Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

cours d'histoire de la magie - La bête du Gévaudan

Invité
Consumed by the shadows
avatar

@Mumblemumps a écrit:
Cours d'histoire de la magie
La bête du Gévaudan
Avant propos

En espérant que ce premier cours d'histoire de la magie vous plaise ! N'hésitez pas à m'envoyer vos suggestions en message privé. Gare aux bavardages !  

Cours N°1



Lorsque ses élèves arrivent en classe, Abigail est déjà installée depuis une bonne vingtaine de minute. Le professeur tient toujours à venir en avance afin de préparer au mieux son cours, plus elle y apporte de soin et plus elle espère que celui en viendra à passionner ses chers élèves. D'aussi loin qu'elle se souvienne, elle avait toujours apprécié ses propres cours d'histoire de la magie, certes le professeur y était quelque peu barbant, mais elle faisait ses propres recherches à côté à la bibliothèque, ce qui permettait de rendre le dit cours bien plus intéressant. En revanche elle était tout-à fait conscience que ce cours était aussi celui considéré comme l'un des plus barbants par ses camarades. Elle ne comptait plus les fois où elle avait dépanné ses ami(e)s d'un parchemin de cours parce que ceux ci s'étaient endormi durant la séance. C'est pour cela que la jeune femme essayait de procéder différemment avec ses élèves. Cela commençait d'abord par la posture et l’intonation de sa voix. Or de question pour l'américaine de rester assise à son bureau tout-en parlant d'une voix monotone. « - Bonjour, installez vous. J'espère que vous avez pris soin de vous reposer cette nuit car je vais vous demander d'être attentifs ! » Débute Abigail en refermant la porte de la salle de classe d'un coup de baguette une fois le dernier élève entré. Tout-en s'appuyant sur son bureau elle regarde sa classe, détaillant chacun des visages avec attention. A force de les avoir en cours et de lire leur parchemins elle finit par les connaître. « - Les monstres … Combien de vous avez été effrayé par l'un d'eux lorsque vous étiez enfant ? Encore maintenant qui sait ! Un monstre est par définition un individu, un créature dont la morphologie est anormale, soit par excès ou défaut d'un organe, soit par position anormale des membres, il s'agit de quelque chose qui provoque la répulsion par sa laideur, sa difformité... En bref un monstre est quelque chose qui nous effraie et réveille nos peurs les plus primaires. Pourtant chez l'Homme, le monstre a toujours éveillé une sorte de fascination, aussi bien chez les moldus que chez les sorciers et même chez les animaux. Certains auteurs s'accordent à dire qu'il s'agirait de le pulsion de mort, c'est une thèse notamment défendu par un moldu Sigmund Freud, célèbre auteur autrichien qui a entre autre travaillé avec Bathilda Tourdesac pour certains travaux mais passons ! Cela fera l'objet d'un autre cours. Aujourd'hui comme certains d'entre vous ont pu s'en douter, nous allons parler de monstre, d'un plus précisément : La bête du Gévaudan! Je me suis dis que comme vous aviez parmi vous des camarades français, c'était l'occasion. » Un sourire étire les lèvres du professeur Boot qui fait projeter diverse images au tableau.

Contexte historique
« La Bête du Gévaudan est un animal à l'origine d'une série d'attaques contre des humains survenues entre le 30 juin 1764 et le 19 juin 1767. Ces attaques, le plus souvent mortelles, entre 88 à 124 recensées selon les sources, eurent lieu principalement dans le nord de l'ancien pays du Gévaudan, région d'élevage. Quelques cas ont été signalés dans le sud de l'Auvergne, et dans le nord du Vivarais et du Rouergue.​ Au commencement de juin de l’année 1764, une femme de Langogne, en Gévaudan, gardant son troupeau de boeufs, aux environs du bourg, fut attaquée par une bête féroce. Ce sera la première victime recensée.Quelques semaines plus tard, elle recommence ses carnages qui vont en s'emplifiant, tant dans le nombre que dans l'horreur. La Bête semblait douée d’une sorte d’ubiquité dénotant une agilité surprenante; dans le même jour on avait constaté sa présence en des endroits distants l’un de l’autre de sept à huit lieues. Elle aimait à se dresser sur son derrière et à faire de petites singeries, auquel cas elle paraissait aussi joyeuse q'une personne et feignait de n’avoir point de méchanceté. Si elle était pressée, elle traversait les rivières en deux ou trois sauts; mais, quand elle avait le temps, on la voyait marcher sur l’eau sans se mouiller. Quelqu’un assurait l’avoir entendue rire et parler !

Aussi ... La  bête du Gévaudan dépassa rapidement le stade du fait divers, au point de mobiliser de nombreuses troupes royales, celles de Louis XV notamment l'un des derniers rois de France, et de donner naissance à toutes sortes de rumeurs, tant sur la nature de cette « bête » – vue tour à tour comme un loup, un animal exotique : comme une hyène par exemple. A cet époque nombreux étaient les voyageurs qui ramenaient de bêtes sauvages des autres pays et se décidaient finalement à les abandonner... On a même pensé à un loup-garou, voire un tueur en série à une époque plus récente — que sur les raisons qui la poussaient à s'attaquer aux populations — du châtiment divin à la théorie de l'animal dressé pour tuer. Alors qu'une centaine d'attaques équivalentes se sont produites au cours de l'histoire de France dont toutes les régions sont peuplés par environ 20 000 loups à cette époque, ce drame intervient opportunément pour la presse en mal de ventes après la guerre de Sept Ans : le Courrier d'Avignon local puis La Gazette de France nationale et les gazettes internationales voient l'occasion de s'emparer de cette affaire pour en faire un véritable feuilleton, publiant des centaines d'articles sur le sujet en quelques mois ce qui peut en effet soulever nombre de questions. »



Tout au long du cours, le professeur Boot avait pris le soin de faire quelques pauses afin d'illustrer ses propos avec des images, des articles de journaux et des témoignages. La fin de l'heure approchait mais il restait tout de même une bonne demie heure. Cela laissait pile le temps aux élèves de répondre au questionnaire qu'Abigail avait préparé « - Vous avez bien entendu le droit de vous servir de vos notes prises pendant le cours, veuillez également faire attention au soin porté à vos copies cela compte aussi ! Bonne chance à vous et n'hésitez pas à me faire venir à votre bureau si vous avez la moindre question. Gardez en tête qu'il s'agit surtout d'un entraînement. »  


Formulaire
Spoiler:
 


Bonne chance !
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

L’histoire de la magie! L’histoire!!! C’était sa matière préférée à l’école moldue! Papa disait toujours que l’histoire retient la version des gagnants… Et que ceux qui contrôlent l’histoire, contrôlent le monde… Enfin un cours utile! De la magie appliquée!!! Fraser était heureux! Et puis le professeur boot avait une formation de journaliste, n’est-ce pas? Où avait-il appris ça? Peu importe, un jour, Fraser serait chroniqueur!

Il se choisi une place à l’avant, ce qui n’était pas dans ses habitudes. La place que choisissait Fraser était toujours fonction de son intérêt pour le cours… Or, pour un élève de serdaigle il était particulièrement peu intéressé par tout en général… Il étala une feuille de parchemin sur sa table, se prépara une plume et écouta tout attentivement.

Les monstres?? Euh? La figure du gamin exprimait ouvertement une profonde perplexité… Il regarda sur les tables des autres élèves au cas où il se serait trompé… Non, ce n’était pas le cours de soin aux créatures magiques…

Oh? Bon alors ce serait l’influence des monstres dans notre histoire? Fraser redoubla d’attention!

Une morphologie anormale? Euh? Ben voyons! Tante Samuelle était plutôt jolie dans son genre… Et elle n’avait rien de difforme!

Fraser se plia tout de même à un exercice d’introspection… Est-ce qu’une créature laide ou difforme lui inspirerait de la peur ou de la répulsion? Pourquoi? La laideur était un concept très subjectif… Surtout dans le monde magique… Des difformités seraient effrayante?? Allons, ils faut accepter les autres comme ils sont, avec leur différences, leurs limites et leurs avantages… C’est une des premieres choses qu’on vous apprend quand on commence à socialiser et vivre en société… Oh!!! C’était peut-être ça l’objet du cours!! La peur de l’inconnue et de la différence…

Fraser avait déjà perdu une bonne partie du cours, il capta seulement qu’il était question de la bête du Gévaudant et les illustrations montraient un genre de gros loup…

Ils ont jamais vu un Timberwolf, eux… pensa Fraser en essayant vainement de se concentrer… Tous les documents présenté par le professeur boot confirmait ce que pensait Fraser : Bête ou pas, elle n’existait dans l’histoire que par ce qu’on en avait rapporté… Ce cours était très décevant mais peut-être qu’il y avait un sens caché à l’exposé et… Il lu les questions… Non… non, premier degré… Il aurait dû s’assoir à l’arrière, pensa-t-il en regardant par-dessus son épaule. Où donc sont Alice et Hattie? Il aurait pu copier sur elle… Fraser expira profondément, avec ennui, et lista les questions dans le haut de son parchemin.

1 - En quelle année débute les attaques de la bête du Gévaudan ?
2- A combien s'étend le nombre de victimes et qui fut la première ?
3 - Citez plusieurs caractéristiques de la bête ?
4 - Pourquoi selon certaines sources s'agirait-il d'un récit monté de toute pièce par la presse ?
5 - Est-ce que la bête pourrait être un Homme ?
6 - [Question bonus] Que représente un monstre à vos yeux ?


Il répondit dans le désordre...


Fraser roula son parchemin et alla le remettre à Madame Boots... Il avait une mine chiffonnée et tristounette.
Revenir en haut Aller en bas
 
cours d'histoire de la magie - La bête du Gévaudan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier cours d'Histoire de la Magie - Toutes années confondues
» [Cours d'Histoire de la magie] Premier cours
» [Livre] Histoire de la Magie, par Bathilda Tourdesac
» [Histoire de la Magie] Programme et tests de l'année
» [Cours 1] Histoire de la Magie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: SAISON 2-
Sauter vers: