Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Speed Dating (Nigel & Adèle)

Mumblemumps
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Parchemins : 1670 Gallions : 5094 Date d'inscription : 13/02/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com http://www.mumblemumps.com http://www.mumblemumps.com http://www.mumblemumps.com

Run away with me
Speed dating version sorcier.
ϟ Renegades Tout le monde le sait : en raison de l'épidémie, beaucoup de jeunes sorciers ont été mis en quarantaine dans les derniers mois. Certains entrent dans les cellules, d’autres en sortent, au point où il devient difficile pour les Aurors de suivre le rythme, et pire encore, pratiquement impossible pour eux de se souvenir de tous les détenus.

Nigel se trouve devant la porte du dortoir des Serpentard, situé près des cachots, quand soudainement, Adèle le percute. Manifestement, elle semble fuir quelque chose – non, plutôt quelqu’un. Un Auror l’aperçoit et court dans sa direction, déterminé à la ramener, son camarade et elle, en zone de quarantaine, où ils ne risqueraient de contaminer personne. Les prenant pour des infectés, il sort sa baguette, et il paraît déterminé à s'en servir, si le besoin se fait sentir. Adèle et Nigel seraient-ils en mesure de lui échapper ? C’était le début d’une course-poursuite à l’intérieur du château. Si les adolescents se faisaient attraper, ils risqueraient bien de finir en quarantaine aussi, même s’ils n’étaient pas malades. L’enjeu était réel, de quoi mettre leurs nerfs à rude épreuve ; ils auraient à se battre, à fuir pour leur liberté.

Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Adèle de Lestang
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Cara Delevingne
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 872 Gallions : 920 Date d'inscription : 17/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Run away with me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Un léger bruit d’ébullition se faisait entendre dans la salle de potions. Penchée au-dessus d’un chaudron, Adèle observait sa préparation. Il n’y avait pas de cours à ce moment. Elle était donc venue s’entraîner à la réalisation d’une potion censée permettre l’interprétation des rêves.
Elle versa une petite dose de passiflore moulue préalablement par ses soins et coupa le feu sous le chaudron. Elle attendit alors patiemment, la mixture prit une teinte violacée. Elle devait normalement ensuite s’éclaircir, mais en vain. La jeune Française poussa un soupir de découragement. Probablement une histoire de dosage, malheureusement c’est ce qui faisait toute la différence. Il n’y avait qu’un pas ou plutôt un gramme entre passer d'un stade méditatif à un sommeil profond ponctué de songes angoissants. Il faudrait recommencer, mais pour le moment inutile de poursuivre, elle n’avait plus d’armoise. Elle rangea le tout rapidement et sortit de la salle afin de remonter et rejoindre sa salle commune.

Les couloirs étaient calmes. Il faut dire que ce coin du château n’était pas le plus convivial. Elle pressa le pas. Au détour d’un couloir, elle se retrouva soudain nez à nez avec un Auror qui n’avait pas l’air de bonne humeur. Elle le salua et fit mine de le contourner.

«  Où pensez-vous aller ? »

« Pardon ? » répondit-elle légèrement étonnée.
«  Allez ça suffit, on y retourne et sans faire d’histoires… »
«  Quoi ? mais où ça ? »
«  En quarantaine pardi ! »
« Quoi ?!  répliqua-t-elle en manquant de s’étrangler, mais certainement pas ! »

L’Auror râla et la saisit par le bras, visiblement très agacé qu’elle se montre opposante.

«  Si c’est une blague, sachez que ça ne me fait absolument pas rire… »


Il la regarda en haussant les épaules, l’air de dire « ai-je une tête à blaguer ? ». Adèle voyant qu’il ne plaisantait pas, commença sérieusement à s’inquiéter. Elle tenta de se dégager, sans succès. Aussi comme à chaque fois qu’elle se trouvait en situation de stress, elle abandonna son anglais pour s’exprimer dans sa langue maternelle avec un vocabulaire plus fleuri.

« Mais lâchez-moi ! Espèce d’attardé ! de… de cinglé ! Foutez-moi la paix ! Je vous jure que ça va mal finir !* »


Elle joignit le geste à la parole et mordit à pleines dents la main de son agresseur. De surprise, il la lâcha et elle le bouscula avant de prendre la fuite. Elle bifurqua à toute vitesse et jeta un œil derrière elle pour voir s’il la suivait. C’est là qu’elle percuta un élève de plein fouet.

«  Flûte !*
Désolée, je… »

«  Que personne ne bouge ! s’exclama l’Auror au bout du couloir. Je vous ordonne de me suivre tous les deux sans résistance. »

Elle ne savait pas pour l’autre élève, mais en voyant l’Auror lever sa baguette, elle n’attendit pas son reste et prit de nouveau la fuite. Hors de question de se retrouver coincée en quarantaine par erreur. Courir pour l’instant, réfléchir ensuite à une solution.

* en français
Revenir en haut Aller en bas
Nigel H. Shaw
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard - GISIS sécurité magique 1e année 09/2000
Célébrité : Alden Ehrenreich
Âge : 98 Parchemins : 315 Gallions : 1058 Date d'inscription : 28/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2030-nigel-h-shaw-i-m-made-of-stone- http://www.mumblemumps.com/t2103-nigel-h-shaw-the-end-is-getting-near http://www.mumblemumps.com/t2104-haze-jr-shaw-le-porteur-de-lettres#53507

Run away with me
Ft. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- Nigel, je suis fatiguééée !
- Mais on a même pas fait un chapitre… mais à voir l'air de sa petite soeur, un chapitre en première année c'était peut-être trop. Enfin, lui, il le faisait, mais Hattie était différente. A moins que ce soit lui. D’accord, je te reconduis. Et ils rangent les bouquins. En fait, tu en as juste marre de l'histoire et tu préfère lire le bouquin que Fraser t’as refilé.
- Quoi ? Mais de quoi tu parles ? Mais c’est exactement ce que je vais faire. Tout plutôt que l'histoire… pour ce soir, hein !

Il ne réplique pas que c'est elle qui l’a harcelé pour qu'il l'aide en histoire parce qu'elle croit vraiment ne pas avoir que des O. Et que papa serait vraiment déçu. N'importe quoi, papa ne serait vraiment pas déçu si elle n’a pas que des O, mais elle ne le croit pas. Alors frère et petite soeur descendent de la bibliothèque pour se rendre au dortoir des Poufsouffle. Il la reconduit jusqu'à ce qu'elle prétende qu'elle ne peut pas entrer s'il est encore là. Il se contente d'un hochement de tête, va savoir si c'est vrai ou si c'est juste qu'elle ne veut pas se montrer avec lui. Il acquiesce et fait demi tour, mais c'est sans compter la petite soeur qui profite qu'il lui tourne le dos pour le ceinturer et se blottir dans son dos dans un gros câlin.

- Arh, mais ne fais pas ça… grommelle-t-il, sans toutefois chercher à la détacher.
- Il n’y a personne, Nigel, j'ai bien regarder. Tu as dit que quand il n’y a personne, je peux, gazouille-t-elle, mais elle n’exagère pas, elle relâche son frère et cours vers l’entrée de la salle commune des Poufsouffle. Bonne nuit mon grand frère d'amour !

Nigel n’esquisse aucun sourire, mais il n’a pas son renfrogné habituel. Ce n'est pas ce qu'il a dit. En fait, il a dit de ne pas faire ça quand il y a de gens. Ça ne signifiait pas qu'elle pouvait le faire quand il n'y a personne. Et puis elle en profitait bien, parce qu'elle le faisait parfois en public. Ce n'était que pour se justifier. Elle est douée, quand même.

- Dors bien petit monstre.

Il parcourt tranquillement le trajet entre l’antre des Poufsouffles et le repaire des Serpentards, avec en tête l’idée d’étudier dans la salle commune ou mieux, dans la chambre. Comme ça, il sera tranquille. À moins que… il s’arrête dans le couloir, presque à l’entrée de la salle commune et songe à une possibilité différente que son planning habituel… hum… ce serait divertissant... non… quand même… non… il réfrène ses envies et se remet en marche vers la salle commune lorsqu’il entend des pas précipités derrière lui, le temps de se retourner, une masse informe lui rentre dedans.

- Wo, commente-t-il en la retenant.

Elle s’excuse, ce qui est un bon point pour elle. La surprise passée, ça l’agace vraiment de s’être fait rentrer dedans. Non, mais c’est quoi de courir comme ça dans les couloirs. D’abord, on a pas le droit, et en plus, elle n’a plus 11 ans quand même. Il vient pour répliquer, quand l’auror qui poursuivait la fille leur dit de ne pas bouger. Lui, il ne bouge tout d’abord pas. C’est un auror après tout. C’est ce qu’il a toujours voulu faire. Et il sait comment ça fonctionne, son père est un auror, il lui a tout appris. Alors il ne bouge pas, mais il commence à se méfier dès que l’auror leur ordonne de le suivre. Ce à quoi la jeune femme n’obéis pas du tout. Et prend la fuite. Suivre sans résistance ? Il a l’air de résister ? Mais pourquoi il suivrait ?

- De quoi s’agit-il ? interroge-t-il.

Il n’avait pas l’intention de suivre qui que ce soit nul part. Il veut tout simplement rentrer dans la salle commune et étudier. C’est tout. Mais ce n’est pas ce qui se passe. Non, l’auror lève sa baguette et semble sur le point de jeter un sort dans le dos de la fille. Mais ça ne se fait pas, ça ! Pas dans le dos d’une élève ! C’est une adolescente ! Quel goujat celui-là ! Ça ne se fait pas ! Elle ne l’a quand même pas menacé, elle fuit. Et pourquoi elle fuit ? Mais on ne jette pas un sort à une adolescente qui fuit. Pas comme ça. C'est indigne d'un auror.

- Hé !! proteste l'auror lorsqu’il est désarmé et que sa baguette est expulsé au bout du couloir d’où il vient.

Nigel hésité une seconde. Rentrer dans la salle commune ou… alors il s’élance dans la même direction que la jeune femme. Pas question qu'on vienne le chercher dans la salle commune, à la vue de tout le monde. Pire, tous les Serpentard. Non, mieux vaut qu’il se fasse choper dans un couloir. Et qu'on ait une bonne raison de le choper. Refus d’obtempérer et avoir désarmer un auror, c’est une bonne raison. Au moins maintenant c’est clair, il est en infraction. En plus, il court dans un corridor.

Il rattrape l’autre fuyarde.

- Je viens de commettre trois infractions, j'espère que t’as une bonne raison de fuir.

Son ton est plutôt explicite au sujet des trucs désagréable qui risquent de se produire si elle ne donne pas une bonne raison.

Est-ce que c'est ce que Keir voulait dire en lui faisant promettre de ne pas prendre de risque ? Ah non, ça concernait sa libération, c'est vrai. C'est bon, il n’a pas brisé de promesse.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Adèle de Lestang
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Cara Delevingne
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 872 Gallions : 920 Date d'inscription : 17/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Run away with me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Elle s’était élancée dans les couloirs pour d’abord mettre de la distance entre cet Auror zélé et sa propre personne. Seulement, à Poudlard depuis à peine plus d’un an, la jeune Française avait du mal à reconnaître certains couloirs de cette partie du château. Si elle ne prenait pas le temps de réfléchir, elle finirait par se perdre. Courir pour aller où ? L’élève avec qui elle était entrée en collision la rattrapa, lui annonçant qu’elle avait intérêt d’avoir une bonne raison de fuir. Elle contint son exaspération non sans mal. Si elle avait une bonne raison ? Elle détestait courir ! Alors oui, elle avait une bonne raison.

Même si ce n’était pas l’envie qui lui manquait, elle évita de s’énerver au ton employé par le jeune homme. Parce que visiblement ce dernier venait tout juste de lui prêter main-forte et que vu le pétrin dans lequel elle se trouvait, il valait mieux ne pas se mettre à dos le seul allié que le destin lui avait mis sur sa route (c’est le cas de le dire). Après, elle ne lui avait rien demandé, donc franchement s’il pouvait éviter de s’en prendre à elle, ce serait pas mal.

« On veut me coller en quarantaine »
répondit-elle en soufflant.

Elle se hâta d’ajouter des explications, histoire que l’élève ne change pas d’avis et ne s’inquiète à l’idée qu’elle puisse être malade et la ramène manu militari à l’Auror.

« Par erreur évidemment, je vais très bien rassure-toi. »

Elle fouilla dans sa poche et en sortit sa baguette. Vu la situation, mieux valait l’avoir prête. Et puis même si elle n'avait pas envie de se justifier outre mesure, elle pourrait lui prouver qu'elle était en parfaite santé.

« Je pense qu’il me prend pour une fugitive de la quarantaine, ou alors il est victime d’un sortilège de confusion… »

Bref, un truc louche qui lui était encore tombé sur le coin de la figure. Même quand elle ne les cherchait pas, la demoiselle avait le chic pour se retrouver dans des situations abracadabrantes. Piètre joggeuse, elle avait dû mal à réguler sa respiration. Le point de côté ne tarderait pas à se manifester. Elle commençait d’ailleurs à ralentir la cadence sentant qu’à ce rythme, elle ne tiendrait pas la distance.

Il allait falloir trouver une solution, car ils ne pourraient pas courir indéfiniment dans le château. Les couloirs étaient déserts, impossible de se fondre dans la foule pour échapper à l’Auror. Où aller ? Elle ne savait pas. Sa salle commune ? Mauvaise idée, il valait mieux éviter les lieux avec une seule et même entrée et puis vu où elle se trouvait, elle cracherait ses poumons avant d'y arriver. A qui parler ?
Ils arrivèrent au bout d’un couloir où il leur fallait choisir. Droite ou Gauche. Adèle ne savait pas. Elle interrogea du regard l’élève qui avait choisi de la suivre.

Revenir en haut Aller en bas
Nigel H. Shaw
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard - GISIS sécurité magique 1e année 09/2000
Célébrité : Alden Ehrenreich
Âge : 98 Parchemins : 315 Gallions : 1058 Date d'inscription : 28/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2030-nigel-h-shaw-i-m-made-of-stone- http://www.mumblemumps.com/t2103-nigel-h-shaw-the-end-is-getting-near http://www.mumblemumps.com/t2104-haze-jr-shaw-le-porteur-de-lettres#53507

Run away with me
Ft. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il voit et ressent son exaspération à la question. C'est facile pour Nigel de voir ces petits signes chez les autres. De toute évidence elle est insultée de la menace qu'il lui fait. Il le ressent parce qu'il est habitué d'être lui même exaspéré et contrarié. C'est comme une seconde peau. Et en ce moment même, c'est probablement l'air qu'il affiche, à travers l'activité de la course.

On veut la mettre en quarantaine ? Il lui jette un regard mauvais, parce que pour lui, le regard mauvais est un regard normal, et elle ajoute rapidement que c'est une erreur et elle va très bien. C’est exactement ce que dirait un infecté pour éviter de retourner en quarantaine, mais étrangement, elle, il la croit. Il la croit parce que si il y avait eu un évadé de la quarantaine, il y aurait plus d’aurors en sortie qui la rechercherait. Il n’y en aurait pas qu’un. Et l’auror ne lui aurait pas demandé, à lui, de ne pas bouger… enfin… il aurait au moins cherché à expliquer pourquoi il fallait arrêter cette élève… sans chercher à le prendre lui aussi. Non, mais, et puis quoi encore ? Oh, elle est délicate, un sortilège de confusion ? Trop gentille de lui donner une possible raison. C’est peut-être juste un gros con aussi. Quand même, s’en prendre à deux élèves… tout seul… ah ouais, à bien y réfléchir, c’est peut-être ça.

- Wais, ben l’un n’empêche pas l’autre… grommelle-t-il en la suivant de près.

Non, mais cette école n’apportait que des problèmes. Quand ce n’était pas la chasse aux nés moldus et les tyrans, c’était une épidémie nébuleuse. tout ça c’est tellement louche. Il eut une pensée empathique pour son père, qui, lorsque la situation est devenue trop injuste, même pour lui, a eu le culot de démissionner et de partir. Il eut également une pensée pour Hattie, qui se retrouvait, en première année, dans un truc pareil. Il aurait du insister pour qu’elle n’y mette jamais les pieds. Et fugace réflexion pour Ilia, de loin la seule chose qui l’empêche de tout balancer actuellement.

- Bienvenue à Poudlard… peste-t-il, entre ses dents, sarcastique et de toute évidence rancunier. école de merde…

Il manque de buter dans sa compagne de fuite, lorsqu’elle s’arrête face à un mur n’offrant que la droite et la gauche comme direction. Elle le regarde, comme si elle lui demandait la direction à prendre. Le plus sage est de monter. Sur les étages au ras du sol, ils risquent de rencontrer plus de gens. Sans prévenir, il l’agrippe par l’épaule, quitte à la pincer dans la manoeuvre et il la pousse sans précaution devant lui, vers la gauche. Il préfère être derrière.

- Avance, on monte, ordonne-t-il, sans élever la voix. De toute manière, il est tout près, pas besoin de crier. Tu pourrais faire moins de bruit quand tu cours ? Ça résonne dans tout le couloir… il va nous pister au son, lui reproche-t-il. Faut avoir quitté ce couloir avant qu’il ne l’atteigne, sinon il va nous voir. Ou nous entendre.

Au moins il expliquait un peu sa stratégie, ce qui était déjà assez gentil de sa part, mais en même temps, s’il ne voulait pas qu’elle le retarde, mieux valait la prévenir.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Adèle de Lestang
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Cara Delevingne
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 872 Gallions : 920 Date d'inscription : 17/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Run away with me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En entendant le jeune homme dénigrer son école, Adèle ne put s’empêcher d’arquer un sourcil dissimulant mal son étonnement. Évidemment à l’heure actuelle, elle ne pouvait que lui donner raison. Vu la situation, elle aurait juste aimé le savoir avant de se faire transférer dans l’école anglaise. Non, il s’agissait juste d’un malentendu et même si Poudlard avait ses défauts, l’enseignement n’y était pas si mauvais, enfin c’est l’impression qu’elle en avait.

Sans préambule, ni aucune manière, il l’agrippa et la poussa vers la direction à prendre. Pour la délicatesse, on repasserait… Elle ne s’attendait pas à ce qu’on lui déballe le tapis rouge vu le contexte, mais tout de même, lui annoncer la direction aurait pu suffire.
Avancer ? Elle l’avait compris, pas besoin de ce ton impérieux, elle n’allait certainement pas faire demi-tour. Mais elle ne dit rien, elle préférait économiser son souffle. Il enchaîna et la Française eut une fois encore du mal à contenir son agacement. C’est tout juste s’il ne la comparait pas à un troupeau d’éléphants !

- Oui et bien je fais ce que je peux ! râla-t-elle à voix basse.

Cela dit, il n’avait pas tort. La paire de bottines à talons qu’elle avait enfilée ce matin n’était absolument pas adaptée pour une course poursuite. Elle tenta de dissimuler le bruit de ses talons en passant sur la pointe des pieds. Elle grimaça. Si le bruit était atténué, la démarche lui était inconfortable. Quelques ampoules aux pieds ou finir injustement enfermée en quarantaine ? Le choix était cependant vite fait. D’ailleurs s’il le fallait, elle les ôterait dès que possible. En attendant, il lui avait donné un objectif : quitter le couloir au plus vite. Tâche qu’elle s’efforça d’accomplir en accélérant, priant pour qu’aucune de ses chevilles ne lui fasse défaut.

Le couloir bifurqua, Adèle en profita pour ralentir. L’Auror les suivait-il toujours ? Elle était essoufflée et pourtant l’escalier était juste là. Elle tendit l’oreille, la main gauche pressant le point sous ses côtes.

- Il a peut-être renoncé, chuchota-t-elle avec espoir.

Et naïveté… Un pas lointain se fit entendre. Ce n’était peut-être pas lui, mais elle n’avait pas envie de rester pour le découvrir. Elle regarda avec désappointement les marches qui s’élevaient vers l’étage supérieur.

- Qu’allons-nous faire une fois là-haut ?

Ils n’allaient pas courir indéfiniment tout en espérant le semer une bonne fois pour toutes. Si ? Elle commença cependant à grimper les marches.


Revenir en haut Aller en bas
Nigel H. Shaw
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard - GISIS sécurité magique 1e année 09/2000
Célébrité : Alden Ehrenreich
Âge : 98 Parchemins : 315 Gallions : 1058 Date d'inscription : 28/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2030-nigel-h-shaw-i-m-made-of-stone- http://www.mumblemumps.com/t2103-nigel-h-shaw-the-end-is-getting-near http://www.mumblemumps.com/t2104-haze-jr-shaw-le-porteur-de-lettres#53507

Run away with me
Ft. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Non, indiquer poliment la direction à prendre n’est pas vraiment dans les priorités de Nigel. Ni dans ses habitudes non plus. En d’autres temps, il lui aurait peut-être simplement pointé le couloir, avant de poursuivre son chemin. Mais il n’a pas vraiment le temps de se préoccuper de froisser ou de contrarier la Serdaigle. Non, il s’en fiche pas mal à vrai dire. Sa seule pensée est de s’éloigner de cet auror et de ce malentendu. Parce que c’est nécessairement un malentendu. Il ne voit pas comment quelqu,un en quarantaine aurait pu s’évader et arborer candidement les couleurs de sa maison et se balader dans les couloirs sans avoir le moindre l’air d’être justement une évadée. Et puis, elle est en talon… qui serait assez stupide pour s’évader en talon ? Parce que c’était une idée stupide. D’abord, ça ne doit pas être évident de courir en talon et en plus et surtout, du moins pour lui, ça fait du bruit. Il le lui fait remarquer, avec son ton le plus agréable, vu la situation. Elle lui réplique qu’elle fait ce qu’elle peut et il lui retourne vaguement un regard un peu méprisant, bien qu’il remarque qu’elle fait un effort. Tant qu’elle ne trébuche pas, ce sera déjà ça.

Il donne ses instructions et elle s’y astreint. Bien, elle ne tente pas de le contredire. Après tout, c’est elle qui avait posé la questions, ce serait mal venu de protester. Heureusement qu’il la pousse devant lui, parce qu’elle semble ralentir le pas. Bon sang, c’est pas le moment de faiblir, gamine. Elle a un point ? Bon sang, elle court depuis quel endroit ? La tour d’astronomie ? Elle demande si l’auror a abandonné la poursuite. Nigel ne peut s’empêcher de laisser échapper une exclamation sarcastique. Un auror abandonner ? Si en plus il croit avoir perdu quelqu’un sous sa responsabilité ? N’importe quoi.

- S’il pense qu’il a merdé quelque part, pas la peine d’espérer son abandon. Et encore moins s’il est confus.

Il la bouscule un peu, pour qu’elle les monte ces fichues marches. Il n’apprécie pas plus qu’elle de devoir fuir, mais c’est quand même pas sa faute à lui. C’est elle qui les a mis tous les deux dans ce pétrin. Mais ce qu’elle en pose des questions. Si elle pouvait se contenter de courir au lieu de se fatiguer à parler.

- Se fondre parmi les autres. En espérant que tout le monde ne soit pas déjà dans leur salle commune, dit-il, oiseau de malheur.

Il la pousse pour qu’elle monte les marches, mais dès qu’ils atteignent l’étage supérieur, il cesse de courir, mais il la retient fermement par le bras, pour l’entraîner rapidement, mais sans courir, dans le couloir suivant. Ils continuent d’avance un petit moment et Nigel commence à désespérer de croiser qui que ce soit. Merde. Il ne se gêne pas pour la tirer derrière lui parce qu’il n’y réfléchit même pas. Encore une intersection et il s’y engage, avant de brusquement faire demi-tour et cette fois de la pousser en arrière, jusqu’à un alcôve où trône une statue et il la coince dans le recoin, entre lui et le mur.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Adèle de Lestang
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Cara Delevingne
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 872 Gallions : 920 Date d'inscription : 17/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Run away with me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Non, vraiment, Adèle était très loin d'être une athlète. Heureusement qu'elle n'était pas la dernière des empotées. Elle songea que son acolyte la laisserait peut-être bien se débrouiller seule si elle s'étalait au milieu du couloir.
Elle sentit qu'il la poussait, la pressant d'avancer. Qu'est-ce que c'était déjà pour un point de côté ? Ha oui, une histoire de respiration... Elle tenta de caler son souffle sur ses pas, pas qu'elle tentait de maîtriser pour se faire plus discrète, sans oublier de garder l'équilibre pour éviter de faire la carpette au sol. Ha et bien sûr, tout ça dans un escalier. Pour toutes ces raisons, elle se retint de protester et puis elle n'était pas du genre à se plaindre.
Elle aurait pu dire que l'Auror était un incompétent et que vraiment elle ne comprenait pas pourquoi c'était tombé sur elle. Elle aurait pu se plaindre de ses pieds qui commençaient à lui faire mal. Elle aurait pu aussi geindre sur son petit point de côté. Elle aurait pu lui dire qu'il était désagréable et indélicat. Mais même si elle le pensait, jamais ces mots ne franchiraient ses lèvres, elle était bien trop fière pour s'abaisser à ça.

En haut des marches, c'était calme et surtout désert. Pour se fondre dans la masse, c'était plutôt mal parti. Elle ralentit et s'apprêta à s'engager de nouveau dans un couloir lorsqu'il la retint par le bras pour l'entraîner dans une nouvelle direction. Elle lui jeta un regard interrogateur, mais il ne la vit pas  et poursuivit sa route. Elle ne savait pas pourquoi, mais même s'il était antipathique, elle lui faisait confiance. Comme une intuition et pas seulement parce qu'il se trouvait dans la même galère qu'elle.  Emportée comme un paquet encombrant, elle suivait le mouvement sans vraiment opposer de résistance. Le rythme lui était plus supportable même si l'inquiétude de se faire rattraper devenait plus présente.

Au croisement, il tourna puis changea brusquement d'avis. Sans la prévenir (savait-il qu'elle n'était pas télépathe et qu'elle avait un peu de mal à anticiper ses actions ?), elle se retrouva acculée dans une alcôve. Passée la surprise de cette volte-face, Adèle lâcha le jeune homme auquel elle s'était retenue pour ne pas chuter. Désormais coincée entre le mur et le Serpentard, elle releva la tête et le fixa dans les yeux. Ceux-ci ne dégageaient aucune chaleur. Il était à peine plus grand qu'elle. Elle inspira doucement et sentit son odeur masculine se dégager de son corps un peu trop proche.

Des bruits de pas retentirent dans le couloir, Adèle détourna alors le regard retenant son souffle. Elle sentait son cœur battre à folle allure et avait l'impression qu'il résonnait dans tout le couloir. Ce n'était qu'une sensation, bien sûr. La Française s'appuya un peu plus contre le mur froid, laissant sa tête reposer sur la pierre. Les pas se rapprochaient, Adèle resserra sa prise sur sa baguette, passant en revue les sorts qu'elle pourrait utiliser s'il venait l'idée à l'Auror de chercher là où ils se cachaient. Mais il sembla poursuivre sa route. Un second bruit de pas se fit entendre, venant à la rencontre du premier.

- Tu tombes bien, j'ai deux fugitifs de la quarantaine sur les bras.
- Quoi ? Mais il faut les retrouver ! Comment cela a-t-il pu arriver ?
- Je ne sais pas, ils ne doivent pas être loin, j'ai perdu leur piste à cet étage...

Adèle leva un bras silencieusement dans un geste d'impuissance, levant les yeux au ciel. Vraiment ? Un deuxième Auror ? Comme si la situation n'était déjà pas assez dramatique comme ça. Comment allaient-ils pouvoir se sortir de là. En tout cas, hors de question de continuer à courir dans ces conditions. Les pas s'éloignèrent. Elle se tortilla dans le but d'atteindre les lacets de ses bottines afin de les enlever. Elle s'interrompit, la situation risquant de devenir embarrassante étant donné la proximité de leurs corps respectifs. Puis finalement pour ne pas s'encombrer inutilement, elle décida de les faire disparaître. Elle pointa ses bottines avec sa baguette et chuchota le sortilège, celles-ci s'évaporèrent sans bruit. Elle reposa ses talons nus sur le sol froid. Il pouvait désormais l'entraîner où il le souhaitait pour échapper aux Aurors. Elle le laisserait la guider. Ici, elle manquait de repères, à Beauxbâtons, elle aurait progressé avec plus d'aisance.
Maintenant, il fallait réfléchir aux options : continuer à courir, mettre hors état de nuire leurs assaillants, rejoindre leurs salles communes. En fait, il ne s'agissait pas d'options, mais bel et bien des étapes de ce qu'ils allaient devoir faire.

- Il faut qu'on se débarrasse d'eux,
murmura-t-elle de manière à peine perceptible.


Revenir en haut Aller en bas
Nigel H. Shaw
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard - GISIS sécurité magique 1e année 09/2000
Célébrité : Alden Ehrenreich
Âge : 98 Parchemins : 315 Gallions : 1058 Date d'inscription : 28/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2030-nigel-h-shaw-i-m-made-of-stone- http://www.mumblemumps.com/t2103-nigel-h-shaw-the-end-is-getting-near http://www.mumblemumps.com/t2104-haze-jr-shaw-le-porteur-de-lettres#53507

Run away with me
Ft. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cette situation commence à le gonfler. Il se demande bien est-ce tout aurait été pire si il avait tranquillement défendu son point de vue. Il ne s'est jamais retrouvé en quarantaine et ça ne sera pas le cas. Il aurait peut-être pu sagement défendre son état ? Pourquoi il n'aurait pas laissé cette fille se débrouiller toute seule ? Ouais, il sait pourquoi. Parce cet autre est un gros con. Attaquer les gens comme ça. D'où il tient qu'ils ont fuit la quarantaine ? Qu'est ce qu'ils ont comme preuve ? Est-ce qu'on à décidé qu'ils iraient en quarantaine alors ils ont fait croire qu'ils avaient fuit ? Tout ça ne se tient pas. Les aurors devraient être les mieux informés, non ? Ou alors ils sont tombés sur les deux plus cons du groupe. Parce que sinon pourquoi tous les Aurors ne sont pas sur le pied de guerre et à leur recherche ? Mais il semble que ce soit contagieux parce que le second auror ne pose pas de questions.

Il ne semble pas avoir de réaction bien précisé à l'apparition du deuxième auror. Peut-être sa mâchoire qui se serre davantage ? Mais tout de même, ne manquait plus que ça. Deux aurors à leur poursuite. Il garde Adèle coincé entre lui et le mur. Elle ne risque rien ici. C'est la seule chose à laquelle il pense en ce moment. Bon sang, qu'est ce qu'il doit faire ? Elle murmure et il pose un doigt sur ses lèvres pour l’enjoindre de ne surtout pas parler. Mais elle a raison. Ils doivent se débarrasser de ces deux-là. Il est trop tard pour parler. Il a déjà enfreint il ne sait plus combien de règles. Ça va mal se terminer ça. Alors en réponses, il se contente de hocher la tête. Mais comment on communique avec quelqu'un qui, bon ne sait pas grand chose ? Il ne sait pas grand chose d'elle. Ils doivent parler, esquisser un plan. Juste trouver la foule ne les aidera pas à se débarrasser d’eux. Ils ne peuvent pas tout simplement foncer sur les aurors. Il leur faut un plan.

Mais là, ça ne semble pas possible de bavarder tant que les aurors ne seront pas plus loin. Ils ne doivent surtout pas se faire voir lorsqu'ils passeront près d'eux. Nécessairement, puisque le premier qui les poursuit les a perdu ici et que le deuxième ne les a pas croisé, il sont forcément dans un troisième lieu. Heureusement, il y a un couloir perpendiculaire, mais ça les obligera à passer tout près d'eux. Encore un doigt sur ses lèvres, il l'enjoint de se taire. Un sortilège informulé et il se serre peut-être encore un peu plus contre elle. Ce n'est quand même pas un sort infaillible qu'il vient de jeter pour les dissimuler. Juste pour qu'ils ne portent pas attention à eux. Il ne faut quand même pas faire exprès, comme s’agiter devant eux. Non.

Il retient son souffle et semble se pétrifier, tant il reste immobile. Heureusement, les deux aurors vont dans une direction précise, alors ils passent rapidement, mais il sont silencieux. Quand ils ont fait quelques mètres de plus, Nigel se permet de respirer à nouveau. Il tourne lentement la tête pour envisager la progression des deux aurors et, quelques mètres plus loin, il consent à donner un peu d’espace à Adèle. Sans rien dire, il pointe la direction où ils avaient l’intention d’aller avant de se planquer. Les aurors vont dans la direction opposée, alors celle-là, c’est une bonne direction. Et ça leur permettra de rejoindre les étages généralement plus achalandés. Il laisse passer Adèle et reste quelques pas derrière, pour couvrir ses arrières. Le couloir est long et les aurors n’ont pas encore tourné le coin. Mais attendre plus longtemps ne les éloignera pas d’eux.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Adèle de Lestang
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Cara Delevingne
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 872 Gallions : 920 Date d'inscription : 17/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Run away with me

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Elle avait été discrète tout de même... Mais voilà qu'il posait son doigt sur ses lèvres. Surprise, elle eut un léger mouvement de recul. Sa tête rencontra le mur froid derrière elle. En d'autres circonstances, peut-être aurait-elle protesté, mais là, il fallait reconnaître que ce n'était pas le moment. Il acquiesça, mais ne dit rien. Il semblait réfléchir et elle aussi se demanda ce qu'ils allaient pouvoir faire face à deux aurors. Un passait encore, mais deux ?
Dans l'idéal il faudrait que leurs assaillants se séparent. Elle était plutôt douée en défense contre les forces du mal, mais les duels ce n'était pas sa tasse de thé. Elle savait se défendre, ce n'était pas le problème. Mais on lui avait souvent fait remarquer qu'elle réfléchissait trop et qu'elle n'anticipait pas assez.

Il garda son doigt sur ses lèvres et elle se demanda s'il la prenait pour une idiote. C'est bon, elle avait compris qu'elle devait garder le silence. Là encore, elle garda pour elle ses protestations. Et puis, il se serra encore plus contre elle. Si déjà auparavant, elle le trouvait un peu trop proche, là, la proximité était pour elle gênante. Oppressée, elle tenta de refouler le sentiment de malaise qui l'envahissait. Elle voyait bien qu'il retenait son souffle. Elle devint livide lorsqu'elle réalisa que les aurors allaient passer devant l'endroit où ils se cachaient et ferma les yeux. Certes s'ils les découvraient, elle ne serait pas réactive, mais elle ne se voyait pas faire autrement pour garder son calme.

Les pas passèrent puis elle sentit de nouveau le léger souffle de Nigel sur son visage. Elle n'ouvrit cependant pas les yeux, la situation demeurant encore trop intenable pour elle. Puis, il la libéra de cette étreinte forcée et elle se ressaisit. Il lui montra la direction à prendre et elle acquiesça en silence se demandant si ses jambes lui répondraient encore normalement après cela. Adèle ne regarda pas derrière elle et s'élança furtive, maintenant libérée de ses bottines tapageuses. Elle savait qu'il y avait un escalier plus loin, elle reconnaissait les lieux. La Française le rejoignit au plus vite et grimpa les marches sans se poser plus de questions. À cet étage il y avait quelques salles de classe vides. La Serdaigle ralentit hésitante, voulait-il se dissimuler dans l'une d'entre elles ? Certes ils ne pourraient pas se cacher éternellement, mais très clairement ils avaient besoin de se poser pour faire le point, ce que l'alcôve un peu plus tôt ne leur avait pas permis de faire.

Oh et puis flûte à la fin, elle n'avait pas besoin de lui demander son aval toutes les cinq minutes. Si ça ne lui convenait pas de toute façon il la retiendrait. Elle commençait à avoir l'habitude de ses manières directes et peu prévenantes. Elle déverrouilla la première porte sur la droite et s'engouffra dans la pièce sombre. Elle avait déjà imaginé plusieurs plans, mais aucun ne semblait pouvoir se terminer correctement. Certains à base de flaques d'eau, d'éclairage réduit et d'aurors déstabilisés. On pouvait rêver non ?
Elle attendit que Nigel referme la porte et lui demanda gardant la voix basse :

- Tu as une idée ? Parce que personnellement les miennes semblent avoir une issue positive assez utopique...




Revenir en haut Aller en bas
Nigel H. Shaw
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard - GISIS sécurité magique 1e année 09/2000
Célébrité : Alden Ehrenreich
Âge : 98 Parchemins : 315 Gallions : 1058 Date d'inscription : 28/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2030-nigel-h-shaw-i-m-made-of-stone- http://www.mumblemumps.com/t2103-nigel-h-shaw-the-end-is-getting-near http://www.mumblemumps.com/t2104-haze-jr-shaw-le-porteur-de-lettres#53507

Run away with me
Ft. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C’est pas vraiment une bonne soirée. Avoir su, il serait vraiment resté dans la salle commune toute la soirée. Pourquoi ses visions étaient généralement inutiles ? Savoir comment on va mourir et savoir que c’est pour bientôt n’aide en rien à échapper à tout ça. Oh… et si s’en sortir ne faisait pas parti des options ? Ça rendait plausible certaines choses, comme les deux crétins d’aurors. Mais c’est quoi cette histoire quand même ? Il y a quelques chose de louche, de pas très logique, de tout à fait détestable. Et pis cette fille avait beau dire qu’elle n’était pas une échappée des cachots, comment pouvait-il le savoir en fait ? Mais qu’on estime que lui aussi s’était évadé de la quarantaine, c’était vraiment des conneries, du n’importe quoi.

Mais bon, elle n’a pas non plus l’air d’une évadée, mais il ne peut pas vraiment s’y fier. La seule raison c’est vraiment qu’on l’accuse, lui, d’être un évadé. Et puis quoi encore. Quoique ce serait pas une mauvaise idée de se retrouver en quarantaine. Ce serait plus facile d’en savoir un peu plus. Il pourrait harceler les aurors et les medicomages. Moui, ok, ça pourrait se jouer, mais il n’est pas prêt. Pas ce soir. Ce serait préférable qu’il choisisse lui-même quand et comment. Pas parce que deux aurors sont complètement tarés. Il se demande à quel point les aurors ont droit de réfléchir. Pourtant, il devrait bien le savoir non ? Ce soir, c’est difficile à déterminer.

Les aurors passés, il laisse un peu d’air à cette Serdaigle et lui indique le chemin à prendre avant de la laisser filer. Il hésite à repartir de son côté pour retourner dans sa salle commune, mais ce serait pas très… bien ? Pas très gentil, mais Nigel n’est pas très gentil non plus, on pourrait même dire pas gentil du tout. Désagréable et détestable, mais pas méchant non plus. C’est pas une raison pour laisser Adele se débrouiller toute seule. Non, il vaut mieux l’aider à rejoindre sa salle commune pour s’en débarrasser. C’est le meilleur moyen. C’est risqué par contre. Au moins elle a retiré ses chaussures qui font du bruit. Il la laisse prendre de l’avance et assurer sa fuite de ce couloir avant de la suivre.

Il la rejoint rapidement dans la salle de classe déserte, ce qui est plutôt normal à cette heure. Il jette un coup d'oeil dans le couloir et il referme presque silencieusement la porte. Il commence tout d’abord par inspecter la salle de classe. Il n’y a pas grand chose de très utile ici. Enfin, à première vue. C’est une salle de classe comme les autres. Il déteste cette école. Il a toujours détesté Poudlard, du moins depuis sa deuxième année. Et y revenir après quelques années ne lui fait pas apprécier d’avantage l’établissement, ni son personnel, ni rien à vrai dire. Qu’est-ce qu’il fiche ici, hum ? Juste parce que son père… fait chier.

- J’ai des tas d’idées, mais comme les tiennes, elles se terminent au mieux en quarantaine, si du moins ils tiennent à cette issue. Mais je ne vais pas leur demander, ils ont l’air plutôt convaincu, commente-t-il à voix aussi basse qu’elle. À moins de les affronter si on les rencontre encore une fois, je crois qu’il est préférable de regagner chacun notre salle commune, dit-il en marchant de long en large dans la salle de classe. Et de leur lancer un sort d’oubliette si on se fait prendre. Il réfléchit. Je crois que le sort d’oubliette sera nécessaire. Ils pourraient nous reconnaître demain.

Il n’ose pas trop en parler, mais il se demande bien quels sont les ordres des aurors. Jusqu’où ont-ils le droit d’aller pour récupérer des évadés de la quarantaine ? De faux évadés, à vrai dire. Et elle, jusqu’où est-elle prête à aller pour ne pas aller en quarantaine ? Et lui ?

- Alors on monte. Jusqu’à ta salle commune.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Adèle de Lestang
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Cara Delevingne
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 872 Gallions : 920 Date d'inscription : 17/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Run away with me

Il valait sans doute mieux avoir quelques idées même si celles-ci semblaient ne pas pouvoir beaucoup les aider. Ça valait mieux que rien du tout. Et aller en quarantaine ? Non, Adèle n'avait aucune raison de s'y trouver. Être enfermée entre quatre murs avec pour compagnie le désespoir, l'ennui et l'angoisse ? Elle ne pouvait s'y résoudre. La quarantaine était une prison ni plus ni moins, et de l'idée qu'elle s'en faisait elle n'était pas dorée. Elle n'était pas malade, n'avait rien fait de mal avant de tomber sur cet auror zélé, alors non, elle résisterait sans doute jusqu'au bout.
Affronter les aurors ? Ça ne lui plaisait pas beaucoup, elle n'aimait pas se retrouver au milieu des conflits de ce genre. Les seuls qu'elle était certaine de remporter à coup sûr, c'était les conflits verbaux. Mais s'il le fallait, elle ne se défilerait pas.

Rejoindre leurs salles communes. La Française était d'accord, mais entre ici et la sienne, il y avait encore plusieurs étages. Quelque chose lui disait que jamais elle n'y parviendrait sans encombre. Ce n'était pas qu'une intuition, deux aurors étaient maintenant à leur recherche. Elle était aussi d'accord avec le sortilège d'oubliette, elle y avait songé, mais s'inquiétait un peu de leur chance de réussite. Elle restait immobile appuyée contre une table réfléchissant à ses paroles tandis qu'il faisait les cent pas. À chacun sa façon de réfléchir à la situation.

- Ok, allons-y alors, dit-elle en resserrant ses doigts sur sa baguette.

La Serdaigle fixa la porte un instant, puis se décida à l'ouvrir délicatement. Elle passa la tête. Personne, pas un bruit. Prenant son courage à deux mains, elle franchit le seuil, alerte. Elle avait chaud, alors que ses pieds sur le sol froid étaient gelés. Elle rejeta une mèche de cheveux derrière son épaule et avança dans le couloir qui compte tenu de la situation lui semblait sinistre. Elle jeta un œil à son compagnon de galère sans oser briser le silence. Ils arrivèrent au bout du couloir sans rencontrer personne. Peut-être finalement parviendraient-ils à leur but sans trop de difficultés ? Elle réalisa soudain que même si elle parvenait à sa salle commune, celle du Serpentard étant située dans les sous-sols, il lui faudrait rebrousser chemin. Il y aurait beaucoup plus de chances alors de tomber sur les deux autres dingues et de se faire prendre. La Française ne voulait pas lui être redevable de quoi que ce soit ni culpabiliser s'il lui arrivait quelque chose. Elle se figea alors en haut des marches de l'étage supérieur.

- Tu n'es pas obligé de faire ça,
lui dit-elle à voix basse et en le fixant dans les yeux.

Bien sûr, elle préférerait ne pas se retrouver seule face aux aurors mais à partir d'ici, elle pouvait retrouver son chemin sans son aide.

- Je peux me débrouiller à partir d'ici, tu ferais mieux de regagner ta propre salle commune.

Le silence allait être définitivement rompu. De nouveau des bruits de pas se firent entendre. L'un des aurors apparut au bout du couloir face à eux. Adèle se tourna brusquement pour redescendre les marches, mais elle arrêta sa fuite en voyant que l'autre auror était également là et qu'il remontait les marches de l'escalier. Ils étaient donc cernés et inévitablement, ils allaient devoir se battre.

- J'ai l'impression que nos choix ont considérablement été réduits,
annonça-t-elle sans ne plus prendre la peine de baisser la voix.

Elle amena sa baguette devant elle, se préparant à réagir dès qu'ils lanceraient les hostilités. Elle se tourna vers l'auror du couloir, prête à lutter autant qu'il le faudrait. Si cela était le prix de sa liberté, alors elle le paierait.



Revenir en haut Aller en bas
Nigel H. Shaw
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard - GISIS sécurité magique 1e année 09/2000
Célébrité : Alden Ehrenreich
Âge : 98 Parchemins : 315 Gallions : 1058 Date d'inscription : 28/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2030-nigel-h-shaw-i-m-made-of-stone- http://www.mumblemumps.com/t2103-nigel-h-shaw-the-end-is-getting-near http://www.mumblemumps.com/t2104-haze-jr-shaw-le-porteur-de-lettres#53507

Run away with me
Ft. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

De toute évidence, elle ne voit pas d’autres issues elle non plus. À quel point ces deux aurors tiennent à retrouver deux élèves supposément évadés de la quarantaine ? Il n’en sait rien. Est-ce que demain, ils auront oublié ? Ils vont faire le décompte des têtes infectées ou potentiellement infectées et ils vont se rendre compte qu’il n’y a pas d’évadés ? Ce serait vraiment le plus simple. En fait, non, le plus simple serait que ça ne soit qu’un malaise passager des aurors et qu’ils soient revenu à la raison et qu’ils aient tout oublié. Si ça se trouve, ils viendront même lui faire des excuses. HA HA ! La bonne blague. Nan, il ne s’y attend pas vraiment. Pas du tout en fait.

Eh oui, ils devront bien y aller à un moment ou à un autre. Plus vite ils seront sorti d’ici, plus rapidement ils pourront atteindre la salle commune des Serdaigle et plus rapidement il pourra retourner dans la sienne, se doucher, se coucher et demain, ce sera qu’un mauvais rêve. Nigel a déjà sa baguette à la main. En fait, elle n’a pas quitté sa main depuis le début de la poursuite. Il la suit de près, prêt à intervenir lorsqu’elle sortira. Elle est prudente, ce qu’il sait apprécier à sa juste valeur. Elle avance et il surveille ses arrières. Bon, rien ne viendra de la salle de classe, mais de l’autre côté du couloir par contre. Mais non. Rien ne vient de là. Il aurait aimé être plus calme. Mais ce n’est pas le cas. Est-ce que c’est comme ça qu’il doit mourir ? Non, ne dramatisons pas. Ils ne vont quand même pas les tuer. Ils veulent les enfermer, pas les tuer.

Il la rejoint dans le haut de l’escalier. Elle regarde quoi en bas ? Ah, mais attends, elle le regarde, lui. Elle joue à quoi ? Pas obligé ? Non, mais vraiment, elle joue à quoi ? C’est pas le moment.

- Je sais.

Oui, il le sait, il n’est pas obligé. Mais ça ne l’empêchera pas de le faire. Il est en sécurité magique, il va quand même pas la laisser se démerder toute seule. Oui, bon, ok, c’est quand même un peu de sa faute à elle s’il est coincé là-dedans, mais c’est pas une raison pour la laisse toute seule. Qu’il retourne à sa salle commune. Ah ouais, bonne idée.

- C’est ce que je ferai, dès que tu seras dans la tienne et…

Il lui aurait bien expliqué qu’il se débrouillera encore mieux quand elle ne sera plus là pour le ralentir et lui nuire. Il est presque un auror après tout, il sait gérer deux aurors, non ? De toute manière, au moment où ils parlent, les deux dits aurors doivent être dans l’aile voisine, mais non. Ce n’est pas le cas. Nigel est surpris. Comment ils ont fait pour être ici quand ils étaient là-bas ? Et sans venir par le même couloir… Oui, d’accord, les escaliers peuvent être chiants, mais quand même, c’est pour ceux qui les empruntent, pas pour ceux qui ne s’y trouvent pas. Il aurait vraiment préféré ne pas en arriver là. Affronter un auror, c’était vraiment pas une bonne idée… alors en affronter deux. Même à deux. Et puis elle n’était certainement pas aussi doué que lui. Très peu son aussi doué que lui, mais ce n’est pas le moment de le dire. Non, effectivement, la liste de leurs choix vient de franchement diminuer.

- Allez, ça suffit les enfants, on retourne au cachots.

Dit comme ça, ça n’a rien de très rassurant. Ils ne sont quand même pas des criminels. Ils ne sont même pas infectés.

- Ils sont formés pour plus coriace que toi. Donne tout ce que tu as. Ne le laisse pas avancer et protège-toi, conseille-t-il.

Et lui, il n’allait pas laisser l'opportunité à l’auror de l’escalier de monter une marche de plus.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Adèle de Lestang
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Cara Delevingne
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 872 Gallions : 920 Date d'inscription : 17/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Run away with me

Certainement pas. Elle ne suivrait pas ces crétins du ministère. Cette partie du château, celle où on avait cloîtré toutes les victimes de cette fichue épidémie, elle ne l'approchait jamais. Par peur ? Oui probablement. Même pour rendre visite à un ami, elle n'y aurait jamais mis les pieds, préférant oublier ceux qui s'y trouvaient, ce qu'il s'y passait. C'était plus simple de poursuivre sa petite vie tranquille, à ignorer cette épidémie comme si de cette manière, jamais elle ne pourrait l'atteindre. Sauf qu’apparemment, cela ne suffisait pas, comme en témoignait la scène que la Serdaigle était en train de vivre.
Les paroles du Serpentard ne la rassurèrent pas. Oui ils étaient bien mieux formés qu'elle et elle ne devait pas beaucoup les impressionner. Elle et ses pieds nus sur le sol, sa frêle silhouette, son visage aux airs de jeune fille sage. Pour autant, elle ne comptait pas montrer à son adversaire son hésitation. Ne pas le laisser avancer, se protéger... Oui bien sûr, elle était d'accord. Était-ce le moment de lui dire qu'elle n'était pas vraiment ce qu'on pouvait appeler une as des duels ? À vrai dire, ça ne changerait pas grand-chose à leur situation... Autant économiser son énergie pour ce qui allait suivre. Dans l'idéal, elle aurait dû utiliser les sortilèges informulés, mais les situations stressantes comme celles-ci, lui permettaient rarement de les exécuter avec succès. Elle ne pouvait pas se permettre d'échouer.

Un air déterminé affiché sur son visage, la Française s'avança d'un pas vers son opposant et lorsqu'il leva sa baguette, elle lança un « protego ». S'il voyait que sa magie fonctionnait, la laisserait-il en paix ? Non pas si, comme elle le pensait depuis le début quelque chose clochait avec cet Auror... Qu'elle ne présente pas les aspects d'une malade ne la sauverait pas et pourtant, elle ne pouvait s'empêcher d'espérer et de supplier que l'issue du combat leur soit favorable.
Se défendre ok, le bouclier venait d'empêcher le sort de son adversaire de l'atteindre, mais il commença à s'avancer vers elle. Non il ne fallait pas qu'il s'approche. Elle ignorait comment le Vert et Argent gérait son combat lui tournant le dos et se focalisant sur son propre affrontement. Elle se concentra pour tenter un informulé destiné à immobiliser, mais l'Auror la contra et avant même qu'elle ne puisse penser à la suite, il enchaîna pour contre-attaquer. Elle chercha de nouveau à se protéger, mais ce n'est pas elle qu'il visa, mais la statue non loin d'elle qui explosa. Elle cilla et fut déstabilisée. Visiblement ça ne les dérangeait pas de détruire un peu de Poudlard pour les attraper. L'Auror enchaîna et elle se sentit submergée. Elle chercha à éviter un sortilège qui l'atteint au poignet droit et lui infligea un engourdissement lui faisant lâcher sa baguette.

- Non ! cria-t-elle désespérée à l'idée d'être désarmée et de ne plus pouvoir rien y faire.

Elle chercha à la récupérer, mais elle sentit ses membres se raidir, tandis que des cordes venaient s'enrouler autour de sa taille et immobiliser ses membres. Elle poussa un cri de rage, avant de se décharger dans sa langue maternelle, car quand les émotions la submergeaient celle-ci prenait le dessus sur son Anglais impeccable.

- Arrêtez, espèce d'idiot ! Vous ne savez même pas ce que vous faites ! Laissez-moi ! Vous êtes complètement débile !

Ses cris avaient dû alerter le Serpentard s'il n'avait pas vu qu'elle avait perdu le contrôle de la situation. Et il allait sans doute se retrouver avec deux Aurors à affronter s'il n'avait pas réussi à maîtriser son adversaire, mais il était peut-être déjà trop tard et l'Auror du couloir n'attendrait sans doute pas de lui faire face pour le mettre hors état de nuire. Peut-être espérait-elle attirer l'attention de quelqu'un qui passerait par là, mais l'Auror n'avait certainement pas envie de continuer à l'écouter s'époumoner et elle sentit sa vision se flouter tandis qu'elle perdait connaissance, songeant que lorsqu'elle se réveillerait, elle ne serait plus libre.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Speed Dating (Nigel & Adèle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Speed Dating (Nigel & Adèle)
» Speed-Dating Lou ♣
» Speed-dating d'Alexis
» ∆ speed dating (event #1)
» Speed Dating

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: dungeons and basements-
Sauter vers: