Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Hope that the new year will be better than the last - Sarah

Tamara N. Sokolova
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Directrice de Gryffondor et Professeur d'astronomie
Célébrité : Jenna-Louise Coleman
Pseudo : Marie / LittleJuice Âge : 21 Parchemins : 969 Gallions : 191 Date d'inscription : 28/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1548-tamara-mon-frere-a-divorce-d-av http://www.mumblemumps.com/t1573-tamara-i-m-just-a-little-girl-in-a-woman-body http://www.mumblemumps.com/t2388-journal-d-une-peluche


Sarah & Tamara

Hope that the new year will be better than the last


I solemnly swore that i would protect you more than everything.

Vingt-trois heure trente. Trente-et-un décembre. En haut de la tour d’Astronomie, le silence est prince. Il devient roi au fil des secondes et des minutes qui s’écoulent et aucune d’entre elles ne peut vraiment maîtriser ça. Pourtant, Tamara le voudrait. Elle aimerait revenir en arrière pour changer les choses. Elle aurait voulu avoir quelques mois plus tôt ce don d'ubiquité pour prédire à l’avance ce qui allait se passer dans leur vie. Ou simplement un don de voyance, c’était plausible après tout. Mais non, rien. Rien ne pouvait prédire qu’elle se retrouverait assise sur le sol poisseux de la tour d’Astronomie en ce soir de réveillon. Par chance elle n’est pas seule. Enfin, une chance pour elle. Mais Tamara, elle aurait préféré que Sarah soit n’importe où ailleurs plutôt qu’ici avec elle. La professeur de Potions et celle d’Astronomie qui se retrouvent sans rien, avec juste leurs pensées et leurs tourments. Elle se sent vide Tamara. Elle a la tête qui se fait lourde quand elle vient reposer sur l’épaule de son amie. Que doivent-elles faire ? Que peuvent-elles dire ? Il y a des interrogations comme celles-ci qui ne trouveront sans doutes jamais de réponses. Elles sont là l’une pour l’autre en cette soirée censée être festive. C’est peut-être tout ce qui compte finalement. Perchée en haut de la tour, Tamara se remet droite bien qu’elle reste assise sur le sol. Elle attrape juste la bouteille de Whisky d’un reste un peu pantelant et vient en prendre une gorgée avant de la tendre à celle qu’elle considère comme sa meilleure amie. A cet instant, elle voudrait disparaître de cette planète Tamara. Au moins, elle n’aurait plus aucun probleme. Elle serait tranquille, son esprit serait apaisé également. C’est tout ce qu’elle demande ce soir. Ne plus penser, ne plus s'inquiéter mais c’est difficile, trop. « Il me manque. » Des mots lourds de sens. Evidemment qu’elle parle de James et elle sait qu’il lui manque aussi à la professeur de Potions. Ce n’est sans doutes pas le meilleur sujet à aborder. Non du tout même parce que Tamara et James ont un passé. Ils ont une histoire et elle sait que ça pourrait gêner Sarah d’en parler et pourtant c’est plus fort qu’elle. Elle ne sait plus comment réagir en réalité, elle est perdue dans son monde maintenant qu’elle ne peut plus compter sur lui. Tout ce qu’elle peut faire Tamara, c’est faire ce qu’il lui a demandé : veiller sur Sarah. Elle ne sait pas d’ailleurs et Tamara, avec l’alcool, elle a la parole facile les gestes naturels et presque aussitôt, elle tire de la poche de sa robe de sorcière le parchemin qu’elle a reçu de James. Elle joue avec quelques instants. Le fixe, l’observe et le fait tourner entre ses doigts avant de le tendre à Sarah. « Il m’a envoyé ça. Tu devrais le lire. » Elle ne la force à rien évidemment, c’est à elle de décider si elle veut ou non savoir ce qu’il a pu lui envoyer. Rien de bien exceptionnel dans les grandes lignes. Il lui rappelle juste l’essentiel, ce qu’elle ne doit jamais oublier et surtout, il y a cette demande de protéger Sarah, de veiller sur elle et elle a promis de le faire Tamara parce qu’elle tient beaucoup trop à Sarah pour la laisser tomber.

Codage par Magma.


 
Sometimes, the hardest thing and the right thing are the same ♡
Revenir en haut Aller en bas
Sarah O. Taylor
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeure de potions, anciennement Poufsouffle
Célébrité : Emilia Clarke
Âge : 27 Parchemins : 186 Gallions : 400 Date d'inscription : 08/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Heureusement que Sarah avait des amis. Précisément, depuis les dernières semaines, heureusement qu’elle avait Alexis et Tamara dans sa vie. Elle n’avait jamais compté beaucoup de femmes dans ses amies et dans la dernière année, elle s’était beaucoup liée avec ses deux collègues. Assez pour qu’elles soient vraiment proche d’elle et que Sarah se sente à l’aise de moins cacher ses sentiments et ce qui pouvait la tracasser. Peut-être que c’était aussi le contexte qui avait aidé à rendre leur amitié plus solide.

Si ce n’avait pas été de Tamara, Sarah serait restée seule dans ses appartements, dans la pénombre, sans se donner la peine d’allumer quelques bougies avec une ou deux bouteilles de vin à songer à ses sombres pensées. À songer combien elle aimerait être auprès de James, à songer combien il avait d’injustice à savoir toutes ses personnes en quarantaine pour commencer une nouvelle année. C’était d’une tristesse… Aujourd’hui, Sarah ne voulait pas faire semblant. Elle ne voulait pas faire semblant de bien aller devant ses élèves pour leur donner un brin de courage et peut-être un sourire aux lèvres. Elle ne voulait pas faire semblant comme avec son tendre James pour avoir l’air forte, tenter de le convaincre que tout irait bien, que tout se passerait bien…Non, là, elle était triste. Profondément triste et épuisée de faire semblant.

Et tout ça, elle pouvait se le permettre avec Tamara. En haut de la tour d’Astronomie, toutes deux allaient vivre le moment du changement d’année. Vivre, pas célébrer, parce qu’elles n’avaient clairement pas la tête à célébrer en ce moment. Silencieuse, Sarah fixe le ciel d’un regard un peu vide, lointain. Elle sent la tête de son amie se poser contre la sienne. Assise toutes deux par terre. À rester en silence. Un silence lourd de sens. Sarah appuiera une petite seconde sa tête contre la sienne, comme pour lui dire en geste qu’elle était là. Qu’elles étaient ensemble. Ses mouvements attireront son attention alors qu’elle voit la bouteille dans son champ de vision. Bouteille qu’elle prend pour en prendre une bonne gorgée. Elle n’était pas fière d’elle Sarah. Elle n’était pas fière de boire comme ça depuis quelques semaines. L’alcool faisait oublier, certes…mais ce n’était pas bien. Ce soir, elle n’allait pas y penser par contre, elle se le permettait. Elle regarda par la suite la bouteille entre ses mains avant que ses mots viennent à ses oreilles. De suite sa mâchoire se crispe, son regard devient un peu plus brillant, humide. Elle pince un peu les lèvres avant d’arriver à murmurer d’une voix un peu rauque, enrouée.

‘’Il me manque aussi…’’

Atrocement même. Ce qu’il lui manquait James. Elle n’avait pas eu le temps de s’habituer à son toucher ou ses baisers… c’était terrible, c’était injuste à ses yeux. Oui, venant de Tamara, elle aurait pu le prendre un peu mal, avec un peu de jalousie, mais non. Elle avait fait la paix avec le fait que tous les deux avaient eu une histoire. Elle en avait des histoires elle aussi. Sarah faisait assez confiance à James et à Tamara pour savoir que c’était du passé. Un passé tendre, mais tout de même. James ne serait pas venu se déclarer si cela était revenu entre eux et Tamara n’aurait sans doute pas été assise près d’elle également. Non, il avait des choses bien pires en ce moment qui se passait pour se laisser sombrer dans la jalousie. Puis de nouveaux mouvements attireront finalement le regard de Sarah. Elle voit le parchemin entre ses mains, ses sourcils se froncent en une moue curieuse, curiosité qui viendra sans doute se terminer parce que son amie lui tend. Elle observe le parchemin, un moment, levant ensuite ses yeux dans ceux de Tamara quand elle lui parle. C’était une lettre de James. Sa gorge se serra un peu. Pourquoi voulait-elle qu’elle lise cette lettre? Elle ne lui demanda pas, préférant prendre la lettre entre ses mains. Elle déposera la bouteille de whiskey entre elles pour que Tamara puisse aussi boire durant sa lecture.

Lecture qu’elle fit en silence, en tenant soigneusement la lettre entre ses mains, parcourant les lignes tranquillement. Elle voyait bien qu’ils étaient proches… elle le savait avant même de lire ses lignes finalement. Sarah avait comparé leur relation un peu à celle qu’elle avait avec un vieil ami à James, celui qui l’avait hébergé durant son adolescence. Elle comprenait. Ce qui vint cependant l’ébranler ce fut la demande de James. Si Tamara la regardait, elle vit bien dans son regard, dans son non-verbal qu’elle était à ce passage. Elle avalait sa salive difficilement, son regard s’embuait un peu. C’était James. C’était bien son James. Ça lui ressemblait et c’était sans doute pour ça que cela vint l’affecter autant. Une fois qu’elle eut terminé sa lecture, elle lui redonna le parchemin en ayant un sourire triste aux lèvres, le regard brillant.

‘’Ça ne devrait pas me surprendre…qu’il t’ait demandé ça… Ce…c’est tellement son genre…’’

Sa voix devenait un peu plus rauque au fil de ses mots. Elle ne voulait pas pleurer, mais tout était propice à pleurer en ce moment. La demande de James, ne pas être avec lui pour le réveillon et des semaines, des mois mêmes à s’inquiéter pour lui et bien sûr l'alcool. Une larme coula sur sa joue qu’elle essuya rapidement en retournant son regard vers le ciel. Sa main prenant la bouteille pour prendre une autre gorgée.

‘’Tu sais ce que je déteste le plus… c’est de ne rien pouvoir faire. Juste… attendre. C’est insupportable…’’
Revenir en haut Aller en bas
 
Hope that the new year will be better than the last - Sarah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: seventh floor :: Tour d'Astronomie-
Sauter vers: