Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Life is a card game ; the heart is never the asset. ✘ Marhel

A. Mahra Vargas
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Dresseuse de Sombrals
Célébrité : Ira Chernova
Pseudo : Loupiotre Âge : 31 Parchemins : 280 Gallions : 122 Date d'inscription : 18/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2459-i-m-an-invisible-monster-mahra http://www.mumblemumps.com/t2471-mahra-h-o-p-e-hold-on-pain-ends#63372 http://www.mumblemumps.com/t2559-send-me-a-letter-mahra

Life is a card game ; the heart is never the asset
La représentation du soir venait de se terminer. Le chapiteau était embrassé par la pénombre. La foule commençait à s’échapper en masse. Certains plus pâles que d’autres. Certains enthousiastes. Certains à deux doigts de courir pour s’éloigner le plus rapidement possible de ces lieux cauchemardesques. Vous étiez resté quelques instants après le spectacle pour parler, échanger. Quand la foule du cirque était présente, Piros me semblait bien loin. Présent mais ailleurs. Mon regard ne pouvait s’empêcher de chercher le sien pourtant. J’savais plus quoi en penser. J’avançais d’un pas, pour mieux reculer de trois. Je finissais par me détourner de lui pour bon finissant les tâches qu’on s’était alloués chacun de notre côté. Je portais encore ma tenue de scène et j’étais en nage. Je relevais mes cheveux avant de quitter le groupe qui commençait à se dissoudre petit à petit.

Malgré la nuit, je connaissais par coeur le chemin qui m’amenait à ma caravane. J’y restais rarement. A dire vrai, jamais. Elle me servait juste pour me changer, stocker mes vêtements de rechange. Et à présent j’y rangeais aussi mes costumes et quelques produits de maquillage. Je me fardais les yeux pour aller avec la tenue nouvellement élaborée par Anton.

Je pénétrais à l’intérieur et allumais d’un coup de baguette les bougies qui étaient répartie de partout. Je laissais tomber à terre mon pantalon et mon corset rapidement. Me délestant du reste avant de filer sous la douche. L’eau chaude court sur ma peau détendant mes muscles. Je réalise à mesure du temps que mes passages sur scène me crispe toujours autant. J’ai parfois l’impression de me prostituer pour les besoins d’un spectacle. J’entre dans le jeu des spectateurs. Poussant mon art jusque dans l’excès. Pourtant je suis fière du travail réalisé. Mais chaque fois mes pensées s’attardent sur mes précieux Sombrals. Sentiment de trahir leur nature en les forçant à parader devant ces yeux malsains. Je me lave. De toutes ses tensions. Appréhension. Lorsque je ressors de la douche, la buée s’est emparée des lieux. Je me sèche les cheveux d’un sortilège avant d’enfiler un jean noir ainsi qu’un pull fin de la même couleur. J’enlève tout le maquillage qui barbouille ma figure. Je donne un coup de pied dans mes fringues qui trainent au sol. Anton me tuerait pour ça… Je me tourne vers la petite cuisine. La seule chose qu’on y trouve ? Du café et quelques bouteilles d’alcool. Boire seule n’étant pas l’une de mes occupations favorite, je m’occupe de faire couler un café histoire de me réchauffer avant d’affronter le froid et de retourner à Pré-au-Lard à mon domicile.

Lorsque j’entends frapper à ma porte, je me fige. L’idée que ce soit Piros derrière me frappe instantanément. Je l’espère presque et je le redoute. Dans le fond, je ne sais même pas ce que je veux. J’attends quelques secondes avant que cela ne refrappe. Je prends ma tasse de café dans une main et me dirige lentement vers la porte avant de finir par l’ouvrir. Je cligne un instant des yeux devant la silhouette qui se dresse devant moi. Depuis quand ne l’avais-je pas vu ? Un rire s’échappe d’entre mes lippes tandis qu’il tend un paquet de cartes entre nous. « Que des voleurs ces cartomanciens... » Murmure amusé. Mes prunelles sombres glissent sur son visage. Il n’a presque pas changé, pourtant il ne semble plus être tout à fait le même. Mais qu’importe ? Il doit certainement se dire la même chose à mon sujet. « Ca serait presque flippant ça, Xanielov. » Le ton est cynique mais dans le fond j’en penses pas moins. Je me demande réellement comment il m’a retrouvé, lui qui a connu mes représentations avec le Nuestra Familia. Encore une personne de mon passé qui ressurgit mais celle-ci m’est bien plus agréable. Je m’éloigne de la porte pour le laisser entrer et l’invite à s’installer vers la table. Les lieux ne sont pas bien grands de toute façon… Je pose mon café sur le comptoir avant de l’observer. « Je te sers quelque chose ? » Etrangement, je me dis qu’il ne voudrait certainement pas d’un café. « Tu es venu voir le spectacle » Je marque une légère pause avant d’ajouter : « Ou tu fais le tour du monde avec un paquet de carte dans la main ? »
black pumpkin


Holy image of Lies.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Eliael Xanielov
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Chasseur de Prime
Célébrité : Danila Kozlovsky
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 848 Gallions : 790 Date d'inscription : 14/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2701-eliael-xanielov-be-the-best-ver http://www.mumblemumps.com/t2706-eliael-xanielov-je-suis-l-ombre-qui-te-suit-dans-la-nuit#72499 http://www.mumblemumps.com/t2707-letter-s-eliael#72509 http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Life is a card game ; the heart is never the asset.
"Le passé a plus de parfum qu'un bosquet de lilas en fleur."
Décembre 2000
~ Marhial ~


I
l n'en avait pas loupé une miette, du début à la fin, glisser au fond du chapiteau, il l'avait regardée... Toujours aussi belle, sa chevelure d'ébène, ses sombrals... D'une certaine manière il avait du mal à croire qu'elle était venue s'échouer ici... Il avait toujours vue Mahra comme un cheval sauvage, lancée au galop à travers le monde. C'était en partie ce qui lui avait plus chez elle... De toute les personnes qu'il avait pu tromper au fil des décennies, cette jeune femme devait être l'une des seules avec qui il avait toujours été lui-même, même si bien sûr à l'époque elle ignorait le fait qu'il était un mangemort... Leur relation n'avait été que physique, mais elle n'en avait pas été moins passionnée pour autant. En la voyant bouger dans la scène du chapiteau, ses gestes, il se remémorait leurs nombreuses nuits passées ensemble... Un cheval sauvage, un sombral, c'était tout à fait cela... Pourquoi avait-il mit autant de temps avant de venir ici ? Déjà parce qu'à sa sortie d'Azkaban il ignorait qu'elle travaillait dans le coin et lorsqu'il avait entendu parlé d'un numéro avec des sombrals il avait tout de suite pensée à elle et avait évidemment mené sa petite enquête... Ensuite, oui il avait hésité... Parce qu'il n'était plus le même ? Mais sûrement qu'elle non plus ? Connaissait-elle ses secrets ? Avait-elle lu la pièce ? Etrangement ce n'était pas tellement son accueil qu'il avait craint... En y pensant, l'ombre d'un sourire passe sur son visage. Non il lui avait seulement fallu un peu de temps et ce soir, ce serait le bon soir...

La représentation terminée, c'est accompagné d'un jeu de carte tout simple ou presque qu'il se dirigeait vers une roulotte, la sienne... Il arbore toujours cet air si sûr de lui, alors qu'en vérité il n'en est rien. Il n'est plus celui qu'il était, quelque chose avait cassé en lui, ou plutôt quelqu'un avait réussi à faire fondre la glace qui avait entouré son cœur jusqu'ici, on lui avait ouvert les yeux sur ce qu'il était vraiment... Et Eliael découvrait une émotion qu'il n'avait jamais connu en dehors de son enfance, lorsque sa mère était encore en vie, la vulnérabilité... C'est pourtant habillé d'un simple costume noir, chemise ouverte sur son torse, son sourire charmeur et son regard de braise qu'il vient toquer à la porte de la roulotte... Une légère appréhension, il attend, les secondes passent et personne ne vient ouvrir... Il est pourtant certain de l'avoir vu entrer dans cette dernière... L'a-t-elle vue ? Sait-elle que c'est lui derrière la porte ? Pourtant au jeu de la discrétion il était celui qui gagnait à tous les coups... Il retente alors sa chance et frappe une nouvelle fois, son jeu de carte à la main... D'autres auraient peut-être ramené un bouquet de fleur ? Eliael n'était pas de ce genre-là, il faisait dans le subtil, dans les détails, ceux qui ont compté... Comme leur première partie de poker... La porte s'ouvre finalement, son regard croise le sien, s'y accroche tandis que sa beauté le frappe une nouvelle fois. Un rire féminin se fait alors entendre et Eliael se joint à alors à la jeune femme en face de lui. Son rire est bien plus franc que tous ceux qu'elle a pu entendre dans le passé. Il est vraiment content de la revoir. Il hausse finalement un sourcil en l'entendant.

"Je ne t'ai pourtant jamais rien volé il me semble, ma mémoire me jouerait-elle défaut ?" Demandait-il amusé tandis que son regard ne cesse de la détailler, d'essayer de deviner ce qui a pu changer chez elle. "Tu aurais préféré que je te prévienne ? Avec une petite carte ? Aurais-tu simplement posé les yeux sur moi un jour si j'avais été du genre prévisible Vargas ?" Répondait-il tout en utilisant lui aussi le nom de famille de la jeune femme. Il entre lorsqu'elle s'éloigne afin de lui faire de la place, en entrant il regarde autour de lui détaillant le lieu. Un réflexe de par sa nature et ce qu'il a été, mais aussi une façon d'en apprendre un peu plus sur la jeune femme et tenté de comprendre ce qui a changé pour elle... Il s'approche de la table et ne se fait pas prier pour s'y installer. A sa question il hochait les épaules. "Sers-moi ce que tu bois, se sera très bien." Répondait-il avant qu'elle ne reprenne la parole en l'entendant il ne peut pas réprimer le rire qui sort de sa gorge. "Tu me vois vraiment faire le tour du monde avec un paquet de carte ?" Demandait-il amusé. "De plus je ne sais pas si tu lis les journaux, mais je ne peux pas vraiment sortir de Pré-au-Lard, alors un tour du monde c'est un peu compliqué." Lâchait-il. Il n'avait rien à cacher, le fait qu'il sortait tout droit d'Azkaban, ses crimes, le fait qu'il était mangemort, tout ça avait été balancé à la presse, elle l'apprendrait tôt ou tard... Peut-être par lui si elle ne savait rien ?

"Oui, j'ai vu le spectacle..." Commençait-il tandis qu'il sortait le jeu de carte du paquet. Il coupait en deux ce dernier et commençait à battre les cartes. Ces dernières étaient presque communes au monde moldu, sauf que les faces des cartes étaient animées par un sortilège. "Tu es toujours aussi douée..." L'ancien Eliael ne faisait pas beaucoup de compliment, il n'était pas très bavard non plus, mais cela c'était déjà un compliment qu'il lui avait fait à l'époque... "Mais je paris que je suis resté le meilleur aux cartes !" Lançait-il sur un air de défis, le sourcil arqué, la provoquant volontairement, sachant qu'elle ne pourrait pas résister à l'envie de faire une partie. "Et si toi et moi faisions un petit retour dans le passé ?" Proposait-il un instant se montrant bien plus loquace que dans le passé, tout simplement parce qu'il la connaissait déjà, elle faisait partie de son passé et l'une des rares personnes à ne pas lui avoir fermé la porte au nez, elle était l'une rare personne avec qui il pouvait être tout simplement lui-même.

(c) Emi.
Revenir en haut Aller en bas
A. Mahra Vargas
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Dresseuse de Sombrals
Célébrité : Ira Chernova
Pseudo : Loupiotre Âge : 31 Parchemins : 280 Gallions : 122 Date d'inscription : 18/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2459-i-m-an-invisible-monster-mahra http://www.mumblemumps.com/t2471-mahra-h-o-p-e-hold-on-pain-ends#63372 http://www.mumblemumps.com/t2559-send-me-a-letter-mahra

Life is a card game ; the heart is never the asset
Mon regard glisse sur la silhouette Eliael tandis qu’il se tient sur le marche de ma roulette. Je peux m’empêcher de me demander si Piros l’a vu venir. Je tente de me dire que ça n’a pas d’importance. Pourquoi cela en aurait ? Eliael. Nouveau vestige de mon passé qui resurgit. Les années ont passé. Picorées nos chairs, nos âmes. Bien sûr tout le monde change. Cela se voit au fond des yeux. Pourtant, je ne connais rien de lui. Rien d’autre que son corps contre le mien. Je m’étais laissée charmer, piéger. Lui et ses cartes. Loin de me douter qu’en cette soirée, j’allais le retrouver. Le même. Façonné par le temps. Lui et ce que j’avais pu lire dans les journaux à son sujet. Un auror… C’est ce que ma mémoire avait cru retenir à l’époque. Nous ne prenions pas le temps de parler. Il débarquait comme ce soir à la fin de mes spectacles. Nous n’étions que de vagues inconnus qui goutions aux plaisirs charnels de la luxure. En le laissant entrer, est-ce que j’avais lancé sans le réaliser une nouvelle partie ?

Qu’il me retrouve m’aurait presque fait frissonner. Le hasard avait mis Siegfried sur ma route. Mais lui ? Il avait visiblement agis en toute conscience. Je devais peut-être m’inquiéter d’être aussi facilement traçable. Le cirque avait sa petite notoriété. Le cercle était petit. Si cela remontait aux oreilles du Nuestra qu’un spectacle de sombrals opérait en Angleterre ? Je préférais chasser ses pensées en observant sa grande carcasse s’installer sur une chaise. Il dégage toujours cette assurance qui m’avait tant plu à l’époque. Son regard semble ne plus me quitter. Il observe. Les lieux ne lui apprendront rien. Si ce n’est que je ne vis pas dans cette caravane. Son rire est rauque, franc. Je le sens presque plus naturel alors que je me suis cachée derrière Mahra ; bien plus encore à présent.  Je finis par poser ma tasse rester entre mes mains. Je lui tourne un instant le dos, me dirigeant vers la petite cuisine tout en l’écoutant me parler. J’attrape alors une bouteille de whisky et m’approche lentement de la table, d’une démarche presque féline. Mes iris s’accrochent  aux siennes, alors que je me penche à travers la table pour faire claquer la bouteille sur le bois, juste en face de lui, m’appuyant sur la paume de ma main. « J’ai lu quelques articles… Tu es effectivement pleins de surprises. J’devrais me méfier ? » Mon regard sombre plonge dans le sien avec une pointe de provocation. Certains me traiteront de folle sûrement. S’enfermer seule avec un mangemort semble dénuer de toute conscience. Je laisse les secondes filer. Le détaillant sans gêne de ma mine boudeuse et arrogante. Un sourire étire pourtant légèrement mes lippes. Je m’éloigne alors afin d’apporter des verres, puis m’installe sur une chaise en face de lui.

« T’as juste eu de la chance à l’époque. » Je ne réagis pas vraiment à son compliment. Je ne sais jamais quoi dire lorsqu’on me félicite pour mon travail. Mon regard se porte sur les cartes qu’il est en train de mélanger. Ai-je réellement envie de me laisser ainsi happer par le passé ? J’hésite. Cela doit même se voir à travers mes yeux. Parce que mes pensées s’étiolent irrémédiablement vers un autre. Lâcher prise. Les vieux démons refont surface. Et dans cet univers malsain dans lequel j’avais évolué, je sombre. Je me laisse tenter. Parce qu’avec Eliael, c’était différent. « Et nous jouons pour quoi cette fois ? Le dernier enjeu était intéressant, toutefois, ce serait du déjà vu, non ? » J’ouvre la bouteille afin de nous servir et remplir les verres. Mon bras se tends derrière moi pour attraper sur le comptoir de la cuisine mon paquet de cigarettes. J’en attrapais une, laissant les autres à disposition. Mes doigts s’occupèrent un instant avec le cylindre tandis que je ne cessais de le fixer. Il n’y aucun détour dans ses paroles. Elles sont sans équivoque. Les miennes le sont davantage. « Est-ce que tu te caches à nouveau derrière un jeu de cartes pour me séduire ? » Mon accent glisse sur mes paroles tandis que j’allume ma cigarette, la coinçant entre mes lippes avant de m’étirer sur ma chaise, faisant craquer légèrement le bois sous mes gestes. Pourtant mes yeux, eux, ne le lâchent pas. Je marche sur un fil. Celui de la provocation. J’attrape mon verre, le lève afin de trinquer avec lui. « Au passé… »
black pumpkin


Holy image of Lies.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Eliael Xanielov
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Chasseur de Prime
Célébrité : Danila Kozlovsky
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 848 Gallions : 790 Date d'inscription : 14/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2701-eliael-xanielov-be-the-best-ver http://www.mumblemumps.com/t2706-eliael-xanielov-je-suis-l-ombre-qui-te-suit-dans-la-nuit#72499 http://www.mumblemumps.com/t2707-letter-s-eliael#72509 http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Life is a card game ; the heart is never the asset.
"Le passé a plus de parfum qu'un bosquet de lilas en fleur."
Décembre 2000
~ Marhel ~


S
e retrouver dans cette roulotte avec cette femme autant d'années après, Eliael devait tout de même reconnaître que c'était assez troublant même pour lui... C'était comme si le passé se rejouait juste devant lui, mais que certaines choses qui avaient changés tout de même... Comme si les acteurs de la scène n'étaient plus tout à fait les mêmes. Le décor aussi puisqu'il ne s'agissait pas de la même roulotte et qu'Eliael était assez observateur pour comprendre qu'elle ne vivait pas ici. Ce n'était pas pour rien d'ailleurs qu'il l'avait retrouvée ici et non chez elle. Il n'avait pas voulu l'envahir directement sur son territoire. Le temps avait changé et elle ne l'aurait peut-être pas si bien accueilli. Cependant à peine entre-ils que le jeu et la provocation sont déjà de retour comme si la poignée d'année qui c'était écoulé n'était rien et qu'ils s'étaient vu la veille... Déroutant... Et lui donnant envie de réveiller quelques parts d'ancien démons, pas les plus dangereux néanmoins. Il ne peut s'empêcher de la suivre du regard lorsqu'elle revient avec une bouteille. Quelques regards échangés et Eliael peut déjà sentir cette tension qui a toujours eu lieu entre eux... A l'époque ils avaient cédés sans même se poser de question, mais était-ce réellement une bonne idée de reprendre simplement là où ils s'étaient arrêté ? Comme si le temps n'avait pas passé ? Eliael jouait carte sur table, il n'avait plus rien à cacher, du moins pas à Mahra et il se doutait bien que les nouvelles lui étaient arrivés aux oreilles d'une manière ou d'une autre... Un fin sourire étire alors les lippes de l'Hongrois.

"As-tu déjà éprouvé le besoin de te méfier de moi ?"
Demandait-il de sa voix grave et douce comme du velours... S'il y avait bien une personne à qui il n'avait jamais fait quoique ce soit, c'était bien elle. Leur histoire n'avait été que physique et il avait su se retirer au bon moment. "J'essaie de m'améliorer... Vraiment." Lâchait-il en plantant ses prunelles dans les siennes, il n'ajoutait rien d'autre, les faits étaient dans les journaux et de toute façon Eliael savait qu'il n'y avait rien de plus important que les actes, tous les deux fonctionnaient de la même façon la dessus. "Je... Je comprendrais si tu veux que je quitte cette roulotte." Il lui laissait le choix, chose qui prouvait qu'il avait changé. A l'époque, il prenait ce qu'il désirait plus ou moins sans demander l'avis de qui que ce soit. C'était comme ça qu'il avait fini la première fois dans la roulotte de Mahra et même s'il l'avait laissé jouer au final il avait fini là où il l'avait voulu, au creux de ses draps ! Lorsqu'elle dévoile un sourire, il lui répond de la même manière comprenant que non, elle ne le mettrait sans doute pas dehors. Il ne peut s'empêcher de la taquiner au sujet des cartes, de la provoquer, de réveiller son instinct compétitif et peut-être bien autre chose ? Il voit l'hésitation dans les yeux de la jeune femme, il plisse alors les siens, se demandant tout ce qui peut se passer dans sa tête... Il était vrai que sa proposition pouvait avoir un double sens, revenir dans le passé pouvait pouvoir signifier plusieurs choses et cette tension entre eux ne cessent de planer dans l'air... Eliael finissait par hausser les épaules.

"Ça dépend..." Lâchait-il en laissant son accent rouler sur chaque syllabe. "Serais-tu intéressée ?" Demandait-il en haussant un sourcil, un mini sourire aux coins des lèvres. "Cela peut aussi être pour un nouveau départ ? Sans enjeu ? Juste..." Entre amis, mais les mots se bloquent dans sa gorge, il lui laisse alors son imagination pour terminer cette phrase. Il suit chacun de ses gestes tandis qu'elle remplit les verres avant d'attraper ses cigarettes, une habitude qu'il n'avait jamais compris, mais il n lu avait jamais rien dit, parce que finalement il ne la voyait pas autrement, ce paquet de cigarette, ça faisait partie d'elle et il ne voudrait la changer pour rien au monde. Elle reprend la parole, sans détour, lui arrache de nouveau un sourire. "En ai-je réellement besoin ?" Demandait-il, répondant à sa question par une autre question. Elle s'installe et lui se lève alors, venant tout proche d'elle, il se penchait sur la chaise sur laquelle elle était assise posant ses mains de parts et d'autres d'elle...

"Si ta question est en fait de savoir mes réelles intentions Mahra... " Commençait il en laissant sa phrase en suspend pendant quelques secondes son regard planté dans le sien... "Sache que non, je ne suis venu dans cette roulotte avec l'idée de forcément finir dans ton lit..." Contrairement à la première fois... Mais cela il n'a pas besoin de l'ajouter, elle le sait aussi bien que lui. "Je t'ai vue et j'ai juste eu besoin de te voir, de te parler. Les cartes ne sont qu'un prétexte... Mais je me disais qu'on passerait un bon moment..." Finalement il lui prenait la cigarette des mains et portait cette dernière à sa bouche, inspirant, il ne fumait pas, mais il avait déjà dû le faire dans le passé ce qui expliquait qu'il ne toussait pas, il expulsait ensuite la fumée de ses poumons sans se défaire du regard de la jeune femme... "Maintenant, je n'ai rien non plus contre le fait de lié le passé au présent..." Lâchait-il sans équivoque, mais encore une fois, elle avait le choix. Il lui rendait simplement sa cigarette avant de retourner à sa place, de lever à son tour son verre et de  lui répondre... "Au passé..." Le regard empli de sous-entendus juste après ce qu'il venait de lui dire...

"Alors je t'écoutes Mahra, que veux-tu si tu gagnes ?"
Lâchait-il le sourire aux lèvres...
(c) Emi.
Revenir en haut Aller en bas
A. Mahra Vargas
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Dresseuse de Sombrals
Célébrité : Ira Chernova
Pseudo : Loupiotre Âge : 31 Parchemins : 280 Gallions : 122 Date d'inscription : 18/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2459-i-m-an-invisible-monster-mahra http://www.mumblemumps.com/t2471-mahra-h-o-p-e-hold-on-pain-ends#63372 http://www.mumblemumps.com/t2559-send-me-a-letter-mahra

Life is a card game ; the heart is never the asset
Je laisse rentrer cet homme. Une part de mon passé. Un souvenir brulant. Dangereux. Ce que j’ai lu dans les journaux ? J’ai failli ne pas y croire. Mais à l’époque j’aurais presque dû m’en douter. Après tout, le cirque trainait dans des endroits peu fréquentable. Se soumettait aux caprices des riches sang-purs sans se soucier de la morale. C’était d’ailleurs en le cas. Le vice était le pilier des fondamentaux du Nuestra Familia. Alors, lorsqu’Eliael ne cherchait même pas à cacher ce qu’il avait été, une part de moi me disait que je pouvais lui faire en partie confiance. Parce qu’au final même lorsqu’il avait été du mauvais côté de la barrière, il ne m’avait jamais rien fait de répréhensible lui… Ma provocation semblait le pousser à vouloir se justifier. Mon regard soutenait le sien alors qu’il m’affirmait vouloir s’améliorer. S’améliorer. Quel beau dessein. Quelle belle idée. Comment comptait-il y parvenir ? Quand je fuyais mon passé, étouffais mes souvenirs pour faire comme si rien n’avait jamais existé. L’horreur et la décadence. C’est pourtant tout ce que je dégage à travers mon attitude.

Et lorsqu’il propose de quitter cette roulotte, je ne réponds même pas. Me contente d’aller récupérer les verres pour les déposer sur la table afin d’accompagner la bouteille. Mon regard se perds sur le paquet de cartes. Il est certain qu’il n’est pas venu faire une bataille. Forcément le poker emmène ses vices et ses tords sur la table. La dernière fois, la partie n’avait été qu’un prétexte pour qu’ils ne couchent ensemble. Juste ? Juste quoi ? Je l’observe mes prunelles dans les siennes. Cherche à voir peut-être plus loin. Comme pour transpercer son âme. Comprendre l’enjeu de sa visite. Etais-je pour lui aussi un vestige du passé ? Un visage agréable parmi les démons qui nous hantaient ? Mon regard ne le lâche pas alors qu’il se lève pour me retrouver. Je continue de le fixer avec mon arrogance habituelle, tirant sur ma cigarette alors que ses bras viennent se glisser autour de moi. Je lui souffle même un peu de fumée au visage. « Les cartes n’ont toujours été qu’un prétexte. » Ma clope s’échappe d’entre mes doigts. Elle passe de mes lippes aux siennes. Un geste intime quand on y pense que de partager cette cigarette. "Maintenant, je n'ai rien non plus contre le fait de lié le passé au présent…" Je ne peux m’empêcher de rire à ses paroles. Amusée mais non moqueuse. Il faut au moins lui reconnaitre la franchise comme qualité. Je cogne mon verre au sien alors qu’il retrouve sa place, prenant une gorgée du liquide ambré. "Alors je t'écoutes Mahra, que veux-tu si tu gagnes ?"

Je me cale contre ma chaise, un verre dans une main, ma cigarette dans l’autre. Je continue de l’observer, silencieuse. « Sans enjeu. » Je finis par déclarer en planter mes iris sombre dans les siennes. « Par contre, autant que la partie soit utile. » Une sourire se dessine sur mes lippes. Je me redresse, pose mon verre puis tire plusieurs lattes avant de reprendre la parole. « On dévoile toutes les cartes. On se couche si on pense ne pas avoir la main, on maintient si on pense gagner. On peut aussi bluffer. » Un silence, un sourire. « On met en jeu la vérité. Des questions. Celui qui gagne peut demander n’importe quoi. Le perdant réponds. » Un instant, je me dis que rien que la vérité pourrait être difficile. Même pour moi. Alors j’ajoute rapidement. « Le perdant peut ne pas répondre. A condition de réaliser un gage du choix du vainqueur. » Je continue de l’observer. C’est une façon digne de nous d’apprendre à se connaitre. « Deal ? » Je tends ma main à travers la table. S’il l’attrape alors une nouvelle partie va se lancer entre nous.
black pumpkin


Holy image of Lies.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Eliael Xanielov
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Chasseur de Prime
Célébrité : Danila Kozlovsky
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 848 Gallions : 790 Date d'inscription : 14/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2701-eliael-xanielov-be-the-best-ver http://www.mumblemumps.com/t2706-eliael-xanielov-je-suis-l-ombre-qui-te-suit-dans-la-nuit#72499 http://www.mumblemumps.com/t2707-letter-s-eliael#72509 http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Life is a card game ; the heart is never the asset.
"Le passé a plus de parfum qu'un bosquet de lilas en fleur."
Décembre 2000
~ Marhel ~


L
es cartes... Eliael avait très vite compris qu'on apprenait pas mal de chose chez les autres à travers le jeu, mais jamais cela n'avait été aussi exaltant qu'avec Mahra. Il y avait quelque chose chez cette fille, quelque chose qui lui ressemblait, dans le jeu, ils se comprenaient... Mais, elle avait raison, les cartes n'ont toujours été qu'un prétexte pour avoir ce qu'ils désiraient vraiment au fond. Mais avant leurs désirs se rejoignaient, aujourd'hui ? Est-ce qu'Eliael savait vraiment ce qu'il voulait ? Il avait vu Mahra, il avait éprouvé ce besoin d'aller la voir, de la retrouver, cependant tous les deux avaient fait du chemin, chacun avait de nouvelles cicatrices et cette fois, il lui donnait le choix de l'enjeu, il échangeait les rôles, il lui donnait le pouvoir qu'il avait bien trop maintenu dans ses mains avant... Ils trinquent, Eliael porte le verre à ses lèvres et attend, elle semble réfléchir et un sourire vient alors étirer ses lippes, sera-t-elle aussi joueuse que lui à l'époque ? Voudrait-elle plus ? Il cherche lui aussi, il fouille son regard pour savoir ce qu'elle pourrait avoir en tête, mais s'il avait toujours aimé quelque chose chez Mahra, c'était qu'elle était aussi indéchiffrable que lui... Même lorsqu'ils se donnaient l'un à l'autre... Eliael l'avait déjà vue sourire, il l'avait déjà vue être tendre mais dans le fond, jamais... Jamais elle n'avait baissé ses barrières et l'avait laissé voir plus qu'il n'avait déjà vue et l'inverse était tout aussi vrai. Puis, finalement la sentence tombe, sans enjeu... Quelque chose de nouveau pour le Hongrois mais pourquoi pas ? Puis elle reprend la parole et doucement il la voit amener autre chose sur le tapis, le sourire d'Eliael s'étire de nouveau...

"Si on ne bluff pas, quel intérêt de jouer au poker n'est-ce pas ?" Et bon sang qu'est-ce qu'ils étaient doués tous les deux à ce petit jeu-là. Il réfléchit à ce qu'elle demande, de son côté, il considère qu'il n'a plus rien à cacher, ses faits et gestes ont tous été relayé dans un journal, tout le monde avait lu, même elle... Quel secret pouvait être bien pire que celui-ci ? En revanche, jouerait-elle le jeu ? A peine avait-elle cependant évoqué son idée que déjà elle proposait une nouvelle alternative... "Serais-tu du genre à te défiler Mahra ?" Demandait-il en haussant un sourcil, la mettant au défis de répondre à n'importe laquelle de ses questions. Il prenait une nouvelle gorgée de son verre, tournant l'alcool dans sa bouche avant de l'avaler, prenant son temps pour répondre... "Tu as un deal, seulement si tu laisses tomber cette histoire de gage." Lâchait-il, après tout il lui avait donné le choix des armes, elle avait choisi, il allait falloir qu'elle assume. Il défait le paquet de carte et commence à les battre devant elle.

"Aurais-tu peur Vargas ?" Demandait-il pour la provoquer un peu et lui donner le courage d'accepter. Il coupe, il distribue sachant qu'il n'y a pas de mise, il place directement les trois premières cartes devant eux. Avant de les retourner il plante ses prunelles dans les siennes. "Alors ? Tu te défiles ?" Sans attendre sa réponse il retourne les trois cartes, regardant ensuite de nouveau son jeu... Un fin sourire étire légèrement ses lèvres... "Honneur aux dames." Lançait-il alors impatient de savoir si elle allait relever le défi ou non, se coucherait-elle ? Il était persuadé que non, elle était joueuse, autant joueuse que lui et cette douce impression de déjà vue lui faisait du bien... Mahra se raccrochait au souvenir qu'avec elle il n'avait jamais eu réellement besoin de jouer un double jeu, ce soir c'était encore le cas, il était lui tout simplement.

(c) Emi.
Revenir en haut Aller en bas
A. Mahra Vargas
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Dresseuse de Sombrals
Célébrité : Ira Chernova
Pseudo : Loupiotre Âge : 31 Parchemins : 280 Gallions : 122 Date d'inscription : 18/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2459-i-m-an-invisible-monster-mahra http://www.mumblemumps.com/t2471-mahra-h-o-p-e-hold-on-pain-ends#63372 http://www.mumblemumps.com/t2559-send-me-a-letter-mahra

Life is a card game ; the heart is never the asset
Mes yeux se posent sur les cartes. Un instant du te perds dans le fils de tes pensées. Tant de croyances sur ses figures. Tant de superstitions. Amusant quand on y pense. Ces petits cartons prédisant l’avenir. Le notre ? Loin des règles ancestrales de la cartomancie, c’est en jouant aux cartes que nous avions scellé notre relation à l’époque. D’une paire, d’une suite. Elles avaient décidé pour nous de notre avenir ensemble. Le destin avait-il décidé de me faire perdre ce soir là ? Et pourquoi mettre sur mon chemin un mangemort de plus dont j’ignorais tout à l’époque ? Oui les cartes prédisaient l’avenir, elles avaient même fixé le notre. Et j’étais assez stupide pour avoir suivi leurs lois. Mais après tout, si j’avais gagné que lui aurais-je demandé ? Serions-nous à présent, après toutes ces années, l’un en face de l’autre ? Je croyais que rien n’était laissé au hasard. Qu’une personne croisée sur une route, celle de notre vie, avait toujours un impact. Un enjeu. Eliael, je n’avais même pas réellement posé de question à l’époque. Je n’en posais jamais beaucoup ceci-dit. Encore moins lorsque je vagabondais les sols étrangers avec le cirque. Histoire d’un soir, passion d’un instant. Je n’étais pas du genre à m’offrir au premier venu, mais la vie de cirque ne me semblait pas idéale pour être en couple. Quelques heures de plaisir, puis c’est le départ. Un au revoir, un adieu. C’est ainsi que cela marchait. Je ne pensais même pas le revoir un jour. Pourtant, j’ne l’avais pas oublié. Ses remarques bien placées. Son air joueur. Son allure qui semblait se foutre de tout. Et puis, il devait être aussi dérangé et sans attache que moi pour avoir misé sur une partie de cartes. Il fallait reconnaitre que c’était plus original que d’offrir un simple verre…

Alors je lui propose des nouvelles règles. De nouveaux enjeux. Rien à gagner, juste la découverte de l’autre. Le jeu restant au centre de notre périple. Une façon étrange d’apprendre à se connaitre réellement mais après tout… "Tu as un deal, seulement si tu laisses tomber cette histoire de gage. » Un sourire étire mes lèvres, plus encore lorsqu’il me demandait si j’avais peur. Peur. Sentiment qui me hantait depuis des années sans même que je le comprenais. Il vivait sans vergogne dans mes entrailles depuis ma plus tendre enfance mais je l’avais compris que bien plus tard. Quand j’avais toute cette folie. M’offrant une nouvelle vie à l’abris de mon passé. Et si je n’échappais pas aux racontars, je n’évoluais plus dans cet univers malsain qui berçait mon couffin de nouveau né. « Je te laissais une voie de sortie Xanielov… Après tout, tu as peut-être encore des secrets que la presse n’a pas su découvrir… » Mes prunelles ambrées se plongeaient, provocantes, dans ses iris. Je fis courir mon index sur le rebord de mon verre un instant sans me départir de son regard. Bien sûr que je me défilais. C’est ce que j’avais fait toute ma vie. Me cachant derrière le masque du mensonge et de l’ignorance. Oeillères sur mes yeux, jouant à l’aveugle devant les terribles gestes du Nuestra Familia. Cette mafia mexicaine déguisée en cirque. Ce tatouage qui ornait ma peau comme pour me rappeler chaque jour que j’appartiendrai toujours à cette famille. Que je le veuille ou non…

Je portais mon verre à mes lippes et pris lentement une gorge de l’alcool brulant. J’observe les cartes qui se mélangent sous mes yeux. Trois cartes se dressent à présent entre eux. J’attrape tranquillement les cartes qui me sont destinées, observant celle sur la table. « La chance est de mon côté ce soir.  » Je repose les cartes à couvert sur la table, attendant qu’il parle, de voir les deux cartes suivantes qui viendrait retrouver les trois précédentes. Il sait déjà ce que je cache aux autres. Il était là durant ces spectacles odieux. Ces orgies orchestrées. Ces tortures. Il n’y a qu’une question que je redoute car je sais qu’il est loin d’être idiot et qu’il se doute que Mahra n’est qu’un prénom d’emprunt. Mais après tout, est-ce que cela l’intéresserait réellement ? Tout en l’observant, je remonte mes cheveux en un chignon défait. Je n’allais pas tarder à savoir si j’étais vraiment en jour de chance.
black pumpkin


Holy image of Lies.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Eliael Xanielov
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Chasseur de Prime
Célébrité : Danila Kozlovsky
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 848 Gallions : 790 Date d'inscription : 14/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2701-eliael-xanielov-be-the-best-ver http://www.mumblemumps.com/t2706-eliael-xanielov-je-suis-l-ombre-qui-te-suit-dans-la-nuit#72499 http://www.mumblemumps.com/t2707-letter-s-eliael#72509 http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Life is a card game ; the heart is never the asset.
"Le passé a plus de parfum qu'un bosquet de lilas en fleur."
Décembre 2000
~ Marhel ~


D
e nouvelles règles, de nouvelles bases entre eux, qu'est-ce que cela allait donner ? Il n'en savait rien, mais de toutes ses femmes qu'il avait pu avoir dans son lit Mahra était de celle qu'il n'avait pas oublié, de celle qui avait marqué son esprit. Ce soir ils laisseraient place à la vérité, chacun découvrirait des secrets l'un de l'autre et Eliael aimait beaucoup la tournure de cette soirée. En entendant la réponse de la Mexicaine, le slave laissait un rire s'échapper d'entre ses lippes. "Le plus important ce trouvait dans ce torchon, je n'ai plus grand chose à cacher, il va falloir fouiller..." Chuchotait-il tout sourire, mais il savait qu'il n'y avait plus aucun secret dont il avait peur de dévoiler aujourd'hui et elle ? N'était-ce pas plutôt pour elle qu'elle avait voulu créer cette porte de sortie ? Accepterait-elle de répondre avec autant de transparence que lui ? Elle le défi, elle provoque, Eliael se mur derrière son air impassible et boit une gorgée de son verre avant de se mettre à battre les cartes et à les servir. Tandis qu'il retourne les trois première il l'entend prendre la parole et ne peut s'empêcher de laisser un sourire étirer sa bouche. A son tour il regarde ses propres cartes sans laisser une seule émotion le trahir. Il les repose par la suite tandis que chacun mise, ici il est rare de les voirs se coucher, que ce soit l'un ou l'autre le but est de jouer, alors autant y aller directement. Lorsque toutes les cartes sont retournées, c'est à lui de prendre la parole.

"Je n'en serais pas si sûr si j'étais toi." Lâchait-il. Bluffait-il ? Etait-ce seulement pour la déstabiliser ? Première partie première question, son regard tombe dans le sien, il cherche, il fouille mais pourtant il sait qu'il n'obtiendra aucune réponse. Mahra était aussi douée que lui pour le bluff à ce jeu-là, c'était sans doute pour cela que ça rendait les choses aussi... Excitante ! Il finit par retourner alors ses cartes et la laisse découvrir ce qu'il possède. Une simple paire, il commence doucement, mais au moins il a quelque chose. Imperturbable, il attend sagement. Jusqu'à ce que le jeu de Mahra se découvre lui aussi. Suite, elle commence fort et Eliael s'incline ! Il boit alors une gorgée, laissant l'alcool s'infiltrer dans sa gorge. "Je t'écoute, que veux-tu savoir ?" Demandait-il, la défiant du regard, se demandant ce qu'elle allait oser demander, jusqu'où irait son audace. Il bat déjà de nouveau les cartes, mais il coupe et lui tend le paquet c'est à son tour.  Il attend, il est curieux, il sait qu'il ne devra pas se défiler ou alors quand ce sera son tour de poser des questions, elle pourrait tout simplement refuser de lui répondre et Eliael ne voulait pas lui laisser la moindre chance de repli. Les choses étaient si différentes aujourd'hui, ils ne pourront pas revenir en arrière... Avant ils couchaient ensemble, mais jamais aucune question n'avait été posée, Eliael avait beaucoup apprécié la discrétion de la jeune femme et il en avait fait de même... Aujourd'hui les choses semblaient s'inverser, comme si chacun avait besoin que cette fois se soit quelque chose de solide. Comme s'ils en avaient marre de fuir, comme s'ils étaient prêts à assumer... La question restait... Assumeraient-ils jusqu'au bout ?

(c) Emi.


Revenir en haut Aller en bas
A. Mahra Vargas
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Dresseuse de Sombrals
Célébrité : Ira Chernova
Pseudo : Loupiotre Âge : 31 Parchemins : 280 Gallions : 122 Date d'inscription : 18/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2459-i-m-an-invisible-monster-mahra http://www.mumblemumps.com/t2471-mahra-h-o-p-e-hold-on-pain-ends#63372 http://www.mumblemumps.com/t2559-send-me-a-letter-mahra

Life is a card game ; the heart is never the asset

Je l’observe. Lui et ses cartes. Mon regard se pose dans cette tente magique qui fait office de roulotte. Avant, à l’époque où j’ai rencontré Eliael, j’adorais vivre dans ce genre d’endroit. Cette maison qui venait partout avec moi. Qu’importe le pays, le temps, les galères. Ces roulottes magiques étaient ma demeure sur n’importe quel sol. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Je me sens chez moi nul part. Encore moins en Angleterre. Je n’ai pas d’attache, du moins, c’est ce que je veux croire. Sa présence me trouble pour bien des raisons mais si je les caches derrière mon arrogance et mon masque de fierté. Lorsqu’il me réponds que ces secrets les plus sombres ont été dévoilés par la presse, chose qui ne m’étonne guère. Il distribue les cartes et je m’amuse à le provoquer en voyant mes premières cartes. Il ne serait pourtant pas impossible qu’il ait mieux. "Je n'en serais pas si sûr si j'étais toi. » Je lui adresse un sourire amusé en redressant innocemment les épaules.

Il retourne alors ses cartes et j’en fais de même. La chance semble réellement être de mon côté. Je ne sais quelle question il pourrait avoir envie de me poser après tout. Je ne parle tellement jamais de rien… Je prends alors mon verre pour boire une gorgée afin de réfléchir un instant aux questions que je pourrais lui adresser. Comme il le disait beaucoup avait déjà été dit. Je soutiens son regard qui me provoque alors que je réfléchis. J’attrape les cartes qu’il me tends avant de les mélanger. « Pourquoi m’as-tu retrouvé ? » Après tout, la question semblait justifiée. Ils ne faisaient rien d’autres que s’envoyer en l’air à l’époque. Ils n’étaient que des amants d’une nuit. Le hasard des routes du cirque nous avait mis sur le même chemin à plusieurs reprises mais je me doutais bien qu’Eliael était le genre d’homme à avoir plus d’une amante. Les avait-il toutes recherchées depuis sa libération ? L’idée que oui serait un peu flippante… Je distribue les cartes tandis qu’il est en train de me répondre. Deux pour lui, deux pour moi. J’ouvre le jeu entre nous et observe les cartes qui se trouvent entre nous avant de regarder les miennes. La main n’est pas merveilleuse mais je n’en montre rien pour autant. Je préfère écouter ce qu’il me réponds curieuse de comprendre. Je serais une piètre menteuse si je disais que je l’avais oublié. Après tout, à chaque fois que je revenais ici, je le croisais de nouveau. J’avais beau ne pas connaitre sa réelle identité, à bien y penser j’aurais pu me douter qu’il était mangemort. J’en étais entourée à l’époque. Le Nuesta Familia officiait en privé pour ses familles sans morales où seule la valeur du sang leur importait. A mes yeux, ils étaient des monstres de suffisance. Ils me débectaient tous autant qu’ils étaient. Eli, était parvenu à me charmer autrement. Peut-être était-ce pour cette raison qu’il avait détourné mon attention de sa véritable nature. Je retournais les dernières cartes alors qu’il finissait de parler. J’étais plutôt mal partie.
black pumpkin


Holy image of Lies.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Eliael Xanielov
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Chasseur de Prime
Célébrité : Danila Kozlovsky
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 848 Gallions : 790 Date d'inscription : 14/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2701-eliael-xanielov-be-the-best-ver http://www.mumblemumps.com/t2706-eliael-xanielov-je-suis-l-ombre-qui-te-suit-dans-la-nuit#72499 http://www.mumblemumps.com/t2707-letter-s-eliael#72509 http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Life is a card game ; the heart is never the asset.
"Le passé a plus de parfum qu'un bosquet de lilas en fleur."
Décembre 2000
~ Marhel ~


L
e poker. Jeu du vice. Jeu du mensonge... Et pourtant aujourd'hui ils s’en servaient pour dire la vérité. Pour apprendre à mieux se connaître cette fois, pour instaurer de nouvelle base à leur... Relation ? Qu'étaient-ils réellement l'un pour l'autre si ce n'était d'anciens amants ? Et sur quoi cela pouvait réellement déboucher ? L'ancien mangemort n'en savait rien. A vrai dire il ne s'était pas poser plus de question que cela. Il avait vu la jeune femme et il était venu point. Parce qu'il a besoin d'une attache à son passé, qu'il avait besoin de voir un visage familier, quelqu'un qui ne le jugerait pas. Parce que Mahra avait toujours été spéciale à ses yeux et qu'il savait que cela ne changerait pas. Les cartes sont mélangées, distribuées. Les autres se retournent au fur et à mesure laissant clairement comprendre au hongrois qu'il était mal parti. La première manche est donc remportée par la douce Mahra et le sorcier lui demande alors ce qu'elle désirait savoir. Il était curieux de connaître la première question qui lui brûlait les lèvres, que désirerait-elle savoir de lui ? Son regard ne peut s'empêcher d'être provoquant, attendant de voir si finalement elle allait se dégonfler ou non, connaissant déjà plus ou moins la jeune femme, cela l'étonnerait beaucoup... La question ne tarde pas à tomber, un sourire étire alors les lippes du Hongrois tandis que ses prunelles fixent les gestes de la jolie brune en train de battre les cartes. Eliael boit une gorgée et hausse simplement les épaules, jouant comme convenu la carte de l'honnêteté.

"J'ai entendu parlé de toi. Une jeune femme, un numéro avec des sombrals... On ne voit pas ce genre de chose tous les jours..."
Expliquait-il tout en sachant très bien que cela ne répondait pas entièrement à sa question, mais autant tout expliqué non ? De base il ne la recherchait pas. Ce n'était qu'une fois qu'il a su qu'elle était dans les parages qu'il avait cherché à la revoir. "On s'est plutôt quitté en bon terme toi et moi." Lâchait-il alors avec un sourire en coin qui sous-entendait plein de choses, comme ces nuits passées au creux de ses draps. "J'avais besoin de revoir un visage amical, disons que... Dans ce village, avec ce que j'ai fait, ce n'est pas vraiment courant." Elle pouvait au moins lui reconnaître ça, les habitants de pré-au-lard n'étaient pas vraiment ravis de voir un homme comme lui en liberté dans leurs rues... Tandis qu'elle finit de mélanger les cartes, elle les distribue par la suite, Eliael regarde alors sa main tandis qu'il continue sur sa lancée afin de finir de lui répondre. "En entendant parlé de toi, cela a éveillé ma curiosité, j'avais besoin de savoir si tu étais toujours aussi..." Énigmatique, attirante, si ce qui les attiraient l'un envers l'autre à l'époque était toujours là ou non, voir si le temps passé avait transformé ses traits ou pas... "Toi." Lâchait-il pour finir, ses yeux plongés dans les siens. Il laissait de nouveau le silence s'installer tandis qu'il se concentrait de nouveau sur le jeu, comme si une fois la question passée, il était passé à autre chose.

La partie est bien différente de la première, le résultat ne tarde pas à tomber et le sourire d'Eliael s'étire un peu plus sur son visage, cette fois c’est son tour ! Il prend son temps alors, réfléchissant à la première question qu'il aurait envie de lui poser tandis qu'il récupère à son tour les cartes pour les battre à son tour. "Alors dis-moi, comment as-tu échoué ici ?" Demande-t-il tout en désignant le tout autour d'eux. "Pourquoi l'Angleterre ? La dernière fois que nous nous sommes vue tu n'avais pas l'air d'être du genre à te poser." Ajoutait-il alors tandis que l'un de ses sourcils se soulève sous l'étonnement. Encore une fois pendant qu'il parle, ses gestes sont instinctifs, les cartes se distribuent quittant ses doigts agiles tandis que tout en jetant un œil à sa main, tout en guettant les réactions de la jeune femme, il attend patiemment la réponse à sa question... Qui allait donc gagner la prochaine partie ?

(c) Emi.


Revenir en haut Aller en bas
A. Mahra Vargas
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Dresseuse de Sombrals
Célébrité : Ira Chernova
Pseudo : Loupiotre Âge : 31 Parchemins : 280 Gallions : 122 Date d'inscription : 18/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2459-i-m-an-invisible-monster-mahra http://www.mumblemumps.com/t2471-mahra-h-o-p-e-hold-on-pain-ends#63372 http://www.mumblemumps.com/t2559-send-me-a-letter-mahra

Life is a card game ; the heart is never the asset
J’hésite. Quelle question lui poser ? Il y en pleins qui me parviennent. Plusieurs qui flottent dans mon esprit. Après tout, il est loin d’avoir une vie simple et sans histoire. Sans le savoir j’ai eu plusieurs rapport avec un mangemort. Ce genre de type qui portant à l’époque me débectaient… Je me suis peut-être voilée la face. Plusieurs fois je me suis dit que j’aurais pu m’en douter. Après tout, le nombre de fois où je l’ai croisé durant ces spectacles, ces soirées privées douteuses… tout cela aurait du me mettre à l’oreille. Il avait l’air pourtant différent. Différent de tous les prétentieux qui souillaient les âmes d’innocents. Mais cela, au final, je n’en savais rien. Il avait peut-être été le pire des monstres. Alors les interrogations se bousculent, mais la plus évidente, qui écrase les autres : pourquoi m’avoir retrouver ? « J'ai entendu parlé de toi. Une jeune femme, un numéro avec des sombrals... On ne voit pas ce genre de chose tous les jours… » Une révélation qui me fait prendre conscience que je ne suis peut-être pas tant en sécurité que ça. Je sais que l’on parle de moi. L’étrangère qui danse avec la mort, celle toujours boudeuse et mal aimable. Certains disent même que je porte le mauvais oeil. Qu’il ne vaut mieux pas s’approcher de moi. Mais… ça parle. Et si un membre du Nuestra Familia venait à arriver dans ce foutu pays, dans ce bled paumé qu’est Pré-au-Lard, je serais certainement finie. Mais que viendraient-ils faire ici ? J’avais pris soin de choisir ce lieu car à l’époque jamais nous ne nous étions installés ici. Je tente de garder un masque d’impassibilité mais Eliael a toujours été observateur. Je chasse ces pensées dérangeante de mon esprit, et lorsqu’il termine en disant « Toi », je lâche un léger rire car il y cache pleins de sous-entendus implicites que j’entends malgré tout. Je me lève et tourne légèrement sur moi, laissant ma longue chevelure brune balayer mon dos. Je ne suis pas le genre de femmes qui fait que les hommes se retournent sur moi, du moins c’est ce dont j’ai l’impression. Je suis pas des plus féminines, mes tatouages dérangent. Ma profession, mon caractère. Il parait que je peux faire peur, impressionner… Un ensemble. Mais je sais que certains sont malgré tout attirés par ce naturel. Je me rassois, gardant un léger sourire provocateur. « J’espère que tu n’es pas déçu alors. »

Les nouvelles cartes se posent, et je profite de cet instant pour remplir nos verres. Je viens de perdre cette manche. Il prends sont temps, alors je me contente de l’observer. Il semble plus marqué, plus mature qu’à l’époque, mais il n’a rien perdu de son charme. Lorsque j’entends sa question, je souris en fixant le vide. Sans le savoir, il soulève tout un tas de mes secrets. « Je n’étais plus vraiment en accord avec les moeurs du Nuestra Familia. J’ai ouvert les yeux trop tard sur cette machination. Jusqu’à ce qu’ils s’en prennent à moi… » Je marque une pause alors que je les revois m’enlever mes sombrals comme de vulgaire objet pour me punir indirectement de la fuite de Roméo. « Lorsqu’ils ont pris mes Sombrals pour les vendre au premier sang-pur passant par là, j’ai fuis. » J’arrête l’histoire ici, car il y a tellement de détails, de faits qui m’ont conduit à venir en Angleterre, avant même qu’ils prennent mes précieux. Mais cela, il ne sera au courant qu’à sa prochaine question. J’observe ma main et les cartes qui sont tombées. Visiblement, je ne suis plus en veine… Nous abattons chacun nos cartes et il a encore une fois gagné. « Ton paquet de cartes serait-il truqué ? Je vais finir par me poser des questions. » Après tout, c’était avec ce même paquet qu’il m’avait mise dans son lit.
black pumpkin


Holy image of Lies.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Eliael Xanielov
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Chasseur de Prime
Célébrité : Danila Kozlovsky
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 848 Gallions : 790 Date d'inscription : 14/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2701-eliael-xanielov-be-the-best-ver http://www.mumblemumps.com/t2706-eliael-xanielov-je-suis-l-ombre-qui-te-suit-dans-la-nuit#72499 http://www.mumblemumps.com/t2707-letter-s-eliael#72509 http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Life is a card game ; the heart is never the asset.
"Le passé a plus de parfum qu'un bosquet de lilas en fleur."
Décembre 2000
~ Marhel ~


C
e qui l'avait poussé à la retrouver ? L'aurait-il seulement fait s'il n'avait pas entendu parler d'elle ? Son boulot était de retrouver des gens, des cibles qu'on lui demandait à présent depuis quelques mois. Mais Mahra n'était pas sa cible, elle était seulement une ancienne amante et peut-être aussi une amie ? Il avait voulu la revoir pour d'autres raisons que celles qui le poussent à retrouver des gens à travers son boulot. Il n'avait pas eu besoin de la pister, juste besoin de connaître l'emplacement de ce cirque, puis ensuite il avait été certains de la trouver là. Il lui expliquait alors, se montrant franc, si avant son métier l'empêchait d'en dire trop, ce n'était plus le cas à présent et Eliael tenait à se montrer aussi transparent que possible. Laissant sa vraie nature, celle qu'il ne connaissait pas lui-même, prendre le dessus. Son regard suit les courbes de la jeune femme tandis qu'elle tourne sur elle, un fin sourire se dessine sur ses lèvres, les souvenirs se réveillent... Combien de fois avait-il pu les suivre de ses doigts... Son regard s'obscurcit légèrement sans que cela ne soit très flagrant. Il n'en perd pas une miette jusqu'à ce qu'elle reprenne sa place sur la chaine en face de la sienne.

"Pas le moins du monde..."
Répondait-il d'une grave et chaude. "Tu n'as pas changé, du moins physiquement, en revanche il n'y a qu'à voir dans ton regard pour savoir qu'il y a des cicatrices qui ne s'efface pas." Confiait-il alors à la jeune femme pour lui montrer qu'il était loin d'être dupe et qu'il savait que certaines choses avaient changé, un peu comme lui... Aucun des deux n'étaient tout à fait les même. De nouvelles cartes, une nouvelle partie ! Eliael boit alors une gorgée du verre que la douce Mexicaine vient tout juste de remplir n'oubliant pas de la remercier au passage. Et puis finalement c'est à elle de passer aux aveux, elle aussi prend son temps avant de répondre. Il écoute d'une oreille attentive, il se souvient de la Nuestra Familia, évidemment lui se doutait depuis bien longtemps dans quoi tout cela trempait... Au final elle ne répond pas à l'une de tes questions, pourquoi l'Angleterre, mais peu importe n'est-ce pas ? Le plus important était sans doute là. L'Hongrois hoche simplement la tête. Il sait combien ses sombrals comptent pour elle, mais ce n'est pas quelque chose qu'il peut comprendre car Eliael a toujours été interdit de s'attacher à quoique ce soit... Il ne peut donc éprouver de la compassion... Tandis que les cartes continuent d'être battues, distribuées et retournées, Eliael finit par remporter cette nouvelle manche. Un nouveau sourire étire alors ses lèvres en entendant la jeune femme.

"Je mets toujours un point d'honneur à gagner à la loyale Mahra... tu devrais le savoir..." Disait-il alors en plongeant son regard dans le sien. Un sourire s'échappe d'entre ses lippes tandis qu'il réfléchit alors à sa prochaine question. Si au début il avait choisi quelque chose d'assez simple, à présent il avait envie de fouiller un peu plus loin. Après tout il ne savait combien de question est-ce qu'il allait réellement pouvoir lui poser... Puis finalement son regard se faisait plus joueur, il avait fait son choix, il avait envie de la chercher un peu, après tout, toutes les questions n'étaient pas forcément obligées d'être sérieuse n'est-ce pas ? "Dis-moi Mahra, t'ai-je manqué ?" Son regard se pose dans le sien, évidemment sa question allait beaucoup plus loin, il désirait savoir s'il lui était arrivé de repenser aux moments passés ensemble, si elle aurait aimé qu'ils remettent ça, si... Et son regard ne permettait aucune place au doute. Il s'amusait, se délectait tandis qu'il réunissait les cartes en un seul paquet avant de coupé et de la laisser distribué à son tour... Si Eliael avait eu de la chance deux fois de suite, cela ne voulait pas dire qu'elle continuerait d'être de son côté...

(c) Emi.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Life is a card game ; the heart is never the asset. ✘ Marhel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The cursed links of Olivia ❖ Life is a rude game
» Life is not a game, right ? - Feat. Jillian Hale
» Pokemon Trading Card Game Online
» 2017 Star Wars: The Card Game Store Championship Prizes
» [No Game No Life] Présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: Halloweentown :: circus-
Sauter vers: