certains chantaient mal ? Non, sinon elle aurait tenté elle-même sans attendre que Sakura lui en parle. Mais elle n’avait pas dû la rassurer non plus.

« Tu n’as pas à avoir peur, je suis là ! Je te promets que je dirai rien, même si tu chantes mal. Mais je suis sûre que tu chantes très, très bien. Et puis… il y a Flynn aussi. Lui aussi, il voudrait t’entendre chanter, je suis sûre. Oh !!! Vous pourrez faire un duo ! » Comment ça, elle s’emballait ? Sakura avait toujours des étoiles dans les yeux quand elle parlait de chant. Flynn avait une merveilleuse voix, elle voulait déjà les entendre chanter ensemble. Leurs voix seraient sûrement harmonieuses. Elle avait tellement envie que ce serait la première chose qu’elle leur demanderait le jour où Willa se décidera à les rejoindre. « Flynn, il chante trop bien ! » Ajouta-t-elle en se demandant si Flynn avait déjà chanté pour Willa. Sakura ne connaissait pas la nature de leur relation, mais elle s’imaginait déjà beaucoup de choses. Depuis qu’elle n’était plus au Japon, elle aimait bien s’imaginer des histoires de romance entre les élèves, elle faisait travailler son imagination. Elle ne pouvait que les imaginer, elle-même n’avait pas encore le droit d’en vivre, pas tant qu’elle était encore sous contrat avec son agence et qu’elle souhaitait encore avoir une carrière. « Flynn et toi, vous êtes ensemble ? » Ce serait quand même une drôle de coïncidence. Sakura ne réalisait pas qu’elle était peut-être un peu trop directe et qu’elle risquait de gêner Willa, alors qu’elle ne souhaitait pas la rendre mal à l’aise au fond. Elle n’avait pas de filtre. « Tu sais, tu peux me le dire, moi aussi, je… j’aime bien un Gryffondor. » Sakura avait chuchoté la toute fin, c’était un secret. Elle n’en avait parlé qu’à très peu de personnes, dont sa meilleure amie Brooke. Elle traînait souvent avec Lionel et si on les regardait bien, leur complicité devait sauter aux yeux, mais pour ceux qui n’avaient jamais fait attention, c’était une nouvelle. Elle aussi, elle devait avoir les joues un peu rouges. « C’est pas Flynn, hein ! » S’empressa-t-elle d’ajouter, au cas où. Elle ne voulait pas inquiéter Willa. Comme Sakura se sentait dans l’humeur de faire des confidences à sa toute nouvelle amie, en qui elle avait déjà confiance, elle ajouta dans un murmure : « C’est Lionel. » Sakura mit son doigt sur la bouche pour indiquer à Willa qu’elle ne devait le répéter à personne. Oui, c’était ce même Lionel qui, quelques heures plus tôt, avait crié le nom d’Adélaïde, son ex-petite amie, dans la grande salle. Sakura et lui s’entendaient à merveilles, mais il ne s’était jamais rien passé entre eux, alors peut-être que ses sentiments n’étaient pas réciproques, peut-être que lui, il aimait toujours Adélaïde. Sakura secoua la tête. Non, il ressentait quelque chose pour elle, sinon il ne l’aurait pas emmené fêter son anniversaire en juin, il ne lui aurait pas offert un cadeau et il ne serait pas aussi attentionné envers elle. Elle avait à son tour les joues rouges, même si cela se voyait un peu moins que sur la jolie peau porcelaine de Willa.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.



I'm not being mean,
I'm just being honest
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Première année de GISIS, en Sciences Occultes.
Célébrité : Aurora Aksnes
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 1247 Gallions : 1028 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything


dear karma, i have a list of people you missed
Sakura & Willa

« La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées. » - V. Hugo
Chanter de nouveau. Cette idée ne lui aurait jamais effleuré l’esprit si elle n’avait pas cette conversation avec Sakura à ce moment même. Pourtant, l’idée en elle-même est loin de l’enchanter. Si pour la Japonaise, il semble simple de chanter en public – sinon elle ne serait pas dans son groupe d’idoles, logiquement -, c’est loin d’être simple pour Willa. Elle a sans doute peur, le trac la paralyse entièrement et de ce fait, personne, en dehors de son professeur, ne l’a entendue chanter et elle en est très heureuse. Du coup, elle est un peu prise au dépourvu par la proposition de Sakura. Clairement, elle n’a jamais pensé une seconde s’inscrire dans la chorale de Poudlard. Là, ça lui semble être complètement surréaliste. La jeune femme près d’elle semblait vraiment motivée pour tenter de lui faire changer d’avis. La Suédoise la trouve vraiment sympathique, mais très… réactive, disons. Ce n’est pas forcément un mal, mais elle était loin de s’y attendre. Elle fait vraiment beaucoup d’efforts, ces derniers temps, tout de même. « Tu n’as pas à avoir peur, je suis là ! Je te promets que je dirai rien, même si tu chantes mal. Mais je suis sûre que tu chantes très, très bien. Et puis… il y a Flynn aussi. Lui aussi, il voudrait t’entendre chanter, je suis sûre. Oh !!! Vous pourrez faire un duo ! » Un quoi ? Un duo ? Sérieusement ? Willa a un mouvement de recul quand elle voit Sakura s’emballer. Tout de suite les grandes idées, les grands projets. Elle est partie, vraiment, mais alors vraiment loin. Déjà, chanter devant plusieurs personnes, non, mais alors Flynn, encore moins. Elle aurait surtout envie de se planquer quelque part de ne plus bouger, gênée au possible. La blonde rougit un peu plus encore rien qu’à imaginer ce scénario. « Flynn, il chante trop bien ! » Willa laisse un sourire discret s’afficher de nouveau sur son visage. Elle ne sait pas vraiment comment il chante, elle n’a jamais fait attention, si elle a eu l’occasion de l’écouter. Peut-être dans le passé ? Elle ne se souvient absolument pas, puis, dans tous les cas elle n’aurait jamais fait attention au Gryffondor, à l’époque. Elle était bien trop occupée à lui hurler dessus puis à l’ignorer. Jamais elle n’aurait pensé pouvoir se sentir proche de lui, mais elle est très loin, mais alors très loin de s’en plaindre. Un peu nerveuse, la Suédoise attrape un gâteau et commence à le manger. « Flynn et toi, vous êtes ensemble ? » Le regard qu’elle lui lance est indescriptible. Willa s’immobilise, gâteau dans la main, et regarde longuement Sakura, toujours avec cette stupeur dans les yeux. Flynn… et elle ? Sérieusement ? Pourtant, elle sait très bien que, dans le fond, l’idée ne lui déplait pas du tout, mais elle trouve tout de même que la Japonaise est arrivée beaucoup trop vite à cette conclusion, sans raisons apparentes. Bon, d’accord, elle a rougit comme pas possible, mais cela ne démontre absolument rien. « Tu sais, tu peux me le dire, moi aussi, je… j’aime bien un Gryffondor. » Voilà qu’elle lui faisait des confessions à voix basse, maintenant. Sakura l’étonne vraiment. Bon sang, elle ne sait pas vraiment si elle va pouvoir s’y habituer en fait, elle prendrait bien ses jambes à son cou, là, tout de suite.

En pensant à Flynn, elle se dit que c’est quand même bien qu’elle reste avec elle. Peut-être qu’elle va s’en faire une amie, au final, même si la personnalité de la jeune femme ne concorde pas toujours avec la sienne. Elle va devoir s'y faire. « C’est pas Flynn, hein ! » Willa retient un soupir de soulagement, puis commence à comprendre, que mince, elle est rassurée parce que Sakura n’est pas amoureuse du Gryffondor. Ça veut dire quoi exactement ? Que c’est son cas, à elle ? Depuis l’histoire qu’il y a eu avec Kamen, Willa a tout fait pour ne pas se laisser avoir avec ses sentiments. Visiblement, tout indique qu’elle a raté, et elle commence peu à peu à s’en rendre compte. Merde. Elle tente de ne pas montrer la panique dans ses yeux face à ses pensées, et regarde Sakura. « C’est Lionel. » La Suédoise grimace discrètement quand elle dit le prénom de celui qui fait battre son cœur. Elle ne connait pas bien ce Gryffondor, contrairement à l’autre, et elle est loin de s’entendre avec lui. En y réfléchissant, elle a été bien idiote, dans le passé. Le fait que la Japonaise aie les joues rosies à son tour lui arrache un énième sourire. « Flynn et moi ? Ensembles ? Mais… » Bon d’accord, elle panique un peu quand même, au final. « Mais non ! Mais alors pas du tout ! » Elle fait l’indignée, mais elle ne voit pas qu’elle rougit quatre fois plus que la dernière fois. Vite, changer de sujet. « Je ne connais pas bien Lionel. Enfin… Je n’ai jamais cherché à le faire non plus. J’espère que ça aboutira à quelque chose, en tout cas. » Elle l’espère pour la Japonaise, même si elle ignore tout de leur relation. Elle lâche un long soupire. « Pour la chorale, j’hésite, Sakura… Franchement, non pas que l’idée du duo me déplaise…. Enfin, si… Enfin, non… Arg, bon sang. » Willa frotte ses yeux, se maudissant. Elle ne peut pas se taire, parfois ? Elle regarde de nouveau Sakura, sourire gêné aux lèvres. « BREF ! Je ne sais pas si je serais à la hauteur. Disons que j’ai du mal à me sentir à l’aise quand je suis le centre de l’attention, alors chanter devant tout le monde… Je n’en serais jamais capable ! » En vrai, cela l’attriste. La Suédoise affiche une mine triste. Elle loupe encore beaucoup de choses à son goût, même si elle s’est beaucoup améliorée ces derniers mois. Le pire, c’est qu’avant, être le centre de l’attention la gênait, mais pas à ce point. Il va falloir qu’elle y réfléchisse, et sérieusement. Peut-être que ça lui réussirait, au final.
(c) DΛNDELION


A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sakura Swanson-Okada
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : 7e année
Célébrité : Masaki Sato
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 27 Parchemins : 481 Gallions : 519 Date d'inscription : 28/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1519-sakura-i-m-famous-it-s-my-job http://www.mumblemumps.com/t1523-sakura-don-t-mess-with-me http://www.mumblemumps.com/t1635-sakura-laissez-un-message-apres-le-bip http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

dear karma,
i have a list of
people you missed


  grande icone  grande icone
Sakura était déjà très emballée par l’idée d’avoir Willa à ses côtés dans la chorale. Elle ne l’avait pas entendue chanter, mais elle était certaine qu’elle ne pouvait pas chanter plus mal que certains. Elle se voyait déjà bien plus à l’aise dans la chorale si elle se faisait une nouvelle amie à l’intérieur. Il n’y avait pour l’instant que Flynn avec qui elle s’entendait réellement. Willa et Flynn ensemble semblait être une combinaison gagnante pour la Serpentard. Willa était toute rouge, elle semblait gênée par l’idée, ce qui lui fit se demander s’il n’y avait pas quelque chose entre ces deux-là. Sakura connaissait bien ce genre de réaction pour en avoir elle-même. Elle était amoureuse de Lionel et elle n’allait pas le lui cacher, pour une fois qu’elle pouvait en parler librement en dehors de Brooke. Willa et Sakura avaient un énorme point commun, elles aimaient toutes les deux un Gryffondor. Il ne fallait pas plus pour donner une bonne raison de sourire à la Japonaise. Elle confia même le nom de celui qui faisait battre son cœur depuis des mois. « Flynn et moi ? Ensembles ? Mais… » Enfin, Willa réagissait. Peut-être que Sakura ne lui en avait pas vraiment laissé l’occasion jusqu’à présent. Mais oui ! Tu as tout à fait raison. Comment tu as deviné ? T’es vraiment trop forte, Sakura ! Ce n’est pas tout à fait ce que Willa répondit : « Mais non ! Mais alors pas du tout ! » « Oh… » Fit Sakura, un peu déçue. Elle s’était déjà imaginée tellement de choses qu’elles pourraient partager si elles aimaient toutes les deux un Gryffondor. Elle n’arrivait presque pas à cacher sa déception. Sauf que quand elle leva les yeux vers Willa, elle était encore plus rouge qu’avant. Elle lui cachait encore quelque chose ! La jeune idole retrouva très vite le sourire. Willa mentait, il y avait bien une étincelle entre elle et Flynn, plus qu’elle ne voulait l’admettre. Sakura était à deux doigts de glousser bêtement quand son amie - parce qu’elle pouvait la considérer comme une amie maintenant, après tout ce qu’elles s’étaient dit et avec ce qu’elles partageaient - reprit la parole : « Je ne connais pas bien Lionel. Enfin… Je n’ai jamais cherché à le faire non plus. J’espère que ça aboutira à quelque chose, en tout cas. » Sakura hocha la tête car elle espérait aussi que cela aboutisse un jour. Bien sûr, elle était déjà heureuse de pouvoir passer du temps aux côtés d’un garçon aussi cool que Lionel et qu’il soit lui aussi content d’être à ses côtés. Elle espérait fortement qu’il partage les mêmes sentiments qu’elle. Elle n’avait jamais eu de petit-ami et ne connaissait rien à l’amour, en dehors des chansons qu’elle chantait. La majorité des chansons de son groupe parlait d’ailleurs d’amour. Elle comprenait mieux la portée des paroles maintenant parce qu’elle ressentait ces sentiments qu’elle décrivait avant. Si elle devait retourner sur scène, elle serait mieux capable de les exprimer. Mais si Lionel devenait son petit-ami, elle aurait du mal à retourner vers ses fans. Elle aurait un peu l’impression de les avoir trahis. Ils attendaient d’elle qu’elle se consacre entièrement à sa carrière, pas qu’elle n’ait qu’un garçon à l’esprit. Sakura entendit Willa soupirer, presque comme si elle lisait dans ses pensées. Une drôle de coïncidence.

« Pour la chorale, j’hésite, Sakura… » Avoua Willa à l’idole. Elle ouvrit grand les yeux et les oreilles. Comment pouvait-elle hésiter ? Il y avait Flynn et elle dans la chorale ! Ce serait si amusant. Elle ne le réalisait pas encore. Sakura ne l’avait pas assez convaincue. « Franchement, non pas que l’idée du duo me déplaise… Enfin, si… Enfin, non… Arg, bon sang. » Sakura sourit, elle était adorable à cet instant Willa. Elle ne savait pas ce qu’elle voulait, mais la Japonaise comprenait. Elle comprenait parce qu’elle non plus, elle ne savait pas ce qu’elle voulait pour Lionel. Tout était comparable à sa situation, ainsi elle comprenait parfaitement ce que la Serpentard à ses côtés ressentait. Enfin, elle croyait comprendre. Elle avait tellement envie de l’embêter encore un peu avec le Gryffondor, mais elle ne dit rien. Il fallait absolument que Willa vienne chanter à la chorale. « Bref ! Je ne sais pas si je serais à la hauteur. Disons que j’ai du mal à me sentir à l’aise quand je suis le centre de l’attention, alors chanter devant tout le monde… Je n’en serais jamais capable ! » Willa n’avait pas confiance en elle. Sakura voulait la rassurer, elle voulait trouver les bons mots. Elle essaya de puiser dans ses souvenirs. Elle avait déjà eu des conversations similaires avec une membre de son groupe. Elle non plus n’avait pas trop confiance en elle. « Il ne faut jamais dire jamais ! Tu es capable de tout ! Et puis, tu ne peux pas savoir tant que tu n’as pas essayé. Personne ne s’attend à ce que tu nous cloues sur place avec ton talent. Enfin… si tu le fais, tant mieux, mais c’est pas essentiel. D’ailleurs, dans une chorale, nos voix sont souvent en harmonie, l’attention ne sera pas dirigée sur toi. » Si elle faisait un duo avec Flynn, par contre, c’était différent. Mais Sakura ne lui demandait pas de le faire tout de suite. Elle ne voulait pas frustrer Willa. Elle voulait la mettre à l’aise. « Willa, tu viendras quand tu te sentiras prête. Je t’attendrai. » Termina Sakura sur le sujet de la chorale. Le souaffle était dans le camp de Willa à présent. Au fait, elles ne parlaient pas de Flynn quelques minutes plus tôt ? Willa l’avait bien détournée de la conversation, mais pour cette fois, Sakura laisserait couler. Elle l’avait déjà assez embêté pour une soirée, une soirée déjà très riche en évènements. « Je suis contente qu’on ait discuté. » Révéla la Japonaise en se penchant un peu vers Willa pour poser pendant quelques secondes sa tête contre son épaule, comme une étreinte réservée. Sakura avait bien compris que la blonde n’était pas fan du contact alors elle ne s’imposa pas plus et se poussa vite, avec un sourire laissant sa joie transparaître.

-- Sakura & Willa --
made by guerlain for bazzart



I'm not being mean,
I'm just being honest
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Première année de GISIS, en Sciences Occultes.
Célébrité : Aurora Aksnes
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 1247 Gallions : 1028 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything


dear karma, i have a list of people you missed
Sakura & Willa

« La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées. » - V. Hugo
Willa ne sait pas vraiment ce qu'elle compte faire. Visiblement, elle ne pourra pas donner une réponse à Sakura tout de suite. Il va lui falloir du temps pour décider. Cela ne parait pas être grand-chose, mais les choses prennent très vite de l'ampleur dans sa tête. Pour l’instant, il est clair que l’idée ne l’enchante guère, mais c’est plus une question de gérer ses peurs que de simplement y aller. Elle ne sait pas vraiment s’il y a beaucoup de monde à la chorale. Elle ne sait pas si elle s’y sentira à l’aise, si elle aura le courage nécessaire. Elle s’imaginait déjà devoir chanter devant tout le monde, pour être testée. Pour qu’on entende sa voix. Ouais, non, ça a clairement du mal à passer. Elle tire une tête bizarre rien qu’en y pensant, un peu dérangée par cette pensée. Bon sang, mais parfois elle se demande ce qu’elle fout à Serpentard, tant la réputation de cette maison n’a pas l’air de lui coller à peau, sauf sur certains points. Tout serait plus simple si elle avait confiance, ne serait-ce qu’un minimum, que ce soit en elle ou en ceux qui l’entourent. C’est peut-être un peu trop demandé, là, tout de suite. « Il ne faut jamais dire jamais ! Tu es capable de tout ! Et puis, tu ne peux pas savoir tant que tu n’as pas essayé. Personne ne s’attend à ce que tu nous cloues sur place avec ton talent. Enfin… si tu le fais, tant mieux, mais c’est pas essentiel. D’ailleurs, dans une chorale, nos voix sont souvent en harmonie, l’attention ne sera pas dirigée sur toi. » Willa lance un regard gêné vers Sakura. Un talent, c’est vite dit, mais elle comprend bien ce que la Japonaise veut dire. Elle trouve ça bien qu’elle l’encourage, au fond, même si elle a beaucoup de mal à s’y faire. Ça lui fait un peu de bien qu’on croit en elle comme ça, elle devrait peut-être en faire de même. Elle ne connait pas vraiment Sakura, même si elle en a appris beaucoup en très peu de temps, mais elle sent que vraiment, le courant passe bien. Mon dieu, est-ce qu’elle est entrain de s’entendre avec des gens ? Quel miracle ! Quelle évolution ! Elle se frotte les yeux légèrement, à cette pensée. « Willa, tu viendras quand tu te sentiras prête. Je t’attendrai. » Bon, d’accord, elle se l’avoue, elle est vachement sympa Sakura. Visiblement, elle veut se montrer patiente malgré son entrain du début, et elle l’en remercie fortement. Elle serait sans doute partie si la Japonaise avait une nouvelle fois insisté. Cela n’a jamais fonctionné avec la Suédoise, et ça ne fonctionnera jamais. Elle l’attendra, qu’elle dit. La blonde soupire, de nouveau gênée. Elle risque d’attendre longtemps, elle le sait, n’est-ce pas ? Est-ce qu’elle se rend compte ?

Elle se donne le droit d'en douter. « Je suis contente qu’on ait discuté. » Willa retient un petit sursaut en sentant la tête de la brune se poser sur son épaule. Elle sourit discrètement. Un peu imprévue comme discussion, mais peut-être qu’elle aboutira à quelque chose, au final. Elles ont parlé de pas mal de choses en même temps et au moins, la Suédoise a pu se rendre compte que, bon sang, elle ressentait quelque chose de nouveau vis-à-vis de Flynn. Sakura retire sa tête de son épaule et Willa en profite pour se lever. « Je te dirais ma réponse quand j’aurais pris le temps de réfléchir, Sakura, t’en fais pas. Moi aussi, je suis contente qu’on ait discuté. » Elle s’étire un bon coup avant de reprendre et fait un signe d'au revoir à la Japonaie. « Je pense que je vais aller me préparer pour dormir, et bouquiner un peu dans mon lit. On se voit plus tard, d’accord ? » C’est sans attendre la réponse que Willa s’éloigne vers les dortoirs, sourire aux lèvres mais pensive. Elle ne sait pas vraiment ce qu’elle lui répondra, ni le temps que ça prendra, mais elle a de quoi réfléchir pour les prochaines semaines. La chorale, son éventuelle amitié avec Sakura puis, bordel, ces papillons dans son ventre dès qu’on évoque Flynn.
(c) DΛNDELION


A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
(sakura&willa) dear karma, i have a list of people you missed
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dear Journal ~
» Sakura Shinji
» Karma : équilibré ou pas ?
» Dear Diary ~ Elanore Loyld
» Le jeu du Karma!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: SAISON 2-
Sauter vers: