Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

bitter sweet symphony » deirdre

Blaise Zabini
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : serpentard
Célébrité : reece sexy king
Âge : 24 Parchemins : 67 Gallions : 218 Date d'inscription : 31/08/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

la démarche nonchalante, lente, parsemée ça et là de quelques faux pas. des éclats de fracas. ses chaussures usées cognaient contre quelques dalles un peu trop vieilles. dédale insipide. terrifiant, parfois. les couloirs de Poudlard ne lui avaient jamais inspiré confiance ; personne n’était à l’abri de rencontrer la personne qu’il ne fallait pas. en ce jour, le Serpentard souhaitait ne croiser personne. les rumeurs d’un baiser entre Lucrezia et Qentrys le rongeaient. le dévoraient de l’intérieur. lacéraient ses entrailles d’une ferveur ravageuse. il n’était pas enfant de cœur avec les femmes– jamais il ne l’avait été. néanmoins, sa loyauté envers son frère avait toujours su rythmer le tempo de sa vie – de ses choix - n’avait jamais eu d’égale. sourcils froncés. souffle court. humeur massacrante. et cette main qui se perd un peu trop fort contre ce mur du château. un bruit sourd. la fracture silencieuse de sa confiance en l’être humain.
cherchant à rencontrer un calme apte à apaiser ses tumultes intérieurs, Blaise se dirigeait vers la bibliothèque. faute de monde à qui ce confier, il voyait en cette procession son unique échappatoire. il n’était pas un habitué – du moins, jamais de son plein gré. les explications de Qentrys auraient pour le moment été trop prématurées. ses yeux sombres se perdaient dans les abysses du château. la colère avait gagné son âme.

le geste vindicatif, il poussa la porte de la bibliothèque. les visages se succédaient sans qu’il ne les remarque. fantômes sans intérêts. futilités trop insignifiantes pour capter son attention. mais l’un de ces visages lui sembla familier. c’était bien elle, au fond de la salle. entre les étagères parlant de divination et celles de soins aux créatures magiques. assise à une table, elle discutait avec un jeune élève de Serdaigle. Deirdre n’avait pas changé. sa beauté avait jalousement gardé toute sa splendeur. elle demeurait aux yeux de Blaise la plus jolie femme du château et ce de loin. elle fût d’ailleurs la première à faire naître en lui la chaleur de sentiments sincères. la vipère n’avait rien à envier aux formes sulfureuses de sa cousine ; son visage mutin dévoilait une grâce ensorceleuse. et Dieu seul sait combien il avait dévoré les courbes de son corps, combien il avait aimé les traits de son visage pâle. la déception n’en fût que plus grande à la rupture ; il voulut voir le monde, elle n’était pas prête à le lui offrir.
d’un pas décidé cette fois Zabini parcouru la bibliothèque en sa direction. il posa fermement sa main endolorie, bleutée et gonflée sur l’épaule du jeune interlocuteur de son amie. – tu bouges, le morveux ? une question qui n’en était pas vraiment une. un regard silencieux, impuissant. puis il quitta la pièce avec une fougue réfléchie.

pas franchement d’humeur à être agréable, il n’avait pas envie de se lancer dans des idioties avec Deirdre. peut-être lui aurait-il, en temps normal, demandé si elle faisait maintenant dans le dépucelage. déplacé. ô combien déplacé. même s’il avait conservé pour la belle tout son respect et son affection, il ne lui avait jamais pardonné de ne s’être offerte à lui. rancune solitaire. silencieuse. peut-être seraient-ils encore ensemble, à l’heure actuelle. peut-être serait-il enfin libéré de ces idioties de fiançailles que sa famille voulait à tout prix lui imposer. ses yeux fuyaient légèrement. après avoir fait de la place, voilà qu’il ne savait pas trop quoi lui dire. la courtoisie était de rigueur – elle l’avait toujours été. – t’as l’air en forme, Avery. en jetant un coup d’œil à sa main, il la dissimula sous la table. elle n’avait jamais aimé qu’il se batte – et combien de disputes avaient un jour éclaté à ce sujet. les choses avaient changé, pourtant. il ne se battait plus pour rien – mais comment aurait-elle bien pu le savoir ?

un courant d’air qui lui permit d’humer son parfum qui semblait ne pas avoir changé au fil des années. Blaise se surprenait parfois à se dire que tout était tellement plus facile, quand ils étaient ensemble. il se souvenait encore de la manière qu’elle avait de calmer ses colères – qui depuis peinaient à s’apaiser – de son rire lorsqu’ensemble ils chahutaient. mais il était trop amoureux des courbes féminines pour s’attarder sur le passé. convaincu que depuis, il l’avait bel et bien oubliée. c’était étrange comme sa simple présence en ce lieu avait suffi à calmer ses remontrances. – ça fait un petit moment que je ne t’ai plus vue. un silence jurant passablement avec son sourire en coin. – tu passes ta vie à la bibliothèque, c’est ça ? et encore une fois il soupçonnait amèrement la différence de direction qu’avaient pris leurs vies. mais en cet instant présent, elle lui faisait simplement oublier la terrible douleur qui cognait dans sa main droite. et ça, ce n’était pas négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
 
bitter sweet symphony » deirdre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bitter Sweet Home Symphony
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Sugar Cane’s Bitter Harvest in the Dominican Republic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: fourth floor :: Bibliothèque-
Sauter vers: