Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

pirerna + misery

Iverna Donnelly
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : auror + ancienne gryffondor
Célébrité : gal gadot
Pseudo : MONAZ•HOPE Âge : 25 Parchemins : 406 Gallions : 190 Date d'inscription : 25/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2618-iverna-let-s-think-about-us http://www.mumblemumps.com/t2655-iverna-the-notebook http://www.mumblemumps.com/t2654-luciole-les-petits-parchemins


   
misery
   
Avec tous ses événements récents depuis la fin de la guerre, tu commençais à penser que le monde magique foutait le camp. Pour toi qui t’étais décidée à côté le monde des moldus pour ne plus jamais y remettre les pieds, à cause des horreurs que tes parents t’avaient fait subir. Tu commençais à te demander si les sorciers n’étaient pas encore pire parfois, mais en y repensant tout le monde n’était qu’un simple humain. L’humanité étant l’espèce la plus monstrueuse, sans aucun doute, toutes ses guerres le prouvaient. Tu n’avais plus vraiment d’espoir sur le fait que le monde puisse s’améliorer, surtout en remarquant certaines actions de tes plus proches amis, que ce soit Keyah ou bien Piros, aucun d’eux ne pouvaient prétendre que la race humaine était bonne. Bien au contraire, tout le monde suivait les histoires de pouvoirs, de contrôle du monde, alors tu avais perdu espoir de revenir à un semblant de calme. Les disparitions récentes à Pré-au-lard le prouvaient d’ailleurs, mais que pouviez vous y faire, pour l’instant vous aviez les mains liés. Aucun des aurors se retrouvant aux abords du village ne comprenait ce qu’il se passait, surtout qu’il fallait que vous sépariez vos effectifs entre le village et Poudlard. Comme si des gamins avaient besoin d’être surveiller, l’école n’était-ce pas être l’endroit le plus de tout le Royaume Uni, après Gringotts ? Tu en doutais cependant, alors que tu effectuais ta rondes dans le village, vêtue à la moldue, incapable de supporter leur robes de sorciers et capes. Tu n’arrivais pas à te faire cet accessoire, ton blouson en cuir et tes docs martins noires étaient bien plus confortables et agréables d’après toi. Tu ne cherchais pas à t’approcher des passants et des habitants, tu scrutais simplement ce qu’il se passait autour de toi, rien de plus.

Tout en continuant ton tour des différents allées de Pré-au-lard, ne remarquant rien de très suspicieux, le calme revenant peut à peu suite au départ des élèves et des touristes venus pour la coupe du monde de Quidditch. Quelle connerie d’ailleurs tout ça, comme si les monde magique britannique avait besoin que le monde entier braque les yeux vers lui, surtout après ce qu’il s’était passé avec le Seigneur des Ténèbres et la récente épidémie qui est censée rester secrète. Tu pensais cela impossible, même si apparemment les aurors se trouvant au château effectuaient très bien leurs jobs, rien n’avait encore fuité pour l’instant. Etrange avec le nombres de petits morveux se trouvant dans l’école, tu t’étonnais que l’un d’un n’ait toujours pas réussi à prévenir l’un de ses parents. Certes, ils étaient surveillés, tu ne doutais pas que quelques esprits malins seraient capable de venir à bout de la surveillance mise en place.

Tu t’arrêtes devant la Tête de sanglier, un petit sourire en coin remarquant une tête connue, tu soupires, cherchant à savoir si c’était une bonne idée ou non de rentrer à l’intérieur. Après tout, le propriétaire ne pouvait rien te dire, tu effectuais une ronde, tu possédais le droit de rentrer dans son pub sans qu’il ne bronche et de faire une vérification d’identités s’il commençait à bavasser sur le fait que les aurors tuaient son business. S’il jouait à la tête de mule tu pouvais le faire aussi, poussant la porte du bar tu regardes autour de toi, la salle semblait étrangement vide, chose qui n’était pas étrange. Tu soupires en te demandant si ce que tu comptais faire était une bonne idée, pourtant tu ne pouvais pas t’en empêcher. Une subite envie de le voir, douce petite espérance de retrouvé ce qui avait été brisé. Comme si votre lien pouvait vivre à nouveau, tu en doutais réellement, tu t’approches du bar afin de réclamer une bouteille de whisky pur feu et deux verres. Tu oubliais le temps d’un instant que c’était mal vu de boire en service, mais qui savait que tu l’étais ici ? Personne, alors tu t’approches de la table de Piros en déposant les verres devant lui, sans rien dire tu t’assoies. Les dernières paroles que tu avais vociféré en sa faveur n’était pas très agréables alors que des rafleurs t’embarquaient pour te ramener à Azkaban. « Ce teint ne te sciais guère, on pourrait presque croire que tu as fais un tour dans l’une de ses prisons tenue par les détraqueurs. » Quelle ironie, au final vous y aviez tous les deux finis à un moment donné et tu savais à quel point cela pouvait briser une vie. Même si au final la tienne était brisée avant même que tu y finisses. Tu lui sers un verre ainsi qu’à toi, puis lèves ton verre pour porter un petit toast. « A notre vie merveilleuse et remplie de joie. » Fut un temps, tu aurais pu le penser grâce à lui, lorsqu’il arrivait à te faire oublier les aiguilles et différents fils électriques que tes parents t’enfonçaient afin de comprendre d’où venait ta magie.
   
⇜ code by bat'phanie ⇝

_________________
Il était chargé d'un des cours de philosophie: jamais on ne vit plus amère trahison; son dédain pour la philosophie perçait à chaque mot; c'était un perpétuel sarcasme, où il développait une sorte de talent âpre. — .
Joseph Ernest Renan
Revenir en haut Aller en bas
 
pirerna + misery
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Histoire de Trouble or Misery .
» Misery loves my Company.
» •Misery Loves My Company•
» Sweet Nightmare} Manni
» Christopher McDowell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: Hogsmeade :: Hog's Head-
Sauter vers: