Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

(hortense&qentrys) can't decide if I need a hug, an xl coffee or two weeks of sleep

Hortense Delacroix
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : 6ème année
Célébrité : Christina Nadin
Pseudo : Estelle / .sparkle Âge : 26 Parchemins : 209 Gallions : 518 Date d'inscription : 28/08/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2322-hortense-moonlight-night http://www.mumblemumps.com/t2330-hortense-liensrp http://www.mumblemumps.com/t2329-cerise-chouette-d-hortense http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

Hortense & Qentrys
can't decide if I need a hug,
an xl coffee or two weeks of sleep
Après une longue semaine de cours, le week-end arrivait enfin. Mais il ne serait pas de tout repos pour Hortense. La plupart des élèves ne pouvaient cacher leurs sourires quand le dernier cours pris fin. Pour elle, c’était une toute autre histoire. Elle avait été à fleur de peau toute la journée. Vendredi soir, elle aimait généralement lire un livre tranquillement dans la salle commune, sans que personne ne vienne l’embêter. Mais ce vendredi-là n’était pas comme les autres, c’était la pleine lune. La jeune fille rangea ses affaires de cours dans son dortoir et prépara quelques affaires. Avant de partir, elle prit sa potion tue-loup. Elle s’était assurée que Zoya puisse l’avoir également ce mois-ci. Hortense passa d’ailleurs voir Zoya ce jour-là, pendant quelques minutes, pour s’assurer que tout irait bien. Elle était en quarantaine, comme le mois précédent, elles ne pourraient pas être ensembles. Puis, Hortense rejoint la cabane hurlante par le passage du saule cogneur. Elle se recroquevilla sur le lit en attendant la pleine lune. Elle se sentait seule et misérable. Elle se sentait angoissée, comme si quelque chose clochait, comme si cette fois était différente des autres fois. Elle avait peur.  Elle ne le savait pas encore, mais cette angoisse qu’elle ressentait était due à la présence d’Ambroise, dans le même périmètre qu’elle. Il était celui qui l’avait mordu, ils partageaient une connexion dont elle ignorait encore tout. Cette nuit de pleine lune avait été éprouvante. Elle avait l’impression de se battre avec la louve en elle pour garder le contrôle alors qu’elle avait bien bu sa potion. Lutter était de plus en plus difficile, c’était le résultat de cette épidémie qui perturbait le château. Hortense avait peur qu’un jour, ces perturbations soient plus fortes qu’elle et qu’elle ne puisse plus rien faire pour dominer la louve en elle. Ce jour-là, elle finirait par blesser quelqu’un. Le lendemain, Hortense se réveilla seule, toujours dans la cabane hurlante. Elle n’avait que très peu dormi, elle avait mal un peu partout et avait quelques égratignures qu’elle s’empressa de soigner avec un kit de premiers secours et des pansements. Fatiguée, elle aurait bien aimé dormir plus longtemps. Si elle retournait dans son lit maintenant, elle pourrait peut-être rattraper un peu de son sommeil.

En ce samedi matin, quand Hortense arriva dans la salle commune, elle tomba sur une fille de son dortoir qui lui dit qu’elle avait une tête terrible. Cette fille savait qu’Hortense était lycanthrope, elle ne pouvait pas leur cacher pourquoi elle s’absentait du dortoir une fois par mois. Cette même amie décida de l’embarquer à Pré-au-Lard, elle lui laissa du temps pour se préparer. Hortense s’était dit qu’elle ferait des efforts pour sociabiliser, elle ne devait pas laisser la lycanthropie la rendre encore plus exclue qu’elle ne l’était déjà par sa trop grande discrétion. Alors Hortense allait prendre une douche, soigner à nouveau ses égratignures avec de nouveaux pansements, puis elle mit une belle tenue et se maquilla un peu pour au moins cacher ses cernes. Tous ces gestes pouvaient paraître anodins, mais quand on a mal partout, ils demandaient beaucoup d’efforts. « Qu’est-ce qui t’a pris autant de temps ? » Demanda-t-elle à Hortense quand elle fut enfin prête. La Poufsouffle se mit à rire pour cacher sa gêne. Et elles prirent la direction de Pré-au-Lard. Sur le chemin, elles discutèrent de la semaine de cours qu’elles venaient d’avoir. Il ne restait plus beaucoup de temps avant que les élèves soient en vacances, mais avec cette épidémie, ils allaient sans doute devoir rester au château et ne pourraient pas voir leurs familles. Cette année s’annonçait encore une fois difficile. Le sujet tourna très vite autour de l’épidémie et de la quarantaine. Hortense avait peur d’y aller elle aussi. Elle ne voulait pas se retrouver dans le même cas que Zoya. Arrivées à Pré-au-Lard, les deux filles visitèrent quelques boutiques, jusqu’au moment où son amie se fit inviter par un garçon et qu’elle la laissa tomber. Pouvait-on vraiment la considérer comme une amie à ce stade ? Hortense soupira et se dirigea vers les Trois Balais pour aller prendre un café. Elle avait besoin de se réveiller. Elle en commanda un grand, puis alla s’asseoir à une table où elle retira sa veste. Tous les gens autour d’elle semblaient accompagnés et elle, elle était seule, encore une fois. Hortense pensait voir Sören, mais elle n’était pas là.

En levant la tête vers la porte d’entrée, Hortense faillit s'étouffer avec sa gorgée de café. La Poufsouffle venait de reconnaître un visage familier, un visage qu’elle n’avait pas envie de voir, celui d’un Serdaigle un peu plus âgé qu’elle : Qentrys. Hortense ne savait pas pourquoi, mais il l’avait toujours un peu effrayé. C’était son regard, le plus intimidant. Et puis, il ne se privait pas pour l’embêter quand il en avait l’occasion. Elle espérait qu’il ne la voit pas, ce n’est pas le bon jour. Elle n’était pas d’humeur à le supporter, elle était épuisée. Qentrys l’insupportait parfois au point où, quand elle le vit cette fois-ci, elle tenta de se cacher comme elle le pouvait, derrière sa main. Mais c’était trop tard, elle avait été repérée.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
(hortense&qentrys) can't decide if I need a hug, an xl coffee or two weeks of sleep
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» *Des amis et des ennemis...* [Liens Hortense]
» Hortense de Ragny - "Laissez moi m'introduire ..."
» Hortense ♣ Fantôme du passé [TERMINE]
» Barack Obama: You decide
» Théâtre à Brasparts : "Hortense a dit : Je m'en fous ..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: Hogsmeade :: Three Broomsticks-
Sauter vers: