Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

(rowan&maelys) don't you dare play the victim

Rowan Moore
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : 2e année de GISIS Sécurité magique
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo : .sparkle Âge : 26 Parchemins : 527 Gallions : 146 Date d'inscription : 30/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1704-rowan-heartbroken http://www.mumblemumps.com/t1731-rowan-liensrp http://www.mumblemumps.com/t1730-rowan-maella-la-chouette-triste http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

Rowan & Maelys
don't you dare play the victim
Début novembre, le Gryffondor décida qu’il était temps d’avoir une petite conversation avec Maelys. En quelques jours, il l’avait beaucoup trop souvent croisée avec un certain né-moldu de sa maison. Il était plus ou moins au courant qu’ils se fréquentaient cet été, mais ils le faisaient discrètement et il n’avait rien dit. Il n’avait rien dit, mais ce n’était pas l’envie qui lui avait manqué. Le sorcier avait failli suivre sa sœur plusieurs fois pour l’engueuler une fois prise sur le fait, mais il avait eu d’autres choses à faire, comme avoir ses parents sur le dos tout l’été. Cet été avait été difficile pour Rowan. Ses parents étaient présents sur le campement, à Pré-au-Lard, et ne l’avaient presque pas lâché. Ils voulaient s’assurer qu’il ne faisait pas de bêtises, qu’il faisait des efforts pour s’entendre avec celle qu’ils avaient choisi pour lui : Brooke. Rowan avait pris un malin plaisir à leur monter que non, il ne l’avait pas accepté. Dans d’autres circonstances, peut-être qu’il aurait pu s’entendre avec elle, bien qu’elle prétendît avoir tenté de l’approcher par le passé et qu’il n’y avait vu que du feu. Rowan ne faisait plus tellement attention aux filles depuis la mort de Zoella. Il avait eu quelques relations d’un soir, mais rien de concret. Il n’était plus tombé sous le charme d’une fille jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’il était déjà sous le charme de quelqu’un, sa meilleure amie, Cassandre. Plus il réalisait à quel point elle comptait pour lui, plus il se remettait de la mort de celle qu’il aimait. C’était une pente difficile à remonter. Zoella était morte depuis presque deux ans, après que son secret ait été dévoilé par Maelys sous la pression parentale. Rowan le lui avait pardonné parce qu’elle était sa sœur. Mais au fond, il lui en voulait toujours un peu. Alors quand, à la rentrée, il comprit que la relation entre la brune et son sang-de-bourbe n’était pas qu’une passe, il commençait à voir rouge. Maelys ne savait pas qu’il était au courant, mais rien ne lui échappait. Rowan ne pouvait plus faire semblant d’ignorer ce qu’il se passait plus longtemps. Il fallait qu’il lui parle. Quelques heures plus tôt, il avait envoyé à sa sœur sa chouette, nommée Maella, contraction entre Maelys et Ornella, pour qu’elle lui apporte une lettre. Maelys, arrange-toi pour me rejoindre à la bibliothèque après les cours. Il faut qu’on parle. Rowan. Un message bref et clair, qu’elle ne pouvait pas mal interpréter. Le Gryffondor ne connaissait pas tout l’emploi du temps de sa sœur par cœur, mais il savait que ce jour-là, en général, ils finissaient à peu près en même temps. Après les cours, les aurors raccompagnaient en général les élèves soit dans leurs salles communes, soit à la bibliothèque pour ceux qui le souhaitaient, soit ailleurs s’ils étaient de bonne humeur et pas trop occupés. Rowan n’en doutait pas, elle viendrait et serait à l’heure. Maelys avait trop peur des conséquences si elle posait un lapin à son frère.

A la fin des cours, Rowan s’était rendu avec un groupe d’élèves et l’auror les accompagnant à la bibliothèque. Ce n’était pas un endroit qu’il fréquentait beaucoup, même s’il lui arrivait de venir y chercher des renseignements pour ses devoirs. Il savait que s’il se mettait dans un coin et qu’il ne parlait pas trop fort, il pourrait avoir une discussion tranquille avec Maelys. De plus, comme c’était un endroit public, il ne pourrait pas trop s’énerver et cela lui éviterait de se mettre à crier sur elle. Il trouva donc une table, entourée d’étagères, sans voisins. C’était l’endroit parfait pour discuter. Sauf qu’elle était déjà occupée par un garçon de deuxième ou troisième année, un Poufsouffle en plus. « Bouge de là… » Dit-il au garçon. Il avait dû être très convainquant car le jeune se dépêcha de ranger pour lui laisser la place sans protester. Rowan affichait un sourire victorieux et supérieur. Il faisait vraiment peur aux plus jeunes quand il ne souriait pas et qu’ils ne le connaissaient pas. Ils ne savaient pas qu’en réalité, Rowan était un gars plutôt sympathique, qui aimait déconner, mais pas trop. Parce que le sorcier s’énervait assez vite quand même quand on faisait quelque chose qui lui déplaisait. Le sorcier s’installa, sortit ses affaires pour faire semblant de travailler et attendit sa sœur. Elle avait intérêt d’être seule et d’arriver vite. Il ne patienta pas très longtemps avant de la voir arriver. « Ça va, ça a été les cours ? » Demanda-t-il le temps qu’elle s’installe à son tour. Rowan ne passait pas tout son temps avec ses sœurs, alors de temps en temps, il essayait de discuter avec elles, de prendre de leurs nouvelles. Il était un peu moins proche d’elles depuis la guerre, mais il faisait des efforts pour retrouver le lien qu’ils partageaient. « Quoi de nouveau ? » Le Gryffondor se demandait si Maelys lui parlerait de Zeppelin, si elle oserait lui dire qu’elle fréquentait un né-moldu malgré tout ce qu’il s’était passé entre Rowan et Zoella, malgré son rôle dans cette histoire tragique. Il se mordit l’intérieur de la lèvre. Il avait qu’elle ne lui dirait rien. Elle avait bien trop peur de sa réaction. Elle avait raison. « Tu me déçois, Maelys… » Lança-t-il en croisant les bras face à sa petite sœur. Il pensait qu’au moins, elle aurait l’audace de le lui dire en face, des mois plus tôt. Il aurait dû être la première personne à qui elle en parlerait. Il aurait dû approuver cette relation avant qu’elle ne se lance dans cette histoire, et bien sûr, il ne l’aurait pas fait. « Ornella est au courant ? » Siffla-t-il entre ses dents serrées, tout en sentant la colère monter. Si leur sœur était au courant et qu’elle ne lui avait rien dit non plus, il allait tout casser.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Maelys Moore
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Célébrité : Danielle Campbell
Âge : 35 Parchemins : 27 Gallions : 54 Date d'inscription : 25/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur




   
Don't you dare play the victim

   
It is honorable to be accused by those who deserve to be accused

   
Maelys vivait une histoire simple avec un camarade de Gryffondor. Zeppelin était connu pour être un coureur de jupons et à vrai dire la sorcière n’avait pas imaginé que leur histoire se prolongerait autant. Au départ, quand elle était tombée sur lui lors de la coupe du monde de Quidditch, elle avait simplement voulu s’amuser. Elle étudiait beaucoup mais elle enviait aussi beaucoup sa sœur qui avait cette faculté à attirer les garçons autour d’elle. Ne pouvait-elle en faire autant ? Non. Elle n’avait que réussi à attirer celui qui acceptait n’importe quoi portant une jupe. Elle n’avait pas craint de s’afficher avec lui, estimant que cette histoire n’était pas vouée à durer. Depuis qu’elle n’avait pas su garder le secret de son frère aîné, elle s’attendait à ce que sa sœur ou son frère ne vienne lui faire la morale ou lui reprocher ce choix qui n’avait rien de judicieux. Après tout, Zoella, celle que Rowan avait aimé, était morte parce que son sang n’était pas suffisamment pur selon ses parents. Ornella lui en voulait toujours un peu et Maelys avait seulement voulu combler son sentiment de solitude. Les choses n’étaient plus vraiment les mêmes, quand bien même Rowan lui adressait à nouveau la parole.

Assise dans l’un des fauteuils de la salle commune des Serdaigle, elle discutait avec une amie quand elle vit Maella lui déposer un mot. Cette chouette appartenant à son frère, elle fut intriguée et décrocha délicatement le parchemin de la patte du volatile. Maelys, arrange-toi pour me rejoindre à la bibliothèque après les cours. Il faut qu’on parle. Rowan. La brune haussa un sourcil interrogateur. Bonjour Rowan. Au revoir Rowan. Ce mot était tellement bref qu’elle avait la désagréable impression qu’elle n’y serait pas forcément bien accueillie. Son frère avait changé depuis ce jour terrible et elle ne comprenait pas vraiment comment il avait pu basculer dans des pensées aussi extrêmes. Pour sa part, cet évènement tragique dont elle était responsable lui avait ouvert les yeux. Le sang ne méritait pas la peine de mort. Et le ton du message ne laissait pas vraiment croire à un bon présage. La mine assombrie, une amie lui demanda ce qu’il se passait. « Mon frère me donne rendez-vous après les cours. Je sens que ce ne sera pas pour me parler de choses joyeuses… » Attrapant ses affaires, elle suivit ses camarades, l’esprit clairement concentré sur ce rendez-vous bien mystérieux.

***

Maelys fréquentait bien plus souvent cet endroit que son aîné et quand elle arriva, les lieux étaient loin d’être vides. Pourquoi avoir choisi ce lieu ? Il n’était pas si simple d’avoir une conversation, la bibliothécaire pestant dès qu’une mouche bourdonnait dans le silence des lieux. A présent, il était quasiment impossible de se promener sans chaperon. Une auror la suivait comme son ombre, elle et d’autres élèves de sa promotion qui souhaitaient également emprunter des ouvrages pour leurs devoirs. Une fois sur place, elle jeta un coup d’œil circulaire et vit un élève de seconde année fuir une rangée comme la peste. Inutile de chercher plus longtemps…

S’engageant dans la direction, elle le découvrit assis à une table. Sympathique, déconneur, oui ces qualificatifs avaient pu autrefois le concerner. A présent, il ne restait plus grand-chose. Seule une ombre, un monstre qu’elle avait elle-même engendré. Son cœur se serra et se mit à battre plus fort dans sa poitrine. Egal à lui-même, il ne la salua pas vraiment. Se mordant légèrement la lèvre inférieure, Maelys s’assit en face de lui et attrapa un livre pour donner le change. « Bonjour Rowan. Oui, ça va. Et toi ? » C’était une simple question de politesse. En réalité, elle n’allait pas si bien mais depuis des semaines maintenant elle savait ne plus vraiment pouvoir compter sur lui. Elle allait même en obtenir la preuve d’ici quelques minutes. « Quoi de nouveau ? » La question la déconcerta. Quoi de nouveau… Devait-elle feindre rien du tout ou parler de Zeppelin ? Il ne représentait rien pour elle. Du moins officiellement. « Rien de bien particulier. »

« Tu me déçois, Maelys… » Les mots la frappèrent autant qu’une gifle. L’incompréhension qui se reflétait dans ses yeux n’était pas feinte avant qu’elle ne se rembrunisse et les baisse.  « Ornella est au courant ? » Comment osait-il la juger de la sorte ? Lui qui devrait mieux comprendre que quiconque ? Une chose était certaine, elle avait vraiment bien fait de ne rien lui dire. La réaction qu’il déployait ne faisait que renforcer son sentiment. Inspirant, elle se redressa et le toisa. « Au courant de quoi ? Que je fréquente Zeppelin ? Peut-être. Je ne m’en suis pas cachée. Et je ne vois pas en quoi cela te regarde, je n’ai pas l’intention de me marier avec lui. Tu t’amuses aussi avec les filles, non ? Pourquoi ne pourrais-je pas en faire autant ? » Sa voix sifflait autant que la sienne. « Je t’ai déçu ? Toi aussi. Toi aussi tu me déçois depuis des mois. Oui, j’ai fait une erreur, ils m’ont arraché cette information et je le regrette chaque jour qui passe mais toi, toi tu es devenu un bel hypocrite. Un lâche. Je me demande comment tu fais pour te regarder en face, toi qui a aimé Zoella et qui à présent tient les mêmes discours. Ah tu peux faire le fier, dire que tu sais tout mieux que tout le monde. Zeppelin est un coureur de jupons, j’en suis consciente. Si c’était tout ce que tu avais à me dire, je m’en vais. »

Elle se redressa. Jamais elle n’avait vraiment osé lui cracher tout ça au visage. La colère aidait. Elle lui en voulait de lui reprocher et bien sûr qu’elle comprenait très bien qu’il voulait se venger, il en avait le pouvoir. Depuis le début elle avait réfléchi à comment elle présenterait la chose. Il était hors de question que Zeppelin paie pour son erreur. Son cœur se serra. Il fallait que Rowan achète cette version sans rien lui demander de plus. Un coup de poker, certes mais elle n’avait pas vraiment le choix.

   ☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
 
(rowan&maelys) don't you dare play the victim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 05. The games we play
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» Nano. Role Play !
» fait votre play liste ici

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: fourth floor :: Bibliothèque-
Sauter vers: