Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

I’m the one asking questions / Capu & Piros

Capucine E. Maurel
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Journaliste/Animatrice radio.
Célébrité : Valentine Oberti.
Pseudo : Crom. Âge : 24 Parchemins : 344 Gallions : 220 Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Piros & Capucine
I’m the one asking questions

Halloweentown. Un lieu plein de mystères et si peu connu. Cet endroit m’intrigue depuis longtemps. Mais ces derniers temps ont été trop chaotiques pour que je puisse m’y intéresser de plus près. Et là, j’ai vraiment besoin de retourner un peu sur le terrain. De faire quelque chose. Ne serait-ce que pour me changer les idées et arrêter de réfléchir à ma situation que je n’arrive pas encore à comprendre. Comment en suis-je arrivée là ? Comment puis-je ne pas même m’en souvenir. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire ? Est-ce que je suis prête pour ça ? Tant de questions qui tournent et valsent dans ma tête depuis quelques semaines, et aucune réponse. Que du doute, de l’angoisse, de la peur. C’est bête, peut-être, parce qu’en soit, la nouvelle n’a rien de terrible. Mais c’est tellement inattendu, tellement nouveau, et ça ne faisait tellement pas partie de mes plans dans l’immédiat que je suis perdue. Je nage dans le brouillard, et j’ai besoin de me raccrocher à quelque chose. Quelque chose que je connais, que je maîtrise, et qui me fera sortir de cette bulle d’interrogations pour un temps. Et le travail est sans doute la seule chose qui puisse me procurer ça. Ou l’alcool. Mais il paraît que c’est mauvais dans ma situation, et la dernière fois ça m’a joué des tours. Alors on va en rester au travail, hein. C’est sans doute plus sage. Non pas que sage soit le terme qui me définisse le mieux. Je m’égare.

Bon, assez parlé de ma vie. Revenons-en à Halloweentown. Ce village magique, ce village fantôme autour duquel plane tant de mystère. Bien sûr, j’en ai beaucoup entendu parler, depuis l’année dernière, mais je n’ai encore pas eu l’occasion de m’y intéresser de près, et encore moins d’y aller. C’est l’occasion rêvée de me changer les idées et de m’emparer d’un bon sujet. Bien entendu, pour se mettre dans l’ambiance, allons-y le soir. Il fait sombre, il fait frais, la brume est au rendez-vous. Cet endroit porte bien son nom. J’en ai presque la chair de poule. Je déambule dans les ruelles sombres, au aguets, en essayant d’engranger un maximum d’informations. J’avais essayé de me renseigner sur le lieu avant de venir, mais je n’ai finalement trouvé que peu de choses. J’aurais cru qu’un tel endroit soulèverait plus de passions. Mais j’ai au moins pu déterminer quelques endroits à visiter. Et en premier lieu, le cirque. Un cirque au milieu d’un village hanté, curieux, non. Et légèrement anxiogène, soyons honnêtes. Je sais pas trop ce que je vais y trouver, et je suis pas sûre d’aimer. Mais bon. Pas de jugement hâtif. Même si c’est flippant.

Le chapiteau se dessine dans l’obscurité. Grand, sombre, inquiétant. Et en même temps, étrangement attirant. Mes pas se dirigent vers l’endroit, d’une démarche décidée. Pas question de laisser voir que dans le fond, je ne suis qu’à moitié rassurée. L’endroit paraît désert, et un peu trop silencieux. La baguette a portée de main, je jette un œil à l’intérieur. Personne. S’il vous plaît ? Est-ce qu’il y a quelqu’un ? J’hésite un peu à avancer plus loin. Mais en même temps, c’est pas en restant planté là comme un cèpe que je vais avancer dans mon enquête. Décidément, j’ai quand même le don pour me mettre dans des situations tordues. Dans ma vie personnelle comme professionnelle. Faudrais peut-être que je consulte, si ça se trouve je suis complètement atteinte. Qui sait ? En attendant, j’ai toujours pas croisé âme qui vive. He ho ? J’aimerai parler à quelqu’un, s’il vous plaît ! Décidément, d’un point de vue de l’accueil, y’a encore du boulot, hein. C’est quoi ça ? On dirait des bruits de pas … Aurais-je finalement de la chance ? Parce que sinon, je fais demi tour, je vais pas me geler les fesses ici toute la nuit !

Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
O. Piros Fortescue
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : ancien gryffondor, choixpeau flou qui n'avait pas l'étoffe d'un lion, il est désormais directeur d'un cirque, maître des cauchemars.
Célébrité : kit harington
Pseudo : elly Âge : 22 Parchemins : 2579 Gallions : 905 Date d'inscription : 14/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2148-my-cure-and-my-curse-piros#5490 http://www.mumblemumps.com/t2156-piros-le-maitre-des-cauchemars#54910 http://www.mumblemumps.com/t2155-bernie-atterrissage-d-urgence#54906 http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

I’m the one asking questions
piros & capucine
You've got no place to hide and I'm feeling like a villain, got a hunger inside. One look in my eyes, and you're running because I'm coming going to eat you alive. Your heart hits like a drum. The chase has just begun.

Le temps était gris, comme il était toujours gris à Halloweetow. Les corneilles s'étaient tues pour ne laisser que les battements d'ailes parler au-dessus des pointes du chapiteau de la place. Tout ce qui séparait Piros et l'entrée de ce festin de démence était une barrière à saveur de barbelées et quelques gardes qui l’ignoraient plus qu’il ne pouvait les ignorer lui-même. L'odeur était charognard, et il se  demandait si la fiente était parfum de coutume dans ces endroits du Diable. La mémoire olfactive est la plus importante des mémoires, la plus forte, surtout. En effet, des études ont mené au constat qu'une odeur, bien qu'on n'ait pas pris conscience de cette odeur, reste enregistrée pour toute ou presque toute sa vie. Alors pourquoi Piros ne parvint pas à se rappeler de l’odeur de cette femme, ou plutôt qui est cette femme qu’il voit sans cesse en rêve ? Le jeune maître des cauchemars soupire. Sa vie part en vrille depuis quelques semaines, depuis l’annonce de l’épidémie. Mais il ne perd pas pied, il ne flanche pas, pour faire bonne figure, parce qu’il a une famille à diriger. Des responsabilités, c’est ce qu’il a fui toute sa vie, et finalement en devenant directeur du cirque, il a pris avec toutes les responsabilités dont il ne voulait pas avant. Il n’a pas eu le choix. Il a fait le sien. Le brouillard est toujours aussi pesant, mais il s’y est habitué, après presque un an. Ce dont il n’a toujours pas l’habitude, c’est la visite des fantômes, les soirs où il a bu, ça le fait flipper. Et ce soir, est l’un d’eux.

La boisson l’aide-t-il vraiment ? Il fait semblant de penser oui, mais il sait bien que non. Si Mahra ou d’autres le voyaient, il savait qu’il se prendrait une remontrance. Mais il n’a pas le choix, c’est la seule échappatoire qui lui permet d’oublier ses rêves, ses cauchemars, ses désirs et ses envies. Il devient de plus en plus difficile de sortir d’Halloweentown. C’est pour lui un véritable calvaire d’éviter les descentes et contrôles des Aurors. Au moins, ici, ils ne sont pas encore trop présents. Peut-être qu’ils ont peur de ce lieu maudit.

Cela fait plusieurs heures qu’il boit sans s’arrêter, assis sur les marches de sa roulotte. Le temps est humide, il pourrait attraper froid, mais sa chemise est à moitié ouverte parce que l’alcool le fait transpirer. Il entend quelqu’un appeler, et il se demande pourquoi, qui. C’est encore son rêve qui vient le tourmenter ? Il soupire et dévale les dernières marches de sa roulotte, manquant de se prendre les pieds dedans et de tomber. Il se rattrape de justesse mais il titube. Heureusement que ce soir, il n’y a pas de spectacle. Exceptionnellement. En même temps, avec l’épidémie, ils sont forcés de se produire moins souvent. Pour ne pas attirer les regards des Aurors, des personnes indésirables.

Quelqu’un appelle, une voix féminine. Elle s’est perdue près du chapiteau. Piros avance par là, et il crie « On est fermé ! » Mais la voix continue. Alors il se doute que c’est pour lui qu’elle est là. C’est sa punition. « Foutez-moi la paix ! » parvint-il non sans difficulté à articuler. Et c’est là qu’il se retrouve nez à nez avec une femme brune, un peu plus petite que lui. Qui est-elle ? Il a l’impression de l’avoir déjà vu quelque part, mais ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas la femme de ses songes. « Vous etes qui vous ?! »






Made by Neon Demon

_________________
wicked, wicked to the core
The smoke is part of circus legend: once upon a time, we were burned to the ground. But we did not die. Instead we kept burning, kept moving, kept growing. The smoke surrounds us, even if we no longer burn.  

Revenir en haut Aller en bas
 
I’m the one asking questions / Capu & Piros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Five Questions About Haiti and the Coup Attempt
» Questions / Réponses
» La boîte à questions
» Quelques questions avant de proposer un nouveau pj
» Chapelet de questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: Halloweentown :: circus-
Sauter vers: