Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 5
La version cinq est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'été, faites le plein de festivités !
Découvre tout ici
Sujet commun
Vous avez envie de profiter pleinement des animations de la coupe du monde,
venez découvrir les nombreuses activités mises en place pour l'été !
Fêtes foraines, séances de dédicaces, match, les ingrédients sont réunis pour faire la fête !
Clique pour découvrir le Speed Dating de l'été
Quêtes
Les quêtes ont toutes été mises à jour. Vous trouverez celle du personnel ici,
les poufsouffle juste . Les serdaigle ont aussi le droit à un nouveau
sujet par tout comme les serpentard. Les gryffondor, eux,
continuent leur jeu de piste.
Résumé des quêtes
Radio Quidditch
Pour l'été, la brigade magique ne fait pas les choses à moitié,
de la nouveauté vous attend sur vos ondes !
Ouvre les oreilles
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Lilah ☪Waiting is painful. Forgetting is painful.

Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Delilah Emi Bellerose
avec Kiko Mizuhara. (i-am-kiko tumblr)
Belle et jeune fille qui nous vient tout droit de Beauxbâtons pour entamer sa septième année au collège. Elle est née à Paris, dans la demeure familiale des Bellerose en ce beau jour qu'était le 3 Octobre 1982 en tant que sang mêlé ; à présent elle vit à Poudlard. Elle est plutôt observatrice, calme, indépendante, intelligente, instinctive, aventureuse, sensible malgré elle mais aussi froide, nonchalante, détachée, abrupte, arrogante, orgeuilleuse, opiniâtre. Jusqu'à maintenant, son niveau scolaire s'est révélé être moyen, avec des résultats très variés selon les matières, remarquant une nette amélioration lorsque ces derniers tombent dans sa palette d'intérêt et ou, au contraire, elle manque cruellement de motivation lorsque le sujet est considéré barbant. Il y a quelques années maintenant, elle s'est procurée une baguette faite en bois de cerisier, mesurant 31 centimètres et contenant du corail. Avec cette baguette, il lui est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un ours. La vision qu'elle a eu face au miroir du risèd : Ses soeurs sous une couverture, la lumière de la chandelle éclairant leurs visages souriant. Camélia l'invitant à les rejoindre tandis que Garance, vraie sorcière, pimenterait les récits de sortilèges, jouant de l'ombre pour former des créatures fantasques. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Un cercueil bien noir, sans fond, sans fin, qui l'attend sagement, dans son cas.
We have more questions...


ϟ Que pensez-vous de l'échange européen inter-écoles ? Il rime avec possibilités, avec souvenirs et mélancolie. Il rime avec interdiction, avec appréhension de par ta famille brisée, la plaie encore saignante alors qu'elle laisse une autre de leurs filles partir. Synonyme d'aventure, parce que tu tiens à voir les choses de ses yeux à elle, de partager les expériences qu'elle te racontait avec tant d'énergie, de son envie de découvrir, de son esprit si curieux. Signe de dualité qui te perd, parce que c'est l'affrontement entre tes géniteurs, entre ta mère peu désireuse de te voir disparaître et ton paternel qui ne voulait rien entendre, qui y voyait des possibles alliances à construire dans un temps si fragile. Un esprit bien entouré et cultivé est une arme redoutable, qu'il avait l'habitude de vous dire. Tu juges l'occasion aussi effrayante qu'inspirante, demeurant à l'écart, nourrissant ton esprit et suivant les autres du regard, un éclat d'intérêt dans ce dernier.  

ϟ Que faisiez vous lors de la Grande Bataille ?  Tu étais entourée de ténèbres, toute de noir vêtue, la plaie invisible, mais béante. Ta famille n'était qu'un amas de blessures rapiécées rapidement, qui tentait de se reconstruire. Loin du danger, vous pensiez l'être, du moins vous l'étiez, sauf pour l'une d'entre vous. Tu te rappelles encore de son visage aujourd'hui, immobile tel de la porcelaine, fragile au possible alors qu'elle se tenait inerte dans son lit éternel. Des chuchotements et des regards sur votre passage. En voilà une qui périt et la deuxième ne sait même pas faire de la magie et de là, les yeux se posaient sur toi, la question sur leurs lippes : quelle tragédie allait tomber sur tes épaules ? Tu avais envie de la blâmer, de la maudire elle et son âme rebelle, levant les voiles avec son insouciance propre, seulement pour tomber parmi tant d'autres aux mains de Vous-Savez-Qui. Elle aurait dû rester ici, en France, avec vous tous au lieu de disparaître, de s'envoler.

ϟ Avez-vous peur de perdre vos pouvoirs ? Pourquoi ?  Tu as les mauvais présages sur les épaules, la malchance dans les veines. Le malheur plane sur la famille de ta mère depuis des générations, réduisant le peu de respect qu'elle pouvait avoir à son sang pur à l'obsolète. Ta lignée est encrée de tragédies et de circonstances malheureuses, même aujourd'hui, avec une sœur décédée et une autre qui s'est avérée cracmole à la naissance. Vos choix vous poussent à la calamité, vous collent à la peau. Tu es terrifiée, jusque dans les os, parce que pour toi, cette possibilité est tout à fait réelle et que dans ta grande superstition,  tu ne vois pas pourquoi tu serais épargnée maintenant que tous les espoirs magiques de ta famille et les rêves de grandeur de ton paternel reposent sur toi. Tu n'es qu'une déception retardataire qui se manifestera tôt ou tard, un destin inévitable et tu en trembles.

ϟ Quelle est votre réputation à Poudlard ? Que pensent les autres élèves de vous ?  Tu es la petite française aux allures exotiques qui est débarquée entre les anglais et les bulgares. Celle qui ne fait pas de vagues, qu'on juge facilement farouche alors que tu observes en silence. On a tendance à croire que tu n'as pas la parole facile, que tu préfères ne pas parler pour ne rien dire. Ta présence se ponctue de silences que peu de personnes arrivent à tolérer la maladresse, la complaisance qui s'y baigne, parce que l'art de la conversation t'échappe. Ou plutôt, parce que tu ne te forces pas dans les rares moments où tu peux choisir ton comportement. Ta coquetterie rime avec nonchalance, faisant face aux situations avec une attitude indolente qui t'es propre, avec un détachement qui t'es nécessaire. On te considère bien élevée, bien tenue, une bonne carrure, de bonnes manières, mais si l'on s'y arrête, tu parais facilement fade. Comme une fleur déjà prête à faner.  
The best day of my life...



Pour les élèves de Beaubâtons et Durmstrang : Tes bras autour de Garance tremblent, mais elle ne dit rien. Cette scène est si familière, mais le contexte en est tout autre. Lorsque tu la relâcheras, la distance vous séparant sera plus grande que jamais et pendant quelques secondes, tu doutes. Tu resserres ton emprise, craint qu'elle s'envole si tu la libères, craint que tu ne la verras plus. L'enfant en toi pleure, sanglote et te répète de rester juste là, dans ses bras, son étreinte plus chaleureuse et douce que toutes celles que tes parents t'ont offertes. Parce que ton père devait se contenter d'un pion, parce que ta mère semblait toujours avoir peur de vous brisez, trop fragiles à ses yeux. Mais Garance te serre avec toute la force nécessaire, taisant ton souffle contre son épaule avant de se dérober. Tu pinces les lèvres, relevant tes yeux larmoyant vers les siens. Elle te sourit, un petit sourire plein d'encouragements tandis que tu murmures les mêmes mots, comme à chaque fois. « Je t'écrirai. » De nouvelles lettres, des tonnes de parchemins lui racontant tes histoires en détails, pour qu'elle se sente comme si elle était à tes côtés, à son tour.

Et lorsqu'on te tapote sur l'épaule, tu renifles, attrapant sa main une dernière fois pour lui dire proprement au revoir. La dernière image de Garance est toujours la main, alors qu'elle vous envoie la main devant la demeure, ses traits changeant au fil des années, sa posture toujours la même. Tu la regardes disparaître tranquillement jusqu'à ce qu'elle ne soit plus, te laissant seule avec tes pensées et tes questions, tes doutes et tes peurs. Ton coeur se débat et tu ne sais pas si c'est la peur du nouveau ou bien l'excitation qui faire courir l'adrénaline dans tes veines. Ne vis pas pour elle, qu'elle t'a dit, mais à quelque part tu te doutes que pour lui faire honneur, que pour comprendre ce qu'elle recherchait, tu le fais forcément, du moins un peu. Tu enfiles les rêves de Camélia, cherchant à les coudre aux tiens, à comprendre et à découvrir. Seulement tu ne sais pas si ta décision est la bonne, quand bien même ton père t'a donné son accord, à défaut du regard encore voilé de ta mère. Les doutes t'étreignent tandis que tu arrives finalement au point de rencontre, des visages familiers t'accueillant alors que vous attendez tous le portoloin pour vous menez à Poudlard. Et toi tu restes en retrait, l'âme solitaire et le visage fermé, simplement parce que tu en as l'habitude.

Poudlard t'accueillant était comme un nouveau départ, une deuxième prise, les fins ornements et le marbre remplacé par la pierre dure et la chaleur du château. Tu te sentais petite et perdue, le regard ne sachant où se poser alors que tu suivais la masse d'élèves s'y infiltrant, tous des inconnus sur ces terres. Un sentiment de sécurité tentait de s'infiltrer, te rassurer dans ton appréhension, tandis que tes billes parcouraient les paysages, notant la moindre différence avec ta propre académie. L'aura de mystère, l'histoire chargée des lieux te donnaient des frissons, autant d'envie que d'interdit. Camélia t'avait conduit ici, en quelque sorte, abandonnant ton confort pour la découverte et ton esprit, affamé, se voyait attiré par le décors. Et lorsque l'on scanda ton nom pour que tu sois répartie, une nouvelle fois, tu remarques enfin le manque de chuchotements, de murmures à ta suite. L'inconnu, autant pour toi que pour eux, se voulait rafraîchissant.

ϟ Ton pseudo : Skie Flower mais appeler moi Skie I love you . ϟ Ton âge : Déjà 25 ans, je suis poussiéreuse.    ϟ Ton avis sur mumblemumps : Un coup de coeur, totalement.   Que ce soit pour le design ou l'intrigue et les possibilités que vous offrez avec cette dernière ( J'ai le droit d'exprimer mon amour pour les quêtes ? ) Je suis totalement sous le charme, à tel point que je me suis inscrite et que je sais pas encore totalement quoi faire de Del, bravo à moi oui    ϟ Le mot de la fin : Mes amours, je suis totalement ouverte pour parler liens si jamais, histoire de bien décorer ma fiche, donc n'hésitez pas les loulous.   (  comment je dis ça alors que ma fiche est vide ?   )  
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Oh, oh, it's magic, you know...
(6 ANS) Cachée sous les couvertures, tu portes tes petites menottes à ta bouche dans l'espoir d'en étouffer le rire qui tente de s'échapper de tes lippes et, ainsi, n'alerter personne de votre transgression actuelle. Tu vois les épaules de Camélia se secouer dans son grand amusement et même Garance, plus sage et plus discrète que vous, a un sourire peint sur ses lèvres et un éclat dans le regard. Vous ne devriez pas être encore éveillées, voilà ce que dit son regard sous l'étincelle, mais tu ne le remarques pas, trop occupée à tirer sur la manche de ta sœur pour lui demander une autre histoire, distinguant à peine les traits de son visage sous la seule lumière d'une chandelle. C'est une petite habitude que vous avez prit, un petit interdit au goût sucré auquel vous ne pouvez résister à l'occasion, ignorant le couvre-feu pour baigner dans l'amusement, loin du regard perpétuellement inquiet de votre mère et de celui trop ambitieux de votre père. Des problèmes qui te sont encore étrangers, inconnus, mais que tes sœurs expérimentent à leurs façons. « Shhh, calme-toi Lilah, s'ils nous entendent, tu sais qu'on va se faire gronder ! » « Ou pire, avoir notre propre chambre. » Tu poses un regard étonné sur Garance qui se replie déjà alors que Camélia t'imite, plus farouche. « Ils ne feront pas ça. » qu'elle rétorque en moins de quelques secondes, balayant le tout comme une suggestion idiote, posant un regard rassurant sur toi.

La confiance facile, la détermination imposée, Camélia t'a toujours montré qu'il fallait assumer ses plaisirs dans la vie, comme en ce moment. Insouciante, voilà comment Garance la qualifiait, après avoir entendu votre mère le susurrer à son passage, non sans un sourire. Là où Garance se voilait, Camélia se permettait de briller, mais au vu de leurs différences, qui pouvait les blâmer ? « Peut-être pas pour toi, Cam. » Le ton boudeur – ou serait-ce de la tristesse ? – de ton aînée laisse filer ton petit sourire tandis que tu poses de nouveau ton regard sur elle. Les rares moments où Garance n'avait aucune crainte à s'exprimer étaient ceux passés entre vous, comme en ce moment, si bien qu'il ne fallu que quelques secondes pour qu'elle poursuive sur sa lancée. « J'ai entendu Mère discuter sur le fait qu'il était temps que j'ai ma propre chambre… » « Non ! » que tu rugis, ta négation coupée court alors que la paume de Camélia se plaque contre ta bouche, retenant chacune votre souffle alors que vous tendez l'oreille. Le silence s'épanche, inquiétant, avant que vous ne réalisiez qu'aucun bruit de pas ne s'approche de votre porte et seulement là, Camélia te relâche. « Pourquoi ? » que tu demandes aussitôt, ton esprit enfantin ne voyant que l'injustice dans cette possibilité. « Je vais avoir douze ans bientôt. » Un haussement d'épaules sous cette justification, puis un murmure. « J'imagine que si j'aurais débuté ma scolarité, la décision aurait été prise plus tôt. » Tes dents viennent triturer ta lèvre alors que tu observes ta sœur se refermer, ses billes se dérobant pour jouer avec un bout de la couverture qui vous serre de fort.

Tu as beau tenter de toutes tes forces, tu n'arrives pas à imaginer, à comprendre totalement ce que sa tare signifie comme poids à supporter. Camélia t'a déjà dit, le nez retroussé et la sagesse mal assumée, qu'au moins Garance n'avait pas été cachée comme d'autres dans sa position. Pourtant, tu saurais plus tard, que ce n'était pas faute d'avoir essayé. Garance n'était que confirmation de mauvais dires au sujet de la famille de votre mère, maudite et accablée de maux plus désastreux les uns que les autres, tragédies frappant au fil des générations. Tu voyais les oeillades, entendaient les chuchotements sans vraiment les comprendre, comme les regards qui se voulaient beaucoup trop sympathiques lorsque ru te retournais. Tu ne savais pas qu'on vous jugeait, non seulement ta génitrice, mais encore plus son père pour un choix considéré comme ridicule, pour un souhait irréalisable au sein des familles les plus puritaines qui soient. Parce que rien ne ramènera jamais la grandeur perdue et qu'à poursuivre un rêve inatteignable, votre réputation en souffrait plus qu'autre chose. L'arrivée de Garance, tant attendue, en était d'autant plus décevante en découvrant sa condition de cracmole et lorsqu'on jugea ta famille bornée à leur deuxième tentative d'un héritier qui se respecte, Camélia su égayer, sans briller de milles feux. Un garçon était désiré. Un garçon serait absent lors de ta propre naissance, la santé fragile de ta mère vous condamnant à contempler votre lignée s'éteindre, se fondre – par chance – dans l'une plus prestigieuse.


(11 ANS) Devant toi se tient un parchemin encore vierge et tu soupires. Un semblant d'éternité s'est écoulé, la passant à observer le papier immaculé, puis un détail de la pièce capturant ton regard distrait, ruminant tes pensées pour te perdre dans celles-ci. Et lorsque tu croyais tenir un début d'idée, trempant ta plume dans l'encre noire, cette dernière te glissait entre les doigts, te fuyant tel le lapin blanc, faisant de toi Alice, condamnée à la pourchasser sans jamais l'attraper. Tes dents triturent ta lippe alors que tu hésites, que tu questionnes et tu ravales de nouveau un soupire. S'il s'agissait d'un devoir, la tâche serait déjà réglée, pour le meilleur ou pour le pire. Le fait que tu aies intégrée une académie aussi prestigieuse que Beauxbâtons n'a rien changé à ton attitude, seulement à tes efforts, que tu t'efforces d'appliquer même lorsque ton cœur n'en dit rien, pour le besoin d'une bonne première impression, le temps de prendre tes aises. Seulement il ne s'agissait en rien d'un travail, mais plutôt d'une simple lettre pour ton aînée maintenant que l'excitation et la nervosité des premières semaines étaient passées et que tu trouvais le temps de t'asseoir sans te sentir étourdie. Et aussi ridicule que cela puisse sembler, tu appréhendais beaucoup plus la déception de ta sœur que celle d'un professeur en ce moment.

Le départ en lui-même avait été difficile. À la fois lointain et beaucoup trop rapide, les jours s'étaient écoulés au rythme de tes battements de cils et tout à coup, tu te retrouvais à faire comme ta sœur et à laisser Garance derrière. Pour Camélia, tout avait toujours semblé si facile. Lorsque son tour était venu de partir à l'académie, à défaut de votre aînée, maudite et inapte, elle vous avait simplement serré dans ses bras, un grand sourire aux lèvres, vous promettant de vous écrire aussitôt qu'elle serait arrivée. Et elle l'avait fait, décuplant les pages de parchemin pour votre sœur, y infiltrant multitudes de détails si bien que même toi, en les lisant, tu te sentais à ses côtés. Mais maintenant que ton propre tour était venu, tu ne pouvais effacer le goût d'injustice contre ta langue alors que tu embrassais Garance, lui promettant de lui écrire tout comme Camélia, regardant par-dessus ton épaule pour la voir encore vous envoyer la main, baignant dans son propre monde emplit d'interdictions et d'attentes impossible à combler. La culpabilité était si forte que tu n'avais pas été capable d'y faire face et pendant quelques temps, seule Camélia envoyait ses lettres, jusqu'à aujourd'hui. Tu n'avais pas raté le jugement derrière son regard lorsque tu l'avais refusé pour la troisième fois et maintenant, tu ne pouvais plus fuir.

Ma chère Garance, non, ma chère sœur ? Tu sourcilles face à ton gribouillis, cherchant la suite. Que pouvais-tu bien lui raconter que Camélia n'avait pas déjà fait ? Tu ne voyais pas l'utilité de ressasser de vieux souvenirs déjà vécus simplement pour tourner le couteau dans la plaie. Aussi enthousiaste Camélia semblait être dans ses lettres, tu ne t'étais jamais arrêtée avant pour contempler les sentiments de Garance à ce sujet. Bien sûr que tu étais excitée, parce que de fait, tu savais que tu le vivrais à ton tour, le moment venu. Seulement, il n'en était rien pour votre aînée, rien d'autre que des souvenirs vaporeux, que des envies fantasques et des contes qu'elle lirait sur des parchemins. Tu aimerais pouvoir lui raconter l'adrénaline parcourant tes veines alors que ton nom résonnait dans la salle, la délicatesse de la couronne alors qu'elle se posait sur tes mèches brunes, des lilas fleurissant pour annoncer ton écurie. Tu aimerais lui raconter les murmures sur ton passage de certains élèves, le charisme et la folie de Camélia alors qu'elle te faisait faire le tour de l'académie, le germe d'une idée d'aventure dans l'esprit. Tu aimerais lui décrire la beauté des abraxans dans l'immense écurie, l'élégance et la grâce des créatures prisées. Tu aimerais lui dire tant de choses, mais tout sonne faux sur le bout de ta plume, tranchant le papier de sa pointe à force de rayer tes mots aux consonances hypocrites.


(15 ANS) C'est insensé, mais tu as envie de balancer un incendio à cette boîte funèbre. Celle qui la contient, trop immobile, perdue dans le temps, éternellement dix-neuf ans. Tu la hais, elle et son symbolisme criant perte en plein visage. Comme si on avait besoin de te le rappeler. Peut-être que si, à quelque part. Peut-être te voulais-tu obstinée, même à cet instant, malgré les larmes striant les joues de ta mère et de ta sœur, malgré l'éloge funèbre faite en son honneur, malgré son repos perpétuel, malgré tout. Tu t'étais battue contre la réalité, depuis le moment où tes parents t'avaient convoqué à la demeure familiale avec la permission de l'académie jusqu'à ce qu'on te présente la petite robe noire. « Pour la veillée. » que ta génitrice t'avait indiquée, soumise à ses propres traditions, quand bien même vous portiez un nom français. Et pendant une mince seconde, tu étais prête à lui demander si elle était folle, à risquer sa foudre. Si elle était prête à laisser Camélia partir aussi facilement. Parce que toi, tu ne savais même pas si tu en étais capable.

Camélia n'était pas décédée dans un bête accident. Elle n'était pas morte de vieillesse dans son sommeil, le corps encore en jeunesse. Non, on vous l'avait arraché. Elle et son sourire franc, elle et son regard pétillant, l'esprit libre et les rêves d'aventures plein la tête. Vous n'auriez jamais dû la laisser partir et la vérité cogne dans ton crâne encore aujourd'hui, aux accents amers et aux notes mélancoliques. Pas en des temps si sombres, si dangereux, sa lumière se voulant flamme pour les papillons ténébreux. Elle n'était qu'une victime parmi tant d'autres. Un nom, un numéro sur une liste, un coup de plus porté par les actions horrifiantes de Vous-Savez-Qui, minimisant en multipliant tragédies, vous laissant seuls pour la pleurer. Après tout, il y en avait tant d'autres en deuil. Tes lippes tremblantes n'étaient qu'échos répétés alors que le moine récitait le sutra, tes paumes pleines de poudre d'encens alors que tu priais. Ton cœur en miettes rejoignaient les milliers d'autres, forteresse en ruines aux yeux de tous, du démon d'Angleterre. Tu n'arrivais pas à rencontrer le regard de qui que ce soit, sauf peut-être Garance, sa main s'écrasant dans la tienne alors qu'elle te rejoignait face à l'urne contenant maintenant votre sœur. Tu renifles. « Je ne sais pas quoi faire. » Vérité soufflée, tombée et cassante que tu avoues enfin, parce que même au fond du gouffre, les chuchotements n'arrêtaient pas. Camélia n'était plus là, Garance ne valait rien et tout retombait sur tes épaules trop petites, trop frêles pour assouvir les espoir de ta famille. « Je suis là. » Quelques mots qui te soutirent un sanglot, tes billes fixant l'urne, la main de Garance se faufilant dans tes mèches sombres. Garance était toujours là, puisque c'est tout ce qu'elle pouvait être.


(17 ANS) « J'aimerais participer à l'échange et faire ma scolarité à Poudlard. » L'aveu tombe et le silence s'épanche à la table. Même le bruit des ustensiles s'étouffent et tu n'as pas besoin de relever la tête pour savoir que toute ta famille t'observe en ce moment, avec des regards bien différents. Il y a d'abord celui de ta mère, l'inquiétude écartant tout le reste pour se montrer au grand jour, brave et sans peur dans sa manifestation. Tu imagines très bien ses délicates jointures se blanchir alors qu'elle agrippe plus agressivement la coutellerie, une moue peignant ses lèvres alors qu'elle débat si elle doit oui ou non laisser place à ses questions, puisque ton père n'a encore rien dit. Et finalement, elle souffle « Avec tout ce qui s'est produit… ? » Tu cilles, les lippes pincées alors que tu tripotes la nourriture de ta fourchette. Tu comprends très bien ce qu'elle tente de dire en réalité, des paroles qui n'arrivent pas à franchir ses lèvres. Avec la mort de Camélia est la phrase qui flotte autour de vous et tu sourcilles, déplaisante dans ton silence. « La guerre est terminée. » que tu réponds simplement, dérobant ton regard des leurs, même si tu vois très bien ton paternel croiser les doigts, un air songeur, du coin de celui-ci. « Même s'il est mort, des partisans demeurent… » que ta mère reprend, le désespoir dans la voix, la peur de revoir le pire se reproduire. Et d'une part tu frémis, un frisson d'horreur en pensant que tu pourrais connaître le même sort. Ton autre vient étouffer le tout avec un manteau d'indifférence lorsque tu te souviens que Camélia n'était qu'un visage, qu'un numéro, pas même un nom apportant la moindre importance au geste. Et là, tu te dis qu'il en est la même chose pour toi. Rien qui ne valait la peine qu'ils se donnent du mal, la réputation maudite de la famille de ta mère faisant tout ce qu'il y a de nécessaire pour vous décimer vous-même.

« Là où il y a des ennemis, on peut toujours y trouver des alliés. » Tu redresses un regard curieux sur ton père, qui coule son regard ambitieux dans celui terrifié de ta mère lorsqu'elle réalise qu'il hésite. « Mais Alphonse… » qu'elle murmure et le patriarche fait taire le tout d'un simple « Nous en discuterons. » qui te laisse perplexe. Et tandis que le regard de ta génitrice retombe contre son assiette, tu oses croiser celui de ta sœur aînée, qui n'a pas pipé mot depuis le début du repas, ses pupilles se voulant interdites face aux tiennes. Le silence vous accompagne par la suite, maladroit alors que l'heure du repas s'étire. Et lorsque tu te retire à ta chambre, tu n'es pas surprise d'entendre toquer à ta porte pour y découvrir Garance. « D'où te vient ce soudain goût de voyager ? » qu'elle attaque, à peine installée sur ton lit. Tu l'observes, incertaine, haussant les épaules pour toute réponse, ce qui ne tarde pas à la faire soupirer. Elle se redresse, te chipant la brosse de tes mains pour passer cette dernière dans ta chevelure, attendant que la tension de tes épaules se relâche pour tenter de nouveau. « C'est à cause de Camélia et de ses idées que tu as prise cette décision ? » Tu te mordilles la lèvre, incapable de rencontrer son regard sombre pendant quelques instants avant de souffler tout bas « Elle a toujours aimé voyager… Je me demande juste qu'est-ce que ça fait… de découvrir de nouveaux horizons. » Garance hausse un sourcil, la question fusant comme si elle prévoyait ta réponse. « Je pensais que tu aimais étudier à Beauxbâtons. » Tu hausses les épaules, hochant la tête sans plus de conviction. Tu aimais étudier à Beauxbâtons, seulement, même si elle n'y est plus, tu as l'impression d'y voir son fantôme, des échos de sa présence qui son condamnés à résonner pour te rappeler qu'elle était là. Garance t'observe, t'étudie, de la seule façon que Garance peut le faire, parce que Garance a eu toute une vie pour observer du bas-côté. « Ne vis pas pour elle, Lilah. » qu'elle te conseille, la brosse continuant ses mouvements lents et paresseux dans tes mèches, ses yeux sombres plongeant dans les tiens.

Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 3264 Gallions : 193 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

Bienvenuuuue sur Mumblemumps
J'aime trop ton choix de prénom & de nom, et ton choix d'avatar J'ai hâte d'en savoir plus sur Lilah (je me permets ) ! En tout cas, merci pour tous ces compliments, ça fait chaud au coeur Bon courage pour écrire ta fiche et si tu as besoin n'hésites pas

_________________


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Je connaissais pas la trombine, très jolie ! I love you
Bienvenue à toi & courage pour la fichette
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Cassandre, je dois te dire, mais ton avatar est tout simplement magnifique. Je. Je dois prendre une seconde là Et de rien pour les compliments, franchement, c'est amplement mérité pour votre petit bijou, je tiens à le dire Et promis, si j'ai la moindre question, je viens te poker gentiment

Stelian, my heart, gawd En fait vous voulez m'achever Will, non mais Will quoi *hyperventile* Bref, merci beaucoup, ça fait plaisir de voir que Kiko plait !
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 3264 Gallions : 193 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

T'es un amour

_________________


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue parmi nous ma jolie

J'adore le prénom mais genre vraiment beaucoup Je me creuse la tête pour essayer de voir pour un lien et je te MPotte si j'ai un éclair de génie !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Cassandre, ajdhskjf dans mes bras

Aileen, ma toute belle, même si rien ne vient sur le coup, reste assurée que je viendrai roder autour pour un lien une fois validée Merci beaucoup pour les compliments et si un truc te vient adhkjfdsj n'hésite pas ! En attendant, moi je continue de remplir ma fiche, parce que non de diou que c'est vide mon truc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Mon dieu mais tant d'amour dans un message ça fait tellement plaisir quoi
J'avais presque une larme à l'oeil en lisant ses compliments
Je te souhaite la bienvenue parmi nous et surtout un bon courage pour la suite de ta fiche mademoiselle

Je ne connais pas trop les célébrités asiatiques mais elles sont toujours très belle mdr!
Et ce prénom Delilah mais genre ça serait le prénom de ma fille si j'en avais une
Si besoin je suis là aussi toujours sur la CB xD!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Awwwn, écoute, vous le méritez amplement, je le soulignerai jamais assez, parce qu'on voit l'effort que vous avez apporté dans le projet et c'est si plaisant Mais blblblbl, ne pleure pas chou ! * lui offre des mouchoirs * J'ai vraiment hâte de me joindre à vous officiellement et de pouvoir évoluer dans ce bel univers ! Et hahaha, non mais écoute, je suis zéro moi aussi pour les célébrités asiatiques en général Mais je suis tombée sous le charme de Kiko il y a un moment et je cherchais une petite perle pour sortir de ma zone de confort et tenter un peu d'exotisme Je suis trop contente qu'elle plaise et sadjhdjgk merci pour les compliments, ça va droit au coeur Et sinon oui, je dois trop débouler sur la cb ça faisait longtemps, ça me manquait pour délirer avec les membres ( Mais pas tout de suite, shhhhh, je dois bosser )
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2261 Gallions : 1084 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Ohhhh jolie choix d'avatar, je connais pas, mais elle est super jolie la miss ♥

Bienvenue parmi nous

Bon courage pour cette fiche

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue !

J'adore ton choix de nom & prénom, ainsi que ton titre et avatar Tout est parfait !

Hâte d'en découvrir plus sur la miss et de tisser des liens ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2


KIKO
Ok, c'est bon, arrêtez tout, j'suis amoureuse
Elle est juste magnifique

J'aurais bien aimé te proposer un lien pour alimenter ta fiche, mais mon perso étant de Durmstrang et le tien de Beauxbâtons, ça me parait un peu chaud dragon quand même A la limite si la famille Bellerose est une famille de sang-pur assez stricte et aux idées quelque peu arrêtées y'a peut-être moyen de trouver un truc Sinon on cherchera après ta fiche

En tout cas, bienvenue à toi sur MUM !
Et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue parmi nous sur MUM ! I love you

Je te souhaite bonne chance pour la rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue !!!
MON DIEU KIKO EST JUSTE MAGNIFIQUE QUOI !!!!
Bonne chance pour ta fiche, il faudra qu'on se trouve un lien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Oh my, Kiko ♥
Je t'aime déjà ! Il nous faudra un lien ♥♥♥

Bienvenue parmi nous & Bon courage pour ta fichette ♫
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bonjour vous !

Bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Kikooooooo, elle est tellement cute, super choix d'avatar c'est pas elle qui sortait avec G-Dragon à un moment ?
Moi je veux carrément un lien !
Bon courage pour ta fiche en tout cas I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

James, merci beaucoup Un prof de zoomagie, je suis trop contente de voir cette matière prise en charge

Emily, aww je suis trop contente de voir Hollestelle, cette fille est superbe Merci beaucoup belle rousse Je viendrai roder pour un lien !

Zahari, hier je t'aurais dit qu'en fait je sais pas du tout où je m'en vais Mais aujourd'hui l'inspiration semble m'avoir frappée, I'm all out baby Mais oui, vrai qu'avec l'écart des écoles, difficile de voir au préalable, mais écoute, je te rajoute sur ma liste de gens à stalker au pire des cas et on va tisser tout ça ! ( Mais sinon, je te dirais que pour l'instant, j'ai prévu que la famille de la maman soit pure et que du côté du papa, ils tentent de "regagner" leur pureté si on peut dire ) Bref, je fignole tout ça tranquillement et j'avance, donc je devrais venir t'embêter bientôt ! Et merci beaucoup !

Aodhán, j'ai suivis tes instructions dans ta sign et pourtant j'ai réussi à me gourer trois fois dans le alt+ avant d'y arriver, je suis désespérante Mais merci beaucoup !

Cloud, oooooh Cole, que de jolies têtes dans le coin ! Merci beaucoup ma toute belle et je te réserve un lien avec grand plaisir !

Ilia, merci beaucoup ma jolie Ça fait chaud au coeur et ça sera avec plaisir pour le lien !

Chuck, merci beaucoup, j'avance petit à petit ! On va y arriver !

Sixtine, oh j'allais poster, mais je te chope au passage, c'est tout beau Et pour répondre à ta question, je n'en ai aucune idée Je confirme ici mon manque de savoir Mais ouiiii un lien, c'est super ! Merci beaucoup ma belle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

hey there delilah Like a Star @ heaven
une jolie française, j'aime beaucoup ton écriture, bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Ton avatar est magnifique même si je n'ai pas la chance de connaître cette charmante brune.
Dans tout les cas, bienvenu parmi nous et bon courage pour le reste de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Alec, merci beaucoup pour le compliment, contente que la lecture te plaise, j'espère que le reste sera aussi satisfaisant

Hypsoline, j'aime d'amour le prénom que tu as choisi et accordé avec la belle Roden, j'ai besoin de m'éventer Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 3264 Gallions : 193 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

OMGGG, je veux un lien avec lilah, son histoire est à la fois si jolie et si tragique et tellement bien racontée ! Le trio qu'elle formait avec ses soeurs est vraiment émouvant, en tout cas j'ai hâte de la voir en jeu


Bienvenue à ...
Poufsouffle
Félicitations tu as réussi à faire ta fiche de répartition. Le Choixpeau n’a pas hésité plus d’une minute avec toi et a pris sa décision. Maintenant que tu as été réparti dans ta maison, tu vas pouvoir tout d’abord réserver ton avatar dans le bottin que tu trouveras ici.

N’oublies pas qu’ici tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le Flood soit sur la ChatBox tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres élèves, tu trouveras tout ça dans  le journal du sorcier. Ce n'est pas tout, il va falloir que tu viennes recenser ton personnage dans le dortoir, les clubs, l'équipe de quidditch, tu trouveras tout ce qu'il faut dans les parchemins indisensables   Ensuite si tu as la moindre question n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Allez nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons à te remercier d’être venu sur MUM.

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario que tu peux faire ici et enfin pour surtout gagner le coeur de nouveaux sorciers nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne.

Enfin, n'oublie pas le plus important, amuses-toi bien sur MUM !

Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Ssajdhsjkghjfkhg je t'en réserve un, beauté ! Merci pour les compliments et cette validation tellement trop rapide omg, vous êtes des bêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows
  • 1
  • 2

Revenir en haut Aller en bas
 
Lilah ☪Waiting is painful. Forgetting is painful.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. What the hell are you waiting for.
» Waiting for the miracle to come - Prio Morpheus.
» SETH | what's the more painful ? leave or let it go ?
» Painful Memories... [Chambre d'Isia]
» Thomas Miller ప When the past was glorious and the future seems painful (délai jusqu'au 01/01)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: