Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

we need to talk » Néréo

Blaise Zabini
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : serpentard
Célébrité : reece sexy king
Pseudo : brioche Âge : 24 Parchemins : 185 Gallions : 480 Date d'inscription : 31/08/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
we need to talk
⚜️ Blaise & Néréo ⚜️

La nouvelle qui venait de tomber était sans appel : Lucrezia était fiancée. Elle était promise à Erebe et dans quelques mois, elle serait mariée. Blaise tournait comme un lion en cage. Il ne savait que faire mais il avait besoin de parler de ça avec quelqu’un. Quelqu’un qui puisse le comprendre sans pour autant qu’il entre dans les détails de la relation qu’il entretenait avec sa cousine. Tout de suite, il pensa à Néréo. Anton n’aurait pas compris, sûrement aurait-il ri. Et le métisse ne plaisantait pas avec le futur de Lucrezia ; si elle ne pouvait être à lui, alors elle ne devait être à personne. Et qui d’autre aurait pu comprendre sa possessivité et son envie de la protéger mieux que son jumeau ? Néréo, son double. D’une démarche rapide, pressée, il entreprit la longue escalade des escaliers de Poudlard pour rejoindre son cousin qui devait certainement être dans la salle commune des Serdaigles en cette heure tardive. Il avait beau être tard, le couvre-feu serait d’ailleurs bientôt annoncé, mais Blaise avait un besoin ardent de parler avec son cousin. Chose bien rare. Ses chaussures usées cognaient contre les dalles du château et l’air glacial faisait onduler sa robe verte et argent d’une manière mélodieuse. La mélodie du vent ; celle constante des courants d’air continus qui traversaient le château.
Arrivé enfin en haut de la tour des Serdaigle, il attrapa par le bras une connaissance de la maison. Une jeune femme qui ,un jour sûrement, avait dû partagé ses draps. Il ne se souvenait néanmoins pas de leurs ébats ni même de quand il avait bien pu la rencontrer. Il savait simplement qu’elle ne lui était pas étrangère et son sourire enjoué ne dissimula pas le fait qu’elle ne le détestait pas. – salut, joli cœur, tu sais pas si mon cousin est dans le coin ? La jeune femme mit une main sur sa hanche et afficha un air mutin qui plût beaucoup à Blaise. – qui ça ? Néréo ? En cet instant, il la trouva bien bête. Qui d’autre Diable aurait-il pu venir chercher en ce lieu ? Les Zabini n’étaient pas si nombreux et tous les autres membres de sa famille encore aux château se trouvaient dans les cachots de Serpentard, tous, sauf Néréo. Cela semblait donc être une évidence. Une seconde seulement, il se maudit de ne pas faire de différences entre les sottes et les autres quand il s’agissait de les prendre dans ses draps. – ouais, Néréo. t’arriverais à lui transmettre le message que je l’attends ici ? dis-lui surtout bien que c’est important et que j’ai besoin de le rencontrer tout de suite. La jeune femme esquissa un signe de la tête pour lui dire que le message serait transmis et c’est à ce moment-là que Blaise lui lâcha le bras. Elle fit demi-tour et dans un demi soupir, il ajouta tout de même – fais vite, s’il te plaît.
L’attente était insupportable. Blaise priait pour que son cousin ne se fasse pas plus prier. Ses entrailles se tordaient dans tous les sens tant bien qu’il aurait pu en vomir ses boyaux. Il fallait absolument qu’ils fassent quelque chose ! Ensemble ! Ils ne pouvaient tout de même pas laisser Lucrezia entre les mains d’Erebe. Loin d’être un mauvais parti, il n’était pas forcément une personne que Blaise portait dans son cœur – et ce loin de là. Le Shafiq ne lui avait jamais vraiment inspiré confiance et ce depuis tout petit, déjà. Alors de devoir accepter qu’il soit fiancé à sa cousine était une torture pour l’italien. Une véritable torture. Et il aurait tout fait pour que ce mariage n’ait jamais lieu.



⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Néréo Zabini
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : 1ère année de GISIS politique magique
Célébrité : Markel Williams
Pseudo : Blake Âge : 18 Parchemins : 279 Gallions : 131 Date d'inscription : 07/07/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2083-glory-nereo http://www.mumblemumps.com/t2137-nereo-everyone-is-the-greatest-man-especially-you http://www.mumblemumps.com/t2138-nereo-mailbox http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake

♛ We need to talk
family is what I care about. Family is what I protect. Family is what I think all the time.

▼▲▼

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Un Shafiq. Ils n’avaient rien trouvé de mieux qu’un foutu Shafiq à mettre au bras de sa sœur. Cette famille était fourbe, vile, et Néréo n’avait pas vraiment pris la nouvelle avec un large sourire et le bonheur au coin du cœur. Si Lucrezia lui en avait voulu pour ses fiançailles avec Perséphone, Néréo comprenait désormais son point de vue. Il était dur de la voir promise à quelqu’un d’autre. Encore plus dur de la voir promise à un homme qu’il n’appréciait guère – en réalité il ne le connaissait que de rumeurs, et c’était déjà assez pour le mépriser – de la voir se lier à une famille dont il se méfiait comme la peste. Il avait déjà assez d’Alcyone Shafiq, cette jeune fille immature qui entraînait sa jumelle dans des histoires rocambolesques. A quoi son père avait-il pensé cette fois-ci ? A quoi rimait tout ceci ? Certes, Erebe était connu pour être mangemort, il savait qu’il venait tout juste de sortir d’Askaban, mais bien que sa propre mère fût elle même enfermée dans cette prison, il le voyait, lui, comme un dangereux criminel qui n’aurait aucune pitié et aucun scrupule envers sa douce sœur.  Néréo y pensait depuis des jours, sans savoir réellement comment empêcher son père de rendre cette décision irrémédiable. Il devait bien y avoir un moyen de lui faire comprendre que cette union n’était pas le meilleur intérêt des deux partis. Sans compter que Néréo avait lui même quelques soucis d’ordre personnel à régler, ces derniers temps.

Néréo tentait de réfléchir tandis qu’il se confrontait à un adversaire d’échec de taille. Il était au bord de la défaite, avait déjà perdu sa reine. A ce moment, une jeune serdaigle s’approcha des deux joueurs. Apparemment, quelqu’un attendait Néréo devant la salle commune, un Zabini. Il ne lui fallut pas longtemps pour savoir de qui il s’agissait, Anton, forcément. Jamais Blaise ne serait monté jusqu’à sa salle commune pour lui tailler une bavette. Néréo présenta ses excuses, se leva. Une chance qu’il n’eût pas à finir cette partie, finalement. Il poussa le tableau qui cachait l’entrée. De là, pourtant, ce ne fut pas son frère qu’il découvrit, mais son cousin. Néréo ne put cacher sa surprise face au serpentard, il se demandait bien ce qu’il fichait là. Sûrement venu le taquiner, lui faire une mauvaise blague. Après tout, quoi d’autre aurait pu l’amener jusqu’ici ? « Un problème Blaise ? » Un instant, il s’imagina que l’absence de sourire en coin de la part du Zabini qui se trouvait en face de lui signifiait que le sujet qu’il souhaitait aborder était on ne peut plus sérieux. Dans ce cas, il commença à s’imaginer d’horribles scénarios. Un accident. Quelque chose qui serait arrivé à l’un de ses frangins. En fait, il n’arrivait pas à croire que Blaise fût venu ici avec la simple intention de discuter de quelque chose avec lui. Ca ne semblait pas possible. « Si t’es venu pour faire de sales réflexions, je te conseille de faire demi-tour. » Avec tout ce qu’il se passait autour de lui, il n’était pas vraiment d’humeur à recevoir la critique, là, tout de suite. N’empêche que petit à petit, tous ses problèmes lui sortaient de la tête pour ne réfléchir qu’aux raisons de la visite de Blaise. Il n'en trouvait aucune plausible et ça le taraudait. Il n’attendait plus qu’une chose : que son cousin parlât.

CODAGE PAR AMATIS



blind eye
Oh my lover, my lover, my love, we can never go back, we can only do our best to recreate. Don't turn over, turn over the page, we should rip it straight out, then let's try our very best to fake it.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Blaise Zabini
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : serpentard
Célébrité : reece sexy king
Pseudo : brioche Âge : 24 Parchemins : 185 Gallions : 480 Date d'inscription : 31/08/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
we need to talk
⚜️ Blaise & Néréo ⚜️

Blaise espérait que Néréo comprenne instantanément qu’il ne serait pas venu le voir s’il n’était pas là question de vie ou de mort et que, pour cette raison, il accepte de parler avec lui à cœurs ouverts. D’une question capitale. De l’avenir de celle qui, pour tous les deux, était la prunelle de leurs yeux. Pour qui ils auraient tous les deux pu tuer. Pour qui ils auraient tous les deux pu tout faire. Lucrezia. Il avait besoin de savoir ce que pensait son cadet des récentes fiançailles de sa jumelle et, si les cousins n’avaient jamais été particulièrement proches, il espérait que leurs avis concordent sur l’avenir de Lucrezia. Elle ne pouvait pas épouser Erebe. Ni qui que ce soit d’autre, d’ailleurs. Mais en tout cas pas lui. Il n’était pas digne d’elle et jamais elle ne parviendrait à un mariage heureux si elle était forcée de lui accorder sa main. Cette simple idée rendait Blaise fou et l’impatience de voir son cousin arriver calmait difficilement la rage qu’il avait ressentie quand on l’avait mis au courant de ces fiançailles. Si la possibilité de parler de tout ça avec Anton avait vaguement traversé l’esprit de Blaise, il l’avait bien vite abandonnée. En effet, l’aîné de ses cousins avait le don pour toujours se mettre contre lui et ce quelque soit son avis. Ainsi, il aurait été possible qu’il mette derrière lui le bonheur de Lucrezia par simple rivalité, par simple esprit de contradiction, refusant ainsi d’être pour une fois du même avis que son cousin. Néréo était plus juste, plus réfléchi et Blaise avait ainsi plus de chances de parler avec la voix de la raison qu’avec celle de la rivalité.
Blaise fût profondément content de la surprise que provoqua sa venue chez son cousin. Il avait toujours aimé les entrées triomphales, se pointer là où personne ne l’attendait. Cela avait tendance à flatter son égo. Et Dieu seul savait combien Blaise adorait tout ce qui pouvait flatter son égo. « Un problème Blaise ? » Il fronça les sourcils. Oui. Un problème. Et de taille. Un problème qui empirait plus les jours passaient et les fiançailles se rapprochaient. Blaise tourna sept fois sa langue dans sa bouche. Il cherchait le meilleur moyen d’aborder le sujet avec son cousin mais peinait relativement à trouver ses mots. Les choses étaient compliqués car il ne voulait pas faire naître un quelconque doute en Néréo quant à une relation malsaine susceptible d’exister entre lui et Lucrezia. Pas faire naître une quelconque suspicion de jalousie. Alors, mieux valait-il réfléchir, surtout devant un Serdaigle érudit comme son cousin. « Si t’es venu pour faire de sales réflexions, je te conseille de faire demi-tour. » Blaise soupira et leva les yeux au ciel. Avant de tiquer et de rétorquer. « Tu penses vraiment que je me serais taper les mille trois cent quarante-cinq marches du château rien que pour venir te faire chier ? » Il avait volontairement accentué le nombre de marches, en bonne drama queen qui se devait de toujours être dans l’exagération. « Vain Dieu, Néréo… ça te semble si peu probable que je monte te voir pour une bonne raison ? » Il fronça à nouveau les sourcils, passa une main sur son visage tout en cherchant un moyen d’aborder la vraie raison de sa venue. Il redressa ensuite son regard et défia son cousin du brun de ses iris, plus déterminé qu’à l’accoutumée, ce qui pouvait même avoir pour résultat de surprendre Néréo qui n’avait pas l’habitude de voir son cousin aborder des discussions sérieuses.
« Bref. Passons-en aux faits. On peut enterrer la hache de guerre le temps d’une soirée ? Faut qu’on parle. » Il se serait bien assis devant un café pour aborder les choses, mais les couloirs n’étaient pas aussi cosy que les cafétérias des lycées moldus. Blaise croisa les bras sur sa poitrine. « Erebe… c’est de la connerie. » Il laissa un instant à Néréo pour saisir de quoi il s’agissait. « Et ce que je peux connaître ton avis au sujet de ces fiançailles grotesques ? » Sa curiosité, l’air sérieux de son visage ainsi que la raideur de son corps n’auraient supporté de réponse en désaccord avec son opinion. Mais avec ses cousins, Blaise ne pouvait jamais être sûr de rien. Et Néréo ne ferait peut-être en ce jour pas exception à la règle.




⇜ code by bat'phanie ⇝

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
we need to talk » Néréo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» Thranduil - Do not talk to me of dragon fire. I have faced the great serpents of the North
» « I wanna talk tonight until the mornin' light » ► Ft. Cléanthe (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: sixth floor-
Sauter vers: