Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Nothing to do with love (Kamen)

Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Première année de GISIS, en Sciences Occultes. Anciennement en Médecine Magique.
Célébrité : Aurora Aksnes
Pseudo : from the morgue Âge : 20 Parchemins : 1250 Gallions : 1029 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything

Nothing to do with loveWilla ne sait pas pourquoi elle se dirige lentement vers les cachots, la boule au ventre, stressée. Plus elle s’approche et plus elle frissonne, plus elle doute de son choix. Elle ne plus faire demi-tour, à ce stade, elle ne doit pas. Elle a déjà mis beaucoup trop de temps à se décider, bon sang. Le pire, c’est qu’encore maintenant, la jeune femme ne sait pas du tout si c’est une bonne idée qu’elle aille voir Kamen, qu’elle aille lui rendre visite en quarantaine. Ils ont coupé les ponts assez brutalement, et elle a mis beaucoup de temps à s’en remettre. Tout ça, parce qu’elle a été sincère avec lui, parce qu’elle lui a avoué le pourquoi du comment elle était venue le voir la première fois. Ils ont échangé des lettres, elle a bien compris que c’était terminé. La violence des mots écrits lui reste en tête. Elle a culpabilisé, sur le coup, pendant des jours, maudissant sa volonté de sincérité qui a tout gâché. Kamen avait donc tiré un trait sur elle, et elle n’avait plus vraiment le choix que de vivre avec. Puis, le temps est passé. La Suédoise a évolué, de manière positive, et elle a su mûrir un minimum, notamment avec l’aide de Flynn. Ils sont ensemble depuis moins d’un mois maintenant, et elle se sent parfaitement bien. Ça lui change un peu, ça lui fait vraiment beaucoup de bien. Elle ne s’en cache pas d’ailleurs. Willa soupire un grand coup et accélère le pas.

Finalement, elle arrive à l’entrée des cachots. Elle a l’impression d’avoir mis vingt minutes à venir, alors que la salle commune des verts et argents est toute proche. La jeune femme est accueillie par un des Aurors qu'elle a déjà vu dans l'école. « C’est pour ? » Elle prend son temps pour répondre, se disant qu’elle pouvait encore faire marche arrière. Elle repense à la conversation qu’elle a eu avec Alexandra, peu de temps après le banquet de la rentrée, banquet qu’elle souhaite oublier, mais ça va être un peu compliqué. Elle ne lui a toujours pas donné de réponse. La Serpentard est vraiment tentée de refuser. Elle n’est pas vraiment sûre d’assumer les conséquences si les choses se passent mal. Là, elle vient ici de son propre gré, et elle ne compte pas lancer les hostilités. « Kamen, Kamen Yordanov. » Elle parle doucement, presque dans un murmure, comme si elle avait peur qu’on l’entende. L’Auror semble même avoir du mal, aux premiers abords, à comprendre ce qu’elle dit. Au final, il invite Willa à le suivre, et elle le suit sans broncher. Elle tente de ne pas regarder les cachots qu’elle dépasse lentement, mais elle aperçoit Yassen, puis Andreï aussi, bien que sa présence ne lui importe que peu. En cette fin d’après-midi, ils sont visiblement dans leurs cachots, peut-être qu’ils ont terminé leur journée ? Bon sang, mais les conditions de vie ont l’air terrible ici. Elle tente de se calmer et de respirer un peu. Il n’y a pas de raison pour qu’elle sorte d’ici contaminée par l’épidémie, n’est-ce pas ? La Suédoise est vraiment entrain de se demander si elle a fait le bon choix. Mais là, du coup, faire marche arrière est juste impossible, pas alors qu’elle est si près du but. Finalement, l’Auror s’arrête devant le troisième cachot, l’annonce et l’invite à se rapprocher. Elle sait qu’il doit rester avec elle, donc elle se tait et s’exécute. L’Auror recule contre le mur, et elle s’approche. Elle regarde par la porte vitrée, et elle le voit. Sur le coup, la Serpentard est un peu prise de panique. Elle n’a pas réfléchi à ce qu’elle allait bien pouvoir lui dire. Elle lâche un soupire, et se lance, se laissant guider par ses instincts. « Bonjour, Kamen. » C’est un début, c’est le commencement de toute conversation. Sa voix est un peu hésitante, mais elle est posée, calme, sans tremblement. Elle pensait qu’elle n’allait pas réussir à parler. Elle n’a pas même pas de raison précise pour être là, aujourd’hui. S’il lui demande, elle ne pourra même pas lui répondre. Faut-il encore que tout se passe bien. « Comment tu vas ? Est-ce que tu tiens le coup ? » Willa le regarde à peine, hésitante au possible. Étant donné leur relation actuelle, si on peut appeler ça « relation », elle appréhende sa réaction en la voyant ici. Elle n’est pas venue pour qu’ils parlent de tout ça, du passé qu’ils ont pu avoir, mais s’il faut qu’ils en parlent, elle le fera. Elle est venue ici, en pensant un peu à Lou, bizarrement. Elle a bien compris que la jeune femme vivait très mal l’enfermement de Kamen. Alors, en venant ici, elle n’attend rien sauf de savoir qu’il tient. Drapeau blanc dans la main, la Serpentard espère juste que tout se passe bien, que Kamen comprenne sa venue. Sinon, alors, elle partira.
© 2981 12289 0


A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kamen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : slytherin
Célébrité : Ash Stymest
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 2732 Gallions : 915 Date d'inscription : 01/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t304-kissing-death-and-losing- http://www.mumblemumps.com/t310-you-re-poison-runnin-through-my-veins-kamen#3919 http://www.mumblemumps.com/t975-kamen-flask http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

Nothing to do with love
Willa & Kamen
Lover, hunter, friend and enemy, you will always be every one of these. Nothing's fair in love and war. In life, in love, this time I can't afford to lose for one, for all, I'll do what I have to do. You can't understand, it's all part of the plan.

Les jours passent, et parfois personne ne vient le voir. Il reste dans son cachot, près de son lit de camp, parfois la tête dans les toilettes, en train de vomir. Les vomissements sont de plus en plus fréquents, il a l’impression qu’il n’a plus rien dans le ventre tellement il vomit. Parfois, il aimerait être comme son frère, et oublier. Yassen est amnésique de la magie, des fois il oublie même qu’il est de sang-pur. Kamen aimerait oublier lui aussi, oublier la magie et tout ce qu’elle a de bon, à quel point elle lui manque.  La magie a toujours été au centre de sa vie, il est né pour la magie, pour diriger une famille de sorciers puissante. Mais le monde en a voulu autrement. Le sort s’acharne sur lui, et il vomit tout ce qu’il a dans le ventre. Jusqu’à ce qu’on vienne frapper à sa porte. « De la visite ! » Kamen lève la tête de la cuvette, il se rince un peu les cheveux et s’essuie le visage. Il regarde discrètement le miroir qu’il cache dans sa cape, il n’a pas bonne mine. Qentrys n’est pas à l’autre bout… Kamen soupire. Il préfère éviter de penser à ses amis à l’extérieur. Il essaie de sourire, parce qu’il se doute que c’est Lou qui vient le voir. Elle lui apporte à chaque fois tellement d’espoir. Mais ce n’est pas Lou. Au lieu de la tête brune qu’il préfère se tient des cheveux blonds tirant sur le blanc. Willa. Kamen a envie de vomir encore une fois, mais pas pour les mêmes raisons cette fois-ci. « Bonjour, Kamen. » Sa voix. Elle est si particulière sa voix. Il l’a tout de suite remarqué la première fois qu’ils se sont vus. Elle vient le voir quelques jours après son anniversaire ? Est-ce pour le narguer ? Il la regarde avec envie. Elle qui a toujours été la plus pâlotte entre eux deux, elle a meilleure mine aujourd’hui. « Comment tu vas ? Est-ce que tu tiens le coup ? » Elle lui demande exactement la même chose que lorsque Lou est venue le voir pour la première fois, alors il se croit fou. Il s’approche un peu plus de la vitre transparente, des barreaux de feu. Il veut les traverser pour la toucher, pour voir si elle est réelle. Ils se sont fait tant de mal, c’est impossible qu’elle soit ici. C’est impossible qu’elle soit face à lui.

« Je… Je tiens le coup. » Il n’a pas le choix. Il a promis à Lou qu’il ne flancherait pas, qu’il serait bientôt sorti, qu’il ferait tout pour la retrouver. Parce que Lou est la seule qu’il aime. Mais quand il voit Willa, son passé le rattrape. Il a laissé Lou pour la jolie blonde. Il l’a laissé parce qu’elle représentait son idéal. Mais elle l’a trahi. Kamen secoue la tête. Il ne peut pas lui pardonner, et en même temps, toute cette histoire est derrière lui à présent. Il ne peut pas se fatiguer à la détester. « Et toi ? » demande-t-il doucement, la colère évaporée de son corps. Elle parait heureuse. Il lui a fait tant de mal, il se souvient encore des imitations de basse-cour que faisaient certains élèves quand il était près d’elle. Willa la poule… Il avait brisé sa réputation et il s’en voulait. « Tu es venue enterrer la hache de guerre ? » C’est ce qu’ils avaient de mieux à faire. Ils ne pouvaient pas se détester éternellement, mais alors quel était cette lueur qui palpitait encore au fond de son cœur ? On oublie pas la trahison, tout comme on oublie jamais une blessure du cœur.



(c) chaotic evil


destructive love
Ce baiser est mille fois mieux que tout ceux qu’il a pu recevoir et donner dans sa vie. C’est un baiser chaud, langoureux, qui vient du cœur. Un baiser beaucoup plus fort que n'importe quel poison.



Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Première année de GISIS, en Sciences Occultes. Anciennement en Médecine Magique.
Célébrité : Aurora Aksnes
Pseudo : from the morgue Âge : 20 Parchemins : 1250 Gallions : 1029 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything

Nothing to do with loveWilla s’attend à un refus catégorique de lui adresser la parole. Ça ne l’étonnerait pas, vu les lettres échangées. En même temps, après ce qu’il s’est passé entre eux, sa présence ici est étrange, bizarre. Inattendue. En vérité, elle est rancunière. Elle a beaucoup de mal à pardonner aux gens, elle n’oublie jamais ce qu’on lui dit, et ce qu’on lui fait. Elle est injuste, parfois. Elle en a beaucoup voulu à Kamen. Pourtant, dans ces circonstances, elle ne peut juste pas ignorer ce qu’ils ont pu échanger, les moments passés. Dans tous les cas, un retour en arrière n’est plus possible. Les sentiments ne sont plus là, mais elle a une très bonne mémoire. Elle ne changerait son présent pour rien au monde. Elle ne s’empêche pas de reculer un peu quand il s’approche de la vitre qui les sépare. « Je… Je tiens le coup. » Elle le regarde, l’analyse. Kamen est dans un état effroyable, mais s’il tient le coup… tant mieux. C’est le plus important. Elle est contente de le savoir. Pas sûr qu’elle tienne le coup, elle, enfermée ainsi. Le regret d’être venue ne la quitte pas. La Suédoise regrette un peu, oui. Elle ne sait pas quoi dire. Elle ne peut rien à sa situation, à son enferment. Elle voulait juste s’assurer qu’il tenait le coup. Rien de plus. Elle se tâte à partir, là, maintenant qu’elle sait qu’il tente de tenir. « Et toi ? » Willa hausse un sourcil, étonnée. Il est calme, et ne montre aucun signe de colère. Il paraît… transformé. Un peu. Elle ignore si c’est le mot juste, mais c’est tout ce qui lui vient à l’esprit pour décrire ce qu’elle voit. Elle imaginait une dispute, une engueulade violente comme ils ont pu avoir, par écrit. Elle s’est visiblement trompée.

« Ça va. » Que dire de plus ? Il y a du positif dans sa vie ces derniers temps, et cela lui fait un bien fou. Elle mûrit, commence un prendre un peu plus d’assurance. Elle s’accroche le plus possible pour tenir les cours, sans se laisser distraire. Puis, il y a Flynn. Willa tente de faire au mieux pour que les choses continuent ainsi. Elle ne s’est jamais sentie aussi heureuse de sa vie. Elle croise les doigts pour que rien ne change. Jamais. La blonde a un peu peur de l’épidémie, certes, mais elle ne serait pas là si sa peur prenait le dessus. C’est un exploit qu’elle ait réussi à venir jusqu’ici, sans que personne ne lui oblige. « Tu es venue enterrer la hache de guerre ? » Bon sang. Elle ne va pas pouvoir y échapper, n’est-ce pas ? Elle fronce les sourcils, en lançant un regard vers l’Auror, non loin d’elle. « Tu crois réellement que c’est l’endroit pour ça, Kamen ? » Elle n’a pas envie qu’ils s’engueulent, alors que tout les sépare. Leur état physique et mental, déjà, mais aussi le cachot de verre. Puis, ce n’est juste pas le moment, ni l’endroit pour ce genre de discussions. Ils auraient peut-être dû s’expliquer à voix haute au lieu de s’envoyer des lettres par hibou, comme deux idiots. C’est un peu tard, maintenant. « Je suis venue pour voir comment tu vas. Sans arrières pensées, sans but précis. Mais si tu veux qu’on enterre la hache de guerre, allons-y. C’est toi qui décide. » Qu’il commence donc par parler. Willa ne dira rien. En dehors du fait qu’il l’ait blessée, et pas qu’un peu, qu’il l’ait abandonnée comme une vieille chaussette et qu’il ait foutu en l’air sa réputation qui était déjà bien pourrie, il n’a rien fait de mal. Elle a tenté de tirer un trait sur tout ça, mais c’est compliqué. Il y a des choses qui restent. Elle le laisse mener la danse, si ça peut lui faire plaisir. Qu’importe, désormais.
© 2981 12289 0


A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kamen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : slytherin
Célébrité : Ash Stymest
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 2732 Gallions : 915 Date d'inscription : 01/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t304-kissing-death-and-losing- http://www.mumblemumps.com/t310-you-re-poison-runnin-through-my-veins-kamen#3919 http://www.mumblemumps.com/t975-kamen-flask http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

Nothing to do with love
Willa & Kamen
Lover, hunter, friend and enemy, you will always be every one of these. Nothing's fair in love and war. In life, in love, this time I can't afford to lose for one, for all, I'll do what I have to do. You can't understand, it's all part of the plan.

Quand il reçoit des visites, Kamen fait attention à tous les détails. Il remarque chaque petites choses qui le ramènent à l’extérieur, à la liberté. Par exemple, il voit les doigts tâchés d’encre de Willa, elle devait certainement être en cours avant de venir. Il voit sur sa robe de sorcier qu’elle a quelques miettes du déjeuner qui se sont collés à ses manches. Il voit les brins d’herbe sous ses chaussures. Il voit tout, et ça le rassure d’un côté. L’extérieur est toujours là, malgré qu’il soit enfermé, il y a une vie dehors. Tout n’est pas perdu. Elle lui dit que ça va, et il sait qu’elle ne ment pas, il le voit dans ses yeux. Il pourrait dire qu’il la connait par cœur, c’était le cas avant, avant ses mensonges, avant que tout ne vole en éclat. Willa a été celle de qui il a été le plus proche, avec Cora. Les anglaises ont du charme, elles ont su l’attirer. Mais Cora ne l’a pas trahi, pas encore du moins. Le simple fait de ne pas venir le voir prouve qu’elle a quelque chose à se reprocher. Willa, elle, est venue, mais peut-être pas pour les raisons qu’il espérait. « Tu crois réellement que c’est l’endroit pour ça, Kamen ? » Il soupire le Serpentard, il ne voulait pas provoquer une dispute. Pourquoi faut-il toujours que ça finisse en drame ? « Je suis venue pour voir comment tu vas. Sans arrières pensées, sans but précis. Mais si tu veux qu’on enterre la hache de guerre, allons-y. C’est toi qui décide. » C’est une invitation. Kamen est prêt à creuser, de ses propres mains. Il est prêt à tout pour mettre tout cela derrière lui. Les mois ont passés, l’eau a coulé sous les ponts, et si il venait à mourir demain ? Cette quarantaine le rend fou et lui fait prendre confiance que cette dispute n’a pas lieu d’être. Il doit se réconcilier avec Willa, si il est encore possible de réparer quelque chose, si tous les deux acceptent de reconnaître leur tords. « J’ai merdé. » Il soupire, une nouvelle fois, mais pas parce que c’est difficile pour lui de parler. Il a toujours été le plus sage des deux jumeaux, le moins sanguin, celui qui pouvait comprendre plus vite et reconnaître plus facilement ses erreurs. Non, si il soupire, c’est parce qu’il a mal. Une quinte de toux le prend, pour s’aider, il s’appuie contre la vitre. Willa le regarde sans doute avec des yeux ébahis, elle ne doit pas savoir quoi faire. Lui il tousse, il se vide de tous ses remords. « J’ai merdé avec toi. J’étais paumée. Je me suis comportée comme un crétin. J’ai joué et pourtant, j’ai perdu. » Lou lui a fait vivre un enfer, elle a bien fait, mais aujourd’hui plus rien ne doit compter. « J’ai vraiment ressenti quelque chose pour toi, tu ne dois pas en douter. Ce que je t’ai dit, je le pensais. Mais Lou, je me voilais la face, elle est mon âme sœur. » Kamen se met à nue, il avoue à Willa quelque chose qu’il n’a dit à personne encore. Preuve qu’il apprécie la blonde, preuve qu’il lui a un jour fait confiance. « Je me suis senti trahi quand… quand j’ai appris tes véritables motivations. Je n’étais qu’un pion pour ta famille… et pour toi. Et c’est ça qui m’a fait mal. » Il croyait en leur amitié, en leur complicité. Il pensait vraiment qu’elle était là pour lui. « Je veux qu’on laisse ça derrière nous maintenant, c’est la seule chose à faire. » Il pose une main contre la vitre et lève la tête vers la jeune femme. Elle est belle, elle l’a toujours été, mais elle n’est pas pour lui.


(c) chaotic evil


destructive love
Ce baiser est mille fois mieux que tout ceux qu’il a pu recevoir et donner dans sa vie. C’est un baiser chaud, langoureux, qui vient du cœur. Un baiser beaucoup plus fort que n'importe quel poison.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Nothing to do with love (Kamen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nothing to do with love (Kamen)
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Let Love Lead The Way [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: dungeons and basements :: Quarantaine-
Sauter vers: