Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

[Roulette] Someone who cares (Ismaïs)

Athéna V. Borgin
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : deuxième année en médecine magique
Célébrité : zoey deutch
Pseudo : Prim Âge : 21 Parchemins : 190 Gallions : 255 Date d'inscription : 08/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

someone who cares
athéna & ismaël
It's not what it seems, when you're not on the scene, there's a chill in the air, but there's people like me that nobody sees, so nobody cares. Why is it so hard to find someone who cares about you, when it's easy enough to find someone who looks down on you ?

L’air froid des automnes revient doucement. La jeune femme, sa chevelure vole dans l’air, comme les feuilles des livres, comme les feuilles des arbres tombant dans ses cheveux à la couleur du chocolat. Athéna n’était pas le printemps à la manière de sa meilleure amie, elle ne tenait pas vraiment de la moindre saison. À vrai dire, à sa manière, elle était une éclaircie, un changement dans l’air que l’on apercevait sans s’en rendre compte.  

Every street in this city
Is the same to me

La demoiselle erre sur les routes de ce village. Elles sont toutes les mêmes pour elle : ce sont des chemins qui mènent sur des maisons et des magasins, qui lui font penser à son ancienne vie dans les quartiers les moins fréquentables du monde sorcier. Princesse de sang pur, elle n’avait connu des gemmes que les opales maudites et des « j’aime » qui ne voulaient rien dire, pas envers elle, parce que personne ne se souciait d’elle, parce que c’était si difficile de trouver quelqu’un qui prenait soin d’elle, mais tellement facile de trouver des gens qui la regardaient de haut, en la jugeant sur ses choix.  

Resserrant sa cape autour de ses épaules, la jeune femme se faufile un chemin au travers de la foule. Les sorciers se retournent sur son passage, elle en est certaine, la brunette, elle se demande encore si elle est à blâmer pour toutes les choses qu’elle a faites.

Elle sort finalement des routes escarpées. En chemin, elle avait vu un jeune couple en train de bavarder, se prenant la main en sirotant une boisson chaude ; sans que la douce Athénaïs ne puisse les contrôler, elle avait senti les larmes lui monte aux joues. Encore sensible, elle avait de la difficulté à oublier son fiancé. Elle aussi avait cru en l’amour, mais maintenant, elle devait apprendre à avoir confiance en elle. C’était plus facile à dire qu’à faire.

Essuyant ses yeux larmoyants du bout de ses index, elle tourne dans la rue des chaumières. De nombreuses petites maisons se retrouvent ici, toutes chaleureuses, brillantes, et dont les odeurs de tarte à la citrouille pouvaient se sentir dans les rues. C’était tellement différent de chez elle. Athénaïs a un petit sourire nostalgique en se souvenant de leur elfe de maison aux jeux de mots douteux, leur confectionnant des biscuits au chocolat aussi noir que la magie des Borgin ; cela avait toujours eu le mérite de la faire rire, jusqu’au jour où son fiancé l’avait libéré en lui donnant un pantalon, trouvant cela déplorable qu’une créature magique se moque aussi effrontément des sorciers. Ça l’avait marqué, parce que dans un sens, elle s’était vu dans cet elfe ; tout le monde avait une place pour vivre, sauf elle.

Everyone's got a place to be
But there's no room for me

Elle arrive finalement devant la maison d’Ismaël ; il était étrange de les voir ensemble, en sachant qu’elle était la dernière héritière de la branche principale des Borgin, une ancienne combattante du côté des puristes, alors que lui était un Auror avec le cœur sur la main, en dépit de son passé difficile. Rien ne les destinait à se rapprocher ; les Samora étaient des cauchemars pour toutes les familles de Mangemorts. Athénaïs avait entendu leur nom mentionné de nombreuses fois dans les discussions familiale. On craignait qu’ils fassent une descente pour saisir leurs biens.

Il avait tellement eu pitié dans les rues londoniennes. Tapie dans l’ombre avec un bébé entre les mains, Athéna avait été plus maigre que jamais ; elle se nourrissait de restes de nourriture et avait réussi à s’en sortir seulement par sa sorcellerie. Elle songe que son père l’aurait tué s’il savait que c’était un traître à son sang qui s’occupait d’elle ; malheureusement, elle n’avait pas trop le choix, c’était le prix à payer pour aller de l’avant, et pour bénéficier de sa seconde chance. Perséphone ne lui pardonnerait pas de sitôt et elle avait besoin de quelqu’un pour veiller sur son garçon. Ismaël était le seul en lequel elle faisait confiance. Il était patient et il faisait toujours de son mieux.

Alors Athénaïs prend une bonne inspiration, retient son souffle et avance sur le pett chemin. Sa cape bleue vole derrière elle. Son pas est toujours aussi assuré : il a conservé la même grâce de danseuse qu’autrefois.

Elle cogne à la porte. Attendant un moment, c’est une jeune femme aux cheveux bruns et à l’air taquin qui l’accueille avec le sourire, en lui demandant de ses nouvelles. Athénaïs sourit avant d’entrer. Tous ceux qui la connaissent bien savent qu’elle n’est pas venue ici pour parler de banalités ; ses prunelles brunes parcourent la pièce, à la recherche de son enfant.

C’était une maman poule ; on le lui avait dit à de nombreuses reprises, et on l’avait taquiné quand elle refusait de prendre un bain par peur de ne pas pouvoir porter secours à son enfant et en ne se permettant pas la moindre sieste. Cernée, il avait fallu qu’elle s’évanouisse pour comprendre qu’elle devait prendre du temps pour elle. Ce n’était pas sa faute ; elle s’était trop habituée à vivre seule, elle avait l’impression de devoir tout prendre sur ses épaules, en oubliait le monde alentours.

Heureusement, Ismaël adorait les enfants. Avec patience, il avait aménagé la maison pour qu’elle soit entièrement sécure pour un bambin de deux ans et demi. Cette dernière mention était d’une importance un peu particulière. Le petit était en train de courir après des bulles de savon, que la sœur d’Ismaël devait avoir fait sortir du bout de sa baguette, avant de son arrivée. Attendrie, Athénaïs regarde le spectacle quelques instants, non sans lancer un petit soupir de contentement.

Le petit n’arrête pas de courir partout.  Athénaïs l’attrape et le prend dans ses bras. « Coucou mon amour. » Elle lui donne un baiser sur la joue avant de le déposant par terre. Assise près de lui, elle regarde le petit garçon courir après les bulles colorées. Solide, il ne tombait plus ses petites jambes. Alors, elle lui demande les couleurs et ne peut s’empêcher d’être émerveillée quand il lui en nomme quelques-unes avec succès. « C’est totalement fou. » ne peut-elle s’empêcher de dire. Elle se retourne vers Ismaël. « Vous n’étiez pas obligés. » Elle baisse la tête et rougit un peu. « Merci pour tout. »


Made by Neon Demon

_________________
if i cannot move heaven, i will raise hell
I'm a princess cut from marble, smoother than a storm and the scars that mark my body, they're silver and gold. My blood is a flood of rubies, precious stones, it keeps my veins hot, the fires find a home in me. My necklace is of hope, I tie it and untie it.



Revenir en haut Aller en bas
 
[Roulette] Someone who cares (Ismaïs)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La roulette magique (duo, groupes)
» Ismaël, pour vous servir !
» chateau a roulette ??????
» RUSSIAN ROULETTE.
» [R18 G] De l'art de la roulette russe du côté des Immortels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: Hogsmeade :: Wizard's houses-
Sauter vers: