Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

eliael + we can go

Iverna Donnelly
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : auror + ancienne gryffondor
Célébrité : gal gadot
Pseudo : MONAZ•HOPE Âge : 25 Parchemins : 932 Gallions : 563 Date d'inscription : 25/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2618-iverna-let-s-think-about-us http://www.mumblemumps.com/t2655-iverna-the-notebook http://www.mumblemumps.com/t2654-luciole-les-petits-parchemins http://www.mumblemumps.com/t2101-journal-de-monazohope


   
JUIN 2000 - we can go
   
Cela faisait maintenant plusieurs mois que tu travaillais en commun accord avec Zirwya Izlechen afin de libérer l’un des mangemorts que tu avais fait envoyé à Azkaban. Tu avais mis un peu de temps à accepter cette situation, principalement parce que c’était assez étrange de ta part d’accepter de jouer en sa faveur. Tu avais compris le besoin de la jeune femme envers le hongrois, mais bon tu ne pouvais pas prétendre le connaître assez. Tu avais remarqué sa façon d’être lors des différents interrogatoires que tu avais dû faire pour qu’il soit enfermé dans la prison des sorciers. Certains ne comprendraient pas comment tu pouvais accepter de te porter garante, afin qu’il en sorte. Tu avais déjà entendu certaines petites choses auprès de tes collègues, dont des réflexions de ton coéquipier ne comprenant pas pourquoi tu acceptais de remettre un tortionnaire en liberté. C’était un enfant qui ne pouvait pas comprendre, s’estimant capable de se battre face à des sorciers maîtrisant bien mieux leurs pouvoirs que lui, alors tu soupirais à chaque fois qu’il essayait de te dissuader de faire cela. Eliael méritait une deuxième chance d’après toi et suivant ton avis personnel, très peu de sorciers en valaient la peine. Lui était différent et c’était ce qui te rendait beaucoup plus intéressée par le personnage. Après tout vous aviez passé énormément de temps ensemble pendant les interrogatoires, tu avais pu apprendre à le connaître un peu mieux. Donc le fait de l’aider à sortir de la prison semblait logique étant donné que tu estimais qu’il avait purgé sa peine et un élément tel que lui pourrait être intéressant auprès des aurors. Certes cette idée était inconcevable pour le ministère tu en avais bien conscience, alors tant pis tu le retrouverais à Azkaban et n’hésiterait pas à lui demander de l’aide de temps en temps s’il le fallait. C’était comme si un certain lien de confiance étrange s’était formé entre vous, chose que tu ne comprenais, toi qui croyait en partie que Piros avait tout détruit, peut-être bien que le hongrois pourrait te faire oublier celui qui t’avait déçu. Ce sorcier qui était presque un frère pour toi, t’avait trahis de la plus horrible des façons, pourtant il pouvait bien comprendre l’horreur que tu avais vécu à Azkaban puisqu’il y était aussi passé par la case prison.

Après plusieurs mois, Eliael avait enfin été libéré de la prison des sorciers et tu en étais en quelque sort ravie. Au moins, votre travail avec Zirwya n’avait pas été vain. Une certaine efficacité, même si  le fait que tu te portes garante pour le sorcier aidait énormément, il devrait faire attention, parce qu’il risquait d’être ennuyé s’il faisait quelque chose de stupide. Non seulement il aurait les autorités sur le dos, mais en plus tu ne t’empêcherais pas de lui faire comprendre son erreur. Tu n’étais pas le genre de personne à laisser énormément de chances et le fait que tu sois rancunière en partie n’aidait certainement. Comme avec Piros, tu évitais ton ancien camarade depuis sa sortie d’Azkaban, principalement parce que tu ignorais ta réaction face à lui. Quelque chose c’était brisé entre vous, le soit où il avait préféré ne pas te prendre avec son cirque. Comme s’il était incapable d’empêcher qui que ce soit de te faire du mal. Tu soupirais rien que d’y repenser, alors sans réellement y penser tu préférais repousser le plus possible l’échéance, sachant pertinemment qu’un jour tu serais forcée à la retrouver ne serait-ce qu’une fois. Que ce soit pour une mission ou non.

Tu te décidais donc de chercher un coin tranquille afin de voir Eliael qui était enfin sorti de sa cellule. Même si tu doutais qu’il y ait énormément de possibilité à Pré-au-Lard, tu ne pouvais pas le voir dans le repère des aurors sait-on jamais. Néanmoins, cela serait certainement plus simple à la Tête de Sanglier, pourtant tu ne souhaitais pas y aller. Peut-être les Trois Balais pour une fois, cela serait plus logique et la plupart des aurors l’évitait, alors c’était une bonne chose. Déjà que les commérages allaient de bon train. Tu allais t’installer à l’intérieur de la taverne en attendant que le sorcier hongrois t’y retrouve. Cherchant un coin tranquille, éloigné des regards.
   
⇜ code by bat'phanie ⇝


i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas
Eliael Xanielov
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Chasseur de Prime
Célébrité : Danila Kozlovsky
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 845 Gallions : 760 Date d'inscription : 14/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2701-eliael-xanielov-be-the-best-ver http://www.mumblemumps.com/t2706-eliael-xanielov-je-suis-l-ombre-qui-te-suit-dans-la-nuit#72499 http://www.mumblemumps.com/t2707-letter-s-eliael#72509 http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


We can go
"Le plus grand défi de l’amitié n’est pas de montrer nos défauts à un ami, c’est de lui faire voir les siens"
Décembre 2000
~ Iverna & Eliael~


L
ibre. Il était libre ! Dehors en plein mois de Juin dans le village de Pré-au-Lard, Eliael respirait l'air frais comme s'il s'agissait d'une bouffée d'oxygène. Il avait du mal à y croire, lorsqu'il avait été enfermé à Azkaban, il pensait réellement qu'il allait y finir ses jours... Même pour quelqu'un d'aussi sombre que lui... Azkaban n'était vraiment pas un endroit où il aimerait y être enfermé de nouveau il devait bien l'admettre... Sans doute que son comportement calme et neutre avait aidé à sa libération ? A vrai dire il n'en savait rien, il ne s'attendait même pas à ce que Zirwya soit derrière tout ça... Il n'avait pas compris jusqu'à ce qu'il sache qu'elle n'avait aucun souvenir...  Il n'allait pas le cacher, c'était une aubaine pour lui qu'elle est besoin de lui pour fouiller dans sa mémoire et il en avait un peu profité pour espérer sortir. Il n'était plus l'homme qu'il était en tant que mangemort, cependant il restait tout de même Eliael et s'il pouvait profiter d'une situation il le faisait sans être pris de remords. Une autre personne qui l'avait étonné dans cette histoire, c'était Iverna évidemment, il n'aurait pas pensée avoir son soutient non plus ! ll appréciait cette femme, vraiment il la tenait en haute estime. C'était simple lors de ses confessions à propos de ses crimes il n'avait voulu parlé qu'à elle, il lui avait tout dit... Et malgré tout, son regard n'avait jamais changé sur lui, pourquoi ? Il n'arrivait pas vraiment à le savoir, mais qu'elle l'ai aidé à sortir, c'était une chose qu'il n'oublierait sans doute jamais.

Ils avaient rendez-vous et Eliael mettait toujours un point d'honneur à être à l'heure, marchant dans les rues, il voit certains passants changer de trottoir lorsqu'ils se rendaient compte de qui il était, parfois il était même montré du doigt. Sa libération faisait parler évidemment, ils étaient loin d'être tous d'accord pour avoir quelqu'un comme lui en sécurité dans un village tel que Pré-au-Lard. Même si bien évidemment il était surveillé de près. Un sortilège l'empêchait de partir très loin, il devait pointer chaque mois, il ne devait pas faire de vague, à la première erreur se serait un billet aller simple pour Azkaban et ça l'ancien mangemort l'avait dans la tête à chaque seconde... Arrivant enfin devant l'auberge des trois balais, il appréciait que cela ne se passe pas à la tête du sanglier, c'était l'endroit où tout le monde s'attendait à le voir... D'un autre côté ce n'était pas comme s'il en avait quelque chose à faire des ragots, il espérait juste qu'il allait pouvoir vivre tranquillement et tenter d'obtenir la rédemption qu'il recherchait. Une fois entré dans l'auberge, il recherchait du regard celle avec qui il avait rendez-vous, il ne m'y pas longtemps à l'apercevoir, évidemment à la table qui était la plus à l'abri des regards, il appréciait ce détail. Il s'approchait alors de la jeune femme, un léger sourire aux lèvres.

"Bonjour." Lançait-il simplement. "Tu vas bien ?" Demandait-il préférant faire comme si rien n'avait changé entre eux, après tout si elle l'avait aidé à sortir de là, ce n'était pas pour rien n'est-ce pas ? "Je... Je voulais te remercier pour tout ça." Disait-il en désignant le monde autour de lui. "De m'avoir rendu ma liberté." Il ne savait ce qu'elle voulait lui dire, mais déjà il lui était redevable et ça il n'était pas près de l'oublier !
(c) Emi.
Revenir en haut Aller en bas
Iverna Donnelly
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : auror + ancienne gryffondor
Célébrité : gal gadot
Pseudo : MONAZ•HOPE Âge : 25 Parchemins : 932 Gallions : 563 Date d'inscription : 25/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2618-iverna-let-s-think-about-us http://www.mumblemumps.com/t2655-iverna-the-notebook http://www.mumblemumps.com/t2654-luciole-les-petits-parchemins http://www.mumblemumps.com/t2101-journal-de-monazohope


   
JUIN 2000 - we can go
   
Tu essayais d’oublier certains regards que pouvaient te lancer une partie des habitants de Pré-au-Lard. Vis-à-vis de ton statut d’auror, chose que tu avais tendance à désapprouver, mais ce n’était pas comme si tu pouvais y faire grand-chose. Bien au contraire. Tu te retrouvais pieds et points liés avec ton métier au sein de la communauté magique, principalement parce qu’il était convenu que les aurors n’avaient rien à faire à Pré-au-Lard. Néanmoins avec la Coupe du Monde de Quidditch approchant il fallait bien que certains sorciers assurent la sécurité des autres. Malheureusement, c’était une des tâches qui t’incombait, parfois tu préférais les moments que tu passais à interroger les sorciers suite à la guerre. Au moins, même si tu voyais un bon nombre d’entre eux, tu n’avais pas à supporter ces regards changeants sur toi. Tu avais beau ne pas être en service à ce moment-là, c’était comme si ton badge d’Auror te suivait constamment. Tu pensais t’y faire avec le temps, apparemment pas, tu n’y arrivais toujours pas, tant pis. Il fallait que tu oublies ces regards et en attendant ton compagnon du jour tu restais dans un coin des Trois Balais. Préférant observer de loin, plutôt que d’être observée par ceux-ci.

Au bout de quelques minutes qui te parurent plus courtes qu’elles ne l’étaient. Tu vois la silhouette du hongrois approcher. Tu ne cherchais pas à te cacher, mais tu ne fis aucun signe à celui-ci afin qu’il te trouve. Tu n’avais pas de raison de le faire, il comprendrait bien vite que tu voulais certainement autant d’intimité que lui. Sur ce point vous étiez semblable, le regard des autres, aussi insistant soit-il était en général dérangeant. Il pouvait bien le comprendre suite à sa récente libération, que certains ne voyaient pas d’un bon œil. Alors, le fait qu’il retrouve une auror pouvait sembler étrange pour certains, même si au final il n’aurait pas le choix de le faire avec un autre de tes collègues. Tu ne pouvais pas lui servir de garante et de conseillère en même temps, chose qui aurait certainement été plus simple, mais soit, il fallait bien suivre les règles de temps en temps. Tu avais donc accepté cette contrainte, tu ne cherchais à parler de cela avec lui, de toute manière cela ne serait en rien constructif et il devait avoir d’autres choses à penser. Surtout profiter de cette liberté nouvellement retrouvée.

« Bonjour. » Tu lèves la tête vers Eliael afin de le regarder un rictus sur les lèvres, les sourires ce n’était pas ton genre loin de là. Néanmoins, tu ne pouvais pas continuer avec une moue pensive que tu avais la plupart du temps. « Tu vas bien ? » Cette question était une faille à laquelle tu détestais répondre, rien n’allait dans ce monde, tout foutait le camp. Néanmoins, l’avantage de cette adage était que répondre en affirmant laissait bien souvent tranquille. « Bien mieux qu’enfermée dans un cachot ou une cellule. » Un petit sarcasme, petit roulement d’yeux. Il pouvait certainement comprendre cet humour bien mieux que la plupart des petits sorciers présents dans le bar. Eux qui pensaient que leur vie était parfaite, n’avaient aucune idée des mésaventures de certains être blessés. « Je... Je voulais te remercier pour tout ça. » Tu hoches la tête, tu n’attendais pas vraiment qu’il le fasse, mais cela faisait étrangement du bien d’entendre ce genre de point de temps en temps. « De m'avoir rendu ma liberté. » Tu avais bien compris dès sa première phrase, il n’avait pas besoin d’en rajouter. Tu ne cherches pas à répondre, cela ne t’était pas utile d’après toi. « Tu comptes rester debout ?  Tu ne payeras pas plus cher de t’asseoir tu sais. » Cette remarque pouvait être gênante, mais tu t’en fichais, il y avait peu de chance qu’il t’en veuille, après tout d’après certains il avait une dette envers toi. Sauf qu’il faudrait que tu lui fasses comprendre que tu ne le pensais pas de cette manière. La seule chose chose qui t’inquiétait était qu’il puisse faire une erreur et être renvoyé dans la prison sorcière. « Alors qu’est-ce que tu comptes faire de ta pseudo liberté ? » Tu étais bien plus franche que certaines personnes, parce que tu ne comprenais pas le principe de tourner autour du pot. Bien au contraire, tu estimais que la franchise allait bien plus vite et tant pis si cela déplaisait.
   
⇜ code by bat'phanie ⇝


i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas
Eliael Xanielov
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Chasseur de Prime
Célébrité : Danila Kozlovsky
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 845 Gallions : 760 Date d'inscription : 14/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2701-eliael-xanielov-be-the-best-ver http://www.mumblemumps.com/t2706-eliael-xanielov-je-suis-l-ombre-qui-te-suit-dans-la-nuit#72499 http://www.mumblemumps.com/t2707-letter-s-eliael#72509 http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


We can go
"Le plus grand défi de l’amitié n’est pas de montrer nos défauts à un ami, c’est de lui faire voir les siens"
Décembre 2000
~ Iverna & Eliael~


C
e qu'Eliael appréciait beaucoup chez la jeune femme en face de lui ? C'était sa façon d'être directe, de ne pas y aller par quatre chemin. Avec elle il avait toujours su à quoi s'en tenir et c'était aussi pour ça qu'il c'était montré honnête avec elle lors de ses aveux. Tout, il lui avait tout dit, il n'avait omis aucun fait. Il avait même dit quand cela avait commencé, il lui avait raconté l'histoire du lapin qu'il avait dû tuer à la demande de son oncle et sa tante. Il lui avait raconté comment il était devenu un être sans émotion, un homme sans plus aucune empathie, comment il s'était perdu et retrouvé grâce à Zirwya, il avait raconté également ce qu'il avait dû faire à cette dernière... Tout, il lui avait tout dit. Et malgré tout ça, elle ne le regardait pas comme un monstre. Au contraire, elle restait sympatique et il pouvait la considérer comme une amie. Chose qui était bien rare dans son entourage et qu'il pouvait compter sur les doigts d'une seule main. Il lui demandait comment elle allait, question qu'en général elle évitait et aujourd'hui ne faisait pas exception. Sa réponse était directe, avec son franc parlé habituel, arrachant un demi sourire à l'hongrois, son sarcasme se devinait facilement.

"Evidemment vue comme ça." Lui aussi se portait très bien puisqu'il ne se trouvait plus enfermé. D'ailleurs il finissait par la remercier, il n'oublierait pas ce qu'elle avait fait pour lui. D'une certaine façon il lui était redevable et il savait qu'un jour ou l'autre il payerait sa dette, lorsqu'elle en aurait besoin. Elle reprend la parole, Eliael plante son regard dans le sien et sans rien ajouter il tirait sa chaise avant de s'y installer sans lâcher à aucun moment son regard.  "Satisfaite ?" Demandait-il en gardant un air totalement impassible. Une serveuse passait près d'eux afin de prendre leur commande, il commandait alors rapidement un verre de whisky tandis qu'Iverna lui posait une nouvelle question. Il prit son temps pour y répondre faisant rouler un gallion entre ses doigts un instant. Qu'avait-il réellement envie de faire ? A vrai dire, il n'y avait pas vraiment pensé... Ne pas faire de vague, faire ses preuves... "Tenter d'être celui que j'aurais dû être." Ou tout du moins quelque chose comme ça... Sa mère n'aurait pas été morte, peut-être qu'il en aurait été au même chemin aujourd'hui ? Ou peut-être pas, personne ne pouvait savoir. "En tout cas si ta question est, est-ce que je vais recommencer à tuer et à torturer pour le compte des mangemorts, la réponse et non." Elle pouvait être franche et pour certain cela pouvait être déroutant, mais pas pour Eliael, pas alors qu'il pouvait être capable de la même franchise voire pire. Il finissait à peine sa phrase que la serveuse revenait avec leurs verres respectifs. Il prenait alors le sien et venait trinquer contre le sien, un fin sourire sur les lèvres, il déclarait alors...

"A la liberté !" Il lui lançait alors un clin d'œil. Il était rare qu'il agisse ainsi avec les gens, elles étaient rares les personnes avec qui il pouvait se montrer plus ou moins lui-même. Même s'il restait toujours une part de lui qui restait inaccessible, fermée à clé à double tour tout au fin fond de lui... Personne ne le connaissait réellement par cœur, Iverna connaissait sa vie ou presque entièrement, mais elle ne l'avait pas pour autant totalement décrypté, il le savait bien et elle aussi. "Et toi alors ? Je ne te manque pas dans ton bureau ?" Demandait-il à son tour. Fallait dire qu'ils avaient passés pas mal de temps ensemble là-bas, des heures et des heures d'interrogatoire... A la fin c'était à se demander lequel des deux était le plus crevé. Il faisait doucement tourner le liquide qui se trouvait dans son verre avant dans prendre une nouvelle gorgée, l'alcool venant glisser dans sa gorge lui apportait un certain réconfort. Il attendait de voir la répartie de l'auror en face de lui.

(c) Emi.


Revenir en haut Aller en bas
Iverna Donnelly
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : auror + ancienne gryffondor
Célébrité : gal gadot
Pseudo : MONAZ•HOPE Âge : 25 Parchemins : 932 Gallions : 563 Date d'inscription : 25/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2618-iverna-let-s-think-about-us http://www.mumblemumps.com/t2655-iverna-the-notebook http://www.mumblemumps.com/t2654-luciole-les-petits-parchemins http://www.mumblemumps.com/t2101-journal-de-monazohope


   
JUIN 2000 - we can go
   
Tu avais donc attendu l’arrivée d’Eliael loin des oreilles et des yeux indiscrets, tu n’avais pas besoin de rajouter des regards sur vous. Principalement à cause du fait que tu commençais déjà à saturer du regard des habitants de Pré-au-lard. Il faudrait bien que tu t’y fasses avec un jour après tout. Néanmoins, c’est pas aujourd’hui que cela arriverait. Tu répondais donc au sorcier une fois qu’il était arrivé que tu étais bien mieux ici que dans une cellule, en partie pour faire le parallèle avec lui. Même si ce sont ses aveux qu’il t’avait fait qui l’y avaient envoyé, lui n’avait rien fait pour que tu t’y retrouve contrairement à Piros. Tu ne pouvais pas penser à ton ancien meilleur ami, pas maintenant, pas avec Eliael dans le coin. C’est comme si votre relation coulait naturellement, que vous n’aviez rien d’autre à faire que d’être honnête l’un envers l’autre. Besoin de rien de plus, lui faisais-tu confiance ? Possible. Tu l’ignorais, tu n’en avais pas encore réfléchi à cette option, surtout que la confiance était un terme compliqué pour toi. Néanmoins avec le hongrois tout semblait simple, sans aucune ambiguïté, certainement ton rapport avec le sexe masculin aidant. Il ne chercherait jamais à t’avoir dans son lit et c’était une chose que tu appréciais chez un homme, ne pas être fermé lorsque tu n’acceptais pas de passer une nuit avec. Tout cela à cause d’une petite chose que tu n’avais jamais apprécié. Néanmoins, tu ne dis rien, les hommes pensaient pouvoir te faire revenir sur le droit chemin avec leurs performances sous la couette. Tu en riais bien souvent. "Evidemment vue comme ça." Alors que tu ne le quittais pas du regard, s’il voulait jouer à cela, il savait parfaitement qu’aucun de vous deux craquerait et que vous seriez bloqué là pour l’éternité. "Satisfaite ?" « C’est parfait. » Tu arrivais à ne pas le choquer en étant toi même avec lui, permettant de souffler un petit peu, ne cherchant pas à ne pas trop inquiéter ou ennuyer les gens avec certaines refléxions. On disait souvent que tu étais douée pour mettre les gens mal à l’aise.

Tu t’intéresses donc à ce qu’il comptait faire maintenant qu’il se retrouvait en quelque sorte libre en dehors des cellules d’Azkaban. "Tenter d'être celui que j'aurais dû être." Tu comprenais ce qu’il voulait dire, ce que cela sous-entendait, la plupart des gens devenaient ce qu’ils étaient à cause de choix. Lui c’était sa famille qui l’avait rendu comme cela, tu le savais que trop bien, toi aussi, tes parents t’avaient rendue froide, les mangemorts n’avaient pas aidé. "En tout cas si ta question est, est-ce que je vais recommencer à tuer et à torturer pour le compte des mangemorts, la réponse et non." Tu te mis à sourire en secouant la tête de gauche à droit. C’était fou à quel point vous étiez fait pour vous entendre tous les deux. Au moins, tu avais réussi à trouver quelqu’un qui te ressemblait. « Je crois qu’on fait flipper la serveuse à nous deux... » Tu roules les yeux à l’idée, remarquant qu’elle n’avait pas été trop assurée en se rapprochant de vous avec vos verres. Surtout si elle avait entendu une partie de la phrase d’Eliael, cela n’aurait pas aidé. Tu prends donc ton verre afin de trinquer avec le sorcier.

"A la liberté !" Tu souris en le regardant tout en prenant ton verre entre les lippes afin de boire le whisky. Tu ne cherchais pas à dire quoi que ce soit de plus, surtout que pour toi la liberté d’Eliael n’était pas encore réellement faite. Tant qu’il aurait un auror assigné. "Et toi alors ? Je ne te manque pas dans ton bureau ?" Tu penches la tête afin le regarder un instant, cherchant à savoir quoi lui répondre. Réfléchissant un instant. « Si je te disais le nombre de sorciers qui y passent tu serais jaloux. » Tu te mets à rire. Puis reprend un peu de convenance regardant dans le vide, ton bureau était envahi par un novice que tu devais former et cela t’inquiétait. Tu doutais être capable de supporter cette requête de tes supérieurs. « La dernière lubie du ministère est de me demander de former de nouveaux aurors, enfin de les prendre sous mon aile, j’ai un petit crétin qui squatte une partie de mon bureau en pensant que notre monde et remplis de licorne et de sirènes… Sérieusement ils ont vécu la guerres ils devraient comprendre que tout n’est pas noir ou blanc... » Tu ne comprenais pas les jeunes qui pouvaient croire que tout était réglés et que tout pouvait se régler en un clin d’œil. « Je préférais largement nos journées que celle que je passe avec lui… c’est un petit con qui ne comprend rien… il est né-moldu comme moi et il croit que ça nous rapproche…. » Eliael pouvait comprendre ce que tu sous-entendais, tu ne portais pas les moldus dans ton coeur à cause de tes parents et ton jeune binôme ne l’entendait pas de la même manière.  
   
⇜ code by bat'phanie ⇝


i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas
Eliael Xanielov
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Chasseur de Prime
Célébrité : Danila Kozlovsky
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 845 Gallions : 760 Date d'inscription : 14/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2701-eliael-xanielov-be-the-best-ver http://www.mumblemumps.com/t2706-eliael-xanielov-je-suis-l-ombre-qui-te-suit-dans-la-nuit#72499 http://www.mumblemumps.com/t2707-letter-s-eliael#72509 http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


We can go
"Le plus grand défi de l’amitié n’est pas de montrer nos défauts à un ami, c’est de lui faire voir les siens"
Décembre 2000
~ Iverna & Eliael~


E
liael n'essayait pas d'être quelqu'un d'autre, jamais. Il n’essayait pas de faire comme si son passé n’avait jamais existé, au contraire il l’assumait et tentait juste d’aller de l’avant et de faire les choses autrement. Il y avait donc peu de personne avec qui il s’entendait vraiment bien. Avec qui il pouvait être lui-même sans avoir peur d’une quelconque réaction. Iverna en faisait partie, elle connaissait tout de lui ou presque, chacun de ses faits lorsqu’il était mangemort et donc ce n’était pas peu dire. Il comprenait à peine les raisons qui faisaient qu’elle avait aidé la médicomage à le sortir d’Azkaban, mais il lui en devait une et ce genre de dette il n’était pas prêt de l’oublier. Elle posait ses questions et il répondait, ça avait toujours été ainsi entre eux alors il n’y allait pas par quatre chemin lorsqu’elle lui demandait ce qu’il comptait faire à présent. Ils étaient aussi doués l’un que l’autre pour mettre les pieds dans le plat, pour ne pas tourner autour du pot, même si Eliael savait aussi prendre son temps lorsque c’était nécessaire. Lorsqu’elle parle de la serveuse, Eliael se tourne et lui jette un œil, jolie, beau petit brin de femme et ses cheveux… Il devait avouer qu’ils ne voyaient pas cela partout… Le sorcier reportait alors son attention sur l’auror en face d’elle. "J’en ferais bien mon quatre heure… Il me semble que toi aussi non ?" Lâchait-il avec un sourire en coin. Oui c’était une chose qu’il avait très vite remarqué chez Iverna et il fallait dire que comme lui, elle n’essayait pas de cacher qui elle était. Une chose qu’il appréciait et il n’avait jamais tenté quoique ce soit envers elle, pas qu’elle n’était pas à son goût, mais il respectait les siens et puis… Il n’envisageait pas sa relation avec la jeune femme de ce point de vue-là. Leurs verres à la main, il trinque avec cette dernière avant de retourner la situation et de poser à son tour une question. Après tout il n’était plus un suspect à interroger, Eliael dirait même qu’ils étaient amis n’est-ce pas ? Et puis il n’avait pas pu s'empêcher de la taquiner légèrement, une bonne façon de rebondir sur un sujet plus léger et qui ferait moins flipper les oreilles indiscrètes. Lorsqu’elle se penche, il tend l’oreille comme si elle allait lui révéler son plus grand secret, mais  il aperçoit l’air espiègle dans son regard et sait très bien que rien de sérieux ne sortirait de sa petite bouche ! Un brin amusé, un brin moqueur, Eliael laisse un sourire s'étaler sur ses lèvres.

"Jaloux ?" Demandait-il en haussant les sourcils un instant. " Je paris que je pourrais tous les faire fuir rien qu'en entrant dans la pièce." Lâchait-il alors avec un air de défis dans le regard avant de venir rire avec elle un instant avant qu'ils ne reprennent leur sérieux. Iverna reprenait alors la parole afin de mieux lui expliquer la situation. Plus elle parle et plus un sourire crétin s'installe sur les lèvres de l’Hongrois. "Pauvre de toi, cela à l'air tellement... Horrible." Lâchait-il tout en ayant du mal à rester sérieux, le coin de sa bouche frémissait tellement il avait envie de rire, d'ailleurs cette envie pouvait se lire dans son regard, oui il se moquait totalement d'elle et n'y tenant plus il se laissait aller à rire doucement. "T'aurais dû demander à ce que je sois réhabilité, tu aurais dû me supporter toute la journée." Lâchait-il tout sourire, mais de toute façon il avait bien conscience que même elle n'aurait pas pu faire d'Eliael de nouveau un auror... Il y avait des choses que l’on ne pardonnait jamais et le sorcier en avait trop fait. Jamais le ministère ne lui accorderait une seconde chance, sortir d'Azkaban était déjà inespéré pour lui... Lorsqu'elle parlait de né-moldu, Eliael grimaçait malgré lui, une vieille habitude difficile à perdre... Iverna était tellement une sorcière exceptionnelle que parfois il arrivait à en oublier son sang. Un sang que son oncle n'aurait jamais accepté. Etrangement, Iverna détestait les siens, autant qu'Eliael éprouvait de la haine pour les mangemorts aujourd'hui... Ils se ressemblaient tellement parfois que cela en devenait... Perturbant. "Si tu veux, je m'en occupe. Une journée avec moi et ton gamin t'embêtera plus." Lâchait-il encore une fois tout sourire, non Eliael ne proposait pas de le tuer loin de là. D'ailleurs la mort était sans doute l'une des choses les plus douces qu'il pouvait lui apporter.  Mais ce n'était pas la seule chose qu'il savait faire, il était aussi un combattant hors pair et son petit auror qui pensait tout savoir, il saurait lui apprendre le monde, évidemment il ne serait sans doute jamais le même après ça... Un fin sourire étire ses lèvres tandis qu'il plonge ces dernière dans son verre.

(c) Emi.


Revenir en haut Aller en bas
Iverna Donnelly
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : auror + ancienne gryffondor
Célébrité : gal gadot
Pseudo : MONAZ•HOPE Âge : 25 Parchemins : 932 Gallions : 563 Date d'inscription : 25/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2618-iverna-let-s-think-about-us http://www.mumblemumps.com/t2655-iverna-the-notebook http://www.mumblemumps.com/t2654-luciole-les-petits-parchemins http://www.mumblemumps.com/t2101-journal-de-monazohope


   
JUIN 2000 - we can go
   
Tu te retrouves avec le sorcier, sans être dérangé et tant mieux, sans avoir à parler de toute ses histoires qui c’étaient passé pendant la guerre. Cela vous ferait du bien d’ailleurs, de ne pas forcément parler de ce qui c’était passé dans cette salle d’interrogatoire. Comme si c’était passé et que tout avait été dit, il avait tout raconté, chose qui rassurait certains de tes supérieurs. Même si tu t’en fichais bien, après tout, tu avais du l’envoyer à Azkaban à cause de cela, tu ne cherchais pas réellement à le faire. Sauf que c’était ton job, d’envoyer ce genre de sorciers en prison, tout du moins de trouver toutes les preuves. Alors, tu l’avais fait, sans rien dire, sans rien faire. Et lorsque l’on t’avait demandé de l’aide pour l’en sortir, tu n’avais étrangement pas hésité, bien au contraire. Cela avait été assez naturel pour aider Eliael, tu aurais eu plus de mal avec Piros, tu le savais. Alors, que tu parlais du traumatisme que vous pourriez causer à la jeune serveuse. « J’en ferais bien mon quatre heure… Il me semble que toi aussi non ? » Tu penches la tête en la regardant partir, avec un sourire amusé. Vous n’aviez jamais parlé de tes préférences sexuelles, il avait du remarquer que ton regard ne se posaient jamais de la même manière sur un homme que sur les formes féminine. « Élémentaire mon cher Watson. » C’était l’une des rares citations que tu aimais faire de ta vie moldue. Bien trop accroc aux romans de Sir Arthur Conan Doyle, il s’agissait certainement d’une de tes rares lectures d’ailleurs. Tu avais un rictus amusé sachant parfaitement qu’il ne comprendrait pas la référence. « Même si j’ai peur que nous soyons un peu trop expérimentés pour une jeune femme comme elle. » Tu te mets à rire à cette idée, sérieusement, c’était fou à quel point vous étiez sur la même longueur d’ondes tous les deux.

Alors qu’il te parle de vos petites conversations dans ton bureau, tu lui expliques maintenant que c’est légèrement plus ennuyeux pour toi. Surtout en compagnie de ton jeune coéquipier que tu devais apprendre à supporter. « Jaloux ? » Subtilité. Tu cherchais juste à oublier que tes nouvelles missions t’ennuyaient, que tu te demandait pourquoi tu avais repris du service. Rien ne cherchait à te plaire, bien au contraire, tout te repoussais, tu n’avais plus envie d’écouter la hiérarchie qui ne sert à rien. Pourtant, il le fallait afin d’éviter le chaos. «  Je paris que je pourrais tous les faire fuir rien qu'en entrant dans la pièce. » Tu hoches la tête, c’était même certains, la plupart des jeunes aurors ne seraient certainement pas rassurés par un sorcier tel que lui. Chose qui ne t’étonnes pas. Il n’avait pas la tête pour l’emploi d’ailleurs. « Pauvre de toi, cela à l'air tellement... Horrible. » Tu roules des yeux en l’entendant rire. Ton problème n’était pas tant le gamin que tu avais à gérer. Mais plutôt le fait que tu doives le supporter parler toute la journée, alors que le calme était certainement la chose que tu enviais le plus. « T'aurais dû demander à ce que je sois réhabilité, tu aurais dû me supporter toute la journée. » Tu hausses un sourcil, cherchant à voir la sincérité de l’idée, tu ne voulais pas qu’il dise cela juste pour te plaire. Même si au final tu trouvais l’idée des plus intéressantes, tu aurais dû y penser, de cette manière tu n’aurais pas à supporter de gamin. « Si tu veux, je m'en occupe. Une journée avec moi et ton gamin t'embêtera plus. » Tu croises les bras un instant en regardant le hongrois sérieusement. Tu ne le lâches pas du regard un instant. « Parce que tu penses que je suis incapable de m’en occuper seule ? » Tu utilises un ton assez sec, comme pour démontrer que tu prenais cela telle une attaque personnelle. « Je te rappelle que si tu fais quoi que ce soit de stupide, même si je trouve l’idée intéressante, que tu feras un retour direct à Azkaban et je doute que ta jolie médicomage puisse y faire quoi que ce soit... » S’en prendre à un jeune auror serait stupide, même si tu savais qu’il ne le ferait pas, ne serait-ce que proposer cette idée était idiot. Sait-on jamais si quelqu’un l’entendait. Tu préférais éviter que quelqu’un remarque cette phrase. « Mais une réhabilitation pourrait être intéressante, faudrait que t’y songes un jour. Les gros bras ça fait toujours du bien. » Même si tu doutais que ce soit accepté par le ministère, tu pensais que cela pourrait être intéressant pour toi de te retrouver en binôme avec lui.     
⇜ code by bat'phanie ⇝


i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas
Eliael Xanielov
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Chasseur de Prime
Célébrité : Danila Kozlovsky
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 845 Gallions : 760 Date d'inscription : 14/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2701-eliael-xanielov-be-the-best-ver http://www.mumblemumps.com/t2706-eliael-xanielov-je-suis-l-ombre-qui-te-suit-dans-la-nuit#72499 http://www.mumblemumps.com/t2707-letter-s-eliael#72509 http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


We can go
"Le plus grand défi de l’amitié n’est pas de montrer nos défauts à un ami, c’est de lui faire voir les siens"
Décembre 2000
~ Iverna & Eliael~


E
Pourquoi est-ce que ça avait été si facile de deviner vers qui penche que le coeur de la belle auror devant lui ? Rien de plus facile, il fallait savoir être observateur. Il suffisait de voir vers qui sont regard se tournait, voir ses réactions envers les hommes, il n'avait pas fallu longtemps à Eliael pour le comprendre et cela ne le dérangeait aucunement. Bien au contraire, quel homme normalement constitué ne fantasme pas sur deux femmes ensemble ? Il sourit lorsqu’elle ne cherche pas à nier, cela aurait été inutile après tout et puis cela l'aurait surpris également, Iverna n'était pas du genre à tourner autour du pot. Elle était effectivement le genre à s'assumer pleinement et à porter avec fierté ses valeurs. Leur regard glisse sur ma jolie serveuse et le sorcier sourit de nouveau lorsqu'il entend la belle auror rappeler en quelques sortes l'âge de cette dernière. "On n’est jamais trop expérimenté au contraire, tu le découvriras peut-être un jour." Lui glissait-il avec un clin d'œil, en revanche il ajouta tout de même. "Je ne parle pas d'enfant bien entendu." Non jamais ça ne lui viendrait à l'esprit. Mais la jeune serveuse était majeure et depuis un moment déjà. Eliael n'avait aucun problème avec l'âge du moment qu'il s'agissait de passer une nuit en très bonne compagnie. Puis la conversation décline, il s'intéresse à son travail, il l'écoute avec attention sans pouvoir s'empêcher de la taquiner. Evidemment en face il y avait du répondant et lorsqu'elle reprend la parole, Eliael ne faiblit pas, son regard est plongé dans le sien, il ne la lâche plus.

"Oh je ne faisais que te proposer mon aide, tu semblais être en détresse." Lâchait-il avec un demi-sourire ne pouvant pas s'empêcher de la chercher. Après tout c'était-elle qui venait de lui parler de ce gamin, lui en parlerait-elle si vraiment elle gérait la situation ? En revanche, elle n'avait pas tort, une mauvaise petite action et c'était un billet retour à sens unique pour Azkaban et ça, le Hongrois de l'oubliait absolument pas. "Tu n'es vraiment pas drôle Iverna. Je pensais que ça aurait pu rester entre nous. Je lui remets les pendules à l'heure et tu n'aurais plus de soucis à te faire." Lâchait-il encore une fois tout sourire. Comprenait-elle que tout n'était que jeu ? Qu'il n'était en rien sérieux ? Qu'il la faisait courir et qu'elle sautait dedans avec les deux pieds directement ? "Relax Donnelly, tu crois vraiment que je ferais quelque chose de stupide ?" Il prend alors un air faussement vexé un instant. Quant à la réhabilitation... Eliael soupirait, elle semblait être la seule de ces avis malheureusement. "C'est l'une des premières choses que j'ai demandé en sortant d'Azkaban... Ils ont refusé." Lâchait-il avec un sourire qui cachait l'amertume au fond de lui. "Peut-on leur en vouloir ? Il y a des fautes qu'on ne peut pas racheter, c'est comme ça, je l'ai compris, je vis avec." De toute façon il pouvait difficilement faire autrement n'est-ce pas ? Même si elle aurait appuyé sa demande, ils n'auraient sans doute pas accepté qu'il redevienne un auror et pire, elle aurait peut-être joué sa place, car on aurait pu la prendre pour une traitre elle aussi. Le faire sortir d'Azkaban était déjà un petit miracle en soit.

"En attendant je reste à disposition si tu as besoin d'information." Lâchait-il avant de boire une gorgée de son verre. Il pensait mettre à profit ses connaissances en devenant chasseur de prime uniquement pour retrouver les gens. Iverna serait sans doute l'une des seules qu'il aiderait probablement gratuitement si elle en avait besoin.

(c) Emi.


Revenir en haut Aller en bas
Iverna Donnelly
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : auror + ancienne gryffondor
Célébrité : gal gadot
Pseudo : MONAZ•HOPE Âge : 25 Parchemins : 932 Gallions : 563 Date d'inscription : 25/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2618-iverna-let-s-think-about-us http://www.mumblemumps.com/t2655-iverna-the-notebook http://www.mumblemumps.com/t2654-luciole-les-petits-parchemins http://www.mumblemumps.com/t2101-journal-de-monazohope


   
JUIN 2000 - we can go
   
S’il y avait bien une chose qui était intéressante vis-à-vis du sorcier se trouvant face à toi, c’était bien le fait qu’il était certainement aussi observateur que toi. Il devait mieux comprendre ta façon de travailler que n’importe qui d’autre et tu en étais ravie. Au moins, de cette manière tu n’avais pas besoin de t’aventurer dans des explications qui pouvaient t’ennuyer. Surtout que parler de toi était bien loin d’être une chose aisée pour la femme que tu étais,bien au contraire, tant que tu pouvais éviter ce genre de situation, tout cela était plus simple au final. Tu t’en rendais compte et au moins, cela avait tendance à te rassurer, tu n’avais pas réellement besoin de t’ouvrir, puisqu’il comprenait sans même que tu ne le fasses. Néanmoins, tu ne dis rien de spécifique, laissant la conversation passer à sa sortie d’Azkaban, voulant t’assurer que vous étiez dans le même bateau vis à vis de ses actions futures. Tu serais presque autant emmerdée que lui s’il faisait une connerie, alors tu préférais t’assurer qu’il en ait conscience. « Oh je ne faisais que te proposer mon aide, tu semblais être en détresse. » Tu soupires en le fixant d’un regard noir de ton cru. N’appréciant pas vraiment la fin de sa remarque, que tu ne prenais pas réellement mal au final. Il devait bien le remarquer par la suite. « Tu n'es vraiment pas drôle Iverna. Je pensais que ça aurait pu rester entre nous. Je lui remets les pendules à l'heure et tu n'aurais plus de soucis à te faire. » Tu appréciais l’idée, elle était bonne, mais du doutait du fait que la tête brûlée ne parle, c’était un risque tu n’étais pas prête à prendre pour lui faire confiance. Sait-on jamais qu’il soit trop stupide pour en parler à un autre auror. « Relax Donnelly, tu crois vraiment que je ferais quelque chose de stupide ? » Tu le regardes un sourire amusé au coin des lèvres. « Tu as bien bossé pour Tu-Sais-Qui…. » Certes , tu savais bien qu’il s’agissait de contrat, qu’on pouvait parfois mettre des princes de côtés pour de l’argent, mais bon. Cela t’amusait un petit peu de jouer sur ce point avec lui, surtout que bon tu étais bien au courant de ce dont il était capable, la peur de te travaillait pas face à lui. Tu ne risquais rien, au fond il avait une dette envers toi, même si tu ne le voyais pas réellement de cette manière. « Peut-on leur en vouloir ? Il y a des fautes qu'on ne peut pas racheter, c'est comme ça, je l'ai compris, je vis avec. » Tu soupires, mais un type comme lui à tes côtés serait certainement plus efficace que ce gosse que l’on t’avait refilé. En tout cas le hongrois semblait apprendre à vivre avec ce que certains diraient ses erreurs, toi tu parlerais simplement de son passé au final.

« En attendant je reste à disposition si tu as besoin d'information. » Cela t’intéressait bien plus que tout autre possibilité au final. Il pourrait tout à fait devenir ton indic de cette manière, tu pourrais peut-être en apprendre plus par lui que n’importe comment d’ailleurs. Tu restes silencieuse encore un petit peu le temps de réfléchir à la meilleure manière d’instaurer cela. Tu souris au hongrois, pour lui faire comprendre, cela te plaisait cette idée. Alors, que tu prenais ton verre et décidais de le finir une bonne fois pour tout, tu le fixes à nouveau. « Cela serait parfait pour moi, tu n’imagines pas le nombre de portes qui se ferment lorsque tu cherches juste à en savoir plus sur les disparitions de Pré-au-lard. » Tu ne lui cachais pas sur quoi tu travaillais, parce qu’il devait le savoir au final, tu en étais certaine, il devait en savoir plus qu’il ne le disait. Alors, tu pouvais tout à fait l’utiliser pour t’aider, surtout que si lui apprend des choses, personne ne se doutait qu’il est de mèche avec une auror. Il pourrait parler plus discrètement que toi. Une fois ton verre terminé. Tu commences à te lever. « Je vais devoir te laisser ici, certains d’entre nous ont un métier et des responsabilités. » Un petit clin d’oeil pour le sorcier et tu commences à quitter le pub, le laissant là sans rien dire de plus. De toute manière, vous alliez certainement commencer à tourner en rond et tu avais une ronde à faire dans le village malheureusement.
   
⇜ code by bat'phanie ⇝


i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
eliael + we can go
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eliael Xanielov ~ be the best version of you

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: SAISON 2-
Sauter vers: