Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Insomnies fidèles à mes nuits, trop de bruit dans mon esprit ✧ Atos

Invité
Consumed by the shadows
avatar

Insomnies fidèles à mes nuits, trop de bruit dans mon esprit

Teodor
&
Atos

Veille de la rentrée,

La Coupe du Monde de Quidditch était à ce jour terminé et l’été s’en était allé, au plus grand plaisir de l’Azarov qui souhaitait se replonger dans les études. Et plus que tout, qui voulait éviter d’être encore un jour de plus en la présence de ses parents et plus particulièrement de son père. Mais au moins maintenant que la rentrée approchait, il savait qu’il pourrait enfin se concentrer sur ce qui importait vraiment et laisser derrière lui les fantômes du passé. Il devait tourner la page. Il devait aller de l’avant. Il le savait… A dire vrai il avait pris conscience de cela lorsqu’il avait utilisé une semaine plus tôt le livre de magie noir runique qu’il avait volé, par mégarde, sur un marché noir. En effet, il avait eu ce livre dans les mains lorsque les Aurors avaient fait irruption dans la contrebande et sans réfléchir il était parti en courant avec le livre en question, ne réglant pas la somme dû au vendeur. Peut-être cela aurait-il dû faire tilt dans son esprit qu’il ne faut jamais voler un objet imprégné de magie noir à son propriétaire au risque d’avoir des répercussions. Mais sur le coup il n’y avait pas réfléchi et puis après c’était trop tard, il l’avait gardé sur lui. Sauf que dès l’instant où il avait cherché à utiliser une des formules inscrites dans l’ouvrage, il avait alors eu la sensation que son âme lui était arrachée avec violence pour être tirée vers le livre. Sensation étrange, troublante, surtout qu’elle s’était ponctuée de la voix du véritable propriétaire qui lui demandait de lui rendre son bien au risque de perdre bien plus que Teodor pouvait l’imaginer.  Et cette sensation l’avait suivi trois jours durant, s’accentuant de plus en plus, jusqu’à avoir un soir le lieu de l’échange s’inscrire dans son esprit. Alors il avait su qu’il ne pouvait pas agir bêtement, après tout ce n’était pas son livre qu’il tenait entre ses mains, mais celui d’un autre qu’il avait volé. Et il était allé à ce rendez-vous, au cœur de la Forêt Interdite. Cela aurait pu être un échange bateau, mais lorsqu’il rendit son livre à son propriétaire, il avait à nouveau ressenti son âme lui appartenir et les mots du mage noir s’étaient alors enfoncés en lui. « Tant que tu ne seras pas prêt à te donner corps et âmes à la magie noire, tu ne resteras qu’un gamin indigne de la pratiquer. » Et oui, c’était le cas… Il était indigne de pratiquer la magie noire, car au fond il l’avait ressenti. Il n’arriverait jamais se donner tout à elle. Il ne pouvait pas livrer chaque parcelle de lui, puisqu’il tenait à garder son intégrité, à garder un minimum de contrôle. Or la magie noire c’était l’absence de contrôle total sur l’obscurité. Et cette obscurité aurait eu tôt fait de le dévorer tout entier.

Alors à quoi bon continuer ? A quoi bon s’enfoncer de plus en plus dans cette magie qui le fascinait tant alors qu’il savait très bien qu’il n’arriverait jamais à s’abandonner totalement ? Et surtout…. A quoi bon jouer avec des forces qu’il ignorait au risque de perdre la seule personne qui comptait vraiment à ses yeux ? Oui. L’Azarov savait parfaitement que s’il continuait son petit manège, sa petite sœur aurait tôt fait de lui tourner une nouvelle fois le dos et cette fois pour de bon. Surtout qu’au fond ce n’était pas vraiment elle qui lui tournait le dos, mais bien lui qui le faisait en s’essayant aux forces obscures. Elle l’avait prévenu, averti, conseillé, mais il ne l’avait pas écouté, jusqu’à ce soir là où il avait ressenti le fait qu’il ne pourrait jamais être complètement mauvais. Sans âme avec un cœur de glace. Car oui, tant qu’elle serait là, il y aurait toujours cette étincelle en lui qui souhaiterait le voir renoncer à cette attitude destructrice. Et pour une fois, il désirait écouter cette étincelle. Il voulait être sauvé. Car à force il regardait sa vie passer tout en restant noyer dans ses sombres pensées. Il devait réussir, pour que son cœur n’en vienne pas à s’arrêter et à devenir de pierre. De plus, il ne savait que trop bien que c’était la magie noire qui lui avait valu une si piètre année l’année passée. Car il s’était tellement plongée en elle qu’il en avait foiré ses études. Voilà pourquoi il recommençait cette première année de GISIS, car il savait qu’il était capable de mieux, capable de changer. Et c’est ainsi qu’il se rendit à sa réunion hebdomadaire à l’orée de la Forêt Interdite, l’esprit en ébullition et certain de son choix. Atos était déjà là, prêt à se rendre dans la Forêt Interdite avec l’Azarov qui n’était autre que son duo de choc en magie noire depuis de longs mois. Mais Teodor avait d’autres idées en tête. C’est ainsi qu’une fois arrivée à hauteur de son compagnon d’obscurité, il en vient à s’exprimer clairement. « Je ne peux plus continuer Atos… Je me noie et je ne peux pas me le permettre. Il faut que j’arrête de pratiquer cette magie ou je n’en ressortirais pas entier. Je me perds dans l’obscurité et j’ai de plus en plus de mal à retrouver la lumière. » Secouant la tête, il en vient à s’adosser à un des arbres, pour finalement prendre sa tête entre ses mains. « Je dois vraiment arrêter, j’en deviens fou… Mais je comprendrais que tu trouves ça totalement stupide, indigne, voir même me voir comme une sorte de froussard. Et peut-être le suis-je. J’ai la trouille de me perdre complètement. Et par la même occasion de la perdre aussi. » Atos devait se douter qu’il parlait de sa petite sœur, Katarina, puisqu’il lui avait déjà fait part du dégoût qu’avait celle-ci pour la magie noire qu’il pratiquait. Oui... Le dragon semblait soudain être privé de ses ailes, il avait perdu de sa majesté, et il restait là, la tête entre ses mains, à bout de souffle. Perdu. La magie noire l’avait vaincue.

camo©️015
Revenir en haut Aller en bas
 
Insomnies fidèles à mes nuits, trop de bruit dans mon esprit ✧ Atos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trop de laxisme dans le gouvernement, selon Mgr Kébreau
» Icare ~ Ou comment se recréer un perso quand on fait des insomnies et qu'on ecoute trop de Eminem...
» Assouvir le monde. Quoique non, y a trop d'imbéciles - Feat Night Fury.
» Fiche technique de Haru
» Mission Spéciale #6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: SAISON 1-
Sauter vers: