Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

[Roulette] The stars are brightly shining - Adele

Tamara N. Sokolova
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Directrice de Gryffondor et Professeur d'astronomie
Célébrité : Jenna-Louise Coleman
Pseudo : Marie / LittleJuice Âge : 21 Parchemins : 969 Gallions : 191 Date d'inscription : 28/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1548-tamara-mon-frere-a-divorce-d-av http://www.mumblemumps.com/t1573-tamara-i-m-just-a-little-girl-in-a-woman-body http://www.mumblemumps.com/t2388-journal-d-une-peluche



Adele & Tamara

The stars are brightly shining


Believe in the magic of christmas because christmas is not a season, it’s a feeling.

O holy night the stars are brightly shining.
It is the night of our dear Savior's birth.

Elle ne sait pas vraiment pourquoi elle chante ça Tamara. Elle ne croit pas à toutes ces simagrée moldus et pourtant, la chanson lui vient instinctivement à l’esprit. Elle chante Tamara, ou plutôt fredonne cet air bien connu de tous depuis le haut de sa tour d’astronomie. Les élèves sont en vacances et pourtant, c’est comme si ce terme n’existait plus à cause de toutes les perturbations magiques. Les vacances, c’est devenu quelque chose d’abstrait. Elle-même devrait sans doutes rentrer à Pré-au-Lard, dans son appartement pour retrouver Sören mais elle n’en a pas le coeur. Elle lui enverra une lettre plus tard, sans doute demain pour lui faire part de sa décision de rester le plus possible à Poudlard. C’est pas une décision prise à la légère, elle est murmurement réfléchis et comme toujours, il y a James derrière cette décision. C’est plus fort qu’elle, Tamara, elle n’est plus amoureuse du directeur des Serdaigle, ça fait bien longtemps que c’est terminé entre eux et pourtant, au fond d’elle, il y a toujours ce besoin de le savoir en sécurité.

Long lay the world in sin and error pining,
‘Till He appeared and the soul felt its worth.

Ca ne l’aide pas, elle ne se sent pas mieux. Pourtant, c’est Noël, c’est quelque chose qui devrait être magique pour tout le monde, petits et grands et pourtant, la directrice, elle aimerait simplement disparaître de cette Terre. Etrange comme voeu, comme souhait à cette période de l’année. Mais c’est bien ce qu’elle demanderait si en regardant ce ciel étoilé, elle croisait par chance une étoile filante. Les étoiles sont visibles, elles sont belles ce soir en cette nuit froide de décembre et si le froid ne risquait pas de la tuer, elle pourrait sans doutes passer la nuit ici, dans cette tour comme une princesse qu’on aurait oublié de délivrer. La perspective est agréable finalement mais elle pense aussi à Piros. Elle ne sait pas vraiment pourquoi c’est son image qui lui vient à l’esprit, elle sait juste que ça lui fait du bien et la rassure. Elle soupire Tamara, elle s’appuie contre le mur de pierre pour se laisser glisser sur le sol et se retrouver assise par terre. Tamara, elle a des habitudes que peu de gens connaissent. Fumer en est une et quand elle sort son paquet de la poche de sa cape et qu’elle glisse une cigarette entre ses lèvres qu’elle allume bien vite, elle se sent revivre complètement. La tête est basculée en arrière, les yeux sont clos et Tamara, elle recrache la fumée avec un maigre sourire au coin de ses lèvres.

A thrill of hope, the weary world rejoices,
For yonder breaks a new and glorious morn.

Elle rit légèrement avant de redresser la tête et elle la voit. Elle voit la silhouette qui se dessine dans la nuit. Elle comprend ne pas être seule ici alors que l’heure du couvre feu est passé depuis bien longtemps et ça la fait grimacer. « Je ne vous avais pas entendu arriver mademoiselle… ?  » Parce que même de loin, elle peut voir sans mal qu’il s’agit d’une jeune femme et son impression se confirme quand elle sort de l’ombre, quand la professeur, de là où elle est, peut voir son visage. « Mademoiselle De Lestang ? » Elle lui demande indirectement ce qu’elle fait ici, si tard en dehors de son dortoir.

Codage par Magma.


 
Sometimes, the hardest thing and the right thing are the same ♡
Revenir en haut Aller en bas
Adèle de Lestang
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Cara Delevingne
Pseudo : Arrya Âge : 27 Parchemins : 113 Gallions : 287 Date d'inscription : 17/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

The stars are brightly shining




Noël. Adèle détestait ce mot. Elle détestait cette fête et tout ce qui l’accompagnait. Hélas à Poudlard, ils ne faisaient pas les choses à moitié. Des décorations du sol au plafond, même les portraits au mur arboraient des notes festives. Les armures chantaient, les élèves chantaient… Malgré les temps sombres et la quarantaine, l’allégresse l’emportait.

La magie de Noël... Pour Adèle il n’y avait pas plus de magie à Noël que n’importe quand dans l’année et cette fête la mettait de mauvaise humeur. Elle se mit de nouvelles personnes à dos et d’autres l’évitèrent soigneusement connaissant son aversion pour l’évènement. Et gare à ceux qui s’approchaient trop avec leur bonheur festif. Le seul avantage à ces vacances de Noël, était l’impossibilité de retourner dans leur famille. La Française était ravie de rester loin du domaine Beaulieu et de sa demi-sœur toxique.

Le jour de Noël fut pour Adèle une épreuve. L’enthousiasme dégoulinait de partout. Ce soir-là, assise dans un coin de la salle commune, elle observait les élèves loin de partager son point de vue, jusqu’à ce que l’atmosphère lui devienne insupportable.
Elle se leva et se dirigea vers la sortie. Pas besoin d’être discrète, les autres Serdaigles étaient bien trop occupés pour la voir s’éclipser. Une fois dans le couloir, le calme l’enveloppa. Bien sûr l’heure du couvre-feu était dépassée, elle se déplacerait donc furtive.
À mesure qu’elle avançait, elle sentait l’agacement la quitter et la mélancolie l’envahir. La vérité qu’elle ne pouvait avouer, était qu’elle enviait tous ces élèves heureux de fêter Noël, de se retrouver, d’échanger des cadeaux. Elle ne savait pas ce que c’était.

D’autant qu’elle se souvienne, Noël au domaine était une journée épouvantablement longue. La maison n’était pas décorée, car la mère d’Arthur, son beau-père trouvait cela ridicule. Cette dame tirée à quatre épingles arrivait toujours à onze heures tapantes pour participer à l’ouverture des cadeaux. Elle ramenait toujours pour Annabelle une montagne de présents à laquelle Adèle n’avait pas le droit de toucher. La jeune fille recevait généralement un unique paquet de sa mère, un livre. Cela commençait comme ça, peu gâtée, pas de magie. Le reste de la journée, Adèle était coincée à table autour d’un repas interminable à écouter Diane Beaulieu se plaindre et critiquer. Le soir, elle pleurait en silence son père absent.

Elle était montée d’un étage laissant le hasard décider de son trajet. Et puis elle l’entendit. Une voix légère et mélancolique loin de l’ambiance qu’elle venait de fuir. C’était pourtant un chant de Noël. Elle passa la porte et entra dans la tour d’astronomie. Elle reconnut le professeur Sokolova assise contre le mur, une cigarette entre les doigts. Au moment où elle se disait qu’elle ne devrait pas être ici, le chant s’interrompit et l’enseignante dirigea son regard vers elle.

- Je ne vous avais pas entendu arriver, mademoiselle… ?  

Adèle hésite et puis finalement s’avance. Que dire ? Qu’elle est volontairement sortie en plein couvre-feu ? Cela elle le voit bien.

- Bonsoir professeur, commence-t-elle, je… euh… C’est une belle nuit pour observer les étoiles.

C’est une piètre justification et au fond, elle espère que le ciel est effectivement dégagé. Sinon et bien tant pis, que risque-t-elle. Perdre des points ? Une retenue ? Elle ne regrette pas sa décision.

Revenir en haut Aller en bas
 
[Roulette] The stars are brightly shining - Adele
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luderik Jenssen ♦ Carve your name into those shining stars
» Dallas' Stars
» Dalas Stars signature
» Dalas Stars Aligment
» Dallas Stars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: seventh floor :: Tour d'Astronomie-
Sauter vers: