Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

I Promise You ~ Dimone [+18]

Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 9ème année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 1395 Gallions : 842 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary
En ligne


I promise you
"Ton sourire enfantin, ta voix qui me touche, et ce je ne sais quoi dont le charme secret, invite mes baisers à voler sur ta bouche..."
Octobre 2000
~ Dimone ~


U
n mois... Un mois que son cousin était enfermé, un mois qu'ils avaient tous été emportés, un mois que la colère des élèvent grondaient de plus en plus... Et voilà que c'était arrivé de nouveau... D'autres élèves venaient d'être enfermé de nouveau, personne qui lui tenait à cœur cette fois, mais une crainte sommeillait tout au fond... Il n'avait pas peur pour lui non, si cela pouvait sauver une certaine personne il prendrait sa place sans hésité... Alcyone... Depuis que cette histoire d'épidémie avait commencé il ne cessait pas de s'inquiété pour elle... Il avait besoin de savoir qu'elle allait bien, qu'elle n'était pas enfermée elle aussi... Et si elle se retrouvait contaminée ? Sans savoir réellement pourquoi cette idée le rendait dingue... De plus depuis cette fameuse fois cette été, ils se voyaient moins, elle ne venait plus le rejoindre la nuit... Il ne pouvait pas lui en vouloir, il savait exactement pourquoi...  Il la voyait encore quitter sa tente après qu'il avait été dans l'incapacité de lui promettre quoique ce soit... Ses paroles... Il n'avait même pas tenté de la retenir alors qu'il en avait eu affreusement envie, il avait serré les poings, parce qu'il savait que ça ne changerait rien et il ne voulait pas la blesser. Ses paroles avaient été tellement vrai, il aurait été capable de tout gâcher juste pour lui prouver qu'il avait raison... Alors pourquoi ? Pourquoi se retrouvait-il ainsi à avoir autant besoin d'elle en cet instant ?

Une heure qu'il bûchait sur un devoir dans la bibliothèque... Il était seul, parce qu'il savait que même Mérope ne pourrait probablement rien pour lui... En générale ils travaillent ensembles, dire qu'au départ, ils avaient détesté l'idée, à présent ils étaient toujours binômes et il était rare qu'ils ne fassent pas leurs devoirs ensemble. Sans crier gare, elle avait fait sa petite place dans sa vie... A la fois son meilleur pote, sa complice et également parfois une confidente, jamais Dimka aurait cru avoir ce genre de lien avec une femme, beaucoup de chose changeait pour le slave depuis un an... Mais le plus troublant était tout ce qui se passait en lui dès qu'il s'agissait d'une certaine Shafiq... Il devait l'admettre il était totalement perdu et il n'y comprenait rien... Qui pourrait l'aider ? A qui il pourrait réellement en parler ? Il n'était pas capable d'admettre quoique ce soit à qui que ce soit... Soupirant un instant, il était pris d'envie de tout envoyé baladé. Cela devait d'ailleurs se sentir car le bibliothécaire avait le regard fixé sur lui... Dimka soupira de plus belle et entreprit de ranger ses affaires, il n'arriverait à rien aujourd'hui et il en était bel et bien conscient, une fois ses affaires ranger, il partait dans un parfait silence alors que tout bouillonnait en lui... Poussant la porte de la bibliothèque, la tête baissée, il manquait de peu de rentrer dans une personne, relevant la tête, il tombait alors nez à nez avec celle qui obsédait presque ses pensées... Un seul regard et il posait à la fois toutes ses questions qui étaient muettes à travers ce dernier et il se rendait compte qu'ils avaient l'air d'avoir les mêmes, chacun inquiet, chacun avec ce besoin de savoir si l'autre allait bien... Se trompait-il ? Il n'en savait rien mais instinctivement il la prenait sans ses bras, il ne s'en rendait pas compte, mais plus les secondes défilaient et plus il serrait de plus en plus fort, sa tête dans son cou, il humait son odeur sans réellement se rendre compte de ce qu'il faisait et finalement il prenait la parole sans desserrer sa prise une seule seconde.

"Tu vas bien ?" Demandait-il dans une voix à bout de souffle qui laissait alors transparaître toute son inquiétude. Ses mains glissaient malgré lui sur son corps et alors qu'on pourrait croire qu'elles se faisaient visiteuses, cela n'en était rien, il avait juste besoin de s'assurer lui-même qu'elle allait bien, qu'elle était entière, qu'elle était réelle et pas le fruit de son imagination. Comme si le fait d'être infecté pourrait se voir quelque part. Il n'osait pas la relâcher, il avait besoin d'elle, bien plus qu'il ne l'aurait cru, il la voulait, il ne voulait plus qu'elle lui échappe, quelque chose avait céder en lui, peut-être la peur de la perdre, la peur qu'elle aussi pourrait se retrouvée enfermée, la peur que d'une seconde à l'autre tout pourrait très bien changer... Il redressait doucement son visage, se trouvant alors très près du sien, lui qui avait passé des semaines, même plus d'un mois entier à garder ses distances afin de ne pas rompre la promesse qu'il s'était faite de ne pas lui faire le moindre mal... Il avait fallu d'une simple seconde pour tout basculer... Dans le fond, il avait raison, il était incapable de tenir la moindre promesse et pourtant en cet instant, il se sentait capable de lui promettre n'importe quoi, même la lune si cela lui permettait de l'avoir pour lui, même rien qu'une fois...

"J'étais inquiet..." Murmurait-il alors, son regard ambré se perdait dans celui shafiq, son envie pouvait se lire dans ce dernier, il en avait conscience, la différence était que cette fois, il ne la laisserait pas s'en aller sans la retenir...

(c) Emi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alcyone Shafiq
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année GISIS en Zoomagie, Serpentard
Célébrité : Emily ❤ Didonato
Pseudo : Loupiotre Âge : 30 Parchemins : 479 Gallions : 406 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1169-alcyone-curiousers-and-curiouse http://www.mumblemumps.com/t2362-alcyone-entre-l-aube-et-la-findans-l-antre-de-ta-main http://www.mumblemumps.com/t1751-alcyone-petits-hiboux


I promise you
"Ton sourire enfantin, ta voix qui me touche, et ce je ne sais quoi dont le charme secret, invite mes baisers à voler sur ta bouche..."
Octobre 2000
~ Dimone ~


L
e regard dans le vide, les yeux de l’Etoile fixaient la surface lisse du lac. Poudlard, la Vie, cela n’était qu’une image égale à cette étendue d’eau. Calme en apparence, si agitée et tumultueuse en profondeur. La Shafiq ne parvenait pas à réaliser. Le temps filait entre ses doigts et elle se sentait impuissante. Depuis la rentée et toute cette mascarade… Elle avait honte. Honte du baiser qu’elle avait volé à Moïra. Honte d’avoir agit ainsi pour faire souffrir Mérope, une fois de plus… Tellement sous l’emprise de cette potion qu’elle n’avait su garder les idées claires. Elle avait à peine réagi en entendant le nom de Dimitrov. A peine arqué un sourcil devant la scène qui s’était jouée avec Pandore alors qu’elle s’était toujours promis de l’aider… Honte. Car égoïste quand elle avait compris que c’était Andreï et non Dimka, elle ne s’en était plus soucié. Aspirée par l'Armortentia. Par la futilité. Pourtant la Réalité, cette garce cruelle était revenue balayer Poudlard de ses mains sinueuses. L’inquiétude était grandissante. Elle enveloppait chaque élève, chaque professeur. Personne ne semblait être épargné. Alcyone s’était enfermée dans sa bulle. Après tout, personne qu’elle ne connaissait vraiment était enfermé la dedans. Ses meilleures amies, sa petite protégée, son meilleur ami. Lucrezia, Pandore, Atos, Thomas. Ils allaient tous bien, non ? L’Etoile n’avait pas prévu qu’une seconde vague allait être enfermée. Prenant avec elle Oktavia, la soeur que la vie ne lui avait pas offerte. Ebranlée. Elle avait alors compris que personne n’était épargné. Que n’importe qui pouvait alors se retrouver démuni de magie et finir tel un prisonnier sans considération.

Combien de temps était-elle restée là à fixer le lac ? Ses doigts étaient gelés. Sa cigarette s’était consumée seule à cause de la brise qui venait doucement fouetter son visage. Les pensées d’Alcyone sombraient. Le sommeil si absent depuis son retour au château pesait sur sa carcasse fatiguée. Hasard que ses démons nocturnes surgissent d’autant plus alors qu’elle n’avait plus retrouvé Dimka depuis la fin de l’été ? A force de vouloir préserver ce qui les unissait, Alcyone avait l’impression que leur amitié s’était perdue sous cette nuit d’orage. Il lui manquait. C’était plus fort que la raison, plus fort qu’un poison. Le trouble pourtant. La gêne. Ils accompagnaient leurs brèves rencontres, leurs quelques mots échangés. Elle avait voulu qu’il promette. Qu’il promette que rien n’allait changer s’ils se laissaient aller dans les bras l’un de l’autre. Il n’en avait rien fait. Et pourtant, tout avait changé. Alcyone fit disparaitre son mégot et décida de se rendre vers la bibliothèque. Il fallait qu’elle y rendre un livre. Elle n’avait pourtant le coeur à rien. Pas même à créer ses bijoux. Le peu qu’elle avait cherché à confectionner n’était jamais parvenu à la satisfaire. Tant et si bien, qu’elle avait fini par tout jeter dans l’antre de la cheminée. Sakura l’avait regardé avec étonnement. Son amie pour qui elle avait l’habitude de créer des bijoux ne l’avait certainement jamais vu agir ainsi. Ses pas la guidèrent sans qu’elle ne réfléchisse réellement et lorsqu’elle arriva devant les grandes portes, une silhouette sortie brusquement des lieux surprenant la Serpentard. La main d’Alcyone s’agrippa à l’épaule de son assaillant pour se retenir de trébucher. L’ambre qui envahit ses prunelles la troubla instantanément. Et si elle le perdait lui aussi ? Son frère, Keith, Okta… La cruauté de la vie semblait vouloir retirer de son chemin tout ceux qui comptait à ses yeux. Le visage de Dimka était aussi marqué que le sien. L’inquiétude. Le trouble. Elle ne voulait pas le perdre lui aussi. Aucun mot de passa leurs lippes et sans qu’Alcyone ne réagisse, elle se retrouvait aux creux de ses bras, son souffle venant caresser sa nuque. Instinctivement, Alcyone encercla son cou à son tour. L’emprise de Dimka était puissante, dévorante. La Shafiq en avait presque le souffle coupé mais elle n’aurait échangé sa place pour rien au monde. « Je vais bien Dim… Et toi ? » Un léger murmure pour répondre à sa question. Ses mains qui glissent sur ses hanches, le creux de ses reins la troublent, éveillent les sens qu’elle a cherché à étouffer depuis la fin de l’été. "J'étais inquiet…" Leurs iris se croisent et une chaleur enivrante envahit l’âme d’Alcyone. Elle se sent chavirer sous son regard. Des semaines à garder le contrôle. Des semaines anéanties en quelques secondes. Sans vouloir se libérer de son étreinte, Alcyone cherche un peu de distance avant que ses lippes ne se posent sur la joue de l’Aiglon. Ses prunelles tombent alors sur sa boucle d’oreille. Celle qu’elle a fabriqué pour lui quelques semaines avant les vacances d’été. « La plume et le serpent… » murmure alors que ses yeux observent le mouvement lancinant du bijou. Elle l’avait créée pour symboliser, pour sceller leur amitié. Comment en étaient-ils arrivés là ? Du bout des doigts, elle frôle la boucle d’oreille. « Dim, m’abandonne pas. » Elle chercha un peu plus d’espace, pour mieux contenir ses envies, trier ses pensées. Pourtant ses mains s’agrippent au col de sa chemise. Elle ne fuit pourtant pas ses bras parce qu’elle aime s’y retrouver. « J’ai besoin de toi. »
(c) Emi.

_________________

Fire In My Heart
I betcha didn't know, you started up a chain reaction. I saw no intention on your face, it might have been some kind of chemical attraction. I felt a spark, it left a mark I can't erase. It likes something like a bolt of lightning. It's going on inside
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 9ème année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 1395 Gallions : 842 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary
En ligne


I promise you
"Ton sourire enfantin, ta voix qui me touche, et ce je ne sais quoi dont le charme secret, invite mes baisers à voler sur ta bouche..."
Octobre 2000
~ Dimone ~


L
a Shafiq au creux de ses bras, Dimka ne la lâchait plus d'une semelle. Il avait besoin de savoir qu'elle allait bien, il voulait être certains qu'on ne la lui enlèverait pas... Mais ça allait encore plus loin. Doucement, peu à peu, Dimka se rendait compte qu'il avait besoin d'elle... Comme la lune pouvait avoir besoin du soleil, il avait besoin de l'avoir contre lui, c'était plus fort que n'importe quel instinct, c'était vital, comme si elle était cet air qu'il devait respirer... Cela aurait dû lui faire peur, cela aurait dû le faire fuir, mais en cet instant il en était incapable. La peur de la perdre, la peur qu'elle se retrouve enfermée, qu'elle lui soit arrachée venait surpasser le reste... Il sentait bien qu'elle cherchait doucement à mettre un peu de distance, mais le Dimitrov n'était pas décidé à lui laisser les idées claires, pour rien au monde il l'aurait relâchée. Sa respiration se faisait plus rapide tandis que son regard cherchait le sien. " Je vais bien Dim… Et toi ?" Mieux maintenant que tu es là... mais il n'osait pas avouer ce genre de phrase à voix haute, tout simplement parce que ce n'était pas lui. Dimka Dimitrov ne laissait rien voir, rien transparaître et surtout rien d'aussi personnel... Il n’était pas prêt, ils allaient sans doute franchir un cap, mais pas celui-là... Il restait alors simplement muet mais venait doucement déposer un baiser sous son oreille juste sur l'os de sa mâchoire tandis qu'il lui avouait alors être inquiet pour elle. Leurs regards s'accrochaient, ils n'avaient même pas besoin de mot pour se parler, pour savoir à quel point ils avaient envie l'un de l'autre... N'était-ce pas cruel au fond d'autant se retenir alors que tous les deux semblaient en souffrir ? A son nouveau murmure, Dimka hochait la tête, cette boucle d'oreille avait été son premier cadeau depuis des années. Il ne l'avait plus quitter depuis qu'elle la lui avait offerte, même si Alcyone n'avait sans doute aucune idée de ce que cela pouvait réellement représenter pour lui... " Dim, m’abandonne pas. " Sa voix, comme un souffle venait lui enserrer le coeur, la réponse fusait sans qu'il n'est besoin de réfléchir...

"Jamais..." Murmurait-il alors à son oreille, il la sent chercher de l'espace et pourtant lui ne fait que l'enserrer d'avantage au creux de ses bras, il ne veut pas la voir partir, il est prêt. Prêt à lui faire cette promesse qu'elle lui avait demandée, il le savait au fond... Il l'avait sans doute toujours su, que quoiqu'ils se passent entre eux, il ne s'éloignerait pas d'elle... Ce n'était pas cela qui effrayait le slave, bien au contraire... Il avait plutôt peur de s'attacher, que pour une fois cela ne soit pas comme pour toutes les autres... Il ne pensait pas que ça pouvait réellement lui arriver, mais comment expliquer ce besoin ? Cette dépendance qu'il avait dès qu'il s'agissait d’elle ? Trop de question, trop peu de réponse, mais si la quarantaine lui avait bien appris quelque chose, c'était qu'il valait mieux ne rien remettre au lendemain... Il ne voulait pas la perdre, il était prêt alors à prendre le risque, il ne voulait rien regretter... "Jamais je ne t'abandonnerais Alcy..." Chuchotait-il de nouveau, sa bouche n'avait pas quitté son oreille, il venait doucement s'emparer du lobe de cette dernière tirant légèrement dessus et doucement tandis qu'il semblait tiraillé de l'intérieur, il venait poser son front contre le sien... "Je te le promets..." Lâchait-il finalement, l'ambre de son regard fixé à l'océan de celui de la shafiq, il se sentait fébrile mais ne montrait rien, c'était dit, c'était fait, les dés étaient jetés...

Sans attendre, sa bouche venait alors enfin cueillir la sienne, à moins que ce soit le contraire ? Qui se jetait réellement sur l'autre ? Peu importe, ce qui importait réellement était se torrent de sensation qui le traversait alors totalement. Au fur et à mesure du baiser, il relâchait sa prise sur elle en revanche elle se retrouvait bien vite coincée entre son corps et le mur derrière elle, l'enfermant alors dans l'étau ardent qu'étaient devenus ses bras. Sa langue s'infiltrait délicieusement entre les lèvres d'Alcyone, il s'abreuvait tel un assoiffé à la seule fontaine qui lui donnerait réellement ce dont il avait besoin. Ses mains qui jusqu'ici étaient restées sages dessinaient alors ses formes en suivant les lignes de ses courbes jusqu'à trouver le passage sous sa tenue... Dimka se mettait presque en pilote automatique, ses instincts prenaient le dessus, il devenait presque le drogué en manque de sa dose... Presque, oui, parce qu'il n'oubliait pas où ils se trouvaient, en plein milieu du couloir de Poudlard ou n'importe qui pourrait les voir... D'habitude ce n'était pas ce genre de chose qui dérangeait le slave, mais pas cette fois, cette fois il ne voulait pas être dérangé, cette fois, il ne la voulait rien que pour lui, il voulait être égoïste... Sans savoir où il allait, il relâchait les lèvres de la jolie serpentard, en retour il lui offrit un sourire qui lui promettait qu'avec un peu de patience il lui offrirait monts et merveilles... Ses mains sortirent d'en dessous son haut, l'une des deux allant chercher celle d'Alcyone pour l'attirer à sa suite. Rapide, il se fichait d'où ils se trouveraient du moment qu'ils ne seraient pas dérangés... Dimka s'infiltrait alors dans un couloir étroit et essayait l'une des portes les plus proches, lorsqu'il scella cette dernière avec un sort, il se retournait alors, pour découvrir qu'ils se retrouvaient dans la salle aux miroirs... Un sourire naissait alors aux coins des lèvres du slave... Doucement, il se disait que cette salle allait devenir sa préférée...

(c) Emi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alcyone Shafiq
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année GISIS en Zoomagie, Serpentard
Célébrité : Emily ❤ Didonato
Pseudo : Loupiotre Âge : 30 Parchemins : 479 Gallions : 406 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1169-alcyone-curiousers-and-curiouse http://www.mumblemumps.com/t2362-alcyone-entre-l-aube-et-la-findans-l-antre-de-ta-main http://www.mumblemumps.com/t1751-alcyone-petits-hiboux


_________________

Fire In My Heart
I betcha didn't know, you started up a chain reaction. I saw no intention on your face, it might have been some kind of chemical attraction. I felt a spark, it left a mark I can't erase. It likes something like a bolt of lightning. It's going on inside
Revenir en haut Aller en bas
Dimka Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 9ème année en sécurité magique
Célébrité : nicholas galitzine
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 1395 Gallions : 842 Date d'inscription : 09/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1181-dimka-dimitrov-nos-choix-ne-nou http://www.mumblemumps.com/t1198-dimka-dimitrov-a-chacun-son-destin#26688 http://www.mumblemumps.com/t1756-dimka-dimitrov-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary
En ligne


I promise you
"Ton sourire enfantin, ta voix qui me touche, et ce je ne sais quoi dont le charme secret, invite mes baisers à voler sur ta bouche..."
Octobre 2000
~ Dimone ~


I
l l'avait dit, il l'avait fait, c'était une promesse et il ferait tout pour la tenir même s'il savait que ce n'était pas son fort. Cela avait semblé important pour elle et cela l'avait en réalité travaillé depuis des mois... Etait-ce réellement un grand sacrifice ? Ce qu'il y avait entre eux étaient bien plus fort que cette promesse, il avait été obligé de la faire, parce que quelque part, tout au fond de lui, dans un endroit qui n'existait pas, il refusait de la perdre ! Ce qui était absurde n'est-ce pas ? Car s'ils cédaient l'un à l'autre, se lasserait-il d'elle ? C'était la question qui n'avait eu cesse de le hanter pendant toutes ses semaines... La réponse était finalement parvenue si clair dans son esprit. Non. Non ça ne changerait rien, rien du tout parce que c'était Alcyone. Parce qu'elle le connaissait, savait comme il fonctionnait et qu'elle en se mettrait probablement pas des idées en tête, elle n'attendrait probablement rien de plus de lui que cette promesse qu'il venait de lui faire. Il était capable de ne pas s'éloigner, il l'avait déjà fait avec certaines, il savait alors que la Shafiq ferait partie de ses rares exceptions et peut-être même plus... A peine avait-il prononcer ces mots qu’il n’y avait alors plus aucune barrière. Ils avaient alors sauté l'un sur l'autre de manière brutale, vitale, ils s'étaient contenus depuis tellement longtemps, c'était comme s'ils relâchaient toute cette tension d'un seul coup... Avant de se laisser totalement emportée par la passion, Dimka avait entrainé Alcyone dans un endroit où ils ne seraient pas dérangés...

Dimka aime alors ce qu'il voit, cette pièce remplit de miroir, il trouvait que c'était le lieu parfait et ce demandait même pourquoi est-ce qu'il n'était pas venu ici plus tôt. Il laisse un instant Alcyone se familiariser avec l'endroit et lorsqu'elle le regarde de nouveau, son regard le brûle tellement il est ardent, mais il doit avoir le même... Le regard avide d'elle, la scrutant tel un prédateur il la laisse cependant approcher tandis qu'elle se saisit de sa cravate. Leurs bouches se retrouvent de nouveau, ses mains cherchent à l'encerclé mais, c'est elle qui l'entraine finalement vers une table. Ils auraient pu aussi bien être par terre ou contre l'un de ses miroirs ce n'était pas ce qui aurait dérangé le slave. Répondant à son invitation il ne se faisait pas attendre et se glissait entre ses cuisses tandis que l'excitation de sa virilité devait alors se faire sentir... Les doigts de la Shafiq sur son torse, elle ne met pas longtemps à dénouer sa cravate et Dimka n'est pas en reste, en revanche si Alcyone défait les boutons de sa chemise un à un... Le slave lui attrape la chemise de la jeune femme et ouvre en deux cette dernière faisant voler tous les boutons d'un coup. Ses mains se glissent alors contre la peau de ses hanches de son ventre, viennent empoigner sans tendresse sa poitrine à travers le tissu de son sous-vêtement. Dimka ne réfléchissait plus, il n'était plus qu'instinct et mécanique, ce n'était plus l'Aiglon qui était aux commandes mais l'homme tout simplement. L'une de ses mains remonter sur sa gorge doucement, la caresse, passe sur sa nuque et la rapproche de lui pour l'embrasser à pleine bouche, sa langue passe à travers la barrière de ses lèvres, il s'invite, il l'envahit tandis qu'il vient ensuite mordre sa lèvre inférieur tirant dessus, il dévit sur la commissure de ses lèvres, mordille sa mâchoire, lui laissant quelques petites marques rouges qui s'effaceront dans quelques secondes, il trace son sillon en partant sur son cou, longeant son échine.

En l'entendant il sourit tout contre sa peau, c'était pareil pour lui, il avait cette impression de la connaître alors qu’il ne l'avait encore jamais goûtée. C'était comme une évidence qu'ils s'étaient refusés à voir dès le début, comme si c'était écrit. Continuant de descendre il embrasse sa clavicule, la naissance de sa poitrine et doucement il libère un à un ses seins, les cajolant, les torturant l'un après l'autre à l'aide de sa langue, il lèche, lape, aspire dans sa bouche tentant de la rendre totalement folle, de lui arracher ses gémissements qui ne faisaient qu'attiser encore plus le feu qui brûlait en lui. D'une main, il venait défaire son soutient gorge qui ne servait plus à rien. Tandis que sa chemise à lui était partie rejoindre celle de la shafiq qu'il avait fait descendre le long des bras de la jeune femme, il se détournait de sa poitrine pour défaire sa jupe. Il aurait pu la prendre ainsi, tout relever sans même à déshabiller entièrement, mais Dimka avait une autre idée en tête... Sa jupe glisse jusqu'à sol, tandis que doucement, reprenant ses baiser sur sa peau, mordillant par endroit ou la chair se faisait plus généreuse pour ne pas lui faire trop mal, il arrive sur son ventre, continuant sur sa hanche, s'amusant en passant par l'aine et s'arrête sur sa cuisse, c'est ses mains qui prennent le relais, descendant, chatouillant légèrement sa peau de son mollet à ses chevilles, il la débarrassait de ses chaussures ainsi que de ses chaussettes. Son regard brûlant, accrochait celui de la Shafiq, il n'y avait plus aucune hésitation sur la suite, si quelqu'un parvenait à entrer dans cette pièce, il fuirait sans doute tellement l'air était saturé de sexe...

Doucement, il se relève ses yeux ne perdent pas une miette de son corps, il la reluque complètement sans s'en cacher, tandis qu'il laisse voir sur son visage combien il aime ce qu'il voit. Mais au lieu de revenir à la charge, il attrape sa main et l'entraine vers lui la forçant à descendre de la table. Il la fait avancer de quelque pas et tourne un instant autour d'elle, venant ensuite se placer derrière elle tandis que dans son pantalon sa virilité pulse tellement elle a envie d'être libérée... Derrière elle, son souffle venant frôler sa nuque. Il la regarde à travers l'un des miroirs qui se trouvent plus loin. Ses mains glissent, s'invitent sur son corps, dessinant ses courbes, venant titiller la pointe de ses seins avant de redescendre une nouvelle fois sur ses hanches. Ses doigts viennent jouer alors avec le bors de sa culotte. Et dans un geste rapide et efficace, cette dernière fini à son tour par terre... Accroupis, sa main vient se glisser entre ses jambes se posant sur sa cheville, il remonte, sa main aussi, la frôlant tout du long jusqu'à arriver vers son mont du plaisir... Il frôle, il caresse tandis qu'il finit de se redresser. Sa tête vient à côté de celle d'Alcy tandis qu'il capture son regard à travers le miroir...


(c) Emi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alcyone Shafiq
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : 1ère année GISIS en Zoomagie, Serpentard
Célébrité : Emily ❤ Didonato
Pseudo : Loupiotre Âge : 30 Parchemins : 479 Gallions : 406 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1169-alcyone-curiousers-and-curiouse http://www.mumblemumps.com/t2362-alcyone-entre-l-aube-et-la-findans-l-antre-de-ta-main http://www.mumblemumps.com/t1751-alcyone-petits-hiboux


I promise you
"Ton sourire enfantin, ta voix qui me touche, et ce je ne sais quoi dont le charme secret, invite mes baisers à voler sur ta bouche..."
Octobre 2000
~ Dimone ~


(c) Emi.

_________________

Fire In My Heart
I betcha didn't know, you started up a chain reaction. I saw no intention on your face, it might have been some kind of chemical attraction. I felt a spark, it left a mark I can't erase. It likes something like a bolt of lightning. It's going on inside
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
I Promise You ~ Dimone [+18]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I made a promise for a change, a revolution in the night. | Joy
» La rhétorique de la peur ( Libre )
» Promise à mort certaine...
» [Kusa] CK001 - Promise
» LISA RENFIELD ★ god's promise.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: fourth floor :: Salle de Risèd-
Sauter vers: